AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Sélection d’ebooks gratuits en français proposée par La Fnac
Voir le deal

Partagez
 

 Divided We Fall [PV Jim][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1794
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Divided We Fall [PV Jim][Terminé] Empty
MessageSujet: Divided We Fall [PV Jim][Terminé]   Divided We Fall [PV Jim][Terminé] I_icon_minitimeSam 18 Jan - 17:50



Divided We Fall
ft. Jimmy Reed


Ça faisait au moins dix minutes que je ne faisais plus rien – malgré le travail que j’avais encore à faire aujourd’hui. Il était 14h30 et j’hésitais depuis ces dix mêmes minutes à grimper jusqu’à l’étage de Jim ou non.

Je savais que la petit Cortez avait été retrouvée et qu’elle était sortie du coma dans lequel elle avait été plongée pendant deux semaines. C’est à travers la presse que je l’avais appris – ce qui n’était pas étonnant au vu de comment s’était passé ma dernière conversation avec Jim. C’était moi qui avais compromis notre amitié après ce qu’il s’était passé lors du massacre des Conti. C’était moi qui avais coupé le lien qui nous unissait depuis des lustres. Je ne regrettais pas les paroles que j’avais dites à Jim – je les pensais toujours. Seulement, les derniers événements m’avait fait revoir ma copie.

La petite Cortez retrouvée, le sentiment de culpabilité que j’avais eu du moment où Samantha m’avait parlé du retour de Fleming jusqu’au moment où j’avais lu l’article du retour d’Olivia s’était envolé. La gamine avait été enlevée par les gens demandant une rançon – rançon que Jim avait payé. Je voulais croire à cette version mais j’avais comme le sentiment que ce n’était peut-être pas la vérité. Ça restait la vérité que Jim avait voulue passer – et si l’enlèvement concernait son implication avec les Los Diablos, il était normal qu’il cache la vérité.

L’envie d’avoir le fin mot de l’histoire me démangeait autant que mon intention de renouer des liens avec Jim me démangeait. A deux, on était plus fort – c’était certain. Bien que je ne pouvais toujours rien lui dire sur Fleming de peur que ce psychopathe ne l’apprenne et ne s’en prenne à ma famille. Je ne savais pas encore comment gérer cette affaire-là – mais j’étais Daniele Ricci et j’arriverais à trouver.

J’avais bu un deuxième verre de whisky toujours tiraillé par mon envie de grimper au dernier étage. C’est – en fin de compte – le souvenir du moment où Jim m’avait sauvé d’un arrêt cardiaque qui m’avait fait prendre le cornet de mon téléphone.

-Frances… C’est moi. Est-ce que Jim est dans son bureau ?, demandais-je sur le ton de la courtoisie.

La secrétaire de Jim me l’avait confirmée et je lui avais dit de prévenir Jim que j’allais monter. C’est ce que j’avais fait en empruntant l’ascenseur. Comme Frances l’avait prévenu, j’étais entré sans frapper. J’étais Daniele Ricci – quand j’étais attendu, je n’avais pas besoin de frapper.

J’avais avancé de deux pas dans la pièce et j’avais fermé la porte derrière moi m’imprégnant de l’ambiance de l’appartement de Jim. J’avais l’impression que ça faisait des lustres que je n’étais plus venu – alors que ça ne devais faire que quelques mois.

-Salut Jim, dis-je sur le ton de celui qui se prépare à déballer un tas d’excuses.

Je m’étais approché de Jim, les mains dans les poches de mon pantalon de costard.

-Je suis désolé pour ce qui est arrivé à ta fille… Je tenais à ce que tu le saches. Tout comme je voulais que tu saches que je suis heureux qu’elle ait été retrouvée en vie,
dis-je comme préambule.

C’était sincère – j’étais vraiment heureux que la petite Cortez avait pu retrouver son foyer.


@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 931
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Divided We Fall [PV Jim][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Divided We Fall [PV Jim][Terminé]   Divided We Fall [PV Jim][Terminé] I_icon_minitimeDim 19 Jan - 10:54



Divided We Fall
ft. Daniele Ricci


J’étais bien installé, dans mon fauteuil, allongé pour me reposer. Depuis qu’Olivia avait été retrouvée, je profitais de la moindre plage horaire pour récupérer de toutes ces heures d’éveil que j’avais passée chez Alonso, sans compter les nuits d’insomnie. Je détestais ça, les insomnies, moi qui aimait tant dormir.

Mais ce fut sans compter sur un appel interne de la part de Frances. Je tendis la main vers le combiné pour attraper le cornet du téléphone et répondre d’une voix pâteuse, encore endormie.

-Oui Frances ?

Ma secrétaire me répondis d’une voix souriante, comme si elle savait que ce qu’elle allait m’annoncer allait me faire plaisir. Et de fait, elle ne put me faire plus plaisir en m’annonçant :

-Monsieur Ricci va monter vous voir.

Je hochai la tête, souriant et me redressai en position assise sur le divan, pour lui répondre, un peu plus éveillé maintenant et un sourire dans la voix également.

-Parfait ! Merci, Frances.

Et je raccrochai le combiné, attendant avec impatience l’entrée de mon ami… Celui-ci s’introduit dans mon appartement sans frapper alors que j’étais en train, devant le mini bar, de déjà nous servir des verres.

Il me salua et je marchai vers lui pour lui tendre son verre.

-Salut Daniele.

Et je le pris dans mes bras, pour lui faire une accolade amicale. Signe que je ne lui tenais pas rigueur pour ces mois de silence qu’il m’avait fait endurer. Mais j’étais cependant curieux de savoir ce qui l’avait fait changer d’avis.

-J’espère que Samantha se porte bien, ainsi qu’Anthony.

Après les politesses d’usage, Daniele entra dans le vif du sujet, parlant d’Olivia dont il était heureux qu’elle ait été retrouvée en vie. Il était également désolé de ce qui était arrivé à ma fille.

-Elle se porte mieux, fort heureusement. En tout cas physiquement. Elle compte aller vivre chez les Perry un bout de temps, histoire d’être entourée.

Et ce sans le jeune Hughes. Je ne savais pas ce qui l’avait fait prendre cette voie-là… Peut-être le fait que Julian n’avait pas été là pour la protéger le jour de son enlèvement. En tout cas, pour l’instant, je laissais faire. Attendre et voir c’est parfois la meilleure solution.

Je regardai Daniele droit dans les yeux.

-Tu vois, pourquoi il est important de savoir garder un secret à Los Angeles ?

Oui, parce qu’il avait été le premier à révéler à Samantha, une Samantha qui avait fait partie de la famille des Conti, que Livia était ma fille.

-J’espère que ce n’est pas elle qui est à l’origine de la fuite dans L.A.People.

Je me doutais fort bien que ce n’était pas le cas. Il ne me semblait pas que la compagne de Daniele soit du genre à faire ça, mais on ne savait jamais.

Je pris une gorgée de whisky, scrutant mon ami et m’installant à nouveau dans mon divan, l’invitant à faire de même sur un fauteuil confortable en face de moi.  

@ Billy Lighter


This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1794
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Divided We Fall [PV Jim][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Divided We Fall [PV Jim][Terminé]   Divided We Fall [PV Jim][Terminé] I_icon_minitimeDim 19 Jan - 17:23



Divided We Fall
ft. Jimmy Reed


Jim était déjà en train de nous servir des verres – le message de Frances était allé jusqu’à ses oreilles. Nous nous étions salués et il m’avait tendu mon verre dérogeant ainsi à la règle numéro 5. Il la connaissait par cœur mais je voyais très bien que Jim avait les traits tirés et des cernes énormes autour des yeux. Il manquait de sommeil – ça se voyait. Les dernières semaines avaient dû être un enfer pour lui et Maritza. Tout ça expliquait très certainement l’air fatigué de Jim. C’est pour ça que je n’avais pas jugé bon de lui rappeler que je détestais qu’on me tende des choses.

-Merci, dis-je en prenant mon verre.

Jim m’avait fait une accolade amicale avec une telle spontanéité que ça m’avait surpris. Je voyais en ça la preuve qu’il ne m’en voulait pas pour mon éloignement – c’était déjà ça. Reconstruire notre amitié ou bien, plutôt, la reprendre là où on l’avait laissée était possible.

Jim était passé par les convenances. Samantha était forte et si elle était toujours accablée par les menaces de Ward, elle ne le laissait pas paraitre. Tony – lui – se remettait doucement de ce qu’il avait vécu. Il se réveillait un peu moins la nuit pour mon plus grand soulagement.

-Ils se portent bien tous les deux. Merci,
dis-je en souriant un peu.

Le premier sujet qui m’était venu était – naturellement – celui de la petite Cortez. Ça sera très certainement le centre de notre conversation d’aujourd’hui alors autant commencer par là. Jim portait les marques physiques de l’enlèvement – ça devait être pire pour la gamine. Jim laissait sous-entendre que psychologiquement, elle n’était pas encore au top.

-Elle a raison. Plus elle sera entourée, plus elle pourra guérir vite. J’imagine qu’elle doit être traumatisée, dis-je sincèrement navré. Ceux qui lui ont fait du mal ne sont que des enfoirés.

La petite Cortez avait choisi d’aller vivre chez les Perry et non chez Jim. Ce n’était pas forcément le moment de demander les raisons d’un tel choix – peut-être qu’Olivia tenait Jim pour responsable de son enlèvement. Je n’allais pas non plus demander ce qu’il en sera du jeune Hughes. Ça ne me regardait pas – c’était le couple de la gamine.

Je m’étais envoyé quelques gorgées de whisky pendant que Jim avait dit que c’était la preuve même qu’il était important de savoir garder un secret à Los Angeles. J’étais d’accord avec lui. Seulement, je savais que c’était impossible – Jim l’avait appris à la dure aussi.

-Je sais que c’est important, Jim,
dis-je en soutenant son regard. Seulement, c’est aussi important que c’est impossible.

J’avais aussi essayé de cacher Tony et il avait suffi d’un paparazzi pour tout faire foirer. C’est la dure loi de L.A. – on ne pouvait pas tout contrôler. Certaines choses nous échappaient et – malheureusement – souvent les mauvaises choses.

Jim espérait que Samantha n’était pas responsable de la fuite. J’aurais pu lui en tenir rigueur de ce commentaire mais j’étais ici pour faire la paix. Je savais que la méfiance de Jim était déjà à son paroxysme avant l’enlèvement de sa fille – ça devait être pire maintenant.

-Non, ce n’est pas Samantha qui est responsable de la fuite, dis-je en m’installant face à Jim qui m’avait invité à le faire. Elle n’aurait jamais fait quoi que ce soit qui aurait pu mettre en danger ta famille. Ce n’est pas moi non plus pour les mêmes raisons. On savait tous les deux à quel point c’était dangereux que les gens le sache au vu de ta position chez les Los Diablos.

La fuite venait d’ailleurs. Je me rappelle très bien que cette révélation avait fait l’objet d’une édition spéciale. Dans cette édition spéciale, il y avait plusieurs révélations. Amon avait présenté les choses comme si tout venait de la même source – et qu’il n’avait fait que compiler les informations données par cette même source.

-Qui sait à qui Olivia a dit que tu étais son père… J’imagine que ce n’est pas Jack Perry… Dans l’édition spéciale, on aurait dit que toutes les informations compilées venaient de la même source et, si je me rappelle bien, l’une des informations ne présentait pas Perry dans son meilleur jour
, dis-je en réfléchissant au fur et à mesure. C’est quelqu’un qui savait qu’Eddy avait un enfant… Je crois même qu’il s’est trompé dans le nom du môme. Il s’appelle Lucky, pas Luca…

Je me rappelais de ça parce que Luca, c’était aussi le nom de Luca Conti – d’où le fait que je m’en rappelais très bien.

-C’est quelqu’un qui connaissait la copine de Lighter ou qui fréquente le Wild… C’est aussi quelqu’un qui a été témoin ou qui était proche d’un témoin de ce qu’il s’est passé dans tes studios entre Stone et Masters, dis-je en continuant sur ma lancée. Sauf si toutes les informations de Sørensen venaient de sources différentes mais tout est venu en même temps et ça semblait être présenté comme si Sørensen avait tout eu de la même source. Si c’est le cas, c’est quelqu’un de la jet-set ou bien quelqu’un de proche de la jet-set.

Je n’avais pas de pistes réelle – je ne faisais que rassembler les faits. La petite Cortez serait plus à même de le savoir. Il n’y avait qu’elle qui savait à qui elle avait donné l’information sur sa parenté avec Jim.



@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 931
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Divided We Fall [PV Jim][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Divided We Fall [PV Jim][Terminé]   Divided We Fall [PV Jim][Terminé] I_icon_minitimeLun 20 Jan - 11:02



Divided We Fall
ft. Daniele Ricci


J’avais tendu son verre à Daniele, oubliant complètement la règle numéro 5… Je venais de me réveiller, après tout, essayant de récupérer durement des heures de sommeil perdu pendant la captivité d’Olivia et encore après, lorsqu’on ne savait pas combien de temps son coma allait durer.

Daniele le pris quand même et j’eus pour lui un sourire reconnaissant avant de lui faire carrément l’accolade. Daniele m’avait manqué. Je savais qu’à deux, nous étions plus forts. Je passai aussi par les questions de politesse de base, demandant comment allaient Samantha Mancini et le petit Anthony. Je hochai la tête, bienveillant, quand il répondit qu’ils se portaient bien.

Et lui de me renvoyer l’ascenseur en demandant des nouvelles de Livia. Inutile maintenant de lui cacher quoi que ce soit, le secret était brisé et les mots d’Olivia me trottaient toujours dans la tête.

Le mal est fait.

Cette phrase me hantait littéralement depuis qu’elle l’avait prononcée.

J’ajoutai que Livia allait aller vivre un temps chez les Perry, des gens qu’elle considérait probablement bien plus comme sa famille que sa mère et moi. Mais si elle avait demandé à être hébergée chez nous, j’aurais accepté sans hésiter. Maintenant qu’il n’y avait plus de secret, elle avait gagné ses entrées à la villa Reed.

Je pris une gorgée de whisky et me laissai presque retomber dans mon fauteuil… Je frottai mes yeux fatigués.

-Oui, ce sont des enfoirés… Ceux qui ont fait ça sont des enfoirés… Et ils ne perdent rien pour attendre.

Il fallait que je retrouve ce Yang… Et Ward aussi, si toutefois il était encore en vie… Ce que je soupçonnais car la police n’avait pas retrouvé de corps. Des traces de sang oui, des impacts de balles, oui, mais pas de corps.

J’avais été interrogé là-dessus. J’avais dit ne rien savoir, avoir récupéré ma fille à l’entrée du bâtiment, dans un sale état, et c’était tout. Le reste ne devait probablement qu’être un règlement de compte entre bandits… Une dispute pour la rançon peut-être.

Je soulignai donc une nouvelle fois à Daniele l’importance que ça avait de savoir garder un secret à Los Angeles. Il en avait désormais conscience, c’était déjà ça. Mais il affirmait que c’était impossible. Je repris une gorgée de whisky en grimaçant, contrarié.

Ce qui m’amena à demander si la fuite ne venait pas de Samantha Mancini mais Daniele me jura que ce n’était ni du fait de Samantha, ni du sien. Et Daniele de m’étaler sa théorie comme quoi celui qui avait révélé ma filiation avec Livia était aussi à l’origine d’autres révélation.

Je soupirai.

-Peut-être même que c’est Livia elle-même qui a parlé un peu trop.

Mais Daniele semblait ne pas y croire… Car Livia ne pouvais savoir toutes les autres choses qui avaient été révélées en même temps.

-Si je tenais celui qui n’a pas tenu sa langue…

Mon regard fatigué s’était fait plus dur… Pas envers Daniele mais envers celui ou celle qui l’avait ouvert auprès de Sørensen…

Puis, je me renfrognai.

-Dans tous les cas, si on veut remonter vraiment à la source, c’est Olivia qui l’a dit à la mauvaise personne.

Je regardai le fond de mon verre.

-Mais je ne peux pas en vouloir à Olivia.

C’était impossible… Physiquement impossible. J’aimais Olivia. Mal, plus que probablement, mais je l’aimais quand même.

Puis, je relevai mon regard sur Daniele.

-Dis-moi… Qu’est-ce qui t’as fait changer d’avis ? Pourquoi revenir vers moi maintenant ?


@ Billy Lighter


This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1794
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Divided We Fall [PV Jim][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Divided We Fall [PV Jim][Terminé]   Divided We Fall [PV Jim][Terminé] I_icon_minitimeMar 21 Jan - 20:10



Divided We Fall
ft. Jimmy Reed


Jim avait fait la distribution des whisky. Sa fatigue se faisait sentir dans tous ses gestes mais aussi dans sa voix. Putain - je n'avais encore jamais vu Jim dans cet état même pas après le massacre des Conti.

Livia avait être retrouvée mais je sentais bien que cet épisode n'avait pas seulement affecté la petite Cortez. Jim l'était aussi - j'étais son meilleur ami, ce genre de chose ne m'échappait pas. Son sourire d'habitude tellement assuré avait perdu de sa superbe.

J'avais dit que ceux qui avaient enlevé la gamine n'était autre que des enfoirés. Jim avait dit qu'ils ne perdaient rien pour attendre. Je savais de quoi Jim était capable.

-Je n'ai pas de doutes là-dessus
, dis-je après avoir bu une gorgée de ce très bon whisky.

J’avais l'impression que Jim allait utiliser toute ses ressource pour se venger - je savais qu'il en était parfaitement capable. Il l’avait prouvé avec les Conti. Ceux qui avaient enlevés la petite Cortez n’avait, apparemment, pas subi le même sort. Sinon, Jim n’aurait pas manqué de me dire que ceux qui avaient fait ça avaient déjà eu leur compte. Il me manquait des informations capitales – à moins que la version de L.A.People soit vraie.

Toute cette histoire était partie d’un seul article – celui où Sørensen révélait à tout le monde que Jim était lié par le sang à Olivia Cortez. On n’avait pas la moindre idée d’où venait la fuite. Jim estimait que ça pouvait être la petite Cortez qui avait trop parlé – je n’étais pas forcément d’accord avec cette théorie. L’édition spéciale était faite comme si Amon avait eu une seule source pour plusieurs scoops – je voyais très mal la petite Cortez tout révéler comme ça à un journaliste people.

-Je ne pense pas que c’est elle. Pas directement, dis-je en faisant une moue de réflexion.

J’avais donnés mes pistes à Jim sans pouvoir – pour autant – lui donner un nom. Tout ça pouvait bien partir de n’importe qui qui serait proche de tous les protagonistes cités dans l’édition spéciale de Sørensen. Ce qui était sûr c’était que celui-là ne perdait rien pour attendre non plus.

-Moui, de ça aussi, je m’en doute, Jim,
dis-je après avoir bu une gorgée de whisky.

Je parlais à celui qui avait décimé une famille entière – alors je ne doutais pas que tous ceux qui étaient responsables de près ou de loin du malheur de sa fille allaient payer très cher.

Pour Jim, une partie de la faute revenait à Livia qui avait fait part de son lien avec Jim à la mauvaise personne. Seulement, il ne pouvait en vouloir à sa fille.

-Elle n’y peut rien… Elle faisait peut-être entièrement confiance à cette personne, dis-je en soupirant un peu. Ce n’est qu’une gamine, Jim. C’est celui qui a parlé de ça à la presse à qui revient la faute. Pas à Olivia. Surtout que j’imagine qu’elle ne savait pas que c’était à ce point dangereux d’être la fille de Jimmy Reed, rajoutais-je en faisant – bien sûr – allusion à la position de Jim chez les Los Diablos.

Cela dit, celui qui avait révélé le lien n’en savait rien non plus – pour lui c’était une histoire de people comme une autre…

Jim voulait savoir ce qui m’avait fait changer d’avis – c’était légitime. J’avais joué un instant avec mon verre ne regardant que celui-ci avant de me lancer.

-Parce qu’avec ce qui est arrivé à Livia, je me suis rappelé ce que tu avais fait pour protéger Tony. J’ai culpabilisé de ne pas avoir pu te rendre la pareille,
dis-je en regardant – maintenant – Jim. J’ai aussi compris, avec les derniers événements, qu’à deux, on est bien plus fort. Si les gens comprennent qu’on se tire la gueule alors on sera plus vulnérable. Tu es chef des Los Diablos… Je blanchis toujours de l’argent pour Brooklier. Il faut qu’on se serre les coudes surtout maintenant qu’on n’a chacun une famille…

Tout ça était vrai. Je savais aussi que Ward Fleming était toujours dans la nature – seulement, je ne pouvais pas décemment le révéler à Jim qui m’en voudra alors de ne pas le lui avoir dit plus tôt.

-Dis-moi, Jim…, dis-je en le regardant toujours. C’était réellement une demande de rançon ? Ce qui est écrit dans L.A.People est vrai ou bien tu caches encore un secret à Los Angeles ?, dis-je en personnifiant L.A. comme s’il s’agissait de quelqu’un.




@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 931
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Divided We Fall [PV Jim][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Divided We Fall [PV Jim][Terminé]   Divided We Fall [PV Jim][Terminé] I_icon_minitimeMer 22 Jan - 11:50



Divided We Fall
ft. Daniele Ricci


Bien installé avec un whisky à la main, Daniele et moi creusions pour savoir d’où venait la fuite. Je lui parlai de mes soupçons quant au fait que c’était probablement Livia qui avait lâché le morceau elle-même, sans savoir bien sûr à quoi ça l’exposait. Daniele prit tout de suite la défense de la jeune femme, affirmant que ce n’était probablement pas Olivia qui avait parlé à la presse, mais plutôt à un intermédiaire à qui elle faisait confiance.

Je fis tourner mon verre de whisky doucement dans ma main.

-Mais on ne peut faire confiance à personne. Elle doit comprendre ça.

Aucun doute que désormais, elle avait eu sa leçon. Ce dénommé Yang et Ward avaient fait ce qu’il fallait pour casser quelque chose à l’intérieur d’Olivia, pour la détraquer et me la « rendre » en vie mais plus jamais la même.

Et je n’arrivais pas à savoir si cet apprentissage à la dure était un bienfait ou, au contraire, la pire chose qui ait pu arriver à ma fille.

-Oui… Je sais qu’elle n’y peut rien. Elle a juste trop parlé et à la personne qu’il ne fallait pas.

Quant à l’identité de cette personne, elle restait inconnue. Je ne pouvais, malgré tout ce que Daniele disait, déduire de qui il s’agissait.

Je serrai les dents et la pression de ma main sur mon verre. Je n’aimais pas ne pas savoir.

Alors ce que je voulus savoir, c’était pourquoi Daniele venait ici, avec toute sa bonne volonté comme pour m’aider à trouver d’où venait la fuite, alors que la dernière fois que nous nous étions vu, c’était à peine s’il ne m’avait pas traité de meurtrier… Et il m’avait bien fait comprendre alors qu’il ne voulait plus me voir, plus me parler…

Qu’il ne voulait pas que j’approche ni Samantha dont je m’étais servie pour passer un message à mes ennemis, ni le petit Anthony que j’avais pourtant protégé en envoyant des hommes à moi tourner autour de la villa Ricci pour être sûr qu’Angelo ne puisse pas l’atteindre.

Alors pourquoi revenir maintenant ?

Parce qu’à deux, nous étions plus forts. Parce que Daniele n’avait pas plus arrêté de blanchir de l’argent pour Brrooklier que je ne m’étais défait des Los Diablos.

Je ne pus retenir un sourire en coin quand Daniele affirma que ce que j’avais fait pour Tony, il se savait incapable de le faire pour Livia.

-Tu as bien fait de revenir vers moi, Daniele. J’en suis ravi. Tu m’a manqué.

Je terminai mon whisky d’une traite et me levai pour me resservir, revenant vers Daniele avec la bouteille pour le resservir aussi.

Et tandis que je faisais tout cela, Daniele me regarda dans les yeux pour me poser une nouvelle question. Est-ce qu’il y avait vraiment eu une demande de rançon ? Ou avais-je à nouveau un secret pour Los Angeles ?

-Au moins, s’il y a une fuite, je saurai que ça vient de toi.

Je me rassis sur mon fauteuil avant de lui répondre, les yeux dans les yeux.

-Il n’y a jamais eu de demande de rançon. L’un des Pequeñas Manos a repéré les allée et venue de celui qui se faisait appeler El Lider et qui n’est autre que Ward Fleming.

J’appuyai mon regard dans le sien.

-Oui. Le même Ward Fleming dont le nom seul suffit à faire trembler ta compagne.

Je marquai une pause et continuai.

-Je me suis rendu à l’adresse indiquée… J’étais armé. Ward était là… J’ai été plus rapide que lui. J’ai tiré… Il agonisait quand j’ai emporté Livia pour l’emmener à l’hôpital.

Je souris…

-J’espère que tu ne portes pas de micro sur toi… Tu n’irais pas jusqu’à me piéger, pas vrai ? Ne me fit pas regretter de te faire confiance.

De toute façon, si c’était le cas, il était un peu tard, maintenant que j’avais tout dit.


@ Billy Lighter


This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1794
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Divided We Fall [PV Jim][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Divided We Fall [PV Jim][Terminé]   Divided We Fall [PV Jim][Terminé] I_icon_minitimeJeu 23 Jan - 20:29



Divided We Fall
ft. Jimmy Reed


Jim avait raison – on ne pouvait faire confiance à personne. Seulement, la petite Cortez n’avait que 17 ans. Il aurait été étonnant qu’à son âge elle soit désabusée à ce point.

-Je crois qu’après ce qu’elle a vécu, elle ne fera plus confiance à personne, dis-je en soupirant.

Ce qui était triste – en soi. Jim était un paranoïaque mais il l’avait toujours été. La petite Cortez m’avait paru être une jeune fille qui aimait la vie et qui savait voir ce qui était bon dans les gens qu’elle rencontrait. Maintenant, elle risquait d’y voir tout autre chose – elle allait devenir un peu plus comme son père.

Seulement, Jim ne pouvait lui en vouloir pour la fuite. La petite Cortez n’en pouvait rien si un stupide abruti avait ouvert sa grande gueule.

J’étais venu ici pour prendre des nouvelles de la fille de Jim mais aussi pour faire la paix. Jim était intelligent et avait bien compris ma manœuvre – même s’il voulait comprendre comment j’en étais arrivé là. J’avais teinté ma réponse de mensonges par omission mais le message était pour ainsi dire vrai. Je voyais bien que Jim jubilait intérieurement – fier que j’étais revenu vers lui. Il n’avait pas caché en être ravi.

-Je sais. Je suis Daniele Ricci. C’est normal que je t’aie manqué, amico mio,
dis-je avec un sourire en coin.

J’avais l’impression que ça faisait dix ans que je ne l’avais plus appelé comme ça.

Jim nous avait resservi en whisky – ça tombait bien, mon verre était déjà presque vide. Seulement, ma réserve de questions, elle, ne l’étais pas. Ça tournait toujours autour de l’enlèvement de la petite Cortez. Mes informations venaient de L.A.People et je voulais avoir la version officielle. Jim avait dit que – cette fois-ci – il saurait d’où venait la fuite.

-Moui, effectivement
, dis-je avec un demi-sourire.

Seulement, je ne comptais rien dire à la presse. Ce n’était pas mon genre. Ce que je révélais à la presse, c’est ce que j’avais envie de lui révéler – c’était rare quand la presse révélait ce que je ne voulais pas.

Seulement, j’aurais préféré que Jim me dise que la version de L.A.People était bien la vraie – parce que la vérité était toute autre et bien plus terrifiante. C’était bien Fleming le coupable et l’apprendre avait ramené dans ma bouche l’horrible goût de la culpabilité. Sammy avait raison – son intuition était juste. Ward était allé jusqu’à enlever la petite Cortez pour se venger de Jim. Ça voulait signifier qu’il serait bien capable de mettre ses menaces envers nous à exécution.

Je regardais Jim alors que j’étais bouche bée. La seule lueur d’espoir qui filtrait de cette histoire était que Jim avait laissé Fleming agonisant…

La paranoïa de Jim était revenue au galop – alors que j’étais toujours en train de digérer son histoire. J’avais pris un temps avant de répondre.

-Non, je ne porte aucun micro, Jim, dis-je toujours sous le choc et en proie à une culpabilité sans borne. Je ne te ferais jamais ça. La trahison, c’est très loin d’être mon genre.

Je ne pouvais vraiment pas lui dire que je savais que Fleming était toujours en vie – il fallait que je continue de feindre le choc.

-Il était toujours en vie…, soufflais-je le cœur battant très vite. Putain, Jim… Dis-moi que tu es presque sûr qu’il est mort. Parce que s’il ne l’est pas alors on est tous en danger. Sammy, Tony, Livia, Maritza, toi et moi. Tous. Putain, Sammy est enceinte, en plus ! S’il est toujours en vie, dis-moi que tu as déjà mis les choses en place pour que ça ne soit plus le cas.

Je savais que Jim en avait les ressources. Tant que Ward Fleming sera en vie, on ne pourra pas vivre tranquille.

-Putain, ça explique pourquoi ta fille s’est retrouvée dans un tel état. Ce type, c’est le mal incarné,
rajoutais-je en serrant les dents.

J’avais renforcé la sécurité de la villa Ricci rien que pour lui.




@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 931
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Divided We Fall [PV Jim][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Divided We Fall [PV Jim][Terminé]   Divided We Fall [PV Jim][Terminé] I_icon_minitimeVen 24 Jan - 15:17



Divided We Fall
ft. Daniele Ricci


Une ombre passa sur mon visage quand Daniele déclara qu’après ce que Livia avait vécu, elle ne ferait plus confiance à personne. Je hochai finalement la tête avant de dire :

-Au risque de te choquer, je l’espère bien, mon ami.

Car je ne faisais confiance à personne, même en mon meilleur ami ici présent, j’avais une confiance toute limitée. Et ce même si celui-ci m’avait manqué, comme je ne tardai pas à le lui avouer. Après tout, ce n’était pas parce que nous étions amis que nous devions nous faire une confiance aveugle. Je ne demandais pas, et je n’avais jamais demandé à Daniele, de me faire confiance.

Je m’autorisai à rire un peu avec lui quand il sorti son grand jeu habituelle en commençant pas le sempiternel : « Je suis Daniele Ricci »… Ce qui lui donnait comme un droit sur tout et n’importe quoi, y compris sur mes sentiments à son égard.

Et j’étais ravi qu’il m’appelle de nouveau « amico mio », ça faisait longtemps.

Je nous resservi du whisky alors que Daniele demandait si la version des faits made in L.A.People était la bonne… Je ne manquai pas de marquer une nouvelle fois mon manque de foi en quiconque en disant que si quoi que ce soit sortait d’ici, je saurais d’où venait la fuite… Ce dont Daniele semblait avoir bien conscience.

Alors je lui racontai tout. Je lui parlai de Ward et de l’état dans lequel je l’avais personnellement laissé. Encore une fois, je n’avais pas envoyé mes Los Diablos sur l’affaire, j’avais tenu à le faire seul. Et je vis à nouveau Daniele pâlir comme le jour où je lui avais fait comprendre que j’étais à l’origine du massacre des Conti.

Allait-il à nouveau me faire une scène ? Allait-il à nouveau me traiter comme un meurtrier ?

Non, la pâleur de Daniele était due à une toute autre raison. Pas au fait qu’il se rendait compte une nouvelle fois que j’étais capable de tuer sans intermédiaire…

Il ne portait pas de micro sur lui… C’était au moins déjà ça. Comme je l’avais dit, ma confiance en quiconque était limitée, ma question avait donc été toute légitime.

Mais la trahison n’était pas le genre de Daniele. Ça, je le savais. Il pouvait me tirer la gueule, mais pas me trahir… Je me demandais si c’était par amitié ou par peur qu’il ne le faisait pas.

Mais ce qui le faisait pâlir d’effroi, cette fois-ci, c’était d’apprendre que l’enlèvement de ma fille était du fait de Ward… Un Ward que j’avais laissé agonisant. Un Ward dont, pourtant, la police n’avait pas retrouvé le corps sans vie dans la planque de San Fernando Valley.

Alors soit ses hommes avaient nettoyé avant l’arrivée des flics… Soit Ward était encore en vie, quelque part.

Daniele voulait que je lui dise que j’étais sûr qu’il était mort. Je pris une gorgée de whisky avant de lui répondre les yeux rivés dans les siens.

-Je suis presque sûr qu’il est vivant, au contraire. Ward est un cafard, c’est un survivant, une force de la nature, aussi pourri soit-il à l’intérieur. A l’heure qu’il est, je suis sûr qu’il est vivant.

Je vidai mon verre d’une traite.

-Aucun de nous ne sera en sécurité tant qu’il vivra…

Je tiquai de l’œil gauche.

-C’est ma faute… J’aurais dû le tuer. Je ne l’ai pas fait alors que j’avais l’occasion de l’achever.

Je baissai les yeux vers le font de mon verre.

-Mais je le trouverai. Je les trouverai, lui et le nommé Yang. Je les tuerai ou les ferai tuer. Mais à partir de ce jour, les leur sont comptés.

Je disais ça en serrant mon verre plus fort, au point que mes jointures devinrent blanches.

Puis je souris, n’ayant pas manqué de noter qu’il avait dit que Samantha était enceinte.

-Et à leur mort, nos lignées survivront, je te le promets.

Car chez moi aussi m’attendait une femme enceinte.


@ Billy Lighter


This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1794
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Divided We Fall [PV Jim][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Divided We Fall [PV Jim][Terminé]   Divided We Fall [PV Jim][Terminé] I_icon_minitimeDim 26 Jan - 15:48



Divided We Fall
ft. Jimmy Reed


JJim espérait vraiment que tout ça avait rendu la petite Cortez plus méfiante. Je pouvais comprendre – dans un sens – ce que Jim voulait dire par là. Seulement, ça allait lui retirer aussi une partie de son humanité. C’est ça qui était triste dans cette histoire. La gamine sera à jamais changée – c’était certain. On ne revenait pas indemne d’une expérience pareille.

J’avais récupéré mon ami. J’étais venu ici pour ça et je l’avais récupéré. Il était aussi heureux que moi de repartir sur de bonnes bases bien que j’avais encore un mensonge en stock – et j’allais devoir le garder en stock. J’étais sûr que Jim avait ses propres secrets qu’il ne me disait pas non plus. Seulement, il était quand même prêt à me révéler ce qu’il s’était vraiment passé le jour où il avait été récupérer sa fille.

Le choc avait été grand quand j’avais appris que c’était Fleming qui avait enlevé la petite Cortez – et qu’il ne s’agissait pas du tout d’une demande de rançon comme ça avait été rapporté dans L.A.People. Putain ! J’aurais tellement voulu que la théorie de Sammy soit fausse. Seulement, je devais me rendre à l’évidence que ce n’était pas le cas. Elle avait eu raison et ça faisait de moi le moins bon meilleur ami de l’histoire des meilleurs amis !

Seulement, je ne pouvais vraiment pas dire à Jim que je savais que Fleming était en vie. Même si ce n’était pas difficile de mimer la surprise parce que j’étais quand même sidéré par le fait que Fleming soit responsable des malheurs d’Olivia Cortez.

Jim avait tiré sur Fleming le jour où il est allé récupérer sa fille. Je n’étais pas choqué par ça. Jim avait assassiné une famille entière – ça c’était choquant ! Qu’il tue une psychopathe n’avait rien de choquant – c’était la putain de chose à faire. J’aurais été à sa place, j’aurais fait la même chose. Un gars qui ose faire du mal et enlever une gamine innocente et s’introduire dans la chambre d’un bébé pour menacer quelqu’un était bien mieux mort de vivant.

Seulement, Jim était loin de me rassurer. D’après lui, Ward était toujours vivant – il en était intimement sûr.

-Putain, ce n’est pas possible, soufflais-je désespéré.

Il avait survécu au sort que lui avais réservé Alice et maintenant, il semblait avoir survécu à celui que lui avait réservé Jim.

Jim avait raison quand il avait dit que personne n’était en sécurité tant que Ward vivra – il n’avait même pas besoin de me convaincre de ça. Samantha avait reçu assez de menaces de la part de Fleming pour que j’en sois convaincu.

Amico mio s’en voulait de ne pas avoir tué Fleming. Ne venait-il pas de me dire qu’il en avait eu la putain d’occasion ?! Il n’avait pas hésité une seule seconde à tuer des innocents chez les Conti mais il n’avait pas réussi à saisir l’opportunité d’achever un putain de psychopathe ?! C’était quoi cette histoire ?!

Seulement, Jim ne comptait pas laissé respirer Ward et un autre nommé Yang – certainement son acolyte.

-Je te crois Jim, dis-je, sûr qu’il mettra tout en œuvre pour retrouver Fleming. Mais je ne saisis pas… Tu avais l’occasion de l’achever et tu ne l’as pas fait ? Tu as décimé la Casa Nuova et tu t’es retenu d’achever Fleming ? Pourquoi ?

Quelque chose avait dû le retenir mais je n’arrivais pas à mettre le doigt dessus. Jim était – par contre – certain qu’à la mort de Yang et Fleming nos lignées à tous les deux survivrons. La mienne certainement ! Seulement, Jim n’avait pas de descendance hormis la petit Cortez mais elle ne portait pas son nom. Quand bien même elle le porterait qu’elle ne pourrait pas le transmettre… Jim aurait-il décidé de faire d’autres enfants ? Putain ça ferait de lui un putain de copieur !

-Nos lignées, amico mio ?, dis-je en plissant les yeux. Tu comptes faire d’autres enfants à Maritza ?

Je le voyais mal avec un môme dans les bras.




@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 931
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Divided We Fall [PV Jim][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Divided We Fall [PV Jim][Terminé]   Divided We Fall [PV Jim][Terminé] I_icon_minitimeDim 26 Jan - 16:15



Divided We Fall
ft. Daniele Ricci


Plus je parlais et plus Daniele devenait blême. Et il y avait de quoi. J’avais moi-même une boule au ventre rien qu’à l’idée d’avoir laissé Ward en vie alors que je l’avais au bout de mon canon, faible et incapable de fuir ou de riposter, désarmé.

Cette vision me hantait encore la nuit et je me réveillais entre les bras de Maritza avec le regard noir de Ward imprimé sur ma propre rétine. J’en faisais des cauchemars… Des cauchemars dans lesquels Ward était la source de bien des malheurs à venir.

Car je n’étais plus seul maintenant : il y avait Olivia que Ward avait enlevée, Maritza qui s’était fait tirer dessus... Et bientôt, il y aurait J.R., mon héritier en bonne et due forme. Tant que Ward respirerait, tous mes proches, y compris Daniele et le petit Anthony, seraient en danger.

J’aurais du tirer quand j’en avais eu l’occasion.

J’aurais du tirer quitte à ce que Livia voie le meurtrier en moi.

Parce que c’était ce que j’étais, non ?

Non… Tout était de la faute de Ward.

Daniele souffla que ce n’était pas possible et je me relevai pour nous resservir encore, comme si l’alcool allait nous aider à avaler la pilule indigeste qu’était la vie de cafard de Ward. Je repris ensuite ma place et posai mon verre pour pouvoir m’allumer une cigarette. Tous les moyens étaient vraiment bon pour garder une certaine contenance…

Alors qu’à l’intérieur, j’étais tout sauf heureux d’avoir retenu mon doigt sur la détente.

Et c’était un fait que Daniele ne compris pas non plus. Je crachai très lentement la fumée de ma cigarette avent de lui dire, droit dans les yeux malgré ma propre honte :

-Je ne l’ai pas tué parce que Livia était là. Parce que Livia aurait vu en moi un tueur.

Parce que Ward avait eu le temps de distiller en moi le doute.

Et j’entendis, dans ma tête, mon propre hurlement, celui que j’avais eu ce jour-là, alors que j’étais tiraillé entre l’envie de détruire Ward, de mettre un terme à sa vie de parasite, et celle d’avoir encore un visage humain aux yeux de ma fille.

Mais je me gardai bien de dire à Daniele que c’était Ward lui-même qui avait semé le doute en moi. Qui avait réussi à me faire vaciller sur toutes mes certitudes… Au point de me faire manquer une occasion en or.

Mais je promis à mon meilleur ami de le retrouver, de le retrouver et de le réduire à néant. Lui et ce Yang dont Livia n’arrêtait pas de répéter le nom et qui semblait la terrifier.

J’allais les retrouver pour faire taire ce hurlement, mon propre hurlement, qui me réveillait la nuit et hantait mes journées.

Et, comme je le dis à mon ami, nos lignées allaient survivre aux pauvres et presque insignifiantes vies de ces deux criminels.

Je souris en coin quand Daniele m’avoua ne pas comprendre, quand il demanda si j’allais faire des enfants à Maritza… D’autres enfants.

Je laissai la fumée de ma cigarette s’échapper par mes narines et déclarai.

-Mon fils, Julius Rachel Reed, est déjà en route.


@ Billy Lighter


This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Daniele Ricci
Daniele Ricci


Messages : 1794
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 41

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


Divided We Fall [PV Jim][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Divided We Fall [PV Jim][Terminé]   Divided We Fall [PV Jim][Terminé] I_icon_minitimeMar 28 Jan - 20:12



Divided We Fall
ft. Jimmy Reed


Savoir que la théorie de Samantha s’était avérée vraie avait été une pilule difficile à avaler que même l’alcool ne semblait pas pouvoir faire mieux passer – pourtant ce n’était pas faute que Jim y mettait du sien pour que nos verres ne soient jamais vraiment vides. Seulement, on les descendait vite aussi étant donné que la menace que représentait Fleming était toujours – potentiellement – bien réelle.

Parce que Jim ne l’avait pas achevé. Il avait dit lui-même lui avoir tiré dessus sans que celui-ci ne succombe – c’était ce que j’avais compris. Je ne comprenais pas ce qui avait retenu Jim d’achever ce monstre de Fleming. Lui qui avait pourtant tué des innocents lors du massacre de la Casa Nuova. Je n’arrivais pas à comprendre ce qui avait retenu son geste.

Il n’avait pas quitté mon regard quand il avait répondu à ma question sur le fait qu’il ait épargné probablement l’un des pires psychopathes de Los Angeles. Seulement, je percevais dans son regard comme une forme de honte au moment où il m’avait avoué ne pas l’avoir fait parce que sa propre fille en aurait été témoin – et qu’elle aurait était témoin que son père était un tueur. Jim me surprenais – il pouvait le voir sur mon visage. Je n’aurais pas imaginé qu’il puisse attribuer la moindre importance à ce que sa fille pensait de lui. Je me trompais – c’est assez rare que pour le souligner.

-Je comprends, dis-je sincèrement. Mais je pense que ta fille aurait vu en toi un sauveur plus qu’un tueur… Si Ward l’a enlevé, elle doit voir en lui le criminel qu’il est. Le tuer revenait à une forme de légitime défense.

Seulement, je n’avais pas été dans la situation – je ne sais pas ce que j’aurais fait ou même pensé si j’avais été à la place de Jim.

Ce qui était certain c’était que Jim allait mettre tout en œuvre pour que Ward et celui qui l’a aidé dans son entreprise soient éradiqués. C’était indispensable pour qu’on soit enfin tous en sécurité. Entre temps, il faudra vraiment que je veille à la putain de sécurité de ma villa !

Quand Ward sera mort nos lignées pourront vivre – c’est ce que disait Jim. Ça m’avait mis la puce à l’oreille parce que Jim n’avait pas encore de descendance mâle contrairement à moi. Si je venais de lui révéler avoir un deuxième gosse en route – Jim venait de me dire que le sien y était aussi.

Ça sera un garçon qui aura le doux nom de Julius Rachel Reed. J’avais laissé un blanc pour faire part de mon – grand ! – étonnement. Putain – Julius Rachel Reed ?!

-Julius Rachel Reed ?!,
lâchais-je soudain la voix emplie de surprise. Tu vas l’appeler Julius Rachel ?!

C’est divinement moche ! Certes, ça faisait de très belles initiales mais il n’aurait pas simplement pu l’appeler Jimmy Reed Junior – s’il voulait ramener le nom du gamin au sien autant passer par la version classique. Parce que Julius Rachel c’était horrible – sans compter que je ne reviendrais pas sur ce que je pensais de la relation entre Jim et sa mère qui me faisait penser à Norman Bates.

-Et bien, félicitations, amico mio, dis-je tout de même avec le sourire maintenant que je m’étais remis de l’horrible prénom qu’allait donner Jim à sa prochaine vile créature de l’Enfer. Nos progénitures naitront la même année… En espérant que Ward crève avant que Julius Rachel Reed et Daniela Ricci ne pointent le bout de leur nez.

Que nos femmes respectives soient enceintes en même temps était un signe auquel je voulais me raccrocher – voyant dans ce signe la fin de Fleming et l’avènement des Reed et Ricci.




@ Billy Lighter


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Jimmy Reed
Jimmy Reed


Messages : 931
Date d'inscription : 12/08/2016
Age du personnage : 37
Localisation : Malibu

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: Le chef des Los Diablos
Song: The Man Who Sold The World - David Bowie


Divided We Fall [PV Jim][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Divided We Fall [PV Jim][Terminé]   Divided We Fall [PV Jim][Terminé] I_icon_minitimeMer 29 Jan - 18:58



Divided We Fall
ft. Daniele Ricci


Je vis l’air surpris de Daniele quand je lui racontai que c’était parce que je ne voulais pas que ma fille voie en moi un tueur que je n’avais pas achever Fleming. Selon lui, Olivia aurait vu en moi un sauveur… Selon lui, c’était pratiquement un cas de légitime défense.

Je fis tourner le liquide ambré dans mon verre, regardant mon ami en étant peut-être un peu plus blême.

-Je ne sais pas. Je ne sais pas ce que Ward lui a mis en tête pendant sa captivité. Tu ne l’as pas vue à l’hôpital. Tu ne l’as pas entendue ! Elle parle d’un Yang, sans cesse, un Yang qui était un vrai monstre, mais jamais, jamais elle n’a accusé Ward du moindre mal.

Je vidai mon verre d’une traite et m’en resservi une autre. Boire ainsi n’était pas dans mes habitudes, mais j’en avais besoin pour atténuer la boule au ventre que j’avais : un mélange d’appréhension de ce qui allait se passer maintenant et de la peur que Ward ne vienne nous hanter à tout bout de champs.

Mais l’alcool avait le don de me délier la langue et j’ajoutai que quand Ward serait mort et bien mort, nos lignées, elles pourront survivre… Et même bien vivre. Mais je ne parlais bien sûr pas de Livia qui ne pourrait pas transmettre son nom même si elle décidait d’en changer. C’était une fille et en plus, elle était mariée au jeune Hughes. J’avais d’autres projets pour elle, en espérant qu’elle allait se remettre suffisamment de sa mauvaise expérience que pour pouvoir faire partie de ces projets.

Non, je parlais bien du fils qui grandissait en Maritza à l’heure où nous parlions. Un petit garçon qui sera baptisé Julius Rachel Reed en l’honneur du père de Maritza et de ma mère.

Je me resservis un verre en souriant, comme si le spectre de Ward n’avait fait que passer, quand Daniele s’exclama en entendant le prénom que je réservais à ma descendance.

-Oui. Julius Rachel. Mais tout le monde l’appellera J.R.

J.R. comme Jimmy Reed. J.R. comme junior… Avec un rien plus d’imagination.

Mais finalement, après que le visage de Daniele se soit tordu dans tous les sens pour former des grimaces les plus horribles les unes que les autres, il finit par avaler la pilule et me félicita. Je levai alors mon verre à hauteur pour que nous puissions trinquer à ces bonnes nouvelles. Puisque lui aussi avait affirmé que Samantha était enceinte.

-Et félicitations à toi mon ami.

Je levai mon verre.

-A Julius Rachel et Daniela.

A l’avenir de Los Angeles.


@ Billy Lighter


This is my world and you're a tourist.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Divided We Fall [PV Jim][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Divided We Fall [PV Jim][Terminé]   Divided We Fall [PV Jim][Terminé] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Divided We Fall [PV Jim][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Downtown :: Brown Sugar Corp. building-