AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Need For Speed [PV Howard] [LONDON] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Sonny Robson


Messages : 58
Date d'inscription : 27/06/2018
Age du personnage : 34
Localisation : Eastside


MessageSujet: Need For Speed [PV Howard] [LONDON] [TERMINE]   Dim 26 Aoû - 17:38



Need For Speed
ft. Howard Stone


J’avais pris l’avion avec Gabrielle et son fils. Ce qui était dingue, c’était que le petit avait déjà pris l’avion alors que moi, jamais ! Il était super excité à l’idée de voir The Burning Fire en concert et moi aussi.

Sauf qu’à Londres m’attendait quelque chose d’encore plus grisant qu’un concert bourré de pyrotechnie.

A Londres m’attendait ma première course illégale hors de Los Angeles. Qu’est-ce que je raconte ?! Hors des USA ! Et tous frais payés par Howard, parce que c’était lui qui m’avait invité à cette course et à son concert. Du coup, on avait voyagé gratos et tout, c’était vraiment la classe ! Même l’hôtel, qui était le même que celui où dormait The Burning Fire, était gratuit !

La course se déroulait le soir avant celui où le premier concert londonien de The Burning Fire devait avoir lieu.

La course avait lieu un peu à l’extérieur de la ville, là où il y avait moins de chance de se faire prendre et de faire des accidents avec des quidam qui passeraient par là, même si théoriquement, les organisateurs s’arrangeaient pour couper la route le temps de la course qui ne durerait quand même que quelques minutes. Et comme toujours ce genre d’évènement, le départ avait lieu à deux heures du matin.

Je n’avais pas eu l’occasion de voir Howard depuis notre arrivée à Londres ! Il n’était pas à l’hôtel quand on était allé s’y installé, Gabrielle, Théo et moi… Et comme on était déjà arrivés assez tard dans la journée, on s’était reposé un peu avant, histoire que je sois pas claqué au moment du départ de la course.

Mais j’avais quand même commencé à me demander un peu où était ma voiture, du coup. Howard avait précisé dans sa lettre qu’il avait loué une Camaro identique à la mienne pour rouler.

La réponse à mes inquiétudes arriva bien vite pour les faire s’évaporer : un type qui se présenta comme un roadie de chez MTI envoyé par Stone avait frappé à notre chambre et m’avait filé des clés en disant que la bagnole était dans le parking de l’hôtel. Si c’était pas du service, ça !

Ce fut donc à bord de mon bolide que j’emmenai Théo et Gabrielle au point d’arrivée de la course avant de redémarrer pour aller me placer à quelques kilomètres de là sur la ligne de départ. Je me plaçai alors à côté de la Corvette C3 de Stone et ouvris la fenêtre de ma bagnole côté passager.

-Howard ! Comment ça va, vieux ?!

Je tendis la main à travers l’habitacle de la voiture pour qu’il puisse toper. Puis, je le regardai surpris malgré mon sourire, même si je souriais un peu jaune…

-Mais qu'est-ce que tu fous là???! Tu vas vraiment courir ? T’es sûr ?

Parce que Howard était pas vraiment le meilleur pilote que je connaissais... même à 50km/h...

C’est alors qu’une Ferrari 308 GTS rutilante se plaça de l’autre côté de ma voiture en faisant gronder son moteur et j’ouvris mon autre vitre.

-Luca…  Ça faisait longtemps ! Bel engin… Les rumeurs mentaient pas.

Autant la voiture de Stone que celle de Conti avaient des moteurs bien plus puissants que le mien. J’allais devoir compter sur mes capacités de pilote pour remporter cette course.

@ Billy Lighter



Don't Stop For Nothing It’s Full Speed Or Nothing ! ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1644
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: Need For Speed [PV Howard] [LONDON] [TERMINE]   Mar 28 Aoû - 14:26



Need For Speed
ft. Sonny Robson


La tournée allait reprendre et mon p’tit manège anti-Timmy continuait à tourner. Après le single que j’avais fait et envoyé à Jack Perry (dont Timmy n’était pas encore au courant), j’avais carrément viré notre claviériste sans en parler à personne. Juste comme ça. J’lui avais dit que ça servait à rien qu’il se pointe à l’aéroport pour aller en Europe. Qu’il était naze et qu’on avait déjà un remplaçant. L’avait mal pris mais moi, je voulais David avec nous et pas… Comment il s’appelait déjà ? Dwayne ? Boh, je sais plus…

Bref, j’avais rien dit à Timmy non plus… Et il s’était demandé pourquoi notre claviériste n’était pas là. J’avais dit que c’était parce qu’il était en retard et qu’il prenait un autre avion… On était parti sans lui… En réalité, c’est David qui prenait un autre avion. Je lui avais offert le billet. Il partagera la même chambre d’hôtel que moi… Bah ouais, valait mieux pas qu’il dorme tout seul, le David… L’était pas très bien dans sa tête.

Donc, Timmy savait rien. J’voulais qu’il le sache quand il sera trop tard pour revenir en arrière. Parce que j’avais peur qu’il rappelle Dwayne si jamais il voyait que j’avais rameuté David… Bref, j’devenais malin et Timmy s’en rendra compte que trop tard.

Me restait… Qu’à gagner la course maintenant. Ouais, une fois arrivé à Londres, et installé dans notre chambre David et moi, ben, fallait que je me rende là où se déroulait la course. On m’avait apporté les clés à l’hôtel comme je l’avais demandé dans le contrat de location. Bon, ce p’tit service m’avait coûté un p’tit peu plus cher… Mais ça faisait bien longtemps que j’comptais plus mon argent… Bref, on m’apporta les clés des deux caisses et j’avais demandé à un roadie (le même qui avait aidé David à prendre l’avion) de filer les clés de la Camaro au type qui se trouvait dans la chambre 56. C’était Sonny, le type en question. Mon plan B au cas où j’perdrais la course.

J’deviens vraiment trop malin. J’me fais peur…

Me restait plus qu’à attendre la course qui avait lieu la nuit à l’extérieur du centre-ville.  Ce temps-là, j’l’avais passé dans ma chambre avec David à boire de la vodka et faire d’autres trucs… Puis, un peu avant la course, j’avais envoyé David dans ma chambre de Liam… Ouais, on savait jamais… J’avais pas envie que Liam sache que j’me suis barré pour aller faire une course illégale. Mieux vaut prévenir que guérir et j’savais que David pourra le retenir longtemps.

J’étais sorti de l’hôtel pour aller récupérer ma Corvette. Un sacré beau modèle… Très rapide. J’avais demandé une voiture très rapide pour combler mon inexpérience par la vitesse. Je roulai jusqu’au lieu de rendez-vous m’habituant tant bien que mal aux routes londoniennes. Elles étaient plus étroites que les routes américaines… Et, surtout, fallait rouler à gauche… J’avais commandé des voitures avec le volant à gauche moi pas une voiture anglaise… Mouais… Pas grave. Pendant la course, je roulerais où j’veux de toute façon.

Et je tardai pas à arriver sur la ligne de départ. J’étais dans les premiers. Y’avait déjà d’autres coureurs que j’avais déjà vu dans des courses à L.A…. Mais pas tous… Ils avaient tous des voitures géniales mais la mienne attirait le regard. Mais j’en sortis pas. Je me concentrai en fait sentant mon cœur battre un peu plus vite. Pourquoi ? Mystère… Ça m’arrivait rarement ce genre de truc. D’habitude, j’étais toujours très calme. Mais pas là… Sûrement parce que si j’gagnais pas ou si Sonny ne gagnait pas, j’étais mal. J’me suis fait déclasser dans l’Eastside, y’a quelques mois. J’me rappelle de la douleur… J’savais que la mafia de Conti était capable de bien pire…

J’me concentrai, alors, sur la course à venir jusqu’à ce que la voiture de Sonny arrive à mes côtés et me sorte de mes pensées. J’ouvris la fenêtre et souris à Sonny. J’lui avais pas dit que je courais et j’vis sur sa tête qu’il était surpris.

-Ça va super, vieux !

Ouais… Enfin, ça ira mieux après la course. Enfin, sauf si on la perd…

Sonny me fit part de sa surprise juste après. J’lui souris et j’pris un air fier… J’me croyais capable de faire une bonne course parce que j’avais une super voiture !

-Ouais, j’suis sûr ! Avec cette voiture, j’peux pas perdre, en plus. Tu verras ! J’vais pas faire que de la figuration.

Mais alors même que j’venais de finir ma phrase, la Ferrari de Luca Conti entra en scène juste à côté de la voiture de Sonny. Ce dernier complimenta la voiture de l’Italien. Ouais… Il avait une sacrée belle bagnole aussi… J’regardai vers Luca qui approuva Sonny de la tête avec son p’tit sourire à la con. Son regard tomba, ensuite, sur moi.

-Pas mal, la Corvette, Stone… Mais je ne suis pas sûr que ça suffira…


Son sourire se fit plus grand et j’fis la moue alors que Luca souhaita « bonne course » à Sonny. Ouais pas à moi… Rien qu’à Sonny. Ce mec était pas cool avec ses airs de Ricci à deux balles (les Italiens se ressemblent tous) et ses cheveux gominés à la con…

J’me contentai de l’ignorer regardant Sonny.

-Bonne course, vieux… Si j’perd, j’espère que tu gagneras…

En fait, si j’perd, il devait gagner… Mais j’me retenais de le dire avant qu’un type commença le décompte. Je fermai ma fenêtre me concentrant sur la route… Et quand le départ fut donné, je démarrai en trombe. Assez vite que pour être en tête directement.

-Wouhouuuuuuu !

La voiture filait. J’avais jamais été à cette vitesse aussi rapidement. Je venais de littéralement laisser Sonny et Conti sur place. Les routes étaient dégagées alors pas question de rouler à gauche. Ni à droite, d’ailleurs… Je roulais au milieu comme pour laisser moins de chance aux autres de me dépasser.

Mais arrivé à la première intersection, j’dus piler sur les freins parce que j’avais pas bien anticipé… Du coup, j’perdis pas mal de vitesse… Assez que pour que Sonny et une autre voiture me passe devant un peu après le tournant…

-Oh sérieux… Sonny…


J’fis la moue et accélérait à nouveau. Seul problème, y’avait de plus en plus de tournant… Et j’arrivais pas à rattraper ni Sonny, ni l’autre…

C’est alors qu’une belle ligne droite se traça devant moi. J’souris. J’savais que j’allais pouvoir les rattraper ici. Je jetai un bref coup d’œil dans mon rétroviseur constant que la voiture de Conti me serrait de près. J’fronçai les sourcils… Il se rapprochait de plus en plus.

-Arrête de me coller, mec…

Mais il arrêtait pas… Et à un moment, j’crus qu’il allait réellement percuter ma caisse. Alors j’eus un réflexe…

Un mauvais réflexe…

J’fis un coup de volant vers la gauche et freinai en même temps sans trop réfléchir… Et ça rata pas. Ma caisse dérapa avant de s’envoler par-dessus la barrière qui séparait la route d’un parc. Je n’eus même pas le temps de gueuler. Mon souffle fut coupé et mon bras, qui par réflexe protégea ma tête, se cogna contre la vitre latérale. La vitre ne résista pas. Elle explosa. Je fermai d’un coup les yeux sentant la voiture faire un tonneau. Mon front percuta le volant avant que la caisse ne s’immobilise sur ses roues.

Mon oreille sifflait. J’ouvris doucement les yeux. J’avais mal à la tête mais… J’voyais encore plus ou moins clair. Je secouai doucement ma tête. Y’avait du sang sur le volant.

-Merde…

Je toussai une fois me rendant compte que j’étais bel et bien sorti de route. Le sifflement disparu progressivement. J’pouvais entendre le bruit des voitures plus loin.

Je portai ma main à mon front. Y’avait du sang… Mais j’avais pas perdu connaissance, donc, ça devait pas être trop grave. J’ouvris la porte de la voiture. J’avais besoin d’air même si l’air passait pas la vitre brisée.

Je sortis de la caisse. Je savais marcher… Enfin… Je marchais deux mètres avant de me laisser tomber le long du flanc de la Corvette endommagée. J’avais mal à la main… Elle avait quelques coupures…

-Merde…

J’fermai les yeux. Ok… J’étais out de la course… Mais j’étais vivant… Y’avait plus qu’une chose à espérer :

-S’te plait, Sonny… Gagne cette foutue course…

Parce que sinon, j’étais mal…

@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonny Robson


Messages : 58
Date d'inscription : 27/06/2018
Age du personnage : 34
Localisation : Eastside


MessageSujet: Re: Need For Speed [PV Howard] [LONDON] [TERMINE]   Jeu 30 Aoû - 13:10



Need For Speed
ft. Howard Stone


La voiture était pas configurée à l’anglaise et ça, c’était un gros avantage pour moi. J’allais pas être perturbé par le fait de devoir changer les vitesses à la main gauche plutôt qu’à la main droite. Pendant la course, le sens de circulation allait pas être emmerdant parce qu’on pourrait rouler où on voudrait.

Puis qu’est-ce qu’ils avaient, t’façon, ces Anglais ? Le monde faisait un truc, fallait absolument qu’ils fassent l’inverse par pur esprit de contradiction ou quoi ?

J’eus la grande surprise de retrouver Howard sur la ligne de départ, à bord d’une magnifique Corvette dont j’imaginais que le moteur devait avoir au moins le double de CV du moteur de ma Camaro.

Et ça m’inquiétait.

Howard, lui, disait que ça allait super ! Bon… J’espérais qu’il était pas trop bourré parce que c’était un jeu dangereux auquel il jouait. Mais lui, il était persuadé de gagner, en se basant rien que sur les performances de la bagnole qu’il avait. J’eus pas le temps de lui dire que les CV suffisaient pas… J’eus pas le temps de lui dire que c’était une mauvaise idée, ni même de lui demander pourquoi il avait eu cette idée de merde de faire cette course, parce que Conti se pointa avec sa Ferrari.

J’étais coincé entre deux monstres de vitesse, mécaniquement parlant… Et Luca fit un peu à Howard la réflexion que je voulais faire au batteur de The Burning Fire. Comme quoi c’était pas sûr que ça suffirait d’avoir la Corvette pour gagner la course.

Ouais, ce qui m’inquiétait, c’était que c’était pas assez pour gagner la course, mais assez pour se faire bien mal, voire se tuer.

Luca me souhaita une bonne course et je le remerciai, respectueux, d’un signe de tête avant de lui retourner la politesse. On était rivaux, pas ennemis. Howard me souhaita bonne course à son tour et espéra que s’il perdait, je gagnerais.

Je le regardai avec un air vraiment inquiet dans mes yeux bleus.

-Bonne course. Fais vraiment gaffe, vieux ! C’est pas pour rire, ce genre de truc ! Te tues pas !

J’eus pas le temps de lui demander pourquoi il voulait absolument gagner ou que je gagne. Mais vu sa tête, c’était pas seulement pour l’adrénaline ou pour frimer. Y avait un truc pas clair !

Le compte à rebours fut lancé et Howard nous laissa un peu sur place, démarrant en trombe…. Preuve qu’Howard n’y connaissait rien. Si ses pneus chauffaient trop vite par effet de frottement, ils risquaient d’éclater… Au premier tournant, Howard fut obligé de piler sur ses freins, bien évidemment et comme il anticipait mal, il perdit énormément de vitesse. Je lui fis des appels de phares, amusé quand même et déjà en proie à l’adrénaline, avant de lui passer devant, ainsi qu’un autre pilote.

On lui prit tous les deux quelques secondes, moi en tête. Conti était toujours derrière mais Conti était un pilote prudent, trop prudent. Je comptais là-dessus pour le laisser derrière, prenant, moi, des risques inconsidérés palliés par mon expérience de la course, même si je ne connaissais pas le parcours.

J’eus même le loisir d’admirer la Battersea Power Station au passage, avant de me reconcentrer sur la course. Derrière moi, il y avait maintenant l’autre coureur, puis Conti qui avait repris de l’avance.

Pas d’Howard en vue, je n’avais pas vu sa sortie de route et ses tonneaux, trop occupé à regarder le paysage tout en mettant leur branlée à tous les autres (Howard compris).

Je passai la ligne d’arrivée avec quelque chose comme une ou deux secondes de plus que Conti qui termina deuxième. Heureux de ma victoire, je frimai un peu, dérapant sur l’asphalte devant le petit public d’initiés qui se trouvait là et où je savais que se trouvaient aussi Théo et Gaby…

Puis, je plaçai la voiture, toujours rugissante, face à la ligne d’arrivée pour ne pas manquer le passage d’Howard, voir en quelle position il allait finir.

Mais après trois voitures, sans trace d’Howard, je commençai à avoir un mauvais pressentiment. Conti se plaça à côté de moi et ouvrit sa fenêtre en ricanant.

-Si c’est Howard que tu attends, tu peux encore attendre, Robson !

Il ne m’en fallu pas plus pour appuyer sur le champignon et démarrer en trombe en laissant une trace de gomme sur le bitume. Peu importait les coureurs restants qui venaient à toute vitesse en sens inverse, j’avais d’assez bon réflexes et roulais sur le côté de la route.

Je freinai net, à grand cri de pneus quand je vis la Corvette d’Howard crashée dans un parc.

-Et merde ! Putain !

Je sautai hors de ma Camaro et grimpai par-dessus la grille du parc où il avait atterri. Putain ! Il devait avoir fait un sacré vol plané pour que la barrière ait rien et se retrouver quand même dans ce foutu parc.

-HOWARD !

Il était debout sur ses jambes, l’enfoiré de cocu ! Mais moi, j’avais eu les putains de jetons !! Le sang coulait de son front et de sa main. Mais en tant qu’ambulancier et pour avoir vu, en quinze ans, tout un tas d’accidents de la route, j’étais déjà soulagé de le voir rien que marcher comme un enfoiré de zombie.

Je le pris par les épaules, sans le secouer au cas où il aurait une commotion et le regardai dans les yeux, mais putain, ce type était béni des anges, nom de dieu !

-Putain, mec ! Je t’avais dit que c’était dangereux !

Je regardai un peu mieux son front, pris sa main dans la mienne puis le regardai dans les yeux avec un air ahuri.

-Howard… C’est ton putain de jour de chance, mon pote…

N’importe qui se serait tué en jouant à ce jeu-là. Mais Howard, c’était un survivor…

Ou un cafard… Je savais pas trop…

@ Billy Lighter



Don't Stop For Nothing It’s Full Speed Or Nothing ! ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1644
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: Need For Speed [PV Howard] [LONDON] [TERMINE]   Sam 1 Sep - 18:26



Need For Speed
ft. Sonny Robson


Ouais ça faisait quand même un p’tit peu mal… Ma tête tournait un p’tit peu mais j’pense que c’était plus la décompression que le choc. La course devait être terminée maintenant, j’pense… Et j’espérais que Sonny avait gagné… J’espérais aussi qu’il allait venir me cherche parce que les flics allaient sûrement pas tarder à arriver aussi… Un Corvette crashée dans un parc ça fait un p’tit peu désordre et j’avais pas forcément envie de finir au commissariat et d’me prendre une condamnation pour course illégale…

J’regardai ma main blessée et j’fis une p’tite moue… J’la tournai dans tous les sens et j’grimaçai un p’tit peu. Ça me lançai dans la coude aussi mais c’était sûrement à cause du choc ça… Le concert de demain allait pas être facile mais ça avait pas l’air d’être trop grave donc, j’allais sûrement assurer comme d’habitude… Faudra juste que j’trouve quelqu’un pour mettre des pansements… Sûrement qu’il y avait des roadies qui sauront me faire ça…

J’laissai retomber ma main et soupirai avant de serrer ma veste en cuir contre moi… J’avais froid tout d’un coup mais faut dire qu’il faisait vraiment froid dans cette foutue ville… C’était pas L.A., ici, c’était le Pôle Nord même si on était le printemps… Pas étonnant que Timmy était un type froid, il venait d’ici…

Finalement, j’finis par entendre le son d’une voiture de sport qui arrivait à toute vitesse. Elle se gara et, du coup, j’me relevai doucement et fit quelques pas. J’regardais vers la grille du parc et j’vis la voiture de Sonny. Un p’tit sourire s’afficha sur mon visage. J’l’entendis crier mon nom. No stress, mec… J’vais bien… Enfin, j’vais mieux que la voiture, quoi…

J’espérais qu’il avait pas vu mon crash et abandonné la course pour venir me chercher… Là, ça serait vraiment la loose… Je marchai vers lui lentement et quand il arriva à ma hauteur, il me prit par les épaules. L’avait l’air à la fois inquiet et soulagé. C’était un p’tit peu bizarre… Il disait qu’il avait dit que c’était dangereux.

-J’sais, mec… J’sais…

Ouais, il me l’avait dit… Et le regard et la phrase qu’il m’avait lancé avant la course m’avait pas forcément rassuré. Mais maintenant, c’était fini… Et j’étais en vie.

Sonny examina mon front et ma main… L’était ambulancier, j’savais qu’il s’y connaissait un p’tit peu… Il disait que c’était mon jour de chance… J’esquissai un sourire.

Ouais, ça dépend de toi, ça…

Mais au moins, ça me rassura sur le fait que ce que j’avais était pas trop grave. J’étais un p’tit peu dans le cirage alors j’avais du mal à juger…

-Ouais, j’sais… J’ai eu plus de chance que la caisse…

L’étais déclassée la Corvette… C’était une de location mais je m’en fichais un peu pour l’instant…

Et mon regard un p’tit peu ailleurs jusqu’ici afficha une p’tite lueur d’inquiétude et un ton un rien affolé :

-Dis, mec… T’as gagné, hein ? Dis-moi que « oui »… Parce que… Me faut l’argent de la récompense, vieux. Je dois la filer à Conti…

J’voyais les questions arrivée à dix kilomètres alors j’me lançai.

-J’lui dois des dettes… Il m’a donné une chance de les rembourser si j’gagnais la course ou si j’lui trouvais l’argent juste après la course… Me faut l’argent vu que j’ai perdu. Sinon…


J’achevai pas ma phrase parce que je savais pas ce qui arriverait mais j’avais pas envie de le savoir non plus.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sonny Robson


Messages : 58
Date d'inscription : 27/06/2018
Age du personnage : 34
Localisation : Eastside


MessageSujet: Re: Need For Speed [PV Howard] [LONDON] [TERMINE]   Mer 5 Sep - 17:14



Need For Speed
ft. Howard Stone


J’avais retrouvé Howard crashé dans un parc à quelques pas de sa Corvette… Il était debout sur ses jambes, ce qui tenait d’un putain de miracle ! Et j’avais encore l’impression d’avoir plus peur que lui, à moins que ce ne soit le choc qui le fasse réagir comme ça.

N’empêche qu’il tremblait quand même et que sa peau était complètement hérissée.

Donc ouais, je pensais qu’il avait quand même eu une belle frousse. Et j’espérais un peu que ça le vaccinerait, au fond, bien que je savais que c’était pas son premier accident de bagnole.

J’étais donc hyper inquiet pour mon pote qui avait salement joué avec le feu. Sauf que je savais pas encore à quel point. Alors quand il me demanda si j’avais gagné, je le regardai avec des yeux ronds… Genre, il pissait quand même le sang par le front et je savais pas trop dans quel était sa main avec laquelle il serait sensé tenir sa baguette demain, mais tout ce que lui voulait savoir c’était si moi, j’avais gagné la course.

-Heu… ouais… Ouais, j’ai gagné… Mais filer la récomp…

Oh putain de merde…

Voir la peur dans les yeux bruns d’Howard Stone, c’était jamais bon. Et là, Howard Stone était en train de flipper tellement qu’il en était à deux doigts d’appeler sa mère… Et pourtant, Dieu sait que Madame June aurait été son ultime recours…

Howard avait des dettes envers Conti et Conti était de la mafia… Alors ouais, il avait sacrément intérêt à rembourser. Je lâchai Howard et passai mes deux mains sur mon visage. Je me foutais de lui donner l’argent de la récompense mais je me rendais seulement compte maintenant de l’ampleur du truc !

Et si j’avais perdu, hein ?! Et s’il m’était arrivé une tuile et que j’avais perdu ?!

Heureusement qu’il m’avait pas dit ça sur la ligne de départ. Je crois que ça aurait tout fait foirer.

-T’es… Oh putain, Howard !

Je savais pas si je devais être furax, crever de trouille rétroactivement ou éclater de joie parce que l’un dans l’autre Howard AVAIT ÉTÉ dans la merde… Et vu que j’avais gagné la course, il y était plus.

Pourtant, l’argent de cette course aurait pu me payer une première entrée sur un circuit pro… Mais là, ça allait aller direct dans la poche d’un perdant comme Conti.

Et vous savez quoi ? J’en avais rien à foutre… Sauver la peau d’Howard était légèrement plus important, quoi qu’il arrive.

Mais l’adrénaline de la course ajoutée à la couche que le batteur venait de me remettre était trop forte, trop bonne, surtout qu’au final, on venait de mettre la raclée à tout le monde. Ok, Conti aurait son argent. Mais il aurait pas Stone dans une boîte en sapin pailletée d’or ! Alors je me mis à rire, d’un rire à la fois nerveux et victorieux.

-Putain, mec… T’inquiète pour le fric… Tu t’as ! Tu l’as, j’ai gagné avec au moins deux secondes d’avance sur Conti !

Je lui tapai un coup dans le dos… peut-être un peu trop fort après les tonneaux qu’il venait de faire.

-Oh… Pardon… Allez vient, on se casse d’ici… En espérant que les organisateurs sauront dégager ça avant que les bobbies débarquent. Tu savais ça ? Qu’ils appelaient les flics de « bobbies » ici ? Genre ils recrutent que des « Bobby » ?

Je souris à Howard…

-On va aller filer son flouze à Conti… Puis après, je vais t’emmener voir Gabrielle, elle s’occupera bien de tes blessures, tu vas voir. Ça t’évitera de passer par la case hosto…

@ Billy Lighter



Don't Stop For Nothing It’s Full Speed Or Nothing ! ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1644
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: Need For Speed [PV Howard] [LONDON] [TERMINE]   Ven 7 Sep - 18:40



Need For Speed
ft. Sonny Robson


Sonny avait gagné la course… J’crois que c’est tout ce que j’entendis… L’avait dit qu’il avait gagné. J’étais sauvé. L’allait me donner l’argent, hein ? Pour que je la donne à Conti et que ma dette soit effacée. Une dette en moins ça faisait pas de mal. Plus que… Oh on s’en fout combien il m’en reste des dettes…

Et si mon visage s’était doucement illuminé, celui de Sonny eut le temps de passer par quarante-cinq mille expressions. Ok, j’venais de lui dire que j’avais besoin de la récompense qu’il avait gagné. Ok, j’venais aussi de lui dire que j’devais des dettes à Conti qui faisait partie de la mafia… Ouais, p’tètre que, finalement ça justifiait qu’il passe par toute ces émotions. Et qu’il arrive pas à faire deux phrase d’affilées aussi.

J’étais un peu désolé de devoir lui demander la récompense même si mon sourire de soulagement disait pas du tout ça mais… Bon… J’crois que j’pouvais être soulagé de passer à côté d’une exécution en règle orchestrée par la mafia de Conti… Parce que j’ai bien peur que c’était ça qu’il m’aurait réservé si j’avais pas eu les gains de la course. Pas que à cause des dettes mais aussi parce que j’m’étais fait sa nièce à Conti.

Sonny réussi à enchainer les phrases en disant que j’aurais le fric. J’sentis comme un poids en moins sur mes épaules. Il déclara avoir gagné avec deux secondes d’avance sur Conti.

-Merci, vieux ! T’es le meilleur ! J’te promets que j’te revaudrais ça d’une façon ou d’une autre.

Ouais, j’trouverais un moyen de rendre l’ascenseur à Sonny. J’pouvais lui avoir des voitures s’il voulait. J’pouvais aussi l’aider à devenir un vrai pilote, s’il voulait. J’sais pas comment mais j’suis sûr que si je dis que j’suis Howard Stone, on m’ouvrira des portes et on les ouvrira pour mon pote aussi.

Sonny était content et il frappa un coup dans mon dos. Je lâchai un « aïe » étouffé par la surprise de me faire malmener comme ça par Sonny. Et j’me rendis compte, aussi, que j’avais pas mal qu’à la tête et au bras…

Il s’excusa avant de dire qu’on ferait mieux de se casser avant que les flics débarquent. Ouais, l’avait raison. J’approuvai de la tête avant qu’il me cause des flics d’ici qui s’appelaient des « bobbies ». C’était un nom débile pour un flic. Je me frottai l’arrière de la tête ;

-Ah non j’savais pas. C’est naze comme nom.

Sonny déclara qu’on allait donné le fric à Conti. Ouais, j’voulais voir sa tronche quand il allait voir que j’étais vivant et que j’avais son fric. J’savais qu’au fond, il aurait voulu que j’me tue ou que j’perde et qu’il puisse me tuer. Sonny avait aussi quelqu’un pour me soigner ce qui était cool.

J’pouvais vraiment remercier mon pote d’être venu ce soir. Sans lui… Ben sans lui, j’serais mort.

-Ok… Merci, vieux.

J’lui souris et on embarqua dans sa voiture pour rejoindre les autres coureurs et la fille qui s’appelait Gabrielle.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Need For Speed [PV Howard] [LONDON] [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Need For Speed [PV Howard] [LONDON] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Howard Shore
» Bloody London
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Speed-Dating Lou ♣
» Need for speed world

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Tournées :: Dynamite Tour 1983-