AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2190
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé] Empty
MessageSujet: My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé]   My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé] I_icon_minitimeJeu 18 Juil - 19:42



My Mind In Pieces
Libre !


Quand j'étais rentré chez Clepto après ma visite à l'hosto, où j'avais vu Lucky pour la première fois et Carolyn pour la dernière fois, j'avais trouvé Roadtramp encore occupé à récupérer le sommeil perdu en tournée et à cuver leur énième cuite. Moi aussi, je cuvais... Mais je cuvais éveillé.

J'arrivai pas à m'endormir alors que les autres arrivaient pas à se réveiller. Heureusement qu'ils ronflaient à tour de rôle pour de temps en temps signaler qu'ils étaient encore en vie parce que y avait de quoi se poser la question.

Mais quand j'avais eu terminé les bières qu'on avait en stock, alors que la nuit commençait à passer au-delà de minuit, j'avais ressentis le besoin de sortir. Il fallait que je sorte! Parce que déjà, y avait plus de bière et qu'ensuite, j'allais devenir fou.

Je dormais pas, mais ça m'empêchait pas de cauchemarder quand même. Y avait ce rêve que j'avais fait qui me revenait: "Tiens, Eddy, tu peux bien stopper ta carrière pour t'occuper de lui maintenant, fini les conneries."... Et comme en plus, je m'étais aliéné sa mère...

Mais y avait aussi ces pensées que j'avais... J'imaginais le futur... Avec tout ce que Carolyn m'avait annoncé en vrac à peine j'avais eu posé les yeux sur mon fils. Elle aurait pas pu me laisser quelques minutes d'émerveillement? Quelques minutes pour savourer cette sensation que, putain, aucun d'eux n'était mort dans l'aventure? Non...

Non, j'avais eu droit à deux secondes pour me l'imaginer, malgré la couveuse et les tuyaux, devenir un garçon grand, fort et vif. Seulement deux secondes avant que Carolyn ne me fasse miroiter un avenir où ce petit gars devrait se faire torcher le cul jusqu'à sa mort parce qu'il serait pas capable de le faire seul.

Super! Génial! Mais ça valait le coup de se battre, hein?! De vouloir prouver à je sais pas qui qu'elle pouvait arriver au bout de sa grossesse, hein! Oh et ce serait accessoirement tellement beau et héroïque si elle crevait en accouchant, sacrifiant ainsi sa vie pour celle de l'enfant! Un enfant que je me savais INCAPABLE d'élever sans elle.

Il fallait que je sorte, avant d'exploser. Et c'est ce que je fis, marchant jusqu'au Stryge Bar, le berceau de Roadtramp. A cette heure, tout le monde y était déjà bourré et je ne pus m'empêcher de sourire en constatant que c'était sur Roadtramp que les gens s'éclataient. Je fus abordés plusieurs fois, puis carrément porté en héros jusqu'au bar où on m'offrit une première tournée, me demandant où étaient les autres, comment était le monde, hors de L.A.! J'aurais tellement voulu profiter pleinement du moment, de mon vrai retour au pays, à la maison, de constater que les gens nous avaient suivi et adulés et qu'ils en redemandaient.

Je bus quelques bières totalement gratuitement, répondant aux questions, la voix de plus en plus pâteuse et gueulant de plus en plus fort pour me faire entendre par-dessus ma propre voix qui chantait...

Jusqu'à ce que Cali intervienne, comme un vrai petit garde du corps. La jeune femme mit le holà, demandant gentiment mais non moins fermement qu'on me laisse de l'air. Et les fans se dispersèrent un peu, non sans une dernière tape dans mon dos ou d'autres compliments.

Puis je souris à Cali...

-Fallait pas... J'adore ça, tu sais... Ils sont cool...

Je cachai un rot dans ma main avant de reprendre, le regard au fond du verre que j'avais en main.

-Ici je savais qu'il y aurait pas trop de groupies... Elles sont dangereuse, t'imagine même pas...

Je désignai l'une des fresque gothique sur le mure derrière le bar.

-De vraies putains de succubes... Attends, je passe de ton côté...

Je me hissai sur le comptoir, fit tomber et cassai quelques verres au passage et tombai de l'autre côté. Cali poussa un cri surpris avant de rire puis de m'aider à me relever... Elle replaça mes cheveux pour dégager mon visage...

-Je vais te mettre au coca, si tu continues...

Elle fronça les sourcils.

-Tu es sûr que ça va ? T'as un drôle de teint...

Puis je secouai la tête... avant de me servir une autre bière…

-Non...Non, je suis pas sûr, non...

Je décapsulai ma bouteille de bière avant de la biberonner sous le regard inquiète de la barmaid.

-Si on mettait le dernier album de The lightening ?

@ Billy Lighter



Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2362
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé]   My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé] I_icon_minitimeMar 23 Juil - 11:43



My Mind In Pieces
ft. Eddy Cort


Jewel Stark…

J’regardai sa photo alors que j’étais dans ma voiture garé devant le Stryge Bar… J’avais reçu la lettre de Sonny ce matin… Moi qui pensait que ça serait juste une lettre où il dirait : « ouais, j’viens, vieux ! Elle va être cool te fête à Vegas ! ». Mais non… Y’avait eu ça mais y’avait eu aussi autre chose… Y’avait Jewel Stark et sa photo.

J’avais pas montré la lettre à Peyton et encore moins la photo. Parce que j’savais pas encore trop quoi retirer de ce que Sonny avait marqué et de pourquoi il me l’envoyait à moi… En fait, si, j’avais bien l’impression qu’il essayait de me faire passer un message et j’voyais à peu près lequel mais j’étais pas sûr de vouloir trop en venir à cette conclusion.

Parce que j’suis p’t-être con d’après tout le monde mais c’était pas entièrement vrai… J’connaissais Jewel Stark. Avant que j’sois connu on allait souvent aux mêmes soirées.

Et j’ai couché avec elle… C’était y’a 8 ans … J’m’en rappelle parce que c’était la dernière fête avant que j’rencontre Amon à la salle de sport… Un rencontre qui a totalement changé ma vie… Alors ouais, j’me rappelle de Jewel Stark…

Et c’était la mère de Jesse Stark. Mon p’tit pote batteur avec qui j’avais cassé la voiture de cet enfoiré de Ben Masters. J’aurais jamais pu deviner… Faut dire que j’avais pas fait le lien entre les noms de famille, l’Eastside et tout ça… Parce que faut dire que Jesse Stark, il ressemblait pas à Jewel. Jewel, c’était une jolie rousse comme me le rappela la photo. Et Jesse Stark, l’était brun aux yeux bruns.

Ouais j’sais… Et j’peux m’enfoncer encore plus en disant qu’il est batteur et qu’il a 7 ans.

Nan… C’est qu’une coïncidence… L’Eastside, c’est super grand et Jewel c’était pas le genre de fille à se taper qu’un seul type par mois ou même par semaine.

Mais toutes ces coïncidence me filait un doute… Un doute que j’pourrais peut-être jamais enlever parce que… Bah parce que j’avais aucune moyen de savoir si… Enfin, vous voyez quoi.

Et j’savais pas si c’était ça ou si c’était le fait que ma coïncidence ne soit pas une coïncidence qui me foutait le cafard.

Du coup, j’en avais pas parlé à Peyton. J’voulais pas venir l’ennuyer avec ça surtout que j’savais pas ce qu’elle en penserait. Surtout à quelques jours de notre mariage. Non… J’préférais rien dire… Surtout que j’avais l’impression que Peyton était angoissée ou j’savais pas trop quoi par quelque chose qui m’échappait un p’tit peu.

J’soupirai me demandant si j’aurais pas préféré que Sonny garde tout ça pour lui. J’serais pas ici à m’creuser la tête pour rien en faisant des liens bizarres.

Fallait trop que j’me change les idées. C’est pour ça que je m’étais rendu ici. J’avais dit à Peyton que Sonny m’avait appelé et qu’il voulait célébrer avec moi mes derniers jours de type pas marié. Un genre d’enterrement de vie de garçon mais un p’tit comité.

Mais en fait… Bah, j’étais seul et j’étais devant le Stryge. Pourquoi le Stryge ? J’sais pas trop en fait… J’venais jamais au Stryge d’habitude mais parait qu’il y a des gens cool là-bas et que c’est moins prise de tête que le Dizzy ou le Crazy Ginger.

T’façon, tant qu’il y a de l’alcool.

J’sortis de la voiture fourrant la photo de Jewel dans ma poche de jeans. J’me dirigeai ensuite vers l’intérieur du bar. On jouait du The Lightening à l’intérieur. C’était le dernier album… J’croyais que c’était plutôt le genre de bar à passer du métal mais c’est vrai que The Lightening, c’était pas loin de ça…

Han… Pourquoi j’suis venu ici en fait ? Ils passeront jamais The Burning Fire…

Boh tant pis… Je m’avançais alors que le bar, comme tous les bars à la même heure, étaient déjà enfumé. De quoi m’arracher une quinte de toux.

Mais ça me découragea pas et j’atteignis le comptoir quand même. J’crois que les gens étaient trop bourrés, déjà, pour savoir qu’Howard Stone venait d’entrer ici. Et moi ? Moi, j’étais pas encore spécialement bourré… J’ai bu que deux verres de vodka avant de venir.

J’ai soif, d’ailleurs.

Quand j’arrivai au comptoir, j’vis Eddy Cort… Han… Eddy Cort est barman ? J’levai un sourcil. C’était bien Eddy Cort ou bien c’était un type déguisé en Eddy Cort ?

Y’avait une fille à côté de lui… Elle servait des verres… L’autre il buvait juste sa bière.

Je grimpai sur un tabouret juste devant Cort et j’le regardais.

-Hey ! J’savais pas que t’étais barman dans tes temps perdu, Cort… T’es bien Eddy Cort, hein ? Han… C’est si mal payé chez BSC ? Han… J’aurais pas dû signer chez eux alors.

Y’avait pas d’ironie dans ma voix. J’arrivais à paraitre vraiment triste pour lui. Même si j’savais qu’il était sûrement pas barman.

-J’peux avoir une bouteille de vodka ?

Ouais, j’avais trop soif.

@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2190
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé]   My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé] I_icon_minitimeMar 23 Juil - 21:48



My Mind In Pieces
Libre !


Cali avait bien voulu mettre le dernier album de The Lightening dont tout le monde connaissait le titre… C’était le seul album que j’avais envie d’écouter là… Quand j’avais entendu ce disque pour la première fois, je m’étais dit que c’était quand même un peu dur… Très bon musicalement parlant. Mais un peu dur.

Ouais, non, en fait, je m’étais planté. The Lightening savait mieux que moi et je me le prenais en pleine poire maintenant.

J’avais pas envie de penser, j’avais pas envie de me morfondre non plus. Je voulais juste éteindre cette partie de mon cerveau qui savait plus quoi faire. La noyer dans la bière, tiens ! C’était une bonne idée. Cali disait que c’était pas une bonne idée. Et j’avais pas envie de lui expliquer maintenant, en devant hurler pour qu’elle m’entende par-dessus les cris de Billy Lighter, ce qui s’était passé, comment je me sentais.

Sans compter que je savais que dans pas longtemps, j’allais étouffer sous mes propres questions tellement y en aurait et que j’avais aucune idée vers qui me tourner pour trouver les réponses. La seule qui aurait pu m’aider, quand j’y croyais encore, c’était Carolyn.

Mais Carolyn avait fait que m’enterrer sous des images d’un avenir plus sombre encore que ce par quoi on venait de passer… Et d’entrée de jeu.

Alors, j’avais dit à Cali :

-C’est peut-être pas une bonne idée… Mais c’est la seule que j’ai pour l’instant.

Elle avait dit « ok »… mais que je devais rester « derrière le bar »… Et j’avais dit « ok ».

J’étais plus près des bières, comme ça. Puis il était hors de question que je laisse encore une fille me dire ce que je devais faire !

Et heureusement, ce fut pas une fille qui s’installa au tabouret de l’autre côté du comptoir, mais le Dieu du fun en personne.

Howard Stone.

Je rotai un bon coup, adossé contre le montant de l’étagère où étaient exposés tous les alcools dont disposait le Stryge.

-Ouais… je suis Eddy Cort.

Ce qu’il en reste après qu’il soit passé au-dessus d’un van.

Je le désignai de la main qui tenait ma bouteille…

-Et toi, t’es Howard Stone… on s’est croisé dans ce pays où y faisait froid et où il pleuvait… Et où on a bouffé des gaufres.

Je me rappelais plus le nom de ce putain de bled.

Il voulait une bouteille de vodka. J’en pris une dans ce qui était exposé et me trainai jusqu’à lui, le comptoir entre nous. Et heureusement parce que j’avais bien besoin de quelque chose pour m’appuyer.

-Et nan, je suis pas barman… Et mon compte en banque, je croyais pas qui pouvait contenir autant de zéros… Il pétait déjà les score avant la tournée que je savais pas quoi en faire… mais alors maintenant…

Ouais… si… Je sais à quoi cet argent va servir : à payer des soins à vie à mon fils. C’était ce que Lynn m’avait laissé entendre, non ? Son cœur allait pas, son cerveau pas sûr non plus… C’est pas Lucky qu’on aurait dû l’appeler, c’est Ficus, le pauvre. Fallait que j’arrête de penser à ça, sinon j’allais me mettre à chialer sur le sort de ce pauvre môme.

-Parait que vitre guitariste est partie ?... Tu sais quoi ?

Je vidai ma bière et la reposai sur le comptoir.

-La prochaine fois, prenez un gars… Les filles, on peut pas leur faire confiance.

Je regardai en l’air, comme si je pouvais voir la musique diffusée par les baffles…

-C’est Lighter qui a raison…

Et comme j’étais obligé de gueuler pour me faire entendre, et que ma voix portait loin, Cali m’entendis et me mis à coup de coude avant de prendre ma bière.

-Arrête de dire des conneries, Eddy… Ou alors, faudra vraiment que tu m’expliques. Mais tu n’es pas le Eddy que je connais. Le Eddy que je connais ne dirait pas ça.

Ouais… Non… le Eddy que tu connais, Cali, s’est laissé mettre la corde au cou, maintenant il pend dans le vide et agonise.

Je repris une bière et elle me la prit carrément au vol pour échanger la bouteille avec une bouteille de coca. Je grommelai et fis face à Howard en regardant mon coca et en faisant la moue.

-Tu vois, ce que je te dis…

@ Billy Lighter



Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2362
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé]   My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé] I_icon_minitimeJeu 25 Juil - 10:31



My Mind In Pieces
ft. Eddy Cort


Ok, j’venais de débarqué au Stryge et le barman, c’était Eddy Cort. P’tain, j’avais pas bu tant que ça avant de venir, pourtant… C’était bien Eddy Cort. Il le confirma lui-même. J’connaissais presque rien de lui à part ce qui était dit dans la presse et à travers sa musique. L’était le leader de Roadtramp. Y’avait quelques chansons de Roadtramp que j’adorais même si le style de musique, c’était pas forcément celui que j’écoutais le plus…

Suffisait d’écouter The Burning Fire et d’écouter Roadtramp pour entendre qu’on est pas du même monde du tout. Mais c’est pas pour ça qu’on pouvait pas s’entendre sur des trucs simples comme l’alcool et l’alcool.

Il disait que j’étais Howard Stone. Bah ouais, j’suis Howard Stone. Il disait qu’on s’était croisé dans l’pays où il faisait froid. J’hochai la tête.

-Ouais, la Belgique. C’était la Belgique… Ouais, j’me rappelle que t’étais là. J’ai aimé votre concert.

Enfin ouais j’ai aimé parce que c’était des bons musiciens. Enfin, j’me comprenais… Et j’avais retenu que c’était la Belgique parce que c’était là-bas que j’avais fait monter Jesse Stark sur scène…

Ouais, tout me ramène à lui…

J’fis une p’tite moue d’ailleurs mais elle disparut quand Eddy me fila une bouteille de vodka. J’l’ouvris tout de suite et en bus une très grosse gorgée. J’crevais de soif et ça faisait du bien de boire un coup.

Eddy disait qu’il était pas barman… Mieux, l’était riche et il savait pas trop quoi faire de tout son argent. Han… Il sait pas quoi en fait ? Han… J’ai p’t-être une idée pour lui :

-Bah si tu sais vraiment pas quoi en faire, tu peux m’en donner un peu… Moi j’suis pas contre avoir des thunes, t’sais…

Puis, j’ai plein de bouches à nourrir chez moi entre Peyton, David et Kenzie… C’était pas rien. J’souris un p’tit peu… Bah avec un peu de chance, l’allait dire « oui ».

Eddy parla de notre guitariste… Enfin, d’Apolline quoi. Apolline qui était partie laissant encore The Burning Fire sans guitariste. Ça devenait une mode… Une mode que j’aimais pas spécialement. J’étais pas un fan du changement. Si ça avait été le cas, j’aurais déjà eu 20 groupes différents. Mais j’aimais bien le p’tit confort que m’offrais The Burning Fire… Mais là, l’allait falloir engager un autre guitariste. Cort me conseilla un homme. J’haussai les épaules. J’crois que c’est ce que Peyton et Timmy veulent aussi… Comme si j’allais sauter sur la première fille qui s’pointe…

C’était pas moi qui avais engagé Apolline, en plus…

Bref, Cort disait que Lighter a raison et j’levai un sourcil. Raison sur quoi ? Il vient faire quoi dans l’histoire Lighter ? Mais j’compris avec deux secondes de retard que Cort parlait de la musique de Lighter. Han ouais… L’album qui en fout plein la gueule aux femmes. Bah… Moi, j’aimais bien les femmes. Ok, elles pouvaient être chiantes… Méchantes même parfois. Mais un monde sans elle, bah c’était pas un monde. On s’emmerderait vite. Puis, les femmes les plus méchantes sont parfois pas si méchantes que ça.

Et j’sais de quoi j’parle… J’vais me marier à Peyton Davis.

La barmaid intervint disant à Cort d’arrêter de dire des conneries. J’regardai la scène entre eux avec un p’tit sourire et en sirotant (enfin, en buvant à grosses gorgées, quoi) ma vodka.

Cort se retrouva avec une bouteille de coca en main se plaignant des filles encore et toujours. Ouais ok, là j’comprenais… J’aurais la haine aussi si on échangeait ma vodka contre du coca…

-Bah t’sais… J’crois que c’est pas tant aux filles qu’on peut pas faire confiance… En fait, j’crois qu’on peut faire confiance à personne, vieux.

En fait, il faut juste faire confiance qu’aux gens qui nous sont proches. Moi j’ai confiance en Peyton, David, Kenzie, Hank, Bailey, Sonny et c’est à peu près tout j’crois… J’crois, hein… Soyez pas fâchés si vous êtes pas cités…

-Mais t’sais, j’sais pas si Lighter a raison… Les filles, c’est cool moi j’trouve. J’sors avec Peyton Davis et j’suis heureux. On va même se marier et tout. Pourtant, j’aurais jamais imaginé ça y’a quelques années. On se détestait. Maintenant, on s’aime.

Merci coup de poing… Ouais, ça, j’vais p’t-être éviter de le dire…

-Mais vieux… T’es remonté comme ça parce que tu t’es fait plaquer ? C’est ça ? Moi j’avais un peu la haine aussi quand Apolline m’a plaqué alors j’comprends…


Même si c’est moi qui l’avait trompé… Même si je l’avais trompé, j’avais quand même eu mal quand elle m’avait plaqué.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2190
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé]   My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé] I_icon_minitimeSam 27 Juil - 10:56



My Mind In Pieces
Libre !


Le sourire me revint vaguement quand Howard déclara qu'il avait bien aimé notre concert en Belgique. Venant d'un type comme lui et qui en plus faisait pas du tout la même musique que nous, ça m'allait droit au cœur. Et j'avais bien besoin d'un peu de baume là-dessus. J'aurais voulu rester plus longtemps auprès de Lucky, à l'hôpital... Faire un peu plus connaissance, d'une certaine façon. Mais avec Carolyn qui voulait pas le lâcher et qui disait que le problème, c'était moi, j'avais pas pu rester là.

-Merci, mec... Ça me fait vraiment plaisir d'entendre ça, venant d'une vraie rockstar.

J'avais pas eu envie de gueuler devant la couveuse de mon fils alors que c'était la première fois que je venais le voir. En fait, j'avais un peu la désagréable impression de m'être fait foutre dehors par Carolyn alors que dans un sens, j'avais autant le droit qu'elle de me trouver là.

A l'entendre, y avait qu'elle qui avait vécu cette grossesse de merde... Et moi? Ok, j'avais pas porté le petit, j'avais pas failli mourir. Mais j'avais aussi trimé à ma façon, dans mon coin, à l'autre bout du monde.

Ma première tournée mondiale, gâchée par une groupie qui avait oublié sa pilule...putain...

J'aurais préféré être l'enfoiré qu'elle m'avait décrit à l'hosto, tiens. Au moins, si j'avais été ce genre de véritable connard, j'en aurais rien eu à foutre, je lui aurais dit de se démerder avec sa grossesse d'entrée de jeu, d'en faire ce qu'elle voulait et surtout de rien attendre de moi.

Mais non, j'avais voulu essayer de bien faire.

J'y réfléchirai à deux fois, la prochaine fois. Et en attendant, j'allais y réfléchir à deux fois avant de m'envoyer en l'air pour le restant de mes jours.

Enfin, Howard avait l'art de tourner la conversation sur complètement autre chose et il me fit rire, carrément, en disant que si je savais pas quoi faire de mes thunes, lui en voulait bien un peu.

-Ouais... Mais non...t'inquiète, je vais avoir bientôt un tas de conneries à payer.

Soins d'hôpitaux, pension alimentaire et probablement aussi un tas de trucs que j'imaginais même pas... Y a quelques mois encore, j'aurais pensé à une baraque qui en valait le coup et à ma première bagnole, mais là... Je voyais plus que Lucky et tout ce que ça impliquait... Putain, j'aurais dû penser à mon fils en termes de fiertés et faire des moues attendries en pensant à lui, non?

Bah j'y arrivais pas... Parce que Lucky allait pas sans Carolyn.

Et j'étais encore tellement triste et furieux que j'arrivais vraiment pas à parler d'autre chose, passant par Apolline et Lighter pour en venir aux femmes à qui ont pouvait pas faire confiance... Alors qu'en vrai, je pensais qu'à une seule femme en particulier.

Cali avait pas aimé et avait échangé ma bière contre une bouteille de coca avant de passer son chemin, non sans un ou deux commentaires. Et Howard d'enchainer en disant qu'on pouvait juste faire confiance à personne. Je haussai les épaules en regardant ma bouteille de coca avec dépit. Howard aimait bien les filles... Tellement bien qu'il allait se marier avec Peyton Davis... Je relevai les yeux sur lui avec étonnement.

-Avec Lola...?... Putain...

Bien que Lola ou une autre, même combat, pour ce que j'en savais.

-Bah tu sais quoi? Vaut mieux dans ce sens-là: se détester puis s'aimer ensuite... Parce que le chemin inverse est merdique.

J'avais aimé Carolyn... J'aurais pu l'aimer encore plus avec du temps et si tout s'était bien passé... Si j'avais pas été un peu forcé de me mettre avec elle pour le bébé qu'elle attendait... Si on s'était recroisés, sans cette annonce, je crois que j'aurais demandé à la revoir encore, et encore... Mais les choses avaient pas été comme ça.

Howard demanda si je m'étais fait plaquer. Je secouai la tête alors même qu'il disait qu'il comprenait parce qu'il s'était fait plaqué aussi. Je pris sa bouteille de vodka et en bu un grand coup avant de lui rendre, pour pas me faire prendre par Cali.

-Non... Je me suis pas fait plaquer. Moi, je suis le couillon qui s'est bien fait avoir par une groupie. Et crois-moi, la plaquer, ce que j'ai fait, suffira pas à la décoller de moi...

Je pinçai les lèvres, pensant à la seule victime de tout ça : notre fils.

-On a couché ensemble dans la Death Valley et maintenant, j'ai un fils de 7... 8?...jours...qu'elle a condamné à se battre pour survivre dans un aquarium alors qu'on savait très bien, les médecins l'avaient dit, qu'il y avait de grande chance que le petit s'en sorte pas... Ou pas tout à fait, ce qui est encore pire.

Je soupirai...

-Et je vis dans un minuscule appartement avec trois autres gars... Comment tu veux que je gère ça?...

@ Billy Lighter



Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2362
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé]   My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé] I_icon_minitimeSam 27 Juil - 17:18



My Mind In Pieces
ft. Eddy Cort


L’avait aimé mon compliment sur son concert en Belgique et j’avais souri un p’tit peu. Roadtramp commençait à être vraiment super connu dans le monde et ils avaient des vraiment bonnes critiques. J’étais content pour eux parce que c’était un bon groupe. Puis, plus y’a de bons groupes, plus y’a des gens pour faire la fête. J’avais encore jamais fait la fête avec les membres de Roadtramp mais y’avait un début à tout.

Evidemment, avec la célébrité venait les thunes. Et Eddy commençait à en avoir beaucoup. Moi, je m’étais jamais plaint d’avoir trop de thunes parce que j’en avais jamais assez pour toutes mes dépenses. Du coup, comme il semblait pas savoir trop quoi en faire de ses thunes, moi je voulais bien qu’il me les donne. C’est ce que j’venais de lui dire. Bah, j’serais con de pas essayer d’en profiter un p’tit peu… Mais Eddy déclara qu’il aura bientôt un tas de trucs à payer. J’fis une moue un peu triste.

-Han… Ouais j’comprends, vieux…

Dommage, j’aurais au moins essayé… J’aurais été con de pas essayer. J’savais pas trop ce qu’Eddy allait devoir payé mais c’était pas spécialement mes affaires. Il avait p’t-être des dettes lui aussi… Et j’savais à quel point les dettes, c’était chiant.

On finit par changer de sujet en parlant de The Lightening, des femmes, d’Apolline… En gros, Eddy trouvait que Lighter avait raison et moi j’disais que sans les femmes, la vie serait quand même beaucoup moins fun. On s’emmerderait, en fait, sans elles. La barmaid était pas d’accord avec Eddy non plus. Normal, c’était une femme.

Et j’expliquai en quoi j’trouvais ça cool, les filles, à Eddy, en parlant de Peyton que j’détestais avant et quand maintenant, j’allais me marier avec. J’aurais jamais su prévoir ça y’a quelques mois et pourtant, on en était là. Ça étonna Cort.

-Ouais avec Lola.

J’souris un p’tit peu. Je l’aimais, Lola. Elle était pas comme toutes mes anciennes petites-amies. Ok, j’sais… J’dis ça à chaque fois mais cette fois c’est bien réel.

Eddy disait qu’il valait mieux détester quelqu’un et puis l’aimer plutôt que l’inverse. Ouais j’suis assez d’accord. Avec Apolline ça avait été l’inverse. Enfin, moi j’la détestais pas même si j’avais pas forcément aimé qu’elle quitte le groupe comme ça. Mais j’crois qu’elle me portait plus trop dans son cœur, elle.

-Ouais, c’est vrai. L’inverse, c’est merdique… J’sais, j’ai vécu ça aussi.


Mais si Eddy était si fâché contre les filles, c’était sûrement parce qu’il s’était fait plaqué. Se faire plaquer, y’avait rien de pire. Ça faisait mal de toutes les façons possibles. J’me suis fait plaqué une bonne vingtaine de fois depuis le début de ma vie alors j’savais ce que ça faisait. Mais c’était pire quand les relations avait été longues comme avec Natacha, Maria et Apolline.

Avant de me répondre, il me vola une gorgée de vodka et j’fis une moue contrariée avant de boire à mon tour juste après lui. Il y avait plein d’alcool derrière lui alors pourquoi il me volait ma vodka ? C’était pas cool…

Bref, Eddy s’était pas fait plaqué. Ah… J’levai un sourcil avant qu’il ne m’explique à peu près tout. Il s’était fait avoir par une groupie… Enfin, il avait mis enceinte une groupie. Mes lèvres se pincèrent. C’était ma hantise, ça… Mettre enceinte une groupie. Enfin, ça l’était quand j’me faisais des groupies vu que maintenant j’suis en couple et que… Ben et que j’ai p’t-être déjà mis enceinte une fille y’a des années avant même d’être connu et que moi j’aurais pas un fils de 7 jours mais de 7 ans… Ouais… Sauf que moi, j’en voulais pas à Jewel ou quoi que ce soit. Qu’est-ce que j’suis en train de penser là ? Si ça tombe, j’me fais juste des idées et tout ça c’est que des coïncidences merdiques.

Bref, revenons à Eddy. Donc, l’avait un fils mais apparemment le p’tit avait eu des problèmes ou j’sais pas quoi mais la groupie avait quand même voulu le garder. Et maintenant, l’était dans un aquarium. Ok, j’ai un peu de mal à suivre mais j’crois avoir compris l’ensemble du problème. Surtout qu’Eddy vivait que dans un p’tit appart’ avec les autres membres de son groupe… Han, c’est quoi le rapport avec le reste ? Ah ouais, l’avait un môme et pas de place, c’est ça ?

J’me grattai l’arrière de la tête. Son histoire était quand même sérieusement triste.

-C’est horrible, ça , vieux… J’espère que ton p’tit pourra s’en sortir. Ça doit être super choquant d’être père comme ça sans le vouloir vraiment.


Ouais… Bah, j’savais p’t-être de quoi je parle même si techniquement j’en savais rien et que, de toute façon, ça changerait pas grand-chose.

-Mais vieux… T’as plein d’argent, non ? Pourquoi tu t’achètes pas une villa à Beverly Hills ou Malibu ? T’as sûrement les thunes vu le succès de vos albums et de votre tournée. T’aurais la place pour accueillir le p’tit comme ça.

Moi quand j’ai commencé à avoir plein de thunes j’ai commencé par m’acheter une villa et une belle caisse. J’comprenais pas pourquoi Eddy avait encore ni l’un, ni l’autre… Enfin, il avait p’t-être une belle caisse. J’en sais rien en fait…

-Puis, t’auras la place pour faire de fêtes aussi…

Ouais, c’était important les fêtes même si j’en fais jamais chez moi. J’préfère me faire inviter en général, ça m’évite de devoir payer pour l’alcool et tout.

-Et cette groupie, t’es plus avec alors ? Enfin, si t’as déjà été avec… Elle t’aime, elle ? Ou bien elle t’aime pas plus que ça et c’était vraiment un accident malencontreux ? Enfin, j’imagine que si elle t’avait pas aimé, elle aurait avorté… Enfin… Les filles avortent pas toujours quand elles aiment pas leur p’tit-ami, en fait. Parfois, elles avortent même parfois comme ça…


Ouais, là, j’savais de quoi j’parlais par contre… Et j’en voulais pas à Natacha, ni à Peyton d’avoir avorté. Non, elles avaient toutes les deux de très bonnes raisons de le faire. Merde, j’crois que j’me perds, là…



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2190
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé]   My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé] I_icon_minitimeDim 28 Juil - 13:36



My Mind In Pieces
Libre !


On était pas vraiment dans le même contexte, Howard et moi… On était juste tous les deux en train de picoler, mais sinon, lui allait se marier alors que moi, je venais de mettre fin à une relation qui aurait pu peut-être super bien se passer si le sort s’était pas acharné sur Lynn et moi… Et le petit Lucky, du coup.

Mais même si Howard nageait en plein bonheur, à tel point que ça se voyait dans ses yeux quand il prononçait le nom de Lola, il comprenait ce que je lui disais… Il avait aussi vécu d’autres relations où ça s’était moins bien passé. Je le savais parce que L.A.People avait parlé de sa rupture avec la guitariste de The Burning Fire…

Mais c’était rassurant, quelque part… appuyé sur le comptoir, je soupirai :

-Comme quoi… Rien est perdu… je peux avoir vécu une mauvaise expérience… mais en vivre une bonne un jour…

Y avait pas que Carolyn comme fille sur Terre. Mais ce qui me faisait mal, c’était que je l’avais aimée, l’air de rien. Puis même, j’avais apprécié cette fille. Puis d’un coup, tout avec basculé quand nos avis avaient divergé sur sa grossesse, quand on avait appris que c’était à risque.

Il me fallut une bonne gorgée de vodka avant de me lancer à parler à Howard de ce qui m’était arrivé. J’avais besoin d’en parler… pas tant pour me plaindre que pour savoir si j’étais complètement à côté de la plaque sur le sujet… ou juste pour avoir des avis extérieurs sur la chose. Je savais pas si j’avais bien fait. Je savais pas si ma réaction vis-à-vis de Carolyn était due vraiment à un mauvais sentiment envers elle… ou juste à un mélange de fatigue de la tournée combiné à la peur qu’elle m’avait fait brutalement ressentir alors que je pensais que le plus dur était derrière nous… En me faisant miroiter un avenir dans lequel il n’y avait rien de bon, ni pour nous, ni pour Lucky.

Bref, je racontai tout à Howard… Et Stone était d’accord que c’était horrible… je hochai la tête, me calmant d’avoir face à moi quelqu’un qui était d’accord que tout ça, c’était loin d’être cool.

-Ouais mais être père sans le vouloir, j’aurais pu m’en arranger… même cette fille, je l’appréciais… Elle était sympa et tout, sinon, j’aurais pas couché avec… Mais ce qui est vraiment horrible, c’est que parce qu’elle a voulu continuer sa grossesse coute que coute, alors qu’on savait que ça allait merder grave, ben le môme risque d’être handicapé et tout…

Je pris une gorgée de coca, oubliant que ce n’était pas de la bière et fus surpris par le goût du liquide. Je fis la grimace…

-Je me sens pas d’attaque pour ça…

Puis comme je lui disais, j’avais même pas la place pour accueillir un petit à la maison… Qu’il soit normal ou pas. Mais Howard me rappela que j’avais plein de thunes maintenant.

J’ouvris la bouche…

-Ouais… ouais peut-être que je devrais acheter une grande maison… Mais je sais pas comment on fait pour acheter une baraque, moi…

Je haussai les épaules…

-Je demanderai à Daniele…

Puis je souris…

-Et ouais, les fêtes c’est non négligeable. Tu seras invité à ma pendaison de crémaillère…

Puis Howard en revint à mon histoire… et à Lynn… Bah, autant tout vomir maintenant, ça allait me faire du bien.

-Bah ouais, j’ai été avec… Carolyn Adam qu’elle s’appelle. Je te dis, je l’aimais bien… Alors quand elle m’a dit qu’elle était enceinte, je me suis dit : « pourquoi pas ? »… Je voulais pas trop qu’elle avorte au début… J’ai changé d’avis quand le doc nous a dit que ça risquait d’être elle ou le bébé… Qu’un des deux pouvaient y passer. Mais elle a pas voulu stopper là…

Plus je parlais, plus je lorgnais sur la bouteille d’Howard.

-Elle a dû rester à L.A., moi en tournée. Et ça me bouffait de l’intérieur, cette histoire… Je crevais de trouille, pour l’un comme pour l’autre… Et avec les gens autour de moi qui me disait que Lynn faisait ça que pour profiter de moi, ça devenait dur. Et j’y croyais pas de trop parce que je trouvais que c’était quand même prendre beaucoup de risques pour des thunes…

Je haussai les épaules.

-Puis mon manager m’a dit qu’elle m’avait menti… Parce que le premier soir, elle m’avait dit qu’elle avait jamais couché avec une célébrité même si elle était une groupie… Daniele m’a dit vers la fin de la tournée qu’elle avait couché avec lui…

Je tendis la main vers sa bouteille…

-Alors je sais plus, dans tout ce qu’elle a pu me dire, ce que je peux croire ou pas... Je peux ravoir un coup de vodka ? Je crois que mon coca est périmé…

@ Billy Lighter



Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2362
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé]   My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé] I_icon_minitimeMar 30 Juil - 9:54



My Mind In Pieces
ft. Eddy Cort


Ouais, rien n’est perdu… Après Natacha j’pensais pas retrouver une fille capable de me supporter pourtant y’en avais eu trois après elle. J’suis sûr qu’il va arriver plein de truc bien à Eddy dans sa vie.

Même si… Même si ce qu’il me raconta était pas tout rose du tout. Sa vie avait changé d’un seul coup quand une groupie est tombée enceinte de lui. J’aurais pu voir la situation avec bien plus de recul si j’avais pas eu la lettre de Sonny ce matin. Même si c’était pas encore comparable à ce que j’vivais ou croyais vivre. Lui, son p’tit, il allait p’t-être pas survivre et tout… En fait, c’était pas tant être père qui lui faisait peur mais c’était que le p’tit puisse être handicapé. J’pris un air triste parce que ça l’était.

-J’suis désolé pour ça, vieux… C’est pas cool… Moi aussi j’serais largué dans ta situation.

Un gosse handicapé, ça devait pas être facile. Et moi j’me plaignais de quoi en fait ? J’avais pas à me plaindre, en fait… Moi, j’étais p’t-être juste coincé dans une situation similaire à Hank et le p’tit Hunter… Et il semblait plutôt bien le vivre Hank… La seule différence entre Hank et moi, c’est que lui était sûr…

Moi j’le serais jamais… L’était morte Jewel.

Mais Eddy… Eddy lui son gosse, il sera p’t-être jamais comme Ian ou Jesse. Et ça c’est pas juste.

Au moins, j’lui trouvai une p’tite solution pour sa baraque. L’avait qu’à en acheter une plus grande. Mais il savait pas comment acheter une baraque mais il demandera à Ricci comment on fait.

-Ouais, demande-lui. Y’a quelques belles baraques à Beverly Hills. Y’a le manoir d’Atticus Fetch. L’est toujours à vendre et c’est une super grand baraque. Tu pourras y mettre ton p’tit, il aura de la place.


Il disait que j’serais invité à sa pendaison de crémaillère et j’souris. Quand j’vous dis que j’sais me faire inviter.

-Cool, vieux. Je viendrais.

Mais j’revins à son histoire de groupie… Et il m’apprit que la groupie en question, c’était Carolyn. Han… Bah, elle est cool Carolyn ? L’avait jamais dit le contraire, en fait. Mais ils avaient pas été trop d’accord concernant la grossesse. Enfin si, dans un premier temps mais quand la grossesse est devenue à risque Carolyn a quand même voulu continuer…

Eddy, il vivait totalement l’inverse de ce que j’avais vécu, en fait…

J’fis une p’tit moue parce que son histoire était triste… Puis, l’avait eu peur ce qui était normal… Sans compter que Carolyn lui avait menti. Elle avait dit qu’elle avait jamais couché avec personne comme célébrité. Bah… Si… Et elle s’était pas faite que Ricci. Y’a eu moi aussi. Mes lèvres se pincèrent. Pas tant pour ça mais parce que j’avais l’impression que c’était ça que reprochait le plus Eddy à Carolyn. Le mensonge.

Ouais… Le mensonge c’est mal vu. Mais j’pouvais pas vraiment dire que Carolyn était une mauvaise fille pour ça. Nan… Parce que ça reviendrais à dire que j’suis moi-même un enfoiré.

Mais Eddy lui faisait plus confiance du coup…

Et il voulait ma vodka. J’levai un sourcil et fit une p’tit moue. Le coca est périmé ? Pas possible… Ça périme pas…

-Non il l’est pas…


J’soupirai… Moi j’aimerais pas qu’on me refuse de la vodka alors j’fis glisser la bouteille vers lui.

-Tiens… Mais boit pas tout, hein… J’ai encore soif.


Et j’sortis mon paquet de cigarette de ma poche. J’avais envie d’une clope mais il en restait plus qu’une seule… J’fis la moue. Han… Mais j’étais censé tenir deux jours avec ce foutu paquet et j’avais encore une jour entier à tenir avec et y’en avait plus qu’une dedans.

La vie est nulle…

C’est avec une grande tristesse que j’sortis la dernière clope et que j’allumai tirant une bonne fois dessus de quoi, comme à chaque fois, m’arracher une quinte de toux. Quand j’me repris, ce fut pour regarder Eddy.

-T’sais, vieux… Moi j’pensais pas qu’elle t’ai menti pour le fun. Personne ment jamais pour le fun.


T’es sûr, Howard ? Han… J’sais pas en fait.

-Puis… J’connais un p’tit peu Carolyn… C’est pas une fille méchante. J’crois pas non plus que c’est l’genre à courir après le fric. Si elle courait après le fric, c’est de Ricci qu’elle serait enceinte aujourd’hui. Ou de quelqu’un comme ça.

Moi, ça me semblait logique. Quand tu penses a une célébrité qui a du fric du pense pas direct à Eddy Cort.

-Et pour le bébé… Ouais… J’suppose qu’avorter, c’est pas facile… J’saurais pas dire qui avait raison ou pas.


J’soupirai avant de tirer encore sur ma clope et de tousser encore avant de me reprendre.

-Mais, vieux… N’en veut pas à vie à quelqu’un à vie pour un mensonge. Parce que les mensonges, c’est p’t-être mal… Mais c’est jamais pour faire mal. Ma première p’tite amie, elle m’a plaqué pour un mensonge… Enfin, ma première relation très longue. La seconde m’a plaqué pour un Ricci… J’crois qu’avec le recul, ça faisait moins mal de s’faire plaquer pour un Ricci…

Parce que le mensonge, j’aurais pu l’éviter. Pas le Ricci.

Mais il n’en voulait pas à Carolyn que pour ça… Alors j’crois qu’ils sont définitivement plus ensemble. J’suis pas ici pour faire l’avocat de Carolyn… Juste l’avocat du mensonge. Pour le reste, bah, c’était à eux de voir. Même si j’crois que c’est mort là.

J’haussai les épaules.

-Faut p’t-être se dire que ton p’tit va aller mieux et que ta vie va reprendre quand tout ça sera derrière.

Ou boire un coup… Boire un coup, ça fonctionne aussi.




@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Eddy Cort
Eddy Cort


Messages : 2190
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 23
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé]   My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé] I_icon_minitimeMer 31 Juil - 21:42



My Mind In Pieces
Libre !


Ben j’étais heureux d’apprendre que même une rockstar comme Howard Stone serait larguée à ma place ! Elle attendait quoi, de moi, au juste, Carolyn ? Que je prenne le truc à bras le corps ? Que je la prenne dans mes bras en disant que ça allait aller, que tout allait bien se passer ?

PUTAIN, non, tout ne vas pas bien se passer ! On marchait sur une putain de corde raide et le pire, c’était qu’on pouvait rien y faire, concrètement. Alors ouais, j’étais largué ! Mais apparemment, j’avais pas le droit d’être largué ! J’avais pas le droit d’avoir la trouille ?

Elle s’était attendue à quoi, comme réaction, en me balançant alors que je venais de poser pour la première fois les yeux sur mon fils, qu’il allait peut-être devoir rester branché à des tuyaux et en couches culotte toute sa putain de vie ? A ce que je danse la gigue en lui disant que je l’aimais ?

Non, j’avais aucune putain d’idée de ce qu’elle avait attendu de moi.

Depuis le départ, d’ailleurs. Depuis qu’elle m’avait annoncé sa grossesse. Qu’est-ce qu’elle attendait de moi, PUTAIN ?

Heureusement, la vodka d’Howard calmait un peu ma propre voix dans ma tête qui n’arrêtait de hurler que pour se poser des putains de questions. Et avec le batteur, on en vint à des questions plus pratiques. Comme… où est-ce que j’allais mettre Lucky, quoi qu’il arrive ?

Il me fallait une maison… je savais pas comment on achetait une maison, moi…

Howard disait qu’il y avait quelques belles baraques à Beverly Hills…

-Ouais… ouais le manoir d’Atticus Fetch, je vois lequel c’est… Putain, j’aurais la place pour 10 gosses là-dedans…

Bah… On serait déjà 5 avec Roadtramp et Lucky…

Je fis la moue…

-Mais je ferai pas 10 gosses… Je crois que j’ai assez avec un…

J’avais même pas encore commencé l’aventure, même pas encore ressenti le plaisir d’être père avec tout ça… Alors ouais, non, ça me disait rien de récidiver, même en connaissance de cause. Mais n’empêche que l’idée d’Howard était pas mal. Il était temps qu’on vive comme de vraies rockstars, non ?

Et à quatre, on avait sûrement assez pour se payer le manoir de Fetch. Lui il s’en foutait, il était mort, t’façon.

Du coup, je l’invitai à notre future pendaison de crémaillère, tant qu’à y être. Et il accepta.

Mais Howard choisit d’en revenir à Carolyn et… moi je voulais bien parler. J’avais besoin de parler, mais pas sans un petit coup de vodka parce que toute cette histoire me faisait très mal. Et je déballai tout au batteur. Howard eut d’ailleurs vraiment l’air très triste en m’écoutant et en prenant une clope dans son paquet…

Puis quand j’eus fini, Howard parla pour dire que Carolyn m’avait peut-être pas menti pour le fun. Je haussai les épaules.

-Alors c’est un mensonge qui sert à quoi ? Je m’en foutais qu’elle se soit taper 20 000 mecs, moi. Ça aurait rien changé ce soir-là. Je la connaissais pas. J’avais pas à la juger.

Howard disait qu’il connaissait Carolyn. Je fis une moue perplexe. Selon lui, elle courait pas après le fric. Ah ben c’était bien le premier à me le dire. C’était aussi le premier qui me disait qu’il connaissait Carolyn. Mais bon… Je supposais qu’il avait aussi couché avec elle. Ce qui rendait le mensonge de Carolyn encore plus gros.

S’il y avait eu que Ricci, ça serait resté qu’un tout petit mensonge, presque une omission. Mais si elle avait aussi couché avec Howard, ça devenait un plus gros mensonge. Et d’ailleurs… Mon manager s’était aussit fait l’ex d’Howard… ce qui me fit grimacer…

Je regardai le batteur, limite blasé.

-Ouais, mec… Mais si son intention était pas de faire mal… C’est loupé. Et ma confiance en elle en est carrément morte. Ça me ramène au même problème. Admettons que ce soit maladif… qu’elle le fasse même pas exprès de mentir. Ben je peux donc quand même rien croire de ce qu’elle pourra me dire.

J’aimerais bien qu’elle m’ait menti sur le diagnostic aussi, tiens… ça ce serait cool.

Je tendis la main vers sa bouteille encore une fois… Alors qu’il disait que le mieux, c’était peut-être de se dire que tout allait bien aller pour Lucky.

-T’as pas idée de ce que je suis prêt à oublier si seulement Lucky pouvait grandir comme n’importe quel autre môme…

Je voulais bien tout effacer. Remettre les compteurs à zéro…

Si seulement ce petit gars en sortait.

@ Billy Lighter




Forever trusting who we are. No, nothing else matters ©️ Metallica
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2362
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 34
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé]   My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé] I_icon_minitimeVen 2 Aoû - 12:11



My Mind In Pieces
ft. Eddy Cort


Ouais y’avait plein de place dans le manoir d’Atticus. Y’avait même plus de place que pour dix bébés. Moi, je l’aurais acheté si j’avais les thunes. Mais j’avais pas les thunes… C’est dommage, d’ailleurs. Parce que, dans ma villa, on vivait à quatre… Et j’crois que ça devenait un p’tit peu étroit pour Peyton.

-Ouais, y’a de la place.

Même s’il comptait pas faire 10 gosses. Ouais j’comprends… Moi j’aimerais pas avoir 10 gosses non plus. En fait, avec Peyton, on en aura pas. Et j’crois que c’était bien mieux comme ça. Surtout quand j’voyais dans quelle position était Eddy maintenant, ça faisait que me conforter dans le choix qu’on avait fait avec Peyton.

-Ouais, j’comprends, vieux…

Et j’serais invité à la pendaison de crémaillère alors c’était cool ! P’t-être que Peyton voudra venir. Elle aime faire la fête aussi Peyton.

Mais après, quand j’revins sur la mère de son gosse, et ben, il me lâcha tout. Et j’l’écoutais faisant les liens dans ma tête avec Carolyn notamment que j’connaissais pour… Ben pour avoir couché avec ce qui était la base du mensonge qu’elle avait dit à Eddy. Bon… J’savais pas trop quelle cause défendre alors j’défendais le mensonge pour bien faire… J’suis sûr que Carolyn pensait pas à mal en mentant. Personne mentait pour faire du mal. Mais Eddy voyait pas trop à quoi le mensonge servait… Bah… Heu… Y’a sûrement une logique. Y’a toujours une logique même si c’est pas la logique de tout le monde. Parfois je mens et c’est pas logique pour certains. Mais ça l’est pour moi d’une certaine façon. J’haussai les épaules.

-Bah, j’sais pas, vieux… Y’a qu’elle qui le sait ça…

Et j’avais pas vraiment de théorie… J’connaissais pas assez Carolyn pour faire une théorie.

Puis, Eddy ajouta que si l’intention de Carolyn était pas de faire mal, ben, c’était loupé. Ouais beaucoup de filles m’avaient dit ça aussi après avoir compris que j’leur mentais sur certaines choses. Mais moi, j’restais certain que si j’avais dit la vérité en temps voulu, ben, ça leur aurait fait encore plus mal. C’était mon avis… Et pour la confiance… Ouais, p’t-être qu’Eddy avait raison pour la confiance… Ce qui me fit avoue une moue pensive.

-Ouais… C’est vrai que tu pourras jamais savoir… C’est compliqué tout ça…


Tout comme Peyton pourra jamais savoir quand j’lui mens comme j’avais fait pas plus tard que ce matin avec la lettre de Sonny que j’lui avais pas montré. Un mensonge par omission mais un mensonge quand même. Mais valait mieux qu’elle sache pas ça surtout que rien était sûr… Puis, même si ça l’était ben… Qu’est-ce que ça changera ?

Eddy s’empara encore de ma bouteille de vodka alors que ma cigarette me faisait de plus en plus tousser. Mais la dose de nicotine me faisait plus de bien que la fumée me faisait mal. C’était un peu ça le problème, sinon j’aurais déjà arrêté depuis longtemps.

Eddy ajouta qu’il était prêt à oublier beaucoup de choses si son fils pouvait grandir comme les autres mômes. J’regardais Eddy.

-Ça sera p’t-être le cas… P’t-être que dans un ou deux ans, s’il est en forme, tu pourras te dire que ce que t’as vécu comme stress aujourd’hui, ça valait p’t-être le coup si c’est pour vivre ta vie avec ce gosse.


En fait, j’en savais rien… J’avais pas de gosses… J’savais pas la sensation que ça faisait.

-Tout ce que tu peux faire, vieux, c’est croiser les doigts.

Et boire de la vodka… Han non, ça c’est mon mantra à moi. Y’avait beaucoup de chose, dans la vie, qu’on pouvait pas contrôler… Et la vodka pouvait aider à patienter pendant qu’on contrôlait pas. Ouais… C’est p’t-être con mais je me comprends.

-En attendant, si on faisait la fête ? Tu me payes une tournée, vieux ?

Ouais, l’a de l’argent à claquer, après tout.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé]   My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

My Mind In Pieces [LIBRE!][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» [Terminé] La taverne du Ménestrel [Libre !]
» Une petite baignade [libre]
» Observation [libre]
» Tutoriel: caméra libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Hollywood :: Stryge Bar-