AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 The Call Of Despair [PV Apolline][PHONE CALL][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Howard Stone


Messages : 1648
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: The Call Of Despair [PV Apolline][PHONE CALL][Terminé]   Mer 8 Aoû - 10:23



The Call Of Despair
ft. Apolline Mclagan


J’en pouvais plus… Depuis ma rupture violente avant Apolline à Ottawa, elle me niait… On faisait les concerts mais c’était plus pareil… Y’avait comme quelque chose qui manquait. Y’avait comme une grosse tension qui était pas passée inaperçue chez personne… Même Nathan l’avait vu…

Le pire, c’est que, depuis… Ben, j’me tapais plein de groupie juste pour oublier… J’sais… C’est nul. Mais ça servait à quoi d’être fidèle quand on avait plus de p’tite copine…

Mais Apolline me manquait. Même si elle dormait à quelques chambres d’hôtel de la mienne tournée oblige, elle me manquait. J’entendais quasi plus le son de sa voix sauf quand elle chantait sur scène. Le reste du temps, j’pouvais pas entrer dans sa loge et elle me niait chaque fois qu’on se croisais.

J’voulais m’excuser… Lui dire que j’le ferais plus. C’est pour ça que, à chaque fois qu’on mettait les pieds dans un hôtel, j’essayais, presque toutes les deux heures de l’appeler. De chambre à chambre avec le téléphone de ma propre chambre.

Mais elle répondait jamais…

Et ce soir, après le concert de Nashville, j’m’étais écroulé dans mon lit dans ma chambre. Je soupirai essayant de me rappeler où ça avait merdé… La réponse était simple… Ça avait merdé au moment où j’l’avais trompé la première fois avec Ludovica Conti… Si Apolline était au courant de ce chapitre-là, j’crois que ça aurait encore été pire… Mais j’savais qu’à partir de là, j’étais parti en vrille. Puis, y’avait eu cette fille à Ottawa… Puis, la foutue dispute où j’l’avais frappé. J’aurais pas dû… J’regrettais vraiment. J’frappais pas les filles d’habitude… J’sais pas ce qui m’est passé par la tête.

Je pris une bouteille de vodka et j’en bus une grosse gorgée avant de revenir sur mon lit où je m’affalai bouteille en main. J’regardai vers le mur la mine sombre. J’avais eu des bonnes nouvelles d’Hank mais, pourtant, j’arrivais pas à m’en réjouir à cause de tout le reste.

Je tournai mon regard vers le téléphone qui était sur la table de nuit. J’soupirai une fois… Comment est-ce que j’pouvais m’excuser si elle décrochait jamais ? J’cherchais pas à ce qu’elle se remette avec moi. J’savais que ce que j’avais fait était pas trop excusable. Mais j’voulais au moins pouvoir retrouver une relation normale avec elle… Parce que… Parce que j’en avais besoin.

Je posai ma bouteille de vodka à côté du téléphone avant de prendre le combiné. Je tapai l’numéro de la chambre d’Apolline que j’avais eu à la réception… Elle était à l’autre bout du couloir… Mais me déplacer, ça aurait été pire parce qu’elle m’aurait jamais ouvert. Alors j’tentais encore le coup en composant le numéro… On sait jamais…

J’entendis une sonnerie.

-S’te plait… Décroche…

Je fermai les yeux en entendant la deuxième me disant que j’allais encore me prendre un vent.

@ Billy Lighter




Dernière édition par Howard Stone le Dim 26 Aoû - 10:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Apolline Mclagan


Messages : 788
Date d'inscription : 08/06/2016
Age du personnage : 25
Localisation : Par ci par là

Who Am I?
Birth place: Édimbourg- Ecosse
Je suis: Pleine de couleur
Song: Why don't you love me - The Burning Fire


MessageSujet: Re: The Call Of Despair [PV Apolline][PHONE CALL][Terminé]   Mer 8 Aoû - 10:48

The Call of DespairHoward & Apolline  

Assise dans son lit d'hôtel, les genoux replié sur elle-même, Apolline regardait par la fenêtre la pluie qui tombait sur Nashville. Elle aimait se dire que cette ville qui semblait si sèche d'habitude, reflétait son état d'âme. Apolline pleurait intérieurement, Elle n'était plus que l'ombre d'elle même. Comment avait-elle pu en arrivé là? Une seule personne était responsable : Howard.

Toujours et encore lui, il était le marionnettiste sans qu'il ne le sache. Il faisait qu'Apolline riait ou était triste et, depuis Ottawa, il avait cassé sa marionnette. L'écossaise tentait tant bien que mal de faire comme si rien ne s'était passé, comme si jamais elle n'avait été amoureuse du batteur, mais son coeur lui rappelait sans cesse quand elle passait devant lui, qu'elle souffrait de s'être abandonné à lui.

Bien sûre, Howard avait des défauts, elle aussi, mais jamais elle n'aurait cru le retrouver avec une autre fille, du moins, plus maintenant. Bien sûre qu'au début de leur relation, tout n'avait pas été tout rose mais à présent, il était un couple unis et aimant...Du moins, c'était ce qu'elle croyait. Elle n'était pas une pleurnicheuse, dans ses souvenirs, elle n'avait jamais pleurer devant Howard et même lors de cette dispute qui signa la fin de cette relation, elle n'avait pas pleurer, même après, ses larmes n'avait pas couler. Elle était juste vide. Se contentant de faire son travail sur scène, tentant d'être énergique du mieux possible, esquivant sans cesse Howard pour ne pas lui hurler dessus.

Mais rien n'est simple, même quand elle tentait de l'éviter, celui-ci ne l'a laissait pas tranquille, son téléphone de chambre sonnait très souvent mais jamais elle ne répondait parce qu'elle savait que c'était lui. Elle le connaissait, du moins, elle pensait parce que le voir avec cette fille dans leur lit, ça , jamais elle ne l'aurait cru. Ils s'étaient battus et elle avait claqué la porte de la chambre, allant dormir dans une autre chambre à ses frais parce que la maison de disque n'avait pas à payer les pots cassés de cette rupture.

Est ce qu'elle profitait de cela pour aller à droite et à gauche ? Non, elle n'en n'avait pas le courage, elle préférait rester dans sa chambre, seule à écrire. Les coeurs brisés, c'était ce qu'il y avait de mieux pour sortir de beaux textes. Elle composait, la musique l'aidant à ne pas tomber. Peut-être que ses compositions resteront dans un tiroir, elle ne se voyait pas les donner à Nathan pour les chanter, c'était bien trop personnel et elle n'avait pas envie de moments tristes dans les concerts. Ce soir, encore, le concert de Nashville avait été incroyable, les fans étaient si gentils et en feu...

Elle poussa un soupir en se couchant dans son lit, regardant le plafond. Peut-être qu'elle devrait parler à Bailey, que cela l'aiderait à dormir mieux la nuit et à retrouver son sourire. Elle regarda le téléphone qui se mit à sonner au même moment. Cette fois-ci, s'en était trop. Elle décrocha au bout de deux sonneries. "Laisse moi tranquille Howard, Tu m'as déjà assez cassé comme ça!"


©️ 2981 12289 0


I used to hold my freak back Now I'm letting go I make my own choice Bitch, I run this show So leave the lights on No, you can't make me behave  so you say I'm complicated That I must be outta my mind But you've had my underrated Rated, what's wrong with being confident?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1648
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: The Call Of Despair [PV Apolline][PHONE CALL][Terminé]   Jeu 9 Aoû - 16:05



The Call Of Despair
ft. Apolline Mclagan


Pourquoi l’avait fallu que je merde ? C’est la question que j’me posais en buvant ma vodka. Pourquoi l’avait fallu que j’trompe plusieurs fois Apolline ? J’savais pas si c’était parce que j’étais pas fait pour être fidèle ou si c’était parce que j’savais pas me contrôler quand une jolie fille me faisait des avances… Ou si c’était tout simplement parce que j’voulais être libre… Mais est-ce que j’pouvais être libre et aimer vraiment quelqu’un en même temps ? J’veux dire… J’aime vraiment Apolline. Quand j’la trompe avec une autre fille, c’est vraiment pas pareil… Ça a pas la même saveur qu’avec elle… Pourtant, j’le faisais quand même… Sûrement parce que… J’sais pas… J’avais p’tètre peur d’être coincé…

Mes réflexions allaient pas plus loin que ça… Puis, surtout, j’avais pas vraiment de réponses ni même d’excuse à ce que j’avais fait. J’l’avais fait… C’est tout… J’avais même pas la moindre p’tite circonstance atténuante. J’aurais pu dire non à chaque fois mais j’l’avais pas fait.

Et maintenant, j’me rendais compte à quel point j’avais merdé mais, aussi, à quel point Apolline me manquait. C’est pour ça que j’essayais désespérément de la contacter. Mais elle répondait pas… Jamais… Et j’commençais à me dire que je la récupérerais jamais même comme amie…

Timmy va m’tuer…

C’est en regardant le téléphone que j’me suis dit que j’tenterais bien encore une fois. J’savais pas combien de coup de fils infructueux j’avais passé… P’tète cinquante… Un truc dans le genre…

Ça en fera qu’un de plus… J’risque rien si j’tente encore.

Alors j’tentai le coup… A la seconde sonnerie, j’me suis dit que c’était mort… Mais non…

Apolline décrocha.

J’me redressai un p’tit peu sur mon lit, surpris d’entendre sa voix à l’autre bout du fil. Elle était fâchée… Ou triste, j’savais pas trop… P’tètre les deux… Mais en tout cas, elle voulait que je la laisse tranquille. Et que j’lui avais fait mal. J’fis une moue triste, qu’elle ne pouvait, malheureusement, pas voir. Mais ma voix était assez malheureuse que pour qu’elle la devine.

-Apo’… J’suis désolé… J’sais que j’ai merdé… S’te plait, raccroche pas. Cette fille… Elle était rien pour moi. Elle… J’étais bourré, j’savais pas ce que je faisais. Mais, y’a que toi qui compte, tu sais.


C’était pas facile de ce justifier quand on avait pas d’excuses.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Apolline Mclagan


Messages : 788
Date d'inscription : 08/06/2016
Age du personnage : 25
Localisation : Par ci par là

Who Am I?
Birth place: Édimbourg- Ecosse
Je suis: Pleine de couleur
Song: Why don't you love me - The Burning Fire


MessageSujet: Re: The Call Of Despair [PV Apolline][PHONE CALL][Terminé]   Jeu 9 Aoû - 19:03

The Call of DespairHoward & Apolline  

Les mains tremblantes, Apolline avait annonce la couleur de la conversation dès ses premiers mots. Elle voulait qu'Howard la laisse tranquille, elle n'avait pas le courir d'entendre une énième fois son pardon sans avoir de raisons valables à cette trahison. En vérité, elle voulait simplement savoir ce qui n'allait pas chez elle pour qu'il est fait ça. Est-ce qu'elle n'était pas assez bonne au lit ? Est ce qu'il s'était lassé d'elle ? Est-ce qu'il ne l'aimait plus ? Il pouvait y avoir tant de raisons qu'il aurait pu lui dire maintes fois quand ils étaient tous les deux, à la place, elle avait eu le droit qu'à de la nonchalance, le trait de caractère typique d'Howard.

Et elle en avait assez de cette nonchalance, elle avait besoin de réponse, qu'il lui dise pour essayer de ne plus n'être que l'ombre d'elle même. Pour essayer d'avancer, tant bien que mal. Elle comprenait à présent les coeurs brisés qu'elle avait pu causer. Elle comprenait Charlie, sa première petite-amie, quand elle l'avait quitté et qu'elle avait pleurer de chaudes larmes en partant de sa maison en Ecosse. Elle avait été horrible tant de fois et ce n'était que le revers de la médaille à présent. Elle qui n'avait jamais été aussi amoureuse de quelqu'un que d'Howard. On disait souvent qu'on tombait amoureux de la mauvaise personne. Apolline le savait depuis le début mais elle faisait avec, elle en payait les conséquences à présent.

Elle entendit sa voix pâteuse, nul doute qu'il avait encore beaucoup bu mais elle avait l'habitude et l'alcoolisme d'Howard ne l'a dérangeait pas tant que ça, après tout, elle ne lui avait demander qu'une seule chose en tant que petite-amie, c'était d'arrêter la drogue et il l'avait fait...En y réfléchissant, elle aurait peut-être dû lui demander la fidélité, ça aurait causer moins de soucis et ne les auraient pas amené à cette conversation qu'ils allaient avoir.  

Howard disait toujours la même chose et Apolline l'écoutait sans bronché, les yeux clos pour graver sa voix dans son cerveau - l'entendre lui faisait un bien fou- mais aussi pour éviter de pleurer. Elle poussa un soupire avant de lui répondre de façon froide. "Il y en a eu combien?" lui avait-elle demander. "Combien de fois m'as-tu tromper ? Et combien de fois t'es tu dis que tu allais me le dire ?" Elle laissa un silence planer quelques secondes. "Je pensais qu'on avait finis par être exclusif, pour moi il n'y avait que toi...Ne me dit pas qu'il n'y a que moi qui compte, ce n'est pas vrai, si c'était le cas, je ne t'aurais jamais retrouver dans notre lit avec quelqu'un d'autre."

Elle restait incroyablement calme parce que ses yeux était fermé, c'était comme si elle comatait, comme si elle dormait. "Ce que tu ne comprend pas, Howard, c'est que tu m'as brisé, tu m'as cassée en deux comme tu as fais avec toutes les filles avec qui tu as été et que tu as foutus à la poubelle. Je suis une poupée que tu as mit avec les autres parce que tu ne t'amusais plus avec...Je suis sale et je n'oserais plus jamais aimé après toi...Mais ça m'apprendra, oui.. Ca m'apprendra à vouloir aimer plus que de raison."



©️ 2981 12289 0


I used to hold my freak back Now I'm letting go I make my own choice Bitch, I run this show So leave the lights on No, you can't make me behave  so you say I'm complicated That I must be outta my mind But you've had my underrated Rated, what's wrong with being confident?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1648
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: The Call Of Despair [PV Apolline][PHONE CALL][Terminé]   Lun 13 Aoû - 17:40



The Call Of Despair
ft. Apolline Mclagan


Entendre Apolline me faisait du bien… Même si j’entendais bien qu’elle était fâchée et triste. Ouais. J’savais que c’était moi le fautif. J’savais que si j’avais dit « non » à la fille qui se trouvait dans notre chambre à Apolline et à moi, ben j’en serais pas là aujourd’hui. J’savais que j’aurais pas dû mais je l’avais fait quand même et j’avais vraiment aucune excuse hormis l’alcool mais, apparemment, c’était jamais un excuse, ça…

Pourtant, l’alcool faisait faire plein de trucs bizarres…

J’savais que si je sortais l’excuse de l’alcool on me sortira celle que j’étais responsable de ce que j’avais bu. Y’en avait beaucoup qui me disaient ça quand j’leur sortais cette excuse…

Bref, même si elle était fâchée sur moi, j’étais soulagé d’entendre Apolline. J’regrettais vraiment de l’avoir tromper. Parce que je l’aimais elle tout simplement. Alors j’me cherchais des excuses pour les dire à Apolline. Mais j’en avais pas hormis celle d’être bourré au moment des faits. Je l’entendis soupirer à l’autre bout du fil… Mes lèvres se pincèrent à la question qui suivi… Combien de fois j’l’avais trompé. J’aurais vraiment voulu que ça ne soit qu’une fois. Mais j’devais compter deux fois où j’avais dérapé. Une fois avec Ludovica Conti et l’autre fois avec la fille dont je me rappelais même plus le nom. Mais fallait se rendre à l’évidence que, si j’disais la vérité, ça allait être pire. Faut pas me faire croire qu’être sincère sur le nom de fois où tu merdes, peut arranger les choses. Ça, c’est juste une grosse utopie… Du coup, j’soupirai et j’répondis.

-Il n’y en a eu qu’une… Et j’ai pas eu besoin de te le dire… Tu l’as vu…

Y’en avait eu deux… Mais Ludovica ça comptait pas… C’était juste pour me donner un répit auprès des Conti pour rembourser ma dette. Une autre histoire dans laquelle j’étais dans la merde mais j’comptais sur Sonny, cette fois, pour que ça se règle à Londres. Mais ça j’allais pas le dire à Apolline non plus… J’voulais pas qu’elle s’inquiète…

-J’te dis, j’sais pas ce qui m’a pris…

J’savais pas, non plus, qui avait permis à cette fille d’entrer dans notre chambre. Parce que c’était pas moi qui l’avait amené là…

Apolline disait qu’elle croyait qu’on était exclusif l’un à l’autre. Ouais, c’était le cas. Mais ce qui fit mal, c’est qu’elle me croyait pas quand j’lui disais qu’il n’y avait qu’elle qui comptait ; J’fermai les yeux et j’soupirai.

-J’te dis… Je sais pas ce qui m’a pris…

Et j’avais toujours pas d’autres justifications.

Puis virent les phrases assassines. J’l’avais cassée… Jetée comme les autres… A cause de moi, elle saura plus jamais aimer… J’fis une moue triste. Je voulais pas lui faire mal à ce point. Je voulais pas que notre histoire finisse comme ça juste parce que… J’avais dérapé.

-J’suis vraiment désolé, Apolline… J’te jure que je ne le ferais plus. J’te dis, tu n’es pas comme les autres. Je t’ai pas jeté j’ai juste… Déconné. Je sais que c’est ma faute. Que t’as rien fait de mal mais… Je ne saurais pas revenir en arrière.

Sinon, je le ferais.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Apolline Mclagan


Messages : 788
Date d'inscription : 08/06/2016
Age du personnage : 25
Localisation : Par ci par là

Who Am I?
Birth place: Édimbourg- Ecosse
Je suis: Pleine de couleur
Song: Why don't you love me - The Burning Fire


MessageSujet: Re: The Call Of Despair [PV Apolline][PHONE CALL][Terminé]   Ven 17 Aoû - 17:22

The Call of DespairHoward & Apolline  

La voix pâteuse d'Howard ne choquait pas Apolline, ni même s'il annonçait que tout était de la faute de l'alcool. Elle savait qu'il consommait avec abus ce style de boisson mais elle n'était pas mieux, elle savait qu'elle pouvait le pousser au vice aussi et qu'elle était une grosse buveuse aussi. Mais elle savait aussi qu'Howard était relativement clair quand il buvait, il faisait difficilement des choses stupides avec l'alcool et ça, c'était parce qu'il avait l'habitude d'en boire. Cela n'expliquait pas alors pourquoi il lui avait été infidèle. Est ce que c'était parce qu'elle était plus jolie ? Qu'elle avait plus de forme. Apolline resta silence un instant et regarda son corps. Pendant longtemps, elle n'avait pas assumé sa poitrine et ses fesses mais maintenant, elle savait que beaucoup voulait être comme elle, elle avait prit confiance en elle.

Howard lui annonça qu'il n'y en avait eu qu'une, elle décida de le croire mais l’incompréhension était toujours totale. De plus, il ne donnait pas de véritable raison à ce geste Il n'y avait aucun doute sur le fait qu'il regrettait, Apolline le sentait dans sa voix - à moins qu'elle veuille y croire-. Il semblait un peu perdu et au fond, cela faisait du mal à l'écossaise de l'entendre ainsi mais que pouvait-elle faire d'autre ? Elle ne voulait pas le reprendre, il était bien trop tôt pour cela, elle ne s'en sentait pas encore prête, ou alors, est ce qu'elle le reprendrait un jour ? Bien sûre qu'Howard était encore dans son coeur, mais est ce qu'il ne fallait pas tout simplement changer de cap ? Elle se posait beaucoup de question à ce sujet, aussi, comme si elle perdait peu à peu confiance en elle.

Elle avait alors expliqué son état d'âme, ce qu'elle ressentait au fond d'elle alors qu'elle semblait complètement éteinte depuis ce fameux soir. Sur scène , elle tentait de faire le show mais la nuit était longue parce qu'elle était accompagner d'insomnies qui ne l'a faisait dormir que deux heures par nuit. Elle savait qu'elle ne tiendrait pas longtemps, qu'il lui faudrait de nouveau une étoile pour qu'elle brille. Elle avait été chagrinée le jour où elle avait dû quitté Charlie, mais à présent, elle était dévastée.

Howard lui indiqua qu'on ne pouvait pas refaire le passé, mais que jamais il ne referais cette erreur. Elle avait envie d'y croire mais l'amertume était encore bien trop grande en elle, et elle avait une certaine fierté d'homme. "En effet, le passé ne peut pas être refait...Pourtant, si c'était le cas, je ne suis pas sûre que je t'aurais embrasser ce soir où nous étions en Ecosse et où tout s'est enchaîné. " avait-elle dit avec une pointe de tristesse dans la voix. "Je pensais que jamais tu ne m'aurais fait ça parce que Maria te l'avait fait...Je me suis trompé...Comme sur beaucoup de chose."




©️ 2981 12289 0


I used to hold my freak back Now I'm letting go I make my own choice Bitch, I run this show So leave the lights on No, you can't make me behave  so you say I'm complicated That I must be outta my mind But you've had my underrated Rated, what's wrong with being confident?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1648
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: The Call Of Despair [PV Apolline][PHONE CALL][Terminé]   Lun 20 Aoû - 18:13



The Call Of Despair
ft. Apolline Mclagan


Moi qui pensais qu’Apolline allait me pardonner après que j’ai avoué mes fautes sans trop me chercher d’excuses, ben, je m’étais trompé. Apolline était triste mais elle était encore en colère pour ce que j’avais fait… Du coup, elle voulait pas me reprendre. Même si elle l’avait pas dit clairement, j’le savais…

Si elle voulait vraiment me reprendre, elle me l’aurait déjà dit… Elle me l’aurait dit en me faisant promettre des trucs comme mes précédentes petites-amies… Mais Apolline était pas comme elle… Apolline ne me faisait jamais rien promettre. Parce qu’elle me connaissait trop bien… Elle savait que j’tenais jamais mes promesses…

Pourtant, j’lui en fis une quand même… Celle de ne plus jamais la tromper. Et c’était pas une promesse en l’air. Je voulais plus la tromper… J’l’avais fait deux fois et… J’m’en étais chaque fois voulu directement après. Et ça m’arrivait rarement de culpabiliser.

Mais là, j’culpabilisais… Parce que j’aimais Apolline. Que j’avais pas envie qu’elle me quitte… Que j’avais pas envie de la voir au bras d’un autre… Rien que l’idée me rendait… Comment on dit ? Ah ouais… Ça me rendait jaloux.

Et j’avais été jamais jaloux pour une fille… Pour une bagnole, oui. Mais pas pour une fille… Sauf peut-être Christopher North… Mais j’avais 16 ans à l’époque….

J’expliquai quand même que je pouvais pas revenir en arrière même si j’en avais vraiment envie… Et elle déclara que si on aurait pu revenir en arrière, elle m’aurait pas embrassé en Ecosse. Je fermai les yeux en soupirant. Bah, elle faisait mal sa réplique…

-Apo’…

Je sais pas vraiment ce qu’il serait arrivé si j’étais pas parti en Ecosse avec Apolline… Et j’sais pas non plus ce qui serait arrivé si elle m’avait pas embrassé ce soir-là… Sûrement rien de grave mais… La vie aurait été moins drôle. Parce que, depuis que j’étais avec Apolline, j’étais mieux. J’avais même arrêter la drogue alors que ça faisait des années que j’étais accro… Bon, j’avais pas arrêté l’alcool. Mais l’alcool, c’était pas un problème. Enfin, sauf quand je suis bourré au point de tromper la fille que j’aime.

Je ne savais pas vraiment comment me défendre en plus. Surtout qu’elle en rajouta une couche en me rappelant ma relation avec Maria et comment elle avait fini. J’avais reproché à Maria ce qu’Apolline me reprochait aujourd’hui. Bon y’avait quelques différences… Moi je l’avais trompée qu’une fois avec une fille que j’connaissais même pas et dont je ne savais même plus le nom… Maria avait une relation régulière avec Ricci. Enfin, c’est ce qu’on m’a dit en tout cas.

Mais je n’osais pas souligner les différences… J’savais que ça allait pas arranger mon cas. Y’avait des trucs que j’apprenais, quand même, à la longue.

-J’sais… C’est vraiment naze ce que j’ai fait. Je le sais… J’le regrette. Mais j’aimerais que… Tu me parles à nouveau, au moins.

J’allais demander : « j’aimerais qu’on se remette ensemble »… Mais j’savais qu’elle aurait dit « non »…

-Et… Ailleurs qu’au téléphone.

C’était une invitation à venir dans ma chambre… Ou, au moins, une invitation à pouvoir lui parler en dehors des trucs techniques et pratiques pour le concert.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Apolline Mclagan


Messages : 788
Date d'inscription : 08/06/2016
Age du personnage : 25
Localisation : Par ci par là

Who Am I?
Birth place: Édimbourg- Ecosse
Je suis: Pleine de couleur
Song: Why don't you love me - The Burning Fire


MessageSujet: Re: The Call Of Despair [PV Apolline][PHONE CALL][Terminé]   Lun 20 Aoû - 19:09

The Call of DespairHoward & Apolline  

Apolline ne connaissait Howard que depuis peu, au final, pourtant, elle avait comprit comment il fonctionnait. Il ne fallait pas lui demander de promettre quelque chose, ni le forcé à faire ce qu'il ne souhaitait pas. Ainsi, c'était dans l'optique qu'il ne fasse jamais de connerie, qu'elle le laissait vivre sa vie. Elle lui avait fait promettre juste une seule chose, d'arrêter la drogue et elle savait qu'il tenait cette promesse mais elle supposait qu'il l'a tenait parce qu'il avait eu une frayeur à ce sujet. Ainsi, en restant une petite-amie cool sans le fliquer, elle pensait que cela aurait fonctionné entre eux, ils étaient tous les deux indépendants et quand il rentrait tard le soir, elle ne l'attendait pas sur le canapé, prête à lui faire un interrogatoire parce qu'elle avait confiance en lui.

Pourtant, cela ne l'avait pas empêcher de fauter...

Et c'était cet acte qu'elle ne supportait pas, elle ne voulait pas l'imaginer avec une autre femme dans ses bras, elle le voulait pour elle toute seule, elle était devenu possessive avec lui mais parce qu'elle tenait beaucoup trop à lui, elle aurait fait n'importe quoi pour que cette histoire fonctionne, pour qu'il l'a regarde avec des yeux amoureux et qu'il lui dise à quel point il l'aimait, à 40, 50 ou 90 ans.

Il demanda alors s'ils pouvaient se reparler, elle sentait qu'il était triste mais, en quelque sorte, elle voulait qu'il paie ce qu'il lui avait fait. De plus, elle n'était pas certaine de pouvoir réussir à retrouver cette même Electricité qu'il y avait eu entre eux. Sa mère aurait été là, elle lui aurait dit de ne pas lui redonner de seconde chance, que tôt ou tard, si elle lui reparlait, elle retomberait dans ses filets. Elle poussa alors un soupire. Elle ne discutait avec lui qu'au sujet de la tournée parce qu'elle ne voulait pas que les fans et le show soient handicaper de cette relation réduite en cendres.

"Okay, mais pas ce soir, je suis crevée, je n'arrive pas à dormir en ce moment ." avait-elle simplement dit. "Je te laisse, bonne nuit et à demain" avait-elle dit avant de raccrocher, de se coucher dans son lit et, pour la première fois depuis la fin de cette relation, de lâcher une petite larme sur le bord de son oeil gauche.

©️ 2981 12289 0


I used to hold my freak back Now I'm letting go I make my own choice Bitch, I run this show So leave the lights on No, you can't make me behave  so you say I'm complicated That I must be outta my mind But you've had my underrated Rated, what's wrong with being confident?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Call Of Despair [PV Apolline][PHONE CALL][Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

The Call Of Despair [PV Apolline][PHONE CALL][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» When everything goes wrong, call Superman.[with Chase Turner]
» Call of Chtulhu LCG
» ~ call me maybe (baptiste)
» Quel est votre Call Of Duty préféré?
» Call me doc (Kaitlyn)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Tournées :: Dynamite Tour 1983-