AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Coma *PV Timmy*[Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


Coma *PV Timmy*[Terminé] Empty
MessageSujet: Coma *PV Timmy*[Terminé]   Coma *PV Timmy*[Terminé] I_icon_minitimeMer 29 Jan - 13:29

Shift de nuit. J'adorais les shift de nuit. Pourquoi? Plusieurs raisons: c'était la nuit qu'il se passait le plus de choses. C'était la nuit que la ville était, paradoxalement, la plus belle, avec toutes ses lumières... Parfois, on allait manger sur Hollywood et on croisait des gens plus ou moins connus... Acteurs, chanteurs, musiciens, nous saluaient, contents de nous voir traîner dans le coin. Surtout les actrices qui tenaient à leurs bijoux comme à la prunelle de leurs yeux.

Mais dans les choses qui pouvaient nous tomber dessus, on pouvait aller des plus amusantes (un mec complètement bourré et pas dangereux pour deux balles qu'il fallait juste ramener chez lui pour être sûr qu'il ne lui arrive rien et qui, pendant le trajet, racontait sa vie en rigolant), aux plus glauques (meurtres, viols, suicides...). On avait eu de la chance ces derniers temps, ce genre de truc ne nous était pas tombé dessus. On allait plus souvent sur les bagarres à la sortie des bars ou des clubs ou sur des agressions, armées ou pas. Puis on avait nos chers Junkies habituels aussi.

Mais cette nuit, alors qu'on se faisait un burger dans le quartier d'Hollywood, Conrad et moi, la radio accrochée à notre ceinturon retentit. La voix de la fille du dispatch de L.A.NORTH, qui était d'ailleurs très sympa, nous appela, nous demandant, comme on était dans le coin d'Hollywood, d'aller voir jusqu'à une adresse. un certain Timmy Evans était l'appelant et signalait que l'habitant, Kayden James, ne répondait pas au téléphone.

Conrad et moi, on se regarda... Putain... Moi non plus des fois j'avais pas envie de répondre au téléphone... Alors si j'avais été une star comme Kayden James, je crois que j'aurais encore moins aimé...

Bref, on abandona nos burgers sur la table et on partit, sans actionner ni feux bleus, ni bitonal... Mais en roulant bien quand même. Pourquoi? Parce qu'en réalité, avec les informations qu'on avait, il n'y avait aucune raison de se presser. Une rockstar qui répondait pas au téléphone, surtout à 23heures, ça me semblait légèrement normal. Si ça tombe, il n'était même pas chez lui.

On arriva à l'adresse en un temps plus que raisonnable et sans prendre de risques en roulant comme des pétés, et on fut un peu moins sûrs de nous. Il y avait de la lumière dans la maison. Donc, à moins d'un oubli, Kayden devait être là. Je tambourinai à la porte, annonçant que c'était la police. Conrad, lui, passa par derrière, à la recherche soit d'une fenêtre ouverte par laquelle on pourrait entrer, ou au moins voir s'il y avait un problème à l'intérieur. Il revint alors que je n'avais toujours pas de réponse de la part de l'habitant, en secouant négativement la tête. Il n'avait rien pu voir de derrière la maison. Tant pis. Ca devenait flippant. On retourna à l'arrière où Conrad avait repéré une porte. La porte d'entrée était trop massive pour qu'on puisse la défoncer.

Une fois devant la porte arrière qu'on essaya d'ouvrir normalement sans y arriver, on se plaça l'un à côté de l'autre. Depuis le temps, on avait plus besoin de parler en inter. On savait exactement qui faisait quoi. On défonça ensemble la porte en envoyant en même temps un pieds dedans et elle s'ouvrit sans nous résister. Une fois la porte ouverte, je fis un appel radio pour signaler que n'ayant pas de réponse venant de l'intérieur mais que la lumière nous indiquait que quelqu'un pouvait être dedans quand même, on était entrés de force.

On se déploya alors à l'intérieur de la maison, passant de pièces en pièces. Le tout était décoré de guitares accrochée au mur, de disques en tous genre, de récompenses. Et c'est dans le salon que je trouvai Kayden James affalé dans le fauteuil, blafard, je fis l'appel radio, demandant une ambulance de toute urgence, sans pour autant que ma voix trahisse un stress. C'était pas la première fois qu'on se trouvait dans ce genre de situation. Une fois mon appel fait, je vérifiai si le rocker respirait. Positif. C'était déjà ça. Conrad arriva près de moi et me demanda si ça allait. Je lui signalai que... ben ouais... moi ça allait... Lui par contre...

Je proposai alors à Conrad de faire entrer notre véhicule dans le jardin du rocker, quitte à faire des dégâts. Parce qu'une voiture de police devant la maison du chanteur de The Burning Fire, ça allait vite attirer des curieux qui n'avaient rien à foutre là.

Conrad s'exécuta et je restai au côtés du chanteur, regardant tout autour à la recherche d'indice qui m'epliquerait ce qui était arrivé. A première vue, quand on était rentrés, on avait vu aucune trace d'effraction et Kayden, même si je ne pouvais pas le bouger, ne semblait pas présenter de traces de coups. Pas de tablette de médocs entamés, des bouteille d'alcools, ça, il y avait, mais pas assez et pas assez vides pour déclencher un coma éthylique. La télé marchait toujours, c'était comme si Kayden avait perdu conscience simplement en la regardant. Putain... J'avais beau lui mettre des claques et l'appeler, pas moyen de le réveiller. Et pourtant, il respirait!

Conrad rentra et fit la même investigation que moi, cherchant après des indices. Il monta jusqu'à la salle de bain mais m'annonça que c'était négatif en redescendant. Soudain, le téléphone sur le meuble sonna alors qu'on entendait l'ambulance arriver au loin. Je me levai et allai décrocher. J'étais déjà sûr que c'était le mec qui avait appelé la police et qui réessayait de contacter son pote. Pas de bol pour lui...

-Inspecteur Keller, LAPD, qui est à l'appareil?

J'avais envie de faire de l'humour noir en jouant au répondeur... Une façon d'évacuer la pression qui, inconsciemment, nous prenait toujours un peu à revers, même si c'était une inter de type "habituelle"... Mais je crois que cet humour noir aurait été mal perçu. L'homme se nomma Timmy Evans, Manager chez MTI et demandait des nouvelles de Kayden.

-Il est en vie, mais ce que je vous conseille de faire, c'est de venir sur place. L'ambulance va l'embarquer vu qu'il n'est pas conscient. Vous pourrez peut-être nous aider. Mais ne l'ébruitez pas autour de vous maintenant! Sinon, on va être emmerdés par les curieux.











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Timmy Evans
Timmy Evans


Messages : 683
Date d'inscription : 30/11/2013
Age du personnage : 32

Who Am I?
Birth place: Londres-Angleterre
Je suis: Calme, intelligent, parfois fourbe et menteur
Song: Linkin Park-Somewhere I Belong


Coma *PV Timmy*[Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Coma *PV Timmy*[Terminé]   Coma *PV Timmy*[Terminé] I_icon_minitimeJeu 30 Jan - 17:26

Encore aucune réponse. Cela faisait la quatrième fois que je téléphonais à Kayden James et il ne m’avait toujours pas répondu. Il m’avait dit au matin qu’il serait chez lui toute la soirée. J’avais donc dans l’idée qu’il était sortis alors je me suis décider à appeler Nathan Williams de The Burning Fire. Il m’assura que Kayden était bien rentré chez lui après leur répétition. Vraiment étrange que James ne réponde pas. A vrai dire, c’était même très inquiétant. Surtout que Kayden n’était pas du genre à ne pas répondre… J’aurais été manager de Billy Lighter je ne me serais pas poser de questions, mais là bien.

Et l’inquiétude montait au fur et à mesures des minutes qui s’égrainaient. Je téléphonai encore une fois. Toujours aucune réponse. Je tournais en rond dans mon appartement mon rongeant les ongles. Ce n’était vraiment pas normal. J’eus alors l’idée de me rendre chez lui, mais il habitait bien trop loin et s’il lui était arrivé quelque chose je ne saurai pas vraiment comment réagir. Je devais donc m’en remettre à la LAPD, c’était la seule solution que je trouvais utile et efficace pour comprendre pourquoi Kayden ne répondait pas.

Je téléphonais donc et un homme me répondit.

-Bonjour je m’appelle Timmy Evans, manager de Kayden James. Cela fait plusieurs fois que téléphone à Mr. James mais il ne me répond pas. Il est pourtant censé être chez lui, ses amis m’ont signalé qu’il était rentré.


On sentait beaucoup d’inquiétude dans ma voix. Mais je gardai quand même mon calme, céder à la panique alors que je ne sais rien serait très peu productif. L’homme me demanda l’adresse de Kayden et je la lui donnai. Je finis par raccrocher, je n’avais plus qu’à attendre que la police me donne des nouvelles. Pour le moment je me sentais plus qu’inutile. J’espérai bien qu’il ne lui soit rien arrivé de grave. Pas parce que j’étais son manager et que c’était soit disant « mon gagne pain », mais surtout parce que c’était un véritable ami.

Je tournais toujours en rond et je n’avais presque plus d’ongles. Je pris une bouteille de Scotch et me servis un verre que je bus d’un seul coup. Puis un autre. Je m’arrêtai là sachant très bien que l’alcool n’allait rien changer à la situation. Je m’installai dans mon divan et pris un livre afin de me changer les idées. Mais toujours pas moyen…

Après un certain moment à broyer du noir, à m’inquiéter et à essayer de regarder la télévision, je me décidai à essayer encore de téléphoner à Kayden. Cette fois-ci cela décroche et un sourire apparu sur mes lèvres alors que je croyais que mon calvaire était terminé. Mais ce n’était pas Kayden de l’autre côté du fil, mais un inspecteur de police. Mon sourire disparu d’un coup et mon inquiétude revint à grand pas.

-Je suis Timmy Evans, manager chez MTI. Je me demandais si vous aviez des nouvelles de Kayden James.


La réponse tomba. Et c’était comme si on m’avait mis un coup de marteau sur la tête. Il était en vie, mais le policier ne m’en dit pas plus disant que je devais me rendre sur place et que l’ambulance allait embarquer Kayden. Mais que s’était-il passé ? Le mieux était d’aller sur place, en effet.

-Très bien, j’arrive directement.

J’avais une boule au ventre à cause de l’angoisse. Qu’était-il arrivé à Kayden, bon sang ? Je n’arrivais pas à m’expliquer cela. Je pris ma voiture et démarrai sur le champ. Je dépassais rarement les limitations de vitesse, mais là, j’étais bien trop angoissé pour m’en soucier.

J’arrivai sur place. L’ambulance était arrivée et j’entrai chez Kayden. Mon visage était marqué par le stress de ne pas savoir. Je m’adressai au premier policier que je trouvai sur mon chemin. Un homme au visage qui semblait marqué par quelque chose de peu perceptible.

-Qu’est-il arrivé ? Kayden va bien ? Dit-le-moi !

J’avais haussé la voix, mais ce n’était pas contre l’inspecteur de police. C’était plutôt mon angoisse qui me faisait vouloir savoir tout, tout de suite. Je n’avais pas pris le temps de bien m’habiller et il était vrai que j’avais un peu froid vu le mois et l’heure. Mon tee-shirt n’était point suffisant.


Coma *PV Timmy*[Terminé] Mvhnrn
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


Coma *PV Timmy*[Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Coma *PV Timmy*[Terminé]   Coma *PV Timmy*[Terminé] I_icon_minitimeVen 31 Jan - 13:09

Le mec avait paru particulièrement inquiet au téléphone. Et pour cause, l’homme s’étant présenté comme étant le manager de Kayden James. Et quelque part, je compatissais déjà… Les prochains jours n’allaient pas être de tout repos pour Monsieur Timmy Evans. Mais je ne parlais pas au niveau financier du moins, pas dans un premier temps. Avec ce qui venait de se passer, la vente d’album et de produits dérivés des Burning Fire allait littéralement exploser dès que la presse se serait emparée de l’histoire.

Quand l’ambulance arriva, Conrad et moi sortîmes de la maison, saluâmes le chauffeur du véhicule d’urgence et commençâmes à discuter de tout et de rien. Ni eux, ni nous ne nous impliquions émotionnellement, c’était, en quelque sorte, la routine, bien que la discussion tourna indubitablement sur The Burning Fire et leur avenir qui s’annonçait sombre.

Les deux ambulanciers revinrent avec la civière. On avait pris soin de leur demander d’éteindre leurs feux bleus comme on avait fait avec ceux de notre véhicule et de venir se garer à l’arrière de l’habitation. Ce serait plus discret. Pas que nos ordres nous recommandaient de l’aide, mais Conrad et moi, on préférait faire nos interventions le plus discrètement possible. Premièrement pour respecter la vie privée des personnes en cause et deuxièmement, parce que l’armée et la guerre nous avaient appris que tant qu’on est pas vus, on est pas pris… Sans compter que grâce à tout ça, on ne se tapait pas une foule de curieux à contrôler.

Les ambulanciers refermaient les portes de l’arrière du véhicule avec Kayden allongé dedans et Conrad signait les papiers qu’il fallait, quand une voiture arriva, un peu vite. Mais bon, vu la situation, j’allais pas faire chier. L’homme qui en sortit vint directement vers moi. Il avait des cheveux foncés, me semblait-il, mais il faisait nuit et avec l’éclairage public, je pouvais me tromper. Il avait la peau très claire, était grand, mince, et avait le visage bouffé par le stress. Probablement le manager de James.

Quand il arriva à ma hauteur, me demandant ce qu’il s’était passé, je remarquai qu’il avait les yeux aussi bleus que les miens. Et qu’il avait la classe naturelle d’un homme d’affaire ainsi qu’un accent on ne pouvait plus british. Je lui répondis avec mon accent à moi, beaucoup plus bourrin. Il était inutile de lui demander de se calmer, ça ne ferait que l’énerver encore plus.

-Timmy Evans ? Monsieur James est dans l’ambulance et va être amené à l’hôpital le plus proche, le plus vite possible.

Je pris Evans par le bras et l’emmenai un peu plus loin et pour le dégager du chemin de l’ambulance qui s’en allait. Ils ne rallumèrent sirène et feux bleus qu’après avoir passé le coin de la rue, comme on le leur avait demandé.

-Nous avons fait en sorte que tout se passe dans la plus grande discrétion.

J’emmenai Evans jusqu’à l’intérieur de la maison et lui expliquai tout, clairement et petit à petit, lui laissant le temps d’assimiler.

-Nous avons retrouvé Monsieur James allongé, inconscient, dans le divan du salon devant la télévision allumée.

Je haussai les épaules et mon regard trahis une interrogation silencieuse.

-Nous avons fait le tour de la maison à la recherche d’indices. Mais rien n’indique une tentative de suicide ou un coma éthylique. On a bien retrouvé un peu de drogue, mais aucun signe qu’il en ait pris ce soir. Pas ici en tout cas.

Je regardai le manager dans les yeux.

-Alors si vous avez le moindre détail qui pourrait nous aider, n’hésitez pas.

Il y avait un tas de possibilité sur ce qui était arrivé. Mais il n’y avait qu’une chose dont j’étais à 90% sûr.

-D’après ce qu’on a pu déduire, personne n’était avec James au moment où il a perdu connaissance. Pas de traces d’effraction non plus.

Mais on était jamais à l’abri d’une attaque cérébrale…











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Timmy Evans
Timmy Evans


Messages : 683
Date d'inscription : 30/11/2013
Age du personnage : 32

Who Am I?
Birth place: Londres-Angleterre
Je suis: Calme, intelligent, parfois fourbe et menteur
Song: Linkin Park-Somewhere I Belong


Coma *PV Timmy*[Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Coma *PV Timmy*[Terminé]   Coma *PV Timmy*[Terminé] I_icon_minitimeVen 31 Jan - 20:32

J’étais désemparé. Je voulais vraiment savoir ce qui était arrivé à Kayden. L’alcool ? La drogue ? Tant de possibilités même si je savais bien que Kayden ne faisait jamais rien à l’excès. C’était un gars raisonnable qui avait le sens du travail et qui savait qu’il jouait sa vie à chaque fois qu’il se droguait trop ou qu’il buvait trop. Je n’étais pas spécialement au courant de l’entièreté de sa vie privée mais s’il avait des problèmes graves j’aurais été au courant.

Tout le monde autour de mois essayait de rester discret, même l’ambulance. Il était fort probable que la police ne voulait pas attiré les potentiels curieux. C’était bien normal.
Je m’étais adressé au premier policier venu et lui avais déjà posé pas mal de questions ce qui laissait transparaitre ma réelle angoisse. J’approuvai de la tête quand il me demanda si j’étais bien Timmy Evans. Il m’expliqua tout. Que Kayden était dans l’ambulance et qu’ils allaient le transporter à l’hôpital. J’espérai grandement que ce n’était pas si grave. Je réfléchissais essayant de percevoir ce qu’allait être l’avenir. Je regardais le sol et ne relevai la tête que quand l’inspecteur de police me pris par le bras pour m’emmener plus loin.

J’étais un peu choqué et dans l’incompréhension totale. J’entendais les sirènes de l’ambulance qui s’éloignait de la maison de Kayden. Je priais intérieurement que tout cela ne soit qu’un cauchemard. Mais ça semblait réel. Le choc faisait que je ne cessais de perdre contact avec la réalité, seul l’aimable policier et ses paroles étaient mon lien avec celle-ci. Ils avaient fait cela discret. Je pouvais le comprendre. Je le remerciai même si ma voix avait du mal à sortir. Plus le temps avançait plus j’avais l’impression que mon petit monde de manager s’écroulait.

La chaleur de l’intérieur de la maison de Kayden venait me frapper au visage. C’était le policier qui m’avait amené jusqu’ici. Puis il me raconta tout. Ils avaient retrouvé Kayden inconscient et ne semblait avoir aucune explication pour cela. Pas de suicide, pas d’excès d’alcool ni de drogue… Ni même une attaque extérieure. Personne ne s’expliquait se qui s’était passé ce soir.

L’inspecteur de police, dont la nominette disait qu’il s’appelait J. Keller, me regardais dans le yeux. Il avait un regard assuré et marqué. Je réfléchissais à des détails mais, moi-même, je trouvais l’accident de Kayden plutôt inattendu.

-Je ne comprends pas moi-même ce qui aurait pu entrainer son état. Kayden est une rockstar, mais il n’est pas du genre à faire des excès inconsidérés et, d’après ce que je savais, il n’avait aucun problème. Et le groupe n’a pas vraiment fêter aujourd’hui donc je ne pense pas que se soit un problème de drogue.


Qu’allait-il arriver ? Kayden allait-il s’en sortir ? Je sentais mes jambes se dérober et je m’installai dans le premier siège venu. Je me frottai le front avant de relever la tête vers Keller.

-Quelqu’un en si bonne santé ne peux pas tomber ainsi dans le coma…

Je savais très bien que tous accidents étaient possibles mais j’étais bien trop angoissé pour y réfléchir clairement.

-Que vais-je faire ?

Je n’avais comme soutien que ce policier, c’était donc à lui que cette question sans réponse était destinée.


Coma *PV Timmy*[Terminé] Mvhnrn
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


Coma *PV Timmy*[Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Coma *PV Timmy*[Terminé]   Coma *PV Timmy*[Terminé] I_icon_minitimeSam 1 Fév - 11:53

Le manager Timmy Evans semblait sincèrement s'en faire pour Kayden... Pas comme si celui-ci était seulement une poule au oeufs d'or, mais comme s'il était un véritable ami. Ce qui me disait que j'avais intéret à y aller relax, à ne pas brusquer l'homme que j'avais en face de moi. La gestion des victimes n'avait jamais été mon fort. Surtout parce qu'en général, dans des cas comme celui-ci, j'avais tendance à rester suspicieux de peur de me faire avoir. Je l'aurais vraiment mauvaise si jamais je soutenais quelqu'un et qu'il s'avère après enquête que cette personne est la coupable.

Mais dans ce cas-ci, la chose semblait vraiment être un coup du sort. Et le visage déjà fatigué d'Evans devenait encore plus blême qu'il n'était possible. Il était persuadé que James était un mec raisonnable. Je voulais bien le croire, après tout, je ne le connaissais pas personnellement, le chanteur des Burning Fire.

Je sentis que le manager commençait à faiblir. Et le retint par l'éapule pour l'accompagner dans son mouvement quand il se décida à s'assoir sur une chaise. Il fallait attendre que ça passe, il n'y avait que ça à faire. Fallait qu'il digère l'information.

-Ca va aller?

Pas envie de rappeller l'ambulance non plus.

Conrad, lui, continuait à tourniquer dans la maison, à la recherche du moindre truc qu'on aurait pu louper. Puis il fini par sortir de l'habitation. Et il avait bien raison de le faire. Kayden James était une rockstar et je doutais que son manager su tout de lui... Mais on avait aucune preuve du contraire.

-Ok... Donc vous en arrivez à la même conclusion que nous... La balle est dans le camp des médecins maintenant. Et comme il va être emmené dans un des meilleurs hopitaux de L.A., peut-être qu'il pourra s'en tirer.

Je ne pouvais pas lui donner de faux espoirs. Mentir n'était pas dans ma nature et comme ça pouvait finir aussi bien que mal, je ne me risquai pas à lui dire que ça allait aller.

Conrad revint par derrière moi et me tendis une bouteille d'eau par dessus mon épaule. Je la pris et la tendis au manager anglais.

-Buvez un coup, faut pas tomber là.

Je marquai une pause avant de répondre à sa question... Une question à laquelle je pouvais répondre en ce qui me concernais, mais pour lui, que devait-il faire? J'en avais aucune idée.

-On a pris la bouteille dans notre véhicule. Le mieux est de ne toucher à rien ici. J'ai demandé via radio s'ils pouvaient envoyer une équipe d'experts. Ils viendront probablement demain. En attendant, on va mettre des scellés sur la porte pour préserver les lieux et les éventuels indices.

On avait probablement déjà foutu un beau bordel en venant en aide au chanteur et en cherchant après des médocs ou autres qu'il aurait pu ingurgiter. Mais le but avait été de le sauver et de pouvoir dire aux amulanciers ce que James pouvais avoir comme substance dans le corps pour pas qu'ils le mélangent avec un truc contraire. Mais comme on avait rien trouvé, on allait peut-être se faire engueuler par les experts. Mais on en avait rien à foutre. Notre boulot était prioritaire par rapport au leur, quoiqu'ils en pensent.

Je reportai mon attention sur Timmy.

-Ce que vous allez faire, en premier, c'est aller vous coucher. Demain, vous pourrez repasser chez nous et on prendra votre déposition...

Je plaignais ce gars rien qu'à l'idée des vautours de la presse qui allaient fondre sur lui dès que la chose se serait un peu ébruitée.











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Timmy Evans
Timmy Evans


Messages : 683
Date d'inscription : 30/11/2013
Age du personnage : 32

Who Am I?
Birth place: Londres-Angleterre
Je suis: Calme, intelligent, parfois fourbe et menteur
Song: Linkin Park-Somewhere I Belong


Coma *PV Timmy*[Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Coma *PV Timmy*[Terminé]   Coma *PV Timmy*[Terminé] I_icon_minitimeDim 2 Fév - 16:49

Je me sentais véritablement défaillir. La nouvelle était vraiment dur à encaissée. Kayden n’était pas mort, mais le spectre de la mort lui tournait inévitablement autour. Et donc le spectre de la fin de The Burning Fire. En tout cas dans son line up actuel. Les autres membres du groupe allait sûrement être anéantit par la nouvelle. Le mieux que je pouvais faire était d’espérer pour qu’il s’en sorte. Mais pour l’instant, toutes mes pensées étaient négatives si bien que tout cela était trop dur à porter et que je faillis m’écrouler.

Heureusement, le policier me soutint par l’épaule et je pus m’assoir sur le siège sans véritable problème. Il prit de mes nouvelles.

-Oui, ça va aller…

Je n’en étais pas convaincu, mais je n’avais aucun recul sur la situation. Je n’arrivais pas à penser correctement et avec mon calme habituel. L’inspecteur de police me rassura en disant que Kayden était emmené dans un des meilleurs hôpitaux de Los Angeles. Mais, comme je n’avais aucune idée de ce qui avait pu lui arriver, j’étais incapable de savoir la gravité de son mal. Ni les conséquences à long terme de son coma.

-Je n’en doute pas… Les médecins feront ce qu’ils pourront…

Ma mine était triste et inquiète. Le coéquipier de Keller apporta une bouteille d’eau que ce dernier me tendit me disant qu’il fallait boire. Je pris la bouteille en en bus une grosse gorgée. Cela m’occupait les mains et me permettait d’avoir les idées un peu plus claires. L’inspecteur Keller m’expliqua la suite des évènements. Les scellés, le fait qu’il ne fallait toucher à rien, exactement comme dans les films policiers qu’on pouvait visionner à la télévision. Mais dans sa version bien américaine.

-Très bien…

Je l’écoutais et me sentais un peu inutile vu le peu d’informations que j’avais réussi à lui fournir. Il me conseilla de rentrer chez moi pour dormir et de revenir le lendemain au commissariat pour la déposition.

-D’accord…

Je me levai d’un coup.

-Merci, Monsieur Keller.

Je sortis de la maison de Kayden sans demander mon reste. Je repris ma voiture et rentai chez moi.

Chez moi, j’essayai de dormir, mais mon action fut vaine. J’étais bien trop angoissé de ne rien savoir sur l’état de Kayden que je n’arrivai pas à fermer l’œil. Je téléphonai à l’hôpital à quatre heures du matin. Kayden était toujours dans le coma. Ils cherchaient toujours la cause de son mal et ne savais encore rien de si son état allait se dégrader ou non. Les nouvelles étaient donc toujours très incertaines, tout comme l’avenir de Kayden et le mien.

Je ne dormis donc pas cette nuit là et me rendis au commissariat à neuf heure du matin. Des cernes ornaient mes yeux, preuve d’une nuit blanche. Arrivé là-bas, je demandai l’inspecteur Keller. J’avais confiance en lui. Je suivis le policier qui m’amena vers Keller. Je tendis la main au brun en souriant comme je le pouvais.

-Bonjour, inspecteur Keller. Je viens pour la déposition. Vous avez trouvez des indices qui pourrait expliquer ce qui est arrivé à Kayden ?


Je voulais être fixer et j’avais l’impression que si je savais la cause cela donnerai plus de chance de le sauver ou d’espérer le faire.


Coma *PV Timmy*[Terminé] Mvhnrn
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


Coma *PV Timmy*[Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Coma *PV Timmy*[Terminé]   Coma *PV Timmy*[Terminé] I_icon_minitimeMer 5 Fév - 12:02

L'avantage de ce Timmy Evans était que bien qu'il ait l'air complètement anéantit par la nouvelle, il avait une façon calme de l'exprimer. Et je sentais déjà que ça allait être beaucoup plus compliqué avec la famille du chanteur. J'étais donc on ne pouvais plus content que notre premier contact avec un proche de James soit son manager et pas sa mère (dont j'aurais parfaitement compris si elle faisait une crise d'hystérie, mais c'était vraiment pas marrant l'annonce des mauvaises nouvelles... Mais ça faisait partie du boulot aussi.)

Un seul coup d'oeil à Conrad m'apprit qu'il pensait exactement comme moi. On en était vraiment arrivé à un stade où, en inter, on avait plus besoin de parler, ce qui rendait bien des choses beaucoup plus faciles.

Non seulement Evans coopérait mais en plus il ne nous rendait pas la tâche difficile. Une fois qu'on l'eu remis un minimum d'aplomb et qu'on fut sûr qu'il allait pas tomber là à cause de l'émotion, on le laissa partir. Puis on continua notre petite enquête sans trouver rien de plus que ce qu'on savait déjà, c'est-à-dire que dalle.

On rentra ensuite au commissariat et on commença le rapport. Conrad était à la machine à écrire et moi, je lui disais ce qu'il fallait mettre dans le rapport dans mon langage de bouseux qu'il traduisait en langage correct de L.A. L'histoire était triste, bien sûr. Et pourtant, on était particulièrement excités. Parce que ça, c'était une vrais inter... Et qu'en plus, cela concernait une de nos idoles. Donc, paradoxalement, on se sentait directement liés à James et en même temps, très contrariés par ce qui lui était arrivé. C'était étrange comme sentsation... Un peu comme quand on arrivait sur le suicide d'un quidam... C'était bien triste pour la famille, évidemment, mais d'un point de vue purement policier, on avait quand même signer pour s'occuper de cas comme ceux-là. Et c'était là qu'on se sentait véritablement utiles...

Et pourtant, il n'y avait rien de moins vrai. On était plus utiles quand le type s'était déjà la mort, le vol ou le meurtre déjà commis. On avait plus qu'à constater et faire un rapport en espérant que la justice suivrait. Par contre, quand on patrouillait dans les rues de L.A. et qu'il ne se passait rien, c'était là qu'on était vraiment utiles. Parce que pourquoi ne se passait-il rien? Ben parce qu'on était dans le coin et que les malfrats le savaient et se tenaient tranquilles.

Et personnellement, Conrad et moi, on préférait de loin travailler en proactivité qu'en répression. Etre là, quand il fallait être là. On était les pros des flags. Des vrais troubles-fêtes pour ceux qui avaient l'intention de violer, voler, tuer... Parce qu'un mec mort reste un mec mort, même si on choppe le type qui l'a zigouillé... Surtout si on le choppe 5 ans plus tard.

Cependant, il restait des choses contres lesquelles on ne pouvait rien: le spectre de la mort naturelle ou encore un accident de parcours purement biologique. Et nos premières constatations menaient droit à cette conclusion. La balle étaient dans les camps des médecins maintenant. A eux de nous prouver qu'on avait tort.

Une fois le rapport tapé, ce qui nous avait pris pratiquement toute la nuit, on alla prendre une douche dans les vestiaires. Notre inspecteur principal nous voyant ensuite sortir de là, repartant chez lui auprès de sa femme et ses gosses, et voyant qu'on avait les traits tirés de fatigue, nous demanda si on ne voulait pas laisser la relève s'occuper de l'audition du manager. Un seul regard entre nous et on se compris. Malgré la fatigue et le fait que l'affaire n'était pas des plus marrantes, on restait souriants. On avait non seulement vu bien pire, mais aussi et surtout, tirer la tronche n'allait quand même rien changer à la situation... Entre nous, on arrivait même à en rigoler. Ce genre de comportement, à l'extérieur, pourrait sembler choquant. Surtout qu'on était des fans. Mais pour nous et nos collègues, on savait qu'on tiendrait pas le coup si on n'évacuait pas de cette façon là. L'humour noir était un des mécanismes de défense les plus efficaces.

Après nous avoir lancé un dernier sourire qui nous encourageait et nous traîtait subtilement de cinglés en même temps, on remonta à l'accueil pour attendre le manager. Quand celui-ci arriva, un collègue vint me chercher et Conrad me suivit. Le manager était fraîchement rhabillé, tout comme nous, mais on avait tous les trois les mêmes cernes. Je serrai la main du manager anglais et l'invitai à venir s'assoir avec nous dans une salle d'audition où on serait tranquilles. Conrad nous apporta à tous du café pendant que je mettais Evans au courant qu'on avait pas avancé d'un poil.

-Vous connaissez mieux Kayden James que nous. On n'en sait que ce qu'on dit dans les magazines et il est bien difficiles de savoir ce qui est vrai et ce qui est des conneries là-dedans. On sait que James prenait de la drogue vu qu'on en a retrouvé. Mais bon, notre priorité n'est pas la drogue en elle-même, passez-moi l'expression, mais vu la situation, on s'en branle royalement...

J'étais flic, mais avant tout j'étais un soldat qui venait du fin fond du Nevada... Et les fioritures de langage me parraissaient être une belle perte de temps. Puis vallait mieux s'exprimer avec des mots dont on connais clairement le sens que de s'emmêler les pinceaux avec des mots que je comprenais moi-même à moitié... Et puis il fallait dire que je n'avais pas souvent à faire à des hommes de la trempe du manager anglais mais plutôt à des petits cons qui comprenaient eux aussi beaucoup mieux mon langage que celui de n'importe qui d'autre ici.

Conrad revint avec le café et je bus une bonne gorgée avant de continuer.

-Alors ce qu'on voudrait savoir, c'est si James aurait été capable de faire une tentative de suicide ou une overdose... Vu qu'on aura pas les résultats médicaux avant quelques jours. Mais si on pouvait donner une piste aux médecins, ça pourrait clairement faire la différence entre un James mort et un James vivant.











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Timmy Evans
Timmy Evans


Messages : 683
Date d'inscription : 30/11/2013
Age du personnage : 32

Who Am I?
Birth place: Londres-Angleterre
Je suis: Calme, intelligent, parfois fourbe et menteur
Song: Linkin Park-Somewhere I Belong


Coma *PV Timmy*[Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Coma *PV Timmy*[Terminé]   Coma *PV Timmy*[Terminé] I_icon_minitimeVen 7 Fév - 14:39

La fatigue était marqué sur mon visage et quand mon regard rencontra celui de Keller, je remarquai que, lui aussi, n’avait que peu dormis. Je connaissais assez mal le travail d’un policier, mais je pouvais bien croire qu’il avait passé une bonne partie de la nuit à travailler sur le dossier James. J’espérai donc qu’il avait trouvé des choses intéressantes qui pourraient expliquer la cause du coma du chanteur de The Burning Fire.

Nous nous serrâmes la main et il me conduisit à une salle d’audition. Je m’y installai et le coéquipier de Keller nous apporta un café. Je préférais largement le thé, mais un café était la boisson idéale pour combattre la fatigue. Et, fatigué je l’étais grandement donc cela était totalement approprié.

Je le questionnai sur l’avancée de l’enquête. Mais il commença par me parler de Kayden lui-même. Il disait que je le connaissais bien mieux que lui et que les magasines. Que Kayden prenait de la drogue vu qu’ils en avaient retrouvé chez lui… Tout en précisant bien que la drogue n’était, en rien, sa priorité. C’est vrai que, dans le cas présent, s’intéresser au fait que James à frauder n’avait pas la plus grosse importance. Et puis, je n’aurais en rien caché ses vices aux policiers surtout si le dire me permettait de sauver Kayden.

Jordan avait un langage de chartrier. Le genre de langage souvent employé par les rockeurs et les roadies. Il m’arrivait de jurer, mais jamais quand il s’agissait de choses professionnelles. Mais pour Jordan, c’était totalement différents. Il n’avait guère l’envie de changer son langage devant quiconque. Ou, en tout cas, c’était l’impression qu’il me donnait. C’était pareil pour moi, j’étais toujours très poli et c’était dur de m’éloigné de ma politesse anglaise. C’était, en partie, pour cela que j’aimais Eileen.

Je ne savais comment répliquer à cela et je laissai donc Keller continuer alors que son coéquipier revint avec le café. J’imitai l’inspecteur de police en buvant une gorgée. C’était très chaud et le café était bien noir. De quoi bien se réveiller.

Il continua, me parlant de tentative de suicide et d’overdose. Le genre de mots assez impressionnants et assez graves. Il voulait des pistes. Mais, moi-même je ne savais ce qui avait pu se passer.

-Hé bien… Kayden n’était pas suicidaire. Ou alors il le cachait très bien. Tout allait très bien pour lui et son groupe. Je ne pense pas qu’il avait une petite amie qui aurait pu le faire souffrir. Ce n’était pas le genre de gars à se prendre la tête avec cela.

Je cherchais des réponses. Et j’en venais vraiment à croire que c’était la malchance qui avait mis Kayden dans un tel état. Une attaque cérébrale pouvait arriver à n’importe qui, n’importe quand…

-Il est vrai que Kayden prenait, de temps à autre, des substances illicites. Mais je lui ai toujours fais confiance car c’était quelqu’un d’extrêmement raisonnable. Il connaissait ses limites et je le vois mal être allé jusqu’à l’overdose… A moins qu’il m’ait bien caché son jeu, mais j’en doute fort…

Parler tout haut de tout cela me permettait de mieux réfléchir. Je buvais une gorgée du café noir de temps en temps, essayant de trouver l’indice que j’aurais pu manquer.

-Je n’ai, par contre, aucune idée de ses antécédents médicaux… Peut-être avait-il des problèmes et qu’il ne m’en avait pas fait part… Ou alors une maladie qui n’aurait pas été détectée…

Je regardais tout les scénarios dans tout les sens possible.

-Pensez-vous que cela soit possible ?


Je le questionnais réellement. Il devait avoir connu des cas similaires dans son dur travail.


Coma *PV Timmy*[Terminé] Mvhnrn
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


Coma *PV Timmy*[Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Coma *PV Timmy*[Terminé]   Coma *PV Timmy*[Terminé] I_icon_minitimeSam 8 Fév - 21:40

Le manager anglais, bien que complètement vanné, était en pleine possession de ses moyens. Je pouvais voir que la situation l'affectait, et pas seulement pour des histoires de gros sous. Non, il s'inquiétait vraiment du sort du chanteur dont il avait la "charge". J'avais vu le même regard qu'arborait l'homme sur le visage de certains commandants de section, lorsque ceux-ci avaient des blessés à déplorer. Les blessés étant les mêmes jeunes soldats que quelques mois plus tôt, à l'instructions, ces mêmes commandants n'avaient cessé de rabaisser psychologiquement, les traitant de sous-merdes, pour ensuite les reconstruire... Et en faire des Marines.

Evans avait accepté le café. C'était comme une tradition tacite au commissariat de L.A.NORTH. Et peut-être dans beaucoup d'autres commissariat: beaucoup d'entre nous carburaient au café, pour tenir le coup pendant les services qui duraient des heures, sans compter les décalages jour-après-midi-nuit et parfois double nuits. Le café était une motivation, un point de repère, étant pris à des heures régulières. Et il fallait croire qu'on pensait qu'une bonne tasse offerte aux témoins et victimes qui venaient vider leur sac dans nos locaux leur prodiguerait autant de bien et leur remettrait autant les idées en place qu'à nous.

Timmy Evans répondait à nos questions sans faire de simagrée. Je souris quand il parla de la non-existence d'une petite amie qui aurait pu faire souffir James. Je souriais parce que cette éventualité ne nous avait pas traversé l'esprit alors qu'on avait eu des idées bien plus farfelue, jusqu'à une histoire d'empoisonnement digne des meilleurs thrillers. Mais la petite amie, on y avait pas pensé... Probablement parce qu'on n'en avait pas nous même et qu'on avait bien du mal à imaginer que l'affection pour une femme puisse faire du mal à ce point-là.

Evidemment, toutes les possibiltés évoquées par Evans étaient sujettes à approfondissement parce qu'au final, si j'avais été une rockstar, c'est pas à mon manager que j'aurais été confier mes problèmes de drogues, de femmes ou autre... On laissait parler le gars, sans l'interrompre... On avait l'habitude d'écouter parler avant de poser des questions plus ciblées. Mais ce qui était arrivé à James ressemblait tellement à un problème d'ordre médical, pour le moment, qu'on avait choisi de ne pas harceler le manager tout de suite. Tout au plus allions nous pour l'instant profiter des début de pistes qu'il offrait et ça commencerait avec l'audition des personnes les plus proches du chanteur: les membres de son groupe... Parce qui, mieux que ses musiciens, pouvaient nous dire s'il y avait effectivement, ou non, une femme dans l'histoire. Ou quoi que ce soit d'autre...

Quand Evans termina en posant une question, autant à moi qu'à Conrad, je lui tendis une feuille et un bic.

-On n'en sait vraiment rien. Peut-être... Sûrement. C'est aux docs de nous le dire.

Je marquai une pause avant de lui expliquer ce que j'attendais de lui.

-On a trop peut d'éléments pour considérer ça comme "suspect". Et c'est seulement parce que James est une rockstar qu'on nous demande d'aller le plus loin possible. Pour un autre, ce serait déjà empaqueté...

Alors que finalement, chaque être humain se valait, non? Et les plus connus n'étaient pas souvent les plus admirables.

-Notez-nous, si vous voulez bien, les noms des personnes les plus proches de James ou ceux dont vous savez qu'ils ont passé la soirée de l'accident avec lui. Celui de son médecin traitant si vous le connaissez... Et après, ce sera bon pour nous.

Je n'avais pas utilisé le terme "accident" par hasard. C'était juste le terme que toute cette merde m'inspirait. C'était con, mais c'était comme ça. Shit happens. Et tandis que le manager commençait à écrire, je lui demandai une dernière chose.

-Vous voulez prévenir sa famille, ou vous préférez qu'on le fasse.











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Timmy Evans
Timmy Evans


Messages : 683
Date d'inscription : 30/11/2013
Age du personnage : 32

Who Am I?
Birth place: Londres-Angleterre
Je suis: Calme, intelligent, parfois fourbe et menteur
Song: Linkin Park-Somewhere I Belong


Coma *PV Timmy*[Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Coma *PV Timmy*[Terminé]   Coma *PV Timmy*[Terminé] I_icon_minitimeLun 10 Fév - 20:07

J’avais donné un maximum d’informations aux policiers. Mais je ne savais pas vraiment si mes informations allaient les aider à aller très loin dans cette enquête. Je ne crois pas que j’étais l’homme le plus proche de Kayden James. Les membres de son groupe devaient en savoir bien plus que moi. Je me posais bien plus de questions que je n’avais d’informations utiles et j’en étais vraiment désolé. Cela se voyait bien sur mon visage. Autant l’inquiétude de la situation que le fait que j’étais désolé de ne pas avoir de réponse concrète au problème de Kayden.

Keller me tendit un bic et une feuille que je pris. La police ne savait pas non plus s’il s’agissait d’un problème médial. Il faudra attendre l’avis des médecins. Seul eux avait la clé du problème. J’espérai sincèrement que tout s’arrangera très vite, mais ce n’est jamais simple de savoir comment tout cela va tourner…

Jordan m’expliqua qu’ils allaient bien loin dans l’enquête parce que James était une rockstar. C’était assez choquant, en fait. De savoir que chaque personne était traitée différemment en fonction de leur statut. Je ne savais pas vraiment quoi penser de ça… J’étais choqué et, en même temps, je voulais que la police aille le plus loin possible pour découvrir ce qu’avait Kayden.

-Je comprends… Enfin non je ne comprends pas dans le sens où ce n’est pas équitable. Mais je
comprends la démarche.


J’avais beaucoup de mal à m’exprimer à cause de tout ce que je ressentais en ce moment. Mes paroles n’étaient pas très utiles pour l’avancement de l’enquête, en plus.

Je notai tout ce que Keller me demandait. Je notais le nom des membres de The Burning Fire et quelques connaissances que je savais qui était lié à James. Je notai que personne n’avait passé la soirée chez lui et qu’il était rentré chez lui après une répétition avec son groupe. Je terminai par le nom du médecin traitant de Kayden. Je finis par signer afin de rendre tout cela crédible.
Keller me demanda si j’allais prévenir la famille de Kayden.

-Je m’en occuperai. Vous avez déjà fait tellement.

Il fallait, bien sûr, que je prévienne Eileen mais ce n’était pas la priorité. Kayden avait une famille proche qu’il fallait que je prévienne. Je regardais toujours Keller.

-Vous voulez d’autres informations ?

J’avais l’impression d’avoir tout dit, mais je n’en était pas certain…


Coma *PV Timmy*[Terminé] Mvhnrn
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


Coma *PV Timmy*[Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Coma *PV Timmy*[Terminé]   Coma *PV Timmy*[Terminé] I_icon_minitimeMar 11 Fév - 14:33

Timmy Evans se mit à écrire, sans trop avoir à réfléchir apparemment. En même temps, le début de cette liste, hormis pour ce qui était des adresses et numéros de téléphone, j'aurais très bien pu la faire moi-même puisqu'il s'agissait des membres de The Burning Fire. Après, par contre, pour le reste, j'étais bien content qu'on ait le manager sous la main.

Alors que j'avais précisé que l'enquête allait aller plus loin parce que Kayden James n'était pas "n'importe qui", sa réponse ne m'étonna pas et j'étais presque content qu'il dise tout haut ce que je pensais tout bas.

-Dans ce cas, on est deux.

Je lui souris, compatissant. Je ne pouvais imaginer le stress que tout ça devait engendrer chez cet homme... Mais il comptait tout de même s'occuper lui-même d'avertir la famille du chanteur. Et Dieu savait que Conrad et moi, on savait combien c'était difficile de faire ce genre de truc. Surtout pour des gens si jeunes.

Il me demanda si je voulais d'autres information et je hochai négativement la tête.

-Non, sauf si vous avez quelque chose à ajouter.

Comme ce n'était pas le cas, je me levai et tendis la main au manager. J'aurais préféré rencontrer le "patron" de mes groupes préférés dans d'autres circonstances, mais le hasard était parfois mal fait.

-Bonne chance pour la suite. On vous tient au courant.

Je lui serrai la main, suivi de Conrad qui partageait très certainement mon opinion sur cette rencontre. Et j'aurais aussi préféré voir Kayden en forme, d'un peu moins près, peut-être, mais en forme, sur scène.











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Coma *PV Timmy*[Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Coma *PV Timmy*[Terminé]   Coma *PV Timmy*[Terminé] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Coma *PV Timmy*[Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Singing in the rain [PV Timmy Evans][Terminé]
» La justice de Raphael [Terminé]
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» Le reflet du passé [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Eastside :: Petites rues-