AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 300
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE] Empty
MessageSujet: Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE]   Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE] I_icon_minitimeLun 12 Aoû - 14:38



Baby Blues
ft. Carolyn Adam


-Et j’ai gagné !

Je renversai la tête en arrière en soupirant alors que Marc tendait le bras pour me prendre le dernier Krembo qu’on venait de jouer à la toupie dans la partie privée du Canter’s Deli, à l’arrière de la grande salle du restaurant.

Il était 19 :00 mais nous avions déjà mangé, avant que le rush ne reprenne dans le restaurant qui était ouvert 24 heures sur24…

Nos pères profitaient de quelques minutes encore de calme devant les actualités tandis que Marc et moi nous amusions à jouer la dernière friandise parce que nous étions incapable de dire à l’autre : « Tiens, tu peux prendre le dernier, c’est avec plaisir. »…

Non, c’était surtout beaucoup trop bon pour le céder à quiconque.

Le tout sous les regards attendris de nos mères qui s’affairaient déjà aux quelques premier préparatifs pour le restaurant. Un coup de main que nous donnions volontiers quand nous venions en visite chez nos amis.

Et forcément, j’avais perdu, hein… Pour changer…

-Putain…

Action… Réaction…

-Jacob !

Je levai les deux mains en l’air, en signe d’innocence, et Marc éclata de rire encore plus fort.

J’allumai une clope, comme lot de consolation puisque ce fut lui qui enfourna le dernier Krembo.

-Mm… Jake, tu restes jusque quelle heure ?

Je soufflai la fumée de ma clope en désignant mes parents.

-Autant qu’eux… C’est moi qui les ramène.

Autant dire que j’étais pas prêt de rentrer dans mon bunker mais comme j’étais en terrain connu et ami, ça ne me dérangeait pas vraiment.

-Je vais aider aux fourneaux… Tant que j’ai pas à aller en salle, ça me va…

Mark hocha la tête.

-Super, ça tombe bien parce qu’une de nos deux mamans va être réquisitionnée pour du babysitting. On a une serveuse qui revient après un congé de maternité mais elle n’a pas d’autre choix que de prendre son bébé ici avec elle… J’ai dit qu’il n’y avait pas de problème, qu’on s’arrangerait… Donc, ouais deux bras en plus pour la première fois, voire comment ça se passe, ce sera pas de refus.

Je haussai les épaules.

-Ouais, ok, sup… HEY !

Ma mère, Joanna, venait de me retirer ma clope du bec pour odieusement l’écraser dans le cendrier et déclara tout en souriant à Marc.

-Nous serons ravis d’aider cette courageuse jeune femme… En commençant par assainir un peu l’air ici…

Elle laissa un baiser sur ma tête avant d’aller ouvrir une fenêtre…

-Ta mère me dit que c’est une mère célibataire, Marc ?

Je laissai tomber ma tête contre la table, dans mes mains, en soupirant…

-Han non… C’est reparti… M’an !

Marc renchérit…

-Célibataire et pas mal du tout… Jake la connait déjà… Ou en tout cas, il l’a déjà vue… A défaut de lui parler, très certainement… Elle ne devrait pas tarder…

Super drôle…

@ Billy Lighter



You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Carolyn Adam
Carolyn Adam


Messages : 196
Date d'inscription : 07/06/2018
Age du personnage : 0


Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE]   Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE] I_icon_minitimeLun 12 Aoû - 21:21



Baby Blues
ft. Jacob Snyder




J’ai bien dû tout repasser une bonne douzaine de fois, pour être certaine de ne rien oublier. Je ne vais qu’au boulot et on dirait que je déménage ! Déjà, le sac de Lucky comprend suffisamment de couche, de lingettes, de lait que j’ai dû extraire en quantité parce que je ne pourrai pas arrêter mon service pour l’allaiter, sa petite couverture préféré et une autre au cas, son doudou même s’il n’a pas encore porté attention à ça, c’est juste au cas, hein ! Ça c’est pour son sac puis ensuite… Ensuite j’ai sa poussette qui se penche, comme ça, il pourra dormir et ne pas toujours être dans les bras. Je suis certaine d’ailleurs qu’il y passera la majorité de son temps, parce que Lucky dort énormément.

Ça me fait tout drôle d’enfiler mon uniforme de serveuse à nouveau et quel soulagement de voir que j’entre parfaitement dedans !  J’ai rapidement repris mon poids d’avant mais ne me demandez pas comment j’ai fait, je n’en ai aucune idée ! Il paraît que c’est parce que j’allaite. C’est en tous les cas ce que l’infirmière qui passe à domicile m’a dit et c’est aussi inscrit dans le manuel que l’hôpital donne à chaque nouvelle maman. Pourtant, quand je nourris mon fils, je suis assise pendant une heure et je ne fais absolument rien, je les brûle comment, alors, les calories ?

Avec toute la douceur possible, j’habille Lucky puis le place dans son maxi-cosi puis je descends son sac et sa poussette en bas de l’immeuble puis je remonte pour prendre mon sac et mon fils et barrer la porte puis j’installe le siège sur la poussette et me mets enfin en route pour le travail. Si je ne sais pas comment l’allaitement peut me faire maigrir, trimballer tout le nécessaire de mon fils au travers des étages de mon immeuble va me faire des cuisses d’enfer avant longtemps !

Je vais devoir me renseigner et demander à mon propriétaire s’il est possible d’avoir un espace de rangement pour la poussette plutôt que de devoir la plier pour la trainer dans les escalier à chaque fois que je sors avec Lucky. C’est surtout que je n’aime pas le laisser seul dans l’appartement le temps que je descende, même s’il est en sécurité dans son maxi-cosi, ou son lit, peut importe, ça serait tout de même plus simple et moins risqué.

J’arrive quand même en avance au Canter’S Deli et je passe par l’entrée de service. Je ne pensais pas être aussi heureuse de revoir des visages familiers. Le cuisinier, les autres serveuses, l’hôtesse d’accueil, wow tout le monde est là pour me saluer et, bien entendu, pour voir le plus beau petit bébé du monde entier ! J’ai droit à tous les «  aaaaah ! » et « oooh! » et «  Il est si mignon! », quand il s’étire et ouvre les yeux pour regarder à la ronde avant de bailler et de se rendormir.  C’est ce qu’il fait le plus souvent du temps en ce moment : Ouvrir les yeux, fixer ou rouler des yeux puis bailler et se rendormir. On dirait un chaton !

J’attache mon tablier et prend mon calepin que je place dans la poche du devant puis je rencontre la maman de Marc qui a accepté de prendre soin de Lucky le temps de mon service, question de voir si c’est gérable, le temps que je trouve une nounou qui viendra à domicile mais ça, ça ne sera pas avant qu’il ait rattrapé son retard au niveau du poids et de la grandeur. Je ne me résous pas à me séparer de lui ou de le confier a une parfaite inconnue tant qu’il ne sera pas rendu au stade qu’un bébé né à terme le serait.  Et ça, ben même si tout va bien, je ne sais pas quand ça sera.

Mon premier service commence plutôt bien, ce n’est pas encore trop fou en cuisine. Les clients arrivent doucement les uns après les autres, ça me laisse le temps de me remettre dans le bain bien que je ne puisse m’empêcher d’aller voir de temps en temps comment tout ce passe avec le petit.  

J’entre en cuisine avec une nouvelle commande au chef qui… n’est pas celui que je pensais voir.

- Nouveau chef ? Enchantée et… une côte de bœuf avec les accompagnements, un spaghetti aux scampies et une salade du chef s’il-te-plait !, dis-je en rigolant.

C’est un peu difficile de faire connaissance dans une cuisine quand on passe commande et qu’on doit en plus apporter les plats déjà prêts. Je place les assiettes sur mes bras et retourne les porter à la bonne table puis reviens en cuisine me prendre un verre d’eau en attendant les prochains plats.



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 300
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE]   Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE] I_icon_minitimeMer 14 Aoû - 10:25



Baby Blues
ft. Carolyn Adam


Dès que le rush avait commencé, j’avais été me réfugier en cuisine pendant que les autres allaient finir de préparer la salle, accueillir les employés qui prenaient la relève de ceux de l’après-midi, puis les premiers clients. Nos mères avaient été incapables de décider qui d’elles deux allaient s’occuper du petit bébé de la serveuse qui devaient arriver et finalement, nous, les hommes, on leur avait dit d’arrêter de tergiverser et de le faire toutes les deux, qu’on allait gérer.

Il était encore tôt dans la soirée et ce n’était pas le moment le plus chargé au Canter’s Deli. L’heure de pointe, c’était plutôt en fin de soirée, quand des fêtards et des stars se décidaient à venir manger un bout avant ou après certains évènements se déroulant sur Hollywood, ou souvent aux sortir des studios d’enregistrement. Du coup, avec mon père, celui de Marc et moi, on était largement assez en cuisine pour le moment. Voire même de trop.

Cuisiner était quelque chose que j’aimais vraiment faire. Mes parents m’avaient appris, ainsi que ceux de Marc puisque j’étais toujours souvent passé au restaurant. J’étais même là avant Marc qui était plus jeune que moi. Mais quand j’étais chez moi, cuisiner pour moi tout seul et donc en petite quantité, ce n’était ni facile, ni très intéressant. Alors c’était assez amusant de cuisiner ici même si j’avais tendance à pousser les deux vieux quand ils étaient sur mon chemin… Parce que tout ce que je faisais, même ce que j’aimais faire, je le faisais nerveusement.

-Dou…cement Jacob…

Je me penchai pour prendre une casserole dans une armoire en grommelant.

-Ouais mais hey… C’est toi qui est dans mes pattes, papa.

Le père de Marc annonça.

-Je vais peler les oignons…

Je répliquai.

-Déjà fait.

Il regarda autour de lui…

-Je vais mettre cuire les légumes…

Je me redressai, ma casserole dans une main, et lui pointai une autre casserole qui mijotait déjà sur le feu.

-Déjà fait aussi.

Mon père rigola et celui de Marc secoua la tête.

-Dis… abandonne la radio et vient travailler ici.

Ce fut mon tour de secouer la tête.

-Non. Jamais.

Une serveuse arriva alors par derrière moi, me faisant sursauter et je fis comme si de rien n’était en posant la casserole sur le plan de travail. Elle me demanda si j’étais le nouveau chef et je fis « non » de la tête, écoutant attentivement sa commande.

-Ok… Je fais ça.

J’allais m’y mettre quand mon père m’attrapa au vol.

-On s’en occupe. Va fumer une cigarette avant de devenir fou.

Puis, il se tourna vers la jeune femme dont il prit le petit papier sur lequel était écrite la commande.

-Et vous, prenez une pause, suivez Jake et allez voir votre fils. Il ne faudrait pas que nos épouses les gâtent de trop.

J’enlevai mon tablier. Pas que j’étais ravi de quitter les fourneaux mais l’appel de la nicotine était plus fort. Je me tournai vers la serveuse.

-Vous me suivez ?

Sans vraiment attendre la réponse, je me dirigeai vers la partie privative réservée aux Canter, La jeune femme sur les talons et y retrouvai ma mère et celle de Marc penchée sur le bébé dans son berceau.

-Jacob ! Viens voir ! Viens voir ce petit ange…

Je regardai Carolyn comme attendant son approbation silencieuse avant de m’avancer vers le berceau… Ma mère plaça automatiquement sa main dans ma nuque pour me masser doucement.

-Lucky est presque aussi petit que toi à la naissance. Tu étais encore plus petit…

Sauf que miraculeusement, j’étais né à terme, ce qui n’était pas le cas de ce petit-là. Et je me surpris moi-même à être fasciné devant ce minuscule petit être. C’était comme se retrouver face à moi-même bébé, je pouvais imaginer à quoi j’avais ressemblé, maintenant.

Je souris à Carolyn.

-C’est un très beau bébé, Madame…

Et ma mère d’enchaîner en me désignant.

-Et il deviendra grand et fort, j’en suis certaine !

@ Billy Lighter



You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Carolyn Adam
Carolyn Adam


Messages : 196
Date d'inscription : 07/06/2018
Age du personnage : 0


Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE]   Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 15 Aoû - 4:55



Baby Blues
ft. Jacob Snyder




J’étais nerveuse de retourner au travail mais mon stress fut vite dissipé.  Faut croire que je n’en ai pas trop perdu pendant mon arrêt grossesse parce que je retrouve rapidement mes marques et que tout ce déroule plutôt bien, Il faut dire que ce n’est pas encore la folie en salle à manger et que j’ai le loisir de discuter avec mes collègues qui n’en reviennent tout simplement pas à quel point je suis bêtement tombé sur un mec qui en valait pas la peine.

Et à ça, moi je réponds que, grâce à Eddy, j’ai quand même rencontré l’homme de ma vie : Mon fils !  Je ne savais pas qu’il était possible d’aimer à ce point là avant de le voir pour la toute première fois alors que je sentais déjà l’aimer de tout mon cœur quand il était encore dans mon ventre. Mon univers en entier à basculé quand je l’ai vu et entendu puis, le jour où j’ai enfin pu le tenir dans mes bras, j’ai compris ce que c’était vraiment que d’aimer inconditionnellement.

C’est pour lui que je continu d’avancer et que j’ai trouvé un arrangement pour revenir au boulot plus tôt que ce que j’espérais mais les couches ne vont pas apparaître d’elles mêmes dans mes armoires et je ne compte pas quémander quoi que ce soit à son père. Ce serait lui donner raison, comme quoi j’ai voulu profiter de lui et de son argent pour me faire vivre.

Donc me voilà dans mes chaussures de serveuses, quand même satisfaite et soulagée d’avoir des patrons aussi compréhensif qui me permettent d’amener mon fils avec moi le temps que je trouve un meilleur arrangement. Pour commencer, je ferai les soirs mais dès la semaine prochaine, je serai stable et de jour ce qui permettra de trouver plus facilement.

Ma première grosse commande arriva et je passais en cuisine pour envoyer la commande et ce n’est que là que je remarquais un visage qui ne m’étais pas familier. À première vue, il ne me semble pas être le mec le plus sympathique au monde, mais parfois la gêne, la fatigue, peut importe, ça ne donne pas toujours un reflet exact de la réalité. On peut penser être en compagnie d’un mec bien et finalement on découvre que c’est tout le contraire !

Il prend ma commande mais un autre homme, plus âgé et qui ressemble quand même plutôt assez au premier lui propose de sortir prendre l’air et qu’il allait prendre le relais avant de m’offrir par la même occasion une pause que je ne refuserai pas. Surtout que ça va me permettre d’aller cajoler mon bébé qui, même en étant dans le même établissement que moi, me manque terriblement.

J’acceptais donc et suivis le nouveau chef-pas-chef dans la partie privée du Canter’S Deli où je trouvais mon fils entrain de se faire bercer comme un prince par une dame, la maman de l’homme en question, de toute évidence à qui je fis signe que oui de la tête pour qu’il puisse s’approcher de mon fils.  J’assiste à un moment très mignon entre une mère et son fils, alors que la dame lui dit qu’il était tout aussi petit, plus même, à la naissance.

- Merci.

Ça me touche chaque fois qu’on me dit qu’il est beau.  Bien évidement que je sais qu’il est beau mais j’adore qu’on le répète, ça ne fait que confirmer ce que je sais déjà.

- Il change si vite, c’est dingue. Chaque jour il y a un truc de nouveau, un gazouillis, un moment d’éveil où il réagit à un son, un sourire. Il tète son pouce maintenant, il n’en avait pas la force quand il est sortit de l’hôpital.

Il ressemble beaucoup à son père alors, forcément, il aura sa taille. Grand gaillard mais il aura un brin de jugeote, ça j’en fais mon affaire.

- Vous avez des enfants ? ... Au fait, moi c’est Carolyn.

Si nous sommes pour bavarder, aussi bien faire officiellement connaissance.



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 300
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE]   Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 15 Aoû - 18:03



Baby Blues
ft. Carolyn Adam


Il faisait un peu plus frais dans le salon-cuisine privé des Canter que derrière les fourneaux de la cuisine du restaurant. Et, celle que Marc appelait Carolyn sur les talons, et que j’avais déjà entrevue plusieurs fois lors de mes visites mais il y avait déjà un moment de ça, nous y retrouvâmes ma mère et celle de mon ami en pamoison devant le minuscule bébé de la serveuse.

Forcément, ma mère me demanda d’approcher, ce que je ne fis pas avant d’avoir l’approbation silencieuse de la jeune mère. Je savais, parce que j’en avais une aussi, qu’il n’y avait rien de plus protecteur qu’une mère. Et une jeune mère comme Carolyn, seule à élever son petit qui plus était, devait être bouffée par plus d’une angoisse…

Je m’étais donc approché pour mieux voir et fut vite fasciné par ce que je voyais. Le bébé était prématuré, c’était que qu’avait dit Marc avant que Carolyn n’arrive pour prendre son service. Et c’était la première fois que je voyais un bébé prématuré. Il était vraiment petit. J’avais du mal à imaginer que j’aie pu être encore plus petit que ça.

Mon père devait pouvoir me tenir dans une seule main, alors… Mais bon, je m’étais plutôt pas mal rattrapé, depuis. J’étais plus grand que mes parents ne l’avaient jamais été, aujourd’hui… Et pour cause puisque ma génétique ne venait pas totalement de Zachary Snyder, mais d’un homme qu’elle avait marié au cœur de l’Enfer, et que je n’avais jamais connu. Ma mère n’en parlait que très peu parce qu’avec lui revenaient également de beaucoup plus sombres souvenirs.

Mais je savais quand elle y pensait… Je la surprenais parfois en train de le faire alors même que c’était moi qu’elle regardait.

Accroupis près de ma mère, sa main agréablement fraîche sur ma nuque, je tendis doucement la main pour aller caresser prudemment la joue du petit… C’était un beau bébé, malgré sa très petite taille, et il suçait son pouce avec vaillance. Je ne manquai pas de le dire à la jeune mère qui prit humblement le compliment.

Je souris au petit quand, les yeux fermés, il se mit à sourire aux anges.

-Hey Lucky… c’est un beau sourire ça…

Bon, ok, j’étais conquis… mais j’étais accessoirement humain, aussi, à mes heures perdues. Et il n’y avait rien à mes yeux de plus inoffensif qu’un bébé… Je souris en écoutant la jeune femme parler de son bébé…

-Ce n’est pas parce qu’il est plus petit que les autres qu’il est moins fort et moins déterminé. Toutes les épreuves qu’il passe maintenant n’en feront que renforcer son caractère pour plus tard.

Ma mère souris, attendrie.

-Au moins as-t-il une détermination silencieuse, ce petit Lucky. Ce n’était pas ton cas. Dieu m’en est témoin.

Sa main glissa de ma nuque dans mes cheveux.

-Et lui, il dort…

Je souris en coin et m’adressai doucement au bébé.

-Petit veinard…

Après un dernier sourire à Lucky, je me redressai et croisai le regard de Carolyn qui me posa une question plus que légitime au vu de la situation. Et à laquelle je répondis d’abord par un timide « non » de la tête.

-Non…

Je ne veux pas que ce qui remue en moi sans arrêt, je le transmette à un petit bébé. Je m’éloignai un peu pour aller vers la fenêtre et l’ouvrir pour ensuite grimper et sortir à l’extérieur par là… Histoire d’être dehors pour ne pas enfumer le bébé mais pouvoir suivre la conversation. Et aussi parce que je n’osais pas trop m’éloigner dans la ruelle parce que j’avais déjà été agressé simplement parce qu’on m’avait vu sortir du Canter’s Deli…

J’entendis donc clairement ma mère qui s’adressait à Carolyn.

-Jake refuse de se laisser aimer par qui que ce soit…

J’allumai une clope avant de répliquer depuis l’extérieur où je m’appuyai contre le mur.

-Je suis très bien tout seul. Mieux vaut être seul que mal accompagné.

@ Billy Lighter



You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Carolyn Adam
Carolyn Adam


Messages : 196
Date d'inscription : 07/06/2018
Age du personnage : 0


Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE]   Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE] I_icon_minitimeVen 16 Aoû - 21:15



Baby Blues
ft. Jacob Snyder




Ça me fait tout drôle de regarder deux personnes qui m’étaient jusqu’alors inconnues, s’extasier devant mon bébé.  Je travail fort sur moi pour ne pas être ce genre de mère castrante qui empêche tout le monde de s’approcher de son bébé. Je ne laisserais pas non plus n’importe qui le prendre.  Ce soir, je me trouve dans un environnement familier avec des gens que je connais et des amis à eux, dont cette dame et son fils. Je me sens en confiance sachant que Marc et sa famille ne laisserait pas des dingos aller et venir dans leur business. Et puis je me refuse l’accès au club très sélect des mères paranoïaque qui voit un potentiel prédateur dans tout être humain qui lorgne en direction de son enfant.  Je me connais… si je commence ça, c’est un truc pour rester cloitrer dans mon appartement avec Lucky !

La scène à laquelle j’assiste à de quoi d’attendrissant. Jacob, puisque c’est ainsi que l’a appelé sa mère, accroupie près de Lucky qui sourit aux anges. Quand il sourit béatement comme ça dans son sommeil, je me dis toujours qu’il sourit aux anges.  Il prend en force mon petit, maintenant capable de sucer son pouce, ses périodes d’éveil sont aussi de plus en plus longue bien qu’il passe encore la majorité de son temps à dormir et à boire.

- Je suis d’accord avec ce que vous dites, Jacob. Je pense aussi que les embuches dû à sa naissance prématurée l’auront rendu plus fort. En tous les cas, les médecins l’appelaient le petit guerrier parce que chaque jour, il déjouait les pronostiques et devançaient même les échéanciers.  

Je camouflais une envie de rire derrière ma main, trouvant ça franchement drôle l’espèce de petite remarque entre la mère et son fils. J’en déduis que Jacob a privé ses parents de confortables nuits de sommeil étant bébé. Je devrais toucher du bois parce qu’en ce moment, je dors quand même bien, Lucky ne réclamant que deux fois par nuit. Ce n’est pas pour me montrer curieuse, je crois en fais que je réponds à une impulsion en lui demandant s’il a lui-même des enfants, ce à quoi il me dit que non, d’abord en faisant un discret mouvement de la tête, puis en le disant à haute voix.

- C’est un gros contrat, les gamins…

Mon idéal aurait été de me marier avant de fonder ma famille mais j’ai emprunte run tout autre parcours, malgré moi. Parce que j’ai été stupide ou étourdie ou naïve ou un condensé des trois.

Je me sens un petit peu mal à l’aise quand la Dame ajoute que Jake, qui est sortit par la fenêtre pour fumer,  refuse de se laisser aimer par qui que ce soit et ce dernier de répondre du tac-o-tac qu’il valait mieux être seul que d’être mal accompagné. Là-dessus, je ne peux qu’être en accord…  Avec le recul et tout ce que je sais aujourd’hui, je ne me verrais pas passer ma vie avec le père de mon fils, uniquement pour cette raison, parce que nous avons un bébé ensemble.

- Je ne peux qu’être en accord avec votre fils, Madame.  Je suis seule et je m’en trouve pas moins bien.

Et puis qui a dit qu’il fallait absolument trouver son chacun ? L’adage qui dit À Chacun sa Chacune a dû être écrit par quelqu’un qui  jubilait pas tous les pores de sa peau d’être en couple.  Ce genre de personne qui parle au nous plutôt qu’au je .

- J’avoue tout de même qu’il m’arrive encore de croire qu’un jour, je trouverai quelqu’un qui m’aime sincèrement.En attendant, j'essaie d'être la meilleure maman possible pour Lucky et de lui fournir tout ce dont il a besoin pour s'épanouir. Si ça passe par le sacréfice de ma vie amoureuse, j'imagine que c'est la chose à faire.




@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 300
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE]   Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE] I_icon_minitimeDim 18 Aoû - 18:11



Baby Blues
ft. Carolyn Adam


Absorbé par le bébé, je ne voyais pas vraiment l’expression souriante autant que protectrice de la serveuse. Mais entre les mains de ma mère, le petit ne risquait rien de plus que d’être extrêmement gâté pour la soirée. Et il y avait de quoi… Qui n’aurait pas voulu protéger un si minuscule petit être innocent ? Surtout quand on sait de quoi est fait le monde. Et le pauvre petit Lucky n’était pas au bout de ses peines.

Mais comme je le déclarai à Carolyn, ce par quoi il passait maintenant le rendrait plus fort que les autres. Il pourra ainsi affronter ce qui l’attend avec, espérons-le, plus de sérénité. C’était ce que je lui souhaitais, sachant que ça n’avait pas vraiment été le cas pour moi et que j’en payais les conséquences chaque jour, sans jamais que les causes ne soient palpables, sans non plus qu’elles soient rationnelles.

Je me battais, constamment, contre des choses invisibles.

Sa mère en avait déjà conscience et elle était fière de son petit bout que les médecins appelaient « Le petit guerrier ».

Je ne m’étais relevé que lorsque Carolyn demanda si j’avais des enfants. Pas que sa question m’ait mis mal à l’aise. Mais l’appel de la nicotine était plus fort que tout le reste. Alors j’en avais profité pour lui répondre avant d’aller à l’extérieur en passant par la fenêtre. Carolyn affirma, de son côté, que les enfants étaient un gros contrat.

-Ouais…

Même si ce n’était pas ça qui me faisait peur. J’essayais de m’imaginer, parfois, avec des enfants. Et… je n’y arrivais jamais. Tout ce que j’arrivais à visualiser, c’était un bébé hurlant à plein poumons au fond de son lit-cage, dans la pénombre et encerclé par des ombres mouvantes encore plus noire. Comme si cet enfant ne bénéficiait pas de l’étape d’innocence, comme s’il savait déjà à quel point le monde et son avenir, sera ignoble.

Voilà, la vision que j’avais quand je pensais aux enfants que je pourrais avoir. Et voilà pourquoi le petit Lucky, tout petit, tout calme mais déjà souriant, me fascinait.

Je pus enfin tirer sur ma cigarette, ne m’éloignant pas trop et scrutant la ruelle des yeux tout en suivant la conversation entre ma mère et Carolyn. Ce à quoi je répondis et eus la grande surprise de voir la serveuse m’approuver. Ça me fit sourire et je soufflai la fumée dehors avant de jeter un coup d’œil à l’intérieur en souriant à Carolyn, reconnaissant, puis à ma mère, en coin.

-Ah ! Tu vois ? Deux contre une ! On gagne pour une fois.

Et la mère de Marc s’insurgea.

-Et moi alors ?! Je ne compte pas ? Deux à deux ! Egalité ! Et nous avons l’expérience pour nous, pas vrai, Joanna ? Donc, nous gagnons !

Ma mère approuva vigoureusement de la tête, tout en passant son bébé à Carolyn avec une délicatesse extrême.

Du coup, Carolyn nuança un peu son discours, déclarant qu’elle rêvait quand même parfois à un amour sans accro. Mais non sans souligner qu’être une bonne mère restait et restera sa priorité. Je souris à nouveau à Carolyn avant de me retourner vers l’extérieur.

-Au moins, son amour à lui sera inconditionnel.

Joanna sourit en coin à son tour, exactement comme moi.

-Peut-être. Mais ce n’est pas une mise à risque… Et que serait la vie sans un peu de risque ? Vous êtes jeunes, vous êtes beaux. Tout ce que vous pouvez vivre, vivez-le. Tu ne serais pas là, Jake, si je n’avais pas pris de risque… Et tu es la meilleure chose qui me soit arrivé.

Ah... tant mieux... Parce que je n'étais pas la meilleure chose qui me soit arrivée à moi-même...

Ce discours, ce n’était pas la première fois que je l’entendais, mais ma mère ne manquait jamais une occasion de le sortir. Espérant peut-être m’avoir à l’usure. Dans le fond, elle n’avait pas tort. Nous avions tout et aucune raison de nous priver. Mais c’était plus fort que moi.

Je jetai mon mégot dans la ruelle et rentrai…

-Peut-être que t’as raison. Peut-être que ça me tombera dessus. Mais compte pas sur moi pour courir après le Destin. Se passe ce qui se passe. S’il ne se passer rien, tant mieux.

Je passai tout près de Carolyn, baissant un regard attendri sur l’enfant, puis la dépassai.

-Tant qu’on est là… Vous voulez quelque chose à boire ? A manger ?

J’étais déjà en train de fouiller les armoires à la recherche de ce qu’on pourrait grignoter.

-Coca ?

@ Billy Lighter



You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Carolyn Adam
Carolyn Adam


Messages : 196
Date d'inscription : 07/06/2018
Age du personnage : 0


Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE]   Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE] I_icon_minitimeLun 26 Aoû - 2:24



Baby Blues
ft. Jacob Snyder




Je suis fière de victoires remportées par mon fils. J’ai vraiment songé changer son nom pour David, parce qu’il a vraiment vaincu son propre Goliath. Si petit et si brave, il donne une sacrée leçon de courage à n’importe qui ici qui voudrait baisser les bras.

Mon petit ange dort paisiblement dans les bras de la maman de Jacob qui est penché au dessus, le regard à la fois attendrit et bienveillant. Celui d’un père ce qui me pousse à lui demander s’il à lui-même des enfants ce à quoi il me répond que non.  Les enfants, c’est chouette et ça vous change une vie… un contrat de dingue ! C’est mentionné nulle part au moment de la conception.  En même temps, si on le savait avant, on s’enverrait moins en ‘air avec n’importe qui et n’importe où… note à moi-même !

J’assiste à ce qui me semble être une guerre amical d’opinion divergente entre la mère et le fils avec qui je suis plutôt en accord. Vaut mieux être seule que d’être mal accompagnée, Bella me l’a souvent répété quand je doutais, avec raison, des sentiments d’Eddy.  De répondre en accord avec Jacob alimente l’argumentaire qui reprend de plus belle, cette fois avec la mère de Mark qui joint sa voix à celle de la maman de Jacob, comme si elles semblaient dire qu’elles avaient l’expérience et pas nous donc notre avis ne valait pas le leur dans la balance de la vie.

Je pris alors mon fils en rigolant et en ajoutant que, même si en ce moment je suis seule et que je m’en porte pas plus mal, je continu de rêver de vivre mon propre conte de fée. C’est normal, non, de vouloir moi aussi connaître le grand amour, la belle romance ? Avoir des papillons dans le ventre en permanence en retrouvant l’homme de ma vie.

La suite est pleine de sous entendu que je ne suis pas certaine de saisir, des histoires de famille, sans aucun doute et il serait mal aisé de demander qu’on m’éclaircisse. Je préfère embrasser le front de mon fils et de replacer sa couverture dans laquelle il est emmailloté.

- Je suis d’accord avec vous, Jacob. Je ne cours pas non plus après mon destin, de toute façon je n’en ai pas le temps.  Je me dis que, ce que j’ai à vivre, je le vivrai et si ça ne se présente pas à moi, c’est que je n’étais pas dû pour ça.

Voilà pourquoi je me suis battue pour donner la vie. Il a été mis sur ma route pour une raison précise et maintenant qu’il est là, et surtout qu’il a envoyé chier royalement tous les pronostiques suivant sa naissant, prouvant que son père avait tout faux parce que jamais il a cru qu’il pouvait avoir une toute petite chance, je n’ai plus aucun doute sur les raisons qui m’ont menés à prendre toutes les décisions que j’ai prise depuis que j’ai appris être enceinte.

Je cru que Jacob s’approchait de moi avec l’intention de prendre Lucky à son tour mais il me dépassa en me demandant si j’avais soif ou peut-être même faim.

- Un coca, je veux bien. J’ai mangé avant mon service. D’ailleurs, il faudra bien que je m’y remettre avec mon verre.

Ça serait abusé quand même que de passer mon premier quart de travail à bavarder avec la famille du patron et leurs amis, bien que ça soit plutôt chouette et tout en douceur pour un retour au boulot.
Je pris place sur une chaise, tenant mon bébé contre moi et prit une gorgée de mon coca que vient de me servir Jacob.

- Merci, Jacob et… dites… j’ai un temps de retard mais j’ai l’impression que je vous connais, sauf que je ne saurais pas dire de où…

Et ça j’avoue que ça me rend complètement dingue quand je n’arrive pas à dire comment je connais une personne.



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 300
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE]   Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE] I_icon_minitimeMar 27 Aoû - 19:53



Baby Blues
ft. Carolyn Adam


Ouais, voilà, hors de question que je force quoi que ce soit à se produire. Mais ce que je disais pas, c’était que je faisais surtout le contraire : je repoussais ce qui pouvais arriver ou je trouvais le moyen de faire en sorte qu’il ne puisse rien arriver. Ma vie était codée pour que rien ne puisse m’atteindre. Ou presque rien étant donné que j’étais quand même obliger de travailler pour bouffer et avoir un bunker où me planquer quand je ne travaillais pas et que j’aimais tout de même me retrouver avec mes parents et les Canter.

Mais ça s’arrêtait là.

Donc, c’était un peu plus que de « ne pas courir après », c’était même carrément « fuir en sens inverse »… Juste histoire d’être sûr.

Cependant, Carolyn abondait dans mon sens. Je n’avais aucune idée si elle, elle laissait vraiment venir les choses ou si, comme moi, elle les fuyait, mais ce n’était pas moi qui allais lui poser la question.

Carolyn m’appelait Jacob… Parce que maman m’avait appelé Jacob quand on était entrés dans la pièce. Alors je ne pouvais pas la reprendre et à vrai dire… ici, c’était elle qui était sur notre territoire. J’étais légitimement Jacob ici. Alors je ressentais moins le besoin de me planquer sous mon pseudo que n’importe où ailleurs.

Je rentrai à l’intérieur alors que Carolyn avait repris son bébé à ma mère pour le bercer un peu et remettre sa petite couverture sur lui dans un geste protecteur. Je m’étais approché d’eux en premier, juste pour regarder encore l’enfant dont j’enviais le sommeil paisible…. Et réprimai l’envie de demander à le prendre… Comme pour en profiter un peu. Mais me ravisai parce que… ce qui allait dans un sens pouvait aller dans l’autre.

Et si j’avais bien envie de le prendre contre moi pour qu’il me fasse ressentir ce que lui ressentait, je n’avais aucune intention de lui faire subir ce que moi, je ressentais.

Alors à la place, je proposai un verre de coca, ou autre chose, à manger, tout ce qu’elle aurait pu vouloir… Elle accepta le coca que je lui servis, le lui apportant à la table où elle avait pris place, son bébé sur les bras.

Je m’installai à la chaise à côté d’elle.

-Prenez votre temps. Je ne pense pas que quiconque ici puisse vous en vouloir de prendre du temps pour votre enfant. Nous ne savons que trop ce qu’ils représentent.

Et comme de fait, ma mère et celle de Marc nous dirent alors de prendre notre temps, qu’elles allaient aller aider en cuisine, maintenant qu’elles ne pouvaient plus s’extasier sur le petit.

La survie, le fait que rien n’est fini, l’espoir… Un monde meilleur ? Pas sûr, mais on peut au moins essayer… Je lui souris mais fuis son regard quand elle demanda si on se connaissait. Je secouai la tête et pris une gorgée de coca moi aussi.

-C’est peut-être à cause de ma voix… Vous reconnaissez ma voix, si vous écoutez L.A.ROCKS… Je suis journaliste… Jake Snyder. Bien que moi, je vous aie aperçue plusieurs fois ici même alors que vous étiez en service.

Moi, j’étais plutôt content d’être passé inaperçu, par contre… Je me rappelais bien l’avoir déjà vue plusieurs fois ici… Mon regard passa de la mère à l’enfant.

-J’aimerais le tenir dans mes bras. Mais j’ai vraiment peur de lui faire peur.

@ Billy Lighter



You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Carolyn Adam
Carolyn Adam


Messages : 196
Date d'inscription : 07/06/2018
Age du personnage : 0


Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE]   Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE] I_icon_minitimeMar 27 Aoû - 22:30



Baby Blues
ft. Jacob Snyder




Je ne vais pas mentir en disant que de recommencer ma routine au travail en relaxant dans la partie réservé au propriétaire et sa famille me déplaît. Bien au contraire, c’est une transition tout en douceur entre le doux confort de mes pantoufles et la rigidité de mes chaussures de travail.

Et puis je trouve ça un peu drôle quand même d’assister à ce match de tennis verbal entre la mère et le fils. Je vivrai peut-être ce genre de chose moi aussi, avec mon fils. En tous les cas, j’espère que nous aurons une belle relation et qu’il n’aura jamais honte de dire que je suis sa mère.

Je suis loin d’être parfaite.

J’apprends tout juste à être maman, il n’y a aucun fichu mode d’emploi. La première nuit que j’ai fait toute seule à la maison avec Lucky qui ne pleure pourtant jamais ou très peu, il m’a fait une belle crise et  je n’arrivais pas à savoir ce dont il avait besoin. Il ne voulait ni boire, ni rester dans son petit lit et sa couche était propre. Il avait besoin de me sentir là, tout simplement. Je l’avais amené avec moi dans mon lit et il avait cessé immédiatement de pleurer. Depuis, j’ai appris à démystifier ses différents sons et à me fier à mon instinct.

En fait, le voilà le mode d’emploi : suivre son instinct.

Donc, j’accepte volontiers le coca que me propose Jacob en me détendant, sachant maintenant que je peux prendre tout mon temps.

- Merci ! Merci, c’est vraiment apprécié !

Et peut-être aussi que j’y ai droit parce qu’ils savent que je fais du bon boulot en général. Je n’ai pas l’habitude de me tourner les pouces dans mon coin à attendre que le rush arrive à ne plus savoir où donner de la tête. Sans être un traitement de faveur, appelons ça  une petite tape sur l’épaule.

Jacob vient s’installer sur la chaise à côté de moi et j’ose lui demander la question qui me brûle les lèvres depuis tout à l’heure. J’ai la vive impression de le connaître mais je n’arrive pas à dire de où, comment, quand ?  Probablement  d’ici, puisqu’il est visiblement un intime des Canter, n’en demeure pas moi que, je m’en souviendrais. Et si lui se souviens de m’avoir vu ici, ajoutant à mon malaise de ne pas le replacer, le mystère s’éclaircie quand il me dit qu’il est LA voix de L.A.ROCKS.

- Oh ! Jake Snyder !

Je dois avoir la bouche et les yeux bien grands ouverts, mais la surprise est bel et bien là et, maintenant que je sais,  j’entends sa voix en me remémorant bien des fois où j’ai écouté religieusement son émission. Je me souviens même qu’avec Bella, nous fantasmions  sur sa voix au grain particulier. Enfin, pas si particulier que ça mais ça prend tout de même une voix qui se démarque, c’est qu’on s’est toujours dit, toutes les deux.

- Alors je peux vous appelez Jake ? Ou c’est que pour la radio ?

La groupie en moi reprend le dessus, c’est comme ça ! Quoi que je ne m’exciterai pas comme j’aurais pu le faire il n’y a pourtant pas si longtemps que ça.

- Ça ferait cliché de dire que j’écoute toutes vos émissions…  En fait, je n’en ai manqué aucune pendant la plus grande partie de ma grossesse.

Celle où j’étais confiné à domicile.

Et heureusement que son émission était là pour me divertir et me donner des nouvelles que je n’avais pas autrement.  

Jake, alors que je suis légèrement prise dans un passé pas si lointain, confit qu’il aimerait bien prendre mon fils mais qu’il a peur de lui faire peur.

- Il ne faut pas. Et je suis certaine qu’il ne sourcillera même pas. Attendez je vais…

Je vais déplacer mon bras pour tourner légèrement mon bébé vers lui et pouvoir le lui placer dans les bras et, quand je suis certaine qu’il le tient bien, je me recule pour le laisser prendre le pouls de l’expérience par lui-même.  Il n’a rien de sorcier à tenir un bébé mais pour quelqu’un qui ne l’a jamais fait et qui appréhende, c’est toute une expérience.

- Vous voyez ?  Il sourit, même !

Lucky semble vraiment bien dans les bras de l’animateur radio.  Je regrette de ne pas avoir mon appareil photo, question d’ajouter ça à son album bébé.

- Ça vous va bien, vous savez.



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Snyder
Jacob Snyder


Messages : 300
Date d'inscription : 23/09/2015
Age du personnage : 38

Who Am I?
Birth place: Buchenwald - Deutschland
Je suis: réservé.
Song: Goodbye - The Army


Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE]   Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 29 Aoû - 22:44



Baby Blues
ft. Carolyn Adam


Je souris aux remerciements plus que sincère de Carolyn. Cela semblait presque être un soulagement mais ce n’était pas vraiment ça. J’avais du mal à mettre des mots sur ce que les autres ressentaient ou voulaient montrer. Mais au moins, pour une fois et je vais mettre une putain de croix au calendrier, je n’interprétais pas la chose comme hostile.

Parce que… ouais… je suis très très capable de prendre un « merci » comme étant hostile, croyez-le ou non.

Nous étions donc maintenant installé à table, avec un verre de coca chacun… Carolyn, Lucky et moi, maintenant que les deux matriarches s’étaient retirées pour donner un coup de main côté restaurant. Et ce fut là que Carolyn me demanda où elle m’avait déjà vu.

Alors soit elle m’avait déjà vu ici même sans arriver à me replacer, ce pour quoi je ne lui en voudrais pas le moins du monde. Soit ce n’était pas mon visage qu’elle avait reconnu, mais ma voix… Et qu’elle se focalisait sur ma tronche pour essayer de me remettre. Ce qui ne risquait forcément pas de marcher.

Mais une fois que je me présentais sous mon pseudonyme, ou mon surnom, c’est selon… Elle me replaça directement. Et son visage, avec ses yeux écarquillés et bouche bée me fit rire. Et Dieu sait que je rigolais pas souvent aussi spontanément. Puis je rougissais aussi parce qu’avec l’anxiété venait une sorte de… pas vraiment de la timidité… Un truc approchant mais qui relevait plus de la peur d’être exposé…

Bien que je crois que ça s’appelle de la timidité quand même. Mais bon, si vous n’avez pas encore compris que ‘l’introspection et moi, ça fait deux, je sais pas ce qu’il vous faut.

Et du coup, elle demanda si elle pouvait m’appeler Jake… Ce qui était à l’inverse de ce que j’avais l’habitude de vivre en fait. D’habitude, je faisais justement tout pour qu’on m’appelle Jake mais ici, ça avait été un peu compliqué avec tout le monde qui m’appelait Jacob, alors forcément, Carolyn m’avait appelé Jacob aussi.

-Ouais… Ouais, vous pouvez m’appeler Jake. Je suis même plus à l’aise avec Jake. Mais ici…

Je regardai autour de nous, comme pour lui montrer qu’ici, c’était ici, chez les Canter…

-Vous pouvez choisir…

Parce que je ne dois pas me cacher ici. Personne ne doit se cacher. Nous sommes chez nous. Personne ne viendra nous chercher ou nous faire du mal. Une fois passer la porte vers l’extérieur, par contre…

Et elle me complimenta en disant qu’elle écoutait toutes mes émissions. En tout cas, qu’elle n’en avait manqué aucune pendant sa grossesse. Je souris et regardai le petit puis elle.

-Il aura entendu ma voix avant de me voir alors… La prochaine fois que je serai à l’antenne, j’y penserai.

Et en parlant de Lucky… Je m’étonnai moi-même en manifestant tout haut mon désir de savoir ce que ça ferait de le tenir dans mes bras. J’avais bien sûr eux dans les bras des enfants de la famille ou d’amis de la famille. Mais jamais aussi petits… Jamais aussi proche de ce à quoi j’avais pu un jour ressemblé, comme l’avait souligné ma mère.

Le même genre de petit bébé un peu malmené dès le départ par la force des choses, contre le gré de ses parents.

Mais j’avais tellement la trouille d’être… mauvais. De lui transmettre quelque chose de mauvais rien qu’en le touchant…

Carolyn, elle, était sûre que ça ne se produirait pas… Et ne me laissa d’ailleurs pas vraiment le choix en tournant le bébé vers moi. Et mon geste fut plus un réflexe qu’autre chose, comme si quelque chose en moi était persuadé que si je ne le prenais pas, Carolyn allait le laisser tomber par terre. Alors que c’était plus que complètement absurde ! Mais des peurs absurdes, j’en ai une liste longue comme le bras, en même temps.

Je le pris donc tout doucement. Il tenait rien que dans mes deux mains réunies et je le plaçai d’abord devant moi, pour pouvoir le regarder. Je soutenais bien sa tête et… il sourit, ce que Carolyn ne manqua pas d’exclamer tout haut. Mon cœur s’emballa, mais pas parce que j’avais peur. Juste parce que… Putain, j’y arrivais et c’était plutôt facile… Et fascinant aussi.

Et ça me fit rire… Comme un rire de soulagement et d’émotion aussi.

-Incroyable…

C’était une sensation incroyable. Lucky ne sourcillait pas, souriait… Ce n’était pas moi qui lui transmettais quelque chose de négatif. C’était lui qui me rassurait.

Je regardai Carolyn quand elle affirma que ça m’allait bien.

-Vous trouvez ?...

Je souris en coin et regardai Lucky.

-Mais lui et moi, on a un truc en commun. On a dû se battre dès le départ. Sauf que lui, il a trouvé comment le faire sereinement. Et ça, il vous le doit, je crois.

Pas que j’en voulais à ma mère, loin de là. Mais en étant traumatisée elle-même, comment vous que la pauvre m’apprenne la sérénité ? Je ne lui en voulais pas, que du contraire. Je l’aimais. Mais tout petit déjà, je m’étais donné la mission de la protéger de tous les monstres dont elle avait peur. Et je les avais tous pris pour moi.

Tout doucement, je plaçai le bébé contre moi, couché sur mon torse. Il prit une grande inspiration, en même temps que moi. Et le rythme de mon cœur ralentis après quelques secondes, pour se calquer sur celui du petit.

@ Billy Lighter



You're a drop in the rain, Just a number not a name… ©️ Scorpions
Revenir en haut Aller en bas
Carolyn Adam
Carolyn Adam


Messages : 196
Date d'inscription : 07/06/2018
Age du personnage : 0


Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE]   Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE] I_icon_minitimeSam 31 Aoû - 22:07



Baby Blues
ft. Jacob Snyder




Jake, donc, ne sait pas jusqu’à quel point je me suis accroché à sa voix dans les derniers moments de ma grossesse. J’entretenais l’espoir à chacune de ses paroles d’avoir une petite nouvelle de rien du tout sur le Sanatarium Tour et de toutes les émissions de radio, c’était la sienne qui en avait le plus souvent.  Parfois, et je sais que je ne dois pas être la seule auditrice à avoir cette impression là, j’avais la certitude qu’il me parlait à moi. Un peu comme lorsqu’on regarde un tableau sur un mur et qu’en changeant de direction, pourrait jurer que le personnage nous suis des yeux.  Il n’en tient qu’à l’angle, et c’est la même chose avec  les émissions de Jake Snyder.  La façon dont il parle me rassurait, aussi bêtement que cela puisse paraître. À sa façon et sans me connaître, il me faisait du bien. Oh, bien sûr, je ne lui déballe pas tout ça, parce qu’il me prendrait pour une timbré. Je me contente de lui dire que j’ai suivi religieusement ses émissions le temps de ma grossesse.

- Oui, il connait votre voix, ça y’a aucun doute. Il dort plutôt bien quand je passe du Roadtramp à la maison.

Je ne doute pas une seconde que Jake pensera à Lucky à sa prochaine présence en onde. Je regrette simplement de ne pas avoir les moyens d’enregistrer ce moment pour le repasser à mon fils.  Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a beau être encore tout nouveau sur cette terre, il a déjà un impressionnant cercle de connaissance !

- C’est vraiment très gentil de votre part !

Puis il me fit une demande toute simple à laquelle je n’avais aucune raison de refuser. Je ne pris que le temps de repositionner pour placer Lucky correctement dans ses bras et, une fois fait, je souriais de voir combien la scène était magnifique.

Je peux m’imaginer l’inconfort de Jake avec le fait de prendre un si petit bébé, quand on n’a pas l’habitude, on a peur de le casser, de le mettre inconfortable, de ne pas le tenir correctement et de lui faire mal à sa petite et fragile colonne vertébrale.  C’est incroyable toutes les peurs que l’on peut avoir quand on vient le temps de prendre un petit bout de vie entre des grosses mains maladroite. Je n’avais pas tant l’expérience des bébés quand j’ai accouché.  J’ai arraché beaucoup plus de tête de poupée que j’en ai bercé, disons.

La première fois qu’on m’a mis mon fils dans les bras, j’en tremblais. Je n’arrivais pas à croire que je pouvais enfin le prendre après tout ce temps à le caresser des yeux dans son aquarium à l’hôpital puis ensuite, je réalisais à peine que j’avais contribué à faire un petit homme aussi parfait.  J’ai hâte qu’Eddy puisse le voir avec les mêmes yeux. Parce que j’ai beau lui en vouloir en ce moment et vice et versa, tous les deux, on a quand même fait quelque chose de merveilleux ensemble et ça, je ne pourrai jamais le regretter.  

Lucky semble se trouver confortable si j’en juge par le sourire qui se dessine sur ses lèvres et ça surprend Jake. Pourtant, un enfant, ça ne ment pas. En tous les cas, pas à cet âge là !

- Si on en croit mon ex, j’aurais dû mettre un terme à ma grossesse parce que j’ai égoïstement hypothéqué sa vie en la menant à terme.  Alors je ne sais pas s’il me le doit à moi ou a sa volonté de vivre mais ce petit a plus de courage que bien des gens que je connais.

Beaucoup plus que son père en tous les cas !

Jake devient lentement plus à l’aise,  assez du moins pour replacer mon bébé en le couchant sur son torse et, Lucky, dans le mouvement, referma son petit poing en s’agrippant au tshirt  de Jake, comme pour dire t’en fait, pas vieux, je m’accroche !’’.  Et moi, je passe simplement ma main sur sa tête, celle de mon fils, bien sur, et lui chatouille la nuque du bout du doigt.

- Il adore quand je le caresse juste là, je ne sais pas pourquoi. Mais ça le fait toujours sourire et il s’endort presque tout de suite.

Puis je restais là, je ne sais pas combien de temps, à regarder l’animateur  tenir tout contre lui Lucky qui dormait paisiblement, cœur contre cœur sur Jake, me contenant de caresser la nuque et le dos de mon bébé du bout des doigts. Pour un peu, on pourrait croire à une tendre scène familiale. Un papa et une maman fière de leur rejeton et qui lui offre en une étreinte, tout l’amour et le support dont il aura besoin tout au long de sa vie.



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE]   Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Baby Blues [PV Carolyn][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» People who say they sleep like a baby usually don’t have any.
» Baby Doc departure details remain murky
» Baby ! Show me what you got ! ft Mathew part.2
» oh baby, you should go and love yourself.
» Mes yeux s'égarent ... [Lysandre][TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Hollywood :: Canter's Deli-