AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 The Godfather [PV Howard] [PHONE CALL][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hank North


Messages : 1928
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 38
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


MessageSujet: The Godfather [PV Howard] [PHONE CALL][TERMINE]   Mar 7 Aoû - 16:45



The Godfather
ft. Howard Stone


Ce que j’avais pu voir sur l’écran de Mister Sexy Gynéco était la plus belle chose qu’il m’ait été donné de voir ! A se demander quand même comment on n’avait ni vu, ni senti ce petit être depuis les 6 mois qu’il squattait le ventre de Bailey. Tout ça nous avait bien sûr été expliqué posément, en long, en large et en travers par le médecin, mais n’empêche !

Ce n’était pas comme si j’avais pu voir une paisible petite crevette endormie, sur la télé de l’hôpital ! Ce que j’avais vu, c’était une vraie petite guerrière qui arrêtait pas de taper et gigoter et il semblait que je sois déjà sa cible favorite.

Avec tout ça, et même si ça m’avait grandement soulagé de l’entendre dire par le médecin, je n’étais qu’à moitié étonné de savoir que notre fille était en bonne santé jusqu’ici, malgré les excès passés et la médication de Bailey. Tout ça allait désormais être revu pour le bien du bébé et Bailey était sortie de là avec autant d’ordonnances que de bonnes nouvelles.

Nos espoirs se concrétisaient plus vite que prévu, contre toute attente. Dans la voiture, on spéculait déjà, euphoriques comme jamais tous les deux. Bailey parlait décoration et je parlais bagnole. Mais au final, nos paroles n’avaient qu’un seul et unique objectif commun : le bien de Baby North.

Jusqu’à ce que nos conversations se rejoignent sur un point alors que Bailey demandait qui serait le parrain de Baby North. Je ricanai et regardai la route en répondant avec une certitude sans équivoque :

-Howard Stone.

J’avais pléthore de putains d’arguments, à commencer par le fait que Stone était un ami que nous avions en commun, Bailey et moi, qu’il avait été là aux moments les plus importants de nos vies, etc. Et quand la question de savoir si on confierait vraiment Baby North à Howard s’il nous arrivait quelque chose, j’avais haussé les épaules et craché la fumée de ma clope par la fenêtre de la bagnole :

-On lui trouvera une bonne marraine pour ça.

J’étais courageux, mais pas totalement fou à lier non plus.

C’était donc décidé, Howard Stone serait le parrain de Baby North.

La première chose que je fis donc en rentrant à la villa fut de décrocher le téléphone pour appeler la tour MTI et obtenir un numéro où je pourrais contacter Stone qui était en tournée quelque part aux States.

Le type que j’eus au téléphone me prit pour un fan se faisant passer pour Hank North dans le but de harceler Howard. Sans preuve, pas de numéro, qu’il disait. Je m’énervai d’un coup ! C’était pas un enfoiré de chez MTI qui allait me gâcher ma journée et je lui expliquai, toujours en m’énervant, que c’était pas grave, que s’il voulait pas me filer ce numéro, je viendrais jusqu’à la tour le chercher moi-même et qu’il verrait si j’étais pas Hank North.

Il changea d’avis et me donna un numéro. Je le remerciai en grommelant et raccrochai pour composer le fameux numéro.

Et je dus en attendre, des tonalités, avant qu’une voix pâteuse me réponde…

-Howard ! C’est Hank !

Je regardai autour de moi, mais Bailey devait être montée se reposer à l’étage ou était en train de dévaliser encore une fois le frigo. N’empêche que je baissai un peu d’un ton…

-T’avais raison, vieux ! T’avais raison ! Bailey est enceinte ! Je suis pas stérile et on va avoir une fille !

Je n’avais pas encore parlé à Bailey de ce que j’appelais en moi-même « Ian Hunter ou la théorie d’Howard Stone » et je ne le ferais pas avant d’avoir pu parler à Victoria Hunter et d’être sûr d’être le géniteur de Baby Tyran.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1644
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: The Godfather [PV Howard] [PHONE CALL][TERMINE]   Mar 7 Aoû - 18:14



The Godfather
ft. Hank North


J’avais vraiment trop merdé… Et j’pensais pas qu’une dette de 1000 dollars pouvait provoquer toute cette cascade d’évènements.

Pourtant…

Tout avait commencé à merder juste à notre sortie de concert à Seattle… Y’avait une fille qui m’attendais dans ma loge (on avait des loges séparées à Seattle). J’croyais que c’était une groupie qui voulait un autographe mais, en fait, c’était Ludovica Conti… Elle venait de la part de la Casa Nuova pour ma dette de 1000 dollars. Enfin non… De 10 000 dollars, maintenant… Ils avaient des intérêts canon à la Casa Nuova…

J’les avais pas… Mais elle voulait l’argent tout de suite. Mais j’les avais pas… Alors, j’ai tout fait pour pas payer… J’ai joué au p’tit malheureux et ça a marché. Mais ça a trop bien marché… J’ai dérapé. J’suis allé jusqu’au bout de l’idée… Puis, j’ai promis à Ludovica que j’payerais le lendemain. Elle m’a cru sûrement parce que j’avais assuré. Elle est partie.

J’ai pas payé… Apolline a rien su… Ça aurait pu finir bien…

Mais à la date suivante, j’ai eu un coup de fil de Luca Conti à ma chambre d’hôtel. Il m’a dit qu’il savait ce qu’il s’était passé avec sa nièce… Ouais, sa nièce… Moi qui croyait que c’était sa sœur je m’étais gourré. Bref, Luca, l’était pas content. Parce que j’avais pas payé et parce que sa nièce avait 17 ans… P’taaain, elle m’a dit qu’elle en avait 20… Et c’est ce que j’lui ai dit… Mais il m’a pas cru… Il m’offrit, alors, un doal. Il voulait que j’participe à une course à Londres un p’tit peu avant mon concert. Il disait que si j’gagnais le prix, je devrais le lui filer. Mais que si j’perdais, je devrais me débrouiller pour lui filer l’équivalant du prix en liquide le jour même. Il a aussi dit que j’avais intérêt à me pointer sinon j’étais mort…

J’voulais pas crever… J’ai accepté… J’ai envoyé une lettre à Sonny le jour même pour qu’il participe aussi. Comme ça, si j’perdais, lui gagnera peut-être… Et il pourra m’offrir les gains pour que j’les file à Conti. C’était mon ami après tout.

J’ai fait tout ça… Apolline a rien su…

Jusqu’à hier soir…

Hier soir où j’suis rentré à l’hôtel avant Apolline… Pourquoi avant ? Parce que Liam, mon garde du corps numéro 2, m’avait reconduit à ma chambre parce que je tenais plus debout tellement j’étais plein. J’étais rentré dans la chambre que j’partageais avec Apolline et, dedans, y’avait une fille. J’sais plus son nom… J’me rappelle même plus précisément de sa tête mais… Elle m’a fait du charme et j’ai dérapé…. Encore…

Apolline l’a su…

Elle est revenue à la chambre avant que la fille parte. Une dispute a éclaté. Elle furieuse, moi, de mauvais foi. J’l’ai frappé, elle m’a griffé, j’l’ai insulté, elle m’a quitté.

Ouais… C’est nul…

Après ça, j’ai pas dormi avant 5h du mat’ et après m’être enfilé une autre bouteille de vodka. C’est l’excès d’alcool qui m’a fait comater jusqu’à…

DRING DRING

L’est quelle heure ?

DRING DRING

P’tain, c’est qui ?

DRING DRING

Non, j’veux pas aller à l’école…

DRING DRING

J’ouvris lentement les yeux en grommelant avant de tendre le bras vers le cornet de téléphone.

-Ouais… C’est Howard….

Ma voix était pâteuse… P’tain, j’avais mal à la tête…

J’entendis Hank à l’autre bout du fil et j’fus un p’tit peu soulagé que ça soit lui et pas quelqu’un d’autre après toutes les merdes des dernières heures.

-Oh… Salut Hank.


J’étais dans le coltard ce qui était pas le cas d’Hank qui était tout excité malgré qu’il parlait plus bas que d’habitude. Il gueulait, d’habitude, au téléphone.

Il disait que j’avais raison… Qu’il était pas stérile et qu’il allait avoir une fille. Sérieux ? J’entrouvris la bouche de surprise… Bah ça…

-Sérieux ? Waw ! Une fille. Waw, c’est super cool ! Félicitation à vous deux !

J’mettais un p’tit peu de vie dans ma voix parce que j’étais heureux pour Hank et Bailey.

-Je t’avais dit que l’autre était ton fils. T’sais, j’mens pas tout le temps.

J’frottais les yeux… La vie d’Hank était cool. J’voulais bien échanger.

-Vous l’savez depuis quand ?


Pas longtemps vu qu’il me téléphonait maintenant.


@ Billy Lighter



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hank North


Messages : 1928
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 38
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


MessageSujet: Re: The Godfather [PV Howard] [PHONE CALL][TERMINE]   Jeu 9 Aoû - 16:31



The Godfather
ft. Howard Stone


Si Howard semblait sortir tout droit d’une gueule de bois carabinée, voire même était encore dedans, il sembla revivre un peu quand je lui annonçai presque de but en blanc que Bailey et moi attendions une fille.

Et j’étais tellement euphorique que je rigolais même au téléphone, vous pouvez mettre une putain de croix au calendrier.

-Merci, Howard !

J’étais soulagé en fait, soulagé que Bailey puisse avoir ce qu’elle voulait… Et que moi aussi, je voulais même si ça ne s’était pas déclenché de la même façon que pour mon épouse… En fait, c’était un désir que j’avais eu par intermittence depuis quelques années, déjà… Sauf que ces mêmes années correspondaient à mon mariage avec Kate…

Et avoir un enfant avec Kate aurait été la plus mauvaise idée de l’histoire de l’humanité.

Puis il y avait eu les antécédents de Bailey… Pas la drogue et le reste, mais bien son baby blues et sa tentative de suicide qui en avait résulté et j’avais fait le deuil de ce désir, inconsciemment, au moment de mon mariage avec Bailey parce que jamais je n’aurais pensé qu’elle puisse un jour vouloir un môme de peur de revivre ça. Tout comme moi, je n’avais aucune envie de la replonger dans cette situation qui avait été si inconfortable pour elle à l’époque… Et « inconfortable » était un euphémisme quand on pensait qu’elle avait été jusqu’à se trancher les poignets. J’étais là, je l’avais vue, j’avais été couvert de son sang !

Pourtant aujourd’hui, tout ça me semblait n’être plus qu’un vague cauchemar, ou quelque chose qu’on aurait vécu dans une autre dimension. Il m’avait suffi de voir les yeux bordés de larmes de joie de Bailey quand elle avait vu notre fille sur la télé du gynéco pour être persuadé que tout se passerait bien.

Alors certes, j’avais certaines peur comme celle de ne pas être à la hauteur de ce qui nous attendait, d’être un père peut-être trop protecteur ou trop sévère… Mais c’était pas au point d’être une angoisse, juste un truc que tous les futurs pères du monde devaient vivre… Sauf que moi, j’avais pas vraiment 9 mois de délais pour m’y faire…

Mais là tout de suite, c’était quand même la fierté et le soulagement qui avaient le dessus !

Howard, lui, me rappela qu’il m’avait pas menti pour Ian Hunter en disant que c’était mon fils. Et c’était clair qu’avec la confirmation que j’étais pas stérile, ça voulait peut-être dire que le batteur avait pas inventé son histoire de coke, non plus que j’avais trompé ma première femme la veille même de notre mariage…

Je soupirai et passai une main sur mon visage, plutôt honteux de ça… Parce qu’à chaque fois, ce genre de truc me faisait me poser une autre question, à savoir : est-ce que mon frère avait raison ? Est-ce que je devrais consulter pour savoir si j’étais pas un tout petit peu accro au sexe ?

Mais d’un autre côté, est-ce que ce problème, s’il existait bel et bien, était réellement toujours un problème ? Parce que pour suivre le rythme, Bailey suivait le rythme et en redemandait ! Et c’était pas la grossesse, ni son ventre qui avait grossi d’un coup qui allait m’arrêter ! Oooh que non, dès que j’aurais terminé ce coup de fil, je savais exactement ce que j’allais faire et le niveau intellectuel de mes actes allait pas dépasser le niveau de ma ceinture…

-Ouais… Ouais, je sais, Howard… Mais c’est pas le problème, là tout de suite. Justement, y a pas de problème et j’aimerais, pour une fois, que ça reste comme ça au moins quelques heures.

Laisse-moi planer sur mon nuage, Howie, et le reste, je verrai plus tard… S’il y avait toutefois un reste à gérer parce que jusque-là, Vicky gérait royalement toute seule…

Sa question suivante ramena le sourire sur mon visage et comme y avait plus rien à cacher à partir de là, je me remis à gueuler tout naturellement au téléphone… Parce que je parlais jamais au téléphone… Je voulais comme être sûr qu’on m’entende à l’autre bout du fil.

-On le sait depuis… trois jours. C’est quand Bailey a été voir chez le gynéco si c’était pas d’elle que venait le problème de stérilité qu’ils ont vu qu’elle était enceinte…

Je rigolai…

-De 6 mois… enceinte de 6 mois ! T’imagine ! Un déni de grossesse qu’ils appellent ça ! C’est le stress qui fait ça, mais ça fait aussi que ça ne se voit pas du tout ! Heureusement, c’est sans danger. La petite va super bien, elle arrête pas de cogner !

Même s’il ne pouvait pas me voir, je faisais des grands gestes en parlant au téléphone.

-Mais alors, quand Bailey a su qu’elle était enceinte… ben le déni est parti ! Et alors, pouf !, je me suis réveillé ce matin à côté de la plus jolie baleine que j’aie jamais vu ! Son ventre a grossi d’un coup parce que plutôt que d’être allongée, la petite s’est roulée tranquille en boule.

Tout en parlant, j’avais mimé d’une main sur mon ventre d’abord à plat contre puis brusquement 50 centimètres plus loin pour illustrer mon « pouf ! ».

-Bref, on a trois mois pour tout préparer… Et il me faut une nouvelle bagnole... Et du coup, on se demandait si tu voudrais pas être le parrain de la petite.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1644
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: The Godfather [PV Howard] [PHONE CALL][TERMINE]   Lun 13 Aoû - 15:36



The Godfather
ft. Hank North


Hank l’était joyeux. Depuis son mariage avec Bailey, il était sur un nuage. Y’avait juste eu cette histoire de stérilité qui l’avait miné y’a pas longtemps mais, maintenant, tout ça était derrière parce qu’il allait avoir une p’tite fille. J’étais content pour lui et Bailey. Ils méritaient un peu de bonheur.

Mais ça prouvait un p’tit peu aussi que ce que j’avais dit sur Ian Hunter était vrai. Je mentais pas tout le temps. Je voyais pas trop l’intérêt de mentir ou de dire comme ça, en l’air, qu’il était lié au p’tit Baby Tyran. Puis, j’aurais jamais pu inventer ça comme ça. Mais Hank voulait pas entendre parler de ça maintenant. Il préférait profiter du bonheur de la nouvelle d’avoir une fille.

-Ok, vieux…

Alors j’lui demandais plutôt depuis quand il le savait. Hank se remis alors à gueuler au téléphone. Blasé, je reculai un p’tit peu le cornet de mon oreille parce que y’avait rien de pire pour amplifier un mal de crâne que d’entendre Hank au téléphone. Je plissai les yeux écoutant Hank dire que ça faisait trois jours qu’ils le savaient. Mais après, le reste de son histoire sonnait plutôt comme un gros film de science-fiction avec des aliens et tout… Bailey était enceinte de 6 mois… Mais ça se voyait pas parce qu’elle faisait un déni… Mais maintenant ça se voyait et elle ressemblait à une baleine… D’un seul coup comme ça… Je levai un sourcil… Il avait eu du mal de croire qu’il était le père de Ian Hunter sur base de mon histoire… Et lui il me sortait ça ? Boh… Mon histoire à moi était moins invraisemblable mais je croyais quand même Hank.

-Waw… C’est dingue comme truc. Je savais pas que c’était possible de se rendre compte d’une grossesse à 6 mois et puis qu’elle grosse d’un coup comme ça… Je croyais que ça n’arrivais que dans les films…


Du coup, il restait que trois mois à Hank et Bailey pour préparer la venue de leur fille. Ça devait être super angoissant. Enfin, moi, ma copine serait enceinte de 6 mois, je serais pas vraiment rassuré… Même si ça m’arrivera pas… Vu que j’ai plus de copine…. Ce constat me fit faire une moue triste.

Hank déclara qu’il lui faudra une nouvelle caisse. J’approuvai de la tête même s’il ne pouvait pas me voir. Mais la suite me pris un p’tit peu de court. Il voulait que je sois le parrain de la future p’tite North.

J’sais pas pourquoi mais ma moue se transforma d’un seul coup en un grand sourire. Moi ? Le parrain de la fille d’Hank ? J’suppose que ça devait sonner comme une idée de merde mais moi, j’sais pas, ça me faisait super plaisir.

-Moi ? T’es sérieux ? J’sais pas quoi dire… C’est super cool !

Ouais j’étais super heureux et ça devait s’entendre au travers de ma voix pâteuse. Moi, j’m’imaginais manger des glaces au goût vodka avec la p’tite, puis lui faire découvrir la batterie aussi. Elle sera p’tètre rockstar ! En tout cas, j’trouvais ça cool et puis, ça mettais un p’tit peu de bonheur dans cette journée qui commençais très mal.

Parce qu’être parrain c’est pas comme être père. Etre père, tu dois être responsable et tout… Etre parrain, t’es pas obligé. Mieux, t’es désigné pour lui apprendre à faire des conneries.

-J’lui apprendrais plein de trucs. Elle sera p’tètre batteuse et tout. Elle pourra me remplacer, plus tard, si jamais j’ai pris une trop grosse cuite. Puis, on mangera des glaces à la vodka. J’lui montrerais comment on vol une voiture… Enfin, tous les trucs qu’on fait quand on est gosses, quoi. Elle s’appellera comment ?

Ouais, j’étais tout fou à l’idée d’être le parrain de la fille d’Hank.



@ Billy Lighter



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hank North


Messages : 1928
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 38
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


MessageSujet: Re: The Godfather [PV Howard] [PHONE CALL][TERMINE]   Jeu 16 Aoû - 17:28



The Godfather
ft. Howard Stone


Howard croyait que ce que je lui racontais, ça arrivait que dans les films. Et pourtant, nom de Dieu, je m’étais quand même réveillé à côté d’une Bailey métamorphosée qui avait en plus un petit truc qui cognait furieusement dans son ventre comme pour me dire que je prenais beaucoup trop de place dans le lit. Ouais… Ben j’étais là avant, jusqu’à preuve du contraire !

-Ouais… ben apparemment non… Pas que dans les films.

Je fronçai mes sourcils, passant une main dans mes cheveux.

-Il y a vraiment des films qui parlent de ça ?

Parce que s’il y en avait, j’en connaissais pas, à moins qu’Howard ait été se taper un film d’auteur hongrois en se plantant de cinéma, je voyais pas où il avait vu un film qui parlait de ça… Je ne savais même pas que le déni de grossesse existait avant d’entendre le  « sexy docteur » de Bailey en parler et m’expliquer ce que c’était en long, en large et en travers et en plus de temps que la minute que je lui avais accordée au départ.

Bon, au final, entre deux trois plans qui arrêtaient pas de me tourner dans la tête depuis que je savais qu’on avait un timing plus que réduit pour accueillir Baby North, j’avais annoncé à Howard que notre volonté, à Bailey et moi, sa mission s’il l’acceptait, serait d’être le parrain de la dernière-née des North.

Je savais pas si ce serait vraiment un cadeau, vu le tempérament que le bébé montrait déjà alors qu’il était encore dans le ventre de sa mère, pas plus que je ne savais si Howard serait vraiment un cadeau pour Baby North en tant que parrain.

Mais… ça me semblait légitime !

Le… la réaction d’Howard me fit rire. Ouais, je pouvais pas appeler ça une explosion de joie parce que… ben c’était Howard Stone à l’autre bout du fil et son électrocardiogramme était, en générale, plat quoi qu’il arrive. Tout le contraire de moi qui aurait fait exploser la machine si on m’y avait branché.

De temps en temps, Howard avait un petit sursaut, signe qu’il était toujours vivant, mais c’était anecdotique… enfin, là, je pensais bien que j’avais réussi à lui en avoir un, de petit sursaut ! Mieux encore, il était d’accord.

-Vendu alors ! Tu seras le parrain de Baby North !

Je rigolai encore, en coinçant le cornet du téléphone entre mon épaule et mon menton pour ouvrir un carnet que Bailey avait laissé traîner près du téléphone… Elle arrêtait pas de griffonner des trucs, ces derniers temps… Et elle avait vraiment du talent pour ça.  D’ailleurs, j’avais dans l’idée de lui ramener du matériel un peu plus élaboré parce que pour l’instant, elle faisait ça sur ce qu’elle trouvait dans la villa, soit des petits carnet quadrillés que j’utilisais pour faire des bêtes listes d’habitude, et des bics.

Je comptais bien lui acheter de vrais carnets à dessins et des crayons corrects, si elle aimait tant ça.

J’écoutais donc Howie en rigolant à ses projets d’avenir avec Baby North et en regardant les petits animaux imaginés par Bailey.

-Tu peux pas faire geler de la vodka pure, Howard ! Sauf si t’as un congel de compétition ! Faut que tu mélanges un autre truc avec… Du jus de fruit ou quoi… Sinon, tu seras mort avant que ça fasse une glace, ton truc…

Je secouai la tête, rigolant toujours…

-Et pourquoi Baby North volerait des bagnoles ?

Enfin du coup, il me demanda comment notre fille allait s’appeler…

-Heu… je crois que Bailey a une idée bien arrêtée là-dessus. Elle me fait croire que non et me fait chercher des prénoms dans le vide là, pour l’instant… T’en aurait pas deux ou trois complètement débiles à proposer, que je lui fasse comprendre que je sais qu’elle a un nom et que c’est pas la peine de me faire triturer mes méninges ?

Je disais ça sur le ton de l’humour… Ouais mais n’empêche…

-Et toi, la tournée, comment ça se passe ? J’entends ta cuite jusqu’ici.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1644
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: The Godfather [PV Howard] [PHONE CALL][TERMINE]   Sam 18 Aoû - 17:30



The Godfather
ft. Hank North


L’histoire d’Hank était quand même pas croyable… Bailey avait grossi tout d’un coup ? Et ce phénomène existait vraiment… Ça avait même un nom… P’tain… Y’avait des mensonges que j’lâchais à des gens qui étaient plus crédibles que ça et, pourtant, on me croyait quand même pas.

Mais j’croyais Hank même si son histoire était digne d’un film de série B super effrayant. C’est, en gros, ce que j’lui disais et il se demandait alors si y’avait vraiment des films qui parlaient de ça. J’haussai les épaules les yeux encore dans l’gaz.

-Bah, y’a Alien… J’trouve que ça ressemble un peu à ce que t’as dit… Sauf que ce que t’as dit, c’est encore plus effrayant. Bailey qui grossit d’un coup… Bah, j’ai du mal à l’imaginer…


Pourtant, j’avais déjà vu Bailey enceinte quand elle attendait le p’tit Ricci. Mais c’était pas pareil que de la voir grossir d’un coup comme ça.

Mais Hank m’avait pas téléphoné que pour m’annoncer qu’il allait être près d’une p’tite fille. Il le faisait aussi pour me désigner comme parrain de la p’tite… Et moi… Ben j’étais super content. Déjà parce que c’était cool de savoir que mon meilleur pote me faisait confiance mais aussi parce que j’allais bien m’amuser à apprendre plein de truc à la p’tite. J’acceptai sans réfléchir et Hank acta la chose. J’souris avant d’énumérer tout ce que j’allais apprendre à la p’tite. Et, en parlant, j’repris machinalement la bouteille de vodka que j’avais abandonnée sur la table de nuit. J’bus un coup quand Hank disait que j’pouvais pas faire une glace à la vodka. Qu’il me fallait du jus du fruit pour que ça marche.

-Oh ben j’mettrais du jus alors. Une glace vodka-jus d’orange. Tu verras, elle va adorer ta gamine.


J’bus un autre coup de vodka. L’histoire de la future p’tite North m’avait fait un p’tit peu oublié toutes les conneries qui s’étaient passées dernièrement. J’continuai d’énumérer des trucs que j’allais apprendre à la p’tite comme voler des voitures mêmes si Hank comprenait pas pourquoi sa p’tite volerait des voitures. J’haussai les épaule avalant ma gorgée de vodka.

-Bah… Parce que c’est toujours utile… Enfin… Dans l’Eastside, c’était utile… Puis, c’est drôle, non ?


Moi je trouvais ça drôle… Quand j’étais plus jeune, j’volais pas mal de bagnoles avec Sonny pour aller faire des courses de voiture. Et on se marrait à chaque fois.

J’en revins à la p’tite. J’avais envie de savoir son nom mais ils en avaient pas encore. Enfin, Bailey en avait un mais elle voulait pas le dire, apparemment. J’levai un sourcil. Elle laissait continuer Hank à chercher des noms alors qu’elle en avait un ? Boh, un jour faudra que j’demande le mode d’emploi pour comprendre les femmes parce que j’avais du mal… Hank, lui, voulait des noms débiles pour faire comprendre à Bailey qu’il savait qu’elle avait un nom…

-Heu…


J’réfléchis quelques secondes.

-Howard ?

J’fis la moue.

-Ah non, c’est pas débile, Howard… Heu… Peyton ? Lola ? Ça c’est des noms bien moches…

Ouais, j’sais… C’est parce que j’aimais pas Peyton que j’disais ça. Même si… C’était des noms moche, non ? Sérieux, qui a l’idée d’appeler sa gosse Peyton ?

La conversation me rendait vraiment le sourires… Jusqu’à ce qu’Hank me demande comment allait la tournée. J’fis une moue triste qu’il pouvait pas voir. J’bus un coup de vodka et haussai les épaules.

-Ouais, on fête souvent… Après chaque concert et y’en a eu un hier…

J’évitai de soupirer et j’répondis plutôt d’un air détaché.

-Ouais, ça se passe bien. Les critiques sont bonnes. Le public est toujours au rendez-vous et y’a de l’ambiance. On n’a eu aucun problème avec la pyrotechnie jusqu’ici… Tout est cool…

Qu’est-ce que je pouvais dire de plus ? J’avais pas envie de parler de ma rupture… Hank avait l’air heureux alors j’voulais pas lui parler de mes problèmes. De toute façon, L.A.People sera sûrement au tournant pour le lui dire… J’laissai quand même échapper un p’tit soupire malgré moi.



@ Billy Lighter



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hank North


Messages : 1928
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 38
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


MessageSujet: Re: The Godfather [PV Howard] [PHONE CALL][TERMINE]   Jeu 23 Aoû - 16:09



The Godfather
ft. Howard Stone


J’éclatai de rire au téléphone quand Howard me sortit Alien comme film.

-Putain, Howard ! Alien c’est pas un film sur le déni de grossesse !… Je crois.

Ou alors il y avait un message caché que j’avais pas saisi ?

Bref… J’avais demandé à Howard s’il voulait être le parrain de notre fille et il avait accepté. Il avait même déjà plein de plans à la con en tête et de conneries à apprendre à Baby North. Je lui disais pas de pas le faire. Parce que je me disais que c’était que des idées comme ça. Même que je lui dis comment faire pour que ses glaces à la vodka fonctionnent… Parce que s’il se fiait juste à lui-même pour en faire, il était pas sorti de l’auberge.

-Ouais c’est ça ouais… Vodka-orange, Howard…

Et je me marrais toujours. Fallait dire que ce n’était pas tous les jours qu’on pouvait entendre le cœur de sa petite fille battre via le monitoring d’un gynécologue super sexy… Et ça m’avait vraiment impressionné et rendu complètement intenable. Dans le bon sens du terme, pour une fois.

J’avais demandé à mon ami l’intérêt, nom de dieu, de voler des bagnoles, quand même… Ce à quoi il répondit que c’était toujours utile et drôle.

-Ouais ben… Je payerai pas votre caution si vous vous faites prendre.

Puis il m’avait demandé si on avait déjà des idées de prénoms. Je savais que Bailey en avait une et qu’elle ne voulait pas me la dire en essayant de me faire croire qu’elle avait pas d’idée. Et quand je demandai des noms débiles à Howard, il me fit rire de plus belle alors que je regardais une belle girafe que Bailey avait dessinée.

-Ah si, Howard est un nom débile ! Mais ouais Lola ou Peyton c’est super moche aussi… Je suis sûr que Bailey approuvera pas, surtout que je lui ai raconté pour cette garce de chanteuse de mes deux à Las Vegas.

Alors moi, je me disais, tant qu’à discuter tranquille, que j’allais aussi lui demander en retour comment il allait, histoire que la conversation aille pas à sens unique. Et là, il y eut un drôle de blanc. Juste l’histoire d’une seconde, mais assez pour que je fronce les sourcils.

Alors soit Howard était vraiment plein mort, soit il y avait un problème. Je le connaissais quand même depuis qu’il avait 16 ans, je savais décoder Howard même si j’arrivais pas encore à détecter toutes les fois où il mentait.

D’après ses dires, tout allait bien dans le meilleur des mondes. Mais son petit soupire à la fin décrédibilisa tout d’un coup.

-Howard… Tu me prends pour un con ou tu crois vraiment que je suis sourd ?

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1644
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: The Godfather [PV Howard] [PHONE CALL][TERMINE]   Dim 26 Aoû - 11:04



The Godfather
ft. Hank North


Bah, c’était p’tètre par un film sur les dénis de grossesses mais ça ressemblait quand même fort à ce qu’Hank venait de me raconter, alors… Si ça tombe, l’enfant de Bailey et Hank était un alien… P’taaaaain… Je fréquente trop Nathan, j’crois. Non, le grosse d’Hank sera normal…

Puis, j’serais son parrain alors il sera d’autant plus normal et cool. J’avais déjà plein de truc à lui apprendre et à lui faire goûter comme des glaces à la vodka. Vodka-orange vu qu’il fallait du jus. Hank se marrait alors j’suppose qu’il approuvait toutes mes idées. J’voulais être un parrain cool. Pas comme le mien… Le frère de ma mère. Un connard fini ce type-là. Mais c’est une autre histoire, ça…

Moi, j’serais pas comme mon parrain. J’serais cool. Et j’apprendrais des trucs utiles à la p’tite comme voler des voiture. Hank déclara qu’il ne viendra pas payer notre caution et j’fis une moue triste. Bah, pauvre gosse… Son père viendra même pas la sauver des méchants flics… C’est pas vraiment très cool, ça…

-Bah, Hank… Tu vas quand même pas laisser ta fille en prison… C’est pas cool.

J’savais qu’il la payera quand même. Il craquera et viendra payer notre caution… Enfin, au moins celle de sa fille. J’fis une moue triste. Bah qui payera la mienne, alors ?

J’oubliai un moment ça pour essayer de savoir quel nom ils avaient décidé de donner à la p’tite. Mais, apparemment, seule Bailey détenait cette information. Du coup, Hank m’avait demandé des idées de nom débile et après avoir fit mon propre nom, j’avais lâché « Peyton » et « Lola ». Il rigola déclarant qu’Howard, c’était bien débile… Je fis la moue avant de sourire quand il ajouta que Lola et Peyton, c’était moche aussi. Aussi ? Howard, c’est beau comme nom…

-Ah tu lui as raconté… Bah, apparemment, elle l’a bien pris vu que vous êtes toujours ensemble.

Moi, j’avais rien raconté à Apolline… De toute façon, ça n’avait plus fort d’importance maintenant vu qu’elle m’avait quitté pas plus tard qu’hier.

D’ailleurs, j’pensais bien que notre conversation avec Hank allait s’arrêter là mais il demanda quand même à savoir si j’allais bien. Alors, j’lui sortis quelques banalités assorties d’un mensonge : celui que j’allais bien. Mais Hank était pas con. L’entendait bien que ça n’allait pas… J’soupirai à nous… J’lui dis pour Apolline ? Non, j’avais pas envie de parler de ça… J’lui dis pour Conti ? Ouais… Mais pas en détail, alors…

-Bah je me suis fait la nièce de Luca Conti… Apolline sait rien et heureusement mais Luca le sait. Bref, j’savais pas que c’était sa nièce, moi… J’croyais que c’était sa sœur…

J’savais même pas si Hank connaissait Luca Conti.

-Bref, l’est pas content et il m’a engueulé au téléphone hier…

Wouah, j’m’enfonce un peu dans le mensonge-là…

-Mais c’est passé maintenant mais ça a plombé ma soirée… Je le ferais plus…

Ouais, je sais, j’lui ai dit que je venais de tromper Apolline. Mais qu’importe… C’était mieux que de parler de rupture.

-Le dit pas à Bailey, sinon elle va le dire à Apo’…

Et Apo’ ne savait pas que je m’étais fait Ludovica Conti. Elle savait juste pour la fille hier…



@ Billy Lighter



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hank North


Messages : 1928
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 38
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


MessageSujet: Re: The Godfather [PV Howard] [PHONE CALL][TERMINE]   Mer 29 Aoû - 13:55



The Godfather
ft. Howard Stone


-Ma fille, non, je la laisserai pas en prison… enfin pas trop longtemps. Mais toi, par contre, le jury délibère.

J’adorais discuter avec Howard parce qu’on pouvait se raconter un tas de conneries sans s’engueuler et sans qu’aucun de nous ne prenne mal quoi que ce soit. On se connaissait depuis bien trop longtemps pour ça.

De fil en aiguille, j’avais dit à Howard que j’avais dit à Bailey pour Vegas et cette petite connasse de Lola dont tant le nom de scène que le nom officiel était débile. Howard constata que Baley avait bien pris la chose, puisqu’on était toujours ensemble.

-Evidemment qu’elle l’a bien pris. J’ai fait que mettre à sac une chambre. Elle était même plutôt fière que j’aie résisté à la tentation, même si Lola me ressortait tellement de partout que ça a pas été tellement difficile. Puis j’ai versé l’argent au Bellagio et depuis, j’ai plus rien entendu de ce côté-là.

Je marquai une pause…

-Ah et je lui ai dit de rien dire à Apolline aussi, comme tu m’avais demandé.

Puis j’avais bien remarqué qu’Howard était pas dans son assiette et que c’était pas seulement le résultat d’une grosse cuite. J’écoutai donc l’histoire d’Howard, ne rigolant plus et avec une moue sceptique.

J’avais aucune idée de qui était Luca Conti, c’était la première fois que j’entendais ce nom-là… Donc moi, je ne voyais que l’histoire de Howard qui a trompé Apolline avec une autre qui était pas la sœur mais la nièce de l’autre (je voyais pas trop ce que ça changeait à l’affaire, mais bon), et que, du coup, le tonton était pas content.

Une putain d’histoire classique à la Howard Stone quoi… Ça me choquait même pas qu’il ait couché avec une autre qu’Apolline.

Ce que je trouvais bizarre c’est que ça le perturbe d’avoir été engueulé au téléphone par un type et que ça semble encore lui peser… D’autant qui avait pas vraiment mort d’homme vu que la guitariste était pas au courant.

-Howard… Ok, je le dirai pas à Bailey si c’est ça qui t’inquiète…

Je regardai autour de moi pour être sûr que Bailey était pas dans le coin, d’ailleurs, mais non, j’étais toujours tout seul dans le salon.

-Mais c’est le genre de truc qui te passe largement au-dessus de la tête d’habitude… Alors je vois pas pourquoi ça te mine encore maintenant…

Et j’avais pas de compassion pour McLagan vu qu’elle et moi, ok, c’était plus la guerre, mais de là à ce que je la plaigne, y avait encore un gouffre.

-T’as couché avec cette gonzesse, son tonton t’as grondé, ta copine ne le sait pas.

J’écartai un bras, tenant le combiné de mon autre main.

-Fin de l’histoire, vieux ! Alors je vois qu’un seul truc : c’est que t’es vraiment amoureux de Mclagan, mon pote. C’est pour ça que tu te sens mal. Et crois-moi, ça me fait pas du bien de te le dire…

Je ricanai :

-On appelle ça des « remords », Howard.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1644
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: The Godfather [PV Howard] [PHONE CALL][TERMINE]   Ven 31 Aoû - 13:29



The Godfather
ft. Hank North


Ouais, c’est bien ce qu’il me semblait… L’allait sortir sa fille de prison mais probablement pas moi. J’fis une p’tite moue qu’il ne pouvait pas voir et j’laissai échapper un p’tit soupire triste. Hank l’était pas toujours cool avec ses potes…

Puis, on dériva sur Lola et Vegas… Ouais, c’était un p’tit peu ma faute si on avait dérivé sur le sujet mais c’était pas grave. J’appris qu’Hank avait bien tout raconté à Bailey ce que j’avais pas fait à Apolline… T’façon, avec ce que ça servait encore… Bref, Bailey l’avait plutôt bien pris vu qu’ils étaient toujours ensemble ce qu’Hank confirma. Bailey avait même été fier de ce qu’il avait fait… Puis, l’avait payé le Bellagio aussi, du coup, l’avait plus eu d’ennui. Moi non plus j’avais plu rien eu comme lettre ou quoi que ce soit. Il ajouta qu’il avait bien dit à Bailey de rien dire à Apolline.

-Bah, apparemment, elle ne lui a rien dit… Enfin, en tout cas, Apolline a pas l’air de savoir… Bref, j’ai plus eu de nouvelle du Bellagio non plus alors ça va…

Pour moi, l’affaire était derrière moi. T’façon, j’avais d’autre ennuis sur le feu maintenant et pas des moindres. Y’avait ma rupture… Puis, y’avait cette histoire avec Luca Conti… Et quand Hank remarqua que quelque chose n’allait pas, c’est l’histoire sur Conti que j’lui racontai. Pas tout en détails… J’passai sous silence l’histoire des dettes mais j’lui racontai pour Ludovica. Du coup, Hank savait que j’avais trompé Apolline. Et, il me promit qu’il ne dira rien à Bailey.

-Merci, vieux…


Mais c’était pas ça qui m’inquiétait… C’était que je ne savais pas si j’allais gagné cette course, ni même si Sonny allait la gagner… Et j’savais pas ce qui m’attendait si aucun de nous deux ne gagnait pas. J’avais pas envie de crever d’une balle dans la tête, moi… Je déglutis à cette idée alors qu’Hank disait que ce genre d’histoire, ça me passait au-dessus de la tête d’habitude. Il résuma en quelques mots ce que j’avais fait en concluant par le fait que ma copine le savait pas… Ouais, c’est le genre de réponse que j’méritais vu que j’avais passé sous silence les trois quart de l’histoire. Je fermai les yeux laissant passer un soupire. Hank conclu que si j’agissais comme ça c’était parce que j’étais amoureux d’Apolline et que j’avais des remords.

-Ouais… Ça doit être ça… C’est juste que… J’avais encore jamais trompé Apolline jusque-là alors j’me sens un peu con. C’est tout… Puis, j’ai mal à la tête aussi… J’crois que j’devrais dormir un peu…Ça ira mieux dans quelques heures.

C’était une façon comme un autre de mettre fin à une conversation qui risquerait de me faire révéler le fin fond de l’histoire à Hank… Et j’voulais pas qu’il s’inquiète alors qu’il nageait dans le bonheur avec Bailey.

-J’vais te laisser… Merci encore pour le titre de parrain… C’est vraiment super sympa.

J’souris un peu.

-Ah et dit à Bailey que j’lui souhaite bon courage pour sa grossesse et tout et tout. C’est vraiment cool pour vous.

Il pouvait entendre que j’étais sincère dans ce que je disais.




@ Billy Lighter



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Godfather [PV Howard] [PHONE CALL][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

The Godfather [PV Howard] [PHONE CALL][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Godfather et autres sournoiseries...
» Howard Shore
» Perséphone Dupré|Terminer ^^
» When everything goes wrong, call Superman.[with Chase Turner]
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Tournées :: Dynamite Tour 1983-