AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Shine On [PV Bailey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Amon Sørensen


Messages : 814
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Shine On [PV Bailey]   Mer 28 Nov - 17:11



Shine On
ft. Bailey North


Sonne et moi avions plutôt bien profité des quelques dates sur lesquelles nous avions pu nous retrouver. Plus, en tout cas, que nous n’aurions jamais pu le faire en étant à Los Angeles, ses enfants et son mari obligent. Malgré tout, cette situation me convenait et, dans cette configuration, je ne risquais pas de retomber dans les mêmes travers qu’avec Sélène.

Ce qui m’avait fait me rendre compte de cela avant que ce ne soit trop tard avait été la déclaration de Sonne, en Belgique.

Avec Sonne, plus nous étions séparés longtemps, plus le plaisir de nous retrouver était grand. Et le reste du temps… et bien j’avais la paix… Ce qui ne signifiait pas pour autant qu’entre Sonne et moi, il n’y avait que le sexe. Ce n’était peut-être pas beaucoup plus profond, sans mauvais jeu de mot, mais quand même. Nous avions une belle complicité.

J’étais de retour à Los Angeles, donc. Et pendant que les groupes se reposaient avant la tournée asiatique, le journaliste que j’étais, aussi bas de gamme fusse-t-il, avait une interview exclusive de taille à faire.

Et je devais dire que j’étais assez fier d’y avoir pensé ET d’avoir obtenu l’accord de l’intéressée.

C’était donc Bailey North que j’allais accueillir aujourd’hui dans la salle lounge de L.A.People. J’avais préparé à boire et de quoi grignoter, prenant en compte le fait que pour l’ex-prostituée, il s’agirait là de sa première interview.

Tout ce que j’espérais, c’était que Bailey viendrait seule, et pas avec son mari qui risquait, au moins pet de travers, de se faire un malin plaisir de saboter l’interview. Je comptais un peu voir la Bailey qui avait écrit une lettre ouverte à Jessica Hill. Et non réellement et uniquement l’épouse d’Hank North.

Je laissai la porte du lounge ouverte pour que l’endroit semble plus accueillant et que la future maman soit  certaine de se trouver directement au bon endroit. Je m’installai dans un des fauteuils et attendis mon invitée.  

@ Billy Lighter



I'm a nightmare, a disaster, That's what they always said ©️ Simple Plan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bailey North


Messages : 2400
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 24
Localisation : Dans les bras de Hank

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


MessageSujet: Re: Shine On [PV Bailey]   Mer 28 Nov - 18:43



Shine On
ft. Amon Sørensen





Je ne sais toujours pas si je fais la bonne chose en allant rencontrer le journaliste mais Grace n’a pas tord quand elle dit que ça permettra aux gens de me voir autrement que comme l’a décrit Jessica Hill bien que beaucoup d’eau ait coulé sous les ponts depuis. Depuis, les gens que je rencontre, aussi bien personnalités que des gens de tous les jours sont sympathique avec moi et je ne sens aucunement de jugement dans leur regard. Je crois être passé de ‘’pute ’’ à épouse et future mère dans la tête de Monsieur et Madame tout le monde. C’est même encore plus frappant depuis l’apparition de Hank à l’émission d’Alexie.

Le bon point de cette entrevue aujourd’hui est bien qu’il s’agit de la presse écrite parce qu’avec mon gros ventre, aujourd’hui, je ne me sens à l’aise dans aucun de mes vêtements. Je ne tiens pas non plus me présenter là-bas vêtue n’importe comment mais de ne pas avoir à  mettre de robe de soirée suffit à mon humeur.

Je ne sais pas non plus si Hank aurait voulu rester avec moi pendant que je répondrais aux questions du journaliste mais je lui ai fait comprendre que je voulais faire ça toute seule. Il s’est donc contenté de me déposer  devant la porte de L.A.People et s’en aller faire ses trucs à lui pour revenir me prendre plus tard.

En entrant dans le building, la première chose que je cherche, bien sur, est la salle des toilettes. J’approche de plus en plus de la fin de course et Baby North ne donne aucune chance à ma pauvre vessie. J’en viens presque à bouder les breuvages tant j’en ai marre de devoir aller vidanger toutes les 5 minutes.

Qu’importe, ce petit détour me permis aussi de me convaincre que j’avais pris la bonne décision.

Parce que oui… j’en doutais encore.

Une fois à la réception du journal, on m’indiqua où me diriger pour trouver le journaliste.  Il était déjà installer dans une salle de type lougne, tout pour donner l’impression d’un truc informel. Je m’attendais à trouver un ‘’ vieux monsieur’’, rabougrit du genre amer contre tout et tout le monde qui justifierait qu’il puisse apprécier fouiller la merde pour pondre des articles. Au lieu de ça, je me retrouve face à face avec un homme fort séduisant. Je paris qu’il ne se doute même pas qu’il fait se retourner toutes les têtes quand il marche dans la rue. Il est presque aussi beau que mon mari !

- Bonjour. Vous êtes bien Amon Sørensen? , question de m’assurer que je ne fais pas erreur sur la personne.

Il s’agit bien de celui avec qui je viens discuter et, les présentations officiellement faites, je peux m’installer à mon tour.

La nervosité revient, à croire que je ne me sentirai jamais à l’aise dans ce genre de situation, comme Hank qui cherche à fuir tout ça comme la peste. Je n’aime pas avoir le projecteur sur moi. J’ai hâte de savoir un peu à quoi m’en tenir avec ses questions et espère surtout qu’il ne va pas chercher à me faire parler sur mon passé ou la relation de Hank avec son ex femme.


@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 814
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Shine On [PV Bailey]   Dim 2 Déc - 14:37



Shine On
ft. Bailey North


Ce fut, après quelques minutes seulement, une Bailey North enceinte jusqu’aux yeux qui se présenta à l’entrée du lounge. Je m’empressai de me lever pour l’accueillir, lui tendant la main pour qu’elle la serre alors qu’elle se demandait si elle était bien au bon endroit et face à la bonne personne.

Je lui souris, riant presque gentiment à la prononciation toujours bizarre des américains quand ils tentaient de dire mon nom.

-C’est bien ça, vous êtes au bon endroit, Madame North.

Je lui désignai un fauteuil où elle pouvait s’installer confortablement avant de reprendre moi-même place.

-Je vous remercie tout d’abord d’avoir fait tout ce chemin. J’imagine qu’au stade de votre grossesse, ça ne doit pas être simple… Mais je connais suffisamment votre mari pour l’avoir interviewer plusieurs fois dans ma carrière pour savoir qu’il aurait été très mal venu de demander à vous voir chez vous… Sur son territoire.

Je n’y aurais jamais eu accès et j’aurais pu me la carrer où je pense, mon interview.

J’espérais seulement que Bailey n’allait pas perdre les eaux ici, en plein milieu du lounge… Merci, j’ai déjà donné dans ce genre d’histoire… Je m’en rappelais encore comme si c’était hier.

Je lui souris, la sentant déjà nerveuse.

-Vous pouvez vous détendre, Madame North.

Je me penchai pour prendre le café que je m’étais préparé au préalable et lui désignai la table couvertes de boissons et de grignotages…

-Et servez-vous. Si vous désirez un café, je peux vous en préparer sans problème.

Mon but était de la mettre à l’aise. L’interview n’allait de toute façon pas être méchante.

-Ma réputation est ce qu’elle est et votre mari n’aura certainement pas fait l’éloge de mes talents de journaliste. Mais je ne suis pas là aujourd’hui pour vous descendre. Loin de là. Si je vous ai demandé de venir, c’est pour partager votre bonheur avec le public qui vous lira.

Je faisais des interviews pour vendre, pas autre chose à moins d’une demande expresse de Timmy Evans. Et il serait extrêmement mal venu de torpiller une jeune femme attendant un heureux événement sur la place publique.

-Vous avez fait un énorme travail sur vous-même, d’après ce que j’ai pu observer de loin. Comment va la vie, aujourd’hui, du point de vue de Bailey North ?

L’interview avait commencé, sans transition, comme si nous étions toujours dans une simple conversation entre deux personnes faisant connaissance.

@ Billy Lighter



I'm a nightmare, a disaster, That's what they always said ©️ Simple Plan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bailey North


Messages : 2400
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 24
Localisation : Dans les bras de Hank

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


MessageSujet: Re: Shine On [PV Bailey]   Dim 2 Déc - 15:47



Shine On
ft. Amon Sørensen





Je crois que ça se sentait avant même que j’entre dans la pièce que je suis nerveuse à l’idée de donner cette interview. Surtout depuis que j’ai compris que peu importe ce que je dis ou je fais, rien ne sera jamais assez bien pour certains.

Alors je suis venue ici avec en tête, l’idée que tout ce que je dirai sera compris de travers et donnera des munitions à tous les Hank et Daniele de se monde de me diminuer.  Qui plus est, le journaliste est un homme imposant de stature qui, sans être intimidant,  ne met pas forcément à l’aise au premier coup d’œil.

J’apprécie quand même qu’il est la délicatesse de se lever pour me saluer et de me serrer là main. Sans complètement me sentir rassurée, je suis un petit peu plus détendue et m’installe dans un fauteuil aussi confortablement que ne me le permet mon gros ventre.

Je me contente de lui sourire dans un premier temps quand il dit qu’il se doutait bien qu’en territoire North, il n’aurait pu réaliser cette interview.  J’ai bien envie de lui répondre qu’il a vu juste mais je garde ma remarque pour moi en disant simplement que de toute façon, il était plus simple pour nous de nous déplacé que de le recevoir.

- Avec les préparatifs et tout… , bien que la chambre soit maintenant bien arrangée, lui, il ne le sait pas.

Il attire on attention sur une table remplis de grignotines et de trucs à boire.  Je me contenterai de boire de l’eau à petites gorgées si je ne veux pas interrompre notre conversation toutes les 5 minutes pour aller à la salle de bain.

- Pas de café, je vous remercie. Sinon, la p’tite risque de bouger non stop pendant des heures. De l’eau, ce sera parfait.

Mon dernier café remonte à quand ? Au tout début quand mon ventre a gonflé d’un coup et que je me suis retrouver avec une boxeuse de compétition dans le ventre. J’ai bu alors une tasse de café comme à tous les matins et j’en ai eu jusqu’au lendemain à l’endurer me marteler l’intérieur du ventre alors, non merci.

Au moins, il est conscient de sa réputation. C’est un point qui joue en sa faveur, pas comme certains, misogyne jusqu’à la moelle mais qui se cachent sous de fausses couvertures pour faire croire qu’ils sont ce qu’ils ne sont pas.

Mes mains sur mon ventre, je l’écoute amorcer l’interview dans une transition parfaite. Il sait détendre ses invités, c’est le moins que je peux dire.

Mais à sa question sur comment va la vie selon mon point de vue, je ne sais quoi répondre. Parce qu’en ce moment, je n’ai pas l’impression que ma vie va si bien que ça. Il y a des choses qui m’ont blessés dernièrement et que j’ai simplement ravalé pour éviter de plus grandes blessures, parce que c’est ce que j’ai appris ces derniers mois.

‘’Ferme ta gueule Bailey et tout ira bien ! ’’

Tout cacher derrière un beau et grand sourire. Après tout, cette seconde-première maternité me va si bien !

- La vie va bien.  Nous préparons l’arrivée de notre bébé dans le plus grand des bonheurs.

@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 814
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Shine On [PV Bailey]   Mer 5 Déc - 17:17



Shine On
ft. Bailey North


J’y allais doucement avec Bailey North, procédant comme s’il se fut agi d’un petit animal farouche. Je n’avais aucune raison, et encore moins d’intérêt, à la braquer. Or, comme on dit, « qui se ressemble s’assemble ». Et si elle avait un caractère aussi explosif que son mari, je risquais fort de ne même pas voir les signes avant-coureurs d’un brusque changement d’humeur.

Hank North pouvait parfois arriver ici tout à fait disposé, jusqu’à ce que je marche sur une mine. Et là, c’était terminé. North se mettait soit en colère, soit se fermait comme une huitre et se contentait alors de répondre par « oui », « non » ou « va te faire foutre. »

J’y allais donc mollo avec son épouse en partant du principe qu’elle pouvait lui ressembler, sans encore en être sûr. Il fallait que je tâte le terrain prudemment. J’avais déjà essayé de rendre l’environnement aussi accueillant et confortable que possible…

Elle refusa le café, mais sans agressivité aucune, juste un peu de timidité, expliquant la raison de son refus, ce qui me fit sourire poliment.

-Ça se comprend. Va pour de l’eau.

Je la servis, avant de démarrer l’interview comme s’il se fut agi de la suite toute simple de notre conversation et non vraiment un jeu de question-réponse.

La voir les mains sur son ventre comme si elle cherchait instinctivement à protéger sa progéniture lui valut un sourire attendri de ma part et qui n’avait rien de feint. D’autant plus que je ne m’en rendis même pas compte.

D’après elle, ils attendaient la naissance du bébé dans le plus grand des bonheurs. Et loin de mettre ses paroles en doute, je mis son ton un peu incertain sur le stress de l’interview.

-J’imagine. Est-ce que cette grossesse est pour vous, Bailey, un symbole particulier ?

Personne n’ignorait, parmi les lecteurs de L.A.People, d’où venait Bailey North, j’avais moi-même écrit les articles qui en parlaient. Et j’avais encore moins besoin de lui souligner à elle de quoi je parlais, ce ne serait que retourner le couteau dans une plaie qui n’était peut-être pas encore suffisamment refermée.

Et j’avais mis l’accent sur elle, Bailey. Parce que c’était elle que je comptais mettre en avant de mon article et non Hank North même s’il sera probablement inévitable d’en parler à un moment ou à un autre.

@ Billy Lighter



I'm a nightmare, a disaster, That's what they always said ©️ Simple Plan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bailey North


Messages : 2400
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 24
Localisation : Dans les bras de Hank

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


MessageSujet: Re: Shine On [PV Bailey]   Jeu 6 Déc - 15:27



Shine On
ft. Amon Sørensen






Je n’avais pas d’attente particulière vis-à-vis de cette entrevue sauf peut-être l’idée de bafouiller et de chercher mes mots. D’entré de jeu, le journaliste ne se montre pas du tout intimidant, au contraire, il essaie d’établir un climat de convivialité comme si nous partagions simplement un moment comme deux amis de longue date.

Plutôt qu’un café, je préfère avoir un grand verre d’eau même si ces derniers temps, je vendrais mon âme au diable pour une seule tasse de café. Non ! Pour une bière ! Une bière froide que je dégusterais sur le bord de la piscine par une belle journée ensoleillée !  Le fait est que le café donne à ma fille un petit peu trop d’énergie et que je ne saurais pas faire l’entrevue correctement si elle se met à me boxer l’intérieur du ventre.

Amon me sert donc un grand verre d’eau duquel je bois une petite gorgée avant de le déposer sur la table basse juste devant moi. Il faut quand même que je déploie un grand effort de flexibilité pour  le poser là sans le renverser.

L’entrevue est lancée tout en douceur avec une question toute simple sur ma vie en général.
Comment est-ce qu’elle va ma vie… Elle va plutôt bien. Quelques petits nuages ici et là mais rien de dramatique qui mérite de se retrouver dans les pages d’une feuille de choux.

Sans vraiment m’en rendre compte, je caresse mon ventre. En fait, je sais que je fais ça tout le temps.  On dirait que depuis que je sais que je suis enceinte, mes mains sont systématiquement ramenées à mon ventre comme si elles y étaient aimantées.  Je ne sais plus quoi faire de mes mains, autrement. J’en faisais quoi de mes mains avant ?  Je jouais avec mes doigts ou alors je les tenais en prière ?  Je rongeais mes ongles ou jouais avec mes cheveux ?

La question suivant me laisse un petit peu perplexe.

Ma grossesse a-t-elle pour moi un symbole particulier ?

Si ce n’est que je considère cette seconde occasion de devenir mère comme un cadeau de la vie qui me permettra, sans effacer ou oublier ma première grossesse, d’aborder la maternité tout autrement, je n’y vois pas de symbole particulier.

Pourtant je sens que je ne peux simplement pas répondre bêtement non à cette question et attendre la suivante. Même si… c’est tentant.

- Je vois cette grossesse comme la concrétisation de l’amour que nous avons l’un pour l’autre, Hank et moi.

Que dire d’autre… n’est-il pas normal que deux adultes qui s’aiment de tout leur cœur et qui passent leur temps à se grimper l’un sur l’autre finisse par créer un petit humain ? Il fallait bien qu’on finisse par passer par là, un jour où l’autre.

C’était même le projet que nous commencions à ébaucher lui et moi avant d’apprendre que, surprise!, j’étais déjà enceinte et pas que de quelques semaines.


@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 814
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Shine On [PV Bailey]   Dim 9 Déc - 21:16



Shine On
ft. Bailey North


Je voulais y aller doucement, ménager la jeune femme pour qui cette interview était la toute première. Mais je compris bien vite, cependant, que si on continuait à ce rythme-là, ça allait être extrêmement laborieux.

Il fallait que je change de stratégie, que j’aborde les choses autrement… Sinon, jamais je n’aurais suffisamment de matière pour mon article. En trouver, de la matière, ce n’était pas si compliqué. Combien de fois n’avais-je pas inventé des choses, en temps de crise où les stars étaient calmes ou se méfiaient plus.

Mais je ne voulais pas jouer à ce jeu-là avec Bailey North. Pourtant, ça aurait été la solution de facilité et ce n’était pas comme si j’avais encore une réputation à protéger. Non, j’étais peut-être le seul journaliste à pouvoir raconter n’importe quoi, n’importe comment, sans que plus personne ne s’en formalise.

Sauf peut-être les North, justement. Après tout, Robin North pensait réellement que j’avais poussé sa défunte petite-amie d’un pont…

Alors quand Bailey me répondis que sa grossesse était la concrétisation de l’amour qu’elle et son mari se portait… Je n’en doutais pas… Mais c’était quand même logique comme réponse. Et puis c’était une phrase. J’ai des colonnes entières à remplir moi, et jusqu’ici, mes questions étaient plus longues que ces réponses.

Alors change de stratégie, Amon.

Je déposai mon carnet et mon bic sur la table, avant de m’installer à nouveau dans le fond de mon fauteuil.

-Bon… Nous allons procéder autrement, si vous voulez bien…

Je parlais toujours sur un ton poli, avenant, pas agressif pour deux balles.

-Je vais jouer carte sur table avec vous… Voyez-vous, j’ai un certain nombre de lignes à écrire pour cet article. Et c’est vous qui avez accepté cette interview…

Je souris.

-Voilà comment les choses fonctionnent. J’ai des pages à remplir de mots. Quoi qu’il arrive, quoi que vous direz ici, j’aurai toujours le même nombre de pages à remplir…

Je haussai les épaules.

-Alors autant que ce soit avec des choses que vous souhaitez que les gens sache. Des choses que vous souhaiteriez dire à Los Angeles tout entier, tant qu’à faire… Ou à ceux et celles qui vous prennent comme un exemple pour sortir de leurs propres problèmes. Ceux qui se disent : « Bailey North l’a fait, je peux le faire aussi. »

J’appuyai un peu plus mon regard sur elle.

-Ceux et celles qui se disent que peu importe la merde profonde dans laquelle ils sont enfoncés, il y a moyen de s’en sortir.

Je lui souris et dit d’un ton plus doux.

-Votre historie est un conte de fée, Bailey. C’est cette histoire que Los Angeles veut entendre. Ne me laissez pas l’occasion de raconter n’importe quoi.

Je marquai une pause, pour la laisser assimiler.

-Alors, que voudriez-vous nous raconter aujourd’hui, Bailey ?

@ Billy Lighter



I'm a nightmare, a disaster, That's what they always said ©️ Simple Plan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bailey North


Messages : 2400
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 24
Localisation : Dans les bras de Hank

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


MessageSujet: Re: Shine On [PV Bailey]   Lun 10 Déc - 20:32



Shine On
ft. Amon Sørensen






J’ai cru offrir une belle et bonne réponse à la question du journaliste sur  un possible symbole que représente ma grossesse. J’y vois là dedans une seconde chance que m’offre la vie de devenir mère mais je ne peux pas répondre ça à Amon Sørensen. Il voudra savoir pourquoi c’est une seconde chance alors que je n’ai pas d’autres enfants et de fils en aiguille, et parce que je ne mens pas spécialement bien… c’est un chemin trop glissant pour que je m’y aventure. De dire que c’est la concrétisation de notre amour, à Hank et moi me semblais juste et qui plus est, ça ne peut être plus vrai !

Sauf que c’est trop peu pour étoffer l’article qu’il a l’intention d’écrire.

Je me sens intimidé par lui, par l’impact que pourra avoir l’entrevue et ce que les gens en diront. Ma vie n’a jamais été palpitante pour qu’on veuille en parler et, bien qu’il dise que pour certains, elle peut semble être sortie d’un compte de fée, je ne vois pas comment ajouter assez de dentelles dans mes réponses pour que ça vaille la peine de noircir des lignes.

Le pire, le plus difficile à entendre c’est que je puisse représenter un exemple pour des personnes qui sont comme j’ai été. Des gens sans grandes ambitions, qui n’ont pas grands choses pour eux. Ça pèse lourds soudainement sur mes épaules. C’est comme si le journaliste venait de mettre entre mes mains la clé de leur possible rédemption.

Et il enfonce le dernier clou en ajoutant qu’il serait plus sage que l’histoire vienne de moi plutôt que de lui et qu’il écrive ce qu’il voudra bien écrire.

Alors pourquoi ne pas choisir un autre sujet ?  Quelqu’un de plus intéressant que ma petite personne ?

- Je… ne suis pas habitué à avoir les projecteurs tournés vers moi.

En baissant un peu la tête, je replace une mèche de cheveux derrière mon oreille puis je relève les yeux pour le regarder.

- Avec Hank, nous commencions à parler bébé. C’était un projet auquel nous voulions réfléchir avant de nous lancer. Ce n’est pas rien non plus de se dire ‘’ On prend la responsabilité d’un petit humain’’.  Il y avait des tas de questions, au sujet de ma santé entre autre et, je voulais passer des tests pour être certaine que tout aille bien.

Est-ce que je fais fausse route en racontant tout ça ? Ou est-ce que je me dirige là où il voulait que j’aille ?  C’est peut-être une façon d’ouvrir la porte sur pleins d’autres questions qu’il pourrait avoir envie de me poser.

Mais comme je n’en sais rien, je continu.

- Au premier test, j’ai appris que j’étais déjà enceinte et depuis un bon petit bout de temps. Mais mon ventre… il était plat et jamais Hank et moi en aurions douté. Ça été un choc, mais un bon choc. Enfin, on a eu besoin de le percuter ensemble, surtout quand mon ventre s’est soudainement mis à grossir. C’est à la fois effrayant et impressionnant.

Je rigole.

Vraiment.

Parce que je repense à la tête de Hank quand mon ventre devenu tout rond l’a tiré de son sommeil. Je pense aussi à l’espèce de complicité déjà établie entre le père et la fille. Y’a de quoi  rigoler, enfin, moi je trouve ça drôle !

- Le symbole là dedans… je crois que c’est l’amour, mais aussi l’espoir.  De donner la vie c’est comme une renaissance. J’ai droit d’offrir à ma fille une vie que je n’aurais pas espérer avoir.


@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 814
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Shine On [PV Bailey]   Mer 12 Déc - 20:32



Shine On
ft. Bailey North


Ma plus grosse angoisse après avoir dit à Bailey North comment les choses fonctionnaient, qu’on le veuille ou non l’un comme l’autre, c’était qu’elle se braque. Parce que, bien sûr, je pouvais inventer un article de toute pièce, mais si je pouvais éviter de le faire, ça m’arrangerait.

Pour deux bonnes raisons.

La première, c’était que je n’avais aucune envie de perdre mon temps à inventer. C’était bien plus facile de seulement recopier les paroles des invités.

La deuxième : j’en savais suffisamment sur Bailey North que pour la catégoriser comme étant « potentiellement fragile »… Et cela jusqu’à ce que je la connaisse un peu mieux, ce qui ne manquerait pas d’arriver si son mariage avec l’acteur durait. J’avais déjà une Karen Felberbaum à mon actif, je n’en voulais pas une deuxième.

Mon ton n’était ni agressif, ni menaçant, trahissant peut-être juste une forme de mépris cynique pour la presse même pour laquelle je travaillais.

Contrairement à ce que j’avais pu croire, Bailey ne se braqua pas, elle ne fuit pas non plus, constatant simplement et timidement qu’elle n’avait pas l’habitude d’avoir les projecteurs sur elle.

Je souris gentiment…

-Et cela peut tout à fait se comprendre, Madame North…

Je me penchai pour attraper ma tasse de café sur la table et en prendre une gorgée avant de continuer.

-L’avantage, c’est que nous ne sommes pas en direct à la télévision. Nous avons tout notre temps et si vous le souhaitez, nous pourrons revoir globalement mes notes ensemble à la fin.

Alors, la jeune femme finit par se lancer, hésitante, mais un peu plus loquace. Et le début de son histoire me fit sourire. Ceux qui doutaient encore que, de rien, on pouvait devenir quelqu’un allaient en prendre un coup !

Bailey avait en effet tenu à s’assurer des risques qu’ils encourraient avant de se lancer dans l’aventure d’une grossesse.

-Et c’est tout à votre honneur.

Elle continua et je compris alors pourquoi on s’était retrouvé avec des photos et des informations complètement hallucinantes du jour au lendemain avec une Bailey North toute menue un jour et enceinte jusqu’aux yeux le suivant.

Je devais en être bouche bée.

-Vous avez fait un de ces… déni de grossesse ?

Tu m’étonnes qu’Hank North avait dû être sous le choc ! Au moins autant que moi quand Sonne avait perdu les eaux.

Mais apparemment, ledit choc était passé, à l’heure qu’il était, puisque la jeune femme en riait. Et j’en ris, un peu incertain à mon tour, avec elle.

Puis, elle me donna, finalement, son symbole.

J’eus un beau sourire et transcrivis cela sur mon carnet.

-Ça, c’est un beau symbole, et une belle réponse.

Je regardai Bailey, hésitai, puis me lançai. Aller, Sørensen, imagine que c’est Noël… ou cadeau de bienvenue chez L.A.People.

-Je… Je peux faire l’impasse sur le déni de grossesse, ne pas le mentionner, si vous en souhaitez pas que cela se sache. Ou je peux le raconter comme vous l’avez fait, en soulignant le côté humoristique de la chose.

Je reposai mon bic et énonçai la question suivante.

-Bien des parents en devenir essayent de s’imaginer comment sera leur enfant, je crois… Est-ce votre cas aussi ? Si oui, comment voyez-vous votre fille à naître ?

Je souris.

-Physiquement, son caractère… Tout ce que vous voulez…

Je devrais peut-être jouer en bourse et miser sur Xanax dès aujourd’hui… A la naissance de Baby North, les ventes allaient probablement grimper en flèche rien que pour eux.

@ Billy Lighter



I'm a nightmare, a disaster, That's what they always said ©️ Simple Plan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bailey North


Messages : 2400
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 24
Localisation : Dans les bras de Hank

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


MessageSujet: Re: Shine On [PV Bailey]   Jeu 13 Déc - 5:00



Shine On
ft. Amon Sørensen





Après une courte pause avec moi-même, le temps de réaliser que le journaliste ne désirait rien de plus que de raconter mon histoire selon mon point de vue, je me permets de me laisser aller et je commence par là où je crois logique de le faire, soit, au tout début du projet que nous appelons toujours affectueusement Baby North .

Ça semble être une bonne avenue puisque le journaliste prend des notes et s’interloque avant de s’intéressé à l’étrange symptôme qu’il devine être un déni de grossesse.

- Ouais, c’est exactement ça. Ce n’est pas non plus un truc que je souhaite à personne parce qu’avec une nouvelle comme ça, vient un stress énorme engendré par tellement de questions.

Y’a qu’à penser aux célébrations de notre mariage et au fameux cocktail d’Howard que j’ai bu tout au long de la soirée. Ma médicamentation plutôt forte, et mon état mental. Si, sur ce dernier point je n’ai pu que j’en remettre à moi-même et me faire confiance, pour le reste, mes médecins nous ont rapidement rassurés.

Et une fois rassurée, j’ai pu commencer à entrevoir ma maternité comme un cadeau de la vie qui me jugeait apte à recommencer.  C’est ce symbole qui est souligné par Amon.  

Sa proposition sur mon déni de grossesse, s’il va ou non le publier me touche. Je trouve ça sympathique de sa part qu’il s’en soucis mais Hank et moi n’avons rien à cacher.

- C’est un fait médical qui arrive à beaucoup plus de femmes qu’on peut le croire. Mon médecin m’a affirmé que certaines s’en rendent compte qu’au moment d’accoucher. Je n’ai pas honte d’avoir vécu ce phénomène, ça ne me gène pas que ce soit rendu public.

De toute façon, tous les gens sur le plateau de tournage qui m’ont entendu annoncer l’heureuse nouvelle à Hank, le ventre tout plat, pour me voir quelques jours plus tard grosse comme une baleine, ne sont pas tous des gens inclus dans notre cercle intime.  Commencer à trier et démentir un fait véridique serait une bataille perdue d’avance et je préfère, et de loin, choisir mes combats.

Et d'ailleurs, il y en a un, aussi minime soit-il que je désire régler tout de suite...

- Appelez moi Bailey, s'il-vous-plaît. J'aimerais vraiment ça.

Non pas que le fait d'entendre Madame North soit désagréable à mon oreille, bien au contraire mais il me semble que déjà, en passant par la familiarité ça aiderait d'avantage à me laisser croire que je discute avec un ami. Je lui souris, sincèrement puis m'exclame, hilare à sa question suivante.

- Oh ! Mon Dieu !...

Je rigole en portant mon index à ma bouche pour en mordiller le bout alors que de mon autre main, je caresse là où ma fille vient justement de se manifester. À croire qu’elle sent qu’on parle d’elle et qu’elle veut donner son opinion.

- J’en rêve la nuit ! Et chaque fois, il y a ce même détail qui me semble si clair. Elle aura cette lueur magnifique dans les yeux, celle qu’a Hank quand nous sommes que lui et moi et qu’il me regarde amoureusement.

Et je rigole encore parce que…

- C’est pas quelque chose qu’il monte forcément en publique, hein ?

Mais notre fille, elle aura cette lueur.

Je le sens.  

- Vu comment elle se manifeste tout le temps, elle n’aura pas peur de foncer dans la vie ! Elle abattra des barrières, elle défendra ses convictions. Je sens qu’on a pas fini de rencontrer les professeurs !

Ai-je vraiment dit ça ?  En même temps, ce n’est pas méchant, ce n’est que mon imagination qui me fait voir les choses de cette manière. Et puis ce peut très bien être pour des revendications d’écolières plutôt que des conflits de cours d’école qui nous amèneront à user les bancs d’école !

- Un truc absolument dingue… elle réagit fortement à la présence de son père. Dès qu’elle le sent proche de moi, elle s’agite comme pour réclamer de son attention et dès qu’il caresse mon ventre, elle se calme. Il doit dormir, la main sur mon ventre sinon je peux oublier le 8heures de sommeil réparateur !

C’est peut-être un mal pour un bien que mon mari dorme très peu, surtout là que j’en suis proche des derniers instants.

- Ils auront une belle relation complice tous les deux.  J’en ai aucun doute. Je ne pouvais souhaiter meilleur homme pour fonder une famille.


@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 814
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Shine On [PV Bailey]   Dim 16 Déc - 9:40



Shine On
ft. Bailey North


Ça y était, Bailey North était lancée. Elle s’était détendue en comprenant que je n’étais pas là pour la piégé ou parler de choses dont elle n’aurait pas envie de parler. Et c’était une promesse que j’allais tenir parce que j’étais peut-être un enfoiré, mais pas au point de ne pas tenir parole. Si je n’avais pas l’intention de faire quelque chose, je ne disais simplement rien.

Et puis… Maintenant qu’elle parlait un peu plus, j’éprouvais une certaine sympathie pour la jeune Bailey. Fermée au premier abord, je découvrais qu’elle ne ressemblait pas tant que ça à son mari… Plus enjouée… C’était comme si, au tout début de cette interview, elle s’était sentie bridée, effrayée de faire un pas de travers… Peut-être briefée par Hank North…

Après tout, même si apparemment, Kate Julian ne se défendait pas mal, North était quand même toujours sous le coup d’une condamnation pour violences conjugales…

Mais là, ça allait beaucoup mieux… Alors peut-être que c’était tout simplement le stress de l’interview, rien d’autre.

Parce que lorsque je lui proposai de passer le déni de grossesse sous silence, elle affirma qu’elle n’avait aucun complexe à en parler… Encore une fois, elle allait se poser en exemple, sans même s’en rendre compte. Et peut-être par son témoignage soulager les interrogations de bien des femmes vivant la même chose et qui se diront : « Pour Bailey North, cela s’est bien passée. » Parce qu’au-delà de sa mauvaise réputation, la presse people pouvait aussi servir à ça… A guider les gens qui avaient choisi de prendre les stars pour exemple…

A les rassurer en leur montrant que leurs idoles n’étaient pas plus à l’abri qu’eux de ce genre de chose. Et aussi que leurs stars n’étaient que des humains.

Ma sympathie pour l’épouse d’Hank North augmenta encore lorsqu’elle me proposa de l’appeler Bailey.

-Ok. D’accord. Bailey.

Je souris, flatté.

-Vous êtes bien la première à me faire une telle proposition. Vous pouvez m’appeler Amon.

Toutes les stars le faisaient… Sauf celles qui me détestaient vraiment…

Ma question suivante la fit rire et sembla beaucoup l’inspirer et ce fut un jolie flot de paroles enthousiastes qu’elle déversa. Imaginant d’abord quelque chose qui me fit lever les sourcils… La lueur qu’Hank avait dans les yeux.

Heu… Celle du meurtre ou celle qui signale qu’il est sur le poing de mettre son poing dans la figure de quelqu’un ? Je n’étais plus sûr qu’on parlait du même Hank.

Ma perplexité du se voir, car la jeune femme fit tout haut la réflexion que je me faisais tout bas.

-Heu… C’est le moins qu’on puisse dire… J’étais en train de me demander si nous parlions toujours du même homme.

Bailey imaginait sa fille comme une fonceuse, une enfant qui ne se laisserait pas faire et qui n’avait pas fini de leur en faire voir. Mais tout ça était dit avec une affection sans borne alors qu’elle avait de nouveau les mains sur son ventre.

Elle imaginait une belle complicité entre le père et la fille… Oui mais…

-Et votre relation mère/fille ? Comment l’imaginez-vous ? Il y a-t-il des choses, des valeurs, que vous, personnellement, voudriez absolument transmettre à votre enfant ?

Je souris… Enchaînant sur une autre question.

-Nous connaissons Hank North comme quelqu’un d’extrêmement nerveux… Est-ce qu’il prend cette grossesse et l’expectative de cette naissance avec autant de sérénité que vous ne nous en montrez aujourd’hui ?

Je marquai une pause.

-Vous n’êtes pas obligée de répondre si vous ne le voulez pas… Mais c’est le genre de question à laquelle votre mari, je pense, essayerait de répondre sans vraiment y arriver, peut-être que vous y arriverez pour lui.

@ Billy Lighter



I'm a nightmare, a disaster, That's what they always said ©️ Simple Plan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bailey North


Messages : 2400
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 24
Localisation : Dans les bras de Hank

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


MessageSujet: Re: Shine On [PV Bailey]   Lun 17 Déc - 3:21



Shine On
ft. Amon Sørensen






C’est peut-être un truc que font les mères que de prendre ce qu’elles aiment chez leur conjoint pour le transposer sur leur bébé à naître. Forcément,  je n’irai pas souhaiter que ma fille soit du genre à démonter quelqu’un en deux temps trois mouvement comme son père, bien que j’aille peur que je ne doive me rendre à l’évidence fut la conviction qu’elle met déjà à faire sa place alors qu’elle est encore au chaud dans mon ventre.

La question d’Amon me fait rêver éveillée et quand je mentionne cette petite lueur qui me fait tant craquer chez mon mari, le journaliste me fait éclater de rire parce qu’il n’a pas forcément remarqué ça chez mon mari. Qui d’autre que moi et ses proches auront eu la chance de la contempler ? Et encore, je doute que ce soit aussi la première chose que remarque Stopher chez son frère !

- Si, si, nous parlons bien du même homme.

Mais moi, j’aila chance d’avoir les plus belles facettes.

Au-delà de comment je la vois physiquement, et de comment je peux imaginer la relation père/fille, qu’en est-il de ma vision à moi sur ma propre relation avec ma fille ?

- J’y songe vraiment beaucoup. J’essais de trouver la chose que j’aurais aimé qu’on me dise ou qu’on m’apprenne pour m’aider à avancer dans la vie. Plus j’y pense, moins je trouve. Jusqu’à ce que je réalise que, tout ce dont elle aura vraiment besoin d’assimiler, c’est le respect. Envers les autres mais surtout envers elle-même. Si elle sait se respecter, elle s’aura s’aimer.

À la prochaine question d’Amon, je l’écoute attentivement avec de grands yeux et en faisant déjà  ‘’non’’ de la tête mais avec un sourire sur les lèvres.

- Je ne sais pas si j’arriverai à y répondre pour être bien honnête mais, non, il n’est pas calme et serein mais il n’est pas non plus entrain de ronger les murs à la maison pour évacuer son stress.  Hank et moi fonctionnons comme des piles. Quand l’une se vide, l’autre prend le relais.

Je ne sais pas si l’image est très claire mais, depuis le début de cette aventure, quand j’avais des doutes, il avait les deux pieds aux sols pour me ramener sur le droit chemin. Et quand lui il sentait qu’il perdait pied, c’est moi qui prenait sa main veillais sur le nid.

- Il est heureux de devenir père. Ensuite y’a eu pleins de questions avec le déni de grossesse, c’était inquiétant d’imaginer que notre bébé ait pu manquer de quelque chose puisque nous ignorions mon état mais chaque fois, nous sommes allés chercher les information nécessaires pour avoir l’heure juste et bien comprendre et gérer toutes les sources de nervosités.

Je dois me replacer dans mon fauteuil parce que ma position actuelle ne convient plus à Baby North qui commence à pousser dans mes côtes et ça me rend vraiment très inconfortable.

- Ceci dit, quand on parle de notre fille, je peux ressentir à quel point l’idée d’être père est une étape  qu’il apprivoise avec bonheur… je suis désolée Amon, mais je dois me lever. Est-ce possible de continuer ça en allant marcher, dehors ?

J’ai aucune idée de si ça peut causer un soucis quelconque pour l’interview mais moi je sais que si je demeure assise, je vais finir ma journée avec des maux de reins et de dos absolument insupportable.

@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shine On [PV Bailey]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Shine On [PV Bailey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Signature de contrat - Josh Bailey
» Josh Bailey à MTL
» Alix Bailey
» Bonne ou mauvaise journée ? [ Bailey ]
» MARLENE MOIRA HAYWORTH ♦ I used to shine bright like that diamond until that day.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Downtown :: L.A. People-