AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Axel Moriarty
Axel Moriarty


Messages : 575
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 27
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] Empty
MessageSujet: A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE]   A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] I_icon_minitimeSam 23 Juin - 17:23



A Decisive Choice
ft. Sonne Moriarty


On y était enfin. Aujourd’hui, nos filles et peut-être notre garçon allaient pouvoir rentrer à la maison. J’étais heureux et en même temps triste que ça se fasse dans ces circonstances. Ça faisait quelques jours que Sonne était partie après qu’elle m’ait avoué avoir un amant. Je ne savais pas où elle logeait. Probablement à l’hôtel… Je n’avais pas cherché à savoir. Elle voulait son temps de réflexion pour pouvoir se retrouver elle-même et j’avais respecté ça en ne lui téléphonant pas.

Le plus dur à gérer était ma mère… J’avais dû lui raconter la vérité et ça ne lui avais pas plus. Elle disait des choses comme « je te l’avais bien dit ! » ou « j’avais bien senti qu’elle n’était pas digne de notre famille ! ». Des phrases remplies d’hypocrisie quand on savait les antécédents d’Heather Moriarty. Elle aussi avait trompé mon père de nombreuses fois et réciproquement… En fait, ce qui me faisait le plus peur dans cette histoire c’était de devenir comme mes parents.

Parce que c’est vers là qu’on allait Sonne et moi…

L’absence de Sonne rendait très triste Alan qui cherchait après sa mère. Je lui avais expliqué qu’elle allait revenir et qu’elle devait juste réfléchir un moment. Je n’étais pas sûr qu’il ait compris. Il était encore trop jeune pour ça. Mais ça me faisait mal de le voir si triste par moment.

Je me préparai pour aller chercher les petits. Ma mère insistait pour venir mais je lui disais que je préférais y aller seul pour pouvoir discuter avec Sonne. Je savais que ma mère voulait voir Sonne pour pouvoir l’insulter à sa manière. Mais je n’avais aucune envie que ça arrive. Je préférais d’abord confronter, moi, Sonne avant que ma femme ne se retrouve face à ma mère. Quand je pense que ça commençait à aller mieux entre elles, tout était foutu en l’air maintenant. Il faudrait peut-être que je rappelle le passé de ma mère à ma mère pour régler ça… Il faudra que j’y pense quand l’une sera confrontée à l’autre. Ça sera une bonne façon de faire taire Heather Moriarty.

Je partis, donc, seul de la maison direction l’hôpital. Avant que Sonne ne parte, je lui avais dit que je viendrais la chercher devant le Rosedale Cemetery qui se trouvait entre ma villa et l’hôpital. Pourquoi un point de rendez-vous ? Pour ne pas que Sonne vienne à la maison et rencontre ma mère et, aussi, pour éviter de venir séparés à l’hôpital. Je voulais sauver les apparences devant les médecins et infirmiers et y aller comme un couple uni. Je restais un Moriarty et je voulais paraitre devant ces gens qui s’occupaient de nos enfants. Venir séparer envoyait un trop mauvais message. Le point de rendez-vous était, donc, la meilleure idée que j’avais trouvée.

Le silence régnait dans la voiture. Je n’avais pas eu le cœur de mettre la radio ou une cassette. J’appréhendais ce qu’allait me dire Sonne. Je n’avais pas vraiment envie qu’on se sépare. Surtout pour nos quatre enfants qui avaient déjà eu un début de vie difficile. Ni pour notre couple qui en avait déjà vécu des vertes et des pas mûres depuis le début… Je m’étais habitué à cette vie et cette routine et j’aimais Sonne. Il n’était plus question de mon plan depuis des mois. Il était maintenant question de vivre une vie de couple. Sans le savoir, je devenais ce que mon père voulait que je devienne mais je n’arrivais pas à me dire que c’était une mauvaise chose parce que je m’y étais fait et j’avais appris à adorer cette nouvelle vie.

Mais je ne savais pas si c’était le cas pour Sonne qui semblait douter encore et toujours.

Je m’arrêtai devant l’entrée du cimetière où m’attendait Sonne. Quand elle ouvrit la porte pour s’installer dans la voiture, je la regardai un bref moment hésitant à l’embrasser avant de finalement démarrer et regarder devant moi.

-Bonjour Sonne… Comment vas-tu ?

C’était un peu une étrange entrée en matière vu la situation. J’aurais dû directement lui demander : « alors, tu as réfléchis ? ». Mais je préférais, d’abord, tâter le terrain.

@ Billy Lighter


Spoiler:
 


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses


Dernière édition par Axel Moriarty le Ven 29 Juin - 17:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sonne Moriarty
Sonne Moriarty


Messages : 550
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 24
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE]   A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] I_icon_minitimeDim 24 Juin - 21:58



A Decisive Choice
ft. Axel Moriarty





4 jours se sont écoulés depuis que j’ai avoué à Axel avoir eu une aventure avec un homme que j’ai prétendu être un inconnu. 4 journées entières à me repasser notre conversation sous toutes ses coutures, comme si j’en avais eu une copie texte dans les mains.  Il y a eu de grosses lacunes autant de ma part que de la sienne et rien n’a été mis en place pour régler le problème qui sévit au sein de notre couple. Axel agit telle une autruche, préférant se mettre la tête dans le sable et se bercer d’illusion comme quoi tout va bien entre nous, alors que moi, j’y cherche mon équilibre, voulant gérer à la fois mon rôle de secrétaire, de mère et d’épouse. C’est sur ce troisième tableau que je sens avoir perdu pied et ce, bien avant d’entamer ma relation avec Amon.

J’ai crié mon désespoir à ce sujet à Axel, peine perdu.  J’ai bien compris qu’il me croit égoïste, comme si je cherchais à me soustraire à mes responsabilités de mère pour étancher ma soif de liberté. Ce n’est pas le cas. Tout ce que je veux, tout ce dont j’ai besoin, c’est qu’une fois rentrés du boulot, les enfants au lit, nous ayons encore la force de nous aimer et de se le démontrer, chose qui n’a pas été vraiment faite depuis notre mariage.

Le deal que j’ai proposé, selon mon point de vu, mais imposé à Axel, selon le sien, est à la base même de ce froid. C’est du moins la conclusion à laquelle j’en suis venue.  C’est fou comme, l’un devant l’autre, avec entre nous un seul et même dessin, il y a vu un « 6 » et moi un « 9 ». Qu’il ait eu raison ne veut pas forcément dire que j’ai eu tord, et l’inverse est tout aussi vrai.  Tout ce que je voulais avec ce deal de merde, c’était de lui faire comprendre que je l’aimais assez pour accepter qu’il puisse de temps en temps, avoir besoin de retrouver l’un de ses amants, acceptant le fait que, physiquement parlant, ils aient quelque chose que je ne puisse offrir à mon mari. Alors que lui, il y a vu un piège ou une façon de prouver qu’il n’était pas assez fort pour résister.

S’il m’en avait parler, à tête reposer, parce que ce soir là je ne crois pas que ni lui ni m oins aurions pu s’exprimer clairement, peut-être aurions nous réaliser tous les deux ce que l’autre tentait maladroitement d’exprimer et qu’aujourd’hui, c’est ensemble et dans la bonne humeur que nous ferions le trajet pour aller chercher nos bébés.

Les 3, je l’espère.

Axel m’a donné rendez-vous au cimetière…

Dois-je y voir la une métaphore par rapport à notre couple ?

Possible.

J’attends, faisant les 100 pas, d’apercevoir sa voiture dans laquelle j’appréhende aussi de voir sa mère installé et prête à me faire passer un procès en bonne et due forme.

Axel est seul dans la voiture à mon plus grand soulagement.  Je m’y installe, ne sachant trop si je dois le saluer avec une touche de bonne humeur dans la voix, parce que malgré tout c’est de lui que je me suis ennuyé ces derniers jours. De lui et d’Allan… et non d’Amon. Quelque part, j’espérais qu’il m’attire contre lui et m’embrasse mais il se contente de regarder droit devant en me saluant poliment et en me demandant si je vais bien. En bouclant ma ceinture,  je me contente de lui rendre la politesse.

- Bonjour… Je vais bien, merci. Et toi ?

Le trajet sera long et pénible, vu comment nous venons d’engager les choses.  Je ressens une espèce de… chaleur désagréable, de l’amertume ?,  monter dans mon œsophage troublant ma respiration jusqu’à ce que je toussote pour m’éclaircir la gorge.

Je ne regrette pas d’être partie. J’avais grandement besoin de réfléchir seulement,  je croyais qu’Axel se servirait aussi de ce moment de réflexion pour  faire la part des choses et accorder ne serait-ce qu’un tout petit peu de crédibilité à la douleur que je lui ai exposé vis-à-vis notre couple.  Ce soir là, quand je suis partie, il n’a fait que me dire qu’il espérait voir cette pause me permettre de me retrouver moi.  Alors que le véritable problème soit le chemin à parcourir pour se retrouver « nous ».


@ Billy Lighter





A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] Tumblr_inline_mndkyv2ns01qz4rgp
I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
Axel Moriarty
Axel Moriarty


Messages : 575
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 27
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE]   A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] I_icon_minitimeMar 26 Juin - 11:41



A Decisive Choice
ft. Sonne Moriarty


L’entrée en matière n’était pas extraordinaire… J’avais demandé à Sonne si elle allait bien et elle avait répondu qu’elle allait bien en me renvoyant la question. Je sentais le malaise entre nous. Celui qui était né quand elle m’avait révélé avoir un amant après ma nuit d’angoisse où j’avais tenté de la retrouver.

Je savais que j’allais devoir provoquer la conversation pour arriver quelque part et essayer de voir où on en était après ses quelques jours de réflexion. Je ne voulais plus vivre comme ça. Je voulais savoir où on allait et ce qu’on faisait. Je voulais bien tenir les apparences mais je voulais aussi un fond de vrai dans tout ce faux.

Je démarrai en répondant à Sonne.

-La semaine a été dure… Je ne vais pas te le cacher...

C’était ma réponse à sa question. Je ne pouvais pas nier que ça avait été dur. Vivre avec le chagrin d’Alan et les réflexions de ma mère, c’était oppressant. La prochaine fois que je serais mis dans ce genre de situation, je sens que c’est moi qui allais partir dormir à l’hôtel. Ça sera plus simple comme ça et Sonne pourra se débrouiller avec ma mère et Alan. Après tout, cette fois-ci, ce n’était pas moi qui avait fauté alors je ne vois pas pourquoi je devrais encaisser les désagréments de la situation.

-Tu manque énormément à Alan. Il est trop petit pour comprendre ce qu’il se passe et ce n’était pas facile pour lui.

J’étais un hypocrite mais je savais que, parfois, la franchise était une arme redoutable. Tout dépendait de la situation. Et la colère que je ressentais face à notre situation me faisait utiliser cette arme qui, je le savais, n’allait en rien arranger notre cas.

Je soupirai me reprenant un peu. On devait avoir une conversation sérieuse et s’envoyer des reproches n’était pas le meilleur moyen d’avancer. Je ne regardais pas Sonne… Je regardais la route. Mais c’était, pourtant, bien à elle qu’était toute mon attention.

-Tu as réfléchis pendant ces quatre jours ? Est-ce que tu as pu remettre tes idées en place ? Je n’ai pas encore envie de vivre des dizaines de semaines dans le flou, Sonne. Celle-ci a déjà été très difficile… Et ça sera encore pire avec l’arrivée des bébés chez nous. Ils auront besoin de toute notre attention et de tous nos soins.

Je savais que ça n’allait pas vraiment améliorer la forme de notre couple. Je savais que ça n’allait pas forcément permettre, pendant un temps, que notre couple ait une place. Il y avait 24h dans une journée et je savais qu’on devrait prendre beaucoup d’heure pour les bébés. Je savais que ça n’allait pas plaire à Sonne mais avons-nous le choix ? Non. Pas si on voulait que tout se passe bien avec les enfants. Ça ne sera que l’histoire de quelques semaines. Le temps de trouver une façon de fonctionner…

En attendant, je voulais savoir à quoi avait pensé Sonne pendant ces quatre jours.


@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses


Dernière édition par Axel Moriarty le Ven 29 Juin - 17:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sonne Moriarty
Sonne Moriarty


Messages : 550
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 24
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE]   A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] I_icon_minitimeMar 26 Juin - 21:04



A Decisive Choice
ft. Axel Moriarty




Le malaise est palpable ce qui contribue aucunement a assainir le climat entre Axel et moi, même si nous devrions nous réjouir à l’idée de ramener nos  bébés,  les trois espérons-le, à la maison. D’entrée de jeu, il répond à la question que je lui ai retournée en  arguant que la semaine à été dur, comme si elle ne l’avait pas été pour moi, allant même jusqu’à m’écorcher un peu plus le cœur en me parlant de la souffrance d’Alan.

Je secoue la tête, fixant droit devant moi, bras et jambes croisé alors qu’Axel fait route vers l’hôpital.  Je passe bien près de lui répondre que je prendrai Axel avec moi à l’hôtel si je pouvais être certaine de ne pas me faire écorcher vive par sa chère maman dans les bras de qui, il a bien dû se faire consoler.

Et puis, j’aurais aimé sentir que je lui ai manqué.

Ce qui n’est pas le cas. Du moins, il ne le dit pas ou pas clairement. Il préfère mettre de l’avant l’incertitude dans laquelle je l’ai plongé en quittant la maison et de la charge que ça représente, surtout si nous ramenons nos trois enfants à la maison.

Là encore, je passe près de rétorquer, qu’il n’est pas à plaindre avec sa maman pour passer avant et après lui et de tenir la maison. J’inspire profondément et expire tout doucement.

- Et toi ? Tu as su mettre tes idées en places, tu as réfléchis aussi pendant ces 4 jours ? Parce que, si je me souviens bien, nous sommes deux dans cette histoire. Je suis peut-être la seule à avoir
sauté la clôture après notre mariage mais je ne suis pas la seule responsable de notre chute libre.


La vérité c’est que je n’ai pas tant réfléchis pendant ces derniers jours. Je me suis contenté de passer autant de temps que possible à l’hôpital, puis quand je rentrais à l’hôtel, j’ai aussi beaucoup parlé avec Daniele Ricci. Mon patron à force, est devenu une oreille attentive, un ami précieux.

Je lui dois énormément.

Au-delà de mes confidences, j’ai trouvé une certaine sérénité pour passer au travers de mes journées. Probablement qu’Axel me le reprocherait s’il savait que j’ai trouvé une épaule, même par téléphone, sur qui pleurer en la personne de Daniele Ricci mais comme lui il l’a probablement fait avec sa mère, nous pouvons considérer la chose comme étant un match nul.

- Je ne peux pas régler tout par moi-même. Si tu t’inquiète que je puisse continuer ma relation avec un autre homme, moi je m’inquiète sur  notre avenir en tant que couple.

Je soupire, lissant ma jupe sur ma cuisse qui est croisé par-dessus mon autre jambe. Il me parait évident que nous ne sommes pas du tout sur la même longueur d’ondes. Tout ce que je veux, c’est que malgré nos responsabilités et le rythme effarant de nos vies, nous trouvions le moyen de prendre soin de notre amour ne serait-ce que par un petit geste anodin mais qui ferait toute la différence dans  notre journée.

C’est tout ce que je veux…


@ Billy Lighter





A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] Tumblr_inline_mndkyv2ns01qz4rgp
I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
Axel Moriarty
Axel Moriarty


Messages : 575
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 27
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE]   A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] I_icon_minitimeVen 29 Juin - 17:13



A Decisive Choice
ft. Sonne Moriarty


Je savais que je ne pouvais pas parler de ma semaine sans blesser Sonne. Je savais qu’être franc allait la blesser. Mais je pense qu’il fallait passer par là pour qu’elle se rende compte du mal que tout ça me faisait. Elle préférait que je lui dise : « oh, tout a été parfaitement bien chérie. Je ne me suis jamais senti aussi bien que sans toi ». Non, parce que ce n’était pas vrai. Son adultère m’a blessé, sa fuite m’a blessé et la semaine, du coup, n’a été facile pour personne. Je savais que ça n’avait sûrement pas été facile pour elle non plus mais j’avais le droit de dire mon ressenti ! J’y suis allé un peu fort en parlant d’Alan mais le mal était déjà fait.

Sonne resta silencieuse jusqu’à ce que je lui pose la question pour ouvrir le dialogue sur ses réflexions qu’elle avait entrepris cette semaine pour nous sortir de cette situation ingérable que je ne serais pas capable de tenir une semaine de plus sans avoir une réponse ou un début de solution. J’expliquai que, de toute façon, on ne pouvait plus vivre comme ça au moment où les bébés rentreront avec nous, c’est-à-dire tout à l’heure.

Je regardai de temps en temps Sonne, de temps en temps la route. Je cherchais des réponses sur son visage sans arriver à trouver quelque chose.

Mais comme à chaque fois avec Sonne, je n’eus pas de réponse. Elle préféra me renvoyer ma question comme elle le faisait à chaque fois. Je serrai mon volant sentant mon sang ne faire qu’un tour. Je suis habituellement calme et sait attendre le bon moment pour répliquer quelque chose et construire ma réponse. Mais ici, c’était avec ma femme que je parlais… Une femme que j’aimais. Ce qui mettait en péril ma façon habituelle d’analyser, de calculer et de répliquer… Elle disait qu’on était deux dans l’affaire et que j’étais en partie responsable de notre chute. J’étais conscient qu’il y avait des réglages à faire de mon côté aussi… Mais quand j’avais trompé Sonne, je ne me rappelle pas avoir été aussi effronté qu’elle ne l’était avec moi depuis qu’elle, elle m’avait trompée.

Je suis d’accord qu’il faut arranger les choses à deux… Je suis moins d’accord qu’elle esquive sans cesse les questions quand j’ose les lui poser en premier !

Je fixai la route et fronçai un peu les sourcils.

-Bien ! Commençons par arranger les choses à deux toute de suite, alors ! Ne tournons plus autour du pot. Première chose, ça serait bien que quand je te pose une question, tu ne l’esquives pas en me la renvoyant en pleine figure. Dois-je te rappeler que, cette fois-ci, c’est TOI qui m’a trompé et pas l’inverse ? Ça me donne le droit légitime de ne questionner sur tes réflexions. Je comptais te donner les miennes par après, ne t’en fais pas !

Ceci étant dit, je jetai un œil vers Sonne avant de le reposer sur la route. La conversation n’était pas facile mais je devais quand même éviter de nous faire prendre un mur.

-Tu sais… J’aimerais aussi avoir de la place pour notre couple. J’aimerais avoir plus de temps pour nous deux. Mais j’avais vraiment du mal à en trouver ses derniers temps avec le travail, les allées et venues à l’hôpital, ma mère et Alan. Moi aussi, j’en souffre ! Ne crois pas le contraire ! Alors dit mois clairement ce que tu cherches et, si c’est faisable, je le ferais. Qu’est-ce que tu cherches Sonne ? Si c’est tous les avantages que tu retrouves en ayant un amant, c’est-à-dire la liberté, l’interdit, le fait de se sentir désirable à chaque fois que tu le rencontre; tu ne les trouveras pas avec un mari et quatre enfants.

Je n’avais pas répondu à sa question sur ce que j’avais réfléchi pendant ces quatre jours. J’étais déjà dans la recherche de solutions pour remettre notre couple à flot. J’estimais que si elle ne me donnait pas de réponse, je ne voyais pas pourquoi je serais obligé de répondre à mon tour.



@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
Sonne Moriarty
Sonne Moriarty


Messages : 550
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 24
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE]   A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] I_icon_minitimeDim 1 Juil - 19:40



A Decisive Choice
ft. Axel Moriarty





Nous aurions vraiment dû nous rencontrer à l’hôpital plutôt que de faire la route ensemble puisque la conversation ne fait qu’envenimer.  Déjà que j’ai les émotions qui vont en tous sens depuis que je suis à l’hôtel, sachant que nous allons ramener nos enfants à la maison alors que je ne sais même pas si j’y ai encore le droit d’y vivre, me donne l’impression d’avoir un trou immense dans l’estomac… et dans le cœur.

Ces 4 journées de réflexions ont probablement aussi fait mûrir bien des choses dans la tête d’Axel et je me doute bien que sa chère maman n’a pas plaider en ma faveur. C’est ce que je redoute d’ailleurs le plus.

Axel explose, finalement, m’exhortant de cesser de répondre à ses questions en les lui retournant. Je peux le faire.  C’est vrai, même, que je n’aurais pas dû utiliser cette tactique.

- D’accord. Je te demande pardon, je ne le ferai plus. Je ne le faisais pas non plus dans le but de t’emmerder.

C’est probablement le mécanisme de défense dont j’ai le plus de mal à me défaire.

La suite de son discours atteint la cible. Il me plante sa flèche en plein cœur et je laisse couler silencieusement une larme, sur ma joue.  Tout aurait été plus simple s’il m’avait parlé de ce qu’il ressentait, dès  la fois de l’hôtel, et même bien avant.  S’il m’avait partagé ses angoisses et qu’il m’aurait confié avoir aussi besoin de se retrouver seul avec moi pour solidifier les bases de notre couple. Au lieu de ça, tous les deux, comme deux imbéciles, avons laissé passer la parade se contentant de sauver les apparences.

Les putains d’apparences !

À croire qu’il n’y a que cela qui n’ait jamais réellement compté.

- C’est exactement ce que je recherche, Axel.  Et je refuse de croire qu’on ne peut pas y arriver. Peut-être pas tout de suite, spontanément, mais en y travaillant, en y mettant les efforts…

Tous les autres couples qui ont des enfants et qui travaillent ont-ils  obligatoirement sacrifié leur vie sentimentale, reléguant dans la filière « mes meilleurs souvenirs » les baises torrides en pleine cuisine, les jeux coquins  dans la voiture, les mains baladeuses sous la table au restaurant ?

Je ne lui demande pas la lune ! Ni même de la poussière d’étoile.  Tout ce que je veux c’est de sentir que, lorsqu’il pose ses yeux sur moi, il ressent encore l’amour du premier jour. Et qu’il ne prend pas pour acquis notre union par le simple fait que je me sois présenté à l’église et mis au monde ses enfants.  Tout comme je ne crois pas qu’il m’est acquis parce que je tiens un secret qu’il ne voudrait pas voir dévoilé au grand jour.

- J’ai songé au divorce. C’est l’option qui me semble la plus simple. Sauf que je t’aime et que je ne veux pas vivre ma vie sans toi.  Amon c’est… l’extase que je ne ressens plus.

J’ai fini par lâcher le morceau.  Et ça fait un bien incroyable.  Peut-être que je ne mesure pas la portée de ma révélation mais, de l’avoir dit à haute voix me sait me sentir libérée, complètement.

- Je ne suis pas amoureuse de lui. Je suis amoureuse de ce qu'il me donne.


@ Billy Lighter





A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] Tumblr_inline_mndkyv2ns01qz4rgp
I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
Axel Moriarty
Axel Moriarty


Messages : 575
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 27
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE]   A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] I_icon_minitimeMer 4 Juil - 14:19



A Decisive Choice
ft. Sonne Moriarty



Je ne cachai pas à Sonne que je commençais à en avoir marre de me faire renvoyer, sans cesse, mes questions. J’aimerais, de temps en temps, ne pas être le premier à devoir donner une réponse alors que c’était moi qui avait eu la force de lancer la conversation là où on devait l’emmener pour résoudre notre gros problème de couple. C’était nécessaire de passer par là !

Elle s’excusa se rendant bien compte que renvoyer mes propres questions n’avait strictement rien de constructif et, qu’au contraire, ça nuisait à une possible conversation saine. Elle déclara qu’elle ne le ferait plus mais qu’elle ne le faisait pas pour m’emmerder. J’hochai la tête en regardant la route prêt à croire ce qu’elle disait, en espérant qu’elle se tiendra à ne plus jamais me renvoyer mes propres questions.

J’expliquai à Sonne ce que j’avais sur le cœur. J’expliquai, que, moi aussi j’aimerais plus de place pour notre couple. Mais j’expliquai aussi, que, pour l’instant je n’avais pas eu le temps de trouver des moyens de nous donner ce temps. Je travaillais, il y avait les enfants, il y avait Alan… Ce n’était pas facile pour aucun de nous deux de se retrouver là-dedans. Moi y compris !

Sonne déclara que c’est ce qu’elle cherchait. En fait, on cherchait la même chose… Elle refusait de croire qu’on ne pouvait pas y arriver. Je jetai un œil vers Sonne dont les larmes coulaient le long des joues.

-Je n’ai jamais dit qu’on ne peut pas y arriver. J’ai juste dit que, pour l’instant, on a tellement peu eu le temps de respirer que ça avait été impossible de nous accorder du temps pour nous deux.

Et prendre un amant n’était sûrement pas là pour aider à le trouver ce temps ! Comment Sonne pouvait-elle être concentré sur notre couple et sur des solutions si elle s’envoyait en l’air ailleurs ? J’avoue que j’avais été le premier à fauter mais je pensais bien m’être racheté en ne récidivant plus.

Elle me donna, ensuite, ses réflexions. Elle avait pensé au divorce ce qui me fit un pincement au cœur. Je ne voulais pas ça pour nos enfants… Mais finalement, l’idée passa à la trappe parce Sonne déclara m’aimer. Et qu’elle n’aimait pas Amon comme elle m’aimait. Elle venait de me donner le nom de son amant. Amon… Et j’avais l’impression, maintenant, que Sonne me trompait depuis bien plus longtemps qu’elle ne l’avait laissé entendre. Je marmonnai en fronçant les sourcils.

-Je me doutais bien que c’était lui.

Ce que je devais retenir, c’est que Sonne ne sentait plus l’extase… Parce qu’elle croyait que je le sentais encore ? Non… Sonne me paraissait tout le temps neutre quand elle était avec moi. Comment est-ce que je pouvais lui montrer l’amour que je ressentais pour elle dans des petits gestes si son esprit était avec son amant ? Comment je pouvais faire ça si elle-même ne me montrait rien de tel ? Un couple n’est pas une voie à sens unique. Il y a deux sens !

Elle déclara être amoureuse de ce qu’Amon lui donnait.

-Et qu’est-ce qu’il te donne Sonne ? Il te dit, pendant les quelques heures que vous vous voyez que tu es belle ? Il te fait l’amour jusqu’à plus soif ? Il t’apporte le déjeuner au lit ? Quelle chance tu as ! Moi, j’ai essayé de te prouver mon amour de bien des façons ! J’ai fait attention à ton confort pendant toute ta grossesse ! J’ai adopté et élevé ton premier enfant comme si c’était mon propre fils ! J’ai totalement renoncé à tout ce qui faisait ma vie avant c’est-à-dire le sexe et la drogue ! Et tout ça pour une seule chose : parce que je t’aime et que j’ai envie de construire ma vie avec toi et nos enfants ! Mais apparemment, faire tout ça… Ce n’est pas assez… Tu veux que je te dise des mots doux ? Que je te dise que tu es belle et que je t’aime ? Qu’on prenne le temps pour faire l’amour ? Je suis prêt à ça ! J’en ai envie moi aussi ! Mais sache que tout ça va dans les deux sens, Sonne ! Que je ne peux pas te donner de l’amour si je ne reçois absolument rien en retour. Parce que c’est cette impression que j’ai eu depuis la naissance des enfants voir même avant…

Je disais tout ça en regardant la route. Mais après, je pris le temps de jeter un œil vers Sonne.

-Mais il faut aussi comprendre qu’avec quatre enfants, ça ne sera pas toujours simple de trouver du temps pour nous deux surtout si on travaille tous les deux. Mais on en trouvera…

On approchait de l’hôpital et j’entrai doucement dans le parking de celui-ci.



@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
Sonne Moriarty
Sonne Moriarty


Messages : 550
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 24
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE]   A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] I_icon_minitimeDim 8 Juil - 16:43



A Decisive Choice
ft. Axel Moriarty





Je prends la décision d’avouer à mon mari l’identité de mon aman en  glissant doucement son nom dans la conversation. Si Amon a dû affronter le regard de Sélène alors qu’elle nous prenait sur le fait, je peux aussi assumer cette révélation qui n’en est pas vraiment une puisqu’Axel  marmonne entre ses dents qu’il se doutait bien qu’il s’agissait du journaliste people. Depuis que je lui ai avoué l’avoir trompé qu’il pointe Amon alors aussi bien crever l’abcès une bonne fois pour toute.

Nous approchons de l’hôpital au moment ou Axel y va d’un long plaidoyer sur notre situation actuelle de couple, ses propres besoins, son ressentit et tout ce qui va avec.  Ce qui est blessant, là dedans, ce n’est pas son choix de mots, ni la façon dont il tente de m’écorcher avec ses paroles mais le triste constat que de 1, nous n’en serions pas là si lui comme moi avions prit la peine de nous parler de nos besoins et notre vision actuelle de notre couple. Nous avions visiblement un acquis sur l’autre et chercher à solutionner nos problèmes  chacun de notre côté mais sans se consulter.  Ce qui fait que, j’ai été voir ailleurs pensant combler un manque qui n’intéressait plus  mon mari et lui, s’est enfoncer dans son  rôle de mari et pourvoyeur en pensant que  tout allait bien.

Et 2, là où j’ai l’impression que ça fait le plus mal, c’est qu’il me dise avoir renoncé à   tout ce qui faisait sa vie , soit le sexe et la drogue. En clair c’est comme de me reprocher d’avoir fait ce choix.

C’est comme une gifle. Comme s’il me disait « Je l’ai fait parce que tu  y tenais mais si tu n’avais rien vu, j’aurais continué ». Et le problème en fait,  mon ressentis envers notre couple et la distance qui s’y est installé vient bel et bien de ça ! Avant le soir où je l’ai surpris au lit avec un homme, ce malaise n’était pas si fort. Je me doutais bien qu’il me trompait mais  je persistais, je me donnais à fond dans mon rôle. Notre vie sexuelle était forte, intense même. Et y’a eu « ça ».  Ma fierté de femme s’est effondrée et les pires doutes sont nés.  Axel aura beau eu  viré ciel et terre à l’envers les images sont imprégnées dans mon esprit et je n’arrête pas, bien malgré moi,  de les voir chaque fois qu’il me touche. De me dire que je ne suis qu’une façade même si je lutte fort contre ça.

Je me répète qu’il ne peut pas être complètement comblé avec moi s’il ressentait le besoin de s’envoyer en l’air avec des hommes alors que nous étions un couple. C’était peut-être qu’à cause de la drogue et maintenant qu’il est sobre, il arrive à se passer des hommes mais ma crainte demeure.

Il n’a pas l’air de comprendre que tout ce qui nous arrive a été monté en épingles sur cet évènement là. Avant ce soir fatidique, je vivais un conte de fée, j’allais me marier et j’étais enceinte de nos enfants.

Et où en sommes-nous aujourd’hui ?  

Dans un cul- de – sac.

Donc au final, je crois que nous sommes face à un mur.

Impossible de dire tout ça à Axel qui verra là dedans qu’une nouvelle façon de ma part de le culpabiliser.  Ça pourrait ressembler à ça mais ce n’est pas mon souhait ni même mon intention.

Alors au lieu de ça, et parce que nous sommes sur le point  d’aller récupérer nos enfants, je préfère prendre sur moi tout le blâme et je me fais la promesse formelle qu’à partir de ce jour, j’afficherai toujours un sourire parfait, je garderai la tête haute et que je jouerai mon rôle à la perfection sais jamais plus ne laisser transparaitre ce qui pourrait me blesser.

Quand Axel stationne la voiture et coupe le moteur, je le regarde après avoir inspiré profondément.

- Je te demande pardon pour tout, Axel.  Je ferai en sorte que tout fonctionne entre nous et regagnerai ta confiance si tu veux bien essayer de nouveau.

Je tente une approche en prenant sa main dans la mienne. Je l’aime, ça, j’en suis certaine, je n’en ai même jamais douté. C’est tout ce qui est autour de nous, pour nous mettre des entraves qui me tue petit à petit.

- Nos bébés nous attendent… nous devons y aller.


@ Billy Lighter





A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] Tumblr_inline_mndkyv2ns01qz4rgp
I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
Axel Moriarty
Axel Moriarty


Messages : 575
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 27
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE]   A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] I_icon_minitimeMer 11 Juil - 17:07



A Decisive Choice
ft. Sonne Moriarty



Je jouais rarement la carte de la franchise mais si je voulais garder notre famille sur de bons rails, je n’avais pas vraiment le choix. La situation me touchait et j’avais réellement envie que les choses marchent entre Sonne et moi mais, pour ça, elle devait me dire ce dont elle avait envie. Si c’était plus de place pour notre couple, c’était possible. Il faudra qu’on se trouve du temps. Mais c’est quelque chose qu’on doit trouver à deux. Tout comme l’affection… Si Sonne en voulait plus ou que je le lui montre plus, j’étais prêt à le faire mais, là encore, ça devait aller dans les deux sens. Comment montrer de l’affection à quelque qui, vraisemblablement, ne semble plus vous aimer. C’est ce que je ressentais avec Sonne. Je la sentais distante… Mais je comprenais, maintenant, pourquoi avec cette histoire d’amant.

J’essayais d’expliquer tout ce que je ressentais. J’essayais de lui dire que ce qu’elle avait avec son amant elle ne l’aurait pas tout le temps avec un mari. C’était deux choses différentes. Des amants se voyaient une fois de temps en temps pour faire l’amour et s’envoyer des mots doux… Mais c’est tout. Ils ne vivent pas ensemble. Ils n’ont pas tous les côtés plus ennuyants d’un vrai couple. Sonne devait comprendre ça ! Sonne devait choisir son amour pour moi ou son amour pour sa relation adultère.

A moins qu’elle ne choisisse les deux… Comme ma mère et mon père. Ça voudrait dire que je devrais choisir cette option aussi… Et finir comme mes parents. Une solution que je ne voulais pas envisager tout de suite. Même si c’est vrai là, visiblement, qu’on se dirigeait. On avait déjà fauté tous les deux…

Je garai la voiture dans le parking de l’hôpital. J’étais soulagé d’être arrivé et d’en avoir fini avec cette conversation surtout que Sonne déclara qu’elle me demandait pardon et que, tout ce qu’elle voulait, c’est que ça fonctionne entre nous. Je la regardai droit dans les yeux.

-Oui, je veux essayer à nouveau. Je veux bien te laisser une chance comme tu l’as fait avec moi. On s’en sortira et on remettra notre couple sur les rails.

On était à un partout pour les infidélités. On devait faire en sorte que ça n’arrive plus tous les deux.

Mais maintenant, c’était nos bébés qui comptaient dans les heures à venir. Je souris légèrement à Sonne.

-Oui. Allons-y.

On sortit de la voiture pour nous rendre à l’intérieur de l’hôpital. On grimpa dans le bureau du médecin en chef qui s’occupait de nos bébés. C’est lui qui donnait les autorisations de sortie pour nos enfants. Je tenais Sonne par la main et le docteur nous invita à l’intérieur de son bureau. Il nous salua tous les deux et on s’installa côte à côte.

Le docteur pris la parole en premier.

-J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne, c’est que vos filles ont le poids requis pour pouvoir sortir de l’hôpital avec vous aujourd’hui. Elles sont en très bonne santé. Mais il faudra encore que votre garçon reste quelques jours ici pour prendre encore quelques grammes. Il est très difficile de l’alimenter. Il est fort agité et pleurs beaucoup. On peut dire qu’il a un sacré caractère.


Il se permit un sourire malgré que la nouvelle ne soit pas vraiment une très bonne nouvelle. On allait pouvoir repartir qu’avec deux de nos trois enfants. On nous avait prévenus que ça se passerait, peut-être, comme ça.

Mes lèvres se pincèrent… Notre garçon avait un sacré caractère, il disait… J’espérais que ça ne soit que le résultat d’un accouchement un peu trop mouvementé.

-Vous êtes sûr que ce n’est qu’une question de caractère ? Vous êtes certain qu’il va bien ?


Le médecin comprenait mes inquiétudes mais tenait à nous rassurer.

-Oui. Certains enfants sont plus agités que d’autres. Plus angoissé que d’autres. Votre garçon sera bientôt apte à sortir comme ses sœurs. Vous n’avez pas à vous inquiéter.

Le médecin parlait d’une voix rassurante. Il nous regardait toujours avec un regard posé.

-Si vous êtes prêts, nous pouvons allez voir vos enfants et préparer la sortie de vos filles.


Je regardai Sonne et serrai plus fort sa main.

-Tu es prête chérie ?

Mon regard se voulait rassurant même si… Je ne l’étais vraiment pas, rassuré.




@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
Sonne Moriarty
Sonne Moriarty


Messages : 550
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 24
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE]   A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] I_icon_minitimeVen 13 Juil - 17:04



A Decisive Choice
ft. Axel Moriarty





Au moment où je demande pardon à Axel pour une faute que j’estime être imputable à nous deux, de par nos comportements respectifs, je me fais la promesse de ne plus jamais dévoiler rien de mes états d’âmes, de mes blessures du cœur.  Je serai une épouse exemplaire qui veillera à tenir maison, prendre soin de la fratrie et qui comblera les besoins de son époux. Nous projetterons une image de perfection à la vue de tous, tant parmi le voisinage que lors des soirées mondaines. Il pourra être fière de dire qu’en plus de tout ça, sa femme travail et pas pour n’importe qui. Il aura ce qu’il voulait, et moi aussi par le fait même.

Mais je ne renoncerai pas à Amon.

Quand la voiture s’immobilise dans le stationnement de l’hôpital, Axel me regarda dans les yeux, accepta ma demande de pardon, ajoutant qu’il ne faisait puisque j’avais moi-même passé l’éponge, en quelques sortes, sur ses propres manquements. Voilà donc ce qui pourrait servir d’armoiries à notre petite famille : Œil pour œil, dents pour dents ! S’il  n’avait pas lui-même fauté, il n’aurait peut-être pas cru bon, par orgueil de me donner cette seconde chance, c’est ce que je comprends. La prochaine étape consistera à remettre notre couple sur les rails et ça commence par aller chercher nos bébés et les ramener à la maison.

Une fois dans le bureau du docteur, ce dernier n’annonce pas la nouvelle comme je l’espérais. Si nos filles peuvent rentrer, notre fils lui, n’a pas le poids requis pour quitter la nursery de l’hôpital et devrai y demeurer encore quelques temps.

J’ai l’impression que ma main se soude à celle de mon mari alors que j’encaisse la nouvelle. Je ne comprends pas pourquoi James n’arrive pas à prendre du poids alors que je passe l’allaiter plusieurs fois par jour et même la nuit, depuis que je suis installée à l’hôtel, préférant bercer notre fils sur une chaise en bois inconfortable que de dormir seule dans un grand lit impersonnel.  Il boit plus que ses sœurs, mais peut-être que la façon dont il se comporte, combien il est agité et ses pleurs fréquent le font se dépenser plus…  Ou alors c’est plus grave que cela et le médecin n’ose pas encore se prononcer.

D’un regard, je remercie mon mari d’avoir eu le courage de questionner le premier sur la situation de notre fils. Le médecin, gardant le même ton, réitère que ce n’est qu’une question de comportement, arguant que notre fils est plus angoissé que d’autres bébés et qu’avec de la patience et des bons soins, il aura aussi son congé et rejoindra ses sœurs à la maison.  Seulement, dans ma tête, ça ne fait aucun sens. Comment est-ce qu’un bébé peut être angoissé ?  Qu’un adulte le soit, avec le rythme que la vie impose, je peux comprendre mais un enfant ? Quels soucis peut-il avoir pour souffrir d’angoisse ? J’ai déjà lu quelque part qu’avant un certain âge, les enfants ne connaissent pas la peur car ils ne l’ont jamais expérimenté ou n’ont été en contact avec ce sentiment avant de ne l’avoir ressentit de par quelqu’un d’autre. Un grand frère ou une grande sœur par exemple.

Le médecin est prêt à signer le congé des filles et nous invites à aller voir nos bébés, préparer nos filles afin de les prendre avec nous. J’acquiesce à la question d’Axel en me levant et nous nous dirigeons vers la pouponnière, là où se trouve  nos trois merveilles.

Une infirmière est déjà entrain d’habiller Nelly avec l’un des petits habits que j’avais apportés pour ce jour de grande importance. Je voulais que mes enfants soient mignons dans autres choses que les petits pyjamas habituels des bébés. Et le jaune délicat sied très bien à Nelly, alors qu’Anna, elle sera magnifique en rose.

Dans la couveuse, James s’égosille en pleurant à pleins poumons, ses petits bras et ses petites jambes battant dans les airs. C’est plus fort que moi, je le sors de là pour le tenir contre moi, m’efforçant de retenir mes larmes. Dès que je le porte contre moi, il cesse de pleurer et de gigoter. Il vient même  enrouler ses petits doigts dans mes cheveux, un geste d’instinct, plus qu’autre chose.

-  Il est terrifié ! Il ne peut pas prendre de poids en pleurant de la sorte !

Il me parait évident que nous allons plonger notre fils dans un cercle vicieux.

- Je ne veux pas le laisser seul ici ! C’est hors de question ! Il doit bien y avoir une solution si ce n’est qu’une question de poids !

Mon regard passe d’Axel au médecin, puis du médecin aux infirmières.


@ Billy Lighter





A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] Tumblr_inline_mndkyv2ns01qz4rgp
I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
Axel Moriarty
Axel Moriarty


Messages : 575
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 27
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE]   A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] I_icon_minitimeLun 16 Juil - 10:28



A Decisive Choice
ft. Sonne Moriarty



On n’allait pas pouvoir rentrer avec nos trois enfants. C’était la décision du médecin qui déclara que James n’avait pas encore pris assez de poids pour sortir définitivement de l’hôpital. Et bien, ce n’était pas aujourd’hui qu’on n’allait avoir une nouvelle réjouissante. Après la mise on point qu’on venait d’avoir dans la voiture, on apprenait, maintenant, que seulement deux de nos trois enfants allaient pouvoir revenir aujourd’hui.

Je sentais la main de Sonne se serrer à la mienne alors qu’on encaissait la nouvelle. J’essayais de rationaliser les choses en pensant que ça ne serait que quelques jours de plus. Mais je ne pouvais pas m’empêcher de m’inquiéter par rapport à James. Je n’arrivais pas à oublier mon cauchemar, ni sa ressemblance frappante avec River. J’essayais de me dire que ce n’était qu’un petit bébé qui demandait peut-être un peu plus d’attention que ses sœurs.

Mais je me permis, quand même, de questionner le médecin. Je voulais savoir si James n’avait pas une maladie qui pourrait l’empêcher de prendre du poids comme nos deux filles. Je croisai le regard de Sonne qui semblait me remercier de poser les bonnes questions au médecin. Mais ce dernier répondit que tout était normal et que ce n’était qu’une question de comportement, James étant un peu plus agité. Mes lèvres se pincèrent. J’aurais vraiment préféré, pour oublier mon cauchemar et mes inquiétudes, qu’il soit comme ses sœurs… Mais ce n’était pas le cas.

On finit par aller voir nos enfants. Les infirmières préparaient déjà nos filles au départ en les habillant. Elles étaient vraiment magnifiques. Nelly était vraiment le portrait craché de Sonne. Même expressions, mêmes yeux. Quant à Anna, elle me ressemblait plus mais elle avait le sourire de mon père plus que le mien que je tenais de ma mère. Je regardai nos filles mais mes oreilles écoutaient les pleurs incessants de James qui s’agissait dans sa couveuse. Chaque fois qu’on entrait dans la pièce, il pleurait. C’était chaque fois pareil. Je pris Nelly dans mes bras maintenant qu’elle était prête alors que l’infirmière commença à habiller Anna de sa petite tenue rose choisie par sa mère.

Sonne, elle, était alarmée par les pleurs de James et s’approcha de sa couveuse pour le prendre de ses bras. Il s’arrêta de pleurer maintenant que sa mère le tenait. J’esquissai un sourire soulagé de voir que rien que le contact avec Sonne faisait cesser ses pleurs. Peut-être que c’était ça qui lui fallait : notre présence. Peut-être qu’une fois à la maison son comportement va changer. Ce n’était pas à exclure.

Sonne déclara que le petit était terrifié et qu’il ne pouvait pas prendre du poids comme ça. Elle ajouta qu’il fallait trouver une solution. Elle ne voulait pas laisser James seul ici entourée de rien d’autre qu’une ribambelle d’infirmier.

Une infirmière hocha la tête.

-Madame Moriarty, votre fils est agité mais il va finir par prendre du poids. Ce n’est qu’une question de jour. Ici, nous avons tout ce qu’il faut pour qu’il sorte en pleine forme. Vous ne pouvez pas rester jour et nuit à ses côtés. Vos filles ont aussi besoin de vous à la maison.

Je me tournai vers l’infirmière gardant toujours Nelly contre moi.

-N’est-il pas possible de le ramener quand même et qu’une infirmière passe de temps à autre ?

L’infirmière hocha négativement de la tête.

-Non, il faut qu’il demeure en couveuse encore un peu. Il y est au chaud et ça lui évitera de tomber malade avant d’avoir un poids qui lui permettra d’être en parfaite santé dehors.

Je fronçai les sourcils et me tournait vers Sonne dont la présence rassurait largement James.

-C’est insensé, il doit bien il y avoir une solution. Vous voyez bien que la présence de Sonne le rassure !

Je m’approchai de ma femme et regardait James dont le regard bleu me faisait froid dans le dos.

-Chérie, si tu veux rester ici, je ne suis pas contre. Mais, au pire, les médecins ont l’air catégorique que quelques jours suffiront. Après ça, il pourra rentrer auprès de nous…

J’embrassai sa joue regardant notre fils bien plus paisible dans les bras de sa mère que dans cette couveuse.



@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
Sonne Moriarty
Sonne Moriarty


Messages : 550
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 24
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE]   A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] I_icon_minitimeMar 17 Juil - 2:16



A Decisive Choice
ft. Axel Moriarty




Il me semble inconcevable de laisser notre fils seul à l’hôpital pour une question de quelques grammes. À la maison, je n’aurai que ça à faire, l’allaiter et prendre soin de lui et de son frère et ses sœurs alors qu’ici, les infirmières ont encore plus à faire avec un plus grand nombre de bébés et ne peuvent  lui donner autant d’attention qu’il en demande.

J’ai beau protester, argumenter et passer prêt de faire une crise mais je me contiens  et fini par abdiquer en embrassant mon fils et en le replaçant dans la couveuse, le faisant instantanément hurler comme si je venais de le placer sur des charbons ardents.

Je tourne les talons, préférant sortir de la de crainte de devenir folle.  Mes filles, maintenant, prêtes, me sont amenées, Anna dans les bras de son père et Nelly dans les bras de la nurse qui s’est occupée d’elle durant les dernières semaines.  Je la remercie  d’un regard, incapable de prononcer le moindre mot tant je suis encore rongée par la déception et le chagrin de laisser James derrière, seul, et sans ses sœurs pour lui tenir compagnie.

Je tiens Nelly tout contre moi, marchant avec Axel jusqu’à notre voiture dans laquelle nous installons les filles dans leurs petits sièges derrière les nôtres, respectivement, celui du milieu, bien sur, vide.

Quand nous prenons place à l’avant, avant qu’Axel ne démarre, je pose ma main sur la sienne et je le regarde, les yeux bordés de larmes.  Je dois prendre une grande inspiration avant de parvenir à exprimer  ce qui me revient en tête sans cesse comme une  ritournelle accusatrice.

- Je n’étais pas prête a devenir mère, encore ! Je l’ai dis et redis pendant ma grossesse et j’ai complètement paniquée à l’idée d’en avoir trois et là… James  doit demeurés à l’hôpital et c’est de MA faute, Axel ! C’est ma faute ! Ils l’ont ressentis pendant qu’ils étaient dans mon ventre !

J’enfouis mon visage dans mes mains, me penchant vers l’avant alors que je pleure à chaude larmes, évacuant en même temps ma culpabilité. L’évidence me saute aux yeux maintenant. Mes bébés ont souffert de mes états d’âmes, il n’y a aucune autre explication possible à l’état de James.

Il me faut un moment pour me remettre, cherchant mon souffle au travers le flot de mes larmes.  Et quand je relève la tête pour regarder Axel, je m’attends à lire autant d’accusation dans son regard que de mépris et de dégoût. Je suis une piètre épouse et une mauvaise mère.

- Je vais devoir continuer de venir ici, plusieurs fois par jour mais rester à la maison pour les filles parce qu’elles aussi doivent être allaitées ! Je vais devenir complètement folle !

Ou alors de devrai  me résigner à accepter que nos bébés soient nourris à partir de préparations commerciales ce qui ne m’enchante pas le moins du monde. Seulement, je ne vois pas comment  je réussirai à nourrir tout ce petit monde tout en travaillant sur mon couple, en prenant soin d’Alan et… en allant retrouver Amon.

Non, il n’y en aura pas de facile !


@ Billy Lighter





A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] Tumblr_inline_mndkyv2ns01qz4rgp
I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
Axel Moriarty
Axel Moriarty


Messages : 575
Date d'inscription : 23/01/2015
Age du personnage : 27
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Chicago - Illinois
Je suis: un manipulateur
Song: Reckless Life - Guns N'Roses


A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE]   A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] I_icon_minitimeVen 20 Juil - 17:42



A Decisive Choice
ft. Sonne Moriarty



Je voyais bien que laisser James derrière rendait Sonne particulièrement triste. Je regrettais d’avoir insinué, plus tôt, qu’elle s’en fichait d’Alan parce qu’en voyant comme elle était protectrice envers James, je voyais bien qu’elle aimait nos enfants.

J’avais beau essayer de savoir, auprès des infirmières, si ce n’était pas possible de ramener l’enfant mais elles ne voulaient pas prétextant qu’il était bien mieux ici aux bons soins des médecins.

Sonne protesta et montra bien aux infirmières son mécontentement avant de finir par renoncer et déposer James dans sa couveuse où il se remit instantanément à pleurer. Je soupirai triste de voir cette scène.

On nous remit nos filles et je pris Anna dans mes bras alors que Sonne tenait Nelly. Je regardais ma femme en silence. Elle semblait meurtrie en ce jour qui aurait dû être un beau jour mais qu’une question de poids avait rendu triste. Je remerciai les infirmières malgré tout et nous sortîmes de l’hôpital pour nous diriger vers notre voiture.

On déposa les filles dans leur siège. Anna souriait tout le temps alors que Nelly avait une mine plus pensive. Les deux filles me semblaient déjà fort différentes. Elles semblaient déjà avoir leur caractère tout comme James.

On s’installa à notre tour à l’avant. Sonne posa alors la main sur la mienne et mon regard croisa le sien. Elle pleurait presque avant de s’accuser elle-même des malheurs de James. Elle croyait que c’était sa faute s’il était comme ça. Mes lèvres se pincèrent. Je n’aimais pas voir Sonne se blâmer ainsi. Parce que, pour moi, ce n’était pas de sa faute… C’était autre chose… Quelque chose en rapport avec ce qu’étaient les Moriarty. Sonne se mis alors à pleurer et je me mordis la lèvre caressant son dos.

-Non, Sonne… Ce n’est pas ta faute. James ressent juste la solitude d’être séparé de nous. Tu as bien vu comme il s’est calmé quand il était dans tes bras. Il a juste besoin de toi. Tout ira mieux quand il rentrera chez nous.

J’essayais de la rassurer et de lui faire passer l’idée de se rendre responsable de ça alors qu’elle n’y était pour rien.

Je continuai de frotter le dos de Sonne et d’essayer de la rassurer. Elle releva la tête et je lui offris un regard rassurant alors qu’elle déclara qu’elle devra venir ici souvent et, en plus, allaité nos filles… Elle allait devenir folle. J’hochai la tête négativement.

-On va tout faire pour que ça se passe au mieux. S’il faut qu’on passe par du lait en poudre, on le fera. On se répatira les tâches et ma mère pourra s’occuper d’Alan… Je prendrais congé cette semaine le temps que James reviennes ainsi ça sera plus simple pour tout le monde.


Je séchai les larmes de Sonne d’un revers de ma main.

-Tout ira bien. Autant pour les enfants que pour notre couple.

Il fallait que tout aille bien. Parce que j’avais envie que tout aille bien pour nous tous.




@ Billy Lighter


I lead a reckless life and I don't need your advice ©️ Guns N'Roses
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE]   A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

A Decisive Choice [PV Sonne][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Don't you know I had no choice ? [Livre 1 - Terminé]
» Unexpected Visit [PV Sonne][Hot][TERMINE]
» Mes yeux s'égarent ... [Lysandre][TERMINE]
» SUJET TERMINE - L'alcool, les bêtises, toi et moi. [Allie]
» 04. Des cupcakes pas comme les autres (2) [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Downtown :: Hôpital-