AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Amazon Music HD offert pendant 3 mois
Voir le deal

Partagez
 

 Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hank North
Hank North


Messages : 3007
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE]   Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeMer 6 Fév - 21:49



Dodgers' Day
ft. Bailey North & Howard Stone


-Allez allez allez ALLEZ NOM DE DIEU ! PUTAIN MAIS TU VAS COURIR OUI OU MERDE ?!

On avait fini de souper, Hope venait de prendre son dernier biberon naturel (entendre par là les délicieux petits seins de mon épouse) avant d’aller, théoriquement, dormir, et de passer à ses biberons rempli du lait de Bailey qui s’était traite tout seule comme une grande parce qu’il était hors de question que j’accepte de la regarder utiliser cet engin de torture qu’on avait acheté.

Hope était sensée aller dormir, donc… Mouais… Ben non, je préférais qu’elle reste avec moi. On était pas bien là ? Dans mon fauteuil, la petite sur mon ventre, emmitouflée confortablement dans mon maillot des Dodgers de L.A. ?

Je sursautai et passai mes deux mains dans mes cheveux, les ramenant vers l’arrière, complètement crispé dans mon fauteuil. Je regardai l’écran de la télé, les yeux ronds. Hope me regardait, allongée son ventre contre le mien, avec des yeux tout aussi ronds. Mais elle ne hurlait pas… Non, elle ne hurlait pas parce qu’elle était en train de prendre des cours sur comment on faisait pour hurler bien convenablement.

-Non mais qu’est-ce qu’il rate !

Pas qu’on avait été éliminés le dernier jour des playoffs la saison passée et que j’avais pas envie que ça recommence, mais c’était tout comme !

Du coup, j’étais mort de stress !

TOUT ÇA POUR DU PUTAIN DE BASEBALL !!

Pour me donner du courage, je penchai la tête vers l’avant et embrassai le front qui sentait le bébé de ma fille, une main posée sur ses fesses langées pour ne pas qu’elle glisse quand j’étais pris de spasmes dus à l’effervescence de ce match de…

-MEEEEERDE !

Je pris une canette de bière vide et la balançai sur la télé. Et qui sortit de derrière le meuble de la télé, je vous le donne en mille ?

Monsieur Whisky, bien sûr !

-MON AMOUR ! Ta créature de l’Enfer se balade encore n’importe où !

J’avais dit ça en pointant le monstre blanc du doigt avant de m’adresser à Hope.

-Ce petit enfoiré t’approche, je le tue. Pour de bon, cette fois-ci.

Je posai ma bouche sur le front de la petite et continuai à regarder l’écran d’un air on ne pouvait plus grincheux.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd


Dernière édition par Hank North le Dim 10 Mar - 13:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bailey North
Bailey North


Messages : 3812
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 25
Localisation : À la maison avec Hank et Hope

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE]   Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 7 Fév - 4:25



Dodger’s Day
ft. Howard & Hank






Que Dieu bénisse la femme qui a pensé à inventer un le tire-lait ! Ma liberté chèrement acquise au bout d’une bombe à mamelon qui me permet de faire des réserves de lait pour Hope pendant la journée et donc, m’offre des heures supplémentaires de sommeil chaque nuit ! Et une Bailey qui récupère veut aussi dire une Bailey qui commence à reprendre goût à certaine chose…

Hank semble y trouver son compte là dedans puisqu’il peut nourrir notre fille la nuit. Il ne le dira peut-être pas comme ça mais je crois qu’il apprécie ces moments père-fille  pendant lesquels ils ne sont que tous deux. Et Hope aussi s’y fait à cette façon de faire. Elle dort un peu mieux et un peu plus longtemps.

Donc au final, nous y gagnons tous les trois là dedans.

Ce soir, pendant que Hank et petite Howard s’étaient installés devant le match des Dodgers, Je suis installée à la cuisine et je dessine. Hank m’a offert des pastels vraiment fun à utiliser et je m’amuse à faire un mélange entre les pastels et les crayons que m’a offert Robin, dans mes nouveaux cahiers à dessins.  Je laisse aller mon imagination, ce que je dessine est plutôt dans l’abstrait.

De temps en temps, je relève la tête quand j’entends Hank gueuler contre son équipe, soit pour les encourager ou soit parce qu’ils ont foirés un truc.  Il va faire de notre fille une amatrice de sport s’il continu de la prendre avec lui chaque fois qu’il y a un match à la télé !

Je secoue la tête en rigolant parce qu’Hank me cri comme quoi mon adorable furet tourne autour de sa précieuse télévision.  Je repousse mes cahiers et je vais me laver les mains avant de me rendre au salon pour voir premièrement, la scène ma plus magnifique qui soit : Hope le regard fixé sur son père comme s’il était Dieu en personne puis plus loin, Monsieur Whisky qui roule sur lui-même en essayant d’attraper sa propre queue.

- Ben c’est ce qui arrive quand on le laisse trop longtemps dans sa cage. Il a besoin de courir mais tu ne veux pas qu’il soit en liberté quand Hope est dans  son berceau au salon, tu ne veux pas qu’il soit en liberté quand je l’allaite, tu ne veux pas non plus quand on dort…

Je m’approche de mon  furet  et me penche pour le prendre mais il se faufile entre mes jambes avant que j’ai pu l’attraper et se sauve vers la cuisine. Je pousse un soupire désapprobateur. Il est évident que mon petit compagnon à quatre pattes a peur de se faire remettre en cage si je le prends.

- Tu as mini Howard dans les bras et Whisky à peur de toi, impossible qu’il s’approche, alors pourquoi tu râle ?

C’est maintenant sur Hank que je me penche d’abord pour l’embrasser lui puis sur notre fille pour  l’embrasser elle sur la tête puis, je plisse du nez et me relève. Il semble que quelqu’un vient de ‘’digérer’’ son repas.

- Il reste combien de temps à  cette manche ?

Question de savoir si la couche va tenir bon où si notre fille va nous refaire le coup de déborder de partout comme hier matin. On a dû s'y mettre à deux et utiliser un nombres incalculables de lingettes avant que, désespéré, on ne songe à utiliser le boyeau d'arrosage pour la nettoyer.

Mais comment un être aussi mignon et aussi petit peu faire des choses aussi horribles et odorantes que ça ? Comment ?!

Je sais que c’est qu’une question de seconde avant qu’Hank ne se rende compte de l’infâme cadeau que vient de lui offrir Hope, sans jamais le lâcher de ses petits yeux admiratifs. J’en pleurerais de rire si je ne voulais pas me soustraire à cette corvée odorante.

Et je crois que ça fait tilt dans sa tête au même moment où on sonne à la porte et que je m’enfuie pour répondre en rigolant.

- SAUVÉE PAR LE GONG ! , dis-je en ouvrant la porte puis je cris de surprise et de bonheur avant de sauter dans les bras de Grand Howard qui, on peut le dire, tombe pile poil au bon moment ! La surprise !! Je ne m’y attendais pas !!  Entre, viens !

Je l’entraîne avec moi,  ne lui laissant presque pas le temps de fouler le sol, tellement je suis contente de le voir et que j’ai hâte de voir la tête de Hank quand il verra qu’Howard est de retour !

- Mon amour, regarde qui est-ce que l’Asie nous retourne !  



@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 3073
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec Peyton et David

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE]   Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeVen 8 Fév - 10:56



Dodgers' Day
ft. Hank North & Bailey North


J’venais de sortir de l’hôpital. C’était vraiment pas trop tôt… J’commençais à vraiment en avoir marre. Le médecin m’avait dit que j’étais plus malade mais que j’devais aller voir le pneumologue tous les X temps pour voir l’évolution de la guérison de mes poumons. M’avait encore dit que j’devais vraiment ne plus fumer et éviter l’alcool au maximum. L’avait répété au moins six fois. Moi, j’avais dit que c’était promis et j’étais parti sans demander mon reste après avoir reçu mon autorisation de sortie.

J’ai dû appeler un taxi pour rentrer chez moi. Bah ouais, ma Mustang était morte et j’avais pas d’autre caisse. Et c’est vraiment déprimé que je rentrai chez moi à l’arrière d’un moche taxi. J’étais pas vraiment déprimé à cause du taxi mais bien à cause du coup de fil que j’avais passé à Peyton. Depuis ce moment-là, j’crois que j’avais plus souri une seule fois… Normalement, dans d’autres circonstances, j’aurais déjà filé à l’hôtel pour aller la voir… Mais maintenant, j’me sentais super seul.

Et ça c’est pas vraiment améliorer quand j’suis rentré chez moi. La villa était vide et résonnait. David et Kenzie étaient encore en tournée alors y’avait strictement personne ici. Je me rendis dans mon salon pour y prendre une bouteille de vodka. J’me servis un verre et le bus très vite… P’tain ça faisait du bien. Je sentis mon corps se détendre directement alors que les quelques p’tits symptômes du manque disparurent d’un seul coup. Je m’en servis un autre et encore un autre jusqu’à-ce que je sente que j’allais déjà un p’tit peu mieux… Même si ça semblait pas vraiment réparer mon cœur.

J’soupirai… J’en avais déjà marre d’être seul ici. Fallait absolument que je sorte… Si j’pensais pouvoir aller au studio, j’remarquai qu’il était p’tètre un peu tard pour ça. J’avais un p’tit peu perdu la notion du temps avec le décalage horaire et mon séjour dans deux hôpitaux différents.

Puis, la meilleure des idées me vint en tête. J’vais aller voir la p’tite Hope. J’avais pas encore eu l’occasion de la voir et, vu l’heure, Hank et Bailey devaient être chez eux.

J’appelai à nouveau un taxi et bus un autre verre en l’attendant, après quoi j’embarquai direction la villa North. Le taximan me débarqua devant l’entrée et je ne tardai pas à sonner à la porte. J’avais la photo de la p’tite Hope dans mon portefeuille mais j’étais sûr qu’elle ressemblait plus vraiment à ça…

La porte s’ouvrit sur Bailey et j’lui souris. Elle sauta dans mes bras et je l’enlaçai. L’était contente de me voir et ça faisait plaisir après les jours que j’avais vécu.

Elle me laissa pas le temps de vraiment parler et m’emmena dans le salon où y’avait Hank devant un match de baseball et un tout p’tit bébé dans ses bras.

-Salut Hank !

Mon visage s’illumina et je m’approchai d’Hank et de la p’tite.

-Oh, l’est vraiment toute p’tite.

Je passai mon doigt sur sa joue et elle me regarda avec ses grands yeux de bébé.

-L’est vraiment jolie…

Mais elle pue aussi. Alors j’me reculais un peu. J’savais pas que ça puait tant un bébé.

-J’croyais que je la verrais jamais… J’suis content de pouvoir la voir.

Mais j’allais p’tètre pas la prendre… Déjà parce que j’aurais peur de la casser tellement elle est toute p’tite mais aussi parce qu’elle puait vraiment beaucoup.

@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 3007
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE]   Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeDim 10 Fév - 10:42



Dodgers' Day
ft. Bailey North & Howard Stone


Bailey émergea de la cuisine dans laquelle elle dessinait pour venir récupérer son monstre. Les yeux rivés sur l’écran, les sourcils froncés, entre les Dodgers qui allaient encore se faire battre s’ils ne se réveillaient pas et Whisky qui me tournait autour, ainsi qu’autour de la télé, je n’avais même pas encore remarqué que je baignais littéralement dans un nuage puant créé non pas par le furet mais pas ma précieuse petite fille adorée.

Bailey protesta, prenant la défense de l’odieux animal qui courait après sa propre queue comme l’imbécile qu’il était, en disant que c’était parce qu’on ne le laissait pas assez courir hors de sa cage. Je n’en avais rien à foutre, je ne supportais de le voir que lorsqu’il était derrière les barreaux et encore, avec une couverture sur la cage, c’était encore mieux.

J’avais jamais aimé les animaux, après tout… Et depuis que Hope était née, j’en faisais une véritable paranoïa.

Bailey me demanda pourquoi je râlais et je grommelai :

-Parce que les Dodgers dorment comme des enfoirés et que ton furet pue la mort.

Non, ce n’était pas le furet, en fait, mais j’avais pas encore réalisé. Bailey demanda combien de temps il restait. Je marmonnai, la bouche à nouveau contre le front d’Hope après avoir embrassé Bailey, les yeux toujours sur l’écran.

-11 minutes.

Et ce fut là, alors que je jetai un bref regard à Bailey, que ça fit tilt dans ma tête. L’odeur ne venait pas du furet, mais de notre fille. ET MERDE !

Et la sonnette retentit dans la villa. Je soulevai Hope de mon ventre, prêt à la jeter à mon épouse pour aller ouvrir mais elle se précipita avant que j’ai pu me lever, me laissant avec une Hope arborant un sourire fier, surélevé au-dessus de moi. Je croisai son regard et fis la grimace.

-T’es vraiment pas cool.

Les deux femmes de ma vie étaient pas cool avec moi… J’avais besoin de renfort. Et je souris largement en voyant Bailey revenir accompagnée du parrain d’Hope ! Sauvé !

J’avais toujours le bébé soulevé au-dessus de moi parce que l’expérience d’hier me faisait peur. D’ailleurs, je la déballai de ma vareuse de Dodgers pour ne pas qu’elle subisse l’Apocalypse si jamais il y avait débordement.

-Howard ! Content de te voir, vieux ! T’as bien fait de revenir, on est jamais mieux qu’à la maison.

Je savais qu’il avait morflé en Asie et qu’il s’était retrouvé à l’hôpital. C’était écrit dans Guitar&Pen et je m’étais inquiété, bien que les nouvelles ne soient au final pas si alarmantes. Mais j’étais content de le voir debout sur ses jambes bien que surpris quand même de le voir à L.A. alors que la tournée asiatique n’était pas terminée.

Howard s’approcha, s’accroupit à côté du fauteuil et déclara qu’elle était toute petite. C’était vrai, mais j’étais pas sûr que ce qu’il y avait dans son lange était si petit que ça. Je souris alors qu’il affirma qu’elle était toute jolie.

-Qu’est-ce que tu crois ? On a bien fait ça et elle a de qui tenir.

Je la tendis vers le batteur qui s’était reculé un peu. Mais il fallait que je refile cette grenade odorante à quelqu’un, absolument. Et comme Howard disait qu’il avait eu si peur de jamais la voir…

-Pourquoi tu l’aurais jamais vue… ? T’allais quand même pas mourir d’un rhume, Howard…

Je rapprochai encore un peu plus le bébé de lui, qu’il comprenne que je voulais qu’il la prenne.

-Tiens… Hope, je te présente ton parrain, Howard. Faites connaissance, j’ai besoin de mes deux mains pour nous ouvrir des bières.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Bailey North
Bailey North


Messages : 3812
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 25
Localisation : À la maison avec Hank et Hope

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE]   Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeDim 10 Fév - 17:47



Dodger’s Day
ft. Howard & Hank







Je dois me rendre à l’évidence que Hank est un père hyper protecteur et qu’il ne laissera jamais rien ni personne  faire du mal à Hope.  Même pas un tout petit et inoffensif furet.  J’ai profité que Hank s’installait au salon avec elle pour  regarder le match des Dodger pour faire sortir en douce l’animal qui était resté en cage pratiquement depuis la naissance de la petite.  On ne peut pas lui en vouloir de gambader comme un  perdu au travers de la maison. Mais c’est quand même pour Hank une source de stress puis que Whisky s’approche de deux des choses qu’il aime le plus au monde soit son téléviseur et sa fille.  

Plaider en la faveur de mon animal est une cause perdu. Qu’importe ce que je dirai, Hank trouvera toujours à redire et, alors que je tente de prendre mon furet pour le ramener à contre cœur dans sa cage, il me file d’entre les mains et se sauve en direction de la cuisine.

J’ai envie de lui crier ‘’ court petit furet, court ! Profite de ta liberté ! ’’  

Hank râle parce que les Dodgers jouent comme des pieds, parce que mon furet rôde tout autour et qu’il pue la mort, le furet, pas Hank.

Sauf que, cette fois, le responsable de cette odeur nauséabonde n’est pas monsieur Whisky mais bien Mademoiselle North qui regarde son papa avec toute l’admiration du monde dans les yeux.  Mon mari ne tiendra jamais 11 minutes avant de se rendre compte que le système digestif de notre fille fonctionne à la perfection.

C’est comme si le carillon de la porte fit enclenché les pensées de Hank. Eureka ! Mais moi, je filais déjà pour répondre entendant mon mari s’exclamer à notre fille qu’elle n’était vraiment pas cool !

Quelle surprise de trouver Howard de l’autre côté de la porte ! Je l’enlace, lui bise la joue, le serre très fort ! Il m’a manqué et que dire de l’inquiétude que j’ai nourrie à son sujet. Faut dire que les nouvelles que nous avions de lui n’étaient pas très réjouissantes ! L’important, c’est qu’il soit de retour et nous, on prendra soin de lui !

Je l’entraîne rapidement au salon pour qu’il puisse officiellement rencontrer sa filleule.  J’attendais ce moment là. Le moment d’avoir les trois personnes les plus importantes dans ma vie réunies.  J’en ai les larmes aux yeux tellement je suis heureuse en ce moment.

- Elle est belle comme moi et râleuse comme son père !

Autrement dit, elle a tiré les bons numéros, notre mini Howard !

Howard semble fasciner par Hope, affirmant qu’elle est toute minuscule et jolie et qu’il avait même eu peur de ne jamais la voir.

- Tu es ici maintenant,  c’est ça l’important, Howard.

Et Hank de la mettre dans les bras du fier parrain. Je lève un sourcil  en regardant Hank faire, comme si je lui disais : ‘’ Bien joué papa ! Et tu crois qu’Howard a déjà changé les langes ? ’’

- Installe-toi confortablement  sur le fauteuil, tu seras plus à ton aise pour la prendre. Oh ! Il faut prendre une photo !  

Je suis devenue accro a l’appareil photo de puis la naissance de notre fille tout est prétexte à immortaliser ! La première rencontre entre grand Howard et petite Howard ne peut être passé sous silence.  Je cours à l’étage chercher l’appareil puis reviens  pour prendre ce qui sera, j’en suis certaine, la plus belle photo de ma fille…jusqu’à la prochaine photo !

- Je te l’offrirai quand je l’aurai fait développer.

Enfin, si sur la photo, ça ne semble pas trop évident d’Howard est incommodé par l’odeur… Combien de temps avant qu’il ne passe un commentaire typiquement ‘’ Howardien’’ à ce sujet ? Moins de 11 minutes à mon avis…


@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 3073
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec Peyton et David

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE]   Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeLun 11 Fév - 19:24



Dodgers' Day
ft. Hank North & Bailey North


J’étais content d’être ici et Bailey et Hank avaient aussi l’air content de me voir. Après avoir passé plein de temps à l’hôpital ça faisait du bien de pouvoir bouger librement et voir des gens cool. Pas qu’Amon était pas cool, c’est pas ça que j’veux dire… Mais j’préférais voir les gens en dehors de l’hosto, moi. Hank disait qu’on était jamais mieux qu’à la maison.

-T’as trop raison.


J’me mis accroupis pour mieux voir la p’tite Hope. L’était vraiment toute p’tite. J’arrivai pas à déterminé à qui elle ressemblait le plus. Sûrement à un mélange des deux. J’suis pas très doué pour voir les ressemblances chez les gens. Mais j’trouvais qu’elle était toute jolie et Hank déclara qu’ils avaient bien fait ça et qu’elle avait de qui tenir.

-Ouais, c’est clair qu’elle est aussi mignonne que Bailey.

Sous-entendu que c’était parce qu’elle ressemblait à Bailey qu’elle était mignonne. Bailey disait, elle, qu’Hope était belle comme elle et râleuse comme Hank. J’rigolai un peu.

-Ben ça promet.


L’allait avoir du caractère et faire des ravage chez les garçons quand elle sera plus grande. Puis, j’allais lui apprendre plein de trucs alors ça allait donner une valeur ajoutée.

Moi, j’étais contenant de la voir et j’laissais entendre que j’avais bien cru jamais pouvoir la voir. Ça surpris Hank qui déclara que je serais pas mort d’un rhume. J’haussai nonchalamment les épaules.

-Ouais, j’sais qu’on meurt pas d’un rhume… J’exagère toujours, t’sais…


Et j’ponctuai ma phrase d’un pauvre sourire parce qu’en réalité, je l’avais quand même échappé belle. Mais ça était pas passé en détail dans les médias. Amon avait pas fait d’articles. Il faut dire que j’étais pas trop sûr d’avoir voulu un article là-dessus.

Bailey déclara que l’important c’était que je sois là. Je lui souris en hochant la tête.

-Ouais, c’est clair.

Hank me tendit alors sa fille qui sentait pas très bon, fallait le dire. Un bébé ça puait tant que ça ? Elle me regardait, la p’tite Hope alors que son père essayait de se débarrasser d’elle sûrement parce qu’elle sentait mauvais. La p’tite me regardait avec un regard interrogateur. J’fis une p’tite moue à cause de l’odeur.

-Salut Hope… Je m’appelle Howard.

J’disais ça de loin avant de mettre mes mains dans mes poches avant de me lancer et de la prendre à bout de bras. Elle était toute légère et Bailey me demande de m’installer confortablement pendant qu’elle allait chercher l’appareil photo. Elle quitta la pièce alors que je tenais toujours la p’tite à bout de bras.

-J’vais t’apprendre plein de trucs tu sais…


J’souris mais on voyait bien sur la figure que l’odeur commençait à me déranger franchement.

-J’sais pourquoi tu me l’as donné si vite, Hank… C’est pas parce que j’ai eu un rhume que j’ai perdu mon odorat…

J’fis une p’tite moue alors que Bailey revint avec l’appareil photo. Je m’installai dans le divan essayant de bien tenir la p’tite comme il fallait. Bailey disait qu’elle m’offrira une photo quand elle sera développée. J’souris.

-Cool. Merci.


J’posai mon regard sur la p’tite qui me regardait toujours avec ses grands.

-T’es super comme p’tite fille mais tu pues presque autant que ton père.

Elle se mit à sourire et j’souris à mon tour.

-T’as vu, elle a souri ! Elle aime mes conneries, j’crois. Même si c’est vrai. Tu pues, parfois, Hank.


Et moi, j’en pouvais plus de l’odeur. Quant Bailey avait pris les photos, je tendis doucement le bébé à Hank.

-J’crois que tu devrais faire quelque chose pour elle. Moi, j’suis pas qualifié pour ça. J’ai pas d’enfants et tout… J’saurais pas l’aider, moi.

Dépêchez-vous… J’commence à étouffer là…


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 3007
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE]   Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeMar 12 Fév - 20:39



Dodgers' Day
ft. Bailey North & Howard Stone


Pour ce que le match était intéressant, j’étais content de voir Howard débarquer !

Non, plus sérieusement, j’étais sincèrement heureux de voir Howard sur ses deux jambes. On pouvait pas dire qu’il avait encore tout à fait bonne mine, mais au moins, il avait pu sortir de l’hôpital donc j’imaginais qu’il était en train de se remettre. Il sentait la vodka à plein nez mais comme c’était son odeur habituelle et qu’elle était quand même plus agréable que celle de ma petite princesse en ce moment, ça me choquait pas.

Howard dit avec un sourire que j’aimais pas du tout qu’il exagérait toujours, qu’il savait qu’on crevait pas d’un rhume. Je fis la moue et fronçai les sourcils.

-T’as pas intérêt à crever, t’façon, que ce soit d’un rhume ou de quoi que ce soit, d’ailleurs ! T’es parrain, maintenant ! Y a que nous qui pouvons crever avant toi.

Ben ouais, faudrait bien quelqu’un pour s’occuper d’Hope dans ce cas-là !

Bref, dès que l’occasion de présenta et alors qu’il regardait notre adorable petit bébé puant avec des yeux de merlan frit, je fis ni une ni deux et lui refilait cette bombe atomique humaine. Je levai les sourcils le plus innocemment du monde quand Bailey me regarda en coin, voyant clairement dans mon jeu qui n’était finalement pas plus subtile que ça, entre nous…

Le jeune parrain était tout fasciné par Hope et ça me faisait marrer de le voir comme ça. Pour la simple et bonne raison que je l’avais jamais vu avec ces yeux-là. Bailey eut vite fait de déterminer à qui notre fille devait quoi. Et c’était pas tout à fait faux. Là, Hope était calme, elle avait le ventre plein, son lange était plein aussi et elle était dorlotée sur mon ventre. Mais attendez qu’il y ait un seul truc qui la contrarie…

Mais non, pour l’instant, alors que je l’avais passée à Howard, me levant pour le laisser s’installer dans le fauteuil et que Bailey avait filé prendre son putain d’appareil photo (elle était pire que les paparazzi depuis la naissance de la petite, elle était même pire que ma mère ! C’était dire !), Hope le regardait simplement avec ses petits sourcils froncés l’air de se dire : « mais qui est donc cet enculé qui ne sait pas se coiffer ? ».

Ce fut à mon tour de m’accroupir près du fauteuil… Mais pensez-vous qu’elle chercherait son papa des yeux ? Ben non ! Il n’y en avait plus que pour ce playboy d’Howard ! Et elle lui faisait des sourires ! C’était comme si je n’existais plus !

Non, j’étais pas jaloux mais c’était juste que…

Si… j’étais atrocement jaloux et caca ou pas, j’allais finir par la reprendre ! Howard disait qu’il allait lui apprendre plein de trucs… Je fis une moue boudeuse, appuyant mon menton sur l’accoudoir du fauteuil.

-Du genre… les glace à la vodka…

Mais ce qui me consola un peu, ce fut que quand je passai du regard fasciné de ma fille à la tronche d’Howard, ce fut de le voir de plus en plus dégoûté par l’odeur qui émanait de sa filleule. Et sa réflexion finit par me faire marrer !

-Ah hey ! T’es parrain, faut assumer tes responsabilités maintenant !

Bailey revint, prit la photo et affirma qu’elle l’offrirait à Howard quand elle serait développée. Je me redressai et enlaçai d’un bras les épaules de mon épouse. Pendant qu’Howard me lançait une pique.

Mais je t’emmerde, Stone !

Puis, à l’attention de Bailey alors que j’ignorais royalement Howard qui me tendait le bébé.

-Je disais justement à Howard que c’était le moment pour sa première expérience en tant que parrain, et autant commencer en grande pompe.

Je souris sadiquement à Howard qui ne pouvait quand même pas laisser tomber la petite tant que je ne tendais pas les mains vers lui pour la prendre.

-Ben tu vas apprendre à l’aider… Ouais… On va aller à la salle de bain, toi et moi ! Et tu vas arranger ça, mon vieux.

Je murmurai à l’oreille de Bailey.

-Et je serais toi, je troquerais l’appareil photo pour le caméscope.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Bailey North
Bailey North


Messages : 3812
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 25
Localisation : À la maison avec Hank et Hope

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE]   Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeMar 12 Fév - 22:27



Dodger’s Day
ft. Howard & Hank







Comme toute nouvelle maman qui s’assume pleinement, je suis  impatiente de voir  ma fille conquérir une nouvelle personne par sa  ‘’ mignonnittude’’ infinie ! Qui pourrait résister de toute façon au petit minois tout simplement parfait de Hope ? Tous ceux qui sont venus nous visiter jusqu’à présent sont immédiatement tombés sous son charme. Elle pourrait conquérir le monde avec des yeux comme ceux avec lesquels elle regarde son père.

Howard est tout aussi craquant, alors qu’il fait officiellement connaissance avec sa filleule. C’est deux là ensemble, je le sens, nous en feront voir de toutes les couleurs à Hank et moi !  Howard la prend comme si elle était fait de porcelaine et, quand il est installé sur le fauteuil, la petite dans les bras, je file chercher l’appareil. Hors de question de laisser passer un moment aussi important dans la vie de ma fille.

L’appareil en mains,  j’immortalise le moment sous plusieurs angles, d’abord en coupant Hank de la photo puis en prenant les trois dans le cadre. Le papa fier ne se tient jamais bien loin, ça a d’ailleurs bien fait rire ma belle-mère de voir son fils aussi protecteur. Mon mari assure dans son rôle de père, je crois que tout le monde le vois sous une facette qu’il n’avait jamais avant cela, montré ouvertement aux gens qui l’entoure.

Et ce qui devait arriver… arriva !

Howard brisa toute la magie du moment en se plaignant de la puanteur de sa filleule!

Impossible de ne pas crouler de rire.  

- Ben ouais, Howard ! Les bébés, ils sont mignons mais ils font aussi caca !

C’est un fait de la vie auquel nous ne pouvons rien y faire… sauf les nettoyer et c’est la que la fête va commencer !

- Oui, Hank, tu as parfaitement raison ! Quoi de mieux qu’un changement de couche pour faire connaissance !

Et pourquoi ne pas troquer le polaroïd pour le caméscope, tant qu’à y être ! Beau-papa nous a justement équipés du meilleur système  en vente.  Suivant les deux plus beaux hommes du monde jusqu’à la salle de bain, je bifurque vers ma chambre le temps de prendre la caméra puis rejoins le trio odorant.

Hope est déjà installée sur la table à langer, bougeant ses petites jambes et petits bras dans les airs et…  son pyjama est complètement imbibé.

- On dirait bien qu’Hope nous fait une prise deux !

La blague a assez durée. Je laisse le caméscope de côté et passe entre les deux hommes pour aider au grand nettoyage. Non pas qu'ils ne sont pas capables de le faire eux mêmes, quoi que je doute au sujet de Howard, mais parce que dans un cas de grand déversement comme celui là, il n'y a jamais trop de mains pour éponger...

- Mais comment est-ce qu’une si mignonne petite fille peut évacuer des énormités comme ça ?

Elle grandirait peut-être plus vite aussi si elle en larguait pas autant !

Précautionneusement, je défais un a un les petits boutons de son pyjama et l’ouvre pour découvrir que… ben y’en a partout !

- Va falloir lui donner un bain, Hank ah et… Howard aussi, si tu veux prendre une douche !

Parce que le parrain ne s’en est peut-être pas rendu compte mais son t-shirt n’est plus tout à fait blanc.


@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 3073
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec Peyton et David

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE]   Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeVen 15 Fév - 14:55



Dodgers' Day
ft. Hank North & Bailey North


Hank me mettait un p’tit peu la pression en disait que j’pouvais pas crever parce que j’étais parrain. J’faisais de mon mieux mais, ces derniers temps, c’était pas tellement facile de rester en vue. Surtout qu’il y avait quelqu’un qui m’en voulait et j’savais même pas qui s’était…

C’était pas cool de me mettre la pression comme ça. Il s’imagine pas le Hank…

Bref, Bailey nous laissa le temps d’aller cherche l’appareil photo pour m’immortaliser avec ma filleule dans les bras. Hank avait eu vite fait de s’en débarrasser parce qu’elle sentait vraiment pas bon. J’la pris quand même la trouvant toute mignonne surtout qu’elle me souriait et tout. J’lui disais, à la p’tite, qu’on allait faire plein de trucs ensemble. Et Hank parla de la glace à la vodka. J’hochai la tête en le regardant.

-Ouais des trucs dans ce genre-là.

J’étais sérieux. J’trouvais ça cool. Bien plus cool que l’odeur qui émanait de la p’tite et qui commençai à sérieusement me faire grimacer. J’fis remarquer à Hank que j’avais toujours un odorat mais tout ce qu’il me répondit c’est qu’il fallait que j’assume maintenant que j’étais parrain. J’fis une moue triste comme toute réponse. Bah… Lui il est père… Il doit genre plus assumer que moi ce que fais sa fille, non ?

Bailey revint alors avec l’appareil pour faire plein de photo de moi et la p’tite. Mais après ça j’fis remarquer vraiment à tout le monde en taclant Hank qu’elle puait réellement et ça fit rire Bailey qui disait qu’un bébé ça faisait caca. J’savais ça… Mais… Elle était obligée de le faire quand j’suis là ? Hank, lui disait qu’il m’emmerdait… Ouais, j’sais, vieux. Mais c’était de bonne guerre.

Et il continua la p’tite guerre parce que quand j’lui tendais le gosse, il m’ignorait. Il voulait même carrément que je l’aide à changer sa gamine. J’fis une drôle de tête alors que Bailey approuvait.

-Nan, j’vous jure, j’suis pas du tout qualifié pour ça… C’est un truc qu’on apprend quand on est parent… Avant ça, on sait pas faire ça. J’serais d’aucune utilité. Puis, le médecin a dit que j’pouvais pas changer de gosse… C’est mauvais pour moi, l’a dit.

Ouais, j’trouvais les excuses que je pouvais mais ils n’en crurent pas un moi j’crois parce qu’on se retrouva tous les quatre à la salle de bain, Bailey armé d’un caméscope.

J’la posais sur la table à langer et m’éloignai un p’tit peu parce que son pyjama était tout dégueulasse. Bailey s’exclama.

-C’est vraiment dégueu ces p’tits machins là…

J’osais pas trop toucher alors qu’Hank et Bailey s’affairait autour de la p’tite. C’était vraiment dégueulasse… Pire que du vomi de fin de soirée. Bailey en revenait pas de tout ça. Ouais, ben, moi non plus…

-Ça aussi, elle le tient sûrement d’Hank…

Bailey commença à déshabiller Hope déclarant qu’il faudra lui donner un bain. Sans blague et elle me proposa même une douche. J’levai un sourcil.

-Bah pourquoi ?

Mais j’vis le regard de Bailey sur mon t-shirt alors j’regardai aussi remarquant qu’il était sale.

-Oh merde !!

C’est le cas de le dire. J’fis la moue avant d’enlever rapidement mon t-shirt que j’balançai à terre parce que c’était dégueulasse.

-Tu me dois un t-shirt, Hank… C’est pas cool ça…

J’passai mes mains sous l’eau après m’être rendu près de l’évier. Je mis plein de savon pour faire partir l’odeur et tout. J’me regardai dans le miroir ensuite constatant que cette saloperie de virus m’avait bien fait maigrir. J’étais mieux avant… J’fis une moue après ce constat avant de me retourner vers Hank et Bailey.

-J’veux plus jamais faire ça de ma vie… Elle pourra venir chez moi quand elle fera plus ça… Sinon, j’saurais pas comment faire… Bien que Kenzie sait p’tètre elle… Et comme elle vit chez moi…

Ouais, elle pourrait p’tètre faire ça Kenzie.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 3007
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE]   Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeSam 16 Fév - 17:38



Dodgers' Day
ft. Bailey North & Howard Stone


Howard ne mit pas longtemps à se rendre compte que toute mignonne qu’elle était, Hope était aussi actuellement une véritable infection. Et moi qui étais encore traumatisé de la veille, j’étais bien content que ce soit Howard qui l’ait sur lui là tout de suite.

Et puisqu’il était si bien parti, le Howard, autant que ce soit lui aussi qui change la couche de la petite. Moi, j’avais déjà donné dans le carnage. Bailey, elle, en pleurait presque de rire tellement la tête d’Howard était mémorable et j’espérais qu’elle avait réussi à capter ça sur quelques-unes des photos qu’elle avait prises.

Howard protesta vivement que c’était un truc qu’on ne pouvait apprendre qu’en étant parents, etc. Bref, il nous sortait tous les arguments les plus absurdes qu’il pouvait trouver pour échapper à son funeste et puant destin.

Je fis une moue ultra perplexe en me redressant et croisai les bras.

-Le… Le médecin t’a dit que tu ne pouvais pas changer de gosse… Putain, Howard, mais tu vas les chercher où ?!

J’en oubliai même la bière pour un moment, tiens ! Trop impatient de voir Howard à l’œuvre. Il se leva et porta déjà la petite jusqu’à la salle de bain, ce qui était un putain de fait exceptionnel ! Mais quand il la déposa sur la table à langer, je n’eus pas besoin d’attendre la constatation de mon épouse pour faire la grimace et porter ma main à ma bouche…

Et d’être encore plus dégoûté en voyant le t-shirt d’Howard.

-Mais quelle horreur… C’est l’Apocalypse encore une fois…

Howard de dire que ces petits machins étaient dégueu et je ne pus qu’approuver.

-Je ne te le fais pas dire…

Mais j’approuvais beaucoup moins quand il dit qu’elle tenait ça aussi de moi et lui mis une claque derrière la tête. Juste avant qu’il se rende compte pour son t-shirt et je grommelai.

-Ben ça t’es bon, tiens !

Il fit ni une ni deux et l’enleva.

-Pas de strip-tease devant ma fille, Stone !

Mais ça, je l’avais dit en me marrant. L’instinct maternel de Bailey avait déjà pris les devants, pendant qu’on déconnait comme deux ados et elle avait commencé à déshabiller la petite pendant qu’Howard se lavait.

Je m’approchai de la baignoire et fit couler l’eau en y mettant ma main pour vérifier la température.

-Opération cash wash, c’est parti…

Howard, lui, protestait de sa voix rauque qu’il ferait plus jamais ça de sa vie et que Hope pourrait venir chez lui que quand sa sœur serait là ou quand Hope ne ferait plus des cacas comme ça.

-C’est parce que c’est ta première fois… C’est jamais bon la première fois…

En l’occurrence, ni la deuxième, ni la troisième, ni la quatrième… Ni jamais. Mais ça, Howard était pas obligé de le découvrir tout de suite.

-Et tu rêves si tu crois qu’on va attendre jusque-là avant de te faire jouer au babysitter.

Je me tournai vers lui et fronçai les sourcils.

-T’es sûr que t’as eu qu’une pneumonie ? On dirait que tu sors d’un putain de camp de concentration…

Puis, je regardai Bailey qui s’occupait du plus gros du carnage…

-Ok quand la zone est plus ou moins safe, tu peux me la passer…

Quand elle me donna la petite, je l’assis tout doucement et prudemment dans l’eau avant de prendre un gant de toilette pour commencer à la laver… Jusque-là, tout roulait, elle ne hurlait même pas, se contentant de nous regarder comme s’il y avait vraiment besoin de trois personnes aussi grandes pour un tout petit caca…

Enfin… Tout était relatif, hein…

-Tu veux la tenir, Howard ? Elle est propre maintenant… plus ou moins… je crois.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Bailey North
Bailey North


Messages : 3812
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 25
Localisation : À la maison avec Hank et Hope

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE]   Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeDim 17 Fév - 20:34



Dodger’s Day
ft. Howard & Hank





Il est difficile de croire qu’un si mignon petit bébé peut sentir aussi fort ! Il faut vite remédier à la situation sans quoi, non seulement elle aura asphyxié son parrain mais la tapisserie des murs décollera d’elle-même.

J’exagère à peine !

Je ne pensais jamais me marrer d’un caca, un jour, non plus que je trouve que ça ferait un bon souvenir sur pellicule ! Pourtant, je tire quelques photos de la scène avant de troquer l’appareil pour le caméscope, le temps d’immortaliser le désespoir du fier parrain qui vit sa première rencontre un peu trop intimement, je crois.

Et que dire de son t-shirt, ruiner par Hope qui déborde de partout. Je n’arrive pas à déterminer qui d’entre ma fille et mon meilleur ami j’ai le plus pitié en ce moment ! Des deux, je crois. Mais c’est quand même de ma fille que je m’occupe en premier alors qu’Hank fait couler l’eau de la baignoire non sans prévenir Howard que les stripteases sont interdits devant la petite.

- Je pensais justement te l’amener après demain. Je dois aller faire des courses et Hank , tu me disais pas avoir une rencontre pour un projet ?

En fait, non. Il n’y a pas de course prévue et Hank n’a pas de projet sur la table, du moins, pas que je sache. Ce n’était que pour prendre la perche de mon mari et mettre amicalement la pression sur Howard, pour rigoler, sans plus.

Une fois torse nu, il me semble qu’Howard a encore moins bonne mine. Je le vois, en reflet dans le miroir devant moi alors que je retire le pyjama complètement ruiné.  Pour que Hank en passe lui aussi la remarque, il faut que soit flagrant.

Hope n’aime pas que je l’empêche de bouger comme elle le veut mais je dois faire de mon mieux pour nettoyer tout ce que je vois avant qu’on ne la dépose dans la baignoire.

- Tu en as jusque dans le cou, Hope ! Pitié !

J’y arrive ! À coup de lingette et de patience, je fini par la passer à son papa qui l’installe dans le bain et passe à la phase deux du grand nettoyer pendant que moi, je range la table à langer.
- Un autre pyjama mort au front! Ce fut un vaillant pyjama de combat, paix à son âme !

Hors de question que je rince le tissus et que je le frotte ! Je vais lui en coudre moi-même, jour et nuit s’il le faut mais j’ai eu assez de nettoyer ma fille pour me passer l’envie de continuer avec le vêtement.

La table propre, mes mains et la petite aussi,  je laisse Howard la reprendre, maintenant que c’est safe.

- Tu n’as qu’à la sécher, lui mettre une nouvelle couche et l’habiller.

C’est quand même mieux que de changer une zone sinistrée ! Et je suis certaine qu’il s’en tirera pas trop mal. Hank a apprit à le faire en un clin d’œil, et si moi je peux le faire, Howard aussi, non ?
Et là… je deviens un petit peu émotive. Je me contrôle, je vous rassure. N’empêche qu’avec Howard, on a vécu tellement de trucs, des choses qui ne se racontent même pas, de bons moments mais beaucoup de périodes sombres. Il y avait toujours un de nous deux qui traînait l’autre vers le bas, mais on ne se lâchait pas. J’ai souvent eu peur de le perdre, par ma faute la grande majorité du temps mais aujourd’hui, il est toujours là et parrain de ma fille. Nous avons grandit, tous les deux, chacun à notre rythme et à notre façon.

- Tu t’en sors super bien et qui sait si un jour ça sera ton tour ? Tu sauras comment t’en sortir avec les caca-kamikaze !

Parlant de  ‘’ quand ça sera son tour ’’, je n’ose pas lui demander s’il a des nouvelles d’Apolline et si cette dernière a l’intention de se manifester.  Je n’ai plus eu de ses nouvelles depuis un sacré bout de temps au point ou je commence à me dire que je devrai réviser mon choix de marraine et désigner Grâce, comme l’aurait souhaité Hank.  

- Et si nous sortions de la salle de bain et que vous passiez au salon tous les trois ? Howard mérite sa bière et, oh ! Pourquoi pas se faire un gueuleton de fin de soirée ? Quelques calories en plus ne te feront pas de tord, tu crois pas, Howard ?



@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 3073
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec Peyton et David

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE]   Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeLun 18 Fév - 15:44



Dodgers' Day
ft. Hank North & Bailey North


Excuses à la con ou pas, ils m’ont quand même embarqué dans ce qui était un vrai champ de bataille ou l’Apocalypse comme le disait si bien Hank. C’était en tout cas bien dégueulasse... Du coup, j’me permis de dire qu’elle tenait sûrement ça d’Hank ce qui me valut un tape derrière la tête, j’fis une p’tite moue avant de me rendre compte que mon t-shirt était ruiné lui aussi.

C’est pas juste… J’l’aimais bien ce t-shirt…

Je l’enlevai directement ce qui me valut une remarque d’Hank qui voulait pas que j’fasse de strip-tease devant sa fille. J’fis la moue même s’il se marrait.

-Elle m’a pas vraiment laissé le choix…

Je commençai à me laver pendant que Bailey s’occupait d’Hope. Je déclarai que je voudrais pas qu’elle vienne chez moi tant qu’elle fera ça ou que quand ma sœur sera là pour changer ses couches. Parce que moi, j’voulais plus jamais toucher à ça… Mais Hank disait qu’il n’allait pas attendre jusque-là… Bailey, elle, disait carrément qu’elle avait prévu de me la donner demander. Mes lèvres se pincèrent.

-Han mais c’est bête… Demain, j’dois aller en studio… C’est réservé et tout… Même l’ingénieur du son est réservé. Désolé, j’pourrais pas être chez moi.

C’était même pas un mensonge… Mais ça m’arrangeait parce que je voulais plus changer de couches pendant des mois, moi…

Hank me fit alors une réflexion. Mon regard tomba sur mon torse et j’fis une p’tite moue avant de relevé le regard et d’hausser nonchalamment les épaules.

-La bouffe de l’hôpital est dégueulasse… Du coup, ça donnait pas fort envie de manger. Maintenant que j’bouffe de la bouffe normale, j’vais pouvoir me refaire une santé.

En fait, c’était pas tellement la bouffe mais le virus qui m’avait foutu en l’air et, aussi, le manque d’alcool qui m’avait fait vomir. Mais c’était qu’une question de temps avant que tout rentre dans l’ordre.

Finalement, Bailey réussit à s’en sortir et Hank termina de la lavé dans le bain pendant que Bailey fit des commentaires sur le pyjama d’Hope. Ça me fit rigoler. Je pourrais p’tètre lui en acheter plein. Vu qu’apparemment, elle en avait besoin de un par jour.

Quand Hank finit de la laver, Bailey me passa la p’tite pour que j’achève le travail. Je la pris, hésitai deux secondes avant de l’essuyer et de la mettre sur la table à langer. Je pris un lange… Le tournai dans tous les sens… J’fis la moue… Avant de saisir plus ou moins le truc. Je lui mis sa couche tant bien que mal. J’crois que c’est bon… En plus elle pleurait pas. Bon… J’pris le nouveau pyjama et lui enfilai doucement. Je me trompai de sens alors je dû recommencer à zero avant d’arriver à mes fins pendant que Bailey déclara que je m’en sortais bien et que ça sera peut-être mon tour un jour. J’fis une p’tite moue pensant inévitablement à Peyton avant d’afficher un maigre sourire.

-Ouais, peut-être… T’sais, je vis au jour le jour… Puis, parrain c’est cool… Père, c’est autre chose.

J’étais pas sûr que ça soit pour moi. C’est trop de responsabilités et tout. J’aimais pas spécialement ça.

Je portai Hope tout contre moi maintenant qu’elle était habillée. Elle sentait bon maintenant. Et Bailey proposa une bonne idée. J’souris.

-Oh ouais, une bière ! Et ouais, j’suis pas contre un peu de bouffe… J’ai faim. Je mangerais n’importe quoi.


J’descendis avec Hope dans mes bras suivant Hank jusqu’au salon. Je me laissai tomber dans le fauteuil laissant la p’tit se coucher contre mon torse. Je la soutenais d’une main avant de regarder Hank.

-Elle va pas recommencer, hein ?

Juste pour être sûr au cas où… J’veux pas faire des allées et venues entre ici et la salle de bain.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 3007
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE]   Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeMar 19 Fév - 22:09



Dodgers' Day
ft. Bailey North & Howard Stone


Je dus me retenir de sourire sadiquement pour garder un air sérieux quand Bailey annonça à l’heureux parrain, qui venait d’être baptisé par sa filleule, qu’on aurait sous peu besoin de lui comme babysitter… Y avait rien de vrai là-dedans parce que pour l’instant, tout notre petit monde, à Bailey et moi, tournait autour d’Hope. On était dans une bulle de bonheur et de découverte et on se coupait encore plus du monde que d’habitude le temps de réorganiser nos repères… Une chose qu’on avait autant besoin l’un que l’autre…

Mais ça se passait bien, jusqu’ici… Mais de là à ce que je puisse me résoudre à abandonner Hope à Howard, c’était encore un peu tôt… Un jour viendrait, bien sûr, mais pas là tout de suite. Mais pour la blague, je voulais bien contribuer comme acteur.

Et ça marcha du tonnerre ! Et rien que pour la tronche que tira Howard qui nous sorti direct des excuse. J’éclatai de rire tout en lavant ma fille qui me regardait avec une moue boudeuse  tout en frappant l’eau comme si ça l’emmerdait, tout ça.

-Ben tu n’auras qu’à emmener Hope avec toi aux studios…

Juste histoire d’en rajouter une petite couche… Parce que moi, je pensais clairement que c’était un mensonge, cette histoire d’enregistrement. Parce que je pensais clairement à The Burning Fire. Or, The Burning Fire moins Howard était encore en Asie…

Quand Hope fut bien propre, vu que ce petit monstre s’en était foutu partout comme n’avait pas manqué de le dire tout haut Bailey qui adorait partager tous les détails les plus ignobles, je la sortis du bain et la repassai à Bailey. Pendant qu’Howard disait que s’il avait maigri, c’était à cause de la bouffe dégueulasse des hôpitaux.

Je fis la même moue boudeuse que ma fille était encore en train de faire.

-Tu sais que t’es pas obligé de nous mentir à nous…

Il était propre, Hope était propre (jusqu’au prochain carnage) et Bailey la passa à Howard… je fis la grimace… A force de passer de bras en bras, elle allait finir par faire une crise. Moi, en tout cas, à sa place, ça ferait déjà un moment que je serais en train de protester bruyamment.

Mais Hope semblait plus intriguée qu’autre chose, au final. Howard la déposa sur la table à langer et s’en sorti vraiment pas mal, une fois qu’il eut trouvé dans quel sens la couche se mettait. Bailey restait près de lui avec un regard avisé et moi, je m’appuyai au mur pour regarder le tableau.

Si on m’avait dit que j’allais vivre ça un jour, j’y aurais pas cru.

En sentant Bailey devenir émotive, je me rapprochai pour poser une main dans sa nuque et la caresser doucement, lui souriant quand je captai son regard. Ouais, elle non plus, je crois qu’elle pensait pas pouvoir vivre ça un jour.

Comme quoi…

Même pour Howard on se mettait à rêver. Sauf qu’Howard était pas encore prêt pour ça apparemment.

-Qui sait ? T’y prendras peut-être goût… Puis à nous deux, on pourrait en faire suffisamment pour monter notre propre équipe de foot.

Bailey proposa alors de revenir au salon et de prendre une bière. Je m’étirai bruyamment.

-Oh ouais, après avoir vu les horreurs de la guerre, on mérite au moins ça !

Ouais, et des nachos aussi !

-Bailey ! Si tu sortais les nachos et les chicken wings pour fêter ça ?

Je me penchai sur Bailey, lui volai un baiser et escorter Howard et son parrain jusque dans le salon. Le batteur s’installa dans le divan, Hope en boule sur son torse. Je lui ouvris une bière et la lui tendit.

-Tu sais que je l’ai jamais vue aussi à l’aise avec quelqu’un ?

Même pas Grace, Stopher ou Robin… Je repris, bière en main, la vareuse des Dodgers qui trainait et la lançai à Howard.

-Tiens… vu que je te dois un t-shirt.

Je me laissai tomber à côté d’Howard, et caressai la petite joue d’Hope. On devait former un sacré tableau, tous les trois.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Bailey North
Bailey North


Messages : 3812
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 25
Localisation : À la maison avec Hank et Hope

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE]   Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeMer 20 Fév - 17:27



Dodger’s Day
ft. Howard & Hank





Les émotions suite à ce carnage digestif passées,  je proposai de retourner au salon pour boire tranquillement une bière tout en discutant ce à quoi Hank ajouta que ça serait bien de servir des nachos et des chicken wings. Rien de mieux que de la bonne bouffe bien grasse et calorique pour remplumer notre ami qui n’a plus que la peau et les os. J’exagère un peu, mais à peine !

Les hommes prirent donc la direction du salon et moi celle de la cuisine ou je mis en marche la cuisinière et y enfournais notre gueuleton de fin de soirée puis alla rejoindre les deux hommes de ma vie et ma petite merveille que je trouve couchée sur le ventre de son parrain, les yeux clos, et un sourire sur ses petites lèvres en formes de cœur.  Le portrait pourrait difficilement être plus attendrissant.

En grimpant sur les cuisses de Hank pour m’y installer, les enviant en silence de déguster une bière qui me désaltèrerais autant que le verre de limonade que je me suis ramené de la cuisine. Alcool et allaitement ne font pas bon ménage, et vu comment elle digère, ma petite princesse, je vais devoir commencer à me questionner aussi sur mon alimentation !

-  On a eu un peu la trouille en suivant tes déboires dans L.A.People.

C’est loin d’être un reproche. De toute façon, ça en est pas un. Howard est mon ami le plus précieux, celui qui est toujours là après tant d’années, tant d’épreuves. Forcément, et ce n’est pas toujours volontaire, je ressens ses peines et sa douleur. J’imagine que c’est normal quand on est vraiment très proche de quelqu’un.

Hank ne montre pas ses émotions facilement,  et pas, non plus de la même manière mais  je sais que lui aussi, il s’en faisait pour Howard alors de l’avoir chez nous, ce soir, de le voir avec notre fille blottit dans ses bras, c’est rassurant autant pour lui que pour moi.

- C’est dingue ça, comment elle semble si calme avec toi alors que Stopher l’approche et c’est la fin du monde ! Elle réagit jamais aussi bien avec les autres.

Hope s’étire, au  même moment, comme si elle voulait appuyer ce que je venais de dire et ça me fait rigoler, toute amusée et attendris que je suis.  Je tourne la tête, pour sourire à Hank puis pour cacher mon visage dans son cou et l’embrasser.

Si on me demandait là, tout de suite quelle est ma définition du bonheur, je répondrais sans hésiter que c’est de pouvoir vivre un moment comme celui-ci sans avoir l’impression que c’est peut-être le dernier.

- Ça te va vraiment bien d’avoir un petit bébé dans les bras… surtout quand le petit bébé en question est tout propre !

Je me redresse pour prendre mon verre de limonade que j’avais posé sur la table du salon avant de m’installer sur les cuisses de Hank, et, après une gorgée, je fais tourner mon verre dans ma main et regarde Howard avec mon air de femme curieuse.

- J’ai eu beaucoup d’heure d’insomnie dernièrement et, va savoir pourquoi, une nuit, mes pensées sont parties en freestyle, tu vois et je me suis mise à penser à cette chanteuse qu’on aime détester.

Pas besoin de la nommer, je crois que mon mari comme mon meilleur ami ont devinés que je voulais parler de Lola.

- C’est parce qu’elle a signé chez MTI que tu as balancé ton nouveau projet chez BSC ?  Après Vegas, j’crois que moi aussi je ferais en sorte de ne pas la croiser trop souvent dans les corridors.

Je me connais. Et parce qu’elle a osé s’approcher un petit peu trop de mon mari, pas dit que je serais courtoise en la rencontrant.  

- Je ne sais pas si Hank t’a dit mais Hope est calme qu’en entendant Fireworks, je voulais même te mettre en communication avec elle pour que tu lui chante ta chanson non stop pour nous permettre de dormir un peu. J’te jure, tu as fait d’elle ta plus grande et plus jeune fan !



@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 3073
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec Peyton et David

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE]   Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 21 Fév - 15:20



Dodgers' Day
ft. Hank North & Bailey North


J’mentais ni pour le studio, ni réellement pour pourquoi j’avais tant maigri. La bouffe de l’hôpital était réellement ignoble même si, ouais, je manque aidait pas du tout… Et j’me contentai donc d’hausser les épaules aux réflexions d’Hank qui me prenait pour un menteur. Boh… Si je le contredisais, l’allait pas me croire, alors…

Quand ce fut à moi de m’occuper d’Hope, j’fis de mon mieux sous le regard d’Hank et Bailey. Et ils se mirent à pense que ça sera peut-être mon tour un jour d’avoir des gosses. Moi, j’étais pas sûr d’être fait pour ça mais Hank disait que j’y prendrais peut-être goût. Et qu’à nous deux on pourra monter une équipe de foot. J’rigolai.

-Ouais, c’est pas faux…


Mais j’étais quand même vraiment pas sûr d’être prêt à ça… T’façon, sans p’tite-amie, c’est pas vraiment simple de faire des bébés… Enfin, si, en fait… Hank, il y était arrivé et l’avait fait un monstre nommé Ian Hunter…

Bailey nous proposa d’aller prendre une bière et de se mettre dans le salon. Moi, l’idée me plaisait assez bien. Et Hank trouvait qu’on le méritait. J’hochai la tête. C’est clair qu’après tout ça, on méritait bien une bière, voire même plusieurs. Puis, des nachos aussi ! Et des chicken wings.

-Han, des chicken wings… C’est bon ça…

J’disais ça avec l’eau à la bouche tellement je commençais à crever la dalle.

On descendit, Hank et moi, au salon pendant que Bailey alla s’occuper des chicken wings. J’avais gardé la p’tite Hope pendant tout ce temps et je la laissai reposer sur mon torse alors qu’on était dans le salon. Hank disait qu’il avait jamais vu sa fille aussi à l’aise avec quelqu’un. J’souris.

-Ah ouais ?

Je regardais Hope en souriant toujours alors qu’Hank me lança sa vareuse des Dodgers vu qu’il me devait un t-shirt. Je l’attrapai au vol pour pas que ça ennuie la p’tite de se recevoir un truc dessus et j’fis une p’tite moue.

-Merci, vieux… Mais je supporte les Angels de Californie…

Genre, l’équipe rivale, quoi… Mais je ne mis pas la vareuse tout de suite parce que j’avais peur de bouger la p’tite et qu’elle soit pas trop contente de ça. Elle avait l’air de presque dormir alors j’voulais pas trop gâché ça. Je mis la vareuse sur l’accoudoir et commençai à boire ma bière de ma main libre.

Bailey revint alors et s’installa sur les cuisses d’Hank. Je lui souris avant qu’elle ne parle de L.A.People et de ce qu’ils avaient écrit sur moi dedans. Si Amon avait rien dit sur ce qu’il s’était passé en Asie, d’autres journalistes s’étaient chargés de le faire. Et même s’ils en savaient moins que le Danois, ça n’empêchait que des choses s’étaient sues. Puis, y’a eu l’accident de bagnole aussi. J’fis une p’tite moue.

-Ouais, j’sais… J’suis désolé… Y’a beaucoup de trucs qui étaient indépendant de ma volonté.

L’accident… Ouais et la pneumonie aussi… C’est deux trucs qui me sont tombés dessus sans que je les cherche. Même si pour la pneumonie, y’en avait beaucoup qui m’ont simplement dit que j’avais qu’à me soigner. Ouais… J’aurais voulu les y voir moi !

-Mais c’est fini maintenant…

J’souris alors que Bailey déclara à peu près ce qu’Hank m’avait dit un peu plus tôt.

-Elle sait sûrement déjà que je l’engueulerais jamais, moi. C’est sûrement pour ça.

J’saurais pas engueuler un gosse. Je serais plutôt du genre à faire des conneries avec Hope ou de couvrir ses arrières quand elle en fera. Ou lui apprendre à bien mentir pour qu’elle les couvre elle-même. Mais faire les morales à un gosse, j’saurais pas… Parce que j’avais été un gosse et qu’on m’avait souvent fait la morale…

La p’tite s’étira alors et je caressai sa p’tite joue du bout du doigt alors que Bailey était toute attendrie.

-Ouais, c’est mieux quand le bébé est propre…


Nettement mieux… Parce que sinon, c’est trop dégueulasse.

Je bus ma bière en entier. Je l’avais eu finie en quelques gorgées. Mais j’en réclamai pas une autre tout de suite parce que Bailey commença à me parler de ses réflexions sur… Peyton… Mon visage s’assombri un peu rien que parce que j’avais bien compris que c’était d’elle qu’elle parlait. J’pouvais pas m’empêcher de repenser au coup de fil. J’hochai la tête à sa question mais sans regarder Bailey. J’regardais Hope en faisant une p’tite moue.

-Ouais, en partie… Timmy a l’art de croire qu’il peut tout se permettre… Lola c’était la goutte de trop. Alors, j’ai fait signer Fireworks chez BSC pour le lui faire comprendre. Mais j’la croiserais quand même dans les studios, j’suis toujours un membre de The Burning Fire… C’est surtout pour que Timmy comprenne plus que pour éviter Lola qui sera quand même inévitable.

J’allais encore la croiser dans les studios… Ma moue devint triste en pensant à ça… Re-bonjour les insultes et compagnie… Après ce qu’on avait vécu avec l’Asie, j’trouvais ça horrible. C’était sûrement le retour de karma pour l’avoir frappé, ça…

L’accident aussi…

La pneumonie aussi…

J’crois que j’étais assez puni maintenant…

Et quand la conversation revint sur Hope, la p’tite fan de Fireworks, mon sourire revint.

-Elle a les meilleurs goûts du monde.


Mon visage s’illumina un p’tit peu plus et j’commençai à chanter un p’tit peu refrain de mon single. Un p’tit peu à mi-voix… Une voix complètement cassées et avec quelques notes fausses que j’entendais même pas. La p’tit se blotti un peu plus contre moi.

-Je lui dédierais le premier album de Fireworks alors… J’dois bien ça à ma plus grande fan.

J’souris à Bailey et Hank.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 3007
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE]   Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeDim 24 Fév - 11:05



Dodgers' Day
ft. Bailey North & Howard Stone


Une fois Hope toute propre, on s’installa dans le salon et, une bière fraîche en main, j’offris à Howard ma vareuse des Dodgers et il me répliqua qu’il était supporter des Angels. Je le savais, bien évidemment, j’avais toujours su que Howard était un traitre à sa patrie méritant d’être exécuté devant le City Hall.

-T’as des goûts de chiotte, tu sais ça ?

Je m’installai à côté de lui, lui laissant quand même la vareuse et espérant le contaminer. Sur l’écran, le match avait repris mais je n’avais d’yeux que pour ma petite Hope pelotonnée sur le torse d’Howard.

Bailey revint de la cuisine avec des victuailles et je lui souris mais alors que j’allais me pencher vers l’avant pour attraper des chicken wings qu’elle avait posées sur la table basse du salon, juste devant moi, elle avorta mon geste en venant s’installer sur mes genoux, un verre de jus de fruit en main et je grognai juste pour la forme, mon mécontentement…

Une fois qu’elle fut installée et alors qu’elle affirmait qu’on avait eu la trouille pour Howard en suivant ses aventures via L.A.People, et en arrivant pas à le contacter parce que quand on sonnait à son numéro qu’il était censé avoir en Asie, il ne répondait jamais, probablement trop occupé qu’il était, je me penchai à nouveau vers l’avant, pour attraper une de ces putain de chicken wings qui me faisaient de l’œil depuis qu’elles étaient arrivées là.

-Ouais… Tu devrais engager un chauffeur…

Il ne savait pas conduire… Et en plus, il conduisait bourré. Mais je savais que ce que je venais de dire était un coup dans l’eau alors je grignotai mon aile de poulet, ma main libre caressant le ventre maintenant libre de Bailey.

Mais dans les déboires d’Howard, il y avait eu sa pneumonie qui l’avait forcé à quitter la tournée asiatique plus tôt, laissant son groupe continuer sans lui.

-Moi, ce que je pige pas, c’est pourquoi vous n’êtes pas tous rentrer à Los Angeles. Et à la limite, plutôt que d’annuler, juste postposer la tournée asiatique pour quand tu serais remis. Les gens viennent pas pour voir Ben Masters, après tout. Et à part ton pote à moitié invisible derrière son clavier, tu peux me dire où est The Burning Fire, là-dedans ?

Parce que c’était sûrement pas McLagan qui représentait l’âme du groupe. Putain, non merci. Déjà, on l’avait pas vue depuis la naissance d’Hope, celle qui était censée être la marraine de la petite… Alors j’évitai soigneusement le sujet parce qu’en parler allait sûrement rendre Howard triste et c’était pas le but, mais en plus, rien que d’y penser, ça me filait déjà de l’urticaire.

Après la tournée, si McLagan pointait toujours pas le bout de son nez, ni pour voir Hope, ni pour voir Bailey qui était sa « meilleure amie » et bien elle irait se faire mettre et on choisirait une marraine qui serait au moins un peu fière de l’être. Grace, par exemple.

Bailey fit la même constatation que moi en disant que Hope était vraiment à l’aise avec Howard. Hope s’étira en baillant et en laissant échapper un petit gémissement et je me sentis me détendre et sourire en voyant ça et Bailey acheva de m’apporter les mêmes bienfaits en venant m’embrasser dans le cou, ce qui me fit respirer un peu moins vite. Être crispé et complètement à cran en permanence faisait que je m’en rendais même plus compte. Sauf quand je subissais ce genre de petites décompression très temporaire de temps en temps.

Et je rigolai quand Howard dit que c’était parce qu’il l’engueulerait jamais.

-Il en faudra bien un. Parce que moi, je ferai probablement l’inverse.

Ouais… grande gueule, Hank… On verra ça quand y aura lieu de l’engueuler. Pour l’instant, c’était pas possible d’engueuler un si petit truc.

Bailey dit à Howard que ça lui allait bien, un bébé dans les bras mais il nia pas le sous-entendu, ce qui me fit sourire. Bon, après, comme le batteur avait plus de petite-amie, ce serait pas pour tout de suite. Mais un jour, peut-être.

Je le lui souhaitais en tout cas parce qu’il n’y avait pas plus beau comme expérience. Même si c’était aussi ultra angoissant.

Je balançai les os de mon chicken wing dans le plat prévu pour et pris une longue gorgée de bière en même temps qu’Howard. Et là, Bailey partit dans ses cogitations qu’elle avait la nuit et je levai les sourcils. Putain, les liens bizarres qu’elle faisait des fois. Ouais Peyton avait signé chez MTI avec Timmy Evans mais…

-De là à dire que cette salope est à l’origine de la naissance de Fireworks et leur signature chez BSC, c’est lui faire trop d’honneur, Bailey, tu crois pas ?

Howard lui, disait que c’était moins Lola que son manager qui avait fait qu’il avait signé chez BSC avec Fireworks.

-Ça lui fera les pieds, à ton manager. Il doit l’avoir mauvaise maintenant. Mais bon, c’était pas une raison pour te remplacer par Masters, si c’est pour se venger qu’il a fait ça.

Je haussai les épaules.

-Ma main à couper qu’il va prendre un retour de karma de la part des fans avec ça. J’aurais une place pour The Burning Fire et j’apprendrais que Howard Stone est pas dans le line-up, je revendrais ma place recta.

Howard avait vraiment l’air déprimé pour le coup et ce fut Bailey qui trouva les bons mots pour lui rendre le sourire en déclarant qu’Hope était la plus grande fan de Fireworks ! Et c’était sans mentir, pas juste pour lui faire plaisir ! C’était vrai.

Howard, lui, répliqua alors que le premier album de Fireworks, il le dédirait à Hope. Je souris, caressant la joue de la petite qui commençait à somnoler contre le cœur de son parrain.

-Et nous, si on peut t’aider à quoi que ce soit, Howard, t’as qu’à demander. Tu connais le numéro, tu connais notre adresse. T’hésite pas.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE]   Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Dodgers' Day [PV Howard & Bailey][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: San Fernando Valley :: Villa North-