AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Breathless [PV Amon][TOKYO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Howard Stone


Messages : 1868
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Breathless [PV Amon][TOKYO]   Jeu 10 Jan - 9:20



Breathless
ft. Amon SØrensen


Les applaudissements… Je les entendais… Ils étaient…. Ouais… Ils étaient forts. Pour BleedingHeart qui venait de sortir de scène. J’crois… J’pense… Ouais, j’pense…

J’ai froid… J’ai chaud… J’ai mal… J’arrive plus à respirer. Depuis que j’ai quitté la p’tite salle pour l’interview, j’étais ici dans ma loge. J’étais tout seul couché sur le ventre, mon bras blessé pendant dans le vide, la tête tournée vers la p’tite table où reposait une bouteille de vodka à peine entamée, mon carnet à parole ouvert et la p’tite photo d’Hope posée juste à côté. Quand j’étais revenu ici, j’avais pris la bouteille, j’avais bu un coup et j’avais regardé un p’tit peu la photo parce que j’voulais pas oublier à quoi elle ressemblait. Ça me faisait mal de pas l’avoir vu avant de partir. J’aurais dû aller la voir… J’le regrettais maintenant.   Après ça, j’avais pris mon carnet pour griffonner des paroles pour Fireworks… Puis, j’avais jeté le carnet ouvert sur la table avant de me coucher… Et l’était toujours ouvert sur les paroles que j’venais d’écrire :

I'm tired of being what you want me to be
Feeling so faithless, lost under the surface
I don't know what you're expecting of me
Put under the pressure of walking in your shoes
Every step that I take is another mistake to you

I've become so numb, I can't feel you there
Become so tired, so much more aware
By becoming this all I want to do
Is be more like me and be less like you


C’était mon carnet que j’trainais depuis le début de The Burning Fire. J’écrivais pas si souvent… Enfin, ces derniers temps, si. Personne avait jamais lu ce qu’il y avait dedans. C’était mon carnet à moi. Un truc porte bonheur.

Quand j’avais déposé le carnet, je m’étais couché…

Depuis, j’arrivais plus à me lever. Y’avait que ma respiration rapide et courte qu’on entendait. Moi… J’avais le regard dans le vide. Parfois, j’partais tellement loin dans mes pensées qui avaient plus vraiment de sens que j’croyais chaque fois que j’allais pas revenir.

Fallait que j’monte sur scène. Ça allait être les tests de son… J’ratais jamais les tests de sons. J’les ratais jamais… Jamais… Jamais…

Je tentais de prendre une grande respiration mais j’y arrivais pas. L’air, il passait plus. Il bloquait quelque part. Mes lèvres et le bout de mes doigts étaient bleus…. Celui qui était cassé était carrément mauve et gonflé sous mon bandage de fortune.

Faut que j’fasse ce concert…

Faut que…

Je…

Je sombrai… Autour de moi, ça devenait tout noire. Et ça me fit sursauter. Mon cœur s’emballa encore plus qu’avant. Mes yeux se rouvrirent un p’tit peu plus avant de redevenir mi-clos.

Et les minutes passaient… Ma respiration sifflait…

« Qu’est-ce que j’ai fait pour avoir un fils pareil ? »

Han… Maman est là ?

Je gémis.

Tu délire Howard. L’est pas là ta mère.

Oublie pas le concert, Howard…

J’entendais qu’on faisait les tests de sons. J’entendais la voix d’un roadie qui testait le micro.

P’tain, j’ai mal… Je gémis encore. Des larmes de douleurs coulaient le long de mes joues mais mon regard était toujours dans le vide. Mes cheveux étaient trempés… Mes vêtements aussi…

J’ai pas mes vêtements de scène, merde… J’vais être en retard. J’avais que mon jeans et mon t-shirt The Army. J’crois que c’est un t-shirt The Army. J’ai un t-shirt The Army ?

J’voulais pas finir comme eux…

De la musique… J’entendais de la musique. Pas dans ma tête. C’était réel. C’était de la batterie. C’était…

I’m Not The Only One

Mais… Y’avait un truc qui clochait. C’était pas pareil que sur l’album. Ah ouais, c’était parce que j’étais ici et pas devant ma batterie. C’est pour ça que ça sonne pas pareil. C’est plus nul.

C’est Ben Masters.

Je gémis. Mes yeux se fermèrent. Les larmes coulèrent un p’tit peu plus. J’voyais Ben Masters dans ma tête. L’était sur la scène… Il tapait sur Aria.

Ben Masters tape sur Aria…

Je reconnaissais le son de ma batterie. L’avait pas le droit ! Personne pouvait toucher à Aria, sauf moi. Il allait me voler ma place mais ce qu’il faisait là, c’était pire que tout. Je gémis mais d’un gémissement de tristesse. J’pleurnichais un p’tit peu mais ça s’entendait pas beaucoup à cause que ma voix sifflante.

-L’a Aria… Il peut pas toucher à Aria. Il a pas le droit…

Ma voix passait à peine. C’était comme un p’tit jouet qui couine mais en fin de vie.

Mon regard était toujours dans le vide. Et entre dix volées de respiration, j’continuais à dire en boucle qu’il pouvait pas toucher à Aria. Elle était à moi…

J’voyais presque plus la pièce. Même ma voix qui, machinalement, répétait, dans un souffle, que j’voulais pas qu’il touche à Aria, j’l’entendais plus. J’suis entrain de mourir ?

Je gémis.

J’veux pas mourir.

Lyrics by Linkin Park from Numb

@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 827
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 32
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Breathless [PV Amon][TOKYO]   Jeu 10 Jan - 21:13



Breathless
ft. Howard Stone


Mon parton m’avait laissé partir pour Tokyo. Et j’en étais heureux, parce qu’il commençait à me bassiner avec son article sur la naissance de « Baby North »… Moi, je lui avais dit : tant que je n’avais pas de photo, ça ne servait à rien d’écrire un article. Et puis merde ! Le bébé venait juste de pointer le bout de son nez, si ça tombe, la jeune maman était encore à l’hôpital…

Laissez-les respirer, quoi… Un peu…

Bon, ça je ne l’avais pas dit tout haut, mais je n’en pensais pas moins. Et nous avions de très bon paparazzi, mais je voulais bien voir quel foutu suicidaire parmi eux oserait ne serait-ce que tenter d’entrer dans la section maternité de l’hôpital pendant qu’Hank North y trainait… Parce que je ne savais pas pourquoi, mais je l’imaginais pire qu’un dragon veillant sur sa femme et sa progéniture.

Enfin soit… Il avait eu l’air de pigé que L.A.People pouvait se permettre quelques semaines avant de sortir un premier cliché de Baby North… Si ça se trouvait, la famille North en enverrait peut-être un d’eux même, tiens ! Ne fusse que pour être tranquille.

J’étais donc arrivé à Tokyo et avait des passe-droits partout. Merci Timmy Evans pour ça ! Enfin, merci tant que je mettais ma liberté d’expression de côté, quoi. Parce que je savais que j’avais pas intérêt à écrire tout et n’importe quoi.

Comme par exemple… les raisons pour lesquelles c’était Ben Masters qui était en train de taper sur la batterie d’Howard pendant les essais de son entre le concert de BleedingHeart et celui de The Burning Fire. Et pourquoi c’était toujours lui qui était là quand le concert commença vraiment.

Mais à ma question : « Et Howard, il est où ? »… Mon ami Timmy avait répondu par quelques chose qui, en anglais dans le texte, devait vouloir dire : « Je n’en ai rien à branler d’où est Howard »… mais avec les chichis et la politesse british.

Donc… Moi, j’étais allé chercher après Howard. Parce que je ne l’avais pas encore vu depuis mon arrivée ici et pourtant j’avais gravité en permanence autour du groupe… J’avais laissé Timmy à son concert dont il ne restait de The Burning Fire que David McAvoy et m’était dirigé vers les loges, croisant Sydney Grey de L.A.ROCKS au passage mais trop préoccupé par le batteur, je ne l’avais même pas calculée.

Et j’avais eu du flair d’aller voir directement dans la loge de Stone parce qu’il était littéralement en train d’étouffer que je le trouvai. Je me précipitai à son chevet. Il était trempé de sueur, pâle et sa respiration s’entendait malgré que la musique allait assez fort pour emplir la pièce.

-Howard ! Howard, réponds-moi…

Je ne savais pas s’il marmonna quelque chose suite à ma demande ou s’il délirait à cause de la fièvre mais…

-Merde ! Putain, Howard !

Après l’accident de bagnole juste avant de partir, ça commençait à faire un peu beaucoup ! Et Timmy qui s’en foutait comme de sa première couche, nom de Dieu ! Il voulait quoi ? Faire comme Daniele avec The Army ?! Je savais qu’il l’avait mauvaise au sujet de Fireworks, mais il y avait des limites à la vengeance !

J’étais bien placé pour le savoir. Je les avais dépassées. Une fois. Et ça avait été la fois de trop.

Je me précipitai sur le téléphone qui était dans la loge et…

Putain… C’est quoi le numéro d’urgence dans ce foutu pays ?!

Heureusement, il y avait des panneaux un peu partout dans la salle avec des schémas de sécurité en cas d’incendie ou autre. Et HEUREUSEMENT, les chiffres, ça s’écrit pareil dans presque toutes les langues.

Je savais pas si j’appelai l’ambulance, les pompier ou quoi, mais je tapai le premier numéro qui me semblait être un numéro d’urgence et on me répondit… en charabia bien évidemment. J’expliquai alors le plus lentement et le plus posément possible en anglais qu’il fallait une ambulance au Shibuya Public Hall… Par miracle, on me comprit et me répondit en anglais à l’autre bout du fil.

Le temps qu’ils arrivent, je me précipitai à nouveau près d’Howard.

-T’es complètement déshydraté, mec !

Je pris une bouteille… Non, pas ça, Amon, c’est de la vodka… Je pris la première bouteille d’eau que je vis et mouillai comme je pouvais les lèvres d’Howard… J’avais peur de le faire boire vraiment et qu’il s’étouffe.

-Putain mais pourquoi tu t’es laissé aller comme ça ?!

@ Billy Lighter



I'm a nightmare, a disaster, That's what they always said ©️ Simple Plan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1868
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: Breathless [PV Amon][TOKYO]   Sam 12 Jan - 10:14



Breathless
ft. Amon SØrensen


-Howard ! Howard, réponds-moi…

Y’avait une voix que j’entendais. Ça venait de loin. J’savais pas qui s’était pourtant j’avais toujours les yeux ouverts. Mais j’voyais plus grand-chose. J’entendais plus grand-chose… Y’avait que la douleur que j’sentais vraiment bien.

J’avais froid… Sûrement parce que Roger à laisser la fenêtre ouverte… L’est con.

-Fenêtre…

J’disais ça mais sans souffle alors ça avait donné un drôle de truc pas compréhensible.

-Merde ! Putain, Howard !


Hein ? P’tain j’entends toujours Aria… Elle crie parce qu’elle a mal. Y’a un intrus qui tape dessus.

J’aime pas Ben Masters, c’est qu’un p’tit con.

J’ai mal, merde. Sait plus respirer.

L’homme devant moi disparut… J’crois que c’était Roger. Mais Roger est mort. Bah, non, l’est pas mort. Il te ferait pas chier s’il était mort.

J’respirais encore plus vite. J’allais crever… Nan, j’étais p’tètre déjà mort parce que j’voyais Roger. Même mort il m’ennuie.

Je gémis… J’voulais pas être mort, moi. S’il vous plait ! J’veux pas ! J’veux faire le concert… J’dois faire le concert…

J’sentis un truc froid et mouillé sur mes lèvres. Et ça fit vraiment du bien. Mais ça m’empêcher de respirer… J’respirais encore ?

Par reflexe, j’bus un p’tit coup. Tout petit. Ça fit du bien mais… Ça me fit tousser d’un coup. Je bougeai un peu. Mes yeux se calèrent sur le type. J’étais où encore ?

Je m’arrêtai de tousser reprenant difficilement mon souffle.

-Putain mais pourquoi tu t’es laissé aller comme ça ?!

-Roger… Pardon….

Je gémis. Je pleurnichais encore. J’délirais… J’savais pas ce qui arrivait. J’comprenais pas.

-Sais plus respirer.

Ma voix sifflait. Mais j’arrivais un peu à parler. J’savais pas si… Amon ? C’est Amon… Il est blond. Roger n’est pas blond, l’a les cheveux bruns froncé. Pas noir comme moi. Brun froncé. Mackenzie est blonde… Trois Stone différents.

J’entendis encore Aria. Je hais Ben Masters.

-L’a Aria… J’veux pas… Dis-lui d’arrêter…

Parce que j’souffrais de l’entendre crier comme ça. J’pleurnichais un peu plus.

J’respirais plus vite… Mais une quinte de toux me pris un traitre. J’arrivais plus à me reprendre. J’toussai en hoquetant entre les coups sans arriver à respirer une seule fois. J’arrivais plus à parler et quand j’arrêtai de tousser mes yeux se révulsèrent une fois mais sans que j’tombe dans les pommes. J’savais plus respirer mais j’résistais… J’pouvais pas laisser Hope… Puis… Peyton aussi…


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 827
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 32
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Breathless [PV Amon][TOKYO]   Dim 13 Jan - 21:28



Breathless
ft. Howard Stone


Howard était juste complètement en train de délirer… Enfin pour le peu de mots sans queue ni tête qu’il arriva à marmonner dans cet espèce de demi-sommeil fiévreux dans lequel il était plongé. Je compris deux noms, Roger et Aria, dans tout son charabia.

Aria c’était sa batterie. Il avait parfois du mal à retrouver les prénoms de ses petites amies, mais sa batterie, ça, y avait pas de problème. Et Roger, je savais que c’était le prénom de son frangin mort au Vietnam. Un frère que le batteur portait peut-être plus dans son cœur qu’il ne le laissait entendre. Mais quand bien même, ça n’avait aucun sens, ce qu’il racontait.

Mais ce qui me fendis le cœur, ce fut de le voir pleurnicher comme un môme tellement il souffrait. Je n’étais même pas sûr qu’il se rendait compte que c’était moi qui était là. Comment est-ce que Timmy avait pu laisser le musicien s’enfoncer comme ça ?!

J’essayai péniblement de faire boire Howard mais je faillis l’étouffer plus qu’autre chose. Heureusement, je finis par entendre du mouvement par la porte de la loge que j’avais laissée ouverte. Dans un charabia pas possible, évidemment… Jusqu’à ce qu’ils pigent que personne ici ne parlait leur foutue langue parce que la majorité du staff était américain.

Ils passèrent à l’anglais et je compris que c’était les services de secours qui étaient là. Alors je laissai deux seconde Howard pour sortir de la loge et leur faire signe de venir, que c’était ici qu’on avait besoin de leur aide et recta ! Evans avait déjà suffisamment laissé aller les choses comme ça ! Et si tout ça n’était rien qu’à cause d’un foutu single sorti dans la mauvaise maison de disque, bien que j’aimais beaucoup Timmy, il allait m’entendre.

Je donnais les premières informations aux ambulanciers, bien qu’en matière d’information, je n’avais pas grand-chose. En s’affairant autour de lui, ils remarquèrent son doigt bleu et gonflé… Dans les premières choses qu’ils firent, ils le branchèrent à une perfusion, probablement un antibiotique ou un truc pour l’hydrater. Ils ne m’expliquèrent pas vraiment mais au final, il y en eut quand même un pour me demander si j’accompagnais Howard à l’hôpital.

Je passai une main dans mes cheveux, me demandant si ça valait la peine de prévenir Timmy en plein concert ou si je partais en urgence avec le batteur et que j’avisais après… Au final, j’optai pour la seconde solution.

-Je monte avec lui. Je suis un ami à lui.

Et j’étais probablement le seul ici qui en avait quelque chose à foutre. McAvoy étant actuellement sur scène et n’ayant pas vraiment d’autre choix que d’y rester. Bien que lui aussi aurait pu faire un peu attention à l’état d’Howard, nom de Dieu ! Ils jouaient ensemble, oui ou merde ?! Et Mclagan ?! Je savais bien qu’ils étaient en froid, j’étais journaliste people ! Mais de là à le laisser crever !

On embarqua dans l’ambulance. Une fois à l’hôpital, je dus attendre que le batteur soit pris en charge, qu’on l’examine et qu’on lui prodigue les soins nécessaires avant d’être autorisé à entre dans sa chambres. Les japonais étaient peut-être minuscules par rapport à moi, mais ils avaient le bénéfice du nombre et question organisation, tout me semblé cadré au millimètre.

Finalement, je pus m’installer au chevet d’Howard et on m’expliqua qu’il l’avait échappé belle en gros. Ils l’avaient bardé d’antibiotiques et il était couvert de linges humides destinés à lui faire baisser la fièvre pour éviter qu’il ne convulse. Il était tiré d’affaire et le reste n’était que question de patience et de repos. Mais le seuil critique était passé à condition qu’on continue à le prendre en charge et à s’en occuper convenablement.

Bon… Donc là, j’avais plus qu’à attendre qu’il se réveille pour lui expliquer ce qui s’était passé et qu’il ne se retrouve pas tout seul comme un con à se demander ce qu’il foutait là. Et tous les magazines pour patienter étaient en japs… génial…

@ Billy Lighter



I'm a nightmare, a disaster, That's what they always said ©️ Simple Plan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1868
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: Breathless [PV Amon][TOKYO]   Lun 14 Jan - 10:57



Breathless
ft. Amon SØrensen


J’avais plus d’air du tout et j’voyais plus Amon… J’entendais plus qu’Aria qui souffrait. A moins que c’était moi qui souffrait… J’savais plus trop. J’sombrais de plus en plus. J’tendis vaguement la main vers la p’tite table vers mon carnet. J’savais pas pourquoi… Un genre de réflexe… Un sentiment profond qui bougeait mon bras avant qu’un tas de gens ne s’affaire autour de moi, ne me déplace. J’me sentais bouger dans tous les sens. J’comprenais rien de ce qu’il se passait… Rien du tout…

Amon t’es où ?

Et Roger, l’es où ?

Aria va bien ?

J’veux Peyton…

Y’avait une femme qui me parlait mais j’comprenais pas. Elle avait un drôle d’accent et j’comprenais rien… Elle parlait pas Eastsidien… C’était qui d’ailleurs, cette fille ?

A un moment, j’crois que j’sentis plus rien du tout… J’avais plus mal à la poitrine. Tout était un peu plus léger… Et puis… Plus rien…

***


Y’a trop de lumière… J’aimais pas quand il y avait trop de lumière.

J’ouvris doucement les yeux. Trop doucement parce que la lumière m’éblouissait. Je gémis et toussai un peu. J’avais mal à la tête… C’était la faute de la lumière.

Plus j’ouvrais les yeux plus les trucs autour de moi prenait du sens. J’me rappelais que j’étais dans ma loge… Mais le décor de ma loge avait quand même vachement changé.

P’tain, il s’est passé quoi ?

Je gémis encore jusqu’à arriver à bien distinguer les traits de l’homme qui était assis près de moi.

-Amon ?


C’était Amon… L’était là… Mais moi, j’étais où ? Je toussai un peu. Ah ouais, le rhume… Mes yeux s’ouvrirent complètement et la première chose que j’remarquai c’était que mon bandage de fortune était redevenu un énorme plâtre pas pratique. J’fis une moue triste. Qu’est-ce qu’il s’était passé ?

Je respirai un bon coup. Très bon coup. Ça faisait longtemps que j’avais plus su respirer comme ça… Mais en respirant, j’sentis un truc désagréable dans mon nez… Avant de remarquer doucement que j’avais un tube qui partait de mon nez jusqu’à un truc que j’arrivais pas à déterminé ce que c’était.

Ah nan !!!!!

-P’tain, j’suis où ? J’suis quand même pas à l’hôpital… ? J’peux pas !

J’pris un air pas rassuré. Ma voix était trainante et faible mais j’étais un peu affolé. J’regardais vers Amon. J’comprenais pas ce qui arrivait.

-P’tain, s’est passé quoi ? Le concert…


J’devais faire un concert.

-P’tain, le concert !

J’tentais de me relever mais c’était trop dur… J’étais un peu groogy… Et puis j’étais relié à un tas de truc. Mon regard était triste… J’voulais faire ce foutu concert. J’devais le faire… Sinon, Ben Masters allait prendre ma place.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 827
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 32
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Breathless [PV Amon][TOKYO]   Mar 15 Jan - 20:45



Breathless
ft. Howard Stone


Alors, du coup, ben je regardais les images de ces foutus magazines… Puisque je ne comprenais rien à ce qui était écrit dessus. Seulement, ce n’était pas comme regarder un L.A.People auquel j’aurais rien compris parce que je ne connaissais aucune tronche qu’il y avait là-dedans. Et sincèrement… je faisais même pas la différence entre deux têtes de japonais… Même s’ils étaient bien gentil et très serviables… J’eus de quoi boire et tout…

Bref… Deux heures que ça dura avant qu’Howard ne montre un signe de vie en gémissant puis en m’appelant. Je balançai le magazine pour me jeter un peu sur lui parce que son premier réflexe, forcément, était de toucher aux tuyaux qui lui ressortaient de presque partout.

-Howard… Je suis là… Doucement…

Je posai une main sur son bras et essayai de faire en sorte qu’il ne bouge pas de trop mais il était complètement désorienté. Cela dit, il se rendit vitre compte en paniquant qu’il était à l’hôpital et affirma d’une voix rauque qu’il ne pouvait pas.

-T’as pas vraiment eu le choix… T’avais qu’à te faire soigner convenablement, Howard…

Je le fis se recoucher pour lui expliquer calmement ce qui s’était passé.

-Tu étais déshydraté et tu as laissé s’aggraver une pneumonie, si j’ai bien compris… Entre ça et l’accident de bagnole, Howard, si ce n’est pas à l’hôpital que tu cherchais à te retrouver, c’était où ? Au cimetière ?

Howard était pas suicidaire… Pas consciemment en tout cas… Je soupirai en voyant les efforts surhumains qu’il faisait sans arriver à se lever d’un centimètre.

-Le concert a commencé et est même probablement terminé à l’heure qu’il est…

La tête d’Howard me fendait le cœur… Toute la situation me foutait en rogne et je ne savais même pas si je devais en vouloir à Howard pour s’être laissé dépérir ou à Timmy pour ne pas avoir aidé, voire même avoir empiré les choses. Parce que je savais à quel point l’Anglais pouvait être un manipulateur.

Je me laissai retomber dans le fauteuil que j’occupais depuis le départ…

-Pourquoi tu ne t’es pas soigné, hein ?! Et tu vas en casser encore combien des foutues bagnoles avant de te tuer pour de bon ?

Je le regardai, plus perplexe que fâché, même si j’avais eu sincèrement peur pour lui.

-Je peux savoir ce que c’est que tout ce bordel ?

@ Billy Lighter



I'm a nightmare, a disaster, That's what they always said ©️ Simple Plan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1868
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: Breathless [PV Amon][TOKYO]   Mer 16 Jan - 22:06



Breathless
ft. Amon SØrensen


Amon était là… J’crois que c’était la seule chose que j’connaissais dans cet endroit. Et j’compris p’tit à p’tit que j’étais à l’hôpital.

Et quand j’m’en rendis vraiment compte, ça m’affola un p’tit peu parce que j’pouvais pas aller à l’hôpital. Il allait dire quoi, Jack ? Ça allait se savoir même si Amon disait rien… Y’aura plein d’autres journalistes qui le sauront.

J’voulais bouger mais Amon posa sa main sur moi pour me calmer un p’tit peu. T’façon, j’arrivais presque pas à bouger. Et ça me rendait encore plus triste. J’avais encore mal à la poitrine quand j’respirais. Mais j’respirais alors j’imagine que c’était déjà bien…

Amon déclara que j’avais pas eu d’autre choix que d’être ici et que j’aurais dû me soigner convenablement. J’fis une moue triste. J’avais essayé de le faire mais j’encaissais pas les antibiotiques. C’est pas ma faute. J’aurais voulu le dire mais Amon aurait trouvé un autre truc à redire alors j’dis rien. J’fis juste une moue triste en baissant les yeux.

Et Amon m’expliqua ce qu’il s’était passé. C’est la pneumonie qui m’avait amené ici. J’me rappelais que j’savais plus respirer. Rien que de m’en rappeler me fit prendre une grande respiration par le nez parce que y repenser me faisait manquer d’air. Mais Amon parla pas que de ça. Il parla aussi de l’accident de bagnole. J’avais lu son article… J’avais l’impression, parfois, qu’Amon jouait au Roger à travers ses articles. Quand il se demanda si c’était au cimetière que j’voulais me retrouver, j’fis la moue.

-Nan… Là non plus j’peux pas finir…


J’aurais jamais cru que la seule condition de Jack serait si dure à tenir… J’ai même pas tenu un mois… C’était naze. Pourtant, j’tenais à Fireworks.

J’toussai encore un p’tit peu avant de paraitre sincèrement triste quand Amon déclara que le concert devait être fini. P’tain ! Je passai une main molle sur mes yeux.

-P’tain… C’est pas vrai…

Et s’il avait eu lieu, ça voulait dire que Ben Masters m’avait remplacé. En fait tout ce que j’voulais éviter était arrivé. Ça fit mal… Plus mal que de se faire plaquer.

Je soupirai et ça siffla un p’tit peu. L’impression de plus avoir mal se dissipait peu à peu à mesure où j’émergeais.

Mes yeux étaient baissés alors qu’Amon me posa un tas de questions. Il comprenait pas pourquoi j’avais laissé les choses aller. Il comprenait pas pourquoi j’finissais toujours dans le décor. Je tournai ma tête vers lui.

-J’me suis soigné… J’suis allé chez le médecin quand on était encore à L.A…. M’a donné des antibiotiques mais quand je les prenais, je gerbais juste après.

Bon, j’aurais dû retourner chez le médecin mais j’savais que si j’faisais ça, il y aurait eu des chances que je me retrouve à l’hôpital.

-J’savais que si j’en parlais au médecin, il allait m’envoyer à l’hosto…

Parce que c’était pas la première fois que ça m’arrivait ce genre de truc…

-Et j’pouvais pas aller à l’hosto parce que…

J’lui dis ? L’est journaliste people… Pire encore, c’est le meilleur ami de Timmy. Mais Amon savait garder des secrets… L’avait gardé le secret pour la bagnole de Reed et pour plein d’autres trucs, alors…

-Parce que j’ai un deal avec Perry. Il veut bien être le manager permanent de Fireworks si j’me retrouve pas à l’hôpital, en prison ou au cimetière.

J’fis une moue triste. Mes lèvres tremblaient un peu et j’me les mordis pour que ça tremble plus. La fièvre et le reste m’avait vidé alors j’me sentais un p’tit peu faible dans tous les sens du terme.

-C’est raté… Et j’savais j’aurais jamais dû venir en Asie mais… Y’avait Ben Masters. Timmy m’a menacé de me remplacer… L’a pas aimé que j’flirte avec BSC. J’croyais que c’était des menaces en l’air mais j’ai vu Masters à l’hôtel…


Tout dire, ça faisait du bien… Mais en même temps, j’avais quand même tout foiré… Sauf pour l’accident de bagnole. Ça c’était autre chose.

-Et pour l’accident de bagnole, c’est pas ma faute… Un enfoiré a coupé mon câble de frein…

J’savais même pas qui… Mais je m’en fichais un p’tit peu pour le moment.

J’passai mon bras sur mes yeux rien que faire ça, ça me coûtait plein d’énergie. Je gémis reniflant une fois alors que je chialais même pas encore même si mes lèvres tremblaient.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 827
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 32
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Breathless [PV Amon][TOKYO]   Sam 19 Jan - 10:12



Breathless
ft. Howard Stone


Howard me faisait pitié. Comment est-ce qu’il avait pu se laisser dépérir à ce point ? Encore un peu et ce n’était pas à l’hôpital qu’il finissait mais à la morgue ! Quand je lui fis la remarque, encaissant toutes ses expressions tristes et ses airs innocents, Howard affirma que là non plus, il ne pouvait pas se retrouver. Et là, je compris qu’il y avait un truc sous-jacent à toute cette histoire.

Quant au concert, et bien il était terminé, comme je l’annonçai au batteur. Timmy avait tout prévu, dont un remplaçant. Manœuvre plus qu’intelligente s’il en était étant donné que l’état d’Howard se voyait. Mais plutôt que de se contenter de faire en sorte que le concert ait bien lieu, avec ou sans Howard, il aurait dû aussi l’envoyer de force se faire soigner ! Parce que si cette négligence ne résultait que du fait qu’Howard avait trompé MTI avec BSC, c’était quand même déconner !

Howard, de son côté, avait simplement arrêté le traitement que lui avait prescrit son médecin parce qu’il les gerbait. Je soupirai, passant ma main sur mon visage. Je pouvais comprendre, mais alors il aurait dû se rendre chez son médecin et demander un autre traitement… Mais Howard anticipa cette remarque en disant que son médecin l’aurait envoyé à l’hôpital.

Ce qui nous ramenait à son histoire de « je peux pas aller à l’hôpital »…

Mais je n’eus pas à tirer les vers du nez du batteur qui se lança dans une sorte de confession en disant que Jack Perry, le manager qui…

Mes yeux s’écarquillèrent, et je restai bouche bée. Pas tant par le teneur du deal en soit… Enfin si, intrinsèquement…

-Que… Quoi ?!

Fireworks, un groupe permanent ?! Pas un one shot ?! Je me tortillai un peu dans mon fauteuil… encore un peu et un filet de long gémissement d’excitation contenue serait sorti du fond de ma gorge.

-Putain… C’est… Je ne sais pas si c’est débile ou totalement génial.

C’était toujours un peu le problème avec Howard… Il arrivait à faire flirter génie et débilité profonde. Artistiquement, avoir Fireworks comme groupe dans le paysage musical de L.A. serait merveilleux. Niveau business… Cette histoire n’allait vraiment pas plaire à mon ami anglais.

-Timmy est au courant de ça ?

Ça expliquerait pourquoi il avait laissé Howard crever dans son coin… Le batteur allait mourir dans une guerre pour savoir qui de lui ou de Timmy était le plus indispensable de l’histoire…

Je soupirai encore, frottant mes yeux…

-Et t’as pris le deal de Perry au sens littéral, imbécile… Je suis sûr que ce qu’il a seulement voulu dire, c’est que tu devais prendre soin de toi et ne rien faire qui puisse foutre le projet Fireworks à l’eau… De fait, t’aurais jamais dû venir en Asie… Mieux : tu aurais dû te soigner correctement avant et on ne serait pas en train de parler de ça à l’heure actuelle. Et Ben Masters serait en train de se bouffer les doigts de frustration.

Mais je lui en voulais aussi pour ce putain d’accident de bagnole qu’il avait fait juste avant de partir. J’aurais clairement misé, encore une fois, sur l’alcoolisme manifeste du batteur. Mais Howard avait une toute autre raison qui me laissa encore une fois la bouche ouverte. J’allais finir par avaler des mouches, à ce rythme-là.

-Tu déconnes ?! Howard ! T’as mis les flics sur le coup au moins ?! C’est à cause de tes dettes ?! Tu as une idée de qui peut t’en vouloir à ce point ?

A faisait peut-être un peu beaucoup de question pour un pauvre type allongé sur un lit d’hôpital avec les poumons encombrés, des tuyaux dans le nez et une perfusion d’antibiotique et d’antidouleurs dans le bras…

Mais la situation était encore bien plus grave qu’elle n’y paraissait.

@ Billy Lighter



I'm a nightmare, a disaster, That's what they always said ©️ Simple Plan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Howard Stone


Messages : 1868
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


MessageSujet: Re: Breathless [PV Amon][TOKYO]   Dim 20 Jan - 10:04



Breathless
ft. Amon SØrensen


J’avais besoin de tout dire… Et Amon était le seul type que j’connaissais dans ce foutu hôpital. Alors, j’lui expliquai pour Fireworks et Perry. J’lui expliquai pour le deal que j’avais avec le manager de BSC. Et rien que dire tout ça me rappelait à quel point j’avais merdé. Ce qui ne manqua pas de presque me faire chialer. Pourtant, j’étais pas du genre à chialer… Mais j’étais mort crevé.

Amon fit une drôle de tête à mes révélations. Et il trouva mon idée à la fois débile et géniale… En fait, c’était même pas mon idée mais celle de Reed. Moi, j’avais fait qu’accepter en grappillant des pourcentages. Du coup, j’savais très bien comment prendre cette réflexion. Parce que la part de débilité dans la chose, c’était que j’étais chez MTI à la base. C’était pas l’idée de Reed en soi…

-Que ça soit débile ou pas, c’est ce que je voulais…

Ça j’pouvais pas le nier… Et pour Timmy… Ben Timmy était pas au courant sinon j’étais sûr qu’il m’aurait viré avant même de partir en Asie. J’baissai les yeux mordillant toujours mes lèvres tremblantes. J’hochai négativement de la tête.

-Bien sûr que non… Il est déjà pas content pour le single… Il va me tuer si j’lui dis que mon second groupe est permanent.

Et j’tenais autant à Fireworks qu’à ma place au sein de The Burning Fire. Mais là, allongé sur ce foutu lit d’hôpital à des milliers de kilomètres de L.A., j’avais l’impression que j’allais perdre les deux. Fireworks parce que j’avais pas rempli le deal et The Burning Fire parce que Masters allait prendre ma place même s’il était bien moins bon que moi.

J’crois que j’désespérais Amon. Non, je le désespérais vraiment. J’savais reconnaitre quand je désespérais le Danois. Je le connaissais depuis assez longtemps pour ça. Et quand il m’expliqua que Perry m’avait dit ça justement pour que je prenne soin de moi, j’fis une moue triste. Ouais, mais il me l’avait pas forcément dit comme ça… Amon disait que si je m’étais soigné correctement, Masters aurait mangé sa frustration. Moi, j’en étais pas certain…

-Me soigner correctement impliquait que j’vienne pas en Asie, Amon… Le médecin me l’a dit… Y’avait qu’en venant ici que j’pouvais empêcher Masters de me piquer ma place. Et pour Jack… Ouais, t’as p’tètre raison…

Ma voix recommençais à partir de temps en temps alors j’toussai un coup pour qu’elle revienne.

Amon causa alors de l’accident de voiture pour lequel, cette fois, je n’y pouvais rien. La tête d’Amon me fit hausser les épaules. Qu’on essaye de m’assassiner m’avait choqué quand j’l’avais appris avant que je ne rationnalise et que j’me remémore tous les gens à qui j’devais de l’argent. Et le Danois balança ses questions. Je pris une grande inspiration avant de soupirer tout l’air que j’venais de prendre fermant les yeux au passage devant tant de questions. J’étais fatigué…

Je rouvris les yeux pour regarder Amon.

-Mettre les flics sur le coup… Non… J’me voyais mal leur faire la liste des gens à qui j’dois de l’argent pour des paris illégaux et de la drogue. Et ouais, c’est sûrement à cause de mes dettes… Mais j’saurais même pas te lancer un nom parce qu’il y en a trop… Et…

Ma voix se cassa alors que j’fermai les yeux pour empêcher mes larmes de couler. J’me rendais compte que j’étais en train de tout perdre. Y’a tout qui m’échappait complètement et la douleur qui revenait un p’tit peu aidait pas vraiment à relativiser. Puis… J’étais sobre… Les ennuis, ils semblaient vraiment horrible sobre. Je passai ma main sur mes yeux me doigts se mouillant légèrement de larmes. Perry, Timmy, Masters…

Masters…

J’crois que c’était pire que tous ces gens qui voulaient me tuer pour des dettes parce que… Parce que j’étais sûr qu’il avait touché à ma batterie. Et c’est ça qui me vint en tête là, maintenant, tout de suite… Juste ça… Je reniflai levant mon regard mouillé et rouge sur Amon.

-P’tain, Amon… Dis-moi que Masters avait pas ma batterie. L’avait pas, hein ? C’était qu’un délire… L’avait la sienne, hein ?

Parce que j’l’avais entendu. J’avais entendu Aria.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Breathless [PV Amon][TOKYO]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Breathless [PV Amon][TOKYO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (Galerie Amon Barad) Osgiliath // Mordor
» Amon, l'Elfe insignifiant [Rôdeur, Mendiant]
» 01.03/11.C.[Tokyo] Au croisement de la lumière et des ténèbres.
» [UploadHero] Trente secondes sur Tokyo [DVDRiP]
» [wip]scene a amon hen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Tournées :: Dynamite Tour 1983-