AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leia O'Reily
Leia O'Reily


Messages : 73
Date d'inscription : 20/07/2018
Age du personnage : 0
Localisation : Crazy Ginger


Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno] Empty
MessageSujet: Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno]   Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno] I_icon_minitimeMar 31 Juil - 19:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Day Off At The Beach
ft.  Gabrielle Moreno





Le Crazy Ginger a prit tout le monde par surprise, ses employés y comprit, en fermant ses porte pour trois jours.  C’est un bri avec le système d’arrosage  qui a forcé la fermeture temporaire de l’endroit et ce n’est pas moi qui vais s’en plaindre ! Trois jours de congés, pendant lesquels je pourrai profiter de n’avoir absolument rien de prévu à l’agenda me feront le plus grand bien.

Je pourrai aller courir au parc, m’installer sur ma terrasse pour lire un bon livre ou encore, aller au cinéma ! Il y a des années que je n’ai pas mises les pieds dans un cinéma. M’empiffrer de pop corn est presque plus attrayant que la perspective de voir le film. Je ne sais même pas se qui se trouve à l’affiche en ce moment. C’est pour dire combien je me sens un peu comme sortie tout droit d’une autre dimension.

Pour me remettre les deux pieds sur terre, la seule personne que je connaisse capable à la fois de me divertir, de m’écouter, et avec qui j’adore passer mon temps libre quand j’en ai, ma meilleure amie, Gabrielle est la personne toute indiquée ! Je croise les doigts pour qu’elle soit disponible car j’ai vraiment envie de la voir.

La vie est parfois bien faite puisque Gabrielle est également en jour de repos et qu’elle n’avait rien de prévu sauf peut-être quelques courses mais rien qui ne peut pas attendre.  

- La plage ? T’en dis quoi?

C’est ce que je lui propose.

Quoi de mieux que de se faire doré le ventre pendant que nous bavarderons de tous les derniers évènements qui auront meublés notre vie ces dernier temps ?  Gabrielle est ma meilleure amie, mon âme sœur depuis la nuit où j’ai dû me rendre à l’hôpital  après m’être bêtement ouvert la main sur une bouteille de vodka cassée.  Une banale histoire de barmaid mais qui s’est soldée avec une amitié en prime.  

Je lance dans mon sac ma serviette, un paréo, m on chapeau de paille puis j’enfile mon bikini puis un jeans et un grand t-shirt. Je ne vais tout de même pas me balader en ville en maillot de bain ! J’attrape également quelques magasine, deux bouteilles d’eau et un sac de cookies  et je sors de mon appartement juste à temps pour attraper le bus.

J’ai de la chance ! Je ne connais pas bien les horaires de bus en journée, moi qui suis habituée aux taxis en pleine nuit. Je commence à connaître tous les noms des chauffeurs de taxi qui couvrent le secteur du Crazy Ginger. Souvent, c’est le même qui vient me chercher c’est devenue une habitude au point où je n’ai plus besoin d’appeler à centrale pour le voir se pointer à la porte de mon bar. Karl Michel termine son quart sensiblement aux mêmes heures que moi et je suis  généralement sa dernière cliente.

Karl devra modifier un peu son circuit pour 3 jours puisque le Stryge est fermé et que je suis en congé ! Je sais, je me répète !

Mon bus  effectue plusieurs arrête avant d’enfin stopper non loin du cabinet de Gabrielle, là où nous nous sommes données rendez-vous. Elle avait probablement un ou deux petits trucs à vérifiés pour pouvoir profiter pleinement de son jour de repos, tel que je la connais, elle aura ses patients avec elle en tête toute la journée.  Cette femme, au cœur plus gros que nature, a bien du ml à se détacher complètement de son travail.  

Quand je la vois, je souris  puis gambade jusqu’à elle en faisant se balancer mon sac de plage de gauche à droite devant moi comme une gamine qui reviendrait de l’école avec des honneurs pleins les poches.

- Prête pour une journée de détente ?



@ Billy Lighter


Dernière édition par Leia O'Reily le Sam 4 Aoû - 9:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno] Empty
MessageSujet: Re: Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno]   Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno] I_icon_minitimeVen 3 Aoû - 13:11



Day Off At The Beach
ft.  Leia O'Reily





HRP : Je situe ce rp dans la time line de Gaby, c’est-à-dire avant mon RP avec Sonny (et la course) et avant celui avec Julian.


Les jours de repos dans la vie d’un médecin se comptaient sur les doigts d’une main et aujourd’hui, j’en avais un et pour moi toute seule. Je disais cela parce que c’était aussi un jour d’école et qu’une fois Théo déposait, j’avais tout mon temps de libre, puisqu’il était inscrit à la cantine. Leia m’avait téléphonée la vieille pour m’expliquer que le Crazy Ginger était fermé pour trois jours à cause d’un problème avec le système d’arrosage. Un petit congé que mon amie mettait à profit pour se détendre et profiter un peu des journées ensoleillées de L.A. qui s’offraient à elle.

Mon fils savait très bien où j’allais et il avait commencé à ronchonner pour venir avec nous sauf qu’il n’était pas question de manquer un jour d’école pour seulement aller à la plage. Après un petit conflit entre Théo et moi, en cédant et en lui confiant que demain, samedi, on irait voir courir Sonny. J’avais réussi à cacher cette bonne nouvelle à mon fils, mais là pour le calmer, c’était le meilleur moyen que j’avais trouvé. Les grands yeux de Théo s’étaient ouverts comme deux soucoupes et un grand sourire s’était dessiné sur ses lèvres. Il n’avait pas arrêté de sautiller partout, trop heureux d’aller enfin voir Sonny, lui qui lui parlait tant des voitures et de toutes ces courses qu’il avait gagné. Au moins, Théo ne rouspétait plus et j’avais pu le déposer à l’école sans souci.

Ma rencontre avec Leia s’était faite dans des conditions pas tellement idéales pour elle, puisque c’était aux urgences que nous routes s’étaient croisées. Elle s’était blessée à la main sur une bouteille de vodka cassée. Heureusement pour elle qu’aucun tendon n’avait été touché. Elle était repartie avec plusieurs points de suture et un bandage et ce fut au cours de cette nuit que nous avions créé un magnifique lien d’amitié. Depuis, elle était ma meilleure amie et nous partagions énormément ensemble, comme nos jours de repos. Mais avant de filer à la plage, j’avais quelques dossiers à ranger dans mon cabinet et j’avais donné rendez-vous à Leia devant l’immeuble de celui-ci. Après, on verrait pour aller se faire dorer le ventre au soleil.

Ce fut pile au moment où je sortais de l’immeuble, mes lunettes de soleil sur le nez, cheveux détachés et une robe à fines bretelles sous laquelle j’avais mis mon maillot deux-pièces que Leia arriva, gambada telle une adolescente, toute contente de cette journée, vers moi.

- Je suis à 100% prête pour profiter du soleil ! J’ai hâte ! Ça fait une éternité que je n’ai plus mise les pieds à la plage ! T’es sexy comme ça avec ton chapeau de paille !

C’était vraiment un comble quand on habitait une ville avec la plage à côté de ne pas toujours en profiter autant qu’on le désirait.

- Je te propose eux options : on prend ma voiture pour y aller ou bien on se balade pour aller jusqu’à la plage ? Tu choisis !

Je glissai mon bras sous celui de mon amie et on fit quelques pas.

- Bon alors, ces jours de congés ! Tu vas en faire quoi, après la plage ? Il faudrait que je pense à prendre de véritables congés et partir un peu avec Théo quand il sera en vacances. Ça fait deux ans qu’on n’est pas parti.

Je pointai du doigt ma voiture qui était à quelques mètres devant nous et puis si elle voulait marcher pour aller jusqu’à la plage, on était aussi sur le bon chemin.



@ Billy Lighter


Dernière édition par Gabrielle Moreno le Mar 7 Aoû - 21:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Leia O'Reily
Leia O'Reily


Messages : 73
Date d'inscription : 20/07/2018
Age du personnage : 0
Localisation : Crazy Ginger


Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno] Empty
MessageSujet: Re: Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno]   Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno] I_icon_minitimeVen 3 Aoû - 17:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Day Off At The Beach
ft.  Gabrielle Moreno





C’est un sentiment de liberté incroyable que de pouvoir profiter de jours de congés sans avoir à me soucier d’absolument rien d’autre que de ma petite personne que je me sens légère comme l’air au point où, quand j’aperçois Gabrielle sortir de son cabinet, je gambade littéralement jusqu’à elle.  Elle est magnifique et je la jalouse un peu. Avec les horaires de fou qu’elle tire, elle parvient toujours à avoir un visage de poupée de porcelaine !  Je voudrais bien connaître son secret parce que moi, si je ne dors pas un minimum de 9heures par nuit, j’ai l’air d’un zombie !

Je lui fais la bise en la saluant et rigole quand elle me dit que je suis plutôt  sexy avec mon chapeau de paille.

- Merci ! Je me demandais justement si je n’avais pas plutôt l’air de l’épouvantail dans le Magicien d’Oz !

Gabrielle est la gentillesse incarnée. Jamais elle ne ferait un commentaire qu’elle ne pense pas vraiment uniquement pour faire plaisir à quelqu’un. En même temps, avec son métier, pas le choix d’être douce tout en usant de diplomatie.  

- Je crois que nous pourrions marcher. Ce n’est pas si loin et marcher nous feras du bien !

Surtout à ma conscience humanitaire qui  a de plus en plus de difficulté à tolérer la circulation urbaine. Les klaxons, les émanations  toxiques et tout…  Ok c’est aussi que j’ai une dent contre les automobilistes qui vouent trop d’amour à leurs klaxons à toutes les sauces !  Dormir le jour avec tout ce bruit joue sur mon moral, à la longue.

Gabrielle glisse son bras sous le mien et je pose ma main sur la sienne, emboîtant le pas en direction de la plage, sans nous presser.

- Je pensais profiter surtout de ma meilleure amie pour la journée ensuite, je n’ai rien de prévu. Je sais que je devrais  faire un bon ménage chez moi, mais je n’ai pas envie de rester enfermée entre mes 4 murs.  J’irai peut-être faire un peu de shopping ou au cinéma.

En fait, je n’ai pas envie de grand-chose.  C’est si rare que je puisse simplement regarder les heures passer que j’ai presque envie de ne faire que ça. Tout ce qui pourrait demander un effort physique est hors d’intérêt.

Gabrielle souffre aussi d’un manque flagrant de temps libre et son fils Théo. Quand elle me pointe sa voiture, je fais simplement signe que non de la tête et nous continuons notre chemin en bavardant.

- Il y a un moment que je ne l’ai pas vu, mon dieu ! Il doit avoir grandit !

Théo est ce genre de petit garçon intelligent et attachant comme pas un. Il a la douceur de sa mère dans le regard, impossible de ne pas l’aimer.  En pensant au garçon de ma meilleure amie, je me rends compte que mon horloge biologique  commence à faire tic tac et que je devrai inévitablement m’assoir et  réfléchir aux grandes questions de la vie. Ce n’est pas en vivant la nuit que je vais rencontrer le grand amour et fonder une famille.  Ce qui me fait aussi penser que …

- J’ai rêvé à mon ex petit copain il y a deux nuits de ça. Je me demande comment il va. Ça me rend dingue de perdre tout le monde de vu surtout que c’est un type tellement bien et que nous avions fait la promesse de rester des amis. On ne peut pas dire que j’honore mes engagements.

Je pousse un petit soupire.

Quand nous nous sommes quittés, c’était parce que nous avions fait le constat que nos sentiments étaient plus fort en amitié. Sonny est le mec le plus merveilleux que j’ai rencontré mais pas le ‘’ bon ’’ pour moi.  Son amitié me manque plus que de dormir dans ses bras. En fait, je n’aimais pas tellement ses ronflements de moteur diesel.

Puis je souris, un peu timide en me mordillant la lèvre inférieure alors que je suis sur le point de lui confier un semblant de secret.

- En fait, il y a ce type qui vient régulièrement au bar et j’avoue que j’ai eu quelques pensées obscènes à son égard !

Mais je n’ose pas me faire trop d’illusion. Les gens connus, parfois, voir souvent, vous font miroiter monts et merveilles pour finalement faire éclater votre bulle de bonheur naissant.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno] Empty
MessageSujet: Re: Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno]   Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno] I_icon_minitimeMer 8 Aoû - 11:15



Day Off At The Beach
ft.  Leia O'Reily




Et voilà nous y étions ! Toutes les deux prêtes à conquérir le monde dans nos tenues de femmes fatales de L.A. ! Enfin … d’abord la plage, ça sera le mieux et le plus intéressant pour passer une excellente journée loin de nos boulots respectifs. Leia était toujours magnifique quoi qu’elle porte. Elle faisait partie de ces personnes qui possédaient un charme fou et là, avec son chapeau de paille, elle était rayonnante.

- Mais non ! Tu ne ressembles pas à un épouvantail ! Le chapeau de paille revient à la mode ! J’ai bien envie de voir si les boutiques de la plage en vendent elles aussi ! Et puis, moi j’adore le Magicien d’Oz !

Pour une fois à nous le soleil et la bronzette !!  J’avais la plage à côté et pourtant, je n’avais peu d‘occasions d’y aller ! Je proposai à Leia deux options pour nous rendre dans notre paradis : ma voiture qui était garée à quelques mètres de nous ou bien d’y aller à pied. Ce n’était pas si loin que cela et sous ce beau ciel bleu, c’était bien aussi de marcher et de profiter de notre journée. Mon amie décida pour la marche et je glissai mon bras sous le sien pour commencer notre petite balade et discuter. Je voulais tout savoir de Leia et ce qu’elle allait faire de ces trois jours de repos.

- Du cinéma et du shopping ! Hooo  ouiiii ! Tu sais quoi ? De toute façon le ménage, il y en a toujours à faire. Alors un peu plus ou un peu moins ! On va se concocter quelques heures à la plage et puis, pourquoi pas voir une séance de cinéma en début d’après-midi ou faire toutes ces boutiques qui nous tendent les bras ? Je dois récupérer Théo à l’école, après les cours, ça nous laisse largement le temps de tout faire !

Cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas vu mon fils. C’est vrai qu’on n’avait quasiment les mêmes horaires quand je faisais mes gardes de nuit à l’hôpital et quand je faisais mes consultations à mon cabinet, j’étais une Maman appliquée, je le déposais le matin à l’école et le soir, c’était sa nounou, Madame Blackwell qui allait le chercher l’après-midi pour l’amener chez nous ou bien pour l’accompagner à son entrainement de foot. Mes journées et mes soirées étaient bien remplies. Là, en compagnie de ma meilleure amie, je soufflais un peu.

- Il a 10 ans ! C’est un petit homme ! Et maintenant, il veut devenir champion. Il est fan des voitures de courses depuis qu’un ami lui raconte toutes ses belles histoires. C’est un ambulancier que je vois beaucoup quand je suis de garde à l’hôpital. Il m’est arrivé quelques fois de devoir prendre Théo avec moi quand la nounou avait eu des soucis familiaux et dès qu’il le pouvait, il passait du temps avec lui.

Et Sonny avait fait tout son possible, quand il n’était pas appelé en urgence avec son ambulance, de passer du temps avec Théo pour le faire jouer et lui éviter de trop s’ennuyer dans mon bureau. Leia ferait une superbe maman. Il ne lui manquait plus qu’à trouver l’homme qui faisait battre son cœur.
C’était bien la première fois qu’elle me parlait d’un ex petit copain. Elle avait rêvé de lui et avec qui elle avait fait la promesse de rester bons amis.

- Tu attends quoi pour prendre le téléphone  et lui passer un coup de fil ou bien pour aller le voir sur son lieu de travail ? On a la chance, toutes les deux, de faire des métiers qui nous mettent en contact avec beaucoup de monde. Il y a bien quelqu’un parmi tes clients qui doivent le connaître ? Non ? Tu sais Leia, quand on veut, on peut et rien ne devient impossible. Si tu as rêvé de lui, c’est que c’est le moment de renouer les liens de votre amitié. Et il s’appelle comment cet homme qui hante tes nuits ?

Leia se lâchait dans ses confidences et elle m’apprenait qu’il y avait un Apollon qui lui faisait tourner la tête au Crazy Ginger.

- Mmmm … mais tout ça est très intéressant ! Maintenant que tu as commencé à me dévoiler quelques informations, je veux la suite de tes pensées croustillantes sur cet homme ! Allez ! Allez ! Dis-moi tout ? Il est comment ? Blond ? Brun ? Il s’appelle comment ? Il fait quoi dans la vie ? Il t’a déjà invité à boire un verre ? Je veux tout savoir !

Je haussai les épaules en riant sous ce beau soleil.

- Oui, tu ne peux plus t’enfuir ! Je te tiens par le bras !




@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Leia O'Reily
Leia O'Reily


Messages : 73
Date d'inscription : 20/07/2018
Age du personnage : 0
Localisation : Crazy Ginger


Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno] Empty
MessageSujet: Re: Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno]   Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno] I_icon_minitimeMer 8 Aoû - 15:21

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Day Off At The Beach
ft.  Gabrielle Moreno





Pour la remercier du compliment, je lui place mon chapeau de pailles sur la tête et ça lui va à ravir. Elle devra donc s’en procurer un et je suis  certaine qu’ils en vendent un peu partout aux abords de la plage, tout comme il y aura des stands avec des ombrelles de plage qui s’envolent à la moindre petite brise et des ensembles de pelles et de sceaux pour que les gamins puissent s’amuser à creuser des tranchés dans le sable ou enterrer leur pieds.

La plage nous tend les bras et c’est vers elle que nous marchons d’un pas léger mais décidé tout en élaborant un programme pour la suite de la journée. Le cinéma me plaît d’avantage que de faire les boutiques. En fait, c’est surtout mon compte en banque qui dicte la suite des choses. Ils tombaient bien pour mon moral, ces 3 jours de congés mais pour le budget, ça sera galère pour renflouer le manque. Surtout que j’ai du mal à payer mon petit appartement. Je songe d’ailleurs passer une annonce pour me trouver un colocataire.

- Mouais… Le ménage attendra. Je crève d’envie d’aller au cinéma  et m’empiffrer de pop corn !

Nous profiterons donc de notre matinée pour bavarder et rattraper le temps perdu sur les faits croustillants de nos vies chargées. Comme de prendre des nouvelles de Théo qui, aux dires de mon amie, devient un petit homme. Je n’en doutais pas du tout. Ce garçon est génial, et, avec une maman comme Gabrielle, nul doute qu’il sera chargé de belles valeurs qui feront de lui un homme droit et humble. Et pour ça, je lui lève mon chapeau… qui est d’ailleurs toujours sur sa tête. Élever un enfant toute seule, avec ses horaires et la vie d’aujourd’hui ne doit pas être quelque chose de facile. Ce n’est pas quelque chose que je voudrais vivre pourtant, Gabrielle n’a jamais baissé les bras et à toujours su donner le meilleur d’elle-même à son fils.  Cette femme est une battante et pour ça, je ne peux que l’admirer.

Je l’écoute me parler de son fils, puis dériver légèrement sur un ‘’ ami ‘’ pour qui Théo voue une certaine admiration et, le portrait qu’elle brosse me fait penser à mon ex petit copain de qui j’ai justement rêvé dernièrement. En fait, les traits sont à ce point ressemblant qu’il ne peut pratiquement pas y avoir méprise et ça me fait sourire parce que s’il s’agit effectivement de Sonny, Gabrielle ne pouvait pas mieux tomber.

Je cesse de marcher que pour la regarder, un sourire honnête sur mes lèvres.

- Je crois que tu connais son nom, parce que j’ai la forte impression que tu viens tout juste de me parler de lui. Sonny Robson ?

Il faut que ce soit lui.

Entre Sonny et moi, il n’y a pas de malaise, d’amertume ou de rancœur. Du moins, en ce qui me concerne. Mais je crois que nous nous sommes laissés en assez bon terme que pour être heureux des histoires de cœur de l’autre. Sonny est un mec formidable à tout point de vu, il n’était simplement pas ‘’ le mien ‘’.

Et de on côté, même si depuis ma rupture, ma vie amoureuse ressemble à un long fleuve tranquille, je ne me plains pas. Il y a ce mec, beau comme un Dieu qui passe de temps en temps au bar et qui me fait tourner la tête.  Seulement, je préfère ne pas m’avancer et le garder bien secret, même si je me dévoile un peu à mon amie.

- Disons seulement qu’il est très beau, courtois et qu’il sait me faire rire mais je n’en dirai pas plus pour le moment.

Je resserre un peu mon étreinte sur Gabrielle, parce que si elle me tient captive, comme elle le dit, moi je ne compte nullement fuir.

À force de bavardage, le sol change sous nos pieds passant du bitume brûlant au sable doré.  Nous avons bien choisi notre journée. Il n’y a pas beaucoup de gens sur la plage et nous pouvons donc choisir le meilleur emplacement, quoi que sur une si grande étendue, un peu n’importe où semble être parfait. J’étends ma serviette et je m’y installe, sortant un tube de crème solaire de mon sac. J’ouvre le tube après l’avoir secoué et à peine ai-je eu besoin de le pressé que la crème jaillit pour m’éclabousser les cuisses et ma serviette.

- En voulant un qui ne connait pas ça, les préliminaires !

Je m’esclaffe en étendant la crème sur mes jambes, mes bras et mon visage.  J’en ai même assez pour  en étendre sur le bras de Gabrielle.  Quand la crème fini par toute être étalée, je range le tube dans mon sac puis je bois une longue gorgée d’eau  pour m’aider à reprendre mon sérieux.

- Pour en revenir à mon ex, si je ne l’ai pas rappelé, c’est surtout parce que c’est un peu l’histoire redondante qui a conduite à notre séparation. Nos horaires qui ne concordes pas, qui ont fini par  nous éloigner et j’hésite.  En dernier, je me rendais compte qu’il me manquait, mais pas comme un amoureux, comme un ami. C’est un mec tellement bien que je me sentais  égoïste de persister dans une histoire qui ne menait nulle part je voyais ça comme si je le forçais à faire du surplace alors qu’il  avait tout à vivre. Tu comprends ?

Dans ma tête, et dans mon cœur, tout est clair et c’est ce qui compte. Sonny et moi n’étions pas au même stade dans nos vies respectives et il fallait que la décision vienne de l’un ou de l’autre.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno] Empty
MessageSujet: Re: Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno]   Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno] I_icon_minitimeSam 11 Aoû - 12:36



Day Off At The Beach
ft.  Leia O'Reily




Leia était très belle avec son chapeau de paille et de plus, j’avais bien envie de m’en acheter un. J’en trouverais certainement dans les petites boutiques aux abords de la plage. On y trouvait de tout et parfois on y dénichait de beaux petits trésors. Et pour me remercier de mon compliment, je me retrouvai avec son chapeau sur la tête.

Mon amie avait préféré la balade à pieds jusqu’à la plage plutôt que de rouler en voiture. Elle n’avait pas tort de profiter de cette belle journée. Ce fut bras dessus, bras dessous qu’on papota tranquillement. Après la plage, on se ferait certainement un cinéma. Elle voulait s’empiffrer de pops corns et moi, je trouvais là un moyen de poursuivre un moment agréable qui se faisait rare dans ma vie de maman overbookée et médecin. Mon fils Théo arriva dans notre conversation. C’est vrai que cela faisait un moment qu’elle ne l’avait plu vu. Je lui racontai quelques petites anecdotes tandis qu’elle m’avouait avoir rêvé à son ex petit copain dont elle n’avait pas eu de nouvelles depuis longtemps. Je l’incitai à prendre son téléphone ou bien à aller le voir directement sur son lieu de travail. C’était parfois ces petits détails qui nous donnaient un coup de pouce pour renouer avec des gens que nous aimions. Un déclic qui nous poussait à nous réveiller de notre quotidien pour se rendre-compte qu’on avait un peu laissé les gens qu’on appréciait de côté.

Le bitume avait laissé place au sable chaud et avant de continuer notre balade, j’avais retiré mes sandales que j’avais glissées dans mon sac de plage. C’était un pur régal de sentir la chaleur sous ma peau. Leia nous arrêta subitement dans notre marche, me fixant droit dans les yeux. Je soulevai mes lunettes de soleil pour l’interroger du regard. Qu’est-ce que j’avais dit d’aussi bizarre pour qu’elle agisse ainsi ? Un grand sourire ourla ses lèvres, mais je ne comprenais toujours pas. Je arquai un sourcil quand elle me révéla que l’ami en question que je venais de lui décrire … c’était  aussi son ex petit copain.

- Tu … Tu … es l’ex de Sonny ?!!! Alors là, le hasard était énorme ! Oui ! C’est bien de lui dont je parle ! On se connait depuis mon arrivée à L.A., ça fait deux ans qu’on … bosse ensemble … Disons qu’on se voit quand je suis de garde aux urgences et qu’il bosse sur le même quart que moi quand il amène des patients à l’hôpital.

Puis je réfléchissais à la nuit où j’avais soigné Leia.

- Il ne bossait pas la nuit où tu t’es fait mal avec  une bouteille cassée, parce qu’aussi non, tu l’aurais certainement croisé. J’avoue que ça me fait étrange de savoir que… enfin … que toi et lui…

Je n’étais pas mal à l’aise, j’étais juste très surprise de cette coïncidence. Leia enchaina sur un homme qui lui plaisait beaucoup et qu’elle voyait au  Crazy Ginger, mais elle ne voulait pas m’en dire davantage. On poursuivit notre avancée jusqu’à un endroit qui nous convenait à toutes les deux. Aujourd’hui, il y avait peu de monde et c’était vraiment la journée idéale pour deux femmes très occupées en temps normal.

- Mouais … alors, si tu ne me dis rien sur ton beau chevalier qui fait chavirer ton cœur, je ne te dirais rien sur Sonny.

Comment ça j’étais vile ? Parfaitement et je l’assumais !
Hé hop, nous voici toutes les deux à étendre nos serviettes. J’avais retiré ma robe et profiter des rayons de l’astre solaire lécher ma peau. J’avais acheté un nouveau maillot depuis des mois, et je n’avais pas eu l’occasion de le porter. C’était chose faite maintenant. A genoux sur mon drap de bain, Leia me donna le fou rire avec son tube de crème et sa remarque sur les préliminaires. Elle m’en passa même sur le bras. Elle en avait beaucoup trop. Je fouillai dans mon sac et je récupérai un brumisateur avec lequel je m’aspergeai le visage et je le tendis à Leia si elle le voulait.

Elle revint sur des précisions plus personnelles de son histoire avec Sonny. Leia et lui n’avaient pas les mêmes horaires et à force leur histoire d’amour s’était transformée en amitié. Une usure que beaucoup d’histoires connaissaient à cause du travail de chacun.

- Je comprends parfaitement. Tu n’as pas été égoïste comme beaucoup auraient pu l’être et vous vous seriez certainement détesté au fil du temps si vous étiez enlisés dans votre histoire. Tu as fait le bon choix. Et de plus, si vous vous êtes quittés bons amis, c’est génial.

Je hochai la tête en repensant à Sonny, à l’homme attentionné qu’il était.

- Oui, c’est un type bien. Je l'aime beaucoup. Il compte énormément pour moi. Quand je ne bosse pas aux urgences, il est capable de venir m’apporter le déjeuner à mon cabinet, à ma pause de midi. Il pense à tout et il s’entend très bien avec Théo.





@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Leia O'Reily
Leia O'Reily


Messages : 73
Date d'inscription : 20/07/2018
Age du personnage : 0
Localisation : Crazy Ginger


Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno] Empty
MessageSujet: Re: Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno]   Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno] I_icon_minitimeDim 12 Aoû - 0:26

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Day Off At The Beach
ft.  Gabrielle Moreno





Le moins que l’on puisse dire, c’est que le monde est petit. De tous les mecs célibataires de Los Angeles, il fallait que ma meilleure amie me parle de mon ex petit copain. D’un autre côté, ça me rassure puisque je sais qu’il s’agit d’un mec bien et non pas d’un psychopathe qui se présente avec des airs d’anges. Des histoires d’horreurs, ce n’est pas ce qui manque.

- Et oui je suis bien son ex petite copine… Et non, il ne bossait pas ce soir là je m’en souviens très bien il faisait la course. J’aurais dû l’accompagner mais j’ai remplacé une barmaid et tout ce qu’il avait trouvé à me dire c’est que ça ne serait pas arrivé si j’avais été avec lui.

Ce souvenir me fait aujourd’hui bien rire même si ce soir là, je l’ai eu mauvaise. Sonny a parfois la mentalité d’un gamin. Il peine à conscientiser sur les responsabilités d’adultes et de remplacer ce soir là plutôt que de traîner avec lui à une course clandestine, ça nous avait permis de faire rebrancher notre abonnement au téléphone. Avec Sonny, j’avais souvent l’impression de jouer plus souvent à la mère plutôt qu’à la petite amie.

De savoir que ma meilleure amie a possiblement des vues sur lui ne me fait pas mal, signe que cette histoire est belle et bien terminée. Je lui confis même avoir possiblement un homme dans ma mire mais je ne veux pas m’avancer sur le sujet. Je veux prendre mon temps. Flirter et qu’on flirte avec moi. Vivre un peu…

Et c’est de bonne guerre qu’elle me déclare que, puisque je ne veux rien dire sur l’adonis que je reluque, elle restera elle aussi muette au sujet de Sonny. J’éclate de rire.

- Ah ! D’accord ! Comme tu voudras !

Mon petit doigt me dit que je n’aurai pas besoin de laisser courir longtemps pour que les confidences viennent d’elle-même.

Nous nous installons et mon tube de crème solaire m’éclabousse comme un con à peine ai-je pressé dessus. J’en ai même assez pour en étaler sur le bras de Gabrielle qui rigole à ma remarque.

- Je dois avoir la main douce pour les faire réagir au quart de tour !

Si au moins c’était vrai !

Je prends ensuite le brumisateur qu’elle me tend et m’en vaporise le visage avant de m’étendre sur ma serviette et d’inspirer profondément alors que le soleil couvre déjà ma peau. Je peux alors me confier à mon amie concernant ma rupture et le pourquoi je n’ai pas eu le courage de relancer Sonny. Forcément, ça me rend un peu nostalgique. Je n’ai pas vécu de mauvais moments avec lui. Certes, notre relation n’a pas été parfaite à tout point de vu sinon je serais encore avec lui aujourd’hui mais non, je ne pourrais pas trouver de véritable trucs à lui reprocher ou de négatifs à dire sur lui. Il avait un comportement qui m’exaspérait parfois mais il réchappait toujours de sorte qu’au final, tout s’équilibrait. La seule chose, s’il y en a une à dire, c’est le manque de temps que nous avions l’un pour l’autre qui a fini par nous éloigner. Je ne crois pas mentir en affirmant avoir été la première à ouvrir les yeux mais je suis certaine que Sonny aurait fini par faire le même constat lui-même.  Nous ne voulions pas les mêmes choses, ne partagions pas les mêmes passions. Il n’y a rien de plus à dire.

Gabrielle semble en tous les cas de mon avis en ce qui concerne ma décision. La rupture était le choix à faire et tout ce qui compte, c’est que nous sommes demeurés en bon terme. C’est simplement con de ma part de n’avoir pris la peine de le relancer, question de m’informer s’il va bien et d’entretenir l’amitié qui m’est toujours aussi précieuse.

J’aurais dû miser parce qu’il n’a suffit que de ma confidence pour qu’elle s’ouvre un peu  plus sur Sonny et ce qui les lis. Sonny et son grand cœur ressort de ce qu’elle me raconte. Il n’a pas changé alors.

- Ila le béguin pour toi ça ne fait aucun doute !


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno] Empty
MessageSujet: Re: Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno]   Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno] I_icon_minitimeDim 19 Aoû - 15:56



Day Off At The Beach
ft.  Leia O'Reily





Il y avait quelque chose d’étrange de savoir que Leia était l’ex de Sonny. Et je ne savais pas comment me comporter en apprenant cette nouvelle. Bien sûr, nous avions toutes et tous notre passé et nos histoires, mais là, c’était une surprise que je n’avais pas vu venir. Je pensais que je ne serais pas mal à l’aise, mais en y repensant, cette situation me gênait un peu. Cette sensation passerait, j’en étais certaine. Il fallait juste que mon cerveau arrive à intégrer cette information pour l’assimiler dans mon quotidien.

Sonny n’était pas là le soir où Leia avait été amenée  en urgence à l’hôpital. Il avait pris des jours de repos. C’était moi qui l’avais pris en charge et nous avions fait connaissance. Rapidement, un lien s‘était créé entre nous deux jusqu’à devenir les meilleures amies. Leia avait quant à elle, de son côté, un homme qui hantait ses rêves et qui faisait chavirer son cœur. Apparemment, elle se voulait aussi muette qu’une tombe et je n’en savais rien de plus sur ce mystérieux chevalier.

La plage et son sable chaud nous tendaient les bras. Nous avions de la chance parce qu’en cette superbe journée, il y avait peu de monde. On s’installa tranquillement, chacun avec nos affaires et le tube de crème de Leia avait fait des siennes, tellement qu’elle en était allée avec sa petite remarque qui m’avait fait rire.

- Une serveuse ne doit-elle pas faire mousser les bières et avoir du doigté avec tous les verres et ces bouteilles qu’elle agite tous les soirs ?

Je lui fis un petit clin d’œil tout en lui donnant le brumisateur que je venais de sortir de mon sac au cas où elle en aurait besoin. J’allais pouvoir profiter d’une belle journée avec mon amie et cela ne m‘était pus arrivée depuis des mois. Je m’allongeai sur ma serviette de bain et sur le dos, mes lunettes de soleil sur le nez. Leia n’avait pas fini de parler de Sonny et elle me confia quelques souvenirs personnels sur leur rupture et sur leur vie à deux. Lorsqu’on couple n’a pas la même vision de l’avenir, il ne peut malheureusement qu’aller dans le mur. Leia avait ouvert les yeux la première et au lieu de leur infliger à tous les deux un déchirement, ils s’étaient séparés en bons termes. Elle avait pris la bonne décision.

Finalement, je m’étais lancée à révéler à Leia quelques anecdotes qui me liaient à Sonny, les moments que l’on partageait malgré nos boulots respectifs et nos horaires.

- Le béguin ??

Je tournai ma tête vers Leia, relevant mes lunettes sur mon front.

- ça fait deux ans qu’on se connait. On est de bons amis. S’il y avait eu quelques choses de plus que de l’amitié, on n’aurait pas attendu aussi longtemps. D’ailleurs, il m’a invitée avec Théo à venir le voir courir à une de ses courses dans quelques jours.

En disant tout cela à haute voix, je prenais conscience que c’était peut-être moi et ma façon de me comporter qui fermait toutes les portes aux relations avec les hommes. Je n’étais toujours pas prête à me lancer dans une nouvelle histoire ni dans des sentiments. Sonny l’avait certainement compris et c’était pour cela qu’il n’avait jamais insisté et qu’il avait toujours été très attentionné avec moi. Mais, j’avais accepté son invitation … Est-ce que j’étais en train de fermer une page de ma vie pour en écrire une nouvelle ?
Je soupirai

- Les hommes et moi, c’est compliqué. Alexander est mort depuis deux ans et je me dis que si j’aime un nouvel homme, si je refais ma vie alors je trahirais sa mémoire. C’est vrai que j’ai beaucoup de mal à me laisser aller. Je me contrôle, je renferme mon cœur. Il n’y a qu’avec Sonny où tout se passe bien, mais tout est très platonique entre nous deux. Je ne sais pas si je suis prête à écrire une nouvelle histoire dans ma vie. Je crois que je ne saurais plus faire cela, plus séduire, plus plaire à un homme.



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Leia O'Reily
Leia O'Reily


Messages : 73
Date d'inscription : 20/07/2018
Age du personnage : 0
Localisation : Crazy Ginger


Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno] Empty
MessageSujet: Re: Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno]   Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno] I_icon_minitimeDim 19 Aoû - 21:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Day Off At The Beach
ft.  Gabrielle Moreno





Il me parait évident que mon amie et mon ex petit ami sont entrain d’amorcer une nouvelle histoire et je n’ai absolument rien contre ce fait. Bien au contraire, je les connais tous les deux et je vois bien qu’ils ont beaucoup en commun et que leur tempérament se complémenteraient bien.

De ce que j’entends, de ce que je comprends, ce n’est pas forcément ce que pense et croit Gabrielle vu comment elle semble tomber de haut quand je suppose que Sonny a le béguin pour elle. Mais que pourrait-il y avoir de surprenant là dedans ? Sauf s’il y a une autre femme qui tourne autour de lui, elle a toute son attention, enfin. A égalité avec les courses mais elle est quand même dans son sillage.

Je regarde Gabrielle relever ses lunettes et m’expliquer qu’ils sont amis, qu’ils n’auraient pas attendu aussi longtemps s’il y avait eu des sentiments en causes. Sauf que, pour tomber en amour, le vrai amour je veux dire, je ne parle pas des histoires d’un soir ‘’ Salut, on baise ? ’’  ne se bâtit pas en un mois il me semble. Je me souviens moi, avec Sonny, nous avons mis un temps avant de finir dans le même lit. Et je crois que si je n’avais pas prétexté avec peur à cause de l’orage, il n’aurait pas franchit le cap.

- Il n’ose peut-être pas justement parce qu’il te sent sur les freins…

Sonny est un type bien et n’oserait pas de s’avancer trop rapidement s’il ne croit pas que la fille puisse être de son côté tout aussi intéressée. Il l’a quand même invité à le voir courir, quelque chose qui est vraiment important pour lui.

C’est bête quand même de se priver de vivre une si belle histoire. Cela dit, je comprends ce qui la tiraille. Son dernier amoureux ne l’a pas quitté, tout bêtement, il est mort alors qu’ils avaient un bonheur à protéger. Ils avaient des projets d’avenir et un fils à voir grandir alors forcément une histoire comme celle là ne s’efface pas quand un nouveau prospect te tourne autour.

- Tu sais, Gabrielle, il n’y aura jamais de bon moment. Tu n’auras pas de coup de fil qui t’annonce que tu peux te permettre d’aller de l’avant.

Je glisse ma main dans celle de mon amie afin qu’elle sache que malgré tout, je la comprends.
En ce moment, elle est comblée par leur amitié. Tant mieux si elle y trouve son compte mais…

- Alexander ne voudrait pas te voir le pleurer éternellement ma belle.

Qu’elle refasse sa vie au bout d’un mois, 2 ans, 10 ans, ça ne regarde qu’elle et son cœur.

- Est-ce que tu t’es posé la question si tu voyais en Sonny plus qu’un ami, premièrement ?

Ce serait déjà pas mal qu’elle puisse d’abord savoir où elle en est dans tout ça. C’est bien beau de la pousser dans les bras de mon ex petit ami mais si elle n’est pas intéressée, je ne voudrais pas que Sonny souffre.  Il ne mérite pas ça et je serais une vraie tigresse si quelqu’un devait jouer avec son cœur. C’est justement pour cette raison que j’ai mis un terme à notre relation.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno] Empty
MessageSujet: Re: Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno]   Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Day Off At The Beach [PV Gabrielle Moreno]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gabrielle Delacourt
» Gabrielle Delacour [ACCEPTEE] ~ Chargée de relations publiques avec les Moldus
» Sunset Beach
» HUNTINGTON BEACH - RPG
» Gabrielle Delacour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-jeu :: Archives :: Sujets archivés-