AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Fly Like An Eagle [PV Nathan][Londre][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Aunt Betty


Messages : 69
Date d'inscription : 13/05/2017
Age du personnage : 65
Localisation : Là-bas, ici, partout


MessageSujet: Fly Like An Eagle [PV Nathan][Londre][TERMINE]   Dim 9 Sep - 16:44



Fly Like An Eagle
ft. Nathan J. Williams





- Oh non… Oh non… Oh non !!!

Je le savais !  Quand Nathan est venu me donner une enveloppe en me disant qu’avec ce qu’il y avait dedans,  je pourrais le voir sur une grande scène, j’aurais dû me fier à ce que je ressentais dès cet instant là. Ce n’était pas une bonne idée et même si Louise, elle, jubile, impossible de me convaincre.

- Si les hommes pouvaient voler,  Il nous aurait donné des ailes !  Un humain, ça ne vole pas, Louise ! Ça…ne…vole…pas !

J’en ai passé des nuits à angoisser sur mon banc de parc à angoisser avant le grand jour.  Louise a raison quand elle me caquète et répète qu’on ne peut pas décevoir Nathan qui nous attend de l’autre côté de l’océan. Mais je ne sais pas voler. Je ne sais même pas nager !

Il m’arrivera quoi si l’avion devait exploser en plein ciel ?

La panique m’envahit chaque fois que j’y pense.  J’en ai des brûlement de graisse au niveau de l’estomac et je rote comme pas possible depuis que j’ai pris la route, à pied, jusqu’à l’aéroport de Los Angeles, mon maigre bagage dans mon sac en bandoulière.

Le gens ici sont d’une classe à part. Des comme moi et Louise, ils en voient pas souvent en tous les cas, pas ici avec une carte d’embarquement en main.  Je me présente, avec tout ce que Nathan m’a donné comme papier au poste d’accueil après m’être craché dans les mains pour me lisser les cheveux de chaque côté de ma tête.

La dame remonte du bout de son index, ses lunettes sur son nez et me regarde d’un air que j’ai vu des centaines de fois. Je me suis fait à ce genre de regarde, et Louise aussi. Mais aujourd’hui, et Nathan me l’a répété, c’est important que je ne crache pas sur les gens, que je parle en articulant bien et surtout en restant calme. C’est en conservant son air dédaigneux des grands soirs qu’elle valide ma carte et me donne les indications pour me rendre à la bonne porte d’embarquement.  Je dois tirer Louise par la main pour qu’elle donne sa propre carte que je fini par déposer sur le comptoir d’accueil pour elle. Nathan a été plutôt généreux de nous en procurer chacune une !

- Ben ! Elle est pour Louise la carte, M’dame ! Vous voyez ben !

Et la dame de se tasser un peu sur la gauche puis un peu sur la droite pour trouver Louise qui trépigne d’impatience.  Elle sembla perplexe en validant la carte avant de murmurer à son collègue que ce doit être parce que j’ai de grosses fesses.

- Oh ! J’ai entendu ! Et c’est pas sympa !

Je n’ai pas de grosses fesses. J’ai un bon coussin de gras ce n’est pas pareil !
L’embarquement à bord a lieu et c’est là que le périple a réellement commencé.

Quand je fus installé dans un siège beaucoup trop petit pour mon importante prestance,  je me suis mise à rigoler nerveusement. D’abord parce que Louise en faisait des tonnes avec son siège qu’elle n’arrivait pas à mettre droit à son goût et parce que je commence appréhender le décollage.

- J’te l’dis ma noire ! On a pas d’aile, c’est pas pour rien !

Un petit garçon fait le voyage en compagnie de ses parents et m’observe d’entre les sièges. Je veux le faire rigoler en lui tirant la langue mais il se met à hurler de peur. Les gamins d’aujourd’hui sont mal élevés, je vous raconte pas !

Une dame, jolie comme un cœur se tient tout à l’avant de l’appareil et commence une danse visant à nous montrer quoi faire et quoi ne pas faire. Je fronce des sourcils parce que son charabia ne me parait pas clair du tout.  Pourquoi des gilets de sauvetages ? C’est pas pour l’eau ça ? Ça va pas m’empêcher de tomber du ciel, si ?

L’avion gronde, elle brasse un peu puis j’ai soudainement l’impression qu’on avance.

- Oh non… Oh non… Oh non !!!

C’est pas bon !

C’est pas bon que j’vous dis !

L’avion prend en vitesse puis j’ai la mauvaise idée de regarder par le hublot en me penchant par-dessus le monsieur qui est installé tout juste à côté. Il doit se sentir mal vu qu’il  respire dans un mouchoir.

- Madame ! Vous permettez ? !

- Oh ! Bien sur ! Allez-y ! Respirer dans votre  mouchoir comme vous le voulez !


Pourquoi il me demande la permission d’abord ? Puis je reprends ma place sue mon siège en  murmurant à Louise qu’il y a du drôle de monde dans cet avion ! L’hôtesse de l’air déambule entre les sièges nous offrant à boire et à manger. Chouette ! On va manger !  Je crève de faim moi !  Dès qu’elle arrive à côté de moi, je plonge a deux main dans son chariot et je prends tout ce que je peux de sachet d’arrachides.

- Un seul à la fois, Madame !

- Je ne vais pas tous les manger en même temps non plus ! Un à la fois !


Mais pour qui elle me prend celle là, je sais manger !

En milieu de vol, j’ai de plus en plus chaud. Parait qu’on ne peut pas ouvrir les fenêtres à bord de l’appareil. Manquait plus que ça ! Je n’ai d’autre choix que de retirer mes chaussures trouées et mes vieilles chaussettes encore humides de la lessive rapide que je leur ai donné hier dans la  fontaine.  Presque tout de suite, l’hôtesse revient me voir avec un air d’inconfort  sur le visage.

- Pourriez-vous remettre vos chaussures, Madame ? Les autres passagers se sont plaint de… euh…  enfin… ce serait mieux de remettre vos chaussures.

- Oh ! Mais c’est pas mes pieds qui puent ! Ce sont ceux de Louise ! J’vous l’dis !


C’est méchant pour elle, de dire que ses pieds puent au point que ça incommode les gens ! Moi aussi je trouve qu’elle sent pas bon, et jamais je ne lui ai dit.  J’hausse des épaules et, avec Louise, nous remettons nos souliers.

J’crois qu’il y a un moment où je me suis endormie.

Et quand je me réveille, c’est pour sentir l’avion se crasher.

- On va mourir ! On va mourir !!!

Je n’arrive même pas à détacher ma ceinture.  Je suis prisonnière sur mon siège. Elle disait quoi tout à l’heure avec les gilets de sauvetages. Il faut… ah ! Oui il faut tirer ou appuyer sur le bouton au dessus de nos têtes pour faire tomber les masques à oxygène.

J’appuie sur tout en même temps, allumant la lampe de lecture puis enfin je trouve comment faire descendre mon masque et celui de Louise qui elle, hurle a plein poumon qu’elle est trop belle pour mourir. Le petit garçon assit sur le siège devant moi me regarde en rigolant fort.

- Y’a rien de drôle morveux ! On va tous crever !

- Mais non, l’avion est entrain d’atterrir, Madame !


Sa mère lui retourne la tête pour qu’il ne puisse plus me parler et moi, je m’assois bêtement sur mon siège  et je n’ose plus regarder personne.  Oh et puis ! Comment je pouvais le savoir moi ?

Je descends la dernière de l’appareil avec Louise, ne voulant pas croiser les regards moqueurs des autres voyageurs. Et quand j’entre enfin dans l’aéroport, je me dis que jamais je n’aurais dû quitter mon parc.

Mais quand j’aperçois Nathan qui m’attends,  je retrouve ma bonne humeur instantanément.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan J. Williams


Messages : 146
Date d'inscription : 23/02/2015
Age du personnage : 24


MessageSujet: Re: Fly Like An Eagle [PV Nathan][Londre][TERMINE]   Lun 17 Sep - 13:45



Fly Like An Eagle
ft. Aunt Betty


Mon Dieu – Aunt Betty allait bientôt arriver ! C’était le plus beau jour de ma vie !!

Je l’avais invité à venir voir mon concert à Londres. Elle était une star de L.A. alors je voulais vraiment qu’elle puisse venir voir The Burning Fire ! C’était pour la remercier pour son cadeau de Noël et pour les misères qu’elle a fait à Howie – mais ça, il ne faut pas le dire que j’ai pensé ça… Elle n’était plus sortie de L.A. depuis très longtemps et je voulais lui faire voir la belle salle où on fera notre concert.

Je lui avais fourni un billet d’avion pendant la trêve inter-tournée – oui, oui, j’ai décidé d’appeler ça comme ça ! - ainsi qu’un passeport et qu’une place VIP. Le passeport était un faux mais j’avais un ami que j’avais rencontré en TIG qui faisait de très beaux faux passeports qui ressemblaient vraiment à des vrais. Il en avait fait un pour Betty contre de l’argent et je l’avais offert à Betty. Mon Dieu vous auriez dû voir sa photo – elle était super belle sur la photo ! Louise avait reçu la même chose parce qu’elle venait avec, bien sûr !

J’étais allé à l’aéroport pour l’accueillir. Il faisait froid et j’avais mis une veste. Ce pays n’était vraiment pas fait pour Jerry The Kid ! Trop froid pour jouer aux héros… Il y avait pourtant des ennemis partout – seulement, j’étais seul face à eux !

L’aéroport était rempli de gens pressés. Ils ne s’arrêtaient de courir que quand ils me croisaient. Il n’en revenait pas de voir Jerry The Kid seul dans cet aéroport. Pourquoi est-ce que je ne pourrais pas être dans un aéroport ? Je ne sais pas encore voler – je n’ai pas les mêmes pouvoirs que Superman ! Ils me demandaient des autographes et aussi pourquoi je n’étais pas accompagné de la belle Apolline Mclagan – ces leurs termes – ou du bel Howard Stone – leurs termes, encore. Je leur répondais que nous n’étions pas siamois – que nous étions parfois séparés. Mon Dieu, qu’est-ce que les gens pouvaient être lents d’esprit dans ce pays. Ils ont déjà dû être lobotomisés par les aliens polymorphes – mon Dieu, c’est horrible !

J’étais arrivées à l’endroit où on attendait les gens qui arrivaient. J’avais vite reconnu Aunt Betty !

-Aunt Betty !!!,
dis-je tout heureux et en ouvrant les bras.

Je l’avais serré dans mes bras très heureux de la voir.

-Ça c’est bien passé le vol ? Il n’y avait pas trop d’aliens polymorphes ? Et Louise, elle va bien ?, demandais-je au cas où.

Je voulais lui offrir un repas avant de lui montrer ma chambre d’hôtel et la salle de concert – mon Dieu, une magnifique journée nous attendait avant le concert !!!

-Tu as faim ? Ils ont des drôles de plats ici mais ça à l’air bon,
dis-je alors que mon ventre réclamait – à moins que ça ne soit celui de Betty.

@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aunt Betty


Messages : 69
Date d'inscription : 13/05/2017
Age du personnage : 65
Localisation : Là-bas, ici, partout


MessageSujet: Re: Fly Like An Eagle [PV Nathan][Londre][TERMINE]   Jeu 20 Sep - 20:12



Fly Like An Eagle
ft. Nathan J. Williams





Nathan est un jeune homme bien élevé et de parole ! Il m’attend à mon arrivé et son sourire est réconfortant ! C’est tout ce dont j’avais besoin après une expérience aussi éprouvante.  Je n’en pouvais plus d’entendre Louise chanter, de sentir le regard haineux des gens sur nous deux et du petit môme  qui semblait tout savoir avant tout le monde.

- Nathan ! Mon Nathan !

L’étreinte est la récompense au bout de ce calvaire aérien.

- Le vol a été u…

Louise prend la parole et enjolive l’expérience ! Elle avait le beau rôle dans l’histoire, ma noire ! Elle a dormit la majorité du temps, anesthésié par l’odeur de ses propres pieds ! Et quand elle ne dormait pas, elle faisait les yeux doux au Monsieur qui  respirait dans son  mouchoir chaque fois que je levais les bras.

- Mais… mais… mais tais toi ma noire ! Ça été un enfer, Nathan !

Je le regarde d’un air dépité.

- Nathan, je suis désolée de te dire que je n’ai vu aucun alien pendant mon vol. Mais il faut que tu comprennes qu’ils ne voyagent pas dans les avions, ils se téléportent ou  bien ils utilisent leur navette spéciale.

J’étais trop préoccupé pour analyser les gens à bord de l’avion. Et mon périple est loin d’être terminé. Je dois refaire le voyage en sens inverse dans deux jours !

- Oh oui ! Je veux bien manger !

J’ai l’estomac tout retourné, rien de tel pour le remettre du bon bord que de le remplir à m’en faire péter les boutons de ma chemise !  

Comme je n’avais que mon sac en bandoulière qui fut considéré comme un bagage à main, ce que je trouve fort drôle puisqu’il était sur mon dos c’était donc un sac à dos, nous ne faisons pas la potiche devant le tourniquet sur lequel tournent les bagages dans gens, dont le p’tit môme qui braille pour rapidement avoir le sien. Je ne peux m’empêcher de lui tirer la langue quand je passe derrière lui et qu’il se détourne pour me regarder m’en aller.  Il hurle encore plus et ça me fait rigoler.

Dehors, il fait froid, moche, sombre, bref, je n’aime pas.

- C’est pas joyeux ici, Nathan !

Je n’aime pas la pluie.

Et puis  ça serait triste de dormir dehors avec une température semblable.

Je suis Nathan dans lâcher la main de Louise qui continue de gambader d’un pas léger. Ce qu’elle peut me gaver quand elle s’y met !

- Oh ! Attend, Nathan ! Regarde !

Je fouille dans mes poches et je ressors des paquets d’arachides que j’ai prit dans l’avion.

- J’ai pensé à toi !


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan J. Williams


Messages : 146
Date d'inscription : 23/02/2015
Age du personnage : 24


MessageSujet: Re: Fly Like An Eagle [PV Nathan][Londre][TERMINE]   Sam 22 Sep - 14:32



Fly Like An Eagle
ft. Aunt Betty


Betty était là – c’était merveilleux ! Elle venait de parcourir des milliards de kilomètres alors je me demandais si son vol s’était bien passé. Pour moi, ils se passent toujours bien ! On vole dans un vrai jet privé – comme dans les films !!

Seulement, Betty n’avait pas eu la chance de venir en jet. Pour Louise, le voyage s’était bien passé mais pas pour Betty – mon Dieu, la pauvre !

-Oh ma pauvre Betty,
dis-je sincèrement désolé. Je me plaindrais à la compagnie aérienne ! Elle est sûrement dirigée par des androïdes incompétents !

C’était triste pour Betty. Seulement, dans son malheur, elle avait pu voir qu’aucun alien ne prenait l’avion. Ils voyagent autrement – mon Dieu, je ne le savais pas !

-Ne t’excuse pas, Betty
, dis-je en souriant. Tu viens de me donner une information capitale !

Je savais maintenant que nous ne devions pas surveiller les aéroports mais les autres types de transports – mon Dieu, quand Mac-Angel sera au courant de ça, elle n’en croira pas ses oreilles !

Betty avait faim alors on devait aller manger. J’avais faim aussi ! On était passé à côté d’un jeune androïde qui braillait fort – mon Dieu, j’aurais dû être moins clément et tous les éradiquer quand je suis entré en guerre avec eux. Betty lui avait tiré la langue comme arme fatale. Il braillait encore plus ce qui était très drôle !

Dehors, il faisait froid et très mauvais – c’était un horrible pays ! Mon Dieu même Ant Betty trouvait que ce n’était pas joyeux.

-Oui ! C’est aussi froid que le cœur de Tim, dis-je un peu triste.

J’allais appeler un taxi pour nous emmener dans un pub pour manger – seulement, Betty voulait me donner quelque chose. Oh mon Dieu – des cacahouètes !!!!! J’étais tout heureux.

-Oh merci Aunt Betty, dis-je en prenant les paquets et en le serrant dans mes bras. C’est mes préférés en plus !!!

J’avais appelé un taxi et il s’était arrêté. Betty et moi étions montés à l’arrière.

-Amenez-nous dans le meilleur pub de la ville, Monsieur, dis-je enthousiaste.

J’avais ouvert le paquet de cacahouètes et je l’avais tendu à Aunt Betty.

-Tiens prends-en aussi. Et Louise aussi, dis-je tout heureux de partager.

Le taximan regardait dans son rétroviseur ce qu’on faisait. Il avait le nez tout plissé – mon Dieu, qu’il était laid quand il faisait ça.

-Vous êtes Jerry The Kid ?,
dit-il d’une voix profonde.

Mon Dieu – cet homme connaissait mon identité secrète !!!

-Oui, comment le savez-vous ???,
demandais-je choqué.

-Il y a des affiches de vous partout dans la ville,
dit-il d’une voix pincées – mon Dieu, c’était un snob !

Oui, nous avions un concert alors il y avait beaucoup d’affiches de moi.

-Ce n’est pas parce que vous êtes Jerry The Kid que vous pouvez manger dans le taxi. Votre mère non plus d’ailleurs, dit-il d’un air dégoûté. D’ailleurs, elle devrait se laver un peu.

Mon Dieu – cet homme était un alien insultant !

-Ce n’est pas ma mère ! C’est Aunt Betty ! Une star internationale,
dis-je choqué par la réaction du taximan. Vous avez de la chance que Mac-Angel n’est pas là sinon, vous seriez déjà de retour sur votre planète !

Il avait haussé les épaules et avait marmonné des choses.

-Aunt Betty, n’écoute pas cet alien ! Tu es très propre, dis-je tout sourire.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aunt Betty


Messages : 69
Date d'inscription : 13/05/2017
Age du personnage : 65
Localisation : Là-bas, ici, partout


MessageSujet: Re: Fly Like An Eagle [PV Nathan][Londre][TERMINE]   Sam 22 Sep - 16:56



Fly Like An Eagle
ft. Nathan J. Williams





Je ne suis pas faite pour voler, je ne suis pas un pigeon ! Et je maintiens que si l’Homme avait été créé pour  se déplacer en volant, le Bon Dieu aurait fait en sorte qu’on puisse voler en nous plantant des ailles dans le cul !  Ce n’est pas le cas, alors tout est dit !

Mais je l’ai fait pour Nathan, à qui je ne pouvais pas refuser une demande si importante même si ça m’a valu une peur bleue. Pendant mon trajet, je n’ai pas su remplir parfaitement la mission que m’avais donné Nathan au sujet des aliens polymorphes et je m’en veux.  Sauf que Louise me rappel que ces viles créatures ne voyagent pas comme le commun des mortel, ce que je m’empresse de dire à Nathan.

Je ne suis pas fâché de quitter le berceau de l’enfer, l’aéroport et tous ces passagers androïdes de mes deux !  Louise nous suis  en gambadant, toute heureuse qu’elle est d’avoir voyagé. Le voyage m’a creusé l’appétit, cependant, et les sachets d’arachides n’ont fait que me mettre en appétit.
D’ailleurs, j’en offre à Nathan, puisque je lui en ai pris plusieurs malgré les gros yeux désapprobateurs de l’hôtesse de l’air.  Mon jeune ami est on ne peut plus heureux de son cadeau et ça me fait chaud au cœur.  Je savais qu’il serait content, alors ça valait bien les yeux méchant de l’hôtesse.
Nathan fait arrêter une voiture pour nous transporter dans l’un des meilleurs ‘’pub’’ de l’endroit.

- J’sais pas ma noire c’est…  peut-être un nom secret pour club?

Je chuchote à Louise qui me regarde d’un air inquiet et moi, de la regarder l’air de dire ‘’ Nathan ne nous amènerait pas dans un endroit dangereux de toute façon !’’.  En attendant d’arriver à destination, et d’enfin savoir ce qu’est un pub, nous partageons des arachides alors que Louise s’agite sur ton siège en regardant par sa fenêtre puis par la fenêtre arrière la ville dans laquelle nous nous enfonçons.  

Je sursaute puis fronces des sourcils quand le chauffeur interpelle Nathan un petit peu trop familièrement à mon goût. Pour qui il se prend celui là. Louise elle, se penche vers l’avant pour mieux entendre la discussion et moi, mon regard passe du chauffeur à mon beau Nathan. J’ai du mal à comprendre ce qu’il baragouine le type, avec son drôle d’accent mais  je comprends au bout du compte, qu’il n’aime pas mon odeur.

- J’ai pris un bain, vous saurez, avant de prendre l’avion ! Dans la grosse fontaine en avant de MTI ! Ça vous en bouche un coin, hein !

Non mais !

Louise lui tire la langue, lui cri des insultes mais le chauffeur ne semble même pas l’entendre.

- J’avais même coiffé mes cheveux, tu as remarqué, Nathan ?  Je les ai mouillé en léchant mes doigts et j’ai passé mes mains dans mes cheveux, comme ça !

Je lui montre comment j’ai fait en répétant chaque étape de ma coiffure élaboré.  C’est à ce moment là que le chauffeur  stoppe brusquement  sa voiture et nous demande gentiment en criant de sortir de son véhicule.

- Merci pour la promenade, monsieur !

Il me faut pousser avec mes grosses fesses pour m’extirper de la cabine sur roues mais j’ai ma Louise pour m’aider alors qu’elle pousse de toutes ses forces dans mon dos. Je ris de bon cœur jusqu’à enfin me retrouver sur mes deux pieds.

- Ça c’était drôle !  Oh !!!  Louise !

La voiture vient de démarrer mais c’t’imbécile de Louise n’a pas eu le temps de sortir de la voiture !

- AU VOLEUR !! IL A VOLÉ MON AMIE !


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan J. Williams


Messages : 146
Date d'inscription : 23/02/2015
Age du personnage : 24


MessageSujet: Re: Fly Like An Eagle [PV Nathan][Londre][TERMINE]   Sam 29 Sep - 14:31



Fly Like An Eagle
ft. Aunt Betty


J’allais emmener Aunt Betty dans l’un des meilleurs pubs les plus bons de la ville. C’est une vieux roadies anglais qui me l’avait conseillé – il s’y connaissait très bien ce roadie, je lui faisais confiance, en plus, c’était un humain ! Seulement, Louise et Betty ne savaient pas ce qu’était un pub – j’avais entendu leurs chuchotements.

-Oh oui, c’est quelque chose entre le club et la brasserie, dis-je pour expliquer aux deux femmes. On y mange des fish&chips et on y boit des bières. C’est un lieu où on ne trouve aucun alien polymorphe !

Le chauffeur s’était immiscé dans notre conversation – il était poli au départ puis il est devenu impoli. Je voyais en lui un alien polymorphe très bien caché ! Mon Dieu – cette ville était sûrement leur quartier général vu combien il y en avait dans toutes les rues ! Il était vraiment vil avec Aunt Betty qui était une star à L.A. et que tout le monde devait respecter ! Surtout qu’Aunt Betty ne puait pas ! Elle avait pris son bain dans la fontaine de MTI – seule des stars comme Aunt Betty ont le droit de se baigner dans une fontaine aussi prestigieuse !

-Mon Dieu quelle chance, dis-je en regardant Aunt Betty. J’ai toujours rêvé de me baigner dans la fontaine de chez MTI !

Aunt Betty avait même fait une très belle coiffure qui montrait toute sa beauté – elle était magnifique. Le chauffeur était un méchant alien qui essayait de dénigrer Aunt Betty – la star de L.A. ! Aunt Betty lui avait fait remarquer à quel point elle était bien coiffée. Elle avait mimé tous les stades de sa belle coiffure.

-Oh Aunt Betty, c’est…
, dis-je avant d’être coupé par le chauffeur alien polymorphe qui s’était arrêté très brusquement. Mon Dieu !, criais-je de surprise.

Il voulait qu’on descende. Il devait avoir compris que j’étais un super-héros et qu’il était dangereux pour lui de me garder à proximité – il avait peur. Il allait falloir trouver un autre taxi ou un autre pub.

Betty avait remercié l’alien polymorphe. Betty était très polie, l’alien devrait prendre exemple !

-Au revoir Monsieur l’alien,
dis-je en descendant du taxi.

Betty était dehors et rigolait avec Louise qui l’avait aidé à sortir – mon Dieu, que c’était drôle. J’avais ri aussi seulement le taxi s’était remis en marche avant que Louise ne puisse sortir. Aunt Betty avait crié.

-Mon Dieu ! Louise !!!, dis-je effaré.

Les gens dans la rue nous regardaient… Seulement, nous n’avions pas le temps de nous en préoccuper – il fallait retrouver Louise !!!! Le dîner attendra !

-Aunt Betty, il faut absolument la retrouver ! Il faut poursuivre le taxi !,
dis-je affolé.

J’avais appelé un autre taxi.

-Vite, Betty ! Monte !, dis-je en l’aidant à montrer dans le nouveau taxi.

Je m’étais adressé au taximan.

-Monsieur ! Poursuivez ce taxi,
dis-je en montrant du doigt le taxi qui avait un peu avancé mais pas assez que pour le perdre de vue.

Il s’était exécuté sans poser de question – mon Dieu, enfin un taximan qui n’était pas un alien !

-On va la retrouver, Aunt Betty,
dis-je sûr de moi et confiant.

On avait poursuivi le taxi jusqu’à être derrière lui. Les deux taxis s’étaient immobilisés à un feu rouge.

-C’est le moment, dis-je avant de sauter hors du taxi.

J’avais avancé vers l’autre taxi et j’avais ouvert la porte côté conducteur.

-Rendez-nous Louise, Monsieur l’alien !!!, dis-je d’une voix sévère.

Il s’offusquait et criait – mon Dieu, qu’il était excité ! Il avait dit qu’il allait appeler la police ! Mon Dieu – comme si la police allait écouter un alien polymorphe !

Pendant que je gérais l’alien, j’avais laissé Betty s’occuper de récupérer Louise à l’arrière. Nous formions une bonne équipe.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aunt Betty


Messages : 69
Date d'inscription : 13/05/2017
Age du personnage : 65
Localisation : Là-bas, ici, partout


MessageSujet: Re: Fly Like An Eagle [PV Nathan][Londre][TERMINE]   Sam 29 Sep - 21:37



Fly Like An Eagle
ft. Nathan J. Williams






Il est vilain le chauffeur de la voiture avec ses commentaires sur mon odeur et ma coiffure ! Ce sera quoi ensuite ? Mes habits et ceux de Louise ? Cependant, il ne s’en prend pas à la bonne clocharde !

Moi j’ai l’habitude des railleries et qu’on passe des commentaires désobligeant sur ma personne au point où je ne les entends même plus ! Ça glisse sur mon dos comme sur le dos d’une jument !

Louise relève la tête, fière, et lui tire la langue en signe de protestation.

Le chauffeur arrête sa voiture et nous demande de sortir. C’est ça, le pub ?  Je regarde  tout autour de moi par les vitres de la voiture sans vraiment repérer ce dont m’expliquait mon beau Nathan. Vaut mieux sortir de la voiture et aller voir c’est peut-être trop subtile pour mes vieux yeux.

Je m’extirpe de la voiture, aidé de Louise, qui pousse tant bien que mal sur ma graisse en enfonçant ses poings dans mes bourrelets moelleux.  Ça chatouille quand même de me faire martyrisé le gras du bide !

Quand je tombe sur les deux pieds, que je retrouve mon centre de gravité, je n’ai que le temps de me rendre compte que Nathan aussi est sorti de la voiture mais pas Louise, et que je chauffeur démarre emportant avec lui mon amie !

- LOOOOOOUUUUIIIIIISEEEEE !!!!

Oh non ! Oh non ! Ooooh noooon ! Je ne peux pas croire qu’on m’a kidnappé mon amie ! Elle qui a toujours peur de se retrouver toute seule ! Elle doit déjà hyper ventiler et pleurer toutes les larmes de son corps dans la voiture du méchant monsieur.  Heureusement pour Louise, tout comme pour moi,  Nathan garde son calme et  nous fait grimper à bord d’une autre voiture.

- Oh non pas encore des roues !

Mais pour sauver Louise, je suis prête à tout, même à un autre tour de voiture.

Nathan demande au chauffeur, beaucoup sympathique que le premier, de suivre l’autre voiture.
- Louise ! Louise ! Maaaaaa Louiiiiise !

Je ne comprends pas ce qui se passe mais la voiture arrête, Nathan sort et je l’imite aussi rapidement que mes grosses fesses me le permettent. Nathan a réussis à retrouver Louise qui me tombe dans les bras, en pleure c’te pauvre folle et l’autre chauffeur, le premier qui  s’égosille de colère.

- Vous m’aviez volé mon ami, Monsieur ! Vous ne l’entendiez pas pleurer ?

Comme est-ce possible ? Quand Louise pleure la nuit, elle empêche les pigeons de dormir ! Et quand elle chiale le jour, elle fait fuir les gens dans le parc !  

- C’est un polymorphe, Nathan ! C’est un polymorphe qui a voulu kidnapper ma Louise !

Il faut que tout le monde sache que les polymorphes  kidnappent même les femmes d’âge mûres innocentes ! Et je parle assez fort pour que les gens autour de nous s’arrêtent.



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan J. Williams


Messages : 146
Date d'inscription : 23/02/2015
Age du personnage : 24


MessageSujet: Re: Fly Like An Eagle [PV Nathan][Londre][TERMINE]   Sam 6 Oct - 12:10



Fly Like An Eagle
ft. Aunt Betty


Mon Dieu – Louise venait d’être enlevée !!! C’était terrible !!! Je ne pouvais pas croire que cet alien polymorphe avait osé faire un tel enlèvement ! Ils enlevaient des gens innocents – c’était cruel !!!

Il fallait réagir !! J’avais pris mon courage de super-héros en main et nous avions embarqué dans un autre taxi pour poursuivre celui où était coincée la pauvre Louise ! Aunt Betty n’aimait pas beaucoup les voitures mais il fallait monter dedans pour sauver Louise. Ma pauvre Betty était affolée et criait après sa pauvre amie perdue ! Mon Dieu – quelle situation de crise !!!

J’avais demandé au taximan de suivre l’autre taxi – il nous fallait récupérer Louise. Betty criait toujours après elle. C’était déchirant ! La pauvre Louise devait être dans tous ses états. Elle était sensible, Louise !

-Ne t’en fais pas Aunt Betty, on va la retrouver !,
dis-je confiant.

Nous avions rattrapé le taxi du méchant alien polymorphe et j’étais sorti suivi d’Aunt Betty pour aller dire ses quatre vérités au chauffeur. Aunt Betty avait récupéré Louise pendant que je m’expliquais avec l’alien polymorphe. Louise était heureuse de nous retrouver – mon Dieu, quelle frayeur ! Betty avait demandé à l’alien s’il n’avait pas entendu Louise pleurer. Mon Dieu, elle pleurait tellement fort – il aurait dû l’entendre, c’était sûr et certain !

-Vous êtes complètement cinglés !,
dit-il vraiment fâché.

Il faisait semblant de ne pas avoir entendu Louise !

-On n’est pas cinglés !!! Vous avez enlevé une femme ! C’est horrible,
dis-je choqué par la réaction de l’alien polymorphe.

Betty criait que c’était un polymorphe – mon Dieu, elle avait raison. Les gens autour de nous s’étaient arrêtés et cherchaient à comprendre ce qu’il se passait.

-Oui, Betty a raison ! Vous êtes un alien polymorphe. Vous avez enlevé Louise pour nous déstabiliser ! C’est vraiment horrible !,
dis-je toujours choqué.

L’homme s’était emballé – oh mon Dieu, il est énervé !

-Laissez-moi tranquille ! Partez d’ici sinon j’appelle la police, dit-il fermement.

Mon Dieu, il nous menaçait ! Je ne pouvais pas combattre cet alien devant tout le monde au risque de mettre en danger Betty et Louise ! Il fallait partir !

-Mon Dieu ! Vous aurez des ennuis, un jour, vous verrez !, dis-je avant de m’éloigner pour rejoindre Betty. Vite, Betty, partons ! Allons au pub, dis-je en montrant du doigt un pub un peu plus loin.

Je n’avais pas fait attention aux yeux de merlans fris des gens qui avaient regardés la scène – les Anglais étaient bizarres de toute façon…

-Tu pourras manger tout ce que tu veux et Louise aussi, dis-je en entrant dans le pub. Oh mon Dieu !, rajoutais-je en m’arrêtant alors que dans le pub, il y avait une grande affiche de The Burning Fire. Regardes Betty ! Une affiche avec mon groupe !

J’étais fier de pouvoir la montrer à Betty même si – sur l’affiche – c’était encore Howie en avant plan.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aunt Betty


Messages : 69
Date d'inscription : 13/05/2017
Age du personnage : 65
Localisation : Là-bas, ici, partout


MessageSujet: Re: Fly Like An Eagle [PV Nathan][Londre][TERMINE]   Sam 6 Oct - 17:08



Fly Like An Eagle
ft. Nathan J. Williams





Je viens de vivre les minutes les plus affolantes de toute ma vie ! On m’a volé mon amie et on l’a amené en voiture jaune très loin de moi !
Heureusement que je me trouvais en compagnie de mon beau Nathan sans quoi, je ne sais pas ce que j’aurais fait !

Louise est fragile, même si elle donne l’impression d’être forte.

Et moi sans elle, je ne serais plus jamais la même ! Louise est la seule personne en ce monde qui me comprend parfaitement. Même mon beau Nathan ou mon beau Cash ne savent pas autant de mes secrets comme ma Louise.

Pendant qu’elle est seule dans son taxi, je me sens comme dépossédée de la moitié de moi-même.

Nathan parvient à nous faire rattraper le taxi du vilain chauffeur et à sauver ma Louise en la faisant sortir de là ! J’ai juste le temps de la réceptionner pour la consoler avant de crier en pointant le premier chauffeur qu’il est un  affreux polymorphe, ce qu’il nie  avec véhémence  en menaçant d’appeler la police.

- Nous aussi on va appeler la police ! On va appeler Jordy ! Il va vous botter les fesses vous allez voir !

Il nous faudra beaucoup pour nous remettre de nos émotions.

Nathan a les arguments qui faut en nous dirigeant vers le pub et en suggérant que nous pourrons manger tout ce que nous voulons.

- Il y aura des nuggets et des burgers ?

J’ai déjà oublié la péripétie que nous venons de vivre et le grondement de mon estomac  témoigne de ma nouvelle priorité.

Louise me fait tourner la tête en direction de ce que me pointe Nathan.

- Oh ! Magnifique ! Oh !! Nathan ! C’est toi ! C’est toi, Nathan !

Je suis émue.

Aux larmes.

Nathan, si jeune et si plein de talent se retrouve sur une affiche plus grande que nature dans un pays qui je ne connais même pas.  Je fais abstraction de la chenille poilue pour aller faire un câlin au Nathan de papier.

- Je pourrai en avoir une en souvenir, une toute petite ?

Des fois, je pourrais la regarder le soir avant de dormir. J’aimerais bien ça.

Louise nous tire tous les deux par la main. Elle a repéré le fameux pub et nous y entrons. L’endroit est sombre, emboucané et on y parle fort. Il y a aussi un chansonnier au fond de la salle. Je garde mes bras tout contre moi en renonçant ma tête dans mes épaules et je reste droit comme un « i » jusqu’à ce qu’on prenne place à une table.

Louise a déjà les yeux sur la carte et me joue du coude pour me montrer qu’il n’y a pas de nuggets ou de burger.

- Prend un fish n’ chips c’est écrit en premier là, ça doit être bon…

J’ai aucune idée de ce que c’est mais j’en veux plusieurs pour apporter.

- J’vais dormir dans quel parc, cette nuit Nathan ? Il y aura des pigeons aussi ?


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan J. Williams


Messages : 146
Date d'inscription : 23/02/2015
Age du personnage : 24


MessageSujet: Re: Fly Like An Eagle [PV Nathan][Londre][TERMINE]   Mar 9 Oct - 14:04



Fly Like An Eagle
ft. Aunt Betty


Mon Dieu – cet alien polymorphe voulait appeler la police ! Seulement, Betty était prête aussi à appeler Jody ! Jordy c’était le nom que Betty donnait à l’inspecteur Damian Keller.

-Oui ! Jordy ne va pas vous rater !, dis-je en appuyant ce qu’Aunt Betty venait de dire.

Seulement, on ne pouvait pas rester ici ! On ne savait jamais si cet alien avait des alliés – je ne pouvais pas mettre Betty et Louise en danger ! Surtout sans Ron et Mac-Angel !

Alors, je nous avais emmenés au pub. Ce n’était pas le pub que le roadie m’avait conseillé mais c’était un pub qui avait l’air plutôt bien. Il fallait le meilleur pour Aunt Betty – c’était une star !!! Elle m’avait demandé s’il y aura des nuggets et des burgers.

-Je l’espère, dis-je en souriant. Tu sais, les gens de cette ville sont vraiment bizarres ! Ils roulent même du mauvais côté, dis-je un peu choqué. S’il n’y en a pas, c’est que ce n’est pas un vrai restaurant !

Une carte sans nuggets et burgers, c’est un crime !

J’avais tout de suite remarqué un grand poster de The Burning Fire près du pub. Il y avait ma tête dessus – mon Dieu, que j’étais beau ! Je ne faisais pas attention à la tête d’Howie qui prenait toute la place. Sa sœur était bien plus belle que lui – elle avait pris toute la beauté des Stones.

Aunt Betty était émue et s’était exclamée devant le poster.

-Oui c’est moi !,
dis-je tout heureux que ça la rende heureuse.

Elle avait fait un câlin au poster. Les gens autour de nous nous regardaient bizarrement. Mon Dieu, ces Anglais étaient vraiment spéciaux !

Aunt Betty en voulait une en souvenir.

-Oh oui ! Je suis sûr que Tim en a plein,
dis-je avec un grand sourire. Je lui demanderais de t’en donner une très grande !!!

On était entré dans le pub tiré par Louise – elle devait avoir très faim pour être si pressée ! On s’était installé à une table et on avait pris la carte. Mon Dieu – il n’y a ni burgers, ni nuggets ! C’est horrible ! Aunt Betty et Louise s’étaient résignées à prendre le fish n’chips.

-Oh oui, je vais prendre ça aussi, dis-je un peu triste qu’il n’y ait pas de burgers et de nuggets. C’est quand même horrible et triste d’avoir un menu sans nuggets ou burgers… Les gens ici sont vraiment très bizarres, dis-je assez fort pour que les gens autour de nous se retournent pas très content de ma remarque.

Mon Dieu et ils sont susceptibles aussi !

Aunt Betty ne savait pas dans quel parc elle allait dormir cette nuit.

-Aunt Betty, cette nuit, tu ne dormiras pas dans un parc mais dans ma chambre d’hôtel !, dis-je avec un grand sourire. C’est une grande chambre et il y a de la place pour nous deux ! Tu verras, tu vas beaucoup aimer ! Ici, les parcs sont remplis d’aliens polymorphes. Il ne faut pas y dormir surtout qu’il fait froid !

J’étais heureux d’annoncer ça à Betty. Elle dormait toujours dehors – c’était bien de dormir un peu au chaud.

On avait passé commande même si le serveur nous avait fait remarquer qu’on parlait trop fort… Mon Dieu – ces Anglais sont horribles…



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aunt Betty


Messages : 69
Date d'inscription : 13/05/2017
Age du personnage : 65
Localisation : Là-bas, ici, partout


MessageSujet: Re: Fly Like An Eagle [PV Nathan][Londre][TERMINE]   Ven 12 Oct - 17:33



Fly Like An Eagle
ft. Nathan J. Williams






Toute cette frayeur m’a grandement creusé l’appétit, tout comme celle de Louise. Mais, celle-là, elle a toujours faim ! Je la soupçonne même d’avoir caché des cookies quelque part dans notre parc parce que souvent il y a des graines autour de moi le matin quand je me réveille.

Sauf que sur la carte, tout est écrit très petit et même en plissant les yeux, je n’arrive pas à voir d’hamburgers ou même des nuggets proposés. J’ai bien peur que Louise et moi allons devoir improviser et nous risquer à choisir quelque chose qu’on mange dans le vrai monde !

- Quel genre de monde peut ignorer des nuggets ?

Mon beau Nathan est aussi d’avis que ça ne fait aucun sens et l’exprime tout aussi fort ce qui nous vaut plusieurs têtes qui se retournent pour nous dévisager. Et moi de leur fait ‘’coucou’’ de la main avec un grand sourire.

- Tant qu’on mange, hein, mon beau Nathan ! Et ça dit ‘’ chips’’  ! Moi j’adore les chips

Tout comme Louise qui se lève de sa chaise pour danser autour de la table en chantant son amour pour les chips.

- Elle préfère celles à saveur de barbecue. Elle aime ça quand la langue lui pique. Une fois, on en a trouvé un gros sac dans le présentoir d’un magasin. Il avait dû oublier de le ranger ! Nous l’avons prit et mangé en marchant et après la langue nous piquait et nous avions très soif !

Je tire de la langue pour montrer à Nathan combien elle pendait, notre langue, après un sac entier de chips barbecue.

Louise fait un câlin à Nathan au passage et revient s’installer sur sa chaise au moment où je demande où sera le parc dans lequel nous dormirons cette nuit.

Pas de parc.

Mais une chambre.

- Oooooooooooh ! Dans une chambre ?

Je n’ai pas dormis dans une vraie chambre depuis une éternité. Et Nathan dit que les parcs ici sont dangereux. À voir comment on a voulu kidnapper ma Louise, j’ai pas de difficulté à le croire. Il fait froid aussi, il a raison. Je n’aime pas ça ici, tout est gris, tout est froid et donne l’impression d’être trempé !

- Et je pourrai aussi prendre un bain, avec plein de mousse ? Il y aura un canard ? Et j’aurai un bonnet de douche pour protéger ma belle coiffure ?

J’ai quand même ma fierté !

Y’a une dame, belle… jusqu’à ce qu’elle ouvre la bouche et que ses dents toutes croches m’effraient. Je ne peux pas faire autrement que de toucher mes propres dents jaunies. Moi elles sont droites, mes dents !

Et Louise de s’étirer par-dessus la table pour pointer a quelques centimètre à peine du visage de la dame, ses dents monstrueuses. Je tape sur le bras de Louise pour la faire reculer mais elle continue de pointer.

- Elle dit quoi  la dame, Nathan ? C’est en anglais ?  J’COMPREEEEEEENDS PAAAAS M’DAME !

Je pourrais perdre mon calme mais j'ai l'impression qu'elle se moque de nous en parlant d'un anglais vraiment étrange. Peut-être que c'est à cause de ses dents ?

- Fiiiiiiish n chiiiiips pour manger, ok ?

Et Louise de lui faire de grand signe pour lui faire comprendre qu'elle aussi en veut.



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan J. Williams


Messages : 146
Date d'inscription : 23/02/2015
Age du personnage : 24


MessageSujet: Re: Fly Like An Eagle [PV Nathan][Londre][TERMINE]   Jeu 18 Oct - 13:05



Fly Like An Eagle
ft. Aunt Betty


Mon Dieu, il n’y avait pas de nuggets – c’était un crime !

-Les aliens polymorphes, dis-je pour répondre à Betty. Il n’y a qu’eux qui peuvent ignorer les nuggets !

Seulement, Betty ne s’en était pas plainte – moins que Louise en tout cas. Elles avaient commandé des fish&chips et moi aussi. Ça devait être bon ! Surtout avec le mot « chips » - Betty avait raison !

-Oh oui, j’adore les chips aussi !, dis-je en m’exclamant.

Je me demandais si on allait nous servir des chips au poisson… Oh mon Dieu, j’espérais que ça sera bon – le roadie m’avait dit que oui mais on ne pouvait pas toujours leur faire confiance !

J’avais écouté Betty me parler des goûts de Louise en matière de chips. Les chips barbecue – c’était succulent !!! Je les adorais aussi ! J’étais pendu aux lèvres d’Aunt Betty et de son histoire de chips. Quand elle racontait les choses c’était toujours passionnant ! Ça semblait ennuyer les gens autour de nous – surtout quand Betty a tiré la langue pour m’expliquer – mais ça n’avait pas d’importance.

-Oui, les chips ça donne soif ! Un jour j’ai mangé trois paquets d’affilés et j’ai dû boire plein de coca pour tout faire passer,
dis-je en me disant que manger trois paquets de chips aurait sûrement plu à Mac-Angel.

J’avais dit à Betty que ce soir elle n’aurait pas à dormir dans un parc mais dans ma chambre d’hôtel. Elle était très grande et on aura suffisamment de place pour nous trois – Louis ne prenait pas tellement de place.

-Oui dans une chambre !, confirmais-je avec un grand sourire.

Betty avait envie d’un bain ! Elle aura tout le loisir d’en prendre un quand on sera rentré – en espérant avoir un bon taxi cette fois !

-Oui, il y a un bonnet de douche,
dis-je avec un grand sourire. Mais pas de canard… Mais j’en demanderais un à la réception !

Ils devaient sûrement avoir des canards ! Qui prend son bain sans canard ?

Une dame était arrivée – mon Dieu, elle était jolie ! Seulement, elle avait ouvert la bouche. Mon Dieu – quelles horribles dents !!! Elle parlait Anglais avec un très drôle d’accent. Ce n’était pas du tout le même que Tim ! C’était quelque chose entre Howie et Tim – c’était incompréhensible !!

Louise l’avait pointé du doigt et Betty avait rappelé son amie à l’ordre. Seulement, Betty ne comprenait pas – elle non plus – ce que disait la femme.

-Oh oui je crois que c’est de l’Anglais… Mais pas le même que Tim, dis-je pensif et essayant de décrypter ce que disait la dame.

La femme m’avait semblé s’agacer – mon Dieu, tout le monde s’agace ici ! Pourtant Betty était claire quand elle avait commandé un fish&chips.

-Oui, trois fish&chips, Madame, dis-je en imitant l’horrible accent de la femme. Et trois cocas aussi !

La femme m’avait foudroyé du regard.

-C’est pas parce que vous êtes une star que vous pouvez vous foutre de moi,
dit-elle fâchée.

Mon Dieu, qu’est-ce qu’elle venait de dire ? Je n’ai absolument rien compris. Aurait-elle demandé que je répète ?

-Trois fish&chips et trois cocas…,
répétais-je toujours avec le même accent.

Elle avait grommelé et avait écrit sur son petit carnet.

-D’accord ! Je vous apporte ça !,
dit-elle non sans nous montrer sa mauvaise humeur.

Je m’étais tourné vers Betty…

-Tout le monde est toujours fâché dans ce pays. C’est dingue, dis-je un peu choqué.

Seulement, je ne m’attendais pas à ce qu’un homme arrive. Il avait un beau costard et était trop bien habillé pour être un simple serveur. Il avait l’air sévère – mon Dieu !

Il s’était avancé vers notre table.

-Je vous prie de bien vouloir sortir de ce restaurant. Vous perturber les clients et insulter mes employés
,
dit-il avec un accent identique à celui de Tim.

J’étais choqué. Il nous mettait dehors.

-Mon Dieu ! Mais Betty et Louise n’ont pas encore mangé !
, dis-je choqué.

-Dehors !, répliqua-t-il sur un ton très strict.

Mon Dieu, quel drôle de pays !



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aunt Betty


Messages : 69
Date d'inscription : 13/05/2017
Age du personnage : 65
Localisation : Là-bas, ici, partout


MessageSujet: Re: Fly Like An Eagle [PV Nathan][Londre][TERMINE]   Jeu 18 Oct - 20:34



Fly Like An Eagle
ft. Nathan J. Williams






L’idée de dormir dans une vrai chambre me plaît mais j’ai peur de m’y sentir à l’étroit. Je suis habituée de regarder les étoiles et sentir la brise dans les cheveux et sur mon visage. Entendre roucouler mes pigeons et sentir la rosée me recouvrir comme un fin linceul.  Je devrais être en mesure de m’accommoder du plancher surtout si j’ai droit d’aller faire un petit plongeon dans la baignoire mais à condition d’avoir un bonnet hein ! Je n’ai pas envie de ruiner ma mise en plis !

Et ça me fait penser que je pourrai montrer mes beaux orteils à Nathan, encore partiellement peinturées du vernis de Mademoiselle Maria !  Elle serait fière de voir que j’y fais très attentions à mes orteils !

Puis je me sens tout de suite plus encline à dormir dans la chambre si en plus, j’ai droit à un petit canard jaune pour le bain. Bon, Nathan n’en est pas certains mais il peut toujours se renseigner ! Moi, ça me va et à Louise aussi !

J’allais proposer une bataille de mousse de bain quand une jolie demoiselle s’avança vers nous pour savoir ce que nous voulions manger. Pas de nuggets, pas de hamburgers, ce pays est étrange de chez étrange !  Mais Louise et moi avons vraiment très faim et les chips du fish n’ chips semblent nous parlent alors c’est ce que nous décidons de prendre seulement, la dame aux dents de la mer comprendre rien ou refuse de nous comprendre.

J’adhère à cette seconde hypothèse d’autant plus que je m’y suis faite avec les années ! C’est donc  sans me soucier des gens autours de nous que je répète et surtout pour que Louise cesse de la pointer du doigt.

Même Nathan semble exaspérer et répète a son tour que nous voulons trois repas. Nous sommes trois, chacun veut son propre plat ! Il me semble que c’est l’évidence même qui parle !

La dame tourne des talons et s’en va et Louise de  multiplier les singeries dans son dos ce qui me fait bien rigoler.

- Je ne l’aime pas ce pays ! J’ai hâte que tu sois rentré chez nous !  On ira dans mon par cet on mangera des nuggets à s’en faire péter le pantalon !

Au moins dans mon parc, les gens, s’ils ne veulent pas me voir, ils font un détour !

Et pour en ajouter, un homme en costume s’approche de nous avec un air mauvais. Oh ! Je les vois venir de loin ceux-là et je sais déjà, tout comme Louise qui s’agite d’avance qu’il ne vient pas nous voir pour nous chanter la pomme !

- Oh ben vous êtes pas sympa vous ! Et Louise fait dire que votre cravate est hideuse !

C’est vrai qu’elle l’est ! Grise avec des lignes orangées ! Mon mouchoir de poche est plus ragoûtant que cette cravate !

L’homme  nous chasse.

J’en suis chagrinée mais je ne veux pas le montrer à Nathan. Le pauvre ! Il s’insurge que nous n’avons pas encore pu manger !

- C’est pas grave Nathan ! Qui veut manger  des chips de fish de toute façon ?!

Louise pleure a fendre l’âme, c’te gamine !  

- Pleure pas ma noire ! J’ai encore des cacahuètes de l’avion dans les poches !

Ça vaut tous les  chips du monde ! Elles craquent sous la dent et elle donne une bonne haleine en plus !

Gardant ma tête bien haute, les bras par-dessus/dessous avec Nathan et Louise, nous sortons du restaurant… sauf que… ben sauf que j’avais coincé la nappe dans mon pantalon pour faire comme une serviette de table et que j’ai oublié ce petit détail et qu’en me levant et en me dirigeant vers la porte, je tire dessus et ramène tout au sol dans un grand fracas de bruit.

- Oh ben je suis pas désolée hein !

Dehors,  j’éclate de rire, me tenant le ventre sous le regard consterné, limite outré de Louise.

- Bon ! Bah si nous allions à l’hôtel à la place ! Ils ont a mangé là-bas ?




@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nathan J. Williams


Messages : 146
Date d'inscription : 23/02/2015
Age du personnage : 24


MessageSujet: Re: Fly Like An Eagle [PV Nathan][Londre][TERMINE]   Dim 21 Oct - 13:24



Fly Like An Eagle
ft. Aunt Betty


Les gens n’étaient vraiment pas gentils ici – ils étaient même odieux ! Je commençais vraiment à me dire que ce sont tous des aliens polymrophes de la pire espèce. Je ne voyais pas d’autres raisons à un tel acharnement sur nous. Aunt Betty avait hâte de renter. Oh mon Dieu – Los Angeles me manquait déjà aussi et Mac-Angel surtout…

-Oh oui !!! Je viendrais manger des nuggets avec toi dès que je rentre à L.A.
, dis-je tout heureux et en me disant que j’emmènerais Mac-Angel avec moi pour partager ce repas avec Betty.

Là, on allait simplement manger des chips au poisson – oui, c’était sûr que ça ne sera pas meilleur que ça. Seulement, j’avais pensé trop vite parce qu’un homme un peu trop bien habillé – c’est suspect… - était venu nous voir à notre table. Il voulait qu’on parte ! Mon Dieu qu’il est ignoble !!! Aunt Betty et Louise avait raison sur son compte – et sur sa cravate !

-Oui vous êtes ignoble,
dis-je en renchérissant. Et il n’y a pas que votre cravate qui est hideuse, votre coupe de cheveux aussi !

Il avait une hideuse personnalité aussi – c’était sûrement le chef des polymorphes de Londres et le taximan était son bras droit ! Cette ville était infestée de ces créatures horribles et nous ne pouvions rien contre eux en si petit nombre.

Aunt Betty avait dit que tout ça n’était pas grave et que – de toute façon – des chips de fish, ça n’était sûrement pas bon.

-Tu as raison, Aunt Betty,
dis-je en hochant la tête.

Seulement, je voyais que ça attristait quand même Betty… Louis pleurait – la pauvre. Mon Dieu, j’étais tellement triste pour elles. Je ne pensais pas qu’on pouvait se faire jeter comme ça juste parce que… Nous n’avions rien fait de mal, en fait ! Mon Dieu – c’était injuste !

Betty avait encore des cacahouètes.

-Oh oui ne pleure pas Louise. Je veux bien te laisser ma part de cacahouètes, dis-je en souriant.

J’avais soutenu Betty pour sortir de table. Seulement, Aunt Betty avait embarqué la nappe avec elle et tout ce qu’il y avait sur notre table était tombé par terre. J’avais ri – c’était très drôle !!! Les gens d’ici ne méritaient que ça ! Betty n’était pas désolée et c’était encore plus drôle !!!

On était sorti et le rire de Betty s’était mélangé au mien. Mon Dieu qu’est-ce qu’on avait ri !

On s’était arrêté pour élaborer la suite du programme.

-Oui, il y a un restaurant à l’hôtel. De là, ils ne peuvent pas nous chasser, dis-je avec un grand sourire. Tu verras, l’hôtel est très beau et tu pourras prendre un très bon bain et dormir au chaud !

J’étais heureux de pouvoir offrir ça à Betty.

Nous avions pris un taxi et avions terminé la journée sans autre encombre.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fly Like An Eagle [PV Nathan][Londre][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fly Like An Eagle [PV Nathan][Londre][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les gros bras(Sybille et Nathan)
» Nathan et Sybille (Pv : Syb' <3)
» Sybille a besoin de se défouler {Nathan
» Présentation Virginie/Nathan.
» Nathan et Syb' (Avant l'enlèvement de Sybille)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Tournées :: Dynamite Tour 1983-