AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Katheryna Saint-Pierre
Invité



Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] Empty
MessageSujet: Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé]   Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] I_icon_minitimeMer 27 Juin - 18:56



Feast and Darkness
ft. Robin North




Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] Dinner10  Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] Beverl10

Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] Image110


Polo Lounge,
9641 Sunset Boulevard,
Beverly Hills, CA 90210
25 Mars
21h15 (09h15 PM)

La soirée pour ce gala de bienfaisance en l’honneur des enfants malades de l’hôpital de Los Angeles venait de commencer. C’était l’un des restaurants les plus prisés de Beverly Hills qui avait été choisi comme lieu de festivité. Une grande salle principale magnifiquement décorée avec plusieurs petites tables et tout au bout, la scène où les enchères pour les différentes photos seraient présentés aux invités. Une piste de danse avait été installée, je suppose qu’entre le diner et les enchères, il y aurait des pauses pour profiter de la bonne musique. Il y avait même toute une partie extérieure pour celles et ceux qui voudraient un peu plus de calme dans la nuit, à la lueur des bougies et des lumières tamisées.

Les organisateurs n’avaient pas lésiné sur les moyens pour appâter les célébrités et pour une fois j’étais d’accord avec un tel excès de luxe parce que ce diner représentait l’une des causes qui me tenait à cœur. Pour une fois, on ne ferait pas appel aux fans, ni au public par les médias, ou pas des dons, c’était à nous stars de tous les milieux exceptionnels de la ville qui serions les Mécènes pour rassembler le budget nécessaire pour l’ouverture d’un nouveau service, celui du Professeur Grayson pour les enfants atteints d’handicaps locomoteurs, des troubles de déficit de l'attention et de l’hyperactivité.

Au milieu de tous ces invités prestigieux dont je faisais partie, il y avait bien sur le Directeur de l’hôpital, ainsi que le Professeur Grayson qui était entouré par son personnel, de sa cadre de santé, à ses infirmières, ses aides-soignantes, les aides hôtelières et toutes celles et ceux qui avaient ravi de participer à ce grand gala. Tout ce monde rivalisait de tenues prestigieuses pour les femmes et de costumes pour les hommes. Je portais moi-même une robe noire tenue par une bretelle assez large sur une épaule, laissant l’autre nue. Elle était longue, légèrement fendue sur ma jambe droite et son corsage mettait en valeur ma taille et ma poitrine. Mes longs cheveux blonds étaient attachés en un chignon savamment maitrisé où seulement quelques boucles retombaient pour encadrer mon visage.

Je cherchais des yeux Robin, mais au milieu de toute cette foule, je ne l’avais pas encore aperçu. Par contre, Marcus, le photographe qui avait été à l’origine de tous ces magnifiques shootings, venait de s’approcher de moi pour me saluer.

- Kathe, te voilà ! As-tu signé les portraits photos ?

- Ah non !

- Le stand est juste derrière toi. Tout le monde peut voir tous les shootings qui ont été réalisés et chacun d’entre-vous doit les signe avant leurs mises aux enchères, impérativement !

- Tu fais bien de me le dire, je vais aller jeter un œil à tout ton superbe travail.

- J’ai fait un superbe travail, comme tu le dis, parce que j’ai eu des modèles particulièrement inspirants et inspirés. Je vais aller saluer le Professeur Grayson, à plus tard Kathe !

Je n’avais pas relevé les derniers mots de notre cher Marcus. Même s’il ne s’était pas aperçu du malaise lors de la séance photos avec Robin, cela avait été très difficile pour moi autant que pour mon partenaire e trouver un terrain d’apaisement avec mon angoisse que j’avais eu beaucoup de mal à contrôler. J’irais moi aussi me présenter au chef de ce futur et beau service qui aller se déployer dans une nouvelle aile du  Good Samaritan Hospital, mais avant tout, la seule personne dont j’étais à la fois angoissée et heureuse de revoir arriva. Comme à chaque arrivée et comme ce fut à mon tour quand j’avais mis les pieds à l’intérieur de l’immense salle du Polo Lounge, les invités étaient mitraillés par les photographes de divers magazines et par les caméras des chaines de télévision. Le gala ne serait pas diffusé, mais chaque chaine avait droit de montrer quelques images durant leurs actualités. Je m’avançai vers Robin qui jouait le jeu de répondre à quelques questions d’une jeune journaliste. Nos regards se croisèrent alors à cet instant-là et je lui offris un grand sourire. Il la salua et se dégagea de la foule des médias pour aller vers moi.

- Je suis ravie de vous revoir Robin, vous allez bien ?

Depuis ma rencontre avec Robin North, tout se mélangeait dans ma tête : ma peur me criait de ne pas laisser un homme s’approcher trop de moi, ni moi d’y prendre plaisir tandis que mon cœur et Marissa, ma fidèle assistante, me chuchotaient qu’il était grand temps de laisser cette gangue de mon passé derrière moi. Je n’oublierais pas, mais je pouvais avancer et agir différemment avec les hommes, surtout avec un homme tel que Robin. Je savais que rien ne serait facile, que mes angoisses reviendraient pour reprendre le dessus lorsque je douterais. Pourtant, j’avais envie de m’aventurer à connaitre un peu plus l’acteur et cette fragilité que j’avais pu discerner lors de notre shooting. Lui aussi portait un lourd passé et c’était peut-être pour cela qu’il avait su toucher quelque chose en moi qu’aucun homme n’avait su le faire.

- Que pensez-vous de la salle ? Elle est splendide, n’est-ce pas ? Il y a un stand de ce côté-ci avec toutes les photos prises par Marcus et qui seront vendues aux enchères. Il faut les signer. J’ai déjà apposé ma signature sur les deux photos qui ont été choisies.

Dans cette envie de pouvoir de nouveau le revoir et discuter avec lui, j’avais occulté qu’il était un acteur très célèbre et une jeune femme s’interposa entre nous deux pour le saluer. Si elle avait pu se jeter à son cou, je pense qu’elle l’aurait fait, mais apparemment elle se souvenait qu’elle se trouvait au milieu d’un parterre d’invités venus de plusieurs horizons. Cela ne l’empêcha pas de se coller à lui pour l’embrasser sur la joue.

- Hooo , mon cher Robin, quel plaisir de te revoir. Tu m’accorderas une danse, plus tard ? Même plusieurs !!



@ Billy Lighter


Dernière édition par Katheryna Saint-Pierre le Lun 2 Juil - 9:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Robin North
Robin North


Messages : 335
Date d'inscription : 02/03/2014
Age du personnage : 26
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: rancunier, protecteur, gamin
Song:


Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé]   Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] I_icon_minitimeSam 30 Juin - 18:18



Feast And Darkness
ft. Katheryna Saint-Pierre


-Qu’est-ce qui vous a poussé à participer au shooting et à ce gala, Monsieur North ?

Les questions de la journaliste étaient les même que celles que m’avait posé un autre journaliste un peu plus tôt. Mais je souriais. Je savais qu’elle ne faisait que son métier et que c’est comme ça que ça fonctionnais.

-Je l’ai fait parce que c’est une cause qui me tient à cœur. Les enfants, c’est important pour moi et dès qu’il m’est possible d’aider ceux qui ont des difficultés, je le fais. Ce shooting et ce gala était l’occasion d’aider une bonne cause. J’ai la chance, en tant qu’acteur, de pouvoir faire quelque chose pour eux alors, dès que je le peux, je le fais.

J’avais l’impression de me répéter mais ça faisait partie du jeu. C’était la même chose quand je devais faire la promotion de mes films. Et puis, j’étais de très bonne humeur aujourd’hui. Il y avait du monde et j’avais entrevu le Docteur Grayson qui, de loin, m’avait paru vraiment heureux de l’engouement autour de ce gala. La salle était richement décorée et tout le monde avait sorti es plus beaux vêtements. Moi, je portais un costard noir et une cravate noire elle aussi. C’était tout simple mais je ne m’habillais jamais de façon sophistiqué. Puis, miser sur un costard noir, c’était jouer la sécurité.

-On sait que vous avez fait votre shooting en compagnie de Katheryna Saint-Pierre. Comment cela s’est-il passé ?


L.A.People n’avait pas raté mon shooting photo avec Katheryna. Je fis, d’ailleurs, une petite pause dans l’interview pour me remémorer le shooting. Ça n’avait pas été facile au début mais j’avais finalement découvert que Katheryna était une femme gentille mais écorchée par un souvenir douloureux dont je ne savais pas encore la nature. Je me rappelais mon malaise qui s’est dissipé après une discussion avec le mannequin. La journaliste m’appela pour me sortir de mes pensées et je lui souris.

-Ça c’est très bien passé. Katheryna est une femme très professionnelle qui a le mannequinat dans le sang. Elle a parfaitement géré ce shooting et a réussi à tirer le meilleur de moi. J’ai fait quelques shootings dans ma carrière mais certainement pas autant qu’un ex-mannequin et j’avais de la chance de faire ces photos avec elle.

Ce que je venais de dire n’était ni vrai, ni faux. Mais les journalistes n’étaient pas censés tout savoir. Je savais à quel point ils pouvaient blesser les gens et je ne voulais pas que Katheryna soit blessée. Elle n’avait pas besoin de ça en plus du reste.

En parlant de Katheryna, j’avais vraiment envie de la revoir aujourd’hui. Je ne savais pas vraiment pourquoi mais j’aimais bien sa présence. On ne se connaissait pas encore très bien mais j’étais sûr que ça pouvait changer. Puis, j’avais aussi envie de la revoir pour qu’on voit ensemble le résultat de ce qu’on avait fait.

Et, alors que je pensais à elle, je la vis un peu plus loin. Nos regards se croisèrent et elle m’offrit un grand sourire. Je le lui rendis et coupai notre lien visuel pour reposer mon regard sur la journaliste.

-Veuillez m’excuser… J’ai vu quelqu’un dans la foule et il faut que je lui parle. Je reviendrais vers vous tantôt, c’est promis.

Je la saluai et la quittai pour m’approcher de Katheryna. Elle était radieuse et magnifique dans sa robe.

-Je vais très bien. Je suis content de vous voir en forme. Votre robe est superbe !

J’étais content de pouvoir parler avec Katheryna. Il y avait pas mal de célébrités dans la salle dont des gens que je connaissais très bien et qui venait du monde du cinéma eux aussi. Mais c’était avec ma partenaire de shooting que j’avais le plus envie de parler.

Katheryna me parla de la salle, je lançai un bref regard autour de nous et souris.

-Je n’ai jamais vu salle aussi bien décorée. Ce n’est pas le premier gala que je fais mais j’ai un coup de cœur pour la décoration d’aujourd’hui.

Elle me signala qu’on devait signer les photos choisies. Elle, elle l’avait déjà fait. J’avais été ralenti par les journalistes alors que n’avais pas encore pu apposer ma signature sur les photos que je partageais avec Katheryna.

-J’irais signer les photos en passant près du stand. Je les trouve superbe, d’ailleurs. Marcus à bien fait ça. Il n’est pas réputé pour rien.

J’allais inviter Katheryna à aller prendre un verre mais je fus coupé dans mon élan par Christine. Elle ma salua en m’embrassant sur la joue. Christine était une actrice, comme moi. On a joué ensemble dans un film il y a quelques années. Je la soupçonnais d’avoir le béguin pour moi, chose qui n’était pas vraiment réciproque. Il ne faut pas se méprendre… Christine est une fille sympa mais légèrement trop exubérante pour moi. Elle parlait vite et tout le temps… Je crois que si je vivais avec, j’allais devenir dingue.

Je lui souris.

-Salut, Christine.


Elle s’exclama disant qu’elle était heureusement de me revoir avant de me demander une danse. Je me mordis la lèvre. J’avais toujours du mal de refuser une danse à une femme. Surtout quand c’était une femme que je connaissais aussi bien que Christine. Seulement, je n’avais pas vraiment envie de danser avec elle ce soir… Je ne voulais pas lui donner de faux espoir, ni d’alimenter encore la presse avec des conneries…

Mais, comme je le disais, j’avais vraiment du mal de dire « non ». Je me grattai l’arrière de la tête.

-Heu… Oui… Enfin, si je trouve le temps, oui, je t’accorderais une danse. On verra plus tard…

Je n’avais rien promis. Je comptais trouver un moyen de ne pas danser avec elle plus tard… Ou je trouverais une autre partenaire qui n’alimentera pas autant la presse.

Christine sourit malgré mon hésitation.

-D’accord ! Je te tiens à l’œil, Robin...

Et son regard alla vers Katheryna avant de se reposer sur moi et de me faire un signe de tête.

-Je ne suis pas loin, si tu veux boire un verre.

Sur ce, elle nous laissa seul. Je me mordis à nouveau la lèvre et regardai, à nouveau, Katheryna. Je soupirai.

-Christine est une actrice… Elle a travaillé avec moi il y a quelques années et on se croise souvent lors des promotions ou des galas… Et il n’y a pas une seule fois où elle ne vient pas me demander pour boire un verre ou quelque chose comme ça…


Je ne savais pas pourquoi je m’étalais sur le sujet… Katheryna ne devait sûrement pas trouver intéressant de savoir qu’une collègue me draguait constamment et que ça m’ennuyais un peu à la longue…

-Désolé… Ce n’est pas vraiment le moment de parler d’une collègue ennuyeuse.


Je rigolai un peu et plongeai mon regard dans celui de Katheryna.

-Vous êtes venue seule ? Ou bien vous avez amené d’autres personnes avec vous ? Si vous êtes seul, est-ce que vous voudriez partager un verre avec moi…

Je venais de me plaindre d’une collègue collante et je faisais exactement la même chose que Christine… Je pris un air un peu gêné quand je me rendis compte de ça.

@ Billy Lighter


I knew the moment had arrive for killing the past and coming back to life ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé]   Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] I_icon_minitimeLun 2 Juil - 22:29



Feast and Darkness
ft. Robin North




Je m’étais mise à l’écart pour observer Robin répondre aux questions de la journaliste, et à l’abri des regards, je le détaillais dans son costume sombre qui le sublimait. Occupé à jouer le jeu avec les médias, il ne m’avait pas tout de suite aperçue, mais lorsque ce fut le cas, il me rendit mon sourire et coupa court à l’interview pour me rejoindre. Il me complimenta pour ma robe et je sentis alors le feu me monter aux joues, comme une adolescente lors de son premier rendez-vous. Gênée, je baissai les yeux.

- Je vous remercie. Vous êtes très beau, vous aussi.

Je n’avais plus l’habitude des compliments, ceux qui étaient sincères et je n’avais su quoi répondre à part cette simple phrase. Je me repris en changeant de sujet. Il n’avait pas encore signé les photos de notre shooting puisque je revenais moi-même du stand et je lui indiquai que Marcus demandait à tout le monde de ne pas oublier puisque c’était de cette manière-là que les portraits seraient vendus aux enchères pour le futur service du Professeur Grayson de l’hôpital Good Samaritan. La salle de réception du Polo Lounge avait été décorée d’une manière qui nous laissait rêveur à tous les deux.

- Vous n’avez pas encore vu l’extérieur, c’est magnifique aussi. Ils ont disposé des tables dans des coins tranquilles, éclairées seulement par des bougies et je …

Je fus arrêtée dans mes mots par une jeune femme qui sortait presque de nulle part et qui sauta au cou de Robin en l’embrassant sur la joue. Très exubérante et jolie aussi, elle lui demandait de lui réserver plusieurs danses pour la soirée. Robin ne désirait pas s’éterniser dans cette conversation et mit fin aux envies de la jeune femme, ne lui promettant que s’il avait un peu de temps. Devant l’hésitation de Robin, Christine me regarda de la tête aux pieds comme si enfin, elle avait remarqué ma présence.

- Je vois … tu es très occupé ! C’est à elle que tu as réservé toutes tes danses ?!!

Vexée, elle s’éloigna aussi abruptement qu’elle était arrivée non sans avoir tout de même donné rendez-vous à Robin pour boire un verre avec elle. Elle ne perdait pas une occasion pour se faire remarquer et surtout pour tenter d’avoir Robin pour elle toute seule. Il se sentit tellement désolé de cette scène, qu’il m’expliqua que c’était toujours le même procédé qu’utilisait l’actrice pour essayer de passer du temps avec lui.

Ne vous excusez pas. Christine est tombée sous votre charme. J’imagine que beaucoup de vos partenaires aimeraient être à votre bras ce soir.

Il n’y avait qu’à observer comment la journaliste qui lui avait posé des questions le dévorait des yeux. Et cette actrice y avait été certainement au culot pour obtenir les faveurs de Robin. Pour le peu que j’avais fait sa connaissance durant le shooting, il dégageait quelque chose que je ne savais définir : une assurance, certes, mais surtout cette sérénité et cette confiance qui le définissaient dès qu’on posait les yeux sur lui. Ma carapace glaciale n’avait pas résisté à cette rencontre et elle s’était effritée lentement sans pouvoir la retenir devant cet homme.
Je devais laisser faire le destin et peut-être me libérer de ces chaînes que je n’avais cessé de traîner pendant ces onze années. Sa question me fit sourire, car malgré ce que je lui avais fait endurer lors de la séance de photos, Robin venait de me proposer de passer un peu de temps ensemble avant que le gala ne commence officiellement.

- Je suis venue sans cavalier, mais avec ma fidèle assistante Marissa qui ne doit pas être très loin et que vous avez déjà croisé durant le shooting.

Marissa ne me lâchait pas. Elle veillait sur moi comme le ferait ma mère. D’ailleurs c’était elle qui avait demandé expressément à Marissa d’être toujours auprès de moi surtout dans des moments où je devais faire face, comme ce soir, à une foule de personnes dont beaucoup était des hommes.

-  Je serais ravie de partager un verre avec vous.

La nouvelle Kathe commençait lentement à se dessiner en société et avec des hommes, du moins, avec un homme, car je me doutais d’être aussi à l’aise avec les autres. Je ne pouvais pas effacer cette peur et cette angoisse. Pourtant, l’effort que je pensais surhumain pour moi, fut plaisant et agréable quand je glissai mon bras sous le sien, nous entrainant vers le bar qui se trouvait un peu plus loin. Il avait été dressé totalement à l’opposé de la scène où se déroulerait la mise aux enchères des portraits pour ne pas voir s’entasser une foule trop nombreuse au même endroit. Certaines personnes nous saluèrent sur le chemin. Je leur offrais un sourire de façade parce que je ne savais faire que cela. Il ne fallait pas trop m’en demander en une seule soirée. Je vis au détour d’une table, en train de discuter avec Marcus, ma chère et fidèle Marissa qui fut émerveillée de voir que j’étais au bras de l’acteur. Discrète, elle revint à sa conversation et avec Robin, on s’installa au comptoir, assis sur de magnifiques hauts tabourets tout en velours rouge. Le barman arriva à notre niveau et prit notre commande.

- Un Mojito, s’il vous plaît !

Robin ajouta son choix et le barman s’afféra à préparer nos boissons.

- Et à moi, vous m’accorderez une danse ? Ça fait très longtemps que je n’ai plus dansé.   Ça fait longtemps que je n’ai plus fait de tas de choses …

Comment avais-je pu poser cette question ? Comment avais-je pu laisser autant aller ? Robin me troublait et me désarmait au point de ne plus me reconnaitre dans mon attitude.

- C’est … à moi d’être désolée maintenant, je n’aurais pas dû …

Une voix s’éleva dans les enceintes et une musique l’accompagna pour débuter ce gala :

- A tous nos chers invités ! Vous êtes priés de choisir une table pour le diner qui sera agrémenté de la vente aux enchères des portraits et de quelques pauses dansantes !
Pour les retardataires, c’est le moment de venir poser vos belles signatures !


- Vous voulez-bien partager une table avec moi ?





@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Robin North
Robin North


Messages : 335
Date d'inscription : 02/03/2014
Age du personnage : 26
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: rancunier, protecteur, gamin
Song:


Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé]   Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] I_icon_minitimeVen 6 Juil - 13:36



Feast And Darkness
ft. Katheryna Saint-Pierre


J’étais content d’être tombé aussi vite sur Katheryna. Je la trouvais très belle dans sa robe et il semblerait que je n’ai pas fait de faute de goût en choisissant un costard plutôt classique. C’était l’avis d’une femme qui avait fait de la mode, donc, c’était un avis avisé. Je la remerciai avec un grand sourire avant qu’on ne soit charmé, tous les deux, par la décoration de l’endroit. Mais il paraissait que l’extérieur était encore plus beau. J’affichai un sourire. Ça donnait envie d’aller s’y installer directement et de pouvoir en profiter pour parler l’un avec l’autre plus posément. Je savais qu’on allait être beaucoup sollicité pendant ce gala mais j’avais quelques petits trucs pour pouvoir passer un peu de temps avec les gens que je voulais sans être trop dérangé.

Et c’est pour me faire mentir que Christine arriva coupant la parole à Katheryna. Christine n’était pas méchante mais elle prenait, parfois, beaucoup de place. Mais je n’étais pas mon oncle… Je n’étais pas du genre à aimer renvoyer les gens sans cérémonie. Mais ça ne m’empêcha par de refuser à demi-mot une danse avec ma collègue actrice. Pourquoi ? Parce que je n’avais pas envie de passer la soirée avec Christine en sachant très bien qu’elle allait tenter un rapprochement entre nous que je ne voulais pas vraiment.

Alors que je ne lui promis pas pouvoir partager une danse avec elle, elle regarda Katheryna de haut en bas et demanda sur un ton de reproches si c’était avec l’ex-mannequin que j’allais danser. Je levai les yeux au ciel et soupirai…. Je soupirai parce qu’elle avait sûrement raison… J’avais dans l’idée de proposer une danse à Katheryna… Si l’occasion se présentait en tous cas.

-Christine…

Mais Christine semblait assez vexée et partit après m’avoir quand même donné rendez-vous. Je soupirai la regardant s’éloigner avant de m’excusé pour Christine auprès de Katheryna. Elle disait de ne pas m’excuse et pensait que bien d’autres de mes collègues tombaient sous mon charme. Je souris un petit peu. Je crois qu’elle m’aurait dit ça il y a quelques années, j’aurais pris un air gêné. Mais là je souriais juste.

-Pas toute heureusement. Sinon, mon travail deviendrait vraiment pensant. Non, je crois qu’il n’y a que Christine.


Je rigolai un peu. J’étais peut-être aveugle et je ne voyais pas toutes ces femmes qui désiraient être à mon bras ce soir… Je ne sais pas. Je devais avouer que depuis ma rupture avec Apple, j’étais beaucoup resté dans mon coin sans prêter attention aux femmes que j’attirais. Il m’avait fallu le temps de faire mon deuil de cette relation et de l’enfant qu’on avait perdu. Maintenant, je pouvais voir plus clair mais Christine ne m’attirait pas comme je l’attirais… C’était comme ça.

Curieux (et aussi parce que j’avais envie de passer un peu de temps avec elle), je demandai à Katheryna si elle était accompagnée. J’appris qu’elle n’avait pas de cavalier et je ne savais pas pourquoi mais ça me fit sourire. Peut-être parce que ça me permettra de lui demander une danse ou parce que ça signifiait que j’allais pouvoir la connaitre un peu mieux en passant du temps avec elle pendant cette soirée. Il n’y avait que Marissa qui l’avait accompagnée. C’est en grand partie garce à elle que la shooting photo s’était, finalement, plus ou moins bien déroulé la dernière fois. Katheryna était très proche de cette femme et ne le cachais pas.

-Marissa a l’air vraiment d’être une femme géniale. Elle a l’air de tenir beaucoup à vous.

Je fus à moitié surpris mais pas moins ravi quand Katheryna accepta de prendre un verre avec moi. D’ailleurs, je ne pus par me retenir de lâcher un :

-Cool !!!


C’était un peu enfantin comme réaction. Mais j’étais un peu comme ça alors pourquoi me cacher ? Puis, j’étais content qu’elle accepta alors pourquoi lui cacher ça aussi. La Katheryna qui était avec moi aujourd’hui était moins froide que celle que j’avais rencontrée au shooting. On aurait dit deux femmes complètement différentes alors que c’était la même personne.

Je la laissai prendre mon bras et c’est de cette façon qu’on se dirigea vers le bar. Il y avait de temps en temps des flashs des photographes qui avaient eu la chance de pouvoir couvrir l’évènement. Quelques personnes nous saluèrent dont un réalisateur avec qui j’avais déjà travaillé quand j’étais enfant. Et on finit par arriver au bar où l’ex-mannequin commanda un Mojito.

-Un Bloody Mary, s’il vous plait.


La commande prise, je me tournai vers Katheryna qui à ma très grande surprise me demanda si je voudrais lui accorder une danse. Je ne m’y attendais pas. Et je ne sais pas pourquoi mais ça me faisait très plaisir. Je souris mais ne réussis pas à cacher ma surprise alors qu’elle s’excusa d’avoir posé la question.

-Non, non, ne vous excusez pas. J’accepte avec très grand plaisir ! Nous serons deux à ne pas bien nous débrouiller… Ma mère dit que je danse mal.


Je rigolai un peu comme pour détendre l’atmosphère. Je venais d’accepter une danse que j’avais refusée à Christine. Mais Katheryna était tellement de très bonne compagnie que je n’avais pas pu refuser. Même si certaines de ses phrases témoignaient d’une mauvaise passe ou d’un passé un peu trouble. Elle avait encore fait un aveu de ça en disant qu’elle n’avait plus fait grand-chose depuis longtemps.

Le barman nous donna nos boissons alors qu’une voix déclara qu’il était temps de choisir une table pour manger. Je souris et souris encore plus quand Katheryna me proposa de partager une table avec elle.

-Oui, avec plaisir.

Je ne savais pas où tout ça allait nous mener. Mais, en attendant, j’avais envie d’être avec Katheryna et personne d’autre.

On embarqua nos cocktails et je passai devant nos photos pour les signer. Mais le temps que je fasse ça accompagné de Katheryna, beaucoup de tables s’étaient remplies… Je regardai Katheryna.

-Pourquoi ne pas prendre une place située à l’extérieur ? Ça sera plus…


Romantique ? Non…

-Convivial.


Je souris et on se dirigea vers les tables illuminées de bougie. Katheryna avait raison. La décoration, ici, était encore plus belle. On s’installa à une table un rien à l’écart. Une fois qu’on fut installé, je regardai Katheryna.

-Vous n’avez pas eu le temps de beaucoup danser à cause de votre carrière ? Je sais que les mannequins ont souvent un planning chargé. Pareil pour les hommes et femmes d’affaires. Ça ne doit pas laisser beaucoup de place à la fête et aux vacances.

Je n’osais pas parler de sujets dont elle ne voulait pas parler alors je parlais carrière… Je ne savais pas si, finalement, c’était une très bonne idée cette question. Mais je l’assumais quand même… Inutile de revenir en arrière ou de faire le gêné.


@ Billy Lighter


I knew the moment had arrive for killing the past and coming back to life ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé]   Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] I_icon_minitimeJeu 12 Juil - 13:12



Feast and Darkness
ft. Robin North



Je n’étais pas étourdie au point d‘oublier que mon partenaire de shooting était un remarquable et renommé acteur. J’avais seulement oublié durant un instant, entre nous, toutes les mondanités de nos métiers, jusqu’à ce l’une de ses partenaires fasse une irruption remarquée dans notre conversation. La jalousie féminine était très présente dans nos métiers respectifs et j’avais eu, moi aussi à faire face aux querelles de mes collègues lorsque j’étais mannequin et que j’arpentais les différents défilés des grands créateurs. Aujourd’hui, j’étais à l’abri de tout cela, mais pas Robin. Vexée, la jolie jeune femme avait été mordante dans ses propos, mais elle n’avait pas perdu son objectif en tête : donner rendez-vous à Robin pour boire un verre à défaut de danser avec lui.

Il s’était excusé du comportement de Christine et je ne lui en voulais pas. J’avais ajouté qu’elle était tombée sous son charme et que des femmes, ici ce soir, auraient aimé être à son bras. Il était très séduisant et semblait ne pas s’en rendre compte, en m’expliquant que cette partenaire-là était la seule qui lui collait un peu trop. Robin était comme moi, si je ne m‘intéressais pas aux hommes pour les raisons sordides de mon passé, lui il ne semblait pas prêter attention aux femmes. Je le voyais bien que certaines lui adressaient des regards passionnés, mais rien ne l’attirait. Quel passé troublant avait-il vécu pour dresser un mur avec la gent féminine ?

Etait-ce cela, nos blessures, qui nous avaient rapprochés sans les connaitre et qui me donnait cette envie, pour la première fois depuis longtemps, de vouloir me rapprocher d’un homme ? Peut-être …
Il me demanda si j’étais accompagnée d’un cavalier et je lui avais répondu que j’étais venue toute seule avec ma fidèle Marissa.

- Marissa est une seconde mère pour moi. Elle a travaillé pour mon père et après … Je marquai une pause parce que c’était toujours aussi angoissant de me remémorer mon passé. Et après ma carrière dans le mannequinat, quand je me suis lancée dans les affaires, elle m’a aidée. Mes parents ont été heureux de me savoir avec elle. Ils vivent entre ici et le Canada, mais ils sont le plus souvent loin de moi et je désirais aussi faire mes preuves … et essayer de reprendre seule les rênes de ma vie que j’avais un temps essayé de détruire par tous les moyens.

Je fus surprise de la façon dont j’étais arrivée à parler de ça à Robin. Les 5 années qui avaient suivi mon viol, avaient été marquées en premier par une spirale infernale dans laquelle je m’infligeais toute sorte de blessures et autres dégâts. Je savais que mes parents avaient eu très peur de me perdre. Marissa avait été là aussi un soutien pour ma famille et pour moi.

J’acceptai son invitation et on se dirigea vers le bar pour nous y installer et passer nos commandes. Robin avait l’air heureux de ma réaction ce qui me fit sourire tendrement. Je ne savais pas ce qui m’avait poussé à être aussi téméraire, mais je m’étais lancée dans quelque chose que je ne connaissais plus vraiment : bousculer un peu le destin et lui demander si à moi, il m’accorderait une danse, ce soir. Me rendant-compte de l’énorme bêtise, je m’étais alors excusée aussitôt. Robin ne le prit pas mal, au contraire et il me mit à l’aise immédiatement.

- Au moins, on ne fera pas mal à nos autres partenaires, on ne marchera uniquement sur les pieds de l’un et de l’autre.

Il avait réussi à me faire rire et cela faisait, là aussi, trop longtemps, que je ne m’étais pas sentie aussi bien et détendue. Une voix, dans les hauts parleurs qui étaient placés un peu partout dans l’immense salle, demanda à ce que tous les invités prennent place à une table. Encore une fois, je me montrai audacieuse en lui proposant de partager une table ensemble et puis comme nous allions aussi être invités à présenter nos photos pour la séance aux enchères, c’était tout aussi bien d’être assis l’un à côté de l’autre. Robin accepta avec grand plaisir et on embarqua nos verres, pour aller avant de s’installer, passer au stand des photos pour laisser à mon partenaire le soin d’apposer sa signature près de la mienne sur nos shootings. Il me proposa de prendre une table à l’extérieur …

- J’en serais ravie, vous verrez c’est magnifique même si on sera un peu loin de la scène aux enchères on verra toujours un peu et on entendra grâce aux enceintes qui sont placées aussi à l’extérieur du Polo Lounge.

Une fois à table, Robin se délecta du décor comme je lui avais raconté au tout début. Il le trouva fort beau comme moi. Puis, tout en écoutant le début des premiers invités qui ouvraient officiellement les enchères pour les différentes photos, on discutait entre deux discours et applaudissements.

- Non, ce n’est pas pour cela … C’est vrai que lorsque j’étais mannequin, j’avais une vie très chargée, bien plus encore qu’aujourd’hui. Maintenant, je suis mon propre chef donc, je m’organise comme je veux. Quand j’étais mannequin, la pression du boulot y était, mais on avait le droit de s’amuser même durant les voyages et après un grand défilé pour décompresser. Il y a eu un évènement dans ma vie qui a laissé beaucoup de séquelles … J’avais  21 ans. Et depuis … depuis ces 11 dernières années, je tente de survivre comme je peux.

Les enchères défilaient et la somme pour le nouveau service de l’hôpital continuait à augmenter de plus en plus. Il y eut une pause pour permettre aux serveurs de servir l’entrée du diner.

- Pourquoi vous ne voyez pas les regards des autres femmes sur vous ? Rien que là, si vous regardez autour de nous discrètement, certaines voudraient bien ma place.

- Excusez-moi Mademoiselle, un message pour vous.

- Pour moi ?

- Oui, vous êtes bien Mademoiselle Saint-Pierre ?

Le serveur me présenta son plateau  sur lequel trônait une enveloppe blanche. Surprise, je jetai un œil à Robin et j’ouvris l’enveloppe pour en tirer la feuille de papier. Le serveur nous salua et repartit vers d’autres tables. Qui pouvait bien m’envoyer un message au beau milieu d’un gala de charité ?

Message:
 

La peur me paralysa, car si ce message n’était pas signé, je savais très bien qui l’avait écrit. Je ne pouvais pas rester et je devais voir Marissa au plus vite. Elle partageait une table avec Marcus, le photographe, à l’intérieur du restaurant.

- Je … Je … ne vais pas pouvoir … rester …

Affolée, je cherchais à toutes les tables, du regard, si je reconnaissais un visage familier … celui de mon bourreau.

- Robin … Je ne peux pas … rester … Il est là.





@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Robin North
Robin North


Messages : 335
Date d'inscription : 02/03/2014
Age du personnage : 26
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: rancunier, protecteur, gamin
Song:


Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé]   Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] I_icon_minitimeSam 14 Juil - 15:21



Feast And Darkness
ft. Katheryna Saint-Pierre


Marissa était importante pour Katheryna. Et j’en appris un peu plus sur cette femme qui était comme une seconde mère pour l’ex-mannequin. Je l’écoutais attentivement entendant ses petites hésitations alors qu’elle évoquait son passé. Marissa avait été une aide pour la carrière de femme d’affaire de Katheryna. La fin de son récit me fit un pincement au cœur. Elle avait essayé de détruire sa propre vie ? Je pris un air concerné mais je ne voulais pas trop gratter des choses qui semblaient très personnelles et qui semblait encore toucher Katheryna.

-Vous y êtes arrivé. Votre entreprise est une référence et tout le monde dit que je la diriger très bien. Puis, faire ça loin de ses parents, c’est quelque chose de difficile. Moi, je crois que je ne saurais pas vivre loin de mes parents. Ils ont toujours été là pour moi.

J’esquissai un sourire. Je commençais vraiment à me dire que le passé de Katheryna était entaché de beaucoup de mauvaises expériences et que ce n’était pas pour rien qu’elle était toujours proche de Marissa. Après la mort de Karen, je passais les trois quart du temps chez mes parents. Et ça avait été la même chose après ma rupture avec Apple.

Après ça, on était allé au bar prendre un verre et s’en était suivie une demande de Katheryna. La même que Christine sauf que, cette fois-ci, j’avais accepté. J’avais envie de danser avec l’ex-mannequin parce que j’aimais bien sa compagnie. Elle tenta de s’excuser mais je lui avais dit qu’elle n’avait pas besoin. J’appréciais vraiment sa demande. Elle déclara manquer d’expérience en danse quant à moi, je n’étais pas un très bon danseur. C’était plutôt bien qu’aucun de nous deux ne soit doué, au moins on ne risquait pas qu’un de nous se ridiculise. Je rigolai à la réflexion de Katheryna.

-Oui, on évitera ça aux autres comme ça.

Ça signifiait, en quelque sorte, que Katheryna sera ma seule partenaire de la soirée. C’était insinué discrètement et presque inconsciemment mais c’était ça.

Je n’avais encore jamais entendu le rire de Katheryna. Elle avait un beau rire qui la rendait plus jolie encore qu’elle ne l’est d’habitude. Elle qui m’avait semblé si froide et triste lors du shooting, elle était comme transformée et ça faisait plaisir.

Quand nous furent invité à rejoindre les tables, j’avais accepté la seconde demande de Katheryna. Celle de partager une table avec elle. Une soirée pareille et une table pour deux, c’était l’occasion de faire connaissance. On avait un bon feeling entre nous alors pourquoi ne pas faire naitre une amitié ? On embarqua nos verres et je proposai qu’on prenne une table à l’extérieur. Elle accepta déclarant que j’allais voir à quel point l’extérieur était magnifiquement décoré. Je souris approuvant là-dessus mais aussi sur le fait qu’on ne verra peut-être pas bien la scène mais qu’on entendra parfaitement le déroulement des enchères avec les enceintes.

-C’est parfait ! Puis, on sera tranquille là-bas. Trop près de la scène, il risque d’y avoir trop de mouvements.


On se dirigea, donc, vers l’extérieur où la décoration était vraiment superbe. Bien plus belle que celle que j’avais faite pour le Réveillon de Noël. Une fois qu’on fut assis, je tentais une question qui découlait d’une phrase que Katheryna m’avait dite plus tôt. Je ne serais pas froissé si elle décidait de ne pas y répondre mais elle le fit quand même. Elle déclara que quand elle était mannequin elle avait beaucoup de boulot et de pression ce qui était moins le cas, surtout au niveau du temps, depuis qu’elle était femme d’affaire. Mais ce n’était pas tant une histoire de temps qui avait empêché Katheryna de vivre mais bien un évènement qui avait eu lieu quand elle n’avait que 21 ans. Si je souriais juste avant mon sourire disparu. Je crois que je commençais à mettre le doigt sur ce qu’il s’était passé mais je n’osais pas m’avancer. La façon dont elle s’était comportée avec moi au shooting laissait, quand même, peu de doute sur les horreurs endurées par celle qui était alors une jeune mannequin de 21 ans. Je connaissais le show-business… Et ce n’était pas toujours beau. Mais je n’osais quand même pas dire tout haut ce que je pensais savoir sur la vie de Katheryna parce que ça ne se faisait pas. Je préférais valorisé la femme qu’elle était aujourd’hui et que j’appréciais.

-Je ne sais pas ce qui vous est arrivé… Je n’ose même pas imaginer quelles horreurs vous avez vécu mais vous voir en forme et radieuse aujourd’hui me prouve que vous avez une grande force de caractère. Et, peut-être que maintenant vous aller pouvoir commencer à revenir et refaire des choses que vous aimiez faire à l’époque. Je suis sûr qu’un jour vous ne vous direz plus que vous survivez mais bien que vous vivez.

Je cherchais à être positif parce que c’est ce genre de chose que mes parents m’avaient dit après la mort de Karen. De toujours garder le morale et que le vent allait finir par tourner. J’avais réappris à vivre et à presque pardonné celui que je considérais comme le responsable de la mort de Karen… Et même si je savais que l’histoire de Katheryna était une toute autre histoire, je savais que les messages d’encouragements pouvaient parfois faire des merveilles.

Ce fut à Katheryna de me questionner sur ma relation avec les femmes. La question me fit sourire et j’allais y répondre quand un serveur interrompit notre conversation pour passer un message à l’ex-mannequin. Katheryna sembla surprise, je pus voir ça dans son regard quand il croisa le mien qui était tout aussi interrogateur.

Elle commença à ouvrir la lettre alors que le serveur s’éloigna. Je plissai les yeux alors que Katheryna lisait son message. Et je vis, d’un seul coup, la peur s’afficher sur son visage. Je fronçai les sourcils ne comprenant pas ce qu’il se passait. Elle bafouilla disant qu’elle n’allait pas pouvoir rester.

-Quoi ? Qu’est-ce qui se passe Katheryna ?

Mon visage montrait de l’incompréhension mais aussi de l’inquiétude. Le message semblait l’avoir vraiment ébranlé tellement qu’elle semblait chercher quelqu’un de regard. Elle qui avait eu l’air si paisible juste avant, elle était maintenant affolée et elle lâcha une phrase qui me fit froid dans le dos : « il est là »…

-Qui est là ?

Mon regard se posa aussi autour de nous avant que mon regard ne revienne sur Katheryna.

-Qu’est-ce qu’il est écrit dans ce message… Je veux bien vous aider Katheryna mais il faut que je sache ce qu’il se passe… Quelqu’un est ici et vous veut du mal ? Sachez que je peux vous aider.

J’essayais de capter son regard et d’appuyer sur mes mots. Je pris doucement sa main pour essayer de la rassurer au maximum.

-Vous n’êtes pas seule. Il y a plein de gens autour de nous et je suis là. Si quelqu’un vous veut du mal, il ne pourra rien vous faire ici.

Je jetais de temps en temps de regard autour de nous analysant chaque visage pour essayer de trouver celui ou celle qui terrifiait Katheryna.



@ Billy Lighter


I knew the moment had arrive for killing the past and coming back to life ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé]   Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] I_icon_minitimeMer 18 Juil - 13:08



Feast and Darkness
ft. Robin North



Je me sentais bien avec Robin et puis je lui devais bien ça après avoir été odieuse avec lui pendant le shooting. Plus, je discutais avec lui et plus je m’identifiais à cet homme et je me rendais-compte qu’il avait aussi un passé qui lui faisait comprendre ce que moi j’avais vécu. Parfois, il ne fallait pas beaucoup de mots pour se comprendre : des gestes et des regards et on était sur la même voie. Je n’étais pas certaine que j’irais jusqu’à confier à l’acteur toute l’horreur que j’avais endurée, mais je savais aussi qu’il n’en avait pas besoin de tout cela pour découvrir et saisir la véritable Kathe sous cette couche de glace.

Nous avions même jugé qu’il était préférable de danser ensemble et d’éviter à nos futurs partenaires de la soirée de devoir supporter nos mauvais pas de danses et des écrasements d’orteils intempestifs.  Il avait réussi à me faire rire et pour la première fois, mon passé ne me collait plus à la peau. J’étais bien et heureuse d’être à ce gala et en sa compagnie.

J’avais accepté son idée de nous choisir une table à l’extérieur, un peu éloignée de la scène et de toute la fête. Le décor des jardins du Polo Lounge était vraiment merveilleux et puis, nous serions à l’abri de tous ces regards indiscrets et nous pourrions discuter en toute tranquillité. Marissa n’avait pas cessé de me répéter que je devais faire confiance au destin, à ces rencontres que le hasard mettait sur ma route. Elle avait apprécié le comportement et les réactions de Robin durant la séance photos. Il était le seul homme à ne pas m’avoir jugé dès le premier contact houleux. Et je ne savais pas par quel miracle, mais je commençais à lui faire confiance.

Les enchères avaient officiellement débuté et entre deux discours et applaudissements, nous discutions de divers sujets.  Sa première question était une manière de tenter de mieux découvrir la femme étrange que j’étais. Et sans m’en apercevoir, je m’étais laissée aller à un aveu privé concernant ma jeunesse.

J’aimais sa façon d’être à la fois pudique et bienveillant, de ne pas être trop indiscret tout en étant à mon écoute. J’avais baissé les yeux parce que je n’arrivais plus à soutenir son beau regard bleuté. Il se doutait de quelque chose de très grave, mais il avait préféré mettre en avant la femme que j’étais devenue aujourd’hui.

- Merci … C’est très dur de se projeter dans le présent. J’essaye depuis 11 ans de sortir de ce cercle infernal. Oui, vous avez raison, un jour, je vous dirai que je ne survis plus, mais que je vis cette nouvelle vie qui m’ouvre les bras.  Peut-être que … cela commence par essayer de se remettre à danser. Vous allez devoir me supporter comme mauvaise cavalière, ce soir !

Pour la seconde fois de la soirée, je riais. C’était tellement bon de laisser de côté et d’oublier un moment mes angoisses. Si tout cela pouvait durer …

On nous servit les entrées et les enchères, quant à elles, elles continuaient à défiler sur la scène. Rien qu’à entendre le prix des photos, j’étais ravie que le nouveau service du Professeur Grayson ait un aussi grand succès. Tous ces enfants malades avaient besoin d’un service neuf et doté de la plus grande technologie du moment. Puis, ce fut à mon tour de me lancer dans une question : pourquoi un homme aussi séduisant ne remarquait-il pas les regards énamourés de toutes ces femmes ? Qu’est ce qui le rendait aussi distant ? Malheureusement, je n’aurai jamais la réponse, car un serveur m’apporta une enveloppe à mon nom et là … toute la joie de cette soirée bascula dans l’horreur.

Je tremblais comme une feuille et parmi tous ces invités, j’essayais de percevoir le visage de mon bourreau. En onze ans, il avait certainement changé, mais je n’oublierai jamais son regard pervers et haineux. Robin s’efforçait de comprendre et de m’apaiser.

- Vous … vous ne pourrez pas m’aider … Il pourrait s’en prendre à vous pour se venger …

Incapable de prononcer une phrase correctement, je sentis la chaleur de sa main sur la mienne et mes prunelles se posèrent alors sur lui.

- Je sais … Je sais … J’inspirai et expirai doucement de façon à retrouver le contrôle de ma respiration et de mes nerfs. Je sais, il y a trop de monde, mais cela ne l’empêchera pas de m’attendre dehors, de me suivre chez moi … Il n’est pas venu ici juste pour se vanter de m’avoir retrouvé.

Je lui tendis le message pour qu’il puisse le lire.

- Si vous vous mêlez à mon histoire, il va vouloir se venger sur vous. S’il vous fait du mal à cause de moi … Je ne peux pas … Il a détruit ma vie Robin … Il a détruit la jeune femme innocente que j’étais. Il a fait de moi ce que je suis aujourd’hui : c’est-à-dire plus rien.

Sans le vouloir, je serrai la main de Robin tellement fort que je ne remarquais pas que je pouvais lui faire mal. Son contact était un moyen de me maintenir hors de l’eau, de ne pas me noyer dans cette peur qui s’insinuait lentement dans chaque pore de ma peau. Robin était aussi ma force et c’est en lui que je puisais ma détermination. Je secouai ma tête de gauche à droite, les larmes aux yeux.

- Non … non, je ne peux pas fuir encore et toujours. Je suis ici avec vous pour les enfants de l’hôpital.

La voix du présentateur se diffusa dans les haut- parleurs :

- Et maintenant, pour présenter les prochaines photos, nous appelons sur scène Mademoiselle Katheryna Saint-Pierre et Monsieur Robin North ! Applaudissez-les !!

Je me levai de mon siège, bien décidée à ne pas céder devant ce fou et à faire face à ma peur.

- Ne me laissez pas toute seule Robin, j’ai …besoin de vous …

Un sourire de façade se dessina sur mes lèvres. Ça je savais le faire, mais il pouvait lire dans mes yeux que je n’étais pas aussi courageuse que j’aurais voulu l’être. J’étais incapable de bouger et il allait devoir me guider vers la scène.






@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Robin North
Robin North


Messages : 335
Date d'inscription : 02/03/2014
Age du personnage : 26
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: rancunier, protecteur, gamin
Song:


Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé]   Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] I_icon_minitimeMar 24 Juil - 18:45



Feast And Darkness
ft. Katheryna Saint-Pierre


La soirée commençait vraiment bien. J’avais retrouvé Katheryna et elle j’avais eu le plaisir de découvrir une femme vraiment sympathique et sensible. En fait, j’avais l’impression qu’on avait beaucoup de points communs.

Et c’est sûrement pour découvrir un peu plus cette femme que j’avais accepté sa proposition de danse mais aussi celle de partager une table avec elle pendant le gala. Elle était vraiment différente de la femme que j’avais rencontrée au shooting. Une femme qui, lors de cette séance avait eu l’air froid avant de montrer que cette froideur n’était qu’une façade qui cachait une peur, une angoisse. Mais qui maintenant était ouverte malgré ses blessures qui semblaient encore fortement marquer sa vie de tous les jours.

C’est toute cette sensibilité qui émanait de l’ex-mannequin et que je ressentais qui me donnait vraiment envie de la côtoyé. Parce que je me reconnaissais, en quelque sorte, dans cette sensibilité.

C’est comme ça qu’on commença à discuter autour de la table qu’on avait choisir. Loin de la scène où se déroulait les enchères, mais au cœur d’un lieu à la décoration magnifique. De notre discussion je retirais ce que je savais déjà : il était arrivé quelque chose de terrible à Katheryna… Et elle en avait été profondément blessée jusqu’à ne plus savoir vivre normalement. Mais elle s’était relevée et c’est ça que je soulignai dans mon discours. Elle me remercia et alla dans mon sens en voyant, déjà, dans notre danse une façon de voir la vie autrement. Je souris hochant la tête pour confirmer avant de rire sur sa réflexion sur ses talents de danseuse.

-Si vous êtes mauvaise cavalière, je suis encore plus médiocre. Mais oui, je pense que danser ensemble pourra nous faire du bien à tous les deux. C'est des moments comme ça qui peuvent faire revivre une personne qui se croit au fond du trou. Des tous petits moments de partage où on oublie tout.

Je romançais peut-être un peu mais j’étais comme ça. J’étais acteur mais je l’étais parce que j’étais sensible. C’est ce que disait ma mère. Qu’il faut être sensible pour être acteur. Et le romantisme faisait partie de ça.

J’aimais entendre Katheryna sourire. Déjà parce qu’elle avait un beau sourire mais aussi parce que ça semblait lui faire du bien autant qu’à moi.

D’ailleurs, Katheryna ne tarda pas à me poser une question dans le même style que la mienne il y a quelques minutes. Et j’allais y répondre franchement avant qu’on ne soit interrompu par un serveur qui apporta un mot à l’ex-mannequin…

Et là… Et là tout changea d’un seul coup. Katheryna se mit à trembler en prise à une angoisse qui émanait de ce bout de papier. Quelqu’un, dans la salle, la terrifiait. L’auteur de ce message la terrifiait. Je soutenais Katheryna essayant de comprendre et essayant de savoir qui. J’essayais de la résonner et de lui dire que j’étais là pour l’aider. Je cherchais, moi-même, maintenant, la personne en question du regard par réflexe et sans avoir aucun indice de qui ça pouvait bien être. C’était une scène surréaliste mais aussi… Angoissante. Parce que la peur qui émanait de Katheryna était tellement forte que je la ressentais.

L’ex-mannequin déclara que je ne pouvais pas l’aider. Que l’homme en question pourrait se venger.

-Ce n’est pas grave. Je n’ai pas peur de lui.

Je n’avais pas peur d’une vengeance… A moins que ça soit le sang chaud des North qui parlait. En tout cas, mon regard montrait que je n’allais pas lâcher Katheryna. Que cet homme ne lui fera rien tant que je serais là. Je lui expliquai qu’ici, rien ne pouvait lui arrivée. Il y avait bien trop de monde pour ça. Elle le savait mais avait peur de l’après-soirée. Elle était certaine que cet homme allait lui faire du mal. Je soutenais toujours Katheryna autant dans mes gestes que dans mes mots.

-Non. Il ne vous suivra pas. Il ne vous suivra pas parce que je resterais avec vous jusqu’à ce qu’on soit sûr que vous êtes en sécurité.

S’il fallait que Katheryna passe la nuit chez moi ou moi chez elle et bien nous ferons ainsi. Mais il n’était pas question que je laisse cette femme terrorisée à la merci d’un homme vraisemblablement dangereux. Une dangerosité qui se confirma quand je lus le papier que Katheryna me tendit. Le message écrit fit monter en moi un colère contre cet homme qui cherchait, visiblement, à détruire la vie de Katheryna… Le genre d’homme qui ne méritait pas de vivre et je n’avais même pas honte de penser ça.

Katheryna avait peur que je m’en mêle. Elle avait peur pour moi. Elle savait de quoi cet homme était capable. Elle serrait ma main avec force.

-Comme je vous l’ai dit, je n’ai pas peur de lui…

Et j’ajoutai :

-C’est plutôt lui qui devrait avoir peur de moi.


Parce que je le haïssais déjà pour ce qu’il avait fait subir et ce qu’il continuait de faire subir à Katheryna. Elle avait tellement peur qu’elle en avait les larmes aux yeux mais elle avait quand même le courage de ne pas vouloir fuir… Je la trouvais extrêmement courageuse. J’hochai la tête lui soufflant.

-Je serais là à vos côtés.


Mais on ne peut pas réfléchir plus posément que la voix dans le haut-parleur nous appela à rejoindre la scène pour présenter nos photos. Je regardais Katheryna alors que les applaudissements retentirent.

Katheryna se leva dans un élan de courage mais elle ne voulait pas rester seule. J’hochai la tête me levant à mon tour.

-Ne vous en faites pas. Je ne vous abandonnerais pas.

Elle restait figée et je la pris délicatement par le bras alors qu’un sourire s’afficha sur mon visage alors qu’on avançait vers la scène qui était à des années-lumière de distance de notre table. Et pendant tout le trajet, mon sourire fondit alors que je toisais chaque personne cherchant à les sonder pour voir qui était celui qui terrifiait Katheryna. Mais impossible de savoir. Impossible de trouver l’homme…

On arriva sur scène alors que je tenais Katheryna par le bras d’une telle manière que ça risquait de faire parler les magazines people. Mais ce n’était pas eux qui me préoccupaient ce soir.

Une fois sur scène. Les photos furent présentées et les flashs nous prenaient en photo. Tous les regards étaient tournés vers nous. Le miens était sombre et ne cessait de regarder les gens sans arriver à mettre la main sur l’enfoiré en question. Le maitre de cérémonie parlait au micro mais je ne l’écoutais pas mon regard toujours braqué sur le parterre de riches qui étaient dans la salle. Ce n’est que quand le maitre de cérémonie se tourna vers moi et se racla alors la gorge en me montrant le micro pour qu’on dise quelques mots que mon attention revint d’un seul coup.

Je m’approchai du micro après avoir envoyé un regard de réconfort à Katheryna. Je me raclai la gorge avant de dire :

-Merci à tous d’être venu ce soir.

Sauf à un en particulier.

-Cette enchère est très importante pour moi ainsi que pour Katheryna.

Je jetai un regard vers Katheryna toujours en essayant d’être réconfortant avant de le reposé sur l’assemblée.

-Les enfants sont notre avenir et c’est à nous de pouvoir leur permettre de vivre une vie à la hauteur de leur innocence. C’est pour ça que ce gala se tient aujourd’hui. Pour pouvoir aider les enfants malades à pouvoir avoir un encadrement et des soins dignes de ce nom. Quand il s’agit d’enfants… Je dis toujours qu’il ne faut pas hésiter une seconde. Voilà pourquoi cette enchère est très importante pour moi. Et je vous invite, vous aussi, à ne pas hésiter une seule seconde.

Je laissai la place au micro à Katheryna lui soufflant au passage :

-Je suis là. Je reste à côté de vous.


J’avais oublié de sourire pendant tout mon discours. Mais les applaudissements retentirent quand même.

Je regardai l’ex-mannequin même si je ne pouvais m’empêcher de me demander « où est-il ? » quand je regardais l’assemblée. Une question qu’avait dû voir Katheryna dans mon regard.



@ Billy Lighter


I knew the moment had arrive for killing the past and coming back to life ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé]   Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] I_icon_minitimeLun 30 Juil - 13:21



Feast and Darkness
ft. Robin North




Malgré la mise en garde du danger, Robin était prêt à y faire face.

- Vous êtes en train de mettre votre vie en danger pour moi … Pourquoi … ?

La voix du maître de cérémonie s’était faite entendre dans les hauts parleurs. Il nous invitait à venir le rejoindre sur scène pour la suite des enchères. Il y a encore quelques années, j’aurais fui et je me serais terrée quelque part pour que personne ne puisse me retrouver. Mais pas ce soir … parce que j’avais un homme prêt de moi qui était devenu un ami et aussi parce que ce gala pour les enfants malades me tenait à cœur. Rien et même pas ce fou ne me ferait reculer même si je tremblais comme une feuille. J’allais devoir surpasser ma peur et puiser dans ma force mentale. Je me levai de ma chaise et je soufflai quelques mots à Robin. Sans lui à mes côtés, je n’aurais pas la force d’avancer. Il n’allait pas m’abandonner. Ses mots étaient comme un baume pour mon cœur et je hochai la tête en guise de réponse. Les yeux dans les yeux, je devais reprendre une certaine aisance et un sourire de façade s’esquissa aussitôt sur mes lèvres. Il fallait à tout prix que je donne le change devant ce malade qui me surveillait et qui surveillait dorénavant Robin aussi.

J’étais figée… bien trop à mon gout et ce fut Robin qui me guida vers la scène, sa main ne quittant pas mon bras. Nous étions peut-être un peu trop intimes dans nos gestes et cela éveillerait la curiosité des médias. Mais tant pis, ce n’était pas la priorité et je pense que Robin devait se dire la même chose. On traversa allée des tables et je n’arrivais pas à regarder tous les invités. J’en étais incapable. Je me concentrais uniquement sur le contact de Robin tout en fixant droit devant moi l’estrade où le maitre de cérémonie nous attendait pour la suite des enchères.

Ce fut Robin qui parla en premier à ce parterre prestigieux d’invité tandis que les flashs nous mitraillaient. Les lumières m’aveuglaient tellement que je ne voyais rien de la salle et peut-être c’était le mieux pour moi. Mon partenaire se tourna vers moi en me réconfortant d’un tendre regard avant de poursuivre sur un petit discours, sur ce qui lui tenait à cœur. Et se fut à mon tour de me présenter devant ce micro qui me terrifiait. L’encouragement murmuré de Robin me donna le courage de prononcer quelques mots. Je le devais pour ces enfants et pour le travail que toute l’équipe avait fait pour tout cela devienne réalité avec l’ouverture d’un nouveau service à l’hôpital Good Samaritan.

- Bonsoir et merci à vous toutes et tous d’être là ce soir ! Je suis ravie de présenter ces photos issues du shooting que j’ai fait en compagnie de mon partenaire, Robin North. Comme vous le savez, c’est grâce à vos dons et votre générosité que le nouveau service du Professeur Grayson pourra ouvrir plus vite et accueillir les enfants qui ont besoin d’aide et de traitements.

Je serai mes mains l’une contre elle autour du micro.

- Plusieurs photos ont été choisies parmi la séance que j’ai effectuée avec Robin et je laisse la place au maitre de cérémonie pour annoncer l’ouverture des enchères.

Je me reculai enfin pour permettre la mise en place des enchères sur nos photos et je rejoignis Robin au coin de la scène. Nous devions y rester jusqu’à ce que les photos soient achetées. Je me penchai vers lui pour lui parler au creux de l’oreille.

- Je ne vois rien avec toutes ces lumières. Il faut que j’avertisse Marissa dès qu’on redescendra de la scène.

Les enchères furent une grande réussite pour nos photos. Tous les invités jouaient le jeu pour les enfants malades. Nos photos furent rapidement achetées et le montant de chacune d’elles dépassaient largement nos espérances. J’étais vraiment fière d’avoir pu aider le Professeur Grayson de cette manière-là et d’être allée jusqu’au bout de mes craintes durant ce shooting avec Robin. Machinalement, et sans m’en rendre-compte, j’avais glissé ma main dans celle de Robin. Encore un détail que les médias ne manqueraient pas de souligner.

Lorsque tout fut terminé, le maitre de cérémonie nous remercia sous un tonnerre d’applaudissements et on put quitter la scène. C’était maintenant que les choses allaient prendre une autre tournure.

- Robin, je dois trouver Marissa au plus vite et …

Finalement, je n’allais rien faire puisqu’elle venait de nous rejoindre.

- Vous avez été fabuleux !

- Marissa, je dois te parler dans un endroit plus calme et à l’abri des regards indiscrets. C’est très important.

Elle me dévisagea puis son regard dévia sur Robin. Je posai ma main sur son épaule.

- Il est avec moi. J’ai besoin de lui.

- Que se passe-t-il Kathe, tu me fais peur. Allons vers le couloir qui mène sur les jardins du Polo Lounge, il y aura moins de monde.

On la suivit pour se mettre un peu à l’écart. Je sentais Robin en alerte scrutant chaque homme qui passait près de nous. Une fois dans ce couloir où il n’y avait personne, je la mis dans la confidence et lui montrant le message que j’avais reçu et que j’avais fait lire à Robin, un peu plus tôt

- Ce n’est pas vrai ! Comment ! Comment ! Comment est-ce possible !!!! Kathe, il faut que tu partes d’ici.

- Oui, mais si je pars, il me suivra et je mets Robin en danger aussi …

- Tu lui as tout raconté … ?

Je baissai les yeux et là je vis que je n’avais toujours pas lâché la main de Robin depuis tout ce temps. Je hochai la tête négativement. Robin ne savait pas tout parce que c’était très difficile à raconter. Marissa prit une grande inspiration et poursuivit sur une idée :

- Robin, pouvez-vous prendre votre voiture et amenez Kathe loin d’ici. Moi, je vais faire diversion et alerter la sécurité pour que personne ne puisse sortir d’ici après vous deux.

- Je ne suis pas certaine que cela fonctionne. Il peut très bien se faufiler et sortir.

- Je vais alors prendre ma voiture et demander à l’assistante de Marcus de m’accompagner. Elle est aussi blonde que toi, elle fera diversion. Il ne sera pas dans quelle voiture tu es partie.

- Ha non non ! S’il te suit, c’est toi qui vas être en danger ! Je crois que le mieux c’est d’avertir la sécurité.

Marissa retourna dans la salle et se dirigea vers le PC de la sécurité pour leur expliquer toute la situation.

- Je ne sais pas si cela va marcher et j’ai …

Avant que je ne puisse terminer ma phrase, quelqu’un s’empara de Robin par les épaules. Je poussai un cri que j’étouffai avec ma main. L’assaillant de Robin me tournait le dos et je ne voyais pas son visage. Il poussa mon partenaire violemment en lui administrant un coup de poing dans l’estomac et là … à ce moment-là, il se retourna vers moi.

Je reculai pour percuter le mur dans mon dos. C’était lui …

- Je t’ai manqué ?

Il m’attrapa la gorge avec sa main, la serrant de toutes ses forces. Dans ce couloir, il n’y avait aucune allée et venue … Juste … Nous.





@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Robin North
Robin North


Messages : 335
Date d'inscription : 02/03/2014
Age du personnage : 26
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: rancunier, protecteur, gamin
Song:


Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé]   Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] I_icon_minitimeMar 7 Aoû - 17:04



Feast And Darkness
ft. Katheryna Saint-Pierre


La situation était assez stressante. Les menaces qui pesaient sur Katheryna semblaient plus que bien réelles et l’homme qui la terrorisait semblait être dangereux au point même que l’ex-mannequin avait peur pour ma propre vie. Mais il n’était pas question que je laisse Katheryna seule dans le simple but de sauver ma peau. Et l’ex-mannequin se demanda pourquoi je prenais tant de risque. La réponse pour moi était simple.

-Parce que je ne suis pas du genre à laisser tomber mes amis surtout quand ils sont en danger. Si je vous laissais pour sauver ma peau et qu’il vous arrivait quelque chose, jamais je ne me le pardonnerais.

Je ne pouvais pas laisser Katheryna seule. C’était hors de ma conception des choses. Et je n’avais pas peur de cet homme. Qu’il essaye de m’agresser et on verra bien qui rira le dernier.

On fut coupé par le maitre de cérémonie qui nous invita à aller sur scène. Katheryna trouva le courage de bouger jusqu’à la scène où on nous attendait. Je la soutenais et on arriva sur scène d’une telle façon qui aurait pu éveiller la curiosité du plus mauvais des journalistes. Mais ce n’était pas ça qui nous préoccupait mais bien l’homme qui terrorisait Katheryna et qui se tenait quelque part parmi le parterre de convives. Un lâche qui terrorisait une femme pour son bon plaisir sadique.

Katheryna m’impressionnait. Elle ne laissait rien transparaitre de son angoisse alors que moi j’avais une mine bien plus sombre que d’habitude. Ça se ressentait aussi un peu dans le ton de mon discours. Les seuls regards plus rassurants, je les offrais à Katheryna.

Quand ce fut au tour de l’ex-mannequin de prendre la parole, je l’encourageai d’un murmure. Elle réussit à s’avancer pour faire son discours pendant que je fixais toujours les gens dans la salle. Tant bien que mal parce que les spots m’empêchaient de discerner leur visage.

Quand Katheryna eut fini son discours, elle se recula près de moi pour me murmurer qu’elle ne voyait rien et qu’il fallait qu’elle avertisse Marissa, une fois descendue de la scène. Le regard toujours sombre, j’approuvai de la tête.

-D’accord. Je crois que c’est encore la solution la plus sûre.

Je murmurai ça à son oreille alors que les flashs des photographes ne manquaient pas d’immortaliser notre complicité.

Les enchères pour notre photo se passa assez vite et fut une très grande réussite. Je crois que, dans d’autres circonstances, j’aurais laissé éclater ma joie mais je me contentai d’un sourire franc que j’offris au parterre d’invités. Je sentis la main de Katheryna se glisser dans la mienne et j’entrelaçai instinctivement nos doigts sans m’en rendre véritablement compte.

Les applaudissements plurent à la fin de la vente de notre photo et on put quitter la scène. Je tenais toujours la main de Katheryna alors qu’elle déclara qu’on devait trouver Marissa. Mais c’est elle qui nous trouva. Elle nous complimenta avant que Katheryna ne dise qu’il fallait qu’elle lui parle à l’abri des regards. Instinctivement, je regardais autour de nous cherchant, toujours, l’homme qui terrifiait Katheryna. Sans succès. Et mon regard revint sur Marissa qui me dévisagea un peu avant que Katheryna ne dise qu’elle avait besoin de moi. Je ne dis rien me contentant d’approuver de la tête pour montrer à Marissa que j’étais de leur côté.

Marissa nous emmena alors à l’écart. Je regardais toujours autour de nous et je dévisageai chaque convive qu’on croisait d’un regard très sombre qui ne devait pas être sans rappeler celui que mon oncle avait parfois quand il se méfiait de quelqu’un.

Une fois à l’écart, Katheryna raconta tout à Marissa lui montrant le message. Ça ne manqua pas d’angoisse Marissa qui déclara que Katheryna devait partir chose que l’ex-mannequin refusa pour des raisons de sécurité. Marissa demanda, ensuite, si Katheryna m’avait tout raconté. C’était évident que nous. Je ne savais pas encore le fonde de l’histoire même si j’avais des indices qui me faisait craindre le pire. Katheryna baissa les yeux et hocha négativement la tête comme si elle s’excusait à Marissa de ne pas m’avoir tout raconter. Quand cette dernière soupira, je vins à la rescousse de Katheryna en fixant Marissa.

-Elle n’a pas eu le temps de m’expliquer. Il y avait d’autres priorités et tout est allé trop vite.

Ceci étant dit, les deux femmes lancèrent des idées pour protéger Katheryna de ce monstre et elles finirent par se décider pour l’idée la plus sage : appeler la sécurité. J’approuvai de la tête.

-Je pense que c’est la meilleure solution aussi. Si la sécurité est au courant on pourra tous être en sécurité.

Marissa approuva t s’en aller avertir la sécurité. Katheryna et moi, on ne bougea pas de là où on était et nos mains étaient toujours unies.

Katheryna commença alors une phrase avant que je me sente tirer en arrière par les épaules. Je lâchai un cri étouffé par la surprise et avant que je n’aie eu le temps de comprendre ce qu’il se passait, je reçus un violent coup de poing en plein estomac. Assez rude que pour me couper le souffle et me faire voir, momentanément, des étoiles. Je me tins le ventre reprenant mon souffle et secouant ma tête pour reprendre mes esprits. J’entendis la voix de l’homme en premier lieu. Une voix menaçante qui s’adressait à Katheryna. Puis, quand ma vision redevint claire, je le vis étrangler Katheryna de toutes ses forces.

Là… Mon sang ne fit qu’un tour. Je me redressai complètement, de la rage dans le regard.

-Lâche-là, enfoiré !

Je lâchai ça sur un ton lourd de sens ce qui surpris l’homme qui n’eut pas le temps de me faire face avant que je ne lui envoie mon poing en pleine figure. Un coup tellement violent qu’il lâcha Katheryna et se tint l’arcade que je venais de lui ouvrir. Mais je ne m’arrêtai pas là… Pris par la colère de ce que je venais de voir et de ce que je soupçonnais, j’envoyais un autre poing dans sa figure sans rater mon coup et avec la même puissance que le premier. Surpris et voyant qu’il n’aurait pas le dessus, l’homme s’enfuis non sans nous dire qu’il n’en restera pas là. Je ne lui courus pas après. Ma priorité, c’était Katheryna.

Je me précipitai vers elle prenant son visage entre mes mains. Je venais de troquer ma rage digne de mon oncle pour un regard inquiet, mon cœur battant dans mes temps à cause de ce qu’il venait de se passer.

-Kathe ! Kathe, est-ce que ça va ?

Je cherchais son regard alors que Marissa arriva avec deux agents de sécurité. Quand elle nous vit, elle mit sa main devant sa bouche d’effroi. Je ne quittais pas Kathe des yeux alors qu’un agent demande ce qu’il s’était passé.

-On s’est fait agresser. L’homme est parti par là.

Je montrai le fond du couloir du doigt décrivant brièvement l’agresseur. L’un des agents se dirigea vers l’endroit indiqué alors que je regardais toujours Kathe mon regard marqué par l’inquiétude.

-C’est fini… Il est parti. Est-ce que ça ira ?

J’essayais de la rassurer du mieux que je pouvais.




@ Billy Lighter


I knew the moment had arrive for killing the past and coming back to life ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé]   Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] I_icon_minitimeVen 10 Aoû - 13:45



Feast and Darkness
ft. Robin North




Nos photos eurent beaucoup de succès, et le plus important c’était l’argent qui serait reversé à au nouveau service du professeur Grayson. Avec tous ces flashs, je ne voyais strictement rien de ce qui se passait dans la salle. C’était comme si j’étais aveugle tout en sachant qu’un fou surveillait mes moindres faits et gestes. Lorsque les enchères furent terminées, on redescendit de la scène, tous les deux, sous un tonnerre d’applaudissements, mais tout cela ne me sécurisait absolument pas. Je tenais fermement la main de Robin dans la mienne. Il était ma force et ce point d’ancrage qui ne me faisait pas vaciller dans mes angoisses. Malheureusement ce geste tendre allait certainement être vu et photographié par tous les médias ici présents et les ragots ne manqueraient pas dans les prochaines pages de tous ces magazines peoples. J’étais égoïste d’infliger cela à Robin. Il ne le méritait pas.

Il fallait à tout prix avertir Marissa et avant même que je ne mette à sa recherche parmi la foule, elle nous avait déjà rejoints. Le ton de ma voix me trahissait et la joie de Marissa disparut instantanément. Du regard, elle me demanda pourquoi Robin North était avec moi et je lui expliquai sans détours que j’avais besoin de lui. On se dirigea tous les trois vers un couloir qui menait vers es jardins privés du Polo Lounge, là où il y avait moins de passage set moins de personnes susceptibles de nous écouter ou nous déranger. Lorsqu’elle découvrit le message, son expression si heureuse du début changea. La peur l’avait remplacée.

Non, je n’avais pas tout raconté à Robin. C’était quelque chose que je ne pouvais confier autour d’un verre ou bien à ce genre de gala. Ce fut l’acteur qui prit la parole devant mon silence. Il comprit ma honte et qu’avec tous les évènements, je n’avais pas eu le temps. On trouva la meilleure idée qui pouvait être, mais je n’étais pas certaine que cela ne fonctionne vraiment … pas avec un type comme LUI.

Marissa partit à la recherche des agents de la sécurité pour tout expliquer et tout s’enchaina bien trop vite. Mon bourreau avait attaqué Robin et lorsqu’il fut ralenti par le coup qu’il lui avait donné à l’estomac, il se retourna vers moi. Paralysée de le voir, il s’empara de ma gorge et me fit reculer jusqu’à ce que je cogne le mur dans mon dos.

Il était devant moi et ses doigts continuaient à serrer … serrer …. Encore et encore ma gorge. J’avais saisi ses bras, mais j’étais incapable de me dégager de sa force. Je n’arrivais plus à respirer …

Je sentis alors la pression de ses mains me libéraient, mais ma vision s’était troublée, je peinais à respirer. Lentement, je me laissais glisser le long du mur, pour finir à genoux sur le sol somptueux du Polo Lounge. Je tentais de reprendre ma respiration comme je le pouvais. Ma gorge me faisait mal et je massais de mes mains toute cette zone douloureuse. Il fallait que j’arrive à respirer normalement.
J’entendais autour de moi la voix de Robin, des bruits violents, mais je  n’arrivais pas à me concentrer sur tout cela.

Je sursautai lorsqu’il me toucha, lorsqu’il prit mon visage entre ses mains. J’étais terrifiée, pas de lui, mais bien de mon bourreau. L’air peinait à circuler dans mes poumons et j’haletais difficilement. Je hochai la tête à sa réponse, impossible pour le moment de prononcer un mot.

- Seigneur ! La voix de Marissa me fit lever la tête. Je voyais des hommes en noir et je compris que c’était les agents de la sécurité. L’un d’eux lança un message d’urgence avec sa radio et le responsable arriva rapidement. Les ordres furent donnés de partir à la recherche de l’homme d’après les détails donnés par Robin

- Vous avez un endroit, une pièce privée ? lança Marissa au responsable

- Je vais vous ouvrir une salle qui est habituellement fermée pendant les réceptions. Venez ! Avant que tout le monde ne vienne par ici.

Le responsable se déplaça dans le couloir. D’autres agents e la sécurité barraient le chemin vers le couloir qui formait un coude. Personne n’avait pu voir l’attaque, mais beaucoup se poserait la question sur ces agents qui ne laissaient plus personne sortir vers les jardins privés. Les invités auraient comme seule information : un charriot contenant diverses bouteilles d’alcool avait été renversé et les employés nettoyaient le couloir.

Je finis par me redresser en m’appuyant sur Robin et lentement, on se dirigea vers cette pièce privée. Elle était petite et elle donnait sur les jardins. Marissa nous laissa entrer en indiquant qu’elle retournait dans la salle pour aider les agents. Je m’installai dans le divan.

- Non … ce n’est pas fini … ça ne sera jamais terminé …

Ma voix n’était que murmure. J’avais encore mal là où il avait serré ma gorge.

- Vous voyez bien … Après toutes ces années, il m’a retrouvée.

On nous fit apporter, toujours par la sécurité, une carafe d’eau avec deux verres.

- Si je porte plainte, mon dossier sera rouvert et certaines informations seront récupérées par les médias. Je ne veux pas … Ma vie a déjà assez été un enfer comme ça.

- Vous avez le droit de savoir ce qui c’est passé. Vous avez pris des coups à cause de moi.

Je bus un grand verre d’eau et cela me fit un bien fou pour me donner le courage de tout lui raconter. Le regard perdu, je commençai mon récit.

- A 21 ans, lors d’un défilé à Paris pour la Maison Dior, ma vie a basculé. 1 an auparavant, j’avais fait la connaissance d’un assistant de l’équipe de l’agence de mannequinant pour laquelle j’étais sous contrat. Il avait deux ans de plus que moi. Je lui faisais confiance … Il m’a …

Je reposai mon verre sur la petite table avant que je ne le fasse tomber sous les tremblements qui s’intensifiaient. Un mot. Un seul et c’était si terrible de le prononcer. Je fermai les yeux et j’inspirai lentement.

- violée ….

Des larmes coulaient le long de mes joues. Mes émotions prenaient le dessus.

- C’est lui… Lui ce soir…

J’ouvris mes yeux et mes prunelles plongèrent dans ceux de Robin qui m’avait écouté sans m’interrompre.

- Je … Et vous … je ne vous ai même pas demandé comment vous alliez ?

Le bruit de la porte qui s’ouvrit à la volée me fit trembler encore plus. Ce n’était que le responsable de la sécurité.

- Il nous a échappés. Vous devriez partir d’ici Mademoiselle Saint-Pierre et vous reposer dans un endroit sûr. Avertir aussi la police.

- Nooon Noooon, je ne veux pas !

- Pourtant, ça serait une sage décision Kathe  annonça Marissa qui était réapparue dans le dos du responsable. Tu ne dois pas dormir chez toi cette nuit. Il pourrait attendre ton retour.






@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Robin North
Robin North


Messages : 335
Date d'inscription : 02/03/2014
Age du personnage : 26
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: rancunier, protecteur, gamin
Song:


Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé]   Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] I_icon_minitimeMar 14 Aoû - 16:01



Feast And Darkness
ft. Katheryna Saint-Pierre


Tout avait été très vite… Le coup de l’homme… La façon dont il avait étranglé Katheryna… Et la façon dont j’avais réagi en retour en le frappant sans me poser de questions. J’avais eu comme un coup de sang. Je n’avais pas réfléchi et j’avais frappé pour essayer de le mettre hors d’état de nuire et, surtout, de faire du mal à Katheryna.

Mais l’homme eut la grande chance de réussir à prendre la fuite. Dès qu’il fut hors de mon champ de vision, la première chose que je fis fut de me ruer sur Katheryna pour voir si elle allait bien. Vu la violence avec laquelle l’homme s’était jeté sur elle, aucun doute qu’elle devait être sous le choc.

Elle sursauta quand je pris son visage entre mes mains. Je voyais qu’elle peinait à respirer. Plusieurs questions sur bousculaient dans ma tête mais je cherchais d’abord à savoir si Katheryna allait bien avant de les poser. Surtout qu’il ne fallut pas longtemps avant que Marissa reviennent avec des agents de sécurité.

Marissa s’exclama alors que mon attention était toujours sur Katheryna qui reprenait son souffle. Je ne m’en détournai que pour montrer l’endroit vers où s’était enfoui ce monstre et pour donner la description aux agents de sécurité.

Je m’occupais de Katheryna pendant que Marissa prenait les choses en main et demandait à avoir une pièce privée. On lui répondit qu’il y avait une pièce fermée où on pourrait être tranquille. Les médias n’étaient pas ma première préoccupation mais s’en était une quand même et il valait mieux sortir de ce couloir au plus vite pour éviter d’attirer trop l’attention et permettre aux agents de sécurité de faire leur travail.

Mais, surtout, il fallait déplacer Katheryna dans un endroit calme. Je l’aidai à se relever en le soutenant. On se dirigea vers la pièce et on y entra Katheryna et moi pendant que Marissa allait retourner dans la salle pour aider les agents.

Une fois seuls, Katheryna se laissa tomber dans le divan qui trônait dans la pièce. Je m’appuyai, moi, contre un meuble soufflant pour faire évacuer la tension ressentie ces dernières minutes. Je me repassais la scène en boucle en tête sentant encore un peu la douleur au niveau de mon estomac.

Katheryna disait que tout ça n’était pas fini. Je la fixai avec un air inquiet sur le visage. La voix de Kathe n’était qu’un murmure. Elle était bouleversée. Elle disait qu’après toutes ses années, cet homme l’avait retrouvé.

-Les agents sont à ses trousses. S’ils le trouvent, il aura affaire à la justice.


J’essayais de la rassurée de cette manière alors qu’on nous apporta de l’eau avant de nous laisser seuls à nouveau. Je nous servis un verre chacun en n’en donnait un à Katheryna tout en continuant de l’écouter. Elle m’exposa ses craintes de voir son dossier rouvert. Elle avait peur des médias et de ce qu’ils pourraient faire de cette information. J’eus une boule dans l’estomac en l’entendant dire ça. Parce que ça me rappelait Karen… Ça me rappelait à quel point les médias pouvaient détruire des vies. J’approuvai de la tête comprenant les inquiétudes de Kathe.

Elle déclara que j’avais le droit de savoir ce qui était arrivé. Je bus un verre d’eau prêt à dire que si elle ne voulait pas le dire, elle n’en était pas obligé. Mais elle se lança quand même. Elle me raconta qu’elle avait fait confiance à un homme alors qu’elle n’avait que 21 ans. Un homme qui a abusé de cette confiance pour violer Katheryna. Le mot sortit tout bas mais me révéla ce que je craignais. Je pris un air concerné et en colère. Pas contre Katheryna mais contre cette homme qui avait abusé d’une jeune femme. Ce genre d’homme qui ne méritait même pas le statut d’humain.

Katheryna pleurait et je me mordis la lèvre devant son chagrin me laissant tomber dans le divan à côté d’elle lorsqu’elle révéla que c’était lui qui l’avait attaqué aujourd’hui. Je ne savais pas quoi dire hormis :

-Ce qu’il vous a fait est impardonnable. Cet homme ne mérite pas d’être en liberté.

Son histoire me choquait. C’était le genre d’histoire qui me mettait hors de moi. J’avais un air sombre quand Katheryna me demanda comment j’allais. Cette question eu le don d’adoucir un peu mes expressions.

-Je vais bien… Ne vous en faites pas.


La douleur finira par partir plus vite que la colère que j’avais envers cet homme…

A ce moment-là, la porte s’ouvrit à la volée. Je me crispai avant de me détendre quand je remarquai qu’il ne s’agissait que d’un responsable de la sécurité. Mais les nouvelles qu’il rapporta étaient mauvaises… L’homme leur avait échappé… Je fronçai les sourcils lâchant un discret :

-Et merde !


L’agent de sécurité conseilla à Kathe aller se reposer dans un endroit sûr mais Katheryna avait encore peu. Marissa confirma les dires de l’agent et les soutient. Kathe ne pouvait pas dormir chez elle ce soir, c’était bien trop dangereux. Je me tournai complètement vers elle et plongeai mon regard dans le sien.

-Ils ont raison… Chez vous, vous ne serez pas en sécurité. Cet homme est dangereux. Il pourrait vous attendre près de chez vous. Il ne faut pas que vous restiez seul. Vous…

Je marquai une pause réfléchissant avant de trouver une solution provisoire au problème de Katheryna.

-Vous pouvez venir chez moi. Vous serez avec moi comme ça. On avertira la police ainsi ils feront des rondes dans mon quartier et ça dissuadera votre agresseur de vous traquer. Au moins, vous serez protégée pour la nuit et puis nous aviserons la suite des démarches demain. En attendant, ils ont raison… Il faut vous reposer.

Mon regard était compatissant. J’avais vraiment envie d’aider Katheryna et de la mettre à l’abri. Ma main s’était posé sur la sienne sans que je m’en rende compte. Au moins, chez moi, elle risquait moins de se faire agresser que si elle rentrait chez elle. Et s’il essayait quand même, je frapperais encore plus fort que la dernière fois…




@ Billy Lighter


I knew the moment had arrive for killing the past and coming back to life ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé]   Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] I_icon_minitimeMar 21 Aoû - 17:43



Feast and Darkness
ft. Robin North



Je m’étais libérée d’un poids énorme. Un secret que je n’avais jamais divulgué à qui que ce soit, sauf ma famille et Marissa qui étaient au courant de tout cela. J’avais eu beaucoup de difficultés à trouver les mots, à les prononcer sans craquer émotionnellement. Pourquoi avais-je choisi Robin comme confident ? Je ne savais pas vraiment. C’était un tout, une évidence qui se tenait devant mes yeux. Il était différent des hommes que j’avais croisé dans ma vie et quelque ose dans son regard et dans sa façon de se comporter m’indiquait que lui aussi, avait été marqué par un passé douloureux.

- Il ne mérite pas d’être en liberté … Pourtant … il n’a jamais été inquiété par la justice… peut-être est-ce de ma faute… Je ne voulais pas que les médias, tous ces vautours mettent leur nez dans cette affaire. Mon père a fait en sorte de tout murer autour de moi. Et cela a donné l’avantage à cet homme. Il savait que si cette histoire faisait trop de bruit, tout se saurait.
Je le regrette … parce qu’il est encore là aujourd’hui.


Les yeux baissés, je ne pouvais pas croiser le regard de Robin. J’étais trop mal à l’aise et trop honteuse de tout cela. Il ne me jugeait pas, mais c’était moi qui me jugeais et j’étais fautive de tout. Je pris une grande inspiration pour chasser mes souvenirs douloureux. Il avait pris des coups à cause de moi et c’était avec sincérité que je lui avais demandé comment il allait. Robin ne se souciait pas des coups qu’il avait pris, focalisé sur le présent.

La porte de la petite pièce où nous étions s’ouvrit, nous dévoilant la vérité …

Il s’était enfui.
Cet homme qui devrait être derrière les barreaux d’une prison depuis longtemps, avait encore réussi à passer entre les mailles du filet de la sécurité et de la justice de notre pays. Encore une fois, il gagnait. Encore une fois, il était libre d’aller et venir là où ça lui plaisait sans être véritablement mis en danger. Le Polo Lounge était bien trop grand pour être parfaitement sécurisé. De plus, les agents avaient été concentrés là où se déroulait le gala, donc dans la salle de fête et tout près de la scène. Pour le reste, il y avait peu de personnes qui surveillaient les voitures ou bien les jardins.

Marissa qui était revenue auprès de moi avait des idées bien précises : je devais partir d’ici et surtout ne pas rentrer chez moi, au moins pour cette nuit. Elle avait entièrement raison. Il pourrait m’attendre devant ma villa. S’il savait exactement mon emploi du temps et comment me retrouver jusqu’à ici, il lui serait facile de m’attendre non loin de chez moi et d’enter comme il le voulait au moment le plus opportun pour lui.

Et s’il ne s’était pas enfui … Si mon bourreau était encore là ? Il aurait très bien pu faire croire qu’il était parti pour revenir tout près du Polo Lounge et voir comment nous allions réagir. Robin se plaçait du même côté que Marissa. Pour lui, je n’étais pas en sécurité chez moi … Mais étais-je en sécurité quelque part après la démonstration que ce fou furieux venait de nous montrer ?

-  S’il est dehors. S’il attend que je sorte d’ici et qu’il suive la voiture de Robin ? Pensez-vous vraiment qu’il soit parti après tout ce qu’il a fait pour m’approcher ?

Le responsable de la sécurité prit de nouveau la parole.

- Nous avons pris contact avec la police. Il faudra leur indiquer votre adresse Monsieur North et ainsi ils pourront, comme vous l’avez précisé, faire des rondes devant chez vous, voire même poster une voiture civile pour surveiller les allées et les venues.

C’était une solution, mais je n‘étais pas certaine que cela arrêterait ce fou. La main de Robin s’était posée sur la mienne, je jouais machinalement, sans m’en rendre-compte, avec ses doigts, nerveusement. Quelle autre solution avais-je de plus ?

- Très bien, vous avez raison. Je vais passer la nuit chez Robin. Mais, je ne vais pas me terrer à nouveau Marissa. Peu importe si les médias s’emparent de toute cette histoire. Cette fois-ci je ferai face à tout cela.

- Tu as fait le bon choix Kathe.
Monsieur North pourriez-vous me donner votre numéro de téléphone et votre adresse que je puisse joindre Kathe à tout moment, s’il vous plait ?


- Je vais vous faire escorter par une des voitures de la sécurité avec deux de mes agents jusqu’à chez vous et attendre l’arrivée de la police. Vous ne serez pas tout seul si cet homme tente de faire quoi que ce soit, nous serons là.

Je me levai du canapé en compagnie de Robin, m’accrochant à son bras et à sa main.

- Je suis navrée que de vous mêler à toute cette histoire et je vous suis très reconnaissante de m’aider. Je ne sais pas comment je pourrai vous remercier pour tout ce que vous faites pour moi. Je suis très touchée. Je vous suis.







@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Robin North
Robin North


Messages : 335
Date d'inscription : 02/03/2014
Age du personnage : 26
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: rancunier, protecteur, gamin
Song:


Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé]   Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] I_icon_minitimeMar 28 Aoû - 18:21



Feast And Darkness
ft. Katheryna Saint-Pierre


Katheryna s’était dévoilé sur l’homme qui nous avait attaqués et qui était, en fait, un monstre de la pire espèce. Tout ce que j’avais imaginé de pire, c’était bien produit. Katheryna avait été violée alors qu’elle était au début de sa carrière de mannequin. Un homme avait profité d’elle et abuser d’elle. Cet homme me répugnait et je ne regrettais pas de l’avoir frapper à plusieurs reprises. Je regrettais juste de ne pas avoir réussi à l’arrêter.

Katheryna m’expliqua que cet homme n’avait jamais été embêté par la justice parce qu’elle avait fait en sorte que les médias ne s’en mêle pas… Et le silence était la seule solution pour cela. Je comprenais la réaction de Kathe et de son père… Les médias auraient pu rendre la vie de Katheryna encore plus dure. Mais le silence et savoir cet homme impuni avait aussi fortement marqué l’ex-mannequin. Je l’avais vu depuis notre première rencontre.

-Ce n’est pas votre faute. Votre peur des médias est compréhensible. Vous n’avez pas à vous en vouloir pour ça. Vous étiez la victime dans toute cette histoire, il aurait été difficile pour vous de savoir quel était la bonne chose à faire.

Mais les regrets étaient présents dans le chef de Katheryna. Elle s’en voulait de n’avoir rien dit. Elle s’en voulait que cet homme soit en liberté. Et j’espérais que la sécurité allait mettre la main dessus pour qu’il soit jugée même si je savais que prouver un viol des années après était du domaine de l’impossible…

Le but était qu’il ne sévisse plus…

Hélas, les agents de sécurité et Marissa revinrent avec une mauvaise nouvel. L’homme s’était enfui. Je serrai les dents. C’est toujours ce genre de personnes qui s’en sortent…

Marissa, elle, pensait déjà à la suite et à la sécurité de Katheryna. L’ex-mannequin ne sera jamais en sécurité chez elle, c’était une certitude. En fait, elle ne sera pas en sécurité où qu’elle aille si elle y allait seule. Cet homme pourrait la suivre… Un détraqué pareil, tout était possible.

Alors, je m’étais mis du côté de Marissa et j’avais proposé à Katheryna de venir chez moi. Cette solution me semblait bonne à défaut de ne pas être excellente. Mais tout ça ne rassurait pas Katheryna qui avait la certitude qu’il pouvait encore être dans le coin et qu’il pourrait suivre ma voiture. Je la regardais. Je comprenais son angoisse mais je ne pouvais pas lui mentir… Je ne savais pas si l’homme était parti ou non. Je me contentai de la regarder en essayer de la rassurer d’un regard alors que l’agent de sécurité déclara avoir pris contact avec la police. J’approuvai de la tête avant de dire que je devrais donner mon adresse à la police.

-D’accord. Je les contacterais une fois qu’on sera chez moi.


La police nous sera d’une grande aide et pourra nous aider à être plus serein. J’avais confiance au service de police de la ville.

J’avais ma main posée sur celle de Katheryna et elle commença à jouer avec mes doigts. Je la laissais faire alors qu’elle accepta la solution que j’avais trouvée. Elle déclara aussi que cette fois, elle fera face au média si jamais ils s’emparaient de l’histoire. Je la regardais, lui souriant. Elle était courageuse.

-Je vous soutiendrais.

Si jamais elle devait faire face, je la soutiendrais de mon côté.

Marissa était contente du choix de Katheryna et me demanda mon numéro de téléphone. J’approuvai de la tête avant que l’agent proposa de nous escorter jusqu’à chez moi jusqu’à l’arrivée de la police.

-D’accord. Merci beaucoup à vous.

On se leva Katheryna et moi. Elle s’accrochait à mon bras avant de s’excuser. Elle était touchée par l’aide que je lui procurais. Pour moi, c’était tout à fait normal que d’aider une femme dans ce genre de situation. Je lui souris.

-Vous n’avez pas à me remercier, ni à vous excuser. Vous êtes quelqu’un que j’apprécie et vous savoir en sécurité est la meilleure des récompenses pour moi.

Je serais soulagé quand elle sera en sécurité. Et je le serais d’autant plus si jamais la police arrive à retrouver l’homme.

Je pris le temps de donner mon numéro de téléphone à Marissa avant qu’on ne soit escorté jusqu’à ma voiture. Deux agents prirent la leur et on démarra, direction mon appartement.

Spoiler:
 


@ Billy Lighter


I knew the moment had arrive for killing the past and coming back to life ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé]   Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Feast and Darkness [Pv Robin][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Into Darkness [Livre II - Terminé]
» [Terminé] Robin des bois ? Non...
» Supergirl v Robin : Dawn of Problems [Kara] [Terminé]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» HEAVENSBEE ► hello darkness, my old friend

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Beverly Hills :: Polo Lounge-