AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Edys "Luna" O'rare
Invité



A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé] Empty
MessageSujet: A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé]   A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé] I_icon_minitimeLun 17 Déc - 21:01



A ticking in the past
ft. Edward Fleming


21h57

“Je le savais, il est pas capable d’être à l’heure ce mec!”

Je soupire, quittant des yeux ma montre pour la énième fois depuis un quart d’heure. Mes mains fourrées dans les minuscules poches de ma veste en jean, je râle intérieurement contre Dante qui m’avait promis “d’être à l’heure pour une fois”. Sur le coup, je m'étais dis être une privilégiée pour être “sa première fois” à l’heure. J’aurais dû sentir venir le coup fourré…

Je commence sérieusement à croire que j’attire que les mecs bordéliques et constamment en retard. Après Raf la tornade à fourbi et Pino-chiot, maître du “j’abandonne mes sachets de bonbons un peu partout sans jamais les ranger”, j’ai eu droit à Dante, tatoueur tout aussi exceptionnel que les deux autres mais incapable de faire acte de présence à une heure donnée.

Ce qui m’a d’ailleurs souvent mis dans l'embarras quand je devais accueillir ses clients et les faire attendre, et attendre, et attendre, dans la salle d’attente, jusqu’à ce qu’il arrive, encore tout ébouriffé de sa grasse mat’.

Je passe donc mon temps sur leur dos.
J’aurais pas rêvé mieux en ouvrant mon salon…

Je regarde encore une fois ma montre, ça fait maintenant 23 minutes que je l’attends devant le Crazy Ginger, apprêtée et habillée pour passer une soirée sympa avec un ami, faire la rencontre de beaux mecs et boire quelques verres, le tout avec une ambiance musicale. On a eu une semaine assez chargée, cette soirée est un bon moyen de décompresser un peu. Raf et Pino occupés de leur côté, Dante m’a assuré “la meilleure soirée de ta vie, avec le meilleur compagnon de fiesta, tu vas pas t’en remettre”.

Effectivement, je m’en remets toujours pas que j’ai réussi à attendre si longtemps sans péter un câble.

Je finis par entrer au Crazy sans lui, passant la porte pour entrer dans la chaleur étouffante du club. Un groupe est déjà occupé à jouer sur la scène, une horde de groupies en sueur devant.

Et j’ai raté le début… Dante, tu vas me le payer.

Habituellement, je suis LA groupie des groupies, celle qui est tout devant, à quelques centimètres des corps humides et chargés d’adrénaline des musiciens, leur arrachant quelques lambeaux de vêtements quand ils osent s’approcher d’un peu trop près. Mais avec ce retard, je vais devoir jouer des coudes pour arriver jusqu’à ma place attitrée.

Je me dirige vers le bar, et commande un “Sex On The Beach”. J’ai besoin d’un peu de carburant pour affronter cette horde de femelles, et ça donnera à Dante des minutes supplémentaires pour ramener sa fraise.

@ Billy Lighter


Dernière édition par Eydis "Luna" O'rare le Lun 18 Mar - 16:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edward Fleming
Edward Fleming


Messages : 317
Date d'inscription : 09/03/2019
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: Eastside
Je suis: un psychopathe
Song: Bloody Valentine


A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé]   A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé] I_icon_minitimeJeu 14 Mar - 18:37



A Ticking In The Past
ft. Eydis "Luna" O'Rare


Pas tuer… Juste leur faire peur…

C’était la mission hautement ennuyeuse que m’avait donné Angelo Conti et dont je ne m’étais pas encore acquitté préférant remplir l’autre mission qui était de nous débarrasser d’un ex-South Panther qui avait eu l’idée stupide de commencer un trafic de drogue. Angelo détestait la concurrence. Il avait déjà le Famille de Los Angeles et les Los Diablos... C’était déjà trop pour lui alors il m’envoyait tuer tous les projets dont il avait eu vent dans l’œuf.

J’avais tué l’ex-South Panthers…

C’était beaucoup plus grisant que de faire peur aux Pequeñas Manos qui trainent aux alentours de chez Ricci. Ce n’était que des gamins bien trop faciles à effrayer. Ils faisaient les durs mais ça n’en restait pas moins de petits froussards.

Je devrais en tuer un… Histoire qu’ils ne reviennent jamais…

Mais Angelo ne voulait pas tuer ces gosses… Pourtant leur vie ne valait rien et personne, hormis Alonso et consort, ne viendrait les pleurer. Ils étaient voués à devenir des grands Los Diablos un jour et suivre les traces d’Alonso… Ou les miennes, c’est selon.  Alors pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple… ?

Mais je n’avais pas mon mot à dire. J’étais là pour exécuter les ordres à défaut de pouvoir exécuter ces gosses.

Même si cet ordre-là, j’allais le faire plus tard… Angelo ne m’avait pas donné de date limite. Il savait que je finirais pas faire ma mission pour obtenir l’argent qui allait avec.

Pour l’instant, j’étais déjà occupé à une autre mission : récupérer l’argent que devait Djibril Walsh qui avait des dettes en retard. La date butoir pour le remboursement était aujourd’hui et le rendez-vous était au Crazy Ginger où j’étais pour le moment à fumer des cigarettes et boire de la bière.

Je l’attendais de pied ferme en espérant secrètement qu’il n’ait pas l’argent. Parce que s’il l’avait ça voudrait dire qu’il allait obtenir un sursis jusqu’à la prochaine fois. Sinon… Sinon j’attendrais l’ordre d’Angelo qui sera sûrement de m’occuper de Djibril ce qui ne serait pas une grande perte pour l’humanité. Ce qui était un dénouement plus amusant.

Une femme vint s’assoir près de mois alors que je buvais au comptoir mon regard se posant de temps en temps sur le groupe qui jouait. J’appréciais la musique et j’aimais récupérer les dettes des autres ici même où ils faisaient la meilleurs musique (c’est ici qu’avait commencé un groupe comme The Lightening, qui était un de mes groupes préférés). Je jetai un œil vers la fille, une petite métisse tatouer.

Elle était pas mal et je lui fis un clin d’œil discret avant que Djibril ne fasse son entrée et ne vienne s’installé à côté de moi ce qui me fit détourné de la fille. Djibril était un grand afro-américain. Mais pas assez grand pour me surpasser en taille… Il était, par contre, aussi maigre qu’un clou.

Il sorti une liasse de dollars de sa poche et me les tendis.

-Voilà… Il y a le bon compte.

Sa voix tremblait. Ce n’était pas la première fois que Djibril avait des dettes. D’où sa nervosité. Je le regardais sans afficher la moindre expression et pris les billets.

Je commençais à le recompter et il se mordit la lèvre.

Alors les recomptait lentement jusqu’à constater qu’il en manquait.

-Il manque 100 dollars.

Ma voix était calme et mon regard se plongea dans celui de Walsh.

-Je… Je ne les avais pas… Je les apporterais demain…


Je levai un sourcil, perplexe avant de fourrer l’argent dans ma poche.

-Bien apporte les demain mais pas ici…

Et je lui donnai la nouvelle adresse. Une petite rue dans l’Eastside. Parfait pour venir à bout de Djibril. J’anticipai là le futur ordre d’Angelo.

Djibril souffla de soulagement se voyant accorder un sursis alors qu’il n’en était rien. Et il disparut hors du bar sans même prendre un verre.

Je me retournai ensuite vers la fille qui avait dû entendre ce qu’on se disait malgré le bruit que faisaient le groupe et la foule amassé devant. Djibril avait la sale habitude de parler bien trop fort.

Demain, il ne parlera plus du tout.

-Tu as tout entendu, n'est-ce pas ?

J’esquissai un sourire en coin après avoir lancé ça à la fille qui était pas loin de ma place.
Spoiler:
 

Spoiler:
 

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé]   A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé] I_icon_minitimeLun 18 Mar - 16:14



A ticking in the past
ft. Edward Fleming


Il ne reste dans mon verre qu’un dernier petit centimètre de breuvage. J’ai déjà tout bu ? Je ne me savais pas si assoiffée. Bon, après tout, c’est logique, j’ai pas arrêté aujourd’hui. Je dirais même, j’ai pas arrêté cette semaine.

On a lancé avec les mecs une semaine “tatoo-fou” sur le thème: Rock’n Horor. Alors, comment dire… l’idée à connu un succès -fou-, mais les clients ont vraiment des envies bizarres. Si certains voulaient un squelette jouant de la guitare, des logos de groupes connus entourés de flammes et de chaînes, ou même des phrases très rock étalées du menton au nombril, ça c’est encore relativement normal. Chacun ses goûts.

Mais quand une bande se ramène pour se faire tatouer une star avec un alien qui lui sort du bide, ou avec le visage à moitié bouffé par des mites et je-ne-sais-quoi d’autre comme insecte, c’est vraiment un exploit de garder contenance et de sourire, leur proposant une idée moins saugrenue mais… au final, tu lui pique quand même cette tête de star qui n’a plus rien d'éclatant après ça…

J’admets tout de même qu’il y a des clients super sympa qui viennent avec de chouettes idées, parfois bien construites et profondes de sens. Une cliente est venue me demander de lui tatouer la guitare de son père, avec les notes d’une chanson de “The Lightening” et une date: le dernier concert auquel son père à su participer avant son décès.

J’ai failli chialer avec elle…

L’agitation autour du bar me sort de mes rêveries, et je lève mon regard vers l’homme qui se trouve à ma droite. Il me regarde aussi. Merde, eye-contact. Ok, ok, Luna, ne baisse pas le regard, tu es plus forte que lui!

*clin d’oeil*

Je reste stoïque face à son signe oculaire. J’ai l’habitude, sans me jeter des fleurs. Mais malgré moi, une commissure de lèvre remonte en un léger sourire discret.

Bah, c’est humain! Faut dire qu’il est pas mal. J’allais ouvrir la bouche et dire quelque chose de hyper intelligent, ou très certainement de crétin, quand un homme noir se glissa entre nous deux. Sauvé par le gong? Sûrement.

Mon regard se tourne à nouveau vers mon demi-centimètre d’alcool (n’oublions pas l’évaporation, surtout vu que le temps que je perds à voler dans les nuages plutôt que boire), et mes oreilles se traînent jusqu’au centre de la conversation entre le beau gosse et son interlocuteur.

Ils parlent argent (des billets passent de main en main ou je me trompe??) et l’homme noir semble sur le point de faire une syncope. Contrairement au bad boy aussi décontracté du slip qu’un lion dans sa savane, crinière au vent incluse. Lui, il est sur son territoire et dans son élément.

J’imagine la scène. Le visage du gars, avec une crinière et des bouboules au cul, flottant au dessus des herbes hautes.

Je devrais arrêter les émissions animalières, non?

Je ne remarque même pas le départ de l’afro, ni même que lion-man s’est rapproché de moi.Du moins, jusqu’à ce qu’il me cause.

- Tu as tout entendu, n’est-ce pas?

Je tourne mon visage lentement vers lui, un grand sourire serein sur les lèvres.

“Absolument. Et pour me faire oublier la conversation que tu viens d’avoir avec ton pote, il te suffit de me commander la même chose.”
dis-je en levant mon verre (0.05 centimètre encore!) devant mon nez.

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Edward Fleming
Edward Fleming


Messages : 317
Date d'inscription : 09/03/2019
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: Eastside
Je suis: un psychopathe
Song: Bloody Valentine


A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé]   A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé] I_icon_minitimeSam 23 Mar - 9:31



A Ticking In The Past
ft. Eydis "Luna" O'Rare


L’affaire Djibril était presque terminée. Demain, ça sera l’épilogue et je pourrais passer au suivant. Peut-être que ça sera Manuel… Ou bien Ugo… Je jouerais peut-être à pile ou face quel Pequeñas Manos j’allais foutre les jetons. Quant à la manière… J’avais beaucoup d’imagination à ce niveau. Mais je savais d’avance que de leur faire peur n’allait pas être très compliqué. Ils connaissaient déjà ma réputation, certains avaient plus que peur de moi. Ça sera vraiment trop facile…

Ma conversation avec Djibril s’était faite aux oreilles de tous… Mais presque toutes les oreilles étaient attentives au concert qui se déroulait sur la petite scène. Toutes, sauf celle de la fille qui était tout près de moi. La jolie métisse qui avait répondu à mon clin d’œil par un petit sourire quelques minutes plus tôt.

Loin de me décontenancer, je m’approchai d’elle déclarant qu’elle avait tout entendu. J’en étais certain. Il fallait maintenant que je m’assure que rien ne sortira de sa bouche au sujet de Djibril. Je n’aimais pas vraiment le travail bâclé. Ma réputation n’était plus à faire chez les flics même s’ils ne m’avaient jamais chopé et que c’était très difficile de remonter jusqu’à moi parce que j’avais l’habitude de, justement, bien faire le travail. De plus, maintenant que j’étais affilié à une mafia j’étais d’autant plus difficile à avoir.

Mais je savais qu’il suffisait d’un témoin pour que cette machine bien rôdée se grippe. Et cette fille était un témoin potentiel et une véritable épine dans le pied en cas d’enquête… Bien que je ne suis pas certain que qui que ce soit retrouvera le corps de Djibril.

La fille tourna sa tête vers moi affirmant qu’elle avait bien tout entendu. J’esquissai un petit sourire. Et elle proposait déjà un deal pour tout oublié. Un verre contre un oubli. Ce n’était pas cher payé.

-S’il ne te faut que ça…

Je fis signe au barman de remettre la même chose à la fille. Il s’exécuta alors que je continuais à fumer et boire mon propre verre.

-Il faudra que tu tiennes ta promesse. Sinon…

Je plongeai mon regard dans le sien esquissant un sourire en coin.

-Je te retrouverais.


J’avais dit ça sur un ton qu’on aurait pu penser que c’était de l’humour mais ça n’en était pas. C’est ce que j’avais fait passer par mon regard.

Je continuais de la regarder mais adoucissant mes traits pour tirer sur ma cigarette. Je soufflai la fumée alors que son verre fut servi.

-Jolis tatouages. Ça a dû te coûter un pont d’en avoir autant… Tu les payes avec quoi ?

Autre façon de demander ce qu’elle faisait dans la vie… Pour la retrouver, je devais en apprendre plus. C’était… Le sale côté de mon métier.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé]   A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé] I_icon_minitimeLun 25 Mar - 20:42



A ticking in the past
ft. Edward Fleming


- S’il ne te faut que ça…

A l’entendre dire ça, avec cette nonchalance typiquement masculine, j’ai l’impression de passer pour une fille facile. Hop un verre et la donzelle acquiesce à tout ce qu’on lui demande. Un point pour l’ennemi. Je me suis faite avoir. La faute en revient au clin d’oeil, c’est traître.

Je ne réagis cependant pas, et remercie le barman qui m’apporte déjà mon nouveau verre, emportant avec lui le vide. A côté de moi, lion-man boit sa bière, une cigarette fumante calée entre deux doigts. Derrière moi, un concert bat son plein et étrangement, pour une fois, je ne suis pas pressée d’y assister.

Quelque chose d’étrange émane de ce mec.

Et pour confirmer mes dires, il me menace. Enfin, ça sonne plutôt comme la phrase clichée tout droit sortie des films d’action ou policier. La phrase type d’un assassin. Je peux pas m’empêcher de pouffer alors que dans ma tête, je le vois habillé en ninja, sautant de toit en toit jusqu’à mon salon, pour venir me tuer parce que j’aurais eu le malheur de dire à quelqu’un (à qui?) qu’il aurait parlé avec quelqu’un (mais, qui??) à propos de quelque chose (mais quoi?!).

Amusée, je me penche un peu vers lui.

“ T’as raison. Garde moi à l'oeil. Je trépigne déjà d’impatience d’aller raconter au voisin d’en face que tu terrorise tes petits copains de classe pendant la récré.”

J’en ai rien à faire de ces histoires, mon cerveau est suffisamment plein à craquer avec les miennes. Pas besoin d’en rajouter. Par le passé, j’ai appris à mes dépends que se mêler des problèmes des autres, que ce soit par curiosité ou par envie d’aider, c’est un moyen plus rapide de s’en créer également, et parfois pire encore.

Combien de fois Miguel ne s'est pas attiré des ennuis, quand il a fait sa crise d'adolescence. Il en voulait à tous les hommes de la terre, et il s’imaginait pouvoir sauver toutes les filles du monde de ces mêmes hommes. D’où ça vient? Sûrement du lâche enfoiré qui a laissé ma mère seule avec deux enfants et la mort d’un troisième à surmonter.

C’était lui l’homme de la famille à présent, il s’est senti, et se sent encore, investi de la mission de nous protéger. Fils et grand-frère parfait, à la maison il est sans aucun doute l’homme le plus merveilleux du monde. Mais je sais qu’il a ses défauts et ses colères, qui s’expriment face aux injustices faites aux femmes.

Combien de fois j’ai pas dû le soigner, tard la nuit, quand il revenait tuméfié et en sang après une bagarre dans les ruelles. Il me sortait à chaque fois l’excuse  qu’ “une fille était emmerdée par des connards, je devais bien faire quelque chose”, mais il y avait aussi l’envie sourde et tacite de cogner pour cogner, pour se défouler.

Je ne l’ai jamais empêché de continuer. Je me contentais de le soigner. Il a fini par se calmer tout seul, et bien que parfois il arrive encore qu’il me réveille la nuit pour que je lui fasse des bisous magiques sur ses blessures, il a trouvé d’autres manières plus pacifiques d’aider ceux dans le besoin.

Je devrais proposer la même chose à lion-man. Un p’tit bisou sur le front, une tape sur les fesses, et je le redirige vers les associations de charité, où il fera un excellent bénévole. Avec son regard froid et dur, il va en rassurer un certain nombre.

Une voix résonne soudainement dans la salle, c’est le chanteur du groupe qui annonce une  pause de cinq minutes. Quoi, déjà??

Je réalise alors que le félin bénévole avec sa trousse de secours sous la patte me regarde, comme s’il attendait une réponse. Sa cigarette arrive en fin de vie et embaume l’espace d’une odeur horrible. Mon verre est vide. J’ai bu sans m’en rendre compte, perdue encore une fois dans mes pensées.

Je me souviens seulement qu’il a parlé de mes tatouages.

“Ils sont beaux, hein? Certains sont de moi. D’autres me viennent d’amis ou de collègues. Et toi, tu as des tatouages?”

Au même moment, le groupe reprend doucement les instruments en main.

“Bon, c’est pas tout ça mais j’ai envie de danser moi. Tu danses, lion-man?”

Je quitte le bar et ma chaise, sans le quitter des yeux. Je viens de l’appeler par le nom d’un animal. Je souris, gênée et amusée.

Putain, Dante, tu arrives quand...

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Edward Fleming
Edward Fleming


Messages : 317
Date d'inscription : 09/03/2019
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: Eastside
Je suis: un psychopathe
Song: Bloody Valentine


A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé]   A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé] I_icon_minitimeJeu 28 Mar - 20:47



A Ticking In The Past
ft. Eydis "Luna" O'Rare


Je lui avais offert un verre pour m’assurer son silence. Ce n’était jamais garanti quelque chose comme ça alors y ajouter une petite menace n’était jamais de trop. Parce que cette fille, même si elle ne paraissait pas dangereuse, pouvait très vite devenir un gros problème si jamais elle ouvert la bouche et disait les choses qui ne faut pas aux gens qui ne faut pas.

Ce genre de chose va très vite.

Mais elle prit mes menaces à l’humour déclarant qu’il faudra que je la tienne à l’œil minimisant ensuite, en quelque sorte, son niveau de dangerosité. C’était sans doute une façon de dire qu’elle n’en avait rien à foutre et que, de ce fait, elle n’allait rien dire à personne. Tant mieux, je m’en viendrais mal de devoir tuer une fille avec un si joli minois.

Je blague… En réalité, je ne m’en viendrais pas mal. Ça sera sans doute moins satisfaisant que de me débarrasser d’Alonso mais ça aura son charme quand même.

C’est le chanteur du groupe qui me sortit de ce genre de pensée alors que ça faisait un temps, j’avais l’impression, que j’avais posé la question sur les tatouages. A croire que penser au meurtre avait toujours le don de me faire décrocher du monde réel. La fille sembla elle-même sortir de ses pensées avant de me répondre que certains de ses tatouages avaient été faits par elle-même et d’autres par ses collègues. Je pouvais en conclure qu’elle était tatoueuse. Je repris un air un peu neutre à sa question.

-Non, je n’ai pas de tatouage. Mais je devrais peut-être en faire un ou l’autre.


Mon corps était couvert de cicatrices… Il y avait sûrement moyen d’écrire un truc symbolique. Ça faisait sens, quelque part. Je souris légèrement.

-Surtout que maintenant, je saurais chez qui aller.

Je devrais peut-être écrire « Samantha » en grand sur mon torse. L’idée ne me paraissait même pas complètement stupide. Au contraire…

La fille avait envie de danser et m’y invita me taguant d’un surnom qui me fit lever un sourcil.

-Je ne suis pas le roi de la jungle.

J’avais une bien meilleure place que celle-là. J’étais le premier soldat d’un des rois de la jungle. Ce qui faisait que je n’avais pas le désagrément de devoir diriger. J’étais un mercenaire ce qui était cent fois mieux.

Dans la jungle, j’étais plutôt un serpent ou quelque chose dans ce genre-là. Dangereux et coriace.

-Va pour la danse…

Je me levai rejoignant la fille. Je ne savais pas forcément danser mais il faut dire que dans ce genre de club, il ne fallait pas vraiment savoir danser pour danser.

Quand elle se mit à bouger, je fis de même sur le rythme de la musique. Je savais déjà ou tout ça pouvait bien nous mener. Je ne la lâchais pas du regard avant de reprendre la conversation.

-Alors tu es venue seules ici ? Tu venais pour le concert ou pour aller à la pêche ?


Si elle venait pêcher ici, c’était le meilleur moyen de tomber sur des gens lourds, des alcooliques, des drogués ou des tueurs à gage… Ouais, c’était l’idée généraliste que j’avais de la clientèle du Crazy Ginger. Mais c’était peut-être son style, à la fille, ce genre de type. Elle avait peut-être les mêmes gouts qu’avait ma mère.



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé]   A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé] I_icon_minitimeDim 7 Avr - 14:18



A ticking in the past
ft. Edward Fleming


- Surtout que maintenant, je saurais chez qui aller.

Sortant de sa bouche, ça sonnait presque comme une menace. En tant normal, j’aurais été ravie d’avoir un nouveau client. C’est bon pour la pub du salon, ça apporte de la fraîcheur et surtout de nouvelles idées. J’aime m’inspirer des univers personnels de mes clients pour dessiner de nouveaux croquis. Des tatouages uniques.

Avec sa carrure, il doit être un candidat idéal pour un torse ou un dos complet. Avec les muscles que je peux deviner sous sa chemise, sa peau doit être ferme et tendu. La peau parfaite pour un tatouage.

“ Je connais de bonnes adresses, tu auras du choix.”

Je me lève pour m’avancer vers la pseudo-piste, qui s’apparente plutôt à un espace dégagé de tout meuble mais bondé de monde déjà bien éméchés, et invite mon interlocuteur à me rejoindre.
J’admets ne pas trop savoir pourquoi, je préfère danser seule et je ne connais même pas son nom. Ce qui, faute de mieux, m’a obligé à l’appeler par ce surnom que je lui ai trouvé.

Je danse, en rythme, un peu bousculée par moment par les autres. Je sens l’alcool faire son effet. Mes jambes deviennent plus lourdes alors que ma tête se vide et devient légère, embrumée. Je commence à sourire, presque à rire, pour rien.

Il se rapproche de moi, et danse aussi. On ne doit pas ressembler à grand chose, mais ici, personne ne ressemble à quelque chose. C’est bien le seul avantage.

Il me parle, mais je ne fais pas attention. Je scrute l’entrée du bar, espérant voir arriver Dante, et lui sauter au cou. Non pas par joie, mais avec la furieuse envie de l'étrangler alors qu’il me laisse seule ce soir. Je risque de faire une connerie.

“ En réalité, si je suis ici, c’est pas seulement pour me changer les idées. Je cherche des nouveaux clients pour mon boss.”

Une connerie dans ce style.
M. Big m’avait demandé de lui trouver de nouveaux “petits oisillons qu’il pourra nourrir de sa poudre magique” il n’y a pas longtemps. Il m’avait promis que si je lui dévoilais un joli petit nid à couver, il me remercierait grassement.

Au début, je passais deux-trois petits sachet à quelques personnes sur le mois, et en échange j’avais des places de concerts gratuits. Au fur et à mesure, la quantité à distribuer à augmentée, mais il m’a envoyé de nouveaux clients au salon, ce qui m’a permit de l'agrandir et d’embaucher. Maintenant, je ne compte plus ce qui va et vient, mais il s’assure que moi et mon salon, nous ne risquons rien, en plus de tout le reste.

Il y a seulement une règle: “ne parle à personne de notre petite affaire. Je risque gros, mais toi aussi.”

Une menace déguisée en avertissement.

Et jusqu’à présent, à part discuter et me mêler des affaires d’un inconnus, je n’ai pas encore avancé dans ma recherche. Pire, je viens de dévoiler une information délicate. J’observe le beau gosse qui se dandine toujours avec moi, épiant chaque froncement de sourcil ou plissement d’yeux.

Il a l’air louche, mais peut-être aussi bête? Si j’ai de la chance, il ne fera pas de rapprochement entre moi, et le revendeur de drogue qui se fait doucement un nom dans l’ombre des ruelles.

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Edward Fleming
Edward Fleming


Messages : 317
Date d'inscription : 09/03/2019
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: Eastside
Je suis: un psychopathe
Song: Bloody Valentine


A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé]   A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé] I_icon_minitimeSam 13 Avr - 11:08



A Ticking In The Past
ft. Eydis "Luna" O'Rare


Elle était prête à me donner de bonnes adresses pour un tatouage. Elle avait laissé entendre qu’elle tatouait elle-même mais, apparemment, elle préférait m’envoyer chez quelqu’un d’autre ce qui m’arracha un petit sourire mauvais. Peut-être que c’était à cause de mes menaces qu’elle n’était pas prête à me donner si facilement son adresse.

Bref, qu’elle se sente menacée ou non, elle m’avait quand même proposé de danser ce que j’avais accepté. Si je voulais supprimer cette fille un jour au cas où elle parlait trop, il fallait que j’en sache un peu plus sur elle. C’était la partie de mon métier que je détestais le plus même si j’arrivais facilement à me faire passer pour ce que je n’étais pas. Les gens sont faciles à manipuler… Même si j’étais déjà à moitié grillé par cette fille étant donné qu’elle m’avait déjà entendu parler à Djibril.

On se mit à danser un peu n’importe comment comme la plupart des gens ici. La fille posait souvent son regard vers l’entrée du bar ce qui voulait certainement dire qu’elle attendait quelqu’un. Moi mon regard n’était centré que sur elle et je commençais à balancer mes questions. Mais je ne m’attendais pas à ce que sa réponse soit si lourde de sens… Elle cherchait des nouveaux clients pour son boss…. Ça pouvait dire beaucoup de choses… Elle faisait des tatouages, non ? Ça pouvait très bien être cherché des clients pour le salon qui ne serait pas tenue par elle mais par quelqu’un d’autre. Mais si c’était ça, elle aurait sauté sur l’occasion pour me proposer ses services tout à l’heure quand on parlait de tatouage. Or, elle était prête à m’envoyer chez la concurrence. Donc, ce n’était pas ça…

Quel genre de client pouvait-on chercher dans des bars comme les Crazy Ginger ? La réponse me semblait évidente… Mais il fallait que j’en sois certain.

Je ne laissai rien transparaitre sur mon visage hormis un léger sourire. La fille commençait à rire de temps en temps sans aucune raison sûrement parce qu’elle avait bu.

-Quel genre de clients ? Parce que je suis peut-être le client idéal… Il offre quoi comme service ton boss ?

Parce que si son boss vendait de la drogue, ça faisait de la concurrence pour Angelo. Et je savais qu’une rumeur courait comme quoi un type commençait un business du genre dans le coin. Alors soit je venais de mettre le doigt sur une de ses dealeuses, soit j’étais à côté de la plaque.

Je continuais de danser en parlant l’effleurant de plus en plus sans jamais la quitter du regard.




@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé]   A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé] I_icon_minitimeMer 26 Juin - 20:01



A ticking in the past
ft. Edward Fleming


- Luna, mi querida, pourquoi tu as été dire à tes professeurs que ton grand-père est mort? Je ne sais plus quoi faire pour calmer les pleurs de ton frère.

Je m’étais levée ce jour la avec la furieuse envie de ne rien faire. Je n’avais pas envie de faire semblant d’écouter en cours. Je voulais juste prendre mon vélo et rouler dans nos campagnes avec ma mère et Miguel. De tous les mensonges que je m’étais imaginé, inventer la mort de mon abuelo était la plus tragique. Et aussi la plus difficile à faire croire, si on y met pas suffisamment d’émotions. D’autant plus que la directrice de l’école n’était pas née d’hier, elle avait déjà eu droit à presque toutes les excuses possibles, impossibles, imaginables et inimaginables de la part des élèves pour éviter un jour de classe.

Mais à mon grand étonnement, quand je me suis retrouvée face à elle, alors qu’elle m’avait surprise à coller mes feuilles de cours entres elles, j’ai fais preuve d’un don incroyable pour jouer un rôle. J’étais connue pour ne jamais pleurer. Et la, devant elle, sans avertissement, les larmes les plus chaudes et les plus salés ont coulé sur mes joues.

Elle ne s’y attendait tellement pas qu’elle est venue me prendre dans ses bras. Il ne me suffisait plus qu’à lui glisser à l’oreille que mon abuelito était décédé cette nuit, sa main dans la mienne.

Et ni d’une ni deux, elle fit venir mon frère dans son bureau et nous laissa rentrer à la maison pour nous recueillir en famille.

Evidemment Miguel ne comprenait pas trop pourquoi on pouvait rentrer, alors je lui sortis le même mensonge. Il n’a fait que brailler jusqu’à la maison. A cet âge, il était vraiment pas courageux…

C’est à ce moment que je pense quand j’ai besoin de puiser au fond de moi mon talent d’artiste de scène. J’en ai besoin, je me suis mise dans un beau merdier.

“ En fait, je ne peux pas trop en parler, c’est encore un secret. Mon boss aimerait faire un partenariat mais il n’a pas encore toutes les cartes en main, donc il faut rester discret.”


Petite pause dramatique, je lance un regard autour de nous, avant de me pencher plus près du fauve.

“ Mais je suis tellement emballée par l’idée que j’espère au plus vite trouver des clients pour célébrer tout ça!”

J’allais ajouter quelque chose quand je vis Dante passer la porte du bar, deux blondasses pendues à ses bras, déjà éméchées et à moitiés déshabillées. J’oublie totalement mon interlocuteur et fonce sur cet enfoiré de dragueur de mes noix pour lui foutre une bonne claque sur ses joues de gamin gavé de testostérone.

“ Mon chéri! Enfin tu es la, je me sentais si seule!”


Je lui prends le bras, repoussant les deux putes plus loin et lui colle un baiser sur ses lèvres humides d’alcool. Il est surpris mais avec les 5 verres qui doivent se jouer une partie de poker dans ses veines, il ne se rend pas bien compte de la situation et réagit comme je l’espérais: comme un petit copain.

- Désolé ma belle, j’ai eu plus de taf que prévu au salon.

Pour éviter qu’il ne m'assomme avec ses histoires d’encre qui tache sa table de disposition, je l’emmène jusqu’à mon mystérieux ami du soir.

“ Voici Summer, mon copain. C’est lui qui gère les demandes de partenariat pour le boss. Dis-lui ce que vous aimeriez faire !” dis-je à l’intention de Dante.

Il n’en fallait pas plus pour que celui-ci se lance dans la grande explication de son projet farfelu de “salon-restaurant du tatouage, où l’on peut consommer des plats aussi beaux que bons” et je sais pas tout quoi encore.

Le problème, c’est que Dante est persuadé d’avoir un talent du feu de dieu pour la cuisine, et qu’il va percer dans la “cuisine du futur”. Moi, je reprends mon verre et le siphonne d’un coup, pas si sûre que ce soit le mien vu le goût.

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Edward Fleming
Edward Fleming


Messages : 317
Date d'inscription : 09/03/2019
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: Eastside
Je suis: un psychopathe
Song: Bloody Valentine


A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé]   A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé] I_icon_minitimeSam 29 Juin - 16:44



A Ticking In The Past
ft. Eydis "Luna" O'Rare



La fille venait de me donner un peu trop d’informations. Assez pour que j’aie la puce à l’oreille et que j’essaye de creuser un peu. Restant subtil, je lui fis part de mon intérêt pour son possible commerce… Mais pour ça, il fallait qu’elle me dise de quel commerce il s’agissait.

Mais elle disait qu’elle ne pouvait pas trop en parler… Que c’était un secret parce que son patron n’avait pas encore toutes les cartes en main. Je fis la moue devant tant de secret. Je n’étais pas vraiment satisfait de sa réponse. Parce que ça ne me donnait aucun indice pour savoir si le patron de cette fille était un potentiel concurrent à Angelo ou non…

Mais elle disait qu’il n’avait pas toutes les cartes en main… Alors ça voulait peut-être dire qu’il n’en était encore qu’au début. Mais je n’avais pas de nom. Je n’avais que la description physique de cette fille ce qui était trop peu…

Elle disait tout de même qu’elle espérait trouver des clients rapidement. Je fis un petit sourire cachant un peu ma frustration de ne pas en savoir plus.

-Pense à moi quand ton boss sera plus sûr de lui. Je pourrais être dans vos premiers clients.

Mais je n’eus pas le temps d’avoir la réponse de la fille qui s’en alla rejoindre un type un peu plus loin. Un type qui avait l’air bourré et qui se promenait avec deux blondes qui devaient être tout aussi éméché que lui. Je plissai les yeux comprenant assez vite qu’il s’agissait du petit-amie de la fille. Je repris une gorgée d’alcool en soupirant avant que le couple ne me rejoigne.

Elle me le présenta avant de laisser son petit-ami répondre à ma questions d’il y a quelques minutes. Je toisai l’homme affichant une expression neutre. Il y a deux secondes, c’était un secret et maintenant elle laissait son petit-ami cracher le secret. L’alcool ne réussit pas à tout le monde.

Et il cracha le morceau. Mais c’était bien loin de ce que j’avais en tête. Le projet ce n’était rien d’autre qu’un salon-restaurant. J’affichai un sourire en coin. Je m’étais fait des idées. Mais j’avais bien fait de vérifier quand même.

-C’est pas une mauvaise idée. J’espère que ça sera un succès.

Et je levai mon verre pour marquer ça avant de le boire d’un coup. Je n’avais plus rien n’à faire ici maintenant que je savais ce que je voulais savoir.

-Quand il sera ouvert, je viendrais y faire un tour.

Je leur souris à tous les deux déposant mon verre.

-Je vais vous laisser entre amoureux. On se reverra sûrement si jamais je viens faire un tatouage un jour.

Je serrai la main à Summer avant de faire un clin d’œil non dissimulé à la fille. Après ça, je les laissai tous les deux me dirigeant vers la sortie.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé]   A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

A Ticking In The Past Ft Edward Fleming [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tentation... [libre mais Alwin, Edward, Lalwend]
» « I would like that the past becames the present... » feat. Eltan J. Symens. [PM]
» AYDEN&SNAKE ◭ Ghosts of the past
» Un pasteur haïtien en pélerinage kidnappé en Égypte
» 04.The present does not replace the past.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: South L.A. :: The Crazy Ginger-