AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julian Hughes
Julian Hughes


Messages : 442
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé] Empty
MessageSujet: A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé]   A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé] I_icon_minitimeMar 28 Jan - 20:22



A Place To Stay
ft. Hank North & Bailey North


Je n’y arrivais plus… J’avais quitté l’hôpital deux jours après m’être fait renvoyer de la chambre par Livia. Après ça, elle n’avait plus tenu à me voir et pendant deux jours j’avais gardé l’espoir qu’elle change d’avis et reprenne raison.

Mais ça n’était pas arrivé…Elle avait bien reçu d’autres visites. Des gens que je préférais éviter pour ne pas recevoir des questions embarrassantes. Chaque fois que quelqu’un pointait le bout de son nez, j’allais me réfugier à la cafétéria de l’hôpital ou simplement dans ma voiture sur le parking.

Et je n’en pouvais plus… Ce qu’elle m’avait dit m’avait brisé le cœur. Elle voulait aller vivre chez Jack. Elle voulait divorcer parce qu’elle croyait que je l’avais abandonné pour Melody. Elle ne parlait plus que de ce Ward à qui elle trouvait des excuses et qu’elle croyait sur parole. Je ne savais pas, en détails, ce qui était arrivé à Livia. Mais elle était comme transformée. Je ne la reconnaissais plus.

Et ça me tuait parce que quoi que je dise, elle ne voulait pas m’écouter.

Alors, je finis par quitter l’hôpital. Je n’en pouvais plus de l’odeur de l’endroit. Et puis, y être ne m’aidait pas à me sentir mieux. Au contraire. J’aurais pu rentrer chez moi, à Santa Monica… Mais ça m’aurait trop fait penser à ce que j’avais l’impression d’avoir complètement perdu. J’aurais pu aller chez mon père… Mais je ne voulais pas voir sa pitié, ni le voir aux petits soins parce que Livia ne veut plus de moi. Non… Mon père ne fera qu’empirer les choses en croyant bien faire.

Non. Il n’y avait qu’un endroit où je savais qu’on me comprendrait et c’était chez Hank. C’était comme un second père pour moi. Je me sentais plus proche de lui que je ne l’étais de mon vrai père. Lui, il comprendra.

Alors, je conduisis jusqu’à la San Fernando Valley… C’était dans ce quartier que Livia avait été retenu captive… Y penser me fit avoir la boule au ventre si bien que je serrai un peu plus mon volant. J’avais les yeux rouges à cause du chagrin mais aussi des nuits d’insomnies. Je n’en pouvais plus… Plus du tout… Surtout que mes tics étaient de plus en plus envahissant ce qui n’arrangeait rien à mon humeur et ma fatigue.

Il fallait que je pense à autre chose… Il le fallait vraiment. Mais je n’y arrivais pas…

Je finis par arriver chez Hank. Je garai ma voiture dans son allée. Cette maison me rappelait des souvenirs… Quelques mauvais… Mais surtout des bons. Je m’y sentais plus chez moi que dans la maison de mon père à Malibu.

Je sortis de ma voiture et avançai vers la porte d’entrée. Je savais qu’expliquer à Hank ce qu’il y avait n’allait pas être facile. Mais j’allais devoir passer par là.

Je me raclai la gorge deux fois… Je n’avais pas prévenu avant de venir. J’étais trop pris par ce que je ressentais pour penser à ça. Hank aimait être prévenu. Du coup, je me raclai à nouveau la gorge passant une main, nerveusement, dans mes cheveux. Hank n’allait pas aimé. Mais je ne pouvais plus reculer maintenant.

Alors, après quelques hésitations, je finis par sonner à la porte.

@ Billy Lighter


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 3007
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé]   A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé] I_icon_minitimeMer 29 Jan - 14:50



A Place To Stay
ft. Bailey North & Julian Hughes


La petite Cortez avait été retrouvée et j’avais poussé un grand « ouf ! » de soulagement en pensant à Julian. J’avais essayé d’entrer en contact avec lui par téléphone quand j’avais appris la nouvelle mais il ne répondait pas. J’imaginais qu’il devait passer ses journées et peut-être même ses nuits à l’hôpital où récupérait sa pauvre et jeune épouse.

J’avais donc laissé couler, me disant que si Julian voulait donner des nouvelles, il sonnerait lui-même. Mais les jours passaient et pas de coup de fil. Ce qui commençait à m’inquiéter… Dans le sens où… maintenant qu’il était émancipé, j’espérais avoir toujours une place dans le cœur du jeune homme, même si  j’avais été loin de gérer la situation quand j’étais en couple avec sa mère… Même si je n’avais pas pu lui éviter tous les abus qu’elle lui faisait subir.

J’avais donc continué à vivre normalement, au rythme des couches et des biberons d’Hope… De ses pseudo siestes aussi parce que comme moi, dormir n’était pas la chose qu’elle préférait faire. Non, ce qu’elle préférait faire, c’était brailler à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit.

Mais cet après-midi, j’avais réussi à l’endormir dans mes bras, alors que Bailey travaillait sur sa machine à coudre… Et quand je compris qu’elle dormait à poings fermés, je montai à l’étage pour la mettre dans son petit lit, tout doucement, très délicatement, comme si ce que je portais n’était pas un bébé de 7 mois et demi, mais bien une putain de bombe à retardement.

Ce fut sur la pointe des pieds que je cherchais à quitter la chambre quand soudain, la sonnette retentit… Et Hope se mit automatiquement à hurler, effrayée qu’elle avait été par le son un peu brusque.

-Raaaah c’est pas vrai ça !

Je repris Hope dans son lit, et descendis pour ne pas dire que je déboulai carrément au rez-de-chaussée… je croisai Bailey qui allait vers la porte, mais la coupai dans son élan pour lui donner notre fille en pleurs.

-Je te jure que si c’est des Jéhovah ou un vendeur quelconque, je vais leur faire la tête au carré !

Je me ruai sur la porte que j’ouvris à la volée, pour tomber sur…

Julian.

Julian qui avait les yeux rouge et les joues bouffies de larmes. Julian qui se raclait la gorge comme à chaque fois que ça n’allais pas.

Et ma colère s’étouffa aussi brusquement qu’elle était venue.

-Julian… Entre mon grand… Entre !

Je lui ouvris plus grand la porte, m’effaçant pour le laisser entrer.

-Qu’est-ce qui se passe… ? Pourquoi tu es dans cet état ?

J’avisai Bailey, dans le couloir avec le bébé qui hurlait toujours à la mort.

-Tu peux nous préparer du café, s’il te plait, mon amour… ?

Puis, à Julian que je regardai, inquiet.

-Un bon café te fera du bien… Et tu me raconteras tout.  

@ Billy Lighter


Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Bailey North
Bailey North


Messages : 3812
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 25
Localisation : À la maison avec Hank et Hope

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé]   A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé] I_icon_minitimeMer 29 Jan - 21:43



A Place To Stay
ft. Julian Hughes & Hank North




J’ai des idées pleins la tête pour des vêtements depuis ma toute première exposition au centre commercial. Ce jour là, non seulement j’ai décroché un contrat ultra lucratif auprès du père de mon fils et de sa nouvelle fiancée, mais j’ai vendus pleins de modèles parmi les gens présents en plus de voir mon carnet de commande se remplir.

De quoi m’occuper à temps plein !  Heureusement,  Hank me soutient là dedans, voyant bien que je m’y épanouie.  C’est un projet qui me tient hautement à cœur, presque autant que celui de faire un autre bébé... Cela dit, je soupçonne Hank de m’encourager à lancer ma propre ligne uniquement pour retarder encore un peule projet Baby North#2.   Je ne lui reproche pas de vouloir prendre son temps et de profiter pleinement de notre fille. Apprendre à faire ses marques en tant que père.  J’aimerais cependant qu’il voit à quel point il assure avec notre fille et qu’un second bébé ne viendrait pas perturber notre équilibre.  Hope nous empêche déjà de dormir alors un second bébé ne viendrait pas bousiller nos nuits !

Je dis ça n’empêche que… j’aime ce que nous avons en ce moment.  La complicité au sein de notre famille mais encore plus celle au niveau de notre couple. Au tout début, nous avons vécu un creux de vague.  J’étais épuisée, je voyais mon corps comme une enveloppe répugnante aux formes peu invitantes.  Je ne voulais pas qu’Hank voit les imperfections que m’avaient apportées cette seconde grossesse.  Avec beaucoup d’amour et de patience, il m’a fait comprendre qu’à ses yeux, j’étais belle et je ne m’en trouve aujourd’hui que plus  confiante.  

Pendant que papa tente d’endormir notre petit trésor, je suis affairée à coudre une petite robe qui, je l’espère, plaira au couple Ricci. Ce n’est pas dit qu’ils auront une fille mais comme ils y tiennent mordicus,  je me suis dit que le mieux était de commencer la confection de la garde-robe de la petite Ricci et qu’advenant que Samantha donne naissance à un garçon, je pourrai proposer mes modèles  ou les garder pour  Baby North#2… si mois aussi, je donne naissance à une seconde fille.  Peu importe, le travail ne sera pas perdu !

Je cru voir Hank passer, tenant Hope tout contre lui comme s’il s’agissait d’une fragile porcelaine.  Il n’a aucune idée à quel point je craque chaque fois quand je le vois avec notre fille.  Le fil de ma machine se cassa et je dû cesser de coudre, le temps de remplacer le fil et je me piquais le doigt sur l’aiguille alors qu’on pressa sur le carillon de l’entrée. Je serrais les dents, espérant que cela n’aurait pas réveillé Hope et je me levais rapidement pour aller ouvrir afin d’éviter que le visiteur ne sonne une seconde fois.

Le mal était fait, Hank redescendait l’escalier avec Hope qui pleurait à chaudes larmes.  Si notre fille ne devient pas actrice comme son père,  je me demande bien ce qu’elle fera ! Elle y met du cœur pour que l’on comprenne toute sa contrariété. Je réceptionnais Hope alors que Hank, près à invectiver le malotru qui avait compromis la sieste d’Hope et possiblement notre petite gymnastique  amoureuse.  Il changea vite de ton en apercevant Julian qui se tenait devant nous, tout penaud, le regard triste pour ne pas dire vide.  Le jeune homme a traversé un véritable enfer dernièrement, il doit encore être tout remué par les émotions qu’il a vécues.  Je fis oui de la tête pour répondre à la demande de Hank et je filais en cuisine préparé un percolateur de café. J’installais Hope dans sa chaise puis je déposais trois tasses, du lait et des carrés de sucre sur un plateau puis, quand le café fut prêt, j’amenais d’abord Hope de la cuisine au salon, merci à celui ( fort probablement celle) qui avait eu l’idée de mettre des roulettes sur ce modèle de chaise puis retournais prendre le plateau que je déposais sur la table basse du salon.

Julian  ne semblait pas en mener large. J’avais presque peur qu’il nous annonce le décès de sa jeune épouse.



@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
Julian Hughes
Julian Hughes


Messages : 442
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé]   A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé] I_icon_minitimeJeu 30 Jan - 19:53



A Place To Stay
ft. Hank North & Bailey North


La porte s’ouvrit à la volée. Je sursautai un peu parce que je n’avais vraiment pas l’esprit tranquille et que le manque de sommeil me mettait les nerfs à vifs.

Hank était là et je me raclai la gorge, prêt à m’excuser de ne pas avoir prévenu avant de venir. Il n’y avait que ça qui me tournait dans la tête : le fait que je n’avais pas prévenu. J’étais focalisé là-dessus depuis que j’étais sorti de ma voiture. Mais Hank ne m’en voulait pas. Il me disait d’entrer… J’hochai de la tête, me raclant la gorge.

-Merci…

Ma voix était éraillée par des nuits sans sommeils et une tristesse permanante. Je me sentais presque aussi mal que quand Livia était introuvable… Parce que, au fond, je ne pensais pas vraiment l’avoir retrouvée. Tout ça l’avait complètement changé si bien que je n’arrivais plus à retrouver, en elle, la femme que j’aimais… Pourtant, je l’aimais. Et j’aimerais qu’elle puisse m’aimer encore et qu’on puisse reprendre notre vie où on l’avait laissée avant qu’elle ne se fasse enlevée par ces deux gros connards qu’étaient Yang et Ward.

J’entrai dans la villa d’Hank où je vis Bailey que je saluai d’un timide hochement de tête. J’avais peur que, si je parlais, j’allais éclater en sanglot. Et je ne voulais pas rajouter des larmes à celles que versait déjà la petite Hope.

Hank me questionna bien vite ce qui me fit me racler la gorge alors que je fuyais son regard. Il demanda alors à sa femme d’aller faire du café. Hank déclara que ça allait me faire du bien. J’hochai de la tête.

-Oui… Ça fera du bien.

Même si je n’aimais pas le café. Je ne buvais que du lait. Jamais de café. Mais ça n’avait pas vraiment d’importance. Je n’avais pas la tête à faire des caprices sur ce qu’Hank me servira.

Je suivis Hank jusqu’au salon sans oser encore rien dire. Je ne savais pas comment j’allais lui dire ça… Il n’y avait pas de mode d’emploi pour expliquer tout ce que Livia m’avait dit… Vraiment pas.

Je m’installai dans la fauteuil toujours tendus que j’étais.

-Je… C’est Livia…

Mais avant de continuer, je déclarai :

-Excuses deux secondes…

Pour commencer à fouiller dans mes poches à la recherche de mon paquet de cigarette. Il me fallut un temps fou pour en sortir une cigarette tellement je tremblais. Et il m’a fallu presque autant de temps pour l’allumer avec mon briquet.

Je soufflai la fumée alors que la femme d’Hank revint avec le café.

-Merci…

Je n’avais pas encore dit beaucoup de mot mais il fallait d’abord que je me calme un peu. Je ne touchai pas au café et Bailey revint avec Hope qui était dans sa chaise pour bébé.

Je regardai Hope, puis Bailey, puis Hank…

-Livia est à l’hôpital… Physiquement, elle va mieux… Mais… Elle…

Ma voix s’étrangla un peu dans ma gorge.

-Elle veut divorcer…

Le mot ramena mes larmes… Et tout sorti d’un coup :

-Elle croit que, pendant qu’elle était captive, je l’ai oublié pour commencer à sortir avec Melody, une fille de notre classe… Elle y croit dur comme fer ! C’est l’un de ses ravisseurs qui lui a mis cette idée en tête. Et… Le pire… C’est que j’ai beau lui expliquer que ça n’avait pas de sens. Que j’ai passé tout le temps qu’elle était captive à m’inquiéter pour elle et essayé de la retrouvé mais elle ne croit que ce type ! Ce Ward à qui elle trouve un tas d’excuse alors qu’il est complice de son enlèvement !

Je pleurais, je tremblais, je n’en pouvais plus.

-Et elle veut aller vivre chez Jack jusqu’à notre divorce… Elle ne veut plus me voir… Putain, mais qu’est-ce que j’ai fait ?!


Mon ton montait tellement j’étais triste et tellement tout ça était incompréhensible.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 3007
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé]   A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé] I_icon_minitimeVen 31 Jan - 14:49



A Place To Stay
ft. Bailey North & Julian Hughes


Je fis entrer Julian et envoyai gentiment mon épouse nous préparer du café. Dans ma urprise, j’avais oublié de mentionner que Julian ne buvais que du lait… Du lait qui venait i possible d’une bouteille neuve. Mais l’état dans lequel était le jeune homme m’avait fait perdre de vue ce détail pourtant crucial.

On s’installa au salon où Hope, qui pleurait toujours, contrariée d’avoir été réveillée, nous rejoignins bien vite dans sa chaise haute sur roulettes.

Julian n’avait vraiment pas l’air bien et les pleurs de notre bébé, ne devaient pas l’aider. Alors je pris Hope dans mes bras pour la bercer tout en discutant avec Julian… Mais elle ne se calmait pas… C’était comme si elle ressentait que quelque chose n’allait pas, aussi sûrement que j’étais en train d’absorber le mal-être de Julian. Aucun doute qu’il me faudrait encore des jour pour me remettre de cette rencontre inattendue.

Parce que tout ce que vivait Julian, je le prenais en pleine tronche, comme une éponge.

Nous essayâmes donc de parler par au-dessus des pleurs d’Hope tandis que Bailey ramenait un plateau avec la cafetière, des tasses, du lait et du sucre. Fort heureusement, Bailey n’avait pas rempli les tasses de café et la bouteille de lait était neuve.

-Je te laisse entamer le lait, Julian… Vas-y, sers-toi, tu es ici chez toi, ne l’oublie jamais.

Il avait l’air tellement perdu…

Bailey pris place à côté de moi, et, ma main qui ne tenais pas Hope se posa sur sa cuisse, comme si je cherchais un soutien alors que je prenais de plein fouet toutes les émotions de Julian aussi sûrement que si j’étais un foutu télépathe.

Et Julian parla.

Difficilement, mais il parla. Après s’être allumé une cigarette, ce qui me donnait envie de faire la même chose, mais je ne pouvais pas, pas avec Hope contre moi… Alors je la fis passer dans les bras de Bailey pour, moi aussi, allumer une cigarette.

Je savais que Bailey n’aimait pas qu’on fume à proximité du bébé, mais les circonstances étaient exceptionnelles.

Et Julian finit par tuer cet odieux suspens.

Son épouse était à l’hôpital et, physiquement, elle allait mieux, mais c’était sans compter sur ce qui se passait dans la petite tête de la blondinette qui…

… voulait divorcer ?!

Je grimaçai…

-Comment elle peut croire que tu sortais avec une autre ?! Comment elle peut croire ses ravisseurs et pas toi ? Je parie que t’es resté collé au téléphone tout au long de sa disparition.

Je grimaçai.

-Je te connais, Julian. Et ce que crois Olivia est absurde !

Je soufflai la fumée de ma clope.

-Si je tenais le con qui lui a mis ça en tête !

Je pris une gorgée de café au risque de me brûler avec. Julian disait que son épouse allait aller vivre chez son manager en attendant le divorce…

-Attends… attends un peu… Peut-être qu’avec le temps, elle va reprendre ses esprits. Après tout, elle doit encore être secouée à cause de ce qu’elle a vécu. Je serais toi, je ne prendrais pas ses paroles pour acquises… pas tout de suite.

Je calai ma clope entre mes lèvres et pris les mains de Julian dans les mienne.

-D’abord, il faut que tu te calmes… Tu es complètement en détresse, là…  

@ Billy Lighter


Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Bailey North
Bailey North


Messages : 3812
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 25
Localisation : À la maison avec Hank et Hope

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé]   A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé] I_icon_minitimeSam 1 Fév - 17:52



A Place To Stay
ft. Julian Hughes & Hank North




Ce n’est que la seconde fois depuis que je vis ici que Julian vient nous visiter. C’est dommage qu’il ne vienne pas plus souvent, je sais à quel point il compte pour Hank. La toute première fois, il était venu très tard, pour ne pas dire en pleine nuit. Je ne l’avais qu’entre vue, il avait besoin de s’entretenir avec Hank dans une conversation  d’homme à homme. Aujourd’hui encore, le petit ne semble pas en très grande forme.

J’ai pris Hope dans mes bras pour qu’Hank puisse se diriger avec Julian au salon pendant que j’allais préparer le café demandé par mon mari, tout en tentant de calmer Hope qui ne promet pas de cesser de sitôt sa crise de larmes.  Je préfère tout disposer sur un cabaret afin que tout le monde préparer sa tasse à sa guise, ne connaissant rien des goûts de Julian alors que moi, je le bois noir et ça me va très bien.

Je déposais le cabaret sur la table base devant le  divan sur lequel je pris place aux côtés d’Hank et Hope, dans sa chaise haute de l’autre côté de son père. J’espérais que d’être proche de lui la ferait cesser de pleurer, normalement, c’est ce qui fonctionne le mieux avec notre petite capricieuse de 7 mois et demi. Pas cette fois, de toute évidence. Hank fini par la sortir de sa chaise pour la prendre sur lui et tenter le tout pour le tout alors que Julian amorçait son histoire.

Ça lui était difficile et il dû se reprendre.  Il expliqua que sa femme, la chanteuse Olivia Cortez était toujours à l’hôpital, pas étonnant avec ce qu’elle a vécu. Cependant, selon Julian, si les blessures physiques de sa femme semblaient  bien guérir, c’est au niveau psychologique que ça n’allait pas.

Visiblement, son enlèvement avait laissé des marques très profondes au point où elle remettait en question son mariage avec Julian, laissant se dernier dans l’incompréhension totale.

- Tu n’as rien fait de mal, Julian.

J’avais repris  Hope dans mes bras, passé par Hank qui s’était allumé une cigarette bien qu’il sache que je n’aime pas qu’il fume près de notre fille. Je n’allais pas lui faire de remontrances, pas en ce moment.  D’ailleurs, mon mari est tout aussi sans voix que son ex beau-fils, ne comprenant pas comment la jeune femme avait pu se rendre à un tel raisonnement alors que Julian avait été dévoré d’inquiétude tout au long  qu’avait duré la disparition d’Olivia.

D’un côté, je comprends très bien la souffrance de Julian et de l’autre, je me reconnais dans ce que traverse Olivia. C’est dingue ce qu’on peut finir par croire quand mentalement, nous sommes au plus bas. Il aura suffit que son ravisseur la maintienne dans un état de peur suffisamment grand pour lui mettre le cerveau sans dessus dessous et jouer avec comme son petit yoyo personnel.

- Ils l’ont amenée vraiment très loin, Julian. Ils lui ont fait ça pour  s’assurer que, quoi qu’il arrive, elle ne les balancerait pas. Il faudra beaucoup de patience et d’amour pour qu’elle puisse émerger.

Je lui disais ça avec beaucoup de compassion.

Hank avait fait ça pour moi. Il avait prit soin de moi alors que j’étais complètement perdu. J’ai même passé près de commettre l’irréparable, il m’a sauvé la vie, il ne m’a jamais abandonné et c’est grâce à lui si j’ai fini par ouvrir les yeux.

Pour tout de suite, Hank a raison. Il doit se calmer pour mieux se ressaisir mais surtout, il, ne doit pas agir sur un coup de tête en donnant ce qu’elle veut à Olivia. Il doit laisser le temps au temps.

- Ce n’est peut-être pas une mauvaise chose qu’elle s’en aille quelque temps chez Jack. C’est un bon ami ?

Peut-être que  cet ami là saura la soutenir et doucement, la ramener à la raison. Plus elle sera entourée de personnes bien intentionnées qui les aimes autant elle que Julian, mieux ce sera pour la jeune femme.



@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
Julian Hughes
Julian Hughes


Messages : 442
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé]   A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé] I_icon_minitimeDim 2 Fév - 13:46



A Place To Stay
ft. Hank North & Bailey North


Alors que j’étais tout tremblant assis face à Hank dans un salon que je ne connaissais que trop bien, Bailey revint avec les tasses et le café. Mon regard s’était brièvement posé sur la bouteille de lait. C’était ça que je voulais plus que du café. Et Hank, le sachant très bien, m’invita à ouvrir la bouteille avant que quelqu’un d’autre ne le fasse. J’hochai de la tête ouvrant la bouteille d’une main tremblante avant de me servir très difficilement. Ce fut tout aussi difficile d’allumer ma cigarette et, d’enfin, me lancer dans mes explications qui firent à nouveau grimper la tristesse en moi.

Je ne comprenais pas… Et même en disant tout, tout haut, je n’arrivais pas à comprendre pourquoi Livia m’en voulait à ce point. J’en pleurais devant Hank et Bailey alors que cette dernière disait que je n’avais rien fait de mal. Je passai ma manche sur mes yeux pour essayer d’essuyer mes larmes alors qu’Hank passa sa fille à sa femme pour s’allumer une cigarette. Je fumais aussi très nerveusement entre mes phrases et mes larmes. J’avais imaginé que mes retrouvailles avec Livia seraient tout autres. Je savais que ça ne serait pas facile mais je n’aurais jamais imaginé qu’elle puisse m’en vouloir plus à moi qu’à ses ravisseurs. C’était inconcevable ! Et ça l’était aussi pour Hank qui ne comprenait pas. Je tremblais toujours.

-Je… Je ne sais pas… Je ne comprends pas non plus… Elle le croit lui… Elle ne croit que lui… Moi… Je croyais avoir tout fait. J’ai tout fait !


J’ai fait tout ce que je pouvais à mon niveau. Pourtant, après tout ça, je ne pouvais m’empêcher de culpabiliser et de penser que j’aurais dû faire plus. Peut-être que si j’avais fait plus, elle ne m’en aurait pas voulu. Je savais que c’était absurde… Mais ce que disait Livia l’était aussi.

Hank en voulait à celui qui avait mis ça dans la tête de Livia. Je serrai les poings. Moi aussi… Moi aussi je lui en voulais.

-Ward… Il s’appelle Ward… L’autre s’appelle Yang… Livia à peur de Yang mais pas de l’autre. C’est l’autre qui lui a mis ça en tête…

C’était tout ce que j’avais… Et tout ce que, certainement, la police avait… De toute façon, je doutais sincèrement que ça soit leur vrai nom. Bailey disait que les ravisseurs avaient certainement fait en sorte de jouer avec la tête de Livia pour éviter qu’elle ne les balance. J’hochai de la tête. Oui… Ça, j’en étais sûr… Et Bailey disait que le seul moyen de ramener Livia à la raison était de la patience et de l’amour. Mes lèvres tremblèrent.

-J’aimerais lui en donner… Mais elle ne veut plus que je l’approche…

Hank, lui, me disait qu’elle allait peut-être reprendre ses esprits. Qu’il lui fallait du temps. Je tremblais toujours.

-J’espère… J’espère vraiment que c’est ça et pas autre chose. J’espère vraiment qu’elle retrouvera la raison.


Qu’est-ce que je pouvais faire d’autre à part espérer ? Rien ! Absolument rien ! Et c’était ça qui me tuait !

Je tremblais tellement que je n’arrivais même plus à fumer. Ma cigarette se consumait d’elle-même entre mes doigts. Hank disait que je devais me calmer. J’hochai de la tête et essayai de respirer un peu mieux, inspirant et expirant mais mes tics me rattrapaient chaque fois.

Bailey disait que ce n’était pas une mauvaise chose qu’elle aille un temps chez Jack. J’étais d’accord… Peut-être que Jack arrivera à la ramener à la raison.

-Oui. Il considère Livia comme sa fille. C’est son manager… Je crois qu’il pourra peut-être la ramener à la raison. Il tient vraiment à elle… J’espère qu’il y arrivera.


Mes larmes coulaient toujours et je finis par écraser ma cigarette dans le cendrier avant d’en rallumer une autre et regarder Hank et Bailey.

-Sauf qu’en attendant, je ne saurais pas vivre seul chez nous… Chez Livia et moi. Je ne saurais pas… Tout comme je ne veux pas aller chez mon père… Je sais qu’il va essayer de me réconforté mais il n’est pas doué pour ça… Alors… Je me demandais si... Je pouvais venir dormir ici quelques jours. Je serais discret… Je… Je ne sais pas où aller d’autre…

Ma bouche tremblait toujours… Je ne voulais aller nulle part d’autre.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Hank North
Hank North


Messages : 3007
Date d'inscription : 05/06/2017
Age du personnage : 39
Localisation : San Fernando Valley

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: nerveux...
Song: One Of My Turns - Pink Floyd


A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé]   A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé] I_icon_minitimeDim 2 Fév - 15:32



A Place To Stay
ft. Bailey North & Julian Hughes


Julian tremblait comme une feuille et je me sentais un peu impuissant face à sa détresse. Il eut du mal à se servir son lait, du mal à allumer sa cigarette… Il avait aussi beaucoup de mal à parler entre les sanglots qu’il retenait, ses raclement de gorge et ses reniflements.

Je compris mieux son état quand il me dit que sa femme voulait demander le divorce. J’aurais imaginé, pour eux, une issue heureuse à partir du moment où Olivia avait été retrouvée, mais ce n’était visiblement pas le cas, que du contraire. Les ravisseurs de la jeune femme avaient tout fait pour la détruire psychologiquement au point où elle ne savait plus qui était avec elle et qui était contre elle.

Je ne pouvais que constater les dégâts sur mon ex-beau-fils. Il était complètement dévasté. Il ne comprenait pas ce qui avait pu se passer. Il ne comprenait pas comment Olivia pouvait croire ses bourreaux et pas lui.

Il s’exclama qu’il avait tout fait, tout ce qui était en son pouvoir et je hochai la tête.

-Bien sûr que tu as tout fait. Et plus encore, tu n’as rien fait de mal, Julian. Tout ça, ce ne sont que des mensonges, ou les délires d’un esprit qui a été soumis à rude épreuve.

Il ne fallait pas sous-estimer ce que la jeune femme avait vécu, même si tout ça semblait complètement absurde. Je grondai contre ceux qui avaient fait ça et Julian me donna des noms. Les noms de ceux qui avaient détenu Livia pendant si longtemps.

-Si vous avez des noms, ça peut aider la police à les retrouver. Ces types méritent la putain de peine de mort !

Je tirai longuement sur ma cigarette et Bailey y alla de ses propres mots rassurants, essayant de faire contre mauvaise fortune bon cœur. Même si ce n’était pas facile. Moi, je rageais intérieurement contre les monstres qui avaient fait ça.

Olivia ne voulait carrément plus que Julian l’approche, tout ça parce qu’on lui avait mis en tête que Julian était sorti avec une autre pendant sa disparition. C’était tellement ridicule ! Et pourtant, Olivia Cortez n’était quand même pas une bille née de la dernière pluie. Mais qui sait ce qu’elle avait vécu ?

Je grommelai.

-C’est du délire.

Je souhaitai à Julian qu’avec le temps, sa jeune épouse retrouve la raison, et c’était un espoir qu’il nourrissait naturellement lui aussi. En attendant, la jeune femme allait aller vivre chez Jack Perry, son manager. Julian lui-même avait l’air convaincu que c’était une bonne chose.

-Avec un peu de chance, en retrouvant ses repère, et en ayant à nouveau une vue sur le monde extérieur, elle se rendra compte que tout ça n’est que mensonge ! Tu serais sorti avec une autre, L.A.People ne vous aurait pas raté. Laisse-lui un peu de temps, si tu veux bien.

J’avais posé ma cigarette dans le cendrier pour prendre les mains de Julian entre les miennes.

-Entre temps, essaye de t’apaiser un peu, tu veux ? Tu vas finir par nous faire une putain de crise cardiaque.

Et Julian eu une requête qui me mit les larmes aux yeux.

-Mais bien sûr que tu peux rester ici, Julian. Comme je te l’ai dit, tu es ici chez toi et ta chambre n’a pas bougé. Tu la retrouveras telle que tu l’as laissée… Ça te fera du bien de te retrouver dans un endroit connu.

Même si il n’avait pas vécu que de bons moments dans cette villa à cause de sa mère, j’espérais que ça lui ferait plaisir… Mais avant, je me tournai vers Bailey.

-J’espère que ça ne te dérange pas. Mais je ne peux qu’accepter sa requête.

J’étais sûr que Bailey ne m’en voudrais pas, mais on ne savait jamais.

@ Billy Lighter


Don't look so frightened this is just a passing phase
one of my bad days ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Bailey North
Bailey North


Messages : 3812
Date d'inscription : 11/06/2017
Age du personnage : 25
Localisation : À la maison avec Hank et Hope

Who Am I?
Birth place: Florida
Je suis: Une folle attachante
Song: The Night We Met


A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé]   A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé] I_icon_minitimeDim 2 Fév - 22:18



A Place To Stay
ft. Julian Hughes & Hank North




L’histoire de Julian était triste comme pas possible !  Il n’y avait qu’à le voir pour comprendre l’ampleur de son amour pour la jeune femme qui le repoussait aujourd’hui. Ce n’était pas simplement une rupture comme nous en vivons tous un jour ou l’autre. Olivia avait été  kidnappée et on lui avait joué dans la tête pour la rendre facilement manipulable. Elle rejetait Julian parce qu’on lui avait fait croire un horrible mensonge.

J’écoutais Julian et malgré les pleure d’Hope, je retenu un nom qui me fit frissonner.  Il n’y a pas tant de mec qui se font appeler Ward et j’en connais un qui m’a fait vraiment peur, une fois, quand je traînais encore dans l’Eastside. Si Olivia était tombée entre ses mains,  je comprends l’état psychologique dans lequel elle pouvait se retrouver mais je préférais ne pas le mentionner devant Julian parce que ça ne ferait qu’ajouter à son chagrin déjà bien grand. J’en parlerai à Hank quand nous serons que nous deux.

- J’imagine que la police à déjà les noms. Jimmy Reed a fait une conférence de presse, tu te souviens ?  Il a dit qu’il avait payé la rançon demandé.

Je caressais la cuisse d’Hank qui tonnait que la peine de mort serait le châtiment parfait pour les enfoirés qui ont fait du mal à Olivia. Je partage son avis mais en attendant qu’on les retrouves il fallait se concentrer sur la convalescence d’Olivia qui s’annonçait loin d’être facile.

Je conseillais à Julian d’être patient qui rétorqua qu’il voulait bien mais que sa femme refusait qu’il s’approche d’elle.

- Il faut espérer que Jack l’entoure bien pendant ce temps là et qu’il parvienne à la convaincre de te laisser une chance. Je suis certaine, puisque tu dis que leur lien est fort, qu’il parviendra à la calmer.

Ce n’était peut-être pas mauvais que Julian se tienne loin d’elle le temps qu’elle se remette les idées en places. De cette manière, elle ne s’énerverait pas, elle prendrait le temps qu’il lui faut et  ne se sentirait pas brusqué.

Avec un peu de chance, elle reviendrait à la raison assez rapidement.

- L’important, c’est de ne pas lui en vouloir, même si c’est difficile. Quand on ne voit plus clair, on peut vraiment poser des gestes horribles sans en avoir l’intention.

J’embrassais la tête de ma fille alors que je pensais à Tony, en ce moment même. Je porterai toute ma vie le regret  de l’avoir abandonné même si je sais qu’au moment où je l’ai fait, c’était la meilleure chose que je pouvais faire pour mettre mon fils en sécurité.  Hope, sans vraiment se calmer, pleurait moins fort. Elle ronchonnait ce qui avait tendance à me faire sourire. Elle ressemble que d’avantage à son père quand elle est en colère et qu’elle grogne de la sorte.

Julian, ensuite, avait une demande à nous faire.  Il allait de soit qu’il pouvait demeurer avec nous aussi longtemps qu’il le voudrait, d’ailleurs, Hank m’avait toujours interdit de toucher à cette chambre.  J’y fais que le ménage pour éviter qu’elle ne s’empoussière et de temps en temps, je passe les draps à la machine à laver pour les mêmes raisons mais je ne déplace rien puis je referme la porte.

- Bien évidement que tu peux rester ici Julian.

Je regardais Hank, tendrement, un sourire aux lèvres. Je sais que cela leur fera du bien à l’un comme l’autre de se retrouver. Hank a toujours aimé Julian comme son propre fils, jamais je n’irais m’interposer là dedans.


@ Billy Lighter


Your Hand In Mine Marching To The Beat Of The Storm ©️ Demi Lovato
Revenir en haut Aller en bas
Julian Hughes
Julian Hughes


Messages : 442
Date d'inscription : 04/08/2017
Age du personnage : 17
Localisation : Entre Malibu et Beverly Hills

Who Am I?
Birth place: Los Angeles
Je suis: un futur Jimmy Reed... En beaucoup mieux.
Song:


A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé]   A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé] I_icon_minitimeMar 4 Fév - 20:14



A Place To Stay
ft. Hank North & Bailey North


Hank confirma que j’avais tout fait. J’hochai la tête. Oui, j’avais tout fait. Et oui, les ravisseurs avaient tellement retourné la tête de Livia qu’elle les croyait eux et pas moi ce qui était complètement absurde. Mais je n’en voulais pas à Livia… Je ne pouvais qu’en voulait à ceux qui lui avaient fait ça. Avant tout ça, Livia et moi, on était uni comme les deux doigts de la main. On avait des projets… Ward et Yan avaient tout foutu en l’air.

Je tremblais toujours. J’avais beaucoup de mal à réfléchir. Mais j’avais beaucoup moins de mal à confirmer ce qu’Hank clama tout haut comme quoi les ravisseurs de Livia méritaient la peine de mort.

-Oui… Ils le méritent !

Parce qu’ils avaient fait beaucoup plus que d’enlever une innocente pour de l’argent. Ils avaient torturés Livia. Ils avaient faillis la tués. Et ils avaient fait en sorte de la traumatisé au point qu’elle ne savait plus du tout où elle en était.

Je les détestais ! Tous les deux autant qu’ils étaient !

Bailey déclara que la police avait sûrement les noms. Qu’ils avaient dû les obtenir de Jimmy Reed. J’hochai de la tête.

-Oui… Sûrement. C’est Reed qui a été le premier à entrer en contact avec la police. Il a donné toutes les informations qu’il faut d’après ce que j’en sais.

Parce que j’étais sûr qu’il voulait autant que moi retrouver les coupables. Tout du moins c’est ce que mon esprit triste pensait. Même s’il y avait encore beaucoup de zones d’ombre qui entouraient Reed. Des zones que je comptais éclaircir dès que j’irais mieux.

Mais pour l’instant, mes émotions avaient le dessus au point que je n’appréciais aucune de mes cigarettes tout comme je n’avais pas encore touché à mon verre de lait. Et ça ne s’arrangea pas quand j’expliquai que Livia allait aller vivre chez Jack un moment. Même si ça me rendait triste, je savais que c’était peut-être une bonne idée. Et Hank et Bailey partageaient ce point de vue. Hank disait qu’elle finira par reprendre ses repères parce qu’il y avait beaucoup de preuves qui indiquaient que je ne l’avais pas trompé pendant son absence. Si je sortais avec Melody, ça serait passé dans L.A.People.

-C’est ce que je me dis… Je sais que Livia est loin d’être idiote. Et j’espère vraiment qu’elle finira par savoir que la vérité vient de moi et pas de ce type qu’elle croit dur comme fer.

Bailey, elle, croyait que Jack pourrait arriver à la ramener à la raison. J’hochai de la tête me convainquant de ça, moi aussi. Je voulais y croire comme Bailey qui ajouta que je ne devais pas en vouloir à Livia. Que tout ce qu’elle l’avait dit, elle ne l’avait pas dit avec les idées claires. Mon menton trembla un peu et je séchai encore les quelques larmes qui coulaient le long de mes joues.

-Je ne lui en veux pas. Je ne saurais pas lui en vouloir. Malgré ce qu’elle m’a dit, je l’aime. Parce que je sais que tout ça n’est pas sa faute.

Tout comme ce n’était pas la mienne. C’était la faute de ceux qui avaient fait ça.

Hank, alors que je tremblais toujours, pris me mains dans les siennes. Il voulait que je me calme et je soufflai encore pour tenter de me calmer en hochant de la tête. Après ça, je lui fis une demande : celle de pouvoir rester ici un petit moment. Le temps d’y voir moi aussi plus clair. Hank accepta directement. Il était émut, ce qui fit que mes larmes coulèrent à nouveau mais de soulagement. Ma chambre était toujours intacte qu’il disait ce qui me fit beaucoup de bien.

-Merci. Oui, ça me fera du bien. Et merci de n’avoir rien bougé.

Hank me connaissait par cœur. Il savait que le moindre changement me troublait. Il savait que j’aimais quand rien ne changeait de place.

Il demanda ensuite à Bailey si elle était d’accord et celle-ci accepta aussi alors que Hope, elle pleurait toujours.

-Merci beaucoup, Bailey. Ça compte beaucoup pour moi.

Je les regardais l’un comme l’autre.

-J’irais chercher mes affaires chez moi tout à l’heure… Là… Maintenant… Je crois que je vais aller me reposer un peu… Je n’ai presque pas dormir depuis que Livia a été enlevée… Je n’en peux plus…

Mais avant de me lever, je pris ma tasse de lait et la bu d’une traite avant de regarder à nouveau le couple.

-Je suis désolé d’avoir fait pleurer votre bébé… J’ai pas réfléchi quand j’ai sonné à la porte…


Je me croyais responsable de ça… En fait, depuis que Livia m’en voulait pour rien, je me sentais responsable de tout.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé]   A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

A Place To Stay [PV Hank/Bailey][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: San Fernando Valley :: Villa North-