AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Rafaela Torres - To Protect And To Serve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité



Rafaela Torres - To Protect And To Serve Empty
MessageSujet: Rafaela Torres - To Protect And To Serve   Rafaela Torres - To Protect And To Serve I_icon_minitimeMer 11 Juil - 14:38




Rafaela Torres

ft. Daniela Bobadilla



Surnoms : Raf (par ses amis), Lala (par sa famille)
Date de naissance : 03 Mars 1958
Age : 25 ans
Origine : Mexico
Orientation sexuelle : Lesbienne (mais peu le savent)
Style de musique : Punk
Profession : Flic
Groupes favoris : Ramones, Dead Kennedys, The Burning Fire
Particularités : Ambidextre / Bilingue anglais-espagnol / Excellente tireuse



Description physiqueCaractère
Minimum deux lignes, minimum deux lignes, minimum deux lignes, minimum deux lignes, minimum deux lignes, minimum deux lignes, minimum deux lignes, minimum deux lignes, minimum deux lignes, minimum deux lignes.
- Qu’est-ce que tu fous, sale flic ?! Dégage de là ou j’te crève !

Ça fait déjà un petit moment que les menaces et les insultes ne me font plus rien, mais je prends tout de même une seconde pour me tourner en direction du visage furieux du Hell’s Angel qui serre déjà les poings prêt à se battre. L’homme est énorme. C’est un colosse, un géant presque, il fait deux bons mètres de haut et bien deux fois ma largeur et j’imagine que je suis censée avoir peur de lui ; mais je n’ai peur de rien. Enfin, c’est ce que j’essaie de faire croire car je me dis sans cesse que je dois représenter une sorte d’idéal pour les gens – l’image de la flic un peu froide mais avenante, brave à la limite de la témérité, qui ne craint rien ni personne, dévouée, parfaite d’une certaine façon.

Et même si je suis loin d’être parfaite, j’essaie de me conforter à cette image, à ce fantasme.

- T’as entendu, chicana ? Fous l’camp !

Le biker a fait un pas vers moi – instinctivement, j’ai fait un pas pour le côté pour éviter de me retrouver collée à lui ou coincée entre lui et sa bécane mal garée. Comme ça, je peux toujours m’enfuir si jamais la situation dégénère sans avoir à lui tourner le dos et risquer de me faire planter – même si je ne considère jamais la fuite comme une option valable car moi, je suis plutôt le genre de femme à affronter tous mes problèmes, quels qu’ils soient. C’est comme ça que j’ai toujours agi, au boulot comme dans la vie ; je suis du genre à penser que ça ne sert à rien de fuir ce qui nous fait peur, les mots qu’on craint d’entendre, les situations compliquées, car on doit s’y frotter à un moment ou à un autre – alors autant faire en sorte que ce soit le plus tôt possible, hein ?

Enfin … ça c’est ce que je me dis pour me rassurer et me persuader que je suis meilleure que je ne le suis réellement. En réalité, il y a quand même des choses qui me font douter, d’autres qui me font peur, des vérités que je redoute de révéler et d’autres que je n’ai pas envie d’entendre. Mais … c’est le genre de choses auxquelles je n’aime pas penser, et j’imagine que c’est pareil pour tout le monde.

- Je ne fais que mon travail monsieur, finis-je par dire au biker d’un ton calme mais ferme.

Comme si ça allait changer quelque chose … ce type m’a pris en grippe et je ne peux pas changer ça, sauf si je retire la contravention pour stationnement illégal, ce que je ne compte pas faire même si les Hell’s Angels ne les payent jamais. Je suis comme ça … quand je me mets quelque chose en tête, impossible de me l’en enlever. Même si c’est une mauvaise idée et que je dois en assumer les conséquences après. Tant pis. C’est arrivé souvent et je ne doute pas que ça arrivera encore. Ça ne me fait pas peur.

- Qu’est-ce j’en ai à foutre, moi ? me répond le biker, cette bécane est aux Angels, personne a le droit de la toucher à part nous. Ça inclut les flics, puta ! Dégage !

Dégager ? Hum, non … même si je risque que ça se termine mal pour moi, je ne lui ferai pas ce plaisir. Je n’ai pas froid aux yeux, certains diraient même que je suis inconsciente, mais c’est comme ça, j’aime l’adrénaline, prendre des risques. On me le reproche parfois – non, on me le reproche souvent, en fait, car en tant que flic on ne doit pas prendre de risques inutiles, mais les protocoles et les règlements ne doivent pas toujours être suivis à la lettre, si ? Tant qu’on est sûr de ce qu’on fait et qu’on est prêt à assumer les conséquences de ses actes … suivre bêtement le protocole, même si c’est quand même ce que je fais la plupart du temps, ce n’est pas forcément pour le mieux. Ce qu’il faut c’est se fier à son instinct et à son intuition ; je crois - ce n'est peut-être pas une bonne façon de voir les choses.

Et ici, mon instinct me dicte de faire un pas vers le biker et de le dévisager malgré l’énorme différence de carrure entre nous deux. Alors je m’exécute, me poste en face du géant, le fixe de mes yeux noirs, les bras croisés.

- T’es … putain t’es sérieuse, là ? Tu tiens vraiment à crever pour quelques dollars ?
- Vous ne me faites pas peur, monsieur.

En vrai, si ; car cet homme pourrait me réduire en miettes s’il le voulait, me casser un bras en deux coups de poings, m’étouffer entre ses deux énormes mains, m’éclater le nez d’un revers de main ou autre joyeuseté sanguinolente, même si je sais me battre et que je l’ai prouvé plusieurs fois quand j’étais adolescente, plus impulsive que maintenant et un peu rebelle. Alors il faut que je réussisse à garder le contrôle de la situation. Si c’est vraiment moi qui l’ait – je n’en suis vraiment pas sûre pour le coup.

- Ben merde alors, t’en as des couilles, toi, pour une gonzesse ! Marrant ça … c’est ce que je graverais sur ta tombe, j’pense.

Le biker me regarde toujours aussi durement, mais il esquisse désormais un léger sourire – est-il amusé de mon impertinence ou est-ce simplement un rictus de satisfaction alors qu’il pense à la manière dont il va me tuer, de la manière la plus douloureuse possible ? Je ne sais pas, mais j’espère vraiment qu’il s’agit de la première possibilité car sinon notre confrontation trouverait une issue fatale pour l’un d’entre nous – si il levait la main sur moi je serais obligée de me défendre et, Etats-Unis oblige, de sortir mon arme ; je m’éloignerais de lui d’un bond en arrière, viserais sa poitrine alors qu’il court vers moi, tirerais deux fois et le tuerais à coup sûr – parce qu’à cette distance il me serait difficile de le rater, qu’il ne penserait pas à se protéger et que je ne rate jamais ma cible. C’est un peu effrayant, d’ailleurs, mais j’ai un don avec les armes. J’ai déjà tué, plusieurs fois, et même si je n’y ai pris aucun plaisir parce qu’à chaque fois c’était ma propre vie ou celle d’un innocent qui était menacée, je le referais à nouveau si je n’avais pas le choix. Or, là j’avais encore le choix ; sans compter que le tuer, au-delà d'être assez inutile au final, serait un vrai cauchemar au niveau de la paperasse.

- Oh et puis merde ! lâche le biker, fais ce que tu veux, je m’en fous. Tu vas me donner mal à la tête avec tes conneries.

Ouf ! Il s’éloigne, l’incident est terminé. Autour de nous, un attroupement s’est formé, qu’il faudra que je disperse rapidement. Certains me regardent un peu médusés, d’autres sont clairement déçus qu’il n’y ait eu aucune goutte de sang versée, d’autres encore se marrent pour je ne sais quelle raison. Merde … c’était assez éprouvant, en fait. Heureusement que cela ne se passe pas toujours comme ça et que je laisse retomber toute la pression accumulée lorsque je rentre chez moi et retire mon uniforme.

Une autre facette de moi apparaît alors, mais ça c’est quelque chose qu'on doit découvrir par soi-même.



Histoire

03 Mars 1958

Je suis née. Enfin, se dit ma mère ; après huit longues heures de travail et les deux fausses couches qu’elle peut à présent oublier. Je suis née ; petite créature de chair de quelques kilos à peine, si fragile, déjà si aimée, par ma mère qui me serre contre elle, par mon père aussi, qui malheureusement n’est pas là – il est policier, n’est pas souvent à la maison, et il en sera ainsi pour les quelques années qui s’en suivront mais pour l’heure je suis bien trop petite pour m’en soucier.

Il fait une chaleur de plomb, comme presque toujours à Mexico. On s’affaire autour de moi, on s’assure que mes premières minutes d’existence se passent bien, on me cajole aussi. On se décide sur quel sera mon prénom – Rafaela, comme la grand-mère de ma mère, qu’elle adorait. On attend mon père, aussi, il a été prévenu de ma venue au monde et il arrivera dans une heure ou deux, le temps qu’il termine de régler quelques détails. Mon père … je lui ressemble beaucoup, me dit ma mère en souriant même si je suis incapable de comprendre le sens de ses mots ; je me contente de pleurer de tous mes poumons, car c’est tout ce dont je suis capable en ce premier jour d’existence.

22 Novembre 1962

Les choses ont changé. J’ai grandi, on attend un petit frère ou une petite sœur pour l’année suivante et même si je suis encore trop jeune pour tout comprendre, je sais que ce que nous vivons en ce moment n’est pas normal - la tentative d’assassinat, la voiture qui nous a coupé la route, et maintenant cette bombe qui a détruit une partie de notre vie en plus de notre maison. Mon père … en était la cible, et il en a réchappé ; une fois de plus, il refusait de donner à ses ennemis le plaisir de sa mort. C’était la troisième fois qu’ils s’en prenaient à lui, et ce jour-là, ils avaient presque réussi.

L’Inspecteur Fernando Torres était devenu une figure importante de la lutte contre la corruption et cela lui avait valu nombre d’ennemis. Les cartels, les ripoux et les criminels de toute envergure le voyaient comme une gêne, car les gens l’écoutaient, l’estimaient beaucoup et car il était de manière générale très apprécié par l’opinion publique – on accordait du crédit à ce qu’il disait, on croyait à la culpabilité de ceux qu’il dénonçait comme étant corrompus ; il était devenu un danger pour certains.

Alors on le prenait pour cible depuis quelques mois. Ce jour-là, on avait attenté à sa vie pour la troisième fois depuis deux mois et il avait décidé que cela ne pouvait pas continuer ainsi … car cette fois-là, moi et ma mère avions été en danger nous aussi et il ne le supportait pas. Il ne voulait pas que nous puissions perdre la vie à cause de lui. Il ne voulait pas nous perdre … alors il avait voulu agir.

Mon père avait convoqué ses amis et collègues qu’il savait digne de confiance dans un lieu un peu à l’écart de la ville, où personne ne venait jamais et d’où il pourrait voir les ennuis arriver. Ma mère et moi étions de la partie, même si nous ne prenions pas part aux discussions et que j’étais encore trop choquée de ce qu’il s’était passé pour penser à quoique ce soit d’autre qu’à l’explosion ; qu’à l’intense chaleur que j’avais ressenti, à une quinzaine de mètres à peine de la déflagration – aux débris qui volaient partout. Je m’étais mise à pleurer, à hurler, je croyais que j’allais mourir même si du haut de mes quatre ans je n’avais pas encore une compréhension parfaite de ce qu’était la mort.

La nuit suivante, j’en ferai un cauchemar qui ne cessera de me hanter, presque toutes les nuits pendant dix ans. En attendant, je faisais de mon mieux pour ne pas y penser – je réfléchissais à l’assemblée extraordinaire quasi-clandestine qu’était en train de tenir mon père ; qu’est-ce qu’ils se disaient, tous ? Qu’allait-il dire advenir de moi, de ma mère ? Où allions-nous habiter maintenant que notre maison était à moitié détruite ? Qui étaient les ennemis de mon père ? Pourquoi est-ce que j’avais l’impression de vivre dans un de ces films d’espionnage qu’on m’autorisait parfois à regarder alors que je n’avais clairement pas l’âge pour ? Je l’ignorais ; et tout cela m’inquiétait de plus en plus.

- Nous sommes livrés à nous-mêmes, déclara quelques heures plus tard mon père alors que la réunion secrète venait de se terminer, personne ne veut m’aider, personne ne veut prendre le risque de s’exposer au danger. Quelle bande de …

Il termina sa phrase par un soupir exaspéré qui, je ne sais pourquoi, me mit au bord des larmes.



Relations

Prénom Nom ▬ Décris la relation avec ce personnage. Décris la relation avec ce personnage. Décris la relation avec ce personnage. Décris la relation avec ce personnage. Décris la relation avec ce personnage. Décris la relation avec ce personnage. Décris la relation avec ce personnage. Décris la relation avec ce personnage. Décris la relation avec ce personnage.

Prénom Nom ▬ Décris la relation avec ce personnage. Décris la relation avec ce personnage. Décris la relation avec ce personnage. Décris la relation avec ce personnage. Décris la relation avec ce personnage. Décris la relation avec ce personnage. Décris la relation avec ce personnage. Décris la relation avec ce personnage. Décris la relation avec ce personnage.



Behind the screen [Facultatif]

Prénom/Surnom: T. J
Age: 21 ans
D'où viens-tu: De France
Comment as-tu connu le forum: Ça fait un bout de temps, ha ha ! Et je l'avais découvert par hasard.
Niveau RP: Je suis le meilleurBon, je dirais
Quelques petits trucs sur toi: J'aime les chats.
Quelques mots sur le forum: Quand je le quitte, je finis toujours par y revenir ! J'avais deux personnages ici auparavant ; le photographe T. James Goldstein et le businessman fêtard Craig West. Et puis ... maintenant, je vous présente Rafaela ! :3

Fans


Dernière édition par Rafaela Torres le Dim 15 Juil - 23:19, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bailey North
Bailey North


Messages : 3223
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 25
Localisation : À la maison avec Hank et Hope

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


Rafaela Torres - To Protect And To Serve Empty
MessageSujet: Re: Rafaela Torres - To Protect And To Serve   Rafaela Torres - To Protect And To Serve I_icon_minitimeMer 11 Juil - 14:40

Welcome back !!! J'ai hâte de lire ta fiche et de créer des liens !!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2717
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Rafaela Torres - To Protect And To Serve Empty
MessageSujet: Re: Rafaela Torres - To Protect And To Serve   Rafaela Torres - To Protect And To Serve I_icon_minitimeMer 11 Juil - 14:51

Rebienvenue, Rafaela! Wink


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2371
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


Rafaela Torres - To Protect And To Serve Empty
MessageSujet: Re: Rafaela Torres - To Protect And To Serve   Rafaela Torres - To Protect And To Serve I_icon_minitimeMer 11 Juil - 14:59

Rebienvenue Very Happy!!! Content de te revoir avec ce nouveau personnage Very Happy!

Bonne rédaction Smile


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Rafaela Torres - To Protect And To Serve Empty
MessageSujet: Re: Rafaela Torres - To Protect And To Serve   Rafaela Torres - To Protect And To Serve I_icon_minitimeMer 11 Juil - 15:04

Merci à vous tous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Luke Werner
Luke Werner


Messages : 404
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 30
Localisation : L.A

Who Am I?
Birth place: L.A
Je suis: le garde du corps d'Howard Stone
Song: Higway to hell - AC/DC


Rafaela Torres - To Protect And To Serve Empty
MessageSujet: Re: Rafaela Torres - To Protect And To Serve   Rafaela Torres - To Protect And To Serve I_icon_minitimeMer 11 Juil - 15:39

Re bienvenue



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
Howard Stone's bodyguard
(c) Miss Pie

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Rafaela Torres - To Protect And To Serve Empty
MessageSujet: Re: Rafaela Torres - To Protect And To Serve   Rafaela Torres - To Protect And To Serve I_icon_minitimeMer 11 Juil - 16:11

Re bienvenue parmi nous Rafaela Torres - To Protect And To Serve 3056425199
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1730
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Rafaela Torres - To Protect And To Serve Empty
MessageSujet: Re: Rafaela Torres - To Protect And To Serve   Rafaela Torres - To Protect And To Serve I_icon_minitimeMer 11 Juil - 18:19

Re-bienvenue Cool Cool


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Delfino Alvarez
Delfino Alvarez


Messages : 364
Date d'inscription : 28/10/2013
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: oppurtuniste et un sacré emmerdeur
Song: David Bowie-Ashes To Ashes


Rafaela Torres - To Protect And To Serve Empty
MessageSujet: Re: Rafaela Torres - To Protect And To Serve   Rafaela Torres - To Protect And To Serve I_icon_minitimeJeu 12 Juil - 17:07

Re-bienvenue Rafaela Torres - To Protect And To Serve 242511905


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Rafaela Torres - To Protect And To Serve Empty
MessageSujet: Re: Rafaela Torres - To Protect And To Serve   Rafaela Torres - To Protect And To Serve I_icon_minitimeJeu 12 Juil - 19:10

Merci :3
Revenir en haut Aller en bas
Timmy Evans
Timmy Evans


Messages : 683
Date d'inscription : 30/11/2013
Age du personnage : 32

Who Am I?
Birth place: Londres-Angleterre
Je suis: Calme, intelligent, parfois fourbe et menteur
Song: Linkin Park-Somewhere I Belong


Rafaela Torres - To Protect And To Serve Empty
MessageSujet: Re: Rafaela Torres - To Protect And To Serve   Rafaela Torres - To Protect And To Serve I_icon_minitimeDim 15 Juil - 14:47

Re-Bienvenue Rafaela Torres - To Protect And To Serve 1221103079


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Rafaela Torres - To Protect And To Serve Empty
MessageSujet: Re: Rafaela Torres - To Protect And To Serve   Rafaela Torres - To Protect And To Serve I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Rafaela Torres - To Protect And To Serve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Avatar Torres
» Jessica Torres
» SEGMENT BACKSTAGES EVE TORRES
» here to protect and serve - sasha
» Intervewde Linksjyy,le pire expeur de Vesperae[hrp][réserve]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-jeu :: Archives :: Fiches archivées-