AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 A New Hope... [PV Bailey][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hank North
Hank North


Messages : 2676
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


A New Hope... [PV Bailey][Terminé] Empty
MessageSujet: A New Hope... [PV Bailey][Terminé]   A New Hope... [PV Bailey][Terminé] I_icon_minitimeDim 16 Déc - 21:15



A New Hope…
ft. Bailey North


Tournée de promotion… Tournée de promotion… Bon, je commençais à en avoir plein le cul de la tournée de promotion… Un peu, ça va, mais après un moment, ça commençait à me gonfler… Mais bon… fallait bien que ça se fasse. Et c’était donc après une interview à raconter pour la centième fois les mêmes trucs sur Homerun que je rentrai à la villa et balançai mes clés de voiture sur le meuble du hall…

-Bailey ?...

Pas de Bailey dans le salon, ni dans la cuisine, ni dans le jardin ou dans la piscine… Oh… la journée devenait intéressante…

Je montai les escaliers en me demandant quel aura été le choix de mon épouse pour aujourd’hui… La Belle au Bois Dormant, ça me plairait bien… La trouver faisant semblant de dormir, nue dans notre lit, son ventre énorme mais pas du tout repoussant soulevant les couvertures et…

-Oh merde !

Quand j’entrai dans la chambre, c’est une Bailey se soutenant à la commode que je retrouvai, une main sur son énorme ventre, gémissant de douleur…

Et souriant…

Je ne comprendrai jamais rien aux femmes enceintes… Déjà que les femmes tout court, c’était pas mal…

Je m’accroupis devant elle, prenant son visage entre mes mains.

-Bailey… !! Est-ce que ça…

Mes yeux s’écarquillèrent quand, rien qu’en croisant son regard, je compris ce qui se passait. Et ce fut mon tour de sourire comme un con.

-Baby North ! Baby North arrive ?!

Et de paniquer en même temps.

-Oh nom de Dieu ! Oh nom de Dieu !

Je me redressai, eus un blanc pendant une seconde. Je pouvais pas… je pouvais pas tout faire en même temps ! Je ne pouvais pas embarquer les valises et Bailey ! Je faillis me mettre à courir n’importe où comme un poulet sans tête avant de me reprendre…

Alors je choisis d’abord d’escorter Bailey doucement jusqu’à la bagnole en la soutenant… Et l’installai dans la Lotus…

-Retiens-toi ! Retiens-toi mon amour ! Ne perds pas les eaux ici !

Pas dans la Lotus, par pitié ! Je me rappelais encore des sièges ruines de la Ferrari d’Howard…

Je repartis en courant jusqu’à l’étage, pris les valises que Bailey avait fort heureusement préparées et embarquai le tout. L’un d’elle n’était pas fermée et s’ouvris en chemin. Je jurai, balançai la valise en question en l’abandonnant là et fourrai le tout où je pouvais dans la bagnole en essayant de rassurer Bailey.

-Ok ! Ok ! On y va ! Retiens-toi !

Je m’installai côté conducteur, démarrai et reculai dans l’allée comme un putain de pilote de course avant de faire vrombir le moteur en prenant la direction de l’hôpital. Je prenais la main de Bailey à chaque fois que j’étais pas obligé de jouer avec le levier de vitesse.

-Tout va bien se passer ! Tout va bien se passer ! Respire ! Fais comme moi !

Non… moi, je faisais de l’hyperventilation, c’était pas pareil. Enfin c’était pas ce qu’on demandait quoi…

Je freinai bruyamment, une fois dans l’allée des urgences de l’hôpital, laissant une belle trace de pneus sur le bitume.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd


Dernière édition par Hank North le Sam 22 Déc - 16:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bailey North
Bailey North


Messages : 3213
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 25
Localisation : À la maison avec Hank et Hope

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


A New Hope... [PV Bailey][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A New Hope... [PV Bailey][Terminé]   A New Hope... [PV Bailey][Terminé] I_icon_minitimeLun 17 Déc - 1:25



A New Hope…
ft. Hank North





J’ai mal mais cette douleur, plutôt que de me faire paniquer comme ce fut le cas dans ce qui me semble être une autre vie, elle me fait sourire et me rapproche, chaque fois, de ma fille qui vient de décider que c’était le bon moment pour venir au monde.  Mon docteur m’avait dit qu’il n’avait aucune inquiétude et que je me rendrais à terme pourtant, j’aurais dû penser que ma fille entendrait faire à sa tête.

Si je n’étais pas forcément pressée de la voir quitter mon 5étoiles pour bébé, j’ai quand même hâte de la tenir dans mes bras et de voir à qui de nous deux elle ressemblera.  Le parfait petit mélange de son père et sa mère.

Elle m’a prise par surprise alors que je voulais me détendre en faisant quelques figures de yoga. J’étais assise  la seconde fois où la douleur des contractions m’a assaillit et j’ai dû me relever pour prendre appuie contre la commode de mon époux pour respirer profondément.  La nervosité à beau être présente, elle n’arrive pas à déclasser mon excitation face à ce qui m’attend. Depuis que je sais que je suis enceinte, j’attends ce jour où je pourrai rencontrer ce petit être conçue par amour et en qui j’ai placé mes rêves de femmes.

Je balance un peu des hanches comme me l’a enseigné Irène. Ça soulage légèrement, du moins, ça m’aide à tolérer la douleur qui est encore bien loin d’être forte. Je suis déjà passé par là, je vous le rappel, et je sais que c’est encore que de la petite bière à comparer la suite.

J’entends Hank qui m’appel et ses pas dans l’escalier puis dans le couloir. Inutile de lui faire un dessin pour qu’il comprenne qu’est-ce qui arrive.

- Tout va bien Hank, je suis calme.

Parler à un mur à partir de là serait plus efficace puisque mon mari, aussi heureux par la perspective de devenir papa aujourd’hui, cède à la panique la plus normal, face à une situation sur laquelle il n’aura aucune contrôle.

Tout comme je n’aurai aucun contrôle sur le moment où je perdrai les eaux. Il me fait rigoler en me suppliant presque de ne pas les perdre dans la Lotus une fois qu’il m’a aidé à m’y installer avant d’y balancer les valises que je venais de terminer. Dans un monde idéal, ça n’arriver pas mais nous ne sommes pas dans un film avec le script parfait mais dans la vraie vie. Faut croire cependant que le bon Dieu l’aime quand même un petit peu ou qu’il adore les belles bagnoles, sans offense pour la Ferrari d’Howard, mais  tous mes fluides sont encore bien conservés dans mon corps au moment où il stationne la voiture devant l’hôpital.

Hank gagnera certainement le prix de l’homme qui court plus vite que son ombre à ce rythme ! Il devrait suivre le conseil qu’il m’a répété une centaine de fois dans la voiture et respirer. Je suis très calme moi.

Mes contractions se sont rapprochées, j’ai l’impression qu’elles durent plus longtemps. J’ai besoin de me concentrer pendant mon enregistrement, avant qu’on ne me conduise dans ma chambre de naissance, pour entrer dans ma ‘’bulle’’ et me concentrer sur ma respiration.  Les trucs d’Irène sont pour le moment encore assez efficaces pour que je puisse surfer sur ma douleur et passer au travers chaque contraction.

Dans la chambre de naissance où je suis conduite avec Hank, une jeune et gentille adorable nous explique tout en douceur les premières étapes. Je dois d’abord enfiler une chemise d’hôpital  et m’installer dans le lit pour qu’elle puisse faire un premier examen sommaire et vérifier où j’en suis. Cette fille parle avec tant de douceur dans la voix qu’elle parviendrait à amadouer le Grinch.

Tout va bien pour le moment. Mon travail progresse lentement mais sûrement. Le cœur de Baby North bat à un rythme normal il ne faut… qu’attendre.  Semi assise dans mon lit, mes mains sur mon ventre qui me semble aussi dur que du béton, je souris à Hank.

- Comment tu te sens ? Ça va mon amour ?

Je lui demande parce que… ce n’est pas comme si je ne le connaissais pas depuis le temps ! Je sais qu’il avait tout aussi hâte que moi de tenir notre fille dans ses bras mais que tout ce qui venait avec ça était aussi source de stress pour lui.  Le regard que j’ai pour lui en ce moment est le même que depuis le jour où nous avons renoués lui et moi. Celui d’une femme amoureuse et fière de son homme.  Il sera un merveilleux papa.

Les heures qui suivent, parce que, contrairement à mon premier accouchement, et ça, je ne l’avais pas envisagé, ça se passe tout en lenteur. J’ai l’impression que mon travail progresse à la vitesse de l’escargot.  Je somnole, entre deux visites de l’infirmière. J’essais surtout de me reposer pour la suite qui sera probablement moins reposante que présentement.

- Hank, tu m’aiderais à me lever ?

J’ai pu marcher à quelques reprises, ça m’a fait du bien. J’ai envie de nouveau d’aller faire quelques pas dans le corridor et j’ai l’impression que Baby North aussi, apprécierait ce changement de position, Sauf qu’au moment de tourner mes jambes hors du lit et de prendre appuie sur le bras de Hank, je me rends compte que je suis trempée et pas qu’un tout petit peu.

- Oh, merde…  Je crois qu’il plutôt prévenir l’infirmière que j’ai perdue mes eaux !


@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2676
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


A New Hope... [PV Bailey][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A New Hope... [PV Bailey][Terminé]   A New Hope... [PV Bailey][Terminé] I_icon_minitimeLun 17 Déc - 21:30



A New Hope…
ft. Bailey North


« Tout va bien, Hank. Je suis calme. » furent les premiers mot de mon épouse une fois que mon franc fut tombé… Et heureusement qu’elle était calme ! Parce que moi, j’étais tout SAUF calme ! Pas parce que je paniquais. Enfin si. Ouais. Mais pas que… Je paniquais, j’étais complètement excité, euphorique, terrifié, paumé, je ne savais pas par où commencer…

Bref, c’était le bordel.

Mais l’un dans l’autre, fallait croire qu’il me restait quand même une ou deux cases capables de faire le tri dans tout ça et d’embarquer Bailey et valises dans la Lotus pour l’emmener recta à l’hosto… Et les cases en question, celles qui m’avaient permis de faire tout ça, devaient être les même qui s’inquiétaient pour les sièges de la bagnole. Parce que si on faisait les choses correctement, les sièges seraient saufs.

Bailey se marrait, dans la bagnole, alors qu’on filait droit sur la route et qu’elle devait souffrir le martyr. Mais ça la faisait marrer… En même temps, je pouvais pas voir la tronche mémorable que je tirais de l’extérieur alors que c’était moi qui respirais comme si j’allais accoucher.

Fort heureusement, je ne tombai pas dans les pommes avant d’arriver à l’hôpital et soutins même mon épouse jusqu’aux inscriptions. J’aurais été sincèrement incapable de répondre à la moitié des questions, trop occupé à trembler en souriant comme un con à l’idée que j’allais enfin voir la bouille de notre fille.

Génial ! Super génial ! Magnifique !

Mais putain j’avais les CHOCOTTES !

On fut guider jusqu’à une chambre où on installa Bailey et où une jeune femme me parla à moi aussi, sur un ton rassurant, tout doux… Et moi je hochai la tête… ouais ouais ouais… Tout ce que vous voulez, mademoiselle, avec ce ton-là, vous vendriez quand même un frigo à un esquimau tout en endormant un rhinocéros…

Je pus m’asseoir sur une chaise à côté du lit de Bailey… Un staff médical souriant nous assurait que tout était parfaitement normal et qu’il n’y avait aucune raison de s’inquiéter.

Je devais être dans un rêve ou quelque chose comme ça… J’allais bientôt me réveiller et me retrouver dans mon cauchemar habituel… Non, j’exagérais un peu… Mais j’avais pas vraiment l’habitude qu’on me dise « tout va bien » sans qu’il y ait un « mais » derrière…

Et pourtant…

Pourtant c’était bel et bien le cas.

Et alors que j’imaginais une expulsion en règle dès les dix première minutes tant ça avait semblé pressant à la maison et dans la bagnole…

Et bien non…

Il n’y avait plus qu’à attendre. L’Enfer. Moi qui adore ça…

J’avais une main sur le ventre dur de Bailey quand elle me demanda si ça allait, comment je me sentais.

-Mon cœur carbure à 100 à l’heure… J’angoisse mais pas… pas comme d’habitude… Une « bonne » ? angoisse… ?

Je rigolai, passant une main sur mon visage et dans mes cheveux.

-J’ai juste hâte de la voir…

De la prendre dans mes bras, de poser mes lèvres sur son petit front… De la sentir serrer mon gros doigt de ses tous petits doigts… En attendant, c’était ceux de Bailey que j’enlaçais dans les miens.

-Et toi, comment tu te sens ? Tu souffres pas trop ?

Alors on faisait régulièrement des petits tours dans le couloir… Puis Bailey se recouchait… Jusqu’au moment où, alors que je tapotai tout doucement du bout de l’index sur son gros ventre en grommelant « sors, sors, sors… », mon épouse demanda à nouveau à aller faire un tour.

Sauf qu’à peine elle eut changé de position, avec mon aide, qu’elle affirma qu’elle avait perdu les eaux, me faisant écarquiller les yeux.

Je me jetai sur le boitier avec cet espèce de gros bouton rouge et commençai à appuyer dessus frénétiquement.

-Au secours ! Au secours ! Au secours !

Puis, regardant Bailey :

-Ça va aller ! Je gère !

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd


Dernière édition par Hank North le Sam 22 Déc - 16:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bailey North
Bailey North


Messages : 3213
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 25
Localisation : À la maison avec Hank et Hope

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


A New Hope... [PV Bailey][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A New Hope... [PV Bailey][Terminé]   A New Hope... [PV Bailey][Terminé] I_icon_minitimeMar 18 Déc - 17:14



A New Hope…
ft. Hank North





Une fois installée dans le lit d’hôpital, et que les premiers examens furent faits, ne reste plus qu’à être patient et… attendre. Parce que ce bout là, personne ne peut le contrôler ou prédire quand Baby North finira par sortir de sa cachette. Nous briser l’attente interminable, nous pouvons de temps en temps aller marcher dans les corridors de la maternité, ce qui contribue à changer mon mal de place.

Et puis de toute façon j’ai tellement hâte de voir ma fille qu’il m’est impossible de rester sagement dans mon lit à attendre que les contractions deviennent insupportable. Il faut que je bouge un peu, que je fasse tout ce qui m’est possible de faire pour ne pas simplement attendre. Je dois quand même me reposer, entre ces petites balades improvisées, parce que les contractions deviennent de fois en fois un petit peu plus douloureuses et qu’elles commencent à me tirer jusque dans les jambes.

Dans mon lit, j’essais d’affronter chaque nouvelle contraction comme si je surfais sur une vague en prenant de grande inspiration et en gardant le focus sur quelque chose de sécurisant.  La seule chose dans cette pièce qui  me sécurise est le regard de mon mari. Sa main sur mon ventre, il semble perdu dans ses pensées.  

- Une bonne angoisse ? Mouais… je vois bien ce que tu veux dire.

Parce que je vis exactement la même chose. Je ne suis pas ‘’heureuse’’ de souffrir mais je sais que c’est parce qu’il y a la plus belle des récompenses de l’autre côté.  

Bien vite, je redeviens inconfortable dans mon lit, j’ai l’impression que mon bassin est entrain de fendre en deux ou d’éclater en morceaux, bref,  ça fait mal et j’ai besoin de me lever mais je préfère demander à Hank de m’aider à me lever plutôt que de lui répondre franchement sur mon niveau de douleur quand il me demande si je n’ai pas trop mal. Je n’ai pas spécialement envie de voir sa bonne angoisse se changer en une mauvaise angoisse…

En tournant mes fesses sur le matelas pour  sortir mes jambes du lit, je me rends compte que je suis trempée et pas qu’un peu.  J’ai perdue mes eaux !

- Hank… Hank… Hank, chéri !

Mon bel amour est entré en phase panique mais, il gère ! Heureusement, hein !  De le voir s’emparer de ma clochette d’alarme pour appeler l’infirmière me fait rigoler. Pas comme si je me foutais de sa gueule, non, c’est surtout attendrissant.  Bref, vu l’acharnement sur ce pauvre bouton d’alerte, il ne faut pas longtemps pour que la gentille infirmière entre dans ma chambre, toujours aussi calme et douce. Et heureusement hein, parce que moi aussi je commence à m’emballer vu la force des contractions qui suivent.

Aider d’une collègue, l’infirmière change les draps, me réinstalle, m’examine et annonce que mon travail est complet et que je pourrai commencer à pousser dès la prochaine contraction. Je crois que c’est là que ma panique à moi a vraiment commencé à prendre le dessus. J’ai peur de souffrir, de ne pas être à la hauteur.

Mais tout va bien.

Hank est là, tout près. Il fait ce que je rêvais secrètement qu’il fasse et ça me soulage.  Par moment, nous échangeons un regard amoureux.  Il me semble que je pousse pendant des heures sans que rien ne se passe.  Est-ce que ça été aussi long pour Tony ?  Il  me semble que non… quelques poussées dans la bagnole d’Howard et ce fut réglé !

Le temps passe et je perds en force. Je suis trempée de sueur, mes cheveux me collent au visage, au dos et je tremble sous tous les efforts que je déploie.

- Restez forte, Madame North, tout va bien. Il n’est question que de quelques poussées.

Je puise dans mes dernières ressources en tenant la main de Hank fermement dans la mienne.


@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2676
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


A New Hope... [PV Bailey][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A New Hope... [PV Bailey][Terminé]   A New Hope... [PV Bailey][Terminé] I_icon_minitimeSam 22 Déc - 16:20



A New Hope…
ft. Bailey North


Je gère ! Je gère à mort ! Continue dans l’auto-persuasion, Hank ! Ça pourrait bien fonctionner !

Non… Non, je crevais de trouille, Bailey était toute mouillée et j’avais un peu peur que le bébé tombe de là où il était sans crier gare ! Pas que j’avais déjà vécu une expérience de ce type dans une foutue Ferrari mais c’est tout comme !

Bref, encore un peu et j’explosais le bouton d’appel. Heureusement, la gentille et toute douce infirmière arriva à a rescousse et avec du renfort dont l’une d’elle qui s’occupa exclusivement d’essayer de me rassurer. J’avais l’air si paniqué que ça ?!

Mais non ! Je gérais à mort !

Mais quand même, quelques explications sur ce qui allait arriver là tout de suite furent les bienvenues. On me dit encore qu’il n’y avait aucune raison de paniquer, que tous les paramètres de Bailey étaient au top pour une future maman en plein accouchement… Et quand elle comprit, en voyant que je respirais un peu moins vite et que je m’exclamais un peu moins fort, que j’intégrais l’idée que ce n’était pas l’Apocalypse, mais juste un accouchement qui, jusqu’ici, se déroulait le plus parfaitement et le plus naturellement du monde, elle se mit à m’expliquer comment me rendre utile et aider mon épouse…

Parce qu’à moi, de l’extérieur, ça me semblait une putain d’énorme et terriblement douloureuse épreuve… J’avais mal rien qu’à la regarder et encore, je n’arrivais même pas à imaginer quel type de mal c’était… Le seul truc que j’arrivai à imaginer, c’était que c’était comme le mal qu’on a quand on a une gastro mais en 1000 fois pire.

Bref, l’infirmière me dit de m’installer auprès de Bailey, assis de préférence histoire que je ne fasse pas une syncope, de lui prendre la main et de lui parler.

-Ok… ok…

Je pris donc la main de Bailey dans la mienne et de mon autre main, caressai ses cheveux trempés de sueur.

-Ok… Tout va bien se passer, chérie !

Elle poussait, encore et encore et très fort et je remerciais le ciel, Jésus, Dieu et tous ces putains de saints de ne jamais avoir à faire un truc pareil !

L’infirmière affirma à un moment donné qu’en quelques poussées, ce serait réglé ! Ah ouais ?! Ben on voyait bien que c’était pas elle qui poussait !

-Vas-y Bailey ! Pousse ! Tu peux le faire, mon amour ! Je sais que tu peux le faire !

Ouais, en même temps, c’est pas comme si elle avait le choix, Hanky…

Elle serrait ma main si fort que ça allait finir par me faire mal ! Elle cria encore entre ses dents serrées, donna une poussée monumentale et puis je la sentis se détendre d’un coup… J’écarquillai les yeux, persuadé qu’il y avait un problème, qu’elle allait tomber dans le pommes ou un truc comme ça…

Et ce fut là que j’entendis le son le plus impressionnant que j’aie jamais entendu.

Les premiers cris de ma fille… Et elle avait une sacrée voix pour un tout petit être…

Il y eut quelques secondes, deux ou trois, où je restai complètement immobile, à regarder l’infirmière qui tenait le bébé qui battait furieusement des bras et des jambes alors qu’une autre coupait le cordon d’une main experte, et à écouter les pleurs sains de la petite…

-Nom de dieu…

Puis, mon regard se porta sur mon épouse et je lui souris, avant de rigoler en constatant que la sueur me dégoulinait du front.

-Tu l’as fait, Bailey ! Tu l’as fait, t’entends ça ?!

Rigolant toujours, je me projetai vers l’avant pour embrasser mon épouse… Quand le baiser prit fin, ce ne fut que pour que l’infirmière, avec un grand sourire, dépose la petite contre sa mère… Elle hurlait toujours, mais le contraire m’aurait étonné…

J’approchai doucement ma main du bébé, pour toucher sa main du bout de l’index, mon autre main toujours posée sur la tête de Bailey dont je caressai le front du pouce…

-Hey… hey… Salut, Baby North…

Le bébé s’arrêta de pleurer et ouvrit les yeux pour me regarder… Et ce fut là que je réalisai que j’étais père…

Je murmurai à Bailey, la gorge serrée par l’émotion…

-Alors dis-moi… Comment elle s’appelle ?...

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Bailey North
Bailey North


Messages : 3213
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 25
Localisation : À la maison avec Hank et Hope

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


A New Hope... [PV Bailey][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A New Hope... [PV Bailey][Terminé]   A New Hope... [PV Bailey][Terminé] I_icon_minitimeDim 23 Déc - 2:17



A New Hope…
ft. Hank North





Je ne sais pas où je puise mes force à chaque nouvelle poussée. Mon corps est épuisé, mon mental l’est tout autant. J’ai mal à un point tel que je ne sens plus franchement la douleur. J’ai surtout la certitude que les os de mon bassin sont broyés et que je suis paralysée des hanches jusqu’aux orteils.

Le docteur et les infirmières m’encouragent mais c’est la présence et le support de Hank qui m’aide vraiment à continuer. À chaque contraction, quand je pousse, je me dis que si la petite ne sort pas avec celle là, je vais demander une césarienne parce que je n’en peux plus ! Pourtant je recommence, je pousse plus fort, je regarde Hank en me disant que… ben merde c’est ta faute un peu si je souffre !  J’avoue qu’en ce moment mes pensées s’en vont un petit peu n’importe où et que je résiste vraiment à l’envie de jurer, au lieu de ça, je cris, je gémis de douleur, je ravale mes larmes mais j’y arrive.

Je pousse une ultime fois et puis… plus rien. Toute la douleur que je ressentais il n’y a pas une toute petite seconde de ça s’est envolé alors que je regarde, au travers de mes larmes, le petit être qui pleure à plein poumon et qui bat des pieds et des bras. Elle a froid, elle a besoin qu’on la réchauffe. Au lieu de ça, elle se fait essuyer sommairement, mesurer, peser et vérifier sous toutes ses coutures.

Hank et moi échangeons un regard. Notre premier en tant que parent. La fierté se lit dans les traits de mon époux qui me félicite d’avoir su passer au travers. Je regrette mes pensées des derniers instants mais, j’imagine que je peux mettre ça sur le compte de la douleur ? Puis on échangea un baiser avant qu’on m’amène ma fille.

Je suis sans voix, alors que je découvre son petit minois trop parfait. Elle me ressemble tellement mais… elle a tout autant de son père qu’au final, je ne saurais dire si elle tient plus de moi ou de lui. Baby North est un parfait mélange de ses parents.

La main de Hank semble gigantesque  alors qu’il caresse de son index la main de notre fille mais le plus incroyable et fascinant est, alors qu’il s’adresse pour la première fois à ce petit humain, elle cesse immédiatement de pleurer pour regarder son père.  Notre fille a reconnu la voix de mon mari et s’est sentie immédiatement réconforté par sa présence.

Je suis émerveillée… la gorge nouée par l’émotion. C’est un moment qui restera à jamais gravé dans ma mémoire. Il m’est impossible de détacher mon regard de notre petite merveille, même quand Hank, dans un souffle, me demande de lui dévoiler enfin le prénom que j’ai depuis longtemps choisis pour Baby North.

- Hope. Elle s’appelle Hope North.

Il ne pouvait y avoir un prénom plus juste pour notre fille. Notre bébé qui représentait notre espoir commun pour une vie nouvelle.  Avant même de savoir que je la portais dans mon ventre, j’avais placé en elle mes espoirs de femme. J’espérais enfanter à nouveau mais les embuches que nous avions devant nous me semblaient insurmontables.

Pourtant, j’y croyais.

J’avais espoir.

Et je ne me suis pas trompée.

La petite baille et fronce du nez. C’est tellement mignon qu’elle me fait pleurer d’admiration. À partir de maintenant, de toute façon, tout ce que fera Hope sera classé dans la rubrique’’ c’est trop mignon ! ’’

L’infirmière propose à Hank de prendre notre fille pour que je puisse me reposer un peu et, même si j’aurais voulu la garder contre moi pendant des heures,  vu la fatigue qui se propage dans mon corps et qui me fait trembler de la tête aux pieds, je laisse mon mari prendre la petite et mieux faire connaissance.

Le spectacle est magnifique et touchant.

Je suis ensuite transférée dans une chambre de repos où je passerai les prochaines heures avant de pouvoir rentrer à la maison avec mon bébé. Pendant que Hank berce la petite, moi, j’observe la scène, un sourire rêveur sur les lèvres. J’ai un peu de difficulté à croire que j’ai pu fabriquer un aussi joli bébé. Bon, faut dire qu’on a quand même bien travaillé…

- Faudra prévenir tes parents et Howard et Apolline… je n’ai pas la force de passer des coups de fils…

Ni l’envie tout de suite de briser notre petite cellule familiale.



@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2676
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


A New Hope... [PV Bailey][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A New Hope... [PV Bailey][Terminé]   A New Hope... [PV Bailey][Terminé] I_icon_minitimeMar 25 Déc - 17:21



A New Hope…
ft. Bailey North


Pendant quelques secondes, au point culminant de l’accouchement, alors que Bailey donnait ses derniers efforts pour mettre notre fille au monde, je crus bien qu’elle avait des envies de meurtre envers moi. Heu… et sincèrement, je pouvais comprendre… J’aurais eu envie de me tuer aussi si je m’étais mis enceinte.

Bref… Tout se passa bien malgré la douleur (tu m’étonnes, j’ai rien senti…) et l’anxiété laissa place au soulagement total, autant pour mon épouse que pour moi, lorsqu’on put entendre notre fille protester à pleins poumons.

Pour la première fois… mais à mon humble avis, ce ne sera pas la dernière.

Je pus enfin embrasser Bailey, avec un rire un peu nerveux mais qui se détendit de secondes en secondes… Jusqu’à ce qu’on soit réunis tous les trois et que je puisse enfin faire connaissance avec ce petit bout qui nous en avait fait nous en poser, des foutues questions.

Mais à voir sa petite frimousse là maintenant, ça valait vachement le coup.

Alors je demandai à Bailey de me la présenter, puisqu’elles deux seules avaient connaissance du prénom que portait déjà Baby North depuis un moment… Probablement le prénom que Bailey lui chuchotait déjà lorsqu’elles se retrouvaient seule à seule.

Et mon épouse n’aurait pas pu trouver plus merveilleux prénom que celui qu’elle prononça dans un souffle, épuisée d’avoir donné la vie.

Je souris à Bailey avant de murmurer au bébé qui me regardait avec de grands yeux déjà bien éveillés, couchée contre le cœur de sa mère.

-Hope…

Je rigolai, entre mes larmes de décompression et d’émotion qui coulaient sur mon visage quand Hope bailla en fronçant du nez comme si tout ça l’emmerdait déjà royalement. Je n’en revenais pas qu’on puisse, à nous deux, avoir créé quelque chose d’aussi minuscule et mignon. Putain, mon cœur était un vrai marshmallow. Tellement que j’en avais complètement oublié le staff médical qui s’affairait autour de nous.

Jusqu’à ce qu’une infirmière me ramène doucement à la réalité en me proposant de prendre la petite pour que Bailey puisse se reposer.

-Mais comment je fais ?... Je vais la casser sans le faire exprès…

Je disais ça mais j’essayais déjà de placer mes deux mains autour de son tout petit corps emmitouflé dans une couverture pour pouvoir la prendre le plus doucement possible. Et l’infirmière de commenter qu’il n’y avait rien à redire, que le geste m’étais venu le plus naturellement du monde. Et j’avais pu soulever le bébé pour le blottir contre moi.

-Ok… Ok… Hope…

Oooh… J’allais plus jamais arriver à la reposer maintenant… J’allais la garder pour moi tout seul. Bon, ok, je partagerai un peu avec Bailey…

Bailey dont je repris la main dans la mienne en soutenant Hope d’un bras…

-Elle est belle comme toi…

On changea de chambre, on installa Bailey plus confortablement dans un lit… Dans la même chambre, il y avait un petit berceau de plastique transparent plein de petites couvertures qu’on avait apportée avec nous et qui faisait un petit nid pour Hope.

Ouais… mais non… elle est bien dans mes bras… Elle avait toujours les yeux grands ouverts et ses petits poings fermés et j’avais l’impression qu’elle me regardait en se demandant qui était ce grand con et pourquoi son cœur battait comme s’il était en train de courir le marathon du siècle.

Bailey installée, je me penchai sur elle pour l’embrasser encore avant de m’installer dans un fauteuil à côté de son lit pour qu’elle puisse aussi voir la petite…

Bailey perdait moins le nord que moi, même si elle était épuisée… Et elle me rappela qu’il fallait mettre un peu au courant le reste du monde… enfin au moins mes parents, parrain et marraine. Puis il ne faudrait pas oublier Robin, non plus…

-Mmm ? Oh… ouais… je ferai ça… Je reste encore un peu là pour l’instant…

Elle n’avait peut-être pas la force de passer des coups de fils, mais je n’avais pas la force de déposer Baby North dans son berceau… Je relevai les yeux vers Bailey…

-Ça va toi ?...

Je lui souris…

-Je sonnerai à tout le monde… Je te laisserai Apolline pour quand tu auras dormi un peu et que tu seras plus en forme…

Je restai longtemps avec ma fille posée sur mon torse… Et une main enlacée avec celle de mon épouse. Jusqu’à ce que toutes les deux soient endormies depuis un moment… Avant de descendre dans le hall de l’hôpital à contrecœur pour passer plus de coups de fils sur une heure que je ne l’avais jamais fait de toute ma vie.  

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




A New Hope... [PV Bailey][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A New Hope... [PV Bailey][Terminé]   A New Hope... [PV Bailey][Terminé] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

A New Hope... [PV Bailey][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Keep Hope, de Baby Angel et Cat's Eyes
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Josh Bailey à MTL
» ej - I have a dream. I hope it will come true. You are here with me. And I am here with you. I wish that the earth, sea, and sky up above would send me someone to lava.
» La justice de Raphael [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Downtown :: Hôpital-