AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hank North
Hank North


Messages : 2717
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE]   Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeLun 29 Juil - 19:49



Finding Ourselves Again
ft. Bailey North


Vu qu’il était hors de question qu’on prenne Hope, qui n’avait que trois mois, dans la ville de débauche qu’était Las Vegas et ce même si nous y allions à l’occasion du mariage de son parrain, nous l’avions déposée chez Robin. C’était la première fois que notre bébé dormait ailleurs qu’à la maison et Bailey eut un peu de mal à la laisser à son cousin.

Mais je faisais confiance à Robin. C’était un jeune homme bien plus mature et plus posé que je ne le serais jamais. Oh il avait son caractère mais il explosait quand même moins promptement que moi. J’étais sûr que tout allait bien se passer, comme je ne cessais de le répéter à Bailey qui embrassait encore et encore la petite bouille d’Hope qui tournait et détournait la tête en grommelant pour bien signifier à sa mère qu’elle l’emmerdait plus qu’autre chose avec ses bisous.

Finalement, on avait pu démarrer, après que moi aussi j’ai embrassé le front de ma fille pour lui dire au revoir. On ne partait que deux jours, après tout.

Direction Vegas, une fois dans la Lotus… Parce que ouais, j’avais demandé à Bailey de caser l’énorme sac d’Hope avec tout son nécessaire de bébé (et l’énorme valise de Bailey dans laquelle mes affaires prenaient un tout petit emplacement) et de prendre la petite sur ses genoux le temps d’arriver jusqu’à chez Robin. Parce qu’il était hors de question ( !) que je me ramène à Las Vegas à bord d’une voiture familiale !

Nous étions partis très tôt pour faire les 5 heures de routes jusqu’à Vegas et pouvoir un peu profiter de l’hôtel avant la cérémonie du mariage qui devait se dérouler quelque part en tout début de soirée… Un mariage à Vegas… A l’image d’Howard, quoi… A force d’y réfléchir, je me tracassais un peu moins au sujet de cette union…

Qui se marie à Vegas ? Dans la chapelle du Caesar Palace ? Ben des fêtards… Bourrés… Qui comptent bien ne se rappeler de rien le lendemain… Et j’étais sûr que dans la tête de mon meilleur ami…

Le mariage, c’était exactement ça.

Pendant 5 heures, j’avais roulé. On s’était arrêtés pour manger un bout en chemin… Et déjà, je me sentais en vacances… Pas qu’Hope me tapait sur le système, loin de là… mais la dernière fois où mon épouse et moi avions pu manger des pancakes en tête à tête remontait à… ce qui me semblait être une éternité criblée de couches et de tire-lait… j’avais ri en embrassant sa bouche sucrée en me penchant par-dessus la table… Et la serveuse, sans être intrusive et nous ayant reconnu, avait gentiment demandé comment allait notre bébé et nous avais souhaité le meilleur avant qu’on ne parte.

Bref, ça commençait bien… Et on était arrivés à l’hôtel sans encombre. Je m’étais étiré en soupirant comme si c’était moi qui avait monté la valise de Bailey jusqu’à notre suite du Caesar Palace (merci Howard de t’être rappelé que je suis persona non grata au Bellagio)…

Puis je m’étais affalé sur le lit… fermant les yeux… laissant Bailey explorer la suite…

Et dès qu’elle fut passée dans la salle de bain pour voir les installations desquelles on comptait bien profiter, en s’exclamant déjà de plaisir… j’avais répondu :

-Han han… ouais… on va s’amuser…

Tout en décrochant discrètement le téléphone à côté du lit pour taper frénétiquement le numéro de Robin !! Il me fallait des nouvelles d’Hope, je devais savoir si elle allait bien. Et je devais le savoir maintenant !

Mais seule la tonalité me répondit !

Je réitérai l’opération en grognant, histoire d’être sûr que j’avais pas oublié de faire le 0 pour un appel extérieur. Mais de nouveau, tonalité. Je grommelai entre mes dents.

-Robin, nom de dieu… !!

Et recommençai encore sans avoir remarqué que Bailey était revenue se poser dans l’encadrement de la porte de la salle de bain.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd


Dernière édition par Hank North le Mer 21 Aoû - 16:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bailey North
Bailey North


Messages : 3223
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 25
Localisation : À la maison avec Hank et Hope

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE]   Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeMar 30 Juil - 0:21



Finding Ourselves Again
ft. Hank North




Autant je pouvais être excité à l’idée de vivre notre premier week end en amoureux depuis la naissance de notre fille, autant l’idée de me séparer d’elle me rendait anxieuse.  C’est quand même un peu loin Vegas, s’il devait arriver quelque chose à notre fille. Nous ne serions pas rentrés avant plusieurs heures.

Penser au pire est complètement ridicule, je sais. Notre fille sera traité en princesse chez tonton Robin et même, Grace viendra faire un tour de temps en temps alors je n’ai aucune raison de m’en faire.  Pourtant, j’ai cru bon d’écrire la routine de notre fille avec tous les détails, les heures mêmes, question que Robin puisse se faire quelques repaires.  Et puis ses valises ! J’ai bien dû mettre une douzaine de petits pyjamas et autant de vêtements, des petites couvertures, une montagne de couche, sa peluche préférée soit une vache qui semble démente.

J’ai repassé le bagage d’Hope plusieurs fois avant de me rendre compte que je n’avais rien préparé pour Hank et moi, alors j’ai fait nos sacs un peu à toute vitesse, m’assurant surtout d’avoir des vêtements propres pour la cérémonie, nos maillots et de quoi nous changer pour le lendemain, puis j’ai lancé nos brosses a dents dans le sac, des chaussures de rechange parce qu’il fallait mieux ne pas avoir mal aux pieds tout le week end. Je n’ai pas résisté à l’envie de mettre le premier album photo de notre fille dans le sac ainsi que l’une de ses couvertures pour pouvoir sentir son odeur si elle devait trop me manquer. Au final, je me retrouvais avec autant de bagage que ma fille et Hank… ben ça entrait presque dans mon sac à main !

Il aurait fallu que vous soyez là pour voir me voir me battre à tout faire entrer dans la Lotus ! C’était à mourir de rire. J’avais proposé à Hank d’aller conduire Hope chez Robin avec la familial et retaper la route pour  changer de bagnoles mais il n’a rien voulu entendre. Le détour aurait été emmerdant, qu’il a dit alors nous avons fini par tout boucler, je ne sais trop comment et à nous rendre sans rien perdre en chemin chez Robin. C’est un miracle quand même ! Une mouche aurait pété dans la voiture et elle aurait explosé, je vous le jure.

Quand vînt le temps de laisser Hope, j’ai bien dû refaire 4 ou 5 fois le tour de ma liste tout en embrassant Hope autant de fois.  Je n’y arriverai jamais ! C’est Hank qui me fit décoller  en prenant lui aussi le temps d’embrasser Hope avant de nous faire prendre le chemin de la sortie.

C’est drôle à dire mais, la coupure faite, je me sentais plus légère et encline à profiter de cette courte vacance.  C’était bon de se retrouver en tant qu’amoureux, profiter d’un arrêt gueuleton en route puis repartir jusqu’à arriver à notre hôtel et prendre possession de notre chambre.

Au final, sauf pour la cérémonie et la fête, nous ferons rien de bien différent que ce que nous faisons à la maison.  S’embrasser devant la télé, batifoler au lit, prendre un bain ensemble… mais sans être stoppé en plein élan par les pleurs de notre fille réclamant notre attention.

Je laissais Hank tester le lit et j’explorais notre chambre, puis la salle de bain. Je mouillais une serviette et me la passais dans le cou puis sur le visage pour me rafraîchir un peu. C’est qu’il avait chaud pendant notre trajet… et c’est aussi une façon de m’occuper pour résister à l’envie de téléphoner secrètement chez Robin pour voir comment ça se passe avec la petite.

J’installais nos brosses a dents près de l’évier et le flacon de comprimé contre la migraine, vaut toujours mieux mettre les utilitaires à porté de main, puis je sortie de la salle de bain pour venir m’appuyer contre le cadre de la porte, un sourire moqueur sur les lèvres.

Honnêtement, je n’aurais pas cru qu’ Hank aurait déjà sauté sur l’appareil pour téléphoner à son filleul.  J’étais même certaine qu’il aurait roulé des yeux si j’avais exprimé mon besoin de déjà passer un coup de fil puis, qu’en fin de soirée, il m’aurait suggéré d’appeler, faisant ainsi passer son propre désir sur mon insécurité de mère.

Je me délecte de la scène tant c’est attendrissant et drôle.

- Tout va bien, mon amour ?

Lentement, je m’approchais de lui pour grimper sur le lit à côté de lui, lui dérobant le cornet du téléphone pour le reposer sur son réceptacle en riant doucement, non pas de lui mais de notre attitude de parents inquiets.

- Hope doit tellement être bien avec Robin qu’elle n’a même pas encore réalisé que nous n’étions plus là.


@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2717
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE]   Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeMar 30 Juil - 21:16



Finding Ourselves Again
ft. Bailey North


Je sursautai littéralement en entendant la voix de Bailey. Pris en flagrant délit de papa gâteau, Hank ! Bien joué ! Et forcément, elle avait sur le visage un sourire hilare. Cela dit, elle n’éclata pas de rire, probablement parce que le sentiment que j’avais maintenant, elle l’avait aussi. Si ça se trouvait, elle l’avait même en vingt fois plus fort, mais elle tenait mieux le coup que moi.

Je croyais que ça allait être super facile de laisser Hope pour deux jours, après autant de temps à avoir vécu à trois non-stop… Et ben c’était tout le contraire. J’étais en train de me demander si on avait pas oublié quelque chose, une de ses peluches ou quoi…

Je souris de mon plus bel air innocent.

-Ouais… Ouais, je vais super bien…

Et de l’imaginer en train d’angoisser parce qu’elle n’allait pas dormir dans son lit habituel…

Je passai une main dans mes cheveux, fébrile. On avait encore le temps de faire l’aller-retour ? Ça plairait tellement à Howard qu’Hope soit là pour son mariage…

Bailey s’approcha à de moi, grimpa sur le lit et me prit doucement le cornet du téléphone des mains. Elle riait doucement et ça me fit sourire. Elle avait un beau rire. Un vrai beau rire. Plus rien à voir avec les rires nerveux limite psychotiques que je lui avais déjà vu avoir…

Tout ça, c’était derrière nous. Pas tout à fait disparu… mais on était assez forts et assez amoureux que pour maintenir ce spectre-là à distance, à défaut de ne pouvoir l’éliminer totalement.

Mes mains, maintenant libres, se posèrent sur les hanches de mon épouse, debout sur les genoux au-dessus de moi. Et j’enfouis mon visage contre son ventre, respirant son odeur, appréciant le contact de sa poitrine contre mon front. Tout en l’écoutant attentivement et en l’enlaçant.

-Moi, je réalise qu’elle n’est pas là… J’aurais jamais cru que je ressentirais quelque chose comme ça.

Je n’en étais pas triste. Au contraire. Quand je relevai les yeux vers Bailey, ce fut pour lui sourire. Mes mains remontèrent dans son dos, pour redescendre sur ses hanches, puis sur ses fesses par-dessus ses vêtements.

-Toi, comment tu te sens ? Ça va nous faire bizarre de ne pas l’entendre hurler pendant la nuit.

Je rigolai plus encore en pensant à un truc.

-Robin, lui, va passer une nuit blanche, mais tu sais quoi…

Je souris en coin…

-Nous aussi… Et en plus…

Je lui fis signe d’approcher pour que je puisse lui murmurer à l’oreille et je déposai des baisers sur sa joue jusqu’à pouvoir lui glisser, en sentant des frissons me parcourir.

-En plus, on aura pas besoin de faire les choses en silence pour essayer de ne pas la réveiller…

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Bailey North
Bailey North


Messages : 3223
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 25
Localisation : À la maison avec Hank et Hope

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE]   Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 1 Aoû - 4:44



Finding Ourselves Again
ft. Hank North




Je m’attendais à trouver Hank bien installé sur notre lit avec la commande du téléviseur bien en main entrain de passer d’une chaîne à l’autre pour trouver le match du jour qu’il n’aura pas pu regarder mais non. Au lieu de ça, je le trouve entrain de faire tout autre chose.

Je rejoignis Hank sur le lit, amusée par la scène à laquelle je venais d’assister et qui visiblement n’aurait pas du être le cas.  Cependant, je ne me moque pas. Jamais je ne pourrais me moquer d’un sentiment comme celui là, pour l’avoir vécu moi-même à mainte reprise. Je sais ce que l’ennuie peut causer comme ravage. Or, je sais bien qu’Hank n’en est pas au point de virer complètement dingo, pas pour un week end de deux jours. N’empêche que notre petit centre du monde absente, ça crée un vide immense.

Notre fille doit être tellement bien avec son cousin-tonton qu’elle ne doit même pas s’être rendu compte de notre absence, c’est ce que je crois mais pour Hank et moi, c’est tout le contraire. Il est le premier à l’exprimer mais probablement uniquement parce qu’il s’est prendre sur le fait.

- J’ai pris avec moi l’une de ses petites couvertures, juste pour pouvoir sentir son odeur.

À chacun sa confession.

J’hausse des épaules quand il me demande comment je me sens. Le fait que j’ai sa couverture avec nous parle de lui-même mais c’est plus que ça. C’est comme s’il manquait une partie de moi-même. Pourtant, en donnant la vie, je ne me suis pas greffer un nouvel organe, mais créé une vie humaine.

- J’essaie de me convaincre qu’elle est plus capable que toi et moi de passer un week end hors du nid familial.

Hank me fait rire en disant que Robin passera une nuit blanche puis je le regarde d’un air entendu quand il ajoute que nous non plus mais forcément pas pour les même raisons que son filleul.  Je m’étais rapproché de lui alors que de ses mains, il parcourait mon corps, pour l’écouter me murmurer à l’oreille et de mes petits doigts, moi, je jouais avec les pans de son t-shirt jusqu’à le lui remonter sur son torse et  je glissais juste un peu sur son corps pour l’embrasser partout où son corps était dénudé.

- J’aime quand tu me prends par les sentiments !

Je couvais son torse de baiser,  je le mordillais gentiment au passage avant de me redresser et de dégrafer le haut de mon chemisier  et je le retirer.  Nous avons tout notre temps, aucun risque qu’hope nous arrête en si bon chemin comme c’es arrivé à maintes reprises et la cérémonies est dans quelques heures alors… pourquoi ne pas en profiter puisqu’après la fête, qui sait dans quel était nous regagnerons notre chambre et je ne miserais même pas un vieux billet sur nos performance rendu à ce moment de la soirée !

Non.

Depuis la naissance de Hope, si j’ai bien compris une chose c’est que pour faire l’amour, il ne faut pas attendre qu’elle soit dans son berceau pour la nuit, mais le faire dès qu’on en avait l’occasion au risque de la voir nous passer sous le nez.  Les petits coups en vitesse entre deux boires, quand elle est tranquille dans sa balançoire ou quand elle veut bien dormir en après-midi, ça nous connait !

Ça devient presqu’un luxe ce que nous sommes entrain de faire et je compte bien en profiter.



@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2717
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE]   Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeDim 4 Aoû - 10:19



Finding Ourselves Again
ft. Bailey North


Je m’étais fait prendre en flagrant-délit d’inquiétude paternelle… je crois qu’on pouvait appeler ça comme ça. J’étais un angoissé de nature. Alors même si je savais que Hope était en sécurité avec Robin, que Robin était un garçon très sage et plus responsable que je ne pourrai jamais l’être, et bien je m’en faisais quand même pour ma fille. Ma toute petite qui allait loger pour la première fois loin de nous et même pas dans sa maison.

J’avais voulu être rassuré mais Robin avait pas répondu au téléphone… Et Bailey, relativement calme, s’était approchée et m’avait pris le cornet du téléphone de la main pour le raccrocher…. Tout en s’installant debout sur ses genoux au-dessus de moi… une vraie invitation à passer mes mains sur son corps. Par-dessus ses vêtements dans un premier temps.

C’était la première fois qu’on se retrouvait seulement tous les deux depuis quatre mois… plus même si on comptait Hope alors qu’elle était encore dans le ventre de Bailey et même si on s’en était rendu compte très tard.

Bref, tout ça pour dire que j’étais très content de caresser mon épouse en me disant que je n’allais pas la voir s’éclipser dans dix minutes parce que notre fille se serait mise à hurler joyeusement de toute la force de ses petits poumons. Si Roadtramp avait besoin d’une relève, je l’avais trouvée.

Bailey m’avoua avoir pris une des couvertures de la petite et ça me fis sourire, puis ricaner.

-Tricheuse…

Je n’avais pas pensé à ça. Bon, j’aurais de toute façon pas été à dormir avec un doudou dégueulasse. Mais par contre, j’imaginais très bien Bailey le faire. Et je l’en empêcherais pas. Parce qu’on ressentait, là tout de suite, exactement le même vide… Même si encore une fois, on aurait pas la même façon de gérer ça. Bailey allait serrer un doudou contre elle… Et moi, j’allais serrer Bailey contre moi.

Quand je lui demandai comment elle allait, après avoir, pour une fois avoué comment moi, je me sentais, elle déclara qu’elle espérait qu’Hope soit plus à même que nous à passer une nuit hors de chez nous.

-Bah… Elle est avec Robin… Elle n’a pas vraiment quitté le nid familial. Tu sais comment c’est, chez les North.

On était une famille très unie. Même la presse disait de nous que nous étions un clan. Et il était clair qu’on entrait pas chez nous si facilement. Il fallait que quelqu’un de la famille vous fasse entrer, comme je l’avais fait avec Bailey. Mais une fois dedans, qui que vous soyez, vous étiez assimilé et considéré comme n’importe quel membre de la famille portant le nom North depuis la naissance.

Robin allait quand même passer une nuit à mon avis un peu difficile. Mais ça me faisait rire d’avance. Mes parents avaient mis 6 ans avant d’arriver à me faire dormir plus ou moins une nuit complète. Et avec Hope, on était bien partis pour vivre la même chose. Ça faisait d’ailleurs bien rire ma mère qui considérait ça comme un juste retour des choses.

Mais bon… plus on parlait et plus j’avais envie d’autre chose que de nourrir le stress que d’être loin de ma fille m’inspirait. J’avais envie de m’occuper de mon épouse, tant que j’en avais l’occasion, tant que la voie était libre pour nous. Je le lui murmurai à l’oreille, mes mains passant sous ses vêtements et puis mordillai son oreille en ronronnant alors qu’elle se mit à rire.

Et sa réaction fut directe et délicieuse… Une pluie de baisers tomba sur mon torse nu, mes faisant frissonner et respirer plus fort. Je cherchais moi aussi à relever son haut alors que le désir grimpait doucement en moi.

Mais ce fut elle qui, après m’avoir débarrassé de mon t-shirt, enleva son chemisier avant de se remettre à ma portée. Les yeux grands ouverts, je la dévorai du regard, prenant le temps, la caressant du bout des doigts… Jusqu’à trouver, dans son dos, l’attache de son soutien-gorge que je détachai en me léchant les lèvres. J’entendis le clic au moment où je venais emprisonner ses lèvres entre les miennes.

Je fis glisser le fin vêtement le long de ses bras pour ensuite aller cueillir ses seins dans mes mains, en coupe. Ils étaient toujours gonflés de lait, me dissuadant d’aller en sucer les pointes durcies mais par contre, je ne me privai pas de la titiller de mes pouces. Je l’écartai un peu de moi quand le baiser se brisa, pour qu’elle s’asseye sur mes cuisses, pour qu’elle presse un peu plus sur mon désir prisonnier de mon pantalon, me faisant gémir au passage.

-Laisse-moi te regarder, mon amour…

Et c’est ce que je fis, ne perdant pas une miette de la moindre réaction de son corps alors que je la caressais… De façon de plus en plus osée. Jusqu’à glisser une main entre nous, sous ses vêtements, pour la faire gémir doucement.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Bailey North
Bailey North


Messages : 3223
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 25
Localisation : À la maison avec Hank et Hope

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE]   Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeMar 6 Aoû - 19:16



Finding Ourselves Again
ft. Hank North




Quand on entre dans le clan North, oeu importe comment on y entre, on se rend vite compte que la famille est une unité tissée serrée.  Il y a quelque chose de fort qui nous unis les uns aux autres. L’amour inconditionnel, certes mais c’est plus que ça, ça ne s’explique pas, ça se vit. En confiant Hope `Robin, nous pouvions partir l’esprit tranquille, enfin, aussi tranquille que le feraient de nouveaux parents mais nous savions que notre fille ne se sentirait pas délaissée. Elle a plutôt l’occasion de créer ses propres repaires au sein de sa famille.

Notre bébé fille passait sa première nuit hors de la maison qui l’abrite depuis sa naissance, c’est plutôt ce que je voulais dire à Hank. Et comme il le dit, elle n’a pas vraiment quitté le nid, elle l’a simplement agrandit jusque chez Robin, puisqu’elle sera toujours chez elle, là où un North se trouve.

Je souris à Hank, hochant de la tête alors que pour la première fois en plus de 4mois, notre fille venait de perdre quelques échelons dans notre priorité, le temps de quelques heures pendant lesquelles nous pouvions enfin renouer librement en tant que couple.  Le simple fait de pouvoir prendre tout mon temps pour aguicher Hank, l’embrasser partout où j’en ai envie, me dévêtir lentement pour lui faire profiter di spectacle, sans craindre de se faire interrompre et de rester sur notre faim, vaut son pesant d’or.

J’ai repris un peu le contrôle sur mon corps. Faut dire que ça met plutôt en forme que de transporter plusieurs fois par jour tout le barda nécessaire à Mademoiselle North pour son bien être.  Prendre de longue promenade avec elle dans son carrosse, après le souper, la course contre la montre pour tenir la maison moindrement propre, je n’ai pas eu le temps de m’installer sur mon derrière pour le regarder élargir, disons.

Et je suis fière de montrer à Hank que mes courbes post accouchements pleinement assumées sont belles et sexy. Mes seins gonflés par l’allaitement, mes hanches qui ne retrouveront plus jamais leur forme d’avant suite à cette seconde grosse,  mes fesses plus rebondis. J’aime le corps que j’ai aujourd’hui, celui d’une femme qui a une histoire à raconter, une histoire que j’ai en partit écrit avec l’homme que j’aime.

Hank explore mon corps autant avec ses yeux qu’avec ses mains sous lesquelles ont peut voir mon épiderme se couvrir légèrement de petits picots. Ça me chatouille autant que ça me fait fondre de plaisir.  Je ralentis volontairement ma respiration, prenant de grandes inspirations, pour soupire d’aise ensuite. Plus avide, il glisse une main entre nous,  effleurant ma féminité d’abord par-dessus mon leggins noir puis en faufilant sa main en dessous, tassant sans difficulté mon string.  

C’est si bon que je n’en retiens pas un premier gémissement, renversant ma tête vers l’arrière, assez pour que la pointe de mes cheveux chatouille le bas de mon dos.  Les contractions de mon ventre se font de plus en plus rapidement, à mesure ou le plaisir grimpe sous l’effet des doigts d’Hank cachés entre mes cuisses.

Je me redresse pour le regarder, lui montrant sans gêne que le plaisir qu’il m’offre atteint les sommets les plus primés.

- Hank…  Chéri… je…. Aaaahan bordel !

J’en éclate de rire autant que de plaisir avant de me reculer et de retirer ce qui me reste de vêtement pour mieux revenir sur mon mari et l’embrasser fougueusement.




@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2717
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE]   Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 8 Aoû - 17:15



Finding Ourselves Again
ft. Bailey North


Ouais, je m'en faisais pour Hope plus que je n'aurais pu l'imaginer. Mais je perdais pas non plus de vue mon objectif en venant ici avec mon épouse. J'avais envie d'elle, envie de la retrouver comme nous étions avant, sans devoir me dire: "Hope ne pleure pas." "Hope, laisse-moi une demi-heure.", "Hope... Par pitié, bordel de merde!"...

Ça m'apprendra à laisser traîner mes gènes partout...

Et quel meilleur endroit qu'une chambre du Caesar Palace pour profiter à fond de tous les petits plaisirs naturels de la vie, comme de glisser ma main entre les cuisses de Bailey pour la voir frémir, l'entendre gémir et pousser le vice jusqu'à la faire se cambrer vers l'arrière?

Son corps était celui d'une femme saine et assumée, un résultat qu'il nous avait fallu construire pas à pas et qui maintenant montrait combien Bailey était épanouie. C'était un truc que j'aurais jamais cru pouvoir faire, ça... Aider une femme à s'épanouir. J'étais trop casanier, trop taiseux, trop renfermé et... Colérique en plus d'être nerveux. Sans compter que c'était pas forcément l'optimisme qui m'étouffait.

Mais fallait croire qu'on était fait pour se tirer l'un l'autre vers le haut. Bien que... J'étais pas plus sociable, fallait pas déconner. Mais on s'était construit une vie à nous, bien à l'abri dans notre villa de San Fernando Valley. Bailey seule en avait trouvé la clé, au sens propre comme au figuré.

Je ris, ma peau irradiant de chaleur quand Bailey se mit à gémir puis jurer. Pour lui montrer combien j'aimais ça, sans cesser de la caresser, je vins lui mordiller le creux du cou en grognant sensuellement. Jusqu'à ce qu'elle se dérobe à mon emprise pour retirer ce qui lui restait de vêtement… Et je fus trop occupé à la regarder, à la dévorer des yeux en me léchant les babines, que pour penser à enlever mon propre jeans, restant torse nu, contemplatif... Le désir brillant dans mes yeux clairs.

Hope les avait bruns, comme sa mère.

Elle revint sur moi et me coupa le souffle d'un baiser. Je l'emportai avec moi en me laissant tomber en arrière sur le lit...et je glissai mes deux mains entre nous pour pouvoir détacher mon jeans, doucement, bouton par bouton, parce que je savais très bien que le dos de mes mains la caressait agréablement... Tellement agréablement que son excitation macula bien vite ma peau... Je soufflai de plaisir, rien que de savoir qu'elle en prenait aussi.

Je soulevai un peu les fesses du lit pour qu'elle puisse m'aider à enlever ce qui me restait. Et une fois libre, et nu comme au premier jour tous les deux, je l'attirai à moi avidement, d'une main derrière sa tête pour l'embrasser avec passion, ma langue cherchant et trouvant la sienne, mes lèves goûtant à sa bouche encore sucrée des pancakes qu'on avait mangés en venant.

Mon cœur battait vite, mon souffle était plus court, alors que nos sexes flirtaient. On prenait le temps, on voulait tous les deux faire durer le plaisir. Mes mains parcouraient son dos, revenaient par devant elle, allaient chercher ses seins pour les masser doucement, sachant que l'allaitement rendait cette zone parfois douloureuse. Et loin de moi l'idée de lui faire mal.

Je la basculai sur le lit, me plaçant au-dessus d'elle... Je ricanai, la regardant dans les yeux, rieur...puis me penchai sur elle, embrassant son cou, puis ses seins, puis son ventre, pour descendre encore...jusqu'à embrasser ses lèvres intimes comme je l'avais fait avec sa bouche jusqu'ici. Ma langue allant chatouiller les zones les plus sensibles de son corps, mes mains englobant ses fesses comme si elles avaient été faites spécialement pour moi.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Bailey North
Bailey North


Messages : 3223
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 25
Localisation : À la maison avec Hank et Hope

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE]   Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeLun 12 Aoû - 3:42



Finding Ourselves Again
ft. Hank North




Je viens de fondre sous les doigts d’Hank, littéralement. Il a ravivé notre flamme d’un doigté expert et fait remonter à la surface, tout ce que nous avions mis de côté, le temps de jouer aux parents exemplaires.

Mais la princesse absente les parents dansent, pas vrai ?

Je m’éloigne de mon mari que le temps de retirer tout ce qui me reste de vêtement, puis je reviens sur lui, folle d’amour et passionnée, reprendre là où nous en étions. Le plaisir vibre entre nous deux. Chaque petit mouvement suffit à créer son propre slave orgasmique.

Hank se débat avec son jeans mais je suis trop occupée à l’embrasser, à me frotter à lui pour penser même de l’aider, quoi que je comprends un peu quand il donna du bassin, se soulevant juste ce qu’il faut pour que je puisse baisser son pantalon.  Je tirais vers le bas, descendant avec ses vêtements le long de son corps jusqu’à le libérer complètement et envoyer valser plus loin  son jean et son boxer, puis je remontais en semant autant de baisers sur son corps que je le pu avant de retrouver ses lèvres.

Je pouvais frotter mon corps librement au sien, prendre le temps de redécouvrir toutes les sensations que nous avions l’habitude de nous offrir, sans se hâter. Savourer chaque frisson, rigoler entre deux soupires, se regarder, amoureusement, tendrement, puis dans un mouvement qui lui semblait si facile, il nous fit rouler sur le lit pour se retrouver au dessus de moi.

- Coucou toi !

Ça m’a manqué, de jouer avec lui !

J’eu pour réflexe de remonter les cuisses mais, Hank avait autre chose en tête. Il m’en fit ronronner de plaisir, souffler d’extase alors qu’il parsemait mon corps de baisers, depuis mon cou jusqu’à mon nombril, en passant par mes seins sur lesquels il s’attarda un moment, puis, toujours aussi jouer et affamé, descendit jusqu’à m’embrasser sur mes lèvres intimes. Un baiser torride qui me propulsa à nouveau très haut.  Je me tortille sur le matelas, soufflant, gémissant, grognant.

Il s’attarde sur toutes mes zones les plus sensibles. Il connaît mon corps, sait ce qu’il fait, quand il doit le faire. Mon corps de toute façon réagit à lui à peine qu’il me touche. Mes lèvres intimes fourmillent de plaisir, mon cœur palpite aussi sûrement que mon bouton devînt de plus en plus gonflé et sensible.

- Hank… remonte mon amour !

Je ne veux pas être égoïste et jouir une seconde fois alors qu’il n’a pas encore eu sa part de plaisir. Mes mains se perdent dans ses cheveux, pesant sur sa tête alors qu’il s’affaire avec plus de témérité sur mon sexe en ébullition, une douce contradiction avec la demande que je viens de lui faire.  Je plante solidement mes talons dans le matelas, cambrant des hanches. Puis je me redresse prestement sur le matelas quand le plaisir devient si intense qu’il en est presque insupportable.  C’est que je deviens fragile avec le temps !

Mains sur ma poitrine, contre mon cœur, je peine à reprendre mon souffle alors que je rigole tout autant que je gémis.

- Et si on pensait un peu à toi ?

Je suis prête à prendre ma revanche, à lui donner son dû. C’est à son tour de s’allonger sur le lit, de se soumettre à ma volonté. Je recule sur mes genoux alors qu’il s’est maintenant allongé sur le lit, prête à lui offrir le meilleur de mes caresses en le prenant en bouche, sans retenue, sans préambule infini. Je veux l’entendre grogner et murmurer mon nom.


@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2717
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE]   Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeMar 13 Aoû - 23:25



Finding Ourselves Again
ft. Bailey North


Bien qu’on ait pas vécu comme des moines depuis la naissance d’Hope, loin de là, c’était quand même plus qu’agréable de nous retrouver rien qu’à deux, sans devoir tendre l’oreille (si tant est qu’il fallait vraiment qu’on le fasse parce que Hope avait une sacrée voix) ou sans ressentir de l’empressement… Ou même de la culpabilité. Ouais… C’était bizarre, hein ? Mais c’était comme si penser un peu à nous était systématiquement considéré par nous-mêmes comme étant un truc égoïste…

Alors que… ben non… Y avait rien d’égoïste là-dedans.

Bref, tout ça pour dire qu’on pouvait se lâcher un peu, en ce début d’après-midi qui s’étendait devant nous. Rien ne pressait, personne pour nous emmerder…

Et les lèvres de Bailey, toutes ses lèvres, entrouvertes et gonflées de désir rien que pour moi. Des lèvres que je ne me gênai pas d’embrasser avec amour et passion… Son excitation que je goûtais du bout de ma langue entraînait mon propre désir que je la laissai sentir le long de sa jambe, la caressant de mon sexe de plus en plus dur… Qui n’attendait que de pouvoir se glisser en elle pour la faire gémir plus fort encore.

Je voulais tout lui faire en même temps, avec un empressement presque immature… Mais que l’expérience me permettait de calibrer, de doser pour un maximum de plaisir partagé. Un plaisir que Bailey ne dissimulait pas, se tortillant sous moi, me faisant rire et ronronner comme si je ne savais plus ce que j’avais envie de faire tant je voulais faire les deux en même temps.

Son petit bouton si sensible était délicieux sous mes lèvres qui le frôlaient et je la sentais toute prête à me recevoir si bien qu’elle me demanda de remonter alors que je sentais en elle poindre l’orgasme. Mais je n’accédai pas à sa demande. J’étais très bien là où j’étais, ses mains perdues dans mes cheveux, ma langue entre ses lèvres intimes humides et pas seulement du fait de ma salive.

Mais quand elle se redressa, le souffle court, je remontai le long de son corps, la parsemant de baisers. Elle qui avait peur de ne pas retrouver la ligne, il fallait croire que Baby North lui faisait faire suffisamment de sport…

Mes lèvres atterrirent et s’attardèrent dans son cou, longuement… Je m’amusais à la mordiller en grognant. Je respirais fort, en gémissant, en ronronnant sous ses caresses dans mes cheveux et sur ma nuque tandis que mon sexe venait rejoindre le sien, pour la caresser sensuellement alors que je le faisais glisser tout du long…


Mais mon épouse n’avait pas dit son dernier mot, voulant à son tour s’occuper de moi.

-Mmm je suis pas contre…

Elle me poussa sur le côté pour me faire comprendre qu’elle voulait que je m’allonge, je me laissai tomber à côté d’elle en rigolant… Mais pour m’arrêter tout aussi vite en mordant ma lèvre et en plaçant mes deux mains nonchalamment sous ma tête, comme pour mettre tout mon corps à sa merci…

Et ce fut à mon tour de gémir son nom quand, sans détour, elle me prit en bouche, me faisant rouler des yeux. Mes mains ne restèrent pas sous ma tête très longtemps. Je vins les perdre dans ses cheveux exactement comme elle l’avait fait avec moi un peu plus tôt, mais sans appuyer, juste pour prendre conscience de l’ampleur de ses mouvements sur ma virilité tendue.

-Raaah B.. mon amour…

Je cambrai ma tête vers l’arrière, sentant mon sexe durcir jusqu’à palpiter dans sa bouche, contre ses lèvres qui montaient et descendaient avec des bruits qui me firent rire puis grogner de plaisir. Je soufflai plus fort, pour garder le contrôle alors même qu’elle me rendait fou… Et pour la combler elle aussi, je glissai une jambe entre ses cuisses, pour la sentir encore contre ma peau, pour la caresser encore.

-Chérie… Han… je vais…

Merde, je ne voulais pas que nos ébats en amoureux depuis quatre mois finissent comme ça, alors sans prévenir, je la hissai vers moi, sur moi, tout en me redressant, assis sur l’immense lit de notre chambre. Je la regardai dans les yeux, l’embrassai et posai mes mains sur ses hanches pour l’amener à moi et la pénétrer puissamment avant de la faire sautiller sur moi avec tant de ferveur que le lit commença à grincer… Et pourtant, il avait dû en voir bien d’autres, le lit.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Bailey North
Bailey North


Messages : 3223
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 25
Localisation : À la maison avec Hank et Hope

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE]   Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeVen 16 Aoû - 0:53



Finding Ourselves Again
ft. Hank North




Il y a longtemps qu’avec Hank, nous avons atteint un niveau de complicité sans frontière ni tabou au lit. Je crois même que je peux affirmer, sans me tromper, qu’elle a toujours existé, parce qu’au fond, nous sommes pareil a ce niveau. Ça nous permet d’explorer d’avantage et, avouons le, ça nous a bien servit ces quatre derniers mois pour pouvoir vivre notre sexualité avec les moyens du bord , entre deux tétées ou changement de couche.  Pas toujours simple d’y parvenir mais nous trouvons quand même notre compte, et de plus en plus souvent, surtout avec un week end de congé où tout nous sera permis.

Enfin, presque tout quoi que l’adage que j’ai servis à mon mari et son meilleur ami avant qu’ils ne viennent ici à Vegas vaut aussi pour notre week end de couple.

Ce qui est à Vegas, reste à Vegas.

Hank sait comment me faire atteindre l’extase et m’y conduit habilement, avec des baisers plus que torrides sur mes lèvres intimes, prenant soin de stimuler tous mes points sensibles au passage.  J’en tremble encore quand je me redresse, le forçant à arrêter, un peu à contre cœur mais, je me devais de bouger avant de céder une seconde fois, parce que oui, j’aurais très bien pu atteindre l’orgasme une seconde fois aussi rapidement.

Je l’embrasse, l’enlace, corps contre corps puis le laisse à son tour s’allonger sur le matelas, n’ayant en tête que de lui donner autant de plaisir qu’il vient de m’en procurer. J’embrasse Hank en descendant sur son corps, appuyant bien mes lèvres là où je les poses, jusqu’à venir sur son sexe et le prendre en bouche, titillant à mon tour ses points les plus sensibles  du bout de ma langue, joignant parfois ma main aux mouvements de mes lèvres. Je suis affamée, les bruits de succion que produisent mes lèvres sur son sexe peuvent en témoigner.

Ses mains viennent se perdre dans mes cheveux. Sans appuyer, il me fait comprendre qu’il aime ça, donne un rythme, ni trop vite, ni trop lent, mais avant tout, ce sont ses grognements qui me m’excitent et me poussent à lui prodiguer le meilleur de mes caresses. Je peux sentir son cœur palpiter à même son sexe, ses hanches bouger, comme s’il allait et venait en moi avec une sensualité assumée.  Je prends un malin plaisir à redoubler d’effort alors qu’il souffle à demi-mots qu’il va jouir.

Mais Hank, tout comme je l’ai fait un peu plus tôt alors qu’il s’en donnait à cœur joie sur ma féminité, brise l’étreinte buccale et me fait remonter à lui, m’installer sur ses cuisses et entre en moi en un coup de bassin ample.  J’ondule des hanches, gémissant de plus en plus fort. Je ne cesse de le regarder, un regarde fiévreux, amoureux.  Mes seins bondissent et mes fesses claquent sur ses cuisses.  L’orgasme ne met pas longtemps à s’emparer de nous.

Je suis certaine que tout l’étage est témoins de nos ébats, mais je n’en ai rien à faire. Je cris et gémis jusqu’à manquer de voix, jusqu’à ne plus avoir la force de continuer de danser sur les cuisses de mon mari et que la seule chose dont j’ai vraiment envie après autant d’euphorie, est de me retrouver blottis dans ses bras, écoutant la douce mélodie de son cœur qui bat contre mon oreille.

J’ai jouie longtemps et fort, comme si je venais de rattraper les 4 derniers moi en une seule fois, non pas que toutes les fois où nous l’avions fait depuis la naissance de notre fille n’en valait pas la peine. C’est loin d’être le cas. Mais la retenue imposée par le souci de ne pas réveiller la petite, pour ne nommer que cette contrainte, rend parfois l’extase un peu moins percutante.

Après un moment d’accalmie, je relève la tête et le regarde tout en caressant ses cheveux.

- Ça fait déjà neuf mois que nous sommes mariés.

Je dis ça avec un sourire immense sur les lèvres.  9 mois d’union mais je l’aime depuis bien plus longtemps que ça.  J’entrelace nos doigts d’une main, regarde nos bagues qui scintillent, l’embrasse.

- J’espère qu’Howard sera aussi heureux que nous le sommes.

Qu’il n’est pas tomber sur sa propre version de Kate Julian et qu’il s’apprête à vivre un enfer.



@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 2717
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE]   Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE] I_icon_minitimeVen 16 Aoû - 19:30



Finding Ourselves Again
ft. Bailey North


Quand je fis remonter Bailey sur moi, j’étais déjà couvert de sueur rien que par les soins et le plaisir qu’elle venait de me prodiguer. Je rigolai en me retrouvant face à face avec elle, soufflai contre ses lèvres, l’embrassai encore, et encore… Et encore en la faisant sautiller sur moi au même rythme que les baisers que je faisais pleuvoir sur ses lèvres.

Jusqu’à ce qu’on y prenne trop de plaisir que pour faire autre chose que de le manifester assez bruyamment, ne fut-ce que par les grincements du lit, mes grognements ou ses gémissements qui se changèrent en cris. Et à ses cris, je répondis par des grognements étouffés dans le creux de son cou ou son prénom que je murmurais à même ses seins que les lèvres venaient caresser, pour que quand je relevai la tête vers elle, ce soit la peau de mon torse que la caresse… plus si doucement que ça.

Et l’orgasme explosa fort et longtemps. Je la fis monter et descendre sur moi en la suivant des yeux, à bout de souffle, jusqu’à ce que je lui aie tout donné et que la sueur se mette à dégouliner sur mon dos.

Bailey devint soudain aussi molle que je n’étais essoufflé. Je la laissai se blotti contre moi, l’enlaçant, caressant son dos, ses hanches et ses fesses et me calmant doucement, gémissant encore çà et là tellement c’était bon.

Se passèrent quelques secondes comme ça. Et quand Bailey reprit la parole pour annoncer que cela faisait neuf mois qu’on était mariés, je me laissai doucement aller en arrière pour nous allonger sur le lit, l’emportant avec moi, la laissant se lover sur moi. Et une de mes mains remonta pour venir dessiner les traits de son visage du bout de mes doigts.

-Neuf mois que j’ai même pas vus passer…

Je lui souris, les yeux mi-clos, mis K.O. par le plaisir et le bonheur de nous être retrouvés dans entraves… Même si Hope était la personne la plus précieuse que nous avions en commun. Nous ne devions pas nous oublier au travers de tout ça. Même si on crèverait tous les deux pour elle, sans la moindre hésitation.

J’embrassai tendrement Bailey qui entrelaça nos mains pour me faire voir nos bagues qui étaient la seule chose qu’on portait encore sur nous. La seule chose qu’on enlevait jamais. Et pourtant, Dieu savait qu’on pouvait s’engueuler fort.

Mais on faisait surtout beaucoup de bruit pour rien, à chaque fois, en fait…

Bailey souhaitait que notre ami, Howard Stone, qui allait se marier ce soir, puisse vivre la même chose que nous.

-Ouais… Mais tu sais, Bailey… Y a des trucs, chez une femme, que seul un homme amoureux peut voir.

Je lui volai un baiser.

-Et j’espère qu’il a vu chez Peyton la même chose que ce que j’ai vu en toi… Et ça alors que personne d’autre y croyait.

@ Billy Lighter



Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE]   Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Finding Ourselves Again [HOT] [H&P - Arrivals] [PV Bailey][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Iseult ~ We come to love not by finding a perfect person, but by learning to see an imperfect person perfectly”
» Mes yeux s'égarent ... [Lysandre][TERMINE]
» SUJET TERMINE - L'alcool, les bêtises, toi et moi. [Allie]
» 04. Des cupcakes pas comme les autres (2) [TERMINE]
» 07.Chuuut !...That's a secret ! [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: L'étranger :: USA-