AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2196
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE] Empty
MessageSujet: Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE]   Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE] I_icon_minitimeVen 17 Mai - 16:40



Should I Stay Or Should I Go?
ft. Daniele & Tony Ricci


Fallait que je parle à quelqu’un avant d’exploser… Il fallait que je trouve quelqu’un capable de me rassurer et de repousser cette foutue obsession que me lâchait pas. Il fallait que je fasse quelque chose sinon j’allais juste…

Finir par tout plaquer et me terrer quelque part pour que Carolynn ne me retrouve jamais !

Ouais parce que quand je parlais de tout plaquer, je parlais de tout sauf Roadtramp. Je n’aurais pas su quitter Roadtramp.

J’avais passé une super matinée avec Jesse Stark et ça avait un peu atténué tout ça… Sans compter la tronche de Jack qui avait valu de l’or quand il avait récupéré son petit blondinet. On s’était vraiment éclatés !

Mais dès que ce petit épisode plutôt fun avait été terminé, BAM ! Tout qui m’était retombé sur les épaules sans prévenir ! Et en plus, c’était pas comme si Carolynn était à l’autre bout du monde ! C’était pas comme si elle me sonnait toutes les 5 minutes non plus ! Mais j’arrêtais pas de ressasser les mêmes foutues questions et même la bière suffisaient pas à les noyer.

Et j’avais décidé d’aller parler à Daniele uniquement à partir du moment où je m’étais rendu compte que si ça se trouvait, même sur scène ça allait me déconcentrer.

Il n’y aurait eu que Carolynn, ça aurait été simple… Ben, soit on serait tombés simplement amoureux en faisant les choses dans l’ordre… Soit je l’aurais jamais revue et je l’aurais simplement oubliée…

Mais là, je me traînais la responsabilité de sa grossesse difficile et potentiellement mortelle comme un putain de boulet au pied ! Y avait rien que je pouvais faire !

Oh ouais, je sais, c’est pas moi qui la vis, la grossesse difficile ! C’est pas moi qui risque de mourir non plus !

Non ! C’est juste moi qui risque de devoir vivre avec ça ! Soit avec un môme que je devrai élever seul, soit avec un double deuil, soit avec… une famille complète que j’avais même pas décidé d’avoir !

Ok…

Je repris une bonne canette de bière avant d’aller frapper à la porte de mon manager…

Personne m’ouvrit… Mais ça frappa deux coups aussi de l’autre côté de la porte. Je frappai deux fois encore et ça me répondit encore. Mais ça venait comme du bas de la porte.  Alors j’ouvris tout doucement la porte et vis de toutes petites mains passer dans l’entrebâillement…

-Hey… Tony…

Génial, il n’y a plus que des gens de mon âge sur cette tournée ! Pas étonnant que je me suis si bien marré ce matin…

Pas étonnant non plus que je redoute autant d’avoir un môme si je ne me considère pas plus mature que Tony Ricci.

Je me penchai pour prendre le petit dans mes bras… Enfin je le soulevai avec seulement un bras parce que de mon autre main, je tenais ma bière.

-Il est où Erik ? Hein ?

Tony pointa la direction de la kitchenette de la loge. En fait, c’était plus un appartement qu’une loge…

-Ah ok… Et papa, l’est où ?

Il désigna la partie « salon/bar » et je l’emmenai avec moi tout en rotant gracieusement ce qui fit rire le petit aux éclats et moi avec. Et je trouvai alors Lele et m’affalai à côté de lui dans le divan sans attendre son autorisation, faisant sauter le petit Tony sur mes genoux.

-Salut… Je sais que t’aime pas ça, Daniele mais… j’ai besoin de parler à un adulte… Parce que j’ai mis une groupie enceinte et je sais plus où j’en suis…

Je repris une bonne gorgée de bière, là-dessus…  

@ Billy Lighter



Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1730
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE]   Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE] I_icon_minitimeSam 18 Mai - 16:17



Should I Stay Or Should I Go?
ft. Eddy Cort et Tony Ricci


Je n’avais presque pas dormi la nuit dernière – c’est ce qui arrivait quand mes pensées n’allaient que vers Samantha et le danger qu’elle courait avec la Casa Nuova. Résultat, j’étais exténué aujourd’hui alors même qu’on entamait à peine cette putain de tournée australienne.

Je n’avais pas une affection particulière pour l’Australie – c’était même un endroit où je détestais aller depuis qu’Evan y avait laissé ses oreilles. Seulement, je devais me plier à y aller à chaque tournée mondiale…

-Pallone !


Putain – encore ?! Tony venait encore réclamer son ballon que j’avais perché au-dessus d’une armoire pour qu’il ne l’atteigne pas. On était dans une putain de loge de luxe – ce n’était pas un endroit pour jouer au football ! Impossible de faire comprendre ça à cette vile créature de l’Enfer qui ne pensait plus qu’à son putain de ballon depuis la visite d’Hank et Bailey North. Il dormait même avec !

-No…, dis-je sans lever mes yeux de mon carnet où je notais mes comptes – il fallait de temps en temps que je me rappelle où j’en étais dans tous mes millions surtout que certaines sommes me venaient de la Famille de Los Angeles.

Je buvais un verre de whisky en même temps – bien installé dans le fauteuil en cuir de la loge la plus luxueuse de cet endroit.

-Si !, dit-il contrarié.

Putain, Erik n’est jamais là quand j’en ai besoin ! Il avait décidé de faire la sourde oreille dans la kitchenette. C’était aussi une façon bien à lui de m’obliger à passer du temps avec Tony…

-No…, dis-je sur le même ton et – toujours – sans le regarder.

Il allait finir par lâcher l’affaire. Ce n’était pas moi qui allais céder.

-Tony ‘bbiato !, dit-il avant de taper une fois du pied et de partir de cette pièce pour aller dans celle adjacente. Papa ‘ttivo !

Je m’en fous si tu es fâché et je m’en fous si tu me trouves méchant ! Traduire le vocabulaire de dix mots de ce gosse n’était pas très compliqué.

Je m’étais replongé dans mes comptes – et dans le whisky – si bien que je n’avais pas entendu qu’on toquait à la porte de ma suite. Ce n’est que quand j’avais entendu la voix de Cort que je m’étais rendu compte que quelqu’un était là – accueilli par le môme…

Ça y est, il y avait deux mômes dans ma loge, maintenant… Que voulait Cort ? Je n’en savais rien – tout ce que je savais c’est que c’était un gros dégueulasse à roter comme ça dans ma putain de suite de luxe. Putain, le raffinement était surfait pour les rockstars – surtout ceux que je prenais sous mon aile, je ne savais pas pourquoi.

Cort s’était ramené avec Tony dans le salon où j’étais installé. J’avais refermé le carnet et je l’avais lancé sur la table basse – je n’avais plus que mon whisky en main.

-Salut Cort !, dis-je avec un entrain un peu joué.

C’était la fatigue – j’aurais été plus avenant si j’étais moins crevé.

Surtout que Cort voulait parler – à un adulte que je semblais être à ses yeux. C’était au sujet de Carolyn, la groupie qu’il avait mis enceinte. Cort ne savait plus où il en était et venait demander conseil au grand Daniele Ricci – putain, j’aurais été de meilleurs conseils s’il m’avait parlé d’un putain de prêt bancaire. Seulement, là il me parlait de relation et de femmes enceintes. Tony était la représentation physique du fait que je ne gérais pas ce putain de sujet.

-Je suis au courant, Cort… Elle est enceinte depuis un moment étant donné qu’elle y était déjà quand on était en Europe
, dis-je avant de boire une gorgée de whisky pendant que Tony avait les yeux levé vers le haut du meuble où se trouvait son putain de ballon.

Je savais qu’il savait que je savais – je savais qu’il voulait juste remettre la conversation en contexte.

-Vous sembliez pourtant proche en Europe, non ? Quelque chose ne va pas avec elle ? Ou bien c’est le futur gosse le problème ? Tu as peur de ne pas gérer ou quelque chose dans ce genre ?
, demandais-je en regardant vers Eddy. Dis-toi qu’on ne gère jamais ce genre de chose.

Là, je pouvais le lui dire parce que j’en faisais la putain d’expérience tous les jours avec le démon blond qu’il avait sur ses genoux.

-Tu veux une bière ?, demandais-je en me levant déjà pour aller la lui chercher – parce que je savais qu’il allait en vouloir une.

@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2196
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE]   Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE] I_icon_minitimeLun 20 Mai - 18:14



Should I Stay Or Should I Go?
ft. Daniele & Tony Ricci


Mon manager avait pas l’air plus en forme que moi, pour la cause. Il avait les traits tirés, l’air crevé. Ouais, c’était peut-être pas le moment de lui parler de mes problèmes en plus. Mais si je parlais pas à lui, je voyais pas bien à qui en parler… A Clepto ? Clepto qui en savait pas plus que moi et qui allait me remettre encore une fois dans la parano (et si ça se trouvait, il avait raison) que tout ça ait été fait exprès…

Non… Merci…

Alors je m’étais un peu imposé, m’affalant sur le divan à côté de lui, le petit Tony sur mes genoux. Bon alors j’y allai pas par quatre chemins, histoire de pas le faire languir parce que son temps à m’accorder était peut-être limité, pour ce que j’en savais.

Je remis les choses en contexte, parce que je savais jamais trop si Lele faisait vraiment attention à ce qui se passait en dehors de savoir si les concerts se passaient bien et si le public était réceptif et… Bref, en dehors des trucs de manager quoi.

Mais je le regardais pas, alors qu’il me disait qu’il savait et aussi me rappelait au passage que cette grossesse arriverait à échéance avant même que je m’en rende compte, pour finir.

-Ouais ça fait… 6… 7… mois ? Je crois…

Je fis la moue…

-Enfin ça fait depuis le concert à la Death Valley quoi…

Plus précis que ça on pouvait pas faire, sauf que j’étais incapable de calculer le temps qui nous séparait de ce concert à la Death Valley. J’avais l’impression que ça faisait une putain d’éternité, en vrai…

Je suivis le regard du petit qui levait bizarrement les yeux et en me retournant vaguement, je pus voir qu’il y avait un ballon coincé au-dessus d’une armoire. Oh bah… Qu’est-ce que ça foutait là ?

Mais avant que j’aie pu faire remarquer ça à Daniele, il enchaîna avec des questions. Et j’étais reconnaissant, dans un sens, qu’il m’envoie pas juste me poser des questions existentielles plus loin. Je repris une gorgée de ma bière mais elle était vide.  Alors je fis une moue triste un peu comme j’avais vu faire Jesse ce matin.

Je passai une main dans mes cheveux en soupirant. Il disait qu’on gérait jamais ce genre de chose. Voilà qui était rassurant.

-C’est un peu… Tout ça à la fois… En Europe ça allait… Enfin ça commençait à aller, je crois… On avait décidé d’apprendre à se connaître pour voir si ça marcherait… entre nous… Pour le bébé…

Je pinçai les lèvres et levai les yeux vers Daniele.

-Puis y a eu…

Je voulus reboire mais ma canette risquait pas de se remplir toute seule alors Daniele me proposa une bière.

-Ouais… Ouais, je veux bien, ouais.

Daniele s’éclipsa brièvement et Tony tendit le doigt vers le ballon au-dessus de l’armoire. Alors je me levai, le gardant dans mes bras, pour attraper le ballon et lui donner. Et quand il l’eut en main, il se tortilla pour que je le dépose à terre.

Je le déposai à terre et Daniele revint alors je continuai…

-Après l’Europe… Quand on est revenu à L.A., on a eu un problème… Le truc genre bain de sang… on a été à l’hôpital et là…

Je soupirai plus fort encore et me laissai retomber dans le divan.

-Je me rappelle plus du nom. Mais la grossesse la force maintenant à rester au lit jusqu’à la fin… Et peut-être que le bébé et elle vont y rester tous les deux et… Bref, c’est quand même pas le problème.

Enfin si, dans un sens ouais mais…

-J’ai peur de me retrouver…

Je désignai Lele puis Tony d’une main.

-Comme toi, en fait… Tout seul avec un môme… Je saurais pas gérer comme toi. Je saurais pas, je ne suis même pas sûr de le vouloir.

Je renversai ma tête en arrière. Je causais sans m’arrêter comme si on avait ouvert les vannes.

-Je veux pas non plus que Carolyn meure, mais je suis pas sûr d’être amoureux d’elle. Et je sais pas si je me retiens juste parce que je ne veux pas mourir de chagrin si jamais elle y reste et… Putain, c’est cher payé pour quelques minutes de perdition en tournée ! Clepto s’en tire une dizaine, des groupies, tous les soirs !

Ok, j’exagère peut-être un peu mais l’idée y est.

-Et moi, je faute une fois. UNE PUTAIN DE FOIS ! Et je me retrouve avec une fille que j’aime pas forcément enceinte sans savoir si elle ou le bébé ou les deux vont mourir !

La vie est injuste, hein ouais ?

@ Billy Lighter



Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1730
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE]   Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE] I_icon_minitimeMer 22 Mai - 20:14



Should I Stay Or Should I Go?
ft. Eddy Cort et Tony Ricci


Le petit Cort était perdu – sentimentalement parlant. Est-ce que j’avais l’air d’un assistant conjugal ??! Il semblerait, apparemment... En tout cas, Cort m’avait parlé de la grossesse de sa petite-amie – pour ce que j’en savais c’était toujours sa petite-amie sinon, il ne serait pas tant perdu – dont j’étais bien au courant. Ça faisait depuis la Death Valley qu’elle était enceinte. Cort avait toutes les cartes en main pour faire le calcul mais les maths ne semblaient pas être son fort.

-La Death Valley. Ça fait 7 mois, petit Cort,
dis-je avant d’avaler encore une gorgée de whisky.

Ça veut dire qu’il lui restait environs deux mois à vivre si tout se passait bien – paix à son âme. Je savais ce que c’était d’avoir un putain de gosse dans les pattes et je devais avouer que c’était loin d’être la joie tous les jours.

J’avais posé mes questions et Eddy m’avait servi une moue triste digne d’un enfant de 3 ans et demi – le genre de moue que pouvait me servir Tony quand il souhaitait avoir ce qu’il voulait. Il m’avait raconté qu’en Europe tout allait bien, ils essayaient de se rapprocher pour le bébé – etc… Seulement, quelque chose avait changé. Mais Eddy n’avait pas réussi à aller au bout de son idée alors pour lui délier la langue, je lui avais proposé une bière. Il en voulait bien une – ce qui ne m’étonnait pas le moins du monde.

-A la bonne heure !, dis-je en me levant.

J’étais parti en direction du frigo pour y prendre une bière fraiche. A mon retour Tony avait dû filer parce qu’il n’était plus sur les genoux d’Eddy.

Je regardais mon poulain en reprenant ma descente de whisky – j’avais rempli à nouveau mon verre. C’est alors qu’Eddy était revenu à son récit et au cœur du problème. La grossesse de Carolyn rencontrait des problèmes qui pouvaient s’avérer fatal pour elle, le bébé ou bien les deux.

Eddy Cort était dans une situation sacrément merdique – je ne vois pas en quoi je pouvais lui être utile devant la fatalité d’un diagnostic médicale.

Je ne l’avais pas coupé mais quand il m’avait désigné Tony, j’avais regardé dans la direction et j’avais vu Tony qui était assis sur son ballon avec le plus bel air innocent que je n’avais jamais vu – mamma mia, comment il l’avait récupéré ??? La réponse était devant moi – c’était sûrement Cort qui le lui avait donné.

Je ne regardais plus Cort – je regardais Tony. J’espérais que mon simple regard sur lui l’empêcherait de se lever et de shooter dans son putain de ballon. J’écoutais tout de même encore Cort qui avait peur de se retrouver dans la même situation que moi – sans savoir gérer comme moi. J’étais content de savoir que de l’extérieur les gens pensaient que je gérais. C’était une très bonne chose !

Cort remettait tout en question et n’était même pas sûr d’être amoureux de Carolyn – ses questions et réflexions étaient à un niveau d’existentialité du niveau de : « pourquoi sommes-nous sur cette Terre et d’où venons-nous ? ». J’étais Daniele Ricci mais je n’avais pas encore les réponses à toutes les putains de questions existentielles.

-Je vois…, dis-je en me levant parce que le vil Tony commençait à timidement shooter dans son ballon. Tu sais Cort… Je pense que tout t’es arrivé bien trop vite… Mais maintenant que c’est là, il va falloir que tu apprennes à faire avec.

Comme moi je devais faire avec la vile créature de l’Enfer, vers laquelle je marchais mine de rien en regardant toujours vers Cort. C’était pour endormir la méfiance de Tony qui ne regardait – pour l’instant – que son ballon.

-Tu ne peux rien faire contre la fatalité du diagnostic. Tu n’as plus qu’à espérer que ça se passe au mieux mais quand même réfléchir à ce que tu vas faire pour chaque éventualité, dis-je sérieusement mais avec tout de même de la compassion dans la voix.

J’étais passé à côté de Tony qui avait assez baissé sa garder que pour – d’un geste du pied – je vienne lui faucher son ballon. J’avais jonglé une fois pour le récupérer en main ce qui m’avait valu les protestations d’un Tony indigné comme un supporter de foot à qui on a refusé un penalty à son équipe.

-Ne fait pas le laziale indigné, Tony, dis-je avant d’ignorer totalement le gosse pour revenir m’installer en face d’Eddy après avoir remis le ballon à sa place initiale. Tu dois savoir, Cort, ce que tu feras si jamais ils vivent tous les deux… Si tu aimes vraiment Carolyn ou non… Je ne sais pas si c’est vraiment le bon moment pour le savoir. Après tout, tu me sembles encore sous le choc du diagnostic et tu ne sais pas ce qu’il va arriver à l’accouchement alors c’est difficile de pouvoir savoir si tu as encore des sentiments pour elle. Elle te rappelle peut-être trop le moment sombre que vous vivez tous les deux.

C’était des putain de gamins – il ne fallait pas l’oublier.

-Il faudra que tu vois ça avec elle et s’il n’y a plus de sentiments… Ben, tu sais ce qu’il reste à faire,
dis-je en parlant toujours avec sérieux et compassion.

Le lui dire – tout simplement. Je sais c’est simple quand on s’appelle Daniele Ricci.

-Après, il faudra voir ce que tu feras s’il ne reste que le gosse. Savoir si tu comptes l’élever ou pas. Les deux solutions sont bonnes. Il n’y a pas de honte à mettre son enfant à l’adoption si on ne se sent pas capable de l’élever, dis-je en ignorant toujours l’infâme Tony. Et s’il ne reste que Carolyn et bien vous serez reparti à la case départ avec un deuil à faire en plus.

Toutes les perspectives n’étaient pas très réjouissantes – je lui accorde.

-En tout cas, Cort… Dis-toi que des malheurs du genre, ça peut arriver à tout le monde. J’ai moi-même eu ma dose d’imprévus,
dis-je en montrant le petit indigné du doigt…

Je ne savais pas vraiment comment le réconforter – je n’étais pas doué à ce genre d’exercice…


@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2196
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE]   Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE] I_icon_minitimeLun 27 Mai - 18:09



Should I Stay Or Should I Go?
ft. Daniele & Tony Ricci


Ça me faisait du bien de vider mon sac. De juste raconter tout haut ce qui se passait. Finalement, dans le fond, je savais qu’il n’y avait pas de solution à mon « problème »… parce que c’était pas tant un problème que la fatalité combinée à un énorme sentiment d’injustice… Non seulement, c’était trop tôt, tant pour Carolyn que pour moi, pour être parents, mais en plus fallait que la grossesse ait une potentielle issue dramatique.

Je sirotais ma bière, tout en racontant… D’une façon un peu inégale… Mon ton était inégal… parfois nerveux, parfois terrifié, parfois colérique. Comme si mes sentiments ne savaient plus qui avaient priorité sur qui.

Et avec tout ça, mes sentiments pour Carolyn, j’arrivais pas à les retrouver, dans cette marrée d’autres sentiments qui étaient en train de me noyer.

Mais Daniele m’écoutait, pendant que Tony shootait tout doucement dans son ballon comme pour ne pas qu’on l’entende. Et de ça, j’étais déjà vachement reconnaissant.

Et la conclusion de mon manager fut sans équivoque…

-Je dois attendre et voir quoi…

Je soupirai avant d’ouvrir de grands yeux surpris quand Daniele, d’un geste rapide du pied, reprit le ballon à son fils qui lui fit une tête indignée à se rouler de rire par terre. D’ailleurs, j’eux un sourire pincé parce que… la scène était drôle mais j’étais pas sûr que le môme trouvait pas ça drôle, lui.

-Putain, comment tu fais ça, Daniele ?

J’avais jamais vu personne faire ça avec ses pieds et un putain de ballon, moi…

Enfin bref… Pour en revenir à mes moutons noirs à moi… Daniele me dessina des pistes pour chaque éventualité que j’écoutai attentivement tout en regardant ma canette de bière dans ma main, les yeux baissés.

Je pris une inspiration puis répondis alors que Daniele pointait Tony du doigt en disant qu’il avait eu sa dose d’imprévu :

-Ouais mais… Putain… J’espère que personne ne va mourir. Je me sens pas prêt à être père, mais il faut que ce petit vive. Et sa mère aussi. Elle a pas mérité de mourir pour un putain d’oubli de pilule et moi, je pense pas avoir mérité de devoir vivre des deuils pareils juste parce que…

Je haussai les épaules puis passai une main sur mon visage engourdi…

-Je ne sais même pas ce que j’ai pu faire de mal en fait… Pas plus que je ne pense que d’oublier sa pilule, c’était mal…

Je me raclai la gorge…

-Enfin sauf si c’est Clepto qui a raison et qu’elle a voulu le faire exprès. Il paraît qu’il y a des groupies qui font ça… Qui se font mettre enceintes par des rockstars pour… l’argent ou pour comme… être à jamais lié à leur idole… Tu sais…

Il savait sûrement mieux que moi… Je repris une grande grande gorgée de bière avant d’ajouter en secouant la tête.

-Mais j’y crois pas… J’y crois pas… A la Death Valley, Carolyn m’a dit qu’elle était pas ce genre de fille. Qu’elle avait jamais couché avec une célébrité.

Je soupirai encore, plus fort et laissai tomber mon front contre le métal frais de la canette.

-Pourtant ça me tourne dans la tête ce que Clepto a dit, ça m’emmerde… Parce que j’ai l’impression d’être un imbécile et d’un autre côté, quand je la regarde dans les yeux, je peux pas croire qu’elle ment sur ses sentiments…

Tony avança vers moi, leva ses yeux sur moi et je lui souris d’un pauvre sourire, avant de le prendre à nouveau sur mes genoux quand il tendit les bras vers moi.

@ Billy Lighter



Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1730
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE]   Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE] I_icon_minitimeMer 29 Mai - 18:13



Should I Stay Or Should I Go?
ft. Eddy Cort et Tony Ricci


Attendre et voir – moui, c’est ça qu’il doit faire… En même temps, il n’avait pas fort le choix. C’était une situation qu’il ne pouvait pas vraiment contrôler…

-Moui, c’est ça, dis-je en faisant une moue.

Je savais que je ne l’aidais pas beaucoup… Seulement, je ne voyais pas trop quoi faire. Sa petite amie était enceinte – ce n’était pas de chance -, elle et le bébé étaient en danger de mort à cause d’une grossesse difficile – c’était dramatique… Mais Cort ne pouvait pas vraiment y faire grand-chose.

Pendant que je parlais, j’avais récupéré la balle des pieds du vil Tony – ce qui avait moyennement plu à cette tête de mule. Le petit Cort, lui, était bouche bée par mon geste. Je sais, je suis le meilleur en absolument tout. Ce n’est pas nouveau.

-Je suis Italien. Voilà comment j’ai fait ça, dis-je comme si c’était l’explication exacte à mon magnifique geste technique qui était – en réalité – des restes de mon enfance passée à Ostie.

Je vous l’accorde – mon explication n’est pas tellement absurde, en réalité. Ce n’est pas un Américain qui serait capable de manier une balle avec ses pieds – ni même d’en comprendre le concept.

J’avais exposé à Cort ma solution – celle de préparer ce qu’il allait faire pour toutes les éventualités. Je ne voyais pas bien ce qu’il pouvait faire d’autre.

Le petit Cort ne voulait la mort de personne – ça se concevait… Il trouvait ça bien trop cher payé pour deux jeunes gens qui n’avaient rien fait de mal.

-Vous n’avez pas à vous reprocher quoi que ce soit,
dis-je en haussant les épaules. Le destin est parfois moche sans raison, Cort. On ne peut rien n’y faire.

Ça s’appelle la fatalité – ça tombait sur chacun à certain moment. C’est comme ça. Il n’y avait pas de putain d’explications à ça.

Seulement, le batteur de Cort avait une toute autre hypothèse… D’après lui, Carolyn aurait fait exprès de tomber enceinte pour une raison x ou y – argent ou renommé… Une théorique à laquelle n’adhérait pas le petit Cort qui avait su de la bouche de sa petite amie qu’elle n’était pas ce genre de fille et qu’elle n’avait jamais couché avec une célébrité avant lui.

Ah oui ? Elle n’avait jamais fait ça ? Mon pauvre petit Cort – que t’a-t-elle raconté là ? Carolyn s’était déjà fait plusieurs célébrité – au moins deux ! Moi et un autre – je ne savais pas son identité mais il y en avait bien un autre. Il m’avait fallu le temps de replacer Carolyn mais ça m’était revenu vers la fin de la tournée européenne. J’avais déjà couché avec elle il y a quelques années…

-Mon pauvre petit Cort, dis-je après qu’il ait pris dans ses bras Tony. Elle t’a réellement dit ça ?

Elle lui avait menti – bien que ça ne signifiait pas forcément qu’elle avait fait exprès de tomber enceinte. La thèse de l’oubli reste possible... Je ne voulais pas accabler la gamine mais…

-Ta petite amie est groupie depuis des années… J’ai couché avec elle au tout dernier concert des Planes, dis-je en reprenant ma descente de whisky. Et je n’étais pas le premier d’après ce qu’elle m’a dit. Elle s’en est fait un autre la même année, si je me rappelle bien…

Je ne vois pas pourquoi je garderais ça pour moi – ni même pourquoi Carolyn avait menti à Cort là-dessus. Qu’une groupie se fasse des stars, c’était normal…

-Maintenant, ça ne veut pas dire qu’elle soit tombée enceinte exprès…, dis-je en haussant les épaules. Ça veut peut-être dire qu’elle avait peur que tu la rejette si jamais elle te disais qu’elle s’était fait toute une armée de stars avant toi.

Je ne savais pas si tout ce que je disais allait réellement aider leur couple…



@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2196
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE]   Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE] I_icon_minitimeMer 5 Juin - 18:22



Should I Stay Or Should I Go?
ft. Daniele & Tony Ricci


J’aurais préféré continuer à parler soccer et talents italiens innés… mais fallait que cette foutue histoire sorte. Je me foutais d’avoir des solutions. Et encore, parce que Daniele m’en donnait quand même et c’était bien plus que la simple écoute que j’attendais de sa part.

Ouais parce que « attendre et voir », ça vaut ce que ça vaut, mais ça reste un putain de conseil.

Et la bière me faisait du bien… ou pas, en fait. J’avais la nausée mais je savais pas si c’était à cause de l’alcool ou de ce qui se passait dans ma tête et dans mon cœur.

Mais ce qui était bon à entendre aussi, c’était que ni Carolyn, ni moi, nous n’avions rien fait de mal. Nous n’avions rien fait pour mériter ce qui nous arrivait. C’était juste pas de chance… Ou alors c’était pire ? Parce que du coup, c’était la confirmation que c’était vraiment injuste.

Je laissai tomber mon visage entre mes mains après avoir déposé ma canette entre mes baskets. Je soupirai longuement… Puis je cachais aussi mon visage à Daniele parce que je sentais les larmes me monter aux yeux.

Et je restai comme ça jusqu’à pouvoir les essuyer discrètement. Enfin je crois que j’étais discret.

Et de mes peurs à propos du bébé et de l’injustice que m’inspirait cette grossesse difficile et potentiellement fatale, je passai à l’exposition de mes sentiments pour Carolyn.

Des sentiments mitigés… Parce que je voulais l’aimer… Et en même temps, si elle n’était pas tombée enceinte, je ne serais pas, égoïstement, en train de vivre ça (et elle non plus)… Puis il y avait ce que Clepto en disait… Cette espèce de théorie du complot à laquelle je ne voulais pas croire… Tout en ayant la sale impression d’être le dindon de la farce et…

Et ce qu’elle m’avait dit… Qu’elle n’était pas comme les autres. Qu’elle ne voulait pas que je la considère contre les autres groupies qui s’étaient trouvées dans le container à la Death Valley… Qu’une fois sur le van, alors que le désir grimpait entre nous, elle m’avait dit ne jamais avoir fait ça, coucher avec un rockstar pour le fun.

Parce que c’était juste ça à la base… Juste coucher pour le fun… J’en avais eu conscience alors, j’en avais toujours conscience aujourd’hui. C’était censé être une histoire sans lendemain. Et quand elle m’avait annoncé pour le bébé un peu plus tard, à Los Angeles, j’avais dit « ok »… On a merdé, on assume et pourquoi pas essayer de construire quelque chose.

Et ça s’annonçait pas mal…

Jusqu’à ce qu’elle se mette à pisser le sang.

Jusqu’à ce qu’on m’annonce que « pour le fun », j’avais un peu ruiné sa vie. Si j’avais dit « non », on en serait pas là. Ni l’un, ni l’autre.

Je culpabilisais autant que j’en voulais à Lynn.

Et tout ça, je le vomis à Daniele…

Puis Tony était remonté sur mes genoux et j’avais posé mon menton sur sa petite tête blonde.

Et mon manager eut alors un regard que je n’aimai pas du tout… Et une question un peu emprunte de pitié que je n’aimai pas non plus.

Je m’étais fait avoir.

C’était ce qu’il était en train de me dire alors que comme un imbécile, j’étais en train de tomber des nues.

Et je ne pensai plus alors à cacher mes larmes à mon manager. Au cul la virilité ! J’en avais quand même rien à foutre ! Je m’étais fait avoir comme un gosse. Lynn m’avait menti. Elle m’avait menti pour ce qui était du fait d’avoir déjà couché avec d’autres célébrités avant.

Pas que ça m’aurait dérangé. Sur le toit de ce putain de van, elle m’aurait énoncé son tableau de chasse que ça m’aurait pas refroidi ! Il n’y avait pas sentiments impliqués ! Juste une envie de s’amuser entre deux adultes consentants !

Et elle m’avait menti.

J’étais bouche bée, les larmes coulaient sur mes joues. De tristesse, de colère et d’incompréhension mêlées…

-Mais… pourquoi ?

Pourquoi, nom de Dieu ! Où était l’intérêt de me mentir quand nous n’étions personne l’un pour l’autre ! Juste un coup d’un soir et basta ! Ou l’espoir d’un beau souvenir, pour l’un comme pour l’autre, tout au plus !

Daniele continuait de boire. Et de parler. Il disait qu’elle avait peut-être pas fait exprès de tomber enceinte. Ouais, c’était ce qu’elle m’avait dit aussi. Pas fait exprès, Eddy. Oublié ma pilule. Oops…

-Elle m’a menti une fois. Pourquoi elle m’aurait pas menti sur la grossesse aussi ?

Je secouai la tête, passai une main sur mon visage, tenant Tony sur mes genoux de l’autre… Tony qui me regardait en y comprenant pas plus que moi, au final… Je gémis ou grognai ou quelque chose entre les deux… Puis annonçai d’une voix rauque.

-Si ça se trouve… C’est même pas moi le père du bébé. File-moi un putain de whisky.

Ouais… Parce que sur ça aussi, elle pouvait avoir menti.

@ Billy Lighter




Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1730
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE]   Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE] I_icon_minitimeLun 10 Juin - 17:20



Should I Stay Or Should I Go?
ft. Eddy Cort et Tony Ricci


Je ne pouvais pas ne pas voir que le petit Cort était vraiment très touché par tout ce qu’il lui tombait dessus. Non content d’avoir fait en sorte que son coup d’un soir tombe enceinte – il avait aussi fallu que le Destin fasse en sorte que la grossesse soit potentiellement fatale à la mère ou le gosse ou bien les deux pour bien faire. Ce n’était pas évident à encaisser pour un gamin comme Cort.

Seulement, je ne pouvais pas faire grand-chose hormis lui dire de prévoir quelque chose pour chacune des éventualités – c’est tout ce qu’il lui restait à faire…

Le problème, c’est que Cort n’avait pas que ça comme problème. Il doutait de ses sentiments pour Carolyn… Putain, je ne pensais pas me retrouver à devoir jouer au psy aujourd’hui – c’était pourtant bien ce qu’il était en train de se produire dans ma loge de Sydney. J’avais voulu le rassurer et toutes ces conneries mais ça s’était compliqué quand le petit Cort avait parlé de la théorie de son batteur et du fait que Carolyn lui avait dit qu’elle n’avait jamais couché avec une autre star que lui.

Le fait était qu’elle avait bien couché avec une autre star que lui – je faisais partie des gens avec qui elle avait couché et j’étais une star.

Je ne l’avais pas caché à Cort et il avait commencé à pleurer ce qui m’avait passablement surpris. Merde alors – je faisais quoi, moi, maintenant ? Je m’étais mordu la lèvre devant tous ces sanglots…

Cort s’était demandé pourquoi Carolyn lui avait ainsi menti. Je n’avais pas de réponses précises – encore une fois – mais uniquement des hypothèses.

-Je n’en sais rien Cort, dis-je en soupirant.

J’avais juste comme hypothèse qu’elle lui avait menti pour ne pas qu’il la prenne pour une groupie comme une autre – ça arrivait que des groupies ne veulent pas être prises uniquement pour des filles qui ne cherchent qu’à se faire des stars. Pourtant, il n’y avait rien de mal à ça…

J’avais essayé de rassurer Cort – encore une fois. Carolyn ne l’avait peut-être pas piégé… Il y avait une différence entre un petit mensonge et un coup monté. Seulement, Cort ne savait plus où étaient les mensonges. Le pauvre gamin commençait à se rendre compte que tout le monde n’était pas doué de franchise.

Je n’avais pas de réponse à sa question… Les doutes de Cort grandissaient si bien qu’il remettait – absolument – tout en question.

-Ok pour le whisky, dis-je en me levant pour aller chercher un verre sur un meuble un peu plus loin.

J’étais revenu avec le verre et je m’étais installé – à nouveau – à ma place initiale.

-Tu sais Cort… Le mieux si tu veux savoir si tu es le père, c’est de faire un test de paternité quand le gosse sera né,
dis-je en versant du whisky dans un verre et en le faisant glisser jusqu’à Cort. C’est le plus efficace…

Ça ne résolvait pas le reste du problème – je vous l’accorde…

-Pour le reste… Je crois que tu devrais discuter avec Carolyn… Tout mettre à plat, dis-je en pensant sincèrement que c’était le meilleur moyen. Ecoute sa version des choses… Essaye de savoir pourquoi elle a menti. Les gens ne mentent pas toujours en ayant de mauvaises intentions.

Je n’étais pas le dernier des menteurs – alors je savais ce que je disais.



@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2196
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE]   Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE] I_icon_minitimeVen 14 Juin - 22:22



Should I Stay Or Should I Go?
ft. Daniele & Tony Ricci


Dnaiele n’en savait rien… Daniele n’avait aucune putain d’idée, pas plus que moi, de pourquoi Carolyn avait décidé de mentir sur un truc aussi stupide ! Parce que ouais, c’était con ! Pourquoi me mentir ? Pourquoi ? Alors que ça n’avait aucune putain d’importance à ce moment-là qu’elle se soit tapé 20 000 rockstars ou aucune ? Pourquoi ?

Parce que son petit mensonge futile de ce soir-là aurait pu le rester ! Si notre relation s’était arrêter à s’envoyer en l’air sur le toit d’une camionnette ! Mais là, ça remettait foutrement tout en question.

Elle m’avait menti une fois, sur une connerie. Sur quoi d’autre est-ce qu’elle m’avait menti ? Juste ça ? Tout le reste ?

Putain, je n’étais pas sûr que mes larmes étaient des larmes de tristesse. C’était plutôt des larmes de rage ! La rage de me sentir roulé dans la farine et de ne même pas pouvoir décrocher le téléphone pour dire mes quatre vérités à Carolyn parce que je pouvais pas faire ça à une fille qui était potentiellement en train de mourir ! Que ce soit à cause de mon enfant ou de celui d’un autre !

Daniele était allé me chercher un whisky et j’en avais profité pour essuyer mon visage de mon avant-bras. Même Tony s’était mis à frotter mon visage de sa petite main pour m’aider. Puis quand mon manager était revenu avec le verre, je l’avais bu d’un coup quand il me l’avait donné. Et pendant ce temps-là, Daniele m’expliqua, assis à côté de moi, ce qu’il fallait concrètement faire.

Un test de paternité. Je reniflai et hochai la tête.

-Ouais… ouais c’est ce que je ferai.

Si Carolyn et le bébé s’en sortent, c’est ce que je ferai. Putain, moi qui m’étais déjà fait plein de film avec ce petit gars… Qui m’était déjà inventé un avenir avec lui malgré toute la merde qui nous pendait au nez… Et maintenant, je savais même plus si c’était mon fils. Du coup, j’avais toujours le droit de rêver ?

Non… je crois que je pouvais mettre mes rêves en standby… En attendant de savoir si tout ça était vraiment une grosse  arnaque… Parce qu’au final, hein, avec Carolyn, on s’était mis ensemble pourquoi ?

Parce qu’elle portait mon enfant, théoriquement. On avait fait tout ça pour le môme.

Je me rendis alors seulement compte que j’entendais d’ici les autres qui avaient commencé les balances. Et je devais pas oublier le petit Jesse aussi qui devait jouer avec nous ce soir.

Alors je me levai et embrassai Tony avant de le reposer à terre, puis rendis le verre vide à Daniele.

-Ouais… t’as raison… Merci, Daniele. Pour tout… Un peu que je parlerai à Carolyn. Quand toutes ces conneries seront finies. Et tu sais quoi ? J’espère bien pouvoir l’engueuler bien convenablement. Mettre les chose à plat.

Parce que ça voudra dire qu’elle aura survécu.

J’essuyai encore mon visage…

-Bon, je vais aller évacuer tout ça sur scène.

Ouais… Parce que c’était pas à cause de ça que j’allais faire un mauvais concert. Si y avait un truc que je savais faire, c’était transformer n’importe quel sentiment en véritable bombe une fois derrière un micro.

Je n’avais qu’à hurler.

@ Billy Lighter



Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE]   Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Should I Stay Or Should I Go? [PV Daniele][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Oh darling stay with me | KALEY ♥
» guitatre electrique!!!
» Stay down and calm your anger, little fighter
» ~ Should I stay or should I go ?
» Chhht... Stay quiet and just listen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Tournées :: Sanitarium Tour 1983-