AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Let Me In [PV Samantha Mancini][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angelica J. Litrell
Angelica J. Litrell


Messages : 65
Date d'inscription : 01/04/2019
Age du personnage : 0


Let Me In [PV Samantha Mancini][Terminé] Empty
MessageSujet: Let Me In [PV Samantha Mancini][Terminé]   Let Me In [PV Samantha Mancini][Terminé] I_icon_minitimeVen 11 Oct - 21:51



Let Me In
ft. Samantha Mancini




Il était temps !

Après plusieurs années d’études, de stages, de formations à côtoyer des dingo plus fou les uns que les autres, j’ai enfin le droit de pratiquer librement et d’ouvrir mon propre bureau de consultation ! Il m’en aura fallu de la patience et du self-control. J’ai bien dû assassiner Storm une  centaine de fois dans ma tête pendant tout ce temps à rester dans son ombre.

Cette époque est révolue et je suis maintenant fièrement assise derrière mon bureau de mon cabinet avec. Il y a mon nom sur la porte et c’est mes diplômes à moi qui figurent sur les murs et, mon agenda qui se remplit quand même assez rapidement de rendez-vous dont un en particulier que j’ai encerclé en rouge et souligné plusieurs fois pour être certaine qu’il me saute aux yeux chaque fois que je regardais mon carnet de rendez-vous.

Samantha Mancini sera là d’un instant à l’autre et il me tarde de faire sa connaissance et jouer dans sa tête. J’espérais voir Edward venir chercher un peu de réconfort entre mes draps pour lui brandir mon agenda sous le nez et relancer la bagarre entre nous deux mais il n’est pas venu… depuis longtemps.

Trop longtemps et ça commence à me rendre cinglée !

Il sait que je ne supporte pas ses absences prolongées, que j’ai besoin de ma dose de lui, que mon gorge arbore fièrement ses marques, qu’il ravive les anciennes douleurs. Mais il ne vient plus, je ne sais plus où il se cache, même à son appartement il n’y est pas allé depuis un bon moment. Je le sais parce que j’ai passé plusieurs nuits blanches, stationnée devant chez lui à attendre un signe de vie.

Rien !

Il ne perd rien pour attendre ! Plus il ajoute à mon impatience, plus je risque de me montrée ignoble envers lui et je suis prête à tout pour attirer son attention. Ma haine pour Samantha ne fait qu’amplifier par l’absence de Ward dans ma vie. Je suis certaine qu’elle y est pour quelque chose et c’est en l’écoutant que j’en apprendrai plus.

La clochette de l’entrée se fit entendre et un rictus mauvais prit place sur mon visage.  Je replaçais mes cheveux puis je passais mes mains sur mon tailleur deux pièces, j’ai fait des efforts pour la belle Italienne alors que normalement, un jeans noir et un t-shirt font très bien l’affaire. Je n’ai pas l’habitude de me conformer à u style vestimentaire, mes patients n’iront pas mieux si je suis tirées à quatre épingles.  J’ai même coiffé mes cheveux en un chignon bien serré et je porte des lunettes, uniquement pour me donner un air !

J’ai sortis le grand jeu !

Je passais du côté de la salle d’attendre, puisque je n’ai pas encore de secrétaire, pour accueillir moi-même la vieille femme, parce que ouais, elle n’est plus très fraîche quand même comme femme ! Je la regarde, la juge d’un premier coup d’œil. C’est vraiment de cette femme que Ward, MON Ward s’est entiché ?  Mais elle a quoi de si exceptionnel ?  De longues jambes et probablement un jolie petit cul mais sinon, je vaux bien plus qu’elle, ça ne fait aucune doute. Qui plus est, elle est en compagnie de son nouveau mec, juste à voir la façon dont il lui tient le bras, comme s’il tenait une pauvre petite chose fragile, c’est clairement lui son mec !

- Samantha Mancini ?  Bonjour ! Je suis la docteure Angelica Litrell. Je vous invite à passe dans mon bureau et nous débuteront pas remplir votre fiche avant tout. Et vous…je m’adressais à l’homme en me disant qu’il doit probablement être sur la liste de Ward comme une de ses prochaines victimes, vous pouvez vous installer dans la salle d’attente. Je n’ai pas de téléviseur mais il y a la radio.

Il peut aussi très bien aller jouer dans le trafic, se faire renverser par une voiture, ou réparer mon climatiseur mais, juste à le regarder, on voit bien qu’il n’est pas le genre d’homme habile de ses mains.

J’accompagnais Samantha et refermais la porte derrière elle, m’enfermant avec elle le temps de notre première séance.


@ Billy Lighter


Dernière édition par Angelica J. Litrell le Sam 19 Oct - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Samantha Mancini
Samantha Mancini


Messages : 184
Date d'inscription : 12/10/2018
Age du personnage : 0


Let Me In [PV Samantha Mancini][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Let Me In [PV Samantha Mancini][Terminé]   Let Me In [PV Samantha Mancini][Terminé] I_icon_minitimeLun 14 Oct - 22:08



Let Me In
ft.  A.J. Litrell




Bien évidement, mes nuits furent pires qu’à l’habitude à l’approche de ma date de rendez-vous avec le docteur Litrell.  C’est comme si mon subconscient s’agitait à l’idée qu’on allait gratter le pas bobo qui ne fait que s’infecter à force de le balayer sous le tapis.  Il faut que je puisse lui faire face si je veux avancer et la consultation m’a sembler être la solution bien que je sache très bien que je devrai choisir mes mots afin d’éviter de trop en dire ou de dire ne serait-ce  qu’un infime petit détail qui me relierait à un crime que je n’ai pas souhaité. J’ai la mort d’Edward Fleming sur la conscience et je donnerais n’importe quoi pour revenir en arrière, bien que cette réflexion puisse filer de l’urticaire à Daniele.  Je ferais en sorte de le prévenir pour qu’il puisse au minimum, se battre convenablement.

Je ne l’ai pas fait parce que j’étais morte de peur, parce qu’en dedans de moi, plus rien ne me permettait de réfléchir, je fonctionnais comme sur pilote automatique, craignant de voir s’abattre sur moi la fureur  des Dieux, ou de Jimmy Reed, si vous voulez. Je n’étais qu’un pion dans le plan de Reed et touce qui pouvait bien m’arriver ensuite lui était bien égal.

Il n’avait fallu qu’une toute petite semaine pour que mon rendez-vous soit programmé. Daniele avait tenu à s’informer auprès de son avocats pour s’assurer de l’étendu du secret professionnel et pour que je place dans ma tête les éléments de mon histoire de façons à ce que je sois capable de tirer un trait sur tout ça sans me compromettre. Une putain de gymnastique cérébrale, quand on y regarde de plus près et qui ne risque pas de me faciliter la tâche pour m’en sortir mais… ai-je le choix ?

Puisqu’il me l’avait promit, Daniele m’accompagna jusqu’au cabinet du Docteur Litrell. L’endroit, situé au centre-ville n’est pas très loin de nos travails respectif, c’est bien parce que, je pourrai prendre des séances en avant-midi ou en après-midi, même et mieux, sur mon heure de diner, si toutefois cela conviendra à ma thérapeute.

En entrant dans le cabinet, ce qui me saute tout de suite aux yeux après l’absence de secrétaire, c’est l’odeur de peinture fraîche et le mobilier légèrement désuet. De toute évidence, des travaux ont été entrepris et ne sont pas encore tout à faite terminé. C’est Angelica Litrell elle-même qui vînt nous accueillir et qui m’invita sans perdre de temps à entrer dans son bureau afin de remplir les paperasses nécessaires à l’ouverture de mon dossier et qui suggéra à Daniele d’ouvrir la radio en attendant.

- Ou bien, il y a le dernier Guitar&Pen si tu préfères lire…, lui suggérais-je sur un ton moqueur avant de passant dans le bureau et de m’y installer.

Je me suis promis de faire encadrer la page couverture du prochain Guitar&Pen et de l’afficher bien en évidence à la maison comme au bureau ! J’en suis vraiment fière mais je l’avoue, je suis on ne peut plus surprise du résultat. Être dans le top cinq aurait déjà suffit à me faire sauter de joie mais la première place, en plus de détrôner mon fiancé… je suis encore sous le choc.

Angelica me tendit un bloc note  avec une feuille questionnaire à remplir et je m’appliquais à donner le plus d’informations possible et, quand ce fut remplit, je soufflais, nerveuse en sachant que nous allions commencer.

À sa première question, déjà, je ne su quoi répondre.

- Si je répond que je vais bien, alors il serait permis de se demander ce que je fais ici… et si je répond que je ne vais pas bien,  j’imagine que votre question suivante sera de me demander ce qui ne va pas…

Puis je tournais la tête pour regarder derrière moi. N’y a-t-il pas de canapé sur lequel m’allonger ou de fauteuil plus confortable ?  Il semble que non, que nous allons faire ça sur des chaises inconfortables qui ne favorisent pas la conversation.  Enfin, la mienne parce que le Docteur Litrell à droit au gros fauteuil de cuire qui semble bien enveloppant.

- J’ai des problèmes d’insomnie qui sont de plus en plus fréquent et…  enfin c’est dû à la tuerie… j’imagine que vous êtes au courant… je… heu… j’y ai perdu une personne qui m’étais cher. Je ne le savais pas à ce moment là…

Et je crois que je ne le savais même pas là que j’en parle !



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Angelica J. Litrell
Angelica J. Litrell


Messages : 65
Date d'inscription : 01/04/2019
Age du personnage : 0


Let Me In [PV Samantha Mancini][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Let Me In [PV Samantha Mancini][Terminé]   Let Me In [PV Samantha Mancini][Terminé] I_icon_minitimeSam 19 Oct - 21:24



Let Me In
ft. Samantha Mancini




Accueillir la belle Italienne dans mon cabinet me fait ressentir des sensations qui se rapprochent de l’orgasme. Je jubile intérieurement, savourant déjà mon  coup d’avance sur Ward qui ne se doute pas que j’ai persisté, malgré ses menaces. Mon pauvre chéri devrait savoir pourtant que quand j’ai une idée, je ne l’ai pas dans le cul ! Enfin, pour certaines idées oui… mais il est toujours concerné dans ce temps là ! Enfin bref, je m’égare !

Samantha  répond à toutes les images que j’avais d’elle. Guindée, hautaine, superficielle et qui a besoin de son faire valoir pour l’accompagner à un simple rendez-vous. Elle sent la bourgeoisie avec un gros B à des kilomètres autour d’elle ! Il me semble plus qu’évident que Ward et elle ont couchés ensemble et elle doit avoir un côté pervers insoupçonné parce qu’autrement, je ne comprends pas comment il peut être tombé fou amoureux d’elle !

Une fois seule avec elle dans mon bureau, je m’en délecte, glissant ma langue sur mes lèvres alors que je passe derrière elle pour me rendre a mon fauteuil, de m’y installer et de lui faire face en la regardant comme si j’avais devant moi un petit singe de foire. J’aurais envie de lui lancer des cacahuètes en lui demandant de refaire son truc, celui de rendre complètement ramolli du cerveau mon mec.  Ouais, je serais curieuse de savoir comment tout ça s’est produit.

Au lieu de ça, bien évidement je me dois de rester professionnelle jusqu’au bout, je lui tends le bloc note afin qu’elle puisse remplir les informations d’usages et quand elle me le rendit tout noirci d’encre, je regardais avec amusement sa belle suffisance se dégonfler.

Elle est perspicace quand même, anticipant la suite de mes questions en y répondant avant même que je demande.  Parfait, rien de compliqué. Je la laisse s’ouvrir d’elle-même alors qu’elle  chante sa chanson. La tuerie, tu parles que j’en ai entendu parler, et pas de la façon qu’elle croit ! Et ce proche qu’elle a perdu,  je prends une moue  neutre, me contentant d’hocher de la tête et de lui demander quels sont ses sentiments à propos de ça.

La pauvre est mêlée comme une poignée de clou ! Visiblement, elle en a gros sur la conscience et tout ça joue sur son moral, elle suppose même qu’elle tarde à devenir enceinte parce qu’elle n’a pas les idées claires. Et ben ! Ça c’est intéressant ! C’est un beau projet ça que de fonder une famille pour remplacer celle qu’on a assassinée !  Un bébé à la fois, elle y arrivera, j’imagine !

J’hoche de la tête en prenant des notes, la ramenant toujours à ses sentiments par rapport à ce qu’elle traverse, la laissant faire ses propres liens, tirer ses propres ficelles. Je ne vais pas faire le travail pour elle quand même !

À la fin de notre première rencontre, je redonne à Ricci une Samantha écorchée à vif en disant que nous allions travailler fort, deux fois semaines, pour la remettre sur pieds. Et je lui prescrivais même une séance de massage, en laissant Monsieur le manager s’en charger, ça rend le tout beaucoup plus drôle, de mon point de vue à moi.

Si j’étais vraiment mauvaise, je profiterais de la situation pour les éloigner l’un de l’autre mais ça ne m’apporterait rien de bien satisfaisant.  Par contre, je lui ai dit que tant qu’elle n’irait pas bien, elle ne devrait pas aller de l’avant avec son projet bébé…  Tout ce chagrin qui s’est affiché sur son visage à ce moment là.  

Et oui ma belle, la vie est pleine de sacrifices, ne l’as-tu pas comprit encore ?


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Samantha Mancini
Samantha Mancini


Messages : 184
Date d'inscription : 12/10/2018
Age du personnage : 0


Let Me In [PV Samantha Mancini][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Let Me In [PV Samantha Mancini][Terminé]   Let Me In [PV Samantha Mancini][Terminé] I_icon_minitimeSam 19 Oct - 21:25



Let Me In
ft.  A.J. Litrell





Mes rendez-vous avez la thérapeute ne font qu’encore effleurer le gros du mal qui me ronge au point où j’ai le sentiment profond que j’y perds mon temps.  Je me réveil encore toutes les nuits en hurlant, la fatigue s’installe et me rends de moins en moins patiente et je soupçonne Daniele de se servir dans mon cache cerne !

Cette nuit, j’ai pris la décision d’annoncer à Angelica Litrell que je mettais un terme à nos rencontres parce que je n’en vois plus la pertinence. Je vais user de patience et laisser le temps faire son œuvre. Et je veux un bébé ! Je n’ai pas mis de côté se projet comme elle me le recommandait, bien au contraire c’est encore la seule chose qui m’empêche de sombrer complètement, ce projet et ma vie de famille avec Daniele et petit Tony.

Je m’étais donc installé sur ma chaise inconfortable et répondis qu’encore une fois, tout stagnait, à mon plus grand désespoir ce à quoi Litrell affirma que nous faisions un travail complexe ensemble et qu’il fallait y mettre le temps, ce qui me confronta à mes intentions.

Je ne sais plus que penser.

- Je n’ai pas l’impression d’avancer mais plutôt de régresser !

Au prix que je paie, je m’attendais à quelque chose, un début de rédemption, un espoir mais non ! Cependant, j’ai appris à bien inspirer-expirer.  Cela dit,  je persiste encore. Comme à chaque fois je me dis que  quelque chose va se produire, je garde espoir, du moins je m’efforce.

Aujourd’hui, la docteure Litrell touche quelque chose. Nous parlons de Mario, de Toad, de leur décès et de ce que j’ai vécu ensuite.  Cette douleur qui ne m’a jamais quitté. Elle croit que je n’ai fait que l’anesthésié en m’engageant sur la voie de la vengeance. Mon beau-père m’avait répété tant de fois que tout était la faute des Ricci. Que sans eux, rien de tout cela n’aurait eu lieu. Le décès de mon père, celui de mon mari et de mon fils, toute ma souffrance. Daniele en était l’élément déclencheur.

- Pourtant, je l’aimais encore si fort… je n’ai jamais aimé quelqu’un comme je l’aime.

Il est impossible d’aimer plus profondément quelqu’un comme j’aime Daniele.  Je donnerais ma vie pour lui, sans hésiter une seule seconde. De le dire à haute voix fait mon cœur battre de plus en plus rapidement et me ramène à la tuerie. Je n’ai pas su, pourtant, tuer Angelo moi-même, je n’ai pas su défendre Daniele moi-même sauf en pactisant avec Edward Fleming. Sauf que le résultat n’est pas plus glorieux.

Comme je l’ai mentionné à ma première rencontre avec Angelica, j’ai réalisé que je ressentais bien quelque chose pour le bras droit d’Anegelon. Non pas de l’amour, ni même de l’affection, je ne saurais vraiment l’expliquer. Disons que ça ourrait se rapprocher à de l’amitié, même s’il me faisait peur.  Je le voyais comme un chien galleux qui obéissait aux ordres de son maître pour éviter un autre coup de pieds. Il devait n’avoir rien connu d’autres que de la violence, pas étonnant qu’il agissait comme tel.  Avec beaucoup de tendresse, il aurait peut-être fini par devenir… humain.

Je pleure à chaude larme et pige un mouchoir jetable de la boîte que me tend Angelica. Jamais je n’aurais dû laisser mes émotions prendre le dessus.  De Mario et mon deuil infantile,  nous passons après quelques séances supplémentaires au massacre des Conti. Elle me fait faire des exercices de respiration, les yeux clos. Je peux revoir et même tendre les membres de ma famille, l’ambiance festive suite à la victoire au foot… puis les cris de détresses… la panique… Rita…

- Je ne comprenais pas… je… j’ai cru que  je faisais un cauchemar éveillé.

Je ne peux pas parler de Jimmy Reed, ni même d’Edward Fleming.  Tout ce que je peux dire c’est ce qui a été convenu avec Daniele et les avocats.

- Il était là… au sol… il avait besoin d’aide mais je n’ai pas su… je ne savais plus quoi faire ! Je devais sortir de là et demander de l’aide mais c’était comme si tout avait été éteint dans ma tête et que je ne pouvais plus prendre une seule décision. Ni même réfléchir ! Il n’en avait que pour quelques minutes et je l’ai laissé mourir ! Je pouvais l’aider mais je n’ai rien fait… je n’ai  RIEN FAIT !


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Angelica J. Litrell
Angelica J. Litrell


Messages : 65
Date d'inscription : 01/04/2019
Age du personnage : 0


Let Me In [PV Samantha Mancini][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Let Me In [PV Samantha Mancini][Terminé]   Let Me In [PV Samantha Mancini][Terminé] I_icon_minitimeSam 19 Oct - 21:27



Let Me In
ft. Samantha Mancini





Je jongle avec Samantha comme  je le ferais avec une balle mais ce qui rend l’expérience encore plus fascinante, c’est que je sais qu’à tout moment, je peux la briser. Il ne suffirait que je referme mes doigts sur elle et que je serre très, très fort. Vraiment fort, jusqu’à l’entendre craquer de partout.
 
Cela dit, elle n’est pas très patiente la belle Italienne ! Elle montre des signes d’impatiences de plus en plus évidentes à chacune de nos rencontres.  Mais, à quoi s’attendait-elle ?  Je suis quand même diplômé et malgré mon but intéressé, je compte quand même faire mon travail et je dois bien le faire. Nous explorons donc son passé, elle ne l’a pas eu facile, quand même !  Et c’est dingue ça, qu’elle soit retourné auprès de l’homme qui a fait assassiner son père ! Bon, ce n’est pas tout à fait ça mais ça y ressemble. Il n’est pas très flocon de neige, le manager vedette de BSC !

Donc, la plus si jeune femme souffre encore de la mort de son enfant et de son époux. Elle aurait dû aller chercher de l’aide avant. Bizarrement, je ne suis pas insensible à ce qu’elle me confit, je comprends que je suis la première à qui elle ouvre vraiment son cœur… C’est très étrange comme sensation et, quand elle eût quitté mon cabinet, j’ai vidé une bouteille de tequila en me parlant intérieurement.  Je ne dois pas me laisser toucher par elle, enfin, par personne c’est la règle de base.

C’est quand même plus fort que moi.  Samantha a un quelque chose de troublant qui fait que sa souffrance nous vient direct au cœur. C’est peut-être ça qu’il a ressentit, Ward, en la côtoyant.  Il voyait ce petit truc qui nous donne envie de prendre soin d’elle.

Putain ! Elle est rusé, genre, dans une ligue complètement à part ! Mais je compte bien récupérer mon mec, quoi qu’il en coûte !

Petit à petit, nous en venons enfin à ce qui m’intéresse. Le massacre des Conti restera un évènement marquant pour la ville. Les journaux n’ont fait qu’en parler pendant tout un mois et ensuite, ils ont espacés les articles mais il y avait quand même toujours un truc nouveau, un indice que la police considérait.

Impossible pour Mancini de retirer ça de sa tête, peu importe, il y a toujours quelque chose pour la faire replonger.  Elle a joué au yoyo trop longtemps avec ses souvenirs qu’elle a usé sa ficelle et est sur le point de lâcher prise.  Elle a vu un tas de personnes se faire fusiller et, apparemment, elle aurait pu sauver l’une d’entre elle, le frère de son mari qu’elle a dit, mais elle ne l’a pas fait parce qu’elle  n’était, et je la site ‘’ éteinte dans sa tête’’.  Bon, de toute évidence, elle n’aurait pas su découper en morceau le corps d’un homme pour ensuite lui arracher les dents.  Elle n’a pas ce qu’il faut pour tenir un mec comme Ward, il s’en serait très vite lassé.

- Cet homme là, vous m’avez dit qu’il n’avait de toute façon aucune chance de survivre à ses blessures.  Parfois, Samantha, nous devons faire des choix pour nous en sortir. Et ce n’est pas discutable, cette homme serait mort que vous lui teniez la main ou non. Vous deviez sortir de là, vivante.

Samantha hocha de la tête, essuya son visage et poussa un long soupire.  Peut-être a-t-elle comprit qu’elle ne peut être maître que de sa propre destinée et non pas de celle des autres. Ward est un grand garçon qui se met lui-même dans les emmerdes. Elle se donne beaucoup trop d’importance si elle croit qu’elle aurait pu faire la différence dans sa vie.

- Il est toujours vivant.

Elle me regarda, estomaqué et je lui offris un sourire compatissant en penchant ma tête sur le côté. J’ai lâché ça sans y penser, sans réfléchir, je m’en mords l’intérieur de la joue en cherchant vite une façon de me reprendre.

- En vous. Il vit toujours en vous et c’est l’amour que vous donner à son souvenir qui  le garde en vie.

Samantha esquissa un sourire et sortit son chéquier, inscrivit le montant de la séance puis signa le papier avant de me le remettre.

- Je crois qu’à partir de maintenant, nous pourrons espacer les visites, qu’en pensez vous ?  

Pas que j’ai une quelconque gêne à encaisser ses chèques, que du contraire, mais il devient de plus en plus difficile pour moi de me contenir.  Et ça m’amuse moins maintenant qu’elle prend du mieux.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Samantha Mancini
Samantha Mancini


Messages : 184
Date d'inscription : 12/10/2018
Age du personnage : 0


Let Me In [PV Samantha Mancini][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Let Me In [PV Samantha Mancini][Terminé]   Let Me In [PV Samantha Mancini][Terminé] I_icon_minitimeSam 19 Oct - 21:45



Let Me In
ft.  A.J. Litrell




Ça m’a fait l’effet d’une gifle quand Angelica Litrell me lance comme si de rien était qu’Edward Fleming est encore vivant.  Bien évidement, elle ne parle pas de lui, mais de mon beau-frère puisque c’est lui que j’ai choisis  de placer dans la peau d’Edward pour bien figuré ce que je ressentais.

Bien évidement, elle ne parlait pas de lui et non plus qu’elle prétendait qu’il était bel et bien vivant. Ce n’était qu’une métaphore pour me faire comprendre que je peux le garder en vie en maintenant vivant son souvenir.  Je ne suis pas certaine que Daniele serait en accord avec l’idée de conserver une partie de Ward en moi, et ce n’est pas mon intention mais Angelica à dit vrai quand elle a affirmé que je ne pouvais rien faire pour lui venir en aide. Alice Conti l’aurait eu, avec ou sans mon aide.

Ce qui est stupide, et j’en suis la seule responsable, c’est qu’il m’aura fallu passer par la case thérapie pour m’en rendre compte alors que Daniele m’a répété mainte et mainte fois la même chose. Peut-être que de l’entendre d’une personne complètement neutre était plus convainquant mais je me sens plus légère maintenant que nous en sommes venue à cette conclusion.

- Oui, je crois que nous pouvons espacer les visites à partir de maintenant. Une fois par semaine et ensuite, par deux semaines ?

J’ai encore besoin de parler, pas forcément d’Edward Fleming mais de faire la paix avec plusieurs partie de ma vie m’a grandement aidé à cheminer. J’ai accepté des choses que je refusais même de considérer.

Je peux maintenant aller de l’avant, et espérer être complètement guérie. Je ne me réveille plus la nuit, du moins plus toutes les nuits en hurlant. Je ne dors pas complètement, il m’arrive de me réveiller  mais je ne hurle plus, je ne cauchemarde plus à toutes les nuits. C’est signe que je vais mieux mais qu’il n’est pas le temps de tout abandonner ! Et dire que j’étais sur le point de dire à Angelica que je ne comptais pas poursuivre !

Je serrais la main de la jeune femme après qu’elle eu rangé mon chèque dans son tiroir et je notais le jour et l’heure de notre rencontre de la semaine prochaine. J’avais hâte de rentrer et d’annoncer la nouvelle à Daniele.

Décembre approche, peut-être que ce sera le bon mois, qui sait ?


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Let Me In [PV Samantha Mancini][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Let Me In [PV Samantha Mancini][Terminé]   Let Me In [PV Samantha Mancini][Terminé] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Let Me In [PV Samantha Mancini][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Image/vidéo 200 eme épisode
» Andy Murray ! Je ferais aussi bien que toi ! (libre)
» Toi ? ... Oh non c'est pas vrai ! [Sam]
» Sting Carter - relationship.
» Samantha Carter (Terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Downtown :: Cabinet d'Angelica J. Litrell-