AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 First Step In A New World [PV Carolyn] [ROME] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Eddy Cort


Messages : 2064
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: First Step In A New World [PV Carolyn] [ROME] [TERMINE]   Dim 26 Aoû - 14:27



First Step In A New World
ft. Carolyn Adam


Daniele s’en foutait de qui je prenais avec moi sur la tournée et c’était pas plus mal. J’avais essayé de lui parler un peu plus, j’aurais bien voulu avoir l’avis de quelqu’un de plus… vieux… sur ma situation actuelle. Mais mon manager était comme inaccessible tout en étant là. C’était une drôle de sensation, mais en même temps, vu ses yeux, il carburait à la cocaïne aussi sûrement qu’on carburait au houblon.

Bref, tout ça pour dire que suivant ma ligne de conduite, même si elle tanguait un peu parce que j’étais perpétuellement plein, j’avais emmené Carolyn avec nous à Rome. Déjà, elle s’entendait bien avec tous les membres de Roadtramp alors, c’était un bon point.

Tous les autres savaient pourquoi elle était là. J’étais pas le genre à faire des secrets à mes potes. Mais par contre, j’avais pas encore réussi à en parler à Daniele (cfr. Les raisons sus citées.). Mais de toute façon, je pensais bien qu’il s’en foutait. C’était plutôt dans le sens où, moi, j’aurais pas été sur un ou deux conseils que je voulais lui en parler.

Je vous raconte pas la tronche des autres quand je leur avais expliqué ce qui se passait… Quelque chose entre « oh putaaaaain comme t’es bien dans la merde, Eddy ! » et le « Waw ! C’est super cool ! »… Et en gros, ça résumait mon état d’esprit… Selon le taux d’alcool que j’avais dans le sang, soit j’étais pas mal fier, soit je me mettais à flipper gravement à l’idée d’avoir un petit Cort dans les pattes…

Et c’était un peu pour savoir, justement, si on allait le garder (en s’arrangeant entre nous, Carolyn et moi pour l’élever au mieux), le faire adopter ou, solution extrême que je n’aimais pas du tout, l’avorter, que Carolyn était désormais sur la tournée avec nous. Parce qu’on devait se décider vite tout du moins dans le cas où elle voudrait avorter. Pour choisir entre l’adoption ou l’élever nous-même, on avait encore un peu de temps.

C’était une histoire que je ressentais comme extrêmement compliquée (autant qu’elle avait été surprenante) et en même temps… potentiellement belle, si on arrivait à faire les « bons » choix.

Voilà pour le petit résumé d’où j’en étais…

Mais une fois sur scène, tout ça passait au second plan. Dès qu’on commençait les settings, tout le reste était occulté parce que tout ce à quoi je pensais, c’était m’amuser, suer et hurler dans le micro en jouant de la guitare. Parce que pour ça, j’avais même pas besoin de penser. C’était la chose la plus naturelle que je savais faire… La seule chose que je savais bien faire aussi.

Ce concert, à Rome, était notre premier concert hors des USA. Il régnait comme une ambiance particulière. Dans le public, certaines bannières étaient faites par les fans en italien et je comprenais pas ce qu’il était marqué dessus. Et puis j’imaginais pas, comme aucun autre membre du groupe, d’ailleurs, qu’on avait autant de fans dans le coin ! La salle était sold out !

On avait commencé avec Let It Be Written pour commencer en force, on avait mis Sanitarium en plein milieu et puis on avait terminé en beauté avec Seek’n’Destroy ! Et entre les coups, histoire de souffler un peu, des balades comme Mama, Never Cared (chanté par Livia, je la chanterais moi-même sur la deuxième date de Rome) et Agony

Le public était encore bouillant quand on avait quitté la scène en dégoulinant tous comme des malades et en se marrant comme des tarés tellement l’euphorie était contagieuse ! J’aurais bien chanté trois ou quatre chansons mais au quatrième rappel, on avait quand même lancé Seek’n’Destroy parce que Daniele nous avait fait signe d’arrêter les frais.

Une fois dans les coulisses, alors que les applaudissements du public retentissaient encore dans la salle ce fut en plus ceux des roadies et autres employés du staff technique et autres qui nous accueillirent ! Je pris brièvement Daniele dans mes bras au passage, en rigolant, avant de soulever Carolyn de terre et de la faire tourner en l’air.

-T’as vu ça ?! T’as vu ça ?! T’as vu ça ?!

On était devenu… des rockstars.  

@ Billy Lighter



Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica


Dernière édition par Eddy Cort le Dim 23 Sep - 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Carolyn Adam


Messages : 92
Date d'inscription : 07/06/2018
Age du personnage : 0


MessageSujet: Re: First Step In A New World [PV Carolyn] [ROME] [TERMINE]   Dim 26 Aoû - 20:03



First Step In A New World
ft. Eddy Cort






En ce moment, je me sens comme une funambule. J’avance lentement, la peur au ventre, ne sachant pas si je suis assez forte sur mes jambes pour tenir bon le reste du trajet ou si je ne vais pas à un moment où un autre tomber de haut. De vraiment très haut.  J’ai pesé le pour et le contre sur tellement de décisions que j’ai l’impression que mon cerveau a fait plus de gymnastique de réflexion en quelques semaines que moi dans toute ma vie.

Réfléchir a deux  m’avais semblé être la meilleure des solutions. Eddy et moi, nous faisons face à trois choix et les trois ne sont pas à prendre à la légère. Chacun d’eux comportes sont lot de conséquences auxquelles je ne me sens pas prête à faire face.

L’avortement, demeurait pour moi l’option la plus simple sans toutefois être synonyme de facilité. Un petit ange arrivé aux mauvais moments mais qui n’a pas demandé à vivre. Dans ma tête, même si pour l’instant, je ne le sens pas encore, je ne suis pas à l’aise avec l’idée de passer au broyeur un être vivant. Puis le temps fil. Plus nous attendons, plus les risques sont grands. Je ne veux pas risquer de devenir stérile par la suite. L’intervention me fait peur pour toutes ces raisons et bien d’autres.

Eddy non plus, n’est pas très chaud à l’idée de l’avortement.

Il m’a proposé de le suive sur la tournée, question de voir comment le courant passe entre nous au quotidien et voir si quelque chose pourrait se bâtir. Cette nouvelle aventure n’a pas été non plus simple à gérer pour moi. Je n’ai pas de filet de sécurité pour me rattraper et j’ai dû abandonner un emploi que j’aimais  et laisser mon amie s’occuper de notre nouvel appartement toute seule. Bella ne s’est pas fâché, au contraire. Elle souhaite que je prenne la meilleure des décisions pour moi, pour Eddy et pour le bébé.

Pour mon job… qui sait ! Ils manquent de serveuses à toutes les semaines, ils me reprendront peut-être a mon retour.  Je suis débrouillarde et travailler ne me fait pas peur. Je saurai retomber sur mes pieds pour l’instant,  ma vie se résume aux avions-bus-hôtel-concert-hôtel-bus-avion et ça me va.

La première vraie étape de ce périple, pour moi, fut quand même de me faire accepter  par les autres membres de Roadtramp. Je sais que Clepto était  (est encore) ami avec l’ex petite copine d’Eddy et que mon apparition dans la vie du chanteur coïncide avec le moment de leur rupture. Je ne veux pas avoir l’air de la fille qui a tout fait clasher même si de l’extérieur ça ressemble  plutôt à ça. Et ça n’a pas été perçu comme ça par eux et c’est tant mieux. Tout de suite, je me suis sentie admise parmi eux et ça été plus facile d’être naturel. Vous savez, ne pas avoir l’impression de marcher sur des œufs, que le simple fait de respirer puisse être assez pour se faire détester d’avantage.

Nous voilà donc à Rome, après un long trajet en avion où j’ai principalement dormis. C’était probablement mieux de dormir puisque j’ai eu des nausées dès le décollage. Pourtant, j’ai déjà prit l’avion par le passé et je n’ai jamais eu de malaise à bord. Peut-être est-ce dû à cause de ma grossesse ? Je me sens tout de suite mieux quand nous avons de nouveau les deux pieds sur la terre ferme et je n’éprouve plus aucun malaise par la suite.  Je suis même en pleine forme et fière d’avoir autour du cou mon passe VIP pour assister au concert à partir des coulisses.

Les mecs sont en feu.

Il n’y a pas de meilleures expressions pour décrire leur performance. Et la foule est ultra réceptive ça en est magnifique. De savoir que des gens, qui ne vivent même pas sur le même continent peuvent connaître les paroles de vos chansons, les acclamer, et en redemander a quelque chose de magnifique et de bouleversant.

Roadtramp ne sont plus qu’un petit groupe de Los Angeles. Ils viennent de prouver qu’ils sont maintenant devenus de vrais Rockstars.

Ils descendent de scène après un quatrième rappel. C’est complètement hallucinant.

Eddy surf sur l’euphorie  au point qu’il me soulève à bo
ut de bras pour me faire tourner.  Je rigole, je suis émue de le voir dans cet état. Il est tellement beau.

- Vous étiez incroyable !  

Si je ne me retenais pas, je l’embrasserais. J’en ai vraiment envie mais je n’ose pas. Je ne veux rien brusquer ou mélanger de sentiments. Eddy me dépose, je dois relever la tête pour le regarder, un sourire immense sur mes lèvres.

- Tu as mérité de faire la fête maintenant, va, et bois pour moi j’t’en pris !

J’éclate de rire en poussant un peu sur le bras d’Eddy pour le diriger vers les caisses de bière et les autres membres de Roadtramp qui sont déjà entrain d’en vider en n’en mettant partout.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eddy Cort


Messages : 2064
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: First Step In A New World [PV Carolyn] [ROME] [TERMINE]   Lun 27 Aoû - 22:03



First Step In A New World
ft. Carolyn Adam


Carolyn faisait partie de la bande maintenant, même si c’était, en réalité, la toute première date qu’elle faisait avec nous. Alors je faisais avec elle comme j’aurais fait avec n’importe quelle amie qui nous aurait suivi en tournée. Or, ce soir, on venait tous de comprendre un truc… je savais pas pourquoi, je savais pas comment, je savais pas à quel moment précis c’était arrivé, mais on était plus juste des outsiders ou un petit groupe de L.A. qui essayait un peu de se faire un nom.

En fait, si, je pensais quand même avoir capté LE moment où, moi personnellement, je l’avais compris.

C’était quand j’avais eu ce long frisson qui était parti du bas de mon dos pour aller jusqu’à ma nuque et se faire se dresser mes cheveux sur ma tête quand les gens avaient commencé à accompagner Livia sur Never Cared  et à chanter tous ensemble au point qu’ils en couvraient ma propre voix pourtant amplifiée par les haut-parleurs sur Seek’n’Destroy

Là, j’avais compris qu’il y avait un truc spécial qui se passait.

Et c’était… incroyable, Carolyn m’enlevait les mots de la bouche ! Perchée dans mes bras, j’étais euphorique et j’avais l’impression de voir le reflet de mon propre regard dans ses grands yeux qui avaient une couleur unique et complètement impossible à décrire.

Et ce fut là que je compris un autre truc… C’était que si elle n’avait pas été enceinte de moi, je l’aurais probablement embrassée sans me poser de question…

Cherchez… l’erreur…

Comme si j’avais tellement peur de merder quelque part que j’osais pas agir naturellement… Parce qu’avant de penser à moi, ou à nous, je pensais au bébé… Et je me rendais pas compte que j’étais probablement justement dans l’erreur en faisant ça.

Bah quoi ? J’étais libre, elle était libre, on était sur une tournée mondiale, Roadtramp était en train d’exploser au niveau popularité… Elle portait un enfant de moi…

Et j’avais peur de coller mes lèvres à celle de la fille avec laquelle j’avais pourtant pas hésité à faire l’amour y avait pas si longtemps que ça, sur le toit d’une putain de camionnette… ?? J’avais peur d’un petit baiser de rien du tout ?

Où est la logique là-dedans, Eddy Cort ?

Ben la logique est partie en vacances, faut croire… En espérant qu’elle allait vite s’emmerder et revenir à la maison…

Puis j’avais un peu espérer qu’elle allait le faire. Le problème c’était que si on s’attendait l’un l’autre, on risquait d’attendre longtemps.

Je reposai Carolyn à terre et lui sourit. Elle se marrait, me poussa et je la laissai m’entraîner vers les autres qui explosaient déjà des canettes de bières.

-Ok ! Ok !

Un roadie passa et me lança une serviette éponge que je plaçai sur mes épaule et en profitai pour essuyer un peu la sueur sur mon visage et sur mon torse. Putain, être rockstar, c’était du sport de haut niveau !

J’interpellai un roadie qui passait par là tout en prenant une canette de bière…

-Hey ! Gino ! Si tu trouves du coca ou quoi, un truc sans alcool, tu sais en ramener par ici ?

Ouais parce que là, il faisait chaud pour tout le monde et il n’y avait que de l’alcool à des kilomètres à la ronde, j’avais l’impression. Mais Carolyn venait de me faire comprendre qu’elle ne boirait pas d’alcool, probablement au cas où elle poursuivrait sa grossesse… Et moi, j’étais pour cette idée alors…

Clepto s’affala contre mon dos, me bousculant un peu et je failli bousculer Carolyn dans l’effet domino et je rigolai puis ma bière, que j’ouvris, explosa littéralement dans ma main. J’eus le réflexe de la pivoter sur le côté, m’en mettant plein les cheveux mais arrosant surtout Clepto.

-Oh oh !!!! Mauvais endroit mauvais moment, mon pote !

J’étais mort de rire ! Et essuyai la bière avec mon essuie-éponge avant de le lancer à Clepto qui avait de la mousse plein la tronche.

Je m’adressai alors à Carolyn…

-Alors ? C’est plus amusant de suivre la tournée comme ça, avec nous ? Ou en mode groupie comme tu as l’habitude de le faire ?

Gino ramena plusieurs bouteille de coca et me les tendis avec un air perplexe. Et je lui rendis son air perplexe.

-Bah c’est pas pour moi, c’est pour Carolyn, vieux…

Puis, à nouveau à Carolyn…

-Et si… Et si je dormais pas sur le canapé, cette nuit-ci ? Enfin, ce qu’il en restera… Tu dirais quoi ?

Carolyn partageait notre suite et jusque-là, comme elle avait en fait pris la place qui était, au départ, destinée à Zoey mais que Carolyn était moi, on était pas ensemble… Ben j’avais décidé, pour la nuit dernière, de lui laisser le lit et de dormir dans le canapé de la suite. Mais là… Ben voilà quoi… Fallait croire que j’étais en train de changer d’avis…

Et évidemment que je demandais pas qu’elle dorme dans le canapé et moi dans le lit ! Pour les nouilles qui auraient pas compris que c’était dans le lit AVEC elle que je voulais dormir…

@ Billy Lighter



Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Carolyn Adam


Messages : 92
Date d'inscription : 07/06/2018
Age du personnage : 0


MessageSujet: Re: First Step In A New World [PV Carolyn] [ROME] [TERMINE]   Mar 28 Aoû - 0:56



First Step In A New World
ft. Eddy Cort






Si on oublie le petit détail technique qui pousse dans mon ventre, ce que je viens en ce moment est encore plus beau qu’un rêve.  Vivre une vie de tournée avec un des groupes que j’aime le plus c’est magique ! Inespéré, même ! J’ai accès aux coulisses, je fais partit des meubles, même si je viens d’être fraichement sortie de la boîte. N’empêche que je ne me sens pas exclu ce qui facilite vraiment l’expérience.

Et quand Eddy sort de scène, qu’il me soulève, ce que je peux lire dans ces yeux vaut tout l’or du monde et de pouvoir vivre ce moment là avec lui est quelque chose dont je me souviendrai toute ma vie.  Je voudrais l’embrasser, pour immortaliser encore un peu plus le moment mais… quelque chose m’en empêche.  Et c’est vraiment trop con, puisque je suis enceinte de lui ! Nous ne sommes pas à un baiser près, quand même ! Surtout que ce soit là, je lui ai montré que je ne laissais pas la gêne freiner mon plaisir.

Pourquoi ça me fait ça ?

Ça ne devrait pas être facile entre nous ? Ou sans être facile, disons plus naturel ? Nous avons franchit un cap que biens des couples prennent des années à se permettent… quoi que c’est probablement pas pour rien qu’ils prennent leur temps. Une relation ça se bâtit sur un certain temps. Pas parce qu’on a oublié une fichu pilule contraceptive !

L’heure n’est pas aux questions existentielles mais à la fête. Il doit vivre ce moment à fond et ce n’est pas moi qui vais l’en empêcher.  Et puis s’il peut se saouler juste comme il faut, question que, si plus tard je l’embrasse, j’ai l’impression de boire moi aussi, ça serait pas plus mal.  Je vais me contenter du coca qu’il demande pour moi. Ce n’est pas parce qu’on n’est pas fixé sur ce qu’on fera du bébé que je vais me lâcher et m’enfiler bière après bière.  Tant que mon p’tit locataire séjournera là dedans, je ferai attention à ce que j’ingurgite.

Clepto donne l’impression d’être déjà bourré quand il vient s’affaler contre Eddy qui l’arrose en ouvrant sa bière. La scène est hilare, le timing était parfait.

- Je n’ai pas de mot. C’est mieux en tout.

‘’ Et surtout c’est d’être avec toi qui fait que je me sens comme ça !’’

Gino se ramène avec mon coca avec un air voulant dire  ‘’   Je devais mettre du rhum dedans ou pas ? ‘’  ce à quoi Eddy rétorque que le coca est pour moi donc, forcément, pas de rhum.

‘’Hello, oui ! C’est moi la fille qu’Eddy a mit en cloque. ‘’ Je ne le dis pas… mais je le pense.
Je fixe ma canette, je la fait tourner entre mes mains sans l’ouvrir.  Il y a comme un espèce de petit moment embarrassant où c’est juste dans ma tête ?  Eddy souffle dessus avec sa sa question aussi inattendue qu’inespérée.

- Je dirais…

Je rigole, nerveusement, doucement tout en replaçant une mèche de mes cheveux puis je me risque à faire un pas en avant, vers Eddy, puis un autre.  J’espère qu’il n’a pas ouvert une porte pour la tenir à 45 et me la fermer au nez si je vais trop vite.

- … que je serais vraiment très très heureuse de dormir avec toi cette nuit.

Puis encore un pas avant de me soulever sur la pointe des pieds et de le prendre par les biceps pour l’inviter à se pencher vers moi pour l’embrasser.



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eddy Cort


Messages : 2064
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: First Step In A New World [PV Carolyn] [ROME] [TERMINE]   Jeu 30 Aoû - 21:46



First Step In A New World
ft. Carolyn Adam


Clepto était clairement déjà mort plein, plus ou moins comme moi et tous les autres, d’ailleurs, quand il me percuta de tout son poids… Mais même si j’étais bourré, il me fit à peine vaciller sur mes jambes parce que j’étais plus grand et plus lourd que lui. Fallait qui mange encore un peu ses croûtes, le Clepto, si des fois il voulait vraiment me faire tomber.

Et heureusement que j’avais pas trébuché sinon je me serais retrouvé étalé sur Carolyn, la pauvre… enfin pas que ça l’avait déranger la première fois… oh ça y était, je me mettais à penser n’importe quoi et ce serait pas long avant que je me mette à dire n’importe quoi aussi.

En parlant de Crolyn, elle semblait très heureuse d’être avec nous et, quelque part, j’étais heureux qu’elle soit avec nous aussi. Elle avait eu l’air tellement terrorisée quand je l’avais vue à Los Angeles et qu’elle m’avait dit qu’elle était enceinte (et de moi, en plus) que je me serais senti mal si elle avait pas été là aujourd’hui. J’aurais pas eu envie de me l’imaginer toute seul à L.A. à se poser des questions à la con (et pourtant ô combien importantes) pendant que moi j’aurais été en train de faire la fête ici.

Gino rapporta le coca que j’avais demandé avec l’air de se demander si j’étais pas malade. Puis j’avais dit que le coca, c’était pas pour moi, mais pour Carolyn. Il eut l’air rassuré tout de suite et avait filé du coca à Carolyn. Pas que quelqu’un d’autre, en dehors de Roadtramp, savait que Carolyn était enceinte (et encore moins que c’était de moi), c’était pas le cas. Même Daniele était pas encore au courant ! Enfin je croyais pas… Sauf s’il avait capté une conversation entre nous quoi…

Mais tant qu’on savait pas ce qu’on allait décider, on s’était dit que moins de gens savaient, mieux c’était. Et encore une fois, j’avais même pas pensé une seconde à la presse people.

Mais bon, comme c’était pas pour moi et que ça le choquait pas qu’une fille boive des soft (ou pour je savais pas quelle raison qui fait qu’il trouvait ça relativement normal), il s’en alla soulagé après avoir accompli sa mission.

Et du coup, j’avais pu reprendre ma conversation avec Carolyn en lui demandant ce qu’elle dirais si je dormais avec elle dans le lit de la suite plutôt que dans le cana…

Non attendez…

J’avais pas dormi dans le canapé de la suite, la nuit dernière… C’était Clepto, si je me rappelais bien, qui avait dormi dans le salon parce qu’il avait laissé sa chambre à Livia.

Mais moi, j’avais dormi où alors ?

Oh ouais ! Ça y était ! J’avais dormi dans la baignoire d’une des chambres, mais je savais plus laquelle. Enfin soit… Le fait était que j’avais pas dormi dans un lit et encore moins avec Carolyn.

La jeune femme s’était avancée d’un pas, puis de deux vers moi, jusqu’à ce qu’on soit collés l’un à l’autre… Moi j’étais torse nu et complètement trempé, elle allait puer ma sueur si elle se collait trop longtemps… Mais ça semblait pas la déranger.

Ma bière dans une main, j’attendais toujours sa réponse que je voyais se diriger vers un « oui » imminent, même avec le taux d’alcool que j’avais dans le sang…

Et en effet, ce fut un « oui »… Et même plus si affinité…

Carolyn s’était hissée sur la pointe de ses pieds et accrochée à mes biceps et… ben j’avais plus eu qu’à me pencher légèrement pour parcourir le reste de la distance, notre baiser comme pudiquement caché par le voile de mes longs cheveux blonds trempés de sueur.

Enfin peut-être pas si voilé que ça parce que Clepto poussa un long cri de victoire en disant de faire péter le champagne et tout et tout…

Ouais ouais, fais péter, Clepto, moi je suis occupé là…

J’avais enlacé Carolyn pour appuyer un peu plus notre baiser, ma canette de bière dans son dos.

Je savais pas combien de temps on était restés comme ça… Un petit moment…

Puis on avait fait la fête avec les autres dans les loges, ponctuant tout ça d’autres baisers, volés ou pas… Jusqu’à ce que ça devienne trop dur de faire la fête et que les propriétaires de la salle nous firent aussi comprendre gentiment qu’il était temps de levé le camp.

Je crois que j’avais un peu dormi, la tête sur les cuisses de Carolyn pendant le trajet en bus jusqu’à l’hôtel. Puis c’était main dans la main qu’on était remontés dans la suite, avec les autres zombies qu’étaient devenus Roadtramp.

Une fois dans notre chambre, je m’étais laissé tomber sur le ventre, dans le lit, toujours torse nu… Je devais avoir oublié mon débardeur dans le bus… ou dans les coulisses… Enfin quelque part quoi....

-Je crois que ça va quand même être plus confortable que la putain de baignoire d’hier. C’était la tienne ? Je sais plus…

@ Billy Lighter



Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Carolyn Adam


Messages : 92
Date d'inscription : 07/06/2018
Age du personnage : 0


MessageSujet: Re: First Step In A New World [PV Carolyn] [ROME] [TERMINE]   Ven 31 Aoû - 1:28



First Step In A New World
ft. Eddy Cort





La joie d’Eddy est contagieuse.  En  même temps, d’assister a la consécration d’un rêve, y’a de quoi s’exciter le poil des jambes !  C’est l’euphorie en coulisse, les bières sont secouées puis ouvertes, Clepto est déjà plein. Et moi… j’ai des étoiles pleins les yeux quand Eddy me soulève pour me faire tourner dans les airs. Il en aurait fallu de peu pour que je l’embrasse mais je me retiens, jugeant que le moment serait trop facile pour me le permettre. Mélanger  ce que je ressens, ce qui nous lis et ce qu’il vient d’accomplir n’est pas sage.

Sauf que…

Sauf qu’Eddy revient à la charge même pas 5 minutes après avec une proposition que j’avoue avoir espérer une partie de la nuit.  Une partie oui, parce qu’au travers de mes questionnements perpétuels des derniers jours, j’ai fini par m’endormir.

J’avance d’abord avant de lui dire que j’aimerais vraiment dormir avec lui cette nuit, ou pour ce qu’il en restera. Et quand je suis assez près, assez pour me hisser sur la pointe des pieds et qu’Eddy puisse se pencher et m’embrasser en me tenant contre lui.  Notre baiser a un goût de houblon et de sueur. Un baiser à la hauteur de mes attentes, meilleur encore que ce à quoi j’ai pu rêver après notre soirée ensemble sur le toit de la camionnette.  

Le reste de la soirée, nous le passons à faire la fête, de loge en loge, se cachant de temps en temps pour  s’embrasser mais la plupart du temps, on s’embrasse spontanément sans se soucier de quiconque pourrait nous voir ou pourrait en dire. Nous profitons, tout simplement, de la soirée en rigolant, s’embrassant, blaguant avec les autres, c’est tout simplement parfait.  Il fait presque jour quand on nous chasse, poliment mais fermement et que nous rentrons à l’hôtel.

Nous déambulons dans l’hôtel aussi subtilement qu’un troupeau de bœuf effarouché. La majorité d’entre nous peine à tenir sur leurs pieds. Nous entrons sur la pointe des pieds, parce que personne ne sait si la jeune Olivia squatte encore la chambre qu’elle a occupée la veille. Mais comme la porte est fermée, il y a de bonne chance qu’elle y soit.

Derrière moi, un ‘’ BAM!’’  sourd se fait entendre.  Clepto s’est prit les pieds… dans ses pieds et s’est retrouvé allongé de tout son long sur le sol. Les mecs le traînent jusqu’au divan et une fois qu’il y est installé,  Eddy et moi entrons dans ma, enfin, notre chambre puis il se laisse tomber sur le lit.

- Ouais, tu as dormis dans cette baignoire. Je savais pas… j’ai pas osé… enfin tu semblais quand même bien alors je t’ai laissé dormir.

Et au petit matin, quand ma vessie ne tenait plus, j’ai emprunté la salle de bain d’Olivia qui était de toute façon déjà plus là.  Moi, à son âge, il m’aurait fallu une grue pour me sortir de mon lit avant midi. Je suis encore comme ça, d’ailleurs, enfin, quand je ne travail pas.

Lentement, je passe ma main dans les cheveux d’Eddy. L’envie de lui poser pleins de questions sur notre situation  me tenaille mais  j’y cède pas.  N’empêche, je ne peux faire autrement que de me demander s’il a bien voulu dormir avec moi parce que qu’on s’est mis dans un beau pétrin et qu’il veut tenter de faire évoluer la situation pour le bien du bébé ou parce qu’il en a réellement envie. Peut-être qu’il ne penserait même plus à moi si je ne lui avais pas annoncé être enceinte de lui.  Je n’aurais été qu’un souvenir de tournée.  Quelque part au fond de moi, je sens tout de même qu’Eddy n’est pas ce genre de mec. Oui, le bébé force les choses mais s’il n’avait pas envie d’essayer, pour de vrai, il ne m’aurait pas proposé de venir avec lui en tournée.  C’est l’impression que j’ai et celle à laquelle je décide de me fier.

Nous n’avons qu’une seule vie à vivre, pas vrai ?

Je me penche vers lui, un sourire moqueur sur les lèvres et, riant légèrement je lui dis :

- Tu es incroyablement sexy, Eddy, mais tu sais, tu sens vraiment pas très bon… alors tu dirais quoi de retourner dans la baignoire mais, avec moi ?


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eddy Cort


Messages : 2064
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: First Step In A New World [PV Carolyn] [ROME] [TERMINE]   Dim 2 Sep - 13:44



First Step In A New World
ft. Carolyn Adam


La nuit avait été bonne, dans un chaos relatif et bon enfant, de l’alcool à gogo, des baisers qui se perdaient (pour moi et Carolyn, mais on était pas les seuls)… Jusqu’à ce qu’on nous fasse comprendre que le PalaEUR fermait boutique et qu’il était temps de rentrer à l’hôtel.

Est-ce que notre brusque rapprochement, à Carolyn et moi, était dû à l’alcool, à l’euphorie ou à quelque chose de plus réfléchi que ça ?… Soit un peu des trois, soit j’en avais aucune idée.

Mais tant qu’à essayer de construire quelque chose, autant y aller à fond et après, ça passe ou ça casse… Après tout, on devait se décider vite.

Former un couple n’était pas une condition sine qua non à l’aboutissement de la grossesse de Carolyn. Mais d’un autre côté, rien ne nous en empêchait non plus. Et fallait se rendre à l’évidence : Carolyn était une très belle jeune femme, simple, fêtarde, qui avait de l’humour et avec qui le groupe entier s’entendait bien…

Puis j’en avais envie… de l’embrasser et tout… Déjà quand je l’avais revue à Los Angeles, avant qu’elle ne coupe mon élan, j’allais lui proposer de remettre ce qu’on avait fait dans la Death Valley. Mais effectivement, l’annonce brutale de sa grossesse avait laissé place aux questions et avait étouffé ma spontanéité, sur le coup.

Spontanéité qui était soudain revenue, avec plein d’autres envies, avec l’euphorie de ce concert dont j’avais bien l’impression qu’il allait changer notre vie à tous.

Une fois à l’hôtel, et non sans réveiller plus ou moins tous les autres clients, on avait repris nos quartiers. On avait essayé de faire moins de bruit une fois dans la suite parce qu’apparemment, Livia était déjà en train de dormir dans la chambre de Clepto comme la veille, mais on était tellement bourrés qu’en essayant de pas faire de bruit, on en faisait encore plus en trébuchant dans des trucs… Clepto trébuchait carrément dans lui-même, lui. Mais une fois à terre, il y resta…

On le hissa à trois sur le fauteuil pour le laisser tomber dans son coma en paix.

Les autres allèrent écouter encore un peu de musique dans l’une des chambres et Carolyn et moi, on s’éclipsa dans la mienne où je m’affalai sur le lit comme un flan fatigué.

Je rigolai quand Carolyn affirma que j’avais l’air pas trop mal dans ma baignoire la veille.

-Ouais, je dors toujours bien et n’importe où…. Vient quand même un moment où je sens plus rien alors…

Carolyn était venue près de moi et avait passé sa main dans mes cheveux, me faisant soupirer d’aise et fermer les yeux. J’étais bien là, je voulais bien dormir avec elle dans mes bras… Mais… non, je puais beaucoup de trop, apparemment.

Je rouvris les yeux et rigolai… Putain, on m’avait jamais dit que j’étais incroyablement sexy… Y avait pas tellement longtemps que j’allais encore vaguement à l’école et j’étais pas vraiment le playboy du coin… Plutôt le genre bouffé par l’acné, qui m’avait d’ailleurs laissé quelques sales cicatrices dans la figure… Mais c’était vrai que ça allait un peu mieux maintenant…

-Ouais… Ouais, ok pour prendre un bain… Puis j’ai quand même besoin que tu viennes avec moi, c’est pas le moment de me noyer…

Elle s’était penchée vers moi et j’en avais profité pour lui voler un baiser.

-C’est parti !

Ouais… enfin à mon rythme et en titubant un peu, m’appuyant au chambranle de la porte de notre luxueuse salle de bain romaine pour allumer la lumière. J’avançai jusqu’à la baignoire et fit couler l’eau et quand Carolyn fut à côté de moi, je fis basculer le système en mode douche et l’aspergeai un bon coup.

-Je t’ai eue ! C’est con, tes vêtements sont tous mouillés maintenant…

C’était aussi innocent que la fois où, en grimpant dans la camionnette, elle m’avait laissé apercevoir sa culotte, mais bon… Le but, c’était un peu que ça se termine tout pareil…

@ Billy Lighter



Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Carolyn Adam


Messages : 92
Date d'inscription : 07/06/2018
Age du personnage : 0


MessageSujet: Re: First Step In A New World [PV Carolyn] [ROME] [TERMINE]   Lun 3 Sep - 4:09



First Step In A New World
ft. Eddy Cort





C’est la première fois depuis que j’ai découvert être enceinte que je m’amuse autant. Le temps d’une soirée, j’ai oublié  ma grossesse et tout ce qui s’y rattache pour profiter pleinement de la soirée en rigolant avec Roadtramp et le staff, en faisant des paris idiots, en se racontant des blagues stupides et en encourageant Clepto à finir ses bières chaque fois en une seule gorgée.

Ça fait un bien immense de pouvoir sortir de ma tête.

Puis y’a ce rapprochement qui se fait entre Eddy et moi qui  n’est pas non plus étranger au sentiment  de paix intérieur que je vis ce soir. Pourquoi ça ne fonctionnerait pas ?  Tout est en place pour que l’on puisse se dire ‘’ Et puis merde, on fonce !’’ . Peut-être que dans le fond, nous n’avons pas besoin de vraiment se le dire. Lâcher prise et vivre l’instant présent et voir ensuite où ça nous mène, c’est déjà pas mal, surtout avec ce qui nous pend au bout du nez.

Je l’observe, tout en jouant dans ses cheveux alors qu’il s’est affalé sur notre lit.  C’est le genre de mec qui m’a toujours fait vibrer en dedans. Beau, ténébreux, qui ne prend pas la vie trop au sérieux.  Sauf que mon beau chanteur hyper sexy ne sent pas forcément la rose en ce moment.

- J’ai eu chaud moi aussi, tu sais, donc je ne comptais pas d’envoyer tout seule à la douche !

Je le suis en rigolant, lui en titubant, retirant mes chaussettes puis  mon chemisier que je porte par-dessus une camisole blanche.  Eddy s’occupe de la température de l’eau pendant que je m’étire, presque pour garder un peu d’énergie.  La journée fut longue et amusante, mais ma jauge d’énergie descend a vu d’œil. Patauger dans la baignoire devrait me fouetter un peu.

- Hey !

Je regarde Eddy, les yeux et la bouche grande ouverte avant d’éclater de rire. Il vient de m’arroser, offrant une certaine transparence à la camisole que je porte.

- Ouais, presque autant mouillé que moi… c’est bête je vais devoir les retirer !

Je joue le jeu.

J’adore jouer.

Je défais d’abord l’attache de mon jeans et le fait glissé le long de mes jambes avec ma culotte,  puis je serre les pans de ma camisole dans mes mains et la remonte sur mon ventre lentement, puis au dessus de mes seins pour la passer par-dessus ma tête.

Je me tiens maintenant devant Eddy, nue, vulnérable mais sans l’ombre d’un doute que ce que nous faisons, ou plutôt allons faire est désiré par lui, autant que par moi.

Il y a une certaine nervosité,  belle cependant, qui  grouille en moi.

Nous ne nous sommes pas réellement vus nus, sur le toit de la camionnette dans la Death Valley. Et ça c’est fait spontanément, sans vraiment y songer alors qu’en ce moment, nous savons ce que nous faisons.  Je franchis les trois pas qui me séparent de lui, me hisse sur la pointe des pieds et l’embrasse passionnément en ouvrant son pantalon.  Je n’ose pas lui confier que j’ai rêvé de revivre ce genre de moment avec lui mais je le pense si fort que si ça se trouve, il entendra mes pensées voyager hors de ma tête.  Mes mains glissent dans son pantalon, sur ses fesses, faisant glisser le vêtement sur ses hanches, libérant à la fois ses fesses et son sexe.

J’explore son corps vraiment, pour la première fois. Je prends le temps de le caresser, effleurant du bout de mes doigts son épiderme soyeux.  Quand je mets un terme au baiser, je lui souris, timidement, mordillant ma lèvre inférieure.

J’enjambe le bord de la baignoire tout en plaçant mes mains dans les siennes.

- Viens…


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eddy Cort


Messages : 2064
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: First Step In A New World [PV Carolyn] [ROME] [TERMINE]   Ven 7 Sep - 16:13



First Step In A New World
ft. Carolyn Adam


Cette baignoire était probablement la plus grande baignoire que j’aie jamais vue ! C’était limite une piscine et je me disais que ça allait prendre 20 ans pour la remplir. Surtout qu’en plus, le pommeau de douche en main, j’avais pas su me retenir d’asperger Carolyn… En éclatant de rire, j’avais fait repasser l’eau dans les robinets et m’étais redressé pour faire face à la jeune femme le temps que ça se remplissait en lui disant que c’était con, ses vêtements étaient mouillés maintenant…

Elle me prit à revers, en disant qu’ils étaient aussi mouillés qu’elle… Mes sourcils se levèrent, je fis un « o » dans une expression de grand innocent avec ma bouche…

-J’ai compris ce que je suis sensé comprendre ou j’ai juste mal comp…

Je mordis ma lèvre, m’interrompant en constatant que j’avais probablement bien compris puisqu’elle se mit à se déshabiller. En même temps, j’étais pas con non plus, c’était un peu le but du jeu depuis le départ, si elle m’avait suivi jusqu’ici, j’imaginais qu’elle se doutait bien que c’était pas spécialement pour qu’elle me materne.

Mon regard suivit le mouvement de ses mains. J’avais pas eu le temps de… non… j’avais pas pris le temps de la regarder vraiment sur le toit de la camionnette et puis il faisait noir… Alors que là, on était tous les deux en pleine lumière, même si l’ambiance était tamisée exprès dans cette salle de bain de luxe…

Ce qui donnait un truc assez bizarre parce qu’au fond, tout ce luxe faisait se demander à une partie de moi ce que je foutais là et comment j’en étais arrivé là.

Mais mon attention fut très vite focalisée sur Carolyn, nue, face à moi… Jusque-là, je n’avais couché qu’avec Zoey et elle… Mais avec Zo’, c’était fini et j’avais vraiment envie de Carolyn, en dehors du fait que je l’avais mise enceinte. Et ça datait pas d’aujourd’hui…

Je passai ma langue sur mes lèvres, admirant son corps, gourmand rien qu’à l’idée de pouvoir la toucher… mais vraiment cette fois-ci, pas seulement le temps d’une brusque envie incontrôlable. Non. J’étais aussi bourré ce soir (ou ce matin ?) que je ne l’avais été la nuit de la Death Valley, mais ça m’empêchait pas de fonctionner, de penser et d’être un minimum maître de mes actes et de mes décisions.

Elle s’approcha de moi et je me penchai vers elle quand elle se hissa sur la pointe des pieds pour m’embrasser. J’étais torse nu et mon jeans noir moulant était un véritable supplice alors que Carolyn y faisait naître physiquement le désir que j’avais pour elle. Je l’enlaçai doucement, soupirant de plaisir en sentant ses petits seins caresser mon torse. Mes mains se firent plus aventureuse, descendant de son dos jusqu’à ses fesses que je caressai doucement…

Et quand elle s’attaqua à mon jeans, alors que nos langues jouaient l’une avec l’autre, je dansai d’un pied sur l’autre pour retirer mes baskets et gémis contre ses lèvres quand je me sentis beaucoup plus libre.

Ses mains me firent frissonner et j’eus le réflexe de me coller un peu plus à elle tout en appuyant sur ses fesses de mes deux mains. Mon sexe s’érigeait sous ses caresses et le baiser pris fin aussi doucement qu’il avait commencé.

Elle avait les yeux clairs… Mais il allait falloir inventer un mot pour définir la couleur magnifique qu’ils avaient.

Je me débarrassai de ce qui me restait de vêtements quand elle m’invita à la suivre. Ses mains dans les miennes, je l’aidai à entrer dedans, même si je rigolais parce que je titubais toujours pas mal. Je la rejoignais et m’installai, allongé sur le dos l’eau continuant de couler des robinets (ouais parce que les riches ne se contentaient pas d’un seul robinet…)…

Carolyn était toujours debout, les pieds dans l’eau, entre mes jambes et je levai mon regard vers elle… Elle était trop tentante. Alors je me redressai, assis, à la force de mes abdos, face à elle… J’embrassai ses cuisses, fermant les yeux et, de mes mains, je prenais de l’eau pour caresser et mouiller ses jambes en même temps, la rendant luisante, brillante…

Mes lèvres montèrent jusqu’à sa hanche… J’étais grand, en tendant un peu mon dos, j’y arrivait sans problème… Puis mes lèvres trouvèrent sa vulve douce, chaude et mouillée (et ça venait pas de l’eau du bain)… Je l’embrassai d’abord timidement, avant que mon désir ne prenne le dessus et que je laisse glisser d’abord mes lèvres, puis ma langue, entre ses lèvres pour un baiser plus intime… Mes mains, elles, revenaient toujours à ses fesses parfaites…

@ Billy Lighter



Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Carolyn Adam


Messages : 92
Date d'inscription : 07/06/2018
Age du personnage : 0


MessageSujet: Re: First Step In A New World [PV Carolyn] [ROME] [TERMINE]   Mer 12 Sep - 18:20



First Step In A New World
ft. Eddy Cort





Je regarde Eddy avec un sourire joueur sur les lèvres tout en me déshabillant alors que celui-ci affiche un air que crois empreint de surprise et d’envie. Nous avons convenu de prendre un bain ensemble et il m’a arrosé, inutile de faire durer le suspense en gardant mes vêtements. Quand je suis nue, je m’avance vers lui et entreprends de terminer de le dévêtir tout en l’embrassant.  

J’ose.

Je le découvre pour vrai.

Plus en tous les cas que ce soir là en la Death Valley où tout est allé très vite et, même si le soir où je lui ai annoncé être enceinte de lui, il a dormi chez moi, nous n’avons pas encore eu la chance de récidiver. C’est comme dire que nous nous dévoilons l’un à l’autre pour une première et officielle fois.  Son jeans  colle à son corps comme une seconde peau. Il est moulant au point que je n’avais pas besoin de le lui retirer pour deviner qu’il a la même envie que moi.

J’enjambe la baignoire et l’invite à me suivre. Je voulais m’installer derrière lui et le masser en même temps que le laver, le dorloter en gros. Eddy, cependant, s’installa au fond de la baignoire, ses jambes entre les miennes alors que je me tiens debout et que je le regarde, tendrement.

Il trempe ses mains dans l’eau pour en laisser couler sur mes cuisses qu’il embrasse en même temps tout en se dirigeant  vers mon sexe. Ses lèvres sont douces et chaudes pourtant, chaque fois qu’elles effleurent ma peau, j’en frissonne. D’une main, je m’appuie contre la paroi de porcelaine de la  baignoire puis de l’autre, dans les cheveux d’Eddy. Ses boucles s’entortillent autour de mes doigts, les faisant presque disparaitre dans l’abondante chevelure de mon amant… petit ami ? Je ne sais pas comment le définir.

Qu’en a lui, ses mains voyagent sur mon corps, depuis mes hanches jusqu’à mes fesses, me tenant fermement en son emprise divine.  Ma tête se renverse vers l’arrière alors que les embrassades d’Eddy entre se font de plus en plus intrusive. L’écho de mes gémissement reviennent en sourdine, mais c’est si bon que je ne peux m’empêcher de les amplifier, encore et encore, jusqu’à en avoir les jambes complètement molles. C’est moi qui romps le contact avec Eddy, en descendant jusqu’à me retrouver les jambes repliées, mes fesses contre mes talons, mon front contre celui d’Edddy, mes mains sur ses joues. Ce n’est pas dans la baignoire de mon appartement que nous aurions pu nous retrouver installés en cette position. Mais ici, tout semble démesurément grand.

J’ai le souffle court, alors que je n’ai rien fait d’autre que de me tenir debout, à recevoir les plus douces caresses qui soient. Ma tête tourne encore pleine des sensations qui sont allées se répercuter jusque là. Nos lèvres se trouvent et s’unissent. Je peux goûter ma propre excitation subsistant sur ses lèvres.  Je me soulèves, déplaçant mes genoux pour les placer de chaque côté de ses cuisses, permettant à son érection de venir caresser mes lèvres intimes  tout comme sa langue vient de le faire.

J’ouvre les yeux, je le regarde, je lui  souris tout en me mordillant la lèvre.  Dès que je bouge, bien que doucement, je provoque les remous de l’eau créant une jolie mélodie de clapotis. Comme de petites vagues qui viendraient mourir sur le rivage.

Mes mains remontent le long de ses bras jusqu’à s’appuyer sur ses épaules. Sans rien brusquer, je nous unis sans cesser de le regarder.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eddy Cort


Messages : 2064
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: First Step In A New World [PV Carolyn] [ROME] [TERMINE]   Jeu 13 Sep - 18:19



First Step In A New World
ft. Carolyn Adam


Pendant que l’eau continuait de couler dans la baignoire, j’embrassais Carolyn comme je ne l’avais encore jamais fait, mes mains posées sur ses fesses, aussi tendrement que s’il se fut agi de sa bouche. Est-ce que c’était la bonne chose à faire ?

J’en savais rien, mais ce que je savais, c’était que j’en avais envie et que vu comment son corps réagissait, c’était de ça qu’elle avait envie aussi.

Et non, je ne sortirai pas l’excuse : je suis bourré, de toute façon, alors je ne sais plus ce qui est bien ou mal.

Enfin, je ne savais pas ce qui était bien ou mal, mais je savais ce qui était bon ou pas. Et ça, c’était déjà pas mal !

Personne n’allait nous faire un deuxième trou de balle parce qu’on faisait l’amour ensemble. Elle était quand même enceinte de moi alors ! C’était plutôt l’inverse qui avait été bizarre jusqu’ici. Tout ce laps de temps où on avait été ensemble, depuis notre départ en jet de Los Angeles, jusqu’à maintenant. Ce lapse de temps où c’était comme si on s’était boqués tout seuls en se disant que nous mettre ensemble n’était pas la chose à faire.

Mais je crois qu’on avait oublié de se demander si ce serait pas ce qu’on aurait envie de faire.

Trêve de questions existentielles à la con, donc !

Les gémissements de Carolyn résonnaient dans la salle de bain de luxe. A nous deux, on dénotait bien dans le décor… Et pourtant, on était tellement bien !

Je sentais les jambes de Carolyn vaciller et souriais contre ses lèvres intimes avant d’en rajouter une couche pour la faire frissonner plus fort, la faire gémir plus fort et à force, elle finit par s’accroupir sur moi, mon front contre le sien, mon visage entre ses mains. Je fermai les yeux, savourant l’instant…

Et elle me fit entrer doucement en elle alors que j’avais les yeux fermés. La sensation fut atrocement bonne. Je gémis fort, grognant quand ses fesses se posèrent sur mes cuisses et que je me sentis profondément, au chaud, en elle.

J’ouvris les yeux pour les plonger dans les sien et sourire, la bouche entrouverte, le souffle court. Je soufflais de plaisir, en fait, alors qu’elle se mettait à onduler des hanches doucement sur moi et que je resserrais instinctivement l’étreinte de mes mains sur ses fesses. Ses seins caressaient mon torse et je m’exclamai tout bas (j’avais passé mon temps à hurler en concert alors mes cordes vocales étaient un peu fatiguées) :

-Mmm… Carolyn… C’est bon…

Mes mains mouilles glissèrent en remontant le long de son dos et je penchai la tête, mon visage atterrissant entre ses seins que j’embrassais doucement.

Notre première fois avait été expéditive… On ne s’était même pas mis à nu… Cette fois-ci, je comptais bien profiter.

Carolyn glissaient sur mon sexe en montant et descendant avec une facilité déconcertante, tellement mouillée qu’elle en rivalisait avec l’eau qui emplissait la baignoire.

Je relevai mon regard vers elle pour aller chercher ses lèvres dans un long baiser avant de rire, entre deux souffle d’extase…

-On s’entend plutôt pas mal…

@ Billy Lighter



Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Carolyn Adam


Messages : 92
Date d'inscription : 07/06/2018
Age du personnage : 0


MessageSujet: Re: First Step In A New World [PV Carolyn] [ROME] [TERMINE]   Sam 15 Sep - 4:00



First Step In A New World
ft. Eddy Cort






Tout aurait été beaucoup plus simple si les pensées d’Eddy et les miennes n’avaient pas été parasitées par les questions existentielles reliées  à ma grossesse.  J’aurais suivis le groupe, en parallèle avec ma vie ‘’ normale ‘’ et j’aurais fait en sorte de croiser sa route, comme je l’avais imaginé à mon retour de la Death Valley, avant d’être frappé par la réalité. Peut-être alors que les choses auraient prit le même chemin, pourquoi pas ?

Le courant passe bien entre nous, enfin, c’est une drôle de façon de dire les choses alors que nous sommes entrain de faire l’amour dans la baignoire qui n’en fini plus de se remplir, mais c’est quand même ce qui se passe. Nous rions des mêmes choses, nous aimons le même genre de films, pour le peut qu’on en a discuté mais pour le moment, il n’y a pas apparence de fausset identitaire entre nous.

Ce n’est certainement pas le bon moment, alors que je sautille sur ses cuisses, créant de mélodieux clapotis dans l’eau, pour me lancer dans une grande introspection de mes sentiments et de comment  nous allons parvenir à nous sortir de la brume.

Après un long baiser, un premier que je pourrais qualifier d’amoureux, du moins, je l’ai sentie différents des autres, qu’Eddy s’esclaffe en soupirant qu’on s’entend plutôt bien tous les deux.

Sans cesser d’aller et venir sur lui, je passe ma main sur son visage, puis dans ses cheveux un sourire complice sur mes lèvres puis je me penche à nouveau pour l’embrasser encore, de la même façon, plaquant ma poitrine contre son torse et augmentant la cadence. Mes fesses claquent sur ses cuisses mais ce n’est que l’effet sonore créer par l’eau qui donne l’impression que je me déchaîne.

De plus en plus vite, de plus en plus fort. La passion s’enclenche et plus rien ne nous entraves jusqu’à l’orgasme. Ce fut soit très rapide ou alors c’est la baignoire qui est vraiment immense puisque l’eau ne recouvre pas plus que les cuisses d’Eddy Je préfère m’en tenir à la deuxième hypothèse.

Je ralentis jusqu’à cesser de bouger, restant immobile, sauf pour les quelques baisers que je dépose sur ton visage, ici et là.  Je n’aime pas quand tout se termine trop abruptement. Je préfère y aller en douceur.

- J’crois même qu’on s’en sort pas si mal…

Je me décale, le laissant se placer à son aise puis je m’installe entre ses cuisses, mon dos contre ton torse, fixant robinet du bain comme si ça allait le faire couler plus vite. Si mes seins pointaient d’excitation il y a encore de ça cinq secondes, ils pointent pour une toute autre raison maintenant.

Je glisse ma main dans celle d’Eddy, paume contre paume, doigt contre doigt, m’amusant de la différence de taille. Avec nos jambes aussi, alors que mes pieds arrêtent au niveau de ses mollets. Je suis une naine à côté de lui.

Pendant un moment, je me surprends à imaginer de quoi pourrait bien avoir l’air notre enfant à l’adolescence. Une géante avec ma tignasse ou un nain à la crinière indomptable? C’est peut-être une question qui demeurera sans réponse.

Mes yeux se ferment, je commence à verser tranquillement du côté du sommeil. Puis, les yeux clos, je souris. Je revois Eddy sur scène, un peu plus tôt.

- Je me demandais, quand je te regardais sur scène, quel effet ça devait être que de se réveiller dans tes bras après une soirée comme celle là.

Et je me souviens aussi m’être dit que peut-être nous en serions rendus là.

Ou à l’envisager.

J’attire sa main, celle qui est dans la mienne, sur mon corps, pour qu’il m’enlace, qu’il m’enveloppe.

Je me sens incroyablement bien dans ses bras.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eddy Cort


Messages : 2064
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: First Step In A New World [PV Carolyn] [ROME] [TERMINE]   Lun 17 Sep - 9:41



First Step In A New World
ft. Carolyn Adam


Ouais, on s’entendait plutôt bien et j’étais pas sûr que sa grossesse ait réellement une influence là-dessus. C’était plutôt sa grossesse qui nous avait fait peur au point qu’on avait peur de se toucher, jusque-là. Ce qui était d’autant plus con que le « mal » était déjà fait.

Cette journée, cette nuit, étaient vraiment exceptionnelle, je sentais que Roadtramp venait de passer dans une autre dimension et, si on continuait comme ça, je risquerais fort bien d’être papa l’année prochaine.

J’allais gérer ça ?

J’en savais trop rien, mais d’un autre côté, si j’essayais pas, je le saurais jamais.

Mais avant d’être un père, j’étais un amant, un petit-ami, c’était ce qu’on venait d’officialiser entre nous ce soir, dans cette baignoire alors que nous ne faisions plus qu’un, Carolyn dansant sur moi de haut en bas, nous faisant du bien au point que nos exclamations de plaisir résonnaient et nous revenaient en écho dans cette salle de bain immense, bien loin de chez nous.

Carolyn ralentit un peu, faisant vaciller mon regard et me faisant râler d’extase. Je lui rendis son sourire quand elle caressa mon visage et mes cheveux, sans s’arrêter, me menant de plus en plus vite vers le paroxysme du plaisir.

Je vins en elle, mon visage contre son épaule pour étouffer l’orgasme qui me prit intensément. Je me calmai, les mouvements de Carolyn finirent par s’arrêter et quand je repris un rien mes esprits, ce fut pour la caresser doucement, essoufflé, souriant aux baisers qu’elle déposait sur mon visage.

Elle aussi trouvait qu’on ne s’en sortait pas si mal et je la laissai se replacer sur moi, son dos contre mon torse. Je laissai aller ma tête vers l’arrière, contre le bord de la baignoire, fermant les yeux, laissant Carolyn guider mes doigts entre les siens puis ma main sur son corps.

Je rigolai doucement quand elle m’avoua s’être demandé ce que ce serait de nous réveiller ensemble après une soirée comme celle qu’on venait de passer.

Je redressai la tête et embrassai le creux de son cou.

-Ben… On verra ce que ça fait quand on se réveillera tantôt…

Je caressai son ventre d’une main la même avec laquelle j’avais gratté les cordes de ma guitare pendant le concert.

-Et moi, je me disais qu’on devrait se laisser une chance… Et lui laisser une chance.

@ Billy Lighter



Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Carolyn Adam


Messages : 92
Date d'inscription : 07/06/2018
Age du personnage : 0


MessageSujet: Re: First Step In A New World [PV Carolyn] [ROME] [TERMINE]   Mer 19 Sep - 2:43



First Step In A New World
ft. Eddy Cort





Combien de mecs prennent leurs jambes à leurs cous en apprenant que la fille qu’ils fréquentent est accidentellement tombée enceinte ?  Des histoires comme celle qu’Eddy et moi vivons, il y en a beaucoup plus qu’on pense, malheureusement. Sauf que, dans ma malchance, j’ai la chance de vivre ça avec un mec qui a des valeurs et une tête sur ses épaules.

Je ne sais pas vraiment ce qu’il en est de nous deux, malgré que le rapprochement que nous venons de vivre dans la baignoire me donne quand même une bonne idée de vers où nous nous dirigeons. Je sais par contre que le choix de l’avortement n’est plus dans la liste de choix. Il aurait fallu y recourir plus tôt, même si je ne suis pas très avancée dans ma grossesse.  De toute façon, je n’ai jamais été très emballée par cette perspective pour diverses raisons.

Appuyée contre le torse d’Eddy,  je regarde l’eau qui atteinte un niveau respectable, après tout ce temps, assez pour  nous recouvrir jusqu’à la taille.  Son bras par-dessus moi pour que de sa main, il caresse mon ventre.  Je l’envie, sincèrement, de pouvoir affirmer sans laisser transparaitre l’ombre d’un doute, qu’il se lancer dans l’aventure.

J’aimerais pouvoir croire que tout ira bien.

Ou le penser, au moins.

Dans ma vie, j’ai fait bien des choses sur un coup de tête.  Me faufiler en arrière scène pour approcher une célébrité,  flamber toutes mes économies pour des billets de concert et tout ce qui vient avec. Mais prendre la responsabilité d’un être vivant, jamais encore. Et j’ai la trouille.

Et c’est seulement là que j’y songe que je me dis que personne n’a dû se lancer dans l’aventure parentale sans avoir au moins une once de trouille au ventre.  Il n’y a pas de bon moment pour fonder une famille. Des mauvais, ça ouais, je pourrais en nommer des tonnes de raisons qui font que ce n’est pas le bon moment pour mettre un mini humain au monde.  

Il faut plonger.

Et tant qu’à être dans les confidences…

- Y’a rien de scientifique  mais, quand je pense au bébé, j’imagine toujours un garçon.

Allez savoir pourquoi ?  Mais chaque fois que je pense au bébé,  je vois un petit bonhomme avec de belles boucles en batailles. Peut-être parce qu’on dit un bébé et que mon cerveau  fait une transposition du genre mais… non c’est une impression que j’ai. Une intuition maternelle ?

Je me redresse pour fermer les robinets et attraper  une éponge de bain sur laquelle je frotte  dessus un de ces petits savons qu’ils offrent dans les hôtels. En me penchant vers l’avant,  je ressens un pincement au ventre. C’est comme une crampe qui ondule, qui s’affaibli puis revient en intensité pour finalement s’évanouir aussi subitement qu’elle est apparu.  J’en ai eu une dans l’avion  et puis encore une autre un peu avant que Roadtramp ne monte sur scène.  Sauf que celle là est vraiment désagréable au point ou je laisse tomber le savon et que je retiens mon souffle le temps que ça passe pour expirer bruyamment ensuite.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eddy Cort


Messages : 2064
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: First Step In A New World [PV Carolyn] [ROME] [TERMINE]   Ven 21 Sep - 10:06



First Step In A New World
ft. Carolyn Adam


On était plutôt pas mal, dans cette énorme baignoire, allongés l’un contre l’autre. Au point que, l’alcool aidant peut-être à faire sortir mes idées par la bouche mais n’étant pas le déclencheur de l’idée en soi, je propose à Carolyn de passer à une sorte de phase II… Une acceptation ? Oh je sais pas comment on pourrait appeler ça.

Mais oublier définitivement l’idée de l’avortement pour donner une chance à ce gamin et à nous. Et même si notre couple ne fonctionne pas, je pensais qu’on serait assez intelligent que pour s’entendre pour lui et s’arranger pour l’élever même sans être ensemble.

Et encore, ça, c’était dans le pire des cas. Parce que là maintenant, je me voyais pas trop mal en couple avec elle.

J’avais jamais été un playboy, ni un coureur de jupons, ni rien de tout ça. J’avais été longtemps en couple avec Zoey, ça s’était fini, et c’était pas pour autant que je me disais que j’allais papillonner partout… Non… J’avais des sentiments qui naissaient lentement mais sûrement pour Carolyn… Eux aussi, je devais leur laisser le temps de grandir.

Carolyn ne me répondit ni par « oui », ni par « non », mais par quelque chose qui était plus beau encore, dans une certaine mesure. Que quand elle pensait au bébé, elle imaginait un garçon. Ce qui voulait dire qu’elle s’était déjà projetée dans l’éventualité qu’il puisse naître et grandir.

Je l’embrassai dans le creux de son cou.

-Ouais, moi aussi…

Je rigolai…

-Je sais pas pourquoi…

Carolyn se redressa pour attraper le savon et fermer les robinets et je fermai les yeux, la tête posée contre le rebord de la baignoire… Je pensais un peu à demain… Et aux jours qui allaient suivre… Il y avait un truc qui avait changé dans l’air, je l’avais senti pendant le concert, et encore après.

Mais mes réflexions furent brutalement perturbées par un spasme de Carolyn que je sentis contre moi et un long souffle de douleur.

Je rouvris les yeux, me redressai brusquement contre elle, mon torse contre son dos.

-Carolyn ? Ça va ?

Le savon était tombé au fond de l’eau et je posai mes mains sur celles de Carolyn, cramponnées à son ventre.

-C’était quoi ?

@ Billy Lighter



Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Carolyn Adam


Messages : 92
Date d'inscription : 07/06/2018
Age du personnage : 0


MessageSujet: Re: First Step In A New World [PV Carolyn] [ROME] [TERMINE]   Ven 21 Sep - 20:05



First Step In A New World
ft. Eddy Cort






Si je devais comparer la douleur que je ressens à l’instant même, je dirais que c’est comme si quelque chose venait de se déchirer en moi. Sauf que je ne vois pas quoi ni comment et surtout pourquoi maintenant, alors que je suis dans la baignoire avec Eddy.  La douleur finie toutefois par s’estomper assez rapidement.

J’inspire profondément avant de répondre à Eddy.

Je n’ai aucune idée de ce que c’était. J’ose des épaules en me retournant pour le regarder, puis lentement, je m’allonge pour appuyer ma tête contre son torse.

- C’est la troisième fois que j’ai une crampe de ce genre là. Mais c’est la première fois que ça fait autant mal.

Sauf de la fatigue, je ne vois pas vraiment ce que ça peut être.  Ma situation de vie actuelle est légèrement stressante mais  j’ai choisis de laisser aller, de vivre un jour à la fois, comme l’a suggéré Eddy, question de voir comment on s’en sort et jusqu’à maintenant ce fut la meilleure décision prise donc non, je ne me sens pas stressée plus que ça.

L’alimentation ?  Je n’ai rien mangé de bien inusité, on en reparlera quand nous serons dans un endroit plus exotique. Alors je ne crois pas que ce soit une piste à retenir.

Ce n’est pas non plus du côté du sexe qu’il faut chercher puisque je viens d’avoir ma première relation sexuelle depuis  ‘’la’’ fois. Celle qui  a mené à ce que je me pose toutes ces questions en ce moment…

- C’est peut-être… ce que ça fait quand le ventre grossit ou se préparer à grossir ? T’sais, si le bébé tiens de toi, il ne sera pas petit !

J’essais de tourner ça à la blague. Je n’ai pas envie qu’une crampe vienne mettre un voile gris sur un moment qui était jusque là parfait.  Et plus j’y pense, plus je me dis que c’est logique. L’utérus, que je sache, est un muscle et pas le genre à s’étirer avant le sport. Il subit un changement pas banal et ça ne vient peut-être pas sans douleur.

Néanmoins, je me dis qu’il serait quand même préférable de le mentionner à mon médecin quand j’aurai un contrôle de grossesse à notre retour à Los Angeles dans… plusieurs semaines…

Je reprends là où j’ai été interrompu, et lave sommairement mon grand gaillard de chanteur avant de faire pareil avec mon propre corps puis de me lever pour sortir de la baignoire. Une fois debout,  je ressens comme une pression, là où la crampe à sévie. Rien de douloureux. Désagréable, je dirais, comme sensation mais sans plus.

Je m’enroule dans un essuie de bain et en tends un à Eddy.

La journée fut plutôt bien remplie et j’ai hâte de me retrouver dans ses bras, au lit. C’est vers là que je me dirige, ouvrant les draps, laissant tomber l’essuie tout en regardant Eddy s’approcher. Et si j’avais encore un doute sur mes sentiments pour lui, c’est à ce moment précis, en le voyant s’approcher de moi, que mon cœur valide l’information envoyé depuis un moment par ma tête.

Je suis  amoureuse d’Eddy Cort.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: First Step In A New World [PV Carolyn] [ROME] [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

First Step In A New World [PV Carolyn] [ROME] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Tournées :: Sanitarium Tour 1983-