AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -38%
Promo rare sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
Voir le deal
235 €

Partagez
 

 No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evan
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 630
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 40
Localisation : Santa Monica

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé] Empty
MessageSujet: No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé]   No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé] I_icon_minitimeDim 29 Déc - 15:34



No One Ever Disappears
ft. Howard Stone



J’en revenais pas ! La petite Cortez s’était fait enlever il y avait quelque jour de ça. J’avais beau lire et relire l’article, je n’arrivais pas à y croire ! Qui pouvait faire une chose pareille à une jeune fille comme elle ? Putain, en plus, elle était dans la même classe que ma fille pour certains cours ! Alors en tant que père, ça me touchait doublement.

Et ça me rendait un peu parano aussi. La première chose que j’avais fait après avoir lu l’article de L.A.People qui donnait l’information, ça avait été de téléphoner à ma fille pour savoir si elle allait bien… Et Jess avait fondu en larme en me parlant d’Olivia… moi, j’étais à la fois inquiet pour l’adolescente, mais aussi pour ma propre fille. Qui savait quel genre de détraqué pouvait commettre ce genre de chose.

Et puis… pourquoi Olivia Cortez ? Si c’était pour une rançon, c’était atrocement con ! Guitar&Pen avait pourtant bien publié un démenti comme quoi Jimmy Reed n’était pas le père de la jeune femme malgré que c’était vrai qu’ils se ressemblaient beaucoup et que la petite n’avait aucun trait de sa mère…

Alors pourquoi ?

Parfois, la nature humaine me rendait perplexe, voire me dégoûtait. Et c’était plutôt du dégoût que j’éprouvais face à cet enlèvement.

En plus, aujourd’hui, j’avais rendez-vous avec Howard Stone pour enregistrer quelques lignes de batterie pour le single que j’avais en tête et bien l’intention de faire malgré que ça ne plaisait pas plus que ça a Daniele. J’avais quand même eu l’aval de ce dernier et du coup, c’était ma dernière collaboration avant un temps avec le batteur.

Mais ce fut un peu avec les pieds de plomb que je me rendis aux studios de BSC. Après tout, Olivia Cortez devait aussi jouer avec nous sur ce single. Et il était hors de question qu’on ne l’attende pas ! J’avais dit qu’elle figurerait sur ce single alors elle y figurerait… En espérant que l’expérience odieuse qu’elle était en train de vivre ne la traumatise pas au point de la dégoûter de la musique et de la célébrité…

Nous avions le studio 3 pour enregistrer, aujourd’hui… Alors en attendant Howard, dont je savais que c’était dans ses habitudes d’être en retard, je m’installai avec ma guitare, l’accordai minutieusement et entonnai un morceau de couplet d’un vieux titre de The Army.

- A place to stay, enough to eat
Somewhere, old heroes shuffle safely down the street
Where you can speak out loud about your doubts and fears
And what's more, no one ever disappears
You never hear their standard issue kicking in your door
You can relax on both sides of the tracks
And maniacs don't blow holes in bandsmen by remote control
And everyone has recourse to the law
And no one kills the children anymore
No one kills the children anymore…

@ Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2576
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé]   No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé] I_icon_minitimeLun 30 Déc - 9:34



No One Ever Disappears
ft. Evan "Sniper" Kurtz


Ils avaient toujours pas retrouvé Olivia…

Plus les jours avançaient, plus le malaise que j’ressentais par rapport à ça s’intensifiait. Mais l’pire, c’est que, de ce malaise, j’pouvais en parler à personne. Surtout pas à Peyton. Elle penserait quoi de moi, hein ? J’suis sûr qu’elle serait pas spécialement contente d’apprendre que j’avais lâché tous les p’tits secrets de L.A. à Amon…

Alors j’parlais à ma vodka… Enfin, plutôt, j’la buvais. Même si c’était plus possible d’allumer la télé sans voir ce foutu avis de recherche. P’tain… Qu’est-ce qui m’avait pris de tout lâcher ? Et si Livia revenait jamais, hein ? Si on la retrouvait morte ? J’ferais quoi, moi ? J’vais me sentir coupable toute ma vie…

Pourtant, j’voyais pas trop ce que je pouvais faire… J’savais que son enlèvement avait peut-être à voir avec les trafics de Reed avec les Los Diablos. Mais même si j’voulais aider à chercher, j’saurais pas par où commencer. Sonny m’avait bien montré que mes données sur l’Eastside étaient super périmées. Et j’savais que j’étais pas spécialement le bienvenu dans ce foutu quartier de merde.

Du coup, ben, j’buvais… Et c’est ce que j’avais un peu fait avant d’aller au rendez-vous que j’avais avec Snip’. Il voulait qu’on commence à enregistrer son single. J’savais qu’il y aurait d’autres artistes sur le single. Mais j’avais pas demandé qui… Mais connaissant Snip’, c’était sûrement des gens cool. Et faire un p’tit peu de musique, ça me changera les idées.

J’arrivai au studio de BSC. J’avais failli me tromper, tantôt, en me dirigeant vers le studio de MTI à Hollywood… Et c’est quand j’suis arrivé devant que j’me suis rendu compte que j’étais pas au bon endroit… Du coup, j’ai dû changer de cap et aller à la San Fernando Valley. P’tain, ils auraient pu les mettre l’un à côté de l’autre, comme les tours… Au moins quand j’ai rendez-vous avec Timmy et que j’me trompe de tour, l’autre tour est pas trop loin.

J’entrai dans le studio et me dirigeai vers le studio 3. On faisait de la musique dans le studio. J’pouvais vaguement entendre ça à travers la porte. C’était sûrement Snip’ qui devait m’attendre. Alors j’ouvris doucement la porte pour entrer discrètement dans la pièce. Snip’ était seul. Il jouait de la guitare en chantant.

C’était une chanson de The Army…

Je fermai doucement la porte. Il semblait pas m’avoir encore vu. L’était concentré sur sa chanson. C’était une des chansons que j’écoutais quand j’cherchais à me trouver un groupe comme batteur. Quand j’étais encore dans l’Eastside… J’trouvais que cette chanson, elle allait bien avec l’Eastside.

Et… J’sais pas pourquoi… Mais là, maintenant, tout de suite, la chanson prit beaucoup trop de sens. Ça me rappelait autant mon enfant que ça me faisait penser à Olivia. Mes lèvres se pincèrent alors que j’cherchais à refouler j’sais pas trop quoi comme émotion.

Mais quand la guitare de Snip’ s’emballa, j’pu pas m’empêcher de chanter avec lui de ma voix super cassée par bien trop de vodka et par un souffle que j’récupérerais sûrement jamais.

-Night after night, going 'round and 'round my brain
His dream is driving me insane


Ma voix s’était un p’tit peu brisée sur la fin. De fatigue et d’émotion. Et c’est là que Snip’ se rendit compte que j’étais là. J’lui offris un triste sourire.

-Salut Snip’… J’sais, j’suis en retard… J’me suis trompé de studio.


J’regardais vers la batterie qui était déjà dans le studio. C’était pas Aria. Aria était chez moi. Mais c’était une autre qui m’appartenait aussi.

-Ils ont déjà déplacé ma batterie… C’est cool.

J’regardai autour de nous.

-Y’a que nous ? Tu fais les enregistrements un par un ? Au fait, c’est qui les autres avec qui on fera le single ?

J’voulais juste penser à la musique, pour le moment. Et j’souriais toujours faiblement à Snip’.

@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Evan
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 630
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 40
Localisation : Santa Monica

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé]   No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé] I_icon_minitimeLun 30 Déc - 10:44



No One Ever Disappears
ft. Howard Stone


Je chantais et jouais et je n’avais pas vu Howard arriver, ni même entrer dans le studio. Pourtant, je chantais les yeux ouverts. Cependant, tout mon esprit, toutes mes pensées, allaient à la jeune disparue, la petite perle Livia qui aurait même pu être des nôtres aujourd’hui si le destin n’avait pas voulu qu’il lui arrive cette chose aussi tragique qu’était le kidnapping.

Mais au moment d’entamer la partie de la chanson qui finissait en une envolée qui se transformait ensuite en véritable cri de douleur, je me sentis accompagné par une autre voix, un peu cassée, celle d’Howard qui venait d’entrer et quand cette partie de la chanson fut finie, je m’arrêter de jouer pour lui sourire et le saluer.

Je me levai, ma guitare pendant à mon épaule, pour aller lui serrer la main.

-Salut Howard…T’en fais pas pour le retard, ça m’a permis de tout préparer…

Je désignai le studio autour de nous et la batterie qui avait été installée là pour l’occasion.

-Ouais, c’est moi qui leur ai demander de la déplacer.

Je souris à Howard, mais c’était un sourire moins enjoué que d’habitude… un sourire un peu triste.

Je reposai ma guitare avec laquelle je m’étais amusé à jouer et chanter avant qu’il n’arrive pour répondre à ses questions.

-Ouais, pour l’instant, on va faire les enregistrements un par un… J’aurais préféré qu’on puisse les faire tous ensemble mais comme tu le sais sûrement, la petite Livia a disparu… Et ça m’aurait fait mal de pas l’attendre… Alors je fais en sorte que l’enregistrement dure.

Je haussai les épaules, sans savoir si on mettrait autant de temps à enregistrer morceau par morceau que la police n’en mettrait pour retrouver la jeune fille.

-Je me dis, peut-être bêtement, que le but c’est de ne pas avoir fini avant la réapparition de Livia, tu comprends ?

Je pris une cigarette et me l’allumai, n’en proposant pas à Howard parce que j’étais au courant de sa bronchite et du concert que ça l’avait empêché de faire.

-Sinon, les autres sont David McAvoy, ton pote, pour le clavier et le chant… Le petit Jesse Stark pour une deuxième ligne de batterie, Livia pour la basse et les chœurs, Eddy Cort pour la guitare rythmique… Et je crois que c’est tout… C’est tous les artiste en vue de chez BSC quoi…

Je rigolai…

-Du coup, je me suis encore fait engueulé par mon manager… Il peut pas te piffer, tu sais ça ?

Je soufflai la fumée de ma clope dans le sens opposé à Howard… Même si ça ne servait pas à grand-chose…

-Et toi, ta bronchite, ça va ?

@ Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2576
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé]   No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé] I_icon_minitimeMar 31 Déc - 9:30



No One Ever Disappears
ft. Evan "Sniper" Kurtz


J’souris un p’tit peu à Snip’ qui m’en voulait pas pour mon retard. J’crois que c’est la première fois que quelqu’un s’en foutait autant de mon retard dans ce foutu monde de la musique. Pourtant, j’suis pas tellement en retard… Lighter, l’est plus souvent en retard que moi, j’crois.

J’remarquai que tout était déjà en place comme ma batterie. C’était Snip’ qui avait demandé à ce qu’on la déplace. J’souris à nouveau.

-C’est cool ça, vieux.


Après ça, j’posai quelques questions sur l’enregistrement en lui-même genre sur comment on allait procéder et qui seraient les autres artistes qui allaient s’ajouter à nous. Snip’ répondit qu’on commencerait par faire les enregistrements un à un. C’était pas ça son idée de base mais un des artistes manquait à l’appel… Et c’était Livia. Je baissai un peu les yeux malgré moi. Snip’ avait pensé à Livia pour son single ce qui était logique. Elle était chez BSC et elle avait un talent de malade. Mais je m’y attendais quand même pas. Mais ça m’faisait mal au cœur chaque fois qu’on en parlait… Du coup, je lançai d’une voix un p’tit peu rauque :

-Ouais, j’ai appris pour Livia. Ils en parlent à toutes les chaines… C’est vraiment moche ce qui est arrivé.


Et c’est ma faute en plus… J’pouvais pas m’empêcher de penser ça, si bien que je vins nerveusement me gratter l’arrière de ma tête alors qu’Evan ajouta que le but, c’était de faire durer les choses jusqu’au retour de Livia. Il croyait qu’elle allait revenir. Moi… Pour moi, il fallait absolument qu’elle revienne. J’voulais pas un autre scénario. J’allais pas me remettre d’un autre scénario.

-Ouais, j’comprends. On fera au plus lentement. J’sais faire ça, vieux. Et David aussi t’aidera à aller lentement, tu verras.

J’esquissai un tout p’tit sourire. J’savais que David faisait partie des artistes parce qu’on vivait dans la même baraque. J’savais, maintenant, que Livia en faisait partie aussi mais ça faisait pas tous les instruments, j’crois… Et, Snip’, s’alluma une cigarette en me donnant le nom de tout le monde. J’me mordis la lèvre tellement j’avais aussi envie d’une cigarette moi-même. Mais j’savais que j’pouvais pas… J’suis encore allé chez le pneumologue y’a pas longtemps et m’avait encore répété de continuer sur cette voie-là en essayant d’aller un p’tit peu plus vite…

Donc… Y’avait Livia, David, moi mais aussi Eddy et mon p’tit Jesse. J’souris un p’tit peu.

-Oh tu as demandé au p’tit Jesse, de participer ? C’est cool. T’sais, c’est le futur meilleur batteur du monde ? J’l’entraine à le devenir. Et j’adore Cort, c’est un pote à moi.

Et avec tout ce beau monde, Snip’ avait quand même réussi à s’faire engueuler par son manager parce qu’apparemment, il peut pas me piffer. Enfin, j’savais qu’il pouvait pas me piffer. J’haussai nonchalamment des épaules.

-Ouais, j’sais… Mais, t’en fais pas, j’le piffe pas non plus. Il m’a volé ma p’tite-amie. Enfin, mon ex. C’était sa secrétaire mais c’était pas une raison… Mais il devrait être content. Avec tous ces artistes-là, ton single va faire un carton.

Snip’ soufflait sa fumée loin de moi. Il faisait attention alors même qu’il savait pas que j’étais malade. Enfin, si… Il savait pour la fausse bronchite… D’ailleurs, il me demanda comment ça allait. J’pourrais mentir et lui dire que ça allait. Mais j’savais qu’un type comme Snip’ remarquera bien vite le problème quand il entendra que tous mes prochaines concert de Fireworks se feront en playback. Parce qu’un musicien comme lui le remarquera très vite.

Du coup, autant lui dire la vérité. T’façon, ça changera quoi ? Sonny le savait, Peyton le savait, Jack le savait… Alors Snip’ en plus, ça changera rien surtout que j’savais que c’était pas le genre à tout révéler dans la presse.

Non, le connard qui fait ça, c’est moi.

-Non… Enfin, si ça va… En fait, j’ai pas de bronchite.


Mes lèvres se pincèrent et j’soupirai profondément.

-Ce que j’ai, c’est une maladie chronique… En gros, mes poumons sont foutus. J’vais pas mourir avant que tu le demande mais pour le chant en live, c’est foutu. Voilà, j’suis condamné au playback. Mais, bon, y’a pire comme situation…

Ouais, celle de Livia devait sûrement être pire.

-Et, avant que tu le demande aussi, ouais, mon manager est au courant et Livia aussi… Heu… Peyton aussi, j’veux dire.

Voilà ! Je pense plus qu’à Livia maintenant ! P’tain, j’me sens coupable à ce point ? Je secouai la tête.

-J’crois qu’il y a pas que mes poumons qui sont atteint, mon cerveau aussi on dirait.

Bah, ça, ma famille dirait que c’est depuis que j’suis né, mais bon… J’soupirai.

-T’as de la vodka ?

Ouais, j’crois que j’en avais bien besoin, là…


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Evan
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 630
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 40
Localisation : Santa Monica

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé]   No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé] I_icon_minitimeMar 31 Déc - 11:35



No One Ever Disappears
ft. Howard Stone


Comme tout le monde à L.A., Howard savait pour la disparition de la petite Cortez… Et je vis que ça le rendait particulièrement triste, alors je lui tapai doucement sur l’épaule en signe de courage.

-Ouais, c’est moche… Je vois pas vraiment l’intérêt de faire ça à cette pauvre fille. Je me demande si ça a pas à voir avec l’article de L.A. People, tu sais, celui où ils révèlent que Livia est la fille de Reed… Si c’est ça, ces gens-là ne lisent pas Guitar&Pen, parce que ça a été démenti, ces conneries.

Je haussai les épaules.

-Mais j’espère que s’ils envoient une demande de rançon à Reed, il la payera quand même qu’il soit ou non son père… C’est quand même une artiste de chez nous, merde…

En attendant… Ben on devait attendre pour le single. Il était hors de question que je fasse ça sans Livia alors que dans sa lettre, elle m’avait vraiment parue enjouée à l’idée de participer au projet. Du coup, Howard me promis qu’il m’aiderait à aller lentement, et que David aussi.

-Ok, super ! Ça ne plaira peut-être pas à Daniele que ça traine, mais je suis sûr que si on lui explique que c’est pour attendre la petite Livia, il comprendra.

Puis, je lui fis le détail des artistes qui allaient participer au projet et je vis le visage du batteur d’illuminer quand je parlai du petit Starky. Apparemment, Howard lui apprenait à devenir un batteur hors pair.

-Ouais, j’ai invité le petit Starky. C’est justement parce que j’ai besoin d’au moins deux lignes de batterie… D’ailleurs, la chanson commence par un solo de batterie, tu vas voir.

Je tirai sur ma clope avant de lui dire que mon manager était pas encore trop d’accord que je joue tout ça avec Stone. Et je lui expliquai que c’était parce que Daniele ne pouvais pas le piffer… Et apparemment, c’était réciproque. Daniele avait piqué la petite-amie qui était l’ex secrétaire de Daniele.

-Ouais… Je crois que c’est surtout elle qui a foutu la merde, si tu veux mon avis… Les femmes, parfois, elles imaginent pas l’impact qu’elles ont sur nos vies et voilà le résultat… Elle s’est barrée, mais vos rancœurs restent…

Mais je souris quand il dit qu’avec tous ces artistes que j’avais invités, le single allait faire un carton…  

-J’espère bien… Quoi qu’en dise Daniele, moi je trouve que c’est quand même une idée marketing… Même si dans ma tête à moi, c’est vraiment pas ça le but… Juste de réunir les meilleurs de chez BSC…

Puis je lui demandai si sa bronchite allait mieux, en faisant bien attention de ne pas lui balancer ma fumée en pleine poire. S’il était encore malade, c’était inutile d’en rajouter… Même si à force de fumer dans le studio, celui-ci était quand même bleu de fumée.

Et Howard de m’expliquer qu’il n’avait pas de bronchite mais quelque chose de bien plus grave… Une maladie dont il n’allait pas mourir mais qui l’empêcherait de chanter en live. Je le regardai bouche bée alors qu’il disait que son manager et Livia… Non… Peyton… étaient déjà au courant.

-Ben merde alors ! T’es bon pour chanter en playback ça veut dire ? Ça c’est la poisse…

Ça allait être fort critiqué… Limite, j’étais content d’être sourd et de n’avoir rien au poumon (en tout cas pour l’instant) parce que ça me permettait quand même de chanter en live même s’il fallait jouer un peu avec la technologie pour que j’entende les retours correctement…

-Tu sais quoi ? Tu ferais peut-être mieux de le dire dans la presse… Les gens comprendront mieux que si tu caches ton problème…

J’avais dit ça en allant chercher, dans un coin de la pièce, là où on stockait à boire, une bouteille de vodka… Ses poumons étaient déjà foutu alors j’allais pas lui faire la morale que ce truc n’allait pas arranger les choses, c’était déjà un peu tard.

Je lui passai la bouteille…

-Tiens… A ta santé…

Puis, je souris avant de lui parler de la chanson.

-Tu sais, la chanson que je veux faire parler du temps qui passe sans qu’on le voit filer… Un jour, on va se réveiller vieux qu’on aura rien vu… Alors je pensais partir sur le rythme de base du tic-tac d’une horloge. Ça te parle ?

@ Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2576
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé]   No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé] I_icon_minitimeMer 1 Jan - 10:22



No One Ever Disappears
ft. Evan "Sniper" Kurtz


J’devais vraiment avoir l’air triste parce que Snip’ s’approcha de moi pour poser sa main sur mon épaule alors qu’on parlait de Livia. Lui, se demandait toujours si c’était à cause de l’article de L.A.People que Livia avait été enlevé alors que moi, j’en étais carrément convaincu. Sauf qu’à la différence de tout le monde, Snip’, lui, croyait aux démentis qu’il y avait eu dans Guitar&Pen… Moi, j’savais que c’était que des conneries vu que c’est Livia elle-même qui m’avait dit être la fille de Reed.

Mais j’voulais pas dire à Snip’ que Guitar&Pen, pour une fois, disait que de le merde… Non… J’préférais hocher la tête comme pour lui faire comprendre que j’étais d’accord avec lui et que j’comprenais pas moi non plus.

Et il ajouta qu’il espérait que si c’était une demande de rançon, Reed payera. Mes lèvres se pincèrent.

-L’a intérêt !


Ouais, parce que j’avais p’t-être lâché le morceau à Amon… Mais c’était pas ma faute, moi, si Reed était chef des Los Diablos, hein ! J’haussai les épaules.

-S’il le fait pas. J’le ferais.

Et tant pis si les gens se posent des questions… J’pourrais quand même sortir un mensonge facilement. Mais si Reed payait pas, j’le ferais même si j’dois me ruiner pour ça. Comme ça, j’serais libéré…

Mais pour l’instant, y’avait un single à faire. Un single qui devrait se faire avec Livia mais, pour l’instant, on allait simplement aller au plus lentement en l’attendant. J’étais d’accord avec ça. J’savais faire les choses lentement et David aussi. Evan trouvait ça cool même si ça allait pas plaire à son manager. J’ricanai un p’tit peu.

-Ouais, t’es sûr qu’il comprendra ? Parce que ces gens-là, ce qu’ils veulent, c’est le fric…

J’suis sûr que Timmy était pareil même s’il cachait son jeu sous tout un tas de manière à l’anglaise. Y’avait que Jack, j’crois, qui faisait passer ses artistes avant les thunes. Et encore, là, j’peux même pas en être totalement sûr.

Bref, Snip’ disait que Jesse allait aussi participer ce qui me réjouissait pas mal. Et si le p’tit était invité c’est parce que Snip’ avait besoin de deux lignes de batterie pour sa chanson. J’esquissai un p’tit sourire.

-Ça va être une super chanson alors. Plus il y a de batterie, mieux c’est.

Puis, on revint à Ricci qui me piffait pas et que je piffais pas. Sauf que moi, contrairement à l’Italien, j’avais un tas de raisons de pas le piffé. L’avait quand même volé mon ex-p’tite-amie… Même si, d’après Evan, c’était surtout la faute de Maria tout ça. J’haussai des épaules.

-P’t-être. C’est vrai que Maria a pas été cool avec moi. Mais j’crois que Ricci m’aimait déjà pas avant, t’sais… Et moi… Bah entre moi et lui, y’a tout un monde. On vient pas du tout du même milieu, du coup, j’crois qu’on se comprendra jamais. Les gars comme Reed et Ricci, j’peux pas les piffer de naissance, j’crois.


Tout ça pour dire que Ricci devrait quand même aimer le single vu que ça devrait rapporter pas mal. Snip’ confirma que c’était une idée marketing même si, à la base, il l’a pas pensé comme ça. J’souris un p’tit peu.

-T’façon Snip’, tout ce qui sortira de ta guitare fera des thunes alors autant s’amuser.

Mais quand Snip’ demanda de mes nouvelles à moi, sur ma bronchite, j’dûs bien lui dire la vérité sur ma maladie. Il sembla un p’tit peu choqué. Ouais… C’était pas cool… Et si ça allait m’empêcher de chanter en live, c’était aussi une plaie au quotidien rien qu’avec tous les rendez-vous… Evan trouvait que c’était la poisse. Ouais… Y’a pas de meilleur mot.

-Ouais… Mais heureusement ça m’empêche pas de faire de la batterie sinon, ça serait vraiment la fin du monde.

C’était tout ce que j’savais faire… Et même si j’pouvais largement vivre sans bosser avec l’argent qu’on avait avec Peyton, j’pourrais jamais vivre sans faire des concerts et des tournées… La batterie, c’était toute ma vie.

Snip’ disait que j’devrais le dire à la presse. J’fis la moue. Parce que, de toute façon, les gens allaient finir par comprendre qu’il y avait un problème. L’avait pas tort… Moi, si j’cachais tout ça, c’était parce que j’voulais pas qu’ils aient pitié ou même qu’ils spéculent tout le temps sur ma santé et non plus sur mon talent. J’soupirai.

-Ouais, t’as p’t-être raison… C’est sûrement le meilleur moyen d’anticiper les critiques… Même s’ils vont tous me voir complètement autrement si j’le dis…

Et c’était ça que j’voulais pas. Mais est-ce que j’avais vraiment le choix ? Après tout, j’suis différent à cause de ça quoi que j’puisse faire.

Et comme j’lui avais demandé de la vodka, Evan était allé chercher de la vodka et quand il revint avec il me la donna.

-Ouais… A ma santé…

J’ricanai un p’tit peu avant de boire une longue gorgée de vodka. Ça brûla ma gorge comme à chaque fois que j’en buvais. Mais j’sentais même plus la douleur, à force.

Puis, Snip’ me parla de la chanson. Je l’écoutai attentivement. La chanson parlera du temps qui passe. Et sa description me fit frissonner un p’tit peu.

Un jour on va se réveiller vieux et on aura rien vu. J’voulais pas que ça arrive. Le temps à l’art de passer trop vite.

Mais il revint vite au rythme. Un tic-tac. J’hochai de la tête.

-Ouais, ça me parle. Et le tic-tac, tu le veux avec quel instrument ? La basse ? La basse ça me semble bien…


Je m’installai alors derrière la batterie en buvant, en chemin, quelques gorgées de vodka avant de poser la bouteille à côté de la batterie.

-Et pour la batterie ? Tu veux deux lignes c’est ça ? Et on commence par un solo… Et à la guitare, ça donnera quoi ? Tu as déjà une idée de riff ? P’t-être que ça m’inspirera pour le solo.

J’voulais essayer de savoir ce qu’avait en tête Snip’. Et, surtout, j’crois que j’voulais aussi entendre les paroles. Il devait déjà avoir une p’tite idée des paroles.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Evan
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 630
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 40
Localisation : Santa Monica

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé]   No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé] I_icon_minitimeMer 1 Jan - 13:01



No One Ever Disappears
ft. Howard Stone


Howard était prêt à payer la rançon de Livia si jamais Reed, qui n’était pas le père de la jeune femme d’après la presse, ne voulait pas la payer. Je ressentais comme de la culpabilité de la part du batteur qui, pourtant, n’avait rien fait à ma connaissance.

Je lui souris.

-S’il ne paye pas, je suis prêt à payer ma part aussi pour revoir cette jeune femme. Elle ne mérite pas ça.

On en vint donc au single, un single sur lequel je voulais Cortez à la basse et aux chœurs, un single dont la genèse allait être quelque peu reportée par cette disparition inattendue. Je ne savais pas ce que j’en ferais si Livia ne revenait pas. Je ne pensais même pas à cette option. Dans ma tête, Livia reviendrait un jour et ce single finirait par être fait comme c’était prévu.

Je préférais ne pas penser à d’autres options, ce serait comme conjurer le sort et par là même condamner Olivia Cortez. Et ça, même si ce n’était que superstition, je ne voulais pas.

Je parlai alors d’un sujet un rien plus léger… Quoique… Le fait que Daniele Ricci, mon manager, n’était pas très d’accord que je travaille encore avec Stone. Mais j’étais sûr que Dany comprendrait quand il entendrait le single. Et Howard de dire que ces gens-là ne voulaient que du fric. Je souris largement.

-Et bien il en aura, du fric… Je crois en ce single autant que j’ai cru à mon album. Je te parie que les gens vont se l’arracher… Suffit de regarder l’affiche des invités sur ce single.

Howard était d’accord pour les deux lignes de batterie et semblait emballé par le casting de prestige que je comptais rassembler sur cette chanson. Il avait même l’air hyper content que ce soit le petit Jesse qui vienne faire l’une des lignes. En même temps, le petit et lui devaient être très proche depuis que Jesse lui avait sauvé la mise en live.

Puis on parla un peu de l’histoire de triangle amoureux entre Daniele, Maria Watson et lui… Mais Howard disait que ce n’était pas tant pour ça que Ricci et lui ne s’entendait pas. C’était plutôt parce qu’ils ne venaient pas du même monde.

-Rooh faut pas dire ça… Daniele est aussi cool que toi, dans le fond. C’est juste que quand je fait tout tout seul, il se sent un peu inutile, tu vois… Puis il nous fait une petite crise de la quarantaine aussi.

Et Howard de me faire rigoler en disant que tout ce qui sortira de ma guitare ferait des thunes.

-Ouais, faut pas que je fasse de la merde quand même.

Mais quand je demandai à Howard comment il allait, il m’avoua qu’il n’avait pas de bronchite, mais un truc bien plus grave qui allait le forcer à chanter en playback avec Fireworks. J’eus pour lui un regard désolé. C’était un des pires trucs qui pouvait arriver à un chanteur ça… Avec la surdité, quoi que je m’en sortais encore bien, à ce niveau-là.

Il était content que ça ne l’empêche pas de faire de la batterie.

-Ouais, c’est déjà ça. Il n’y aura que ta voix qui sera en playback. Pas la musique en soi.

Ce que je lui conseillai, c’était de le dire pour ne pas prendre son public au dépourvu… Mais Howard affirma que les gens ne le verraient plus de la même façon.

-Roooh faut pas dire ça. Je suis sûr que ton public comprendra. En tout cas, il comprendra mieux que si tu chantes en playback sans leur expliquer pourquoi… Là, ils vont se sentir arnaqués.

Après avoir appris tout ça, je donnai une bouteille de vodka à Howard qui me semblait l’avoir bien méritée. Ça ne devait pas être simple pour lui de se voir amputé de sa voix, lui qui commençait à peine sa carrière de chanteur à part entière.

On se mit ensuite à parler plus particulièrement du single et le sourire revint sur mon visage.

-Ouais, je vois bien le tic-tac à la basse, sur des cordes bloquées d’une main. C’est la petite Livia qui sera sensée faire ça. Et pour ce qui est de la batterie ouais, je voudrais deux lignes et que ça commence par un solo de batterie. Essaye pas de faire court, la chanson ne doit pas être courte. On emmerde le format 3 minutes.

Je souris à Howard.

-En bref, tu t’amuses, tu improvises sur le tic-tac et…

Je pris une feuille où j’avais écrit les paroles.

-Voilà les paroles si tu veux avoir une idée.

@ Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2576
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé]   No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé] I_icon_minitimeJeu 2 Jan - 10:00



No One Ever Disappears
ft. Evan "Sniper" Kurtz


Snip’ aussi était prêt à payer une partie de la rançon, s’il le fallait. J’trouvais ça cool de sa part parce que, venant de lui, c’était totalement désintéressé. Alors que moi… Ben… C’était parce que j’me sentais coupable du sort tragique de Livia.

Mais on parla très vite du single de Snip’, de qui sera à l’affiche de celui-ci et de son manager qui voulait que ça aille vite mais que nous on fera tout pour que ça aille lentement. Mais l’allait avoir du fric, le Ricci, alors il devrait être content ! C’est ce que confirma Snip’ qui disait que les gens allaient se l’arracher. J’souris. Ouais, ça j’en étais sûr aussi.

-Ça sera le single de l’année.

Ça n’empêche que Ricci pouvait pas me piffer et inversement. Snip’, il croyait que tout ça était la faute de Maria mais moi, j’savais que le Ricci, il me piffait pas depuis bien avant et inversement. Mais Snip’ disait que Daniele était cool. Autant que moi. J’levai un sourcil. Ah ça, non, j’crois trop pas… Il disait que Ricci faisait juste une crise de la quarantaine. Han… L’a 40 ans ?

-L’a 40 ans ? J’croyais qu’il en avait 50, moi…

Non mais j’rigole pas… J’croyais vraiment qu’il avait 50 piges. Mais apparemment non…

Bref, y’aura des thunes au programme parce que tout ce qui sortira de la guitare de Snip’ fera des thunes. Mais lui disait qu’il faudrait quand même pas qu’il fasse de la merde. J’haussai des épaules.

-Bah, dis-toi que pour Guitar&Pen, tu feras jamais de la merde. Depuis que je suis chez BSC, j’fais plus de la merde pour Guitar&Pen alors qu’avant, j’en faisais tout le temps…

Ouais, j’crois que Moriarty, l’a des actions chez BSC, c’est pas possible autrement…

Puis, on parla de ma maladie et du fait que j’allais devoir chanter en playback. Et j’hochai la tête quand Evan trouva quand même positif que, finalement, y’aura que ma voix en playback mais pas le musique. Ouais… Si tout était en playback alors autant pas faire de concert du tout. C’était mieux pour moi et mieux pour le public.

Mais Evan disait que j’ferais quand même bien de leur dire et il m’expliqua pourquoi il pensait comme ça. Et j’devais avouer que ses arguments, ils étaient quand même convainquant. J’soupirai un p’tit peu.

-Ouais, t’as sûrement raison…

Faudra que je vois Amon… C’est le seul qui dira bien les choses comme j’le veux.

J’buvais de la vodka alors qu’on finit par parler de la chanson ce qui était quand même un peu plus fun. Snip’ m’expliqua ce qu’il avait en tête. Un bruit de tic-tac. Il voyait comme moi le tic-tac avec la basse. C’était Livia qui fera la basse. J’hochai de la tête. J’savais pas qu’elle savait faire de la basse… J’aimerais bien l’entendre faire de la basse…

Et pour la batterie, y’aura deux lignes. Une à moi et une à Jesse… J’savais, déjà, que tout ça allait pas forcément être simple pour le p’tit Jesse… L’es très très doué, en batterie… Mais l’a encore jamais composé, j’crois.

Mais, en attendant, j’me concentrai sur ce que moi, j’devais faire… J’devais pas faire court parce que Evan voulait envoyer chier le format trois minutes. Han… Ça me plaisait déjà. J’affichai un p’tit sourire.

-Ok. On emmerde les trois minutes.

Il voulait que j’improvise. Ça, j’savais faire et j’souris avant qu’il me laisse jeter un coup d’œil aux paroles. J’pris la feuille et commençai à lire. Et rien que lire, ça me donna des frissons. Les chansons de Snip’, j’crois que c’était les seuls à pouvoir me filer des frissons. Y’avait tellement trop de vérités dans ce qu’il disait que c’était prenant.

Après ma lecture, j’relevai la tête fixant Snip’.

-C’est super beau… Et super vrai…

J’écrivais pas aussi bien que lui… L’avait un don pour ça. Moi, j’écrivais juste ce qui me passait par la tête et, souvent, j’avais la ligne de batterie avant même les paroles. Mais Snip’, c’était un vrai compositeur de compétition.

-Faudra que tu m’apprennes à écrire.

J’rigolai un p’tit peu. J’savais écrire. Mais pas comme Snip’.

J’pris mes baguettes et regardai encore Snip’.

-J’crois que j’ai un truc.


Et sans attendre, j’me mis à jouer de la batterie imaginant, dans ma tête, le bruit du tic-tac. Y’a rien de plus régulier qu’un tic-tac… Ce qui rendait mon solo plus simple. De toute façon, le rythme, c’était simple pour moi. Je jouai, un p’tit moment, avant de m’arrête et de regarder Snip’.

-T’en dis quoi ? C’est bien ? Tu veux plus long ? La deuxième ligne de batterie, ça sera en même temps ou en simultané ?

Ouais, j’posai plein de questions mais j’voulais pas merde, moi. La musique, c’est du sérieux, hein !


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Evan
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 630
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 40
Localisation : Santa Monica

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé]   No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé] I_icon_minitimeJeu 2 Jan - 14:09



No One Ever Disappears
ft. Howard Stone


Je pouffai de rire quand Howard déclara qu’il croyait que Daniele avait 50 ans…

-Putain, lui dit pas ça si un jour tu le croise… Là, il t’aime pas mais si tu lui dis ça, il va te haïr !

Ouais parce que je pensais quand même pas que Lele allait jusqu’à haïr celui qu’il appelait « le merdeux »… La preuve, c’était qu’il me laissait encore faire ce single avec lui. Si Daniele haïssait réellement Stone, il ne m’aurait jamais donné l’aval pour un nouveau projet avec Howard. Bon, ok, il m’avait fait promettre que c’était la dernière fois avant un bout de temps… mais bon…

Ce single allait rapporter gros et c’était certainement ça qui avait fait aussi que Daniele me permettait de le faire. C’était ce que Howard pensait aussi, que ça allait rapporter parce que c’était ma guitare qui allait être sur le single, mais aussi parce que c’était du BSC. Je haussai un sourcils en le regardant, comprenant que ce qu’il me disait, c’était qu’on avait de bonne critique chez Guitar&Pen parce qu’on était chez BSC…

-Ah ouais ? Tu crois que Moriarty est un vendu ?

Je haussai les épaules en rigolant.

-Ça m’étonnerait pas… Mais tant mieux pour nous !

On en vint à une révélation de taille : les prochains concerts de Fireworks se feraient en playback à cause d’une maladie que Howard avait. C’était vraiment dommage pour ce groupe qui avait un sacré potentiel mais ce que je recommandai à Howard, c’était de dire via la presse à son public ce qui se passait. J’étais sûr que les fans comprendraient. En tout cas, ils ne se poseraient pas de question quant à savoir pourquoi leur idole chantait en playback. Il fallait qu’ils sachent que ce n’était pas par fainéantise.

Je souris à Howard qui disait que j’avais sûrement raison et je le tapai doucement et amicalement dans le dos.

-Mais ouais, j’ai raison. Essaye, tu verras bien.

Howard commença à s’enfiler de la vodka alors qu’on en vint au single proprement dit. Je lui dis qu’il avait carte blanche pour le solo d’introduction et il sembla ravi de ça. Et je voulais pas non plus un truc qui ne dure que trois minutes… Rien qu’avec les paroles, j’en avais déjà pour plus de trois minutes.

Je filai d’ailleurs les paroles à Howard pour qu’il les lise… je m’assis, avec ma clope au bec, sur un ampli, le temps de sa lecture… Et quand il en leva les yeux, je pus lire dans son regard tout ce qu’il avait ressenti… Cette chanson fonctionnait, à coup sûr. C’était ce que j’avais dit à Daniele : j’étais sûr de mon coup.

-Merci vieux.

Puis il me fit rire en disant que je devais lui apprendre à écrire.

-Hey, tes textes de Fireworks sont très beaux aussi ! En tout cas, moi, j’adore ! Et je crois que le public vous a adopté aussi, non ? Alors c’est que t’as rien besoin d’apprendre de personne, vieux.

Et direct, il sembla inspiré, au point qu’il se mit derrière la batterie pour commencer à me jouer un truc.



J’en ouvris de grands yeux en l’écoutant faire. C’était génial ! Très proche de ce que j’imaginais… Et quand il eut fini, je ne pus qu’applaudir.

-C’était génial ! Et de là, le petit pourra enchaîner avec sa batterie et tu le rejoindras pour le doubler, qu’est-ce que tu en dis ?

Je pinçai les lèvres.

-Et pour les paroles… j’avais imaginé que David pourrait chanter avec moi. Parce que ça se fait, dans ma tête, à deux chanteurs… Tu crois que ce serait possible ?

@ Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2576
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé]   No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé] I_icon_minitimeVen 3 Jan - 13:39



No One Ever Disappears
ft. Evan "Sniper" Kurtz


Han, donc, Ricci l’avait pas 50 ans. Et Snip’ s’mit à rire en disant que c’était mieux que je lui dise pas ça sinon, Ricci finira par vraiment me haïr. Ah… C’est pas encore le cas ? Parce que d’après ce que j’en sais, il me hait déjà beaucoup. Alors, un p’tit peu plus ou un p’tit peu moins, ça changera pas grand-chose. Mais j’souris quand même en approuvant de la tête comme si j’promettais de rien dire à Ricci.

Mais c’est une promesse de Stone, alors…

Bref, le single allait rapport et aura sûrement de bonne critiques parce que c’est du pur BSC et que Moriarty, il fait que des critiques positives de BSC. Du coup, Snip’ demanda si j’croyais que Moriarty était un vendu. Bah, moi, ça me semblait super évident !

-A fond que j’le crois. S’en est un.

Bah, Evan, il semblait convaincu aussi. Même si, lui, il disait que c’était tant mieux. Ouais, c’est vrai que c’est tant mieux… Enfin, presque tant mieux.

-Ouais… Enfin, moi, j’suis aussi chez MTI. Du coup, ça fait bizarre parce que j’me fais descendre quand je fais des trucs avec The Burning Fire et j’me fais encensé quand j’fais des trucs avec Fireworks. Enfin, c’est parfois plus drôle que bizarre en fait.

Mais bon y’avait pas que Guitar&Pen et j’savais que j’étais dans les meilleurs musiciens du monde alors je m’en faisais pas vraiment.

Pour le reste, ma maladie et tout, j’crois que j’allais suivre le conseil de Snip’ et tout dire à la presse. M’avait convaincu que c’était la meilleure chose à faire même si ça me laissant quand même un p’tit goût amer. Mais l’avait sûrement raison. Le dire, ça sera mieux.

Puis, on passa au single et quand j’lu les paroles, j’compris que mon talent en tant qu’écrivain de lyrics était bien loin de celui de Snip’. L’était doué et il me remercia avant que j’lui dise qu’il devrait m’apprendre à écrire. En fait, j’savais que j’étais pas si mauvais. Mais Snip’, l’avait un don, c’est clair. Même s’il adorait mes textes qu’il disait et qu’il avait rien n’à m’apprendre. J’rigolai et sourit.

-Merci, vieux. Tu devrais dire ça à ma mère, j’crois qu’elle te croira pas même si tu lui fous mes lyrics devant le nez.

J’rigolai parce que, maintenant, ce genre de trucs me faisait rire. Même si j’étais quand même certain que ma mère pensait toujours que j’étais bon à pas grand-chose même si j’faisais la Une de Guitar&Pen tous les mois à peu près…

Mais c’était le moment de passer aux choses sérieuses et c’est ce que je fis en faisant le solo du début comme me l’avait demandé Snip’. J’étais super concentré et quand ce fut fini, j’demandai ce que Snip’ en pensait. C’était quand même son single. Fallait qu’il soit content.

L’avait bien aimé et j’souris avant de reprendre ma vodka et d’en boire une gorgée quand il parla du p’tit Jesse qui enchainera avec moi pendant que j’le doublerais. J’hochai de la tête.

-Ça marche ! Mais quand tu enregistreras avec le p’tit Jesse, appelle-moi. J’sais pas s’il sait composer quelque chose à la batterie à partir de rien. Jusqu’ici, l’a fait que reproduire des trucs déjà fait et faudrait pas qu’il soit trop perdu… Même si… Si ça tombe, il sait super bien faire ça mais on sait jamais, tu vois ?

En fait, j’voulais enregistrer avec lui… J’adore ce p’tit et j’aimais bien jouer de la batterie avec lui. C’était un moyen de passer un peu de temps avec comme ça.

L’avait aussi une autre idée, Snip’. Celle que David puisse chanter avec lui quelques parties. Il se demandait si c’était possible. J’penchai légèrement la tête sur le côté.

-Ouais, j’crois que c’est possible. David chante très bien… Il fait pas mal de chœurs sur notre album de Fireworks. Bon, ça va p’t-être prendre du temps pour le faire enregistrer mais c’est ce qu’on veut, non ? Mais chanter, ouais, il est doué pour ça.

David en était capable, j’en étais certain. J’bus une autre gorgée de vodka.

-Au pire, j’pourrais le faire s’il y arrive vraiment pas… Mais si tu veux absolument David, j’crois que ça pourra le faire. Il peut surprendre tout le monde, parfois, quand il sort des trucs de nulle part. J’crois que ce type est un génie, au fond…


C’était un très bon musicien, en tout cas.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Evan
Evan "Sniper" Kurtz


Messages : 630
Date d'inscription : 17/07/2015
Age du personnage : 40
Localisation : Santa Monica

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Alcoolique
Song: Legacy -The Army


No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé]   No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé] I_icon_minitimeVen 3 Jan - 15:34



No One Ever Disappears
ft. Howard Stone


D’après Stone, Moriarty était effectivement un vendu… Il le savait parce qu’il avait que des bonnes critiques depuis qu’il était chez BSC, mais pas pour tout ce qu’il faisait avec the Burning Fire et MTI. Je haussai largement les sourcils, assez étonné… Je n’avais jamais remarqué ça. Je n’y avais pas non plus fait vraiment attention.

-Han… je ferai un peu attention à l’avenir… Mais si tu le dis, je te crois…

Moi qui croyait que Guitar&Pen était un magazine sérieux… Mais alors, ça remettait tout en cause ! Y compris le démenti fait par Reed et Livia, puisqu’ils étaient de chez BSC, si Guitar&Pen faisait tout ce que BSC voulait.

Bref, il fallait que je fasse plus attention à la presse et à ne pas avaler tout ce qu’elle disait… Ce que je faisais depuis des années.

J’avais passé les paroles du Single à Howard et il les avait vraiment bien aimées ! Il ne pensait pas que ses textes à lui soient aussi bon. Je lui dis que si, dans son style, il faisait de très bons textes ! Et il me surpris encore en disant que je devrais dire ça à sa mère.

-Si ta mère n’aime pas, c’est qu’elle n’y connaît rien… Et tu as des milliers de fans pour lui prouver le contraire.

Après ça, Howard me fit une petite impro en solo avec sa batterie. Et je trouvais ça génial. Encore un peu à travailler mais génial dans l’ensemble. A force de la jouer, on allait arriver à faire un truc vraiment super. Et quand tous les artistes que je voulais seraient réunis, ce serait l’apothéose. An attendant, en attendant Livia surtout, nous ne pouvions que faire de la musique en priant pour qu’elle revienne.

Et c’était ce que nous allions faire, comme je le dis à Howard. Le petit Jesse allait enchaîner avec lui à la batterie. Howard demanda à ce que je l’appelle quand viendrait le temps d’enregistrer avec Jesse. Je hochai la tête et rigolai.

-Mais ouais, sans problème que je t’appellerai… Mais je crois que Jesse sait composer un peu quand même ou alors c’est qu’il a déjà eu de l’aide pour sa chanson de « Just Jesse »…

Moi, j’étais persuadé que le petit l’avait fait tout seul. Des enfants prodiges, ça existait et j’étais sûr que le petit Jesse était de ceux-là.

Je demandai aussi si c’était possible que David chante avec moi et Howard répondit par l’affirmative ce qui peignit un grand sourire sur mon visage. Il allait peut-être enregistrer lentement, ce à quoi je m’attendais connaissant la condition de David, mais il savait chanter.

-Parfait. On a le temps, de toute façon, on doit quand même attendre Livia.

Dans mon chef, il n’y avait pas de scénario où Livia ne revenait pas… C’était trop dur pour y penser.

Pour moi, Livia reviendrait un jour, et encore plus forte de nouvelles expérience. Pas brisée.

Je tapai sur l’épaule d’Howard.

-Allez, remets-moi ça si tu veux bien… Je passe de l’autre côté pour t’enregistrer.

@ Billy Lighter












SNIPER


Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 2576
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec David et Kenzie

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé]   No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé] I_icon_minitimeSam 4 Jan - 10:19



No One Ever Disappears
ft. Evan "Sniper" Kurtz


Ouais, Moriarty était un vendu… Et Snip’ semblait pas trop avoir remarqué que c’était flagrant au point que j’étais le meilleur quand j’bossais avec Fireworks alors que j’semblais être la dernière des merdes quand j’bossais avec The Burning Fire. C’était à la fois drôle et bizarre de lire Guitar&Pen pour moi. En tout cas, Snip’ me croyait et j’souris alors qu’il disait qu’il fera un peu plus attention.

Ouais, fallait toujours faire attention à la presse. Ils disaient souvent que des conneries. Enfin, parfois… Parfois tout était vrai et ça faisait des sales dégâts.

Mais on passa vite à la chanson et aux talent d’écrivains de Snip’. Mais lui aussi trouvait que j’étais doué pour ça chose qu’il devrait vraiment dire à ma mère. Et ça me fit sourire de l’entendre dire que si ma mère aimait pas c’est qu’elle n’y connaissait rien et que ce qui comptait, c’était le fan. J’hochai de la tête.

-Ouais, ça c’est clair qu’elle n’y connait rien.

Même si je crois que les milliers de fans pourront jamais la convaincre. Elle restera sur l’idée que j’suis qu’un looser même si j’suis sorti de l’Eastside, que j’suis connu dans le monde et que j’suis le meilleur batteur de ce même monde. Non… Rien ne fera changer d’avis June Stone. L’était trop bornée pour changer d’avis.

Puis j’fis mon p’tit solo de batterie qui sembla plaire à fond à Snip’. La suite, ça sera au p’tit Jesse et à moi mais j’voulais être là quand le p’tit Jesse enregistrera disant qu’il savait p’t-être pas encore bien composer. Mais c’était surtout pour pouvoir jouer avec que j’voulais être là. Snip’ accepta avant de dire qu’il croyait bien que Jesse savait composer vu qu’il avait composé toute une chanson sur son album. Ouais… C’est vrai… C’est ce que tout le monde croyait parce que le p’tit Jesse avait bien tenu son secret. Et loin de moi l’idée de lui gâcher tous ses efforts.

-Ah ouais, c’est vrai, l’a composé toute une chanson. J’avais oublié. Donc, devrait pas il y avoir de problème mais j’viendrais quand même.


Au cas où… Parce que si le p’tit Jesse y arrivait pas et que Snip’ découvrait que la chanson qu’il a fait tout seul, il l’avait pas vraiment fait tout seul, j’voulais pas que le p’tit se sente pris un dépourvu. Parce que tout ça était mon idée, finalement.

Puis, Snip’ parla de David et j’le rassurai sur le fait que David savait bien chanter mais qu’il faudra sûrement le temps… Mais c’est ce qu’on voulait alors tout allait bien. J’hochai de la tête en souriant un peu.

Ouais, on doit attendre Livia. Et il fallait que Livia revienne.

Snip’ tapa sur mon épaule. Il fallait enregistrer mon solo. J’lui souris et hochai la tête.

-Ok, j’suis prêt.

J’repris mes baguettes les troquant contre la vodka et je me remis à faire le solo.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé]   No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

No One Ever Disappears [PV Howard][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: San Fernando Valley :: Studio de BSC-