AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Bon plan ASOS : code promo de 10%
Voir le deal

Partagez
 

 Sad Memories [PV Sloan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Robin North
Robin North


Messages : 352
Date d'inscription : 02/03/2014
Age du personnage : 26
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: rancunier, protecteur, gamin
Song:


Sad Memories [PV Sloan] Empty
MessageSujet: Sad Memories [PV Sloan]   Sad Memories [PV Sloan] I_icon_minitimeDim 9 Fév - 10:06



Sad Memories
ft. Sloan Perry


-Coupé !

Mickael, le réalisateur venait, encore une fois, de nous arrêter… C’était la dixième fois qu’on devait recommencer la scène. Et c’était à cause de moi. Parce que Sloan, elle, était parfaite. Elle était parfaite depuis le début du tournage qui avait commencé la semaine dernière. On avait aménagé le plateau pour palier au handicap de Sloan et elle était entourée des meilleurs pour l’aider à sortir le meilleur de son jeu d’acteur.

Et elle était tout simplement parfaite ! Elle tenait le rôle principal comme aucune femme ne l’aurait fait. Je l’admirais et j’étais vraiment heureux de l’avoir rencontré dans les couloirs le jour du casting. Heureux d’avoir pu retrouver une fille avec qui je m’entendais si bien.

Mais voilà… Aujourd’hui, c’était moi le problème… Et je n’arrivais pas à me concentrer sur notre scène où j’étais censé révélé au personnage de Sloan à quel point je l’aimais. Mon personnage vivait une histoire d’amour à sens unique et c’est dans cette scène qu’il va s’en rendre compte.

Mais je n’y arrivais pas. Les mots ne sortaient pas comme il faut. Je butais sur les phrases de mon texte. Je m’emmêlais dans mes gestes. Ça ne me ressemblait pas. Mais je n’avais pas la tête au tournage aujourd’hui. Et, pour cause, Apple m’avait sonné hier soir… Oui, Apple, mon ex-petite-amie. Elle m’avait téléphoné en pleurant nous rappelant notre enfant. Enfin, celui qui n’est jamais né étant donné qu’Apple avait fait une fausse couche. Son coup de fil m’avait fait mal… Parce que la dernière chose que j’avais envie, c’était qu’on me rappelle ce souvenir douloureux. Je n’étais plus amoureux d’Apple… Mais l’enfant qu’on aurait pu avoir, je le regrettais. Et Apple s’était dit que, comme elle était triste, autant faire en sorte que je le sois aussi… Je la détestais pour ça si bien que je lui avais raccroché au nez… Après ça, elle a rappelé encore et encore jusqu’à minuit où le téléphone avait fini par se taire définitivement.

Pour ça qu’aujourd’hui, j’étais à côté de la plaque.

-Qu’est-ce qui t’arrive, Robin ?


Mickael était interloqué. Je me mordis la lèvre.

-Je… Je ne sais pas. Je crois que j’ai besoin d’une petite pause.

Il hocha de la tête.

-Ok. Pause d’une heure pour tout le monde.

Je me tournai vers Sloan et pris mes mains dans les siennes.

-Je suis désolé Sloan. Tu étais parfaite. C’est moi le problème… Je crois que… J’ai besoin de prendre l’air… Il faut que je fume une cigarette.

Je ne voulais pas la laisser ici seule au milieu du plateau alors je lui proposai simplement.

-Tu veux venir avec moi ?


Je pouvais la guider jusque dehors… Même si Sloan avait les moyens pour s’y retrouver.

@ Billy Lighter


I knew the moment had arrive for killing the past and coming back to life ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Sloan Perry
Sloan Perry


Messages : 26
Date d'inscription : 04/10/2019
Age du personnage : 24


Sad Memories [PV Sloan] Empty
MessageSujet: Re: Sad Memories [PV Sloan]   Sad Memories [PV Sloan] I_icon_minitimeDim 9 Fév - 15:55



Sad Memories
ft. Robin North




Mickael hurla une dixième fois Coupé! et je me reculais, convaincue que cette fois, c’était de ma faute puisque je perdais un rien de ma concentration, à force. Les journées étaient très longues et exténuantes, je me retrouvais avec  des migraines infernales le soir, après une journée au studio. Cela dit, le bonheur de me retrouver à nouveau à faire ce que j’aime le plus au monde, camper un personnage et principal qui plus est, valait bien les quelques désagrément que ma condition imposait.

Je restais attentive à ce que Mickael allait me faire comme remarque mais c’est à Robin qu’il s’adressa, encore.  Mon ami et complice à l’écran avait du mal aujourd’hui, je le sentais très bien, il dégageait de mauvaises vibrations.  Quelque chose n’allait pas très bien pour lui, je n’espérais rien de grave mais pour qu’il soit incapable d’en faire extraction pour donner le meilleur de lui-même à son interprétation, ce devait être grave.

Robin demanda une pause et on nous accorda donc une heure de liberté pour se reprendre et faire le plein d’énergie avant de recommencer.  Je n’allais pas refuser cette opportunité de prendre un peu l’air et de me changer les idées.  Il fait vraiment très chaud dans le studio et on dirait qu’à force d’y être, l’air devient vicié.

Robin glissa ses mains dans les miennes et je lui souris. Il a besoin de sentir que nous sommes avec lui, des mauvaises journées de tournage, ça arrive à tout le monde.

- Merci, Robin. Tu étais très bien aussi, juste un peu déconcentré, peut-être. Ça arrive à tout le monde.

Je rigolais quand il ajouta qu’il avait besoin de prendre l’air… en allant fumer une cigarette. Il n’y avait que les fumeurs pour  dire de telles choses !

- Je veux bien t’y accompagner.

Je passais mon bras autour du sien après l’avoir détaillé avec ma main et je le laissais nous conduire à l’extérieur du studio. À peine y sommes-nous que je peux sentir les rayons du soleil sur ma peau et la douce brise de janvier faire flotter mes cheveux.  J’entends des oiseaux se chamailler un bout de branche dans un arbre qui nous fait un peu d’ombre. Je le sais parce que je perçois  des zones un peu plus grises au travers l’intense luminosité du soleil. J’inspirais profondément avant que mon ami n’allume sa cigarette puis  je laissais son bras pour  le laisser libre de ses mouvements.

- Tu as envie de m’en parler ?

Peut-être que non mais mon instinct me dit qu’il a bien besoin d’alléger son cœur et puis souvent cracher le morceau ne fait pas de tord et aide à la concentration, par la suite. Je peux être une très bonne oreille, l’avantage d’être aveugle, ce sens devient plus affûté.

- Le perçois à ton contact, de mauvaises vibrations.  Tu n’es pas obligé de te confier à moi Robin mais je veux que tu sache que je suis là si tu as besoin. Les amis sont faits pour ça, pas vrai ?

Et puis sinon, le simple fait de prendre l’air, cigarette ou non, aura fait du bien.



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Robin North
Robin North


Messages : 352
Date d'inscription : 02/03/2014
Age du personnage : 26
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: rancunier, protecteur, gamin
Song:


Sad Memories [PV Sloan] Empty
MessageSujet: Re: Sad Memories [PV Sloan]   Sad Memories [PV Sloan] I_icon_minitimeMer 12 Fév - 17:42



Sad Memories
ft. Sloan Perry


Je n'y arrivais plus. Il n'y avait pas moyen que je me concentre sur la scène. Le coup de fil d'hier me revenait en tête sans arrêt et avec lui le souvenir du jour où on avait perdu ce bébé.

Il me fallait donc une pause. Une pause que nous accorda Mickael. Je m'en voulais un peu. Surtout pour Sloan pour qui les journées de tournage n'étaient pas faciles à cause de sa condition. Mais elle souriait quand me cherchant à me réconforter en disant que ça arrivait d'être déconcentré. Je lui dis un pauvre sourire.

-Je sais. Mais là mon niveau de déconcentration atteint des sommets.


Elle rigolait quand je lui proposai d'aller prendre de l'air pour aller fumer ne remarquant pas vraiment l'absurdité de ma phrase. Je suis souris un peu quand elle accepta.

Elle passa son bras autour du mien et je la guidai doucement jusqu'à l'extérieur. Il faisait beau aujourd'hui et le soleil tapait autant qu'il pouvait taper un mois de janvier. Je sortais alors un cigarette en m'appuyant contre le mur alors que Sloan brisa le silence me faisant bien vite remarquer qu'elle avait bien compris que quelque chose ne tournait pas rond. Elle disait qu'elle était là pour moi si je voulais parler. Je soufflais la fumée la regardant en souriant un peu avant de perdre mon sourire.

-En fait...

J'avais commencé ma phrase avant de marquer une pause pour, ensuite, me lancer complètement.

-Il y a bien quelque chose qui ne va pas.

Sloan l'avait bien vu et je n'avais rien n'à cacher surtout pas à une amie.

-Il y a un peu moins de 2 ans, j'ai été en couple quelques mois avec la fille du maire de la ville. On était heureux ensemble. Elle est tombée enceinte très vite. C'était un accident mais un heureux accident. Ça a soudé notre couple. On se faisait de beaux projets à long terme... Mais...

Je soufflais la fumée soupirant en même temps.

-Apple a fait une fausse couche à 4 mois de grossesse... On était dévasté. Tellement que notre couple est parti en morceau. Elle me croyait coupable pour je ne sais qu'elle raison. Sûrement parce qu'il n'y avait pas de coupable et qu'il lui en fallait un.

Je ne lui en voulais pas vraiment pour ça. Je lui en voulais bien plus pour le coup de fil d'hier.

-J'ai fait mon deuil. Enfin, je croyais... Mais Apple m'a téléphoné hier pour me rappeler tout ça. Sûrement parce qu’elle souffre encore et qu’elle veut que je souffre aussi.

Je soufflais à nouveau.

-C'est réussi...

Je regardai vers Sloan.

-Voilà pourquoi j'ai du mal...

Je tirai à nouveau sur ma cigarette.


@ Billy Lighter


I knew the moment had arrive for killing the past and coming back to life ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Sloan Perry
Sloan Perry


Messages : 26
Date d'inscription : 04/10/2019
Age du personnage : 24


Sad Memories [PV Sloan] Empty
MessageSujet: Re: Sad Memories [PV Sloan]   Sad Memories [PV Sloan] I_icon_minitimeMer 12 Fév - 18:55



Sad Memories
ft. Robin North




Une fois à l’extérieur, je me tournais pour sentir les rayons du soleil sur ma peau, inspirant profondément l’air pure, du moins, avant que Robin ne s’allume une cigarette. À l’intérieur du studio, il fait tellement chaud qu’à force, on pourrait croire que l’air en est vicié. J’ai bon espoir qu’après cette petite pause, mon ami retrouvera sa concentration.

Robin est un acteur rigoureux, qui s’investit avec sérieux. De le sentir autant hors de sa tête au point où ça l’empêche de se concentrer me chagrine pour lui. Je sais que pour en arriver là, c’est qu’il y a quelque chose qui le tracasse profondément, autrement, il est du genre à laisser sa vie privée hors du studio et ce qui se passe au studio, au studio.

En tous les cas, cela doit être assez grave pour qu’il ne puisse en faire abstraction suffisamment pour tourner notre scène. Sans vouloir me montrer curieuse, je lui offre mon épaule pour se reposer, qu’il sache que quoi qu’il arrive, il peut compter sur moi, notre amitié est assez solide pour qu’à deux, nous trouvions des solutions.

Mon ami est triste d’un coup de fil qu’il a eu. Un appel de son passé dont il se serait bien passé, de toute évidence. Je l’écoute, dans l’interrompre, me raconter que son ex petite amie l’a contacté pour donner un coup de pied dans une plaie qu’il croyait cicatriser.  Je me souviens de cette fille, Apple Vaughn. Ils formaient un couple plutôt mignon, à l’époque, en tous les cas, ils semblaient filer le parfait bonheur. Malheureusement, les apparences sont parfois trompeuses.

- Je suis navrée d’apprendre tout cela, Robin.

Je m’étais rapproché de lui pour poser délicatement ma main sur ta joue avant de la laisser tomber sur son épaule en signe de soutient amical.

- Elle ne t’a pas dit pourquoi elle voulait remuer votre passé ?

Selon Robin, Apple avait besoin qu’il souffre autant qu’elle. Mais pourquoi ? À quoi bon ? Ce qu’il leur ait arrivé est triste, je n’ose même pas imaginer ce par quoi ils ont dû passer. Il faut parfois toucher le fond pour mieux remonter. Robin  remontait plutôt bien avant qu’Appel, toujours au fond, ne le tire en arrière.

- Peut-être qu’Appel n’a tout simplement pas fait son deuil et qu’elle t’en veut de continuer d’avancer.  C’est égoïste de sa part mais si elle souffre encore autant, peut-être qu’il serait sage de l’épauler et de faire en sorte qu’elle soit bien entourée.

Sait-on jamais ce qu’une personne désespérée peut poser comme geste en signe de désespoir. Je me doute, cependant, que Robin ne soit pas intéressé à s’occuper d’elle mais il doit connaître un peu l’entourage de la jeune femme et  savoir qui serait assez digne de confiance pour veiller sur son ex petite-amie.

J’ai conscience que c’est facile de conseiller, de l’extérieur, quand nous n’avons pas les deux pieds dedans. Je ne sais pas quoi conseiller de mieux à Robin, sauf de ne pas garder ça pour lui. Il n’a pas à se pourrir l’existence pour quelqu’un qui  revient de nulle part comme un chien dans un bowling.

- Est-ce que… vous avez su pourquoi elle a fait une fasse couche ?

Je me concentrais pour le regarder, au travers toute cette clarté, je pouvais percevoir sa lumière, l’énergie qu’il dégage. Elle n’avait pas la même couleur, teinté de son chagrin.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Robin North
Robin North


Messages : 352
Date d'inscription : 02/03/2014
Age du personnage : 26
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: rancunier, protecteur, gamin
Song:


Sad Memories [PV Sloan] Empty
MessageSujet: Re: Sad Memories [PV Sloan]   Sad Memories [PV Sloan] I_icon_minitimeVen 14 Fév - 15:31



Sad Memories
ft. Sloan Perry


L’air de dehors faisait du bien, tout comme la cigarette. Mais je devais avouer que c’était la présence de Sloan qui me faisait encore plus de bien. Rien que le fait qu’elle soit là m’apportait déjà pas mal de réconfort. Mais quand elle déclara qu’elle était là pour écouter ce que j’avais à dire si j’avais envie de parler, je ne sus par me retenir de tous lui dire. Il fallait que j’en parle. Parce que j’avais l’impression que si je ne le faisais pas, j’allais ruminer ça pendant encore des jours.

Et le tournage ne pouvait pas attendre des jours. Je ne pouvais pas faire attendre tous ces gens juste à cause de mes états d’âme. Ça ne se faisait pas.

Sloan, après mon histoire déclara être navrée. Je savais qu’on ne pouvait pas faire grand-chose par rapport à ma situation… La seule chose que je devais faire, c’était aller de l’avant. On ne ramènera jamais ce bébé de toute façon. Tout comme mon amour pour Apple était totalement mort, ça c’était sûr.

Je frissonnai un peu au passage de la main de Sloan sur ma joue. C’était un geste réconfortant qui amena un semblant de sourire sur ma figure. Elle demanda alors si Apple avait dit pourquoi elle voulait remuer le passé. J’hochai négativement de la tête.

-Non… Pas clairement en tout cas… Elle m’a appelé en pleure pour me dire qu’elle pensait toujours à notre bébé… Elle m’a rappelé nos pires moments…

Et, donc, je déclarai qu’elle faisait sûrement ça pour que je souffre autant qu’elle souffrait. Je ne voyais que ça. Sloan, elle, essayait de toute mettre en perspective en disant qu’Apple m’en voulait certainement d’aller de l’avant alors qu’elle n’arrivait pas à faire son deuil. Sloan voyait clair et avait sûrement raison. Mais de là à épauler Apple… Je me voyais mal faire ça.

-Je la respecte… Mais je ne crois pas être la bonne personne pour elle. Il y a trop de ressentiment entre nous. Mais oui… Peut-être que je devrais téléphoner à ses parents. Et être sûr qu’elle soit bien entourée. Mais je ne peux pas faire grand-chose de plus. Je ne peux pas faire son deuil à sa place.

J’avais assez avec le mien. Parce que, cet enfant, je l’avais perdu aussi.

Sloan demanda si on savait ce qui avait provoqué cette fausse couche. J’hochai de la tête avant de soufflé la fumée loin de Sloan. Elle ne fumait pas alors, je ne voulais pas l’enfumer.

-Oui. Les médecins ont dit que c’était un dérèglement hormonal qui a provoqué ça… Rien qui aurait pu empêcher Apple d’avoir d’autres enfants. Il suffisait qu’elle suive un traitement pour entamer une autre grossesse… Mais, je crois qu’on s’est rendu compte, en perdant le bébé, qu’il n’y avait que lui qui nous tenait ensemble. En fait… On n’avait rien en commun, réellement, avec Apple. Sans sa grossesse, notre couple n’aurait sûrement pas duré autant qu’il a duré.

C’était la réalité. Apple n’aurait été qu’un flirt de deux ou trois mois si elle n’était pas tombée enceinte. Mais on était tous les deux emballés par l’idée d’être parent. C’est ça qui nous a tenu ensemble. Donc, quand il n’y a plus eu de bébé, on s’est séparé… Et pas de la plus agréable des façons.

-C’est triste… Mais c’est comme ça.

Je regardai toujours Sloan. Elle était attentive à tout ce que je disais.

-Maintenant, je veux aller de l’avant… Ne plus penser à tout ça. Je me dis que je suis jeune et que j’ai encore le temps de construire quelque chose avant quelqu’un… Il suffit de…

Je m’arrêtai un moment avant de sourire.

-De trouver la bonne personne.


Et mon cœur s’emballa quand je dis ça, sans savoir vraiment pourquoi.



@ Billy Lighter


I knew the moment had arrive for killing the past and coming back to life ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Sloan Perry
Sloan Perry


Messages : 26
Date d'inscription : 04/10/2019
Age du personnage : 24


Sad Memories [PV Sloan] Empty
MessageSujet: Re: Sad Memories [PV Sloan]   Sad Memories [PV Sloan] I_icon_minitimeSam 15 Fév - 3:30



Sad Memories
ft. Robin North




Ce qu’a vécu mon ami est d’une tristesse sans nom.  Je peux comprendre ce que cela a pu lui faire de perdre cet enfant.  Je ne connaîtrai probablement jamais cette joie que d’avoir  un enfant, ce fut un deuil à faire, en même temps que celui que de perdre la vue.  Quand j’entends le rire d’une enfant, comme celui de Jesse, il m’arrive de penser que je ne vivrai jamais cela, intimement, avec mes propres enfants.  Je me doute que l’appel de l’ex petite ami de Robin a dû raviver chez lui des pensées en ce genre.

Pourquoi maintenant ? Pourquoi après tout ce temps?  Peut-être qu’aujourd’hui marque le triste anniversaire de cet évènement. En tous les cas, ça expliquerait pourquoi elle a décidé comme ça du jour au lendemain de donner signe de vie à Robin et de l’écorcher au passage.

- C’est arrivé à celte période ? Peut-être est-ce pour cela qu’elle t’a téléphoné dans cet état.

Je ne cherche pas à l’excuser, mais à comprendre.

J’ai beaucoup de difficulté à croire qu’une personne peu blesser quelqu’un délibérément. Personne ne naît mauvais, c’est un comportement qu’on développe avec le temps par manque d’amour et d’affection et je ne crois pas que ce soit le cas de l’ex petit amie de Robin, autrement, il ne serait pas tomber amoureux d’elle à l’époque.

Cette jeune femme souffre visiblement encore beaucoup et son coup de fil me semble être un appel à l’aide.  Il serait plus sage de l’aider à traverser cette mauvaise période plutôt que de l’ignorer et, que savons-nous de quoi elle pourrait être capable, en pleine crise de désespoir.

- Je comprends que tu n’aies pas envie d’aller vers elle mais d’en glisser un mot à ses parents serait une bonne idée.  

J’hésite à ajouter : ’’ Tu ne pourras pas l’avoir sur la conscience, si elle commet un geste regrettable.’’ Je ne crois pas que c’est ce qu’à besoin d’entendre Robin, surtout que lui aussi, souffre de la perte de cet enfant, bien plus que de sa rupture.

Je me risque de lui demander s’ils ont pu savoir la raison de la fausse couche d’Apple.  Un truc hormonal, qui arrive de temps en temps chez des femmes même en bonne santé.  C’est bête et triste mais ça ne l’empêchera pas de fonder une famille quand elle rencontrera la bonne personne, ce qui me laisse croire qu’en plus de cette fausse couche, il y aurait aussi sa rupture avec Robin qu’elle ne digère pas.

- Elle souffre, c’est triste, parce qu’en nourrissant cette souffrance, elle s’empêche d’avancer et de vivre des jours heureux.

Robin a continué d’avancer, sans oublier, il a simplement trouvé sa propre façon de surmonter les épreuves et tourner la page.

- Bien sûr que tu as encore le temps de te construire une vie avec quelqu’un !

Je cru deviner un sourire se dessiner sur ses lèvres. Ça ‘’s’entend’’ si je peux le dire ainsi, selon le ton  de la personne et sa façon de prononcer les mots. Tout est dans la façon d’écouter.

- À chacun sa chacune ! Il y a une femme quelque part qui t’es destiné et qui te comblera, j’en suis certaine !

Il est beau comme un cœur ! Son visage est gravé dans ma tête, je peux encore voir ses petites fossettes se creuser quand il éclatait de rire ou son front se plisser quand il se concentrait sur son texte ou lors de scènes plus intenses.

- Si elle te téléphone à nouveau,  je te conseille de rester calme, de ne pas entrer dans son jeu mais de lui proposer ton aide. Ça peut se résumé en la référant à des gens compétant  ou a un coup de fil a ses parents, comme tu l’as dit. Il faut qu’elle comprenne que de s’en prendre à toi ne la soulagera pas.

Je pris ses mains dans les miennes et les pressais légèrement avant d’en porter une sur ma joue. Le contact humain m’est très important, n’allez pas croire que je fais ça avec tout le monde, loin de là, mais ceux de qui je suis très près, ma famille et mes amis, comme Robin.

- C’est une bien maigre consolation mais sache que je suis là pour toi, Robin et que jamais je ne te laisserai tomber.


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Robin North
Robin North


Messages : 352
Date d'inscription : 02/03/2014
Age du personnage : 26
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: rancunier, protecteur, gamin
Song:


Sad Memories [PV Sloan] Empty
MessageSujet: Re: Sad Memories [PV Sloan]   Sad Memories [PV Sloan] I_icon_minitimeDim 16 Fév - 9:28



Sad Memories
ft. Sloan Perry


Sloan cherchait un sens au coup de fil d’Apple. Notamment au niveau de la date. Je réfléchis quelques secondes. On était en janvier… Ce n’est pas en janvier que notre enfant est mort. Non, c’était bien après… Par contre :

-C’est en janvier 82 qu’on a commencé à flirter ensemble. Ça doit être pour ça. C’est un peu l’anniversaire de notre rencontre.


C’était peut-être pour ça. C’était difficile à dire vu que je n’étais pas dans la tête d’Apple. Et aussi parce que je lui en voulais quand même d’avoir ravivé en moi ce genre de sentiment. Moi qui, pourtant, avais fait de mon mieux pour faire mon deuil.

Mais Sloan, elle, essayait de se mettre à la place d’Apple. Elle essayait de comprendre son geste. Elle disait aussi, qu’Apple avait sûrement besoin d’être bien entourée pour pouvoir aller de l’avant. Je me voyais mal être celui qui courra à son secours mais j’acceptai quand même de parler à ses parents. Et elle trouvait que c’était une bonne idée. Je souris à Sloan.

On parla des causes de la fausse couche d’Apple et Sloan trouvait ça triste qu’Apple ne puisse pas se défaire de ça pour aller de l’avant.

-C’est ce que je me dis aussi… Elle pourrait reconstruire une vie avec un autre. Peut-être qu’un jour, elle va se rendre compte que remuer le passé ne ramènera pas ce qu’on a perdu.

Je le savais. Je ne récupèrerais pas cet enfant tout comme je ne récupèrerais jamais Karen. Tout ce qu’il fallait, c’était aller de l’avant. Moi, j’essayai d’aller de l’avant me disant que j’avais encore le temps de construire quelque chose avec quelqu’un ce que confirma Sloan. Son message était positif et plein d’espoir. Je trouverais un jour, la femme de ma vie. J’hochai de la tête.

-J’en suis certain aussi. Merci Sloan.

Ses mots m’avaient beaucoup aidé. J’arrivais à sourire à nouveau ce qui n’était pas le cas depuis hier. Passer du temps avec Sloan me faisait énormément de bien. J’étais heureux de l’avoir retrouvé après tout ce temps. Et heureux de la voir toujours aussi positive.

J’avais écrasé ma cigarette et elle avait pris mes mains dans les siennes. Je le regardai détaillant son visage me rendant compte, à chaque fois que je faisais ça, à quel point Sloan était une fille magnifique. Mais en plus de ça, je n’avais jamais rencontré quelqu’un d’aussi gentil qu’elle. Et là encore, elle me montrait qu’elle était là et qu’elle ne me laissera pas tomber. Je serrai un peu plus ses mains si douces. Mon cœur battait plus vite à ses mots.

-Ce n’est pas une maigre consolation. Ça compte beaucoup pour moi que tu sois à mes côtés.

Je souris.

-Je serais là pour toi aussi.

Et j’aimerais d’ailleurs pouvoir faire bien plus que je ne le faisais pour elle. Je savais que ce n’était pas tous les jours faciles notamment au niveau du tournage.

-D’ailleurs, si tu as besoin de quoi que ce soit, tu sais où me trouver.

Je voulais lui rendre la pareille pour ce qu’elle m’avait donné aujourd’hui.

-Tu vis toujours chez ton cousin, n’est-ce pas ? Il y a assez de place chez lui ? Tu ne voudrais pas voir ton chez toi ?


Je ne savais pas si Sloan avait envie ou même la possibilité de vivre seul. Je savais qu’elle savait très bien se débrouillé alors, je demandais. Je pourrais peut-être l’aider à trouver un endroit où vivre.



@ Billy Lighter


I knew the moment had arrive for killing the past and coming back to life ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Sloan Perry
Sloan Perry


Messages : 26
Date d'inscription : 04/10/2019
Age du personnage : 24


Sad Memories [PV Sloan] Empty
MessageSujet: Re: Sad Memories [PV Sloan]   Sad Memories [PV Sloan] I_icon_minitimeLun 17 Fév - 3:30



Sad Memories
ft. Robin North




La date de la fausse couche aurait été pour moi, un indice sur les intentions d’Apple mais  Robin m’explique que c’est arrivé un peu plus tard, cependant, c’est en janvier qu’ils avaient amorcés leur relation.  L’anniversaire de leur rencontre aurait peut-être rendu la jeune femme nostalgique et tous ses mauvais souvenirs auraient remontés à la surface.

- Elle vivra ce genre de plongeon dans le vide chaque fois qu’elle traversera une période qui la ramène à toi, j’imagine.

Elle a dû l’aimer vraiment beaucoup pour être marqué à ce point.  Je peux la comprendre, elle a perdu son bébé et son amoureux, bien que leur couple battait de l’aile, ce fut un amalgame  de tristes coups du sort.

Je ne peux que conseiller à mon ami de passer au moins un coup de fils  aux parents d’Apple au moins pour qu’il ait la conscience tranquille. Elle lui en voudra certainement pour cela mais au point où leur relation en est, je ne crois pas que cela change quelque chose. Un jour elle comprendra que c’est justement parce qu’il avait encore du respect et de l’affection pour elle qu’il aura fait ça.  Un coup de fil de ce genre suffit pour alarmer, en tous les cas, moi ça me fait un peu peur. Je ne prends pas cela à la légère.

Au pire, les parents d’Apple l’enverront sur les roses, au mieux, ils prendront le temps de discuter avec leur fille et voir comment les choses vont pour elle. Nous les femmes savons cacher bien des chagrins derrière un beau grand sourire.

Ensuite, il ne restera qu’à espérer qu’elle puisse tourner la page et aller de l’avant comme l’a fait Robin. En tous les cas, je lui souhaite, sincèrement. Puis, bien sûr, j’offre mon appui inconditionnel à Robin, c’est le mieux que je puisse faire dans la situation.

- Les amis sont là pour ça, n’est-ce pas ?

Je ne peux pas oublier non plus l’aide qu’il m’offre tous les jours au studio pour me faciliter la tâche. La fougue avec laquelle il a défendu ma candidature. Oh, bien sûr, je ne suis pas aimable avec lui parce que je crois que je lui dois quelque chose. Non. C’est ce que font les amis, s’entre aider et se témoigner du super.

- Merci Robin, je n’y manquerai pas !

Je caressais ses mains qu’il tenait dans les siennes, de mes pouces, profitant du contact chaleureux avec lui.  J’ai perdu beaucoup d’amis en même temps que la vue, c’est dommage mais je  me console en me disant que  ceux que j’ai toujours valent tout l’or du monde.

- C’est exact, je me suis installée chez mon cousin à mon retour et ça me va. Ils m’ont installés un espace à moi, je crois que ce devait être le bureau de Jack à la maison mais c’est plus que parfait. Je n’ai pas besoin de beaucoup d’espace.

Mon cousin et sa fiancée prennent grand soin de moi, j’ai beaucoup de chance de vivre avec eux bien que je sais que ma présence engendre beaucoup d’ajustement pour eux, notamment dans la gestion de l’espace pour éviter que je ne me heurte à un meuble et depuis quelques jours, nous avons une pensionnaire de plus qui s’est installée dans la chambre de Jesse. Je crains que Jack et Brooke souffrent légèrement du manque d’intimité qu’autant de monde sous leur toit occasionne.

- Je pourrais avoir mon propre appartement mais je m’y sentirais vite seule et j’ai parfois besoin d’aide avec des choses simples du quotidien. Il y a des journées où ma vision, même si elle est flou, me permets de faire certaines choses alors que d’autres jours, je suis complètement dans le noir.

J’aurais peur de mettre le feu par distraction, ou de mal fermé un robinet et de causer une inondation.

- Je me laisse le temps encore un peu de faire mes marques mais c’est un objectif que je caresse, avoir mon chez moi.  Je te laisserai le contrat de la décoration puisque je ne sais même pas agencer mes chaussettes !

Je m’esclaffais puis je tournais la tête là où j’entendis une voix nous appeler.

- Oh, déjà ? J’aurais bien profité de la pause encore un petit peu ! Dis, quand notre journée sera terminée, tu m’accompagnerais pour manger une glace ?



@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Robin North
Robin North


Messages : 352
Date d'inscription : 02/03/2014
Age du personnage : 26
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: rancunier, protecteur, gamin
Song:


Sad Memories [PV Sloan] Empty
MessageSujet: Re: Sad Memories [PV Sloan]   Sad Memories [PV Sloan] I_icon_minitimeMer 19 Fév - 18:06



Sad Memories
ft. Sloan Perry


Oui. Apple vivait sûrement chaque fois un cauchemar aux dates qui lui rappelaient notre relation. En ça, Sloan avait certainement raison. Et j’avais quand même assez d’empathie pour Apple que pour être triste pour elle-même si je détestais la façon qu’elle avait eu d’essayer de me faire replonger avec elle. Même si je savais qu’Apple était loin d’être quelqu’un de méchant.

Mais les mots de Sloan m’ont aidé au point où je me sentais déjà un peu mieux. Parler à quelqu’un qui sait vous remonter le moral et qui est là pour vous peu parfois faire des miracles. Et Sloan avait bien réussi ça aujourd’hui. Je l’en remerciais mais elle disait que les amis étaient là pour ça ce qui me fit sourire d’un sourire sincère.

-Oui. Ils sont là pour ça.

D’ailleurs, j’étais là pour Sloan aussi quand elle en aura besoin. Parce que ce genre d’attention allait dans les deux sens. Elle confirma qu’elle n’y manquera pas ce qui me fit à nouveau sourire. La joie de vivre que dégageait Sloan m’impressionnait toujours.

Elle caressait mes mains que je laissai entre les siennes alors que je partis sur un sujet plus léger en demandant à Sloan si elle vivait toujours chez son cousin. Elle disait que oui et que, malgré que ça soit petit, ça lui convenait totalement.

-Ton cousin est vraiment sympa.

De son cousin, je ne savais que ce que L.A.People et Guitar&Pen en disait. Mais ça me semblait être un gars bien même si L.A.People cherchait parfois à le descendre en disant qu’il est violent.

Sloan m’expliqua toutes les difficultés qu’elle aurait à vivre seule. C’est vrai que sa condition ne rendait rien de tout ça facile… Je pris un air compatissant mais, encore une fois, Sloan restait positive disant que c’était un de ses objectifs que de vivre seul. Et, qui sait, peut-être trouvera-t-elle quelqu’un pour vivre avec elle. Après tout, elle avait toute les qualités et était une femme superbe. Je ne vois pas pourquoi, elle ne pourrait pas trouver chaussure à son pied un jour.

Et j’éclatai de rire quand elle disait qu’elle n’était pas douée pour la décoration.

-Je pense que tu ne me voudrais pas comme décorateur non plus. Ma mère trouve que je charge beaucoup trop en bibelots inutiles. Surtout quand il s’agit de faire la décoration de Noël.


Pour moi, il n’y a jamais trop de décoration. Mais ça ne plaisait pas à tout le monde.

-Mais je comprends que vivre seul n’est vraiment pas simple pour toi. Mais je suis sûr qu’un jour, tu auras ton chez toi.

Je l’espérais pour elle, en tout cas. Et j’allais continuer la conversation quand on nous rappela. Je fis une moue un peu déçue. Cette conversation m’avait beaucoup aidé mais il allait falloir repasser par la case maquillage avant de tourner à nouveau. D’ailleurs, Sloan aussi aurait voulu que ça dure, mais son invitation ne tomba pas dans l’oreille d’un sourd. Je fis un grand sourire.

-Avec plaisir ! Je t’offrirais une glace pendant que moi, je prendrais un café. Les glaces, ce n’est pas forcément mon truc même si j’en mange de temps en temps.

J’étais plutôt un amateur de salé, en fait. Mais un café, c’était toujours très bon.

Je souris.

-Allons-y ! Plus vite on aura terminé, plus vite on pourra se faire cette sortie.

Et je tendis mon bras pour que Sloan puisse le prendre et on retourna tourner.

Le tournage se passa beaucoup mieux. Comme quoi, discuter faisait beaucoup de bien. Je pouvais maintenant me concentrer sur mon jeu ce qui permis de tourner quelques scènes plutôt pas mal. J’étais satisfait, en tout cas, du travail réalisé.

Quand on fut libéré, j’accompagnai Sloan à l’extérieur et nous dirigeai vers ma voiture.

-Je connais un super endroit où ils ont les meilleures glaces et les meilleurs cafés du monde. Ça ferme tard donc c’est pas plus mal. C’est pas loin de chez moi, sur Hollywood.

Je l’aidai à grimper dans ma voiture côté passager avant de prendre place côté conducteur. Je démarrai en trombe souriant comme jamais. Mon humeur avait drastiquement changée depuis le matin et ce n’était pas plus mal.

-Je crois que sans toi, ça aurait été une journée de gâchée mais parler avec toi m’a vraiment remis sur les rails.

Je continuai de la regarder.

-Tu sais… Je pensais à quelque chose… Est-ce que ça te dirais qu’on tente une aventure ensemble ? Après ce film, je veux dire… Je pensais qu’on pourrait réaliser notre propre film… Je n’ai jamais rien réalisé mais j’aimerais tenter l’aventure. Qu’est-ce que tu en dis ?

Pourquoi je demandais ça à Sloan ? Parce que c’était l’actrice qui m’inspirait le plus et que c’était une de mes plus proches amies. Vouloir faire cette aventure avec elle m’emballait beaucoup.



@ Billy Lighter


I knew the moment had arrive for killing the past and coming back to life ©️ Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Sloan Perry
Sloan Perry


Messages : 26
Date d'inscription : 04/10/2019
Age du personnage : 24


Sad Memories [PV Sloan] Empty
MessageSujet: Re: Sad Memories [PV Sloan]   Sad Memories [PV Sloan] I_icon_minitimeSam 22 Fév - 17:17



Sad Memories
ft. Robin North




Avoir mon chez moi est un projet que je caresse sur long terme. Je ne suis pas forcément dans l’urgence puisque j’habite en ce moment chez mon cousin et sa petite famille. La cohabitation se déroule à merveille, je n’ai pas le sentiment que ma présence dérange, de toute manière, Jack me le dirait si c’était le cas.

Si un jour j’ai mon propre appartement, il me faudra de l’aide pour la décoration parce qu’avec ma condition, je ne sais même pas agencer mes chaussettes ! Je pourrais choisir des rideaux orange à pois vert que je n’en saurais rien !  Cette réflexion m’amuse ce qui me fait demander l’aide de Robin, si toutefois je venais à vraiment avoir pour décorer mais mon ami ajouta qu’il n’est pas forcément doué, sa maman lui faisant la remarque de toujours trop mettre de décorations de noël.

Je souriais à l’évocation des décorations de Noël. J’ai toujours adoré cette période de l’année pour les nombreuses lumières scintillantes, les parfums de pommes et de cannelles, l’espèce de féérie qui s’empare des journées, l’effervescence des préparatifs des nombreuses soirées en famille où le plaisir côtoie les meilleurs sentiments.  Un temps béni de l’année dont je garde les plus beaux souvenirs, tous mes âges confondus.  Je donnerais n’importe quoi pour pouvoir revoir les visages des gens que j’aime alors que nous sommes tous réunis autour d’un bon repas et qu’en trame sonore, les plus beaux airs de noël se font entendre.

Je sors de ma rêverie, faisant oui de la tête à la phrase de Robin.

- Chaque chose en son temps.  Merci d’y croire avec moi.

On nous rappela à l’ordre mais avant de retourner à l’intérieur, je proposais à Robin de m’accompagner pour déguster une glace. Il ne refusa pas l’invitation, que du contraire, mais il boira un café plutôt que  de savourer une glace puisqu’il n’aime pas vraiment cela.

Le reste de notre journée de tournage se déroula beaucoup plus rapidement que le début. Robin avait retrouvé sa concentration et nous fûmes en mesure de boucler les scènes prévues aujourd’hui comme s’il n’y avait pas eu de retard le matin. Il faut dire que j’avais gardé ma motivation en pensant à cette glace et au moment passer en compagnie de Robin.

J’aimais vraiment beaucoup sa compagnie !

En chemin, Robin me remercia encore pour l’écoute de ce matin. Je n’avais pas l’impression d’avoir fais beaucoup, mais l’important était que mon ami ait pu se sentir mieux ensuite, c’est tout ce qui m’importait puis, il me surprit avec une proposition de projet. Un truc hyper emballant qui me laissait avec de véritables papillons dans l’estomac.

- Oh ! J’en serais ravie, Robin ! Ce serait un magnifique projet à faire ensemble et, j’ai peut-être une idée pour l’histoire, à moins que tu aies quelque chose en tête. C’est un truc auquel je pensais souvent avant d’avoir le courage de reprendre ma carrière.

Oh je suis vraiment enthousiaste  par cette proposition aussi inespérée que soudaine. Et puis aussi parce que de travailler avec Robin est vraiment très agréable.

- Je suis prête quand tu l’est ! Enfin, après ce film, déjà, je devrais être en mesure d’annuler quelques projets pour toi.

Bien évidement, je disais ça en rigolant. Mon agenda était complètement vide, on pourrait y inscrire qu’une mouche y vole tellement il n’y a rien ! Heureusement que je ne vois pas les pages, je trouverais ça triste de les voir toutes blanches !

- Je ne saurais jamais te remercie convenablement de croire aussi fort en moi !


@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sad Memories [PV Sloan] Empty
MessageSujet: Re: Sad Memories [PV Sloan]   Sad Memories [PV Sloan] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Sad Memories [PV Sloan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: San Fernando Valley :: Studios de cinéma-