AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2366
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] Empty
MessageSujet: A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]   A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] I_icon_minitimeLun 7 Jan - 15:15



A Way To Forget
ft. April Fox


J’venais de me faire plaquer… Enfin, c’était pas vraiment ça. Natacha et moi on avait déjà décidé de se séparer le temps qu’elle partait en France. Mais après la découverte de mon mensonge, j’pouvais toujours rêver pour la revoir un jour.

Et c’était pas cool parce que j’aimais Natacha… Ok, j’lui ai menti. Mais c’est pas pour ça que je ne tenais pas à elle. Mais elle m’avait bien fait comprendre que c’était la fin et que je ferais mieux de pas courir après.

Alors, j’allais pas courir après. Juste me morfondre un p’tit peu et puis repartir. Faut pas croire que c’était la première fois que je me faisais plaquer. Y’avait plein d’autres filles qui étaient déjà parties avant Natacha. Souvent parce que je mentais ou bien parce que je prenais pas assez soin d’elles. Mais Natacha était celle avec qui j’étais resté le plus longtemps en couple. Du coup, ça faisait un peu plus mal que d’habitude.

Fallait que j’me change les idées… Si depuis que j’avais quitté l’aéroport j’avais carburé à la vodka, c’était pas encore assez pour me faire oublier l’engueulade de tout à l’heure. Ma fallait un peu plus de fun… Alors, la soirée venue, j’ai pris la direction du Wild Wild Beaches. C’était le meilleur endroit pour oublier que j’venais de me faire larguer.

J’arrivai un peu bourré au club et j’savais que j’allais en ressortir mort shooté. Mais ça n’avait pas trop d’importance. P’tain, j’aurais dû appeler Hank. On aurait fait la fête ensemble. Quoi que, depuis qu’il enchainait les mariages, on avait moins le temps de faire la fête… Puis, j’étais pas sûr que Kate le laisse venir dans un club de strip-tease. J’soupirai profondément. Tant pis, seul c’est bien aussi.

Et la première chose que j’fis arrivé au club, c’était d’aller dans les toilettes me faire une ligne de coke. Nan, deux, en fait… J’avais bien besoin de ça pour me remettre.

Après, ça je suis revenu dans la salle principale où les filles dansaient sensuellement. J’avais les yeux grands ouverts et le cœur qui battait vite. Ce genre de sensation que j’adorais. J’venais de retrouver toute l’énergie que j’avais perdue à l’aéroport.

J’commandai un verre de vodka et allai m’assoir à une plateforme où dansait une jolie brune. J’crois que j’l’ai déjà vu danser ici… Ouais… Elle s’appelait… Un truc par J… June ? Nan, ça c’est ma mère… Par A ? Ouais, par A. Ah ouais ! Avril ! C’est ça ! J’souris parce que j’étais fier d’avoir retrouvé son nom.

C’était une des meilleures danseuses du club. Elle bougeait mieux que les autres, j’trouvais. Mais c’était un avis personnel.

Je l’interpellai.

-Hey, Avril… Tu danses encore mieux que les autres jours aujourd’hui… Tu devrais danser pour un groupe de rock… T’sais faire choriste et tout.

C’est con ce que je dis… Danseuse et choriste, c’est pas pareil…

@ Billy Lighter


Spoiler:
 




Dernière édition par Howard Stone le Mar 8 Jan - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
April Fox
April Fox


Messages : 85
Date d'inscription : 06/01/2019
Age du personnage : 0


A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]   A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] I_icon_minitimeLun 7 Jan - 23:24



A Way To Forget
ft. Howard Stone





Soirée de merde !

Clients frustrés, jamais contents, trop entreprenants ! J’ai eu envie de distribuer des gifles par dizaines ce soir, Aller et retour ! Bam ! Bam !! Bam !!! La technique du self-control, les grandes inspirations et cacher sa frustrations derrière un sourire, ça ne fonctionne pas !

Ça doit être la pleine lune, sinon, c’est la Saint-Trou-du-Cul !

Y’a quand même une accalmie, passé minuit. Y’a des soirs comme ça où les jeunes loups viennent hurler un bon coup, frétiller de la queue et repartent, la tête entre les deux jambes quand les mâles alpha prennent le relai.

Des hommes, des vrais et comme je les aime !

Je passe de table en table, sourire plastique aux lèvres, regards coquins à la volée pour qui en veut. Ça sent la testostérone à plein nez !

Je me fais payer un shooter par un homme, style tête dirigeante d’entreprise qui  paie ensuite pour une petite danse privée.  Ils aiment en avoir pour leur argent, sentir qu’ils ont le contrôle alors qu’en fait, ils ne contrôlent absolument rien.  À me frotter à lui, assise sur ses cuisses, je vais finir par empester l’aftershave hors de prix mais c’est quand même mieux que du Old Spice bon marché !

Il a droit à ses 4 minutes bien chronométrées avant que je lui propose un second tour et, peut-être un tout petit peu plus, moyennant un tout petit extra.

C’est choses vite faites, mais, avant que nous ne vous faisiez de fausses idées,  tout reste en haut de la ceinture. Je ne me prostitue pas, je ne le ferai jamais.  J’suis clean !  Je ne peux pas en dire autant de toutes les filles qui bossent ici.

Mais ça, c’est leur business !

J’ai assez de mes oignons à m’occuper, ça me suffit.

L’heure tourne, et je grimpe sur la plateforme centrale puisque c’est ma chanson qui commence à jouer.   Watch Me Explode de The Army .  J’aime quand ça égratigne, quand c’est féroce. Ne me parlez pas de ces pièces sensuelles et tellement mielleuses qu’elles donnent envie de gerber. Je ne danse pas là-dessus. Que sur du The Army  ça ou si j’ai un nouveau coup de cœur, pourquoi pas ! Tant que je la trouve en version instrumentale, parce que, le club n’a pas les moyens de payer les droits, c’est bête un peu quand même.

Y’a un mec, c’pas un alpha, mais il est placé droit devant et me scrute comme si j’étais une sucette qu’il avait envie de se mettre en bouche.  Mignon mais le presque filet de bave qui lui coule au coin des lèvres, ça retire tout le charme.

Je l’entends, malgré la musique.

Putain ! C’est April, pas Avril ! Un ‘’P’’ pas un putain de ‘’V’’ !

Quand ma musique se termine,  d’une main je me retiens au pole dance et je lui tends l’autre pour qu’il m’aide à descendre, un sourire que je force sur mes lèvres. J’allonge la jambe pour mettre le pied sur sa cuisse, sur son entre cuisse plutôt. Je n’appuie pas assez pour lui faire mal, pauvre petite chose, ce serait dommage, mais assez pour le saisir, le temps que je descende de mon perchoir.

- Danser ou chanter, faudrait savoir. Mon truc à moi c’est la danse, tu dois t’en être rendu compte, si ? Pitié ! Dis moi que tu n’es pas que mignon, tu as bien un peu de cervelle hein ?

Ma question n’a rien de méchante.  Il est franchement mignon et si je peux profiter de sa compagnie, j’aimerais au moins avoir une discussion  qui se soulève un peu de la masse. Un truc qui  porte à la réflexion.

Ça ferait changement !



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2366
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]   A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] I_icon_minitimeMar 8 Jan - 16:59



A Way To Forget
ft. April Fox


Avril avait la danse dans le sang. Elle m’hypnotisait quand elle dansait. Y’avait pas beaucoup de fille qui se déhanchait aussi bien. Puis, Avril était jolie… En fait, toute les filles, ici, étaient jolies sauf Lolita. L’était pas jolie, Lolita… Elle avait un gros nez.

J’regardai Avril jusqu’à ce que la musique se finisse. J’voulais pas la déranger alors qu’elle était entrain de gagner son argent en dansant. C’était pas sympa d’ennuyer les gens pendant qu’ils travaillaient. Moi, j’aimais pas être dérangé quand je faisais de la batterie.

Bref, je l’interpellai pour lui dire qu’elle dansait bien et qu’elle pourrait travailler pour un groupe de rock comme choriste. Ce n’est qu’un p’tit peu après que je me rendis compte que ça n’avait pas forcément de rapport. Si, les choristes dansait un p’tit peu mais c’était chanter qu’elles faisaient surtout. Je m’étais complètement trompé et ça me donna juste envie de boire un coup de vodka, ce que je fis.

Mais Avril me tendis quand même la main et je l’aidai à descendre. Elle posa son pied sur ma cuisse. Enfin, pas vraiment ma cuisse… Je laissai échapper un « ouf » étouffé avant de me mordre la lèvre.

Quand elle fut descendue, elle déclara que son truc à elle, c’était la danse. Ouais, j’ai bien vu… J’approuvai de la tête… Mais ce qu’elle dit après me fit plisser des yeux et faire la moue.

-Ouais, j’ai de la cervelle… J’compose des chansons. J’suis Howard Stone… T’sais, le batteur…

J’étais connu depuis… Deux ans ! J’ai déjà fait des tournées mondiales… C’est pas cool de faire comme si elle me connaissait pas. Ou p’tètre qu’elle me connaissait vraiment pas. Ou elle m’avait pas reconnu. Ou elle écoutait pas The Burning Fire, ce qui serait vraiment triste pour elle.

-Je trouvais juste que tu danses bien mieux que les autres filles. Surtout mieux que Lolita. Elle est moche Lolita.

Ouais, je sais, il n’y a pas de rapport entre le fait de savoir danser et la beauté physique. Enfin, sauf pour le pole dance… C’est mieux quand les filles sont jolies quand même.

Je jetai un œil près des alcôves un peu plus loin avant de regarder Avril.

-On va là-bas ? Je pourrais te prouver que j’ai des neurones… Je connais toutes les rues de l’Eastside par cœur, ça veut dire que j’suis pas forcément con, non ?

J’étais pas con. Enfin, là j’étais passablement bourré et shooté… Ce qui expliquait p’tètre pourquoi j’arrivais à dire autant de conneries.

-Je sais aussi… réciter toutes les capitales de tous les Etats des Etats-Unis.

Nan, ça j’savais pas le faire mais elle vérifiera pas si je les connais, alors…


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
April Fox
April Fox


Messages : 85
Date d'inscription : 06/01/2019
Age du personnage : 0


A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]   A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] I_icon_minitimeMar 8 Jan - 19:26



A Way To Forget
ft. Howard Stone






Ah ouais ! Howard Stone, il me semblait aussi que sa tronche me disait quelque chose ! Mais bon l’éclairage tamisé, j’avais pas remarqué et puis faut dire que moi je suis plutôt branchée Kayden James. Lui, je lui laisserais mettre ses pantoufles en dessous de mon lit !

Chanteur ou batteur, qu’importe, il ne fait pas la différence entre une danseuse et une choriste de toute façon ! Stone m’aide à descendre de la scène non sans m’offrir le meilleur appuie qui soit, je ne parle pas de sa main qu’il me tend galamment mais de son entre cuisse sur lequel je presse mon pied.

Et il semble légèrement susceptible, n’ayant visiblement pas capté que ma remarque ne se voulait pas le moins du monde méchante mais bien une porte ouverte pour la discussion.

- Merci ! Mais ne le dis pas trop fort, Lolita c’est la nièce du gérant… j’dis ça, j’dis rien mais si tu ne veux pas te faire jeter dehors ce serait mieux que tu l’applaudisses chaudement !

Bah… Gerry doit le savoir que sa nièce est une mochetée de la vie, faudrait bien qu’un jour quelqu’un soit franc avec elle et lui dise un truc du genre ‘’ Écoute petite, ce n’est pas ta faute si tu est moche et que tu danse comme un hippopotame en rut ! ’’ Ça se dit, non, pour rendre service ?

Stone passe au niveau suivant en se montrant un tout petit peu plus entreprenant en me demandant d’aller un peu plus loin tous les deux.

- Ça veut surtout dire que tu es aussi paumé que moi, parce que pour connaître les rues de L’Eastside par cœur, c’est que tu y a passé beaucoup trop de temps, chéri !

J’y traîne pas beaucoup par là. San Fernando me suffit et c’est beaucoup plus haut niveau standing. N’empêche que c’est exactement pour y rester que je danse ici, parce qu’autrement, je ne saurais jamais payer les soins pour ma tante, ni les charges qu’exigent la maison. Les assurances de ma tante ne suffisent pas à tout couvrir, c’est le merdier total !

Je le prends par la main et l’entraîne jusqu’aux alcôves au fond de la grande salle, passant entre les tables jusqu’à finir par s’affaler entrelacer sur une banquette.

- Tu sais quoi,  je te donne 30 secondes de danse de plus pour chaque capital que tu trouves sans te tromper. Déjà si tu en trouves 4, tu as presque une danse complète gratuitement.

Moi j’aime bien jouer et lui il est veut me montrer qu’il est intelligent, alors voilà tous les deux on sera content.

Je m’installe sur ses cuisses, un sourire moqueur sur mes lèvres.

- Tu es partant pour jouer ? J’espère que oui parce que moi, j’adore jouer !

En mettant bien l’emphase sur le ‘’o’’ de adore.  Je passe ma main sur sa joue en le regardant dans les yeux, puis mes doigts jouent avec  le lobe de son oreille en glissant ensuite vers sa nuque.

- On commence par une facile… La Californie !

Au moins, celle là je la sais parce que les autres, je ne pourrais pas franchement les nommer. Enfin si, quelques unes mais jamais toutes et comme les encyclopédies ne traînent pas par dizaine ici, y’aura jamais moyen de vérifier !


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2366
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]   A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] I_icon_minitimeMer 9 Jan - 17:00



A Way To Forget
ft. April Fox


Ah, Lolita est pistonnée. Ah, ça explique pourquoi elle danse tout en étant moche. Et fallait que je l’applaudisse sinon j’allais finir dehors ? Boh… J’allais pas applaudir une fille moche. Parfois, faut pas mentir pour le bien des gens.

-J’peux pas applaudir si elle danse mal et qu’elle est moche. C’est pas bien de pas être franc.


Mais Avril voulait savoir si j’étais intelligent et j’lui disais que je l’étais pas que j’connaissais toutes les rues de l’Eastside par cœur. C’était vraiment n’importe quoi ce que je disais. En fait, je voulais juste faire mon malin pour être sûr qu’elle allait pas refusé qu’on s’isole un p’tit peu pour qu’elle puisse danser pour moi. Mais draguer avec l’Eastside… Ouais, c’était p’tètre par l’idée du siècle mais le fait était que j’pouvais vraiment citer toutes les rues par cœur. J’savais lire et j’avais trainé dedans. Et elle me trouvait paumé du coup et déclara que j’devais avoir passé bien trop de temps là-bas.

-Ben… Ouais… De ma naissance jusqu’à mes…


J’regardais mes doigts décomptant un p’tit peu avant d’hausser les épaules.

-Mes 27 ans.


J’étais Eastsidien… Et ça m’arrivait d’y aller encore mais surtout au Dizzy. Pas ailleurs dans l’Eastside. C’était nul l’Eastside.

Mais Avril m’entraina quand même jusqu’à une alcôve et on s’installa sur un banquette. Au passage, j’m’étais vanter de pouvoir citer toutes les capitales de tous les Etats de ce foutu pays. Mais j’pensais pas qu’elle allait me tester. Un bout de danse par capitale. J’fis la moue. 30 secondes de danse. Quatre capitale et j’aurais presque une danse complète. J’fis mine de réfléchir mais quand elle s’installa sur mes cuisses, ma réflexion prit fin :

-Ok, ça marche ! Mais fait attention, je les connais toute. Tu devras faire beaucoup de danse parce qu’il y a beaucoup d’Etats.

J’savais même pas précisément combien il y en avait mais je savais que ça devait tourner aux alentours des… Heu… On s’en fiche !

Je frissonnai quand sa main passa sur ma joue puis sur mon oreille pour finir dans ma nuque. Mes mains à moi étaient dans son dos et sur sa cuisse. Mon regard, lui, ne lâchait pas le sien.

Et elle envoya le premier Etat…

Californie. C’est ici ça… C’est un piège ? Ouais, c’est un piège… Mais j’suis moins con que j’en ai l’air.

-Sacramento.

J’crois… Mais apparemment c’était juste parce que j’eus le droit à mes trente seconde de danse. Trente seconde où j’fus complètement hypnotisé par Avril. Et quand elle s’arrêter, j’fis une p’tite moue.

-C’est pas assez long 30 secondes… C'est comme si t'avais vraiment envie de voir un film mais qu'on te filait que la bande d'annonce.

J’fis une moue triste.

-Si je réponds juste à la suivante… Tu m’embrasses ?


Je tentais… Parce que j’en avais vraiment envie. Surement pour oublier que j’m’étais fait larguer…



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
April Fox
April Fox


Messages : 85
Date d'inscription : 06/01/2019
Age du personnage : 0


A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]   A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] I_icon_minitimeMer 9 Jan - 20:11



A Way To Forget
ft. Howard Stone





Le bon côté des choses, si un jour me m’égare dans l’Eastside, je pourrai compter sur lui pour m’indiquer mon chemin.  Il a quand même 27 années d’expérience de plus que moi avec ce coin de Los Angeles, ce qui n’est pas rien !

Installés dans une alcôve du Wild,  il me tend la perche pour  évaluer ses connaissances et ça me donne l’idée d’un petit jeu. Pourquoi pas ? Les occasions de s’amuser dans la vie ne pleuvent pas alors pourquoi ne pas en profiter quand elles passent ? Et je trouve que 30 seconde de danse gratuite par bonne capitale, compte tenue qu’il y en a quand même 50 en tout, c’est plutôt avantageux surtout qu’il prétend toutes les savoir. Il serait bête de ne pas accepter.

Assise sur ses genoux, il me donne sans mal Sacramento mais c’était facile. Il y a même une immense tapisserie à l’entrée du Wild Wild Beaches qui met Sacramento en avant plan. Peut-être que  le gérant de la boîte vient de là. Ceci expliquerait cela…

Qu’importe ! Howard a droit à son trente seconde de danse pendant lequel je demeure assise sur ses genoux et que je fais bouger mes hanches pour me frotter légèrement à lui, tout en bougeant  le haut de mon corps.

Comme il me le fait remarquer, ce n’est pas long trente seconde. Pour lui, du moins. Pour moi, toutes les secondes sont payantes et je viens de lui en donner 30.

- Ouais mais tu paies pour voir le film et tu as droit à une friandise et une boisson gazeuse !

C’est qu’il semble vraiment triste, le mignon petit batteur de The Burning Fire ! Je pourrais presque  croire qu’il est sincère avant qu’il ne relève les yeux vers moi et me propose un baiser contre une autre capitale.

J’avoue franchement que pour une seconde, j’ai cru que j’allais le gifler, le traîner par le chignon du cou en dehors de l’alcôve et le faire jeter hors d’ici. Il me prend pour qui ?

- On ne touche pas les danseuses, on ne les embrasses pas non plus. Si tu veux baiser, je suis certaine que tu pourras trouver une pute quelque part dans la rue.

J’inspire profondément.

Rare que je m’emporte mais c’est plus fort que moi, ça me fait mal quand on s’imagine que le simple fait de danser fait de nous, les danseuses, des prostituées. Nous vendons le rêve, nous montrons nos charmes, mais ça s’arrête là.

Puis j’expire lentement.

- Si tu as correctement la suivante, peut-être que je vais croire que tu m’as proposé un film au cinéma plutôt.

Mon petit doigt me dit qu’il n’a pas voulu être irrespectueux puis je n’ai pas envie de lui en vouloir. Il est mignon et sa petite bouille de mec faussement paumé me fait rire.

- Massachusetts ?


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2366
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]   A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] I_icon_minitimeVen 11 Jan - 11:11



A Way To Forget
ft. April Fox


J’aimais bien sa p’tite danse sur mes genoux mais c’était trop court… J’avais envie de plus et j’étais pas sûr que j’connaissais assez de capitale pour avoir une danse complète… Parce qu’en dehors de ce qu’il y avait en Californie, j’connaissais pas grand-chose hormis Las Vegas. Pourtant, j’avais déjà fait des tournée mais je retenais pas toujours dans quel Etat était quelle ville.

Du coup, j’disais à Avril que c’était comme de voir une bande d’annonce. Je restais autant sur ma faim mais elle disait que, pour un film, je payais. Ici, j’avais eu sa p’tite danse gratuite. J’fis la moue comme un gamin à qui on explique qu’il peut pas avoir de dessert.

-Mouais…


Preuve que j’étais un p’tit peu resté sur ma faim, je demandais à Avril si elle pouvait m’embrasser si jamais je répondais juste à la prochaine question. Mais elle s’offusqua un peu disant qu’on pouvait pas toucher aux danseuses. Je connaissais très bien le règlement mais j’avais tenté le coup quand même. Depuis que j’étais devenu une rockstar, j’croyais que certain règlement s’appliquait plus à moi. Bah, si apparemment… J’fis la moue.

-Embrasser c’est pas baiser… J’demandais, c’est tout.


Mais elle voulait pas, apparemment. J’avais peur que ma demande la fasse s’en aller. Voir même me faire faire virer. Ça ne ferait que le second échec de la journée… Un de plus, un de mois. T’façon rien pouvait être pire que ce qu’il s’était passé à l’aéroport avec Natacha.

Elle inspira et expira comme si j’lui avais fait le pire des affronts. C’était qu’un p’tit baisé que je demandais… J’aurais pu le demander à n’importe quelle fille, danseuse ou non. Puis, j’suis bourré et drogué… C’est une excuse, non ?

Mais au lieu de me faire virer, elle transforma ma demande. Un film au cinoche ? Ouais… Je voulais bien ça. J’esquissai un sourire.

-Ok !

Un film c’était bien. Tant que je passais pas ma soirée seul, c’était cool. Parce que je voulais pas forcément du sexe. J’étais pas comme ça. J’aurais été ailleurs si j’avais voulu ça exclusivement.

Elle me donna l’Etat suivant et j’fis une moue de réflexion. Heu… C’est où encore, ça ? Ah ouais, dans le Nord… Nan… Si… Je réfléchis longtemps avant de dire.

-Seattle !

Mais quelque chose me disait que je m’étais complètement trompé. Ah ouais, j’me suis trompé ! M’en rendant compte, j’ouvris grand les yeux et mis mon doigt devant ma bouche pour intimer à Avril de se taire pour pas qu’elle me dise « non c’est faux, t’as raté ta chance, Howard… ».

-Non, c’était une blague, j’voulais dire Boston.


J’fis une moue.

-Mais c’était pas facile… Personne vit dans le Massachusetts… Y’a rien là-bas. Puis, les Patriots sont nuls… J’préfère les Rams de L.A.

Je regardais de temps en temps des matchs avec Hank. J’étais pas vraiment un expert en fait. Mais j’tenais avec les Rams parce qu’ils étaient les meilleurs et qu’ils venaient d’ici.

J’souris à Avril.

-On va au cinéma maintenant. T’es plutôt film d’horreur ou film à l’eau de rose ? Moi, j’aimais les films d’aventure et les westerns… Mais c’est toi qui choisis. Je t’offrirais même les pop-corn.

J’avais envie de chips… Et de vodka ! J’crois que j’arriverais à passer de la vodka en douce dans le cinoche. J’étais doué pour ça.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
April Fox
April Fox


Messages : 85
Date d'inscription : 06/01/2019
Age du personnage : 0


A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]   A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] I_icon_minitimeVen 11 Jan - 22:04



A Way To Forget
ft. Howard Stone





J’ai tendance… non en fait ce n’est pas une tendance mais un fait mais quand on commence par me quémander un baiser, je grimpe littéralement sur mes grands chevaux.  Trop de mecs qui fréquentent le Wild Wild Beaches croient qu’il suffit d’être mignon, de nous faire rire, comme s’ils gagnaient des faveurs pour ensuite demander un baiser qui leur garantira un accès direct au reste.

Stone a prit pour les autres.

Et encore, il a été chanceux j’ai prit le temps d’inspirer et d’expirer plutôt que de le jeter dehors à coup de pied au cul ! Il a quelque chose de différente, ça fait clicher mais c’est vrai. Un petit truc franchement mignon qui fait qu’on lui pardonne facilement absolument tout.

- Tu n’es pas le seul qui a demandé, pardon si je t’ai semblé agressive ou…enfin…

Vaut mieux passer à autre chose avant de créer un malaise inutile.

C’est ce que je fais en reprenant avec mes capitales en balançant le Massachussetts  en me disant que ça en était encore une trop facile. Qui ne connait pas celle là !

Ben Howard, apparemment qui me sort Seattleavant d’afficher un regard incertain et de se reprendre avec Boston.

- Oh mais l’insulte ! Les Patriots sont vraiment bon et personne ne parle contre eux en ma présence !, dis-je en rigolant et en  le prenant par les flancs pour le chatouiller.

L’ambiance est rapidement redevenue légère, c’est bon de rigoler, de sortir un peu de ma tête et de profiter du moment présent. Je croyais cependant qu’il profiterait de ses chances d’avoir  beaucoup de temps avec moi dans l’isoloir plutôt que de vouloir se rendre tout de suite au cinoche. Il est encore tôt, j’imagine qu’il doit encore y avoir des représentations.

- C’est les films d’horreur qui me branche. Plus y’a de sang, plus j’aime ça !

Ouais bon chacun son truc…  Bon moi  je trouve ça drôle de voir les mauvais effets spéciaux, le sang gicler avant que la lame s’enfonce ou de regarder la blonde aux gros seins s’enfuir  en grimpant l’escalier plutôt que de sortir par la première et évidente issue qu’est la porte d’entrée qui, dans la grande majorité des cas, est plus près d’elle que l’escalier en question.

Je déteste les westerns, même sous la menace il ne m’en fera jamais regarder un. Sauf si Hank North joue dedans, là, peut-être que je dirais oui.

- Si j’ai droit à un pop corn ! Comment refuser !

Je quitte ses cuisses et une fois sur mes pieds il y a un tout petit détail qui vient compromettre nos plans.

- Je travail en ce moment… Si tu convaincs mon patron de me donner ma soirée, je paie la pizza après le film. On a un deal ?

Ce n’est pas gagné d’avance, mon patron n’aime pas voir ses danseuses quitter avant la fin de leur chiffre mais, parfois, il consent à donner quelques passe-droits et, je me dis que si la demande vient d’un visage connu, il lui sera difficile de refuser. Y’a qu’à penser aux fans qu’il peut avoir, chez les hommes, qui pourraient apprendre qu’Howard Stone fréquente l’endroit pour voir son bar envahit par de nouveaux adeptes.

Le bouche à oreille…



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2366
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]   A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] I_icon_minitimeDim 13 Jan - 16:38



A Way To Forget
ft. April Fox


Bah, elle a été agressive mais j’lui pardonnais. J’haussai un p’tit peu les épaules pour lui dire en un geste que c’était pas grave. C’est sûr qu’il devait il y avoir des gars bien lourds qui venaient emmerder les strip-teaseuses. Mais j’faisais pas partie de ce genre de personne, moi. J’étais pas lourd.

Mais bon, elle préférait un cinoche et ça m’allait. Mais il fallait que j’réponde à la question et après m’être trompé, je m’étais repris pour dire la bonne réponse. Puis, constater qu’il y avait personne dans cet Etat et que les Patriots étaient naze. Avril fut choqué mais en rigolant. Elle disait qu’on pouvait pas traiter les Patriots. J’allais répliquer mais elle me chatouilla ce qui me fit me contracter pour essayer d’échapper et ses chatouilles.

-Hey !

J’rigolai en même temps. Ça me filait un tas de frissons agréables. Si on pouvait continuer la soirée avec la même bonne humeur, ça serait cool. Pour ça faudrait peut-être qu’on aille on cinéma vu que c’est ce que j’avais gagné en répondant comme il faut à la question. Ouais, c’était mieux d’y aller vu qu’ici j’pouvais ni la toucher, ni l’embrasser. En dehors d’ici, il n’y avait plus de règle, hein ?

Mais fallait encore choisir un type de film et Avril aimait les films d’horreur. C’est bien, ça m’évitera de devoir regarder un film à l’eau de rose. Une fois, j’suis sorti avec une fille qui aimait que ça… Chaque fois qu’on allait au cinéma c’est pour voir ça et j’m’endormais à chaque fois en plein milieu de la séance. Heureusement que notre relation avait duré que deux semaines, sinon, j’serais mort d’une overdose de films romantiques. C’est chiant et c’est toujours la même histoire. C’est pas réaliste en plus… Quand tu te fais plaquer, en général, c’est difficile de recoller les morceaux après.

Surtout si tu mens…

Mais Avril aimait le sang alors ça allait.

-Moi aussi j’aime quand il y a plein de sang même si c’est que du ketchup…

Avril marchandait déjà du pop-corn. J’haussai les épaules :

-Ouais t’aura droit à du pop-corn… Du coca aussi si tu veux.

J’voulais bien payer tout ça mais Avril disait qu’il y avait un p’tit ennui. L’ennui, c’était qu’elle avait pas terminé son service. J’fis la moue alors qu’elle me proposa un deal. Convaincre son patron ? Oh, ça doit pas être trop compliqué et j’avais bien envie d’une pizza, moi !

-Deal !


Je me relevai et je dis à quelques centimètres des lèvres d’Avril.

-J’vais le convaincre en deux temps, trois mouvements.

Et je quittai Avril le temps de rejoindre le bar pour interpeller le barman.

-Hey, vieux… T’sais où est le patron ? J’dois lui parler et c’est urgent…

Il leva un sourcil avant de me montrer une porte. J’le remerciai et passai la porte avant de trouver le patron dans une espèce de bureau. J’me présentai devant lui, les mains dans les poches.

-J’pourrais vous emprunter Avril… J’sais qu’elle a pas terminé mais j’en ai besoin… J’peux ?

Il leva un sourcil.

-Avril ? Tu veux dire April, Stone…

P’tain, j’me demandais pourquoi tout le monde m’appelait Stone de cette façon… P’tètre parce que le patron de l’endroit me connaissait avant que je sois connu. Ça doit être ça…

-Heu, ouais, si vous voulez… Bref, je peux l’emprunter ? J’vous ferez de la pub et tout comme ça.

Il sembla hésiter en me regardant droit dans les yeux. J’crois qu’il réfléchissait alors que j’arrivais pas à tenir en place à cause de la coke qui voyageait toujours dans mon sang.

-Pourquoi j’aurais besoin de ta pub ?

Bah, parce que la pub c’est cool… J’fis la moue avant de le regarder d’un air désinvolte.

-Parce que tous mes potes préfèrent le club de strip-tease qui vient d’ouvrir sur Hollywood… Et que j’peux inverser la tendance en quelques coups de fils. Alors, j’peux ?

Il fronça les sourcils, marmonna un p’tit peu et fini par dire :

-Ok… Mais c’est bon pour une fois !

J’souris.

-Super ! Signez-moi un papier pour qu’elle me croit parce que sinon, elle va croire que j’mens comme toutes les autres.

Il leva un sourcil, soupira mais me fit mon papier signé. Et j’partis pour rejoindre Avril. J’lui souris, montrant fièrement le papier.

-Voilà. J’ai réussi ! C’est trop facile quand on s’appelle Howard Stone. Y’a même plus de suspense… Ce genre de truc-là, c’était plus compliqué avant.

Ouais, non, c’était pas plus compliqué. Avant, c’était carrément pas faisable.




@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
April Fox
April Fox


Messages : 85
Date d'inscription : 06/01/2019
Age du personnage : 0


A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]   A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] I_icon_minitimeDim 13 Jan - 22:53



A Way To Forget
ft. Howard Stone






Je déteste qu’on mélange strip-tease et prostituée.  

Ok, ok ! Howard ne l’a pas fait. Il m’a demandé un baiser  sauf qu’un baiser, ça en entraîne un autre puis un autre et les mains deviennent baladeuses et  la ligne, ensuite devient très mince entre ce qu’on à le droit de faire dans un isoloir et ce qui n’est pas permis. Le Wild est un endroit respectable, cependant, je ne sais pas ce que les autres filles tolèrent, en ce qui me concerne,  le client garde ses mains à leurs places et il aura toujours un excellent service…

Je regrette quand même de m’être emporté aussi promptement avec Howard mais nous avons bien rattrapé le coup tous les deux et  la conversation redevient vite légère et  il me fait rigoler alors que c’est moi qui le chatouille en  agitant mes doigts sur ses flancs.

Pour une autre capitale, je veux bien sortir au ciné avec lui.

Je n’ai pas l’habitude, cependant de sortir avec les clients. J’ai vu beaucoup d’histoires arriver avec d’autres strip-teaseuses… le coup classique de la relation danseuse-client qui évolue au stade de l’amitié, puis encore vers l’amour et c’est là que les emmerdes commencent parce que le nouveau petit ami accepte mal de voir sa copine aussi sensuelle avec d’autres hommes qui matent ce qu’il devrait être le seul à mater.

Je ne connais pas un seul mec qui serait zen en ce disant que sa copine se fait aller les nichons tous les soirs dans un club de striptease.

Cependant, j’aime prendre de temps en temps un risque.

Quand c’est calculé.

Et je calcul est rapidement fait quand on ajoute dans l’équation une sortie au cinéma et un pop corn en prime ! Qui plus est, il accepte de voir un film d’horreur et ça, ben ça me parle vraiment ! Rien de mieux qu’une bonne frayeur même si on peut prédire à l’avance le moment où on va sursauté parce que c’est précisément là que la musique s’emballe.

Le seul petit accro à ce qui pourrait être une magnifique soirée, c’est que je travail, et que mon patron ne fait pas facilement de cadeau. Même malade il trouve un moyen de nous faire rentrer, en nous gavant d’antihistaminique ou d’autre merde juste pour qu’on tienne bon le temps de quelques danses.

Je compte sur la réputation du batteur pour m’obtenir cette faveur de la part de mon patron. Après tout, il m’a convaincu moi, il saura le convaincre lui, pas vrai ?

Howard  se dirige vers le bar et moi je prends la direction des coulisses pour me rendre dans la loge réservé aux danseuses.  Je ne vais quand même pas aller au cinéma avec ma lingerie  de scène… Je range tout ça dans mon casier, enfile un jeans et un t-shirt, mon préféré, celui à l’effigie de The Army. C’est un look qui me convient parfaitement bien. Agencé avec mes converses noires, je suis prête pour notre sortie improvisé.

Howard m’attend au comptoir du bar, un papier en main, un sourire fier sur les lèvres.  

- C’est quoi ça ?

J’éclate de rire en lisant le petit bout de papier signé de la main de mon patron sur lequel il est inscrit qu’il autorise Howard Stone à sortir avec April pour la soirée sans me pénaliser sur mon salaire.

- Pourquoi il a souligné le ‘’p’’ de mon nom ?

Un détail pas très important, j’imagine.

Je passe mon bras sous celui de Stone puis nous sortons du Wild. Malgré l’heure avancée, il fait encore chaud et humide, le genre de température qui fait transpirer simplement à respirer.  Je secoue un peu ma tête pour dégager mes cheveux puis les passer sur mon épaule.

Nous montons à bord de sa voiture et nous faisons le chemin vers le cinéma en se chamaillant pour le contrôle de la radio. Chamailler est un très grand mot. En fait c’est un prétexte, je crois, pour se toucher les mains ce qui n’est pas désagréable. Quoi qu’il en soit, je remporte ce faux duel.

- Hey, tu connais le jeu de la radio ? On change le poste aléatoirement et la première chanson qu’on entend détermine l’issu de la soirée.

Je retire ma main du bouton, en bonne joueuse, je vais le laisser le tourner le premier.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2366
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]   A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] I_icon_minitimeLun 14 Jan - 16:25



A Way To Forget
ft. April Fox


J’étais fier de me promener avec le papier signé par le patron d’Avril. Ça voulait dire que j’avais un p’tit pouvoir non-négligeable. Bon, j’l’avoue… Depuis que j’suis une rockstar, j’profite tout le temps de ce que peut m’apporter mon simple nom. Depuis que j’suis dans ce nouveau monde, j’en profite à fond.

Moi, j’ai travaillé pour ça !

Le papier fit rire Avril et elle le lu se demandant pourquoi son patron avait souligné le p. J’haussai nonchalamment les épaules.

-Bah, j’sais pas… P’tètre qu’il aime bien les « p ».


Non, en fait… C’est juste que j’crois qu’il croit qu’Avril s’appelle April. Mais c’est qu’un p’tit détail… Faut pardonner le pauvre patron. Moi aussi, parfois, j’me trompe dans les noms. Surtout celui des filles que j’fréquentais.

Bref, Avril passa son bras sous le mien et on put se rendre à ma voiture. Il faisait franchement chaud aujourd’hui. Avril portait un t-shirt The Army. J’adorais ce groupe mais je trouvais ma propre musique bien meilleure. Normal, je sais… Mais j’savais qu’on avait encore du travail à faire avant d’être aussi connu que ne l’a été The Army.

On entra dans ma voiture et je démarrai pour aller au cinéma. Comme d’habitude, j’roulais très vite en faisant pas trop attention à ce que j’faisais. J’étais plus concentré sur la p’tite bagarre commencée avec Avril pour le contrôle de la radio. Nos mains se touchaient chaque fois qu’on changeait de poste. Et elle finit par gagner ce qui m’arracha une moue que j’voulais triste mais qui était un peu amusée quand même.

Puis, elle me proposa un jeu.

-Ok ! Mais c’est toi qu’il l’aura voulu… Si on tombe sur un truc osé faudra pas dire que c’est ma faute.

J’souris. Ouais, en réalité, c’est bien sur ce genre de chanson que j’voulais tomber. Je tournai le bouton au hasard et je tombai sur…


J’reconnus ma batterie en trois secondes… Lonliest Day Of My Life. Mais, alors que j’aurais été heureux de tomber sur du The Burning Fire, là ça craignait un p’tit peu.

-Han… Ça veut dire qu’on va finir la soirée seuls… C’est plutôt naze mais ça prouve bien que c’est une journée merdique.

J’soupirai et quittai un peu la route des yeux pour ouvrir la boîte à gant devant Avril et d’en sortir une bouteille de vodka. Quand je remis mes yeux sur la route, j’fis un coup de volant pour me remettre sur la bonne bande parce que j’venais de dévier vachement. C’était un coup de volant avec une telle nonchalance que ça sentait que j’faisais ça un peu trop souvent.

-Déjà que j’me suis fait plaqué tantôt…

J’ouvris la bouteille d’une main pour en boire un coup. On pouvait pas finir la soirée seuls, si ?

-Oh et si ce tour-là ne comptait pas et que c’est la prochaine chanson qui compte ? C’est mieux, non ? Elle est triste cette chanson… C’est même pas moi qui l’aie écrite.

J’aurais jamais écrit un truc pareil… J’lui faisais un p’tit regard triste pour qu’elle nous laisse une autre chance. Ça aurait été mieux si on était tombé sur une chanson qui parlait d’un mec qui embrasse une fille…




@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
April Fox
April Fox


Messages : 85
Date d'inscription : 06/01/2019
Age du personnage : 0


A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]   A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] I_icon_minitimeMar 15 Jan - 3:03



A Way To Forget
ft. Howard Stone






D’habitude, je ne me sens pas aussi rapidement bien avec les gens que je ne connais pas mais avec Howard, c’est comme si nous nous connaissions depuis des années. Faut dire qu’il a un petit côté fantasque qui m’amuse et puis il est foncièrement sympathique alors, ça aide ce sentiment.

Dans sa voiture, nous avons un petit combat que je remporte pour choisir le poste de radio. Qu’il doive garder les mains sur le volants ne semble pas être  un  problème pour lui si bien qu’il change de bande à plusieurs reprises mais nous ramènes toujours, comme une fleur, sans même  sembler s’inquiéter qu’on puisse finir dans le décor.

Est-ce que j’ai peur ?

Je suis carrément morte de trouille oui ! Mais beaucoup trop orgueilleuse pour le montrer.  En lui proposant un petit jeu, je parviens à lui faire tenir la roue quelques minutes, ce qui tient presque du miracle.

Nous avons un deal et Howard commence en changeant de station et… tombe sur Lonliest Day Of My Life ce qui ne manque pas de me faire marrer alors que le beau batteur lui, à la mine déconfite au possible et demande même une seconde chance après qu’il ait pris une bouteille de vodka à même le coffre à gant de sa voiture et non sans, encore une fois, changé de bande.

- Tu vas finir par nous envoyer dans un mur, tu le sais, ça ?

Je lui demande, sur un ton à mi chemin entre la blague et la peur.

- Oh mais je veux bien te donner une seconde chance mais après mon tour ! Ça ajoutera un peu de piquant à notre soirée !

En plaçant une main sur mes yeux, comme si ça pouvait vraiment changer quelque chose, bah peut-être ouais que ^ca m’empêchera d’aller volontairement sur L.A.Rocks!,  je tourne le bouton des chaînes du poste de radio et je l’arrête sur…

- The Army, The Prayer… c’est… heu…

Disons que je ne sais pas si je dois m’enfuir en courant ou éclater de rire. Ce jeu n’est décidément pas en notre faveur ce soir.

- Bon et bien ça va se jouer sur ton dernier essaie parce que franchement, avec nos deux chansons, ça promet pas d’être une soirée mémorable !

Et j’ai besoin de boire un coup moi aussi !

Je prends de la main d’Howard, sa bouteille et en bois une grosse gorgée en espérant qu’il tourne sur quelque chose d’entraînant, limite joyeux. Je serait même prête à assumer une chanson romantique, ça ne voudrait pas pour autant signifier qu’il doive se passer quelque chose entre nous deux.

- Fais, gaffe, tu vas rater la sortie pour Hollywood si tu ne ralentis pas bientôt !


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2366
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]   A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] I_icon_minitimeMer 16 Jan - 11:56



A Way To Forget
ft. April Fox


Tomber sur du The Burning Fire était pas toujours synonyme de fête… Surtout quand tu fais un jeu où les paroles vont déterminer la suite de ta soirée… Et finir seul, c’était pas cool même si c’était bien représentatif de la journée de merde que j’passais… Mais ça fit rire Avril. Moi j’faisais une moue triste. Du coup, j’avais envie de de vodka et d’une seconde chance. Parce que j’avais vraiment pas envie de finir la soirée seul.

J’pris la vodka en continuant à conduire ce qui me valut une remarque d’Avril. J’haussai nonchalamment les épaules.

-Mais non… J’suis un pro de la conduite. J’saurais conduire les yeux fermés. J’me suis jamais crashé de ma vie.

Non, ça c’était un gros mensonge. Mais elle avait pas à s’inquiéter. On n’allait pas se crasher.

J’souris un peu quand elle déclara que je pourrais avoir une seconde chance après son propre tour.

-Ok, vas-y.

Elle mit sa main sur ses yeux et moi, j’la regardais elle. Ouais, elle et pas la route alors j’déviais de temps en temps pour me remettre sur la bonne route avec toute la nonchalance du monde. Y’avait pas tellement de circulation alors ça allait. Elle finit par s’arrêter sur une chanson de The Army. J’fis à nouveau une moue triste… Elle était arrivée sur la chanson juste au moment où ça disait : Don't let me stay, don't let me stay

-Han… C’est moins pire que moi mais c’est pas beaucoup mieux.

Y’avait vraiment quelqu’un, là-haut, qui voulait pas qu’on finisse la soirée ensemble… C’était plutôt naze cette acharnement. C’est bon, j’ai payé tantôt pour mon mensonge. J’ai pas besoin d’une autre leçon… Je mens déjà plus depuis des heures.

Du coup, ça allait se jouer sur mon tour parce qu’on pouvait pas terminer ce jeu comme ça. Ça serait bien trop nul pour nous deux. Avril me prit la bouteille et je la laissai boire une gorgée. Moi, je regardai le poste radio et fit la moue. J’avais peur de tomber sur pire encore. C’était possible de faire pire ? Ouais, c’est toujours possible de faire pire…

Mais alors que j’allais porter ma main au bouton, Avril déclara que j’allais raté la sortie. J’levai un sourcil.

-Hein ? Quoi ?


Ah ouais… La sortie vers Hollywood… J’allais la rater mais j’fis un grand coup de volant sans ralentir d’un iota pour prendre la sortie. Y’en a eu un derrière nous qui klaxonna mais je roulais tellement vite qu’on le sema en même pas dix secondes.

Comme s’il ne s’était rien passé, je repris le jeu tournant le bouton pour atterrir sur…


C’est quoi encore le nom de cette chanteuse ? Ah ouais !

-Lola…

J’savais pas c’était quoi le titre de la chanson. Mais parait que la chanteuse est une garce. Moi, je l’avais jamais rencontré. C’était pas spécialement mon style de musique mais sa voix, j’trouvais qu’elle était pas mal.

J’me concentrai sur les paroles avant de rigoler un p’tit peu. Ouais… C’était déjà mieux… Beaucoup mieux. Mais…

-Ça veut dire quoi ? Que j’vais devoir trouver une vierge quelque part ? Pff… Comment j’trouve une vierge moi ?


J’rigolai accélérant encore sans m’en rendre compte… Et j’disais ça mais en riant en même temps un peu parce que mon interprétation de la chanson était quand même très premier degré.

J’crois que ça aurait été plus facile si on était tombé sur une chanson du genre Kiss Me Quick d’Elvis Presley. Là, j’aurais su clairement ce que j’aurais fait à la fin de ma soirée.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
April Fox
April Fox


Messages : 85
Date d'inscription : 06/01/2019
Age du personnage : 0


A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]   A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] I_icon_minitimeJeu 17 Jan - 3:27



A Way To Forget
ft. Howard Stone






Deux échecs en deux chansons ! C’est ce que nous obtenons Howard et moi avec ce jeu complètement naze de voir sa soirée dictée par l’issu d’une chanson.  L’une comme l’autre, nos chansons aléatoires ne nous prédisent pas une excellente soirée, en tous les cas, pas si nous restons ensemble !

Chaque fois que j’ai joué à ce jeu, je me suis bien marré. Mais ce soir c’est tout le contraire. Enfin, je ne suis pas sur le point de tomber en dépression et de crier que « La vie est trop nuuuuulle! mais disons que ça pourrait être mieux.

Nous pouvons cependant dire que c’est un match nul et que nous n’avons pas le choix de trancher avec une troisième chanson. Comme j’avais aussi dit à Howard qu’il pouvait retenter sa chance, je lui laisse l’honneur de décider de notre soirée.

Mais tout juste avant qu’il ne s’exécute,  je me rends compte qu’il est tout près de rater la sortie pour Hollywood ce qui nous fera faire un sacré détour ensuite si nous voulons aller au cinéma et arriver à temps pour le film.

Howard se transforme, le temps de nous ramener sur la bande de la sortie d’un coup de volant, en un Jean-Louis Schlesser et, inconsciemment (ou pas ) je m’accroche à la poignée de la portière parce que, franchement j’ai eu légèrement peur qu’il nous envoie dans le décor surtout quand j’ai entendu une voiture nous klaxonner.

- Putain ! Mais il sort d’où celui-là ?!

Il n’y avait personne derrière nous et voilà  qu’une voiture nous klaxonne rageusement…
probablement parce qu’on lui a coupé le chemin en bifurquant, voilà pourquoi on ne l’a pas vu avant… Et toujours en monde chauffeur de F1, Stone le sème en moins de temps qu’il n’a fallu pour changer de trajectoire…

- Oh ! J’adore cette chanson !

Sauf que… ben ça parle d’une fille qui  tombe amoureuse d’un homme et qui vie des les sensations de l’amour comme si c’était la toute première fois… Ça y’est je suis ultra mal à l’aise maintenant, plus encore quand Howard demande comment il est supposé trouver une vierge.

Ben t’en a une assise juste à côté de toi, déjà c’est pas mal…

- Ouais…heu…  y’en a pas à tous les… à tous les coins de rue !

Bravo ma belle ! Ça aurait si humiliant de lui dire :

’’ Ben y’a moi ! Je suis vierge et je compte le rester jusqu’à ce que je trouve l’homme de ma vie !’’

Ben de toute évidence, si !

Nous rentrons dans Hollywood et la chanson se termine, enfin ! Peut-être aurons nous plus de ‘’chance’’ au cinéma. Après avoir parqué la voiture dans de dernier stationnement devant le cinéma, un coup de chance assurément,  je scrute les affiches sur la devanture pour voir quel film serait tentant.

- Annie Hall, Slap Shot, New York New York… Oh ! Howard ! L’Exorciste2 : L’Hérétique !  Il parait que quand le premier est sortie en salle, il y a des gens qui ont fait des arrêts cardiaques tant ils ont eu peur ! Faut voir la suite ! Allez ! Dis oui !!

Et puis, il ne peut pas me le refuser, nous avions dit que nous voulions un film qui fait peur… quoi qu’après ses prouesses automobiles, Annie Hall m’aurait été réconfortante pour finir la soirée !


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2366
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]   A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] I_icon_minitimeVen 18 Jan - 9:59



A Way To Forget
ft. April Fox


J’nous avais mis sur la bonne bande d’un coup de volant et le type derrière, l’avait pas aimé. Mais Avril avait raison, il sortait du nulle part. Encore un conducteur du dimanche sur la route. Y’en avait pas que le dimanche des comme ça… Chaque fois que j’prenais la voiture, y’en avait un.

-J’sais pas mais il sait pas conduire…

Et j’traçai ma route finissant pas semer complétement le gros naze. Je repris notre jeu tombant sur une chanson de Lola. Avril aimait bien et moi… Bah pas plus que ça surtout que les paroles semblaient m’indiquer que j’devais finir ma soirée avec une vierge. Enfin, c’était un truc dans le genre. J’suis censé trouver une vierge où moi ? Avril confirma qu’il y en avait pas à tous les coins de rues. J’fis la moue.

-Ouais, c’est clair… Puis, c’est pas marqué sur le front, non plus… Genre, j’vais devoir demander à toutes les filles que je croise si elles sont vierges, maintenant…

Nan, j’allais pas faire ça… Sinon, elles allaient toutes fuir et c’est pas forcément constructif.

La chanson de la p’tite Lola se termina et on arriva bien vite (bah ouais, je roule vite) au cinéma. J’eus la chance de trouvé une place pour ma garer juste devant le bâtiment et je m’y garais en dépassant vachement sur le trottoir mais on s’en foutait un peu.  

Avant de sortir de ma caisse, j’calai la bouteille de vodka tant bien que mal dans la grande poche intérieure de ma veste en cuir. Puis, on sortit de ma voiture pour se diriger vers les affiches. Avril cita les films qu’on diffusait ce soir. Mais comme elle voulait voir un film d’horreur, c’est l’Exorciste 2 qu’elle voulait voir. J’souris alors qu’elle déclara que des gens avaient fait des arrêts cardiaques lors de la diffusion du premier opus. J’fis semblant de réfléchir à si j’acceptais ou pas.

-J’sais pas trop… Le premier était bien dégueu.

Ouais, c’était dégueu mais c’était cool. Et j’finis par sourire d’un sourire charmeur.

-Ok, vas pour l’Exorciste !


Et on entra dans le cinéma pour prendre les tickets avant de passer chercher de quoi bouffer. Enfin, pour qu’Avril prenne de quoi bouffer. Moi, j’avais ma vodka et c’était bien suffisant.

Je payai tout et on entra dans la salle. J’laissai Avril choisir le rang et on s’installa. Y’avait pas grande monde dans la salle. Juste deux p’tites adolescentes qui avait déjà peu d’avance alors que c’était encore que les publicités et les bande d’annonce et un type à l’air super bizarre dans le fond de la salle. L’avait une tête de psychopathe mais j’y prêtais pas attention plus que ça. J’étendis mes jambes pour les foutre sur le siège devant moi et me mettre à l’aise. J’sortis, ensuite, ma bouteille de vodka pour continuer à la boire.

-Prête à avoir peur ? J’espère que tu vas pas dégueuler… Parce que le premier était vraiment gerbant.

Les gamines à deux rangs devant nous se remémorait, d’ailleurs, des scène du premier film. J'me penchai un p'tit peu pour parler à l'oreille d'Avril.

-Les deux gamines vont sûrement sa barrer de peur avant le fin... Ou alors elles vont pas arrêter de gueuler... C'est même pas encore le début qu'elles flippent déjà...


J'souris d'un sourire en coin.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
April Fox
April Fox


Messages : 85
Date d'inscription : 06/01/2019
Age du personnage : 0


A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]   A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] I_icon_minitimeLun 21 Jan - 4:40



A Way To Forget
ft. Howard Stone





Je n’irais pas jusqu’à dire que je n’ai pas aimé ma balade en voiture avec Howard mais disons que je n’aurai pas besoin de faire un tour en montagne russe de sitôt.  J’exagère à peine mais pour le voir manœuvrer d’une bande à l’autre tout en buvant sa vodka et en cherchant la bonne chanson à la radio, ça valait la peine de risquer ma vie.

Ce type est un spécimen rare !

Parqués devant le cinéma, nous pouvons regarder les affiches des films qui jouent en ce moment.  Il y en a vraiment pour tous les goûts mais moi j’ai envie d’avoir peur. J’adore avoir peur… sauf peut-être en bagnole quand ma propre vie est en jeu, j’avoue !

L’exorciste me semble un choix tout indiqué mais Howard semble réticent au début, arguant que le premier était bien dégeu.

- Quand elle fait l’araignée à l’envers et qu’elle descend l’escalier ou quand elle vomit à l’infini sur le prêtre ?  Moi ça m’a bien fait rigoler !

Je ne suis quand même pas pour lui avouer que j’ai flippée un max en Linda Blair, l’actrice tenant le rôle de la jeune possédée Reagan McNeil  se démembrer de façon à prendre une posture aussi étrange qu’horrifiante et descendre l’escalier dans cette position.

Le sourire difficile plus charmeur qu’il me sert ensuite en acceptant me fait sautiller de joie.

- Chouette !!! On va passer une bonne soirée !

Pas qu’elle ne l’était pas jusqu’à maintenant mais… disons qu’il commence à me jouer dans la tête, le beau Howard.

C’est les bras chargés de pop corn et de boisson gazeuse que nous entrons dans la salle et nous choisissons nos sièges, plein centre en tout point de vu.

- Oooh oui !

Bien sûr que je suis prête ! Je suis même excité au point où j’en ai des fourmis dans les jambes et dans les bras.  La salle est pratiquement vide, sauf pour  deux jeunes filles quelques rangés devant et un type un peu plus loin derrière. L’ambiance parfaite !

Parce que… j’ai bien dit que j’adorais les films qui font peur mais je n’ai pas mentionné que j’adore crier quand ça devient flippant ! Et je m’assume parfaitement bien là dedans !

- Mais non, je vais pas dégueuler ! Et toi ? Tu vas te cacher le visage dans tes mains ?

Je lu lance une poignée de pop corn en rigolant puis je viens piger dans son sac pour  les manger, toujours en rigolant.

- Nous pourrions leur faire peur avant qu’elles aient raison d’avoir peur, qu’est-ce que tu en dis ?

Dans le genre… lâcher un petit cri quand la musique s’intensifie, ou lancer un pop corn dans leur cheveux. Être dérangeant, subtilement… rien de méchant juste histoire de se marrer un peu…

Les lumières se ferment et l’écran s’allume sur les premières images du film. Mon cœur bat déjà plus vite alors même qu’il n’y a aucune raison d’avoir peur.  Je place mon pop corn sur le siège voisin du mien et m’installe en ramenant mes jambes sous moi, sur mon siège plutôt étroit et je pose ma tête contre l’épaule d’Howard. C’est aussi une bonne raison pour voir un film de peur, faut bien se le dire !


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2366
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]   A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] I_icon_minitimeMar 22 Jan - 10:11



A Way To Forget
ft. April Fox


Ouais, le premier film était bien dégueu mais c’était drôle quand même. Avril me demanda quelle scène m’avait le plus dégouté.

-Le vomi… Le vomi c’était dégueu… Mais drôle, ouais… Mais dégueu.


Elle, elle avait trouvé ça drôle aussi et ça me fit sourire. Elle avait l’air contente et encore plus quand j’acceptai d’aller voir ce film-là. T’façon, les autres valaient pas vraiment les coups. Un bon vieux film d’horreur, c’était mieux qu’autre chose.

Avril prit de la bouffe et on alla dans la salle presque vide du cinéma. On se mit bien au milieu. C’était la meilleure place du monde tout au milieu quoi que les gens en pensent. Moi, j’comprenais pas les gens qui préféraient aller derrière. On voyait rien de derrière. Le milieu, c’était mieux.

Avril était prêt à ça me fit sourire. Autant au Wild elle était un p’tit peu distante autant maintenant, elle était complètement différente. Les gens sont toujours mieux en dehors de leur boulot. Même moi… Parce que quand j’suis concentré sur ma batterie, faut pas m’emmerder non plus. Puis, ici, y’avait pas de règle comme au Wild.

Avril disait qu’elle allait pas dégueuler ce qui m’arrangeait quand même un p’tit peu et elle me renvoya la question. J’haussai les épaules.

-Nan, j’vais pas dégueuler… C’est pas mon genre. Les films d’horreur, ça me fait même pas peur.

C’était un peu vrai quand même. Il m’en fallait beaucoup pour me faire peur. Ok, j’sursautais toujours sur certaine scène mais j’sursautai comme pouvait le faire Howard Stone… C’est-à-dire sans motivation.

Avril me lança du popcorn dessus et j’me protégeai en rigolant un peu. Elle me piqua du popcorn mais je m’en fichais parce que j’avais ma vodka que je buvais déjà.

J’finis par parler des deux gamines et Avril me proposa une idée qui me donna plein d’idées.

-Oh ouais, on va leur foutre les jetons.

Le film finit par commencer et je m’enfonçais un peu plus dans mon siège, mes jambes toujours tendus et mes pieds toujours appuyé sur le siège devant moi. Avril laissa sa tête reposer sur mon épaule ce qui me mit un peu plus à l’aise.

Je fus captivé par le film dès les premières minutes. J’alternai entre popcorn et vodka alors que moi et Avril on pouvait pas être plus proche à moins d’être l’un sur l’autre. J’avoue que ça me déplairait pas… Je laissai parfois ma tête retomber un p’tit peu sur la sienne. Ses cheveux étaient soyeux et c’était confortable. J’crois qu’à un moment j’ai bien failli, par réflexe, venir prendre sa main. Mais on s’est juste frôlé en fin de compte…

Les gamines mourraient de trouille et ça me faisait rire. Je lançai tout bas à l’oreille d’Avril.

-J’vais les faire flipper… Regarde…

Je me levai discrètement de mon siège pour me faufiler doucement derrière les sièges des deux filles. Je posai dans un coup ma main sur leurs épaules en lâchant un :

-Bouh !

Elles se levèrent d’un bond et gueulèrent comme des malades. Moi, j’rigolai et elles m’insultèrent par réflexe en disant que j’étais malade avant que j’retourne à ma place près d’Avril.

-Oh… J’crois qu’elles ont pas aimées.

Moi si, ça m’avait fait rire. J’riais toujours d’ailleurs et j’me remis vite dans ma position initiale juste à côté d’Avril, ma vodka en main. J’avais même pas bouffé la moitié de mon popcorn alors que plus de la moitié de la vodka s’était déjà envolée.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
April Fox
April Fox


Messages : 85
Date d'inscription : 06/01/2019
Age du personnage : 0


A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]   A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] I_icon_minitimeMar 22 Jan - 14:25



A Way To Forget
ft. Howard Stone






Nous sommes bien, là, maintenant que les lumières sont éteints et que seule celle de l’écran nous permet de nous voir. Je me sens libérée des chaînes du Wild Wild Beaches et je me détends, en m’installant confortablement sur mon siège, ma tête contre l’épaule d’Howard.

Le film commence et je reste captivé par la première scène, à l’affût de quelque chose qui nous ferait immédiatement peur ou bien nous ramènerait sur le premier film. Le premier m’a marqué, tout comme pleins de gens.  Y’en a qui en ont été malades, même qui ont eu si peur qu’ils sont morts.

Honnêtement c’était effrayant mais au point d’en crever ? Peut-être que je suis beaucoup moins sensible que la moyenne des gens.

Qu’importe les statistiques, il faut garder en tête que tout ceci n’est que du cinéma et qu’à tout moment, il y a quelqu’un qui a crié : ’’ Couper!’’ pour placer un mannequin, arranger un maquillage, ajuster un truc ou je sais quoi d’autre.  Tout ceci n’est pas réel et en gardant cette notion en tête, le film, même s’il est excellent, fait beaucoup moins peur du coup.

Howard boit sa vodka, je voudrais bien qu’il lâche cette fichue bouteille et qu’il prenne ma main. Ce n’est pas comme si je n’attendais pas qu’il le fasse vu là où je l’ai placée sur le bras de mon siège. Je me risque même à la descendre, tout près de sa cuisse. Mais non, on s’effleure c’est le summum de nos gestes mais parfois, il pose sa tête contre la mienne et ça me fais sourire.

À un moment, il me murmure à l’oreille qu’il va faire peur aux jeunes filles assissent plus loin et, je me redresse pour le laisser se lever en douce. Howard se rend derrière elles, pratiquement plié en quatre tellement il veut faire subtil et moi, maintenant sur le bout de mon siège, un sourire immense sur mes lèvres, je suis déjà prête à éclater de rire. Il lève ses mains pour saisir les gamines par les épaules en lâchant un ‘’ BOUH!’’ qui les fait sursauter et hurler de peur.

Et moi, j’en pleure de rire !

Quand Howard revient à sa place, je me colle à nouveau à lui, même si je tremble tant je rigole encore, mais c’est surtout parce que le type de derrière a lui aussi fait le saut mais qu’il se marre maintenant, d’un rire si délicat, qu’on a du mal qu’il sorte d’un mec aussi balèze.

- Oh putain ! T’as failli me faire piser dans ma culotte tellement j’ai ris !

J’en ai mal au ventre, mes côtes se serrent et je dois prendre quelques grandes inspirations pour calmer mon rire.

- Oh, regarde ! Elles changent de place !

Les filles se décalent de plusieurs siège pour nous avoir en biais, toujours devant nous mais peut-être qu’elles croient qu’elles verront du coin de l’œil si Howard  tente à nouveau de les terrifier.

- Quand elles vont se rendre compte que c’est toi, elles vont peut-être regretter d’avoir mal réagit !

Le calme revenu, enfin, autant qu’il peut l’être dans une salle de film d’épouvante, , je décide de passer en mode un peu plus offensif en passant mon bras sous celui de Howard puis en glissant ma main dans la sienne, ma tête toujours contre son épaule.

- Je suis vraiment bien, là, et toi ?

En fait, je n’attends pas vraiment sa réponse parce que, sous l’impulsion, et sans moi-même m’y attendre, j’attire son visage au mien et je l’embrasse.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2366
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]   A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] I_icon_minitimeJeu 24 Jan - 9:44



A Way To Forget
ft. April Fox


J’venais de foutre les jetons aux deux gamines et ça m’avait bien fait marrer. Elles, ça leur avait pas vraiment plus. Oh, elles avaient vraiment pas d’humour.

Je rejoignis Avril, avec un grand sourire aux lèvres parce que j’étais fier que mon coup aie si bien fonctionné. Le type plus loin se marrait aussi et Avril, elle, était écroulée tellement ce que j’avais fait l’avait faire rire. Il parait que faire rire une fille, c’est l’avoir à 80% dans sa poche. J’allais voir si les statistiques étaient justes.

Quand je revins, elle se colla à moi. Elle tremblait de rire et ça me fit sourire. Moi, j’aimais bien quand elle riait. Elle était vraiment différente de la fille que j’avais rencontrée au Wild. Moi, j’aimais mieux l’Avril hors du Wild.

Elle prit un p’tit temps avant de se reprendre alors que les deux filles s’étaient déplacées un peu sur le côté. J’leur avais fait si peur que ça ?

-J’crois qu’elles ont vraiment pas aimé.


Elles étaient venues ici pour avoir peur pourtant… Les gamins, ça sait pas ce que ça veut.

Avril disait qu’elle allait peut-être regretter d’avoir mal réagir quand elles sauront que c’est moi qui leur ai fait peur. J’souris.

-Ouais, p’tètre… Sauf si c’est des fans de Kayden. Là, elles m’en voudront deux fois plus.

Kayden avait beaucoup de fans… Mais moi j’en avais aussi. Y’avait un p’tit genre de compétition entre nos fans. Les filles ont toujours leurs préférences. Il faut dire que j’ressemble pas vraiment à Kayden. Puis, il y a Nathan qui a aussi ses fans. Mais souvent, c’est les mêmes que Kayden… Enfin, bref, c’est The Burning Fire, quoi. C’est compliqué sans l’être.

On se reconcentra sur le film… Avril passa son bras sous le mien pour venir enlacer nos mains. J’me rapprochai autant que je pouvais serrant un peu sa main toute douce. Avril était bien là et moi aussi.

C’est ce que j’allais dire mais Avril ne m’en laissa pas le temps. Elle attira mon visage et vint m’embrasser. Je fermais les yeux et prolongeai le baiser. Mais pas juste quelques petites secondes. Je le prolongeai de longue seconde l’intensifiant de plus en plus.

A partir de là, le film, il avait plus d’importance.

On arrêta de s’embrasser qu’une fois à bout de souffle. Ma main venait de glisser sur sa cuisse et j’la regardai dans les yeux voyant un peu son regard grâce à la luminosité de l’écran.

-Ouais, je suis super bien.


Je lui souris avant de l’embrasser à nouveau. Un vrai baiser langoureux qui rendait un p’tit peu l’accoudoir entre nous plus dérangeant qu’autre chose. Je caressai sa cuisse et j’remontai, ensuite, ma main sous son t-shirt.

Les filles devant riaient jusqu’à-ce qu’une d’entre elle lâche un « beurk, ils sont dégueus ces deux-là » avant de rire. Elles regardaient plus le film. Elles nous regardaient en se foutant de nous et en faisant des grimaces. M’en fichait en fait et de ma main libre, tout en continuant à embrasser Avril, je leur fis un beau doigt d’honneur. Elles crièrent presque au scandale.

M’en fichait de ce qu’elles pensaient. J’comptais pas m’arrêter en si bon chemin, moi.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
April Fox
April Fox


Messages : 85
Date d'inscription : 06/01/2019
Age du personnage : 0


A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]   A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] I_icon_minitimeJeu 24 Jan - 17:07



A Way To Forget
ft. Howard Stone





Quand les gamines réaliseront qu’elles ont eu droit à la frousse de leur vie, gracieuseté du batteur de The Burning Fire, elles regretteront sans doute de s’être fâchées.  SI elles sont fans de Kayden plutôt que de lui, elles le seront deux fois plus. Moi je ne crois pas. Je crois que, qu’elles soient fans ou non de Kayden, elles seront quand même impatientes de raconter cette histoire là en classe. Quand même pas tous les jours que tu croises une célébrité dans un endroit  random.  

Bah ça, c’est mon opinion.

Après ce fou rire, le calme revient, faut dire aussi que le film n’est pas propice à faire rigoler, là, tout de suite avec ce qui se passe à l’écran alors je reprends ma position, ma tête contre l’épaule du batteur mais je passe mon bras sous le sien pour venir ensuite glisser ma main dans la sienne et entrelacer nos doigts. Et, tant qu’à y être, je relève la tête et de ma main libre,  dirige la sienne vers moi  pour l’embrasser.

J’suis fan de Kayden, ça parait tant que ça, là, dans l’immédiat ?

Probablement pas parce qu’Howard intensifie le baiser autant que je le fais jusqu’à ce que, à bout de souffle, nous arrêtions, front contre front et, sa main sur ma cuisse. Il est aussi bien que je le suis et ça me fais sourire… pas longtemps. Parce que ce sentiment de bien être  en entraînera un autre et il en voudra plus.

Je ne saurai pas lui en donner ‘’plus’’.

Ça n’empêche pas au baiser de reprendre avec toujours un petit peu plus d’intensité.  Un truc qui  mènerait direct à la scène de sexe, si nous étions dans un film.  J’entends au loin les filles de tout à l’heure nous juger plus dégueux  que le film qu’elles ont pourtant payer pour pouvoir regarder.

Leurs  murmurent à notre égards, à peine voilés ne semblent pas perturber Howard qui glisse maintenant sa main sous mon t-shirt, ce qui ne manque pas de me faire déglutir, la nervosit. Me gagnant un petit peu plus.

- Howard…

C’est d’un murmure, nos lèvres encore scellées que je souffle. Je voudrais  que le baiser dur aussi longtemps que nous en avons envie, mais sans plus.  Je finis par tourner la tête, ses lèvres glissant dans  mon cou, ça me fait rire, ça me chatouille puis j’ouvre les yeux avant puis pousse un hurlement de frayeur.

Les filles sursautent et crient aussi.

- Vous étiez plus intéressant à regarder que le film !

C’est que le type qui était installé plus loin derrière nous, avait lui aussi changé de place, à un moment ou un autre, probablement quand nous avons commencés à nous embrasser, Howard et moi, et a choisit le siège derrière nous et se tenait appuyé tout près, à quelques centimètres à peine de nos têtes et nous regardait nous embrasser en dégustant son pop corn.  Et en tournant mon visage alors qu’Howard m’embrassait le cou, j’ai eu droit au visage du type  en gros plan, alors non, je ne suis pas désolée d’avoir hurlé !

Mon cri à dû se faire entendre jusqu’en dehors de la salle puisqu’un employé du cinéma entre et balais la salle à l’aide d’une lampe torche.

- Tout va bien, ici ?

À sa question, les filles décident d’y répondre en quittant tout simplement la salle et l’homme, lui, retourne comme si de rien était à sa place initiale.  L’employé, quitte a son tour nous laissant tous les trois dans la noirceur de la salle, devant cette pauvre Reagan, possédée de nouveau.

- J’ai cru que mon cœur allait me sortir par la gorge. Pardon, j’ai dû te hurler dans l’oreille…

Avec tout ça, j’ai complètement perdu le fil, et du baiser, et du film.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2366
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]   A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] I_icon_minitimeSam 26 Jan - 11:20



A Way To Forget
ft. April Fox


J’étais bien là à embrasser Avril. Si le premier baiser avait été bon, j’pris l’initiative d’en commencer un second beaucoup plus intense et qui dirigea mes mains sous son t-shirt. J’entendais les p’tites gamines se foutre de nous et dire que c’était dégueu mais j’en avais rien à foutre de ce qu’elles pensaient.

J’caressai sa peau douce et elle sembla se crisper un peu un moment mais j’faisais pas forcément attention à ça. J’faisais attention à chaque baiser que l’prolongeai à chaque fois. Elle souffla mon nom ce que me fis frissonner. Elle tourna la tête brisant le baiser et je descendis mes lèvres jusqu’à son cou. J’y posai des baisers un peu partout m’arrêtant sur certaine zone. Elle rigolait, frissonnait et je ne m’arrêtai pas.

Jusqu’à-ce qu’un long cri me vrille les oreilles au point qu’elles sifflèrent d’un seul coup. Je sursautai me demande ce qu’il se passait et mes lèvres quittèrent le cou d’Avril. J’avais les yeux grand ouvert je j’tardai pas à remarquer que l’type qui était assis plus loin avait le nez quasi sur nous.

-P’tain !

Il trouvait qu’on était plus intéressant que le film. P’tain, s’il voulait voir un porno, l’avait qu’à aller en voir un ! On est pas des bête de foire. Il est complètement con ou quoi. Je le foudroyai du regard alors que le cri d’Avril avait alerté le type qui s’occupait de la salle. Il demanda si tout allait bien alors que les deux gamines quittèrent la salle. P’tain, j’aurais payé pour voir un film, j’serais pas parti en plein milieu de la séance. Elles sont riches ou quoi ?

L’employé finit par partir voyant qui se passait rien de grave alors que moi, j’me renfrognai dans mon siège. J’étais trop bien y’a deux minutes, l’avait fallu que se pervers gâche tout. Cette journée était vraiment merdique et plein de faux espoirs. Moi, j’aimais pas ça du tout et ça me mis soudainement de très mauvaise humeur.

Me fallait une dose…

Le type qui nous regardait s’éloigna enfin et on regarda à nouveau le film alors qu’Avril s’excusa de m’avoir crié dans l’oreille.

-Ouais, elles sifflent maintenant…

J’disais ça sur un ton de mauvaise humeur. J’en voulais pas à Avril pourtant mais à ce type et à cette journée merdique. Je croisai les bras avant que mon visage ne se radoucisse quand j’me rendis compte que j’avais été un peu dur avec Avril.

-Désolé… C’était pas ta faute… C’est cet espèce de pervers le problème…

Et j’aurais bien voulu reprendre le baiser mais tout semblait cassé. J’comprenais même pas ce qu’il se passait sur l’écran parce qu’avec tout ça, j’avais perdu le fil. Je soupirai et fis la moue avant de me retourner vers Avril.

-J’reviens… J’dois pisser…


Je posai un bref baiser sur ses lèvres avant de filer dans les toilettes pour me faire une ligne. Non, deux… J’en fis deux en fait… Et j’les sniffai avant de revenir dans la salle complètement remonté à bloc. Je m’assis à côté d’Avril et lui souris.

J’avais carrément tout perdu du fil de l’histoire qui se passait à l’écran. Alors sans hésiter, je vins embrasser Avril. Mais sans passer par la case « douceur ». Il baiser tout de suite intense. Comme si j’voulais reprendre tout de suite là où on en était la dernière fois. Ma main retourna sous son t-shirt et j’la fis remonter sous son soutien-gorge. Mes gestes étaient rapides à cause de la drogue et j’manquais sûrement franchement de douceur. Mon cœur battait vite… P’tètre un peu trop…

Si l’type de toute à l’heure se ramenait, l’aura mon poing dans la figure.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
April Fox
April Fox


Messages : 85
Date d'inscription : 06/01/2019
Age du personnage : 0


A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]   A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] I_icon_minitimeSam 26 Jan - 15:40



A Way To Forget
ft. Howard Stone






Je sais !

J’ai hurlé vraiment fort mais j’ai eu aussi vraiment peur! Je ne m’attendais pas, en ouvrant les yeux alors qu’Howard m’embrassait le cou que j’allais en voir deux autres me regarder d’aussi près !  En hurlant, j’ai fait sursauter Howard, le pervers et les deux gamines qui ont fini par quitter la salle quand l’employé du cinéma est arrivé avec sa lampe pour voir si tout allait bien dans la salle.

J’en ai encore le cœur qui se débat et plus encore, mais ça égratigne un peu parce qu’Howard me réplique un peu sèchement qu’à cause de moi, ses oreilles sifflent maintenant. Je me suis replacé sur mon siège, honteuse et désolée en me disant que ce n’était vraiment pas intentionnel mais j’ai vraiment eu très peur en apercevant ce type de délecter de notre baiser comme s’il en faisait lui aussi partit.

Je lui souris, faiblement quand, après que nous ayons chacun repris nos esprits, il s’excuse en disant que ce n’était pas ma faute mais celle du type. C’est ce que je disais aussi… mais bon !

Après tout ça, ben nous sommes chacun sur nos sièges, à fixer un écran sans vraiment le voir. En tous les cas, moi, je ne le vois pas vraiment. Pour détruire l’ambiance, j’ai fait fort ! Mais bordel, ce n’était pas mon intention et moi qui suis du genre d’en rire plutôt que de m’en désoler, Howard me coupe le goût de prendre la chose du bon côté. Alors quand il me dit qu’il doit aller à la salle de bain,  je le laisse sortir et me venge sur mon pop corn que j’avais délaissé pour beaucoup mieux.

Je ne comprends plus rien à l’histoire mais, au fond, y’a rien à comprendre. Faut que savoir que la fille est possédée pour la deuxième fois et qu’elle cherche à s’en défaire. Après ben, tant qu’elle ne vomit pas encore un océan de bouillie verte, ça me va !  

Howard revient dans la salle, reprend sa place sur son siège et, sentant son regard sur moi, je tourne la tête pour le regarder au moment où il s’approche et m’embrasse, fougueusement, comme s’il n’y avait pas eu de coupure entre ce baiser et le précédant. C’est plutôt inconfortable, surtout en sachant que l’autre connard est toujours dans la salle et simplement imaginer qu’il pourrait bander en nous regardant ça me donne envie de gerber ce qui serait vraiment pas cool pour Howard qui me bouffe carrément la langue en ce moment.

Tout à l’heure, j’appréciais sa caresse sur mon ventre, c’était timide et mignon sauf que là, il remonte direct et passe sous mon soutien-gorge, prenant mon sein gauche d’abord puis sur l’autre. Il est brusque dans ses gestes et c’est loin d’être agréable. Plutôt que de le caresser, comme tout à l’heure, sur sa nuque et son torse, je suis là, le dos bien droit, les mains  hasardeuses ne sachant pas si je dois pousser sur lui pour arrêter ou  me dire que si je ne saute pas à bord du train en marche, je risque de le manquer.

C’est quand mon t-shirt remonte, dévoilant presque ma poitrine dénudée puisque mon soutien-gorge est complètement remonté que je fini par pousser Howard sur son siège.

- Ça suffit, on va quand même pas faire ça ici !

Et je désignée l’autre d’un geste de la tête pour lui faire comprendre qu’en plus, nous ne sommes pas seul.

- Je ne suis pas franchement à l’aise, tu comprends ?

Si j’étais vraiment honnête, je lui dirais que ce n’est pas uniquement à cause du type, ni même parce que nous sommes en pleine salle de cinéma mais parce que je n’ai pas envie que ça aille plus loin que le fait de s’embrasser et que la dernière chose que je veux, c’est lui donner de faux espoirs.  C’est quand même ce que je fais en le laissant me caresser sous mes vêtements.

- J’crois que…  tu pourrais me ramener au Wild ?

C’est mieux ainsi.



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2366
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]   A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] I_icon_minitimeLun 28 Jan - 11:12



A Way To Forget
ft. April Fox


Y’avait tout qui avait été cassé par ce pauvre type alors j’devais absolument me faire une ligne. J’essayais toujours de rendre cette journée pourrie moins pourrie mais il y avait toujours un truc qui arrivait pour qu’elle pourrisse encore plus.

Du coup, j’me suis éclipsé pour aller me faire une ligne (deux en fait) avant de revenir près d’Avril. J’avais pas hésité entre l’embrasser encore ou me ruer sur la bouteille de vodka. C’est elle que j’choisis en planquant mes lèvres contre le sienne. J’savais que le type était toujours dans la salle mais s’il osait s’approcher de nous de deux mètres, j’allais lui foutre mon poing en pleine gueule. Hank, il résolvait toujours ses problèmes comme ça et ça empirait toujours les problèmes mais ça défoulait, parait.

Le baiser était fougueux et intense. La drogue me rendait impatient et j’mesurais pas mes gestes tout comme j’faisais pas attention aux signaux envoyés par Avril. J’avais un peu envie d’oublier toute cette journée qui semblait pas vouloir aller mieux. J’étais surexcité à cause de la drogue et ce que j’faisais arrangeait rien.

J’passai ma main sous son soutien-gorge caressant ses seins. Mais j’sentais pas grand-chose en retour comme si Avril avait peur de me toucher. C’était mieux tout à l’heure mais j’pouvais pas m’empêcher de continuer quand même se baiser un peu trop fougueux.

Ma main fit remonter son t-shirt et j’sentis Avril me poussa. Nos lèvres se descellèrent et j’la regardai en levant un sourcil d’incompréhension. Elle voulait plus qu’on fasse ça. Pas ici en tout cas. J’soupirai et mes lèvres se pincèrent alors qu’on pouvait bien voir que j’étais contrarié.

-Mais !

Elle me montra le pervers d’un geste de la tête et j’fis une moue boudeuse. L’était pas à l’aise, Avril à cause de l’autre type. Ouais, j’pouvais comprendre... Mais j’avais été pris par l’élan.

-Ouais mais…


Ouais mais rien… Parce qu’Avril déclara d’un coup que j’devrais la ramener au Wild. Quoi ? La ramener au boulot ? Maintenant ? Le film est même pas encore fini… P’tain, j’lui ai payé sa place quand même.

J’fronçais les sourcils, pas content du tout. Elle avait plus envie Avril alors j’allais pas insister.

-Ouais d’accord, j’vais te ramener…

On pouvait sentir que j’étais pas content. L’avait raison la première chanson qu’on avait eu dans notre p’tit jeu tantôt. J’vais la finir seule cette foutue soirée.

J’me levai et repris ma bouteille de vodka.

-Le film est naze de toute façon !

En fait, j’en savais rien parce que j’avais quasi rien suivi du film. Ce qui était naze c’est comment cette soirée se terminait. Tout ça à cause d’un type, quoi, merde ! On était bien parti tantôt, pourtant…

On sortit de la salle. J’buvais ma vodka de temps en temps sans adresser la parole à Avril et on rejoignit ma caisse. J’mis le moteur en marche. Je clignais presque jamais des yeux à cause des deux doses.

Je démarrai en trombe roulant encore plus dangereusement qu’à l’allé.

-Fallait le dire que tu voulais pas du tout…

Ouais, l’aurait pu le dire… Parce que si c’était que la faute du type elle m’aurait pas dit : « tu devrais me ramener au Wild » mais « tu devrais me ramener chez toi ». Là, elle voulait juste pas.

-J’sais pas moi, que tu voulais pas, hein… J’lis pas dans les pensées.


J’étais toujours de mauvaise humeur et extrêmement contrarié. En fait, c’est Avril qui prenait tout alors que c’était la faute à plein de trucs si j’étais de si mauvaise humeur.

J’buvais toujours ma vodka en roulant. Et j’devais avouer que, la route, je le voyais presque plus. Je finis par griller un feu rouge alors qu’un camion arrivait de la rue perpendiculaire en même temps que moi…

-Wow !

On faillit se le prendre… J’eus un gros coup d’adrénaline. Mais j’le vis à temps, le camion, et j’réussi à faire un grand écart pour éviter la collision.

Le camion continua sa route comme si de rien n’étais alors que moi, je freinai du seul coup. La voiture glissa et fit un dérapage qui mis la caisse un peu de travers sur la route. J’arrêtai complètement la voiture. Je respirais vite, les yeux grands ouverts et les mains tremblantes.

-P’taaain…

On avait failli se prendre ce foutu camion.

-L’est dingue de passer au rouge comme ça ! Il aurait pu nous rentrer dedans !

J’tremblais toujours. M’avait foutu les jetons, ce camion.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
April Fox
April Fox


Messages : 85
Date d'inscription : 06/01/2019
Age du personnage : 0


A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]   A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] I_icon_minitimeLun 28 Jan - 17:21



A Way To Forget
ft. Howard Stone






Au retour d’Howard de la salle de bain, tout va beaucoup trop vite.  Il est plus brusque aussi, animal. Il fouille sous mon chandail, malmène ma langue avec la sienne on dirait qu’il a un compte à régler contre l’univers et que c’est moi qui prends pour.

Je ne me sens pas à l’aise, et ça n’a rien à voir avec le fait que je sois vierge.

J’ai expérimenté des choses,  ce qu’on fait là, et plus encore mais jamais jusqu’au bout. Et j’ai conscience aussi que ça peut sembler hypocrite de ne pas aimer me faire tripoter en public jusqu’à me retrouver les seins pratiquement hors de mon t-shirt alors que c’est ce que je fais soir après soir au Wild.

Avec la tête qu’il tire maintenant que je l’ai repoussé sur son siège, je n’ai pas besoin qu’il me fasse un dessin pour me faire comprendre qu’il est contrarié d’avoir été freiné en si bon chemin. Je sais, je viens de foutre en l’air notre soirée. Ce n’était pas mon intention, mais ça ne l’était pas non plus de me faire brusquer avec dans une situation dans laquelle j’étais inconfortable.

Howard est furax et moi, je cours presque derrière pour le suivre jusqu’à sa voiture dans laquelle nous reprenons place.  Je n’ose même pas m’expliquer, parce qu’il conduit en cinglé et qu’il boit plus qu’il ne regarde la route alors,  j’ai peur d’ajouter à sa colère en disant quelque chose qu’il interprétera à sa façon.  Mais quand il balance qu’il ne pouvait pas deviner je me dis que, de toute façon, est-ce que je peux vraiment dire ou faire quelque chose qui pourrait empirer la situation ?

- Je suis désolée ! Je ne t’ai pas envoyé de signaux clairs. C’était bon, de s’embrasser mais je ne voulais pas plus que ça, Howard.

M’entend t-il seulement ? Je ne le sais pas. Il boit,  et fixe la route mais je doute qu’il ne la voit vraiment.  Moi, je vois l’intersection et notre feu passer du vert au jaune et…

- Ralentis, tu vas le prendre rouge…. Howard ? Ralentis… HOWARD !!!!

J’ai vu le camion foncer droit sur nous avant de me cacher le visage dans mes mains en me disant que c’était la fin… mais non. Je ne sais pas quel miracle, nous sommes toujours en vie. La voiture a dérapée, je peux voir ses traces sur la chaussée. Le pire, c’est mon cœur qui bat si fort qu’il me fait mal.  Howard coupe le  moteur, j’en profite pour lui retirer ses clés. Je vais nous ramener, quand on sera plus calme.

- Tu es en colère contre moi parce que je t’ai repoussé et tu viens de passer près de nous  tuer en conduisant comme un connard.

Il est ivre, mais pas que. Je serais prête à miser qu’il s’est complètement défoncé avant le film ou peut-être quand il est allé pisser,  mais il est shooté et c’est moi qui prends.

J’inspire profondément, j’expire lentement, je passe mes mains sur mon visage et frotte mes tempes puis, là que je retrouve un peu mes esprits, je me dis que ce serait peut-être une bonne chose que de repartir sur une meilleure base.

- C’est con à dire là, après tout ça mais, je suis vierge, Howard. Mon corps c’est un truc que j’exhibe pour gagner de l’argent, à force j’ai l’impression qu’il ne m’appartient plus. De rester vierge, c’est mon choix, c’est comme si c’était la seule chose que je pouvais encore conserver, pour moi. J’aurais dû être honnête avec toi, savoir que ton invitation n’était pas aussi innocente que ça.  J’ai joué le jeu parce que j’avais envie de te connaître. Je suis vraiment désolée.

Je joue le jeu, je charme, je minaude mais je ne vais jamais plus loin que quelques baisers brûlants et parfois, des caresses pas si chastes que ça. Un jour, ça finira mal, mais pas comme ce soir.

- Mais ça ne te donne pas le droit de mettre nos vies en danger. En tous les cas, pas la mienne,  toi, tu feras bien ce que tu veux avec la tienne ! Alors, s’il-te-plait, sors de la voiture je vais te ramener chez toi, je prendrai un taxi pour rentrer au Wild.



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2366
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]   A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] I_icon_minitimeJeu 31 Jan - 10:00



A Way To Forget
ft. April Fox


J’étais vraiment contrarié. La journée avait mal commencé mais là, c’était le summum. J’voulais juste passer du bon temps mais, apparemment, Avril, elle voulait pas. Elle aurait pu me le dire, j’aurais pas perdu mon temps à essayer de l’avoir dans mon lit. C’était pas vraiment cool d’essayer et de se retrouver comme un con à l’embrasser avant de se faire repousser comme si j’avais fait quelque chose de mal.

J’aimais pas ça…

Alors j’conduisais très vite et comme un con tout en buvant ma vodka… Parce que la vodka, elle, elle me décevra pas. Elle est toujours là, la vodka. Enfin, sauf quand il n’y en a plus…

Et Avril s’excusa en disant qu’elle avait pas envoyé des signaux clairs. Et qu’elle aurait pas voulu que ça aille plus loin que s’embrasser. Moi, j’étais plus un ado… Quand j’embrassais ça allait toujours plus loin… J’haussai les épaules en faisant la moue.

-Mouais, c’était pas clair du tout.

Et j’passai au rouge… Et Avril cria de ralentir… Et j’évitai le camion de justesse… Je m’arrêtai en dérapant. Mon cœur battait vite… Peut-être même un p’tit peu trop vite parce que ça faisait mal.

Je coupai le moteur d’une main tremblante. C’était un foutu chauffard ce conducteur de camion ! L’a failli nous tuer !

Avril me piqua les clés.

-Hey…

C’était pas un « hey » très vif… C’était un « hey » sans conviction. L’avait pris mes clés mais je cherchais pas à les lui reprendre. Juste à reprendre mes esprits après ce qu’il venait de se passer.

Avril disait que c’était ma faute ce qu’il venait de se passer. J’fis une moue triste en soupirant.

-C’est la faute du camion…

C’est ce que je marmonnai alors qu’Avril, dans ses gestes, me montrait qu’elle avait eu franchement peur. Ouais, j’ai flippé un peu aussi…

J’allais lui redemandé les clés mais elle voulait parler… Alors je l’écoutais me dire qu’elle était vierge. J’levai un sourcil, surpris… Bah, elle me l’avait pas dit tantôt… Mais faut dire que c’est pas quelque chose qu’on dit comme ça. Une strip-teaseuse, vierge ? Le monde va pas bien…

Elle s’excusa encore… Elle m’expliqua qu’elle voulait juste me connaitre. Mais elle me donnait pas le droit de nous mettre en danger. J’baissais les yeux. J’voulais pas nous mettre en danger. C’était pas le but…. J’fis une p’tite moue.

-Désolé…


Ouais, j’étais désolé de lui avoir fait peur. Je relevai le regard.

-J’voulais pas te faire peur, ni te forcer à quoi que ce soit.

J’étais pas comme ça. Je me grattais l’arrière de la tête dans un geste nerveux. La coke aidait pas… La coke aidait jamais à rien…

-C’est juste que j’voulais penser à autre chose… A une autre fille que Nat’…

Et c’était tombé sur elle.

-C’est tout… Désolé…


Je lui en voulais pas vraiment de m’avoir fait croire que j’pouvais aller plus loin alors que c’était pas le cas parce qu’elle voulait garder son corps pour elle.

Avril voulait nous reconduire… Enfin, me reconduire chez moi… Après elle retournera au Wild par ses propres moyens. J’hochai la tête négativement.

-Non… Reconduis-nous au Wild… Après, j’reprendrais le volant. J’veux pas rentrer chez moi.

Parce que j’voulais pas que la soirée finisse comme ça… J’irais retrouver Bailey ou une autre fille. J’voulais pas être tout seul.

Je sortis de la voiture pour échanger ma place avec Avril et lui laisser le volant. Je posai ma tête contre la vitre et continuai quand même de boire ma bouteille attendant qu’on arrive au Wild.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]   A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

A Way To Forget (Décembre 1977)[PV April][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Pain is something that you never forget. [Isaac ft. Ethan & Andy] [Terminé]
» Festivités de la Fete nationale du 2 décembre et coup d'Etat du 3 décembre
» 14 Décembre 2016
» tournoi a vienne:region rhone alpes en decembre
» Chronologie de la Sainte Eglise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Flashbacks-