AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Age of Reed’s Heir [PV Jimmy Reed][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maritza Cortez
Maritza Cortez


Messages : 227
Date d'inscription : 05/08/2017
Age du personnage : 35
Localisation : Villa Reed


Age of Reed’s Heir [PV Jimmy Reed][Terminé] Empty
MessageSujet: Age of Reed’s Heir [PV Jimmy Reed][Terminé]   Age of Reed’s Heir [PV Jimmy Reed][Terminé] I_icon_minitimeLun 15 Juil - 0:20



 Age of Reed’s Heir
ft. Jimmy Reed




Le choc de la nouvelle passée, Jimmy et moi étions simplement rentré à la villa en échangeant des regards complices et prometteurs. Je ne pensais pas revivre ce bonheur là, encore moins avec Jimmy qui n’avait pas été présent lors de ma toute première grossesse, on se souvient pourquoi.

Un peu avant la naissance de Maximo, j’avais même pris la décision de recourir à la stérilisation par ligatures des trompes si je devais subir une césarienne pour donner naissance à mon fils mais l’accouchement s’est déroulé le plus naturellement possible et, ensuite, ce fut une question d’oublie par-dessus oublie  et de manque de temps pour passer sous le bistouri.

Le projet est mort de lui-même, tout comme ma vie sexuelle à l’époque, pour différentes raisons. Enrique a travaillé longtemps de soir et même les week ends, mon père vivant sous le même temps que nous et Maximo qui dormait plus souvent qu’autrement dans notre lit, toutes ces raisons combinées ensembles ont eu raison de notre libido.

J’ai retrouvé une fougue certaine en renouant ma relation de jeunesse avec Jimmy, j’ai été insouciante suite a l’évènement qui a failli me coûté la vie.  Je me range derrière la croyance qui veut que rien n’arrive pour rien. J’étais à ce point à côtés de mes pompes que ma pilule contraceptive m’était complètement sortie de l’idée contrairement à toutes les autres que je devais ingurgités religieusement chaque jour au point où, j’ai cru dur comme fer entrer en pleine ménopause plutôt que de songer à être à nouveau enceinte.

C’est pourtant le cas et je me fais doucement à cette idée.

Enfin, façon de parler parce que si l’idée est douce à y songer, les revers de la maternité le sont un peu moins. Je suis presque certaine que le Docteur Bentley à appuyé sur une touche magique qui a déclenché tous les symptômes désagréables de début de grossesse. Heureusement, les nausées ne dépassent pas le stade de nausées  et se manifestent en général qu’à mon réveil. Je dois prendre de grande respiration, me lever en douceur, éviter d’être trop brusque avec mon corps et, au bout d’un certain moment, elles finissent pat passer.  J’ai cependant horriblement mal aux seins, je viderais des bidons de lait à chaque repas et je m’endors tout le temps.

Vraiment tout le temps, même en pleine séance de préliminaire. Ça dû être un coup dur pour l’égo de mon fiancé mais je n’y peux absolument rien, c’est choses là sont incontrôlable et aussi sournoises que les reflux gastriques qui couronnent mon chapelet de symptômes.

Ce matin, après mon petit rituel anti nausées, j’ai enfilé ma chemise de nuit pour me rendre compte que mes seins avaient déjà gonflés.  C’est embêtant quand on en a encore pour une dizaine de semaines à nier les faits à nos proches.

Je me suis déplacé jusqu’au miroir de mon dressing pour regarder ma silhouette. Mon ventre est gonflé comme si j’en étais à mon quatrième moi de grossesse. Ça, ça peut passer encore avec une tunique ample et en prétendant souffrir de règles douloureuses. Mais ma poitrine qui déborde de partout, c’est autre chose. Et cette cicatrice qui semble en être amplifié…

- Même en combinant mes trois grossesses, je n’aurai jamais eu une aussi grosse poitrine. , dis-je à la fois fasciné et effrayé par la taille du balcon.

Assez de contemplation pour ce matin. Je retourne dans le lit, me blottir contre Jimmy qui vit tout ceci pour la première fois, du moins, la première fois en y étant vraiment concerné.  J’entrelace nos doigts d’une même, les porte a mes lèvres puis  ferme les yeux en posant mon front contre le torse de Jimmy.

- Je suis certaine que ta mère le sait.

Cette femme est plus intelligente que le commun des mortels. Elle possède un très grand sens de l’observation et son instinct ne la trompe rarement pour ne pas dire jamais. Je l’admire et apprend beaucoup  à son contact. Nos conversations ne sont jamais aussi légères qu’elles puissent sembler l’être.

Je relève la tête, embrasse Jimmy avant de m’étirer comme une grosse flemmarde. J’ignore de quoi sera faite notre journée mais je sais que je dois encore parler à Jimmy de l’invitation d’Olivia. Notre fille nous a invités à dîner chez elle. J’ai très envie d’y aller mais j’ai peur que Jimmy ne partage pas cet envie et que je me retrouve à y aller toute seule.

- Tu as des projets pour ce soir, mon amour ?


@ Billy Lighter


She can take it back, she will take it back some day… ©️Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 853
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Age of Reed’s Heir [PV Jimmy Reed][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Age of Reed’s Heir [PV Jimmy Reed][Terminé]   Age of Reed’s Heir [PV Jimmy Reed][Terminé] I_icon_minitimeLun 15 Juil - 21:40



Age of Reed’s Heir
ft. Maritza Cortez


Si Ritza avait tendance à s’endormir de plus en plus tôt le soir, l’effet combiné de sa grossesse et de sa blessure qui l’affaiblissait toujours n’aidant vraiment pas, moi c’était le matin qu’il ne fallait pas me demander de me secouer trop vite.

C’était d’ailleurs en partie pour cette tendance grave que j’avais à ne pas savoir me lever le matin, ou tout du moins difficilement, qui m’avait valu d’être considéré comme un paresseux moins que rien par Charles Reed.

C’est ainsi que si mes sens se mirent suffisamment en alerte pour détecter que le mouvement que je ressentis n’était autre que Maritza qui se levai, et donc ne consistait en rien d’hostile, je ne fis que grommeler avant d’inspirer profondément, sans ouvrir les yeux,  en ramenant contre moi les draps que Maritza avait délaissés pour y sentir son odeur.

Ce ne fut que quand je l’entendis parler que j’ouvris les yeux, même si j’avais suivis à la perception, le moindre de ses mouvements dans la chambre. Elle se tenait debout devant le grand miroir et je la regardai, perplexe, admirer la courbe de ses seins comme si c’était la première fois qu’elle les voyait…

-Ritza…

Je tendis la main vers elle… Et souris…

-J’ai déjà fait cette constatation hier soir…

Je pouffai de rire… En effet, j’avais bel et bien remarqué avec un ravissement teinté de gourmandise la veille mais…

-Tu sais… ? Juste au moment où tu t’endormais…

Maintenant, c’est moi qui veux dormir. Chacun son tour.

Maritza grimpa à nouveau sur le lit et se blotti contre moi. Je refermai les yeux, passai un de mes bras au-dessus de mon visage pour me protéger de la lumière du jour qui filtrait à travers les rideaux. Mais comme elle entrelaça nos doigts de mon autre main, je dus choisir entre me protéger de la lumière et lui caresser les cheveux. Et mon choix alla à de douces caresses endormies pendant que Maritza embrassai ma main… Cette même main qui l’avait caressée la veille… Comme si elle essayait de se faire pardonner.

Je souris quand Maritza affirma qu’elle était sûre que ma mère savait pour sa grossesse.

-Bien sûr qu’elle sait, Maritza. Je peux faire croire beaucoup de choses à beaucoup de monde…

A moi-même y compris.

-Mais jamais je ne suis encore arrivé à tromper ma propre mère.

Je ramenai les cheveux de Maritza derrière l’une de ses oreilles et la regardai tendrement, daignant enfin ouvrir les yeux… Avant de sourire quand elle me demanda si j’avais quelque chose de prévu pour ce soir.

-Oui… Je prévoyais de venir te rejoindre ici même beaucoup plus tôt pour être sûr d’avoir le temps de t’aimer avant que notre fils ne pompe toute ton énergie pour lui seul.

Je penchai la tête pour l’embrasser doucement… avant de murmurer…

-Pourquoi ?

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Maritza Cortez
Maritza Cortez


Messages : 227
Date d'inscription : 05/08/2017
Age du personnage : 35
Localisation : Villa Reed


Age of Reed’s Heir [PV Jimmy Reed][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Age of Reed’s Heir [PV Jimmy Reed][Terminé]   Age of Reed’s Heir [PV Jimmy Reed][Terminé] I_icon_minitimeMar 16 Juil - 4:12



 Age of Reed’s Heir
ft. Jimmy Reed





Chaque grossesse est différente.  J’en suis à ma quatrième, je devrais pourtant le savoir.  Il semble que j’ai eu le temps d’oublier ou bien est-ce parce que les gênes de Jimmy sont plus compétitifs que ceux d’Enrique mais il me semble que mon corps a déjà subit beaucoup de changement pour une grossesse qui commence à peine sa quatrième semaine d’aménorrhée.

Et Jimmy de me faire sourire, fière quand même, quand il me dit qu’il en a déjà fait la constatation hier soir, quand je voulais dormir. Hier soir… comme plusieurs autres soir, d’ailleurs, où nous avons entreprit de bien belles choses et où j’ai  eu du mal à suivre le rythme, malgré toute ma volonté et mon désir.

Viendra un moment, je l’espère,  ou je trouverai un équilibre au travers tout ça. En attendant, je me réfugie à nouveau dans mon lit, me blottir dans les bras de l’homme que j’aime tout en entrelaçant nos doigts pour embrasser les siens.

Ma belle-mère sait, je n’en ai pas l’ombre d’un doute, que je suis enceinte. À sa façon de me regarder, a sa façon de simplement sourire en coin quand je me resserre une seconde portion de dessert alors que je n’ai pas plus que ça la dent sucrée. Et Jimmy me le confirme et ça me donne l’impression que nous sommes deux adolescents qui cachons l’évidence sous le nez de leurs parents.

- Mon père était de ce genre là. De savoir sans rien dire, je veux dire.

Il me manque plus que jamais. Il n’aura pas la chance de connaître son quatrième petit enfant ce qui me fait comme un voile d’amertume qui m’enveloppe le cœur.  D’un autre côté, j’ignore s’il aurait voulu e connaitre, sachant que je vie maintenant pleinement ma relation avec Jimmy. Il adorait Olivia, mais l’histoire n’est pas la même.

Ma grande fille… de qui je me suis beaucoup trop éloignée et qui, pourtant essaie encore et toujours de maintenir  nos liens, sur ses épaules encore trop frêles pour supporter toutes ces histoires d’adultes.

Ce n’est pas pour rien si je demande à Jimmy, ses plans pour la soirée.  Olivia avait une requête légitime à laquelle j’aimerais beaucoup donner une suite positive.

- Notre fils ?  Tu es déjà certains de ça ?

Jimmy projette déjà que nous aurons un fils ce qui n’est pas sans me rappeler ce jour ou, après l’amour, j’avais rêvé lui donner un fils, puis une fille, tous deux blonds aux yeux bleus, comme leur père, ce à quoi il avait rétorqué que nos enfants auraient mes cheveux chocolat et mes yeux marron doré.  La science en aura prit pour son grade le jour où j’ai donné naissance à Olivia.

En m’éclaircissant la gorge,  je me lance, lui faisant part de la demande de notre fille.

-  Olivia aimerait nous inviter à dîner, maintenant que je vais mieux et que je suis capable de me permettre ce genre de chose.

Il n’y a rien d’extravaguant à un dîner mais il y a peu, je n’aurais pas été en mesure de tenir le temps d’un repas. La simple visite de Daniele et Samantha avait été toute une épreuve quoi que je puisse supposer que l’échange lourd n’a en rien aidé mon état.

Je n’ai pas eu l’occasion de reparler avec Jimmy de notre fille, du fait que j’ai cru sentir un rapprochement entre eux alors que j’étais à l’hôpital. Tout ce qui s’est passé, son mariage secret avec le jeune Hughes, sa vie de femme qu’elle a  amorcée beaucoup trop tôt… Je sais au fond de moi qu’elle a encore besoin de nous, plus que jamais maintenant que nous avons tous été  confronté au fait que la vie est très fragile.

- Qu’en penses-tu ? Je sens que c’est important pour elle.


@ Billy Lighter


She can take it back, she will take it back some day… ©️Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 853
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Age of Reed’s Heir [PV Jimmy Reed][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Age of Reed’s Heir [PV Jimmy Reed][Terminé]   Age of Reed’s Heir [PV Jimmy Reed][Terminé] I_icon_minitimeMer 17 Juil - 19:47



Age of Reed’s Heir
ft. Maritza Cortez


Maritza blottie dans mes bras, j'avais refermé les yeux, souriant, comptant bien somnoler là encore deux ou trois heures... Elle pouvait vaquer à d'autres occupations qui n'impliquaient pas les tâches ménagères, si elle le voulait, mais mon plan à moi était de rester là. Cependant, je n'étais pas sans essayer d'influencer son choix pour qu'il se calque sur le mien en la caressant doucement tandis que nous parlions.

Et je souris plus largement encore, caressant ses cheveux, quand elle affirma que son père était comme ma mère. Qu'il savait, mais ne disait rien.

-Oh mais Rachel parle... Elle parle même énormément en ce moment. Le non-verbal est un mode de communication, Ritza. Mais le commun des mortels ne le prend que trop peu en compte.

Chaque regard, chaque sourire, chaque mimique, une posture... J'étais moi-même atteint d'un tic extrêmement embêtant. Ce n'est pas parce que ce n'est pas dit que cela n'existe pas. J'accordais énormément d'importance au choix des mots dans une conversation, mais plus encore à tout ce qui n'était pas dit. C'était ainsi que, pour moi-même, j'avais appris à faire en sorte que toute mon attitude soit le plus possible dénué d'émotion, ce qui ne m'empêchait pas d'en feindre en temps utile.

Un exercice difficile, plus difficile encore quand le jeu se jouait avec des proches... Comme Daniele.

Maritza, elle, se soucia des plans que j'avais pour ce soir. Je lui énonçai le mien, parlant au passage de notre fils et à sa question amusée, je ne répondis que par un hochement de tête.

Oui, j'étais sûr.

Cependant, je me doutais fort bien que, privée des tâches ingrates qu'elle appréciait tant, Ritza allait très vite s'ennuyer dans la villa. Et si elle avait des plans de sortie, je ne serais pas contre. Notre relation était officielle, Maritza ne trahissait plus aucun signe de faiblesse pour un œil qui n'était pas avisé et elle ne présentait pas encore un ventre rond qui trahirait l'heureux événement à venir. Que les paparazzi s'en donnent à cœur joie! Après tout, il ne faudrait pas que L.A. Oublie qui est son maître.

Et que les gangs sachent qu'on nous a à peine ébranlés.

C'était bel et bien une idée de sortie que Maritza avait à proposer. Mais je m'étais plutôt attendu à une salle privée et romantique du Polo Lounge ou quelque chose dans ce genre. Non. Il s'agissait d'une invitation d'Olivia à dîner.

Je me soulevai sur un coude, planté dans l'oreille, pour me tourner vers Maritza et la regarder dans les yeux.

-Est-ce là réellement l'invitation donnée par Olivia? Ou t'a-t-elle invitée toi? Toi qui m'invites à cette soirée par extension en te disant que cela va de soi?

Je laissai courir mes doigts le long du bras de ma fiancée. Certes, je faisais ce qu'elle estimait probablement être des "progrès"... Mais la confiance n'était pas mon fort. C'était à ce sujet que nos avis avaient divergé jusqu'à l'explosion, entre Daniele et moi.

Il avait révélé mon secret devant Samantha parce qu'il lui faisait confiance, sous prétexte qu'il aimait cette femme que moi, je ne connaissais pas.

Alors que moi... J'aimais Maritza comme je n'avais jamais aimé et n'aimerais aucune autre.

Mais je ne lui faisais pas confiance.

Je ne faisais confiance à personne.

Et Daniele m'avait prouvé qu'un ami un jour peut-être un ennemi le lendemain. Cela ne pousse pas à la confiance.

Cependant, je n'allais pas jusqu'à penser que si elle avait interprété l'invitation d'Olivia, elle puisse le faire exprès. Ou tout du moins pas tout à fait.

Je pointai son visage de l'index.

-J'irai si et seulement si Olivia m'a invité moi aussi. Si c'est là son désir.

Je laissai tomber ma main et fis la moue.

-Et j'imagine que le jeune Hughes sera présent?...

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Maritza Cortez
Maritza Cortez


Messages : 227
Date d'inscription : 05/08/2017
Age du personnage : 35
Localisation : Villa Reed


Age of Reed’s Heir [PV Jimmy Reed][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Age of Reed’s Heir [PV Jimmy Reed][Terminé]   Age of Reed’s Heir [PV Jimmy Reed][Terminé] I_icon_minitimeVen 19 Juil - 20:11



 Age of Reed’s Heir
ft. Jimmy Reed




Oh oui, Rachel Reed parle, même quand elle ne dit rien. Je ne parle peut-être pas aussi bien qu’elle non plus que je décode tout son non verbal parfaitement mais j’ai appris au travers certaine de ses postures, pourtant toute droite et digne, que parfois elle était en accord ou en désaccord. Ou que l’endroit où elle pose sa main sur sa hanche n’est pas insignifiant.  

Quand, à table, j’ai demandé à John de bien vouloir m’apporter une seconde assiette, plutôt que d’aller moi-même me resservir, j’ai bien vu, à la façon dont elle a essuyé le coin de sa bouche avec sa serviette de table qu’elle venait d’émettre un commentaire sans même prononcer un seul mot.

D’un côté, ça m’amuse et, tant qu’on ne le dit pas tout haut, c’est comme si personne savait alors ça me va. Et puis ce n’est pas la même chose si Rachel le sait que si c’était publié dans une feuille de choux. Ma mère le saurait déjà, si elle était encore de ce monde.

Je profite de la chaleur des bras de Jimmy, du réconfort que d’être blottis tout contre lui, de tout ce qui peut me faire l’effet d’une caresse, comme son souffle sur ma peau qui se hérisse, comme si elle en redemandait. Tout est plus simple, alors que tout fut si compliqué. Notre vie ensemble, notre complicité parfaitement imparfaite.  Ce petit bonheur que nous construisons prudemment tout les deux et plus encore maintenant que je protège le fruit de notre amour dans mon ventre.

Un fils, comme semble le croire Jimmy, ce qui ne rate pas de me faire sourire. Je serais heureuse de lui donner un fils qui perpétuera le nom des Reed mais à ce jeu, ni lui ni moi partons avec une avance, impossible de prédire ce que nous avons créé cette fois, il faudra attendre la naissance a moins que le petit nous révèle son genre lors de l’échographie mais, en attendant, c’est un mystère, un beau petit mystère.

Si je m’intéresse a ses plans pour la soirée, c’est qu’Olivia m’a passé il y a de cela un ou deux jours, une demande que je me voyais mal lui refuser, bien que je n’étais pas la seule concernée et donc, à décider.

En se redressant dans le lit pour mieux me regarder,  Jimmy veut savoir si l’invitation de notre fille ne concernait que moi où s’il était lui aussi visé par la demande. Je comprends qu’il veut s’en assurer, il serait un peu mal aisé de le faire m’y accompagner si je n’étais pas certaine que notre fille ne souhaitait pas nous y voir tous les deux.

Jimmy, l’air songeur, caresse mon bras du bout de son doigt avant de pointer mon visage de son index, un rien autoritaire, ajoutant qu’il n’irait que si seulement notre fille voulait le voir lui aussi.

- Elle a bien dit ’’ J’aimerais que Jimmy et toi veniez ‘’.

Il n’a donc pas à s’en faire, ou au contraire, je viens de lui fermer sa seule issue.

- Elle ne l’a pas mentionné mais avec ce que nous savons tous les deux, je crois que nous pouvons  compter sur sa présence.

Pour moi, ce sera une occasion de vraiment faire la connaissance de mon gendre, puisqu’il faut l’appeler ainsi, et pour Jimmy, peut-être une façon de changer son opinion sur le couple, bien qu’il faudra plus qu’un souper, plus qu’une centaine, même, de souper pour le faire changer  d’opinion.  Quoi que, s’il s’est laisser approcher par Olivia pendant que j’étais hospitalisée, peut-être que certaines choses peuvent encore se produire…

- Avec le bébé en route, notre mariage à venir, je pense qu’il est tant de fixer les choses avec notre fille, tu ne crois pas ? Que ce soit un ou l’autre mais que ce soit clair et sans zone grise.

Je n’arrive plus à suivre, là dedans, et je crois qu’il en va de même pour Olivia. La porte ne peut pas être entrouverte un jour et complètement barricadée le jour suivant.  La vie est beaucoup trop courte et je me rends maintenant compte de sa réelle valeur.

Je me redressais dans notre lit, remontant les oreillers derrière mon dos et laissais les couvertures glisser de sur mon ventre pour le dénuder complètement. À peine une petite rondeur qui pourrait être dû a bien des causes plutôt qu’à la grossesse, n’empêche que moi qui connais bien mon corps, la voit et la caresse de mes yeux rêveur.

- Je ne peux pas exclure Olivia de ce que nous vivons.


@ Billy Lighter


She can take it back, she will take it back some day… ©️Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 853
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Age of Reed’s Heir [PV Jimmy Reed][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Age of Reed’s Heir [PV Jimmy Reed][Terminé]   Age of Reed’s Heir [PV Jimmy Reed][Terminé] I_icon_minitimeSam 20 Juil - 10:01



Age of Reed’s Heir
ft. Maritza Cortez


Je voulais savoir si j’étais invité par Livia à participer à ce souper auquel Maritza était invitée… Ou si seule ma fiancée y était conviée et que cette dernière voulait forcer une rencontre. La question n’était pas que je ne voulais pas voir Olivia. Si nous étions pris en train de pénétrer chez le jeune couple Hughes, il n’y aurait aucun mal, que du contraire : ne serait-il pas tout à fait normal que Maritza Cortez rende visite à sa fille en compagnie de son amant du moment ? Non, les médias n’y verraient que du feu et en ferait pas le rapprochement entre Livia et moi.

Mancini elle-même n’avait trouvé ça flagrant que lorsqu’on lui avait mis l’information sous le nez. Alors elle pouvait bien se fatiguer à prétendre savoir quelles informations seraient ou non découvertes à Los Angeles, elle qui venait de débarquer.

Bref, aucun danger de ce côté-là… et Maritza d’affirmer en reprenant les soi-disant mots d’Olivia pour appuyer sa demande. Selon elle, Livia m’avait convié à ce souper aussi. Je hochai la tête, appuyé sur mon coude et la fixant dans les yeux.

-Très bien.

Je n’avais aucun moyen de vérifier la véracité de cette information. Mais le comportement de Livia à notre arrivée me fixera très vite sur la chose. Et je saurai si Maritza m’avait menti ou non.

Et dans ce cas-là, le retour de flamme serait à la hauteur de sa trahison.

Mais pour l’instant, je laissai à ma fiancée le bénéfice du doute, parce que je n’avais pas d’autre choix. Si j’avais eu un moyen de vérifier, je l’aurais fait. Mais ce n’était pas le cas.

J’avais également une quatre question, à savoir si le jeune Hughes serait là. Maritza n’en était pas sûre, Olivia ne l’avait pas mentionné, mais elle pensait bien que ce serait le cas, car ils étaient mariés. Je la regardai un instant, quelque peu perplexe. Être marié ne signifie pas pour autant ne former qu’une seule et même personne. Lorsque nous seront marié, il y aura encore des choses que je ferai sans elles, notamment certaines choses réservées aux hommes.

De même que Livia pouvait très bien décider de nous recevoir à elle seule, pour nous parler entre quatre yeux, ou simplement pour profiter d’un moment avec nous comme jamais elle n’en a eu l’occasion.

Cependant, à la supposition de Maritza comme quoi Julian Hughes serait présent, je souris.

-Parfait.

Livia n’était plus ma seule et unique potentielle héritière, cela allégeait mes épaules d’un poids. Ma fortune reviendrait à mon fils. Ce qui me permettait de voir désormais tout à fait autrement l’union entre ma fille et le fils de Don Hughes. Car, par cette alliance, je pouvais obtenir énormément de choses.

Avec Maritza enceinte, les cartes avaient été rebattues et j’avais un meilleur jeu que mes adversaires. Et il n’y avait désormais qu’une chose intelligente à faire pour moi : ne pas m’aliéner Julian Hughes.

Faire le contraire. Ce souper allait en être l’occasion.

Songeur, en plein calcul, je répétai machinalement les mots de Maritza :

-Pas de zone grise…

Puis, revenant un peu à moi, je lui souris, avant de laisser mon regard couler sur son ventre avant que ma main ne rejoigne la sienne sur la légère rondeur que l’on pouvait déjà y voir.

-Non… Nous n’allons pas l’exclure.

Il est temps d’en faire quelque chose. Et maintenant, je sais exactement quoi.


@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Age of Reed’s Heir [PV Jimmy Reed][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Age of Reed’s Heir [PV Jimmy Reed][Terminé]   Age of Reed’s Heir [PV Jimmy Reed][Terminé] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Age of Reed’s Heir [PV Jimmy Reed][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (f) Crystal Reed ♥ You're my best friend
» Johnatan L. Reed [Serpy]
» FILONA ✖ Friendship never end
» My Body Needs A Hero, Come And Save Me ♪♫ (Pv June ♥)
» HERBERT & SERYA & ARMANDO ★ Une requête à formuler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Malibu :: Villa Reed-