AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sonne Moriarty
Sonne Moriarty


Messages : 550
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 24
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Empty
MessageSujet: I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE]   I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 20 Juin - 21:11



I Still Dream About Us
ft. Amon Sorensen






Dire que les triplés auront, dans quelques jours, déjà sept mois ! Je dis déjà parce que malgré toutes les nuits blanches, les innombrables biberons, les encore plus incalculables couches et les prises de têtes au sujet de James, avec le recul, le temps semble m’avoir filé entre les doigts.  Il n’y a pas si longtemps de cela, je savais toujours la date exact du jour où nous étions et je pouvais affirmer sans me tromper ce que nous avions fait la veille, ce qui était prévu de faire dans quelques jours, voir semaine. Ça, c’était quand j’étais la secrétaire de Daniele Ricci.

Aujourd’hui, j’ai appris à y aller une heure à la fois, à laisser mes enfants régenter le rythme de notre famille et à lâcher prise sur tout ce que je ne peux caser dans une page d’agenda. Ma maison ressemble à un chaos mais, contrôlé, le chaos ! Je raconte des sottises ! Elle n’est pas si terrible que ça, ma maison.  Je m’en sors plutôt bien avec la femme de ménage ainsi que la nounou que nous avons embauchée et qui semble résister au tempérament différent de James.

Tempérament différent est maintenant le terme que nous utilisons pour parler de notre fils, puisque personne encore n’a réussit à mettre le doigt sur le véritable problème. Il fait moins de crise, il laisse son père s’en occuper d’avantage mais… ce n’est pas encore ça. Il ne rit pas, sourit que très rarement et quand il sourit, c’est à glacer le sang  et il a encore ces pulsions inexplicables, à faire mal aux autres, à Alan, plus particulièrement.

Il n’y a qu’avec Nelly où il ne tente rien et même, il semble la tolérer et accepte de ‘’jouer’’ avec elle, si mâchouiller ensemble des anneaux de dentition c’est jouer.

Disons qu’avec Axel, nous commençons à respirer, bien que nous marchions encore sur des œufs.  Assez cependant pour qu’il recommence à couvrir des évènements un peu plus loin de la maison et assez aussi pour que je puisse me permettre de sortir de temps en temps, pas longtemps  mais le temps d’un petit rendez-vous chez la coiffeuse ou pour une manucure, un truc sympa à faire pour moi et moi seule, question de relaxer. C’est quand même plus plaisant que de plier des tonnes de pyjamas de bébés !

Bientôt sept mois, donc, pour mes bébés et nous devons nous préparer pour le baptême qui aura lieu bientôt. Il fallait attendre la fin du Sanitarium Tour afin que Daniele puisse être présent et comme plusieurs gros détails demeurent en suspend, j’ai décidé de prendre mon après-midi pour aller me magasiner une robe pour ce grand jour qui se fera dans la plus strict des intimités.

C’est donc la conscience tranquille que je partie en quête de la tenue parfaite, excitée au possible de pouvoir m’acheter un premier vêtement neuf depuis mon accouchement. Une belle robe cintrée à la taille, puisque je n’ai plus besoin de caché aucune disgrâce de grossesse. Mettre au monde trois enfants à ça de plutôt bénéfique ! Pas le temps de se regarder grossir le derrière !  J’ai repris ma taille d’avant et je dirais même mieux qu’avant en un clin d’œil à force de soulever trois bébés, une poussette, des parcs de bébés et les sacs qui vont avec !

Le centre commercial n’est pas trop bondé, rien de plus normal pour un mardi après-midi. Les gens bossent pour la plus part et, sauf pour beaucoup de tête blanche, c’est plutôt tranquille. J’ai  donc le loisir d’accaparer les vendeuses pour ma petite personne uniquement pour ma petite personne !

Je passe de boutique en boutique, sans me presser, regardant différents modèles de robes et me demandant si elles feraient pour l’occasion. Je touche les étoffes, je regarde la confection des coutures… S’il prenait à James l’envie de s’accrocher à moi, il pourrait déchirer une robe en soie en un claquement de doigts alors j’élimine tout de suite ce tissu.

Pour la première fois de ma vie, je me sens un peu perdue, au travers tous les choix qui s’offrent à moi. Je vois beaucoup de belles choses mais je me demande si je peux me les permettre, si ça cadre avec mon rôle de maman où bien si je vais ressembler à une femme qui  veut se faire croire qu’elle est encore ‘’belle et séduisante’’, je ne sais pas si vous suivez mon raisonnement…

Quoi qu’il en soit, je jette mon dévolue sur une robe couleur crème, toute simple avec de jolie détails de broderies aux dos et au bas de la jupe.  Je crois qu’Axel me trouvera belle et au final, c’est tout ce qui compte.

Je m’arrête devant une boutique spécialisé en lingerie, regardant l’éventail proposé en vitrine et me demandant si j’ose me le permettre quand j’aperçois la réflexion d’un visage familier, un visage dont je rêve encore trop souvent, la nuit et dont je n’espérais pas revoir, et encore moins par hasard comme ça.

Le monde, parfois est vraiment petit.

Lentement, je me retourne pour lui faire face, attendant de voir s’il m’apercevra et, quand il le fait, j’ose m’avancer jusqu’à lui.

- Salut !, dis-je presque timidement, Ça fait un bail qu’on ne s’est pas vu… Comment tu vas ?

Ce n’est pas forcément l’entrée en matière la plus  spontanée mais, comme beaucoup d’eau a coulée sous les ponts depuis le dernier moment que nous avons passé ensemble, il m’est difficile de savoir si les choses ont changés ou si pour lui aussi, il reste encore quelque chose pour notre histoire.



@ Billy Lighter





I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Tumblr_inline_mndkyv2ns01qz4rgp
I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable


Dernière édition par Sonne Moriarty le Dim 7 Juil - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amon Sørensen
Amon Sørensen


Messages : 927
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 32
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE]   I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] I_icon_minitimeSam 22 Juin - 19:12



I Still Dream About Us
ft. Sonne Moriarty


Je n’étais pas reparti sur l’une des deux tournées. Je ne voulais pas et j’avais fait en sorte de pouvoir rester ici. Ce que j’avais fait, c’est envoyer des paparazzis prendre des photos de la tournée pour moi et serait payé par L.A.People ceux dont je choisirais les photos. Ces mercenaires étaient prêts à tout et je leur avais dit qu’il y aurait un bonus pour ceux qui me ferait un bon compte rendu de ce qui se passait en tournée.

Résultat ? J’avais pu faire un bel article sur la prestation à Melbourne de The Burning Fire et un autre sur celle de Roadtramp à Sydney. La rédaction avait été très satisfaite, le tour avait été joué. Et cela m’avait permis de rester à Los Angeles. Et chaque fois que j’avais un peu de temps libre, je filais avec ma Mustang jusqu’à Beverly Hills. Juste pour passer devant la villa Moriarty. C’était un peu déconner, même pour moi… Mais Sonne ne me téléphonait plus et elle me manquait… pas cruellement… mais elle me manquait quand même, un peu…

Sauf qu’il était peut-être temps que je décroche, non ? Que je passe à autre chose… A une autre partenaire…

Alors j’avais pris mon courage à deux mains aujourd’hui. J’avais pris congé exprès sur une journée où je n’avais rien de prévu, juste pour me tester moi-même. Il fallait que je résiste à la pulsion de prendre la voiture pour aller faire un tour à Beverly Hills… Si j’y arrivais… alors peut-être que ça voudra dire que je serai prêt pour d’autres aventures.

Parce que pour Sonne non plus, ce ne devait pas être facile… Comment concilier un amant et quatre enfants ? Si ça se trouvait, elle n’avait même plus le temps de penser à moi.

Ce n’était pas simple comme exercice, de rester dans le loft à tourner en rond. Et, pour le dire très sincèrement, je n’étais plus retourné à la salle de sport depuis mon dernier combat gagné contre Fleming. Les marques laissées par ce combat commençaient à s’estomper sur mon visage, mais j’en gardais encore des traces vaguement bleue-jaune à certains endroits, sans compter une petite cicatrice à l’arcade et une autre au bord de la lèvre.

J’avais gagné, mais ça ne m’empêchait pas de me dire que j’allais laisser un peu d’eau couler sous les ponts avant de me pointer là à nouveau. Parce que cette fille qui était venue me provoquer dans les douches après le combat n’était autre que la petite-amie de Ward, ce que je ne savais pas AVANT de me la faire, sinon je n’y aurais pas touché, et je n’avais aucune envie de tomber sur Fleming.

Alors j’étais allé au centre-commercial, à la place. Tant qu’à faire, autant aller me chercher de nouveaux vêtements, ça ne ferait pas de mal une fois de temps en temps… Ma sœur dirait d’ailleurs que je portais de véritables fripes si elle me voyait… Tellement les vêtements que j’avais commençaient à dater… Sans compter qu’elle me ferait tout un blabla sur le fait que c’était démodé depuis au MOINS deux mois, ce que je portais…

J’allais donc au centre-commercial pour essayer d’oublier Sonne.

Mais le destin s’amusa à me mettre des bâtons dans les roues parce qu’au milieu de la galerie, je la vis, en pleine réflexion devant une vitrine de lingerie fine… Elle était magnifique, fine comme si jamais elle n’avait eu à engendrer trois enfant d’un seul coup… Fine comme je ne l’avais jamais vue en fait, puisque notre relation avait débuté alors qu’elle était déjà enceinte.

Et toutes mes bonnes résolutions tombèrent à l’eau.

Je m’approchai, jusqu’à être juste derrière elle, les yeux écarquillés, bouche entrouverte. Et je ne savais pas quoi dire, ni quoi faire ! Je la retourne vers moi et je l’embrasse ? C’était clairement ce dont j’avais envie.

Mais je ne le fis pas et elle se retourna d’elle-même pour me saluer.

Je la regardai dans les yeux avec toujours cette même impression, celle du type qui vient d’apercevoir le fantôme de sa bien-aimée et qui n’a aucune putain d’idée de comment réagir.

-Salut… Sonne… Je…

Il fallut le temps pour que mon cerveau repasse à une fluidité normale… Je ne pus que prendre son visage entre mes mains, c’était plus fort que moi…

-Je vais bien mais… et toi ? Je veux dire… où tu étais passée ? Non… C’est pas la question que je veux poser… Je… Je n’ai pas arrêté de penser à toi.

Et je ne sais pas où on en est.  

@ Billy Lighter



I'm a nightmare, a disaster, That's what they always said ©️ Simple Plan
Revenir en haut Aller en bas
Sonne Moriarty
Sonne Moriarty


Messages : 550
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 24
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE]   I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] I_icon_minitimeSam 22 Juin - 21:49



I Still Dream About Us
ft. Amon Sorensen






Si je m’attendais à tomber sur Amon en plein mardi après-midi… !La surprise est total et partagé vu comment tous les deux semblons un peu timide, n’est-ce pas quand même ironique vu tout ce que nous avons vécu ensemble ?  Nous balbutions, rougissons légèrement… si nous avions pu nous liquéfier et entrer sous le linoléum nous l’aurions fait !

Je brise la glace en demandant simplement comment il va non sans ajouter le temps qui a coulé depuis notre dernière rencontre.  Si je pouvais me gifler pour une remarque aussi stupide, je le ferais ! Il me paraît évidant que ça date, alors pourquoi ai-je pris le temps de le préciser ?  Enfin, qu’importe, Amon cherche tout autant ses mots, un comble pour un journaliste, non ?

Je baisse les yeux, riant doucement puis en replaçant une mèche de mes cheveux, je relève la tête pour le regarder, non sans ressentir l’envie de plus en plus grandissante de me jeter à son cou et de l’embrasser jusqu’à ne plus savoir respirer.

Mais je me retiens, me disant que, peut-être que pour lui, il n’est plus question de ‘’ça’’ entre nous.  

Vraiment ?  Parce qu’il vient quand même de me dire qu’il n’a pas cessé de penser à moi.

- Je pense à toi aussi, tout le temps…, dis-je sur le ton de la confession.

J’ai honte, en fait, de le lui avouer. Il ne devrait pas en être ainsi. Nous étions clair, pourtant, qu’il ne s’agissait rien de plus que d’une question de sexe, qu’aucun sentiment n’était impliqué dans notre relation extra conjugal.

- Regarde-nous…  On dirait deux gosses qui n’arrivent pas à s’exprimer !

Je lui désigne l’aire de restauration un peu plus loin et nous nous y rendons, ce sera plus simple pour bavarder que de rester planté là dedans une vitrine de lingerie. L’envie d’aller en acheter qu’il pourrait ensuite m’arracher illico du corps  devient elle aussi, un petit peu plus forte à chaque seconde.

Une table plus à l’écart des autres, je pose mon sac sur la chaise à côté de moi ainsi que la housse contenant ma précieuse nouvelle robe, ce qui force Amon à prendre la chaise devant moi, réduisant la proximité entre nous deux à une toute petite table ronde. Non pas que je n’aurais pas voulu l’avoir en plus proche de moi, mais, je joue de prudence. Avec l’histoire de River, ou plutôt depuis ce moment là, on dirait que tout me fait devenir suspicieuse.

- Je suis désolée de ne pas avoir donné de nouvelles. Je n’ai aucune excuse, et je n’en cherche pas non plus.  J’ai décidé de mettre ma carrière en veilleuse pour m’occuper de mes bébés.

Je n’avais pas vraiment le choix, en même temps. L’état de James était, et est toujours, assez sérieux pour occuper beaucoup de mon temps.  Nous n ‘avons toujours pas trouvé de spécialistes capable de verbaliser sur ce qu’a notre fils ce qui nous force, Axel et moi, à faire beaucoup de compromis pour nous assurer que les trois autres sont en sécurité et que tout ce passe bien pour tout le monde.

- Tu… Tu me manques.

La question demeure, est-ce qu’Amon me manque ou est-ce qu’il représente pour moi me manque ? Le sentiment de liberté que j’éprouve quand je suis avec lui, la sensation d’être désirée ?



@ Billy Lighter





I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Tumblr_inline_mndkyv2ns01qz4rgp
I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
Amon Sørensen
Amon Sørensen


Messages : 927
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 32
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE]   I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] I_icon_minitimeLun 24 Juin - 19:43



I Still Dream About Us
ft. Sonne Moriarty


Je ris avec elle, en me grattant un peu nerveusement l'arrière de la tête quand elle affirma qu'on avait l'air ni plus ni moins que de deux gosses qui n'arrivaient pas à s'exprimer. C'était le moins qu'on puisse dire. Je n'étais pas si sûr de vouloir m'exprimer avec des mots qu'avec mon corps pour lui faire ressentir à quel point elle m'avait manqué...

Et la boutique de lingerie juste derrière elle n'aidait vraiment pas. C'était limite si je n'étais pas bouche bée rien qu'à l'imaginer portant ce que le mannequin dans la vitrine portait et garanti qu'elle ne le porterait de toute façon pas bien longtemps.

Je ne savais pas quoi dire, mais Sonne semblait savoir quoi faire et me désigna une terrasse d'un tea-room un peu plus loin. Je la suivis, sourire béat aux lèvres, maintenant que ma surprise était passée.

On s'installa un peu à l'écart et je pris place en face d'elle, pinçant mes lèvres que j'aurais tant voulu poser avidement sur les siennes... Je n'eus heureusement pas à commencer la conversation, ce fut Sonne qui le fit en commençant par s'excuser et je secouai négativement la tête en allongeant légèrement le bras pour prendre sa main dans la mienne tout en la regardant dans ses yeux bleus.

-Tu n'as pas à t'excuser ce que nous avons n'engage à rien...

Ouais ouais, je parlais toujours au présent. Malgré mes efforts, fallait bien que je me rende à l'évidence, maintenant que je l'avais devant moi, que si elle m'annonçait maintenant que c'était terminé, que je n'avais plus à nourrir d'espoir, ça me ferait plus qu'un pincement au cœur.

Etait-ce de l'amour? Sincèrement, je n'en savais foutrement rien. Ce que nous avions était spécial... De l'amitié agrémentée, certainement. De l'amour, pas sûr. Je lui souris.

-Trois bébés, ce n'est pas rien. Quatre enfants, encore moins... Et un mari plus que présent, ça n'aide pas.

Je baissai un peu les yeux, sur sa main que je caressais sans m'en rendre vraiment compte. Enfin sauf maintenant que je la regardais quoi... Et quand elle annonça que je lui manquais, j'eus une énorme bouffée de chaleur. Sans compter les fourmillements dans mon bas-ventre. A m'en mordre la lèvre, ce que j'étais exactement en train de faire.

-Tu me manques aussi... J'ai bien essayé de passer à autre chose...

Dans les douches de la salle de sport par exemple... Et ça avait probablement été une de mes pires mauvaises idées, si toutefois on pouvait vraiment appeler ça une idée... Ce n'était pas comme si j'y avais réfléchi à deux fois avant de me jeter sur la petite-amie complètement tarée de Ward.

Je la regardai à nouveau dans les yeux, baissant le ton...

-Je n'y arrive pas.

J'aimais trop cette relation libertine. D'ailleurs, c'était probablement ça que j'aimais vraiment, plus que Sonne elle-même, même si elle était une partenaire exceptionnelle.

Je baissai encore le ton, pour lui demander dans un souffle...

-Est-ce que je peux t'embrasser?

@ Billy Lighter



I'm a nightmare, a disaster, That's what they always said ©️ Simple Plan
Revenir en haut Aller en bas
Sonne Moriarty
Sonne Moriarty


Messages : 550
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 24
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE]   I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] I_icon_minitimeLun 24 Juin - 20:50



I Still Dream About Us
ft. Amon Sorensen






Le hasard fait bien les choses, dit-on, Je vais finir par le croire puisque je ne m’attendais pas le moins du monde à croiser Amon au centre commercial. Le voir me rends fébrile, j’ailes mains moites et je sens que rien de très intelligent ne sortira de ma bouche.  Je parviens quand même à nous comparer à deux gamins illettrés, ce qui nous fit rire tous les deux, puis désignais un tea-room non loin où nous pourrons discuter plus facilement qu’en restant planter là, devant une vitrine qui est devenu en quelques secondes, plus gênante qu’autre chose.

À table, Amon allonge immédiatement le bras pour prendre ma main dans la sienne. Oh, comme la douceur de sa peau m’a manqué. Le contact de sa main sur la mienne suffit à faire mon sang ne faire qu’un tour et mes joues se teinter légèrement de rouge.

Maladroitement peut-être, je m’excuse de ne pas avoir donné signe de vie. Ce n’est pas faute d’en avoir eu envie mais j’ai dû faire des choix, mettre beaucoup de choses de côté pour  le bien de ma famille, ma carrière comme ma relation avec mon amant. C’est ce que toute femme sensé ferait, n’est-ce pas ? Pourtant, envers Amon, je ressens un sentiment de culpabilité qu’il essai d’amoindrir  en disant que, avec la fratrie que j’élève, et un mari présent, il est normal que j’ai dû reléguer au placard certains aspects de ma vie.

Il me semble que ce serait un tout petit peu plus facile de tirer un trait sur nous deux s’il se montrait un rien plus égoïste. S’il me ferait une scène pour ne pas avoir été plus présente, ça me donnerais une bonne raison pour mettre un frein définitif. Sauf qu’Amon n’est pas comme ça. Il est compréhensif et doux et il n’attend pas de moi que je balance tout par-dessus bord pour courir vers lui dès que l’envie se fait ressentir. Ou un petit peu plus ressentir, parce que le désir est toujours bien présent.

Et puis, comme dans chaque chose, il y a un revers, ça me fait l’effet d’une douche froide de l’entendre me dire qu’il a bien tenté de passer à autre chose.  Dois-je comprendre qu’il a couché avec une autre femme ?  J’en ai le cœur qui me fait mal rien qu’à y penser alors que je n’en ai absolument pas le droit. Je dois me parler, dans ma tête, me recadrer en me disant qu’il doit bien se faire une raison lui-même, sachant très bien que je suis mariée et que, quand je vais au lit avec mon mari, ce n’est pas que pour dormir.

J’ai une vie, il a la sienne et nous sommes libres de faire chacun de notre coté ce que bon nous semble, pas vrai ? Alors pourquoi je me sens soudainement à l’envers d’imaginer qu’il a pu fréquenter quelqu’un d’autre ?  Je m’accroche à des détails alors que je devrais que retenir qu’il n’y arrive pas.

- Je n’y arrive pas non plus, Amon.

Jamais je n’avouerai à l’un comme à l’autre que, quand Axel me touche, c’est à Amon que je pense.  Quand mes pensées  voguent au loin, c’est pour me retrouver dans ses bras.  Je traverserais un désert sur les genoux pour l’embrasser une seule fois. Alors quand il me le demande, c’est tout juste si je ne bondis pas de ma chaise pour le retrouver sur la sienne et l’embrasser. Je place ma seconde main sur la sienne, la caresse, joue avec ses doigts puis hoche oui de la tête.

- J’ai eu peur que tu ne me le demande jamais…


@ Billy Lighter





I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Tumblr_inline_mndkyv2ns01qz4rgp
I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
Amon Sørensen
Amon Sørensen


Messages : 927
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 32
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE]   I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 27 Juin - 18:18



I Still Dream About Us
ft. Sonne Moriarty


On ne parlait pas beaucoup... Peut-être parce qu'en réalité, nous n'avions jamais parlé beaucoup. Nous n'avions jamais eu de longues conversations à nous raconter l'un à l'autre nos enfances, des anecdotes... Non, ce qui ne nous empêchait pas d'être très bien ensemble dans les moments qu'on pouvait partager.

Alors, là qu'on se trouvait dans un contexte où on ne pouvait pas vraiment nous permettre de nous sauter dessus l'un l'autre pour se montrer plutôt que pour se dire à quel point nous nous étions manqué, on était un peu maladroits.

Mais loin de frôler le malaise, c'était plutôt amusant. Attendrissant... Comme deux ados qui voudraient bien franchir le cap, mais ne savaient pas comment se le dire... Enfin, à ça prêt qu'on l'avait franchi plus d'une fois, ce cap ensemble comme séparément.

Alors j'allai plus ou moins droit au but, après l'avoir rassuré quant au fait que sa famille devait de toute façon passer avant notre relation adultère, en lui disant que je n'arrivais pas à passer à autre chose. A entendre par là, trouver une autre partenaire, me mettre moi aussi en couple et construire quelque chose...ou tout simplement oublier.

Je voulais savoir où elle en était, elle, maintenant qu'elle savait pour moi. Et un sourire, que je baissai légèrement les yeux pour dissimuler un rien sans grand succès, se dessina sur mon visage quand elle avoua en être au même point.

Je souriais de soulagement.

Puis je la regardai à nouveau dans les yeux, demandant à l'embrasser parce que je n'en pouvais plus de me retenir. Alors quand elle me répondit, je me penchai par dessus la minuscule table qui nous séparait et posai mes lèvre sur les sienne, souriant d'abord, avant de soupirer d'aise et du contentement de la retrouver, pour l'embrasser plus fougueusement encore, passant ma langue entre ses lèvres et posant une main sur sa joue, qui finit par trouver son chemin jusque dans ses cheveux.

Le baiser dura longtemps, au point que la serveuse qui s'était arrêtée devant nous passa son chemin avec un sourire amusé, décidant de revenir plus tard... Sauf qu'on ne serait peut-être plus là, ce soir.

Je brisai le baiser tout doucement, embrassai sa joue et lui glissai à l'oreille.

-Tu m'aides à faire mon shopping?

Je m’écartai un peu d'elle pour lui sourire.

-Je déteste ça, mais avec toi, je risquerais d'y prendre goût.

@ Billy Lighter



I'm a nightmare, a disaster, That's what they always said ©️ Simple Plan
Revenir en haut Aller en bas
Sonne Moriarty
Sonne Moriarty


Messages : 550
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 24
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE]   I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 27 Juin - 19:25



I Still Dream About Us
ft. Amon Sorensen







C’est tout de même plutôt cocasse de constater qu’Amon et moi sommes plus naturel l’un envers l’autre quand nous sommes complètement nus que lorsqu’il s’agit d’entretenir une simple conversation.  Le malaise est pourtant bien là, mais, après  un aveu commun, il est clair qu’il émanait de cette situation.  

Il a bien tenté de m’oublier, tout comme j’ai cru que de me dévouer à trois cents pourcent pour ma famille suffirait à me le sortir de la tête. Malgré les tonnes de biberons et de petits pots de purées que j’ai préparé, il me semble évident qu’Amon occupe toujours la même place dans mon cœur et dans ma tête. Il n’aura suffit que d’un regard pour rallumer la flamme.

Et quand il caresse ma main de la sienne… et quand il baisse le regard avec un sourire magnifique sur les lèvres et quand il me demande s’il peut m’embrasser, je fonds, je craque ! Je me vois déjà enjamber la table et le rejoindre sur sa chaise, ce que je me garde bien de faire, en public, ça perdrait beaucoup de son charme.

S’est Amon qui se penche au dessus de la table et m’embrasse. Un baiser d’abord timide comme si nous cherchions à nous ré-apprivoiser puis qui devient rapidement torride et qui déclenche toutes sortes de sensations divines.  J’ai soudainement très chaud, mon rythme cardiaque fait a peu près n’importe quoi puis mes joues sont rouge passion.

Le baiser prend fin et je ne peux faire faire autrement que de passer discrètement ma langue sur mes lèvres, comme si je cherchais à goûter encore les siennes.  Mes yeux clos, je réponds à Amon d’un hochement de tête avant de me lever, lentement, puis d’ouvrir les yeux, comme si j’avais peur de voir la magie de nos retrouvailles s’éclipser.

Je prends mes sacs et le suis au travers du centre d’achat, ma main dans la sienne, ne me souciant pas de risquer de rencontrer quelqu’un que je pourrais connaître. C’est comme si plus rien autour ne comptais, sauf nous deux.

Ce n’est pas les boutiques qui manquent mais nous marchons sans vraiment les voir avant de finalement entrer dans l’une d’elle.

Je joue le jeu.

Je sélectionne des vêtements, non sans lui jeter de petits regards joueurs par-dessus les supports à vêtements, lui montant de temps en temps ce que je trouve puis, quand j’ai assez de morceaux, je les lui donne pour qu’il passe en cabine les essayer.

- Tu ne t’en sauveras pas, Amon. Tu dois les essayer avant d’acheter, autrement tu ne sais pas si c’est confortable, si la taille est juste, si la couleur finalement, te vas… c’est une science, que d’acheter des fringues.  

En fait, j’ai surtout envie de le voir défiler devant moi et de donner mon approbation ou mon désaccord sur les choix, mes choix, de ses vêtements. Et puis, qui sait ce qui peut arriver pendant une séance d’essayage.

Avant qu’il n’entre dans l’une des cabines, je lui tends une boite dans laquelle se trouve une cravate. Ça n’a rien à voir avec le style que nous avons sélectionné jusqu’à présent mais, j’ai bien envie de le voir en porter une…


@ Billy Lighter





I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Tumblr_inline_mndkyv2ns01qz4rgp
I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
Amon Sørensen
Amon Sørensen


Messages : 927
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 32
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE]   I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] I_icon_minitimeSam 29 Juin - 22:23



I Still Dream About Us
ft. Sonne Moriarty


Le baiser que nous échangeons me semble être le plus beau baiser que j’aie pu expérimenter dans ma vie. Il était parfait… un peu timide pour devenir crescendo plus avide… Il arrivait au bout d’une attente qui m’avait semblé interminable et m’étais donné par une femme que j’aimais probablement beaucoup plus que je ne voulais bien me l’autoriser.

Quand il se brisa, je ris de voir Sonne se lécher la lèvre. Alors je lui proposai de m’aider avec mon shopping, tant qu’à faire.

Elle ne se le fit pas dire deux fois et emporta ses sacs… et moi avec. Je la suivis, puis me mis à sa hauteur, ravi de constater qu’elle ne lâchait pas ma main. Nos doigts entrelacés, nous fîmes un peu de lèche vitrine, même si je regardais beaucoup moins les vitrines qu’elle. Je voyais mon amante avec un autre regard dans sa robe cintrée… Comme si elle était libérée de quelque chose… Et c’était un peu vrai. Elle n’avait plus ce ventre rond qui la rendait certes très belle, mais qui me rappelait également sans cesse qu’elle appartenait à un autre.

Aujourd’hui, ne restait plus que la femme qu’elle était, à mes yeux. Pas une épouse, pas une mère… juste une femme qui ne demandait qu’à être aimée comme elle le méritait. Comme sa beauté l’exigeait.

Finalement, elle choisit une boutique et on courut presque d’un rayon à l’autre… Elle piochait d’une mains experte un jeans par-ci, un t-shirt pas là, une chemise ici, une veste là… et finalement une boîte contenant une cravate.

-Wow ! Wow ! Hey… Doucement, je ne suis pas un pro du shopping… Comment tu fais tes choix ?

A mes yeux, elle allait tellement vite que c’était quasiment du hasard. Mais en fait, quand le tas de vêtements était dans ses bras, je voyais bien que les couleurs étaient déjà agencées… Enfin, je crois…

Et je fus dans les cabines d’essayage avant d’avoir dit « ouf ! » et avec tous les vêtements qu’elle avait choisi sur les bras.

Je la pointai de l’index.

-C’est peut-être une science, mais une science que je ne maîtrise pas. Il va falloir m’apprendre et je te préviens, je n’apprends pas vite.

Et ce n’était même pas une blague. Je n’avais réussi mes études de droit que parce que j’avais eu Timmy à mes côtés et que j’avais triché en grande partie. J’avais des problèmes pour lire l’heure, pour déterminer ma droite de ma gauche et il ne fallait même pas me demander de calculer.

Je m’engouffrai dans l’une des cabines et choisi dans le tas, exprès, les vêtements qui, selon moi, n’allaient pas ensemble. Et je fis exprès de rester débraillé, pour que quand je sortirais de là, elle ait un besoin irrépressible de me toucher pour ajuster mes vêtements.

Et pour couronner le tout, j’essayai de nouer la cravate qu’elle m’avait donnée, et qui n’allait pas du tout avec le reste. Mais je me rendis bien vite compte que je n’avais aucune idée de comment on faisait… Je n’avais que rarement mis des cravates, uniquement dans les soirées que donnait mon père alors que j’étais encore un adolescent… Et ça avait toujours été Freiya qui avait fait ces foutus nœuds…

Ah et pour mes examens de fin d’années à l’université aussi mais ça avait alors été Timmy qui avait fait les nœuds.

Je finis par sortir de la cabine pour qu’elle me voit… Et quand elle s’approcha pour ajuster mes vêtement, je ne fis qu’une chose: essayer de lui voler çà et là des baisers.

@ Billy Lighter




I'm a nightmare, a disaster, That's what they always said ©️ Simple Plan
Revenir en haut Aller en bas
Sonne Moriarty
Sonne Moriarty


Messages : 550
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 24
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE]   I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] I_icon_minitimeDim 30 Juin - 4:26



I Still Dream About Us
ft. Amon Sorensen







Quand on me parle de shopping, j’ai tendance à m’emballer. Je suis une pro du lèche vitrine et, une fois dans les boutiques, je sais repérer d’un coup d’œil les bons rayons et les articles intéressant. Je suis incomparable pour dénicher les aubaines et, croyez-moi, si vous avez un budget limité, je saurai vous relooker pour votre argent !

Alors, bien évidement, quand Amon me demande de l’y accompagner, je n’allais pas me faire supplier pour accepter et l’entraîner dans mon vice. Il me faut un peu de temps pour trouver la bonne boutique, il faut avouer que mon amant a une stature plutôt carré et que certains endroits n’auraient pas sa taille. Mais une fois que nous sommes à l’intérieur de la boutique,  plus rien ne peux m’arrêter.

Il ne m’a fallu que balayer d’un œil d’experte la boutique pour savoir exactement où me diriger et commencer à piocher sur les supports, différents morceaux jusqu’à avoir une bonne sélection et donc, plusieurs ensembles pour Amon. Et, la cerise sur le gâteau, une cravate ! Ça lui en prend une… pour les grandes occasions !

Impossible de ne pas rire en voyant l’air complètement dépassé d’Amon a qui je viens de tendre toute la pile des vêtements que j’ai sélectionné.

- Je me laisse guider,  tout simplement…

Il n’y a pas d’autre façon de l’expliquer.  Ou alors est-ce l’habitude de faire les boutiques mais, dit comme ça, c’est tout de suite beaucoup moins poétique. Je préfère  m’en remettre à l’appel du destin !

- Nous pouvons revenir faire les boutiques aussi souvent qu’il te faudra de leçons… allez maintenant, va essayer ce que je t’ai  trouvé !

Pendant qu’il est dans la cabine, je continu de faire le tour des supports sans toutefois m’éloigner trop. Je veux pouvoir le voir dès qu’il  sortira de la cabine. Il faudra probablement ajuster un peu, quoi que j’ai généralement l’œil pour les tailles.

Seulement, quand Amon sort de la cabine, ce n’est pas au niveau des grandeurs qu’il a besoin d’ajustement,  mais avec l’agencement des morceaux. Je ris, fort en le voyant ainsi accoutré. Je ne m’attendais pas à ça, disons !

- Bon, j’aurais pu te faire des ensembles, plutôt que de tout te donner en vrac !

Mais ça aurait été beaucoup moins drôle. Je m’approche de lui et essais tant bien que mal d’ajuster ses vêtements mais il ne fait que jouer à essayer de m’embrasser sans vraiment se soucier qu’on puisse nous voir. Honnêtement, je m’en fou, je n’y pense même pas.  Je vis le moment présent, tant et si bien que, je fini par le pousser dans la cabine et y entrer avec lui.

- Je crois que je n’ai pas d’autre choix que de t’aider à t’habiller…

Ou de l’aider à se déshabiller ?  Je relève le t-shirt qu’il essaie, jusqu’à être à bout de bras et devoir le laisser le retirer lui-même. C’est ce qui arrive quand s’éprend d’un homme beaucoup plus grand que soit.  J’ai envie de lui, comme il y a longtemps que je n’ai pas désiré un homme.  

- Enlève tout mais, garde la cravate !




@ Billy Lighter





I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Tumblr_inline_mndkyv2ns01qz4rgp
I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
Amon Sørensen
Amon Sørensen


Messages : 927
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 32
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE]   I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] I_icon_minitimeLun 1 Juil - 20:10



I Still Dream About Us
ft. Sonne Moriarty


Elle se laissait guider ? Je la regardai, des plus perplexes, par-dessus les supports avant de pouffer de rire.

-C’est pas une réponse, ça ! C’est quand même pas un don comme… je sais pas moi, l’oreille absolue ou la poésie… C’est de shopping, qu’on parle !

Mais elle était prête à m’apprendre, puisqu’apparemment, je n’avais pas hérité de ce soi-disant don. Et moi, j’étais prêt à me présenter à chaque cours pour distraire la prof par tous les moyens possibles et imaginables.

Mais elle m’envoya aux travaux pratiques directement. Tiens, prends ce tas de fringue, Amon et démerde-toi. Ah ouais ? Et bien je fis bien exprès de choisir d’enfiler ensemble exactement tout ce qui n’allait pas ensemble et garanti qu’avec une cravate nouée à la mords-moi-le-nœud par-dessus un t-shirt, je ne pouvais pas avoir l’air plus ridicule.

C’était le principe… Parce que si Miss shopping là-dehors devait rectifier tout ça, elle n’allait pas avoir d’autre choix que de me toucher, me toucher encore et Dieu sait que son toucher m’avait manqué pendant tous ces mois de congé maternité.

Quand je sortis de la cabine, le visage de Sonne valut son pesant d’or ! Et elle se mit à rire tellement fort qu’elle attira sur nous l’attention d’une employée et d’autres clients qui déambulaient pas loin entre les supports. Mais je ne fis pas attention à eux, trop occupé à lui voler des baisers dès qu’elle se rapprocha suffisamment de moi pour que je n’aie plus qu’à pencher la tête pour me servir.

Et… il valait mieux qu’elle reste contre moi parce que mon désir devenait très difficile à cacher.

-Tu aurais dû venir dans la cabine avec moi plutôt que de me laisser me débrouiller seul.

Il était impossible pour mon amante d’ajuster mes vêtements… Pas tant que je m’efforçais de la déconcentrer, gardant mes mains décemment dans le creux de ses reins tant que nous étions encore hors de la cabine et à vue du public…

Mais quand elle me poussa dedans, me surprenant seulement un peu, ce fut une toute autre histoire. Elle passa ses mains sous mon tout nouveau t-shirt pour le relever aussi haut qu’elle pouvait et je fis le reste, la cravate restant autour de mon cou conformément à son désir du moment. Puis mes mains empoignèrent ses fesses pour l’attirer à moi, tout contre moi et je l’embrassai plus qu’avidement en ronronnant le plus discrètement possible.

Enfin… Je supposais et espérais que j’étais discret.

Puis mes mains remontèrent le long de son dos, tâtonnant un peu pour trouver la fermeture éclair de sa robe et quand je la trouvai, je ricanai, le regard fiévreux… avant de souffler contre ses lèvres et de la faire descendre… Juste pour pouvoir caresser son dos, pouvoir enfouir mes mains sous le tissus jusqu’à trouver ses seins un peu plus petits que dans mes souvenirs mais toujours aussi attirant… Jusqu’à faire glisser ses bras hors du vêtement…

Et l’embrasser encore en sentant son cœur emballé battre contre ma cravate…

A moins que ce ne soit mon cœur à moi.

@ Billy Lighter



I'm a nightmare, a disaster, That's what they always said ©️ Simple Plan
Revenir en haut Aller en bas
Sonne Moriarty
Sonne Moriarty


Messages : 550
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 24
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE]   I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] I_icon_minitimeMer 3 Juil - 3:37



I Still Dream About Us
ft. Amon Sorensen





- Si, ça en est une ! Il faut suivre son instinct, ne pas avoir peur d’oser et surtout, savoir reconnaître une aubaine !

Et ça tombe plutôt bien parce que c’est la saison des soldes, puis que nous sommes en septembre, ils faut sortir tous les vêtements d’été et, les hommes en générales en ont rien à foutre que leur jeans tout neuf étaient sans la collection estival. Ce n,est pas comme pour nous, les femmes où le tissus diffère, les imprimés, il n’y a que pour la couleur qui prend des ton plus terre, orangé, gris pour l’automne, plutôt que le pastel et les couleurs plus vives.

Alors je pioche tout un tas de vêtement pour Amon et les lui place entre les mains en le laissant aller seul, comme un grand dans sa cabine pour en faire l’essayage.  Et quand il ressort, ma surprise est si grande que je ne sais contenir mon rire. C’est ce que j’aime, quand je suis avec Amon. Cette étincelle de folie, le dénie des convenances,  juste pour le plaisir d’avoir du plaisir.

La rigolade passé, je me laissais guider par une tout autre impulsion, le faisant reprendre le chemin de la cabine, moi avec lui mais pas forcément pour corriger ses choix vestimentaires.

Enfin, oui, un peu, si on veut…

C’est d’abord son t-shirt que je lui fais retirer pendant que je m’attaque à l’attache de son pantalon neuf et, donc presque impossible à faire passer le bouton dans l boutonnière quand on est pressé par une envie folle de s’envoyer en l’air. J’abandonnais le combat quand il vient empoigner mes fesses, me pressant contre lui, assez pour que je puisse sentir son sexe gonfler au travers de nos vêtements respectifs. J’en ai les yeux qui se révulsent de plaisir et cette étrange sensation de chatouillement qui  monte jusque dans ma tête.

- Amon…, soufflais-je  entre deux  inspirations.

J’en ai la peau qui se hérisse sur tout le corps, et plus encore quand il fait glisser la fermeture éclair de ma robe pour m’en dégager le haut du corps, assez pour venir prendre mes seins en coupe et les caresser  tout en m’embrassant fiévreusement. Quand le baiser prend fin, à bout de souffle que nous sommes, je me distance à peine, que pour faire glisser ma robe au sol et, secrètement, je me félicite pour mon choix de sous vêtement assortis, en dentelle blanche, avec les bas à mis cuisses qui vont avec.

Le combat avec l’attache de son pantalon reprend et cette fois, je ne me laisse pas avoir, l’ouvrant aisément ce qui me permet d’y glisser une main, puis deux, pourquoi pas ? Son corps tout entier m’a manqué mais pas que.  Le son de sa voix et la chaleur de ses soupires.

J’en étais à lui rendre d’une main experte, tous les frissons qu’il a fait naître en moi quand on frappa à la porte de la cabine, demandant d’un ton qui ne laisse aucun doute sur le véritable sens de la question.

- Est-ce que tout va bien avec les vêtements, ici ?

Je m’en pince les lèvres, me retenant tant bien que mal pour ne pas éclater de rire, cherchant dans les yeux d’Amon une façon de nous en sortir.

- Oui, tout va bien, merci ! Mon ami avait un peu de mal avec une étiquette…

- Les vêtements abimés ne seront pas remboursés !


J’étouffe mon rire contre le torse d’Amon avant de marmonner qu’il faudrait déjà les avoir payés avant de se les faire rembourser.  Les pas s’éloignent et, je me dis que, nous étions si bien partie,  pourquoi s’arrêter maintenant ?  Je reprends mes caresses là où j’en étais, le regardant dans les yeux avec cette passion qui ne m’a jamais quitté, pas une seule seconde.



@ Billy Lighter





I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Tumblr_inline_mndkyv2ns01qz4rgp
I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
Amon Sørensen
Amon Sørensen


Messages : 927
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 32
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE]   I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] I_icon_minitimeDim 7 Juil - 9:57



I Still Dream About Us
ft. Sonne Moriarty


Mon t-shirt en moins, Sonne avec moi dans la cabine, je trouvai quand même la lucidité d’esprit suffisante pour tirer le verrou de la cabine. Il y a une limite aux risques que je prends. Mais une fois en sécurité, je me lâchai à nouveau. L’entendre soupirer mon prénom après tant de temps m’envahit d’une brusque vague de chaleur et de frissons mélangés, extrêmement agréable. Je lui empoignai les fesses pour l’amener à moi, puis détachai sa robe pour caresser ses seins qui pointèrent sous mes paumes.

Je baissai les yeux sur son corps quand elle fit glisser sa robe au sol et passai ma langue sur mes lèvres en découvrant les sous-vêtements qu’elle portait et ses bas allant jusqu’à mi-cuisse que je pris le temps de désigner.

-Si je garde la cravate… toi tu gardes ça.

Sonne m’attira de nouveau à elle et je grognai de plaisir en la voyant batailler avec l’attache de mon pantalon. Je rêvais d’être libre parce que je réalisais que ce nouveau pantalon était bien plus étroit que je ne le pensais.

Et au moment où elle glissa sa main dans mon pantalon pour commencer à me caresser, je gémis et soufflai longuement en passant main mains sous le tissu de sa culotte pour caresser ses fesses. Mais mon souffle stoppa net et j’arrêtai littéralement de respirer en portant une main à ma bouche, retenant un nouveau gémissement, quand quelqu’un frappa à la porte de notre cabine.

Heureusement que j’avais fermé ce foutu verrou.

J’étais gêné, mais Sonne, ça la faisait rire, alors que je regardais avec inquiétude vers la porte. Et elle n’eut aucun mal à faire diversion, au final. Ouais enfin l’employé ne fut pas dupe, mais tant qu’il nous laissait tranquille… le reste, je m’en foutais, je ne voulais pas m’arrêter maintenant !

Sonne marmonna qu’on avait pas payé les vêtements donc que ça allait être difficile de nous les rembourser. Et moi je laissai aller ma tête en arrière, contre le mur de la cabine en soupirant. Puis je me mis à rire.

-Putain, c’était moins une…

Je m’étais remis à respirer, mais bloquai à nouveau ma respiration quand Sonne recommença à s’occuper de moi. Quand je laissai à nouveau l’air passer entre mes lèvres, ce fut pour gémir et grogner de plaisir en sentant mon désir pour elle grandir et durcir entre ses mains… je la regardai dans les yeux, les mains fiévreux et penchai la tête pour l’embrasser, pendant que mes hanches se mettaient à accompagner les mouvements de sa main et que mon souffle devenait court.

Et ce fut ce moment que je choisis pour échanger nos places, la cognant peut-être un peu fort contre la paroi de la cabine. Pas assez pour lui faire mal, mais assez par contre pour que ça fasse un bruit vraiment pas discret, surtout si la cabine d’à côté était occupée. Je la regardai dans les yeux, brisant le baiser, ricanai et descendis le long de son corps pour m’agenouiller devant elle, me dérobant à sa délicieuse emprise.

J’emportai sa culotte avec moi, jusqu’à l’en débarrasser complètement, ne lui laissant que ses bas, puis embrassai tendrement son sexe, doucement, en l’invitant à poser l’une de ses jambes sur mon épaule pour embrasser ensuite ses points les plus sensibles avec bien plus de conviction, à pleine bouche, jouant de ma langue pour la faire frissonner.  

@ Billy Lighter



I'm a nightmare, a disaster, That's what they always said ©️ Simple Plan
Revenir en haut Aller en bas
Sonne Moriarty
Sonne Moriarty


Messages : 550
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 24
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE]   I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] I_icon_minitimeDim 7 Juil - 17:43



I Still Dream About Us
ft. Amon Sorensen






C’est une forme de jeu qui s’installe entre Amon et moi alors que je lui demande de garder sa cravate et moi, mes bas de nylon dont la dentelle affriolante arrête à mi cuisses. Le feu de la passion me dévore tout le corps, me fait bouillir d’impatience jusqu’à ce que je parvienne à ouvrir son pantalon et à le prendre en main, redécouvrant avec délectation cette partie de son anatomie qui  ne demande qu’à sortir de là où elle est prisonnière.

Nos souffles ne sont qu’à demi étouffés quand on frappa à la porte de la cabine et, nerveuse, j’écoute ce que la vendeuse a à nous râler au travers de la porte. Loin d’être stressée par la situation, je ne fais que lui baratiner la première chose qui me vient en tête avant de reprendre, comme si de rien était.

Parce que c’est le cas. Rien ne saurait perturber mon moment avec Amon, après tout ce temps à en rêver.  Je ris, en me mordillant la lèvre, tout comme Amon alors qu’il dit que c’était moins une.

- C’est excitant…

Le goût du risque, l’est.

Je reprends mes caresses dans son pantalon,  yeux dans les yeux, le faisant palpiter de plus en plus fort. Il m’embrassa avant de nous faire pivoter et je me retrouve plaquer, non pas férocement mais disons passionnément contre le mur de la cabine.  Je ne peux que le suivre du regard, descendre le long de mon corps, me délestant de ma culotte, pour finir entre mes cuisses.

- Amon…

Je m’en cache les yeux d’une main, le laissant placer l’une de mes jambes sur son épaule, puis, de mon autre main, je maintiens un appui en lui caressant les cheveux, parce que ce qu’il me fait, là, tout de suite, ne garantit aucunement que je puisse conserver longtemps la force dans ma jambe qui me soutient au sol.

Je fini par m’en mordiller le bout de l’index, soufflant de plus en plus rapidement, aussi rapidement que grimpe mon plaisir. Mon intimité chatouille honteusement, sous la langue et les lèvres d’Amon, j’en ai les yeux qui se révulsent de plaisir, même. Mon amant ne laisse rien au hasard, jouant en alternance avec mes points les plus sensibles, jusqu’à me faire fléchir du genou.

- Amon !  Ahaan ! Oh ! Amon !

Je n’ai pas été aussi subtile que je l’aurais voulu en gémissant son nom, mais ce n’est pas comme si je contrôlais quoi que ce soit en ce moment. Et, plus je gémis, plus il fait preuve de ferveur, je dirais même que c’est ce qui le fait continuer, jusqu’à ce que j’atteigne l’apothéose, plaquant une main sur ma bouche, m’en mordant même la paume, pour étouffer au maximum mes gémissements.

- Stop… Stop… j’en peux plus !!! Oh !! Amon !!

En fait, non. J’en veux d’avantage mais autrement.  Je dois presque sautiller sur ma jambe maintenant engourdie, pour dégager celle qu’il tenait sur ton épaule alors qu’il communiait avec mes lèvres, non pas celles avec lesquelles je parle, jusqu’à toucher terre de mes deux pieds et de l’aider à se relever, rigolant contre la peau de son torse que je couvre de plusieurs baisers.

Je me hisse à lui, tenant mes jambes de chaque côté de lui, cherchant d’une main glissée entre nous, à nous unir. Et quand j’y parviens, coincée entre son corps bouillant et le mur de bois verni glacé, je le regarde dans les yeux. Tout ce que j’ai envie de lui dire en ce moment, je sais qu’il peut le lire dans mes yeux.


@ Billy Lighter





I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Tumblr_inline_mndkyv2ns01qz4rgp
I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
Amon Sørensen
Amon Sørensen


Messages : 927
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 32
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE]   I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] I_icon_minitimeLun 8 Juil - 21:19



I Still Dream About Us
ft. Sonne Moriarty


Ouais… C’était tellement excitant qu’une fois la voie à nouveau libre, je m’empressai de débarrasser Sonne du dernier vêtement qui faisait rempart entre sa douce intimité et mon désir. Je ne résistai pas à l’envie irrépressible d’y goûter qui me tenaillait, lui faisant poser une jambe sur mon épaule pour lui fournir un appui fait de mes muscles brûlant et m’offrir un accès aisé à ses points sensibles.

Et je gémis de gourmandise quand je pus enfin embrasser la partie la plus ardente et mouillée de son corps. Elle réagissait au moindre de mes effleurement, au plus petit de mes coups de langue… je grognai de satisfaction quand elle passa une main dans mes cheveux avant de stabiliser carrément son appuis sur ma tête. Je sentais que son genoux fléchissait et plus je la sentais vaciller, plus je mettais de passion dans le traitement que je lui réservais.

Mon menton et mon nez furent bien vite mouillés de son excitation et je me cramponnai à ses cuisses, à deux mains, puis à ses fesses, parce que moi aussi, je voulais ma part de plaisir. Mais il me fallait être patient, exercice rendu bien difficile par ses gémissements de moins en moins discrets…

Et elle avait raison, c’était vraiment excitant… L’idée qu’on puisse entendre à quel point je lui donnais du plaisir ? Ouais… C’était à la fois extrêmement excitant et aussi gratifiant. Et puis…

Qu’est-ce que j’aimais ça…

Tellement que j’y mettais encore plus de cœur, passant ma langue entre ses lèvres intimes, les lui suçant, les embrassant, tournant ma langue autour de ce petit bouton gonflé et sensible qui les rendent toutes complètement dingue…

Je la sentis se cambrer brusquement retenir sa respiration… Et ne pus m’empêcher de ricaner quand elle plaqua sa main sur sa bouche… Je sentis bien plus que je n’entendis son orgasme exploser. Enfin jusqu’à ce qu’elle me dise sur un ton suppliant qu’elle n’en pouvait plus. Elle sautilla pour remettre pied à terre et je me redressai, plaquant mon corps contre le sien… Mon désir qui n’avait plus rien de subtil caressant de toute sa dureté son intimité mouillée. Ses baisers brûlants tombant en pluie sur mon torse contre lequel elle cachait son visage qui avait nettement prit des couleurs.

-Ça tombe bien, je n’en peux plus non plus.

J’avais le souffle court, j’étais au garde-à-vous comme je me rappelais rarement l’avoir été, à moins que ce ne soit juste l’euphorie de la retrouver qui me faisait penser ça (ce que j’espérais vraiment, en fait)… Je riais avec elle, donnant un peu des hanches pour que mon sexe caresse le sien, de longue vague de frisson et de chaleur me remontant l’échine à chaque doux frottement de sa peau contre la mienne, sensible à souhait.

Elle se hissa sur moi, ses deux bras autour de ma nuque, et je reposai plus doucement cette fois son dos contre la paroi de la cabine, la soutenant de mes deux bras sous ses cuisses, cherchant à nous unir par des coups de bassin tout en l’embrassant…

Sauf qu’on ne peut pas tout faire en même temps, Amon surtout avec les neurones boostés aux hormones. Heureusement, mon amante qui avait déjà atteint les sommets une fois eu la présence d’esprit de m’aider et de ma guider doucement, gentiment et sensuellement, en passant une main entre nos deux corps couverts de sueur, caressant la cravate que je portais au passage… Jusqu’à me faire grogner et gémir quand elle me prit en main, me forçant à me cramponner plus fort pour ne pas la lâcher et à la presser plus fort encore contre la paroi…

Je la regardai, les yeux brillants et fiévreux de désir tout en soufflant longuement quand elle me fit pénétrer en elle… Je murmurai son nom, avant que le plaisir ne me possède complètement et que je gémisse carrément et pas du tout discrètement, en laissant tomber mon front contre son épaule…

Pour ensuite commencer à aller et venir avec ferveur en elle, encore et encore, faisant claquer ses fesses contre le bois vernis à chacun de mes assauts. Quand je ne grognais pas, je lui murmurais que c’était bon, quand je ne murmurais pas, je l’embrassais à pleine bouche pour éviter de manifester trop fort mon plaisir…

-Sonne… !!

Je finis par mordre en grognant son épaule, essayant de prolongé le plaisir au maximum, de tenir comme s’il s’agissait d’une putain de compétition… Et donnai des coups de bassins plus puissants encore.

@ Billy Lighter



I'm a nightmare, a disaster, That's what they always said ©️ Simple Plan
Revenir en haut Aller en bas
Sonne Moriarty
Sonne Moriarty


Messages : 550
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 24
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE]   I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] I_icon_minitimeMar 9 Juil - 3:36



I Still Dream About Us
ft. Amon Sorensen





L’orgasme est foudroyant ! Il me vrille le corps de la tête aux pieds, et même plus. Même mon âme semble être marquée de l’excellence d’Amon.  J’arrive à peine à mette mes idées en places alors, les exprimer, c’est laborieux.  Je lui dis que je n’en peux plus alors qu’en fait, c’est tout le contraire. J’en veux encore plus. Je le veux en moi et tout de suite.

Je peine à reprendre mon équilibre, sautillant pour libérer ma jambe et revenir debout sur le plancher, sur mes deux pieds, mais pas pour longtemps puisque je me hisse à lui, l’obligeant à me soutenir, en dessous de mes cuisses. Et moi ? Et bien je glisse une main entre nous pour guider son sexe plus dure que jamais, entortillant les doigts de mon autre main à sa cravate. Ça lui donne un petit air, je ne sais quoi, mais c’est excitant.

Et, tout en le regardant dans les yeux, je le fait entrer en moi. C’est si bon, que j’en perds le souffle, la notion du temps, tout contact avec le monde réel qui nous entour. Il n’y a plus qu’Amon et moi, et rien en ce moment n’est plus important que nous.

J’ai chaud, tellement chaud que mon dos contre le bois vernis de la cabine me donne  l’effet d’une ventouse et mes fesses claquent alors que mon amant me pilonne avec une fougue passionnée.  C’est presque un marathon à l’orgasme !

On s’embrasse, on gémit, on se mordille pour jouer, pour amplifier les sensations. Et ça dur longtemps comme ça. Comme deux adolescents qui se laissent contrôler par leurs hormones en pleines effervescences.

Amon vient en moi et je jouis une seconde fois. Je me sens si minuscule contre son corps  immense et musclé. Fragile, même mais jamais il ne saurait me faire du mal, que du bien.

Je suis incapable de bouger. Je reste accrochée à lui, mon dos toujours contre la paroi de la cabine et tout me semble bien silencieux dans le magasin. J’imagine les clients et le personnel, devant la porte, épiant nos moindres faits et gestes comme s’ils suivaient une bonne série à la télé.

Après un moment,  que le temps que nous reprenions tous les deux nos sens et le contrôles de nos neurones, affaiblis par les endorphines sexuelles qui se dégagent encore de nous. Ma main glisse sur sa cravate puis je la laisse retomber entre nous, laissant échapper un faible rire, puis, tendrement, je le regarde tout en lui replaçant les cheveux.

- C’est la première fois que je fais ça dans une cabine d’essayage.

Et pourtant, j’en ai visité des cabines dans ma carrière d’acheteuse compulsive. Les vêtements que je lui ai sélectionnés jonchent le sol avec ma robe et mes sous-vêtements, sauf mes bas que je porte encore.

Maintenant que je suis dans ses bras, je réalise que je ne veux plus être séparée de lui, du moins, pas aussi longtemps que nous l’avons été. Il fait partie de ce qui compose mon bonheur au quotidien.

Reste à savoir jusqu’à quel point tout ceci est réalisable, ce dont je doute fort. Entrer dans la ronde du mensonge,  jouer dans le dos d’Axel qui fait tout depuis un bon moment pour se montrer exemplaire, et plus encore.  Et Amon… toujours lui réserver que les miettes… les trous dans l’agenda, l’appeler à la dernière minute et foutre en l’air son horaire sous prétexte que j’ai soudainement le temps pour lui.

- J’aimerais aller chez toi, c’est possible ?

Ce n’est pas raisonnable… mais qu’est-ce qu’il l’est vraiment ?



@ Billy Lighter





I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Tumblr_inline_mndkyv2ns01qz4rgp
I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
Amon Sørensen
Amon Sørensen


Messages : 927
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 32
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE]   I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 11 Juil - 18:21



I Still Dream About Us
ft. Sonne Moriarty


Je vins en elle en retenant un long râle de plaisir, allant et venant avec toujours autant de fougue jusqu'à ce que le plaisir ait raison de moi et que je me calme, petit à petit. Les fesses de Sonne, qui cognaient contre la parois, le firent moins vite, moins fort, jusqu'à ce qu'à bout de souffle, je laisse tomber mon visage dans le creux de son cou, la soutenant toujours contre moi.

Respirant à grandes goulées, je l'embrassai juste là où sa peau était fine, douce et fragile. J'étais trempé de sueur autant que comblé par nos ébats que j'avais attendus trop longtemps. Je murmurai son prénom et rien que son prénom, pour tout ce que je n'avais pas pu le crier pendant que le plaisir était à son comble.

Je sentais son cœur battre contre mon torse, à travers sa poitrine nue. Il battait aussi fort et aussi vite que le mien et ça me fit sourire.

Je commençai à ressentir cette vague et agréable sensation de somnolence et pesai peut-être un peu plus et sans le vouloir contre le corps de mon amante que je commençais à laisser tout doucement glisser, mes bras n'en pouvant plus. Elle n'était pas très lourde et j'étais entraîné, mais il y avait quand même des limites à ce qu'un être humain pouvait faire, même dans les meilleures conditions.

Sonne finit par m'écarter un peu pour pouvoir passer sa main dans mes cheveux et je lui souris, les yeux mi-clos, complètement shooté à toutes ces sensations que nous venions de nous offrir. Puis, je ris avec elle.

-Moi aussi...

Il y avait une première fois à tout, et j'étais ravi d'en avoir partagé une avec Sonne que j'embrassai tendrement tandis qu'elle jouait avec la cravate que je portais.

Puis sa question me surpris, me faisant hausser les sourcils, puis sourire.

-Evidemment que c'est possible. Tu es la bienvenue, tu l'as toujours été.

Même quand elle n'était qu'une amie de mon ex, d'ailleurs.

Je la laissai doucement glisser sur mon corps pour qu'elle puisse retrouver la terre ferme, ne quittant pas son regard des yeux.

-Si tu estimes que ça ne risque pas de représenter un risque pour ta famille, alors allons-y... Sinon, je m'en voudrais...

Bon, entre nous, si je voulais vraiment être sûr de ne pas mettre son couple à mal, je m'abstiendrais de coucher avec elle, entendons-nous bien. Mais je n'y arrivais pas. Je n'y arriverais pas. Alors certes, je m'en voudrais, mais regretter? Non, je ne crois pas, non...

Je me déshabillai entièrement pour remettre les vêtements avec lesquels j'étais entré dans le magasin et embarquai tous ceux que Sonne avait choisi pour moi, cravate compris.

-Je vais prendre le tout, comme ça, ils nous feront pas chier...

Mouais, parce que je voyais le truc d'ici. C'était impossible que quiconque dans ce magasin se fasse la moindre illusion de ce qu'on venait de faire dans cette cabine. J'embrassai brièvement mon amante avant de la laisser sortir la première de la cabine....

@ Billy Lighter



I'm a nightmare, a disaster, That's what they always said ©️ Simple Plan
Revenir en haut Aller en bas
Sonne Moriarty
Sonne Moriarty


Messages : 550
Date d'inscription : 12/11/2016
Age du personnage : 24
Localisation : All around the world

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE]   I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] I_icon_minitimeSam 13 Juil - 17:50



I Still Dream About Us
ft. Amon Sorensen





Je suis complètement essoufflée, le corps moite de sueur et mes mains tremblent  sur le corps d’Amon.  Rien ne laissait présager ce genre de dénouement quand je me suis levée ce matin. Ça ne devait être qu’une petite virée dans les magasins pour une nouvelle robe, et ça s’est terminée en retrouvailles improvisées dans une cabine d’essayage, un puissant orgasme en prime.

Il fallait que je me retrouve à nouveau dans ses bras pour me rendre compte à quel point il m’avait manqué et combien j’avais besoin de ’’nous’’ dans ma vie. C’était bien au-delà d’une simple histoire de sexe.  

Mes jambes me supportent à peine  alors qu’Amon lui-même me libère doucement, non sans cesser de jouer dans mes cheveux. Cette séance de shopping restera à jamais gravée dans ma mémoire.  Je redoute maintenant de me séparer de lui.  Je n’ai pas envie de rentrer chez moi, et de me contenter de rêver honteusement d’Amon alors que mon corps vibrera encore de toutes les caresses qu’il m’a faites.

Que je veuille aller chez lui semble le surprendre. Tout comme son appréhension à ce que ma visite chez lui puisse représenter un risque pour ma famille. Ce que nous venons de faire là, dans cette cabine d’une boutique n’est-il pas  bien plus risqué que de nous aimer à l’abri des oreilles curieuses d’un endroit publique ? Une boutique de vêtement pour homme dans laquelle pourrait entrer un collègue de mon mari, pour ne pas dire Axel lui-même ?

- C’est à moi d’en assumer le risque, Amon.

Ce fardeau là ne lui revient pas, sauf par pure compassion mais la décision d’aller chez lui, je la prends seule, je l’assume et les conséquences qui pourraient en découler aussi.

Maintenant que nous ne sommes plus imbriqués l’un dans l’autre, l’espace plutôt exigüe de la cabine complique l’enchaînement de nos mouvements pour revêtir nos vêtements respectifs et ramasser les nouveaux éparpillés sur le sol.  Je me retiens de rire quand Amon me dit qu’il achète la totalité parce qu’il croit que les commis du magasin ne nous embêteront pas vu le boucan qu’on a fait et qui devait sûrement être un peu gênant pour eux tout comme les clients de la boutique.

- Si tu ne retire pas les étiquettes, tu pourras retourner ce que tu n’aimes pas ou qui ne va pas dans quelques jours, disons, quand ce sera d’autres employés…

Ce n’est pas parce que j’ai choisis des fringues qu’elles vont lui plaire ou même qu’il va se sentir à l’aise en les portant, de là l’avantage de les essayer en boutique sauf que là… ça sera un peu difficile de faire comme si de rien était et de reprendre la séance et échanger des morceaux pour une taille au dessus, l’air de rien.

La tête haute, je replace mes cheveux et, quand Amon a terminé de remonter la fermeture éclaire de ma robe,  je sors de la cabine, affichant un air désinvolte, comme si de rien était et attend qu’Amon sorte à son tour avant de nous diriger vers la caisse. A chacun des items, la caissières lèves un petit regard discret vers nous. Ça en devient presque un supplice mais je ne me démonte pas pour autant, préférant m’en amuser qu’autre chose. Rien ne pourrait de toute manière crever mon bonheur en ce moment même.

Quand nous sortons enfin de la boutique, je pouffe de rire.

- Heureusement que tu n’avais pas besoin de chaussures !

Ça aurait été beaucoup moins subtil, disons.



@ Billy Lighter





I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Tumblr_inline_mndkyv2ns01qz4rgp
I wanted you to give me
Something unbelievable
All I got was almost
Instantly forgettable
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE]   I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

I Still Dream About Us [PV Amon Sorensen] [HOT][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Horse Dream RPG
» [UPTOBOX] Requiem for a Dream [DVDRiP]
» [wip]scene a amon hen
» Lost, dream and love
» ej - I have a dream. I hope it will come true. You are here with me. And I am here with you. I wish that the earth, sea, and sky up above would send me someone to lava.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Downtown :: Centre commercial-