AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Work In Progress [PV Jack Perry]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Work In Progress [PV Jack Perry] Empty
MessageSujet: Work In Progress [PV Jack Perry]   Work In Progress [PV Jack Perry] I_icon_minitimeDim 8 Sep - 22:30



Work In Progress
ft. Jack Perry




Quand mon réveil matin me tire de mon sommeil en ce beau samedi matin d’octobre, je roule des yeux avant de lui balancer une claque pour le faire taire avant de me retourner dans le lit et d’enlacer Julian qui ne semble même pas avoir été dérangé par le son  de l’engin infernal.  Il y a bien assez de la semaine où nous devons nous lever tôt pour les cours, il a le droit de faire la grâce matinée ! Et pourquoi pas moi ?  Parce que j’ai rendez-vous avec Jack pour qu’on puisse parler de mon album.

Ça c’est un projet bien assez excitant que pour me donner une raison de me lever. Surtout qu’il fait tout gris aujourd’hui donc nous n’aurions pas eu comme projet de flâner sur la plage ou d’aller au parc d’attraction avec la bande. Julian va probablement travailler à ses projets dans son garage, sa forteresse comme j’aime l’appeler.  

Je l’embrasse au creux du cou puis sors du lit et vais farfouiller dans notre dressing pour trouver de quoi me vêtir. Il fait quoi d’abord comme température ? C’est gris mais est-ce qu’il fait chaud, ou est-ce plus frais ? Et au studio, ce n’est jamais pareil ! Parfois on se croirait dans un congélateur et d’autre fois, il fait chaud comme dans un four ! Dans le doute, j’opte pour un jeans troué aux genoux, un t-shirt sans manche et une veste que je retirerai si jamais j’ai trop chaud ou que je serai trop heureuse d’avoir si on gèle.  Puis je descends à la cuisine me faire un petit déjeuner convenable…  plus de pain… plus de lait…

- Faudra faire des courses…ça fait un peu pitié quand même !

Dieu merci, il y a un reste de pizza qui, une fois réchauffer, fait le bonheur de mes papilles, un peu moins celui de mon estomac qui trouve son réveil un peu brutal. Qu’importe, au moins j’ai un truc dans le ventre qui va me faire tenir au moins jusqu’au diner.

Mon sac sur l’épaule, mon étui à guitare dans la main, je quittais la maison et marchais jusqu’à l’arrêt de bus le plus près. Je ne suis pas encore tout à fait rassurer et le garde du corps va officiellement entrer en fonction dès lundi. En attendant,  je vis comme avant parce que je me dis que plus je suis craintive, plus je me donne des raisons de craindre. Jack m’aurait sûrement prit avec lui au passage mais je voulais arriver le plus tôt possible, j’aime bien me retrouver seul là-bas. L’ambiance n’est pas la même, il n’y a pas la même effervescence qu’avec les musiciens de session et tout le monde qui gravite autour avec leur directives et opinions.  Je demanderai à Jack s’il veut bien me ramener en voiture à la fin de la journée.  Oh et puis, qui sait ? Julian pourrait venir nous rejoindre chez Jack plutôt et nous pourrions passer un moment avec la nouvelle petite famille, ça serait super !

Le bus est quand même plutôt vide, nous sommes que trois incluant le chauffeur qui roule en bougeant de la tête comme s’il faisait oui à l’infini.  Il y a plusieurs arrêt jusqu’au studio de BSC, nous ne prenons pas plus que deux autres personnes qui descendent au bout de quelques autres arrêts. Puis, après un moment où je m’étais moi-même égarée dans mes pensées, je descendis et marchais le petit bout de trajet restant jusqu’à arriver au studio.

Comme je le pensais, sauf pour les employés d’entretiens,  je suis la première arrivée.  Je pose mon étui contre le mur du studio et je laisse mon sac tombé à côté puis je me dirige directement vers le grand piano.  J’adore m’y assoir, ça me rappel un bon moment que j’ai passé avec Eddy avant la tournée. Nous avions même rigolé avec Daniele Ricci, ce n’était… pas commun. Lui aussi, il me manque. Pas Ricci, non, mais Cort, ouais. J’ai aimé côtoyer Roadtramp pendant la tournée, déconner avec eux, faire la fête jusqu’à tard la nuit. Tard pour moi, tôt pour eux. Peu importe ils ne m’ont jamais fait sentir comme ‘’ trop jeune’’ pour  ne pas m’inclure.

Je passe mes mains sur les touches du piano avant de les enfoncer puis je commence à pratiquer mes gammes en même temps que mes vocalises.  Mieux vaut me délier les doigts et réchauffer ma voix en attendant l’arrivée du meilleur manager au monde, le miens !



@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Jack Perry
Jack Perry


Messages : 397
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 37
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


Work In Progress [PV Jack Perry] Empty
MessageSujet: Re: Work In Progress [PV Jack Perry]   Work In Progress [PV Jack Perry] I_icon_minitimeLun 9 Sep - 19:58



Work In Progress
ft. Olivia Hughes


J’avais laissé Jesse aux bons soins de Brooke. Le petit venait de voir apparaître son tout premier album dans les bacs et en était ravi, comme il était tout content d’aller faire ses premières interviews à gauche et à droite. Mais heureusement, Brooke était là pour lui rappeler que pour écrire ses chansons, il lui fallait apprendre la grammaire et la conjugaison et que pour compter ses sous sous, il lui faudrait connaître aussi les mathématiques… Elle avait raison, mais ce fut quand même un peu à contrecœur que j’abandonnai Jesse à ses devoirs avant d’embrasser Brooke.

Olivia aussi avait besoin d’attention… Pas de la même manière que Jesse et encore moins depuis qu’elle était mariée avec Julian, mais elle avait au moins besoin de moi en tant que manager. C’est ainsi que j’entrai dans les studios de BSC, non sans être passé, en chemin, par une pâtisserie.

Et ce fut donc les bras chargés de cacaos chauds et de pains au chocolat que j’entrai dans le studio, côté régie, alors que Livia était plongée dans son propre monde, ses doigts enfonçant les touches du piano, faisant des gammes et des vocalises.

Je la laissai faire le temps de nous dégager une table. C’est toujours le désordre complet dans les studios de BSC et j’étais prêt à parier qu’il n’en allait pas de même chez MTI… Mais c’était la méthode Jimmy Reed qui voulait ça. Tout le monde pouvait faire ce que bon lui semblait et aussi salement qu’on voulait, pour autant qu’au final, on crée qualité et rentabilité.

Alors que, pur avoir déjà mis les pieds chez MTI, là, tout était clean !

Bref… Livia ne semblait pas encore m’avoir remarqué quand j’eus terminé alors j’appuyai sur le bouton de la table de mixage et me penchai vers le micro qui lui permettrait de m’entendre au-delà de la vitre insonorisée.

-Salut, Liv… Le petit-déjeuner est servi, si tu veux passer un peu de temps à discuter tranquille avec moi…

Parce que je culpabilisais un peu quand même. Avec tout ce qui tournait autour de Jesse et les lignes de clavier de Fireworks qui avançaient aussi vite qu’un escargot, à savoir que l’escargot semblait glisser lentement sur le fil d’un rasoir, je n’avais pas eu beaucoup de temps pour ma protégée. J’étais sûr et certain qu’elle comprenait et ne m’en voulait pas, mais ce n’était pas une raison !

Quand elle passa côté régie, je la serrai brièvement dans mes bras pour la saluer.

-Alors, ma belle ? Comment ça va avec ton Julian ? Tout roule ?

J’espérais quand même qu’ils n’allaient pas se décider à faire des enfants aussi vite qu’ils n’avaient décidé de se marier, hein… Mais pour le reste, je voulais bien savoir… Et puis…

Je sentais comme quelque chose en elle qui avait changé. Comme une étoile de plus dans toutes celles que j’avais déjà pu voir dans ses yeux depuis que je la connaissais.

-Quoi de neuf ? Allez, dis-moi… Je te connais. Il y a eu quelque chose de spécial.

@ Billy Lighter



You know that I care what happens to you, And I know that you care for me too ©️️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Work In Progress [PV Jack Perry] Empty
MessageSujet: Re: Work In Progress [PV Jack Perry]   Work In Progress [PV Jack Perry] I_icon_minitimeLun 9 Sep - 21:53



Work In Progress
ft. Jack Perry




Quand je m’assois derrière un piano, c’est comme si j’ouvrais une porte sur un autre univers. Il suffit que je commence à jouer pour m’envoler et me retrouver dans un endroit où rien ne semble pouvoir m’atteindre. C’est très libérateur que de jouer du piano, en tous les cas, c’est l’effet que cela me fait. Faudrait voir avec d’autres pianistes, ce qu’ils en pensent.

Et je ne joue pas réellement, le pire !

Je ne fais que faire mes gammes, pour bouger mes doigts, les réchauffer parce que je vais jouer de la guitare et du piano beaucoup aujourd’hui, tout en m’accompagnant avec des vocalises que je fais  sur différentes notes.  Ma voix à prit de la maturité, c’est le mot ?, en tournée. Je sais la pousser beaucoup plus, atteindre certaines plus haute et je maîtrise à l’inverse, mieux les basses.  

Ce fut très formateur comme expérience !

Faut dire que j’ai beaucoup appris au contact d’Eddy. Il ne le sait peut-être pas mais il m’a appris des choses sans même parler, alors juste que je l’observais, que je le voyais préparer sa voix. Et pour lui, ce n’était peut-être pas une préparation en tant que tel mais bon… je m’en inspire encore aujourd’hui.

Bref, tout cela pour dire que je ne m’étais pas rendu compte des mouvements dans la régie et que je sursautais en entendant la voix de Jack résonner avec mes notes, aux quatre coins du studio. Je me retournais sur mon banc pour lui sourire et le saluer d’un geste de la main avant de me lever et de me diriger vers la régie.

J’allais tout de suite l’enlacer avant de m’extasier devant les douceurs chocolatées qu’il avait apportées avec lui.

- Mmh ! Ça tombe bien ! J’ai avaler un bout de pizza froid pour le p’tit dej !

Je m’installais à la table et piochais dans le sac, un pain au chocolat dans lequel je mordais à belles dents avant de répondre à Jack.

- Ça va ! Il a fini d’installer son garage comme il l’avait en tête, donc il est content !

Son royaume ! Il faisait que parler de ça ces derniers temps et là que s’est en place, il ne fait que passer son temps libre là. Moi ça me va. Ça le rend heureux et il ne fait pas des trucs stupides pendant ce temps. Il y a déjà assez de Tyler qui se vente de ses conneries qu’il voit comme de véritables exploits !  Un jour, ça va mal finir, je ne dis que ça.

Puis je souris, parce que je ne peux rien cacher à Jack qui devine le petit bonheur que je garde précieusement en tête depuis quelques jours déjà.

- Ben… mes parents sont venus manger à la maison. Les deux !  Et Jimmy il était au début beaucoup centré sur Julian mais après je lui ai dit que je travaillerais en studio et que j’aimerais qu’il passe… il va peut-être venir, je suis contente !

Je me suis répété et Julian a aussi veillé à ce que mes pieds ne décollent pas trop de terre, que ça pouvait très bien ne jamais arriver et que je ne devrais pas m’en formaliser… mais c’est plus fort que moi.  

- En plus, il a dit qu’il adorait m’écouter en voiture !!  J’en revenais pas c’était trop merveilleux d’entendre ça !

En moins de deux, je terminais mon pain au chocolat et n’hésitais pas à en prendre un second. Je suis encore en pleine croissance hein… donc je suis un petit estomac sur deux pieds. Et nos armoires sont vides !  Bon sang ! Je pris pour que Julian aille faire les courses… mais j’en doute… ses projets dans son garage vont prendre beaucoup de son temps.

- Ça faisait tout drôle de les voir ensemble chez moi.  Peut-être qu’il commence à avoir envie d’être mon père ? D’essayer de l’être…  ?

Je me perds un petit peu dans mes pensées, comme à chaque fois que je songe à Jimmy Reed. Il a ce dont unique d’accaparer toute ma tête sans même lever le petit doigt. J’espère toujours qu’il  tisse des liens même si j’ai compris avec le temps que ça n’arrivera peut-être jamais.

- Et comment il va mon p’tit frère méga star ? Son album est vraiment bon ! Vous avez bien travaillé !

Quoi que j’ai ressentit l’espace d’une minute et quart, une pointe de jalousie de voir son album sortie avant le mien. Je travail fort depuis longtemps, quand même !  Mais  je l’ai dit, ça n’a pas duré. Je suis trop fière de Jesse pour avoir  ne serait-ce que l’ombre d’un mauvais sentiment pour ce qu’il vit.


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Jack Perry
Jack Perry


Messages : 397
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 37
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


Work In Progress [PV Jack Perry] Empty
MessageSujet: Re: Work In Progress [PV Jack Perry]   Work In Progress [PV Jack Perry] I_icon_minitimeJeu 12 Sep - 11:21



Work In Progress
ft. Olivia Hughes


Olivia me rejoignit côté régie et je l’accueillis avec un grand sourire et le petit-déj’. Elle en était ravie mais mon sourire se transforma en grimace quand elle affirma avoir mangé un bout de pizza froid en tout et pour tout avant de venir.

-Tu as vraiment fait ça ?

Je grimaçai encore plus. Rien que le fait qu’elle me le raconte me laissait un goût de pizza froid en bouche que je fis passer avec une gorgée de café en lui demandant des nouvelles, globalement, d’elle et de son jeune mari. Apparemment, tout roulait. Julian avait son garage et il était content.

Mais Livia avait une nouvelle bien plus surprenante que ça à m’annoncer : ses parents, et il fallait entendre par là Maritza et Jimmy Reed, étaient venus souper chez eux. Je la regardai avec de grands yeux sourcils levés, tellement j’avais du mal à y croire. Je ne doutais pas de Maritza, qui avait fait preuve d’une froideur, que je ne lui avais pas connue lors de notre visite à Tijuana, depuis qu’elle était avec Reed, elle restait tout de même la mère de Livia et aucune mère ne doit pouvoir rester distante indéfiniment envers son enfant…

Il suffisait de voir Brooke avec Jesse. Et Jesse était un enfant adopté. Alors un enfant qu’une femme avait mis au monde, je n’osais qu’à peine imaginer.

Non, ce qui m’étonnait vraiment, c’était que Jimmy l’ait accompagnée. Olivia en avait des étoiles dans les yeux tellement elle en semblait heureuse. Selon la jeune femme, son père biologique s’était beaucoup concentré sur Julian au début. Normal… Julian était l’héritier de MTI et j’imaginais, connaissant mon patron, qu’il y avait des coups à jouer que moi-même je ne pourrais pas voir, tout comme le commun des mortels.

Mais, et c’était probablement le plus important, il avait réussi à communiquer avec Livia au final. Quand elle avait parlé studio et enregistrement. Bien évidemment… Je repris une gorgée de café, ne voulant pas gâcher le rêve éveillé de Livia. Mais forcément que Reed devait être ravi qu’elle enregistre, elle lui rapporte quand elle enregistre et part en tournée…

Cela dit… je gardai ce commentaire pour moi pour la simple et bonne seconde raison que je n’étais pas dans la tête de Reed et que si ça se trouvait, j’étais complètement à côté de la plaque.

Je souris donc à Olivia.

-J’en suis ravi pour toi. Et j’espère qu’il viendra te voir. Ce serait génial.

Je mordis dans un pain au chocolat avant d’ajouter.

-Mais n’essaye pas de précipiter les choses, d’insister auprès de lui, il te fera peut-être attendre longtemps. Mais plus tu essayeras de forcer, moins vite il accèdera à ton souhait et ce même si lui-même en a envie.

Je repris une gorgée de café et expliquai.

-Je le sais parce que quand j’ai postulé chez BSC en tant que manager, j’ai harcelé et harcelé par courrier le grand patron… Et rien… Pas de réponse… Ce n’est que lorsque je me suis résigné que Reed lui-même m’a écrit pour que je me présente à un entretien d’embauche.

J’écartai les bras en signe d’incompréhension.

-Pourquoi il fait les choses comme ça ? Je ne saurais le dire, ma belle. Mais c’est un fait. Peut-être parce qu’il veut être seul décideur du « quand », du « comment » et du « pourquoi »…

Je soupirai.

-Je crois que ton père est simplement un maniaque du contrôle. Il n’a peut-être pas un si mauvais fond, non plus. Mais il a enterré son bon fond sous un tas de merdes illusoires, si tu veux bien me passer l’expression.

Et Livia d’ajouter que Reed aimait l’écouter en voiture.

-Oui… Voilà. Ça… Ça c’est sûrement un aperçu de ce qu’il y a de bon en lui.

Je ne pouvais plus détruire ni diffamer l’homme qu’était Jimmy Reed. Parce que c’était ce même homme qui avait été à la genèse de notre famille… Comme Dieu l’était pour la Terre et ses habitants.

Livia, elle, se demandait s’il ne commençait pas à avoir envie d’être son père. Ou au moins d’essayer.

-Je ne sais pas, Livia… je ne veux pas te donner de faux espoirs et je ne veux pas non plus briser ceux que tu as pour l’instant. Faut le vivre au jour le jour et comme je t’ai dit, ne rien forcer. Le laisser lui décider. Peut-être qu’il en a toujours eu envie, d’être ton père…

Après tout, je savais pour les gangs, pour les Los Diablos… je savais aussi que la mère de Livia venait de l’Eastside comme Jesse… Peut-être que cette histoire de gang y était pour quelque chose dans le fait qu’il ait renvoyé Maritza presque par colis chez ses parents à Tijuana.

-Avec Jimmy Reed, c’est comme si tu jouais au Mastermind… Et que chaque fois que tu crois avoir trouvé le bon code, et bien il s’amuse à te montrer que tu es complètement à côté de la plaque.

Mon sourire reparut et bien plus grand quand Olivia demanda des nouvelles de son petit frère de cœur et d’adoption.

-Il est génial. Il progresse en écriture et en lecture ! Brooke s’est fait une véritable mission de faire en sorte qu’il puisse entrer dans le système scolaire normal le plus vite possible.

Je hochai la tête, souriant toujours… Jesse et Brooke étaient les meilleures choses qui me soient jamais arrivées. J’avais une vraie famille à moi, en plus de mes parents et mes frères et sœurs.

-Son album fait un carton. Les gens sont à fond dedans parce que c’est un enfant talentueux, bien évidemment. Mais un jour, sa voix va changer. J’espère qu’il pourra continuer à combiner la batterie et le chant mais au pire, il lui restera la batterie. Enfin si avec les années il veut toujours faire de la musique.

Je haussai les épaules.

-Quoi qu’il veuille faire, on l’encouragera.

Je passai une main dans mes cheveux.

-Tu es toujours partante pour nous aider pour le mariage ? Et à être mon témoin ?

@ Billy Lighter



You know that I care what happens to you, And I know that you care for me too ©️️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Work In Progress [PV Jack Perry] Empty
MessageSujet: Re: Work In Progress [PV Jack Perry]   Work In Progress [PV Jack Perry] I_icon_minitimeJeu 12 Sep - 23:44



Work In Progress
ft. Jack Perry




- En fait, je l’ai passé au micro-onde mais je n’avais pas le temps d’attendre donc la croute était chaude mais le fromage était encore froid, et elle avait un goût de carton.

C’est pas si mal, quand même ! Je me suis nourris, mais j’avoue que je m’ennuie des super petits déjeuners que me préparait Jack les matins de week end quand on avait le temps.  Des œufs brouillés, du bacon et des pancakes  avec beaucoup de sirop ! Je ne me risquerai pas à avancer que ma pizza répondait aux différentes recommandations des nutritionnistes de ce monde.  Cela dit, cette petite pointe de pizza fait pâle figure à côté  de ce qu’a apporté Jack.

Tout en savourant les délicieux pains au chocolat, je raconte à Jack que j’ai eu le plaisir de recevoir à souper chez moi,  mes parents et par là, je veux dire ma mère et mon père biologique.  Je lui raconte les grandes lignes, le bonheur que j’ai ressentis quand Jimmy m’a dit aimer écouter mes chansons en voiture et qu’il passerait probablement en studio pour voir comment je travail.

Jack est plus sur les freins que je ne le suis, bien que je me sois répété encore et encore que je ne devais pas m’emballer pour des paroles qui ne valent pas grand-chose.  J’hoche de la tête en écoutant Jack, tout en terminant mon second pain au chocolat.

- Je sais… C’est quelque chose que j’ai compris. Là, en fait, il était chez moi, nous parlions musique et  j’ai cru pouvoir lancer l’invitation, la suite lui appartient.  À toi je peux le dire, bien entendu que j’espère vraiment qu’il vienne, mais  la vérité c’est aussi que j’ai compris que ça pouvait très bien ne pas arriver. En fait, c’est même fort probable que ça n’arrive pas et j’accepte cette éventualité.

Mon père est comme un savon mouillé… il est là, dans le porte savon et, on a beau y aller délicatement pour le prendre, il nous glisse entre les doigts. Disons que je commence à savoir que mon père ne le sera jamais vraiment et que je dois savoir apprécier les graines qu’il me lance de temps en temps.

Ne laissons pas Jimmy Reed gâcher notre journée, d’autant plus qu’elle sera longue, avec tout ce que nous avons à faire. Cela dit, je prends quand même le temps de demander comment va Jesse. Avec la sortie de son album, ce qui n’est pas rien,  il ne doit plus porté à terre ! Il a tellement de talent, ce petit bout haut comme  trois pommes !

Ça me fait rigoler, autant que je trouve ça chouette de voir combien Brooke et Jack sont dévoués pour le petit.  Brooke m’en parle quand elle vient m’aider avec mes études, à la maison et elle ne cesse de me répéter combien il évolue rapidement, bien que ça ne soit pas facile de rattraper tout son retard. Mais avec Brooke, il est entre bonnes mains.  Depuis qu’elle m’aide, je vois la charge beaucoup moins lourde et elle me donne des trucs pour facilité mon apprentissage.  C’est ce qui arrive quand on est passionné dans son travail.

- Ouais, tu m’étonnes ! Il est génial son album, je ne serais même pas surprise qu’il  entre dans le top 5 du Billboard et qu’il y reste longtemps ! Ça, ça va rapporter gros, Jack !

Ça serait un peu décevant de faire un flop avec le mien…

- Ah ouais, je n’avais pas pensé à ça moi… la voix qui change en vieillissant…  Vous avez quand même quelques années devant vous. Et comme tu dis, son talent ne se limite pas à sa voix.

Mon petit frère a autant de talent au chant qu’à la batterie et je lui apprendrai la guitare s’il le veut, quand il sera un peu plus grand.  Une chose est certaine, il n’est pas un feu de paille. Il a un brillant avenir devant lui, parole de Livia !

De mon père à Jesse, le sujet du mariage prochain de Jack et Brooke arrive sur la table et je fais de grands signes de la tête comme quoi je suis toujours partante pour aider à l’organisation et, bien évidement, pour être le témoin de Jack.

- J’ai si hâte ! Avec Brooke, nous avons décidé de la décoration de la salle mais… heu… ben… je ne dois pas t’en parler, en fait parce qu’elle voulait que ce soit une surprise…

Je parle toujours trop quand je suis excitée… ou saoule… et je me suis saouler une seule fois et bien assez pour savoir que je ne recommencerai pas !

- Tu es nerveux ? Tu as hâte ?

Jack n’est pas le genre à agir sur un coup de tête, je le connais assez pour dire ça mais je sais aussi que depuis que je le connais, plusieurs événements ont déboulés dans sa vie sans crier gare et même s’ils furent soudain, ils n’en étaient pas moins réfléchis.

- Vous avez pensé à une date ?


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Jack Perry
Jack Perry


Messages : 397
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 37
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


Work In Progress [PV Jack Perry] Empty
MessageSujet: Re: Work In Progress [PV Jack Perry]   Work In Progress [PV Jack Perry] I_icon_minitimeDim 15 Sep - 17:16



Work In Progress
ft. Olivia Hughes


J’eus une mine encore plus dégoûtée quand Liv me raconta en détails son petit-déjeuner. Je m’en serais bien passé. En tout cas, heureusement que j’étais là avec mes pains au chocolat pour rattraper le coup !

Ce fut donc en mangeant qu’Olivia me raconta comment s’était déroulée la soirée avec ses parents,  entendre par là ses parents biologiques, son père biologique, Jimmy Reed. Sincèrement, je n’aurais pas misé un kopek sur sa présence à ce souper… Et j’aurais perdu. Parce qu’on perd toujours à ce jeu-là contre Jimmy Reed.

Mais je mis tout de même Olivia en garde. Je préférais qu’elle ne rêve pas trop et qu’au final, j’aie tout faux et qu’elle soit pleinement heureuse, que de la laisser voler trop haut et que la chute soit rude.

Mais Livia n’était plus la jeune fille naïve des débuts. Elle avait appris bien des choses et elle les avait apprises par elle-même. Du coup, elle avait bien conscience que maintenant que l’invitation était lancée, la balle était dans le seul camp de Jimmy Reed, et qu’il pouvait tout simplement la botter en touche plutôt que de la renvoyer.  

Je souris à Livia, un sourire fier de la voir prendre les choses avec un réalisme des plus matures. Ce n’était pas avec Fireworks que je risquais d’avoir ce genre de conversation.

De fil en aiguille, et aussi parce que j’adorais en parler, Jesse devint notre sujet de conversation. Il était un peu comme le petit frère d’Olivia, dans mon cœur. Et je leur portais à tous deux une affection égale. La réflexion de Livia me fit rire.

-Hey ! Mais tu parles comme un vrai manager, toi ! Si j’étais un rien paranoïaque, je pourrais penser que  tu veux me piquer ma place.

Je ris puis repris un air plus sérieux.

-Il a du talent, c’est vrai. Et son album est fort apprécié à Los Angeles. Mais il ne faut pas oublier que Jesse est un enfant, que sa voix va changer. Bien sûr il est aussi un excellent batteur, c’est ce qui le sauvera si sa voix ne mue pas « bien », on va dire…

Je haussai les épaules.

-Mais si ça se trouve, en grandissant, il voudra peut-être faire totalement autre chose. Et en tant que père, je le soutiendrai quoi qu’il choisisse come voie. Et je sais aussi que Brooke serait à mes côtés autant qu’aux siens pour ça.

Puis de Jesse, en toute logique, on en vint au mariage. Et Livia était presque prête à me révéler des choses qui étaient secret d’état mais se retint in extremis.

-Je ne doute pas que ce sera magnifique. Mais je compte sur toi pour venir avec moi chercher le smoking adéquat pour l’occasion. Je ne suis pas sûr de pouvoir choisir celui qui aura la classe ou qui fera plus marié et moins manager, tu vois ce que je veux dire ?

Et pour ce qui était de mon ressenti, je soupirai, rêveur.

-J’ai hâte, ça c’est clair. Nerveux ? Oui, dans le sens où je veux que ce soit la plus belle journée de la vie de Brooke ou en tout cas l’une des plus belles puisque je compte bien faire en sorte que sur les années que nous passerons ensemble nous aurons plus d’un jour mémorable. Mais ce n’est pas une mauvaise nervosité.

Et puis je secouai la tête.

-Non, pas encore de date annoncée. Nous voulons d’abord intégrer Jesse correctement à notre petite famille et il y a du travail à faire. Pas qu’il soit difficile, loin de là…

Sauf quand il cassait les bagnoles des autres rockstars avec ce délinquant d’Howard Stone…

-…Mais il y a son inscription à l’école, voir comment ça va… A vrai dire, on pense à lui avant de penser à nous, pour le moment.

Je souris à Livia.

-Et toi ? Qu’as-tu à me montrer ? A quoi va ressembler ton premier album, Liv ?

@ Billy Lighter



You know that I care what happens to you, And I know that you care for me too ©️️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Work In Progress [PV Jack Perry] Empty
MessageSujet: Re: Work In Progress [PV Jack Perry]   Work In Progress [PV Jack Perry] I_icon_minitimeLun 16 Sep - 3:04



Work In Progress
ft. Jack Perry




Un des sujets sur lesquels Jack et moi avons toujours quelque chose à dire, c’est bien entendu mon petit frère, Jesse.  Ce petit bout de choux est si talentueux qu’il pourrait devenir une légende, ça, c’est mon opinion ! N’empêche qu’il n’a pas besoin d’analyser une mélodie pour la reproduire, c’est comme si son cerveau l’enregistrait et qu’il appuyait sur repeat.  Moi, en tous les cas, je suis très impressionné et fière de lui.

Son album fait très bonne figure au point où je ne serais pas surprise de le voir récolter tous les honneurs. Meilleur vendeur, meilleur nouvel artiste, meilleur nouvel album, et je ne sais plus quel autre titre, lors d’un prochain gala. Jack me fais bien rigoler en prétendant que je pourrais vouloir prendre sa place en tant que manager, parce que je parle rentabilité.

- Oh que non ! Je ne voudrais pas faire ton job, ça prend beaucoup de contrôle de sois, tout ce que je n’ai pas !

Je commence à peine à freiner mes impulsions.

Comme le mentionne Jack, il est possible que Jesse, en vieillissant, veuille faire autre chose de sa vie. Ça, je peux parfaitement le comprendre. Je voudrais tellement pouvoir entrer en médecine mais d’un autre côté, je ne veux pas abandonner la musique.  C’est difficile de faire un choix… et pour le moment, je me dis que, tant que je réussis à concilier les deux, pourquoi m’en empêcher ? Après… je verrai comment je gère mais si l’un empiète trop sur l’autre, je devrai faire un choix, j’en ai pleinement conscience.

- C’est important d’encourager tous les rêves. Jesse est bien entouré avec Brooke et toi alors je suis certaine qu’il ne se sentira pas forcé de quoi que ce soit.

Au contraire, il aura beaucoup d’appuie et ça lui facilitera beaucoup la réflexion.

Et parlant de réflexion, je suis curieuse de savoir comment va Jack par rapport au grand jour sur lequel Brooke et moi travaillons déjà.  Ce n’est pas rien, là-dessus, je sais de quoi je parle ! Mais bon, le mariage de Jack et Brooke n’aura rien à voir avec le mien avec Julian.  Nous avons unis nos destinés dans le plus grand des secrets alors pour le mariage de princesse, on repassera, cependant, j’ai épousé mon prince charmant !

Je regarde Jack avec des rêves pleins la tête. Il aime Brooke et désire faire de ce jour, l’un des plus beaux de sa vie. C’est si romantique !

- Ce sera un très beau mariage, j’en suis certaine. Et, tu sais, Brooke en parle de la même manière que toi. Elle veut que ce soit parfait pour que tu aies une belle journée et que ce soit à la hauteur de tes attentes.

Ils partagent la même belle nervosité et je trouve ça franchement mignon. Ils se sont bien trouvé ces deux là ! C’est le moins que l’on puisse dire !

- Ouais, ça fait vraiment beaucoup en même temps pour Jesse mais il est capable d’en prendre. Il ne faut pas le sous estimer. Sauf que l’école, je sais pas comment il va aimer ça… il a l’habitude d’être libre hein… alors… c’est bien de prendre votre temps.

Question de ne rien brusquer.

Je m’étire paresseusement puis je me lève pour aller cherche ma guitare ainsi que mon sac et en sortir mon cahier de composition que je place devant Jack, ouvert là où commence mon nouveau matériel.

J’ai vraiment beaucoup de nouvelles chansons mais je n’ai pas toutes les mélodies pour  chacune d’elles bien que j’ai des trucs en tête. Il y a celle-ci, en particulier, que j’aime bien…

Je me recule sur ma chaise et m’installe pour gratter quelques notes et donner un aperçu ensuite de ce que pourrais être cette chanson.

Oh, my life
Is changing every day
In every possible way
And oh, my dreams
It's never quite as it seems
Never quite as it seems
I know I've felt like this before
But now I'm feeling it even more
Because it came from you
Then I open up and see
The person falling here is me
A different way to be
I want more
Impossible to ignore
Impossible to ignore


Je m’arrêtais, parce que je voulais voir d’abord ce qu’en pensais Jack et parce que je ne suis pas certaine non plus que je la chante sur le bon tempo.  J’aime ma composition mais  je sais qu’il y a du travail.  Alors, en me mordillant la lèvre inférieure, j’attends le verdict de Jack.



@ Billy Lighter


Citation :
Dream by The Cranberries


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Jack Perry
Jack Perry


Messages : 397
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 37
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


Work In Progress [PV Jack Perry] Empty
MessageSujet: Re: Work In Progress [PV Jack Perry]   Work In Progress [PV Jack Perry] I_icon_minitimeMer 18 Sep - 18:27



Work In Progress
ft. Olivia Hughes


Olivia, si elle m’avait semblé avoir l’âme d’un manager pendant quelques secondes, n’avait pas l’air d’avoir pour autant envie de franchir le cap. Heureusement parce que question concurrence, j’étais sûr qu’elle me donnerait du fil à retordre. Elle me surprenait souvent et de bien des manières. Mais c’était aussi une jeune femme qui, à défaut de toujours savoir ce qu’elle voulait tant il y avait de portes à ouvrir devant elle, tout en sachant qu’il faudrait faire des choix, était loin d’être la gamine naïve et fugueuse sortie tout droit de Tijuana.

Je ris quand elle me dit qu’elle n’avait pas de contrôle d’elle-même.

-Je ne sais pas… Tu en as déjà plus qu’à ton arrivée ici. Et puis même, tu trouves que quelqu’un comme Daniele Ricci se contrôle, toi ?

Il était alcoolique, excentrique, riche à millions voire plus. Qu’y avait-il de contrôlé en Daniele Ricci ? Pourtant, il était le meilleur manager qui soit, pas vrai ?

De Livia, on passa très vite et légitimement à Jesse, son petit frère de cœur, tout comme pour moi, ils étaient mes enfants. Bon, je n’irai quand même pas jusque-là avec Fireworks, ils étaient trop grands pour être maternés. Je souris à Liv.

-Bien sûr qu’on ne le forcera pas. Mais on l’aidera aussi à faire le bon choix quand le moment sera venu. Et le bon choix sera bien sûr le sien. L’ennui, Liv, c’est que nous n’avons qu’une vie et qu’il faut tenter de ne pas se tromper, parce qu’on a pas assez de temps dans une seule vie pour multiplier les choix.

Personnellement, je faisais partie de ceux qui avaient de la chance, mais je servis tout de même l’exemple à Liv.

-Moi, par exemple, je suis aujourd’hui manager de trois talents incroyables qui peuvent faire de grandes choses dans la musique. Soyons fous, dans l’Histoire de la Musique, carrément. Mais si un jour, la vie me mène à choisir entre amener ma carrière de manager à son apogée et préserver ma famille, crois-moi bien que le choix sera vite fait.

En espérant toujours, bien sûr pouvoir concilier les deux, mais ça n’empêche. Si ce jour arrivait, ma famille aurait priorité sur tout le reste.

Je haussai les épaules.

-Quant à savoir si ce sera le « bon » choix ou le « mauvais »… je crois qu’il n’y a pas de mauvais choix…

On verra bien quand on y sera.

Il y avait d’ailleurs un choix que je ne regrettais pas le moins du monde : celui d’avoir demandé la main de Brooke. Et je voulais que pour elle, tout soit parfait. Ce à quoi Livia me répondit qu’il en allait de même pour Brooke.

-Alors ce mariage ne pourra être que réussi. Surtout qu’on a de l’excellent renfort.

Je fis un clin d’œil à Liv avant de reprendre une gorgée de mon café. Alors que Livia était sceptique quant à ce que Jesse aime vraiment l’école. Je rigolai.

-Il va détester et je sens qu’on va en voir avec cette petite boule d’énergie pourtant si faaaatiguée. Mais il faudra bien qu’il y aille.

Mais bon, j’étais ici pour consacrer cette journée à Olivia et Olivia seule. Je voulais savoir ce qu’elle avait en stock pour un possible premier album… Et je l’écoutai attentivement une fois qu’elle fut prête, sa guitare à la main.

Sa voix avait encore changé, prit en maturité. Elle avait un petit grain très agréable, comme un chagrin subtil mais incurable. C’était parfait.

Je la regardai avec un regard ébloui et soufflai :

-Parfait… C’est parfait…

Je me mordis la lèvre, réfléchissant.

-Il faut absolument que ta voix soit la base de tout. L’instrumental doit être la cerise sur le gâteau mais la base doit être ta voix. Quelques percussions, quelques accords de guitare ou de piano, mais ta voix toujours au-dessus. Et plutôt que des solos de guitare à la Sniper, ce sont des petites envolées de voix que tu devrais faire, tu vois ce que je veux dire ?

@ Billy Lighter



You know that I care what happens to you, And I know that you care for me too ©️️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Work In Progress [PV Jack Perry] Empty
MessageSujet: Re: Work In Progress [PV Jack Perry]   Work In Progress [PV Jack Perry] I_icon_minitimeVen 20 Sep - 2:18



Work In Progress
ft. Jack Perry




Je haussais des épaules quand Jack me demanda si, selon moi, une personne comme Daniele Ricci faisait preuve de beaucoup de contrôle de soit.  La réponse est non, bien évidement mais Daniele Ricci est dans un monde à part, le sien. Il n’a rien à voir avec les gens normaux, comme Jack et moi.

Je suis contente de parler de mon père avec Jack et de ne pas trop allongé le sujet.  Avec Jack, je sais que je peux tout dire, être complètement transparente. Il est un peu comme un journal intime humain, pour certain sujet, du moins et il est clair que celui là, personne ne pourra le forcer à divulguer mes secrets en mon absence. D’ailleurs, depuis que mes parents sont venus souper chez moi,  j’ai cessé d’écrire mon journal.

Jesse, ce super prodige, épate, c’est le moins qu’on puisse dire. Seulement il est bien jeune et il a le temps de vivre pleins de choses, de changer complètement de passion, que la musique ne soit plus une priorité pour lui. Il pourrait rêver de faire quelque chose de totalement différent et la dernière chose dont il aura besoin, c’est de sentir que ses parents se braquent contre ses choix.
Heureusement, il a été adopté par le couple le plus compréhensif qui soit. Jesse trouvera du support, peu importe ses aspirations. Et comme le dit Jack, la vie est trop courte alors… Soyons fou !

Des projets, nous n’en manquons pas. Son mariage avec Brooke et la grande entrée de Jesse à l’école sont deux des principaux à venir mais là, tout de suite, c’est de mon futur album dont il est question et des chansons que j’ai à proposé à mon manager.

J’y vais avec une courte interprétation accompagné de ma guitare.  Je ne présenterais pas un truc à Jack qui est bâclé ou bien qui n’est pas à mon goût, cela dit,  je sais qu’il y a beaucoup de travail et que cette petite démonstration est bien loin du résultat final.

Quand je m’arrête, je regarde Jack, attendant de savoir quel sera le verdict.  Tout est sur son visage, ça ne trompe pas.

- Oui ?  C’était… tu as aimé ?

Je suis excitée que j’en échappe presque ma précieuse guitare. Je la resserre contre moi et rapproche ma chaise pour  écouter attentivement les remarques constructives de mon manager. Il me fait sourire quand il parle de mettre l’accent sur ma voix parce qu’en tournée, et aux contacts de tous ces gens et toutes ces cultures, la musiques que j’ai pu entendre à laquelle je n’ai pas facilement accès ici, j’ai travaillé dessus et je parviens à atteindre des notes, des intonations que je ne pensais pas pouvoir.

- Oh, oui !! J’aimerais mettre l’accent sur ma voix, justement ! Le truc c’est que je ne sais pas où ce serait beau de le faire… et c’est là que tu interviens !, dis-je en riant.

Je passe  mon cahier à Jack et reprends là où je m’étais arrêté pour qu’il entende la chanson au complet, mais a capella. Je n’ai plus autant l’impression de forcer sur ma voix comme avant. C’est beaucoup plus facile, la maîtrise est  automatique.  En fait, sans me vanter, je crois qu’avec cet album, s’il ressemble à ce que j’ai en tête, je pourrais rivaliser avec Lola ou d’autres chanteuses comme elle, j’ai bien le droit de rêver, non ?

- C’était mieux sans la guitare ?


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Jack Perry
Jack Perry


Messages : 397
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 37
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


Work In Progress [PV Jack Perry] Empty
MessageSujet: Re: Work In Progress [PV Jack Perry]   Work In Progress [PV Jack Perry] I_icon_minitimeDim 22 Sep - 20:04



Work In Progress
ft. Olivia Hughes


Nous avions bien des choses, bien des sujets de conversations, de quoi parler des heures, ma protégée et moi. Mais aujourd’hui, c’était sa journée, pas celle de Brooke, pas encore… ni celle de Jesse qui avait à peu près toute notre attention h24. Non, aujourd’hui était le jour de Liv et je comptais bien écouter ce qu’elle avait à me montrer pour un tout premier album.

Jesse avait déjà le sien, celui de Fireworks n’avait plus qu’à attendre qu’Howard Stone rentre de Vegas lundi, avec la bague au doigt (ou pas), et en attendant, j’avais délaissé un peu Livia. Tout du moins était-ce mon impression. Il ne fallait pas oublier qu’elle était mariée maintenant et qu’elle avait Julian à ses côtés. Alors je leur avais plutôt laissé un peu d’intimité, plutôt que de réellement l’abandonner. D’ailleurs, notre porte lui était toute grande ouverte quand elle le voulait.

Mais ça ne m’empêchait pas de culpabiliser quand même.

Et donc, j’écoutai attentivement Livia me livrer l’une de ses compositions. Et j’eus le grand plaisir de découvrir que sa voix avait mûri et était devenue plus forte au fil de la tournée. Et mieux encore, elle avait pris sa propre identité… Comme un grain spécial qui était une signature. Le truc qui pourra faire dire  quiconque, même en ne connaissant pas la chanson : « Ça, c’est une chanson de Livia. »

Elle sembla étonnée que j’aie aimé.

Je rigolai, surpris qu’elle soit surprise.

-Evidemment. Est-ce que tu t’entends chanter ? Tu as trouvé ta voix, Liv. Attends. Va dans le studio, je vais te montrer.

J’attendis qu’elle passe de l’autre côté pour lui parler via le micro qui permettait de communiquer entre le studio où elle était maintenant et la régie où j’étais resté.

J’appuyai sur le bouton et parlai à Liv.

-Tu ne sais pas où mettre ces envolées ? C’est très simple. Enfin, il me semble. Tu dois les mettre là où tu mettrais un solo de guitare électrique. Sauf que ce sera avec ta voix que tu atteindras les notes…

Je repris la feuille sur laquelle il y avait son texte.

-MMmm… Essaye juste après « A different way to be… ».. Quelque chose de pas très long, les notes que tu veux. Juste pour qu’on puisse apprécier ce petit truc à la fois nouveau, posé et fort dans ta voix.

Je lui souris à travers la vitre.

-Je vais t’enregistrer pour que tu puisses t’entendre après… Et tu entendras ce que j’ai entendu, j’espère.

@ Billy Lighter



You know that I care what happens to you, And I know that you care for me too ©️️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Work In Progress [PV Jack Perry] Empty
MessageSujet: Re: Work In Progress [PV Jack Perry]   Work In Progress [PV Jack Perry] I_icon_minitimeDim 22 Sep - 22:25



Work In Progress
ft. Jack Perry




Jack est la personne ne qui j’ai le plus confiance pour juger mon travail. Bien évidement que le premier qui a l’honneur de m’entendre, c’est Julian. C’est surtout parce que nous habitons ensemble et qu’il est plus souvent avec moi maintenant que mon manager mais il n’en demeure pas moins que c’est l’opinion de Jack qui prime sur toute les autres.

J’avais très hâte de lui montrer ce que j’avais composé. J’ai emprunté une voix différente, je me suis inspiré de choses plus mature, peut-être je ne saurais pas l’expliquer mais mon processus de création a été différent que pour mon single. J’ai surtout voulu travailler sur ma voix et c’est peut-être pour cela que j’avais un peu peur du verdict de Jack.  

- Bien, évidement que je m’entends chanter, et moi ça me plaisais bien mais fallait voir si ça pouvait te plaire.

De ça, je n’étais pas certaine.  Mais à voir l’enthousiasme de Jack, je commence à comprendre que j’ai peut-être touché un truc.  Je me levais donc, puisqu’il me demandait de passer dans le studio et je plaçais les écouteurs sur ma tête tout en faisant face à la vitrine derrière laquelle j’étais il y a un tout petit instant et où est toujours Jack.  

Je me souviens lors de l’enregistrement de mon premier morceau.  J’étais excitée comme pas possible et une fois dans l’aquarium, je ne savais plus quoi faire. Il avait fallu que Jack me rassure et me trouve une façon de procéder pour que je puisse sortir quelque chose, pousser une note !

Aujourd’hui, c’est complètement autre chose !

Je lui fais face et j’écoute ce qu’il me dit alors qu’il s’adresse à moi en parlant dans le microphone.  Je place mes mains sur les écouteurs qui englobent mes oreilles comme si cela me permettais de mieux me concentrer sur les directives de Jack et j’hoche de la tête,  a chaque consigne.

- D’accord ! Je vais essayer ça !

Je me replaçais, jouais un peu avec mes cheveux puis avec le rebord de mon haut, j’ai grandis mais j’ai encore quelque rituel, faut croire, puis je me lance, sans musique, fermant les yeux en voyant mes propres écris passer devant mes yeux.

Oh, my life
Is changing every day
In every possible way
And oh, my dreams
It's never quite as it seems
Never quite as it seems
I know I've felt like this before
But now I'm feeling it even more
Because it came from you
Then I open up and see
The person falling here is me
A different way to be

Laaaa La dah la la !
La la laaaaa laaaaa
La La la la La dah la dah laaaaaa


Je m’arrêtais là parce que je voulais d’abord voir en regardant le visage de Jack, si j’avais passé à côté de la cible, ou bien si j’avais mis dans le mile. Bon, ce serait peut-être prétentieux de croire que je puisse avoir  fait un trou d’un coup mais, je ne sais pas, quelque chose s’est passé, j’ai ressentit comme une certaine liberté à me laisser aller, à jouer avec ma voix, pour le plaisir de l’exercice.

- Alors ?

Je fais quelques pas de danse, je déborde d’énergie, merci, pains aux chocolat, mais j’ai envie d’aborder mes session de studio, sérieusement, bien sûr mais  tout en m’amusant… parce que le travail sérieux peu aussi être très amusant !



@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Jack Perry
Jack Perry


Messages : 397
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 37
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


Work In Progress [PV Jack Perry] Empty
MessageSujet: Re: Work In Progress [PV Jack Perry]   Work In Progress [PV Jack Perry] I_icon_minitimeMar 24 Sep - 12:30



Work In Progress
ft. Olivia Hughes


La voix de Livia devait avoir atteint sa maturité ou presque. C’était comme si la tournée avait musclé ses cordes vocales et qu’elle était maintenant capable d’atteindre des notes, dans les graves comme dans les aigus, qu’elle n’atteignait pas avant.

Ce que je voulais, c’était qu’elle joue avec ça, avec ces nouvelles capacités qu’elle avait et qu’elle les mette en avant. Je voyais un fond musical minimaliste derrière ça… juste pour donner le rythme. Comme Sniper avec sa guitare sauf que Livia pouvait le faire avec sa voix.

Elle sembla comprendre le truc et je m’empressai d’enregistrer le premier jet qu’elle me fit, chantant son premier couplet avant de partir en envolée sur le rythme d’un métronome que je lui passais dans le casque en même temps que les retours de sa voix.  

Quand elle m’eus montré, quand j’eus entendus qu’elle avait bien compris ce que je voulais : soit que sa voix devienne un instrument à elle seule, j’appuyai à nouveau sur le bouton du micro pour lui parler.

-C’était très bien. Mais ne pousse pas pour que ce soit plus fort. Ce sera naturellement plus fort. Laisse aller, ne pousse pas.

Parce que naturellement, elle avait chanté plus fort son envolée, plutôt que de la laisser venir tout naturellement, au même niveau que le reste.

-Ce n’est pas le volume qui fera que ça ressortira, c’est les notes que tu atteindras.

J’étais manager et non coach vocal, mais bon. Avec une artiste comme Livia qui avait ça dans le sang, c’était vraiment facile.

Je lui souris à travers la vitre.

-La mélodie est très belle. Je rembobine. Refais-le, mais sans pousser.

Et après quelques essais, je l’invitai à venir me retrouver côté régie pour écouter un peu ce qu’elle avait fait. Pour qu’elle ait un peu de recul et s’écoute comme si elle écoutait une autre artiste.

Je lui passai la bande que je trouvais la plus réussie. Il s’agissait de son chant a capella.

-Avec ça… Et deux ou trois musiciens de session pour donner un fond musical, tu deviens une artiste au style épuré… Et tout le monde reconnaîtra la moindre note poussée par ta voix.

@ Billy Lighter



You know that I care what happens to you, And I know that you care for me too ©️️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Work In Progress [PV Jack Perry] Empty
MessageSujet: Re: Work In Progress [PV Jack Perry]   Work In Progress [PV Jack Perry] I_icon_minitimeMer 25 Sep - 2:48



Work In Progress
ft. Jack Perry




Je reprends ma chanson à partir du début, le premier couplet que je chante comme je l’ai imaginé en le composant, avec les intonations que je voulais puis j’arrive là où Jack m’a indiqué de placer mon envolée vocale.  J’y vais comme je le sens, avec passion. Je m’amuse, et puis nous sommes là pour tester, après tout, pour essayer des trucs question de voir ce que cela donne avant d’enregistrer pour de vrai.

Jack semble satisfait dans l’ensemble mais, effectivement, j’ai poussé, augmentant d’intonation alors que ce n’était pas utile, comme il me le fait remarquer. J’écoute attentivement ce qu’il me dit en hochant de la tête et en jouant dans mes cheveux.

- Ok, d’accord ! Je reste dans la même vibe et intonation… je peux faire ça !

J’hausse des épaules en prenant un air innocent avec un sourire qui en dit long quand il ajoute que la mélodie est très belle.  Ouais, je suis plutôt fière, en effet !  J’ai le sentiment que mon album va être génial !  Je le sens jusque dans mes tripes !

Jack me repassa la bande et je recommençais et encore, jusqu’à ce qu’il me fasse signe de le rejoindre. J’aurais pu continuer longtemps, je prends goût à faire des envolée avec ma voix, à jouer avec elle comme si… ben comme si elle était mon instrument.  C’est exactement ce que me disais Jack.

Il fit jouer la bande de l’enregistrement qu’il préférait et, quand elle eu terminée de jouer, j’allongeais mon bras par-dessus Jack pour rembobiner et la repasser encore.

- Wow… ça se dit pas hein ? Je suis fan de moi ?

J’éclatais de rire puis redevins plus sérieuse.

- Ça serait dingue… que les gens reconnaissaient mes chansons parce que ma voix a quelque chose de particulier… comme on sait que c’est du Lola parce qu’elle a un grain plus rauque un peu

Ça me semble presque absurde de croire que je puisse être mise sur le même piédestal que les chanteuses célèbres de mon époque.

- Tu crois qu’Angelica Stuart va se venter en disant qu’elle a été la seule a m’engager pour chanter dans son jardin ?

Il me semble qu’il s’est écoulée une éternité depuis le jour où j’ai décroché ce qui me semblait être l’opportunité du siècle. C’est aussi ce soit là que j’ai rencontré Jack et que ma vie à changé considérablement. Et pour le mieux.

- Je pourrais lui envoyer une copier autographié en cadeau pour la remercié de m’avoir permis de te rencontrer, même si elle n’en avait pas conscience !

Du bout de mes pieds, je poussais sur le sol et me fis rouler jusqu’à la table où j’ai laissé mon cahier de composition puis roulais à nouveau près de Jack.

- On regarde pour celles-là ?

Je veux toutes les essayer ! Je veux toutes les lui faire entendre. Je veux surtout passer un maximum de temps avec le meilleur manager au monde : le mien !


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 852
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Work In Progress [PV Jack Perry] Empty
MessageSujet: Re: Work In Progress [PV Jack Perry]   Work In Progress [PV Jack Perry] I_icon_minitimeJeu 26 Sep - 21:54



Work In Progress
ft. Olivia Hughes & Jack Perry


Livia était en studio, aujourd’hui. Je le savais par Frances à qui j’avais expressément posé la question, en lui demandant si son garde du corps allait bien l’accompagner comme prévu. Ça avait été le cas et j’avais donc en plus confirmation que ma fille allait bel et bien enregistrer aujourd’hui.

Je m’étais donc préparé pour l’occasion, afin d’aller visiter un peu mes propres studios. La visite surprise du boss… Le gros stress pour certains si leur travail n’était pas fait correctement, etc. J’étais prêt à jouer ce jeu-là pour tenir une demi-promesse que j’avais faite à mon portrait craché.  

Et alors que je roulais au volant de ma Cadillac jusqu’au studio, le single de Livia en boucle dans l’autoradio, je me demandais si les gens allaient tiquer en nous voyant l’un à côté de l’autre. S’ils allaient faire un rapprochement ou même juste se poser la question. Nous verrions bien, même si loin de moi était l’idée de dévoiler notre filiation… pas après ce qui était arrivé à Maritza. Pas avant d’être sûr que le monde soit safe pour une Olivia Reed.

Dehors se trouvait justement le garde du corps de la jeune fille que je saluai d’une poignée de main, alors qu’il ne sembla plus savoir quoi faire de sa cigarette qu’il grillait tranquille dehors. Après quelques banalités d’usage, je lui demandai :

-Pas de trace de ce Josh Smith ?

Il secoua la tête.

-Non, aucune, patron. Mais je garde les deux yeux ouverts, ne vous en faites pas. Ce genre de fan un peu pervers sur les bords, j’en bouffe trois au petit déjeuner. Et je les repère à 100 mètres.

Je souris.

-Très bien. Si un jour vous le trouver, éloignez-le, mais seulement après en avoir tiré un maximum d’informations.

Ainsi, je pourrai transmettre à qui de droit une petite mission. Une mission qui aurait pu plaire à Ward, si seulement feu cet imbécile n’avait pas décidé d’aller voir si l’herbe n’était pas plus verte ailleurs.

J’étais entré dans les studios en bon prince, disant à tout un chacun de faire comme si je n’étais pas là. Je n’étais pas là pour inspection disais-je à qui voulait l’entendre… Juste pour tuer le temps et venir écouter de la bonne musique.

Et c’est en parcourant le couloir séparant les studios insonorisés qu’une lampe rouge signalant un enregistrement en cours m’indiqua que ce devait être là que Livia se trouvait en ce moment.

Et niant complètement l’interdiction d’entrer, je pénétrai dans la salle de régie au moment où une Olivia plus qu’enthousiaste faisant rouler sa chaise, face à son manager qui arborait un fier sourire, demandait à pouvoir essayer d’autres de ses compositions.

Je souris et signalai ma présence que le petit duo n’avait même pas remarquée, tant ils étaient affairés à faire éclore ce qui serait le premier album de ma fille.

-Bien sûr qu’on regarde pour celle-là… Et je veux bien également entendre ce que j’ai loupé.

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Perry
Jack Perry


Messages : 397
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 37
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


Work In Progress [PV Jack Perry] Empty
MessageSujet: Re: Work In Progress [PV Jack Perry]   Work In Progress [PV Jack Perry] I_icon_minitimeVen 27 Sep - 10:27



Work In Progress
ft. Olivia Hughes & Jimmy Reed


Livia réessaya la chanson, avec la même envolée de voix, mais simplement en l’envoyant comme si c’était le prolongement de son couplet, pas en poussant. Quand elle poussait, on entendait que c’était vraiment ça qu’elle voulait mettre en avant alors que quand elle restait naturelle, ça donnait des frissons.

Elle revint en régie pour écouter avec moi et se surpris elle-même, ce qui me fit rire.

-Fan de toi ? Fais gaffe, tu risquerai d’attraper la grosse tête et de ne plus entrer dans tes vêtements.

Je lui souris.

-Mais tu peux être fière de toi. C’est du beau travail et j’ai hâte de voir la suite. Il faudra que tu penses au concept de la pochette et en parler à l’un des graphistes de BSC.

Livia allait devenir une star, une vraie star si ses autres chansons étaient du même acabit que celle-ci. J’espérais qu’elle ait suffisamment de matière aboutie pour se démarquer. En plus, question marketing, noël approchait. Si on pouvait le sortir un peu avant, ce serait génial.

-Oui, les gens te reconnaîtront facilement. Plus vite encore qu’ils ne reconnaissent Lola.

Et Liv de rigoler du fait qu’Angelica Stuart allait se vanter de l’avoir eue en concert dans son jardin alors qu’elle n’était encore personne. Je rigolai parce que les Stuart étaient de bons amis à moi.

-Elle s’en vante depuis que ton single est sorti. Alors je n’ose imaginer ce que ce sera quand ton album va sortir. Mais oui, si tu en as envie, je pense qu’une copie autographiée lui ferait un grand plaisir. Sérieusement.

On allait passer à la suite quand j’entendis la porte de la régie s’ouvrir et… je découvris que Jimmy Reed en personne était planté là à demander ce qu’il avait loupé. J’en avais probablement les yeux encore plus écarquillés que Livia, tant je n’y croyais pas.

Je finis par me lever pour serrer la main de mon patron. La main de l’homme qui avait fait qu’aujourd’hui, Jesse faisait partie de nos vies à Brooke et moi.

-Bonjour, Monsieur Reed. Olivia et moi étions en train d’enregistrer la première plage de son prochain album… Nous serions honorés de vous avoir avec nous un petit moment, si vous le voulez bien.

Je me retournai et fis un clin d’œil à Livia.

-Je m’absente quelques minutes, le temps d’aller nous trouver du café. J’arrive.

Et ça leur permettrait d’être seuls en tête à tête pendant ce temps-là. Je m’éclipsai donc, espérant que cette rencontre soit positive. Et qu’il n’allait pas démotiver Livia.


@ Billy Lighter



You know that I care what happens to you, And I know that you care for me too ©️️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Work In Progress [PV Jack Perry] Empty
MessageSujet: Re: Work In Progress [PV Jack Perry]   Work In Progress [PV Jack Perry] I_icon_minitimeSam 28 Sep - 16:52



Work In Progress
ft. Jimmy Reed & Jack Perry




Je suis satisfaite de ce que nous venons de faire, Jack et moi, parce que même si c’est moi qui chante, c’est ce qu’il m’apporte en suggestion qui fait toute la différence. Nous formons un super duo ensemble, je ne me verrais pas travailler avec quelqu’un d’autre que Jack parce que lui seul me connait à ce point assez pour savoir exactement comment m’amener à me surpasser.

- Tu oublies mes origines ! Je crois que de base ça vient avec la grosse tête !

Bien évidement, je dis ça en rigolant, loin de moi l’idée de devenir l’une de ces Divas qui se croit au dessus de tout uniquement parce qu’elles chantent, et pour certaines, même pas si bien que ça.  

- Oh, super ! Parce que j’ai quelques idées en tête comme un truc old fashion qui fait classe ou alors, ultra avant-gardiste… quoi que j’ai aussi pensée à y aller dans le tout simple… Finalement, je ne sais pas ce que je veux !

Ça aussi, ça me fait beaucoup rire. De quoi donner des cheveux blanc à mon manager, mais je crois qu’il s’est habitué à force.  Et, puis, il vient de le dire… il est super fier de moi.

- Fier de nous deux, alors.

Je ne voudrais pas qu’il s’oublie là dedans.  Sans Jack, je ferais encore des concerts de fond de jardin pour des anniversaires de mariage ou des anniversaires, tout simplement.  Il a su voir le potentiel au travers d’une petite fille un peu trop sûr d’elle-même et un rien fantasque, chose que même celui qui se prétend être le meilleur manager au monde n’aurait su faire parce que jamais il n’aurait voulu simplement prendre le temps pour m’écouter.

Il m’arrive encore d’y penser, à ce fameux jour où nos routes se sont croisées. Et Madame Stuart qui était aux anges, reluquait un petit peu  celui qui allait devenir mon manager.

- Alors je ferai ça et, si tu veux, tu pourrais m’accompagner pour que je lui offre moi-même, tu en penses quoi ?

Cela dit, avant de lui offrir mon album autographié, je dois d’abord l’enregistrer puis laisser l’équipe arranger la musique, décider de la pochette, de l’ordre des chansons, enfin… tout un tas de choses auxquelles ont ne songent pas toujours  et qui va bien au-delà que d’enregistrer les chansons.

Je me suis donc fait roulée jusqu’à la table pour attraper mon carnet afin de montrer la suite de mes compositions à Jack. J’en ai plusieurs de complètes mais il y en a une qui n’est pas totalement achevée mais que je tiens quand même à lui montrer parce qu’elle me tient déjà bien à cœur. Elle a un petit je ne sais quoi qui semble accrocher, enfin moi elle me fait cet effet là.

C’est ce que j’allais lui expliquer quand la porte derrière moi s’ouvrit et, sans même m’avoir retourné,  je su. D’abord parce que mon père répondit à la question que je venais de posé à Jack mais surtout parce que l’expression sur le visage de mon manager qui se leva, presque dans un mouvement très protocolaire trahissait l’identité de notre visiteur. Je me fis pivoté et me leva à mon tour. Je n’irai pas l’enlacer bien que j’en ai très envie. Je sais que ça mettrait mon père mal à l’aise et que ça anéantirait les possibles futures chances de le revoir me visiter à nouveau, ici ou ailleurs. Mais je me levais quand même attendant de voir ce que mon père ferait, tortura mon cahier en le roulant entre mes mains.

- D’accord Jack. Je vais faire entendre à…

À qui au juste ? Je dois dire mon père ? Parce que je sais que Jimmy sait que Jack sait. Mais en même temps, il n’y a jamais eu d’aveux formel à ce sujet, de la part de mon père lui  même et qu’il est en ce moment, beaucoup plus notre patron à Jack et moi que mon père alors… Je dis quoi ? Jimmy ? Monsieur Reed, comme l’a fait Jack ? Dans le doute, je préfère emprunter le même chemin que mon manager.

- … Monsieur Reed ce que nous venons de faire.

Jack quitta la pièce et je me retrouvais seule avec l’homme le plus énigmatique que la terre ait jamais porté et l’invitais à s’assoir sur le fauteuil qu’occupait Jack puis je rembobinais la bande que nous venions de faire et appuyais sur play.  J’en retiens presque mon souffle, essayant de décrypter sur son visage le moindre signe pouvant trahir ce qu’il en pense.

- Je suis satisfaite de ce que j’ai composé. Je me suis inspiré des situations que je voyais autour de mois ces derniers temps pour composer.  Tu veux lire mes textes ?

Je tournais les pages pour l’amené sur la composition pas encore tout à fait terminée, celle que je voulais justement montrer à Jack.

- Je tiens beaucoup à celui là. Je l’ai titré When I’M Not Around You. En fait, je pensais que ça pourrait être le premier morceau à jouer à la radio. Quand Jack va revenir avec les cafés, je pourrais te montrer au chant à quoi ça va ressembler ?


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 852
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Work In Progress [PV Jack Perry] Empty
MessageSujet: Re: Work In Progress [PV Jack Perry]   Work In Progress [PV Jack Perry] I_icon_minitimeDim 29 Sep - 16:51



Work In Progress
ft. Olivia Hughes & Jack Perry


J’étais entré dans la salle de régie comme chez moi (c’était chez moi, après tout puisque tout ce qui se trouvait là m’appartenait… même les gens) et j’avais surpris Livia et son manager en plein travail. Mon petit effet réussi, je fus plus que satisfait.

Jack Perry trouva rapidement à s’excuser pour s’éclipser et me laisser en tête-à-tête avec Olivia. Je lui en fus reconnaissant d’un signe de tête. Et ce fut sans plus de cérémonie que je vins prendre place là où il était assis la seconde d’avant.

Et Olivia de lui annoncer juste avant qu’elle allait me montrer ce qu’ils venaient de faire. Elle resta ainsi très digne, ne faisant montre d’aucune émotion excessive. L’équilibre parfait entre le sourire surpris qui montrait qu’elle était contente que je sois là, et la retenue qui me permettait d’avoir un trop plein d’motion en pleine poire dont je ne saurais que faire.

Une fois assis et seul à seul avec ma fille, elle affirma avoir beaucoup de composition et en être satisfaite. Elle me demanda si je voulais les lires. Je tendis la main.

-Bien sûr, lire est un de mes passe-temps favori. Je te montrerai ma bibliothèque un jour. Mais ne me demande pas de lire des partitions, je n’ai qu’une très faible base de solfège.

Nous y étions, à faire connaissance… à recommencer ce que nous avions tenté à Rome et qui avait foiré parce que je venais d’apprendre par Livia elle-même qu’elle s’était mariée en secret au fils de mon rival, Julian Hughes. Mais aujourd’hui, la situation était différente, je voyais comment tourner les choses à mon avantage et sans avoir ma fille de mon côté, ce qui pouvait s’avéré aussi machiavélique qu’attendrissant, je ne pourrais pas arriver à mes fins.

Des fins qui cachaient que je voulais vraiment et humainement m’attacher à cette jeune femme.

Je pris son texte et commençai à le lire… livia, elle, voulait qu’on attende Jack pour qu’elle puisse me montrer ce que cela donnait en chanson.

Je souris en coin et relevai mes deux yeux vers elle, un regard quasi identique.

-Tu sais, je crois que Jack est partit chercher les grains de café jusqu’en Colombie et qu’il va mettre un temps fou à revenir.

Si Livia n’avait pas encore compris que son manager allait en profiter pour nous faire passer un maximum de temps ensemble, sachant que c’était un peu ce que sa protégée souhaitait, c’était qu’il lui restait encore un brin d’innocence adolescente.

Je haussai les épaules.

-Pourquoi tu ne me montrerai pas ça tout de suite… Enfin, après m’avoir expliqué pourquoi c’est ce titre plutôt qu’un autre que tu souhaiterais mettre en avant.

Je lui souris.

-Qu’est-ce qu’il y a dans ce texte qui te fait vibrer et qui te fait penser que les gens vibreront autant que toi quand ils l’entendront ?

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Work In Progress [PV Jack Perry] Empty
MessageSujet: Re: Work In Progress [PV Jack Perry]   Work In Progress [PV Jack Perry] I_icon_minitimeLun 30 Sep - 4:09



Work In Progress
ft. Jimmy Reed & Jack Perry




À la façon dont Jack s’éclipse, me laissant seule avec mon père, je pourrais être tentée de croire qu’ils s’étaient concertés mais tel que je connais (presque) mon père, je suis certaine qu’il n’avait pas avisé mon manager. Jack est en fait trop respectueux et connait mon désir de me rapprocher de mon père, son patron.

Je me retrouve donc seul face au plus grand mystère de ma vie et, sans hésitation, bien qu’un peu nerveuse, ce que je crois normal, je lui montre mon cahier de composition. Je suis ravie d’apprendre qu’il adore lire, tout comme moi, tout comme ma mère, et qu’il laisse entendre qu’un jour, il serait heureux de me montrer sa bibliothèque. Je l’imagine immense, elle doit tenir dans une pièce à elle seule et y avoir plusieurs étagères, sur les murs puis, chaque tablettes sont remplies de volumes à la couverture riche et intrigante. Une caverne d’Ali Baba.

- Ça me ferait vraiment plaisir de voir ta bibliothèque.

Et pour la musique, bon et bien je tiens ça uniquement de ma mère, de toute évidence, puisqu’il ne sait pas lire les partitions.  Ce n’est pas grave, peut-être que de le lui apprendre deviendrait un truc à faire, entre nous. Lui et moi. Comme un père et sa fille.

- C’est très bien une base de solfège. C’est… une base, c’est ce qui compte.

Quand il baisse les yeux sur mes écrits, j’en ai des palpitations.  Je sais, c’est stupide et je ne devrais pas me faire d’attente mais c’est plus fort que moi. Sauf que maintenant, je me contiens. J’aurais bien envie de le serrer dans mes bras, mais je ne le fais pas, je le ferai pas sauf qu’il me montre qu’il puisse en avoir envie.  Alors nerveusement, je lui dis que, lorsque Jack sera revenu avec les cafés, je pourrai lui montrer, en repassant dans le studio, ce que donne cette autre chanson, au chant.  Il ne s’est pas exprimé sur la bande que je viens de lui faire entendre, peut-être qu’il n’a pas aimé… totu ce peut !

- Oh ! Heu…

J’éclatais de rire en imaginant Jack à la cueillette de grains de café, un petit chapeau d’explorateur sur la tête et un sac sur le dos sur lequel est accroché un thermos.

- Vaut mieux pas l’attendre, dans ce cas.

Jimmy voulait savoir pourquoi j’étais attaché à ma composition inachevée.  Sa question est difficile, et je ne sais quoi y répondre parce que c’est quelque chose que je ressens, et sur quoi je ne sais pas mettre de mot.

- Il y a un contraste dans When I’m Not Around You. On pourrait croire que la personne à qui je m’adresse est partie… pour toujours ou alors qu’elle est absente, d’une certaine manière, inaccessible. Là sans être là. C’est plutôt dans la façon dont je l’ai en tête que je crois que ça va se produire.

Je me levais et passais de l’autre côté de la vitre avec ma guitare, et plaçais les écouteurs sur ma tête. On dit qu’une image vaut mille mot, alors, peut-être qu’une chanson vaut  une centaine d’images.  Je pris une grande inspiration et je me lançais. Je voulais qu’il puisse ressentir le frisson que je n’arrivais pas à mettre en mot, qui ne devait pas forcément être dû qu’à mes mots. Bien sur que je souhaite que mes paroles touchent les gens mais là, il s’agit d’un tout.


Je chantais sans rien forcé, comme me l’avais recommandé Jack avec ma première chanson, je laissais aller les mots, m’accompagnant de ma guitare et… là où j’aurais dû cesser… j’improvisais, je trouvais la suite, je savais ce que je voulais. Je chantais, les yeux fermés, puis quand je terminais, je restais là, un moment, silencieuse, yeux fermés et sourire aux lèvres. Puis je les ouvris et regardais mon père.

- C’est en dedans…, ça m’a fait vibrer, pas toi ?



@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 852
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Work In Progress [PV Jack Perry] Empty
MessageSujet: Re: Work In Progress [PV Jack Perry]   Work In Progress [PV Jack Perry] I_icon_minitimeLun 30 Sep - 18:21



Work In Progress
ft. Olivia Hughes & Jack Perry


Livia semblait à la fois contente, hésitante et ne pas savoir par où commencer. Mais finalement, elle choisit de me montrer ses compositions, ce qui était stratégiquement la plus légitime et la plus facile façon de commencer. D’autant que j’aimais ce qu’elle faisait ou en tout cas le single qu’elle avait déjà réalisé.

Mais question conversation, probablement de peur de paraître trop volubile ou de peur de me voir fuir si elle me submergeait d’entrée de jeu, elle resta prudente. Même si je ressentais x1000 sa tension et ses peurs, justement, c’était heureusement équilibré par le sentiment positif qu’elle avait de me voir tenir la demi-promesse que je lui avais faite dans un sous-entendu lors de notre souper.

Et comme son manager n’était pas près de revenir, je lui proposai de commencer sans lui.

Livia allait passer côté studio avec sa guitare tandis que je lisais le paroles que je me réjouissait de l’entendre chanter. Elle m’expliqua au passage ce que cette chanson lui inspirait et je souris en coin en la regardant juste avant qu’elle ne passe de l’autre côté.

-Oui, je pense que je vois ce que tu veux dire…

C’était une chanson qui m’était destiné. J’étais certain qu’elle m’était destinée. Et on me dirait que ce n’était pas le cas que j’en resterais persuadé quand même.

Et quand Olivia commença à la jouer, cela sublima le texte. Et que dire de sa voix ! J’en avais des frissons et les poils se dressaient sur mes avant-bras. Mieux encore, elle alla au-delà du début de texte que j’avais entre les mains et termina la chanson. Dommage que je n’aie aucune idée de comment fonctionnait la table de mixage sinon j’aurais enregistré ça au vol.

Elle rouvrit les yeux alors que j’étais encore à entendre les dernières note de la chansons et grâces aux microphones et hauts parleur, je pus l’entendre me demander ce que ça m’avait fait.

Je me penchai vers le micro.

-Si tu as vibré… Estime que j’ai ressentis exactement la même chose… Mais amplifié un million de fois.

Parce que ce sentiment n’était pas le mien, mais le sien. Ou le mien couplé au sien. Elle faisait partie de moi et je faisais partie d’elle.

-As-tu déjà entendu ta mère chanter, Livia ? Car c’est avec sa voix et un petit truc venant de toi-même, que tu chantes aujourd’hui.

Quant au charisme, elle le tenait de moi.

Je souris, parlant toujours au micro.

-La petite fille que j’ai vue sur scène à travers le monde est devenue une femme qui a quelque chose à offrir au monde, afin de l’embellir et de le sublimer… Par tes textes et par ta voix.

Maritza et moi ne sommes complets qu’en Livia.

-Reviens près de moi… j’ai quelque chose à te dire qui ne se dit pas au travers d’un micro.

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Work In Progress [PV Jack Perry] Empty
MessageSujet: Re: Work In Progress [PV Jack Perry]   Work In Progress [PV Jack Perry] I_icon_minitimeMar 1 Oct - 4:06



Work In Progress
ft. Jimmy Reed & Jack Perry





Il m’est difficile de répondre à la question de mon père concernant ma chanson. Je sais qu’elle viendra chercher les gens, oui pour les p aroles, puisque, comme je le lui mentionne, ça peut être pour une personne qui est partie, une rupture, par exemple ou pour une personne qui est là, sans réellement être là. Qui gravite tout autour mais qui n’arrive pas à se poser. C’est  le sens qui me rejoins moi, je ne crois pas avoir besoin d’expliquer pourquoi… pour qui je l’ai écrite. Cela étant dit,  je l’entends dans ma tête, je sais comment je veux la chanter, et c’est le mélange des deux qui fera que les gens  qui l’écouteront ressentiront le frisson, le même que je ressens moi, chaque fois que j’y songe.

Tout ce que je peux faire, et qui sera mieux qu’une explication trop longue qui pourrait passer à côté de la cible, c’est de passer en studio avec ma guitare et de lui faire la démonstration exacte de ce que j’ai en tête.  Quand je le sais prêt, et que je le suis moi-même, je gratte mes cordes, laissant  toute la place à ma voix, comme me l’a recommandé Jack, un peu plus tôt, sans forcer… je laisser aller tout simplement.

Je chante, mes propres mots, j’y mets mes propres frissons. Je veux qu’ils passent a travers ma vois, au travers mes notes, qu’ils envahissent la pièce jusqu’à atteindre Jimmy de l’autre côté de la vitre. Et quand je termine, j’attends que l’écho ne me revienne plus avant de déposer ma guitare et d’ouvrir les yeux pour le regarder.  Ce qui en dit suffirait à me faire jubiler ! J’ai envie de sauter de joie mais je me contrôle,  me contentant de le remercier, ce qui pourrait sembler bien faible mais dans ce tout petit mot, se cache toute ma gratitude. Son commentaire vaut l’effort, c’est ma récompense. Elle est précieuse.

- Mamita chante  si bien… dommage qu’elle ne veuille jamais le faire.

Ça me touche qu’il me compare à ma mère. Elle a une voix chaude, parfaitement assumée et avec un grain si particulier, rauque, mais pas cassant. Juste parfait. Mais elle n’aime pas chanter, elle le fait que très peu ou quand elle est seule, ou se croit seule. Je me cachais parfois quand elle faisait le ménage à la maison et qu’elle se laissait aller, avec la radio ou bien juste comme ça, puis, quand elle levait les yeux et me voyais tout en haut de l’escalier à l’observer, elle  grimaçait, gênée et stoppait, se contentant de fredonner.

Mon père ne cesse ses éloges, ça en est presque  intimidant. Je ne pensais pas que je pouvais lui faire un tel effet et, si je suis parvenu à le toucher lui, je sais que je peux toucher n’importe qui. J’en ai presque les larmes aux yeux mais là encore, je me contrôle, difficilement mais j’y parviens.

- J’ai eu de bons modèles et reçus de nombreux conseils que je tente de mettre à profit. La tournée à été une merveilleuse école du chant.

Je repasse en régie, puisque Jimmy a quelque chose à me dire qui ne peut être dit au travers d’un micro. Une critique, peut-être ? Je suis prête à l’encaisser, je sais que j’ai assuré et que j’ai quelque chose de solide entre mes mains.  Je dépose ma guitare sur la table et me réinstalle dans le fauteuil sur lequel j’étais tout juste avant.

- Je t’écoute…

Je suis un rien nerveuse… ok je le suis totalement mais c’est une belle nervosité.  J’ai acquis ça aussi en tournée, un espèce de lâcher prise sur les intentions de Jimmy, suite à notre sortie qui s’est mal terminée à Rome. Ça n’a pas été facile, très laborieux et douloureux mais j’y suis parvenu. Lentement mais surement.  

Je suis toute ouïe et suspendu à ses lèvres.


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 852
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Work In Progress [PV Jack Perry] Empty
MessageSujet: Re: Work In Progress [PV Jack Perry]   Work In Progress [PV Jack Perry] I_icon_minitimeMar 1 Oct - 20:14



Work In Progress
ft. Olivia Hughes & Jack Perry


Olivia était d’accord avec moi, sa mère chantait très bien et cachait son talent au creux de son foyer. Mais je savais aussi qu’elle détestait qu’on l’entende, qu’il ne fallait même pas demander pour qu’elle me chante une chanson. Non, il fallait la surprendre en train de le faire et arriver à se faire suffisamment discret pour pouvoir l’entendre jusqu’à la fin d’une chanson.

Je ne l’avais pourtant pas encouragée dans cette voie-là… Non pas parce que je savais qu’elle n’aurait jamais pu chanter devant un public et sur commande, mais parce que je me sentais privilégier quand j’arrivais à lui voler ne fut-ce que quelques notes au vol.

Je parlai à Olivia à travers le micro :

-Il faut croire que c’est un plaisir qu’elle ne réserve qu’à ceux qui lui sont très proche. De pouvoir l’entendre, même si c’est en cachette.

Maritza avait toujours été une femme pleine de mystères et de contradiction. Autant avant que maintenant. Mais une chose était sûre, c’était qu’elle était bien plus humaine que moi.

Livia, elle, affirmai que sa voix avait évolué grâce à la tournée. Je lui souris.

-C’est comme une immersion, j’imagine. Une tournée demande d’apprendre vite et ce sans avoir le choix.  

Puis, j’invitai Livia à venir me rejoindre côté régie… J’eus dès lors l’impression de la voir pâlir plus elle approchai pour finalement reprendre sa place initiale, blanche comme une morte. Je penchai légèrement la tête pour capter son regard et quand je pus la regarder droit dans les yeux, je me lançai.

-Ta mère et moi sommes fiancés. Nous nous marierons à Noël… une date symbolique pour nous.

C’était à mon tour d’avoir le cœur en compote. Mais je maintins, hormis un tic nerveux de l’œil gauche, relativement contenance. Ce n’était pas comme si j’avais besoin de l’approbation d’Olivia. Mais disons que je préfèrerais qu’elle ne s’oppose pas là l’idée, surtout que…

-Et il serait très important pour ta mère… Pour nous deux… Que tu sois présente, ainsi que Julian, pour célébrer cela avec nous… Car c’est une chose que j’aurais dû faire depuis longtemps.

J’inspirai longuement.

-L’annonce sera bientôt faite dans la presse. Mais notre mariage lui-même se fera dans la plus grande discrétion. Pour nous, comme pour Julian et toi.

D’autant que le nombre d’invités se comptera sur les doigts des deux mains, très probablement. Je ne savais même pas si Daniele acceptera l’invitation. Je baissai les yeux pour la première fois.

-Cela fait très longtemps que j’aurais dû demander ta mère en mariage. Mais nous étions jeunes et certaines choses ne nous permettaient pas un tel mariage à ce moment-là… Comme il ne m’était pas permis de vous garder près de moi.

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Work In Progress [PV Jack Perry] Empty
MessageSujet: Re: Work In Progress [PV Jack Perry]   Work In Progress [PV Jack Perry] I_icon_minitimeMer 2 Oct - 4:00



Work In Progress
ft. Jimmy Reed & Jack Perry




J’ai atteins ma cible avec ma chanson et les commentaires de mon père en sont plus que positif. Du coup, j’ai vraiment hâte de faire entendre ma chanson à Jack afin que lui aussi puisse me donner son avis, que je sais favorable, et ses suggestions pour la rendre encore meilleure. Je sens que mon album va faire un malheur ! Et je ne dis pas ça pour me vanter mais ça fait un an que je travail sur mes chansons, que je m’inspire de ce que j’ai vu et entendu en tournée, des gens que j’y ai côtoyé. J’ai travaillé sur ma voix en écoutant des artistes que nous n’entendons pas à la radio de Los Angeles, j’ai échangé avec des gens qui m’ont apportés une façon de voir la vie avec une dimension nouvelle. Bref,  je sais que je suis allé complètement ailleurs, là où personne n’aurait cru me voir aller.

Le plus beau compliment que mon père pouvait me faire fut de me comparer à ma mère qui est une chanteuse extraordinaire mais qui refuse de l’admettre. Qui refuse même qu’on l’entende, allez savoir pourquoi ! Jimmy semble d’accord avec moi sur le fait qu’il est bien dommage qu’elle ne veule pas plus que ça partager son talent.

- Peut-être qu’un jour, elle arrivera à le faire.

Je le souhaite de tout mon cœur, en tous les cas. Chanter, me rend libre, fière. C’est comme si je pouvais, le temps d’une chanson, entrer dans mon propre univers, imaginer et vivre tout ce que je veux, sans contraintes. Et après une réflexion positive sur mes acquis en tournée, je rejoignis Jimmy du côté régie, puisqu’il a besoin de me dire quelque chose qui semble assez important, assez en tous les cas pour ne pas prendre le risque de le dire dans le micro et, qui sait, être malencontreusement enregistré.

J’ai donc repris place dans le fauteuil, devant mon père et je le regarde, le plus sérieusement possible, avec une pointe d’appréhension mais qui n’a rien à voir avec le stress qu’il pouvait me faire ressentir, avant.  Il crève enfin le suspense pour m’annoncer que ma mère et lui sont fiancés et qu’ils ont l’intention de s’unir à Noël.  Je suis agréablement surprise. Ça prouve une fois pour toute que ma mère et mon père étaient malgré tout fait l’un pour l’autre.

- Oh ! Je suis heureuse pour vous, c’est une belle et grande nouvelle !

Je me retins bien de ne pas lui sauter au coup, je reste quand même une grande impulsive et il ne s’agit pas que de m’annoncer qu’il y aura des lasagnes pour souper ce soir, non, c’est d’un mariage, celui de mes parents dont il s’agit et c’est ce genre de nouvelle qui me rend fébrile et qui me met des étoiles dans le cœur.

- Julian et moi serons ravis d’y être, c’est évident. Je ne raterais cela pour rien au monde !

Tout ce dont j’ai rêvé se met tranquillement en place. Et, forcément, en apprenant que Jimmy compte épouser ma mère, ça me donne l’espoir qu’il concède enfin à me faire une toute petite place dans sa vie.  À me reconnaitre comme étant sa fille, faire tomber les masques qui ne sont plus tellement utile aujourd’hui selon moi et encore plus maintenant qu’il va épouser ma mère !

La question me brûle les lèvres mais je la garde pour moi. Je sais que si je me laisse aller à le lui demander, je risque de le faire reculer de cent pas. Ce n’est pas ce que je veux. Au mieux, il finira par avouer au monde entier que je suis sa fille biologique, au pire, il dira qu’il est heureux d’être le beau-père de la fille de sa femme…  Je suis prête à vivre avec les deux options.

- Je garderai le secret aussi longtemps que nécessaire.

Quand cela sera rendu public dans la presse, tout le monde en ville ne parlera plus que de ça. Ça va être dingue !

- Mais… il s’est passé quoi à cet époque ? Est-ce que c’est quelque chose que tu veux ou peux me dire ou… on garde ça pour plus tard ?

En fait ma question serait surtout pourquoi il n’a pas chercher à venir me voir à Tijuana quand il a su que j’existais. Puis qu’il dit qu’il aurait dû demander ma mère en mariage quand ils étaient jeunes, ça me laisse penser qu’il aurait pu vouloir vivre auprès d’elle et me voir naître, mais qu’il ne le pouvait pas.


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 852
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Work In Progress [PV Jack Perry] Empty
MessageSujet: Re: Work In Progress [PV Jack Perry]   Work In Progress [PV Jack Perry] I_icon_minitimeJeu 3 Oct - 11:42



Work In Progress
ft. Olivia Hughes & Jack Perry


Livia regrettait, tout comme moi, de ne pas pouvoir entendre sa mère chanter plus souvent. J’étais persuadé que, pour l’instant, le seul qui pouvait profiter de la douce voix de Maritza était le petit garçon qui grandissait dans son ventre. Je ris dans le micro.

-Il faut savoir quand la surprendre sans se faire prendre.

Et à ce jeu-là, j’étais doué. Et les New Soldados allaient s’en rendre compte assez vite.

Je demandais ensuite à Olivia de venir me rejoindre pour lui annoncer une autre nouvelle. Une nouvelle qu’il était légitime qu’elle soit dans les premières à l’apprendre. Et je vis un grand sourire se dessiner sur son visage angélique. J’étais persuadé que ma propre mère, à l’adolescence, devait ressembler à Livia comme deux gouttes d’eau.

Notre fille se réjouissait pour nous et déclara qu’elle et son mari viendraient assister au mariage, bien évidemment. Elle me garantit aussi qu’elle garderait le secret aussi souvent que nécessaire.

-Je pense que cela sera quelque chose de sobre, pas tant au niveau luxe qu’au niveau des invité. Ce sera un petit comité. Je n’ai pas vraiment beaucoup d’amis, ni même beaucoup de famille.

Et pas énormément d’amis non plus. Je ne savais même pas si Daniele allait bien vouloir être présent et être mon témoin… Je ne le savais pas parce que nous ne nous étions pas parlé depuis sa visite à la villa Reed…

Mais quand Livia demanda ce qui m’avait empêché de demander la main de sa mère à l’époque, je tiquai, mais pris ses deux mains dans les miennes, me penchant vers elle. J’aurais pu choisir la solution de facilité et lui dire que ma mère n’aurait jamais accepté que je marie une latina. Ce n’était pas tout à fait faux, mais ce n’était pas la raison principale. Rachel savait très bien que si j’avais vraiment voulu le faire, je l’aurais fait, avec ou sans son approbation et elle n’aurait eu qu’à s’y habituer. Preuve en était qu’aujourd’hui, elle ne laissait même rien paraître à ce sujet, quoi qu’elle en pense. Elle était trop inquiète de me voir avoir un héritier légitime à temps que pour faire des chichis sur les mariages interraciaux.

Je regardai Livia dans les yeux, ses mains dans les miennes et lui déclarai :

-Sache que moins tu en sauras, mieux tu te porteras. Mais sache aussi que tout ce que j’ai fait depuis que j’ai connaissance de ton existence, je l’ai fait pour te protéger. Que tout ce que je ferai encore, c’est pour te protéger. Tu ne t’en rends peut-être pas compte, mais c’est tant mieux.

Jack Perry fit à nouveau son entrée, une belle cafetière pleine et chaude qu’il tenait pas la poignée. Je lâchai les main de ma fille et le regardai en souriant.

-Ah ! Voilà qui va nous permettre de faire du meilleur travail encore.

Je les regardai tour à tour.

-Cela vous dérange-t-il si je reste encore un moment pour profiter de la voix magnifique de Livia ?

@ Billy Lighter



This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Perry
Jack Perry


Messages : 397
Date d'inscription : 14/02/2017
Age du personnage : 37
Localisation : BSC Tower

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: dépassé.
Song: See-Saw - Pink Floyd


Work In Progress [PV Jack Perry] Empty
MessageSujet: Re: Work In Progress [PV Jack Perry]   Work In Progress [PV Jack Perry] I_icon_minitimeSam 5 Oct - 16:52



Work In Progress
ft. Olivia Hughes & Jimmy Reed


En vue de laisser le grand patron un moment avec sa fille biologique, j’étais allé faire un petit tour dans les couloirs. J’y avais croisé une Sonia surchargée par des piles de bandes à archiver et lui avait gentiment donné un coup de main avant de lui proposer une petite pause-café à la réception. Il ne faudrait pas que j’oublie d’en ramener aussi pour Livia et Monsieur Reed quand j’aurai estimé qu’ils avaient eu assez de temps ensemble et que ça ne traînait quand même pas trop de mon côté, juste le temps de taper un peu la causette avec Sonia.

Une Sonia qui ne manqua pas de me rappeler, hilare, la mésaventure de Ben Masters face à Howard Stone et à mon petit Jesse.

-oui, je sais, Masters ne méritait que ça et ce n’est jamais qu’un retour de karma.

Deux, si on comptait le coup de poing que je lui avais mis dans la figure. Mais heureusement, personne à part Masters lui-même, qui devait l’avoir senti passé, ni Howard qui pourtant n’était jamais avare de bonne histoire, n’avait ébruité mon petit écart de conduite. Ou alors, c’était simplement que j’avais fait en vrai tout ce que pour le monde rêvait de faire à ce foutu Ben Masters.

Sonia regrettait que Jesse, qu’elle adorait, est-il nécessaire de le préciser, ne soit pas avec moi aujourd’hui. Mais non, aujourd’hui, c’était la toute première de les protéger qui avait droit à toute mon attention.

D’ailleurs, en parlant de cela, il était temps qu’on s’y remette. Je pris donc, avec l’accord de Sonia, la cafetière pleine et retournai vers la régie qui nous était réservée pour y retrouve Olivia face à son père et la mine ma foi plutôt réjouie.

Je vins poser la cafetière là où il y avait moyen de le faire sans mettre du matériel en péril et servi tout le monde. Je leur souris tour à tour puisque Jimmy Reed semblait vouloir rester là et continuer le boulot d’aujourd’hui avec nous.

-Bien sûr que non… Moi en tout cas, ça ne me dérange pas que vous restiez. Avec votre présence, Je suis sûr que Livia est capable de faire le plus gros du travail en une seule journée.

Alors une fois que chacun eut son café, j’annonçai :

-On s’y remet ? Montre-nous ce que tu as dans le ventre, Olivia…

Dans les cordes vocales aurait été plus approprié.


@ Billy Lighter



You know that I care what happens to you, And I know that you care for me too ©️️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Hughes
Olivia Hughes


Messages : 819
Date d'inscription : 29/01/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Ici, et là

Who Am I?
Birth place: Tijuana
Je suis: têtue
Song: Don't ignore me


Work In Progress [PV Jack Perry] Empty
MessageSujet: Re: Work In Progress [PV Jack Perry]   Work In Progress [PV Jack Perry] I_icon_minitimeDim 6 Oct - 20:51



Work In Progress
ft. Jimmy Reed & Jack Perry




Jimmy et moi sommes d’accord sur le fait que la voix de mamita est cousue d’or et qu’il est bien dommage qu’elle ne nous en gratifie pas plus souvent, du moins pas volontairement. Peut-être qu’un jour, elle se défera de ses chaînes  qui l’empêche de se laisser aller.  

Mon père me demanda de le rejoindre à nouveau côté, régie, ce que je fis et, ce qu’il m’annonça me fit l’effet d’une bombe, mais d’une agréable façon. Je suis réellement heureuse d’apprendre que mes parents vont s’unir et, bien évidement, j’ai un million de question qui  se bouscule dans ma tête avec cette nouvelle aussi inattendue qu’inespérée.  Je dois m’en mordre l’intérieure de la joue pour éviter de toutes les laisser aller, je commence à cerner mon père et je sais que ça ne ferait que le faire fuir.

Est-ce que cette union là va permettre à Jimmy de lever le voile sur le lien qui nous unis ou il se contentera de jouer le rôle du beau-père, comme il le fera pour Maximo et Rosalyn ?  Est-ce que je dois comprendre qu’il est près à cela ? J’aimerais qu’il le puisse… parce qu’entendre Maximo et Rosalyn raconter qu’ils l’adorent parce qu’il fait des pitreries avec eux alors que je me plis encore à l’appeler Monsieur Reed en public, je ne suis pas jalouse…bon peut-être bien un peu, oui.

Mes parents s’uniront dans une cérémonie toute simple avec quelques invités triés sur le volet dont Julian et moi feront partis.  J’imagine que Daniele Ricci y sera aussi puisqu’il est le meilleur ami de mon père et, je me demande s’il invitera Jack et Brooke.  Qu’importe le nombre d’invités, l’important c’est d’être entouré de ceux que nous aimons.

- Les petits mariages intimes sont les plus beaux.  

Je parle en connaissance de cause.

Ma curiosité légendaire prend le dessus alors que, parmi toutes les questions que j’aurais pu lui poser, je choisis de lui demander pourquoi il n’a pas épousé ma mère quand il aurait pu le faire, avant ma naissance, quand ils formaient encore un couple. C’est un peu une façon détourné de comprendre pourquoi il n’a pas  pu ou voulu me rencontrer avant mon arrivée à  Los Angeles.  Il prit mes mains dans les siennes en se penchant vers moi avant de me regarder dans les yeux et de me dire que… il ne peut rien me dire.  Cependant, cette fois, je sens qu’il est sincère, qu’il ne cherche pas à me mentir en semant le trouble dans mon esprit. Puis je pourrais lui demander de quoi il veut tant me protéger bien que je commence à penser que ça a rapport avec ce qui est arrivé à mamita. Je ne le fais pas. Parce que je n’en vois pas l’utilité, sa réponse m’a satisfaite et aussi parce que Jack a choisit ce moment pour entrer dans le studio, une cafetière en main, et Jimmy de lâcher les miens à mon plus grand regret en s’exclamant que cela nous aidera à mieux travailler… c’est quand même moi qui chante, hein !

Je replaçais mes cheveux en reculant légèrement ma chaise pour reprendre ma guitare et, bien évidement, j’acceptais la proposition de Jimmy de rester avec nous. Donc une fois le café servit et ma tasse à moitié vide, je retournais de l’autre côté de la vitre pour faire entendre à Jack ce que j’ai fait entendre en primeur à Jimmy, cette fois, cependant, mon manager enregistre ma chanson et nous pouvons discuté de ce que je pourrais y ajouter ou modifier. Le tout se fait à trois et je dois dire que j’adore pouvoir avoir l’avis de deux des hommes les plus importants dans ma vie. Il y a même de la rigolade dans tout ce processus pourtant bien sérieux.

L’expérience est beaucoup plus facile que la première fois, je me sens dans mon élément. Nous visitons l’ensemble de mes chansons,  Jack prends des notes que je pourrai relire plus tard parce que le temps file et même si nous avançons bien,  il faudra prévoir une autre journée en studio afin de compléter mon premier album.

Quand la journée se termine, et que je salut mon père, j’ai le cœur qui flotte sur un nuage de bonheur.  C’est ce que je ne cesse de répéter à Jack dans la voiture alors qu’il me ramène chez moi.  Jack a été complice de toute l’opération Trouvez papa, il est normal qu’il ait les premiers échos de mon bonheur.


@ Billy Lighter


Jimmy's daughter
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Work In Progress [PV Jack Perry] Empty
MessageSujet: Re: Work In Progress [PV Jack Perry]   Work In Progress [PV Jack Perry] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Work In Progress [PV Jack Perry]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Joe Jack-La vie au bout des doigts
» Combat 2: Katy Perry vs. Mariah Carey
» Corey Perry R 27 5325000 1 97 82 79 86 72 75 75 87 71 84 68 73 86 77 78
» Jack Fatigué, fait un malaise cardiaque [LIBRE ]
» La complainte de Jack.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: San Fernando Valley :: Studio de BSC-