AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Contest [PV Evan][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1726
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Contest [PV Evan][Terminé] Empty
MessageSujet: Contest [PV Evan][Terminé]   Contest [PV Evan][Terminé] I_icon_minitimeMar 11 Déc - 20:50



   
Contest
   ft. Evan "Sniper" Kurtz


   
Mesdames et Messieurs, le grand jour est arrivé ! La villa Ricci rouvre ses portes ce soir !

Putain – ça faisait tellement longtemps ! J’avais sorti ma tenue la plus classe pour la soirée – bien que toutes les tenues me donnaient la classe quelles qu’elles soient ! Je n’avais pas lésiné sur le maquillage pour cacher l’horrible teint blafard que j’avais depuis ma « cure de désintoxication ». Autant vous dire tout de suite, je n’arrivais pas à ne pas m’empêcher de prendre une ligne de temps à autre. Souvent avant d’aller dormir ou le matin – à des moments où j’étais certain que Jimmy Reed ne le saurais jamais. Seulement, mon petit manège faisait que j’étais dans un cercle vicieux qui me conduisait dans une phase de manque perpétuelle. Pourvu que la fête de ce soir me change les idées !

Ça commençait bien en tous cas ! La villa se remplissait à vue d’œil de gens que je n’avais – parfois – plus vu depuis un bail. La musique était bien présente dans les hauts parleurs et l’alcool coulait à flot. J’avais un verre de whisky en main – il allait se transformer en bouteille au fil de la soirée.

J’avais refilé Tony à la première fille qui était entrée dans la villa. Elle l’avait pris avec joie et j’avais été tranquille depuis. Il n’était pas question que la présence du môme soit un obstacle à la tenue d’une fête – bien qu’Erik ait montré quelques réticences à ce que je fasse ça maintenant. Seulement, j’en avais besoin ! La seule chose que j’avais fait différemment que d’habitude c’était que j’avais engagé des agents de sécurité qui vérifiaient qui entrait et sortait et ils surveillaient l’arrière de la maison. Je savais que les Los Diablos trainaient dans les rues mais on n’était jamais trop prudent – surtout avec Angelo… Les agents avaient ordre de ne laisser entrer aucun nom figurant sur ma blacklist – j’avais retiré Bailey North de cette blacklist il y a peu vu qu’elle avait, maintenant, le droit de venir voir Tony quand bon lui semblait tant qu’elle respectait mes conditions. De toute façon, je savais qu’Erik avait toujours un œil sur le môme alors je n’avais pas trop à m’inquiéter. Je pouvais m’amuser en toute tranquillité !

La sono allait fort – je voulais marquer cette soirée en faisant du bruit pour que les voisins se rappellent que j’existais et que je n’étais pas mort. C’était la joie du célibat’ ! Je pouvais faire ce que bon me semblait comme discuter avec Victoria Hunter que j’avais alpagué au passage. On avait discuté de la tournée – ma tournée – et de la tournée – ma tournée. Seulement les bons côtés, bien entendu. Je ne lui avais pas raconté mon bad-trip sur fond de l’album de Sniper – par exemple. Elle était pendue à mes lèvres comme d’habitude. C’est normal, j’étais Daniele Ricci, et tout ce que je disais était d’office intéressant.

Seulement, Vicky avait regardé par-dessus mon épaule.

-Sniper !, dit-elle d’un seul coup et avec un enthousiasme sans borne.

Sniper ? Putain, ce n’est pas la musique de Sniper qui passe – pour le moment – c’est Fireworks… Le single est sorti hier et je m’étais empressé d’en demander une copie. Je ne savais pas comment Jim avait fait pour avoir Stone dans ses filets mais c’était du grand art parce que ce truc - Last Words - c’était tout simplement excellent !

Seulement, ce n’était pas de la musique que Victoria parlait. Elle m’avait quitté d’un coup après s’être écrié et s’était dirigée vers Sniper. Putain – il est là lui ?! Je ne savais pas qu’il allait venir !

Je m’étais approché de lui et de Vicky. Putain – il venait de ruiner ma conversation rien qu’avec sa présence… Je ne savais pas que Victoria aimait les putain de revenants sorti d’outre-tombe…

-Salut, Evan…, dis-je non sans bien lui montrer qu’il venait de ruiner mon moment. Tu es venu faire quoi ici ? Je ne sais même pas s’il y a du coca…

Moi, j’avais envie qu’il parte ? Non – c’était juste une réaction épidermique à ce qu’il venait de se passer.

   
@ Billy Lighter   


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Evan
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 586
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 40
Localisation : Santa Monica

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


Contest [PV Evan][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Contest [PV Evan][Terminé]   Contest [PV Evan][Terminé] I_icon_minitimeJeu 13 Déc - 15:59



Contest
ft. Daniele Ricci


Qui dit fiesta à la villa Ricci dit… heu… non, pas grosse beuverie pour cette fois. Mais en tout cas, ce soir, j’allais sortir ! J’allais faire la fête ! J’allais voir mon manager ! J’allais voir mon filleul ! Pourquoi je me priverais ? De toute façon, depuis ma petite aventure avec SydG de la radio, j’avais compris que se priver rendait la vie très nulle… MAIS l’alcool rendant aussi la vie extrêmement nulle, ça resterait donc la seule chose dont j’allais me priver ce soir !

Bref, je m’étais apprêté en me disant que toutes les occasions que j’aurais de m’amuser, j’allais les saisir ! Et puis fallait que je touche deux mots à Daniele, en tant que manager, parce que sortir un album, c’est bien. Faire des concerts, c’est MIEUX !

Tout ça pour dire que j’étais remonté comme une putain de pendule. Alors quand je me rendis compte que j’avais zappé d’appeler un putain de taxi, je vous raconte même pas ma tronche. Parce que ça voulait dire que j’allais encore devoir attendre.

Alors en attendant, j’avais fait quoi ?

Ben j’avais appelé Jess, tiens ! Et puis je lui avais demandé si ça lui dirait de venir avec moi à la villa Ricci pour faire un peu la fête. Elle avait plus deux ans, maintenant, pas vrai… J’avais dû attendre le temps qu’elle descende demander à sa mère. Et je trépignais comme un gosse…

Tout ça pour essuyer un « non ! » catégorique de mon ex-femme transmis par ma fille.

-Raaaah mais y a prescription sur la fiesta de… de je ne sais plus quand, non ?...

Jess était aussi désolée que moi, probablement plus encore. Mais elle avait dit en rigolant que j’avais pas à m’en faire, que je trouverais facilement une cavalière !

Ok, j’avoue, mea culpa, j’avais pas pu m’empêcher de frimer à mort en lui racontant que j’avais ramené SydG à la maison après l’interview… Mais hey ! Sans entrer dans les détails, hein ! Puis c’était ma fille, je pouvais rien lui cacher… Et puis je lui avais dit de pas raconter ça partout à l’école et elle m’avait promis alors !

J’entrai dans la villa Ricci où c’était un tout nouveau truc, Fireworks qui passait. J’adorais déjà cette chanson. J’avais toujours trouvé, depuis mon retour d’exil volontaire, que The Burning Fire faisait un peu trop « ado » que j’étais devenu trop vieux pour ce qu’ils racontaient… Mais cette chanson-là, qui était pas vraiment du The Burning Fire, me parlait vraiment.

Parce que j’étais en train de vivre une deuxième adolescence, peut-être…

Ou parce que j’avais un point commun avec Howard Stone, en dehors d’un constat d’accident pour une histoire de phase de feux de signalisation qui déconnait : on était tous les deux des ex de Natacha.

N’empêche que Jess avait raison. J’avais à peine mis les pieds dans la villa Ricci et eu le temps de traverser le grand hall pour essayer de trouver mon manager que j’entendis :

-Sniper !

Mon visage s’illumina.

-Vicky !

Je la réceptionnai et la soulevai légèrement du sol en me marrant et puis la reposai en l’embrassant sur la joue.

-Comment tu vas ?

Elle me sourit.

-Superbement bien !

Puis, elle se hissa sur la pointe des pieds pour murmurer dans l’un de mes appareils auditifs.

-J’ai entendu ton interview à la radio… tu sais ?...

Je me mordis la lèvre… Je suis con, mais son ton et le regard qu’elle me lança trompait autant que des panneaux avec des néons fluos…

-Heu… Cool !

Fait chaud ici, non ?

Daniele s’avança alors vers nous.

-Dany ! Bah je suis… venu faire la fête.

Je me marrai.

-Y a quelque chose d’autre à faire ici ?

Vicky m’embrassa sur la joue.

-Je vous laisse ! On se voit plus tard, Sniper ?

Je hochai la tête, les yeux écarquillés… Pourtant, c’était pas comme si Vicky m’avait jamais fait du gringue mais fallait dire que ça remontait à loin… Mais elle était toujours aussi foutrement attirante.

Je reportai mon attention sur mon manager.

-Oh ouais… Si… t’inquiète pas. J’ai croisé Erik, il a dit qu’il y avait des softs et tout et que j’avais qu’à me servir.

Je fronçai les sourcils, le regardant d’un air torve.

-Heu… ça va toujours pas super toi, hein… T’es tombé dans un pot de peinture ou quoi ?

Ouais, je vais essayer d’être intelligent pour une fois… Et tâter le terrain avant de lui dire que je lui ai probablement ruiné toutes ses chances de réconciliation avec Maria Watson, si jamais il avait encore dans l’optique de pouvoir le faire…  

@ Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1726
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Contest [PV Evan][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Contest [PV Evan][Terminé]   Contest [PV Evan][Terminé] I_icon_minitimeSam 15 Déc - 16:53



   
Contest
   ft. Evan "Sniper" Kurtz


   
Putain – il fallait que Sniper s’amène pour que Victoria n’ait plus d’yeux que pour lui. Pourtant ma conversation était plus qu’intéressante ! Je m’étais approché d’eux. Vicky semblait vraiment heureuse de voir Sniper et Sniper heureux de toute cette attention que lui procurait Vicky – l’attention que j’avais avant lui !

Je m’étais approché d’eux et j’avais demandé à Sniper ce qu’il foutait ici. Il avait répondu avec une implacable logique. Depuis quand Sniper avait-il autant de répartie ?

-Ma villa regorge d’activités, autre que la fête, dont tu n’as même pas idée, Sniper, dis-je cynique.

A vrai dire – ce soir – il n’y avait que la fête au programme mais je détestais que Sniper ait le dernier mot alors il fallait bien que je trouve une pirouette aussi stupide qu’elle soit.

Victoria avait embrassé Sniper sur la joue et lui avait donné rendez-vous plus tard. Elle n’avait fait ça rien qu’à lui… Putain, j’avais pas le droit à mon baiser, moi ?! Si c’est comme ça, je trouverais une fille plus jeune que Vicky pour la faire fulminer – ça ne sera que justice !

Victoria nous avait laissé et mon intention de rendre la fête moins intéressante aux yeux de Sniper était tombée à l’eau parce qu’Erik avait pensé à tout.

-Les softs c’est à cause de tous ces buveurs de cocktails, marmonnais-je.

Je buvais très rarement des cocktails – le whisky, c’était beaucoup mieux. Ceux qui boivent des cocktails ne comprennent en rien la vraie valeur de la vie. Daniele Ricci sait comment vivre – lui -, il boit du whisky !

Evan avait fait un commentaire sur la dose de maquillage que j’avais sur la figure. C’est vrai que je n’y avais pas été de main morte – j’avais reçu le commentaire d’Erik sur le sujet avant la fête…

-Le maquillage était obligatoire, dis-je en fronçant les sourcils. Je m’inflige la pire désintox’ de ma vie… Une maison cette fois. Je n’ai aucune envie d’aller au Snow White… Pourtant, putain, je ne cracherais pas sur un peu de coke, dis-je en prouvant bien à Sniper que je n’étais pas encore sorti de l’auberge.

J’avais le whisky pour rendre les choses un peu plus douce mais c’était loin d’être suffisant – hélas.

-Et toi ? Tu as vu les chiffres de ventes de ton album ? C’est pas mal, hein ?, dis-je avec un grand sourire – même si cet album avait bien failli me tuer il y a peu. Il faudra organiser des concerts sur Los Angeles. Une tournée des petites salles et un final au Hollywood Bowl avec moi en guest ? Ça serait parfait, n’est-ce pas ?, dis-je avec un petit sourire et en me sortant une cigarette.

Il était en forme ? Qu’il travaille – au lieu de draguer Vicky ! Je programmerais le concert au Hollywood Bowl entre deux continents.

-Tu es bien capable de jouer en live, n’est-ce pas ? Rassure-moi…, dis-je cynique.

Je n’étais pas très sympa avec Sniper mais il avait attiré Vicky comme un aimant – c’était la seule raison de cette gratuité.


   
@ Billy Lighter   


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Evan
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 586
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 40
Localisation : Santa Monica

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


Contest [PV Evan][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Contest [PV Evan][Terminé]   Contest [PV Evan][Terminé] I_icon_minitimeMer 19 Déc - 19:19



Contest
ft. Daniele Ricci


Ma main posée sur la hanche de Vicky, je regardais Daniele interloqué. Ok, c’était la fête et il était pas de bonne humeur ! Bah hey, j’en pouvais rien moi s’il avait ses ragnagnas, hein… Parce qu’avec tout le maquillage qu’il avait dans la tronche, c’était se demander s’il était pas en pleine transformation, le Lele !

Nan, j’exagère, je savais bien que mon manager allait pas bien… La drogue, tout ça… Et j’avais bien l’impression que le pauvre essayait d’arrêter. Alors j’allais pas faire de commentaires désobligeant. Si jamais j’ouvrais ma gueule, ce serait pour l’aider pas pour l’enfoncer. Enfin, donc, j’allais éviter de parler de la visite de Maria chez moi quoi…

Daniele, fallait qu’il ait le dernier mot alors il dit que la villa regorgeait d’activité. J’eu un sourire un peu tordu de perplexité…

-Heu… ouais, je sais… je suis pas nouveau ici, Dany…

Puis même… Si je voulais, je pouvais aussi aller jouer aux Lego avec Tony… D’ailleurs, où il était, Tony ? Mais alors que je cherchais l’enfant des yeux, Victoria chuchota à mon oreille avant de s’éclipser. Oh… T’as pas fini journée, Sniper… Et ça me laissa un sourire béat sur le visage avant que Daniele et son ton hostile me ramène sur Terre.

-Enfoirés de buveurs de cocktails…

Je rigolai… mais ça fit pas rire Dany… Ok… Laisse tomber l’humour, Sniper… Ah non… encore une dernière. Le maquillage, je pouvais pas laisser tomber.

Et en effet, Dany me confirma qu’il était en pleine désintox’ maison parce qu’il voulait pas aller au Snow White. J’eus un regard plein de compassion… Probablement la compassion que j’avais pas eue pour Maria.

-Naaan…. Nan, t’as pas besoin de coke !

Je m’approchai un peu de lui et posai ma main sur son épaule pour la taper amicalement.

-Le Grand Daniele Ricci a pas besoin de coke pour s’amuser, hein !

Je sortis une clope à mon tour et l’allumai en même temps que lui, hochant la tête quand il demanda si j’avais vu les chiffres de vente de mon album.

-Ouais… heu.. non, en fait… mais j’ai vu les critiques et j’ai encore du mal à y croire !

Et mon visage de s’illuminer encore plus quand mon manager parla concert !

-Des concerts à Los Angeles avec toi en guest ?! Un peu, que je suis partant ! Et un peu que ce serait parfait ! Dany, j’en rêve toutes les nuits quand je fais pas des rêves érotiques.

Erik m’apporta un coca dans un grand verre avec des glaçons et je le remerciai avant de continuer. Non sans boire une gorgée de coca et de tirer sur ma clope, quand même, avant, parce que je savais pas tout faire en même temps.

-Ouais, t’inquiète, je sais jouer en live. Y a des roadies qui manquent pas d’imagination pour palier à mon petit problème. J’apprends à chanter sans retours et pour peu que le son me pète pas dans ces trucs-là…

Je désignai mes appareils auditifs de l’index.

-…ça passe…

Je souris…

-Et j’aimerais un truc… avec un écran et des lasers… Tu sais… The Burning Fire et Roadtramp utilisent la pyrotechnie… J’aimerais des lasers et des lumières…

@ Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1726
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Contest [PV Evan][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Contest [PV Evan][Terminé]   Contest [PV Evan][Terminé] I_icon_minitimeVen 21 Déc - 18:10



   
Contest
   ft. Evan "Sniper" Kurtz


   
Tu n’es pas nouveau – ici – Sniper ? Non, il est vrai que tu ne l’es pas ! Mais je ne sais pas si tu es au courant que mes fêtes ont évoluées depuis les années 60. Soit, la dernière fois que tu es venu !

J’aurais pu lui dire ça mais je ne voulais pas enfoncer mon pauvre ami, n’est-ce pas ? Ça ne serait pas très correct – même si ça me démangeait affreusement.

Seulement, Sniper venait de me ruiner un coup – avec Vicky, en plus ! C’est pour ça que j’avais commencé par quelques remarques désobligeantes comme celle sur l’absence de softs à ma fête. Chose qu’il avait réfuté directement vu qu’Erik lui avait dit qu’il y en avait… Putain – ça c’était la faute des buveurs de cocktails. Ces gens n’avaient strictement aucun goût. Enfin une chose sur laquelle nous étions d’accord moi et Evan.

Comme j’avais été vache d’entrée de jeu, Sniper n’avait pas été plus tendre avec sa remarque sur mon maquillage. C’était le seul moyen que j’avais trouvé pour cacher mon horrible teint pâle – pour un Italien, avoir un teint aussi pâle n’était pas forcément courant. Seulement, la désintox’ que je m’infligeais me rendait complètement malade. J’avais plus l’impression que j’allais mourir au moment de me désintoxiquer que quand je prenais des doses massives de drogues – c’est dire…

J’avais horriblement envie de coke – en plus. Evan avait dit que je n’en avais pas besoin.

-Ça, c’est toi qui le dis ! On voit que tu n’en as jamais pris de ta vie
, dis-je sur un ton mécontent.

Seulement, il avait dit – aussi – que je n’avais pas besoin de coke pour m’amuser. Tout ça avec son ton amical et le geste qui allait avec.

-Tu marques un point
, dis-je en souriant.

Je n’avais jamais eu besoin de coke pour m’amuser – l’alcool et les filles me suffisaient. Seulement, je n’avais pas recommencé à prendre de la coke pour faire la fête. C’était de toutes autres raisons qui m’avaient fait recommencer. Des choses que je n’avais pas envie d’exposer à Evan.

Sniper était – donc – en forme pour faire la fête. S’il l’était pour faire ça, il le sera aussi pour bosser et faire des concerts. C’est pour ça que je l’avais envoyé sur ce sujet. Seulement, cette bille de Sniper n’avait même pas vu les chiffres de ventes – il n’avait lu que les critiques.

-Putain, les chiffres c’est mieux que les critiques. C’est plus réaliste
, dis-je en levant un sourcil. Combien de fois je te l’ai déjà répété Sniper ?

N’avait-il donc rien appris ? Les critiques n’émanaient que d’experts en musique et des journaleux aussi impartiaux que Moriarty. Les chiffres de ventes – eux – ne mentaient pas. C’était la voix des fans, les ventes ! Puis, c’est ce que les maisons de disque regardent pour voir si elles vont financer un autre album ou non…

Sniper fera – définitivement – un très mauvais manager… Il ne pourra jamais faire une reconversion dans ce sens. Moi – par contre – j’étais le meilleur manager de Los Angeles. Je savais que, maintenant, il fallait que Sniper fasse des concerts. J’avais un plan bien en tête. Il plaisait à Sniper qui alternait comme moi entre cigarette et whisky – coca pour lui étant donné qu’Erik venait de lui en apporter. Le chanteur était enthousiaste – il rêvait même la nuit de pouvoir faire des concerts.

-Ta vie sexuelle est si pauvre que ça que tu fais tant de rêves érotiques ?, demandais-je en levant un sourcil et en affichant un sourire moqueur.

Evan était redevenu un adolescent depuis qu’il était sorti de son trou dans l’Eastside. Cet endroit avait l’art de griller les neurones de tout le monde – c’est ma conclusion après avoir fait le compte sur tous les gens qui provenaient de ce quartier.

Sniper n’aura aucune problème à chanter en live – les roadies avaient de quoi palier son souci auditif. Putain, si on avait eu ça en 1970, les choses auraient été bien différentes. Seulement, j’étais Daniele Ricci… Je ne devais pas penser à ce genre de choses – le passé, c’est le passé.

-Amen à ça comme dirait le pire petit merdeux de Los Angeles, dis-je en écartant les bras. Je contacterais qui de droit pour t’organiser ça au plus vite !

N’étais-je pas un bon manager ? Putain – j’étais le meilleur !

Monsieur Sniper avait – quand même – quelques petites exigences. Il voulait de la pyrotechnie comme le faisait Roadtramp.

-S’il ne faut que ça à ton bonheur, dis-je en haussant les épaules. BSC a de très bon roadies pour ça. Tu n’auras qu’à leur dire ce que tu souhaites et ils mettront ça en place. C’est aussi simple que ça. Je crois que Jim en a encore en réserve. Ceux que Roadtramp n’utilisent pas pour la tournée, je veux dire.

S’il n’en avait pas, il y aura toujours moyen d’en engager. Je suis certain que des gens compétents – chez MTI – seront intéressés de travailler avec l’ancien chanteur de The Army plutôt qu’avec Stone et consort.

-Sinon, il y aura moyen d’en débaucher chez MTI. Je suis certain que bien des roadies préféreront travailler avec toi qu’avec la bande de ce petit merdeux qu'est Stone, dis-je avec un grand sourire. Surtout que ce n’est pas dit que son groupe va encore durer très longtemps.

Le single de son nouveau groupe était une preuve de ça – si tout allait bien chez The Burning Fire, Stone n’aurait pas été voir ailleurs.

-Il ne te faut rien d’autre ? Une petite amie, peut-être ?, demandais-je avec un sourire en coin. Je peux t’en trouver une si tu veux.

Ça lui évitera de marcher sur mes plates-bandes comme ça.



   
@ Billy Lighter   


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Evan
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 586
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 40
Localisation : Santa Monica

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


Contest [PV Evan][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Contest [PV Evan][Terminé]   Contest [PV Evan][Terminé] I_icon_minitimeDim 23 Déc - 16:53



Contest
ft. Daniele Ricci


Ok ! Notre Lele national était en manque de poudre et ça le rendait cinglé… Qu’est-ce que vous vouliez que je lui dise si ce n’est qu’il avait pas besoin de ça, ni pour s’amuser, ni tout court, d’ailleurs ? Ouais, d’après lui, c’était plus facile à dire qu’à faire… Et il disait ça en affirmant qu’on voyait que j’en avais jamais pris.

-Ouais ben… une addiction, c’est une addiction, mon vieux… Je sais ce que c’est.

Je savais que j’étais et serais toujours en sursis. Que l’alcoolisme était une maladie et tout et tout. J’en voulais à Nat’ pour m’avoir largué, mais fallait reconnaître que question de me soigner un peu, là, elle avait fait ça comme une pro parce que si son départ avait bien failli me faire replonger, j’avais tenu bon… Avec beaucoup d’aide de Jess, surtout…

Mais bon, au moins, je réussi à faire quand même un peu sourire mon vieux pote. Et on put enchaîner sur l’album et tout ce qui allait bien, plutôt que de s’enfoncer dans tout ce qui allait mal.

Alors je lui dis, moi, que j’avais pas vu les chiffres et ça me fis marrer quand il me rappela pour au moins la 10 000ième fois que les chiffres, c’est tellement mieux.


-Au moins 150 000 000 de fois, que tu me l’as répéter ! Et autant de fois que je te dis que moi, les chiffre pfff… j’y pige que dalle…

Mais les chiffres devaient aller pas trop mal, comme les critiques, puisque Daniele me proposa de faire des concerts et tout ! Avec lui en guest sur l’une ou l’autre date en prime ! Alors moi de lui avouer que j’en rêvais, forcément, entre deux rêves érotiques. Et je levais les sourcils, pinçant les lèvres pour dissimuler un sourire fier quand il demanda si ma vie sexuelle était si pauvre que je faisais tant de rêves érotiques.

-Heu… non… « pauvre » c’est pas le mot du tout… C’est ma libido plutôt qui a un brusque sursaut…  Même que j’ai fait ma première interview pour l’album et tout…

Je pris un coup de coca en regardant vers Vicky Hunter et répétai ce que j’avais déjà dit à Syd.

-Ça doit être la crise de la quarantaine…

Daniele était enthousiaste, surtout quand je lui assurai que je pouvais chanter en live… Y allant au passage de sa petite remarque sur « le pire petit merdeux de Los Angeles »… Aucune idée de qui il parlait…

Bon, combien de concerts je pourrais enchaîner… et combien de temps un concert pouvait durer, c’était une autre question. Mon manager, en tout cas, était prêt à me fournir tout ce que je voulais, lasers y compris.

-Super ! J’ai plein d’idée, visuellement parlant… Mais hey… Dany… je vais pas pouvoir tenir un concert de trois heures non plus… Je peux faire une heure et demi, sans compter les rappels…

J’avais pas forcément envie de reprendre trop vite et trop fort et de me casser direct, ce serait con…

Mais 90 minutes avec des petites causettes avec le public entre les coups et les longs solos de guitare que je faisais maintenant, ça pouvait le faire.

Pour les roadies, Dany disait qu’il y aurait moyens d’ne trouver chez MTI s’il fallait, disant qu’ils préfèreraient travailler avec moi qu’avec Stone avant de me demander s’il me fallait autre chose dont une petite amie…

Oooh non, pour l’instant, je pense que j’ai tout ce qui me faut… Et puis Vicky a l’air partante pour une danse et plus si affinité… Mais je fais plus dans les petites-amies… Ni dans les épouses, d’ailleurs. C’est comme l’alcool et la drogue, c’est mauvais pour la santé…

Je fis une moue de réflexion en repensant justement à ce qu’il venait de dire sur Stone dont le groupe, The Bruning Fire, allait d’après lui péricliter, d’après l’Italien.

-Oh… tu crois ? A cause du single ? Tu crois que ça a à voir avec la guitariste et leurs histoire de couple et tout ?

Ok… j’avoue… j’adore L.A.People… Je peux pas m’en empêcher. Et je savais que Stone et la guitariste de The Bruning Fire était séparés mais continuaient le groupe ensemble… beuh… A leur place, je serais pas à l’aise non plus…

Comme si je devais jouer avec Natacha ou Babs là maintenant… heu… Non merci, ce serait pas possible, je crois…

-Et toi… ? T’arrêtes les petites-amies aussi en même temps que la coke ?

@ Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1726
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Contest [PV Evan][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Contest [PV Evan][Terminé]   Contest [PV Evan][Terminé] I_icon_minitimeMer 26 Déc - 17:55



   
Contest
   ft. Evan "Sniper" Kurtz


   
Moui, il marquait un point quand il avait dit qu’il savait ce qu’était une addiction. Il s’était débarrassé de son addiction à l’alcool et était passé par les phrases du manque lui aussi. Seulement, il avait eu le soutien de son ex – lui… Mon ex était partie depuis longtemps justement parce que je prenais de la cocaïne.

Seulement, parler d’addiction me rendait malade – je préférais parler de la suite de la carrière de Sniper. Putain, ça faisait des années qu’Evan était dans le métier – oui, je compte les 10 ans de disette – et il ne prenait toujours pas en compte les chiffres qui étaient bien plus tangibles et éloquents que n’importe quoi d’autre. Sniper n’y comprenait rien. C’était désespérant.

-Tu me désespère, dis-je en soupirant.

Les artistes sont vraiment tous désespérants !

Les chiffres de ventes étaient très bons. L’album de Sniper cartonnait et j’étais – très – heureux qu’il soit sorti bien avant le single de Fireworks. Ça avait évité d’avoir de l’ombre à cause de la connerie – pour MTI, pas pour nous – de Stone. Evan avait eu toute la lumière sur lui entre temps.

Evan avait des envies de concerts – il en rêvait autant qu’il faisait des rêves érotiques. Putain, sa vie sexuelle devait être désespérément vide pour en venir à faire autant de rêve érotique. Seulement, Evan avait une autre hypothèse – son excès de libido.

-Faudra que tu me dises le putain de rapport entre ta libido et ta première interview, Sniper,
dis-je en levant un sourcil.

Parce que je ne voyais aucun putain de rapport... A moins qu’il essayait de me dire qu’il s’était fait Sydney Grey… Dans ce cas, je voyais le putain de rapport.

Sniper remettait ses excès de libido sur la crise de la quarantaine.

-Ne me parle pas de crise de la quarantaine, s’il te plait
, marmonnais-je entre mes dents.

Il me rappelait – de cette façon – que j’allais vers mes 41 ans. Dans un mois à peu près, je les aurais. Je détestais penser à ça !

Donc, nous allions faire des concerts – Sniper tout seul dans un premier temps. Le chanteur avait envie d’un peu de lasers pour agrémenter ses shows. Je n’étais pas contre – au contraire ! Bien qu’Evan ne saura pas faire des concerts de trois heures.

-Va pour une heure trente
, dis-je en souriant. C’est plus ergonomique comme timing.

Les concerts de trois heures étaient rares et pouvaient – parfois – être trop long autant pour le public que pour les artistes. Une heure trente c’était une bonne durée. Après ses concerts à Los Angeles on pourra – peut-être – envisager une tournée.

Pour les roadies c’était réglé d’avance – on ira débaucher chez MTI s’il faut, c’est devenu notre spécialisé dernièrement et pas que pour les roadies. Ne restait – peut-être – qu’à trouver une petite amie pour Sniper ? Il évitera de marcher sur mes plates-bandes ainsi ! Seulement, le chanteur n’en voulait pas. Il avait bien capté les avances de Vicky – mieux qu’il ne comprendra jamais les chiffres. Il était dégoûté des relations longues, Sniper. Putain – ça voulait dire que j’avais un concurrent sur mon territoire avec la libido d’un ado. La soirée allait se transformer en guerre si Sniper allait pécher dans mon bassin.

-Fait attention à Vicky… Ne lui fais pas un autre enfant, dis-je avec un sourire en coin alors que je sous-entendais qu’il était le père de Ian Hunter.

J’étais sûr que c’était Daryll ! Seulement, si cette simple phrase pouvait le dégoûter de Vicky, ça m’arrangeait.

-Mais tu as raisons. Les petites amies, ça fait plus de mal que de bien,
avouais-je – quand même d’accord avec Sniper vu ma propre expérience de la chose.

Il était revenu sur Stone – juste après. Le single qui venait de sortir faisait un carton monumental. Savoir si celui-ci signait la fin – total – de The Burning Fire, c’était trop tôt pour le dire mais on pouvait spéculer que ce n’était pas bon signe pour le groupe d’Evans. Je vais vous avouer que j’aimerais beaucoup que ça explose juste pour que l’Anglais se prenne un revers.

-C’est possible que ça soit à cause de leur rupture. Surtout qu’ils ne se sont pas quittés en bon terme d’après des sources sûres. Stone a trompé à plusieurs reprise Apolline. Je suppose que ça a créé des tensions et qu’Evans a tenté d’arrêter l’incendie, sans mauvais jeu de mot, pour faire croire à tout le monde que tout va bien,
dis-je en souriant rien qu’en ayant l’image d’Evans qui tente d’arrêter un feu de forêt avec un sceau d’eau.

Il m’avait suffi d’entendre les paroles de la chanson de Stone pour déduire que la rupture avait un lien dans toute cette histoire.

-Le single a été signé chez nous… Stone aurait pu signer avec MTI sans aucun problème. C’est un sale coup pour sa maison de disques et c’est probablement la preuve que le problème n’est pas qu’entre Stone et Apolline. Il y a un truc plus profond derrière, dis-je en souriant toujours. Sans compter que ça ne va certainement pas plaire au reste de The Burning Fire de voir que leur claviériste et leur batteur ont un succès exceptionnel sans eux alors que le dernière album de The Burning Fire a divisé le public. Ça pue la rupture quand même, tout ça.

Il suffit de regarder les chiffres, Sniper. Tu comprends ? Non – bien sûr que non.

Sniper m’avait demandé si j’arrêtais – aussi – les petites amies.

-Oui,
lâchais-je sans réfléchir. Je n’ai jamais été aussi heureux qu’en étant célibataire.

Ce n’était pas vrai. J’avais eu deux relations longues dans ma vie et j’avais – chaque fois – été franchement heureux quand j’y étais.

-C’est pour ça que c’est moi qui vais avoir Vicky, Sniper, dis-je avec un sourire en coin. Toi, tu devrais te contenter de Hill… Tu as déjà essayé Jessica Hill ? Elle est vieille mais elle est à ton niveau. Hill c’est trop haut pour un type qui s’y remet à peine. Je n’aimerais pas que tu te brûles les ailes, dis-je en prenant un air faussement concerné.

Je lui donne Hill – je veux Vicky.


   
@ Billy Lighter   


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Evan
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 586
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 40
Localisation : Santa Monica

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


Contest [PV Evan][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Contest [PV Evan][Terminé]   Contest [PV Evan][Terminé] I_icon_minitimeVen 28 Déc - 12:38



Contest
ft. Daniele Ricci


Je désespérais Daniele ? Ça eu de quoi me faire rigoler tout en reprenant une gorgée de coca.

-Bah ça, c’est pas nouveau !

Mais c’était vrai. Moi, les chiffres, ça me passait au-dessus. Puis j’étais sûr qu’il y avait plein de gens qui achetaient l’album et qui, au final, avait un avis mitigé dessus. Non ? Je sais pas. Mais bon, les critiques étaient bonnes, voire même excellentes ! Alors j’imaginais que les chiffres disaient pareil. Si mon compte en banque a une brusque poussée de croissance, je saurai pourquoi, au moins…

La conversation fit un petit détour par ma vie sexuelle et quand Dany me demanda quel était le putain de rapport entre celle-ci et ma première interview après la sortie de l’album, je me mordis la lèvre. J’aurais bien frimé, mais question de respect pour SydG, je me retins. Parce que si je m’en foutais que tout le monde sache que j’avais une libido d’adolescent de 17 ans, c’était pas forcément l’envie de SydG que tout le monde sache qu’elle avait couché avec moi juste par amusement partagé.

Alors tant qu’à faire, je remis tout sur la crise de la quarantaine. C’était bon comme excuse ça.

Daniele, lui, voulait pas en entendre parler.

-Boh hey ! Laisse-toi le temps de te reprendre et de te débarrasser de cette connerie d’addiction et tu verras que tu les portes bien, tes quarante ans, mon vieux !

Ça avait fonctionné sur moi… J’avais arrêté de picolé, j’avais perdu du poids. J’avais récupéré un peu de muscle en étant simplement un peu plus actif et j’avais découvert comme un con devant mon miroir que j’étais pas encore si mal, pour un vieux. Testé et approuvé par SydG.

Daniele me prévint quand même de pas faire un autre gosse à Hunter…

-Bah hey… Y a aucune preuve que le premier est de moi. Et au pire, je ferai attention.

Pour ce qui était des concerts, Daniele et moi étions sur la même longueur d’onde. En gros, il n’y avait plus qu’à lancer le projet. Trouver des dates et des salles. Selon Dany, me restais plus qu’à me trouver une petite-amie, mais je refusai l’offre avant de revenir sur Stone, The Burning Fire et cette petite perle de Fireworks.

J’écoutai attentivement mon manager. Lui, il connaissait son rayon. D’après lui, la rupture entre le batteur et la guitariste jouait, mais pas seulement, qu’il y avait un truc plus profond derrière. J’aurais presque eu envie de jouer les Jimmy Reed, pour le coup et d’affirmer qu’avoir une femme dans un groupe, c’était pas une bonne idée…

Bah, c’était un peu vrai, non ? Y aurait eu que des gars, y aurait pas eu de rupture. Pas pour ces raisons-là en tout cas… Mais forcément, ça changeait rien au truc « plus profond qui avait derrière » et qui avait fait que non seulement, il y avait un nouveau groupe, mais en plus, qu’ils avaient signé chez BSC.

-Ah ouais… Effectivement, tout ça pue un peu pour The Burning Fire… Bon, après, je t’avoue qu’artistiquement… J’ai un faible pour Fireworks… C’est con que ce soit que pour un single…

Je fronçai les sourcils et fit la moue.

-Mais du coup… Si The Burning Fire se sépare et que Fireworks part en fumée… Y restera quoi ?

Je haussai les épaules…

-Bah tu sais quoi ? Au pire, hein, je veux bien que Stone et McAvoy jouent avec moi…

J’avais dit ça sur le ton de la plaisanterie… ou pas…

-Stone, je l’ai déjà rencontré. On a fait un accident de voiture ensemble. C’est un chic type…

Quant à Vicky, Daniele comptait bien la garder pour lui. Et j’ouvris de grands yeux quand il essaya de me refiler Hill à la place.

-Quoi ?! Hey mais c’est de l’arnaque ! Puis c’est pas moi qui ai dragué, Vicky ! C’est elle qui me…

Je jetai un regard vers Jessica Hill et baissai d’un ton.

-Et puis j’ai toujours eu une trouille bleue de Hill. J’ai aucune envie de me faire castrer en plein acte. Toi, t'as qu'à aller avec Hill.

@ Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1726
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Contest [PV Evan][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Contest [PV Evan][Terminé]   Contest [PV Evan][Terminé] I_icon_minitimeDim 30 Déc - 17:28



   
Contest
   ft. Evan "Sniper" Kurtz


   
Le QI de Sniper n’avait pas beaucoup augmenté depuis les années 60. Il était toujours aussi bouché en ce qui concernait les chiffre qu’il ne comprenait – décidément – pas alors qu’il n’y avait rien de plus simple à comprendre qu’un chiffre. Le problème c’est que je ne suis pas sûr que Sniper sache compter jusqu’à vingt…

Seulement, Sniper n’avait pas qu’un problème de QI – il était aussi redevenu un adolescent avec la libido qui allait avec. Putain, parler de la libido d’Evan était un sujet tout sauf intéressant ! La crise de la quarantaine non plus ! S’il y a bien une chose à laquelle je ne veux pas penser c’est bien à ça – pourtant, ça semblait être l’excuse de Sniper pour son histoire d’hormones. Ma seule consolation était qu’Evan avait dit que je portais bien mes quarante ans.

-Ça je le sais ! Ce n’est pas pour ça que je suis heureux d’avoir passé le cap des 40 piges,
dis-je en faisant la moue.

Je serais toujours séduisant même à 90 ans passés ! Quant à mon addiction, c’est mon affaire ! Je savais que même drogué, je serais toujours plus séduisant que ne le sera jamais Sniper.

Seulement, avec cette fameuse crise – et, surtout, sa libido d’ado – Sniper devenait un rival étant donné qu’il ne comptait pas se remettre avec quelqu’un dans l’immédiat. Putain même le dissuader d’approcher Vicky en utilisant la carte Ian Hunter, ça ne fonctionnait pas.

-Tu es incapable de faire attention, dis-je en marmonnant.

Nous en étions arrivés à parler de musique – ce qui nous relie à la base, en réalité. C’est pour ça que nous avions fini par parler de Fireworks et que j’avais pu étendre ma petite théorie sur la fin – très possible – de The Burning Fire. Stone avait laissé assez d’indices en chemin pour montrer à qui sait un peu décoder les signes que plus rien ne va entre lui et MTI. Moi, ça me faisait rire ! Evans devait s’arracher les cheveux !

Sniper était d’accord – après mon analyse – pour dire que The Burning Fire était mal barré. Heureusement pour lui, il préférait Fireworks.

-Moui, je dois avouer que Stone et McAvoy ont fait un bon tube. Tant mieux pour Jim, dis-je en souriant.

Je savais que c’était Perry qui avait joué les intermédiaires – il était en quelque sorte le manager de Fireworks. Seulement, pour un seul single, il n’avait pas eu beaucoup de travail à faire. BSC n’avait eu qu’à ramasser l’argent et c’est tout. Ce n’est pas tous les jours que les opportunités en or et l’argent tombent du ciel !

Evan – lui – se mettait à la place de Stone et les autres et se demandait bien ce qui allait arriver si The Burning Fire se séparait et que Fireworks ne continuait pas. C’est simple, Sniper.

-Il restera des musiciens au chômage
, dis-je en haussant les épaules.

Il était plus que probable que Jim allait pousser – en cas de séparation de The Burning Fire – pour que Stone et McAvoy signent chez lui pour toujours sous le nom de Fireworks. C’était la possibilité la plus probable. Il fera certainement la proposition même si The Burning Fire ne se sépare pas – je connais Jim, il sait quand il y a une bonne opportunité à exploiter.

Sniper avait une tout autre idée ! Il voulait bien que McAvoy et Stone jouent avec lui. Putain – il n’en était pas question !!!!

-Je refuse
, dis-je en regardant Sniper droit dans les yeux. Je n’ai jamais entendu une idée aussi débile depuis au moins 11 putain d’années. T’as de la chance que ça sonne comme une grosse blague stupide.

Devinez de qui était la dernière idée débile ? Je vous laisse faire les calculs…

Je n’avais aucunement envie de manager Stone, Sniper et McAvoy ! Je ne pouvais pas voir le petit merdeux en peinture ! Ce n’était pas moi qui allait faire de lui une plus grande star qu’il ne l’était déjà – il n’en était pas question ! Ce type n’est même pas capable d’apprécier mes fêtes à leur juste valeur ! Ce n’était qu’un vaurien de l’Eastside !

Pas pour Sniper qui avait – apparemment – déjà rencontré Stone lors d’un accident de voiture qui trouvait que le batteur était un chic type.

-Quoi ?
, dis-je sceptique. Un accident de voiture ? Tu as fait un accident de voiture avec Stone et tu trouves que c’est un chic type ? Putain, Sniper, t’es sûr que tu as arrêté la gnôle ? Quand un type casse ta bagnole, tu trouves qu’il est cool, toi ? Putain..., dis-je en soupirant tellement j’étais désespéré par Sniper. Stone n’est qu’un petit merdeux stupide.

C’était quoi cette histoire d’accident ? Ils s’étaient sérieusement rentrés dedans et avaient fait ami-ami ? Putain, Sniper avait vraiment gardé son QI de 1965…

Seulement, je n’allais pas parler toute la soirée à parler de Stone – ce n’était pas mon sujet favori. Vicky l’était et je ne voulais pas que Sniper mette le grappin dessus. Il pouvait avoir Hill – par contre. Il n’en voulait pas. Il avait peur de Hill.

-Elle ne va pas te castrer, Sniper ! Hill n’est pas violente…, dis-je en me disant – intérieurement – qu’elle griffait parfois très fort mais que je n’étais pas obligé de le dire à Sniper. Je l’ai déjà eue il y a deux jours. J’ai envie de Vicky. C’est ma fête ! Il y a plein d’autres filles comme…

J’avais regardé autour de nous.

-Kate Julian ! Tu ne veux pas de Kate Julian ?, demandais-je en souriant et en montrant Kate du doigt qui avait...

Putain – elle a Tony dans ses bras !! Le gosse avait les larmes aux yeux – ce que, pour une fois, je pouvais comprendre.

-Putain !
, lâchais-je d’un coup. Elle a Tony… Vas le chercher, Sniper ! Vite !, dis-je en tapant dans le dos de Sniper.

Tout le monde pouvait porter ce gosse mais pas Kate Julian !


   
@ Billy Lighter   


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Evan
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 586
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 40
Localisation : Santa Monica

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


Contest [PV Evan][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Contest [PV Evan][Terminé]   Contest [PV Evan][Terminé] I_icon_minitimeMer 2 Jan - 10:22



Contest
ft. Daniele Ricci


Je retrouvais tout doucement mon Lele à moi, celui qui voulait pas vieillir et qui m’en foutait plein la tronche sans que ça me fasse ni chaud, ni froid… enfin, à ça près que ça me faisait marrer, quoi… Puis ce qui était cool aussi, c’est qu’on se disputait les filles qu’il y avait là ! On se croirait revenus en 64…

En fait, actuellement, je ne me sentais pas vraiment différent qu’à cette époque, sauf que j’étais sobre… Mais comme je planais sur une sorte d’euphorie qui diminuait pas depuis la sortie de l’album, ça revenait un peu au même. Mais je crois que j’aimais l’homme que j’étais devenu maintenant. Et ma petite aventure avec Sydney Grey m’avait conforté dans cette idée.

Puis de là, on était parti sur Fireworks et les conséquences qu’impliquaient ce groupe sur The Burning Fire. J’adorais leur chanson et puis j’avais Stone à la bonne depuis notre accrochage… Et du coup, je m’inquiétais de savoir ce qui allait arriver aux musiciens si jamais The Burning Fire se séparait et que Fireworks disparaissait de la circulation.

Daniele disait qu’ils allaient finir au chômage. Et sachant ce que ça faisait, je proposai d’emblée que Stone et McAvoy puissent venir jouer avec moi. Après tout, jusqu’ici, je bossais avec des musiciens de sessions. Ils étaient plein de talents, ces musiciens, mais si je pouvais avoir un groupe fixe avec des talents tels que ceux des membres de Fireworks, ce serait le bonheur !

Et on se marrerait comme des malades !

Alors je levai les sourcils quand Daniele dit qu’il refusait… J’étais surpris de ça.

-Mais… mais non, c’est pas une blague…

J’étais sérieux. Alors je lui racontai que j’avais déjà rencontré le batteur et que c’était un chouette gars… Et ce fut à Dany de tirer une drôle de tronche avant de se demander comment ça se pouvait. Je posai mon verre vide sur un plateau qui passait et m’allumai une clope.

-Booh accident, accident… C’était pas vraiment un « accident », c’était qu’un petit accrochage… Les feux étaient déphasés… Puis c’était pas ma bagnole, c’était celle de Nat’.

Je haussai les épaules en tirant sur ma clope et Daniele, lui, essaya de me refiler Hill mais j’en voulais pas. J’étais sûr qu’à la pleine lune, elle se changeait en sorcière et faisait de la magie noire. Alors à défaut, et parce qu’il voulait vraiment Vicky, il essaya de me refiler pire encore ! Ce troll de Kate Julian.

-Tu rigoles ?! Kate Julian ?! L.A.People a dit qu’elle frappait son même ! Qu’est-ce qu’elle va me faire à moi ?!

J’eus un regard vers Vicky qui me fit un petit signe de la main qui me fit fondre comme une putain de guimauve.

-Et puis TU veux Vicky, mais tu lui as demandé son avis à elle ?

Daniele était tout blanc tout d’un coup… et je n’eus pas le temps de lui demander s’il allait vomir qu’il pointa encore Kate Julian du doigt.

-Mamma Mia !

Daniele me tapa dans le dos pour que j’aille chercher le pauvre Tony qui avait été capturé par cet odieux troll de Kate Julian ! Je pris une grande inspiration et mes couilles à deux mains et volai au secours de mon filleul.

-Salut Kate !

Je lui souris de toutes mes dents et tendis mes deux mains vers le petit qui tendit à son tour désespérément ses petits bras vers moi, de grosses larmes coulant sur ses joues.

-Cazzo ! Cazzo ! Peur !

Mais Kate resserra son emprise sur l’enfant et se tourna légèrement pour me le mettre hors de portée.

-Non, Sniper ! Tu as l’occasion de le voir souvent, toi ! Vu que tu ne fous rien de tes journées !

Je levai un sourcil, faisant la moue. Il me fallait une idée de génie. Maintenant.

-Ok… Ben je vais boire une bière avec Hank North alors…

Je fis mine de partir, mais elle me lança presque Tony dans les bras avant de partir en direction du bar, là où elle pensait sûrement trouver un punching ball à sa taille.

-HANK ! TU NE PERDS RIEN POUR ATTENDRE…

Putain… Heureusement qu’il était pas là en vrai.

Tony s’accrocha à mon cou…

-Oooh c’est fini, mon bonhomme. Le vilain troll est parti…

Je revins près de Daniele.

-La mission de sauvetage fut un succès ! Tirons-nous quelque part où on ne risque plus de croiser Kate avant qu’elle ne se rende compte que son ex est pas là…

@ Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1726
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Contest [PV Evan][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Contest [PV Evan][Terminé]   Contest [PV Evan][Terminé] I_icon_minitimeMer 2 Jan - 22:02



   
Contest
   ft. Evan "Sniper" Kurtz


   
Pas une blague ? Putain – il n’en était pas question ! Jamais je n’embaucherais Stone, peu importe son talent. Il n’était pas question que Sniper fasse un groupe avec le merdeux et son ami !

-Et bien, je refuse !
, répétais-je sur un ton très sérieux.

Il pouvait me citer tous les batteurs du monde mais pas Stone ! Je pouvais - à la limite ! – accepter McAvoy mais jamais Stone !

Seulement, cette bille de Sniper semblait apprécier le petit merdeux. Ils s’étaient rencontrés alors qu’ils avaient fait un accident de voiture. Putain, Sniper était entrain de me dire qu’il appréciait le type qui lui était rentré dedans. Stone était le pire conducteur de tout Los Angeles – je ne savais pas combien d’articles de L.A.People parlait de ses divers accidents de voiture mais il y en avait beaucoup. L’ancien chanteur de The Army avait dit que ce n’était pas vraiment un accident mais un accrochage à cause de feux déphasés. Putain – c’est n’importe quoi !

-Des feux déphasés ? Putain mais c’est absolument n’importe quoi, Evan, dis-je en montrant bien que je le prenais pour un abruti. Ça n’arrive jamais ! Les feux tombent en panne mais ne se déphasent pas… Ne me dis pas que c’est ce merdeux de Stone qui t’as fait avaler ça ?! Tu es au courant que c’est le plus gros mytho de L.A. ?

A moins que ça ne soit l’excuse de Sniper – c’était possible aussi. Je les voyais bien se dire tous les deux que les feux étaient déphasés… Ils sont aussi bête l’un que l’autre… Quoi qu’il en soit, je ne voyais pas comment on pouvait apprécier Stone !

Seulement, pour l’instant, nous avions mieux à faire que de parler du merdeux. Sniper voulait Vicky mais je voulais le refiler à Julian – vu qu’il ne voulait pas de Hill… Mais il ne voulait pas Julian non plus. Il lisait L.A.People et était au courant des méfaits de Kate – bien plus qu’il ne l’était de ceux de Stone, apparemment…

-Elle ne te fera rien ! Tu n’es pas un gosse… Elle sera toute douce avec toi, dis-je pour essayer de lui faire avaler que Julian était celle qui lui fallait – parce qu’apparemment, il avalait n’importe quelle connerie…

J’avais vu le signe entre Vicky et Sniper et je m’étais placé dans le champ de vision pour qu’il ne voie plus Victoria. Elle était pour moi ce soir ! J’en avais décidé ainsi et c’était ma fête ! Evan avait demandé si je lui avais demandé son avis.

-Je n’en ai pas besoin,
dis-je choqué par une telle réflexion. Elle ne m’a jamais dit non ! Au contraire ! C’est l’un de mes coups régulier…

Seulement, je ne m’étais pas défendu plus longtemps parce que j’avais remarqué que – l’infâme – Kate Julian avait entre ses bras l’héritier du trône… Putain, Tony n’avait rien à faire là ! Evan s’était écrié en Italien dans le texte – à croire qu’il me fréquentait trop.

J’avais envoyé Sniper le sauver. C’est son parrain après tout – c’était de son devoir de le sauver. Il s’était élancé à la rescousse de Tony. J’avais regardé – de loin – s’il arrivait au bout de sa mission. D’ici, je n’entendais rien mais je pouvais parfaitement voir Kate serrer un peu plus mon môme pour qu’il ne s’échappe pas. J’avais serré mon verre de whisky en voyant comment elle s’acharnait à essayer de garder Tony.

-Allez, Evan ! Tire-le de là de force, s’il le faut…,
marmonnais-je entre mes dents.

Il avait réussi ! Kate le lui avais rendu et avait crié après Hank. Hank North n’était pas là… Qu’est-ce qu’il lui prenait ?

Ça n’avait pas d’importance – le principal c’est que Tony ne soit plus entre ses bras. Evan était revenu près de moi pour récupérer les honneurs. Le gamin s’accrochait à lui comme si sa vie en dépendait. Putain, il fallait qu’il le lâche au plus vite ! Les filles adoraient les mômes !

Seulement, Evan voulait qu’on se tire parce qu’apparemment, c’était lui qui avait dit à Kate qu’Hank était là.

-Mamma mia !, m’écriais-je. Elle va nous tuer quand elle se rendra compte que tu lui as dit des conneries !, dis-je avant de le tirer pour qu’on s’éloigne de Kate qui était bien capable de croire que c’était moi qui avait envoyé Evan lui dire ça.

Je nous avais fait aller sur la terrasse – loin de Julian. Je savais que ça pouvait être une vraie garce. Même au lit c’était une furie ! Une fois dehors et en sécurité, j’avais pu me détendre un peu.

-Bon, le principal c’est que tu ais récupéré le môme… Cette garce n’a pas le droit d’y toucher..., dis-je sans avoir à préciser pourquoi. Maintenant, tu peux t’occuper de lui. Moi, il faut que je retrouve Vicky !

Seulement, Vicky était déjà là. Elle s’était approchée de nous.

-Oh Sniper ! Tu es si mignon avec ton filleul dans les bras !, dit-elle attendrie.

Putain, c’est pas vrai !!!

Vicky s’était approchée et avait caressé la joue de Tony qui lui avait fait un beau sourire – putain, il va pas s’y mettre, lui aussi ?! Elle avait regardé Sniper.

-Dès que tu as fini de le rassurer, rejoins-moi dans la chambre. Premier étage, deuxième porte à droite, souffla-elle à Sniper avant de lui faire un clin d’œil et de s’éloigner.

Putain !!!

-Putain… Je vous déteste !, dis-je en fixant Sniper et Tony.

J’avais achevé mon whisky d’un coup – je sens que j’allais en boire d’autres.

-Tu n’as qu’à aller la rejoindre… Moi, j’en trouverais une plus belle et plus jeune comme…
, commençais-je à dire avant de regarder autour de moi.

Mon regard était tombé sur la première blonde à grosse poitrine qui s'était retrouvé dans mon champ de vision.

-Elle !, dis-je en pointant du doigt la fille que je ne connaissais ni d’Eve, ni d’Adam. Elle a au moins dix ans de moins que Vicky… C’est un plus gros challenge. Un challenge digne de Daniele Ricci, rajoutais-je avec un sourire en coin.

J’avais la haine… Ça se voit ?



   
@ Billy Lighter   


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Evan
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 586
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 40
Localisation : Santa Monica

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


Contest [PV Evan][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Contest [PV Evan][Terminé]   Contest [PV Evan][Terminé] I_icon_minitimeVen 4 Jan - 20:27



Contest
ft. Daniele Ricci


Oh ben… Dany était vraiment pas pour que Stone et McAvoy jouent avec moi. Je fis une moue triste. Ce serait con surtout s’ils se retrouvaient au chômage… Puis moi, je l’aimais bien, Howard, comme je le racontai à Daniele… Mais ça le laissa encore plus perplexe. Voire même choqué.

Selon Daniele Ricci, les feux de signalisation ne se déphasaient pas. Jamais. Et toujours selon lui, c’était Howard qui mentait.

-Mais puisque je te le dis ! Si le type qui contrôle le bouton du feu A s’endort et que celui qui contrôle le feu B… enfin bref, on est jamais à l’abri d’une erreur humaine, Lele ! Puis je vois pas pourquoi Howard m’aurait menti ! On a la même ex…

Je soupirai et baissai les yeux en faisant la moue…

-C’était un peu ça le problème, d’ailleurs. C’était la bagnole de Nat alors les feux déphasés, pour moi, c’était bon…

Ouais, je suis pas totalement aussi con que j’en ai l’air. Mais je peux me faire passer pour plus con que je ne le suis… La connerie, ça protège de beaucoup de chose.

Mais de là, on était bien vite passé au nerf de la guerre : les femmes. Qu’on se disputait comme des adolescents en rut. Et… c’était super drôle… Enfin sauf que j’étais sérieux quand je disais que je voulais ni de Kate Julian, ni de Jessica Hill.

Mais il fallut bien vite voler à la rescousse de Tony qui était tombé entre les griffes de l’infâme Kate Julian. Mission rapidement exécutée avec succès après avoir fait diversion. Le Prince Ricci fut donc ramené à son père (qui me le laissa dans les bras, faut quand même pas déconner) et après que nous eûmes courageusement fui vers la terrasse, la douce Lady Hunter vint féliciter le preux chevalier victorieux (moi) en me soufflant une invitation qui me donna chaud comme si j’avais sauté dans un volcan…

J’avais encore les yeux tout écarquillés quand elle s’éloigna.

Daniele nous détestait. Je mordis ma lèvre… J’étais à deux doigts de trépigner en dansant d’un pied sur l’autre en gémissant. Jusqu’à ce que mon manager me donne sa bénédiction non sans annoncer qu’à défaut, il se ferait le sosie de la poupée Barbie qui trainait dans le coin.

-Merci, ô Seigneur Ricci !

Et je me détournai de lui, Tony dans les bras.

Merde.

Qu’est-ce que je vais faire de Tony ?

Je frottai d’une main la tête du pauvre petit qui s’accrochait toujours à moi à la limite de m’étrangler…

-Oh, mon pauvre bonhomme… tu veux aller voir Erik ?

Le petit redressa la tête et hocha la tête en reniflant… Je lui souris.

-Super !

Je tournai un peu dans la villa à la recherche du majordome à qui je confiai mon filleul qui réclama des bonbons… Et moi d’aller aussi réclamer les bonbons que Vicky voudrait bien m’offrir…  

@ Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Contest [PV Evan][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Contest [PV Evan][Terminé]   Contest [PV Evan][Terminé] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Contest [PV Evan][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Alex Shelley Vs Evan Bourne
» Evan Bourne VS Randy Orton - IC Championship on the line ...
» Evan Daniels - Spike
» La justice de Raphael [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Beverly Hills :: Villa de Daniele Ricci-