AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé] Empty
MessageSujet: Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé]   Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé] I_icon_minitimeJeu 20 Juin - 20:06



Back Into Real Life
ft. Julian Hughes





C’est avec un peu de retard sur les autres que j’ai commencé ce qui doit en principe être ma dernière année d’école à Fairfax Highschool.  La tournée s’étant achevée peu après la rentrée des classes et avec ce dont ma mère a été victime, j’ai pris un peu on tant avant d’emprunter le chemin des classes à l’instar de Julian et de nos amis(es).

Se remettre dans le bain après avoir déserté aussi longtemps les bancs d’école est loin d’être facile. Je me rends compte seulement après une semaine que je n’arrive plus à rester assez de longues heures à écouter mon professeur donner sa matière, prendre des notes et répondre à ses questions quand il nous pointe. Je suis la plus part du temps dans la lune et je bafouille quand vient le temps de répondre ce qui ne manque pas de faire glousser  Melody Summers qui n’a toujours pas digéré ma relation avec Julian et encore moins ma popularité grandissante.

J’espérais que mon retour à la vie normal soit plus facile, surtout que, ironiquement, j’étais épuisée de la tournée et que je rêvais de renouer avec le quotidien d’une adolescente normale de mon âge.  Heureusement, je peux compter sur la présence et le support constant de Julian qui m’encourage encore et toujours, tout comme celui de nos amis les plus proches. J’admets cependant que le fait que Brooke ait décidé de ne pas revenir immédiatement au travail pour se consacrer à temps plein au petit Jesse et à la préparation de son mariage avec le manager le plus canon du monde entier, me chagrine.  Nous avons développé une belle complicité qui n’a cessé de grandir pendant la tournée et elle m’aidait a travailler dans toutes mes matières, avec elle, l’apprentissage allait  merveilleusement bien et c’est grâce à sa patience et persévérance que j’ai pu réussir mon année.

Peut-être que j’aurais dû faire comme elle et ne pas revenir.

Sauf que non.  Je tiens plus que tout à faire médecine ou sinon, parce que je vois mes chances diminuer comme la neige fond au soleil, avoir au minimum mon diplôme en poche et suivre un cursus standard à l’université, et voir plus tard vers quoi je pourrai vraiment m’orienter. Je sais que ma mère aurait voulu que je fasse mon droit, puisqu’elle-même a suivi cette voix mais qu’elle a dû arrêter et que ça lui a toujours fait un pincement au cœur.  Je m’imagine très mal lui dire que je place sur la glace mes études.

Parlant de ma mère, maintenant qu’elle va mieux, elle file toujours le parfait bonheur avec mon père, cloitrés tous les deux dans sa villa de Malibu. Et moi là dedans ? Je ne sais toujours pas sur quels pieds danser vis-à-vis de Jimmy. À l’hôpital, il m’a donné l’espoir que nous deux c’était encore possible. Qu’il était prêt à assumer son rôle de père quand il m’a prit dans ses bras et qu’il m’a rassuré. C’est tout ce dont j’ai besoin, tout ce que je lui demande.  Nous avons eu quelques discussions ensuite, dans la chambre de ma mère, quand elle était éveillée et qu’elle tenait, une dizaine de minutes avant de s’endormir à cause des médicaments.

Je me retiens à deux mains de me rendre chez eux et de tenter ma chance, juste pour voir si j’ai rêvé encore où si Jimmy m’accepte comme je suis, parce que moi, je l’aime comme il est, enfin, quand il est sympa avec moi et non pas quand il agit en grand taré.

Peut-être que quand ma mère ira mieux, Julian et moi pourrions envisager de les inviter pour diner à la maison. Il faudrait que je trouve une bonne recette à cuisiner, et surtout que je ne la rate pas ! Parce que j’ai tenté une soupe aux légumes toute simple et je me suis retrouvé avec une espèce de bouette aux légumes ratatinés !  Julian en a quand même mangé un bol, parce que j’avais travaillé très fort sur mon carnage de légumes.

- Hein ?  Pardon, tu disais ?

Je secoue la tête pour me ramener les deux pieds sur terre, avec Julian, justement. Nous sommes tous les deux installés à la table de la cuisine mais moi, contrairement à lui qui travail dans ses livres, j’ai l’esprit qui part au travers de toutes mes pensées.  Je me rends compte que je suis depuis longtemps distraite, alors que j’ai tourné le regard pour regarder que quelques instants pas la fenêtre et que la beauté de l’océan m’a fait perdre toute concentration.

- Je devrais lâcher les cours, Julian, je n’arrive plus du tout à me concentrer !

Je suis triste et loin d’être résolue à cette idée mais, la tâche du rattrapage me semble insurmontable.


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Julian Hughes
Julian Hughes


Messages : 363
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé]   Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé] I_icon_minitimeDim 23 Juin - 12:00



Back Into Real Life
ft. Olivia Hughes


Beaucoup de choses s’était passées dans la vie de Livia. La tournée venait de s’achever que sa mère s’était prise une balle en pleine poitrine. Les raisons de cette agressions étaient inconnues mais je n’avais pas vraiment apprécié ne pas pouvoir accompagné Livia au chevet de sa mère. J’étais chaque fois arrêté à l’entrée de l’aile entièrement réservée à Maritza Cortez.

Ordre de Jimmy Reed.

Avant de sortir avec Livia, j’admirais énormément Jimmy Reed pour la prestance qu’il dégageait et pour la façon dont il dirigeait BSC. Je l’admirais parce qu’il n’était pas soft comme mon père. Il savait se faire respecter. Mais depuis que j’en avais appris bien plus sur lui, j’avais vraiment changé d’avis à son sujet. C’était un connard qui tenait à distance Livia alors qu’elle est sa fille. Il lui a fait beaucoup de mal et continue à lui en faire d’une certaine façon.

Par chance, la mère de Livia allait maintenant mieux. Je ne savais pas s’il y avait une enquête pour qu’on retrouve son agresseur… Et je savais que s’il y en avait une, Jimmy Reed ne nous en tiendra sûrement pas informé.

Nous deux, on avait repris le chemin de l’école. C’était la dernière année pour Livia et je m’étais arrangé avec Mademoiselle Hunt pour que ça soit la mienne aussi. Je voulais faire mes deux dernières années en une chose qu’elle avait acceptée m’en croyant capable surtout que j’avais, déjà l’an dernier, pris des cours de l’année supérieur d’où mes nombreux cours en commun avec Livia. J’étais, donc, officiellement en 12th Grade comme Livia. Je savais que mon nom pesait dans l’histoire mais je n’en avais pas honte. Il était utile pour arriver à mes fins alors je l’utilisais. Parce que, dès à présent, je ne prenais que le positif de Jimmy Reed pas ton son aspect déshumanisé.

J’aurais plus de travail mais j’étais prêt à le faire à fond pour gagner mon ticket pour l’Université pour commencer mes études d’ingénieur.

Si j’étais attentif en classe, ce n’était pas le cas de Livia. La fatigue de la tournée et tout ce qu’il s’était passé avec sa mère et Reed n’aidait pas vraiment à sa concentration en classe. Je la soutenais et l’encourageais tout le temps mais ce n’était pas facile pour elle. Surtout que maintenant qu’on habitait ensemble à deux, il fallait aussi s’occuper de la maison… Je pensais qu’il serait, d’ailleurs, intéressant d’engager du personnel. Mon père voudra bien le payer pour nous. Un cuisinier par exemple et plusieurs employer pour entretenir la maison pendant qu’on est à l’école, par exemple. Je sais que Livia aimait bien apprendre à cuisiner mais il ne fallait pas qu’elle se mette trop de travail sur les bras. L’école et sa carrière, c’était déjà bien assez…

J’avais le nez plongé dans mes livres et mes cours. Je travaillais bien plus que l’an dernier pour être sûr de pouvoir tout réussir d’un coup. Je travaillais sur la table de la cuisine avec Livia comme on avait l’habitude de le faire en rentrant de l’école.

Un moment je relevais le regard voyant Livia qui regardait par la fenêtre, l’air songeur. Je lâchai mon stylo.

-Livia, est-ce que tout vas bien ?

Elle prit le temps avant de sortir de ses songes pour me répondre. Enfin, pas vraiment me répondre, juste demander ce que je disais.

-Je demandais si ça allait…

Mais ça n’allait pas. Je le voyais. Et quand elle prit un air triste pour me dire qu’elle devrait lâcher les cours parce qu’elle n’y arrivait pas, je le regardais dans les yeux.

-Livia… Je sais que c’est difficile avec la fatigue et ce qu’il est arrivé à ta mère. Mais quand tu vas reprendre le rythme, tu verras que ça ira tout seul. Tu en as les capacités. Si tu veux qu’on revoit les choses ensemble, on peut le faire. Mais il ne faut pas baisser les bras.

Je la regardai avec un air encourageant.

-Si tu lâches maintenant, tu risques de le regretter plus tard… Je n’ai pas envie que tu ais des regrets.

Je regardais autour de nous posant ma main sur la sienne.

-J’avais pensé que si tu avais moins de travail à la maison, ça te permettrait d’avoir plus de concentration pour les cours. On devrait peut-être engager du personnel, tu ne crois pas ?

De toute façon, il allait bien falloir. La villa se salissait trop vite à mon goût.

@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé]   Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé] I_icon_minitimeDim 23 Juin - 16:52



Back Into Real Life
ft. Julian Hughes






Ma concentration s’effrite un peu plus avec chaque vague que je vois mourir sur la plage depuis l’immense fenêtre de notre cuisine. Une cuisine qui cumule un peu de laissé allé comme tout le reste de la maison d’ailleurs ce qui commence à irrité sérieusement mon mari.  Nous revenons d’une tournée mondiale en plus du décès d’Abuelo, la tentative de meurtre contre ma mère et la reprise des cours… est-ce si terrible qu’il y ait des assiettes sales dans le lavabo et un line up pour la lessive ?

Ouais, ça l’est, de toute évidence.

Mais Julian ne dit rien là-dessus, du moins, pas directement. Il passe derrière moi et pour ranger au fur et à mesure que je désordonne.  Je sens qu’il va me reparler bientôt d’aide à domicile. Ce n’est pas avec la vaisselle que j’ai besoin d’aide, mais avec les cours dans lesquels je me noie de plus en plus.

- Ça va c’est juste que…

Puis je lui montre les livres ouverts devant moi sur lesquels je n’arrive plus à me concentrer tout en haussant des épaules avant de lui affirmer que peut-être, je devrais lâcher les cours pour reprendre plus tard.

Quand je serai moins épuisée…

Moins occupée… et moins stressée.

Mais Julian, sans grande surprise, n’est pas de mon avis. Je sais qu’il veut mon bien et je l’apprécie grandement. Il nous faut trouver le bon équilibre, enfin, moi plus que lui parce qu’il s’en sort admirablement bien au travers sa double charge de cours. Je voudrais bien avoir un cerveau éponge comme le sien. Enfin, j’en ai un qui absorbe plutôt bien les paroles de mes nouvelles chansons, les partitions de la mélodie. Je peux aussi vous réciter toutes les pubs de céréales qui passent à la télévision, je les sais toutes ! Mais, l’algèbre, la physique et la chimie, c’est comme me placer devant un mur blanc.

- M’aider reviendra pour toi à faire trois fois plus de travail que ce que tu fais maintenant. Peut-être que Brooke pourrait venir m’aider ici de temps en temps.

J’apprenais bien avec elle en tournée. Elle n’est pas qualifiée pour toutes les matières mais déjà en histoire et en mathématique, c’était beaucoup plus simple avec elle.

- Je sais que je risque de regretter plus tard si je lâche maintenant.  Peut-être que je pourrais demander de faire l’inverse de toi ? Ça serait un peu con de faire ma dernière année sur deux ans et de ne pas finir en même temps que toi et les copains, de ne pas avoir mon bal de promo avec vous… ah non !  Je ne peux pas faire ça !

J’avoue que l’argument du bal de promo tient pour beaucoup dans ma décision et que l’idée de ne pas pouvoir en profiter en même temps et mes amis, m’attriste plus que tous les livres ouverts sur la table devant moi et qui me narguent.

- Julian… Avoir des inconnus qui farfouillent dans nos affaire ça ne m’enchante pas. Et si l’un deux venait qu’à savoir qu’on est marié et décidait de vendre l’information ? Déjà, tu as vu la réaction pour le simple fait de vivre ensemble, et sans parents ?

À l’école, quand nous avons fait faire le changement de nos adresses pour donner celle de notre nouvelle demeure, et que, comme adulte référant, aucun de ceux que nous avons donné n’avait la même que nous. Et puis je suis devenue très paranoe depuis l'histoire en Australie et se fan qui en savait un petit peu trop à mon sujet.

- Ma mère, elle a toujours travaillée et tenue maison toute seule, sans aide, et elle avait trois enfants, en plus du beau-fils d’Enrique qui était là de temps en temps et elle n’a jamais eu de femme de ménage ou de cuisinière.

D’ailleurs, je suis presque certaine que même dans sa belle tour d’Ivoire où elle est enfermée avec mon père, elle tient maison toute seule. Je l’imagine très mal déléguer, sauf en cas de force majeur… comme une balle en pleine poitrine, c’est assez majeur pour déléguer.

Puis je regarde Julian en soupirant.

- Ça pourrait être quelqu’un de chez ton père ? Qui nous connais et qui est de confiance ?


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Julian Hughes
Julian Hughes


Messages : 363
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé]   Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé] I_icon_minitimeMar 25 Juin - 10:39



Back Into Real Life
ft. Olivia Hughes


Livia était fatiguée et la fatigue effritait sa concentration ce qui était problématique pour se concentrer sur les différentes matières à assimiler. Ce n’était pas une mauvaise élève, loin de là, mais sans concentration tout était plus difficile et plus fatiguant.

Je comprenais…

Mais je ne voulais pas qu’elle abandonne pour autant. Elle risquait de le regretter plus tard et je ne voulais pas qu’elle ait des regrets. Il n’y avait rien de pire que les regrets. Du coup, j’étais prêt à l’aider aussi souvent qu’il le faudra tout au long de cette année. Elle rêvait de faire médecine… J’allais l’aider à poursuivre son rêve. Mais elle avait peur que ma charge de travail soit trop grande. Elle, elle avait une carrière, moi je n’avais qu’à m’occuper de l’école alors je pouvais bien faire quelques heures supplémentaires pour l’aider. Mais elle préférait s’en remettre à Brooke.

-On pourra le lui demander, oui. Mais ça ne me dérange pas de t’aider. Tu sais que je n’ai que les cours… Je n’ai pas de carrière comme toi alors j’ai bien le temps pour toi.

Je disais ça en lui souriant. Même si Brooke était bien plus qualifiée que moi pour aider Livia, moi j’étais avec elle tout le temps donc je pouvais aussi l’aider. En plus on avait énormément de cours en commun alors je savais vraiment où était toutes les difficultés des cours dans toutes les matières.

Livia pensa un moment qu’elle pourrait étaler son année sur deux ans. Ça pourrait être une idée mais elle voulait finir en même temps que nous pour le bal de fin d’année. J’haussai les épaules.

-Ce n’est pas une mauvaise idée… Et dis-toi que Jess est plus jeune que nous et qu’elle finira aussi plus tard. Donc vous pourrez encore passer un an ensemble si tu étale ton année sur deux ans. Mais je suis sûr que tu peux la faire en une.

J’avais confiance en elle.

Mais pour nous assurer une charge de travail moins lourde, je remis sur le tapis l’aide à domicile que me semblait indispensable au vu de la grandeur de notre maison. Il suffisait de voir l’état de la cuisine pour savoir que ça devenait urgent. Mais Livia était réticente. Elle avait peur que les employés ne fouillent dans nos affaires et n’y trouve des preuves de notre mariage. Sur certaine chose, Livia était plus parano que moi mais j’avoue que d’entendre ça me fit frissonner.

Je préférais que ça soit nous qui rendions officiel notre mariage et pas un intermédiaire pour se faire du fric. Je tenais au peu d’intimité qu’on avait entant que célébrité.

Et puis, j’avais encore un peu peur de ce que ma mère pourrait nous faire avec cette information.

-Oui… Si on engage quelqu’un, il nous faudra quelqu’un de confiance.

Et donc, quelqu’un qu’on connaissait. Mais Livia prenait l’exemple de sa mère sous-entendant qu’elle pouvait le faire elle-même. Les lèvres se pincèrent alors que je regardais autour de nous. Il y avait des saletés partout. Des saletés que ne voyait peut-être pas Livia mais que je voyais partout.

-Peut-être… Mais la maison où vivait ta mère ne devait pas être aussi grande. Et puis… Elle travaillait et n’avait pas de devoir à faire à la maison en rentrant… Ce n’est pas la même chose. Toi tu as les cours, une carrière et une maison… 24h ce n’est pas assez pour tout ça, Livia.

Surtout que je tenais à ce que la maison soit nettoyée tous les jours… Et ça, ça sera impossible à faire pour Livia.

Elle proposa alors quelqu’un de chez mon père. Je souris.

-Oui, ça pourrait. J’irais jusque chez mon père pour voir si je ne peux pas lui prendre quelques employés. Il y en a en qui j’ai entièrement confiance. De toute façon, on leur fera un contrat en béton.

Je pense que c’est encore la meilleure solution. Je suis sûr que mon père trouvera quelques employés à me donner.

Je fermai le livre que j’avais devant moi et mis ma main sur celle de Livia.

-Tu verras. On s’en sortira… Mais peut-être que tu devrais prendre quelques jours de congé, non ? Je t’apporterais les cours pour ne pas que tu prennes du retard et comme ça tu auras la journée pour étudier et te reposer. Tout ce qu’il s’est passé en tournée et à notre retour, ça a dû mettre tes batteries à plat…

Il fallait peut-être qu’elle souffle un peu… Rester ici et étudier au bord de la mer, ça pourrait être une solution.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé]   Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé] I_icon_minitimeMar 25 Juin - 23:44



Back Into Real Life
ft. Julian Hughes






Dans l’immédiat, j’ai la tête saturée  de paroles de chansons, de fuseaux horaires, de ‘’ Bonsoir Atlanta , Madrid ou encore San José ’’ et j’en passes pour pouvoir me concentrer sur mes livres ouverts devant moi sur la table.  Julian me prouve encore une fois qu’il est l’homme de ma vie en m’offrant tout son appuie, peu importe la situation que je traverse et ça démontre sa grande maturité, bien plus grande que beaucoup d’adultes que je connais mais que je ne nommerai pas.  Chaque fois que je me plonge dans mes études, j’arrive à peine à me concentrer plus d’une dizaine de minutes sans que mes pensées se mettent à aller en tous sens et que je déconnecte complètement.

Brooke a une façon bien à elle de rentre l’apprentissage plus amusant, moins accablant et avec elle, j’avançais plutôt bien pour une fille qui étudiait à distance. Peut-être que ça serait une option, que de lui demander de l’aide. Elle pourrait venir le soir à la maison et avec Julian, nous serions tous les deux à bénéficier d’un coup de pouce et, quand elle ne serait pas disponible, ce serait Julian qui m’aiderait avec les trucs plus difficile.

- Commençons par lui passer un coup de fil puis, oui, j’aimerais bien que tu m’aide aussi.

J’ai quand même peur qu’au bout du compte, ça ne soit pas suffisant.  Je veux dire, ça me fera atteindre la moyenne mais est-ce que ça sera suffisant pour que mes notes soient au dessus de la moyenne partout pour que je puisse être acceptée en médecine.  Je devrais peut-être envisager un autre domaine d’études. Quelque chose de moins demandant.

Ou alors je pourrais mettre ma dernière année sur deux ans mais cette option là me fait plus peur qu’autre chose. Je n’ai pas envie de finir après mes amis(es), bien que Jesse qui est ma meilleure amie soit une année plus jeune.  S’il devait arriver quelque chose  qui ferait en sorte que je doive m’absenter et me ferait prendre encore du retard, ça serait catastrophique. Bref, je ne sais plus sur quel pied danser.

- Donc, j’aurais deux bals de promo… sauf si tu compte demander à Melody d’être ta cavalière !

J’éclatais de rire, un rire qui s’estompa aussi vite qu’il eut commencé, puis que je soupirais ensuite, plus indécise que jamais.  

La clé réside peut-être dans  la possibilité d’avoir de l’aide à la maison.  Pour être honnête, ça me gêne vraiment beaucoup d’avoir des gens qui s’occupent de nettoyer ma maison. Surtout qu’on ne les connaît pas ces gens là. Ils pourraient s’avérer être de vrai psychos  à la Josh Smith ou je ne sais plus qui, alors, je commence parti dire à Julian que ma mère n’avait pas besoin d’aide, qu’elle savait faire seule ce à quoi il argumente que la maison de ma mère n’était pas aussi grande ce à quoi je surenchère en disant :

- Ouais, mais elle avait trois enfants, ça compensent pour les pièces que j’ai en plus !

Nous aurions 48h dans notre journée que nous trouverions à manquer de temps quand même !
Toutes les raisons sont bonne pour continuer d’argumenter mais, Julian a raison, au bout du compte, je ne peux pas tout faire toute seule même s’il fait plus que sa part avec les tâches au quotidien.

- Voler de ses propres ailes, ça a un prix, finalement !

Non pas que je le regrette mais disons que nous étions bien, quand nous alternions de chez son père à chez Jack.

Julian est d’accord avec l’idée que nous puissions ‘’emprunter’’ des employés de maison à son père, puisqu’ils nous connaissent même si,  au fond de moi, je suis quand même limite scandaliser. Nous parlons de gens, et non d’un aspirateur et d’une serpillère à emprunter !

- Si j’arrête maintenant Julian, je ne reviendrai pas. Je trouverai une excuse, chaque fois et ça sera de pire en pire… Non… je crois que je dois me ressaisir et  foncer, autrement… autrement j’aurai deux bals de promo…

Et en fait je n’en veux qu’un seul.  Et je veux danser toute la nuit avec Julian et,  pourquoi pas, être élue Roi et Reine de la promotion uniquement pour me réjouir de la mine déconfite de Melody.

- Tu m’aide à résoudre 3x+In x=2 ?

J’espère qu’il sait, parce que pour moi, c’est aussi clair qu’un menu de restaurant en Asie !  Et alors qu’il se penche pour peut-être y voir de plus près, je tasse le cahier pour lui voler un baiser et, quand il prend fin, je lui caresse la joue en le regardant, amoureusement.

- C’est pour la chance… ça va m’aider à me concentrer !

Un baiser contre une bonne réponse, ça pourrait être une source de motivation !



@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Julian Hughes
Julian Hughes


Messages : 363
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé]   Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé] I_icon_minitimeVen 28 Juin - 9:28



Back Into Real Life
ft. Olivia Hughes


Ensemble on pouvait trouver des solutions au problème de Livia concernant les cours. Je pourrais l’aider et on pourrait, en plus, demander l’aide de Brooke. Elle accepta proposant qu’on lui passe un coup de fil. Je souris et hochai la tête pour approuver.

Il y avait plusieurs possibilités pour s’en sortir dont celle de faire son année en deux ans. Mais Livia voulait finir en même temps que moi. Je lui rappelai que Jess était plus jeune que nous et que, donc, elle ne finira pas en même temps non plus. Ce qui conduit Livia à une conclusion : si elle faisait ça, elle aurait deux bals de promo. Et quand elle évoqua Melody je fis une petite moue alors qu’elle éclata de rire.

-Je hais Melody…


Je disais ça en marmonnant un peu. Je savais que Livia blaguait mais rien que le nom « Melody » me donnait envie de vomir. Cette fille était tellement jalouse de notre couple qu’elle n’arrêtait pas de nous envoyer des piques. C’est ces moments-là qui me faisaient regretter de ne plus être en tournée.

Tout ça me permit d’essayer de vendre mon idée d’avoir des employés ici pour nettoyer et entretenir la maison. Mais Livia n’était pas fan de l’idée. Elle préférait tout faire elle-même prenant sa mère en exemple. Je fis la comparaison avec sa mère pour dire qu’on n’avait pas la même vie qu’elle, ni la même taille de maison qu’elle à l’époque… Et elle renchérit, ce qui me fit faire la moue.

-C’est bête de se donner du travail en plus alors qu’on a la possibilité d’engager des gens pour le faire…

Et je n’aimais pas nettoyer… J’aimais que ça soit propre mais j’avais horreur de nettoyer… Le simple fait de ramasser des saletés me filait des angoisses.

Livia conclu alors que voler de ses propres ailes avaient un prix. J’haussai les épaules.

-Oui… Mais on a l’argent…


J’avais sans doute mal compris le sens plus métaphorique de la phrase de Livia. Moi, j’étais terre à terre et pragmatique quand je voulais. On avait l’argent alors engager des employés de maison n’était pas un problème surtout qu’on en avait de confiance chez mon père qui sera certainement d’accord de nous en céder quelques-uns.

Je proposai alors à Livia de prendre peut-être une semaine de congé où elle pourrait se recentrer sur ses cours. Mais elle disait que ça l’encouragera à ne jamais revenir et que le meilleur moyen était de foncer. Je souris.

-Tu y arriveras. Ensemble, on y arrivera.

Elle me demanda alors de l’aider pour un calcul.

-Oui.


Je fronçai les sourcils pour me concentrer et me penchai sur son cahier. Mais elle me vola un baiser. Instinctivement, je fermai les yeux pour le prolonger oubliant complètement le calcul et mon début de réflexion. Le baiser se brisa et Livia déclara que ça allait l’aider à se concentrer. Je lui fis un petit sourire avant de me pencher à nouveau sur le cahier.

-Moi, il va falloir que je m’en remette.

Je rigolai exagérant un peu avant de prendre mon style et de noter la bonne réponse à côté du calcul de Livia. Je lui fis un sourire.

-Alors… Dis-moi comment j’ai fait pour trouver la réponse ?

Bon, j’avais plus vraiment envie de faire des maths après ce baiser et cette conversation mais de me détendre un peu.

Je l’embrassai à nouveau plus longuement cette fois avant même qu’elle ne puisse m’expliquer le raisonnement que je m’étais fait dans ma tête pour trouver la bonne réponse. Et quand le baiser prit fin, je souris.

-Tu sais m’expliquer, maintenant ?


Je crois que je nous déconcentrais plus qu’autre chose.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé]   Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé] I_icon_minitimeVen 28 Juin - 20:36



Back Into Real Life
ft. Julian Hughes






Je suis prête à donner l’effort qu’il faut pour y arriver. Je suis simplement un peu en manque d’énergie en ce moment, rien qui ne reviendra pas avec un peu de motivation. Le truc, c’est de garder mon ambition aux bons endroits pour le moment. La tournée, c’était la tournée, maintenant,  c’est ma dernière année de lycée et, comme je souhaite vraiment poursuivre en médecine, je dois donner plus que l’effort correct, je dois donner l’effort olympien.

D’en parler avec Julian me fait déjà du bien parce que plutôt que de me juger et de me dire des trucs que je n’ai pas besoin d’entendre du genre :’’ T’as qu’à tout lâcher, de toute façon tu as ta carrière !’’, il comprends ce que je ressens cherche des solutions concrètes.

Il est même prêt à donner encore plus de lui-même en m’aidant alors que sa charge est encore plus imposante que la mienne, lui qui a décidé de faire deux années en une pour finir plus tôt ! Si c’est pas de l’amour en or, je me demande bien ce que c’est !

Le nom de Brooke s’impose, parce qu’elle était là en tournée, qu’elle m’a énormément aidé et que, comme elle va épouser Jack, je suis devenue très proche d’elle. Je sais aussi qu’elle a décidé de prendre du temps pour Jesse et qu’elle ne reviendra pas tout de suite à Fairfax, alors peut-être que de venir de temps en temps à la maison pour nous donner un petit coup de pouce serait quelque chose qu’elle acceptera.

Puis, comme me le fait comprendre Julian, bien que ça m’énerve de dire qu’il a raison, avoir de l’aide à la maison ne sera pas un luxe. Lui, il est du genre a tout nettoyer avant de nettoyer… de tout ranger, même ce qui n’a pas besoin de l’être, par exemple, de mettre toutes les serviettes dans l’armoire de la salle de bain, pliée de la même manière et surtout, disposée du même sens. Ou encore, de vérifier que les conserves dans le garde-manger soient toutes enlignées, étiquettes devant et parfaitement droite… il est même capable de se lever la nuit pour vérifier alors que moi… je m’en fou que mes serviettes propres soient en boules dans le panier à plier et quand je range les courses, de toute mettre pèle mêle et de fouiller, quand on a besoin de quelque chose…

Je m’améliore… mais lentement.

En fait, je trouve ça un peu drôle alors il m’arrive de volontairement faire tomber les cannes mais…pas trop souvent !

Toutes ces réflexions pour en venir à un problème de mathématique absolument incompréhensible !  Quand Julian se penche pour voir où j’en suis, je l’embrasse avant, question de lui donner un peu d’énergie, c’est prouvé que de faire des maths, ça épuise !, et, quand le baiser prend fin, il résous l’équation en un battement de cils ! À croire qu’il y a réfléchie pendant qu’on s’embrassait !

J’en suis bouche bée et un tout petit peu insultée ! Mais très légèrement.

Je regarde perplexe sa réponse sans comprendre comment il a pu y arriver puis, quand il me demande de lui dire comment il a fait pour y arriver, au moment où j’allais lui dire que je n’en avais aucune idée, il m’embrasse à son tour, me faisant d’abord rire contre ses lèvres.

- Je crois que tu as commencé par retiré les données inutiles…

Comme donnée inutile, nous avons… son t-shirt qui est vraiment très inutile puis…. le miens et mon soutien-gorge. Une fois tout ça retiré, je me lève et je cours tout en rigolant jusque dans notre chambre, Julian me poursuivant, puis je me jette dans notre lit, m’accrochant à lui tout en l’embrassant de plus bel, jusqu’à en perdre le souffle, jusqu'à faire complètement autre chose que des maths.

- Julian ?

Je relève la tête, allongée contre lui, mon corps encore brûlant de passion.

- J’crois que je ne t’en ai pas parlé mais, quand ma mère était à l’hôpital, mon père à un moment, il m’a prit dans ses bras et, j’ai sentis qu’il était peut-être près à me faire de la place dans sa vie.  Je me disais que, peut-être que nous devrions le leur dire, pour nous deux. Avant qu’ils ne l’apprennent par quelqu’un d’autre.

Quelqu’un comme Josh Smith, par exemple.


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Julian Hughes
Julian Hughes


Messages : 363
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé]   Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé] I_icon_minitimeLun 1 Juil - 11:02



Back Into Real Life
ft. Olivia Hughes



Je voyais bien que j’avais frustré Livia en résolvant l’équation en quelques secondes. Ça me fit un peu sourire. J’avais des facilités en math bien plus qu’en histoire ou en anglais. Les calculs, ce n’était jamais que de la logique et j’étais doué pour résoudre ce qui était logique bien plus que ce qui ne faisait pas sens.

Alors trouvé la réponse à l’équation sur laquelle coinçait Livia avait été simple. Et ma première question fut de lui demander comment j’étais arrivé à ce résultat-là. Je souris en la regardant fixer l’équation avec son petit air perplexe qui la rendait encore plus jolie. Et pour l’aider à trouver la réponse, je m’embrassai avant de la regarder avec un petit sourire.

Elle déclara que j’ai commencé par retirer les données inutiles.

-Il y a de l’idée.

Et elle enleva les données inutiles à son tour. Mais par dans son cahier mais sur nous. Je souris contre ses lèvres chaque fois que les miennes les touchaient. On enleva une partie de nos vêtements jusqu’à-ce que Livia m’attira à la chambre pour m’embrasser à nouveau mais plus passionnément que devant nos maths.

Et finalement, on oublia complètement les maths pour faire tout autre chose. Quelque chose de plus sensuel et qui demandait une autre forme d’énergie.

Après ce bon moment passé ensemble, on reprenait notre souffle, Livia couchée sur moi. Elle ne releva la tête qu’après un petit moment à profiter du silence et de ce qu’on venait de vivre.

-Hm ?

Je rouvris les yeux que j’avais fermés avant que Livia ne me parla de Jimmy Reed et de notre mariage qu’il serait peut-être temps de révélé à ses parents biologiques. Elle avait encore de l’espoir en Reed qui, dernièrement, lui avait donné des signes encourageant.

Je ne voulais pas freiner ça. Je ne voulais pas empêcher Livia de pouvoir peut-être construire quelque chose avec son père même si celui-ci… Même si ici, c’était surtout pour éviter que ses parents ne l’apprennent par quelqu’un d’autre.

Je caressai son dos.

-Tu as raison… Il est peut-être temps de le leur dire.

Le leur cacher n’était plus vraiment utile si Livia jugeait qu’il était temps de le leur dire. Moi, j’allais continuer de le cacher à ma mère pour des raisons peut-être absurdes mais qui comptaient pour moi.

-De toute façon, il y aura un jour où tous L.A. sera au courant.

On était connus. Il n’y avait pas de doute. Rien ne pouvait rester éternellement secret dans cette ville. Ma mère me l’a dit un jour… Et elle en a fait les frais.

-On devrait peut-être les inviter ici pour le leur dire… Ainsi, ils verront où on vit et où on va… Pour un souper par exemple ?

C’était une idée. On pourrait faire un genre de souper de famille.

Je continuais de caresser le dos de Livia.

-En tout cas… J’espère que ton père ne te donne pas encore de faux espoirs…

C’était tout ce que j’espérais pour elle. Parce qu’il n’y avait pas pire que ça.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé]   Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé] I_icon_minitimeLun 1 Juil - 18:22



Back Into Real Life
ft. Julian Hughes





L’équation que j’ai à solutionner me semble impossible à résoudre alors que je l’ai devant moi depuis plus d’une vingtaine de minutes. Et Julian, lui, en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, trouve la réponse et l’inscrit dans mon cahier en me demandant si j’ai une idée de comment il a pu obtenir ce résultat.

Moi, c’est avec l’histoire que j’ai de la facilité alors que Julian cafouille sur certaines dates, je devrais cesser de le taquiner et lui donner des trucs pour les retenir plus facilement,  de cette façon, il ne ferait pas que solutionner l’équation pour ensuite me laisser m’arranger avec  le développement du problème.

Je sais qu’il faut  la simplifier en retirant les données inutile mais, s’il n’en tenait qu’à moi, je retirerais au complet l’équation parce qu’elle est en totalité inutile !  Jamais je n’aurai à résoudre ce genre de problème plus tard, même en médecine !  Enfin, je l’espère sinon je suis aussi bien oublier ça tout de suite !

Et puis…  Julian si près de moi, je ne résiste pas à l’envie de jouer un peu, en lui retirant son t-shirt, puis en faisant de même avec mes propres vêtements, jusqu’à nous retrouver dans notre chambre, solutionnant une toute autre forme d’équation.  Nous en avons fait du chemin depuis notre toute première fois.  Nous sommes passés d’amoureux  timides, n’osant pas aller au-delà de certaines limites à couple épanouie à l’écoute du corps de l’autre.  Faire l’amour avec Julian n’est pas qu’une histoire de sexe, mais d’amour.

Allongée sur lui, alors qu’il me caresse le dos et après un long moment à simplement profiter de l’instant présent,  je ne peux m’empêcher mes pensées d’aller et venir et, depuis un petit moment déjà, je suis préoccupée par le secret de notre mariage. Non pas que je ressente le besoin de le crier sur tous les toits, notre romance nous appartiens, mais depuis l’accident de ma mère, j’ai peur de devoir vivre avec des choses sur la conscience, comme elle doit le faire pour sa relation avec Abuelo.  Je sais qu’elle supporte mal le fait qu’il soit mort avant que les choses ne se soient assainies entre eux.  J’ai failli perdre ma mère en n’étant pas en très meilleurs termes.  Je crois que d’être complètement honnête avec elle est une belle façon de renouer nos liens.

Mon désir est alimenté par l’espèce de rapprochement qu’il y a eu entre Jimmy et moi, quand mamita était toujours dans le coma. Il n’en a peut-être pas eu conscience mais, quand il m’a prit dans ses bras, ce fut comme s’il venait de souffler sur toutes mes angoisses, quels qu’elles soient.  Il a joué son rôle de père, au-delà de mes espérant au moment où ça comptait vraiment.

Reste à savoir s’il l’a fait dans un instant de faiblesse, perdu qu’il était dans une mer de chagrin et d’angoisse, ou bien s’il avait vraiment envie de le faire parce quelque part au fond de lui, il éprouve de l’amour pour moi.

J’ai peur, je l’avoue, d’éclaircir cette question mais ça ne change rien avec mon intention de les informer de mon union avec Julian. Je suis prête à essuyer leur désaccord, leurs remontrances, probablement que ma mère va hyper ventiler et me croire enceinte, mais j’ai besoin d’être honnête avec eux pour leur montrer que je peux avoir assez confiance pour leur dire ce qui se passe dans ma vie.

- Los Angeles peut attendre mais ouais, un jour où l’autre, tout le monde finira bien par le savoir…

Si au moins ça peut attendre qu’on atteigne la majorité, ça serait déjà bien.  Je lève la tête pour regarder Julian, en appuyant m on menton  sur mes mains posées sur son torse et lui souris, riant un peu.

-  Dans ce cas, il ne faut pas que je cuisine ! Sinon ils vont croire que j’ai voulu les empoisonner !

Ce n’est pas que je ne suis pas une bonne cuisinière… disons que je ne sais pas doser, que j’oublie certaines étapes et, ok, je suis une calamitée aux fourneaux !

Puis Julian, soucieux, espère que Jimmy n’est tout simplement pas entrain de faire naître de faux espoirs. J’y ai songé, à ça aussi, et je suis craintive, en fait, c’est ce qui me fait le plus peur dans toute cette histoire de diner de famille et de révélation de secret. Qu’il se serve de mon mariage pour mieux me rejeter encore ne fois.

- Y’a pas trente-six solutions pour le savoir.

Si au moins il pouvait faire preuve d’ouverture d’esprit…

Chassant Jimmy Reed et toutes les questions qui viennent avec, je cache mon visage contre le torse de Julian en rigolant avant de le regarder à nouveau.

- Je dois encore terminer ce devoir de math et je ne suis pas certaine que la façon dont on vient d’y travailler soit acceptée sur papier !

La tête du prof !


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Julian Hughes
Julian Hughes


Messages : 363
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 16
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé]   Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé] I_icon_minitimeJeu 4 Juil - 18:16



Back Into Real Life
ft. Olivia Hughes



Livia était prêt à révéler notre mariage à ses parents. Elle en avait vraiment envie, je l’entendais dans sa voix. Je n’étais pas contre. Après tout, il s’agissait de ses parents. Mon père était déjà au courant et le beau-père de Livia aussi alors si elle pensait que c’était le bon moment pour le dire à Jimmy Reed et Maritza Cortez, j’allais la soutenir jusqu’au bout.

De toute façon, je savais qu’on ne pourrait pas tenir ça longtemps secret. Les médias finiront par nous rattraper. J’espère seulement que quand ça paraitra dans la presse, ça sera parce qu’on a décidé de le révéler et pas un surprise en nous levant un matin. Parce que c’était souvent ce qui arrivait avec les médias. C’est pour ça que je les détestais tous autant qu’ils étaient, ces journaliste.

Livia était consciente de tout ça aussi.

-Oui… Mais autant que ça vienne de nous plutôt que ça fuite sans notre autorisation.

On avait réussi à garder le secret jusque-là… C’était déjà pas mal. Maintenant, ça sera à nous de choisir le bon moment pour rendre ça public et, pourquoi pas, refaire un mariage mais avec tous les invités qu’on voudra.

Mais la première étape, ça sera de le dire aux parents de Livia. Je proposai de les inviter à souper pour ça. Et Livia ne manqua pas de me faire sourire en parlant de ses « talents » pour la cuisine… Ses premières tentatives n’avaient pas été une réussite… Mais j’avais tellement faim que j’avais tout mangé quand même.

-Tu manques juste d’entrainement.

Je rigolai un peu.

-Mais oui, je pense que pour un souper avec tes parents, ça serait mieux le traiteur.

Au moins, on n’aura pas à se stresser pour ça. Parce que je sais que ce souper provoquera une autre source d’angoisse à Livia : celle de savoir si son père allait continuer sur sa bonne lancée ou non. J’avais peur qu’elle soit déçue… Mais Livia pensait qu’on n’avait pas trente-six façons de savoir si Jimmy Reed lui donnait de faux espoirs ou non.

-C’est vrai… On le saura très vite…


Je disais ça avec un air songeur en la caressant toujours. Elle finit par rigoler ce qui ramena mon regard sur elle. Elle disait qu’elle devait finir son devoir de math avant de faire une réflexion qui le fit rigoler.

-Oui, je ne pense pas que ça lui convienne.

Mais elle devait quand même le terminé parce qu’elle devait le rendre demain. Je serais bien resté là tant qu’on y était… Mais je savais que Livia ne voulait pas être larguée dans les cours alors, il fallait s’y mettre. Je soupirai.

-Allons-y alors… Achevons-le et puis on reviendra ici.

Je souris et l’embrassai longuement avant de réussi à prendre mon courage pour me lever et aller en finir avec ce devoir de math…

Je savais qu’à deux, on pourra finir vite… Je savais qu’à deux, on pourra réussir tout ce qu’on voulait entreprendre, elle comme moi. Parce qu’à deux, on était fort.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé]   Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Back Into Real Life [PV Julian Hughes][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Life in UCLA
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» ║□▫I come back from oblivion▫□║ → [Terminée]
» Sounds of Life [Mathilde] -TERMINÉ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Santa Monica :: Villa d'Olivia et Julian Hughes-