AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 The Baby North Project's Step III [PV Bailey][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hank North
Hank North


Messages : 2676
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


The Baby North Project's Step III [PV Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: The Baby North Project's Step III [PV Bailey][TERMINE]   The Baby North Project's Step III [PV Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeSam 28 Juil - 11:08



The Baby North Project’s Step III
ft. Bailey North


Christopher avait suspendu le tournage pour aujourd’hui. Tout le monde avait congé en l’occasion de la bonne nouvelle que Bailey était venue annoncer aux studios trois jours plus tôt. C’était aussi pour me permettre d’aller voir l’échographie que le médecin ferait aujourd’hui…

La veille, alors qu’on était tous en train de boire sur une terrasse extérieure du studio à la fin de la journée, Bailey, dont le ventre commençait vaguement à s’arrondir sans que ce soit flagrant qu’elle était enceinte, ayant opté pour un des fameux cocktails de jus de fruit de notre belle-sœur, Grace m’avait briefé en rigolant parce que j’avais avoué que jamais je n’avais accompagné aucune de mes femmes à une visite chez le gynécologue.

-Tu rigoles, Hank ?

J’avais haussé les épaules en buvant une gorgée de bière.

-Bah non. Je voyais pas vraiment l’intérêt d’y aller. C’était des visites de routine. Mais Kate et Helen voyaient très bien l’intérêt que j’y aille pas, par contre.

Et mon frère d’enchaîner.

-Parce qu’il prendrait ça comme une violation de son territoire… Mais c’est nécessaire, Hank…

Je ricanai.

-Je sais, c’est bien pour ça que j’y allais pas.

Stopher sourit…

-Et ben… Imagine que c’est comme quand tu vas faire l’entretien de ta voiture au garage ! C’est un mécano qui s’en occupe. Ben ici, c’est pareil.

Je regardai mon frère en biais.

-Je fais l’entretien de ma voiture moi-même, gros malin.

Mon frère soupira de dépit et on perdit Grace qui éclata de rire. Elle finit par se calmer, essuyer ses larmes puis dit entre deux éclats de rire :

-Ce qu’on veut dire, Hank… C’est qu’il faut te préparer à voir un autre toucher Bailey… Si possible sans lui envoyer ton poing dans la figure… Dis-toi que tout ce qu’il fera a un but médical.

Je les regardai tous les deux, un peu perplexe…

-Mais… Pourquoi, nom de Dieu, vous pensez que je vais avoir envie de le démolir ? Bailey a dit que c’était un type sympa…

Stopher renversa sa tête en arrière et s’étira…

-Parce qu’on te connait, Hanky.

Après avoir bien discuté, notamment de Robin qui avait fait un superbe shooting photo avec Katherina Saint-Pierre, bien rigolé avec Stopher et Grace de tout et de rien, on était rentrés à la maison…

Le rendez-vous chez le gynécologue état prévu en fin de matinée, on fit l’amour jusqu’au milieu de la nuit…

Je dormis superbement bien, pour une fois… Comme si je récupérais d’un coup du stress de ces derniers temps et des nuits blanches que j’avais passées à jouer ma stérilité à pile ou face. Couché sur le flanc, Bailey blottie dans mon dos, ses bras passés autour de moi, son visage contre ma nuque. Son ventre contre le bas de mon dos…

-Rrrmmmpffff…

Je grommelai dans ma barbe, essayant de faire comprendre à Bailey, qui me donnait des coups dans le dos, que j’étais très bien là et que j’avais pas envie de me réveiller… Qu’elle se rendorme, ou qu’elle se lève, mais pour une fois que je dormais, qu’elle me foute la paix !

Elle devait avoir compris parce que je me rendormis direct plus profondément… Enfin, je croyais, jusqu’à ce qu’elle recommence, appuyant au niveau de mes reins…

-Quoi ?...

Pas de réponse… Je me sentais m’énerver un peu, elle attirait mon attention puis elle me répondait pas ! Mais je choisis de replonger dans le sommeil…. Si elle pouvait me laisser encore une heure, ce serait cool.

Paf !

Bon, ok là, j’en ai marre !

Je me retournai pour faire face à Bailey et lui demander ce qu’elle me voulait, bordel ! Parce qu’en général, si c’était faire l’amour qu’elle voulait faire, elle me tapait pas vraiment dans le dos et elle avait une façon de faire qui me mettait plutôt de bonne humeur. Mais là ça me cassait les couilles.

Mais c’est face à une jolie Bailey complètement endormie que je me retrouvai.

PAF !

Contre mon ventre, cette fois ! Je baissai les yeux vers le bas, là où mon ventre touchait celui de Bailey… Un ventre qui avait comme… doublé… ou triplé… de volume… Depuis hier soir !

-AaaaahhaaaaAAAH !!!

Je roulais sur moi-même, surpris, un peu effrayé…

BLAF !

Jusqu’à ce que je tombe du lit. Je me remis direct en position assise sur le sol de la chambre, tournant mon regard exorbité vers Bailey, un bras posé sur le bord du lit.

-BAILEY ! Bailey réveille-toi ! Elle a repris sa taille normale ! Elle a… ! Oh fuck !

Ça, c’était flippant !

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Bailey North
Bailey North


Messages : 3213
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 25
Localisation : À la maison avec Hank et Hope

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


The Baby North Project's Step III [PV Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Baby North Project's Step III [PV Bailey][TERMINE]   The Baby North Project's Step III [PV Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeSam 28 Juil - 14:15



The Baby North Project's Step III
ft. Hank North





Je ne suis confortable qu’en étant couché sur mon côté gauche, mon corps plaqué contre celui de mon mari, respirant contre sa nuque et mon bras passé comme je le peux autour de lui. Alors que normalement, j’aurais dormis n’importe comment, allongée sur lui, roulée en boule, sur le ventre ou de travers, là, non. Mon dos élance, mon ventre aussi. Peut-être avons-nous trop forcé en faisant l’amour avant de s’endormir ?  Pourtant, il y a eu bien des fois où se fut nettement plus intense et créatif comme là fois où Hank avait… ah non ! Ça… je ne vous le raconte pas !

Toute la nuit, j’ai l’impression d’être entre l’état d’éveil et celui du sommeil.  Je pourrais dire avec précision  quand Hank prend une plus grande inspiration où qu’il remue ne serait-ce que le plus petit des orteils mais trop engourdies pas le sommeil pour être capable de parler de simplement ouvrir des yeux. Et puis j’ai cette désagréable impression d’être sur le point d’avoir mes règles alors que je sais très bien que la sensation d’être gonflée comme un ballon ne vient pas de mon cycle menstruel mais bien de Baby North qui grandit dans mon  ventre. Comment elle y parvient, j’en sais trop rien.  En fait, c’est à ça que je songe quand je fini par m’endormir. Mon ventre à quelque peu prit en rondeur mais ça conviendrait pour un bébé de la taille d’une orange.

La voix de Hank, pour ne pas dire son cri, me réveil d’un seul coup et me voilà à genoux dans le lit, prête à bondir.  Mon cœur bat comme un grand con dans ma poitrine et je suis essoufflé rien que d’avoir fait ça.

- Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ? Qui ça ? Où ça ?

Je suis confuse et je tangue légèrement sur mes genoux avant de porter mes mains à mon ventre, par instinct de protéger ce qui se trouve dedans. S’il y a un intrus dans la maison, ou pire, un clone de Kate Julian, hors de question qu’il ou elle s’approche de Baby North. Mes yeux s’écarquillent, tout comme ma bouche d’ouvre très grand alors que l’une de mes mains glisse, suivant la bourbe de mon ventre.  Mon ventre qui encore hier avait légèrement gonflé mais qui, pendant les quelques heures où je me suis assoupie,  a quadruplé de volume.

- Oooh ben merde !

Lentement, je descend du lit et vais dans notre salle de bain pour regarder dans le miroir, mon profil  courbe.

- J’ai l’air d’un ‘’B’’ majuscule !!  

Y’a pas que mon ventre qui a gonflé ! Mes seins sont durs comme du béton et sont douloureux. Pourtant, je ne peux m’empêcher de les prendre en coupe dans mes mains  en me plaçant de profil devant le grand miroir et  de constater qu’ils tiennent  même sans support.

Ce n’est pas mon corps !

Mon corps n’était pas parfait, je sais j’ai fait des excès, je devais me remettre au sport, autre que celui qu’on fait, Hank et moi. Mais là c’est carrément effrayant et…

- Magnifique !

Je suis émerveillée par le miracle qu'est cette vie en moi. Hank, qui  me regarde depuis le cadre de la porte sur lequel il est appuyé, a l’air aussi ahuri que je le suis. Il faut se rendre à l’évidence. Mon corps abrite le fruit de notre amour. Notre fille, je l’ai désirée si fort, même si ce n’est que depuis peu de temps.  Elle représente un espoir que j’avais en la vie.
Je me détourne du miroir, rejoins Hank et l’enlace.

- Au moins, nous savons que c’est parce qu’il y a un bébé là dedans ! T’imagine si nous n’avions rien su, le choque de me retrouver avec un bidon aussi gros que celui de Aunt Betty !

Je préfère ne pas y penser, tout compte fait !




@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2676
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


The Baby North Project's Step III [PV Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Baby North Project's Step III [PV Bailey][TERMINE]   The Baby North Project's Step III [PV Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeSam 28 Juil - 20:50



The Baby North Project’s Step III
ft. Bailey North


J’ai engendré… un alien…

J’essayais de me rappeler la dernière fois que j’avais été irradié par un truc pas cool du style rayon gamma… Mais très sincèrement, ça ne me revenait pas.

Enfin soit, toujours était-il que j’avais bien l’air con, cul nu au sol, à hurler après Bailey tellement j’étais paniqué et surpris comme pas deux ! Je m’étais même fait mal, en tombant, nom de dieu ! Mais pour l’instant, ça me passait un peu au-dessus de la tête.

J’avais les yeux rivés sur le ventre de Bailey qui était maintenant presque tout rond. Pas au point que je puisse penser que Baby North allait se faire la malle là tout de suite, mais beaucoup plus rond que ce qu’il était hier ! Et pour nous, hier, c’était seulement y avait de ça quelques heures !

Tout ça était sûrement la faute d’Howard !

Non, je pensais n’importe quoi ! Et heureusement, je ne disais plus rien, me contentant de regarder la belle courbe que Bailey se mit à caresser instinctivement. Et si elle avait été complètement affolée par mon cri pendant une ou deux secondes, quand elle se rendit compte de ce qui avait provoqué mon effroi, elle avait juste dit, et presque calmement en plus : « Ooooh ben merde ! »

Et je m’étais laissé retomber au sol, allongé sur le dos, en passant mes deux mains dans mes cheveux, sur mon visage et sur ma barbe.

-J’aurais pas dit mieux…

Oh ben merde…

Bailey se leva prudemment avant de presque sautiller jusqu’à la salle de bain alors que j’étais toujours à me remettre de mes émotions par terre… Heu… Comprenez-moi : je suis passé du statut d’homme stérile à papa dans 3 mois… Et je viens seulement d’en prendre conscience.

Alors j’ai le droit de respirer deux secondes là.

Je finis quand même par me lever lentement parce que les deux secondes en question avaient suffi à ce que je commence à avoir des doutes sur ce que j’avais vu. C’était peut-être juste une hallucination que j’avais eu et la petite orange était restée une orange et n’était pas devenue une putain de pastèque ! C’était qu’une hallucination du genre de celle qu’on peut avoir quand on est coincé quelque part entre l’état d’éveil et le sommeil…

Je me levai, donc, en grommelant, pour changer, et me traînai à mon tour jusqu’à la salle de bain. Je m’appuyai, nu, dans l’encadrement de la porte, les bras croisés mais une main jouant quand même un peu nerveusement avec ma barbe.

Ah non… non, j’avais bien vu… L’orange était devenue une pastèque en quelques heures. Quelqu’un peut me dire comment on a fait ça ? Parce que s’il y avait vraiment un truc révolutionnaire là-dedans, genre de quoi devenir riche, il fallait que j’équipe la villa dès maintenant d’antivols anti-Howard.

Bailey, elle, s’admirait de profil dans le grand miroir de la salle de bain… Je ne pus retenir un sourire quand elle affirma qu’elle ressemblait à un « B » majuscule… Il n’y avait qu’elle pour trouver des comparaisons à la fois totalement juste… et qui étaient en même temps totalement n’importe quoi.

Je l’admirai s’admirer dans le miroir… elle affirma que c’était magnifique. Je ricanai.

-Ouais… Magnifiquement effrayant, chérie.

Tout sourire, Bailey se tourna alors vers moi pour m’approcher et m’enlacer. Je l’enlaçai aussi en retour, déposai un baiser sur son front et enfouis une main dans ses cheveux, derrière sa tête… Selon elle, pas besoin d’avoir peur puisqu’on savait que le phénomène était dû à notre bébé et à rien d’autre et qu’on ne se retrouvait pas dans le même contexte sans avoir cette information en poche…

Ouais, heureusement, sinon, je serais mort, à l’heure qu’il est.

Je souris en coin à Bailey dont le ventre rond caressait le mien…

-Ouais… mais, ça m’explique pas pourquoi baby North a des super pouvoirs.

Mais on allait avoir la réponse bientôt, de toute façon, parce qu’on allait aller chez le gynéco et que j’allais pas manquer de poser la ques…

PAF !

Je ricanai et regardai Bailey.

-Tu m’excuses une seconde ? Il faut que j’aie une conversation avec ma fille.

J’embrassai brièvement Bailey puis me laissai tomber lentement à genoux devant elle, son ventre à hauteur de mon regard, ou l’inverse… enfin soit.

Je tendis un index sévère vers le nombril de mon épouse.

-On… ne frappe pas… papa.

Je posai doucement mes deux mains sur le ventre de Bailey.

-Fais dodo.

J’attendis quelques secondes, quatre ou cinq… Le calme plat. Ok. Le message avait été reçu.

Avec tout ça, l’heure passait quand même salement et il allait être temps qu’on s’y mette. On déjeuna, Bailey et moi… Enfin Bailey déjeuna et je sifflai juste six tasses de café sans rien avaler d’autre. Puis on se prépara et on embarqua dans la Lotus, direction le Good Samaritan Hospital.

Là-bas, je suivis Bailey qui me tirait presque par la main, me guidant dans l’hôpital alors qu’elle semblait savoir exactement où elle devait aller. Normal, en même temps, puisque sa dernière visite datait de trois jours plus tôt.

On s’installa dans la salle d’attente et pas moyen, sur le peu de temps qu’on dû attendre, que je tienne en place ! Soit je me levais et faisais les cent pas, soit je m’asseyais, feuilletais un magazine, me rendais compte qu’il n’y avait que des trucs pour future maman dedans, le déposait, en prenait un autre et c’était le même combat…

Et juste au moment où je trouvai finalement un magazine de sport moteur, on appela Bailey North ! Comble de la frustration…

Je levais le regard vers celui qui venait d’interrompre ma lecture tout juste commencée et vis un putain de playboy.

Ok Stopher et Grace avaient raison… Ça va pas le faire…

Je jetai le magazine sur le tas où j’avais dû faire des putains de fouilles archéologiques pour le trouver et me levai alors que Bailey serrais déjà la main au gynécologue.

Puis, ce fut mon tour et j’avoue que je serrai un peu plus fort que j’aurais dû… Et l’autre il sourit, en plus.

-Comment allez-vous, monsieur North ?

Je ricanai…

-Pas trop mal jusque-là… Faut faire en sorte que ça dure, Doc.

Te voilà prévenu, branleur.

On entra dans le bureau et le jeune médecin ferma la porte derrière nous. C’était qu’il était pas facile à démonter, le petit. Alors j’exposai ce pourquoi on était venus :

-Ok… J’ai un problème de science pour vous : sachant que ni mon épouse, ni moi, n’avons carburé aux particules Pym ces derniers temps, j’aimerais bien savoir comment notre fille fait pour passer de la taille d’une petite crevette, à celle d’un homard géant en 6 heures.

Je passai ma langue sur mes lèvres, mon regard ne quittant pas le sien.

-Vous avez une minute pour répondre.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Bailey North
Bailey North


Messages : 3213
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 25
Localisation : À la maison avec Hank et Hope

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


The Baby North Project's Step III [PV Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Baby North Project's Step III [PV Bailey][TERMINE]   The Baby North Project's Step III [PV Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeDim 29 Juil - 14:29



The Baby North Project's Step III
ft. Hank North




Ok.

Mon ventre à gonflé en l’espace d’une nuit, prenant les proportions que j’estime correspondre avec mon sixième moi de grossesse.  Je peux très bien vivre avec ça, après tout, en avouant vouloir un bébé, ça comprenait aussi le gros ventre, les pieds enflés, les seins qui coulent et tout ce qui vient avec la grossesse.

Je sais de quoi je parle, je l’ai déjà vécu !

Sauf que la première fois, mon ventre a grossit petit à petit jusqu’à devenir  aussi gros qu’un ballon de plage à la toute fin. J’ai eu le temps de m’adapter ce qui n’est vraisemblablement pas le cas cette fois-ci. En fait, j’ai l’impression d’avoir dormis les dernier mois et de me retrouver avec un gros ventre et des gros seins.  Faut pas les oublier, ceux-là !

Alors je me regarde dans la glace. De face, puis de profil. Je caresse tout ce qui peut l’être. Ça m’amuse, m’effraie et me fascine. Et plus encore quand je sens notre fille frapper de l’intérieur d’un solide coup et que Hank se la joue déjà papa autoritaire en s’agenouillant devant moi pour donner un premier avertissement.

Je regarde la scène avec un sourire qui en dit long.

Hank fera un très bon père de famille, il n’y a aucun doute là-dessus.

L’heure du rendez-vous à sonné et je n’ai que le temps d’avaler 2 croissants et un bol de yaourt avec une poignée de petits fruits et des flocons d’avoines que déjà Hank attrape ses clés me faisant comprendre qu’il est temps.  Mon bol déposé dans l’évier, je gambade à sa suite puis m’installe comme je le peux dans la voiture, rigolant de la contorsion que mon ventre m’oblige à faire.  Le mec qui a dessiné cette bagnole n’avait clairement pas une femme enceinte à côté de lui !

À l’hôpital, je reste silencieuse sur ma chaise, trop occupée à observer Hank qui transpire littéralement d’impatience. Ça en devient une véritable parodie, tellement que j’allais lui demander s’il n’essayait pas de me faire rire quand on appela mon nom.

‘’ Chouette ! J’ai encore droit au sexy docteur !’’  Y’a quand même eu un moment où j’avais peur de voir le Docteur Roberts. Mais non et c’est tant mieux pour moi. À peine mes fesses fussent-elles posées sur la chaise devant le bureau que Hank place lui, carte sur table. Il veut savoir, et moi aussi, ce qui se passe avec Baby North.  Moi, en fait, depuis qu’il m’a parlé de sa théorie d’évolution à cause de la particule de Pym, j’ai peur que ma fille naisse et que déjà elle marche.

Le docteur écoute en souriant, sans se démonté une seule seconde, puis place tout bonnement la réponse à notre question, sous nos yeux. Et c’est moi la foutue réponse ! Parce que apparemment, j’ai fait ce qu’il appel être un déni de grossesse.

- Même si je voulais avoir un bébé ?

- Effectivement.  Le fait est que vous vous êtes persuadés si fort que nous en auriez pas, que votre corps a déployé ses plus gros mécanisme de protection et a refuser  de laisser sa place au bébé. Cela ne veut pas dire pour autant que votre fille a manqué de quoi que ce soit.


En gros, ce que je comprends c’est que le corps une humain est une bien étrange machine que je ne comprendrai jamais !  Mais tout ce qui compte, c’est que ma fille  me soit pas une alien et qu’elle soit en santé. Le reste, on s’en fou pas vrai ?

Hank échange un peu avec le médecin mais je n’écoute pas, je l’avoue. Baby North me martèle de petits coups de pieds à moins que ce ne soit ses poings et  je suis trop occupé à lui répondre en caressant là où je la sens pour écouter l’échange entre mon mari et mon médecin. Sauf quand j’entends mon nom prononcé avec insistance, je relève la tête.

- Hein ? Quoi ?

Le docteur est prêt à procéder à l’échographie et moi, j’étais encore assise sur ma chaise à me flatter la bedaine !

Comme la dernière fois, je m’installe derrière un paravent  pour enfiler le vêtement d’hôpital puis je m’installe, aidé par mon mari, sur la table d’examen. Je glisse ma main dans celle de Hank parce que… bah tout d’abor d le médecin procède a une vérification de mon utérus et ça ce passe plus bas… entre mes cuisses.  Heureusement, ça ne dure pas longtemps et c’est tant mieux puisque c’est loin d’êtr en touché agréable et je sens Hank qui fixe le médecin comme s’il voulait s’assurer  qu’il sente bien qu’il est observé.

Ensuite, vint le moment tant attendu.

Comme pour la fois d’avant, le médecin applique un gel  sur mon ventre et y passe ensuite le bidule qui fait qu’on voit  maintenant notre fille sur un écran  placé à côté de nous.  Il n’y a que trois jours que je ne l’ai vu et elle me semble déjà avoir grandit !  

- C’est notre fille, chéri !

Je relève les yeux vers mon mari, le regardant le cœur gonflé d’émotion pendant que sexy médecin, lui, prend les mesures de tout ce qui peut l’être chez notre fille en disant chaque fois que c’est dans la courbe normal de croissance.

- Pourquoi son bras est replié vers son visage ?

Parce que j’ai suivis, quand même, les explications du  docteur et je me dis que notre fille doit être bien mal positionné, en tenant son bras comme ça vers elle. Et l’explication est fort bien simple :

- Elle suce son pouce, Madame North !

Ça y’est… je pleure tellement c’est trop mignon!


@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2676
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


The Baby North Project's Step III [PV Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Baby North Project's Step III [PV Bailey][TERMINE]   The Baby North Project's Step III [PV Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeDim 29 Juil - 21:08



The Baby North Project’s Step III
ft. Bailey North


Bon... Ça y était, on y était… Le gynéco de Bailey était un putain de mannequin de mes deux et en plus, j’avais 6 cafés dans le sang et au moins 10 minutes d’attente dans une salle où il n’y avait que des magazines sur le lait maternel.

Mais jusque-là, je gérais, comme je l’avais dit au médecin en lui serrant la main trop fort.

Et ce mec était… un putain de mur sur lequel j’étais en train de me taper la tête sans que ça ne provoque chez lui une seule réaction.

Bailey s’installa, je m’installai à ses côtés… Et commençai à chercher une bonne raison de lui éclater la tête sur sa table.

Pourquoi ? Heu… Bonne question… J’étais un peu nerveux, j’avais été réveillé par des coups de pieds dans le dos pour découvrir que ma femme était enceinte… Alors que jusque-là, même si j’étais heureux, comme son ventre était resté relativement plat, c’était un peu comme si j’en avais pas réellement conscience.

Sauf que là, maintenant, ouais ! J’en avais foutrement bien conscience, même !

Soit… Donc, j’avais posé ma question. LA question, au gynécologue puisque lui était censé savoir… Et heureusement, le gars connaissait son domaine. Ce qui fit que, concentré sur ses explications, et réellement intéressé de savoir ce qui se passait, et bien ma nervosité fut un peu mise de côté… Pour la simple et bonne raison que son discours fut hyper rassurant.

Il n’y avait pas vraiment de problème. Bailey avait fait un déni de grossesse. Comme on était dans l’incertitude totale depuis le début sur le fait de pouvoir ou non avoir un enfant, son corps avait fait comme si de rien n’était…

Ok. Je captais.

Ce qui m’avait amené à poser d’autres questions, plus calmement, dont celle de savoir si c’était grave, si ça allait avoir des conséquences, etc. Et toutes les réponses de Mister Gynéco allèrent dans un sens qui me plaisait pas trop mal : il n’y avait plus déni maintenant et c’était pour ça que le ventre de Bailey avait grossi d’un coup, ce qui résultait uniquement du fait que, plutôt que d’être complètement allongée, étalée dans le ventre de Bailey, notre fille s’était maintenant déplacée, roulée en position fœtale comme n’importe quel môme puisque le corps de Bailey l’y autorisait désormais.

Quant aux conséquences ? La réponse était simple et il me l’avait données d’une façon que j’aimais beaucoup, c’est-à-dire en un seul mot : « Aucune ».

Il en devenait presque sympathique à mes yeux… Et il m’annonça que si je voulais, si j’étais prêt, on pouvait jeter un œil, voir notre fille sur un écran.

Je tournai la tête pour regarder Bailey qui caressait son ventre, comme si elle était en pleine conversation mentale avec sa fille.

-On y va ?

Pas de réponse… Je posai ma main sur celle de Bailey qui ne caressait pas son ventre.

-Bailey ?

Elle releva la tête comme si elle sortait d’un beau rêve. Et on put s’y mettre. Bailey passa derrière un espèce de truc et se changea pendant que je scrutais le médecin qui m’expliquait tout ce qu’il allait faire… J’avais l’impression que mon frère lui avait sonné avant pour lui dire comment faire pour ne pas s’en prendre une…

Mais à mon avis, c’était plus que le mec, malgré qu’il avait l’air foutrement jeune, savait y faire et en avait vu d’autres, des nerveux territoriaux comme moi…

Bailey sortit de sa cachette avec une tenue d’hôpital et je l’aidai à s’installer sur cette espèce de table/machine de torture là… Et c’est là que je me dis que je suis bien content d’être né avec un service trois pièces entre les jambes.

Ma main dans celle de Bailey, assis sur une chaise juste à côté de la table où elle était allongée, je me raidis nettement quand le doc alla trifouiller là où j’estimais que j’étais le seul à pouvoir le faire… D’autant qu’apparemment, il s’y prenait très mal, vu les petites grimaces de Bailey. J’étais à deux doigts de dire au médecin : « Allez, pousse-toi de là que je m’y mette, je vais te montrer comment on fait ça correctement parce que t’es vraiment naze, morpion… »

Alors à la place, je glissai la main de Bailey dans mon cou, puis dans mes cheveux avant de la poser contre mes lèvres… Comme pour me distraire, et la détendre aussi parce que ça avait pas l’air agréable du tout… Et le médecin eut au moins la présence d’esprit de pas faire durer le supplice, ni pour elle, ni pour moi.

Je préférais de loin la deuxième partie. Déjà, Bailey put reposer ses pieds sur la table, dans une position que j’imaginais plus confortable… Puis on passa vraiment à ce qui me parlait plus et qui était vraiment plus amusant… Le médecin fit couler une espèce de gel sur le ventre de Bailey et il fallut bien évidemment que je mette mes doigts dedans en demandant à quoi ça pouvait bien servir… Et le gars devait vraiment aimer son job parce qu’il s’amusa vraiment à bien m’expliquer…

Il passa un truc en métal sur le ventre de Bailey et sur l’écran, je vis d’abord… rien… Puis… Des trucs abstraits… Mais c’était pas tant ce que je vis qui me fit écarquiller les yeux et accéléra les battements de mon cœur… Qui se mit à battre au même rythme que le battement que j’entendais sortir de la machine… C’est-à-dire beaucoup plus vite que la normale pour moi, mais tout à fait normalement pour un fœtus de 6 mois, d’après les dires du médecin.

Bailey s’exclama que c’était notre fille… Mais c’était quand même vachement impressionnant. J’en avais la bouche à moitié ouverte, les yeux rivés sur l’écran les oreilles grandes ouvertes aussi et ma main serrait celle de Bailey.

-Ouais, je vois ça !

Ouais parce que je voyais bien maintenant ! On pouvait bien deviner un visage, ses bras, ses jambes, c’était encore plus clair que sur la photo ! Puis en bruit de fond, le médecin qui expliquait que tout démontrait une croissance normale. Oh putain, j’étais bien content !

Bailey posa alors une question et je regardai l’écran en fronçant les sourcils… Mais ouais elle avait une position bizarre. Je ricanai en m’adressant à Bailey.

-Elle fait un facepalm en t’entendant parler, je suis sûr…

Moi, je le faisais souvent…

Mais en fait non, le médecin affirma qu’elle suçait son pouce… Mon regard s’illumina parce que d’un coup, ça devenait très clair qu’on la voyait sucer son pouce ! Bailey en avait les larmes aux yeux et je vins passer mon pouce  sur son visage en lui souriant et en disant d’une voix pleine d’enthousiasme :

-T’as vu ça ! T’as vu ça chérie ?!

A force de la voir limite pleurer, j’en avais les yeux tout brillants aussi… Fallait dire que je carburais au stress à ce niveau-là depuis un moment déjà alors une petite décompression allait peut-être pas me faire de mal… Surtout que je rigolais en même temps.

-Taille normale, en pleine santé, rien à signaler et… putain mais regarde ça !

Je désignai l’écran d’une main, fier comme pas deux que j’étais !

-Elle arrête pas de gigoter !

Et c’était vrai ! Vas-y que j’étale mes jambes, que je pousse ma main qui est pas dans ma bouche contre la parois, et encore un petit coup de pied par ici… Tiens, bam, prends-ça !

Même le médecin riait de me voir aussi fier…

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Bailey North
Bailey North


Messages : 3213
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 25
Localisation : À la maison avec Hank et Hope

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


The Baby North Project's Step III [PV Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Baby North Project's Step III [PV Bailey][TERMINE]   The Baby North Project's Step III [PV Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeDim 29 Juil - 22:19



The Baby North Project's Step III
ft. Hank North






Je suis mentalement entrain de dresser la liste des évènements de ma vie qui m’ont rendu aussi émotive et heureuse. Je n’en ai retracé que deux autres. Quand Hank a accepté de m’épousé contre un  jujube à la pêche et quand on s’est officiellement dit ‘’Oui!’’ au City Hall devant sa famille et nos amis(es).  Forcément, j’ai une pensée que je ne peux réprimer, pour Anthony.

À ma première grossesse, j’étais paumée, sans but, esseulée et je ne savais aucune idée de comment gérer ce qui m’arrivait. Alors je continuais de faire ce que je savais le mieux faire : rien ! Je n’ai fait que deux suivis de grossesse. Au tout début, celui qui m’a confirmé ce qui  était à ce moment là come une fatalité, puis une fois avec Delfino vers la fin de ma grossesse parce qu’il m’encourageait à entrer dans mon rôle de ‘’maman’’.  Les deux, sans convictions non plus avec vraiment l’envie de connaître le petit être qui grandissait alors à moi puisque j’étais prête à le donner en adoption dès sa naissance.  C’est seulement une fois mon fils né que je me suis laissé convaincre que j’avais la capacité de le faire.

Ai-je fait les efforts nécessaires ? Pouvais-je éviter la fin dramatique que nous connaissons aujourd’hui ?  Non et oui.

Ma maladie atteignait un sommet inégalé et moi, je sombrais au plus profond des abîmes. Je sais aujourd’hui, et après la visite de Delfino chez moi, que ce n’était pas que ‘’ça’’. Je ne lui parlais pas, il s’enveloppait dans ses convictions que  tout irait bien. Nous referions le monde avec des si. Je voulais l’appeler après notre désastreuse rencontre. Il n’aurait pas dû venir sans me prévenir et  surtout, sans son imbécile d’ami qui n’a fait que de me faire me replier sur moi en mode défense. Je n’ai aucunement été réceptive et je m’en veux.

J’ai sincèrement aimé Delifno Alvarez, pendant de nombreuses années. Et j’ai conscience que je suis la plus grande responsable de notre rupture.  Il mérite mon respect mais ça, je n’ai pas su le lui dire. Je compte le faire un jour. Mais pas maintenant… parce que ça serait vraiment comme un affront que d’aller le voir et de pavaner mon gros ventre devant ses yeux. Dans le genre de gratter le bobo encore vif, je ne pourrais pas mieux faire que ça. Et comme j’anticipe déjà le plaisir qu’aura L.A.People  de parler de la rapidité avec laquelle je me suis retrouvé enceinte, vaut mieux laisser couler un peu d’eau sous les ponts.

Je sors de mes pensées quand  je me rends compte que le bras de ma fille est dans une drôle de position. Mais la raison ne pouvait être plus belle! Notre fille suce son pouce ! Et si je tourne un regard remplis d’émotion vers Hank, ce dernier  affiche une fierté assumée ! La présence de Baby North n’est plus qu’une simple preuve sur papier pour lui. Elle est maintenant belle et bien vivante dans mon ventre, mouvement capter sur monitoring en prime ! Et c’est qu’elle est vigoureuse pour un bébé dont j’ai, pendant 6 mois, involontairement nié l’existence! Ses petits pieds et son petit poing dont elle ne suce pas le pouce vont en tout sens ! Je sens les coups en même temps que je les vois et je crois que je passerais facilement le reste de ma grossesse à l’observer.

Malheureusement, toute bonne chose à une fin. Mais nous avons toute une panoplie de nouvelles photos à montrer à qui voudra bien les voir : tout le monde, en fait ! Qu’ils le veuillent ou non, ils peuvent se fier sur Hank et moi pour leurs mettre sous le nez !

Je peux descendre de la table mais avant de me rhabiller, je dois me faire peser. Le supplice d’apprendre que j’ai pris pas loin de 4 kilos !

- PUTAIN DE BORDEL DE MERDE !!!

Ouais, j’ai juré dans le bureau du médecin ! Mon poids et moi, ça toujours été une relation d’amour /haine et j’en étais à un poids que je jugeais parfait. Mais voilà que je dois accepter ce fait qui ne m’avait pas encore traversé l’esprit.

‘’ Bien oui, ma vieille ! Tu vas grossir donc prendre du poids et tu devras le perdre ensuite, la galère ne fait que commencer !’’

Quand je suis de nouveau dans mes vêtements, dont le pantalon n’attache plus, je précise, nous retournons nous assoir pour un complément d’informations. Sexy docteur, Lewis, pour un peu plus de familiarité, me fait une ordonnance de tout ce dont j’ai besoin en supplément de vitamine,  pour les possibles nausées puisque ce n’est pas qu’au début de grossesse qu’il me dit, il me prescrit d’autres suivis ainsi qu’il réajuste ma médication, ce qui m’amène a risquer une question qui me brûle les lèvres depuis que j’ai vu  Baby North sur moniteur pour la première fois.

- Vous avez dit qu’elle se développait normalement, mais, est-ce que vous en êtes vraiment certains ?

- Pour le moment, selon les analyse de vos prises de sang et prélèvements, votre bébé  nous semble en parfaite santé. Son développement correspond à ce que nous attendons pour un bébé à ce stade de la grossesse. Les vraies réponses, Monsieur et Madame North, nous les aurons que lorsqu’elle se pointera le bout du nez. En ce qui me concerne, cependant, je suis positif et j’aime ce que je vois présentement


Je n’ai pas besoin de plus pour sentir un poids énorme, et je ne parle pas de mes fesses, s’envoler.  Oui, des données mystères demeurent, mais le médecin est confiant et rien n’indique que nous devrions nous faire du mauvais sang. Jusqu’à maintenant,  nous avons été plus que chanceux. Je ne vois pas pourquoi la suite changerait dramatiquement. Notre fille aura dès ce soir tout ce dont elle a besoin pour compléter son développement dans les meilleures conditions.

Tout ce que nous pouvons faire, dès maintenant c’est de se montrer patient et de préparer sa venue au monde.

- On va faire les boutiques, Hank ?


@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




The Baby North Project's Step III [PV Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: The Baby North Project's Step III [PV Bailey][TERMINE]   The Baby North Project's Step III [PV Bailey][TERMINE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

The Baby North Project's Step III [PV Bailey][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» One step ahead
» People who say they sleep like a baby usually don’t have any.
» Baby Doc departure details remain murky
» Septentrional: from the north
» Baby ! Show me what you got ! ft Mathew part.2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Downtown :: Hôpital-