AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Gifts and a few words for a new beginning (Pv Sonne Moriarty)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Gifts and a few words for a new beginning (Pv Sonne Moriarty)   Jeu 9 Aoû - 14:17



   
Gifts and a few words for a new beginning
   ft. Sonne Moriarty


   
HRP : ce sujet se place dans la time line de Vanessa, entre son retour de la première date de Roadtramp/ DEATH VALLEY et son départ pour l’Allemagne.

Dans un peu plus de 24 heures, l’avion pour l’Allemagne décollerait pour nous amener Jake et moi sur le lieu de l’Histoire marquée par le massacre d’Innocent et aussi pur lui permettre d’affronter ses peurs et de s’en libérer autant qu’il le pourrait.
Mon retour de la première date de la tournée de Roadtramp – Sanitarium Tour ne s’était pas déroulée aussi bien que je l’avais imaginée. Ce n’était pas ma blessure à la cuisse qui me gênait. La douleur commençait à s’atténuer même si j’avais dû conduire plusieurs heures en direction de la Death Valley. C’était ma rencontre avec Daniele qui s’était, hélas, très mal passée, au point qu’il avait été odieux avec moi. J’avais beau me répéter que c’était son mélange merdique de came et d’alcool qui l’avait rendu aussi froid et aussi méprisable, je n’arrivais pas à me sortir de la tête toute la dispute que nous avion eue dans sa loge. Il m’avait blessée. Il avait su me toucher là où ça faisait le plus mal et j’avais été incapable de lui faire ouvrir les yeux sur ce qu’il était en train de faire : foutre tout ce qu’il avait en l’air. Je lui avais tendu la main, et en réponse de sa part, je n’avais reçu que des propos acerbes qui résonnaient encore dans ma tête.

Je devais à tout prix arrêter de penser à cela. Un voyage très important avec Jake m’attendait et rien ne devait parasiter cela, pas même cette douleur qui avait atteint mon cœur.

Comme tous les deux jours, j’étais passé ce matin chez Jake pour lui refaire ses pansements. Ses plaies cicatrisaient bien et les points que le Docteur lui avait mis tenaient en place. Jake faisait attention ne de pas faire trop de mouvements brusques et puis entre sa maman et moi qui ne cessions de lui répéter la même chose, il ne pouvait que nous écouter.

C’était mon jour de repos et après avoir souhaité une bonne journée à Jake, j’avais pris la direction de la villa d’Axel Moriarty. Depuis la naissance de ses bébés, je l’avais juste entraperçu à Death-Valley, parce que lui aussi, il s’était déplacé pour la première date de la tournée. Je me demandais pourquoi, il n’avait pas pris un congé pour rester auprès de sa femme et de ses bébés. Bref, cela ne me regardait pas plus que cela et entre deux interviews, je lui avais dit que je passerai chez lui pour apporter mon cadeau. Nous avions été happés par notre boulot et la conversation s’était arrêtée aussi vite qu’elle avait commencé.

C’est en refermant le coffre de ma voiture pour récupérer le gros sac qui contenait pour chaque bébé, un cadeau personnalisé que je me rendis-compte que je n’avais pas averti Axel de mon passage. Ma première rencontre avec sa femme, Sonne, il y a un peu moins d’un an, c’était très mal passé à l’occasion d’un gala organisé par la Direction de Guitar & Pen.

Tant pis, si Axel n’était pas là, je laisserai les cadeaux à Sonne. Je me doutais bien qu’elle ne voudrait pas faire la conversation avec moi. Les cadeaux des triplés étaient à la fois simple et utile pour la Maman : Le premier était pour Nelly, c’était une mini-corbeille composée d’une peluche avec son prénom brodée, un parfum pour bébé sans alcool et qui fait très attention à sa petite peau toute fragile. J’avais choisi la senteur à la fraise. Il y avait un lait corporel aussi à la fraise.
La seconde mini corbeille était pour Anna avec elle aussi une peluche (différente de sa sœur) et son prénom brodé dessus. Un parfum à la vanille et son gel douche ainsi qu’un petit coffret avec une brosse et un peigne pour bébé. La troisième mini corbeille était pour James avec lui aussi une peluche, là aussi différente, avec son prénom dessus, un parfum à l’orange et sa lotion hydratante pour le corps et visage et un beau bavoir où il était inscrit : je suis l’homme d’une seule femme, ma maman (avec plein de cœurs).

Une fois devant la porte de la villa, je sonnai une seule fois pour ne pas réveiller les enfants s’ils dormaient. La porte s’ouvrit quelques instants après et ce fut Sonne qui se trouva devant moi.

- Bonjour Sonne, j’espère que je ne dérange pas ta petite famille. J’étais venue apportée mes cadeaux à tes triplés et prendre de vos nouvelles à vous tous.

   
@ Billy Lighter   


Dernière édition par Vanessa Cartray le Ven 10 Aoû - 11:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonne Moriarty


Messages : 500
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 22
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: Gifts and a few words for a new beginning (Pv Sonne Moriarty)   Jeu 9 Aoû - 18:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  Gifts and a few words for a new beginning
ft. Vanessa Cartray





Mon retour à la maison se passe tout de même assez bien. Rien n,est facile ni même gagné d’avance mais d’avoir les filles avec moi et de devoir aussi m’occuper d’Alan qui réagit plutôt mal à la présence de ses sœurs m’aide et m’empêche de trop penser. Je suis en tout temps aux aguets de ma marmailles, oubliant même la présence de ma belle-mère qui est redevenu a ses anciens sentiments envers moi, pire s c’est possible.

‘’ En gros, faites ce que je dis, pas ce que je fais !’’ lui ai-je un soir craché au visage. Elle n’a pas apprécié, depuis, c’est la guerre du silence. Je l’ai blessée dans son orgueil et fierté de femme et elle n’est pas prête de me le pardonner.

Aujourd’hui, pour mon plus grand bonheur,  ma gentille belle-maman est partie pour une journée de soins. Coiffeuse, manucure, massage, amant… ah ! Non peut-être pas l’amant mais j’aime le croire. Et en même temps, rien n’est impossible.

Qu’en a mon mari, il travail.

Rien de nouveau sous le soleil.

Même si nous travaillons fort tous les deux pour remettre notre navire à flot, l’océan n’en est pas moins calme. Disons que nous faisons de notre mieux. Axel doute de moi et a tendance à appeler, trouvant n’importe quel prétexte comme s’il voulait s’assurer que je suis bel et bien là où je dois être : à la maison à m’occuper de notre marmaille.  Quand je lui ai mentionné que mon patron avait émit la possibilité de me faire partiellement travailler, j’ai cru qu’il en ferait une jaunisse et qu’il voyait dans cette affirmation, une tentative de ma part de filer en douce du domicile familiale et de rejoindre Amon.

Je n’ai pas revu mon amant depuis la dernière fois.

Il me manque, je n’ai pas de difficulté à me l’avouer.

Mais pour le moment je me dis que s’il ne tente pas de son côté de me faire signe c’est qu’il va bien et que je ne lui manque pas trop…ou pas du tout.

Je viens de réussir  à endormir les trois bébés, ce qui tient du miracle. Je rêve d’une douche, de m’épiler les jambes et pas que. Tout ce que je peux épiler y passera pour le peu de temps que j’ai  seule avec moi-même.  Je n’ai ;a peine le temps de mettre  un pied sur la première marche de l’escalier quand on sonne à la porte.

Je ferme les yeux.

Très fort.

Je jure intérieurement aussi.

Qu’importe qui vient de solliciter la porte de ma demeure, il va m’entendre !

J’ouvre la porte avec la ferme intention de dire mon ressentis à l’intrus pour découvrir Vanessa Cartray, des cadeaux pleins les bras. J’en reste muette. Confuse aussi. Je ne m’attendais pas à la voir, elle que j’ai injustement et à tord placé dans le rôle de l’amante de mon mari.  Je ne m’attendais pas à l’avoir en face de moi. Elle, si belle et rayonnante alors que je suis en survêtement, les cheveux en toques sur ma tête et probablement cernée jusqu’au x seins.

Plutôt que de la faire entrer, je lui tombe dans les bras, en larmes.

Je ne m’explique pas le geste mais c’est incontrôlable. Je pleure a fendre l’âme.


@ Billy Lighter





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gifts and a few words for a new beginning (Pv Sonne Moriarty)   Sam 11 Aoû - 12:34



   
Gifts and a few words for a new beginning
   ft. Sonne Moriarty


   


En approchant, pas après pas devant la porte de la villa, je me demandais si je n’avais pas fait une erreur. Je n’avais pas prévenu Axel de mon passage et ma relation avec sa femme était très compliquée. Cela faisait presque 1 an et il y avait prescription pour moi, mais pour elle ? Me tenait-elle toujours autant de rancœur ? Etait-elle aussi jalouse de moi alors que jamais je n’avais eu une quelconque relation avec son mari si ce n’est professionnellement parlant.
Tant pis pour moi. J’aurais dû prendre mes devants au lieu de filer directement à la villa de la famille Moriarty. J’avais beaucoup de mal à me concentrer sur pas mal de choses depuis mon retour de Death Valley. Ma rencontre avec Daniele, qui aurait dû être superbe, s’était terminée en cauchemar pour moi. Je devais rester focaliser sur mon prochain voyage en Allemagne avec Jake et surtout éviter de penser à … Rome.
Et toutes ces émotions ne faisaient pas bon ménage avec ma tranquillité. Les mots terribles de Daniele revenaient sans cesse en mémoire et c’était à ce moment-là que j’étais la plus fragile d’où ce moment de flottement où j’avais complétement oublié de téléphoner avant mon passage à la villa.

Si Axel n’était pas là, je n’aurais qu’à laisser à Sonne les cadeaux pour les triplés et elle en ferait ce qu’elle voudrait. Peut-être même qu’elle les jetterait immédiatement à la poubelle en sachant que cela venait de moi.

Je sonnai une seule fois pour ne pas déranger le sommeil des bébés si jamais ils étaient tranquillement en train de dormir dans les bras de Morphée. Avec trois petits bouts de choux, qui n’avaient certainement pas tous le même rythme, un peu de repos et de calme devait faire du bien à la maman et je n’étais pas là pour faire du bruit.

La porte s’ouvrit et en même temps, je pris une grande inspiration, ne sachant pas si j’allais avoir à faire à mon collègue de Guitar & Pen ou bien à son épouse. Manque de chance pour moi, ce fut bien Sonne qui se tenait devant moi. J’allais commencer par m’excuser de mon arrivée à l’improviste, mais je n’eus pas l’occasion de prononcer quoi que ce soit qu’elle me tomba dans les bras en pleurant toutes les larmes de son corps.

J’étais paralysée, incapable pour sur le moment de bouger. J’aurais cru qu’elle m’arracherait les yeux, mais non … Je clignai des yeux pour revenir à l’instant présent et de ma main de libre, je la serrai contre moi.

- Sonne … ça va ? J’étais venue apporter plein de cadeaux pour tes bébés. Hey ? La maman aurait-elle besoin d’une journée de détente et de tranquillité à elle toute seule ?

Je n’avais pas d’enfants, mais j’étais sicilienne et je venais d’une grande famille. Alors les grossesses de mes cousines, des femmes de mes cousins et j’en passe, j’en avais vécu des dizaines et j’étais même capable d’écrire un livre sur la maternité.

Je caressai doucement son dos avec ma main.

- Ok, tu as besoin de souffler un peu et de t’asseoir.  Si tu me laisses entrer, je peux nous concocter un bon petit déjeuner avec tout plein de vitamines.

Ce n’était pas encore midi, donc autant que je nous fasse un petit encas délicieux. Et la maman a besoin de forces pour affronter toute sa marmaille.

- J’ai plein de surprises pour tes enfants qui te seront aussi utiles pour toi ! Comment vont-ils ? Et toi …




   
@ Billy Lighter   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonne Moriarty


Messages : 500
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 22
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: Gifts and a few words for a new beginning (Pv Sonne Moriarty)   Sam 11 Aoû - 20:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  Gifts and a few words for a new beginning
ft. Vanessa Cartray





Quand j’ai besoin de réconfort, Vanessa Cartray est bien la dernière personne au monde à qui je pense pour ça ! Pourtant, quand je l’aperçois devant ma porte, les bras chargés de cadeaux, c’est plus fort que moi, j’éclate et lui tombe dans les bras en pleurant à chaudes larmes. Pourquoi est-ce que ça me fait cet effet là, au fait ? Le débalancement hormonal a eu le dos large pendant ma grossesse mais maintenant, il n’a plus sa raison d’être. Peut-être est-ce simplement  une accumulation de stress et de fatigue mélangé à une bonne dose d’inquiétude qui fait que je craque littéralement dans les bras de la collègue de mon mari.

J’arrive à peine à placer un mot pour lui répondre, quand elle me demande si ça va. Je crois que mon comportement parle de lui-même.  Tout ce que j’arrive à faire c’est  de la laisser entrer après qu’elle m’est offerte de concocter un bon repas puis de sécher mes larmes du revers de mes mains quand elle me demande comment vont les enfants.  

Je referme la porte et souffle un peu avant de forcer un sourire, non pas que je ne suis pas sincère envers elle mais parce que je ne me sens forcément en état de sourire pour le plaisir.

- Ils vont bien. James est encore à l’hôpital, il doit gagner du poids avant d’obtenir le ok des médecins pour nous rejoindre à la maison. Et moi, ça va. Ce n’est que de la fatigue.

Je replace mon t-shirt trop grand ainsi que mes cheveux, comme si ça allait me donner meilleure allure puis je l’invite à se diriger vers la cuisine où elle pourra déposer ses paquets et moi, lui servir un thé.  Sauf pour une montagne de biberons qui trainent dans l’évier, la cuisine est quand même la pièce qui est le moins bordélique. Au salon, il y a des paniers de lessive remplis de vêtements qui n’ont pas été pliés ou repassés.  Et je ne parle pas de tout ce qui attend d’être lavé dans la salle de lavage. Je crois même que ça fait deux jours qu’il y a une lessive oubliée dans la machine…Alan a vidé son coffre de jouet en entier et les a éparpillé partout. Il a aussi abandonné le reste de son petit déjeuné et au travers des boires des filles, j’ai complètement oublié de ramasser son assiette.

Depuis mon retour à la maison, ma belle-maman adorée ne lève plus le petit doigt. Oh, bien entendu elle cajole les enfants, même Alan pour qui elle s’est prise d’affection, mais c’est tout. Elle ne cuisine plus, ne ramasse plus ne nettoie pas non plus. Elle se contente de critiquer, en fait, de me critiquer, et de noter tout ce que je peux faire de travers.

Et parce que je me suis fait la promesse de plus jamais parler de mes sentiments à Axel, j’encaisse.  Je joue la femme forte, à sa place mais l’intérieur de ma maison en souffre autant que moi.

- Pardon pour l’état de la maison. Déjà l’arrivé d’un bébé c’est chaotique, deux en même temps ça devient vite le bordel.

Je remplis la bouilloire d’eau et la place sur le rond sans me rendre compte que je n’allume pas le bon, me dirige vers le réfrigérateur et en sort un contenant de jus, croyant sortir le lait, si toutefois Vanessa désir en mettre dans son thé puis je tourne sur moi-même pour chercher un truc à mettre sur la table comme des cookies ou des scones. Ça ferait bien de mettre des scones frais sortis du four sur la table mais je n’ai pas le temps de prendre une douche alors avant de cuisiner !

En attendant que la bouilloire siffle, je m’installe à la table, en tassant ce qui traîne dessus.

- J’apprécie que tu sois ici. C’est bien, de se revoir, malgré tout.

Mea Culpa… Puisque je sais maintenant que mon mari ne m’a jamais trompé avec elle.


@ Billy Lighter





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gifts and a few words for a new beginning (Pv Sonne Moriarty)   Dim 19 Aoû - 15:03



   
Gifts and a few words for a new beginning
   ft. Sonne Moriarty


   

Quand j’ai découvert que Sonne, l’épouse de mon collègue, était toute seule chez elle, la première idée qui m’était venue s’était celle de ne pas trop m’attarder pour ne pas déranger et puis surtout, nous n’avions jamais eu de véritable lien entre nous deux. Mais la voir dans cet état de fatigue et s’effondre dans mes bras, je ne me voyais pas la laisser ainsi. Il n’y avait peut-être pas une bonne entente entre nous, mas cela ne voulait pas dire que je n’avais pas de cœur. Une maman qui craque a toujours besoin qu’on s’occupe un peu d’elle. Ce n’était pas enclore l’heure de déjeuner. Nous étions en plein dans le milieu de la aminée, alors je lui avais proposé de lui préparer un petit quelque chose pour se remettre de toutes ses émotions.

Sonne me laissa entrer tout en m’expliquant que ses bébés allaient très bien. Elle avait pu récupérer avec elle ses filles, mais le petit garçon était encore à l’hôpital. Il devait prendre du poids avant ‘avoir le feu vert des médecins pour rentrer à la maison. Je n’étais pas maman, mais dans ma famille, les bébés, ce n’était pas ça qui manquait.

- Il ne faut pas t’inquiéter pour ton petit garçon, il a vite reprendre des forces. Je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire, mais tu sais qu’il est entre de bonnes mains avec tout le personnel hospitalier. Et toi, tu peux ainsi t’occuper de ses sœurs et aussi être prête quand il reviendra avec vous tous.

Je la sentais mal à l’aise face à moi, mais elle n’avait pas à s’en faire, je n’étais pas là pour juger ses vêtements ou sa coiffure. Je la suivis jusque dans la cuisine où je déposai mon grand sac rempli de cadeaux pour ses triplés. Je m’installe à une chaise et je secouai la tête devant ses excuses.

- Ne t’excuse pas Sonne, je suis envieuse de te voir avec tes enfants. Tu es une vraie super woman ! J’aimerai avoir des enfants … et en te regardant faire, en voyant ta maison pleine de vie,  mon horloge biologique commence à me titiller. Mais pour cela il faut trouver le bon papa.

Je n’étais pas là pour parler de moi. La jeune femme commença à nous préparer du thé et moi je sortis de mon gros sac les trois corbeilles pour ses enfants.

- Chacun aura son petit cadeau personnalisé : des peluches à leurs prénoms, parfums et lait corporel pour Nelly. Parfum et gel douche, un petit coffret avec une brosse et un peigne pour Anna. Et pour ton fils, un parfum à l’orange et sa lotion hydratante et un beau bavoir.

J’avais remarqué qu’elle avait posé la bouilloire sur la cuisinière, mais pas sur le bon côté qu’elle avait allumé et qu’elle avait pris la bouteille de jus au lieu du lait. J’attendis qu’elle prenne place face à moi et qu’elle commence à regarder les cadeaux pour me lever.

- Tu vas rester tranquillement assise et je vais prendre ton relais d’accord ?

Je changeai la bouilloire de place pour que l’eau puisse chauffer et je remplaçai la bouteille de jus par celle du lait. Je n’osai pas pour le moment ouvrir les placards pour chercher des tasses et les sachets de thé.

- Le hasard fait bien les choses. J’avais complètement oublié de dire à ton mari que je passais. J’ai tellement de choses en tête que j’en oublie le principal et la politesse. Je me suis retrouvée devant ta porte et je me suis dit que si tu ne voulais pas me voir, je t’aurais laissé mes présents pour tes enfants.

Sonne avait déjà un petit garçon, maintenant elle avait deux petits bébés et un troisième qui arriverait bientôt.

- Pourquoi tu ne te fais pas aider, un peu ? A l’hôpital, le personnel doit avoir de bonnes adresses, des personnes dont c’est le métier pour aider les jeunes mamans à souffler un peu. Quelques heures le matin ou dans l’après-midi. J’ai une cousine qui a eu des jumeaux par deux fois. Ils n’ont que trois ans d’écarts. Une dame venait l’aider le matin pour ses premiers jumeaux et elle, elle s’occupait de ses nouveaux nés. Il faut aussi que la Maman soit en forme.





   
@ Billy Lighter   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonne Moriarty


Messages : 500
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 22
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


MessageSujet: Re: Gifts and a few words for a new beginning (Pv Sonne Moriarty)   Dim 19 Aoû - 20:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  Gifts and a few words for a new beginning
ft. Vanessa Cartray




Tranquillement, je commence à me dire qu’Axel à raison. Je n’arrive pas a tenir maison et m’occuper des enfants adéquatement alors mener une carrière de front en plus ?  Je me prends en plein visage la réalité qui claironne joyeusement que je ne suis pas une Super Woman. Je suis épuisée et la fratrie n’est pas encore complète.  Quand James sera à la maison, le fait de ne plus avoir en plus à faire les voyages à l’hôpital pour l’allaiter sera un plus de temps dans mes poches mais avec 4 enfants, ça ne changera strictement rien.

Autrement dit,  je suis dans une spirale infernal qui devrait s’atténuer dans quelques années, j’espère, avant que mes enfants n’atteignent leur majorité, si possible ! Il suffit d’une visite pour chambouler l’équilibre bien fragile de la maisonnée mais nous ne pouvons pas non plus vivre perpétuellement en quarantaine.

La collègue de mon mari arrive les bras chargés et pleines de bonnes intentions.  Des bébés, ça attires bien des visiteurs occasionnels.  Faut dire que des bébés tous neufs, ça fait toujours fureur.
Vanessa me dit ce que tout le monde me répète, à quelques virgules près pour l’état de santé de James.  J’en suis consciente, ce n’est rien de grave, mon fils va bien il doit seulement grossir un peu mais ça ne change rien au fait qu’il n’est pas ici avec moi, son père, son frère et ses sœurs et que je sens un trou immense en moi et qu’il sera toujours là tant que mon fils ne sera pas à la maison. Je ne vais cependant pas exposer à Vanessa a quelle point je ne suis plus capable de me faire servir le même refrain, surtout qu’elle n’a voulu que bien faire.

Je lui propose d’entrée boire un thé, c’est quand même mieux que de rester dans l’encadrement de la porte mais l’état de ma maison me gêne. Je n’ai pas l’habitude de me laisser aller, Je suis une personne bien ordonnée et trop fière pour laisser ne serait-ce qu’une micro poussière sur le sol.  J’en prends pour mon grade en ce moment.

- Merci pour les cadeaux. Ce sont de belles pensées pour chacun de mes bébés ! J’ai hâte de les montrer à Axel.

Je prends le temps de bien regarder les présents maintenant que l’eau est dans la bouilloire, tout en m’installant à table pour poursuivre ma discussion avec Vanessa mais elle se lève à son tour et passe en cuisine alors que j’ai en main le petit bavoir de James. Il a été brodé à son nom par une main de fée.  Le travail est délicat et d’une justesse remarquable.

J’hoche simplement de la tête quand elle dit que je devrais simplement rester assise et qu’elle allait prendre mon relais. Je ne vais pas refuser un petit coup de main, je l’avoue. Surtout que je manque cruellement de sommeil et que de m’assoir  un peu me fait du bien.

- Les choses ont évoluées, j’imagine. Ou bien est-ce nous ? Quoi qu’il en soit, je tiens quand même à te dire que je suis navrée pour toutes ces fois où j’ai pu être déplaisante envers toi. Je suis contente que tu sois resté aujourd’hui.

Avoir une discussion avec quelqu’un qui va me répondre autrement qu’avec un doux babillage n’est pas du luxe pour ma santé mentale. J’aime mes enfants mais j’ai aussi besoin, et surtout ça me manque je crois, d’interaction avec des adultes. Non pas que je n’en ai pas avec Axel, mais tous les deux parlons essentiellement de nos bébés.

- La mère d’Axel est ici justement pour ça.

Elle m’aide, en principe avec les bébés et à tenir maison mais depuis qu’elle sait pour mon écart de conduite, elle préfère, et de loin, me regarder m’enfoncer. J’imagine que c’est le prix a payer c’est pourquoi j’encaisse sans me défendre.  Je ne sais pas si Axel remarque le petit jeu de sa mère mais je me refuse de lui en parler de peur qu’il croit que ce n’est rien de plus qu’une autre tentative de ma part pour me plaindre.

- Mon ancienne nounou ne veut plus revenir puisque la charge d’enfants est passée  de 1 à 4 alors je dois écrire une annonce et Axel se chargera de la faire publier dans divers tribune. J’espère que nous aurons trouvé la perle rare avant mon retour au travail.

J’ai bon espoir de trouver une personne qui saura prendre soin des enfants et de convaincre Axel de prendre une aide ménagère en plus.

- Axel m’a promit de ne pas rentrer trop tard alors peut-être qu’avec un peu de chance, tu pourras le voir un peu. Et peut-être, si tu veux, tu voudrais partager notre diner. Si manger du traiteur te convient !


@ Billy Lighter





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gifts and a few words for a new beginning (Pv Sonne Moriarty)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Gifts and a few words for a new beginning (Pv Sonne Moriarty)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» What are words if you really don't mean them when you say them!
» Gifts for geeks produits neuf -25% GW
» Kotonoha no Niwa (The Garden of Words)
» Reese-My feelings are too loud for words and too shy for the world.
» DART to Haiti - Words of Thanks to Canadian Head of State

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-jeu :: Archives :: Sujets archivés-