AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Me, myself & I dans sa villa [Libre] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Eddy Cort


Messages : 1819
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Me, myself & I dans sa villa [Libre] [TERMINE]   Ven 11 Avr - 15:46

-AAAAAAAAAAARGH CLEPTO!!!

Il venait de m'éclabousser un grand coup pour se venger! Mais il avait fui avant que je ne puisse riposter!! Mais comme il était partit chercher à boire, je ne lui en voulais pas... J'éclaboussai plutôt celle qui s'appellait Liz. Je l'avait prévenue de pas terminer son nom par The Best!

-Tu l'as cherché!

Mais mon grand sourire prouvait bien que ça n'avait rien de méchant. Clepto revint et servit tout le monde. La fille, elle, dit qu'elle pouvait nous dénoncer au flic et c'est la seule chose qui m'empêcha de lever le coude direct pour engloutir le champagne. Mais c'est Clepto qui répondit, tranquillement. Il avait déjà été en cellule, pas moi... Je devais avoir l'air trop innocent... Mais ses emprisonnement n'avaient jamais eu l'air de traumatisé Clepto. Au contraire... Chaque fois qu'il était libéré et que je revenais le chercher, il me racontait comment il avait discuté et rigolé avec les flics... Même qu'une fois ils l'avaient laissé sortir de sa cellule pour jouer aux cartes parce qu'il leur manquait un joueur. Et puis chaque fois, il avait l'air d'en sortir pas trop mal nourri aussi...
Et puis il y avait les autres fois où il tombait sur ceux qu'il fatiguait à lui tout seul. Et ça avait l'air marrant aussi, pour lui.

Mais à moi, l'idée d'être enfermé pour avoir fait quelque chose de mal me foutait les jetons. Je regardai Clepto...

-Hey, hey!! Doucement! Je veux pas aller en taule moi!

Puis je regardai Liz, mais... Mais j'oubliai complètement la taule. Elle avait englouti son champagne. Frustré, je fis pareil. Pas question qu'une fille boive plus vite que moi. Une fois on verre vide, je m'adressai à Liz.

-Qui est pour faire la fête avec nous jusqu'à demain matin???

Puis, sautai à nouveau dans la piscine, laissant mon verre sur le bord. Quand je revins à la surface, c'est Daniele que je regardai... Non, que je fixai... Puis, à un moment, je lui crachai dessus toute l'eau que j'avais en bouche puis éclatai de rire en voyant sa tête.

-Alors, on signe quand chez BSC???











EDDY


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1155
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: Me, myself & I dans sa villa [Libre] [TERMINE]   Mar 15 Avr - 18:33

Je regardai les deux gamins de Roadtramp s’amuser. Voici, en direct, les raisons de pourquoi je n’avais pas encore fait signer ce groupe. Et quand la fille se nomma Liz The Best, il l’éclaboussa alors que Clepto était parti chercher à boire. Brave garçon ! C’était peut-être la tête pensante de Roadtramp ce Clepto.

Je restais calme, regardant la scène et écoutant leur conversation. La fille, sur le ton de l’humour, se décida à leur dire que maintenant qu’elle avait leur nom elle pourrait les dénoncer aux flics. Elle ne manquait vraiment pas de caractère, c’était plaisant à voir. Allez, les mecs, ressaisissez-vous ! Montez que vous avez de la ressource. Ce n’est qu’une fille ! Toutes ces paroles, je les avais gardées pour moi. Mais je les pensais vraiment. Il ne fallait pas qu’un potentiel groupe sous label BSC se fasse avoir par une fille.

Clepto resta calme disant que les flics les adoraient. Je souris. Il savait voir la vie du bon côté ce Clepto. Il me plaisait bien, tiens. Il gagnait des points pour Roadtramp. Quant à Eddy, il était beaucoup moins rassuré par cette histoire de flics. Le pauvre, il est si vite désemparé.

Le verre de Liz s’était vidé à une vitesse hallucinante ce qui étonna les deux garçons. Comme je le disais, elle avait du caractère et elle redemanda un verre. Moi je buvais tranquillement le mien. J’appréciai les bonnes choses. Et quand Eddy demanda qui était pour faire la fête jusqu’au lendemain je levai le bras. J’étais chez moi, je n’avais d’autre choix que de faire la fête tous les jours !

Le Cort sauta ensuite dans la piscine. Heureusement, j’étais assez loin cette fois que pour ne pas trop me faire éclaboussé. Parce que ce type quand il sautait, il sautait… Il revint à la surface me fixant. Il n’ouvrait pas la bouche et ne faisait pas son petit air naïf. C’est là qu’il me cracha de l’eau dessus.

Je me levai d’un coup, surpris par ce qu’il venait de faire. Et il riait en me demandant quand ils allaient signer chez BSC. De mon regard surpris s’afficha, par la suite, un sourire ironique. Je m’avançai vers le bord où se trouvait Eddy et lui versai le contenu de mon verre sur sa tête.

-Pas de sitôt ! Pas tant que je ne serai pas sec, en tout cas !


J’éclatai d’un rire sarcastique avant de me retourner vers Clepto et la jolie Liz. Il était temps pour moi de me retirer sur cette bonne note. Ce bon coup que je venais de faire à Cort.

-Je vous laisse avec votre ami. Je crois, Clepto, qu’on pourra discuter nous deux, plus tard, de l’avenir de Roadtramp. Vous êtes un bon groupe, continuez comme ça !

Je les saluai avant de rejoindre l’intérieur de ma villa.


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liz Kieffer
Invité



MessageSujet: Re: Me, myself & I dans sa villa [Libre] [TERMINE]   Ven 18 Avr - 14:34

Je riais aux éclats en voyant les deux s'éclabousser mutuellement, c'était de vrais gamins. Clepto, après s'être fait arrosé, alla se réfugier derrière moi. Alors instinctivement, je tourna la tête pour jeter un œil à ce dernier, sans pour autant penser que j'allais me faire arroser à sa place, et ce qui devait arriver arriva, Eddy m'arrosa après que j'ai plaisantée sur le fameux "The Best" inventé par Daniele. Ma surprise fut telle que j'avais porté mes mains devant ma tête pour me "protéger" de l'eau qu'Eddy m'envoyais.

- HEEEEY !

Mais je m'y étais prise un peu trop tard visiblement. Moi qui était déjà presque sèche, j'allais encore en avoir pour un bon moment. Mais toutes mes peurs s'évadèrent lorsque Clepto vint nous servir à boire. Clepto semblait tout a fait décontracté quant aux pseudo "menaces" que je venaient de leurs lancer, en disant que les flics les adoraient, et qu'il était même pas sur qu'ils veuillent encore de lui en cellule. J'ignorais ce qu'ils avaient pu faire pour se retrouver à bas, mais en tout cas, ça ne m'étonnais pas le moindre du monde. Puis Eddy vint rajouter aux dires de son ami qu'il ne voulais pas aller en taule, ce qui me fis marrer.

- Ben.. vu l'expression de Clepto.. ça à pas l'air si terrible finalement.. tu crois pas ?

Je descendis alors presque aussitôt mon verre, par habitude plus qu'autre chose, et je vis mon voisin écarquiller les yeux, je doit avouer que sur le coup, je comprenais pas tellement sa réaction, mais il me la fis comprendre en lâchant d'un air épaté que j'avais une bonne descente. Ce qui me fis légèrement rire. Je m'empressais donc de plisser les yeux, tout en le regardant me re-remplir ma coupe, avant de lancer, d'un air de défi :

- Tu veux rivaliser ?

C'est clair que pour une fille y'avais plus classe j'imagine, mais j'avais toujours vécu avec mon père, et tant appris de ses soirées de beuveries au Stryge, que pour moi, tout ça me paraissait normal. Je vis alors Eddy m'imiter, d'un air un peu moins frustré que Clepto, et il demanda alors qui était partant pour faire la fête avec eux jusqu'à demain matin. J'imitais alors Daniele en levant également le bras d'un air volontaire.

- Moi ça me va, j'suis partante !

J'étais pas franchement persuadée qu'Eddy en avais finalement quelque chose à faire de notre réponse à tous, dans le fond ça ressemblais plus à une obligation qu'à une invitation, vu qu'il s'était aussitôt jeté à l'eau sans attendre qu'on réponde, en arrosant au passage une bonne partie du côté où on se trouvait. Étrangement, ça ne surprenais plus personne, ils avaient dû s'y faire, mis à part quelques regards curieux qui se détournaient vers Eddy. Le jeune blond demanda au manager quand est-ce qu'ils signaient chez BSC, et ne manqua pas d'arroser celui là en crachant l'eau qu'il avais gardé dans sa bouche. Ce qui me fis rire sur le coup, puis, pas certaine de comprendre, je décidais de couper courts à ces questions en lui demandant directement une explication.

- Signer chez BSC ?

Je me retournais ensuite vers Daniele d'un air interrogateur, puis vers Clepto.

- Vous avez un groupe ?

Ben vu leur look à tout les deux, j'aurais pu m'en douter avant.. mais à vrai dire ça ne m'avais pas frappé à l'esprit en les voyant chahuter tout les deux. Puis je vis Daniele se lever, et dangereusement s'approcher du bord de la piscine, ou Eddy se trouvait toujours.. il avais franchement pas peur, parce que même si je connaissait pas Eddy plus que ça, j'avais compris qu'il étais un peu fourbe, et qu'il n'hésiterais pas à en remettre une couche, peut-être en le tirant dans la piscine. Enfin.. si c'était leur potentiel manager, j’espérais quand même pour lui qu'il éviterais. Mais ce fut Daniele qui pris les dessus sur leur petit jeu, en versant son verre de champagne sur la tête d'Eddy. Je me retint alors de rire, en regardant la scène se dérouler sous mes yeux. Daniele répondis alors à Eddy qu'il ne les signerais pas de suite, pas avant qu'il ne soit de nouveau sec. Puis il se rapprocha de nous, en nous annonçant qu'il nous quittais, surement pour aller se sécher, ou pour se ranger à l'abri d'une contre-attaque d'Eddy, enfin peu importe. Il disait à Clepto qu'ils seraient sans doute amenés à se revoir pour parler de l'avenir de Roadtramp. Ouais, Roadtramp, c'est ça, c'était donc leur groupe. Superbe nouvelle pour eux en tout cas, j'esquissait alors un sourire à ses dires, comme heureuse pour les deux membres de Roadtramp, même si je les connaissait peu, c'est vrai qu'il était difficile de ne pas s'attacher à eux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Frank "Clepto" Harrison
Invité



MessageSujet: Re: Me, myself & I dans sa villa [Libre] [TERMINE]   Jeu 24 Avr - 11:02

De là où j'étais aller chercher la bouteille, j'avais entendu Eddy râler, ce qui m'avais fait rire. Ricci devait certainement nous prendre pour de vrais gosses.. mais au moins il avais déjà de quoi se préparer psychologiquement comme ça. Ma voisine de transat avais subi apparemment le même sort que moi venant de la part d'Eddy. Les raisons ? Elle avait osée s'appeler The Best, essentiellement pour provoquer Eddy. Je devais avouer que c'était assez comique à voir.

J'avais toujours plus ou moins bien survécu à mes séjours en cellule, mais Eddy, lui, il avais toujours eu peur de ça. Ce que j'arrivais pas à comprendre, mais ça ne devais tenir que de moi.. Et là, Liz disait qu'à mon expression, la taule, ça avais pas l'air si terrible que ça en avais l'air. Je lâchais un rire avant de poursuivre.

- Jouer aux cartes autour d'une bière, on a vu pire, ouais..

Liz venait de descendre son verre d'une traite, et Eddy avais suivi le mouvement en faisant de même. Liz me demandais si je voulais rivaliser, je souriais d'un air amusé puis je lui resservais un verre, avant de m'enfiler la fin du mien.

- Tu sais pas à qui t'as à faire..

Eddy nous demanda si on étaient partant pour faire la fête jusqu'à demain matin. Je ripostais vivement que j'étais partant, sans même penser à mon boulot.. je préférais pas penser à l'état dans lequel j'allais être pour bosser demain. Surtout au vu de l'allure à laquelle se vidaient nos coupes, j'étais pas dans la merde..

Mais Eddy se jeta dans la piscine, en nous arrosant encore une fois. Et il venais se rapprocher de nous, et cracher l'eau qu'il avais gardé en plein sur Ricci, ceci accompagné d'une question un peu inattendue vu les circonstances dans lesquelles il venait de se mettre par lui-même. Il demandais à Ricci quand est-ce qu'on allais signer chez BSC. Bonne question.. mais le moment en lui-même avais surement été mal choisi. Liz commençait à se poser des questions.. normal, elle était pas encore au courant pour Roadtramp, enfin presque maintenant.

- Ouais on à un groupe qui s’appelle Roadtramp ! Et on va bientôt signer chez BSC ! Tu devrais venir nous voir en concert un de ces quatre !

Enfin pour l'instant ça paraissait compromis vu l'expression de Ricci. Celui-ci était maintenant trempé comme nous tous, voir même plus, ce qui le fis d'ailleurs hésiter à propos de notre contrat chez BSC. Mais il ne tarda pas à se retourner et à me dire qu'on pourrais bientôt parler, lui et moi de l'avenir de Roadtramp, ce qui me remis d'aplombs. Tout n'étais pas perdu ! On avais encore une chance de signer chez BSC ! Il nous félicitais même quant au groupe, il disait qu'on était un bon groupe, et qu'il fallais qu'on continue comme ça.

- Oui bien sur, pas de soucis ! Et merci !

Je saluais donc Ricci, qui rentrais dans sa villa, puis je retournais mon regard devant moi, comme bouche bée par ce qu'il venait de se passer. Puis je sortais de ma rêverie, et je buvais mon champagne avant de poser mon verre.

- Putain, mec, j'arrive pas à y croire.. ON VA SIGNER CHEZ BSC PUTAIN DE BORDEL DE MERDE !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Me, myself & I dans sa villa [Libre] [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Me, myself & I dans sa villa [Libre] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Comme une ombre dans la foule... [libre] [TERMINE]
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Petite virée dans le Canyon [libre]
» Seul sur la plage (libre)
» Qui y a-t-il dans ce ventre... ? [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Beverly Hills :: Villa de Daniele Ricci-