AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Human Madness [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Human Madness  [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé] Empty
MessageSujet: Human Madness [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé]   Human Madness  [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé] I_icon_minitimeSam 6 Avr - 19:21



 Human Madness
ft. Julian Hughes





Notre arrêt à Los Angeles n’aura pas été de tout repos. Jamais je n’aurais imaginé vivre autant d’émotions en si peu de temps. Autant de tristesse que de colère, de rancœur et d’incompréhension.  Heureusement que j’ai pu compter sur le support indéfectible de mon mari, de Jack et de Brooke pour passer au travers. Et de revoir Enrique, mon frère ainsi que ma sœur a aussi fait la différence dans ce dur moment à passer.

À peine de retour à la maison que nous devions refaire nos bagages : direction l’Australie !

Le voyage en avion m’a permis de reprendre un peu  le sommeil ce qui n’est pas négligeable, même si j’avais mieux récupéré dans un bon lit douillet, dans les bras de Julian. Nous aurons l’occasion de nous reprendre mais pour l’instant, et avec le décalage horaire, nous arrivons de bonne heure en Australie ce qui fait que nous avons la chance de profiter de temps libre.

Et comme je ne suis plus vraiment fatiguée et que j‘ai très faim,  je propose à Julian, qui accepte, d’aller faire un tour et de trouver un endroit sympa où manger.  

J’aime bien ce que je vois de l’Australie. Ça ressemble quand même un peu à chez nous sauf qu’à un endroit, il y avait un panneau disant de faire attention aux kangourous. Ça, je l’avoue, je regrette de ne pas avoir un appareil photo pour prendre la pose avec, question de rigoler avec Tyler et Jess quand on le leur aurait montré.

Il faut beau, il fait chaud mais pas trop. C’est un après-midi confortable duquel nous pouvons profiter et ça fait un bien indescriptible de pouvoir se dégourdir les jambes et de sortir de la torpeur des derniers jours, jouir de quelques heures de liberté sans penser que la vie, parfois, ce n’est pas toujours rose.

- Il faudrait envoyer des cartes postales à nos amis mais ça serait plus chouette si nous pouvions en trouver des vraiment drôles, tu ne crois pas ?

J’ai la nostalgie élevée depuis que je suis retournée à Tijuana. Je me rends compte de beaucoup de chose, entre autre, que nous sommes vraiment bien qu’à la maison entourés des gens qui nous aimes.  Je profite donc au maximum de tous les moments que j’ai avec eux, puisqu’on ne sait jamais quand tout va s’arrêter.

- Regarde, tu penses quoi de ce restaurant ?

Ça semble être un truc plutôt décontracté, avec une terrasse et de la musique.  Il y a des parasols multicolores pour faire de l’ombre au dessus des tables extérieurs et les serveurs passent de tables en tables en rigolant avec les clients. Ambiance décontractée au maximum, c’est exactement ce qu’il nous faut.

Je m’approche un peu pour voir ce que la carte affichée à l’entrée de la terrasse sur un panneau promotionnel propose et je m’en délecte déjà avec appétit.

- Pizza, burgers, pâtes… rien de dépaysant ! C’est parfait !

J’avoue qu’après l’exotisme de l’Asie et de choisir ses plats selon les symboles qui nous semblaient les moins étranges et ce n’était pas forcément la meilleure façon de faire.  Je me suis retrouvé un soir avec de la pieuvre…

- On essais ?

Je ne dirais pas nom à un bon burger avant de monter sur scène, question que mon estomac ne rende pas mon repas avant la fin de ma prestation. Ça d’ailleurs failli être le cas, le soir de la fameuse pieuvre parce que, ouais, trop orgueilleuse, j’ai décidé d’assumer mon choix de repas !



@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Julian Hughes
Julian Hughes


Messages : 363
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


Human Madness  [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Human Madness [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé]   Human Madness  [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé] I_icon_minitimeSam 13 Avr - 9:40



Human Madness
ft. Olivia Hughes


On était arrivé en Australie. C’était reparti pour une longue partie de tournée où on enchainera l’Océanie et l’Amérique du Sud avant de revenir à Los Angeles. Je savais que ça allait être fatiguant pour Livia surtout après ce qu’il s’était passé ses derniers temps avec la mort de son grand-père. Mais je savais aussi qu’elle avait de la ressource et qu’après cette longue tournée, on aura le temps de se reposer.

Le voyage en avion c’est bien passer. Livia a beaucoup dormi alors que, moi, j’avais la plupart du vol regardé Livia dormir. Elle devait un peu récupérer pour pouvoir donner tout ce qu’elle avait à chaque concert. Moi, je n’aurais pas à tout donner alors je pouvais bien veiller sur elle pendant qu’elle dormait.

Arrivé en Australie, on avait un peu de temps libre. C’était l’occasion de sortir un peu pour manger dans un restaurant ou l’autre de Sydney. Comme dans les autres continents on pouvait profiter un peu de notre relatif anonymat même si j’avais l’impression qu’on allait plus pouvoir en profiter très longtemps… Parce qu’on semblait déjà être bien plus connu en Australie qu’en Asie sûrement parce que l’Australie était anglophone et que les journaux américains s’exportaient plus facilement ici. Mais c’était quand même plus vivable que si on sortait en plein Los Angeles.

On marchait et je fumais en même temps ma main libre dans celle de Livia. Quand on passa devant un magasin de journaux, je pu voir que la presse people était actuellement focalisée essentiellement sur la nouvelle relation entre Lola et Howard Stone. L’attention semblait uniquement focalisée sur eux… Pourtant, que deux rockstars sortent ensemble n’avait rien d’inédit…

Livia me sortit de mes pensées pour parler des cartes postales qu’on pourrait envoyer à nos amis. C’est vrai que depuis que je suivais Livia aux quatre coins du monde, on avait très peu eu l’occasion de voir nos amis. Je lui souris.

-Oui, ça serait bien. Je sais déjà quel genre de carte je pourrais envoyer à Tyler.


Il avait un humour en bas de la ceinture alors ce n’était pas trop compliqué de le faire rire.

On s’arrêta devant un restaurant qui venait de taper dans l’œil de Livia. Je lisais attentivement la carte reconnaissant des plats qu’on pouvait trouver à Los Angeles. C’était l’avantage d’être en Australie. Il y avait moins de trucs exotique même si sur certaine carte j’avais vu qu’il était possible de manger du kangourou à la sauce chocolat… Un truc qui ne me disait vraiment rien…

-Oui, parce que le dépaysement, je crois qu’on a eu notre dose.

Je rigolai un peu regardant à travers la vitrine pour essayer de voir si l’endroit était plutôt propre ce qui avait l’air d’être le cas. Certains restaurants avaient une allure tellement douteuse que je n’osais même pas y mettre les pieds. A L.A., j’allais toujours dans les mêmes pour être sûr de ne pas avoir de mauvaises surprises.

-Oui, on essaye !

J’écrasai ma cigarette que je venais de finir et on entra dans les restaurant. Un serveur ne tarda pas à nous accueillir et à nous trouver une table. On s’y installa l’un en face de l’autre dans un restaurant où ni trop rempli, ni trop vide.

Je lu à nouveau la carte même si je savais d’avance que j’allais certainement prendre un burger et un coca. J’aimais déjà bien l’ambiance de cet endroit et il y faisait définitivement propre.

-J’aime bien ici…

Je ne voyais pas, étant donné que j’étais de dos, les regards insistants de personnes non loin de nous. J’étais focalisé tantôt sur Livia, tantôt sur la carte.

-Tu prendras quoi ? Moi, je pense que je vais prendre un burger et un coca…


On entendait, en fond, de la musique comme dans de nombreux restaurants. C’était Fireworks qui passait de quoi me faire lever les yeux au ciel.

-Je commence à en avoir marre de cette chanson… Elle passe en boucle partout…


De quoi faire une overdose.

@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Human Madness  [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Human Madness [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé]   Human Madness  [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé] I_icon_minitimeSam 13 Avr - 22:54



 Human Madness
ft. Julian Hughes





Même à l’autre bout du monde, je pense à mes amis(es).  Je me dis que ça serait chouette que de leur envoyer une carte postale, question qu’ils sachent que même au pays des kangourous, Julian et moi pensons à eux.  Ce serait une façon aussi de leur faire sentir qu’ils comptent pour nous, malgré les hauts et les bas qu’apportent les amitiés adolescentes.

Marcher, ça creuse et plus nous avançons, plus les restaurants commencent à peupler les cotés de notre chemin, ce qui fait qu’à force, nous convenons de nous arrêter pour manger.  Devant un restaurant qui me semble plutôt sympa, nous stoppons notre promenade le temps de lire la carte, question de voir si nous sommes en droit de craindre le dépaysement total où bien si  la gastronomie d’ici  est plus accessible qu’elle l’a été en Asie.

Je me doutais bien aussi que Julian, en acceptant l’endroit, ne voudrait cependant pas manger à l’extérieur. Trop de vent, trop de poussière, trop d’insectes volatiles, trop de tout en fait mais ça ne me dérange pas de prendre une table à l’intérieur. Loin de faire chaud comme ce fut le cas à notre retour à Los Angeles qui croulait sous la canicule, profiter un peu de la climatisation ne fera pas de tord.

Nous sommes rapidement placés à une table et nous pouvons regarder à nouveau la carte qui est plus complète que celle affiché à l’extérieur qui sert probablement d’indicatif aux passants sur le genre de cuisine qui y est proposée.

Julian a rapidement arrêté son choix  sur un burger et un coca.

- Je vais prendre la même chose, il me semble que ça fait une vie que je n’ai pas mangé un bon burger !!

J’en salive rien qu’à l’idée de penser au pain chaud, ;a la boulette de viande grasse et juteuse, aux ketchup dégoulinant et aux frites croustillantes qui accompagneront sans doute le sandwich.  Tout ce que j’espère c’est qu’il est au bœuf et non pas à je ne sais trop quel animal qui pourrait être haché !

Notre commande est prise rapidement et la serveuse nous fait un petit clin d’œil avant de partir en cuisine. J’allonge le bras sur la table pour prendre la main de Julian dans la mienne et le regarder, un petit sourire moqueur sur les lèvres.

- Quand tout sera terminé, je vais rester une semaine au lit, dans tes bras ! On ne va pas répondre au téléphone, ni à la porte. Je ne pensais pas qu’un jour je rêverais de rester au lit toute une semaine !

Ça doit être, ça, vieillir !

Ensuite…

Bien ensuite il faudra penser à reprendre les cours sérieusement et améliorer mes notes qui, sans être dramatiquement basses, ont quand même légèrement dégringolées.  Si je veux  faire médecine, parce que oui, je songe de plus en plus à poursuivre mes études de front avec ma carrière, il faudra que je trouve à concilier les deux.

Même en tournée !

Et puis Jack voudra probablement que nous parlions de lancer un album avec les chansons que j’ai rodées tout au long de la tournée. J’ai de quoi faire un album et en commencer un second !  Cela dit, le mieux c’est quand même de prendre mon temps et  de bien travailler sur mes projets questions de faire des trucs qui sauront plaire.

Nos cocas arrive et la serveuse dépose avec mon verre, une rose.

- De la part du Monsieur, là-bas !

- Du… hein ?


Je regarde derrière Julian, là où la dame me pointe et je vois un homme, pas très vieux, pas forcément jeune non plus, la trentaine je dirais, qui me fait un ‘’coucou’’ de la main. C’est la première fois qu’un admirateur m’offre quelque chose, sauf pour des fleurs ou des peluches lancés sur la scène. Mais en dehors d’un concert, je veux dire, c’est la première fois.

Je lui retourne son geste de la main avec un sourire gênée, je ne m’attendais vraiment pas à ça.
- Ça me fait vraiment bizarre, surtout ici. À Los Angeles, j’aurais cru ça plus possible qu’ici… Bon sang, il ne cesse pas de me regarder…

J’hésite  de demander à Julian de changer de chaise avec moi pour que je sois dos à mon admirateur qui me fixe sans honte. Mais si je fais ça, il va croire que je n’ai aucune considération pour lui et ça serait un très mauvais point si ça devait se lire dans un journal ou un autre.

Je décide donc de l’ignorer, puisque je l’ai déjà remercié d’un geste de la main quand sa fleur me fut offerte. N’empêche que je l’ai dans mon angle mort et que ça m’obsède au point où je ne suis plus attentive.

- On a décidé de changer un peu la set list je ne sais plus si je t’en avais… Oui ?

L’homme s’est avancé et se tient maintenant  debout à côté de notre table et me fixe avec un sourire si grand qu’on ne voit que ça sur son visage.

- Je suis votre admirateur le plus fervent ! Quel ne fut pas ma surprise de vous voir entrer dans le restaurant où je me trouvais, justement !!

Et mon admirateur de se prendre une chaise et de s’installer à notre table alors même que nous ne l’avions pas invité. Je reste quand même souriante et essais de lui montrer que je suis attentive à ce qu’il me dit.

- [/i]Je vous suis depuis Los Angeles, je suis même aller à quelques dates en Europe et deux en Asie ! Je ferai l’Australie puis je vous attendrai patiemment à Los Angeles ! Accepteriez-vous de me signer quelques autographes ? [/i]

- Euh… Wow ! C’est…


J’allais dire que c’est vraiment intense d’admirer une fille qui ne fait qu’une première partie mais je ne veux pas le froisser.

- C’est beaucoup d’honneur pour moi de savoir que j’ai un admirateur à ce point fidèle. Je peux signer quelques autographes avant que l’on nous serve notre repas.

Façon poli de lui dire qu’ensuite, j’aimerais reprendre ma conversation privé avec Julian. Il sort alors  de ses poches, plusieurs tickets de concerts, 18 précisément.

- Wow… nous les gardez tous sur vous en plus…  Quel est votre nom ?

- Josh Smith !


Dieu merci, il n’a pas un nom  trop long !

Je regarde Julian avant d’entreprendre de signer un a un les billets de concerts de Josh Smith et les lui rendre jusqu’au dernier.


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Julian Hughes
Julian Hughes


Messages : 363
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


Human Madness  [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Human Madness [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé]   Human Madness  [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé] I_icon_minitimeMer 17 Avr - 10:15



Human Madness
ft. Olivia Hughes


Livia et moi on s’arrêta sur le même choix de nourriture. Ce qu’on avait mangé en Asie nous donnait envie de nous arrêter sur des plats plus simples et sans surprise. Je détestais les surprises. Alors un burger, c’était bien.

On commanda très vite et, alors que je me plaignais du choix musical redondant de l’endroit, Livia pris ma main dans la sienne déclarant qu’après la tournée, on passera une semaine au lit sans répondre à personne. Je souris me disant que c’était une merveilleuse idée. Une semaine complète coupée du monde et rien que nous deux. C’était un rêve.

-C’est une bonne idée ! Une semaine complète rien que nous deux.


Oui parce qu’après ça, on reprendra nos études. Il fallait qu’on finisse ça au plus vite même si Livia voulait de plus en plus faire médecine ce que je l’encourageais à faire même si avec sa carrière, ça lui fera pas mal de boulot.

La serveuse revint avec nos cocas et… Un rose ? Je levai un sourcil devant ce qui semblait être un cadeau d’un homme un peu plus loin de nous. Je me tournai alors que Livia regardait derrière moi. L’homme fit salut alors que je fronçai les sourcils. Bon… Ça semblait être un fan. Il avait vu Livia et il devait avoir été chercher une rose pour elle pour… Ouais, pour lui montrer son affection pour son travail.

Ce n’est que ça.

Alors pourquoi je suis tout tendu ? Parce que c’était plus fort que moi.

Mon regard revint sur Livia alors que je me raclai la gorge essayant d’oublier ce type. Livia était un rien mal à l’aise et trouvait ça bizarre vu qu’on n’était pas à L.A.. Et, surtout, il n’arrêtait pas de la regarder.

-Ne le regarde plus… Ignore-le et il arrêtera.


Il avait intérêt… Sinon, je pouvais toujours demander aux gens qui dirigeaient ce restaurant de le faire partir.

On reprit notre conversation alors que Livia me parla de sa set-list. Mais on fut rapidement interrompus par l’homme qui venait d’offrir une rose à Livia. Mon regard s’assombri directement alors que je le regardais. Mais lui, ne regardait que Livia.

Il déclara être un admirateur et bla bla bla. Et il prit même une chaise ce qui me fit froncer d’autant plus les sourcils. Pour qui il se prenait ? Il disait qu’il avait suivi Livia depuis Los Angeles et qu’il avait vu pas mal de dates depuis le début de la tournée. Il voulait un autographe. Bon, une autographe et après, j’espère qu’il se cassera d’ici.

Je croisai les bras pas vraiment à l’aise face à ce type alors que Livia, elle n’avait pas l’air à l’aise non plus même si elle faisait tout pour rester attentive et polie. Elle ne refusa pas l’autographe alors le type sortit pas moins d’une bonne vingtaine de billets de concert de sa poche. Il se promène avec ça sur lui ? Bizarre quand on sait qu’il est censé nous avoir vu ici par hasard.

A moins que ce n’était pas tant un hasard et cette idée me provoqua une sueur froid alors que mon cerveau ce mis directe en mode paranoïaque ce qui, dans mon cas, n’était pas difficile. Je tiquai de plus en plus me raclant la gorge alors que Livia entrepris de tout signer pour Josh Smith.

Je fus tendu pendant toute la séance d’autographe alors que Smith n’arrêtait pas de regarder Livia avec le genre de regard que je détestais. Et quand elle eut finit, je regardai Smith.

-Maintenant, est-ce qu’on pourrait profiter de notre repas en paix ?

Je restais poli même si mon ton et mon regard l’était beaucoup moins et montrait à la fois mon impatience et mon agacement.

Il me regarda brièvement.

-Encore quelques minutes, s’il vous plait.

Et il reposa son regard sur Livia.

-Merci beaucoup d’avoir tout signé. Votre musique est vraiment ce qu’on fait le mieux maintenant. Vous êtes une chanteuse talentueuse et avec beaucoup de classe.


Non mais il n’a pas fini avec son baratin ?!

Je levai les yeux au ciel me raclant encore la gorge.

-C’est bien gentil pour elle mais nos plats ne vont pas tarder à arriver et on a des choses à se dire…

Il m’ignora, le Josh Smith de quoi faire monter ma colère d’un cran. Surtout quand il osa poser sa main sur celle de Livia.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Human Madness  [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Human Madness [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé]   Human Madness  [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé] I_icon_minitimeMer 17 Avr - 23:20



 Human Madness
ft. Julian Hughes






Je n’en reviens quand même pas qu’un homme, et ça aurait été la même chose pour une femme, ait fait tout ce chemin pour me voir. Moi. Pas Roadtramp la tête d’affiche mais moi, Olivia Cortez qui n’a pas encore un album à mon actif !

C’est flatteur mais son attitude un peu envahissante me déstabilise autant qu’elle ne rend tendu mon mari. Pas besoin de le toucher pour le savoir je le sens très bien depuis ma chaise.  Je joue le jeu, cependant, parce que j’ai conscience que pour un fan qui vous admire, il y en a 10 qui vous détestes, dans le sens que de le décevoir lui et je créer  un petit clan de détracteur.

Il me demande de signer un autographe pour chacun de ses billets de concerts.  C’est qu’il y en a un sacré paquet ! Patiente jusqu’au dernier, j’écris sur chacun d’eux, même si en dernier ma main commence à me faire mal :

‘’ Pour Josh Smith, de Livia Cortez xx’’

Je lui rends sa pile, non contente d’avoir terminé et en me disant qu’il retournerait boire sa consommation là où il était et surtout parce que Julian lui fait comprendre que nous voudrions bien être seul mais…

Non.

Josh a encore à dire, au grand damne de Julian, et du miens, je l’avoue. Et plus encore quand il posa sa main sur la mienne ce qui me fit me raidir sur ma chaise puis ramener ma main à moi. Je n’aime pas que des inconnus me touchent. Bon je ne suis pas encore au niveau de Julian mais n’empêche, je ne sais pas où il aura mit ses mains avant.

- Merci, du fond du cœur, vos paroles me touche, sachez le bien. Mais maintenant, j’aimerais passer un petit moment en tête à tête avec mon amoureux. Vous comprenez, en tournée, nous n’avons que très rarement des moments seuls tous les deux.

- Oh… Oh ok ouais, je comprends.  Je voulais vous dire aussi que je suis désolé pour votre grand-père. J’ai envoyé des fleurs, d’ailleurs.  Bon j’y vais ! On va se revoir, enfin, je veux dire, moi je vais vous revoir, à votre concert !


Je suis on ne peut plus bouche bée.

- Comment il sait pour Abuelo ?

Je n’ai rien dit à ce sujet et je doute que ça vienne de ma mère et encore moins de mon père. Il faut croire que je commence à être un petit peu plus connue que je le crois pour que ma vie que je pensais vraiment très privée ne le soit pas tout à fait. Du cou, j’espère que mon mariage avec Julian est mieux protégé que d’autres aspects de ma vie.

Nos plats nous sont servit et, à mon plus grand soulagement, je ne vois plus Josh Smith dans mon champ de vision. Je recommence à me détendre en me disant que je ne dois pas paranoïer et mettre ça dans le dossier des anecdotes de tournée.

Nous dégustons nos plats, en tous les cas, moi avec appétit, gémissant presque entre chaque bouchée tellement c’est délicieux !

- Ce sont vraiment les meilleurs burgers de toute la planète !! Il est bon, le tiens ?

J’espère que toute cette histoire ne lui a pas coupé l’appétit. Je sais bien que Julian n’aime pas qu’on entre dans notre petite bulle qu’on s’est bâtit tous les deux et, ce fan m’a fait comprendre que plus ça va aller, moins je pourrai me permettre justement de jouir de cette petite bulle en tête à tête avec l’homme que j’aime.  Je dépose on burger et prends une serviette emballée individuellement et  humidifiée d’eau citronnée et prends la main de Julian dans la mienne, comme tout à l’heure.

- Je suis désolée pour ça, mon amour. Ces choses là, je ne saurai pas les contrôler. Peut-être que je devrais envisager de sortir maintenant avec un roadies de BSC pour nous chaperonner, tu en penses quoi ?

Adieu sensation de liberté !

La serveuse revient nous voir, s’informe de notre repas puis dépose une bière devant Julian et un verre de vin blanc devant moi.

- Nous n’avons pas commandé ça ?!

- C’est de la part de Josh Smith.


C’est plus fort que moi, j’enfonce le bouton panique et regarde tout autour de moi avant de l’apercevoir plus loin que ce qu’il ne l’était au tout début.

- Ramenez les verres, je vous pris, nous sommes mineur, madame ! Julian, tu m’excuse une petite minute ?

Je me lève, faisant reculer un petit peu plus  brusquement ma chaise que ce que je ne le voulais et me dirige droit vers mon admirateur qui me regarde avec un sourire étincelant et si large, qu’il ferait compétition aux étoiles.

- Tu n’aimes pas le vin blanc, Olivia ?

- Je n’en sais rien, je n’en ai jamais bu encore et pour une raison fort simple, c’est que je suis mineur, Monsieur Smith. Je vous remercie de votre attention mais Julian et moi ne pouvons accepter les verres. Je vous souhaite une bonne soirée, pour la dernière fois.


Cette fois, je sais que j’ai été rude.

Peut-être que je n’aurais pas dû…

C’est la question que je me pose alors que je reviens m’installer à ma table mais en repoussant on assiette.

- Tout ça m’a coupé l’appétit.


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Julian Hughes
Julian Hughes


Messages : 363
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


Human Madness  [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Human Madness [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé]   Human Madness  [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé] I_icon_minitimeDim 21 Avr - 9:44



Human Madness
ft. Olivia Hughes


Cet homme ne voulait pas nous lâcher malgré ma demande. Il devenait vraiment encombrant et son obsession pour Livia faisait limite peur. Je savais que les fans pouvaient vraiment être encombrants. Ma mère, qui est actrice, me l’avait souvent dit. Mais celui-ci, je m’en méfiais. Surtout quand il osa poser sa main sur celle de Livia.

Je me raidis. Je me serais déjà emballé moi mais Livia, elle, savait rester calme. Elle essaya qu’on aille la paix et j’espérais que ça fonctionne cette fois. Sinon, on utilisera ma manière ! Je foudroyai l’homme du regard qui semblait, enfin, comprendre. Mais ce qu’il fit juste après me fit avoir une sueur froide. Il avait envoyé des fleurs à la famille de Livia pour le décès de son grand-père ?! Personne hormis la famille de Livia n’était au courant de ça. Ça n’était pas paru dans les médias ! Alors comment cet homme le savait ?

Je me raidis encore plus alors que Josh Smith finit par s’éloigner. Livia était aussi bouche bée que moi et elle finit par poser la question qui me troublait aussi.

-Je ne sais pas… Mais ça m’inquiète vraiment…


Si ça tombe il nous suivait depuis longtemps… L’idée me fit me racler la gorge. Je préférais penser qu’il y avait eu une fuite et que ça avait fini par se savoir dans un magazine ou l’autre. Mais j’avais le sentiment que ce n’était pas ça ce qui n’arrangeait pas ma nervosité. Ma mère m’avait déjà raconté des histoires horribles de fans qui en était venu jusqu’à tuer des stars sans raison. Comme John Lennon…

Je crois que j’allais un peu plus regarder autour de nous à partir d’aujourd’hui. Ou engager un garde du corps… Oui, c’est peut-être une bonne idée ! Je ne voulais pas qu’il arrive quelque chose à Livia.

On finit par être servi et Josh Smith ne semblait plus vouloir nous emmerder. On commença à manger. Ces hamburgers étaient vraiment et je mangeais avec beaucoup d’appétit.

-Oui, le mien est bon aussi.


Je souris un peu essayant vraiment d’oublier l’incident pour me concentrer sur notre sortie à deux.

Livia finit par prendre ma main après avoir lavée la sienne et s’excusa pour ce qu’il s’était passé. Elle pensait que demander qu’un roadie nous suive à l’avenir serait bien. J’hochai la tête.

-Oui, je pense que c’est mieux. Ça me rassurerait. Parce que ce type n’était pas clair du tout. Je veux pas faire mon paranoïaque…

Mais je le suis…

-Mais je pense que c’est mieux d’avoir quelqu’un avec toi quand tu sors… Il vaut mieux prévenir que guérir.


Je caressai sa main avant que la serveuse ne revienne pour déposer un verre de vin devant Livia et une bière devant moi. Je fronçai les sourcils croyant à une erreur de commande et quand la serveuse disait que c’était un cadeau de Josh Smith, je faillis sortir de mes gongs…

-C’est pas vrai…

Je soufflai ça entre mes dents complètement tendu à nouveau.

Livia regarda autour de nous repérant Smith. Elle remballa ensuite la commande avant de se lever.

-Livia…


Je la regardai se diriger vers Josh Smith. Je me tournai totalement pour regarder la scène. Elle était au milieu d’un restaurant. Elle ne risquait rien mais j’étais quand même prêt à bondir si jamais Smith faisait le moindre geste envers elle.

Livia arriva à sa hauteur et se fit plus rude par rapport à Smith qui arborait un grand sourire effrayant. Je les entendais jusqu’ici.

Livia revint ensuite déclarant qu’elle n’avait plus faim. Je poussai mon assiette à mon tour extrêmement tendu que j’étais.

-Moi non plus…


Je me raclai la gorge. J’étais mal à l’aise. Je voulais m’enfuir de cet endroit.

-On s’en va…

Je demandai l’addition. Plus loin on sera de Smith mieux on se portera. On vint m’apporter l’addition, la serveuse s’excusant pour le comportement de Smith. Je ne dis rien me contentant de payer avant qu’on ne sorte du restaurant.

Je pris la main de Livia toujours très tendu.

-Ce type est cinglé. C’est un psychopathe… Il ne pouvait pas savoir pour ton grand-père… Et nous payer de l’alcool… Qu’est-ce qu’il cherchait ? Ce type sort tout droit d’une des histoires sordides que me racontait ma mère pour me dire de me méfier des paparazzis et des fans.

On s’éloignait rapidement du restaurant parce que je marchais vite. Après un moment, je regardai derrière nous du coin de l’œil. Je me rendis à nouveau et dis plus bas à Livia.

-Il est là…

Je ma raclai la gorge.

-Il est là…

Répétant encore une fois ma phrase tellement j’étais nerveux.

-Il nous suit…


Et on était que nous deux… Avec Smith qui nous suivait de loin.

Je ne savais pas quoi faire… J’hésitais entre courir ou me retourner pour le frapper.

Je finis par me retourner.

-Vous allez arrêter de nous suivre ?

Je disais ça sur un ton rude alors que Smith s’approchait de vous.

-Je ne vous suis pas… Je vais juste dans la même direction que vous.


Je serrai le poing nerveux et en colère que j’étais.

-Et bien prenez un autre itinéraire sinon j’appelle la police !


Il s’arrêtant levant un sourcil surpris.

-Livia… Tu sais que je ne te ferais pas de mal…


Il ne regardait plus que Livia.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Human Madness  [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Human Madness [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé]   Human Madness  [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé] I_icon_minitimeDim 21 Avr - 21:53



 Human Madness
ft. Julian Hughes







Je tremble de la tête aux pieds alors que je rejoins Julian à notre table, autant parce que je suis furieuse que parce qu’au fond de moi, ce fan à réussi à me ficher la trouille. Déjà, qu’il soit au courant pour le décès de mon grand-père m’a laissé bouche bée, c’est signe qu’il me suit avec un petit peu trop de passion. C’est la première fois que je fais pace à ce genre de situation et je n’ai pas été préparé mentalement à ce genre de chose.

Je suis navrée en disant à Julian que je n’ai plus d’appétit, alors que nous avions envie d’une petite sortie en amoureux toute calme.  Mon mari fait signe à la serveuse que nous désirons payer notre commande et partir, ce que nous faisons aussitôt la note réglée.

Je peine presque à suivre Julian tend il marche rapidement tout en me tenant par la main. Son discours est loin de me rassurer alors qu’il sème plus de questions dans mon esprit au sujet de ce Josh Smith. Il serait envoyé par mon père dans le but de me rendre folle et m’écarter définitivement de sa vie sans passer par le vilain qui aurait viré la fille de sa nouvelle copine, de sa maison de disque.
Bon, je l’admets, cette théorie est tirée par les cheveux.

- Hein ? Non ! Où ça ?

Sans ralentir, je tourne la tête en tous les sens pour voir où se trouve Josh Smith et l’aperçois à quelques mètres de nous, marchant dans la même direction.

- J’ai peur, Julian !

En fait, je panique littéralement.

Et quand Julian s’arrête et se retourner pour l’intimer de cesser de nous suivre, je crains de tomber dans les pommes tant le stress me monte à la tête.

- Il ne va que dans la même direction que nous, Julian…

Alors, peut-être devrions-nous le laisser passer devant et le laisser aller.  Sauf que, Josh renchéri en s’adressant à moi et promettant que jamais il ne me ferait de mal. Étrangement, ça sonne à mon oreille comme se voulant l’inverse. Je le toise un moment, figée que je suis puis je tire sur le bras de Julian pour l’inciter à reculer et venir s’assoir avec moi sur un banc installé devant ce qui semble être un kiosque à journaux.

- Laissons-le passer devant et puis, nous prendrons le premier taxi quand il sera  hors de vu, d’accord ?

J’ai murmuré si bas à l’oreille de Julian que je doute qu’il m’ait compris.  J’ai en fait très peur que mon admirateur  puisse lire sur mes lèvres ou deviner par la force de la pensée, ce que je peux avoir en tête.

Josh Smith passe devant nous lentement sans nous lâcher des yeux, même quand il est quelques pas devant, sa tête est toujours tournée en notre direction puis, il s’arrête, se penche et semble refaire les boucles de ses chaussures. Il met un temps fou à se relever au point que je stress en l’imaginant sortir un arme ou je ne sais quoi puis se ruer sur nous pour nous blesser ou pire, nous tuer.

Il n’en est rien.

Il se relève plutôt puis  se fond dans la foule.

- Est-ce que tu le vois encore ?

Je n’ose même pas bouger, ni même regarder en direction inverse.  Il aurait pu tourner dans une ruelle, faire le tour du quartier et revenir par derrière pour nous surprendre, qui sait ?!

Je ne sais pas non plus combien de temps nous attendons mais après un certains temps, et parce que je soleil commence à descendre dans le ciel, je regard Julian, cherchant son approbation nous qu’on puisse se lever et prendre une chance de s’en aller.

- Quand nous arriverons à l’hôtel, je dois voir Jack immédiatement.


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Julian Hughes
Julian Hughes


Messages : 363
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


Human Madness  [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Human Madness [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé]   Human Madness  [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé] I_icon_minitimeJeu 25 Avr - 20:05



Human Madness
ft. Olivia Hughes


Josh Smith était toujours là… Alors même qu’on avait marché vite pour s’éloigner du restaurant. Il était là à nous suivre comme s’il nous traquait.

Livia s’affolai un peu ce que je pouvais comprendre parce que c’est elle dont Josh Smith ne semblait pas vouloir se défaire malgré qu’on lui ait dit qu’on voulait être tranquille. Du coup, elle avait peur… Je devais avouer que je n’étais pas rassuré non plus surtout avec toutes les histoires que m’avait raconté ma mère et que j’avais en tête…

Je ne dis rien mais serrai un peu plus sa main comme pour la protéger. Et je finis par me retourner vers Smith pour lui dire d’arrêter de nous suivre. Je pouvais très bien appeler la police si jamais les choses devaient vraiment trop bizarre parce que ce Josh Smith n’était pas net.

Josh disait qu’il ne ferait pas de mal à Livia… Mais je n’en étais vraiment plus sûr. Je voulais qu’il dégage ! J’en avais même des tics nerveux. Je toisai Josh alors que Livia tira sur mon bras pour m’emmener vers un banc. On s’y installa et je tentai de garder mon calme alors que Livia avait déjà un plan pour qu’on se débarrasse de Josh. J’hochai la tête.

-D’accord… On va faire ça.


Il ne pourrait pas rester planté là devant nous sans que ça soit suspect de toute façon. Et s’il le faisait, j’appellerais la police directement.

Smith fut contraint de passer son chemin non sans nous regarder intensément à son passage. De quoi nous mettre mal à l’aise. Ce type n’était vraiment pas bien du tout. Il traina même un peu en faisant semblant de refaire ses lacets. Je le regardai pendant tout le processus avec un regard noir. Mes muscles étaient contractés et je ne cessai de me racler la gorge tellement j’étais mal à l’aise et en colère par rapport à ce type qui semblait aimer Livia d’une façon un peu trop malsaine à mon goût.

Il finit par disparaitre dans la foule et à la question de Livia, je scrutai l’endroit où était parti Smith. Je la scrutai un long moment avant de conclure :

-Non, je ne le vois plus.

On resta là encore un moment figé qu’on était tous les deux après ce qu’on venait de vivre avec Smith. C’était la première fois que ça nous arrivait et je comprenais maintenant pourquoi ma mère était parfois à cran quand elle revenait d’une tournée de promotion.

Après un moment, je fis signe à Livia qu’on pouvait y aller. Smith semblait définitivement parti… C’est ce que j’espérais en tout cas. Et quand Livia déclara qu’elle voulait voir Jack dès qu’on arrivera à l’hôtel, j’hochai la tête.

-Oui… C’est une bonne idée. Il vaut mieux tout lui dire.

J’appelai rapidement un taxi et on grimpa dedans comme si on fuyait quelque chose. Je donnai le nom de l’hôtel au taximan et il démarra directement. Je soufflai un peu de soulagement. Dans le taxi, au moins, on ne risquait pas de tomber sur Smith.

Je me tournai vers Livia.

-Je crois qu’on va devoir engager un garde du corps… C’est dommage parce que j’aime bien n’être que nous deux mais si on tombe sur un autre malade comme Smith, ça peut être bien d’avoir quelqu’un qui puisse gérer les choses et les envoyer promener.

Je n’aimais pas avoir recourt à un garde du corps. Ma mère en avait un et même s’il était sympathique, ça n’en restait pas moins beaucoup moins intimiste.

-Il faudra peut-être aussi en toucher un mot à Jack… BSC peut peut-être engager des gardes du corps… Sinon, je pourrais me renseigner de mon côté dans une société privée.

Je soupirai encore ma main dans celle de Livia.

-En tout cas, ce Smith savait des choses que seul un type qui t’as suivi aurait pu savoir… Je ne sais pas comment il a fait ça…

Et ça m’inquiétait.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Human Madness  [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Human Madness [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé]   Human Madness  [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé] I_icon_minitimeJeu 25 Avr - 23:07



 Human Madness
ft. Julian Hughes






Je vis le truc le plus terrifiant de ma carrière. Quelque chose que je ne pensais pas qui pouvait m’arriver à ce stade, ou même un jour pour être honnête.  Il semble qu’il ne faut pas forcément être une star mondialement reconnue comme Lola pour attiré et attiser l’admiration de certaine personne.

Josh Smith  semble me vouer une admiration à toute épreuve. En m’avouant m’avoir suivi en Europe et pour m’avoir retrouvé en Australie, il faut vraiment aimer beaucoup, trop.  Même Carolyn la petite amie d’Eddy n’aurait pas fait autant pourtant, elle m’a avoué être une groupie féroce, prête à tout pour aller voir des concerts. Du moins, jusqu’aux limites de son porte-monnaie.

Ce qui me fait penser que ce Josh Smith doit avoir beaucoup d’argent pour se permettre de voyager autant pour suivre une tournée qui va un petit peu partout au travers le monde. Il ne doit pas se soucier de ses fins de mois, lui, en tous les cas et cette pensée là me terrifie. S’il a les moyens de me suivre partout dans le monde, il a aussi les moyens de s’informer.

- Il n’est peut-être pas le seul, Julian. Il me fait peut-être suivre par un détective ou quelque chose dans le genre !

Dans la panique, j’ai souvent tendance à me mettre à élaborer des scénarios en tous les genres.
Julian et moi attendons un long moment avant de juger le moment bon pour se lever de notre banc et prendre place dans le premier taxi qui arrête à l’appel de mon mari. Même à bord du taxi, je ne me sens pas suffisamment en sécurité pour commencer à relaxer.  

J’hoche positivement de la tête alors que Julian me parle d’un garde du corps. Je crois qu’il faut se rendre à l’évidence que c’est beaucoup plus sage mais en attendant, je demanderai à un roadie de nous accompagner bien que je crois que je vais me contenter des chambres d’hôtel pour un bon moment !

- C’est drôle quand même que Jimmy ne soit pas du voyage LE jour où je me fais harceler par un type !

Pourquoi j’ai dit ça, exactement ?

Je regarde Julian l’air de dire ‘’ Laisse tomber, je dis n’importe quoi’’puis j’ajoute qu’effectivement, c’est un petit peu trop étrange que Smith en sache autant sur moi alors que personne sauf mes proches sont au courant.  Fatiguée de toute cette histoire, je repose ma tête contre son épaule puis je fermer les yeux jusqu’à ce que je sente la voiture s’immobiliser devant notre hôtel.   Je ne suis pas fâché d’être enfin rentré ! Quelque chose me dit que je vais m’en souvenir longtemps de cette sortie en amoureux !

Une fois dans notre chambre, je me laisse tomber sur notre lit, avec Julian et le serre très fort contre moi. Je me suis souvenue dans l’ascenseur que mon manager m’avait prévenu faire lui aussi une sortie ce soir avec Brooke et Jesse ce qui fait que, je devrai attendre son retour.

- Tu crois que je suis la seule qu’il suit autant ?  Il fait peut-être ça avec plein d’autres  artistes.

Il ne pourrait pas s’accrocher au Tiny Suicide par exemple et vouer un culte mortel à leur chanteuse ? Quoi que même à elle, je ne souhaiterais pas un aussi grand malheur.

- Tu as envie qu’on se fasse monter un truc dans notre chambre et qu’on regarde la télé ? De la glace, des chips, du coca… nous n’avions pas terminé notre repas et, j’ai de nouveau faim.

L’idée c’est de chasser les mauvaises vibrations, de nous occuper l’esprit en attendant le retour de Jack dont je suis prête à parier qu’il viendra ici avant d’aller au lit.  Il a Jesse pour s’occuper maintenant mais ça ne l’empêche pas d’encore veiller sur moi comme un bon petit papa.



@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Julian Hughes
Julian Hughes


Messages : 363
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


Human Madness  [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Human Madness [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé]   Human Madness  [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé] I_icon_minitimeLun 29 Avr - 19:34



Human Madness
ft. Olivia Hughes


On était tous les deux paranos au point au l’idée, venant de Livia, que ce type pouvait nous faire suivre par une détective privé ne me semblait pas saugrenue. J’imaginais, dans ma tête, des scénarios similaires à ceux de Livia mais je ne préférais pas lui dire de peur de la faire encore plus flipper.

On grimpa dans le taxi quand je l’appelais et si j’étais plus détendu à l’intérieur, je sentais bien que ce n’était pas le cas de Livia. Je voulais pourtant la rassurer mais la seule façon que j’avais trouvé c’était de lui dire qu’on ferait bien d’engager un garde du corps pour que ce genre de situation ne se produise plus de cette manière. On pouvait facilement en trouver un tout comme un roadie pourra protéger Livia pendant le reste de la tournée. Mais je ne m’attendais pas à ce qu’elle lâche que ça arrivait justement quand Reed n’était pas là. Je doutais quand même que son père soit assez tordu que pour faire ça… Et à la figure de Livia, je crois qu’elle s’en rendait compte elle-même.

-Je ne pense pas que Jimmy y soit pour quelque chose.

Et on conclut tous les deux que c’était quand même bizarre tout ce que savait ce Josh Smith alors que rien de ce qu’il savait sur l’enterrement du grand-père de Livia n’était connu des médias. Et ce qui était encore plus effrayant c’était qu’aucune de nos questions ne trouvaient de réponses.

J’allumai une cigarette pour faire descendre la pression pendant le reste du trajet en taxi. Et on arriva, ensuite à l’hôtel, où on ne traina pas du tout avant de monter dans notre chambre. On se laissa tomber sur le lit et j’enlaçai Livia quand elle me serra dans ses bras. Je me sentais nettement plus en sécurité entre les quatre murs de cette chambre d’hôtel que nulle part ailleurs dans cette ville, maintenant… L’idée qu’on puisse revoir Josh Smith au concert ne me rassurant pas vraiment…

Livia se posait toujours des questions… Comme celle de si elle était la seule que Smith suivait.

-Peut-être… Je ne sais pas… Une chose est sûre, ce type a un problème…

Je ne savais pas du tout s’il faisait ça avec d’autres… J’imagine que si c’était le cas, il aurait déjà eu des ennuis… Je n’en avais aucune idée. C’est clair que ça aurait été rassurant s’il faisait ça avec d’autres. Mais là, il semblait quand même focalisé sur Livia.

Je soupirai un peu lançant un regard à Livia qui signifiait que j’étais désolé de ne pas avoir plus de réponses qu’elle à ses questions. Mais elle ne m’en tint pas vraiment rigueure, je crois, et préféra qu’on se change les idées en regardant la télévision tout en mangeant. Je souris un peu.

-Oui. De toute façon, je crois qu’on ne va plus quitter cette chambre aujourd’hui.

Je caressai ses cheveux avant de me lever pour aller commander de la glace, des chips et du coca. Après ça, je viens rejoindre Livia et allumai la télévision avec dans le serrer contre moi et de l’embrasser sur le front.

-Tu verras… On fera en sorte que plus jamais tu ne vives une journée pareille.

C’était une promesse que je lui faisais. On allait tout mettre en œuvre pour ça.

Je la serrai ensuite contre moi avant qu’on puisse, enfin, retrouver un peu de paix.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Human Madness  [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Human Madness [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé]   Human Madness  [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Human Madness [PV Julian Hughes][SYDNEY][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» La justice de Raphael [Terminé]
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» Le reflet du passé [Terminé]
» Catharina Bolkonski (terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Tournées :: Sanitarium Tour 1983-