AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Try Again [PV Syd][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 303
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Try Again [PV Syd][TERMINE] Empty
MessageSujet: Try Again [PV Syd][TERMINE]   Try Again [PV Syd][TERMINE] I_icon_minitimeDim 30 Juin - 15:22



Try Again
ft. Sydney Grey


-J-Jake !... Sydney Grey est revenue, si t-tu veux.

Charly, mon ingénieur du son, avait passé sa tête dans l’entrebâillement de la porte de mon bureau. Il avait plissé les yeux et fait la grimace tellement il faisait bleu de fumée et tellement l’endroit, que je gardais clos la plupart du temps, puait la clope.

Je me levai promptement et pris sur mon bureau un gros dossier qui attendait là depuis un moment. Puis j’ouvris la porte plus grand pour sortir, passant devant Charly qui rassembla toute son énergie pour essayer de me dire le plus vite et le plus clairement possible.

-F-fais… S-sois cool, cette f-fois. Jake !

Ouais, ouais ! Ça va je sais !

Je traversai les couloirs jusqu’à arriver devant le bureau de Sydney Grey. Elle était de retour de tournée bien plus tôt que prévu et ça m’arrangeait. Je savais que Daniele Ricci m’attendait au tournant avec son émission à la con. Et j’étais peut-être paranoïaque, d’autant que j’avais conscience que le monde de l’Italien ne tournait certainement pas autour de moi, j’avais l’impression qu’il se faisait oublier… Dans l’espoir que moi, je l’oublie. Pour ensuite me clouer au pilori quand je m’y attendrais le moins.

Et mon avocat, Isaak, de même que ma mère, ne faisaient qu’entretenir cette paranoïa en me demandant encore et encore quand j’allais la faire, cette émission, pour me débarrasser de ça. Et j’avais beau expliquer et expliquer encore que tout seul, ce que j’allais faire comme émission allait être ce qui allait donner à Ricci le plus de raison de m’envoyer derrière les barreaux, que j’avais besoin de quelqu’un pour amener le positif que l’Italien voulait dans cette émission…

…ils ne me LÂCHAIENT PAS MES PUTAINS DE BASKETS.

Et j’allais devenir cinglé, à la longue.

Alors oui, j’étais ravi de voir que la jeune journaliste était de retour. J’étais même prêt à faire beaucoup de chose pour qu’on me lâche avec cette histoire. Pour que le monde entier me foute la paix.

Alors arrivée à sa porte, qui était entrouverte, je frappai et attendis d’avoir un contact visuel avec la jeune femme avant d’entrer.

-Salut, Sydney. J’avoue que je suis content de te voir.

C’est un petit pas pour l’humanité, mais un grand pas pour moi… Fallait pas demander combien j’avais les nerfs en pelote.

Je laissai tomber le gros dossier sur le bureau de SydG.

-J’ai fait mes devoir. J’ai compilé tout ce qu’on sait sur Ricci. Vas-y pour faire une émission élogieuse à partir de ce gros tas de merde. Entre le crash de The Army, les Planes qu’il a volé à Dustin Lakers, ses magouilles avec Reed pour devenir les maîtres de l’industrie du disque, j’en passe et des meilleures…

Je posai mes deux mains sur la table pour la regarder dans les yeux.

-Voilà pourquoi j’ai besoin de toi, pour trouver le positif dans tout ça. Parce que j’ai besoin de quelqu’un de plus enjoué que moi, d’un regard neuf…

Je passai ma langue sur mes lèvres avant de balancer platement la vérité. Histoire d’avoir un argument de poids.

-Parce que c’est ça, ou Ricci m’envoie en taule pour lui avoir égratigné la figure en Belgique. Comme ça tu sais tout.

Je me laissai tomber sur le siège en face d’elle, comme si je m’étais vidé de toute mon énergie d’un coup.

-Tu veux bien me donner un coup de main ? S’il te plait…

@ Billy Lighter



You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Sydney Grey
Sydney Grey


Messages : 197
Date d'inscription : 16/09/2018
Age du personnage : 0


Try Again [PV Syd][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Try Again [PV Syd][TERMINE]   Try Again [PV Syd][TERMINE] I_icon_minitimeDim 30 Juin - 18:02



Try Again
ft. Jacob Snyder






Je n’ai que très peu dormis depuis mon retour d’Australie et j’ai quitté l’appartement d’Evan à contre cœur ce matin après, je ne saurais dire combien de temps dans ses bras à ne faire rien d’autre que de profiter des bonnes choses de la vie.  Malheureusement pour nous deux, la terre n’a pas cessé de tourner  et mes obligations envers L.A.Rocks m’obligent à m’y rendre aujourd’hui.  

Mon petit sac en bandoulière contient je ne sais plus combien d’enregistrement, la chanson de Stone et de Lola, celle avec Evan, des interviews, et des enregistrement vocaux du genre ‘’ Ici Lola et vous êtes à l’antenne de L.A.Rock, la radio numéro 1 de Los Angeles!’’.  Des bandes à écouter, à démêler et à préparer pour du montage, j’en ai plus que je peux en écouter ! Je me suis donc diriger vers mon bureau, en rasant presque les murs pour éviter qu’on ne me parle. Je flotte encore  sur les élans des dernières heures et j’ai stupidement peur que d’être interpellée par un collègue ne fasse que tout se dissipe.  

Une fois dans mon bureau, cependant, et c’est peut-être d’être tomber sur un bout d’enregistrement de David, ma petite bulle éclate et la culpabilité reviens m’exploser en plein visage, version Hiroshima.  Ma montre indique encore l’heure d’Australie et David devrait prendre son traitement maintenant.  

‘’ Tu es capable de le faire… Ils sont en ordre, dans ton pilulier… je m’en suis assurer avant de partir… tu les vois, David ? ’’

Quelque part en moi, j’ai la certitude que nous avons toujours cette connexion entre nous deux qui fera en sorte que, même à des milliers de kilomètres de lui, je saurai toujours veiller à ce que tout aille bien.  Je m’accroche à cette idée là, peut-être dans l’espoir de me sentir un petit peu moins coupable.

‘’ Tu l’as laissé tomber pour un autre, ça ne te donne rien d’essayer de soulager ta conscience avec tes idées à la con !’’

- Mais tu vas la fermer, oui ?

Je sursaute, en faisant pivoter mon fauteuil pour faire face à Jacob qui vient d’entrer dans mon bureau  en me saluant de façon cordial, un truc inhabituel, et quand on le connait vraiment bien, ça fait presque peur.  J’avance, avec mon fauteuil, plus près de mon bureau pour  ouvrir le dossier qu’il vient de laisser tomber sur mon bureau comme s’il lui brûlait les mains. Pour y découvrir des découpures de journaux portant sur Daniele Ricci, des photos, des interviews sur papier, des notes manuscrites, bref, probablement tout ce qu’il aura pu trouver sur le manager de BSC.

Ensuite, il m’explique qu’il a bien fait ses devoirs, trouvant tout ce qu’il y avait de mauvais sur Ricci et qu’il a besoin de moi pour en faire ressortir le positif. Je comprends donc que cette histoire d’émission hommage est toujours d’actualité et qu’il est venu me demander mon aide.

Cette fois cependant, il joue franc jeu en m’avouant à quel point il est dans la merde s’il ne le fait pas.

- D’accord…

Non pas, d’accord je vais bosser avec toi mais, d’accord, je comprends mieux ce qui se passe, maintenant que tu l’exprime avec des mots clairs.

- Jacob, je veux t’aider. Sincèrement, j’ai envie de le faire et pas parce qu’il s’agit de Ricci, mais parce que tu me le demande pour de vrai.

Si l’ambiance est bonne entre lui et moi, faire cette émission sera déjà beaucoup moins pénible, c’est comme ça que je vois les choses.

- Et moi j’ai quelque chose pour toi.

Je lui pousse une cassette sur mon bureau, en souriant. L’enregistrement de la chanson d’Evan et Howard.

- Je me suis dis que tu serais content d’entendre ça.



@ Billy Lighter


You’re The Kind Of Girl That Fits In With My World… ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 303
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Try Again [PV Syd][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Try Again [PV Syd][TERMINE]   Try Again [PV Syd][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 4 Juil - 18:54



Try Again
ft. Sydney Grey


Syd était d'accord... Et je soufflai doucement, presque discrètement, d'une forme de soulagement... C'était plus facile de l'exprimer comme ça maintenant, parce que je n'étais plus à chaud comme la dernière fois alors que je venais de revenir de Belgique. J'étais peut-être un peu moins fatigué aussi, mais à peine. J'étais constamment fatigué mais à ceux qui ne comprenaient pas pourquoi j'étais à cran et irritable à longueur de temps, j'aurais bien eu envie de leur passer mon corps pendant un jour, une semaine, juste pour voir s'ils n'allaient pas se tirer une balle avant la fin de l'aventure.

Parce que je souffrais physiquement d'un stress permanent. Sans compter tout ce que je ressassais : mes propres exigences, des bribes de conversations, des choses que j’avais dit, qu’on m’avait dit, des souvenirs, des cauchemars, qui me tournaient en boucle dans la tête. Tout le temps.  Moi, je ne m'en rendais plus vraiment compte parce que j'avais toujours vécu avec. Les seules fois où je réalisais temporairement cet état de fait, c'était quand mes proches me disaient de me calmer, de relativiser, de... Peu importe. Tout un tas de trucs que je n'arrivais quand même pas à faire.

J'avais dû descendre d'un petit centimètre sur ma chaise, en me détendant ne fut-ce qu'un chouia.

J'entrouvris les lèvres quand SydG reprit la parole... Mais la laissai finalement parler jusqu'au bout, prenant le temps de m'allumer une clope, avant de dire... Avec un ton que j'essayai de rendre le moins agressif possible.

-Jake... Tout le monde m'appelle Jake... C'est...

Je passai une main sur mon visage puis secouai la tête. Mon cœur battait très vite et j'avais une irrépressible envie de me retourner vers la porte, que je savais pourtant fermée, pour être sûr que personne ne l'avait entendue.

C'était totalement irrationnel et je le savais. C'était même débile... Qui ne sait pas que "Jake" est le diminutif de "Jacob"...?

-Ce n'est rien, laisse tomber... C'est pas grave.

Ouais... J'allais essayer de ne pas me torpiller tout seul, ce coup-ci. Mais il fallait bien avouer que la dernière femme journaliste à qui je m'étais confié, et qui m'avait planté là après une nuit « d'amour », ne m'avait pas aidé, pour le coup.

Et ce qui était arrivé à cette femme, cette juive que Daniele Ricci avait baisée, et qui s'était confiée à lui pour juste s'entendre dire ensuite "j'en ai rien à foutre de ton histoire", me rappelait un peu trop bien ce qui m'était arrivé avec Vanessa Cartray. Elle aussi était italienne, mais elle avait fait encore plus fort que Ricci... Elle m'avait carrément mis assez en confiance pour que je la laisse m'emmener jusqu'à Buchenwald...

Et elle m'avait laissé tomber, le lendemain, à Buchenwald.

Alors quand Ricci s'était vanté sans vergogne dans le hall de l'hôtel en Belgique, d'avoir lamentablement dit à une femme en pleurs de dégager parce qu'elle l'ennuyait, mon sang n'avait fait qu'un tour.

Résultat: ben j'étais là à demander de l'aide à une collègue pour m'en sortir.

Syd me sourit... Elle avait un beau sourire, je n'avais jamais remarqué ça. Fallait dire que j'encourageais rarement les gens à sourire, aussi. Et elle me fit glisser une cassette sur le bureau. Je la pris, haussant les sourcils, surpris... Surpris qu'elle ait pu penser à moi... En dehors de penser que je n'étais qu'un gros con, bien sûr.

Je regardai la cassette, puis elle, légèrement méfiant comme à mon habitude, ma clope se consumant entre mes lèvres. Puis, je me levai et lui montrai le transistor qu'elle avait dans son bureau, recevant de sa part l'approbation silencieuse de l'utiliser pour écouter la bande...

Et ce que j'entendis me donna des frissons.

Cette chanson parlait de courir, fuir, se cacher... Sous prétexte d'être différent... De ce qui arriverait si on ne le faisait pas. Je gardai le silence jusqu'à la dernière note... Et même quelques secondes encore après, avant de me retourner vers Syd, pointant le transistor de l'index alors que le poils sur mes bras étaient encore hérissés.

-Ces types lisent dans mes pensées... C'est Stone et Sniper, non? Ça ressemble à du The Army. Mais la voix, la deuxième voix, c'est celle de Stone.

Une voix un peu fatiguée, pas vraiment toujours juste, mais ça lui donnait une forme de "détresse" fatiguée qui collait bien avec le thème de la chanson. Une voix qu'on avait eu le grand plaisir d'entendre sur le single inédit de Fireworks récemment et qui tournait encore plein tube partout à Los Angeles.

Je revins m'asseoir face à Syd, me rendant compte qu'il n'y avait pas de cendrier dans son bureau. Alors je gardai le mégot entre mes doigts pour qu'il finisse par s'éteindre de lui-même.

-Merci... D'y avoir penser, je veux dire. D'avoir pensé à moi... C'est effectivement le genre de chanson que j'adore...

Je baissai un peu les yeux et grommelai pour moi-même.

-Faut croire que je suis plus facile à cerner que je ne le voudrais.

@ Billy Lighter



You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Sydney Grey
Sydney Grey


Messages : 197
Date d'inscription : 16/09/2018
Age du personnage : 0


Try Again [PV Syd][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Try Again [PV Syd][TERMINE]   Try Again [PV Syd][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 4 Juil - 23:11



Try Again
ft. Jacob Snyder






Entre vous et moi, je peux vous confier que je ne m’attendais pas à voir Jacob Snyder revenir à la charge avec sa proposition.  Quelque part, je me dis qu’il a dû faire un sacré gros travail d’introspection pour réussir à marcher sur son orgueil et initier  une nouvelle fois une collaboration entre nous.

Je suis probablement la personne la moins rancunière sur terre, sauf avec Timmy Evans, mais je ne peux pas faire la sourde oreille et remballer mon collègue pour qui, et malgré tout, j’ai encore beaucoup de respect et d’admiration.

- D’accord… va pour Jake…

Je le savais et avant notre dernière rencontre, je lui aurait servis du Jake gros comme le bras mais voilais que je joue de prudence puisque j’ai à faire à une petite bombe à retardement et que la dernière chose que je veux c’est bien de m’en prendre pleine la gueule surtout que j’ai quelque chose pour lui, une petite pensée toute simple mais qui m’a semblé être toute désignée pour lui et je voudrais qu’il puisse avoir l’honneur de s’en servir.

- Si, si… je ferai attention, Jake.

Je lui souris, pour donner plus d’emphase à ce que je viens de lui dire. Il préfère Jake, ça sera Jake.
Je choisis ce moment pour lui glisser la cassette  de l’enregistrement de la chanson cadeau et, quand il me montre mon transistor plus loin dans la pièce, mon sourire s’élargie et je lui réponds d’un signe de la tête.

Grand Dieu !

J’ai bien hâte de le voir quand il écoutera ce petit chef d’œuvre.

Jake se leva, plaça la cassette dans le transistor puis appuya sur play. La musique se fit immédiatement entendre et, se superposant aux images en live dans ma tête, Jake en parfaite symbiose avec l’enregistrement, comme s’il était figé sur place. Ce qui se traduit sur le visage de mon collègue vaut tout l’or du monde.

C’est magnifique à regarder.

La chanson arrive au bout et le silence rempli à nouveau la pièce, enfin, jusqu’à ce que s’exprime Jake, d’une voix presque méconnaissable tant l’émotion est palpable.

- Oui, Stone et Sniper. Ils ont offert ce petit bijou à la foule à Melbourne et j’ai su mettre la main sur l’enregistrement.

Jake revient prendre place sur la chaise en avant de moi, tenant son mégot entre ses doigts. Je n’ai malheureusement pas de cendrier pour lui permettre mais je pousse subtilement ma corbeille vide du bout du pied en sa direction.

- Libre à toi d’en faire ce que tu veux. Mais je tenais à ce que tu l’aies. Et puis, tu sais, Stone a aussi fait un duo avec Lola sur scène ! C’était dingue ce soir-là !

Dingue… je ne saurais si bien dire.

- L’important pour moi c’est que ça te plaise.

Que je l’ai bien cerné ou non, j’avais envie de ce geste envers lui, mes intentions n’allaient pas au-delà que de  vouloir assainir notre relation.

- Au risque de crever un peu l’ambiance, tu veux qu’on commence quand, a monter cette émission ?  Idéalement, dans le but de te retirer ce fardeau au plus vite ?



@ Billy Lighter


You’re The Kind Of Girl That Fits In With My World… ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 303
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Try Again [PV Syd][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Try Again [PV Syd][TERMINE]   Try Again [PV Syd][TERMINE] I_icon_minitimeDim 7 Juil - 20:01



Try Again
ft. Sydney Grey


Bon… je ne pus m’empêcher de soupirer de soulagement quand Syd affirma qu’elle ferait attention. Pourtant, je savais qu’il n’y avait rien de plus con et que ma réticence à me faire appeler par mon véritable nom attirerait plus l’attention sur ce qui me rendait nerveux qu’autre chose.

Mais elle eut un remède miracle pour alléger un peu ma nervosité. Elle me tendit une cassette que j’écoutai directement. Pour découvrir que Sniper et Stone arrivaient à exprimer ce que moi, je n’arrivais pas à exprimer. Pas avec les bons mots, quand ça ne restait tout simplement pas bloqué en moi pour me ronger de l’intérieur.

A la fin de la chanson, mon cœur et mon corps ressentant encore comme une sensation de puissance à cause de cette chanson qui était un véritable boost, je vins me rasseoir, un peu tendu, face à Sydney. J’étais toujours tendu mais ici, la tension étaient comme due à un trop plein d’énergie apporté par la musique et dont je ne savais pas quoi faire. J’avais adoré, j’adorais cette impression de pouvoir juste… regarder quelque chose et le faire bouger (ou l’envoyer à la gueule de quelqu’un sans même le toucher)… Bref…

Je respirai au mieux que je pouvais, complètement dépassé par l’émotion, une émotion que je n’aurais même pas su qualifier parce que je ne savais pas si c’était de la colère, de l’extase, de la nervosité, de l’euphorie ou tout ça en même temps.

Un jour, j’allais avoir cette sensation tellement fort que j’étais persuadé que j’avais en crever.

Sydney m’expliqua, en poussant sa corbeille vers moi, qu’elle avait réussi à mettre la main sur l’enregistrement de la prestation de Sniper et Stone en Australie. Je balançai mo mégot dans la corbeille.

-Merci…

Et allumai une autre clope. A ce train-là, son bureau allait être bientôt aussi bleu de fumée que le mien… mais il allait encore falloir que je m’applique pour que les murs en deviennent aussi haunes, par contre.

Je haussai les sourcils quand SydG déclara que je pouvais en faire ce que je voulais, de cet enregistrement.

-Tu es sûre ? Parce que ça pourrait te faire une émission carrément inédite.

Et sincèrement, je ne savais pas si je méritais ce cadeau de sa part. Je fis tourner la cassette sur le bureau, pensif… J’accepte ou je n’accepte pas… J’imaginais que si elle faisait ça, c’était quelque part pour… enterrer la hache de guerre qu’on avait à peine déterrée… Je finis par pincer les lèvres avant de cracher la fumée que j’avais gardée longtemps dans mes poumons…

-Bon… J’espère que je ferai une émission à la hauteur alors… Et je te créditerai, pour l’enregistrement.

Histoire de ne pas m’approprier un mérite qui ne m’appartenait pas. Apparemment, ça n’avait pas été le seul duo de The Burning Fire… Enfin de Stone. Il en avait aussi fait un avec Lola.

-Lola, ça me parle beaucoup moins que ce qu’ils chantent là…

Lola était beaucoup plus jeune que moi, elle visait un public plus jeune… et l’amour, qui était le thème de certaines de mes chansons, était un concept que je maîtrisais on ne pouvait plus mal.

-Et… ouais… ouais ça me plait… Pour le coup, tu as visé aussi juste que Sniper lui-même…

Je fis tourner la cassette sur le bureau, comme une toupie, en tirant sur ma clope. Et ne reposai mon regard sur SydG, en soufflant ma fumée, que lorsqu’elle en revint à nos moutons… J'eus le réflexe, à cause des tensions, de faire tourner la tête sur ma nuque et elle craqua... j'avais tellement l'habitude que je n'y faisais même plus attention... Quand c'était pas ma mâchoire qui me faisait le coup dès que j'ouvrais la bouche...

-Le plus vite possible… dès que tu auras un peu de temps pour moi, en tout cas… Je sais que tu débarque à peine et tu dois avoir pas mal de trucs à faire, sans compter la fatigue… D’ailleurs, je m’attendais pas à te croiser à nouveau avant quelques jours et je dois avouer que te voir plus tôt est un soulagement…

Tout le monde savait qu’elle sortait avec le claviériste de The Burning Fire… Alors j’avais imaginé qu’elle ne reviendrait qu’en même temps que le groupe… Mais apparemment, ils n’étaient pas organisés comme ça et pour moi, c’était tout bénef’…

@ Billy Lighter




You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Sydney Grey
Sydney Grey


Messages : 197
Date d'inscription : 16/09/2018
Age du personnage : 0


Try Again [PV Syd][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Try Again [PV Syd][TERMINE]   Try Again [PV Syd][TERMINE] I_icon_minitimeDim 7 Juil - 23:31



Try Again
ft. Jacob Snyder





Je suis heureuse de remettre la cassette à Jake. C’est un geste de bonté naturelle qui me fait autant plaisir qu’à lui. Et puis juste pour voir son visage, ça vaut le coup, bien qu’il hésite en disant que je passe peut-être à côté d’une .mission inédite.

- Avec tout ce que j’ai encore à tirer de mes notes et le duo de Stone et Lola, j’ai assez d’inédit dans ma valise que pour t’en partager au moins un.

Comme on dit, chez moi : Prends-le, c’est gratuit !

- Je ne doute pas une seconde de la qualité de ton émission et merci d’avance pour le crédit.

C’est gratuit, alors je prends.

Et puis il me fait rire, doucement, en disant que de toute façon, pour lui Lola c’était moins dans ses cordes. Tous les goûts sont dans la nature, comme ils disent, je peux comprendre qu’il n’éprouve pas de coup de foudre musical pour la nouvelle petite amie d’Howard Stone.

J’aurai donc mon exclusivité, tout comme il aura la sienne, maintenant, il est temps de passer au vif du sujet, bien que pour la peine, je marche un peu sur les œufs, espérant ne pas le revoir s’emporter pour une virgule mal placée.  Mais comme c’est lui qui est revenu vers moi avec la même proposition, je juge avoir le droit  de nous recentrer.

Donc, j’ai besoin de savoir quand il désire qu’on se lance et sa réponse : dès que possible… enfin dès que j’en aurai le temps… quand mes valises seront défaites, quand j’aurais mis en ordres mes affaires, bref, le plus tôt possible mais pas tout de suite.

J’hoche de la tête, en signe d’accord tout en lui souriant.  Si je pouvais trouver comment le décharger de l’énorme boule de stress qui lui pèse sur les épaules, je le ferais, sans hésiter. J’en prendrais même une grosse partie pour moi-même, juste pour qu’il puisse respirer un peu mieux.

- Et bien, j’ai plusieurs cassettes à écouter de tout ce que j’ai capté en Australie, peut-être que si tu acceptes de m’aider à faire le tri dans tout ça, je finirais plus vite et nous pourrions régler ton dossier épineux.

Un genre d’entraide mutuel entre collègue et ça pourra lui permettre de mettre la main sur mes notes pour la prestation de Sniper sur scène et d’autres enregistrements que j’ai là-dessus. Tout est pêle-mêle dans mon sac, merci les douanes Américaines qui font toujours un peu trop de zèle !

- Nous pouvons faire ça ici au bureau, commencé du moins.  Ou si tu préfères passer à la maison pour dîner, ça serait sympa également.

J’avoue que mon appartement est un réel foutoir en ce moment. Mes valises sont encore sur le sol, ouverte, je ne fais que piocher dedans pour le peu que j’y suis allé. J’ai passé beaucoup de temps avec Evan, pour dire vrai.

- Tu es partant ?


@ Billy Lighter


You’re The Kind Of Girl That Fits In With My World… ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 303
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Try Again [PV Syd][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Try Again [PV Syd][TERMINE]   Try Again [PV Syd][TERMINE] I_icon_minitimeMar 9 Juil - 21:10



Try Again
ft. Sydney Grey


En venant ici, je pensais que si j’obtenais déjà un tout petit peu d’aide pour mon émission, j’aurais gagné ma journée et peut-être que je commencerais à voir le bout du tunnel. Mais jamais je n’aurais pensé obtenir en prime, de quoi faire une émission inédite et encore moins que j’arriverais à faire rire Sydney Grey. Et pourtant, ce fut ce qui se passa…

Cette fille était vraiment de très très bonne volonté… Et j’imaginais que bien des gens me diraient d’en prendre de la graine. Mais enfin bref… Au-delà de ça, c’était probablement plus la gentillesse de la jeune femme qui me mettait à l’aise (à défaut de me mettre en confiance, il en faudrait encore, du temps et des rencontre avant d’en arriver là si tant était que ça arriverait un jour)…

Et on pouvait sûrement pas l’accuser d’être rancunière. Alors que moi, je l’aurais probablement été si je n’avais pas eu besoin d’elle.

Je vais mourir seul, mais j’en ai bien conscience, hein… Au rythme où je fumais, de toute façon, j’étais quand même en train de griller la chandelle par les deux bouts.

Je m’étais réinstallé face à elle, tournant nerveusement la cassette entre mes doigts tout en luis disant que Lola, ce n’était pas tellement mon truc, puisqu’elle en parlait. Même si d’un autre côté, je n’avais pas encore entendu le duo Stone/Lola.

D’un autre côté, j’avais jamais prétendu être un journaliste objectif. Que du contraire. J’avais fait mes débuts sur une radio pirate revendicatrice et c’était justement pour ma tendance à dire ce que je pensais à l’antenne, sans détour ni sucre autour que Vintage Joe était venu me chercher… en cellule parce que notre radio amateur avait finalement été démantelée parce que jugée subversive.

Et c’était ça qui me faisait le plus mal quand je pensais à cette émission sur Ricci. Les gens qui m’écoutaient, qui suivaient mon émission, connaissaient très bien mon opinion sur le manager italien. Je n’allais pas pouvoir faire illusion… Je ne voulais pas faire illusion.

Pour faire simple, faire cette émission que Daniele Ricci voulait élogieuse sur lui-même revenait à vendre mon âme.

C’était ça qui me foutait à cran… plus à cran que d’habitude.

Je rallumai une cigarette après que SydG m’ait demandé quand on allait s’y mettre. Peut-être que ce serait comme un sparadrap… plus tu l’enlève vite, moins ça fait mal… Je me rendis compte que je serrais les dents encore plus fort rien que d’y penser…

Bref… Le plus tôt serait le mieux, mais je savais aussi que Sydney revenait tout juste d’une tournée, qu’elle devait être crevée et qu’elle avait certainement des affaire à mettre en ordre vu qu’elle était partie plus longtemps que prévu initialement. Le patron avait gueulé dans tous les couloirs avec enthousiasme que nous avions dans nos rangs une véritable petite infiltrée quand la nouvelle de la relation de la journaliste avec le claviériste de The Burning Fire était parue dans L.A.People.

Mais ce qu’elle me proposa alors, soit de l’aider à faire le tri dans les bandes qu’elle avait ramenées afin de pouvoir se mettre en ordre plus vite et qu’on puisse passer à l’émission, me surpris. Je haussai les sourcils en la regardant, ma clope se consumant entre mes doigts, ma main posée sur ma table. J’étais surpris parce que je pensais qu’elle m’aiderait, mais pas qu’elle chercherait à ce qu’on passe plus de temps ensemble que nécessaire.

-Heu… O-k…

Je clignai des yeux, me repris et remis pour se faire ma clope entre mes lèvres avant de croiser les bras, la cassette restant dans ma main. J’étais pas dans un non-verbal agressif, plus comme si… je me mettais en position de replis sauf que je m’en rendais pas compte.

-On peut faire ça au bureau…

Le travail reste au travail et dans un environnement que je connais si possible…

-…pour commencer et heu… On verra, pour la suite…

Je passai une main dans mes cheveux.

-J’essaye de ne pas tout mélanger… Le travail… le privé… les collègues… les amis…

Pour le peu que j’en ai… Parce qu’à part Mark Canter et ses parents…

-Mais ouais… Si tu veux de l’aide, ce sera la moindre des choses, vu ce que je te demande.

Je regardai à nouveau la cassette… Maintenant que j’avais réglé mon problème, certains neurones qui me servaient à stresser avaient retrouvé la capacité de m’aider à réfléchir.

-J’ai une question… Qu’est-ce que Sniper foutait avec Stone en tournée ?

Elle venait de rentrer, le premier concert Australien de The Burning Fire était hier ou avant-hier… Si Sniper avait chanté sur scène avec Stone, ça allait faire les choux gras de la presse dès qu’ils auront eu vent de l’information et reçu des photos à publier.

Mais en dehors de ça… J’étais ravi de savoir que le chanteur de The Army avait repris du service en live.

@ Billy Lighter



You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Sydney Grey
Sydney Grey


Messages : 197
Date d'inscription : 16/09/2018
Age du personnage : 0


Try Again [PV Syd][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Try Again [PV Syd][TERMINE]   Try Again [PV Syd][TERMINE] I_icon_minitimeDim 14 Juil - 4:24



Try Again
ft. Jacob Snyder






Je suis d’un naturel enthousiaste, j’y peux rien je suis comme ça. Quand je rends quelqu’un  heureux, je suis heureuse. Et de voir Jake être heureux de ce que je lui rapporte, ça fait ma journée.  C’est une belle façon de passer à autre chose, de laisser la mauvaise rencontre que nous avons eu, derrière afin de repartir sur une base plus saine.

L’émission sur Ricci lui incombe toujours et je suis prête à commencer, enfin, quand lui il le sera, le plus tôt sera le mieux selon moi et, sans arrière penser, je lui propose de me donner un coup demain dans ce que je ramène d’Australie, proposant même du même souffle de l’inviter à dîner.

J’aurais dû m’arrêter à : […] Si tu acceptes de m’aider, je finirais plus vite[…] mais mon naturel enthousiasme prend le dessus  et je vois bien qu’il est à deux pieds sur les freins. Ses phrases qui s’en suivent, comme un forcené prit dans le bénitier pour éviter d’accepter sans s’emballer même si ça le brûle de partout.

- Ouais… écoute je comprends. Pardon, Jake.

Je lui souris en replaçant mes cheveux derrière mes oreilles et en  déplaçant quelques trucs dessus mon bureau.

- Ne te gêne pas pour me freiner quand je pars dans les élans comme ça.  Tu as dû le remarquer, je suis une fille qui aime le monde et je n’ai pas le réflexe de penser que ça peut être…

Je cherche le bon mot. J’allais dire castrant mais  ce n’est pas tout à fait ça.

- Enfin nous ne sommes pas tous pareil. Travailler au bureau ça me va parfaitement.

Déjà, je suis contente qu’il accepte malgré tout de m’aider à mettre en ordre toutes mes notes et enregistrement d’Australie. Il y en a vraiment beaucoup alors que je n’ai pourtant pas été là si longtemps mais il faut le faire, et bien le faire. Je suis encore sur le coup du décalage et ce n’est pas forcément à cause du changement de fuseau alors, quand Jake me demande ce que Sniper foutait sur notre tournée,  je fige.

Et ça dure un bon vingt seconde, comme si mon cerveau analysait le schéma pour trouver la bonne réponse.

- Il est copain avec Howad Stone et il a cru que ce serait une bonne occasion pour tester leur chanson.

Je ne me sens pas prête à dire ouvertement qu’il était là un petit peu pour moi et que je suis revenue avec lui. Parce que la question qui suivra sera quelque chose du genre ‘’ Tu as larguée McAvoy pour Kurtz ?’’ alors qu’il n’en est absolument rien.  Peu importe comment je le dirai, j’ai quand même quitté l’Australie pour me retrouver dans les bras d’Evan et ne plus les quitter depuis mon retour. Alors ça n’en a peut-être pas l’air mais c’est tout comme.

- Dis, Jake, est-ce tu sais ce qu’est un bien cuit ?

Ce genre de discours pendant lequel on y va de quelques piques bien sentis pour rendre hommage a quelqu’un. C’est souvent le genre de discours qu’on les témoins lors d’un mariage, envers les mariés. Une façon humoristique de parler de quelqu’un. Sauf qu’avec le bien-cuit, on peut se permettre d’égratigner tout en restant de bon goût.

- C’est une idée comme une autre que nous pourrions exploiter pour l’émission.  C’est une façon de faire et j’ai en tête, une formule hommage pendant lequel ses amis les plus chers diraient quelques mots. Des gens reliés à différentes époque de sa vie et ça te permettrait de ne pas trop parler toi-même, éviter de dire des choses que tu n’as vraiment pas envie de dire.

Sauf des commentaires ici et là, rien de très engageant.



@ Billy Lighter


You’re The Kind Of Girl That Fits In With My World… ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 303
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Try Again [PV Syd][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Try Again [PV Syd][TERMINE]   Try Again [PV Syd][TERMINE] I_icon_minitimeDim 14 Juil - 16:46



Try Again
ft. Sydney Grey


J’avais été surpris non seulement de sa proposition de l’aider à faire le tri dans les trésors qu’elle ramenait de tournée, mais surtout par son invitation à faire ça chez elle, à partager un dîner. Je n’avais pas l’habitude à être invité chez des gens en dehors de ma famille, et les Canter faisaient plus que partie de la famille. Mais par une collègue de travail, c’était bien la première fois que ça arrivait et…

Et je ne sus pas quoi faire avec l’invitation, du coup. Et je fus probablement maladroit, ne sachant pas si je devais accepter, refuser, mettre les limites… je ne savais pas non plus ce dont j’avais envie. Et au final, ce fut Syd qui vint à ma rescousse, en affirmant que ce n’était pas grave, en demandant pardon… je finis par me détendre un rien et secouer la tête. Il n’y avait pas de pardon à donner, à personne.

Syd expliqua que je devais la freiner dans ses élans, déclarant que c’était une fille qui aimait le monde. Mais réalisait que ce n’était peut-être pas le cas de tout le monde. Je soupirai et passai ma main sur mon visage, un peu gêné.

-Non… C’est moi qui suis… Dans l’extrême inverse… J’ai l’impression que si quelqu’un vient chez moi, dans ma sphère privée, cela va compromettre le seul endroit où je suis relativement en sécurité. Et… du coup j’imagine qu’il en va de même pour tout le monde et que si je vais chez toi, je vais contaminer ton espace… à toi…

Je secouai la tête.

-C’est débile, je sais.

Je fuis son regard.

-Je ne devrais pas parler de ça. Désolé.

J’avais dit qu’on ne parlerait pas de ça. Je tirai sur ma cigarette et me repris.

-On commencera au bureau et si ça va… on reconsidèrera l’invitation…

Un pas après l’autre… je n’avais pas non plus envie de me faire encore avoir. Une fois, pas deux. Parce que Vanessa Cartray m’avait aussi paru d’une gentillesse à toute épreuve, hein… Pas question que je me laisse aller à des sentiments trop vif, même s’il s’agissait d’amitié et non pas d’amour (pour ça, j’étais vacciné pour quelques années)… Pas question.

Alors je détournai la conversation sur la tournée et sur Sniper, puisque j’avais la cassette entre les mains et que pour le reste, il était entendu que nous nous mettrions à l’émission le plus vite possible, une fois les affaires de Sydney en ordre.

Et les rôles furent inversés. Elle eut comme un long blackout durant lequel je me demandai où était le problème.

-Sydney ?...

J’avais penché un peu la tête pour la regarder… Me demandant un peu si elle ne m’avait pas grillé un neurone puis elle reprit la conversation en répondant à ma question. La raison était la plus simple du monde, mais elle avait mis le temps à sortir.

-Oh…

Je regardai la cassette.

-Et bien il a eu une idée de génie. Mais une idée qui ne doit pas beaucoup plaire à son manager.

Sniper en guest sur un concert d’un groupe de MTI… J’en doutais fort.

Puis Sydney me demanda si je savais ce qu’était un « bien cuit » et je secouai négativement la tête avant de tirer sur ma cigarette pour l’écouter attentivement. Je soufflai longuement la fumée avant d’enchaîner une fois qu’elle m’eut expliqué ce principe de faire parler des amis et connaissance de Ricci pour parler de lui plutôt que d’en parler nous-même.

J’avais eu raison de venir chercher de l’aide en Syd. Je souris.

-C’est une excellente idée. Qui pourrait mieux parler de lui que les gens qui gravitent autour de lui ? Et si quelque chose est dit de travers, ce ne sera pas à nous qu’il pourra en vouloir.

Je haussai les épaules, aussi enthousiaste que je pouvais me permettre de l’être, à cette idée.

-Et puis ça rendra l’émission dynamique. Tout comme les gens seront certainement très heureux d’entendre des gens comme Sniper, Eddy Cort,… Jimmy Reed… Bref, pourquoi pas. Il nous faudrait faire la liste des intervenants pertinents. Si Ricci veut de l’élogieux, on ne va pas faire intervenir Timmy Evans par exemple…

L’émission serait donc orientée dans tous les cas… Mais je n’avais pas vraiment le choix.

@ Billy Lighter



You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Sydney Grey
Sydney Grey


Messages : 197
Date d'inscription : 16/09/2018
Age du personnage : 0


Try Again [PV Syd][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Try Again [PV Syd][TERMINE]   Try Again [PV Syd][TERMINE] I_icon_minitimeDim 14 Juil - 21:06



Try Again
ft. Jacob Snyder





Jake est mon opposé parfait.  Autant je suis portée vers les gens autant lui préserve farouchement son périmètre privé autour de lui. Maintenant que nous avons établi certains traits de nos personnalités respectives, il sera plus facile de mieux ‘’comprendre’’ l’autre. En ce qui me concerne, savoir qu’il réagit brusquement pas forcément par méchanceté, parce qu’il n’est pas méchant, au fond, simplement territorial de son espace vital. Je peux vivre avec ça.

- Non, ce n’est pas débile. Personne n’est identique au fond et au contraire, j’apprécie que tu m’en parles. Ça me permet de mieux te cerner et comprendre que ce que je peux te dire n’est pas que maladroit.

Parce qu’au restaurant, il m’avait vraiment laissé avec l’amer impression qu’à ses yeux je n’étais qu’une collègue sans valeur sur qui il pouvait décharger l’ampleur de la tâche qui lui incombait et je n’avais vraiment pas apprécier la méthode. Maintenant que c’est dit en toute franchise,  il m’est facile de me rendre compte que tous les deux avions misé à côté au sujet de l’autre.

- Le bureau, c’est parfait !

Moi ça me va. Tant que nous puissions travailler  et monter une émission qui flattera l’égo de Daniele Ricci et qui évitera les emmerdes à Jake, je suis partante.

J’en étais déjà à réfléchir à une façon d’aborder le sujet quand il me demanda ce que faisait Sniper à Melbourne. Sa question me prend de court pour autant de raison que j’ai d’éviter d’y répondre. Sauf que nous venons de repartir sur de nouvelles bases, je n’ai pas forcément envie qu’il sente que je lui mens.  Ce n’est pas non plus que je ressente le besoin de lui mentir mais les choses sont encore indéfinies entre Evan et moi alors l’expliquer à Jake…

Je préfère parler du lien d’amitié entre Stone et Kurtz pour justifier qu’il se soit déplacé à Melbourne pour tester leur chanson.

- Je n’en sais rien pour ce qu’en pense Ricci, nous n’en avons pas parlé mais j’imagine qu’il doit déjà être au courant et vu que ça été fait pendant un show produit par MTI, nous pouvons supposer que certains auront des comptes à rendre.

En même temps, si Daniele Ricci sait jouer ses cartes, il pourrait utiliser ça comme un coup de pub au détriment  de son compétiteur.  Surtout que pour le peu que j’en sais, cette chanson appartient à Evan et non pas à Howard et Evan… Donc si la chanson reçoit un accueil mitigé, nous n’en entendrons simplement plus parler. Si au contraire c’est un succès, ce que je ne doute pas, le concert de The Burning Fire aura offert un bel écran.

J’expose maintenant l’idée qui m’a traversé l’esprit concernant l’hommage à Ricci. Lui qui aime se gargarisé de gloire, pourquoi ne pas lui en servir à toutes les sauces et par la bouche même des gens qui l’aiment et l’adulent ?

Je suis contente que ça plaise à Jake, parce que je ne voyais pas vraiment de meilleure façon pour meuble une heure d’antenne. Je sors de l’un de mes tiroirs, de quoi écrire et je commence à mettre sur papier les noms cité par Jake. J’allais inscrire Maria Watson mais  m’est d’avis qu’elle ferait plus que de le faire tourner sur la broche ! Elle le carboniserait probablement et l’idée est de l’égratigner gentiment, y aller avec humour.

- Il doit certainement avoir quelques conquêtes avec qui il est encore en bon terme, je crois même qu’il fréquenter une manager de chez MTI en ce moment, ça pourrait être intéressant de lui parler a elle aussi. Et, tu sais, il y a cette vieille clocharde qui connait tout et tout le monde à Los Angeles.  Elle était actrice, peut-être qu’elle aurait envie de dire quelques mots, c’est absurde mais ça pourrait être franchement drôle ! Imagine la tête de Ricci en entendant Betty Loops lui souhaiter bon anniversaire !

Il faut ratisser large, le plus possible.

- Ça serait peut-être une bonne idée aussi de caser quelques chansons de son album au travers tout ça, comme pour rappeler aux gens qu’il chante en plus de tout le reste.

Je ris toute seule, je crois que la fatigue commence à se faire sentir, mais je me trouve très drôle quand  j’ajoute à Jake qu’à la fin de l’émission, nous pourrions inviter les gens à une porte ouverte de la Villa Ricci, question que Monsieur et Madame tout le monde lui adresse en personne ses vœux d’anniversaire.

- De le penser, c’est drôle. Désolée pour le fou rire !

Je me calme après de grande inspiration-expiration puis me replace dans mon fauteuil en repliant une jambe sous mes fesses.

- Je crois qu’on peut déjà partir avec ça. Si tu veux, je peux faire quelques appels.

Il y en a un entre autre dont je suis certaine de croiser dans les prochaines heures…


@ Billy Lighter


You’re The Kind Of Girl That Fits In With My World… ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 303
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Try Again [PV Syd][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Try Again [PV Syd][TERMINE]   Try Again [PV Syd][TERMINE] I_icon_minitimeLun 15 Juil - 19:52



Try Again
ft. Sydney Grey


Le fait que Sydney m'annonce que ce que je venais de dire sur... Ma façon de voir les choses, ou de fonctionner, ne la dérangeait pas, que du contraire, me soulagea un rien. Mais cela ne fit rien quant au fait que je me serais bien foutu des claques à moi-même pour en avoir trop dit. Seulement... Je n'arrivais pas à me faire comprendre, si je ne passais pas par là. De mon point de vue, c'était bien malheureux mais... Pour que les gens ne se braquent pas et ne me braquent pas, j'étais limite à devoir donner le mode d'emploi...

Et je détestais ça bien plus encore que de m'engueuler avec les gens.

Pourtant, à entendre Syd... C'était quelque chose de tout à faire normal, entre les gens, de s'expliquer sur comment marchait qui... Je pinçai simplement les lèvres et hochai la tête comme un gosse qui apprend...même s'il aime vraiment, mais alors vraiment pas, la matière abordée.

Bref, on était d'accord sur la façon de fonctionner et après un petit détour au sujet de la tournée de The Burning Fire à laquelle Sniper avait participé, on était revenu sur le sujet de l'émission. Même si je n'avais pas tout compris de ce que la journaliste venait de me dire..."Nous n'en avons pas parlé"? C'était qui, "nous"? Sniper et elle ou Ricci et elle? Ou j'étais à côté de mes pompes?

Bref, ça n'avait pas d'importance, pas plus que de savoir quel aura été le sentiment de Ricci sur la chose.

Je haussai les épaules.

-Si ça se trouve, Ricci et Sniper avaient prévu le coup, justement pour faire un peu de bruit... Et ça a fonctionné, dans ce cas-là. Je n'aime pas Ricci, en tant qu'homme. Mais force est d'avouer que c'est quelqu'un d'intelligent...

Bref, pour ce qui était de l'émission, SydG proposa une façon de faire dont je connaissais le fonctionnement, mais pas le nom. Et je devais dire que j'approuvais totalement l'idée.

Je lançai donc quelques noms susceptibles de pouvoir répondre à nos attentes. Sniper,  Jimmy Reed et Eddy Cort. Syd y ajouta une manager de MTI, ce en quoi elle m'apprenait quelque chose et puis Betty Loops, pour une pointe d'humour, j'imaginais.

Je terminai ma clope et en jetai le mégot dans la corbeille avant d'en rallumer une autre. C'était la dernière de mon paquet, j'avais laissé mes réserves dans mon bureau...

-Pour elle, il faudra aller sur le terrain enregistrer ce qu'elle pourrait dire à Ricci.

Je fis la moue, perplexe, avant de cracher la fumée que j'avais laissé stagner dans mes poumons.

-Bien que je ne vois pas de lien flagrant avec Ricci, mais soit...

Je tirai à nouveau sur ma cigarette, pensif, cherchant d'autres noms.

-Jack Perry, peut-être... À voir... Ils viennent quand même de traverser toute cette dernière tournée mondiale ensemble.

Je penchai la tête pour essayer de me soulager la nuque et elle eut un craquement sinistre au passage. Je commençais à me sentir fatigué... Une conversation, toute simple, en dehors de mon cercle familial très fermé, avait tendance à m'épuiser et ce même quand ça se passait bien.

Je frottai mon œil de ma main qui ne tenait pas ma cigarette.

-Et ouais, ponctuer tout ça de chansons de son album lui fera plus que plaisir, j'imagine. Et ce sont des bonnes chansons.

Je ne l'aime pas, ce n'est pas pour ça que je vais dire que ce qu'il a écrit est de la merde parce que je ne le pense pas. D'ailleurs c'était à se demander comment un type comme lui pouvait réussir à écrire des chansons pareilles.

Et Syd de ponctuer en lançant une idée sur le ton heureusement fort prononcer de la déconne... Annoncer au gens une porte ouverte à la villa Ricci comme pour y provoquer une invasion de fans. Je savais qu'elle déconnait, je l'avais bien compris. Mais si elle partit dans un fou rire, moi, je ne fis que la regarder avec l'air le plus perplexe du monde.

Parce que de mon point de vue à moi, ça n'avait rien de drôle: elle venait de décrire un véritable cauchemar. Je finis par secouer la tête pour reprendre contenance... Elle faisait une bête blague, je savais que c'était une blague, et j'étais à deux doigts de la crise d'angoisse quand même? Putain...

-Ouais c'est... Ce serait vachement drôle... Ouais...non, en fait, je ne souhaiterais pas ça même à mon pire ennemi.

Syd finit par réussir à calmer son fou rire...moi, il allait me falloir la journée pour me retirer l'image de cette invasion en règle de la tête. Mais je fis bonne figure, même s'il fallut que je passe une main sur mon visage en prenant une bonne inspiration...

-Ouais... On peut partir là-dessus... Appeler tous ces gens, enregistrer leur message et les diffuser pendant l'émission selon la structure qu'on aura déterminée. Ce sera plus simple que de prendre les appels en direct...y a toujours des problèmes de télécommunication et à la radio, c'est chiant...

Je me levai, souris à Syd et lui tendis la main...

-Merci à toi. Vraiment. Tu n'auras qu'à venir me trouver dans mon bureau, quand tu auras envie de travailler sur ce que tu as ramené d'Australie.

Je passai une main dans mes cheveux... Et ris un peu nerveusement.

-Faut que j'y aille... Je vais tomber à court de clopes...

@ Billy Lighter



You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Sydney Grey
Sydney Grey


Messages : 197
Date d'inscription : 16/09/2018
Age du personnage : 0


Try Again [PV Syd][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Try Again [PV Syd][TERMINE]   Try Again [PV Syd][TERMINE] I_icon_minitimeMer 17 Juil - 1:39



Try Again
ft. Jacob Snyder




Je doute qu’Evan avait planifié quoi que ce soit de ce qui s’est passé à Melbourne, sauf peut-être en ce qui me (nous?) concerne. Sans vouloir me la jouer prétentieuse,  je l’ai ressentis, quand nous avons dansé, dans la chambre d’Howard Stone. Mais s’il avait des vues sur moi à ce moment là, il n’est pas responsable de ce qui s’est passé entre David et moi.

- Peut-être que ça l’était…  Mais si ça ne l’était pas, Ricci fera en sorte que tout le monde croit que c’était son idée.

Cette chanson là va connaître un succès incroyable. Ce sera le hit de l’automne, c’est inscrit dans le ciel et  la primeur, je l’offre sans hésitation à Jake.

Nous en arrivons à un commun accord concernant la façon dont nous procéderons pour monter l’émission hommage à Daniele Ricci, sortant des noms de gens susceptibles de pouvoir lui rendre hommage. Au travers de ceux-là, je propose Aunt Betty, la vieille clocharde, actrice déchue qui squatte le parc d’Hollywood et accessoirement la fontaine chez BSC. Je doute qu’elle le connaisse franchement, mais cette femme, quoi qu’on en pense possède un répertoire d’anecdotes sur un peu tout le monde dans le milieu.  C’est, malgré elle, un visage de Los Angeles, un peu comme un monument  et clairement que Daniele sait qui elle est même s’il ne doit pas la voir quand il passe près d’elle. Au travers du gratin de la jet-set qui prendra la parole pour lui beurré l’égo, entendre un « Joyeux Anniversaire  Daniele ! » de la part de cette bonne vieille sdf serait  sympathique et drôle.

- J’irai la voir, ça ne me pose pas de problème.

Jake énonce à haute voix la pensée que j’ai eu sur la pertinence d’aller voir Betty mais je laisse couler. Quand ce sera fait au montage, je suis certaine qu’il verra que c’était une bonne idée et que ça ajoute un vent de fraîcheur au travers des éloges plus politiquement correcte.

- Jack Perry… et Sonne heu… c’est comment déjà, le nom de sa secrétaire. Je sais qu’il est allé à son mariage donc ils doivent être plus près qu’une relation professionnel.

Je souligne le prénom de la femme que je viens d’ajouter à la liste puisque cette dernière, en la contactant, pourra très certainement nous donner pleins d’autres noms auxquels nous ne pensons pas forcément.

Il restera à faire quelques liens avec des évènements marquant de sa vie et entrecouper tout ça avec des chansons du manager et l’émission sera complète. En quelques minutes, nous en sommes arrivés à ce  résultat, faut croire que c’est vrai que deux têtes valent mieux qu’une seule.

Prise d’un fou rire suite à une idée complètement stupide, je reste un peu mal à l’aise suite à ce que me répond Jake quand j’en fais la mention à voix haute. Bien évidement que jamais je n’oserais faire ce genre de choses. C’était… rien de plus qu’une idée vraiment merdique, drôle à penser mais qui n’ira jamais plus loin que ça.

À bout de cigarette et peut-être arrivé au maximum de sa capacité à inter agir avec un autre humain que lui-même, Jake se lève et me remercie, sincèrement sans oublier qu’il est près à me filer un coup de main à son tour, pour mettre de l’ordre dans ce que j’ai ramené d’Australie.

- D’accord ! J’y manquerai pas !

Quand à nouveau je suis seul, je pousse du bout de mon pied sur mon bureau pour faire rouler puis tourner ma chaise, m’emportant dans mes pensées, là vers qui  j’aimerais bien être, là tout de suite…  dans ses bras.


@ Billy Lighter


You’re The Kind Of Girl That Fits In With My World… ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Try Again [PV Syd][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Try Again [PV Syd][TERMINE]   Try Again [PV Syd][TERMINE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Try Again [PV Syd][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mes yeux s'égarent ... [Lysandre][TERMINE]
» SUJET TERMINE - L'alcool, les bêtises, toi et moi. [Allie]
» 04. Des cupcakes pas comme les autres (2) [TERMINE]
» 07.Chuuut !...That's a secret ! [TERMINE]
» [TERMINE] J'ai déjà vu cette tête... [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Downtown :: L.A.Rocks-