AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Samantha Mancini
Samantha Mancini


Messages : 180
Date d'inscription : 12/10/2018
Age du personnage : 0


Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] Empty
MessageSujet: Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci]   Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] I_icon_minitimeJeu 12 Sep - 3:08



Back Home, Old Ghost
ft. Daniele Ricci




Sur Doheny Road, la nuit règne en maître.  Même le lointain bruit émanant du centre ville ne peut troubler la quiétude du voisinage.  Les mauvaises langues racontent même que depuis quelques temps, depuis que le célibataire le plus endurcis de tout Los Angeles semblait s’être rangé, tout le monde dormait mieux dans le quartier.

- NOOOOON !

Enfin, tout le monde sauf moi.

Depuis notre retour de vacances, je fais des cauchemars toutes les nuits.  Je revis en rêve le massacre des Conti mais avec une fin différente chaque fois. Cependant, dans mes rêves, il y a une fusion entre le massacre des Conti et le traquenard dans lequel j’ai entraîné Edward Fleming.  Sa mort me pèse au point où si j’avais la chance de changer les évènements, je le mettrais au courant du plan d’Alice au moins pour qu’il s’y prépare et ait une chance de s’en sortir.

Je me suis réveillée, en hurlant, tirant abruptement de son sommeil mon fiancé qui n’en semble presque même pas surprit. C’est comme ça toutes les nuits et même parfois, deux ou trois fois par nuit.  Je m’en veux terriblement mais il y a de ces choses que je ne contrôle pas, et ce, bien malgré moi.

- Je suis désolée, mon amour !, soufflais-je d’une voix ébranlée.

C’est impensable que je sois encore affectée, maintenant que tout est rentré dans l’ordre. Je devrais être plus sereine maintenant que je me suis réapproprié ma vie.  Les projets que je caresse avec Daniele devraient suffire à me combler et m’aider, même, à tourner la page. Sauf que ce n’est pas aussi simple.

Rien ne peut être aussi simple.

Après un premier mois d’essais bébé, j’ai eu quelques jours de retards dans mon cycle menstruel et nous pensions avoir réussis, dès la première fois, à concevoir notre petite princesse tant désirée.

Ce n’était que partie remise, novembre nous portera chance, je le sens !  Je replace ma nuisette en dentelle rose, je joue un peu avec mes cheveux avant de me pencher sur ma droite et de prendre le verre d’eau que j’ai laissé sur ma table de chevet pour en boire quelques gorgées comme d’une tentative inutile de chasser les horribles images qui tournent en boucle dans ma tête.

- Mes cauchemars sont de plus en plus oppressants, mais pas autant qu’une pensée qui revient sans cesse, à chaque fois que je me réveille. Jamais on n’a retrouvé le corps d’Edward Fleming, Daniele.

Mon verre reposé à sa place, je remonte mes genoux contre ma poitrine, les couvertures sur mes jambes et mes bras croisé sur mes genoux, je regarde Daniele dans la pénombre de la pièce en me disant qu’il fait preuve d’une patience incroyable pour enduré, nuit après nuit, mes crises.

- Tu ne trouve pas étrange que personne, mais absolument personne
n’a signalé sa disparition ?  Je sais qu’il avait une petite amie, du moins il en a déjà eu une. Il devait avoir des contacts avec elle, ou même des amis.


Alice a dû faire en sorte qu’on ne retrouve pas le corps d’Edward, ça, je peux le comprendre, mais même sans corps, que personne n’ait remarqué sa disparition ne m’entre pas dans la tête. Je suis responsable de sa mort, je devrais me réjouir que personne ne s’inquiète de lui.

- C’est quoi mon problème !


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] Empty
MessageSujet: Re: Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci]   Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] I_icon_minitimeJeu 12 Sep - 17:56



Back Home, Old Ghost
ft. Samantha Mancini


Notre voyage à Rome avait été revigorant ! Même la visite chez la mère de Sammy – qui avait commencé de manière houleuse – s’était bien terminée. Depuis, on était rentré à Los Angeles, je m’étais remis au travail pour trouver à Sniper des endroits pour faire quelques concerts et qu’il arrête de s’entêter à trainer avec n’importe qui.

Le seul bémol s’était qu’on n’avait pas encore réussi à concevoir cet enfant que voulait tant Samantha – moi, je ne voulais pas nécessairement un enfant mais simplement une fille au cas où il y aurait un enfant. Seulement, s’il n’y avait rien d’urgent de mon côté, mon ego lui en avait pris pour son grade ! Il avait pourtant été si facile de concevoir Tony – bordel de merde ! Pourquoi ça semblait beaucoup plus difficile de faire un enfant voulu ?!

Ça n’était que partie remise ! J’allais réussir la prochaine fois !

On s’était endormi après un énième essai – d’ailleurs… Après ça, j’avais dormi comme une masse jusqu’à-ce que les cris de Sammy me tirent de mon sommeil.

Je m’étais redressé après avoir ouvert les yeux sur ma pauvre Samantha encore en proie à un cauchemar – comme ça lui arrivait toutes les nuits depuis qu’elle était revenue chez moi traumatisée après avoir envoyé Fleming à une mort certaine. Elle ne s’en remettait pas du tout - raison de plus pour toujours en vouloir à Jim. J’étais toujours persuadé qu’il aurait pu faire les choses sans utiliser ma pauvre Samantha qui avait – maintenant – un énorme poids sur la conscience et n’en dormait pas la nuit.

Les premières fois que Sammy s’était réveillée de cette façon, elle m’avait fait flipper – mais maintenant, je n’étais même plus surpris. Elle s’était excusée de m’avoir tiré de mon sommeil.

-Ce n’est rien, Sammy, dis-je d’une voix encore un peu endormie.

Je m’étais assis comme il faut sur le lit et j’avais passé mon bras dans son dos – tout ça après qu’elle ait bu un verre d’eau. Ses cauchemars étaient de pires en pires – pour mon plus grand désarrois et le sien. Seulement, il n’y avait pas que les cauchemars qui l’ébranlait – il y avaient aussi les interrogations. On n’avait jamais retrouvé le corps de Fleming… Seulement, il avait été exécuté par une mafia. Le fait que le corps n’ait pas été retrouvé n’était donc pas forcément inquiétant. C’était même plutôt une bonne chose – il ne fallait pas qu’on puisse remonter à Samantha… Parce que je n’avais pas confiance en Alice et elle serait capable – en cas d’enquête sur le meurtre de Fleming – de tout remettre sur Sammy.

-On ne l’a jamais retrouvé parce qu’Alice a certainement mis tout en œuvre pour qu’on ne le retrouve pas, Sammy,
dis-je doucement pour la rassurer. C’est la fille d’Angelo… Elle sait sûrement exactement comment faire pour cacher efficacement un corps.

Son père avait dû lui apprendre ça – c’était bien le genre. Angelo était le genre à vouloir une mafia dans le style de celle de Don Corleone.

Ce qui perturbait aussi ma Samantha, c’était que personne n’avait signalé la disparition de Fleming. Samantha avait dit que l’ancien soldat d’Angelo avait une petite amie - ou au moins une ex. Peut-être que tous ces gens – si jamais Fleming avait bel et bien des amis ce qui n’était peut-être pas le cas étant donné l’énergumène que ça semblait être – étaient bien content de ne pas le voir revenir…

-Peut-être que sa petite amie est bien contente de ne pas le voir revenir, dis-je en essayant toujours de rassurer Samantha. Vu comment tu me l’as décrit, je doute que ce type avait beaucoup d’amis et s’il en avait, ils sont peut-être bien content de ne plus le voir. Ce type était un cinglé, Sammy…

Seulement, ce n’était pas suffisant. Sammy était toujours ébranlée. Elle s’était demandée qu’elle était son problème – et je crois que je savais lequel c’était…

-Ton problème, c’est que tu culpabilises,
dis-je en passant ma main dans son dos. Ce qui est normal. Fleming avait beau être un connard, tu t’en veux quand même d’avoir participé à son exécution.

Je ne comprenais que trop bien ce sentiment – j’avais eu le même quand j’avais appris la mort des parents du petit Smith mais aussi celle de Luigi Conti… Encore que moi, ces gens-là méritaient bien moins la mort que ce Fleming.

-A ta place, je crois que je ne serais pas en meilleure forme que toi…, dis-je avec un maigre sourire. Mais, Sammy… Il faut faire quelque chose pour que tu puisses dormir sur tes deux oreilles. Tu vas exploser, sinon.

@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Samantha Mancini
Samantha Mancini


Messages : 180
Date d'inscription : 12/10/2018
Age du personnage : 0


Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] Empty
MessageSujet: Re: Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci]   Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] I_icon_minitimeJeu 12 Sep - 21:54



Back Home, Old Ghost
ft. Daniele Ricci




J’ai le souffle court, comme si je venais de courir un marathon.  Mon rêve semblait si réel que j’en ressens même les effets de la course effrénée que je menais, juste avant de me réveiller, en panique et en sueur. Et comme à chaque fois, je me sens horriblement stupide et coupable de ne pouvoir contrôler ce qui n’est rien de plus que le fruit de mon imagination.

Je demande pardon à Daniele d’avoir si abruptement mis un terme à sa nuit puis je me redresse en position assise  et prend quelques gorgées du verre d’eau que j’ai laissé sur ma table de nuit avant d’aller au lit. Puisque je fais beaucoup de cauchemars depuis notre retour à Los Angeles, j’ai prit cette habitude, l’eau me permettant de me calmer, le temps que je bois.

Comme à chaque fois avec mes mauvais rêves, vient un lot de question qui tourne toujours autour du même sujet : Edward Fleming.  Bien évidement, je revis le drame dans son intégralité dans mes cauchemars mais ce n’est pas tant les meurtres qui me font me sentir aussi mal, même si ce n’est ni facile, ni agréable, mais bien ce qu’il est advenu d’Edward après que je sois partie de la cabane non loin de la frontière.

Daniele a raison quand il dit qu’Alice a dû tout mettre en œuvre pour que jamais on ne retrouve le cadavre de Fleming mais ça n’entre pas dans ma tête.  Je sais de quoi Alice est capable, son imagination quand elle à la haine n’a pas de limite seulement, Edward était un humain, d’abord et avant tout il a donc une famille, des amis, des connaissances. Un individu ne peut tout simplement pas disparaître sans qu’il y ait au moins une personne qui ne le remarque et cherche à savoir.

Je frotte mon visage à deux mains avant de les passer dans mes cheveux puis de soupire en haussant des épaules parce que ce que me dit ensuite Daniele fait du sens, mais je n’adhère pas à ce sens. Ça demeure quand même impossible qu’il n’y ait pas une seule personne parmi toutes celles qu’a rencontré Fleming dans toute sa vie qui ne l’aimait pas ne serait-ce qu’un tout petit peu, juste assez pour qu’il ou elle lève la main et s’interroge.

- C’était un cinglé, une âme noire. Tu as sans doute raison.

Ai-je vraiment le choix de croire mon fiancé, de toute manière ? À moins que par miracle on retrouve les restes de son corps dans un boisé quelque part, je n’ai pas d’autre solution et ça n’aide pas ma culpabilité à redescendre.

Mon problème, comme le dit si bien Daniele, ne tient qu’à mon sentiment de culpabilité Je jouais les têtes fortes en prétendant pouvoir éliminer mon ex beau-père et son soldat numéro un moi-même. Il me paraît évident que je n’en aurais pas été capable vu l’état dans lequel je suis depuis  que j’ai livré Fleming à Alice Conti.

- Si je pouvais revenir en arrière…

Mais je ne le peux pas.

Je me blottis contre Daniele qui me caresse aimablement le dos depuis que je l’ai tiré du sommeil.  Jamais je ne pourrais m’en sortir sans son appui. Daniele est incroyable avec moi, aux petits soins et de bons conseils.

- Je sais… d’ailleurs, je dois te parler de quelque chose.

C’était une démarche que j’avais faite un peu avant notre départ pour Rome mais que j’ai ensuite balayé sous le tapis en croyant que nos vacances suffiraient à me faire me sentir mieux. Si elles ont aidés mon teint et permises de rêver d’un merveilleux avenir avec des projets solides, elles n’ont eu aucun effet sur ma culpabilité.

- J’avais entrepris des démarches pour rencontrer un docteur. Un psychologue  en fait mais il s’avère qu’il ne prend plus de patient extérieur alors il m’a référé à sa collègue avec qui j’avais prit rendez-vous mais je l’ai annulé parce que nous partions en vacances et que je croyais que c’était la solution à tous mes problèmes.

La perspective de confier tous mes petits bobos à une parfaite inconnue ne me réjouie pas le moins du monde mais l’évidence est là, juste sous mon nez et, comme le mentionne Daniele, je vais exploser si  je ne fais pas bien vite quelque chose.

- Je crois que je vais relancer cette psychologue et amorcer une thérapie.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] Empty
MessageSujet: Re: Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci]   Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] I_icon_minitimeVen 13 Sep - 18:35



Back Home, Old Ghost
ft. Samantha Mancini


Pour moi, il n’y avait personne qui avait signalé la disparition de Fleming certainement parce que tout le monde était bien content de ne plus le voir. Cet homme – tel que me l’avait décrit Sammy – n’était rien d’autre qu’un cinglé très utile pour toutes les sales missions que lui confiait Angelo. Samantha était d’accord sur le fait que Fleming n’était rien d’autre qu’un taré que personne – vraisemblablement – n’aimait même pas sa soi-disant ex-petite amie.

Seulement, trouver des raisons logiques aux questions de Samantha n’était pas suffisant pour faire taire la culpabilité qui la rongeait. Elle s’en voulait d’avoir entrainé Fleming à la mort – et ça même si Fleming ne méritait aucunement de vivre. Ma Sammy n’était pas une tueuse et elle voulait revenir en arrière. Putain, comme bien de fois dans ma vie j’avais voulu revenir en arrière. Ça serait bien pratique.

-Si on pouvait revenir en arrière, je ferais tout pour que tu ne sois pas témoin de ce massacre, ni contraint à accompagner Fleming jusqu’à la frontière, dis-je avec toujours une pointe d’amertume.

Seulement, c’était Jim qui en avait décidé autrement en jouant cavalier seul et en faisant de Samantha son dommage collatéral. Bien que Sammy n’en voulait pas à Jim – moi, je lui en voulais bel et bien pour ça.

Samantha ne pouvait quand même pas continuer à vivre sans passer des nuits convenables et sans enlever de sa tête le poids du massacre et de ce qui en a suivi. Seulement, elle m’avait devancé là-dessus car avant notre voyage à Rome elle avait eu l’idée de s’en remettre à un psy… Elle avait abandonné la démarche quand elle avait cru que le voyage suffirait à lui changer les idées – ce qui n’avait pas fonctionné. Elle était prête à recontacter cette psychologue.

J’étais loin d’être contre l’idée – si ça pouvait aider Samantha, pourquoi pas.

-Tu as raison, dis-je en l’encourageant dans sa démarche. Peut-être qu’en parler à quelqu’un qui saura te guider pour essayer d’alléger ta conscience te permettra d’aller mieux.

Avec les psys, on ne pouvait jamais être sûr du résultat – mais c’était une démarche à tenter. J’étais Daniele Ricci mais hormis la soutenir, je ne pouvais pas faire grand-chose d’autre pour qu’elle puisse passer ses nuits.

-En plus, ils sont soumis au secret professionnel alors j’imagine que ça laisse de la marge pour parler de ton problème,
dis-je en ne sachant pas vraiment quelles étaient les limites du secret professionnel. Bien que parler d’un meurtre, je ne sais pas si c’est une limite au secret professionnel…

C’était à réfléchir. Il fallait voir aussi comment Samantha voulait présenter les choses à la psychologue.

-Si tu lui en parle… Tu sais déjà comment lui en parler ?, demandais-je tout de même pour savoir si Samantha avait une idée de comment présenter les choses. Elle s’appelle comment cette psychologue ?

On ne savait jamais que je la connaitrais – je connais beaucoup de monde à Los Angeles. C’est normal, j’en étais le roi.


@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Samantha Mancini
Samantha Mancini


Messages : 180
Date d'inscription : 12/10/2018
Age du personnage : 0


Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] Empty
MessageSujet: Re: Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci]   Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] I_icon_minitimeDim 15 Sep - 0:00



Back Home, Old Ghost
ft. Daniele Ricci




‘’Si je pouvais revenir en arrière. ’’

Combien de fois dans une vie pouvons-nous dire cette phrase sans vraiment en peser la valeur ? Pour un retard pour lequel nous n’avons pas d’excuse, pour une mauvaise note en classe pour laquelle nous n’avons pas assez mis d’étude. Pour une parole lancée en l’air, sans vraiment y songer.  Pour corriger une toute petite faute qui sera de toute façon oublié d’une façon ou d’une autre.

Peu de gens, je crois, n’ont cependant eu cette phrase en tête parce qu’ils ont eu la mort de quelqu’un sur la conscience. Personne ne mérite qu’on lui retire sa vie, peu importe combien noire est son âme. Cette décision n’en tient qu’à Dieu  et personne ici bas n’est assez puissant pour prétendre l’inverse.

Personne sauf peut-être Jimmy Reed.

Et Alice Conti.

Je ne me pardonne pas d’avoir laissé Edward aux moins de la folie de vengeance de mon ancienne belle-sœur. Si je pouvais revenir en arrière, je lui dirais la vérité en omettant le passage sur Jimmy Reed mais je ferais en sorte qu’il soit préparé à ce qui l’attendait ce soir là et la suite des choses aurait été entre ses mains et non les miennes.

Je me suis blottis contre Daniele, victime tout autant que moi de cette histoire sanglantes.  Au moins, je me dis que le petit Tony n’a plus l’épée de Damoclès qui  menace au dessus de sa tête et que nous n’avons plus à craindre de vivre notre amour au grand jour. Nous avons des projets, bien que l’un d’entre eux semble être un petit peu plus compliqué à réaliser que l’autre. Heureusement que la méthode est agréable et que je ne me lasse pas de récidiver chaque fois que l’occasion s’y prête.

Pour me défaire de mon fardeau de culpabilité, j’avais laissé tomber les démarches thérapeutique en me disant que je n’avais besoin de que m’éloigner un peu pour me changer les idées, pour changer d’air. Nos vacances à Rome furent synonyme de lâcher prise. Je ne m’étais pas sentie aussi bien depuis des années.  Les tensions avec ma mère se sont dissipées avec l’annonce de notre projet bébé,  Daniele m’a annoncé que notre mariage se ferait beaucoup plus tôt que je ne l’aurait cru et, la suite ne fut que cajolerie intime et bains de minuit. Il faut dire que Daniele a le don unique de sublimer absolument tout.

À notre retour, le gros nuage gris m’attendait tout juste sur le tarmac de l’aéroport. Il ne m’a plus quitté ensuite et je me suis vite mise à me dire que, finalement, la consultation devenait plus que nécessaire.

Daniele m’encourage d’ailleurs sur cette voix mais je peux sentir une certaine réticence, toute minime mais bien présente. Et pour cause ! Mon problème n’est pas facilement discutable.

- Et bien, j’ai pensé dire que j’ai vu quelqu’un proche de ma famille mettre fin à ses jours devant moi sans que je ne puisse lui venir en aide. J’ai cru que… comme mon nom est à tout jamais associé au massacre Conti, de suggérer qu’une personne ait pu commettre un tel geste serait plausible. Quelqu’un qui n’aurait pu surmonter l’évènement.

Parce que j’ai eu le temps quand même de tourner dans ma tête la façon d’exposer le sentiment de culpabilité vis-à-vis le meurtre d’Edward Fleming  mais ce n’est pas évident. Je ne peux pas dire explicitement les choses, ni même brosser autour de la vérité sans m’incriminer, je pourrais être accusée de complicité ! Mes remords ne changeraient strictement rien aux faits !  J’ai bel et bien conduit une victime vers sa mort certaine.

- Tu crois que… que… tu crois que ça le ferais, Daniele ?

Je suis dans le flou, ne sachant pas si la façon dont je pense livrer mes confidences sera assez proche de ce que j’ai vraiment vécue pour me décharger correctement de mon sentiment. Quoi qu’il en soit, pour tout de suite, je n’ai pas de meilleure approche. Et puis, je verrai comment l relation de confiance s’établira entre ma psychologue et moi.

-  Litrell. Angie… non ce n’est pas ça mais ça y ressemble. Docteur Litrell et elle m’a été chaudement recommandé par le Docteur Storm.

Je me souviens que son nom  m’avait inspiré confiance, c’est bête que je ne m’en souvienne plus.  Ça me reviendra, au moins je me souviens de son nom de famille et c’est quand même par son nom qu’elle sera identifiable par l’ordre des psychologues.

- Tu m’accompagneras, la première fois ?

Il ne pourra pas entrer mais je me sentirais quand même  plus forte en le sachant de l’autre côté de la porte.

Je me retourne d’avantage vers Daniele et lui embrasse l’épaule.

- Je change de sujet drastiquement mon amour mais cette histoire de prénom m’a fait penser à une question que je voulais te soumettre plus tôt ce soir mais la crise de Tony m’a fait oublier.

Le petit avait fait toute une scène après le repas parce qu’il ne voulait pas aller prendre un bain alors qu’il s’était vidé son plat de spaghetti sur la tête.  Je ne pensais pas qu’on pouvait être plus caractériel que mon fiancé mais apparemment  ce genre de gênes se passent de père en fils chez les Ricci.

- Tu lui as trouvé un prénom à notre possible future fille ?

Parce que dès que j’aborde le sujet du bébé, il se fait un point d’honneur de me reprendre et de spécifier que ce sera une fille, je me dis qu’il aurait peut-être déjà réfléchis à cette question là.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] Empty
MessageSujet: Re: Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci]   Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] I_icon_minitimeMar 17 Sep - 18:03



Back Home, Old Ghost
ft. Samantha Mancini


Samantha avait besoin d’une aide psychologique pour atténuer la culpabilité qu’elle avait par rapport au meurtre de Fleming et le trauma par rapport au massacre des Conti dont elle avait été témoin. Je n’étais pas – du tout – contre cette idée même si ça soulevait la question de savoir comment Samantha allait aborder son problème sans que la psychologue ne soit obligée d’en référer à la police… Parce que ce putain de massacre, il avait fait le tour des médias – et plus d’une fois… J’étais même sûr qu’ils seraient capable de faire un putain de film là-dessus tellement ça avait fait du bruit en ville.

Ma Sammy avait déjà une idée de comment aborder son problème sans réellement évoquer ni le meurtre de Fleming, ni réellement le massacre. Son histoire tenait – assurément – la route et j’espérais que ça puisse toucher le problème que subissait Samantha.

-L’histoire se tient très bien. J’espère que ça sera assez efficace pour travailler sur ton problème, dis-je en l’encourageant d’un sourire. Mais le mieux, ça sera de bien se renseigner au niveau du secret professionnel pour savoir ce que tu peux aborder ou non. Je demanderais à mon avocat…

Ainsi, Samantha pourra partir voir cette psy avec toutes les armes qu’il lui faut en main. Elle s’appelait Litrell – la psy. Ce nom ne me disait absolument rien mais elle avait été conseillée par un autre psy – le Docteur Storm – à Samantha alors j’imagine qu’elle doit être un minimum compétente.

-Tu verras bien comment se passeront les premières séances. Si ça ne fonctionne pas, ce n’est pas les psys qui doivent manquer à Los Angeles, dis-je en souriant toujours.

Sa seule et unique demande c’était que je l’accompagne la première fois.

-Oui, je viendrais
, dis-je en lui faisant un clin d’œil.

Et j’enverrais la facture à Jim – parce que tout ça c’était entièrement sa faute ! Je n’arrêterais jamais de lui en vouloir pour ça.

Samantha avait changé de sujet – maintenant qu’elle s’était fixé l’idée d’aller voir cette psy – et avait une question pour moi qu’elle n’avait pas pu poser à cause de la crise que nous avait fait Tony tout à l’heure. Putain, cette vile créature de l’Enfer pouvait parfois être horriblement horripilante ! Non content d’avoir foutu des spaghettis plein ses cheveux, il avait refusé de prendre son bain. Heureusement qu’Erik et Sammy avaient le tour. Ce gosse détestait l’eau – c’était un cauchemar ! Il tient certainement ça de Bailey North – pas pour l’eau mais pour les crises…

-Cette crise aurait fait oublier n’importe quoi à n’importe qui, dis-je en soupirant de dépit.

La question de Samantha m’avait fait sourire à nouveau. Maintenant qu’on s’était décidé à faire un enfant, je souhaitais à tout prix que ça soit une fille.

-Bien sûr que j’y ai réfléchi, dis-je en souriant. J’ai pensé au nom Daniela. C’était le prénom de ma mère mais c’est surtout le féminin de Daniele.

Il n’y a pas plus beau prénom que le mien, n’est-ce pas ? Oui – je le pense vraiment.

-Tu en pense quoi ? Il faudra trouver un nom de garçon quand même si par malheur on a un garçon,
dis-je songeur.

Je n’avais pas de prénom de garçon… Daniele Junior ? Putain – pourquoi pas !



@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Samantha Mancini
Samantha Mancini


Messages : 180
Date d'inscription : 12/10/2018
Age du personnage : 0


Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] Empty
MessageSujet: Re: Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci]   Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] I_icon_minitimeDim 22 Sep - 5:16



Back Home, Old Ghost
ft. Daniele Ricci




Il ne sera pas facile de pouvoir parler avec ma thérapeute puisque je ne peux pas parler librement de ce qui est arrivé à Edward Fleming par ma faute. Je peux évoquer le massacre car, qui ne sait pas encore que je m’y trouvais ?  Le massacre à lui seul suffirait à justifier mon besoin de support psychologique mais ce n’est pas, et à mon plus grand regret, la source même de ce qui m’affecte. Ça ne m’aide pas, mais ce n’est pas le noyau du problème.  Donc, après réflexion, prétendre avoir été témoin du suicide d’un être cher et relié à la famille Conti est ce qui se rapproche le plus de la vérité.

Daniele, toutefois, préfère jouer de prudence et se renseigner auprès de ses avocats. Ces derniers, au prix qu’ils demandent de l’heure et avec tout ce qu’ils ont déjà entendu venant de Daniele, ne seront pas choqué par d’autres révélations plus ou moins… enfin, disons qu’ils n’en seraient pas à un scandale près…

- Tu as raison. Il vaut mieux être doublement prudent.

Surtout que je commence à me questionner de plus en plus sur ce qui est vraiment advenu de Fleming.  Alice Conti est assez folle pour le maintenir en vie, enchaîné quelque part, le martyriser jusqu’à la fin des temps.  Ou alors elle l’a vraiment fait disparaître de façon à ce que jamais on ne puisse retrouver ne serait-ce qu’une racine de son arbre généalogique.

Je dois m’enlever ça de la tête et faire confiance à la thérapie. Et comme le dit Daniele qui accepte de m’y accompagner, du moins la première fois, si ça ne fonctionne pas avec la Docteur Litrell, il y en a d’autre en ville qui pourrait y arriver.

- Merci, Daniele, j’apprécie grandement ce que tu fais pour moi.

Je ne sais pas ce que je ferais sans lui. Les Conti n’étaient pas des anges mais j’étais des leurs, la veuve de Mario, l’aîné d’Angelo et ils étaient ma famille, malgré tout. Les avoir perdu en plus de tout le reste, j’aurais embrassé la mort à bras ouvert. Ça aurait été beaucoup plus sage...

Malgré tout, la vie réserve des surprises et je suis à nouveau heureuse.  Ma vie reprend son sens avec  ce que nous bâtissons Daniele et moi. Notre vie, avec son fils, n’est certes pas un long fleuve tranquille, mais j’adore le petit et il semble bien m’apprécier, bien qu’il soit dans cette magnifique phase de rébellion qui le pousse à tester nos limites et surtout, notre patience.  Il nous en a fait une magnifique démonstration ce soir pour le bain.

- Quand il fait ça, tu sais, j’arrive à t’imaginer au même âge !

Sans rien vouloir retirer à la mère que je ne connais pas,  cet enfant là est une copie carbone de son père !  Donc, avec la petite crise de Tony, j’ai oublié de demander à Daniele s’il avait commencé à réfléchir à un prénom pour notre future fille.  J’ai commencé, de mon côté mais il semblerait que je trouve beaucoup plus d’inspiration pour des prénoms de petits garçons que pour petites filles. Je suis donc curieuse de savoir si de son côté, l’inspiration est là.  Pour mon plus grand bonheur et surprise,  Daniele avait déjà réfléchit à la question et j’étais charmé par sa proposition.

- Je dis oui, tout de suite. Si nous avons une fille, elle portera le prénom de ta mère. Et, si toutefois nous avons un garçon…

J’avais pensé… à Mario. Je sais, ça peut sembler un peu trop mais d’un côté, je me dis que mon défunt époux avait toujours observé un très grand respect à mon histoire avec Daniele et, même une fois marié,  ne m’a jamais demandé d’oublier mon amour de jeunesse. Au contraire, Mario m’avait même suggéré d’écrire à Daniele, pour m’aider à soit tourner la page complètement sur notre histoire ou pour simplement entretenir une certaine amitié, question de garder tout de même une partie de lui vivante.  Je n’ai jamais connu un homme autant respectueux, un père et un époux dévoué et j’aurais envie de lui rendre hommage à travers mon fils, si je devais donner naissance à un second garçon, seulement, je m’abstiens de le proposer, jugeant peut-être le moment inadéquat.

- Il faudra réfléchir pour un garçon, mais il y a tant de joli prénom de nos jours que nous n’aurons pas de mal à faire notre choix.  

Je baillais et m’étirais, peut-être que le sommeil m’allait être favorable cette fois. Seulement, une dernière chose me revînt en tête et, merci à Tony d’avoir fait diversion, j’espère ne pas perturber le reste de la nuit de mon fiancé…

- Daniele ? Ma mère à téléphoné… elle compte venir nous voir  le mois prochain…

Je laissais l’information faire ding en me retournant sur le lit, moulant mon corps à celui de Daniele, mon dos contre son torse et attendis qu’il passe son bras par-dessus mon ventre pour remonter les couvertures. Il ne me voit pas mais je me retiens de rire. Je ne pensais pas que ma mère adopterait ma nouvelle vie aussi facilement et ce, uniquement parce que Daniele lui a vendu l’idée qu’elle serait à nouveau grand-mère.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] Empty
MessageSujet: Re: Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci]   Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] I_icon_minitimeLun 23 Sep - 17:32



Back Home, Old Ghost
ft. Samantha Mancini


C’était adjugé – Samantha ira voir cette thérapeute nommée Litrell pour essayer de se défaire de la culpabilité qu’elle avait d’avoir envoyé Fleming à la mort. Seulement, ça ne sera pas simple pour Sammy de savoir ce qu’elle pourra dire ou non devant la psy étant donné que ce pourquoi elle avait besoin d’un suivi risquait de l’envoyer tout droit à la case prison pour complicité de meurtre. Parce que Fleming avait beau être un enfoiré doublé d’un tueur – pour la justice, il restait un être humain comme un autre.

Ma Sammy ne méritait pas d’aller en prison pour le meurtre d’un type comme lui – c’était une injustice totale !

Le mieux était de savoir jusqu’où Sammy pouvait parler et j’avais proposé – pour ça – de demander à l’un de mes avocats. Samantha était d’accord avec l’idée. Bien – je me renseignerais dès demain !

Pour la première séance, j’allais accompagner Samantha. C’était tout ce que je pouvais faire pour la soutenir mais c’était assez pour recevoir ses remerciements.

-C’est normal, dis-je en posant un baiser sur ses lèvres.

Nous avions changé de sujet pour passer à des choses un peu moins pensantes – bien que la crise de Tony n’avait rien de reposant ! Ce soir, cette vile créature de l’Enfer n’en avait encore fait qu’à sa tête ! Seulement, Samantha avait fait une comparaison entre Tony et moi au même âge.

-Je n’étais pas comme ça !,
me défendis-je avec ferveur. Je ne piquais pas des crises pour un oui ou pour un non, rajoutais-je en me trahissant un peu avec un sourire en coin que je n’avais pu retenir.

Personne n’était là pour témoigner de si je disais la vérité ou non – même Erik ne me connaissait pas encore quand j’avais l’âge de Tony. Alors, je pouvais bien faire croire à Samantha que j’étais un véritable ange quand j’étais petit ce qui n’était pas entièrement vrai – je devais bien l’avouer.

Nous en étions venus à évoquer notre future petite fille.  J’avais déjà un prénom et c’était Daniela. Samantha aimait ma proposition – à la bonne heure !

-Même pas de débat ? Parfait !, dis-je heureux que ça lui plaise.

Le monde fera donc – prochainement – la connaissance de la petite Daniela Ricci ! Le monde n’aura qu’à bien se tenir !

Seulement, dans l’éventualité horrible que nous aurions un second garçon, il allait falloir trouver un prénom de garçon au cas où. Samantha n’avait pas encore de choix précis – pour elle, il y avait beaucoup de joli prénom.

-C’est vrai, dis-je en souriant. Ce n’est pas obligé d’être un prénom italien. J’ai bien appelé le premier Anthony... Mais comme j’ai choisi le prénom de la fille, je te laisse le dernier mot pour le garçon. Je la joue fair-play, rajoutais-je avec un sourire en coin.

De toute façon, ça sera une fille – j’en étais sûr !

Samantha avait baillé – peut-être qu’elle allait pouvoir dormir un peu mieux maintenant qu’on avait parlé. Seulement, je ne m’étais pas attendu à ce qu’elle me lance une nouvelle bombe.

Sa mère allait venir le mois prochain ????

-Quoi ?!!!, m’écriais-je alors que j’avais enlacé machinalement Samantha qui s’était collée à moi. Le mois prochain ?! Je croyais qu’elle n’allait venir que quand elle serait sûre que tu serais enceinte…. Mamma mia…, lâchais-je en soupirant.

Je regrettais – presque… - d’avoir sauvé les meubles en parlant du projet bébé à la mère de Samantha…

-Elle va rester combien de temps ? Elle sait pour Tony ou bien elle va partir directement après avoir vu que j’ai déjà un gosse hors mariage ?,
demandais-je au cas où Tony pourrait – par miracle et pour la première fois – me sortir d’un bien mauvais pas…


@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Samantha Mancini
Samantha Mancini


Messages : 180
Date d'inscription : 12/10/2018
Age du personnage : 0


Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] Empty
MessageSujet: Re: Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci]   Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] I_icon_minitimeMar 24 Sep - 2:22



Back Home, Old Ghost
ft. Daniele Ricci




Le petit Tony a un caractère bien trempé qui ne peut tenir qu’a ses gênes très Riccidienne quoi qu’en dise Daniele.  De tous les enfants que j’ai côtoyé,  jamais je n’en ai vu un qui savait autant ce qu’il désirait, et encore plus, ce qu’il ne voulait pas que le petit Tony. On ne peut pas lui reprocher, en tous les cas, sa capacité de s’affirmer à un si jeune âge. C’est un trait de caractère qui prouve que cet enfant là, ira loin dans la vie !

Le fils de mon fiancé a accaparé suffisamment de nos énergies que pour me faire oublier deux ou trois petites choses dont le prénom de notre futur bébé.  Depuis qu’il a affirmé vouloir une fille,  je ne me sens plus seule à supporter ce projet.  Je veux dire que Daniele, bien qu’il préférerait s’en tenir qu’à un seul échantillon, se montre impliqué, en tous les cas, si j’en juge par la ferveur qu’il met soir après soir à tenter de concrétiser ce projet ! Et c’est bien beau prétendre vouloir une fille, encore faudra t-il lui trouvé un prénom et c’est ce que je lui demande, autant pour alléger la conversation et faciliter une reprise du sommeil, que parce que je suis curieuse de savoir s’il a commencé à y penser.

- Aucun débat. Notre fille doit avoir le prénom le plus digne qui soit et je n’en vois pas un mieux que celui de ta mère.

Cette fillette fera la fierté de ses parents. J’imagine déjà Daniele la prendre dans ses bras pour toute occasion uniquement pour qu’on le voit, tenant  sa fille, comme la princesse qu’elle est.  Et à force de l,entendre parler de sa fille,  je commence presque à redouter apprendre porter un garçon. Sa déception serait grande, l’aimerait-il autant que si je lui donnais une fille ?  Je ne sais quoi répondre à cette question… mon cœur ose croire que oui, ma tête trouble la fête.

- Je prendrai le temps de bien le choisir.  Mais déjà, si je pouvais devenir enceinte, peut-être que je trouverais l’inspiration. .

Nous en sommes qu’au tout début des essais bébé pourtant, je me sens déjà légèrement démotivée. J’aurais cru qu’il serait facile de tomber à nouveau enceinte. J’ai hâte de passer ma main sur l’arrondi de mon ventre, de sentir les petits mouvements du bébé et, je l’espère, découvrir en Daniele un futur papa attentionné qui s’extasie quand il peut  sentir le bébé bouger.

Tout ça, dans ma tête, est très romancé, j’en ai conscience.

La fatigue me gagne, c’est peut-être la bonne tentative, je l’espère !  Mais avant d’embrasser la nuit pour la seconde fois, j’annonce à Daniele les intentions de ma mère puis m’installe contre lui en réprimant une envie de rire mais sa réaction est trop vive pour que je puisse me contenir.

- Elle a dit vouloir voir l’endroit avant et passer un peu de temps pour se familiariser. Je n’ai aucune idée de combien de temps elle compte rester et elle sait… à moitié pour Tony. Je n’ai pas jugé bon de lui en parler au téléphone et elle n’a pas posé la question. Elle sait que tu as un fils mais elle ne sait pas qu’il est le fruit d’un coup d’un soir. D’ailleurs, tu ne m’as jamais parlé de sa mère…

Disons que je ne tenais pas plus que ça à savoir. Sauf que maintenant que nos essais bébé ne soldes pas des échec et que son aventure d’une nuit lui a donné un fils mignon comme tout, ça pique mon orgueil de femme, je dois l’admettre.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] Empty
MessageSujet: Re: Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci]   Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] I_icon_minitimeVen 27 Sep - 17:24



Back Home, Old Ghost
ft. Samantha Mancini


Notre fille s’appellera Daniela – il n’y avait pas de débat à avoir. Samantha aimait se prénom parce qu’il avait une signification profonde et moi je l’aimais pour cette même signification et aussi parce que c’était le mien mais au féminin.

Seulement, il y avait quand même un risque que Samantha puisse accoucher d’un garçon – je le savais… Il allait falloir aussi un nom dans l’éventualité qu’on aurait un second garçon. J’avais laissé à Samantha le choix dans ce cas… Elle voulait prendre le temps d’y réfléchir et s’était dit que si elle tombait enceinte, elle aurait déjà bien plus d’inspiration.

-Ça finira par arriver, dis-je avec un petit sourire.

Ce n’était pas comme si on avait la preuve – tangible ! – qu’on était tous les deux capables de faire des enfants. Samantha avait eu un fils et la crise de Tony de tout à l’heure m’avait rappelé que j’en avais un aussi. On allait y arriver – foi de Ricci !

Maintenant que ma Sammy était un peu plus apaisée, je pensais qu’on allait se remettre à dormir – ou autre chose tant qu’à faire… - seulement, Samantha ne voulait pas encore dormir. Pas avant de m’avoir avoué que sa mère allait venir nous rendre visite très bientôt. Putain – c’est moi qui ne vais plus pouvoir dormir après avoir entendu ça !

La mère de Sammy voulait se familiariser avec l’endroit… Elle avait déjà énoncé le souhait de venir s’installer pendant la grossesse de Sammy – je crois que c’était ça – mais je ne pensais pas qu’elle viendrait aussi avant. Mamma mia – on n’était pas sorti de l’auberge… Elle allait donc venir pour une période dont on ne connaissait pas la durée et sans savoir entièrement ce qu’il en retournait de Tony…

-Elle finira par le savoir… Ce n’est pas comme si ça servait à quelque chose de lui servir un mensonge
, dis-je en haussant les épaules.

Si elle n’acceptait pas le fait que Tony soit le fruit d’un coup d’un soir alors elle pourra rentrer à Rome – ce n’est pas comme si je pouvais changer la façon dont ma vile créature de l’Enfer a été créée !

Cette histoire avait amené Sammy à me rappeler que je ne lui avais encore jamais parlé de la mère de Tony. C’est vrai que ça n’était jamais venu dans la conversation. Loin de moi l’idée de cacher la vérité à Samantha – Bailey North allait venir de temps en temps voir Tony alors ça ne servait à rien de mettre Samantha sur le fait accompli. Tant que nous étions sur le sujet autant lui révéler la vérité tout de suite.

-C’est vrai. Je ne t’en ai encore jamais parlé, confirmais-je. Sa mère, c’est Bailey North. La femme d’Hank North, l’acteur. Avant qu’elle ne soit avec North, elle était une prostituée. Elle est venue un jour à la villa Ricci sans doute pour avoir un peu d’argent de la part de client fortuné… Elle a terminé dans mon lit et ça a donné Tony, dis-je en soupirant mais en regardant toujours Sammy. Seulement, je n’ai su que j’avais un fils que quand j’ai retrouvé un couffin devant la porte de ma villa. Le gamin avait déjà 5 mois… Bailey l’a abandonné. Elle avait fait une sorte de dépression, je crois, et a jugé que le gamin serait mieux à la villa Ricci, rajoutais-je en faisant une moue. J’ai donné un droit de visite à Bailey. Elle peut venir voir Tony quand elle le veut.

C’était notre deal – en échange, la presse ne devait pas savoir qu’elle était la mère de Tony Ricci…

@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Samantha Mancini
Samantha Mancini


Messages : 180
Date d'inscription : 12/10/2018
Age du personnage : 0


Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] Empty
MessageSujet: Re: Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci]   Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] I_icon_minitimeSam 28 Sep - 2:35



Back Home, Old Ghost
ft. Daniele Ricci




J’aurais souhaité que le projet soit un succès dès le premier mois d’essai, malheureusement, nous n’avons aucun contrôle sur la situation.  Le mieux que nous puissions faire est de ne pas perdre espoir et de ne cesser les efforts pour que de projet, notre rêve devienne réalité ce qui ne risque pas d’arriver puisque nous sommes  autant insatiables l’un que l’autre quand vient le temps de se prodiguer un peu d’attention intime.

Je me suis donc blottis dans les bras de Daniele, mon dos contre son torse, confiante que la suite de ma nuit soit la bonne. Allez savoir pourquoi, j’ai choisis ce moment pour lui annoncer la venue prochaine de ma mère. J’aurais dû me douter pourtant que cela n’enchanterait pas mon fiancé qui, bien évidement, s’exclame vivement, comme si je venais de lui annoncer que le whisky venait d’être éradiquer de la surface de la planète terre.

En ce qui me concerne, je suis plutôt heureuse que les choses aillent maintenant bien entre ma mère et moi au point qu’elle envisage de nous visiter puis, éventuellement, nous aider pendant et après ma grossesse. Pouvais-je vraiment lui refuser de venir une première fois, d’abord, pour voir l’endroit ?

Elle ne m’a seulement pas dit combien de temps elle comptait demeurer avec nous et moi, j’en ai profité pour lui annoncé que Daniele avait déjà un fils, sans, cependant, entrer dans les détails puisque je n’en possède aucun, ou à peu près aucun.

Je sais que Daniele n’a jamais été marié, donc il n’est pas veuf avec un gamin sur les bras, et je sais également que ce n’est pas un enfant en garde partagé.  Le moment est peut-être venu pour lui de m’en dire un peu plus, tant qu’à être touts les deux réveillés et les deux pieds dans la même barque.

Sans me surprendre, l’histoire me dégoûte légèrement.  Question de moral ?  Je n’en sais trop rien, mais une chose est certaine, je ne suis pas sûr que les nombreux reproches  que réservent Daniele pour son père soient justifiés maintenant que je sais que, non seulement il se payait des prostituées mais qu’en plus, il ne se protégeait pas quand il les culbutait, ça me laisse grandement… perplexe.

- Peut-être que pour le bien des oreilles un peu trop puritaines de ma mère, il vaudrait simplement mieux lui dire que tu as été quelque temps engagé envers cette prosti… envers cette femme.

Je me retourne pour me retrouver allongée face à Daniele, assez pour poser mon front contre le creux de son épaule.

- Je ne sais pas ce qui me dérange le plus dans cette histoire entre le fait de savoir que toi qui peut avoir toutes les femmes les plus respectables de ce monde à tes pieds ait eu recours aux services de putains ou bien qu’une prostituée n’ait pas eu la présence d’esprit de se protéger contre, au minimum, les grossesses.

Je n’ai pas à le juger, ce n’est pas non plus ce que je fais.  Simplement que je ne comprends pas certains choix qui ne correspondent pas à mes valeurs mais loin de moi l’idée de lui faire la gueule pour des histoires d’un soir qui n’ont rien à voir avec notre histoire.

Sauf que…

- Daniele ?  Est-ce qu’il t’est arrivé de penser à moi pendant toutes ces années ?  De t’imaginer retourner à Rome dans le but de me retrouver et d’essayer de reprendre là où nous avions interrompu notre histoire ?



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] Empty
MessageSujet: Re: Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci]   Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] I_icon_minitimeLun 30 Sep - 16:26



Back Home, Old Ghost
ft. Samantha Mancini


J’avais raconté comment j’en étais venu à avoir Tony sur les bras – j’avais donné l’identité de la mère ainsi que comment il avait été conçu et comment il en était arrivé jusqu’à chez moi. C’était une histoire aussi stupide que « Tony est le fruit d’un coup d’un soir avec une prostituée qui trainait à ma fête ». Ça aurait tout aussi bien pu tomber sur une actrice ou une chanteuse – ou bien d’autres filles – mais ça été tombé sur une prostituée qui n’en était même plus une à l’heure actuelle et pour autant que je sache.

Seulement, ça avait semblé tout de même dégoûter un rien Samantha. Je ne savais pas quel était son avis sur les prostituées – ni sur les coups d’un soir, d’ailleurs. Je savais par contre qu’elle était tout à fait au fait de ma réputation de Casanova. Sa mère, par contre, elle n’allait pas vraiment accepter tout ça ce qui ne m’étonnait pas vraiment. La mère de Samantha était une puritaine au point que sa fille préférait lui révéler un mensonge au lieu de la vérité crue.

-Comme tu veux, dis-je en haussant les épaules. Il suffira de transformer « coup d’un soir » en « relation qui n’a pas duré » et « prostituée » en « serveuse », rajoutais-je avec un petit sourire.

Si Samantha voulait garder les apparences pour essayer de ne pas faire fuir trop vite sa mère avec qui elle venait de renouer – je n’allais pas lui gâcher ça.

Seulement, il n’y avait pas que la mère de Samantha que tout ça dérangeait. Samantha aussi était dérangée par quelques détails – qui tournaient autour de l’ex profession du Bailey North. Je voulais régler une partie de son dérangement en me défendant tout de même un peu.

-Je n’ai pas eu recours au service d’une prostituée
, dis-je pour mettre les choses au clair. Quand j’ai appris qu’elle était une prostituée, le mal était déjà fait. C’est Jessica Hill qui me l’a dit.

Bon – ça ne m’avait pas empêché de remettre le couvert dans la chambre avec Bailey quelques minutes après… Seulement, je n’étais pas sûr que j’aurais fait l’amour avec elle si j’avais su d’entrée de jeu qu’elle était une prostituée. Pas pour ma réputation ou quoi que ce soit mais bien parce que je savais que c’était des services payant et que des filles je pouvais en avoir gratuitement en un claquement de doigt.

-Je préférais draguer des femmes que d’utiliser mon agent pour du sexe facile, dis-je un peu piqué dans ma fierté. De toute façon, je ne peux pas changer le passé. Tony est là maintenant, dis-je en soupirant.

Pour ce qui dérangeait Sammy et qui concernait Bailey, je ne pouvais rien dire – je n’étais pas Bailey, ni une prostituée en général… Seulement, c’est vrai qu’on s’attend à ce qu’elles se protègent un minium étant donné que c’est leur métier. Bien que – malgré tout – les accidents arrivent.

Seulement, tout ça avait laissé place à de toutes autres interrogations de la part de Sammy – qui nous concernait nous cette fois.

-Bien sûr que j’ai pensé à toi,
avouais-je sans détour et en caressant ses cheveux d’une main. J’ai souvent pensé à toi. Chaque fois que je revenais à Rome pour une tournée, je pensais à toi. Seulement, on s’était quitté en si mauvais terme que je n’ai pas osé te chercher. J’ai essayé de passer à autre chose à ma façon.

Ma façon, c’était de m’afficher avec des femmes et de passer de l’une à l’autre – c’était très efficace. J’avais bien aimé Maria mais maintenant il n’y avait plus que Sammy…

-Certaine chanson de mon album ont été écrite pour toi, dis-je pour lui prouver que je ne l’avais pas oubliée. Les gens les relies toutes à Maria mais la plupart de ces chansons ont été écrites dans les années 60.

J’avais pensé à Sammy – et uniquement à Sammy – en les écrivant.

-Et toi ?
, demandais-je avec un petit sourire. Tu as pensé à moi ? Même quand tu étais avec Mario ?

Je pense qu’elle m’avait déjà dit que oui mais j’aimais qu’on me le répète.


@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Samantha Mancini
Samantha Mancini


Messages : 180
Date d'inscription : 12/10/2018
Age du personnage : 0


Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] Empty
MessageSujet: Re: Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci]   Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] I_icon_minitimeMar 1 Oct - 3:43



Back Home, Old Ghost
ft. Daniele Ricci




L’histoire entourant la conception du petit Tony, me choque, je ne peux pas le cacher. Ce genre de choses entre en contradiction avec mes valeurs, je ne m’en excuserai certainement pas. Daniele est bel homme, il peut obtenir n’importe quelle femme d’un simple regarde, pourquoi se rabaisser à s’envoyer en l’air avec une femme de petite vertu qui, en plus de demander rémunération, n’a pas cru bon de recourir à un moyen de contraception  suffisant pour éviter ce genre de « trop perçu pour service rendu » !

Il sera préférable de jouer de prudence avec ma mère prétendant  que le petit est issu d’une relation qui n’a malheureusement pas fonctionné. Elle sera mortifié d’apprendre qu’il a été conçu hors mariage mais ce sera tout de même moins pire que la vérité telle qu’elle est !

- Une serveuse fera très bien l’affaire. , répondis-je simplement.

Pour ma mère, en tous les cas mais, en ce qui me concerne, je ne peux m’empêcher de m’exprimer sur le fait que Daniele ait pu, dans sa vie, s’envoyer en l’air avec une prostituée. La seule explication qui pourrait expliquer ce fait, et encore, ça demeure très peu suffisant, il aurait fallu que cette femme soit absolument magnifique, envoûtante, le genre de femme qui ensorcèle d’un regard.  Mon fiancé, un peu irrité ? , oui je le sens irrité par ma remarque, se justifie en disant qu’il avait déjà profité des charmes de la jeune femme quand il a su ce qu’elle était en réalité.

- Ainsi soit-il ! Tu as raison, nous ne pouvons changer le passé…

Si je le pouvais, jamais il n’aurait eu besoin de culbuter une putain, parce que  jamais je n’aurais rompu avec lui lors des funérailles de mon père ! Je sais que c’est totalement injustifié mais il semble avoir vécu une vie de séducteur aux mœurs ultra légères, qui ne se souciait pas des cœurs brisés alors que moi, même marié à Mario, je rêvais toujours autant de lui. C’est ce qui me pousse à lui demander si, malgré toutes ces femmes, il avait parfois une pensée pour moi.

- Oh, pour de vrai ?

Ça me fait du bien de l’entendre me dire qu’il a non seulement pensé beaucoup à moi mais qu’en plus, il a composé plusieurs chansons en mon honneur. On peut dire qu’il sait très bien rattraper ses coups.  Je me promets d’écouter son album dès le matin levé et de porter très attention aux paroles.

- Tout le temps !

Daniele m’a retourné ma question et c’est ce que je lui réponds. Je pensais tout le temps à lui, bien malgré moi.

- Tu sais, quand j’ai appris que tu avais quitté Rome, j’ai errée longtemps comme une âme en peine. Je restais des heures au bout du quai, au port, à fixer l’horizon et, un jour, alors que se levait la tempête, j’ai bien failli tomber à l’eau. Je me serais laissé emporter, je n’avais aucune raison de vivre. Mario m’a rattrapé juste au bon moment. Il est un peu devenu mon ange gardien à partir de ce moment là.

Je me rappelle rêveusement la façon particulière qu’avait mon époux de veiller sur moi, de prendre soin de moi, de me sécuriser même si je réservais mes pensées pour un autre homme, son cousin en l’occurrence.

- Il a toujours su à quel point je pouvais encore t’aimer et il respectait cet amour là, sachant que je ne pourrais jamais t’oublier. Il a préféré te laisser une place dans mon cœur qui ne lui aurait jamais appartenu plutôt que de tenter de t’y effacer.  Je ne saurais pas te dire comment c’est arrivé mais…

Et d’ailleurs même moi je ne crois pas connaître toute l’histoire mais je me souviens très bien qu’il y avait eu un soir une vive altercation entre Mario, son père et ses frères. Il était question de mon histoire avec Daniele.

- Il avait dit à son père que s’ils ne pouvaient me respecter, moi, sa femme, il nous ferait quitter Rome et plus jamais ils ne nous reverraient. Angelo l’avait traité de fou, parce qu’il n’arrivait pas à me faire t’oublier.  C’est confus dans ma tête. Mais ça n’a plus aucune importance aujourd’hui. J’aimais Mario, sincèrement. Mais jamais comme je t’aime toi.

Mario a été un très bon époux, un père merveilleux. Je le regrette et il me manque, il serait injuste de ne pas lui être reconnaissante pour tout ce qu’il a fait pour moi.

- Nous devrions dormir, à ce rythme, Tony va se réveiller et nous n’aurons fait que parler…

J’embrassais Daniele langoureusement, peut-être qu’avant de dormir, un essais-bébé serait intéressant…



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1725
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] Empty
MessageSujet: Re: Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci]   Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] I_icon_minitimeVen 4 Oct - 17:50



Back Home, Old Ghost
ft. Samantha Mancini


Pour sa mère, Bailey North sera – donc – une serveuse avec qui j’ai eu une relation brève. S’il ne fallait que ça pour éviter un drame avec la matriarche Mancini alors nous dirons ça. Seulement, il n’y avait pas qu’elle qui était perturbée par certaine partie de l’histoire – Sammy elle-même aussi… Je m’étais défendu sur un point. Je ne savais pas que Bailey North était une prostituée avant que Jessica Hill me le dise et le mal était déjà fait. Par-là, je voulais dire que je n’avais pas sciemment demandé les services d’une prostituée. Sammy ne m’avait pas plus accablée là-dessus – de toute façon, nous ne pouvions plus rien y changer.

Tout ceci avait amené Sammy à une question. Putain – si elle savait à quel point j’avais pensé à elle les longues années qui avaient suivi notre rupture jusqu’à-ce qu’elle revienne dans ma vie. Je n’étais pas quelqu’un qui tombe facilement amoureux et jamais aucune autre n’avait vraiment pu remplacer Samantha. Pas même Maria – pourtant, je l’avais aimé aussi.

Loin de moi l’idée de cacher tout ça à Sammy qui semblait étonnée que je ne l’aie pas oubliée.

-Oui, pour de vrai, confirmais-je en souriant.

J’avais même des chansons pour le lui prouver !

Sammy avait aussi tout le temps pensé à moi – de quoi satisfaire mon ego. Seulement, son récit n’avait rien de drôle. Notre rupture avait été difficile pour moi mais elle avait été dévastatrice pour Samantha. Mario avait été son sauveur – en quelque sorte… Sammy m’avait toujours présenté Mario comme quelqu’un de bien et, dans son récit, ça se confirmait. Il n’avait jamais eu aucune haine pour moi – ni aucun mal par rapport à l’amour que m’avait toujours porté Sammy. Il avait un sens du partage que je n’avais pas – Mario était d’un tout autre type que les membres de sa famille. Je l’avais peu connu – pour dire vrai – nous avions bien trop d’années d’écart pour ça. Le seul Conti que j’avais relativement bien connu c’était Luigi – en dehors d’Angelo.

Ce n’était pas étonnant que Samantha se soit mariée avec lui.

-Mario semblait vraiment être un type bien. Je dois le remercier… Sans lui, tu ne serais pas là, dis-je sincèrement. Il n’était vraiment pas comme les autres Conti. Bien que je sais que Rita était une femme vraiment bien. Mario tenait sans doute de sa mère.

Bien que je n’aimais pas forcément penser qu’on était défini entièrement par nos parents – on se défini surtout par la vie qu’on mène et les gens qu’on rencontre. J’étais la preuve vivante de ça ! Je n’étais pas une pâle copie d’Antonio !

-On s’aimait donc tous les deux pendant tout ce temps… Et maintenant, on est ensemble. La vie est parfois bien faite,
dis-je en souriant.

Sammy voulait maintenant dormir avant que Tony ne se réveille – parce que cette vile créature de l’Enfer avait l’habitude de se réveiller à 6h tapante ! C’est des monstres ces créatures, je vous jure !

Sammy m’avait embrassé d’une façon qui m’avait retiré toute envie de dormir – à quoi bon dormir, c’était bientôt l’heure que le môme se réveille.

-Ou alors on pourrait simplement essayer de le concevoir ce second Ricci… Histoire que mon ego n’en prenne pas un trop gros coup,
dis-je avant qu’on ne s’embrasse encore sous mon impulsion cette fois-ci.

En espérant que cette fois, ça sera la bonne !



@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] Empty
MessageSujet: Re: Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci]   Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Back Home, Old Ghost [PV Daniel Ricci]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [n°7] Back Home
» I'm Back Home... } Regina & Alexis
» HERMIONE ⊹ may the bridges I have burned light my way back home
» Daniel Elie demande un audit de sa gestion
» I knew the pathway like the back of my hand . Le 24/12 à 14h

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Beverly Hills :: Villa de Daniele Ricci-