AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mackenzie Stone
Mackenzie Stone


Messages : 115
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du personnage : 0


The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky] Empty
MessageSujet: The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky]   The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky] I_icon_minitimeLun 29 Juil - 3:54



The Cat In The Hat
ft. Jayden D. Lucky




Comme soirée, j’ai déjà connu mieux !

Je dois avoir fait le tour de l’Eastside en long et en large, deux fois, voir peut-être même trois fois sans jamais trouver un truc pour passer le temps ! Et c’est long longtemps  soixante minutes à l’heure ! C’est genre… beaucoup trop long !

J’ai été gentiment mise dehors de chez moi parce que The Burning Fire a besoin de discuter entre eux, donc adios ma soirée avec mon petit ami, adios ma soirée avec mon demi, adios ma soirée avec David ! Mes trois options m’ont laissés tomber, le même soir, oh, joie !

Peyton m’a proposer d’aller voir un film avec elle mais, hey ! J’ai l’air de vouloir faire une sortie de fille avec quelqu’un qui a beaucoup trop de personnalité et d’amour propre pour se soucier de vraiment avoir envie de faire un truc avec moi ?  Je ne miserais même pas un vieux billet d’un dollar qu’elle a fait ça que pour bien paraître devant mon frère qui mange dans sa main comme un poussin picore le grain !

J’ai dit non merci que j’irais passer la soirée chez ma mère mais, même elle n’est pas là ! Elle avait du bingo ! Du putain de bingo !  Pas croyable ! Le soir où e me pointe, madame  me dit que non, fallait prévenir avant, elle ne peut pas manquer cette soirée car ce soir c’est le loto bingo et bla bla bla et patati et patata petite patate tant pis pour toi !  Pour info, c’est moi la petite patate, ici !

Alors je marche sans trop savoir où aller, en donnant du pied sur une cannette de soda depuis  trois ou quatre coin de rue. Ma soirée va ressembler à celles que j’avais avant de rencontrer mon petit ami, avant de renouer avec mon frère.

Je ne m’en plains pas…

Ok, ouais, je me plains grave, je chialerais, même mais  je suis trop fière pour ça !

Et le comble de la malchance, il se met à pleuvoir des cordes ! Alors je cours, abandonnant ma cannette, tournant le coin de rue, m’abritant un moment sous un auvent, puis continuant ma quête d’un endroit potable pour attendre que la pluie cesse jusqu’à ce que j’entre au Green Goat.

J’y avais jamais mis les pieds avant mais  j’ai souvent passé devant et ça semble débordé d’ambiance comme endroit.  Ma chance ne me lâche décidément pas ! Sauf un type à chapeau, l’endroit est désert.

Heureusement que la radio passe des airs irlandais autrement, je me croirais entrée dans une autre dimension.

Qu’est-ce que je raconte !

Je suis dans une foutue autre dimension.

- Woooowoooow ! Maque que le farfadet… ah non, il y en a un là…

Je me tire une chaise  en secouant mes cheveux pour en retirer l’excédant d’eau puis je fais pareil avec ma veste. Une dame, peut-être la propriétaire, je ne sais pas, m’apporte une serviette pour que je puisse m’éponger et je lui souris, timidement.  J’ai toujours un peu de méfiance quand on a des gestes sympas comme ça, pour moi, sans raison.

- Merci !

Peut-être qu’elle ne sera pas vache et me laissera squatter parce que je n’ai que des pièces, peut-être assez pour une bière sans plus.  Si l’endroit avait été plus remplis j’aurais trouvé à me faire payer des verres mais sauf pour le type au chapeau, je ne risque pas de me saouler ici ce soir.

Je tente quand même ma chance et m’approche de sa table, me tire une chaise et m’y installe.

- Sympa le couvre-chef ! C’est pour te protéger de la pluie ?



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jayden D. Lucky
Jayden D. Lucky


Messages : 35
Date d'inscription : 20/05/2019
Age du personnage : 21

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky] Empty
MessageSujet: Re: The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky]   The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky] I_icon_minitimeLun 5 Aoû - 12:58



The Cat In The Hat
ft. Mackenzie Stone




Alors que j’avais débarquer à la fin de l’été,maintenant l’automne d’LA  se faisait ressentir mais cela restait un climat favorable pour sortir.  Ainsi  j’étais sorti  me dégourdir les jambes. Parce que mine de rien, on tourne vite en rond dans un 20m carré. J’avais pas chaumé en quasiment deux mois . Il me fallait un groupe. Billy l’avait dit . Ou au moins un ou deux musicien. J’avais aussi envisager  une carrière solo. J’avais des trucs à dire . Avec mes paroles. Avec mes tripes et ma voix. J’avais pas poussé la chansonnette depuis un petit moment mais j’avais cette hargne  qui ne demandais qu’a sortir. J’avais pris ma guitare  et j’avais gratter à la recherches des bonnes notes . J’avais besoins de temps ainsi en jonglant  entre servir de mains supplémentaire  lors de déménagement  pour payer le loyer de ce taudis appeler  chambre de bonne  et de quoi me racheter quelques affaires  je prenais sur mon temps libre pour travailler ma musique.

Lorsqu’on me voit comme ça on se demande vraiment ce que je peux porter à par des cartons de plumes , un corps aussi épais d’une allumette et une peau aussi pale d’un mort. Portant les presque deux ans passé en Indiana  à relayer mon père à la ferme et à tout déménager , à faire des travaux d’agriculture m’ont donner une force insoupçonnés et ainsi je montes  des cartons et d’autres meubles aussi bien et vite qu’un déménageur de 15 ans de métiers avec une carrure dix fois supérieur à la mienne. Ainsi  depuis mon retour  voila comment je payais mon loyer, les courses .  Pour en revenir à mon taudis de l’East Side il était situé sous les toits - qui semblait percés à deux endroits d’apres les dernières pluies- j’aurais volontiers récupérer mon appart sur Hollywood mais  il semble que se tirer du jours au lendemain n’est pas vraiment bon pour les rapport locataire proprios. Pareil pour mon taff . J’avais un mi temps dans une petite boutique de disque mais laisser une lettre de démission,  avant de rentrer en Indiana, n’est pas de bonne augures pour retrouver un jobs après ça .


Fin voila ou j’en suis. J’ai pas recontacter Shain ou Jake. Je savais pas quoi leur dire. Comment leur expliquer . De plus ma musique n’est plus la même . Je ne  suis plus le même qu’en 81. Alors autant tout reprendre de zéro.

-Bordel de …..

J’étouffais un énième cris  de frustration dans mon bras avant d’envoyer valdinguer le petit clavier pour enfant à l’autre bout de la pièce. C’est à dire à 5 mètres de moi. Oui 20m carré c’est dans ces situations qu’on se rends compte à quel point c’est petit.  Le petit clavier/piano pour enfant ne devait pas dépasser les  20 inches  et je l’avais acheter 3 dollar sur un marché au puces parce que mines de rien, ça prends moins de places qu’un vrai piano  et que j’ai rien pour composé  et qu’un piano me correspond bien qu’une guitare folk. Ainsi je travaillait sur un piano pour enfant dans un appartement minable de 20m carré . C’est une belle anecdote pour quand j’aurais  atteins le rang de rockstar. J’pourrais dire que j’ai écrit mon premier tube dans ce taudis avec un toit qui fuit.

Je tournes en rond à essayer de finir cette chanson ou au moins à y trouver un sens. Fallait que je sorte . Il faisait une chaleur étouffante sous ces toits alors  autant sortir et découvrir un peu l’East side . A peine j’avais mis un pied dehors la pluie avait commencer  à tomber . J’ai commencé à marché cherchant  un bar dans ma ligne de mire . Si il pleuvait je pourrais sûrement trouver un bar ou m’abriter et  pouvoir écrire ou retravailler  Le Green Goat . Ça avait l’air d’être un pub irlandais ou anglais . Très british.  Ça pouvait le faire.  J’entre et la je découvre un lieux  étrangement vaste mais vide. Tant mieux j’aurais la paix pour écrire . Mon pauvre chapeau était emplis d’eau. Je l’ai récupérer de son perchoir avant d’aller vers le bar . La femme au comptoir me proposa une serviette avec un fort accent, irlandais, en le plaignant du temps  de pluie. J’acquiessait ses dire  et refusant la serviette poliment j’ai commander et payer une pinte avant de partir m’installer  à une table  .

- Turn on the radio hein….

Dans ma tête le tempo avait commencé à revenir et les paroles venait plutôt facilement . J’avais bien fais de venir ici. J’étais penché en avant  sur un petit carnet à la couverture noir  quand soudain une petite nana avant tiré sa chaise et s’était installé simplement  à coté de moi. Je terminais de noter un mot à la ligne avant de relever la tête.

Mon chapeau. Pourquoi c’était toujours lui qui attirait l’attention . Je ris à la question avant de lui servir un large sourire. Elle avait un air  narquois et des cheveux blond. On dirais une Alice au pays des merveille,rebelle. Elle avait l’air super sympas à première vue  et son approche été originale

- Il a cette fonction ouais mais j’ai un secret . Mon couvre chef est une diva il adore attirer l’attention.

Rester à voir si elle allait saisir mon  trait humour ou si elle allait me regarder comme si je lui avait parler extraterrestres et d’ovnis .



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Mackenzie Stone
Mackenzie Stone


Messages : 115
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du personnage : 0


The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky] Empty
MessageSujet: Re: The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky]   The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky] I_icon_minitimeLun 5 Aoû - 15:27



The Cat In The Hat
ft. Jayden D. Lucky




Il fallait bien que je sois forcée de sortir pour qu’il se mette à pleuvoir des cordes et évidement, que je me retrouve trempée jusqu’aux os. Ça m’allais, moi, de donner du pied dans une cannette jusqu’à la levée du jour s’il l’aurait fallu, attendre qu’on me fasse signe que c’est l’heure de rentrer mais  bon, je suis pas non plus en perdition, maintenant que j’ai trouvé refuge dans ce bar plutôt unique.

En tous les cas, je n’ai pas le souvenir d’avoir été souvent les deux pieds dans un endroit comme celui-ci.  C’est pas le Dizzy ! C’est mieux ! En même temps, tout est mieux que le Dizzy, hein faut pas se leurrer. Le Dizzy n’est qu’un trou boire boire et consommer sans se faire embêter. Je ne consomme pas moi, sauf un peu d’herbe de temps en temps, ça se fume bien, un petit joint, après, ça ne fait pas de moi une junkie je dis simplement qu’au Dizzy tu peux fumer un pétard comme un autre sortirait une cigarette.

Ici, t’as pas besoin d’être défoncé pour te prendre un trip.  Et c’est un bon trip ! J’aime ça, je trouve ça cool même si ça surprend.  Il n’y a pas full non plus, pas besoin de jouer du coudes pour se faufiler jusqu’à pouvoir souffler. Pas de danger de se faire tripoter les nichons par accident , y’a tout l’espace pour circuler. Mais ça doit être à cause de la pluie. Les gens, ils sortent pas quand il pleut.

Moi je ne sors pas quand il pleut.

Il ne pleuvait pas quand je suis sortie !

À une table, un mec est installé avec un chapeau  sur la tête, penché sur je ne sais quoi et je m’y approche jusqu’à me tirer une chaise et m’y installée. Je pouvais prendre n’importe quelle chaise à n’importe qu’elle table mais j’ai pour principe que c’est stupide de prendre une table pour une seule personne. Et puis sait on jamais que le type a envie de compagnie.

Moi qui aime faire la connaissance des autres.

Mais en vrai,, là, tout de suite, c’est le chapeau qui m’a interpellé et je n’ai pas pu m’empêcher de m’approcher pour le voir de plus près.  Quand je lui demande si c’est pour se protéger de la pluie,  et qu’il a terminé de gratter le papier avec son crayon, il redresse la tête pour me regarder et, je l’admets, je fige un peu.

Il n’est… pas commun.

- Ben tiens ! Ça fonctionne avec moi en tous les cas.

J’en voudrais un comme celui là.

Rectification !

J’en veux un comme celui là !  Mon grand-demi-frère pourrait bien m’en offrir un pour mon anniversaire ou pour Noël… pour Halloween, ce serait encore mieux, c’est plus près sur le calendrier quand j’y pense.

- Une Diva, hein ! Est-ce qu’il chante ?

Genre, ça serait trop cool que de l’entendre chanter ! Il pourrait cacher un truc dedans, qui ferait en sorte que le chapeau chante.  Comme Lola, elle chante en playback. Je dis n’importe quoi, je sais pas du tout si elle fait ça, la future Madame Stone mais  certains le fond ! Ouais et c’est même arrivé une fois qu’ils ont commencé une chanson et que la bande s’est enroulée de travers et que la chanson s’est mise a cafouiller et puis les fans ont sur que leur groupe ne chantait pas en vrai sur scène.

C’était quoi déjà ce groupe… Enfin bref aucune importance !

- Moi c’est Kenzie, et toi ?


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jayden D. Lucky
Jayden D. Lucky


Messages : 35
Date d'inscription : 20/05/2019
Age du personnage : 21

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky] Empty
MessageSujet: Re: The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky]   The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky] I_icon_minitimeMar 6 Aoû - 17:55



The Cat In The Hat
ft. Mackenzie Stone


Visiblement vu comment la jeune "Alice" dévisageait mon couvre chef, elle été une victime de plus de l'attention de mon chapeau. Il n’était qu'un artifice pour me relever. Oui lorsqu'on remarquait ma coiffe  souvent on me remarquais moi. Ce mec a un style pas commun du tout . Voila comment résumé les  diverses pensées à mon propos. Alors oui dans un bar irlandais je n'avait vraiment pas un style adéquate  pour se fondre dans la masse. De toute façon, j'ai jamais su me fondre dans la masse.

Elle avait du s'approcher pour voir le chapeau de plus prêt. Je me souviens  encore le jour ou je l'ai trouver sur une brocante. Il avait l'air flambant neuf malgré son aspect biscornu. J'avais finis ma ligne sur and now let the storm come to you. J'imaginais déjà le morceau se taire et reprendre sur le refrains plus violent, plus de rythme endiablés.

-Ahah crois moi ça aide à payer à boire aussi !

Si la jeune femme voulait le même elle allait devoir fouiller dans d’innombrables  brocantes avant de trouver le même. Et c’était même pas sur. Il s'agissait peu être même d'un model unique  monter à la main. Unique . J’aimais vraiment ce chapeau et après l’avoir longuement oublié pendant presque deux ans  sur une étagère dans ma chambre il avait repris la route avec moi. C’était vraiment un chapeau particulier et il été fais pour moi.  La blondie me demanda  si il chantait. Oui, si mon chapeau chantait. Oui un chapeau, un couvre chef, un objet pouvait chanter. Pendant le longues secondes je l’ai dévisager comme si elle m’avait dit une chose à laquelle j’avais aucunes réponses . Bah je pourrais pas faire chanter un simple objet. Ou alors en y intégrant un lecteur et un haut parleur minuscule à l’intérieur ? Non mais c'est quoi ça? Je délire complètement ou c’est cette fille qui me fais penser à des choses irréels ?

Pas tant que ça  puisque je repris mon chapeau en main avant de le poser  sur ma tête une nouvelle fois. En lui souriant, je me suis relevé de ma chaise.

-Ça lui arrives oui mais occasionnellement. Pour pas me voler la vedette. Je suis son instrument.

J’ai pris une grande inspiration  avant de fermer les yeux et j’ai commencer à chanter. Il n’y avait plus de fond sonore dans ce bar toujours aussi vide.  Je savais pas vraiment pourquoi  j’avais envie de faire ça . Peu être que dans un pub irlandais vide comme aujourd’hui, j’aurais moins peur  de faire un bide.


I feel glorious, glorious, Got a chance to start again, I was born for this, born for this , It's who I am, how could I forget? I made it through the darkest part of the night, And now I see the sunrise, Now I feel glorious, glorious, I feel glorious, glorious 

Je n’avais pas chanté pour une autre personne que mon reflet, depuis un moment et encore moins en plein milieu d’un bar, bon un bar encore vide -ou du moins il l’était encore lorsque j’avais fermé les yeux.- La en les ouvrant  les yeux y’avait  une dizaine de personnes à m’écouter  en souriant avant de m’applaudir. Je me suis penché en avant pour salué avant de retirer mon chapeau et m’asseoir à nouveau. Je regardais la jeune femme face à moi en m’allumant une clope . Elle s’appelait donc  Kenzie. La petite Alice avait  un prénom typiquement américain.  Kenzie pour Mackenzy ? Un dérivé de Kenza ? Je savais pas trop. Certainement Mackenzie.  Elle était vraiment spontanée et elle me plaisait bien cette fille.


- Et moi c’est Jay.  

Je lui servit un sourire et essayant d’oublier les regards braquer sur moi.

-Tu veux boire quelques choses Kenzie ?

Autant ne pas boire seule et elle m’avait l’air majeur et même plus âgée que moi. Apres elle pouvait tout autant refuser .

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Mackenzie Stone
Mackenzie Stone


Messages : 115
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du personnage : 0


The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky] Empty
MessageSujet: Re: The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky]   The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky] I_icon_minitimeVen 9 Aoû - 17:11



The Cat In The Hat
ft. Jayden D. Lucky




Il faut toujours savoir écouter les signes que la vie nous offre et, de mettre une averse sur ma route ce soir pour me forcer à entrer au Green Goat en était un, de signe. Je n’y serais pas entré en temps normal, pas vrai ? Et donc, je ne serais pas tombée sur le type au grand chapeau ! Il est un peu étrange, mais pas étrange dans le sens de pas net mais étrange dans le sens de différent, un peu comme moi en fait.

Je me suis donc approchée et même, installée à sa table, le temps qu’il finisse d’écrire ce qu’il était entrain d’écrire et hop!, la conversation démarrait et autour de son couvre chef. Faut dire qu’il est impressionnant et qu’il peut y loger plus d’un lapin !  Voilà pourquoi je ne suis pas surprise quand il me dit qu’il peut aussi l’aider à payer à boire.

- Tu le passes et les gens y lancent des pièces ? C’est comme ça qu’il aide à payer à boire ?

Un chapeau magique, alors ! Un chapeau qui  le guide dans la vie, c’est peut-être là-dedans qu’il garde son inspiration, qu’il y range ses idées.  J’imagine Nathan avec un chapeau pareil et l’effet serait grandiose. Seulement,  un tel  chapeau est une véritable œuvre d’art, ça ne court pas les rues non plus.  Il me faudrait bien de la chance pour en trouver un semblable, non pas pareil, puisqu’il faut quand même un peu de diversité pour un minimum de personnalité,  mais qui se ressemble, pourquoi pas.  Et ce chapeau là, pour son propriétaire, est une diva.  Tout de suite je suis fascinée et je veux tout savoir.

Une diva qui chante ! Je ne demande qu’à voir ! Parce qu’il dit aussi être son instrument ! Et j’en ai la plus belle démonstration.

La voix de l’homme est magnifique. C’est à la fois doux et puissant. Pas violent là, non, juste ce qu’il faut pour donner de la dimension à ses paroles, un truc qui rassemble les gens, à preuve, ils sont tous autour de nous maintenant…enfin, ceux qui se trouvaient déjà dans la place, cacher parce qu’occuper ailleurs, à faire autre chose, ou alors ils sont entrés et je ne m’en suis pas rendu compte, trop hypnotisée par le chant. Et quand il se termine, je reste médusée et sans mot, faut le faire quand même, ça ne m’arrive pas souvent !  J’en voudrais encore, l’écouter pendant des heures !  

Je brise mon propre silence en me présentant et il fait de même, prenant sa propre identité autre que celle de l’homme au chapeau. Il se nomme Jay et il me propose à boire.

- Vodka !  Tu en bois ?

J’en bois depuis toute petite, grâce à mon frère. Il a su au moins m’apprendre tôt les bonnes choses de la vie ! Enfin, celle qu’il était en mesure de me montrer hein parce qu’il faut pas trop charrier !

- Et tu chante dans un groupe, Jay ? Je veux dire… wow ! Tu as vraiment beaucoup de talent et je sais de quoi je parle mon petit ami est chanteur et mon frère chante aussi mais il est batteur en vrai.

En disant ça, je me rends compte que j’ai quand même un cercle d’amis plutôt famous pas négligeable alors qu’il y a de ça quelques mois, sauf pour mon frère avec qui je n’avais plus beaucoup de contact,  bah je traînais dans les rues à pas savoir quoi faire de moi.

- Je te regarde et… t’es pas d’ici, je me trompe ?

Peau pâle, yeux bleus… il a un petit truc que je ne saurais identifier mais qui semble vouloir m’exploser au visage puis à force je me dis que c’est peut-être justement trop évident. Soit il est un polymorphe, soit il les chasses incognito delà le chapeau, l’allure mystique et tout.

Je me penche vers l’avant pour me faire entendre que de lui, je ne suis jamais trop prudente !,  et je murmure :

- Tu les vois, toi aussi ?



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jayden D. Lucky
Jayden D. Lucky


Messages : 35
Date d'inscription : 20/05/2019
Age du personnage : 21

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky] Empty
MessageSujet: Re: The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky]   The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky] I_icon_minitimeSam 24 Aoû - 21:32



The Cat In The Hat
ft. Mackenzie Stone



L’averse qui fit entrer une personne dans un bar précis ,  pouvait être vue comme un signe du destin pour une rencontre ou comme une simple coïncidence. Tout dépens de la croyance de chacun . Perso  j’ai du mal à imaginer  qu’on puisses remercier la météo  d’une rencontre .  En ayant  toujours fait preuve d’un cynisme, ma mère me surnommait Saint Thomas  lorsque j’étais enfant.  Enfin lorsque la pluie est arrivé en cette fin d’après midi j’avais déjà rejoins ma table avec ma bière .Après ça la petite Alice  avait débarquée. Je ne saurais dire au bout de combien de temps. Elle paraissait un peu loufoque mais son obsession pour mon chapeau me faisait sourire.

Si j’avais autant de succès  et mon  chapeau aurait vite été bien remplis. Et ma réputation avec. Elle avait de bonnes idées quand mêmes. Se faire payer des coups justes  en faisant passer un chapeau de main en mains.

-Haha si ça marchait comme ça, tout les soir, d’ici un mois je récupérerais un appart à Hollywood  plutôt que ma piaule, sous les toits, actuelle !

C’était la réalité . Je vivais dans un taudis, et depuis mon retour à LA, je regrettais mon ancien appartement sur Eagle Rock . Bon c’était pas non plus un palace mais la différence y été entre une chambre de bonne et un studio sur Eagle Rock. J’étais pas à la rue mais j’avais revendu mes guitare, quelques affaires et je bossait comme un chien pour  vivre  dans ce quartier miteux de l’Eastside, à Los Angeles . Une choses qu’on avait voulu  m’acheter à plusieurs reprises c’était mon chapeau. Celui la il reste avec moi !Je me suis même séparer d’Harley, ma guitare au couture  synchrones de mon chapeau. Elle m’avait permis de payer trois loyer d’avances et elle avait trouver très rapidement un nouveau propriétaire. J’essaie de me dire que c’est qu’une guitare mais ça fais quand même mal.  J’avais vendu ma guitare mais j’avais conservé ma diva, mon chapeau.  Se mettre à chanter en plus milieu d’un bar été une choses inhabituels qui me forçais à sortir de ma zone de confort .


Cette sensation lorsqu’on t’écoutes et qu’on t’applaudis  à la fin  m’est revenue comme un électro choc . Comment j’ai peu attendre aussi longtemps pour ressentir ça ? Pour oser me faire entendre ? Ça me plaît . Vraiment. La scène et le publique c’est quelques chose de vraiment extraordinaire .
J’aurais décris ce moment comme carrément solennel malgré l’ambiance assez étranges  du Green Goat. Cela me faisait un bien fou. Une fois assis de nouveau, je contemple mon verre à présent vide. Vodka . Oui . Je me suis soudainement lever et j’ai fais un rapide aller retour au bar pour revenir avec deux verre de vodka . Ça voulais tout dire . J’en tendis un à Mackenzie avant de me rasseoir .

- Très bon choix mademoiselle !

J’avais lâcher un petit rire franc.. Soudain, alors qu’elle me regardait en me demandant  si je chantais dans  un groupe . Elle avait l’air impressionné pourtant des gens talentueux à LA tu en trouves a chaque coins de rue ou presque. Pour réussir, fallait avoir un truc en plus ou les bons contactes. Elle me disait qu’elle savait de quoi elle parlait puisqu’elle  fréquentais des musiciens. Je lui sourit , amusé.  Alors comme ça le frère de Kenzie était batteur. J’ignorais combien d’années  ils avaient d’écarts mais il l’avait surement embarqué  dans l’alcool trop tôt.
Qui à dis que c’était une mauvaise chose ? Pas moi.

-Merci merci. C’est en cours de projet justement ! Ton frangin joue dans quel groupe ? Je l’ai peu être déjà  vu en concert !

Plus je discutais avec la petite blonde plus je me disais qu’elle devait avoir un grain ou que j’avais vraiment pas l’air à ma place pour qu’elle me regardes comme ça . Peau de cadavre, yeux bleu, pas vraiment typique d’un californien . Elle finis juste par le dire que j’avais pas l’air d’ici. Dans le mile ma grande. Pas que sa question soit offensante mais elle me fit même plutôt sourire. J’avais sûrement l’air de venir d’un état de brume ou il pleut plus souvent il fais  une chaleur caniculaire et  l’Indiana c’était pas le Texas.

- Qu’est ce qui te fais dire ça ? Je viens d’Indiana. Et toi t’es californienne ?

Voyant Kenzie se pencher en avant et parler plus bas je fit de même pour l'écouter, l’air très concentré . Elle plaisantait ? Non elle avait l’air sérieuse .Elle parlait de fantômes ? D’aliens ? D’autres choses?J’ai garder mon air perplexe de longues secondes avant de finalement hocher la tête discrètement et de pointer la direction du bar .

- D’après moi ils sont pas méchants .

J’avais rapidement regardé vers le bar à nouveau avant de sourire à Kenzie . Elle m’intéressait avec l’histoire de son frère et son copain. J’avais besoin de contacte je peux pas le nier. Et si elle été mon Alice et moi son Chapelier je pourrais trouver ce que je cherches  et elle  savoir qui elle est. Je vous est dis que je suis un gros fan de Lewis Carroll? Mon livre préférer?  Alice  de l’autre coté du miroir.



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Mackenzie Stone
Mackenzie Stone


Messages : 115
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du personnage : 0


The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky] Empty
MessageSujet: Re: The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky]   The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky] I_icon_minitimeJeu 5 Sep - 1:31



The Cat In The Hat
ft. Jayden D. Lucky




Son chapeau me fait rêver ! J’imagine bien de la magie sous ce couvre chef peu banal. Et des secrets, beaucoup de secrets. Un complice au quotidien. Je l’imagine faire son numéro puis tendre son chapeau pour récolter le fruit de ses efforts.  Il y a toutes sortes de choses que ce chapeau peut faire, j’en suis certaine. Hélas, il n’apporte pas la fortune, pas encore et son propriétaire n’habite pas un palace. Mais qu’est-ce qu’un palace, quand on est libre de faire ce qui nous plaît ? Je l’ai compris, ça, avec les années.  Mon confort, je l’ai en étant avec ceux que j’aime et en pouvant faire ce qui me plaît.

- Pas d’bol ! Tu reste loin ? Downtown ?

Je connais l’Eastside comme le fond de ma poche et tout ce qui s’y trouve. J’imagine que c’est normal quand on y a vécu toute sa vie. J’en ai donné des coups de pieds dans les cailloux sur le bord des caniveaux plutôt que d’aller en classe. C’était déjà mieux que d’user mon fond de pantalon pour des choses qui ne me servirons pas t’façon ! Et puis je connais pleins de gens qui n’ont pas de diplôme en poches et qui font des trucs bien de leur vie.  Mon frère, pour commencer ! Puis… ben… là comme ça j’ai un blanc de mémoire mais je suis certaine que tout ce qui compose The Burning Fire n’a pas de diplôme !

J’ai droit à un magnifique concert intime qui me laisse complètement sans voix et sur ma faim ! Son chapeau est peut-être une Diva mais lui, il a la voix et la prestance. Ça mérite un verre et mon choix se porte tout naturellement sur la vodka. Très bon choix, même, comme me le fait remarquer mon nouvel ami Jay.  L’alcool réchauffe le corps et délie les langues, du moins, la mienne. Je ne peux pas m’empêcher de le complimenter tout en plaçant mine de rien mes relations dans le monde de la musique.

Je sais pas pourquoi, d’ailleurs.

Parce que ouais, je ne suis pas du genre à  mettre de l’avant ces trucs là de nature, j’ai assez grande gueule pour faire mon propre bout de chemin. Mais à bien y penser, c’est peut-être justement pour aider Jay, parce qu’il m’a franchement épaté et pas que moi ! Les gens du Green Goat aussi ont applaudis !

- Demi-frère en fait. C’est le batteur de The Burning Fire, Howard Stone.

Je ne parle pas de Nathan, parce que, forcément je me dis que Jay fera le lien de lui-même quoi que ça puisse bien être le chanteur de n’importe quel autre groupe. Eddy Cort, pourquoi pas. L’est pas trop mon genre avec tous ses cheveux qui lui encapuchonnent le visage, genre tu te réveil le matin après une nuit romantique et tu  vois rien parce que tu as les cheveux de ton petit copain qui te cachent la vue !

Le délire !

Après, je connais qui comme chanteur ? Ah, ben il y a Sniper mais lui c’est plutôt dans la ligue gériatrique, enfin, par rapport à moi, hein !

Bref tout ça pour dire que je suis quand même fière de dire que mon frère est le batteur le plus hot en ville !

Sauf que là, tout de suite, c’est autre chose qui capte mon attention. Parce que Jay il est différent. Mais jusqu’à quel point ?  Un truc dont je n’arrive pas à mettre le doigt dessus et ça m’embête plutôt bien.  Il serait un agent double que je ne serais pas surprise. Un humain qui bosse pour le compte des polymorphe ou  même à l’inverse… Oh mon dieu !! Et Jerry The Kid qui n’est pas là parce que c’est réunion privé pour The Burning Fire ce soir.

- Ouais… Ouais… Californienne je suis née ici, je vais crever ici et toi Indiana man… Mais tu est-ce que tu les vois, je veux dire… eux ?

Et Jay de lorgner vers le bar pour ensuite me dire qu’ils ne sont pas si méchants.

- Oh…Mon…Dieu… ! Tu as de super pouvoir, toi aussi ?!

Je m’en étais levé de ma chaise pour bondir sur celle plus près de Jay puis pour parler encore plus bas, parce que je veux être certaine qu’il est bien le seul à m’entendre.

- Tu les vois aussi, les aliens polymorphes ? Genre même sans ton chapeau ?



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jayden D. Lucky
Jayden D. Lucky


Messages : 35
Date d'inscription : 20/05/2019
Age du personnage : 21

Who Am I?
Birth place:
Je suis:
Song:


The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky] Empty
MessageSujet: Re: The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky]   The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky] I_icon_minitimeDim 29 Sep - 16:48



The Cat In The Hat
ft. Mackenzie Stone



J'ai grandis avec des parents  très enclin dans cette réalité. Non pas qu'ils aient  briser mes rêves de gloire mais pour eux tout arrivait pour une raison réfutable ; Il pleuvait des jours durant ? C’était une simple dépression météorologique. Du vent? Une tempête? Les conséquences d'un typhon depuis les cotes. On  ne parlait pas de karma, d'intervention divine ou  autres raisons idéologiques  non scientifique ou basé sur des mœurs culturels. Alors, dans une famille idéologiquement athée et doté de bon sens on m'a jamais appris l'existence de magie, de malédiction ou autres existence extra-terrestre.

J'avais piquer au vif la curiosité de la jeune blonde face à moi et dans ses yeux on pouvait déjà y voir toute sa curiosité à propos de mon chapeau . Si elle savait elle serait incroyablement déçu.  Au mieux, il faisait un bon réceptacle à quelques pièces  mais il s’arrête la .  

- Mieux. Eastside . Et toi ? Qu'est ce qu'une Alice telle que toi vient faire au seins du Green Goat ?

Apres  ma situation pouvait être pire. Tout peu être pire selon ses expériences . J'avais un toit c’était bien déjà.  La santé, un toit sur nos tête et le mental  le reste ça se gagne. Voila ce que disait mon père en cas de coup dur .

Un concert pour Mackenzie . Un concert avec du coffre dont même moi je n'avait réaliser la mesure . Même après de longue minutes,  certains habitués me dévisageaient plus ou moins discrètement. J'avait marqué les esprits. C'est sur que je détonnais pas mal avec ce bar .

 L’alcool réchauffe le corps et délie les langues,  pour certain.Pour moi, il  m’empêches de me réfugier  dans un trou de souris. Je décides donc de me concentrer sur Kenzien face à moi. Buvant mon verre. L'originalité dans un bar n’était pas au rendez vous et c'est tout naturellement que j'avais pris une vodka, comme elle .

J'avais parfois du mal a pas me demandais si j'attirer  les gens autour de moi pour ma musique ou juste la curiosité humaine avec mon chapeau. J'aurais pu demandé à la jeune femme si elle me complimentait parce qu'elle le pensait réellement ou si c’était juste pour  trouver le chemin de mon lit. Dans le deuxième cas elle perdrait certainement au change. Je la gratifie finalement simplement d'un sourire  amical en buvant.


J'ignorais si elle avait juste des relations et qu'elle en parlait par le biais la scène musical ou juste pour qu'on lui accorde de l'importance sur le coup.
Howard Stone rien que ça ? Je lâche un soupire d'amusement. Elle parla aussi de son copain sans pour autant en donner un nom. ça pouvait être Nathan , Eddy ou n'importe quel chanteur mais c’était dingue qu'Howard est une sœur aussi perchée. Elle me plait bien.

- Rien que ça?  The Burning Fire. Je les ai jamais vu en concert mais Howard Stone a vraiment un jeu de dingue!

J'accordes toujours plus d'importance au rythme d'un batteur qu'a la voix d'un énième chanteur. J'avais entendu le jeu de Stone en studio mais ça me rendais impatient de l'entendre en live. Kenzie avait l'air d’être fier de son frangin. Elle pouvait de tout point de vue .

- J'aimerais beaucoup le rencontrer! Son jeu est génial. Vraiment il a quelques choses quand il joue. C'est  impressionnant .


Passer du coq à l’âne, cette fille avait l'air de faire la même choses que moi donc on allait surement bien se comprendre. Voila qu'on parle des petits hommes vert. Ou du moins de ou ils sont sensé être.
Certains dirais qu'elle est complètement maboule mais moi j'ai bien envie de la croire . Son discours sur les polymorphe  et tout ça m'intrigue sérieusement à croire que ça pourrait être plus qu'une défaillance mentale de la part de la jeune femme ? Je fixait le bar comme un point au loin pour enfin trouver une idée . J'avais pas envie de lui faire de la peine . Je voulais la croire. vraiment.

-Kenzie moins fort je...


j'ai finalement laisser échappé un rire . C’était pas un rire de moquerie mais  je lui sourit pour la rassurer.

- Oui mais parles moins fort on vas se faire repérer ! Rassis toi !

Je remis mon chapeau instinctivement sur ma tête et je me penche sur la table. Oui . Ce chapeau me donnais ces capacités.Sans lui je ne suis rien.

- C'est comme ça que tu les appels ? Non c'est lui qui m'aide à les détecté je les vois moins bien sans ma diva.

On avait l'air fin comme ça. A chuchoter affalé sur une table . On était pas les premiers taré de la ville et ni les derniers.



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Mackenzie Stone
Mackenzie Stone


Messages : 115
Date d'inscription : 12/08/2018
Age du personnage : 0


The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky] Empty
MessageSujet: Re: The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky]   The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky] I_icon_minitimeMer 16 Oct - 4:17



The Cat In The Hat
ft. Jayden D. Lucky




La magie est là où nous voulons qu’elle soit.  

Pourquoi ce contenter de peu alors que la différence entre l’ordinaire et l’extraordinaire réside dans un tout petit extra ? Je préfère vivre dans un monde ou je peux côtoyer féérie et magie que de marcher tête basse et fesses serrées sur un chemin tout tracé à l’avance. Ce qu’il y a de bien, quand on se permet l’insouciance, c’est que justement, jamais on ne peut prédire de quoi sera fait demain !

Je suis entrée ce soir au Green Goat pour m’abriter de la pluie et j’y ai découvert un endroit qui ne ressemble à rien de ce que j’ai vu et j’y ai rencontré un homme à la voix envoûtante coiffé d’un chapeau  magique, une Diva capricieuse qui peut revêtir le pouvoir qu’on veut bien lui prêter sur le moment. Je paris que ce couvre chef pourrait le sortir de n’importe quel situation. Il pourrait lui permette de récolter des pièces ou de cacher des trésors. Il peut y loger ses idées et y abriter des secrets. Il y a des trésors d’imagination qui grouillent là dedans.  

Je voudrais posséder ma propre Diva !

- Eastside ! C’est chez moi ça !

J’en ai les yeux grands ouvert, la mâchoire sur les genoux. Il vient de l’Eastside et jamais encore je ne l’ai croisé ! Avec son chapeau, il dépasse pourtant d’une bonne tête tout le monde, comment ce fait-il que jamais avant je ne l’ai vu ?

Plus tard les résolutions de mystère !

- Il tombait des cordes, dehors ! J’allais finir par me noyer si je restais dehors à bondir de flaque en flaque !

J’aime bien sauter dans les flaques d’eau, surtout celles pleines de boue ! J’aime sentir et voir l’eau  voler, virevolter, éclabousser, inonder tout ça et plus encore, mes deux pieds en plein centre et entendre ensuite le chuintement de mes chaussures quand je marche.  Sauf que ce soir, avec le soir, avec la rage de me sentir de plus en plus expulser de mon petit univers Stonien, je ne prenais pas autant plaisir à sauter de flaque en flaque, je préférais même fuir, éviter même d’être trop trempée, des fois que ma couleur aurait déteint et aurait repeint le pavé des rues.

On parle, on parle, on boit, on boit, c’est chouette de pouvoir rencontrer des gens, de nouer des liens, de connecter avec quelqu’un qui ne me regarde pas de haut.  Il est agréable, sympathique, il n’a rien  d’effrayant, il ne vient pas de New Yok, oh que non ! Et on parle et je trébuche dans trop de détails et ça semble bien l’amuser, quand je lui dit que mon frère, c’est Howard Stone, enfin, demi-frère mais j’en ai un peu marre de toujours trainer cette demi parce qu’en fait il est une entité complète, je veux dire, quand on connait bien mon frère, on voit bien qu’il ne peut pas se contenter d’être la demi de lui-même, il est tout entier et donc s’il vit à fond en étant un être complet, il mérite d’être mon frère à part entière et non pas qu’à moitié !  

Voilà qui est dit !

- Y’a pas que le jeu qui est dingue ! Il est comme moi mon frère. On délire, on s’amuse, on rigole surtout ! Il m’a fait exploser les bras quand j’étais petite, c’était son cadeau d’anniversaire, regarde !

Et je relève bien mes manches pour lui montrer les brûlures cicatrisées sur mes avant bras, ma fierté, si, si ! Une fierté parce que je jour là, je me suis vraiment découvert une passion et j’ai su ce que je voulais faire dans la vie, ce que je n’aurais jamais découvert dans mon frère.

- Il est super à voir en show et moi je travail pour lui, enfin pas lui en tant que lui mais pour son groupe, comme roadie ! J’apprends, c’est récent, j’aime bien même si c’est un peu chiant par moment !

Rouler des câbles, dérouler des câbles, démêler des câbles, ranger des câbles pas couleur, par grandeur, par grosseur de diamètre… en gros, ça et distribuer des sandwichs, c’est à peu près ce que je fais mais Delfino commence à me montrer un peu plus alors je ne perds pas espoir !

- Tout le monde veut le rencontrer, c’es dingue ! Moi, si j’étais toi, je tenterais plus ma chance avec David McAvoy, lui il est trop… il est top ! Il n’est un peu pas toujours là mais  quand il s’installe pour jouer du piano, c’est comme un monde qui s’ouvre à tes pieds ! Mais sinon, Howard, c’est bien aussi !

Assez parlé d’Howard, de David, de The Burning Fire et cie, je suis certaine que mon nouveau copain a remarqué lui aussi qu’il se passe des trucs pas nets ici, au Green Goat. Il les voit, j’en suis certaine, il dégage un truc extra sensoriel, un sens rare. Alors je bondis de ma chaise pour prendre place sur celle plus près de Jay pour lui crier tout bas ma question ! Est-ce qu’il les voit, lui aussi ? Je baisse le ton, de plusieurs tons, puisqu’il me le demande, un sourire immense sur mon visage.

Il faut que je raconte ça à Nathan !

Il va être trop content, quand il va savoir que j’ai recruté un nouveau membre, don le super pouvoir provient de son chapeau, une Diva magique !

- Oui ! Des Aliens Polymorphes !, chuchotais-je en acquiessant de la tête vigoureusement au point que mes couettes blondes volent en tout sens et me collent au visage. Il ne faut pas leur faire confiance, non plus leur adresser la parole… ils peuvent prendre le contrôle de toi avec un contact visuel prolongé !

C’est arrivé à l’ami d’un ami de la cousine du frère du vendeur d’assurance de la femme du postier de la belle-sœur de mon oncle ! Une source on ne peut plus fiable !

- Il faut les observer minutieusement et prendre le plus de notes possibles.  Avec Nathan, on les pourchassent. Une fois, quand il se trouvait à Londres, un d’eux a kidnappé Louise, tu sais, la meilleure amie d’Aunt Betty, la clocharde qui traîne dans le parc d’Hollywood ?

Et Nathan en brave super héro, il a sauvé Louise d’une mort certaine ! Les polymorphes l’auraient très certainement analysée, découpée en petits morceaux et mise dans des bocaux !  

- Si tu veux, on se donne rendez-vous demain et je te montre comment les chasser ? Oh ! Peut-être même que Nathan viendra avec nous ! Hein ! Oh ouais ! Tu aimerais ça ?



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky] Empty
MessageSujet: Re: The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky]   The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

The Cat In The Hat [PV Jayden D. Lucky]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hawkins Jayden - living like we're renegades
» Can't understand, I'll take the pain || feat Jayden
» [TERMINÉ] Lucky meeting. [Alex Parker]
» Charlott Eleanor Waldorf, pour se faire servir. Terminée.
» The Lucky Rabbit's Show! (présentation d'Oswald) [En cours]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Eastside :: The Green Goat-