AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Eydis "Luna" O'Rare
Invité



(HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] Empty
MessageSujet: (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé]   (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] I_icon_minitimeDim 11 Nov - 21:37


The Book

ft. Cash Izbel


Un chewing-gum en bouche, je parcours le journal en attendant mon rendez-vous de 11h. Il est 11h15, et il est en retard. Tout mon matériel est prêt, le dessin est prêt, et j'ai foutrement rien d'autre à faire que de lire les petites annonces. Celles de l’hebdomadaire de la semaine passée qui traîne encore sur le comptoir. C'est bien la troisième fois que je me dis que je dois le jeter, mais il est toujours là. Ce serait la bonne occasion de le faire, vu que j'y pense, mais non, je le parcours comme si je le découvrais. Juste pour tromper mon ennui.

A la radio, un vieux tube des Clash fait trembler les petits baffles. Les mêmes qui crient et crachotent par moment. Compréhensible, vu son âge. Cette radio, je l'ai récupérée du salon de mon maître d'apprentissage, quand il a ouvert son salon. J’avais dessiné mes premières esquisses en écoutant les Beatles qu’elle diffusait gaiement. Cela me paraît tout naturel que j’ai voulu la reprendre avec moi, en souvenir de ce belles années. Malgré les grésillements de plus en plus fréquents.
D'ailleurs, Miguel me tanne à chaque fois qu'il vient pour qu'il la bidouille un peu, histoire qu'un meilleur son en sort, mais je le fous à la porte à chaque fois, affirmant que cela viendrait à changer l'ambiance du salon. En réalité, je n'avais juste pas envie de l'entendre étaler son savoir alors qu'il serait occupé à assassiner ma radio, utilisant des mots compliqués pour dire que les baffles sont justes vieux, usés, fatigués. Puis c'est pas si catastrophique que ça ! Y'a du son qui sort et on comprend les paroles, c'est amplement suffisant.

Enfin je dis ça, mais dans les concerts, c'est une autre histoire. Je peux être emballée comme une dingue en arrivant sur place et vite déchanter si le son est merdique. Ça m'est arrivé une fois, j'étais tellement déçue que j'ai fait marche arrière. Miguel s'est tellement foutu de ma gueule que je lui ai boudé dessus pendant une semaine ! Mais j’ai dû capituler lorsque le phare de ma voiture a rendu l’âme. Un coup de téléphone pour qu'il vienne régler le problème et la paix était restaurée. On dirait que ma bagnole le fait exprès. Dès que nous sommes en discorde, il y a toujours un truc qui tombe en panne et je suis obligée de l’appeler en renfort. Quoi qu’il en soit, c'est quand même bon d'avoir un frère mécano et bricoleur !

"Hé, Luna, tu sais où est mon book de flash pour la flashday du week-end prochain?"

Je sors de ma torpeur quand mon collègue me bouscule pour fouiller en dessous du comptoir, vociférant des injures destinées à lui-même, à Satan, à son book et au "foutoir monstre qui règne ici !". Rattata (c'est son nom d'artiste, on s'entend) avait encore perdu son book... Je vais finir par croire qu'il fait exprès aussi, juste pour pouvoir foutre le bordel dans le salon et râler que c'est notre faute.

" Regarde près de l'entrée."

- Il y est ?

"Nan, mais comme tu seras près de la porte, tu pourras sortir mettre le boxon ailleurs."


- Très drôle. Si tu ne m'aides pas à le retrouver je te donnerais pas les places de concert que ton frère est venu déposer ce matin alors que tu faisais la grasse mat. '"

Je retiens mon souffle et me lève de mon siège, indignée.

"T'as pas le droit de faire ça, Rat ! Donnes les moi tout de suite ou je t'en colle une ! "

Je m'avance vers lui, tendant la main toutes griffes dehors, prête à lui arracher MES places de concerts. Pas besoin de forcer une colère, ça se voyait direct sur ma tête que j'étais sérieusement pas en train de rigoler. Et quand j'ai cette tête là, tout le monde sait qu'il faut pas m'chercher plus longtemps. C'est donc avec un regard de dépit que Rat se tourne vers moi, les mains en l'air.

- J'aimerais bien, mais je les ai rangées dans mon book...

"Rhaaaa, bordel, Rat ! C'est à chaque fois la même histoire ! Tu l'as vu quand pour la dernière fois? J'ai pas de temps à perdre, mon client va bientôt arriver. "

- J'en sais rien, moi. Je l'avais entre les mains quand Miguel est arrivé, puis après pouf, plus rien.


Je me passe les mains sur le visage, exténuée par ce mec. Il aura ma peau un jour... Mais pas le choix, si je veux aller au concert de ce soir, me faut ces places. Non seulement parce que je meurs d'envie d'y aller danser, chanter et mater des beaux gosses, mais surtout pour refiler à un certain Marcus la came que Monsieur Big m'a confié avant-hier.

- Tu lui donnes la came, et tu fais comme s'il ne s'était rien passé. Après ça, tu t'amuses comme toi seule sait le faire. Je donnerais les places à ton frère. Profites-en pour inviter des gens. Ciao ma belle, avait-il dit avant de m'embrasser sur le front comme un padre et de quitter mon arrière-boutique avec un de ses larbins à qui je venais de tatouer un gun sur le mollet gauche.

A chaque fois qu'il vient, il se couvre (au cas où y'aurait des gens trop curieux sur sa visite à mon salon) avec un énième tatouage offert aux employés de sa blanchisserie. C'est pas con, ça me fait de l'argent et au moins j'ai une bonne excuse si on me pose des questions.

- Hé ! Ho ! Luna ?! Tu rêve ou quoi ? Tu m'aides pas à chercher, là !

Je cligne des yeux, me focalise sur ce qui se trouve devant moi. Ha... oui...La carte des prix pour les piercings. Je la repousse plus loin sur la table basse, reprenant mes recherches.

Au même moment, la porte du salon s'ouvre, laissant entrer une rafale de vent qui envoie valser mon journal du comptoir, en ligne direct sur ma tronche.

©️ Billy Lighter



Dernière édition par Eydis "Luna" O'rare le Sam 9 Mar - 23:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cash Izbel
Cash Izbel


Messages : 769
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


(HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé]   (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] I_icon_minitimeSam 17 Nov - 11:04



The Book
ft. Eydis « Luna » O’Rare


Billly était à l’hôpital… Lenny était chez MTI. J’étais resté avec Lenny une bonne partie de la journée. Mais trainer à fumer dans son bureau, à la longue, même avec une guitare sur les genoux pour m’occuper, ça devenait long. Et les murs blancs aseptisés de  MTI m’oppressaient et me rappelaient l’hôpital où je venais d’aller voir Billy…

Comme si j’étais piégé toujours dans la même pièce.

Alors j’étais parti, pendant que Lenny s’était éclipsé pour aller pisser. J’avais besoin de bouger, de voyager, de faire cesser les tremblements du manque qui commençaient à me prendre… Le Désert me manquait.

Mais peut-être pour la première fois, Billy me manquait encore plus.

Je montai à bord de la CRX et traçai ma route de Downtown à l’Eastside, laissant derrière moi la tour MTI et sa jumelle de BSC.

A défaut de pouvoir trouver une porte menant directement à mon royaume, je serpentai jusqu’aux tréfonds sombres de Los Angeles… Vagin immense et fertile incubant des créatures plus magnifiques et atypiques les unes que les autres. Certaines noires, par opposition aux êtres de paillettes de Hollywood… D’autres cachant cette noirceurs sous des encres de couleur qu’ils s’injectaient directement sous la peau.

Comme moi je m’injectais de l’héroïne.

C’était au contact de ces créatures que je voulais me ressourcer, trouver un compromis entre…

Ce qui était réel.

Et ce qui ne l’était pas.

Je connaissais une femme, pas une harpie, pas une Déesse… Une passeuse… Une femme qui, un jour, peut-être enverrai Charon se noyer dans l’eau du Styx pour prendre sa place… Et nous faire tous passer de l’autre côté.

Mais jamais plus je ne le ferai. Pas sans Billy.

C’était The Burning Fire qui avait trouvé les mots justes…

And if you go, I wanna go with you
And if you die, I wanna die with you

Take your hand and walk away


The Burning Fire qui avait la chance de parcourir les routes et de diffuser sa musique à qui voulait l’entendre… Quand nous étions coincés dans l’enfer de Los Angeles.

Mais plus pour longtemps… Lenny me l’avait promis. Il voulait juste trouver un associé pour l’épauler. Il voulait attendre que Billy soit remis. Mais ensuite, les portes du studio s’ouvriraient à nous… Et nous avions beaucoup de haine à déverser.

En attendant, donc…

En attendant, donc… J’allais graver ce dernier chapitre que nous venions d’écrire, Billy et moi, à même ma peau.

Et la seule qui pourrait comprendre ce que je voulais, c’était Luna. Lunatic.

Cette fois, ce n’était pas sa fonction de passeuse qui m’attirait… Ce que je voulais, c’était qu’elle exerce ses talents sur moi.

La petite sœur de Gaïana… Peut-être que je verrai sur sa peau un tatouage qui trahirait que par-delà le Styx, Luna pourrait me mettre en communication avec ma Nymphe…

J’entrai dans le salon de tatouage qui n’était qu’une des facettes de l’endroit… Et le courant d’air envoya voler un journal dans la figure de Luna. Je refermai la porte avec un sourire, caché derrière mes cheveux et mes lunettes de soleil…

Puis m’approchai lentement du comptoir.

-Salut…

J’enlevai mes lunettes de soleil pour qu’elle voie mes yeux noirs à la fois fatigué du passé et avides de l’avenir.

-J’ai des blessures à faire parler…

@ Billy Lighter



Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



(HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé]   (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] I_icon_minitimeMar 20 Nov - 20:58


The Book

ft. Cash Izbel


“Bordel!”

Je repousse le journal de mon visage et tente de me relever pour accueillir le client qui vient d’entrer. Je stoppais net en voyant Cash, tout sourire et yeux ténébreux, de l’autre côté du comptoir.

Il... Il va quand même pas venir me demander de la came ici??

La première fois qu’on m’a dit que j’avais un “paquet” à livrer à Cash Izbel, j’ai rigolé. Je sais que je suis un peu naïve pour certaines choses, mais réussir à me faire avaler ça, c’est gros quand même. Mais quand j’ai vu le visage impassible de M.Big, j’ai vite ravalé mon petit sourire.

“Nan… Sérieux ? Et c’est à moi de lui donner ? En personne ? Je vais le voir? Merde… Je dois utiliser un nom de code ?” Ai-je demandé, toute fébrile.

Autant dire que ce jour-là, j’étais une gamine dans un magasin de jouets. Rencontrer une Star en personne, en tête-à-tête… le rêve de toute groupie qui se respecte. Évidemment, on évite de souligner le côté secret de ma mission, que je ne peux pas crier sur tous les toits, blablabla. Mais au moins ça me rapproche de mon rêve ultime : me marier avec une star ! Et vivre ma vie de princesse du rock.

Bon, ok, jusqu’à présent je n’ai rencontré que Cash comme grande star, mais ça me convient. Son côté mystérieux et complètement décalé a son charme, et puis il est pas mal du tout. Ses cheveux en bataille, sa peau bronzée et chaude (du moins elle en a l’air vu d’ici) que je peux entrapercevoir près de son col de chemise en ferait baver plus d’une.

Sans oublier son regard sombre, énigmatique... Quand on réussit à le discerner derrière ses boucles, bien sûr. Une expression étrange brille dans ses yeux d’ailleurs. Une expression troublante, qui semble mêler tant de sentiments forts et contradictoires à la fois, et fait fondre mon petit cœur artichaut tout mou. Pour une fois, je fais preuve d’un peu d’empathie. On ne peut pas rester de marbre face à l’appel à l’aide qu’il lance derrière ses frisottis. Il me fait l’effet d’un petit garçon perdu dans la foule, tout juste abandonné, à la recherche d’un ancrage pour le sortir d’une cohue dont il ne contrôle rien.

-J’ai des blessures à faire parler…

… Hein ? Quoi ?
Je ne réalise pas. Je reste sans voix, le temps d’un instant. Il me faut un battement de seconde pour connecter tous mes neurones qui ont disjoncté en le voyant entrer. Si on était dans une BD, ma bulle de rêve exploserait au-dessus de ma tête, emportant dans son implosion la vie de Cash dont j’imaginais les déboires, les excès et les déceptions.

“O..Oui, bien sûr!”

Je reprends contenance et vérifie le planning sur le comptoir. Mon client attendu (et en retard) s’appelle Edward Staton. Je regarde la porte d’entrée, pas d’Edward en vue. Parfait ! Et comme les absents ont toujours tort, je n’ai aucun scrupule à m’occuper de Cash dès maintenant.

Je referme d’un coup sec l’agenda, offrant mon sourire le plus charmeur (et sûrement très niais) à la Star, l’invitant à me rejoindre à l’arrière-boutique, l’endroit même où mon talent fait des merveilles.

Cash passe devant moi, et avant que je ne quitte la pièce d’accueil, je jette un dernier regard vers mon collègue, assis sur le canapé. Je lève le doigt pour le réprimander, premier signe d’une menace sous-entendue.

“Toi, t’as intérêt à retrouver ton book d’ici la fin de notre entrevue ! Rassure-toi, j’ai l’intention de prendre toouuut mon temps, mais tu te grouille quand même !” dis-je discrètement à Rat (ou aussi discrètement qu’il est possible quand on serre les dents d'énervement).

Celui-ci n’est pas impressionné de voir Izbel. Des stars, il en a déjà vues d’autres. Il a pas mal voyagé, son style et son talent plaît à beaucoup de monde. Avant d’arriver à mon salon, il était en France, si je ne me trompe pas, et là-bas, il en a vus défiler des personnages célèbres. La question maintenant est : est-il venu en Amérique pour faire profiter d’autres gens de son talent, ou a-t-il été viré à cause du foutoir monstre qu’il laisse derrière lui ?

“Et range-moi ce bazar !” grommelé-je à son intention.

Je rejoins alors Cash et referme les rideaux sur nous. Que la magie commence…

Je me tourne vers lui, remonte mes cheveux en queue de cheval et m’installe sur mon siège. Je ne suis plus Luna la rêveuse, mais Luna la tatoueuse. Je ne fais pas d’erreurs quand j’imprime mon art sur la chair. Une fois passée ces rideaux, je suis une autre femme.

“Dis-moi tout. Elle a quelle forme et taille cette blessure ?”

©️️ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Cash Izbel
Cash Izbel


Messages : 769
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


(HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé]   (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] I_icon_minitimeMer 5 Déc - 17:40



The Book
ft. Eydis « Luna » O’Rare


Luna sembla à la fois à mille lieues de moi, quand mon regard croisa le sien à travers mes verres fumés… Très loin… Et à la fois tellement proche que je pouvais sentir son souffle dans mes cheveux et la caresse de son regard.

Un réconfort, un peu de chaleur au sein d’une L.A. étouffante qui semblait vouloir nous mettre sans cesse à l’épreuve, Billy et moi…

L’histoire de Luna pouvais se lire en couleur sur sa peau et c’était pour ça que j’étais venu à la rencontre de cette créature atypique : pour qu’elle use de sa magie sur moi et que nul ne puisse ignorer que le serpent avait déjà parcouru quelques milles dans le Désert.

Aujourd’hui, j’allais me poser dans le fauteuil de Luna le temps d’une mue dans je sortirais grandi, changé, marqué par la proximité sans cesse accrue de la Mort qui m’avait pris Gaïana et m’avait presque pris Billy…

Mais aussi par les griffes des Harpies avides de pouvoir et de paillettes, prêtes à nous sucer jusqu’à la moelle.

Luna revint et je lui laissai le temps d’atterrir avant de la suivre à l’abri des regards, dans un petit sanctuaire où l’encre avait plus de poids que les mots.

Je renversai ma tête en arrière, passai ma langue sur mes lèvres et psalmodiai en regardant le plafond.

-Elle est petite à première vue. Mais profond. Le genre dont même le temps n’atténuera pas la douleur.

J’enlevai mes lunettes et plongeai mes yeux noirs dans ceux de Luna.

-De celles qui peuvent se rouvrir sans prévenir.

Car Billy pourrait recommencer. Car des Harpies, il y en avait d’autres.

J’ouvris un peu plus ma chemise, attrapai doucement la main de Luna, lui faisant frôler ma peau du bout des doigts, à hauteur du pectoral gauche, juste à côté de mon cœur.

-Des créatures magnifiques, toutes en courbes et tentations on faillit me prendre de que j’ai de plus cher.

Billy.

@ Billy Lighter




Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



(HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé]   (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] I_icon_minitimeDim 9 Déc - 13:52


The Book

ft. Cash Izbel


Alors que je termine de serrer l’élastique dans mes cheveux, Cash repose son corps sur mon siège, las. Exténué par une influence qui ne pesait pas sur son corps, mais sur son esprit, sur son âme. Dès notre première entrevue , brève, à un concert, j’avais senti que cet homme déambulait dans un monde à part. Non pas qu’il était sous emprise, mais les événements survenus dans sa vie l’avaient attiré dans les abysses, loin du monde réel et physique, là où personne ne pouvait le rejoindre. Du moins, pas vraiment.

Je le comprends. Je ne l’ai jamais vécu, mais ma mère oui. Encore aujourd’hui, elle dérive et vague sur cette frontière entre notre monde et le néant, cet océan profond où une errance éternelle l’attendait. C’est effrayant de la voire ainsi marcher sur la corde raide, telle une funambule. Elle risquait de balancer d’un côté à l’autre, à tout moment. Parfois, elle tanguait dangereusement. Lorsqu'elle retrouvait son équilibre, une part d’elle s’en était allée. Cet univers secret dans lequel elle manquait de tomber, où pouvait naître des choses merveilleuses, où certaines personnes avaient la force d’y entrer et revenir, me fascine.

Nombreuses sont les stars à y puiser toute la magie qu’ils transmettent dans leur musique. Cash en fait partie. Et parfois, quand je suis en manque d’inspiration pour mes dessins, je me dis que j’aimerais y faire un tour, laisser les mains invisibles guider mon crayon pour poser sur papier leurs murmures et leurs cris plus parlant que les mots d’ici.

Cash parle de blessures profondes, qui se rouvrent et font mal. Il parle de créatures qui ont voulu voler ce qui lui tient à cœur. Ces mêmes créatures qui m’auraient pris mon père et ma mère ? Celles-là mêmes qui ont laissé derrière elles un vide dans ma vie ?

Je lui aurais bien posé la question, mais il prend ma main avec plus de douceur que je n’aurais cru pour la poser sur sa peau mate, près de son cœur palpitant. Je glisse mes doigts en dessinant un cercle, puis une ligne, imaginant quel forme je peux encrer sur sa chair sans gâcher la perfection de son épiderme couleur d’été.

Je relève le regard vers ses yeux, aussi profonds et mystérieux que ses paroles. Contrairement à mes habitudes, je tiens son regard quelques instants, comme si je pouvais y entrapercevoir une bribe de magie venant de son univers mélancolique. Mais je finis par détourner les yeux, ouvrant sa chemise complètement pour dénuder son torse à la lumière blafarde de la pièce.

J'enfile des gants et débouchonne un feutre bleu. Pas de croquis à proposer, je vais laisser mon art s’exprimer directement à même sa peau.

Je me penche au-dessus de Cash et je dépose mon bras sur son pectoral, la pointe du feutre à quelques millimètres de son corps. Dans ma tête, des centaines de formes prennent vie, se chamaillent et s’entrecroisent pour savoir laquelle sera apposée en premier. Je reste ainsi quelques secondes, laissant le tumulte des traits s'apaiser, avant de commencer par tracer une courbe en bleu sur le brun de sa peau, suivi d’une autre, et d’une troisième, et ainsi de suite. Elles se rejoignent, se chevauchent, s’embrassent, formant un nœud complexe et incohérent. Du moins, au yeux des autres.

A moi, elles parlent.
Au fil des contours et des rayures, Je les dénoue et leur donne vie. Une guitare prend forme, elle s’étire vers l’épaule de son musicien, sensuelle, mystique. Un serpent vient l’entourer, la serrer, épousant ses courbes avec son corps recouvert d’écailles. Il glisse le long du manche, son cou se coupe en trois parties, trois têtes naissent. L’une hurle sa rage, toutes dents dehors. La deuxième, tel un cobra, hypnotise et fascine. Sans vraiment m’en rendre compte, je lui donne les yeux de Cash. La troisième, quant à elle, est transpercée d’une flèche, brisée au bout.

Je m'arrête après avoir dessiné le dernier trait bleu. Le tout est encore au stade croquis, mais les lignes principales y sont. Je ne peux pas aller plus loin pour l’instant. Le stade suivant, c’est à la machine. Avec de l’encre. Plus de retour en arrière possible.

Je me recule et prends un miroir pour permettre à Cash de jeter un œil.

“Tu veux que je change quelque chose?”

©️️ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Cash Izbel
Cash Izbel


Messages : 769
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


(HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé]   (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] I_icon_minitimeLun 17 Déc - 9:51



The Book
ft. Eydis « Luna » O’Rare


Une description de sensations, d’états d’âme, sans aucune suggestion de formes… J’expliquai à la jeune femme à quoi ressemblaient les blessures que la vie et L.A. m’avaient récemment infligées, sans aucune pitié pour moi qui était pourtant son enfant… Et pour Billy, son fils par adoption qui depuis longtemps déjà, était devenu l’une des voix emblématiques de Los Angeles.

Et de cette description, elle fit d’abord des lignes, puis des formes, du bout d’un feutre bleu, à même la peau de mon torse qu’elle avait découvert. Une guitare, un serpent à trois têtes qui ne semblait pas savoir se décider entre trois personnalités qui ne faisaient pourtant qu’une.

Mon regarda parfois baissé sur son art que Luna exprimait, parfois relevé sur sa mine, belle et concentrée, je la laissai transformer mon corps, exorciser les maux qui m’accablaient… Tout se passait dans un silence absolu, comme suspendu entre deux mondes… Mon monde intérieur et Los Angeles… La seule frontière, c’était ma peau… Une frontière maintenant fragilisée par les symboles qu’elle faisait… Une nouvelle marque pour le Shaman d’un côté, de nouveau signes sur les écailles du Serpent de l’autre.

Sa voix douce me rappela à elle et je lui souris, mes yeux noirs comme l’espace caressant son visage.

-Non. Ne change rien…

Je passai doucement mes doigts sur les traits bleus encore temporaires, frôlant chacune des têtes du serpent mystique.

Puis me ravisai… changeai d’avis…

-Il manque quelque chose…

Mes doigts glissèrent jusque sur le corps de la guitare…

-Graves-y une rose… Une rose blessée par ses propres épines…

Billy…

J’eus un beau sourire pour la jeune femme…

-S’il te plait…

Car Nous sommes The Lightening.

@ Billy Lighter



Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



(HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé]   (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] I_icon_minitimeSam 29 Déc - 21:06


The Book

ft. Cash Izbel


Cash observait, ou admirait, mon croquis d’un bleu temporaire. Il est content du résultat et ne veut rien y changer. Je souris, heureuse de voir que mon talent a toujours son succès.

Il n’y a rien de plus gratifiant et encourageant qu’un client satisfait d’une première ébauche du projet qui restera à jamais écrit sur leur peau. Il faut que ce soit un choix réfléchi. Parfois j’ai des clients qui viennent avec une idée très précise et complexe de ce qu’ils veulent. Le challenge est de réussir à dessiner dans les moindres détails ce qu’ils demandent, tout en y ajoutant mon style particulier sans dénaturer la chose.

Et puis il y en a d’autres, un peu comme Cash, qui viennent l’esprit libre de toute idée, mais avec une histoire, une émotion à raconter. Il faut alors retranscrire le message, le décoder et le recoder, lui donner un langage visuel. C’est généralement ce genre de clients qui nous laisse carte blanche, mais il faut se montrer encore plus à la hauteur.

Sans vouloir me vanter, je peux dire que 100% de mes clients sont repartis enchantés, et quelques-uns sont revenus plus que confiants. Après tout, un tatoueur ne vit que par ses clients et les œuvres qu’ils arborent au plein jour.

- Il manque quelque chose…

… Hein?
Je redescend de mon petit nuage rose et tourne le regard vers Cash, le sourire en moins, peinée et paniquée d’entendre que j’ai oublié une partie du message. Je roule plus près de lui, à l’écoute de ce qu’il a encore à dire, mes oreilles et mon stylo pendus à ses lèvres sensuellement chantantes, alors même qu’il n’y a pas l’once d’une mélodie dans la pièce.

Comme si Cash transpirait ses musiques.
Je peux presque entendre Billy chanter, les lumières m’aveugler et les baffles m’assourdir.
A moins que ce ne soit mon cœur ?
Cash a donc ce pouvoir sur moi ?!

- S’il te plait…

… s’il te plait quoi??
Je reste interdite quelques secondes, le regard rivé sur le sourire ravageur du guitariste. Un dessert sur un plateau d’argent ne me donnerait pas plus envie d’en prendre une bouchée que ses dents magnifiquement bien alignées, blanches et… Mon dieu, ces lèvres !
Je me racle la gorge et reprends contenance, j’ouvre mon feutre et tends ma main vers le serpent à trois têtes.
Rembobinage en cours, il a parlé d’une rose avec ses épines.

Je suis souvent sur la lune, mais j’ai l’avantage, ou le talent (peut-être même le pouvoir, qui sait) d’entendre ce qui se dit et de m’en rappeler même si je n’ai pas fais attention. Ça m’a sauvé la mise plusieurs fois, bien que malheureusement je ne le contrôle pas toujours et c’est au petit bonheur la chance quand il s’active..

“ Oui, bien sûr. Je vais ajouter ça.”

Bordel, d’habitude je ne plane pas si haut dans les nuages quand je travaille… Décidément, les rockstars ont un pouvoir hypnotique sur moi ! Ils auront ma peau !
Et je la leur donnerais avec plaisir.
Surtout à Cash.
Il aura même droit à mon corps tout entier, la viande et les os compris.

Je me mords la lèvre inférieure, et me concentre pour dessiner avec de fins traits une rose délicate, aux pétales élimées et transpercées d’épines. Une rose qui se blesse elle-même… Tout à coup, c’est à ma mère que cette image m’a fait penser. C’est un peu son cas, non ? Elle se laisse bouffer par ses tourments et ses peines, sans chercher à sortir du gouffre où elle est prise.

Chassant cette réflexion de mon esprit, je recule à nouveau pour laisser Cash donner le fin mot au bleu, et le feu vert au noir. J’approche du fauteuil ma petite table avec mes instruments et mes encres.

“ Je vois du rouge pour la rose, du bleu pour le serpent, et du noir pour la guitare. Tu préfère autre chose ?”

©️️ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Cash Izbel
Cash Izbel


Messages : 769
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


(HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé]   (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] I_icon_minitimeDim 6 Jan - 10:27



The Book
ft. Eydis « Luna » O’Rare


Luna s’est perdue… A la voir dans cet état, je donnerais n’importe quoi pour la rejoindre. Mais sans poudre, pas de voyage. Et Billy ne voudrait pas travailler avec moi s’il apprenait que je n’avais qu’un seul pied à Los Angeles. Je devais rester ici, au moins le temps de la mission que The Lightening avait à accomplir.

Le temps d’écrire et d’enregistrer l’album.

Le temps de dire ce que nous avions à dire, de purger la haine et la colère qui s’était accumulée en nous ces derniers temps à force de trahisons. Trahis par des femmes, à chaque fois… A croire que les plus fourbes survivaient pour mener des vies de luxe tandis que des Déesses humbles et trash comme ma Gaïana ou Luna se faisaient happée par la Mort comme des proies faciles.

L’album n’éclabousserait pas ce genre de femme… Juste les Madison, les Maria et les Samantha de ce monde.

J’avais demandé à la tatoueuse d’ajouter à son dessin un détail… Pour Billy… Comme pour exorciser une peur viscérale que j’avais de le perdre. Parce que sans lui, ma guitare n’aurait personne pour lui donner ma réplique.

Sans Billy, quel intérêt de rester encore ici quand j’étais maître d’un monde au-delà du réel ?

Luna revint vers moi et sembla rembobiner la K7 pour réécouter ma requête avant de se mettre à nouveau à dessiner, ma peau frissonnant sous son feutre bleu. Lorsqu’elle eut fini, j’effleurai le petit dessin du bout des doigts et souris.

-C’est magnifique, Luna…

Elle se recula, revint vers moi avec son matériel, me proposant  plusieurs couleurs pour les différents éléments. J’acquiesçai du chef et quand elle approcha avec son aiguille, attrapai doucement sa main pour accompagner son mouvement, sensuellement.

-Doucement…

Je lui souris, mes yeux noirs dans ses yeux bruns…

-Je veux me rappeler la douleur que ça fait…

L’aiguille sur ma peau, je la laissai reprendre le contrôle total de sa machine, attendant d’entendre le son si particulier de son art…

-Je veux que tu me fasses l’amour à ta façon… En me laissant ta marque…

J’effleurai les tatouages sur son bras…

-Et faire comprendre à tous ces encostumés que s’ils peuvent profiter de nous… C’est dans ton monde que je suis né.

@ Billy Lighter



Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



(HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé]   (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] I_icon_minitimeMar 29 Jan - 13:44


The Book

ft. Cash Izbel


Le ronronnement doux et régulier de ma machine était l’unique son qui se faisait entendre dans la pièce. Cash avait pris ma main, m’avait effleuré le bras, et provoqué un ouragan d’hormones dans mon ventre. Faut pas qu’il recommence ça… Enfin si, mais pas quand j’ai une aiguille gorgée d’encre entre les mains.

Et la cerise sur le gâteau, il m’avait demandé de lui faire l’amour.

Ho mais oui. Oui, oui. J’arrive pour te faire l’amour. Le temps d’enlever mes vêtements et je suis toute à toi.

J’aurais pu répondre ça si on était hors cadre professionnel… Mais j’ai une réputation à tenir, hors de question d'entacher mon image avec des rumeurs d’acoquinage avec des clients. Je ne suis pas une nymphomane ! Je ne saute pas sur le premier client venu !

J’attends qu’il soit sorti du magasin pour ça.

Est-ce que ça marcherait avec Cash? Je termine de le tatouer, je le séduis, je le rends fou amoureux de moi, et dans 2h, on est chez lui en train de se faire l’amour, mais à sa manière cette fois. Parce que pour le coup, “ma” manière du moment n’est pas aussi excitante.

J’essuie les petites gouttes de sang qui se forment au passage de l’aiguille avec mon sopalin, et stop le moteur de la machine. Je me relève sur mon siège et jette un regard sur mon travail. Les contours noirs sont terminés. Et franchement, Cash a raison. C’est magnifique.

Il fait chaud maintenant dans la pièce, bien plus qu’il y a une heure. Sûrement que Cash et ses mots doux susurrés à mon oreille n’y sont pas pour rien. Il est tranquillement allongé sur le fauteuil, chemise ouverte. Moi, j’ai encore mon chemisier sur le dos!

Dans un mouvement fluide et hautement sensuel, je retire mon chemisier et reste en petit débardeur. Sentir l’air frais sur mes épaules me fait du bien.

Et j’espère que le guitariste n’en a pas perdu une miette. C’est pas tous les jours que j’offre un pseudo strip-tease gratuitement.

Je change mes gants, mes aiguilles, les trempes dans le bleu et allume le moteur. Je n’ai pas repris le travail depuis 5 minutes qu’un énorme fracas se fait entendre de l’autre côté. J’entends Rat jurer et une voix inconnue lui demander si tout va bien.

Bordel… mais il se passe quoi dans mon salon?!!

“Je reviens… deux petites minutes. Tu veux un verre d’eau en attendant? Attends je t’apporte ça!”

Je nettoie la zone tatouée avant d’appliquer un film protecteur dessus et de lui apporter un verre d’eau du mini bar dans le coin de la pièce.

“Si tu veux autre chose, sers-toi” et je disparaissais du côté chaotique de mon magasin.

Petit topo:
Rat est couché par terre, se tenant la tête entre les mains et gémissant comme un gros bébé.
La commode avait vomi son contenu sur lui, en plus de venir s’allonger à ses côtés.
Un type inconnu au bataillon se tenait près des deux victimes, visiblement dépassé par les événements.


“Premièrement, Rat, qu’est-ce que tu fous?! Deuxièmement, elle a eu un malaise la commode ou tu lui as montré ton atout mâle, ce qui lui a donné des chaleurs au point d’en défaillir?”

“Et vous, vous êtes qui?” dis-je à l’intention de Monsieur X.

“ C’est ton client, espèce de sauvage! Et oui, la commode n’en a pas cru ses gonds de me voir si bien foutu! Aide-moi au lieu de raconter des conneries!”

Mon client?
Il est dans l’autre pièce mon client !

“Bonjour, je suis Edward Staton. Je suis en retard, désolé.”

Heu… son nom me dit quelque chose…

“LUNA?? Tu m’aides ?”

“Mais c’est pas vrai! T’es une vrai chochotte toi!”


Je relève la commode et tends une main à Rat pour l’aider à se relever à son tour. Il masse son crâne comme s’il venait de recevoir le plafond sur la tête. Il geignait comme une fille à qui on avait volé sa sucette.

“J’ai pas le temps avec tes bêtises, occupe-toi du monsieur et fais-toi oublier maintenant. Et retrouve mes places!”

Je referme les rideaux dans mon dos, et expire un grand coup, les yeux fermés. Enfin du calme. Y’a intérêt à ce que je puisse évacuer tout ça après avec Cash!

©️️ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Cash Izbel
Cash Izbel


Messages : 769
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


(HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé]   (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] I_icon_minitimeMar 12 Fév - 12:27



The Book
ft. Eydis « Luna » O’Rare


Quand la jeune femme se mit au travail, il ne me fallut pas longtemps avant de me mettre à rêver éveillé, bercé par les vibrations de la machine qui gravait sous ma peau tout ce que les derniers mois m’avaient inspiré. Les yeux dans le vagues, ce n’était pourtant pas les lignes du tatouage qui prenait vie sur mon corps que je suivais, mais celles qui ancraient Luna dans le réel. Ce réel. L.A.

Elle ne m’avait jamais laissé indifférent, bien qu’elle soit jusque-là toujours restée dans l’ombre. L’un des nombreux personnages haut en couleur peuplant mon monde. Le genre que je pouvais faire passer dans le Désert à leur insu pour agrémenter mon royaume.

Elle s’interrompit pour m’en donner plus, enlevant le chemisier qui couvrait ses épaules et elle me dévoila plus de tatouages colorés encore… Je lui souris quand elle s’installa à nouveau et j’allais l’effleurer encore quand un grand bruit me fit sursauter, m’arrachant brutalement à ma transe. Je ris de ma propre surprise avant de croiser à nouveau le regard de la nymphe et de hocher la tête.

Je pris le verre d’eau qu’elle me tendit avant de le regarder comme si c’était la première fois que je voyais ce liquide transparent. Puis regardai le mini bar qu’elle me désigna.

-Ok…

Elle disparut et je me levai, mon verre d’eau dans une main, mon autre main caressant tout ce qui se trouvait là comme pour être sûr que c’était tangible… Jusqu’à arriver au mini bar où je troquai l’eau pour la première boisson alcoolisée que je trouvai.

Les voix s’élevaient de l’autre côté du rideau mais étaient pour moi comme des vocifération dans des langues inconnues auxquelles je ne fis pas attention, fasciné par tout ce que je pouvais voir ici.

J’étais debout, chemise ouverte au milieu du petit temple de Luna quand celle-ci revint. Je tenais dans ma main un verre au liquide ambré et non plus transparent. Je lui souris derrière mes boucles de cheveux avant de m’approcher d’elle tout en buvant.

-Tu as besoin de travailler dans un endroit plus serein.

Je finis mon verre et le lui tendis.

-Prends ce qu’il te faut pour exercer ta magie et enfuis-toi avec moi. Il y a un hôtel à deux blocs d’ici.

Je penchai la tête vers elle et sifflai tout bas.

-On pourrait en faire un sanctuaire temporaire… Y être au calme… Faire ce que nous voudrons…

@ Billy Lighter



Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



(HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé]   (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] I_icon_minitimeJeu 14 Fév - 20:25


The Book

ft. Cash Izbel


Je rouvre les yeux, et je remarque que Cash a troqué mon verre d’eau contre de l’alcool. Il était là, devant moi, presque nu et diaboliquement sublime. Cette vision paradisiaque aurait eu moins d’effet s’il avait gardé mon verre d’eau en main… C’est pour ça que je garde le mini-bar rempli avec des boissons plus…  envoûtantes.

Les clients qui viennent pour leur premier tatoo, ou les éternels stressés, apprécient de pouvoir boire une petite potion de courage pour se détendre et se donner bonne figure.

Et puis moi aussi, parfois, que j’ai une petite soif, je me sers. Après tout, c’est mon salon non?

Tel un félin, la rockstar s’avance à pas de velours, ses yeux rivés au miens, ses lèvres sensuellement déposés sur le rebord du verre que je maudis intérieurement pour m’avoir volé ce baiser !

Je fusille le récipient du regard, tendrement enroulé des doigts magiques du guitariste, imaginant toutes les tortures que je pourrais lui infliger. Je remarque à peine que Cash me parle, mais quand il me tend mon pire ennemi, je réalise qu’il me propose de m’enfuir avec lui, de nous marier et de faire l’amour tout le temps et partout !

Enfin, il a pas dit ça comme ça, mais inconsciemment, c’est ça qu’il désire. Il ne le sait juste pas encore.

Il me susurre des mots doux, tel que “sanctuaire”, “calme”, “faire ce que nous voulons”. Alors qu’imperceptiblement je me rapproche de lui, je ferme doucement les yeux, tendant l’oreille pour apprécier chaque syllabe volant comme des petits anges avec leurs petites ailes jusqu’à moi, chantonnant avec la belle voix de Cash que lui et moi, on est fait pour être ensemble!  Je peux sentir son odeur et presque palper la chaleur émaner de son corps criant à la débauche.

Des frissons me parcourent l’échine. Je crois que je suis amoureuse.

Je respire profondément et reprends contenance, arborant mon air le plus sérieux et ténébreux possible.

“Tu as raison. Il arrive parfois que cet endroit freine mes talents. Laisse moi juste nettoyer et recouvrir d’un film propre ton tatouage avant qu’on ne sorte. Je ne supporterais pas que mon oeuvre s’abîme avec la crasse de la ville.”

Tout en le disant, je le repoussais gentiment, d’un main plaquée sur son ventre, vers le fauteuil. Gentiment, mais fermement. Il pourrait obtenir ce qu’il veut de moi, mais je ne transige pas sur l’hygiène.

Il ne m’a pas fallu cinq minutes pour appliquer du sérum physiologique sur le tatouage inachevé et rougi, le recouvrant d’un film plastique neuf et propre.

Sans un mot, je replace une mèche derrière mon oreille (elle va commencer à m'énerver celle-là…) avant de ranger mon matériel et mes encres dans mon sac de travail. Je ne dois pas emmener grand chose, je m’assure que mon sac est toujours chargé de matériel prêt à l’emploi, cela m’évite de perdre du temps à tout collecter au magasin avant d’aller tatouer quelqu’un. Et en plus, je peux le prendre avec en prévision, quand je dois partir en voiture en dehors du quartier.

Cadeau du frangin, décidément il sait comment me faciliter la vie!

Chemise sur le dos et sac à l’épaule, je lance un regard à Cash, sourire coquin sur les lèvres, avant de traverser mon salon sans même un regard pour Rat qui semble difficilement se dépatouiller avec le fourbi qu’il a provoqué. L’autre gars est toujours là, penaud, à attendre à l'accueil.

Étrangement, je me sens coupable de le laisser ainsi, comme si je lui devais quelque chose. Mais j’ai beaucoup mieux qui m’attend, et ce mieux est juste derrière moi, en train de me suivre.

Une fois sur le trottoir, le soleil surplombant les bâtiments, je prends le temps de sentir le vent souffler dans mes vêtements.

“Je te suis, guide moi vers ton monde.”

©️️ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Cash Izbel
Cash Izbel


Messages : 769
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


(HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé]   (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] I_icon_minitimeMer 20 Fév - 11:40



The Book
ft. Eydis « Luna » O’Rare


Il me suffit de glisser lentement vers elle pour que la petite pièce aux murs formés de rideaux légers devienne plus chaude. Je sentais émaner de Luna un désir que je partageais avec elle. Le désir de nous unir dans la chair et le plaisir, de voyager de la manière la plus saine et la plus intense qui soit et pourtant, ce n'était pas moi qu'elle regardait mais le verre ambré que je tenais à la main et que je ne lui rendis qu'une fois vide, sentant la chaleur de l'alcool réchauffer mon sang froid...

Un sang froid qui pourtant était en train de bouillir alors que mon torse à moitié dénudé était maintenant assez près de la jeune nymphe pour que je puisse profiter de la chaleur qui irradiait d'elle, comme si je me prélassais sous le soleil de L.A. ou du Désert.

Je passai ma langue sur mes lèvres en la voyant torturer le verre des yeux. Elle n'avait pourtant qu'à tendre la main pour me toucher... Pour prendre ce qu'elle voulait et que je désirais tout autant.

Mais la nymphe était farouche et c'était au serpent de la capturer dans ses anneaux sensuels. Alors je me fis charmeur, hypnotique et tentai de l'attirer plus encore. Et si son sourire disait "oui", elle me repoussa, me faisant rire, jusqu'à ce que je soit assis sur le siège.

Je la laissai protéger son œuvre, ne résistant pas à l'effleurer innocemment du bout des doigts tandis qu'elle s'affairait...

Jusqu'à être prête à me suivre. Je me levai, sortis de son entre, faisant fi des autres occupants de l'endroit... Pour l'emmener dans l'un de mes repères... Sombre, l'endroit était l'un des premiers dans lesquels j'avais emmené mes proies consentantes, encore trop farouche moi-même pour me risquer aux plaisir du sexe sur le territoire de ma mère.

Les choses avaient changé depuis, ce complexe était mort et enterré, mais l'endroit restait pratique de pas sa proximité.

La chambre était minimaliste, un peu crasseuse et quand la porte fut refermée derrière nous, j'attrapai doucement la main de Luna pour la poser sur le film protégeant ma toute nouvelle cicatrice. Je lui souris, approchai mon visage du sien, l'embrassai et lui soufflai en descendant mes main entre nous pour détacher les entraves de son pantalon...

-À mon tour de te faire l'amour…

Je glissai une main entre ses cuisses, douce... Tout en l'embrassant encore...

@ Billy Lighter



Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



(HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé]   (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] I_icon_minitimeSam 23 Fév - 11:41


The Book

ft. Cash Izbel


Je reste un peu coi devant l’état quelque peu lamentable de ce que Cash avait appelé “un sanctuaire”.

J’avais imaginé une pièce épurée, un lit bordé de draps en soie et flanelle, une ambiance sensuelle agrémentée de senteurs chaudes venant de bougies allumées expressément pour moi. Et pourquoi pas une petite fontaine de chocolat aussi, près du lit et accompagnée de sa corbeille de fruits pré-découpés pour une orgie de “sex and food”.

Mais il n’y avait rien de tout ça, juste une chambre un peu sale, et un lit qui n’a pas porté de corps chauds en pleine effusion érotique depuis bien trop longtemps. Et bizarrement, première à laquelle je pense, c’est que ce n’est pas du tout un endroit recommandé pour un tatoo fraîchement piqué. Cash risque une infection carabinée si une poussière, même microscopique, entre sous le film plastique… Sa peau s’infectera, se nécrosera, puis la gangrène s’étendra jusque sur l’entièreté de son bras, et il faudra l’amputer. Il ne pourra plus jouer de la musique, il tombera dans l’oubli avec Billy, ils seront seuls et pauvres, et ce sera ma faute.

Pour être juste, plutôt celle de Cash car il aurait pu m’emmener ailleurs, mais j’aurais également pu dire qu’on pouvait aller chez moi, étant donné que ce n’est pas beaucoup plus loin que cet endroit miteux.

Je me retourne justement vers lui pour lui en faire part, qu’il est déjà à quelques centimètres de moi, ma main jointe à la sienne sur la protection éphémère qui renferme son tatouage, trace tangible de son mal-être, du message qu’il doit délivrer,  mais aussi d’une plaie béante prête à être infectée. Je vois presque déjà sa peau se flétrir, contaminée, et son bras être écorché.

Cette fois, je lui dis de sortir d’ici, et je le repousse s’il faut !

Enfin, quand il aura fini de m’embrasser. Ces quelques secondes en plus ne lui feront pas de mal.

- A mon tour de te faire l’amour…

Et il m’embrasse encore, alors que je n’ai pas eu le temps de lui dire…

Malgré moi, je ferme les yeux et lui rend son baiser. Ma main lâche ma trousse de travail, qui fait un bruit un peu inquiétant en tombant par terre, et vient se glisser dans les cheveux chaotique du guitariste. Ils sont aussi doux et agréables à toucher que ses lèvres.

J'essaye de résister, il faut sortir d’ici. Mais il commence déjà à jouer de ses doigts connaisseurs entre mes jambes. S’il continue comme ça, Luna la gentille fille va laisser place à sa jumelle diaboliquement vorace.

Et quand on parle du loup, il pointe le bout de son nez.Je ne réponds plus de rien ? Ou bien si, de mes instincts.

J’écarte mon visage de celui de Cash, et sans le quitter de yeux, je lui retire sa chemise pour la laisser tomber par terre rejoindre mon sac. Mes doigts refermés sur la boucle de sa ceinture, je l’attire avec moi en arrière et le tourne dos au lit. Je l’embrasse passionnément avant de le repousser sur le lit.

Je laisse glisser mon jean sur mes cuisses et retire mon débardeur pour ne rester qu’en sous-vêtement. Tel un félin, je m’approche de Cash, et m’applique à lui retirer son pantalon également. Non sans jouer avec sa peau et ses lèvres de mes dents.

©️️ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Cash Izbel
Cash Izbel


Messages : 769
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


(HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé]   (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] I_icon_minitimeMer 6 Mar - 20:21



The Book
ft. Eydis « Luna » O’Rare


Il ne fallut que quelques secondes, un regard, un baiser, pour que le regard de Luna change, pour que je la sente fondre entre mes anneaux sensuels et mystiques agréablement resserrés sur elle... Que quelques secondes pour que Luna la tatoueuse se nimbe de sa véritable aura, celle d'une nymphe avide et joueuse.

Quelques secondes seulement pour que la pièce sordide, étouffante de la chaleur de L.A., devienne respirable et agréablement chaude comme si le vent du Désert y avait trouvé son chemin alors que ma main découvrait celle, humide, de son entrecuisse.

Quelques secondes pour qu'elle s'aventure à découvrir mon corps brûlant de shaman errant en commençant par se perdre dans mes cheveux.

Son souffle et le mien devinrent courts et mon regard croisa le sien, lui offrant un sourire quand elle s'accrocha à mon pantalon... Elle prit alors la place de guide pour me mener jusqu'à la couche de notre sanctuaire improvisé échappait encore à l'aseptisation de ce monde.

Je ris quand elle me poussa sur le lit pour ensuite me contenter de l'admirer de mes yeux noirs dont les pupilles me donnèrent cette agréable impression de se biseauter. Son corps était magnifique, racontant à lui seul toute l'histoire de son âme sous forme de dessins gravés dans sa peau, frères de celui qu'elle m'avait fait l'honneur de m'offrir avec tout son talent... Incomplet dans notre empressement de nous lier d'une toute autre façon.

Quoi que pas si différente... Car une fois cette union consommée, comme toutes les autres avant elle, comme Gaïana Reine des Rues de L.A, ou Carolyn, Fée volage du Sun Records, Luna laisserait à jamais sa trace dans mon histoire et dans mon esprit.

Je tendis les mains vers elle, la réclamant silencieusement, alors qu'elle m'avait débarrassé de mon pantalon de cuir sous lequel j'avais pour habitude de me laisser libre... Mon sexe se dressait à la vue de ses courbes subtiles et légère.

Mes doigts caressèrent ses hanches, jouant avec l'élastique du seul vêtement me cachant encore la partie la plus intime de son être, que j'imaginais soyeuse et sucrée.

Je l'attirai à moi, assis sur le lit, levant mon visage vers elle pour un nouveau baiser langoureux. L'invitant à me rejoindre, à grimper sur notre piédestal dédié à l'art du plaisir et de l'amour, même si tout cela devait être éphémère.

Et là, mon sexe durci et avide put flirter avec le sien, encore entravé par un tissu fin, de plus en plus chaud, de plus en plus humide. J'attrapai doucement l'une de ses mains fines et talentueuse pour la glisser entre nous... Qu'elle puisse sentir à quel point je la désirais. Que je puisse évaluer l'ampleur des talents de cette main...

Je la guidai sur ma virilité, mais pas longtemps, la laissant faire, le souffle court tandis que je remontais mes propre mains en les glissant dans son dos pour faire sauter l'attache de l'engin de torture qui retenait ses petits seins et le lui enlever, pour goûter à ses tétons qui durcirent sous ma langue joueuse alors sue je sifflais et soufflai en même temps pour le plaisir de la sentir frissonner.

@ Billy Lighter



Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



(HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé]   (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] I_icon_minitimeSam 9 Mar - 23:02


The Book

ft. Cash Izbel


Je ne suis pas surprise de constater que sous son jean, il n’y a rien. Du moins rien de textile. Car pour ce qui est de la chair, il y en a bien comme il faut.

Son sexe s’était dressé devant moi, tel un cobra devant sa proie. Ou peut-être devant le charmeur de serpent jouant de sa flûte. Il suffirait de peu qu’il se mette à onduler sous mes yeux, ses bagues écailleuses glissant les unes au-dessus des autres.

Serait-il sous mon emprise?

A le voir tendre ses mains avides vers moi, réclamant ma chair et mes lèvres, je peux affirmer sans peine qu’à cet instant précis, il n’a d’yeux que pour moi. Je suis le centre de son attention.

Ça me plait. Je reçois ses baisers comme des offrandes, des façons de me séduire et de m’intimer de lui donner accès à ce qui fait de moi une femme.

A califourchon au-dessus de lui, je me retiens de m’assoir sur son phare olympien et d’unir nos deux mondes. Il ne faut pas précipiter les choses. Il me guide vers son édifice gonflé de désir, dont je souligne les contours que du bout des doigts. Je le frôle, le caresse, l’enlace brièvement, puis le relâche dans le peu de vide qui reste entre deux. Et je recommence.

Je ferme les yeux. Cash est peut-être guitariste, mais sa langue n’est pas moins talentueuse que celle de Billy. Les sons qui s’en échappent ne s’écoutent pas avec les oreilles, mais se ressentent avec la peau, les entrailles, les hormones. Et les seins.

Mes deux couronnes brunes se sont faites plus pointues, plus dures. En écho au phallus métis du voyageur du désert.

Une rivière chaude se réveille et commence à s’écouler vers le bas de mon entre-jambes, aspirant avec elle toutes mes envies et mes folies, ne laissant derrière elle qu’une terre aride, assoiffée, quémandant le breuvage de la rockstar.

Dans un baiser profond et animé, j’oblige Cash à se coucher et à éloigner ses mains de mon être charnel. Comme s’il avait compris mes intentions, le soleil s’éteint à travers les pâles rideaux vieillis et troués par le temps, assombrissant la pièce pour lui donner une touche plus intime, sensuelle.

Je me recule, mes mains glissent sur les cuisses fermes de l’artiste de scène, sans le quitter des yeux. Son serpent, encore fièrement dressé par la musique qui se joue ici, me charme de son unique œil. Je baisse les yeux vers lui, l’attrape d’une main et caresse son corps, sa peau, fine et douce. Mes lèvres le rejoignent pour lui donner un baiser timide d’abord, puis délicat, presque imperceptible. Ma langue se noue autour de lui, laissant une fine pellicule de salive luire sur son épiderme.

De délicat, je passe doucement à plus soutenu, comme si je tentais d’imprimer la trace de mes lèvres sur ses écailles, ne cessant de masser le cyclope reptilien de long en large.

Je veux entendre Cash me supplier. Je veux sentir ses mains se refermer sur moi, ses mes fesses, prêt à goûter mon corps de ses lèvres pulpeuses.

©️️ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Cash Izbel
Cash Izbel


Messages : 769
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


(HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé]   (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] I_icon_minitimeLun 18 Mar - 20:28



The Book
ft. Eydis « Luna » O’Rare


Luna était charmeuse, dans tous les sens du terme. Et je me dressais fièrement devant elle, ravi de lui succomber. La nymphe me surplomba un moment, glissant sa main entre nous, en échos à la mienne qui caressait ce doux et chaud antre du plaisir entre ses cuisses. Par mes caresses, je quémandais mon droit d'entrée et quand je sentis mes doigts humides, je sus que sa porte m'était ouverte.

Mais comme un amant ingrat, je la fis attendre encore. Mais cette petite créature aux faux airs frêles et fragiles cachait un caractère bien trempé. Et sous la charmeuse de serpent se dissimulait une dompteuse hors pair qui me poussa doucement pour me faire m'incliner, m'allonger pour elle, sur le dos, ventre et sexe nus offerts dans une totale soumission.

Je léchais mes lèvres, avide des caresses qu'elle réservait à l'animal que j'étais. Et si j'avais eu l'envie de mordre, ce qui n'était pas le cas, elle m'aurait désarmé aussi sûrement que sa main emprisonna fermement et agréablement mon sexe palpitant au rythme emballé de mon cœur.

Je ronronnai, me cambrai, contractai tous mes muscles et retins mon souffle pour n'expirer, bouche grande ouverte, que lorsqu'elle joignit ses lèvres timides à cette danse sensuelle. Et quand elle m'avala tout entier, allant et venant avec plus de désir, sa main serrée juste comme il faut attisant encore plus mon plaisir, je gémis son surnom, Luna. Mes mains se perdirent dans ses cheveux fins et lisses et caressèrent ses épaules et le haut de son dos, l'encourageant à m'en donner plus encore, jusqu'à tout me prendre.

Mais au moment où je tressaillis, gémissant et sifflant plus fort, au bord de l'orgasme, je changeai d'avis. Je ne voulais pas que cette douce communion s'arrête avant d'avoir réellement débuté. Et d'un mouvement de tout mon corps, je la fis remonter à moi pour un nouveau et langoureux baiser...

Ma hanche onduleuse, encore sous l'emprise de son envoûtement, caressait son sexe maintenant trempé. Je la laissai me marquer de son excitation aussi sûrement que mon sexe devait encore luire de sa salive...

Et quand le baiser prit fin, je la basculai sur le lit, joueur, l'invitant à s'allonger sur le ventre pour m'offrir sa croupe appétissante. Je l'attrapai fermement par les hanches pour l'attirer à moi, me penchai sur elle pour embrasser sa nuque et ses épaules...

Et instinctivement, nos corps s'unirent de délicieuse façon, me faisant grogner avant de lui mordiller l'oreille quand je fus tout entier en elle... Puis me redressai pour lui montrer la puissance de ma passion à coups de vas et viens avides qui firent bientôt briller tout mon corps d'une fine pellicule de sueur.

@ Billy Lighter



Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



(HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé]   (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] I_icon_minitimeMar 19 Mar - 21:34


The Book

ft. Cash Izbel


J’ai déjà vu un concert de “The Lightening”, et sans mentir, ça claque. Ils sont là, sur le podium, brillant de sueur sous les spots, acclamés par les fans amassés en troupeau hystérique à leurs pieds. Parfois, je prends le temps de regarder les gens autour de moi. Ils ont les yeux qui s'illuminent, certains pleurent, d’autres s'effondrent sous l'émotion. Les musiciens sont vus comme des dieux, et ils n’ont qu'à tendre le bras pour sentir tout le contrôle qu’ils ont sur nous.

Je pourrais leur balancer mon soutif et ma culotte pour un simple regard.

Mais ils sont tellement transportés dans un autre univers quand ils sont sur scène qu’ils ne prennent pas vraiment conscience de ce que l’on pourrait accomplir pour capter leur attention.

Combien de fois je n’ai pas espéré crier et gesticuler suffisamment pour que l’un des membre du groupe me remarque.

Et ici, maintenant, à cet instant, tout est inversé. C’est moi qui surplombe Cash, prenant possession de lui sans vergogne, et c’est lui qui se tortille sous mes coups de langue. Je ne lui adresse aucun regard, je me concentre sur ma tâche, avec la furieuse envie de le faire hurler de plaisir. Je prends tout mon temps pour cela. Et je sens bien que son corps est en train de bouillir.

Ses muscles se tendent, gonflés et brûlent d’excitation. Ses mains jouent délicatement dans mes cheveux et sur mon dos, rendant ma peau plus sensible et avide de caresses. Si on continue encore à ce rythme, cet instant magique se finira bien trop vite.

Mais pour ma plus grande joie, il m’attire à lui pour un baiser profond et sensuel, alors que sa hanche se blottit contre mon entrejambe inondée de fluide lubrifiant. J’ondule au-dessus de lui, frottant mes seins et mon ventre sur sa peau chaude et douce. Mes mains se perdent dans ses cheveux et sur ses côtes, palpant le contour délicieusement bombé de ses fesses.

Je ne résiste pas quand il me retourne sur le lit, exhibant la courbe de mes reins à sa vue. Une lueur de malice avait brillé dans ses yeux. Jusqu’à présent il s’était laissé mener par le bout du nez, mais je devine par sa prise ferme sur mes hanches qu’il veut reprendre le rôle dominant. Alors que je ne peux plus rien faire de mes mains et de ma bouche, il se promène sur ma nuque et mes épaules, enfouissant son cinquième membre dans le creux de mes lèvres intimes.

J’expire un râle de contentement, refermant mes doigts sur les draps, seule prise qui m’est accessible. Et les va-et-vient puissant du guitariste m’arrachent quelques soupirs et cris de plaisirs. Je courbe davantage le dos, remontant mes fesses pour intensifier notre étreinte, serrant et décontractant mes muscles périnéaux.

Sauf que cette position bestiale et profonde me laisse quelque peu dans le vide. J’aime embrasser et observer les hommes au bord de l’orgasme.

Ce qui fait que ni d’une ni deux, je repousse Cash en arrière et me retourne vers lui. Assise ainsi face à lui, je prends conscience de la fine pellicule de sueur qui lustre sa peau mate. Ses yeux sont dilatés d’extase, sûrement comme les miens.

Cette fois, c’est moi qui m’allonge, soumise, sur le dos, quémandant des caresses et des baisers, totalement offerte au prince du désert.

©️️ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Cash Izbel
Cash Izbel


Messages : 769
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


(HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé]   (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] I_icon_minitimeMer 27 Mar - 21:22



The Book
ft. Eydis « Luna » O’Rare


Ce n'est qu'à ce moment-là que je prends conscience que Luna est la première à communier avec moi depuis que la Mort, mon amante jalouse, m'a arraché Gaïana. La jeune nymphe lui ressemble beaucoup, avec ses tatouages et son caractère joueur et trempé...Peut-être qu'en elle, celle que je cherche vraiment est Gaïana...

Peut-être aussi qu'il est grand temps que j'aille de l'avant et qu'avec un nouvel album, une nouvelle amante va de pair.

Un nouveau chapitre pour The Lightening, un nouveau chapitre pour moi.

Offerte à moi, la nymphe se courbe, m'invite en elle autant que je ne l'ai poussée à la faire... Je lui fais l'amour, un peu brusquement, avec tout ce que l'abstinence des derniers mois m'inspire... Comme une course contre la montre, une tentative désespérée de rattraper le temps perdu.

Je grogne et souffle de plaisir, sans aucune pudeur. Elle ne peut ni me voir, ni me caresser, soumise par la force de l'étreinte de mes anneaux mystiques. Alors je chante pour elle, la seule chanson que je sais chanter, contrairement à Billy. Une chanson d'amour et de plaisir.

Jusqu'à ce qu'elle me surprenne en me poussant en arrière. Décontenancé d'abord, excité ensuite, je remonte à quatre pattes, lentement, sensuellement, sur elle, jusqu'à revenir chercher ses lèvres que j'embrasse avec ravissement, en soupirant.

D'une main, je fais glisser sa cuisse, la remontant contre ma hanche, pour une étreinte plus intime et plus douce... Mes yeux noirs plongent dans son regard enivré et je lui souris tout en la caressant de mon sexe palpitant. Elle est magnifique... Et dire que Maria Watson et Madison Dekkers ont bien failli me faire oublier à quel point, dans leurs simplicité, lorsqu'elles restent vraies, les femmes sont merveilleuses.

D'une nouvelle poussée, je la prends à nouveau, admirant son visage lorsqu'elle prend plaisir à me sentir m'enfoncer en elle sensuellement... Puis je l'embrasse en entamant des mouvements érotiques, la laissant caresser mes fesses qui montent et descendent et dont les muscles se contractent à chaque mouvement.

Mes mains à moi ne se privent pas, en tout cas, de découvrir les siennes, de les inviter à m'accompagner dans cette danse. Je penche la tête, tente de goûter une nouvelle fois à ses seins afin de faire vibrer chacune des zone s sensibles de son corps comme s'il ce fut agi des cordes de ma guitare...

J'accélère mes mouvements, grogne de plus en plus fort, empoigne ses fesses et, finalement, viens en elle en plusieurs coups de reins dont la puissance est à l'égale du plaisir qu'elle m'a offert.

Et c'est à bout de souffle que je l'embrasse encore, restant en elle une fois notre union charnelle consommée... Puis, la regardant dans les yeux...

-J'avais besoin de toi...J'avais besoin d'une femme pour me rappeler que toutes ne veulent pas désespérément porter un masque qui ne leur convient pas...

J'embrassai son cou...

-J'avais besoin de me rappeler que de magnifiques créatures existent encore, même dans ce monde...

@ Billy Lighter



Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



(HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé]   (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] I_icon_minitimeDim 31 Mar - 22:22


The Book

ft. Cash Izbel


Il n’y a rien de plus primitif et naturel que l’accouplement. Comme respirer, boire, manger. Ce doit bien être ces moments-là qui nous rappellent que l’humain est aussi un animal. La différence entre nous commence au moment où on a décidé de parler en “je”, et de ce donner plus d’importance que le reste.

C’est à ce moment-là que tout est devenu compliqué.

Pour vivre, pour manger, pour aimer.

J’essaye de garder les choses simples, et de profiter de ce qui m’est donné. Je ne suis pas nymphomane, mais quand je ressens l’envie d’être bestiale avec quelqu’un, je ne vois pas pourquoi je devrais me priver. Tant que personne n’est forcé de faire quoi que ce soit, il n’y a que du plaisir à récolter.

Il y en a eu d’autre avant Cash, sûrement qu’il y en aura encore après. Mais à cet instant, je ne suis qu’à lui. Peut-être même encore demain. Peut-être même encore la semaine prochaine.

Ou alors ça s’arrêtera après cet envolée en dehors  du temps.

Je n’y pense pas. J’attends de voir ce que le futur a prévu pour lui et moi.

S’il y a bien une chose que mon paternel m’a appris, c’est que rien n’est éternel. Rien n’est gravé dans la pierre. Les sentiments qu’il a éprouvé pour ma mère se sont envolés, comme lui. Il n’y est pour rien, c’est ainsi. Le seul reproche qu’on peut lui faire, c’est d’avoir été un lâche.

Ce que ma mère m’a appris, à ses dépends, c’est que ce sont les émotions qui nous habitent qui nous font vivre. Ou mourir.. Quels qu’ils soient. L’amour, la colère, la tristesse, la joie. Un jour elle m’a dit: “Ma Luna, les émotions sont l’essence de ton cœur. Choisis bien cet essence. Ne prend pas la moins chère, ni la plus facile d’accès. Nourris-toi de celle qui vient de loin, qui demande des efforts et des sacrifices. Elle est de meilleure qualité, et elle n'abîmera pas ton cœur. Elle ne te fera pas éviter les chemins les plus sinueux, mais elle te mènera loin.”

Je ne saurais dire où ma mère a trouvé son carburant. Sûrement que, seule et abandonnée, elle a fini par se tourner vers le premier puits accessible. Le désespoir.

C’est avec l’image de ma mère, assise, le regard vide, tourné vers le monde qui passe à travers sa fenêtre, que je me suis promise de ne jamais laisser un homme m’offrir son carburant. Leur mécanique ne roule pas de la même manière que la nôtre.

En revanche, rien ne m’empêche de profiter de l’énergie qu’ils dégagent, à prendre de leur force pour avancer. S’il y a bien un pouvoir que l’on peut assigner au hommes, c’est de nous élever au septième ciel. Et Cash possède ce pouvoir qu’il exploite de la meilleure des façons.


Je me délecte de la douceur des baisers de Cash, de l’application de ses doigts de musicien qui taquinent mon épiderme. Sa virilité me transperce de sa vigueur avec une bestialité excitante, alors que ses râles se font échos aux miens.

En plein orgasme, je perds mon souffle et ferme les yeux. Comment expliquer cette sensation d’être remplie par l’extase d’un homme, alors que celui-ci reçoit l’ivresse féminine en retour? Ça ne s’explique pas, ça se vit. Peu importe d’où l’on vient, qui nous sommes et ce que nous faisons. Les draps mouillés suffisent à expliquer qu’on ne fait rien de plus naturel.

Sourire aux lèvres, j’entrouvre les yeux et admire le guitariste penché au-dessus de moi, son bassin calé au mien. Mes jambes l'enserrent encore, et mes mains vont et viennent sur sa peau humide. Il me dit des choses étranges, j’en comprends les mots mais pas bien le sens. Sûrement un chant mystique dans la langue de son monde. Ce même monde d’où il tire toute la magie qui anime sa guitare.

Je lui souris, l’embrassant doucement.

Au même moment, mes doigts se prennent dans le film plastique qui recouvre avec peine le tatouage inachevé. Le court du temps reprend, le rêve se termine.

“ Il faut que je termine de faire parler cette blessure.”

Non sans mal, je me sépare de Cash et me relève du lit, enfilant sa chemise. Ma trousse gît encore devant le lit avec la lingerie. Sérieuse à nouveau, je prépare mon matériel sur le bord du lit, relookant Cash par intermittence.

J’espère qu’il reviendra encore me donner sa peau.

“ J’espère que la prise est encore fonctionnelle, sinon on est bon pour retourner au salon.”

©️️ Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Cash Izbel
Cash Izbel


Messages : 769
Date d'inscription : 07/10/2013
Age du personnage : 24
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: introverti, gentil, shooté
Song: Nightrain - Guns'n Roses


(HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé]   (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] I_icon_minitimeDim 7 Avr - 21:27



The Book
ft. Eydis « Luna » O’Rare


Le calme revint dans notre sanctuaire improvisé bien avant que le plaisir ne se soit estompé, bien avant que nos corps ne se séparent à nouveau pour reprendre chacun leur route. Notre instinct animal laissa place à une douceur typiquement humaine malgré nos ronronnements félins alors que nous échangions quelques derniers baisers. Ses jambes encore enroulées autour de mes hanches, je restai un moment en équilibre entre deux mondes, y allant de déclarations reconnaissantes.

Nous allions heurter bien des femmes avec le prochain album que nous allions sortir, Billy et moi… Mais je ne devais pas oublier que parmi elles se cachaient encore des perles telles que Luna. Tout comme je ne voulais pas être rejetée par toutes comme un pariah.

Au fil de nos douces étreintes, les doigts de Luna entrèrent en contact avec le film de protection qu’elle avait apposé sur cette blessure qui n’en avait pas fini de saigner et de signer la musique de The Lightening.

Nous avions tous deux des œuvres à achever… Elle sur mes écailles mates et invisibles sous le soleil de L.A. et moi sur des bandes magnétiques et du vinyle destiné à distiller notre fureur par la voix des haut-parleurs disséminés à Los Angeles et dans le reste du monde.

Je l’embrassai encore, avant qu’elle ne mette fin à notre union. Je frissonnai, de froid, avant de lui sourire, la laissant préparer, totalement nue, le matériel qu’elle avait apporté avec elle… Je restai moi aussi totalement nu, allongé sur le lit, à sa merci.

Et quand elle se remit à graver son art sur moi, je profitai de ses regard comme s’il ce fut agi d’autant de douce caresses, ne résistant pas moi-même à suivre du bout de mes doigts les tatouages qu’elle portait avec une beauté indescriptible.

Une fois qu’elle aurait fini, je pourrai emmener un peu d’elle partout où j’irais.  

@ Billy Lighter



Guitars are like women. You'll never get them totally right. ©️ Slash
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




(HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé]   (HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

(HOT) "The Book" Ft Cash Izbel [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» La justice de Raphael [Terminé]
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» Le reflet du passé [Terminé]
» [WCH] Golden Book

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Eastside :: Boutiques-