AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-33%
Le deal à ne pas rater :
Ecran PC HP 27xq 27″ QHD Noir
199.99 € 299.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Fleming
Edward Fleming


Messages : 503
Date d'inscription : 09/03/2019
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: Eastside
Je suis: un psychopathe
Song: Bloody Valentine


Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé]   Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé] I_icon_minitimeDim 23 Fév - 17:42



Disgruntled Employees
ft. Sky Carter


On toquait à la porte…

J’ouvris doucement les yeux mon corps enlaçant toujours celui de Sky qui dormait à poing fermé dans notre lit. La chambre était en ordre ce qui n’était pas le cas il y a quelques jours. Mais depuis qu’on avait décidé de partager ma chambre, j’avais fait en sorte qu’elle soit totalement en ordre.

Et heureusement, parce qu’on l’avait beaucoup utilisé ses derniers jours. En fait, on n’avait quasi pas quitté notre appartement depuis notre rencontre. J’étais juste sorti quelques fois en soirée pour donner des directives aux membres de mon gang pendant que Sky pensait que j’allais simplement dealer ma came. Ce qui, en soit, n’était pas totalement faux. En dehors de ça, on avait passé notre temps à regarder des films, bouffer des céréales et faire l’amour.

C’est à peu près tout. Et j’adorais ça. Même si je savais que ce train de vie, on ne pourrait pas le vivre éternellement. Sky allait reprendre son travail et, moi, j’allais devoir être plus présent et me trouver un second digne de ce nom. Il fallait que les New Soldados continue sa lutte de pouvoir avec les Los Diablos. Ça sera une façon de montrer à Reed que je ne suis pas mort. Même s’il devait, quelque part, déjà s’en douter.

Je levai mes yeux sur le réveil. Entendre toquer à ma porte à 3h30 du matin me foutait un peu de mauvaise humeur. Sky ne semblait pas réveiller ce qui était déjà un bon point. Je me levai doucement posant un baiser sur sa joue au passage avant de sortir doucement de la chambre. Une fois la porte passée, je fronçai les sourcils.

Qui venait m’emmerder à 3h30 du matin ? Un homme mort. C’est ce que je pensais me disant, en même temps, que ça devait sûrement être un membre de mon gang. S’il en était autrement, les New Soldados chargé de ma sécurité m’auraient prévenus.

A moins qu’il n’ait rien vu, ce qui est possible aussi. On ne peut faire entièrement confiance à personne. Alors, en chemin, j’enfilai simplement un jeans avant de prendre mon flingue qui était dans ma veste en cuir au porte manteau. Je mis le flingue à l’arrière de mon jeans avant de regarder à travers le judas. De l’autre côté de la porte se trouvait Felipe… Un membre de mon gang… Je levai les yeux au ciel, soupirai d’exaspération et ouvrit la porte.

Je me mis alors à parler bas… Mais fermement. Assez pour que Felipe constate de ma mauvaise humeur.

-Il est 3h30 de matin, Felipe…


Il semblait nerveux. Mais je savais d’où venait sa nervosité. Felipe était un drogué. Il utilisait l’argent qu’il gagnait de sa vente de drogue pour acheter sa came personnelle qu’il acheter… Aux New Soldados. Il avait le droit à un prix, c’est pour ça qu’il faisait comme ça.

-Désolé de te déranger, El Lider…

Je le coupai.

-Parle moins fort et appelle-moi Ward, abruti.

Il parut surpris. Pas par la façon dont je lui parlais mais par ce que je lui disais.

-Mais je croyais qu’il fallait vous appeler El…

Je fronçais les sourcils.

-Chut !

Il hocha de la tête. Oui, il fallait m’appeler El Lider… Mais pas quand il se plantait chez moi pour venir me parler ! C’était un coup à me faire avoir, ça. Les murs ont des oreilles partout et ma nouvelle petite-amie, si elle acceptait que je sois dealer, n’accepterais sûrement pas que je sois un foutu chef de gang ! Il baissa de quelques tons.

-D’accord… Ward… Je voulais savoir si je pouvais avoir une avance sur mon salaire du mois prochain. J’ai… Ma… Ma mère est malade et il me faut de l’argent.

Je plissai des yeux. Il était 3h30 du matin… Ça ne pouvait pas attendre demain ? Non… Le manque n’attend pas on dirait. Je penchai légèrement la tête sur le côté parlant toujours tout bas. Je lui parlai de me voix très calme… Ce qui n’était pas signe que j’étais de très bonne humeur et ça, en général, les membres de mon gang le savais.

-Tu te fous de moi, Felipe ? Ta mère ? Malade ? Non. Je sais ce que tu veux. Tu veux de la came. Tu veux une avance sur ton prochain mois ? Non. Tu ne l’auras pas. Si je le fais pour toi, je vais devoir le faire pour tout le monde, Felipe. Alors, c’est non. Surtout pas à 3h30 du matin.

Il sembla un peu plus nerveux. Mais il continua d’essayer de me baratiner encore et encore. Je perdais patience mais je savais que je ne devais pas perdre mon sang froid… Mais ce que je ne savais pas, c’était que, pendant que Felipe faisait le petit malheureux devant ma porte, son frère, Emilio, avait grimpé jusqu’à la fenêtre de ma chambre pour y entrer discrètement…

@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Sky Carter
Sky Carter


Messages : 59
Date d'inscription : 02/02/2020
Age du personnage : 0


Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé]   Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé] I_icon_minitimeDim 23 Fév - 23:47



Disgruntled Employees
ft. Edward Fleming




Cinq jours se sont écoulés depuis que j’ai emménagée ici avec Ward et cela fait cinq jours que je flotte sur un nuage de bonheur.  Cinq jours et nuits à ne faire rien d’autre que d’être dans les bras l’un de l’autre, à s’embrasser tout avec un film en bruit de fond, à s’envoyer en l’air  dans toutes les pièces de l’appartement, sur toutes ses surfaces possibles et dans des positions que je ne pensais même pas exécutables.

J’ai trouvé mon âme sœur en Ward, le seul homme que je sais sincère dans ses sentiments envers moi.  La perle rare qui me fait rire, jouir, avec qui je me sens complètement libre et vraiment très belle. Il a cette façon totalement  unique de me regarder, comme s’il allait avait envie d’entrer dans ma tête.  Je suis tout à fait transparente, rien à cacher pourtant, on dirait que c’est autre chose qui l’intrigue, qui le fait  me regarder comme si j’étais la merveille du monde.

Il était 3h33 du matin quand j’ouvris les yeux. La place de Ward dans le lit était encore chaude pourtant, il n’y était plus.  Je m’étirais et je passais ma main dans mes cheveux puis je me retournais sous les couvertures en baillant. Il devait être allé à la salle de bain ou peu importe, il allait revenir alors je fermais les yeux pour l’attendre. Je lui ferais la surprise d’être réveillée et nous pourrions faire l’amour jusqu’au levé du jour.

Je rêvais déjà de ses baisers dans mon cou, de ses mains explorant mon corps, de nos voix unis dans l’extase.  Je lui marmonnais de se dépêcher mais il ne revenait toujours pas. À croire qu’il s’était endormit sur le trône. Ou que la faim l’avait réveillé et qu’il  mangeait un bol de céréales, pénard, assit sur le comptoir de la cuisine. Il est vrai que nous ne mangions pas forcément beaucoup depuis cinq jours, nous le faisions quand nous y pensions ou quand les forces venaient à manquer mais à bien y penser, je crois que nous n’avions pas ouvert de nouvelles boîtes de Cap’N Crunch ce soir.

À tâtons, je trouvais un t-shirt sur le sol et je l’enfilais sous les couvertures avant de les repousser et de me lever mais je figeais sur place en me disant que si je faisais comme si je ne l’avais pas vu, possible qu’il ne m’aurait pas vu non plus.  Je sais, ce genre de pensées magiques n’existent pas, la preuve, je n’avais même pas cligné des yeux que je me retrouvais maintenue de force dans un coin de la chambre, une main me bâillonnant et une lame appuyée sur mon cou. Je n’avais pas eu besoin de la voir pour la deviner bien affutée.

L’homme me murmura de rester tranquille et que tout irait bien et il nous fit avancer lentement, vraiment très lentement jusqu’à la porte de la chambre.  Je pouvais maintenant voir l’entrée de  l’appartement, Ward de dos en discussion avec quelqu’un d’autre.  L’intrus qui me maintenait nous  fit avancer encore un peu et le bois du plancher craqua sous nos pas.  Je tentais de hurler malgré la main qui me couvrait la bouche.

- Tu devrais mieux y réfléchir, Ward, autrement je pourrais m’énerver.

Je regardais Ward sans m’énervée mais en dedans de moi, je tremblais de peur. L’autre homme devait aussi être armé, j’en étais certaine mais je savais que mon petit ami avait lui aussi une arme, c’est à qui  bougera le premier, en espérant que ce ne soit pas celui qui presse une lame sur ma gorge.  Ce dernier, d’ailleurs, dégagea sa main de ma bouche et j’inspirais profondément, comme si c’était ma dernière inspiration à vie.

- Bébé… j’ai peur !

Je voulais montrer que je pouvais être forte mais  je n’en avais pas la capacité. La lame sur ma gorge pressait de plus en plus et je ne savais aucunement à quel genre d’individus nous avions à faire ni dans quoi trempait Ward quoi que de dealer de la came devait apporter son lot de visite de clients mécontents.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Edward Fleming
Edward Fleming


Messages : 503
Date d'inscription : 09/03/2019
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: Eastside
Je suis: un psychopathe
Song: Bloody Valentine


Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé]   Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé] I_icon_minitimeLun 24 Fév - 11:08



Disgruntled Employees
ft. Sky Carter


Le baratin de Felipe ne faisait que de m’énerver de plus en plus même si rien ne transparaissait vraiment sur mon visage. En manque comme il était, il ne se rendait même pas compte que plus il causait, plus il avait de chance que, demain, quand j’irais donner mes directives, j’allais, en même temps, lui donner son avis de licenciement. Et un avis de licenciement chez les New Soldados, c’était, en général, une balle en pleine tête.

Par que des gars comme Felipe, je n’en avais pas besoin dans mon gang. Pourquoi ? Parce qu’ils me posaient plus de problèmes qu’autre chose. La preuve en direct…

Et alors que j’allais lui fermé la porte au nez ce qui sera bien plus efficace que n’importe lequel de mes discours, j’entendis le parquet craquer derrière moi.

Sky.

Elle devait être réveillée. Logique avec tout le bruit que faisait les plaintes de ce looser de Felipe. Je me tournai vers ma petite-amie pour voir que…

Que Felipe avait ramené des renforts en la personne d’Emilio, son frère. Emilio qui venait de prendre, dans mon dos, Sky en otage. Il était armé d’un couteau qui était sous la gorge de ma petite-amie dont la peur se lisait facilement dans son regard.

Mon sang ne fit qu’un tour alors que je foudroyai Emilio du regard prenant, instinctivement, en main, mon flingue et me mettant de sorte que je pouvais voir à la fois Felipe et à la fois Emilio tenant en joue ce dernier alors qu’il disait que je ferais mieux de réfléchir.

C’était plutôt eux qui auraient dû réfléchir avec de faire ça. Ils connaissaient ma réputation. Mais il semblerait que la drogue avait déjà bien grillé leur neurone.

Je regardais Sky. Sky qu’Emilio laissa parla. Sky qui avait peur. C’est ce qu’elle disait. Mon cœur se mis à battre plus vite et ce malgré moi. Il battait plus vite de rage.

Emilio et Felipe étaient des hommes morts.

-Reste calme, bébé. Je vais régler ça.

Je disais ça d’une voix calme mais dont on pouvait sentir que j’étais à deux doigts de péter le câble de trop. Ce que je ne devais pas faire. Pas devant Sky. Pas dans cet immeuble où je ne pouvais pas utiliser mon flingue sans qu’un voisin alerte la police.

-File le fric, Ward, et on ne lui fera rien.


Mon cœur battait toujours vite dans mes tempes alors que Felipe venait de sortir son flingue aussi.

-Et lâche ton flingue aussi.


Je devais réfléchir. Intelligemment. Vite. Même si tout ce que je voulais faire c’était faire sauter la cervelle des deux frères. Je le voulais tellement que j’en avais les images en tête.

Mais chaque chose en son temps.

Je regardai Felipe. Puis Emilio qui prenait Sky comme bouclier et qui appuyai tellement fort avec son couteau contre son cou que des petites perles de sang coulaient déjà.

Non. Je ne voulais pas perdre Sky. Si je la perdais ce soir, je perdais tout.

Je soufflai d’agacement et lâchai mon flingue shootant dedans pour le mettre hors de ma portée. Ça allait les mettre en confiance. Très en confiance.

-Le fric, maintenant !

Je regardai Sky lui montrant par un regard que tout irais bien avant de regarder vers Emilio.

-Il est dans le tiroir, là-bas.

Felipe qui me tenant toujours en joue répliqua.

-Vas le chercher.

Bande d’abrutis… J’hochai de la tête avançant doucement vers le tiroir sentant que Felipe me suivait comme mon ombre. J’ouvris doucement le tiroir sentant presque l’arme de Felipe dans mon dos. J’esquissai alors un sourire et, d’un coup, je réussi à me saisir de son arme avant de réussir à immobiliser Felipe. Je tenais fermement ses bras et l’utilisai comme bouclier alors que je pointai son arme contre sa tempe.

-Lâche Sky ou bien c’est ton frère qui y passe.

Je ne rigolai pas et ça se voyait dans mon regard. S’il faisait le moindre mal à Sky, j’explosai la cervelle de Felipe avant d’exploser la sienne.

Je regardai Emilio droit dans les yeux.

-Tu la lâche et vous pourrez partir tranquillement. Mais si tu fais quoi que ce soit…


Je n’achevai pas ma phrase. Pas devant Sky. Mais Emilio pouvait bien remplir les blancs tout seul.

Spoiler:
 


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Sky Carter
Sky Carter


Messages : 59
Date d'inscription : 02/02/2020
Age du personnage : 0


Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé]   Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé] I_icon_minitimeLun 24 Fév - 20:38



Disgruntled Employees
ft. Edward Fleming





L’homme qui s’est introduit par la fenêtre de ma chambre me force, en me tenant contre lui, un couteau sur ma gorge, à avancer jusqu’à sortir de la pièce. J’ai peur de ce que je pourrais voir en sortant dans le couloir. D’autres hommes armés et Ward baignant dans son sang sur le sol.  Ou peut-être est-il simplement assit au salon entrain de déguster un bol de céréales et ne se doute même pas de ce qui est entrain de se passer.  Pour mon plus grand soulagement, Ward est en vie et en discussion avec un autre homme.  La conversation est houleuse et, quand Ward se retourne, je comprends à voir son visage qu’il ne contrôle pas la situation.

La lame contre ma gorge  me fait mal, j’ai peur et la peur me donne l’impression que du sang coule dans mon cou. Je refuse d’y penser, je crève de peur et c’est ce que je dis à Ward. Je le fixe dans les yeux, l’implorant de faire quelque chose et, quand il me dit qu’il allait arranger ça, je cligne des yeux. Ce n’est pas ça le code ? Une fois pour oui, deux fois pour non ?  Enfin, ce n’est pas grave, je veux juste que ce cauchemar se termine !

Mon petit ami pointait son flingue sur l’homme qui me retenait alors que ce dernier exigea que Ward lui file le fric. L’autre type aussi était armé, bon sang ! Ça allait mal se terminer je le sentais !  

La menace du duo ne laissa pas le choix à Ward de laisser tomber son flingue qu’il poussa au loin. Pourquoi il n’a pas tiré ? S’il tirait dans ma clavicule, il atteignait l’autre au cœur, non ? J’ai vu ça une fois dans un film. Je ne dis pas que je n’aurais pas eu mal mais au moins je serais en vie et il aurait certainement pu tirer l’autre aussi dans le même mouvement, profité de l’effet surprise, ou je ne sais pas.  Au lieu de ça, on est plus mal que mal, le flingue au loin, l’un nous menaçant avec son arme et l’autre, me retenant toujours avec sa lame qui lacérait ma gorge.

À nouveau, Ward me regarda et je voulu croire qu’il essayait de me dire que tout irait bien mais ma peur est plus forte que ma confiance en ce moment au point ou mes larmes commencent à couler sur mes joues.  L’homme nous fit nous déplacer un peu sur le côté avec que Ward, suivit par l’autre, se dirigeait vers le petit bureau  en disant que le fric s’y trouvait. Il y a le livre du téléphone là dedans, des menus de livraison de restaurant, des enveloppes des factures d’électricités mais il n’y a pas d’argent. J’espère que  mon petit ami sait ce qu’il fait parce qu’il n’y a pas une putain de cenne dans ce tiroir !

Et puis, tout changea rapidement.

Sans dire que Ward avait maintenant l’avantage, nous étions peut-être à égalité.  Il tentait de semer le doute en menaçant de tuer le frère de celui qui me retenait. C’est du délire ! Si ça se trouve, il en a rien à foutre de son frangin, je pense que le moment est mal choisit pour tester leur lien familiale ! Et vu comment il resserre son étreinte autour de ma taille de son gros bras tatoué et le couteau qui glisse sur ma gorge, je commence à me dire que c’est perdu d’avance.

Il y eu un moment d’hésitation. Le frère qui me retenait jurait, refusant de me laisser alors que l’autre lui disait de le faire. Ce moment sembla durer une éternité durant laquelle je ne lâchais pas Ward des yeux.  

Ce fut moi qui fut libérée la première et je titubais plus loin, jusqu’au salon et je ramassais le flingue de Ward, sans y penser. Je retirais le cran d’arrêt et je le tenais droit devant moi, même si je tremblais, même si je n’avais aucune idée de ce que je faisais.

Je ne voulais pas être la victime de l’histoire.

Je voulais être forte, prouvé à Ward, bien que je n’aie strictement aucun besoin de lui prouver quoi que ce soit, que je n’étais pas une petite fille sans défense qui allait courir se réfugier dans ses bras.  Je ne bougeais pas, même pas quand l’homme laissa tomber au sol son couteau et s’agenouilla.  Il s’attendait à quoi ? Que je lui tire dessus ? Et je regardais Ward l’air de lui demander  ‘’Qu’est-ce que je dois faire ?! ’’[/b]



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Edward Fleming
Edward Fleming


Messages : 503
Date d'inscription : 09/03/2019
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: Eastside
Je suis: un psychopathe
Song: Bloody Valentine


Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé]   Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé] I_icon_minitimeMar 25 Fév - 19:45



Disgruntled Employees
ft. Sky Carter


Si la peur se voyait sur le visage mouillés par les larmes de Sky, c’était de l’impatience que je voyais dans celui d’Emilio et de Felipe. Ils voulaient des thunes très certainement pour s’acheter leur dose du jour et apaisé la douleur qui devait les transpercer de toute part.

Et l’impatience, ça faisait faire des erreurs. Je le savais d’expérience. J’avais fait beaucoup trop d’erreurs par impatience. Mais j’avais la chance, moi, d’avoir un cerveau ce qui n’était pas vraiment le cas des deux « lumières » qui essayaient de me braquer aujourd’hui. Du coup, ils finirent l’erreur de me coller avec le flingue pointé sur moi ce qui me permis de reprendre un minimum l’avantage en prenant l’arme de Felipe et en le prenant comme otage exhortant Emilio à lâcher Sky.

C’était la première chose que je devais faire : mettre Sky un minimum en sécurité.

Mais Emilio hésita. Apparemment, il préférait avoir sa dose plutôt que de sauver son frère d’une mort certaine. Parce qu’Emilio savait que si j’avais décidé de tué Felipe, j’allais le faire. Il savait que je n’étais pas comme toutes ces petites frappes qui se promène avec un flingue mais qui, le moment venu, n’arrive pas à tirer.

Non. Moi, quand je dois tirer, je tire. Et je me sens même très bien après.

Mais je ne pouvais pas tirer trop vite… Parce que Felipe restait, quand même, ma monnaie d’échange.

Et alors qu’Emilio pensait le pour et le contre, je vis que Sky ne cessait de me regarder. Je le regardai aussi lui montrant, à nouveau, que tout irais bien.

Mais j’étais impatient… Je l’ai déjà dit. Du coup, quand Emilio commença à me taper sur les nerfs avec son cas de conscience, j’armai le flingue et dis d’une voix toujours calme mais pas moins profonde :

-Lâche-là.

Et il finit par la lâcher. Sky s’éloigna un peu avant de, dans un réflexe, s’emparer de mon flingue qui trainait à terre. Un flingue dont elle retira le cran d’arrêt pour commencer à mettre Emilio en joue.

Je ne pus m’empêcher d’esquisser un sourire à la fois fier et satisfait. Elle tremblait… Mais elle ne pleurait pas comme une gamine qui a peur. Non. Elle tremblait mais elle continuait de tenir Emilio en joue.

-Bien joué, bébé.


On avait plus que l’avantage maintenant. J’avais même le choix surtout que, maintenant, Emilio avait lâché son couteau et s’était même mis à genoux.

Ils crevaient de trouilles. Les deux frères étaient à notre merci. Et Sky, elle, croisa mon regard cherchant à savoir ce qu’elle devait faire.

Je pourrais lui dire de tirer. J’en avais très envie. Juste pour savoir si elle avait ça en elle. Si elle était prête à faire ça.

Mais c’était une mauvaise idée. Les coups de feu allaient alerter les voisins. Et même si je savais que ce n’était pas une bonne idée de laisser s’en aller Emilio et Felipe, c’était encore une plus mauvaise idée de les descendre ici.

Alors, je regardai Sky.

-Continue de le tenir en joue, Sky. Tire uniquement si je te le dis.


Je fixai Emilio qui crevait de trouille. Puis, je poussai violemment Felipe vers lui et je dis d’une voix pleine de froideur.

-Dégagez.

Et ils se barrèrent en courant sortant de l’appartement sans demander leur reste. Je ne baissai mon flingue que quand je fus sûr qu’ils étaient bien partis.

Et je déposai le flingue sur le meuble avant de m’approcher de Sky et de reprendre doucement mon flingue. Je remis le cran d’arrêt et je le déposai sur la table basse avant de me redresser et de mettre mes mains autour du visage de Sky.

-Tu as géré, bébé. C’est fini maintenant… Ça va aller?

Je séchai ce qu’il restait de ses larmes avec mes pouces.

-Je suis désolé pour ça… Mon job amène parfois ce genre de désagrément. Même si c’est très rare, d’habitude.

Demain, je m’occuperais de Felipe et Emilio.

Je descendis mes doigts doucement dans son cou qui était légèrement lacérer.

-Il faudra soignez ça… Ce n’est pas très profond. Ça disparaitra vite.


Je la regardai dans les yeux passant une main dans ses cheveux.

-Je mettrais un verrou à la fenêtre… Je ne pense jamais que quelqu’un puisse grimper aussi haut…

Parce que moi, je ne saurais pas… Pourtant, je savais faire beaucoup de choses.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Sky Carter
Sky Carter


Messages : 59
Date d'inscription : 02/02/2020
Age du personnage : 0


Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé]   Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé] I_icon_minitimeMar 25 Fév - 20:59



Disgruntled Employees
ft. Edward Fleming




Ce fut comme si nous étions figés dans le temps, Ward tenant l’un des deux intrus et le menaçant d’un flingue sur sa tempe et moi, retenue par le second, son couteau toujours sur ma gorge et c’est à qui sera le plus convainquant pour faire lâche prise à l’autre.  Je restais sans bouger, sauf pour mes tremblements que je ne contrôlais aucunement, tout comme mes larmes qui coulaient le long de mes joues.

Ward leva le ton, réitérant son ordre de me lâcher et, enfin, je me retrouvais libre et j titubais plus loin, respirant  à plein poumon.  J’ai eu peur de ne plus jamais savoir le faire.  En fait, j’étais certaine que j’allais crever ce soir !

Mon réflexe fut ensuite de me saisir de flingue qu’avait laissé tomber au sol mon petit ami et d’en retirer le cran d’arrêt. Parfois, je sais faire des trucs que je ne pensais pas savoir et ça me rend fière c’est juste un peu con que chaque fois, ce ne soit pas le moment de me venter ou bien personne n’est là pour le voir. Par contre ce soir, je peux voir que Ward est impressionné par mon initiative.

- Ok !

Ok ? Je manque de vocabulaire clairement quand mon niveau de stress me ressort par les oreilles.  

Néanmoins, je continu de pointer le flingue sur le type qui me tenait et qui se trouve maintenant à genoux au sol.  Bon sang ! Je tremble tellement que je ne suis même pas certaine que je saurais tirer dans un éléphant s’il devait y en avoir un à la place de l’homme agenouillé au sol.

Encore maintenant, le temps sembla se mettre sur arrêt, jusqu’à ce que Ward les fasse sortir de chez nous et qu’il vienne vers moi, me débarrasser du flingue que je tenais bien fermement. Je n’aurais pas su le lâcher, je crois. Et je regardais mes mains vides, tremblantes et étrangement glacées avant de me laisser aller dans les bras de Ward qui disait que j’avais géré.

- Non !  Non…

Non ça ne va pas aller ! Nous avons été attaqués chez nous, en pleine nuit.  Et donc, ça ne va pas aller !  Il faut que je sois plus alerte, plus réactive, que je contrôle ma peur !

- C’… C’est… pas ta faute. C’est pas ta faute, tu… tu ne pouvais pas savoir !

L ne pouvait pas prévoir que ce genre de choses arriveraient, ce n’est pas sa faute et je ne lui en voudrai pas pour ça. N’importe qui peut entrer par effraction chez n’importe qui sous prétexte de telle ou telle chose.  Un dealer comme un gérant de banque.

Ward  vérifia mon cou qui n’était que superficiellement coupé, je me doutais un petit peu que je n’allais pas mourir au bout de mon sang. Je porterai des chandails avec un haut col pendant un certains temps et puis voilà.

- Un verrou fera l’affaire pour un moment mais…

C’était loin d’être suffisant.

Il me fallait plus que cela pour me sentir en sécurité.

- Il faut que tu m’apprennes à me défendre, bébé. Comment j’aurais dû réagir quand il m’a attrapé dans la chambre, comment j’aurais pu le frapper pour me déprendre et… et… quand je tenais ton flingue. Je savoir tirer pour  me défendre. Si… Si les choses avaient mal tournées, je ne sais pas si… Il faut savoir se défendre.  Hein ?

J’aurais probablement tiré dans le plancher ou alors dans le mur.  Je ne voulais pas le tuer mais le blesser pour éviter qu’il ne se sauve et pour que la police puisse ensuite le cueillir comme une fleur.

- Pourquoi tu les as laissé partir comme ça ? Il va se passer quoi ensuite ?  Ils vont revenir, tu crois ?

Je me sentis faible, mes jambes cédèrent et je n’eu que le temps de me retenir à Ward pour ne pas m’affaler complètement au sol, le stress devait être retombé entraînant une légère chute de pression.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Edward Fleming
Edward Fleming


Messages : 503
Date d'inscription : 09/03/2019
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: Eastside
Je suis: un psychopathe
Song: Bloody Valentine


Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé]   Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé] I_icon_minitimeJeu 27 Fév - 17:52



Disgruntled Employees
ft. Sky Carter


Sky tremblait encore alors que je venais de lui enlever mon flingue des mains. Je sentis que ses doigts étaient glacés. Je trouvais toujours ça dingue ce que la peur pouvait faire aux gens. Ils ne contrôlent vraiment plus rien quand ils ont peur. Sky ne dérogeait pas à la règle même si elle avait sur garder son sang-froid face aux deux loosers.

Mais ça n'allait pas. C'est ce qu'elle disait. Je la regardai penchant légèrement la tête sur le côté m'attendant à ce qu'elle me sorte le même discours que Carolyn. Je sentais, d'avance, la colère monter ne moi alors que Sky était tout contre moi et que je l’enlaçais. Je ne voulais plus être jeté comme si j'étais un moins que rien parce que je n'en étais pas un.

Je m'excusais tout de même... Mais Sky disait que ce n'était pas ma faute. Je me détendis alors à cette phrase. Je passai une main dans ses cheveux. J'aurais voulu l'embrasser rien que pour cette phrase.

C'est vrai. Je ne pouvais pas savoir. Mais je ne pouvais pas lui promettre que ça n'arrivera plus. Parce que ça arrivera peut-être encore. Et la prochaine fois ça sera peut-être autre chose qu'une bande de junkies en manque.

Mais ça j'évitai de le dire à Sky me contentant de lui assurer plus de sécurité avec un verrou. Elle accepta... Mais il y avait un "mais". Sky voulait aussi apprendre à se défendre. J'esquissai un petit sourire. Elle voulait aussi apprendre à se servir d’une arme. Et j’étais largement capable de lui apprendre tout ça. Je passai les doigts sur sa joue.

-D'accord. Je t'apprendrais quelques trucs très utiles.

Puis, c'est un flux de question qui sortit de la bouche de Sky avant que ses pieds ne se dérobent. Je la rattrapai avant qu'elle ne tombe sans vraiment perdre mon sang-froid.

-Ça va allez, bébé.

C'est ce que je lui dis, doucement, avant de l'allonger dans le fauteuil et de me mettre à sa hauteur pour caresser des cheveux.

-Je les ais laissé partir parce que je n'avais pas vraiment le choix. Je ne peux pas vraiment appeler la police, si tu vois ce que je veux dire...

Elle savait que j'étais dealer donc elle pouvait faire les calculs toute seule. Même si, en réalité, c'est encore pire. Si j'avais appelé la police à coup sur ces deux petits cons m'auraient balancés et j'aurais pris beaucoup trop d'années de prison à mon goût.

-Et on ne pouvait pas les tuer non plus. Pas s’ils ne nous attaquaient pas. Les voisins auraient alertés la police et on aurait pris mille ans à expliquer que c’est de la légitime défense.

Avec mes casiers et les trop nombreuses suspicions de meurtres qui pesaient sur moi, ça ne serait jamais passé comme de la légitime défense…

Je continuai de caresser ses cheveux mon regard planté dans le sien.

-Je ne sais pas s’ils vont revenir. Ça m’étonnerait. On les a fait flipper, bébé. Surtout que la prochaine fois, on sera plus prudent.

Ils ne reviendront pas. Demain, je m’occuperais moi-même de leur sort. Ils verront ce qui arrive quand on s’attaque à moi. Ça fera un exemple pour les autres.

-Je t’entrainerais, bébé. Demain, on ira à la salle de sport et je t’apprendrais à te défendre. Puis, on s’entrainera à tirer.

Je continuai de caresser ses cheveux et sa joue.

-Comme ça, s’ils reviennent ou si d’autres reviennent, tu sauras encore mieux gérer.

Comme ça, la prochaine fois, elle n’aura plus peur. Elle saura ce qu’il faut faire.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Sky Carter
Sky Carter


Messages : 59
Date d'inscription : 02/02/2020
Age du personnage : 0


Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé]   Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé] I_icon_minitimeJeu 27 Fév - 20:05



Disgruntled Employees
ft. Edward Fleming




Je n’avais pas l’impression que j’avais gérer. Je n’avais fait que de reprendre le flingue de  mon petit ami pour le pointer sur l’intrus qui m’avait retenu de force, un couteau sur la gorge. J’ai agit sans réfléchir, par instinct mais de là à dire que j’avais gérer…  la preuve étant que je tremblais de la tête aux pieds et que mes mains étaient glacées.

Mon sang battait dans mes tempes, c’était désagréable et ça me donnait la sensation que j’étais entrain de me briser en milles morceaux.  Je ne contrôlais plus mes pensées qui allaient en tous les sens  pour toute revenir au même point : je devais apprendre à me défendre !  J’avais conscience que le métier de Ward pouvait générer ce genre de situation, il n’en était pas responsable, pourquoi lui en voudrais-je alors qu’il a été une victime lui aussi, cette nuit, tout comme moi.

Des intrusions par effraction dans les domiciles, on en voit à la tonne dans les journaux, des gens sans histoires apparentes.  Disons que c’est juste un risque de plus parce que Ward est un dealer mais ça ne veut pas dire non plus qu’il en est responsable.

Je demandais à Ward de m’apprendre. Je devais être en mesure de savoir me défendre, on ne sait jamais dans la vie sur quel genre de type on peut tomber. Si je rentre un soir après le boulot, quand j’en aurai un,  je veux me sentir en sécurité de marcher dans la rue et, quand je serai seule ici…

Puis j’eu comme un malaise. Ce fut comme si toute mon énergie venait de se dérober d’un seul coup et que je me retrouvais plongée dans le vide. Je n’eu que le temps de me raccrocher à Ward qui me porta jusqu’au fauteuil pour que je puisse m’y étendre.

- Je sais… mais… ils ne doivent pas s’en sortir comme ça. Tu les connais ?  Tu as prononcé leur nom, il me semble… Bébé il ne faut pas qu’ils s’en tirent comme ça !

Je sais bien que nous ne pouvions pas appeler la police mais  je crois qu’avec les coupures dans mon cou, même si elles sont superficielles, nous avions assez pour prouver que nous étions en danger et que nous cherchions à nous défendre.

- J’aurais dû tirer…

Si ça avait été moi… La police l’aurait cru.

- Et dire que tu n’étais pas là…

J’ai la tête qui tourne, je crois que je ne sais plus ce que je dis. La colère et la peur me font déblatérer toutes sortes de conneries.

- Je suis désolée mon amour ! Je te demande pardon de réagir comme ça, d’être aussi faible.

J’avais peur qu’il me trouve ridicule en ce moment même et qu’il ne regrette de m’avoir mise dans son lit, que notre histoire n’ai plus la même saveur et qu’il ne se lasse de moi.  Un mec comme lui a besoin d’une fille capable de le challenger, pas d’être en permanence rassurée.

Mais c’est plus fort que moi.  Les questions sortent de ma bouche comme si je n’avais plus de filtre. Et pour chacune de mes interrogations, Ward se montre rassurant et me promet de m’apprendre à me défendre.

- S’ils reviennent ?

Bizarrement, sa phrase ressemblait plutôt à quand ils reviendront,j’en avais la quasi certitude.

- Je serai prête, bébé ! Je vais apprendre tout ce que tu voudras me montrer et tu seras fier de moi !

Il y avait de la détermination dans ma voix et, quand je me redresser, je passais mes bras autour du cou de Ward et je l’embrassais.

- On dirait que mon adrénaline est encore là mais que mon corps réclame autre chose.  Tu ressens ça aussi ?


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Edward Fleming
Edward Fleming


Messages : 503
Date d'inscription : 09/03/2019
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: Eastside
Je suis: un psychopathe
Song: Bloody Valentine


Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé]   Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé] I_icon_minitimeSam 29 Fév - 15:04



Disgruntled Employees
ft. Sky Carter


Je déposai doucement Sky sur le fauteuil alors que la décompression la rendait toute faible. Elle perdait doucement pied alors qu’elle avait tenu bon jusqu’ici. Je ne pouvais pas lui en vouloir. Bien des filles auraient bien plus flippé qu’elle ne le faisait maintenant. Bien des filles seraient déjà partie trouvant ce que je faisais bien trop dangereux.

Mais pas Sky.

Alors, je pouvais bien lui pardonner son moment de faiblesse. Un moment qui la conduit à se poser beaucoup de questions sur nos agresseurs du jour. Une bande de loosers, voilà ce qu’ils étaient. Une bande de loosers qui n’ont plus que quelques heures à vivre. Sky, de son côté, ne voulait pas qu’ils s’en sortent. Ils n’allaient pas s’en sortir. Mais je ne pouvais clairement pas lui dire : « Ne t’en fais pas, bébé, demain je m’occupe de leur sors ». Non. Je ne voulais pas qu’elle s’en aille. C’était la dernière chose dont j’avais envie.

-Oui, je les connais. C’est des clients. Des junkies en manque de dopes… Et, ne t’en fais pas, ce genre de types ne s’en tirent jamais comme ça. Soit c’est la drogue qui les tueras, soit ils se feront chopés par les flics. En tout cas, ils ne te feront plus jamais mal. Ça, je te le promets.


Et je lui montrai, par mon regard, que je tiendrais ma promesse. Demain, je foutrais une balle dans la tête de chacun des deux frères. Et ça sera terminé. Ils ne manqueront à personne. Et quand bien même, je m’en foutais.

Sky, elle, s’en voulait de ne pas avoir tiré. Est-ce que j’aurais voulu la voire tirer ? Oh que oui ! Mais c’était moi qui en avais décidé autrement en lui disant de ne pas le faire.

-Ce n’est pas aussi simple que ça de tirer… Tu t’en serais peut-être voulu, si tu l’avais fait.


C’était ça qu’avaient les gens, en général : des remords. Moi pas. Moi, je tirais et ça me procurait un certain plaisir. Pour Sky, je n’en savais rien.

Puis, elle lâcha une phrase dont je ne compris pas le sens qui me fit lever un sourcil. Mais elle se reprit bien en s’excusant d’être aussi faible. Je passai toujours, ma main dans ses cheveux.

-Bébé… Tu n’es pas faible.

Carolyn était faible. Pas Sky. Carolyn avait peur de vivre. Pas Sky. Carolyn avait peur de se lancer dans tout. Pas Sky. Sky était unique.

Et Sky sera encore moins faible quand je l’aurais entrainé. Comme ça, si d’autres junkies en manque venaient, elle saura comment réagir. Elle saura tirer, s’il le faut, avec ou sans remords. Même si l’idée même qu’ils puissent revenir ou que d’autres puissent revenir semblait l’effrayé d’avance.

-Oui. S’ils reviennent ou que d’autres reviennent. Tu seras prête.

Et elle confirma. Elle était prête à me rendre fier ce qui m’arracha un sourire.

-Je n’en doute pas.

Après ça, elle se redressa pour m’embrasser. Je rendis son baiser avant de le brisé mon front contre le sien. Elle disait que son corps réclamait autre chose.

Le mien aussi.

-Oui. Je ressens ça aussi.

De l’adrénaline, j’en avais eu aussi. En général, j’adorais ça. J’avais un peu moins aimé ça aujourd’hui parce que Sky aurait très bien pu y passer. Mais le dénouement était tel que, maintenant, je voulais autre chose.

Je l’embrassai à nouveau avec plus de fougue. Un baiser qui dura longtemps avant que je ne porte à nouveau Sky. Mais pour l’emmener dans notre chambre, cette fois. Je l’allongeai sur le lit admirant ses courbes avant d’aller ferme la fenêtre encore ouverte.

Je revins ensuite au lit passant ma main sous le t-shirt de Sky commençant à caresser sa poitrine avant de l’embrasser à pleine bouche et de descendre, ensuite, ma bouche sur sa blessure pour faire disparaitre les quelques gouttes de sang qui y restaient. Je remontai ensuite vers son oreille :

-Tout va bien, maintenant.


Et pour le lui prouver, je descendis jusqu’à son intimité la libérant de sa culotte au passage. J’embrassai son sexe essayant de la rendre complètement folle alors qu’une de mes mains martyrisait sa poitrine laissée à ma merci.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Sky Carter
Sky Carter


Messages : 59
Date d'inscription : 02/02/2020
Age du personnage : 0


Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé]   Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé] I_icon_minitimeLun 2 Mar - 2:27



Disgruntled Employees
ft. Edward Fleming




Ce que nous venons de vivre ce soir restera gravé dans ma mémoire longtemps. Je sens que je vais passer de nombreux soirs à vérifier que tout est bien verrouillé avant d’aller au lit, regarder dans les placards et même sous le lit, comme une gamine de 5 ans.  En même temps, j’ai eu un couteau sur ma gorge, j’ai cru que j’allais mourir !  C’est peut-être un petit peu normal que d’avoir la trouille pendant un certain temps.

Puis je me dis que j’aurais dû tirer ! De les savoir en liberté ne me rassure en rien ! Ils sont peut-être en bas, dans la ruelle adjacente à notre building entrain de parler de comment ils vont nous avoir pour éviter qu’on les balance.  J’aurais dû tirer, ouais ! C’était de la légitime défense, les marques sur mon cou en sont la preuve et j’aurais eu qu’à dire que j’étais seule à la maison, que Ward était absent et que je n’ai pas eu d’autre choix que de me défendre.

C’est dégoûtant, cette façon que j’ai de trembler, d’avoir eu les jambes faibles, de devoir m’allonger pour me reprendre. Ward n’a pas besoin d’une petite amie aussi faible qu’un chaton, à ses côtés ! Il a besoin d’une fille forte, qui sait tenir la pression et je suis entrain de lui démontrer que je ne suis pas à la hauteur !  Je remédie à la situation en lui demandant de m’apprendre, parce que je le veux vraiment. Je ne veux plus jamais me retrouver dans une situation comme ce soir, avec un couteau sur la gorge.

Ward accepte de m’enseigner tout ce que je dois savoir pour bien me défendre. Je ne m’attendais à rien d’autre de lui. Faiblement, je lui souris puis me redresse pour l’embrasser. Le stress passé, mon corps transforme l’adrénaline toujours vibrante en moi en une toute autre chose.

J’ai envie de lui, c’est à ce point intense que je n’ai plus rien d’autre en tête. Ward me souleva pour me ramener dans notre chambre, sur notre lit où il me déposa avant d’aller fermer la fenêtre laissée ouverte par l’homme qui m’a agressé ce soir. Puis, Ward revînt sur moi et m’embrassa fougueusement tout en me caressant, sous son t-shirt que j’avais enfilé quand, toute endormis, je me demandais pourquoi il ne revenait pas au lit.  Ses baisers passèrent sur mon cou, soignant mes blessures de la plus douce des façons avant de descendre sur mon corps et d’aller embrasser mon sexe à pleine bouche, me faisait à la fois jouir et relaxer ce qui n’est pas rien.

Mes mains se perdent dans ses cheveux, les tirent même.  J’en ondule sur le matelas avant de réclamer, à bout de souffle, qu’il me prenne tout entière avec autant de fougue qu’il peu m’en offrir.

- Ward!!  Oh oui, Ward!

Je l’agrippe par ses biceps, j’y enfonce les ongles, je le veux tout de suite, sans attendre. Je guide même son sexe durement gonflé jusqu’à moi et le caresse avec rudesse jusqu’à ce qu’il n’en puisse plus, jusqu’à ce que je n’en puisse plus. Jusqu’à ce que, à bout de nerfs et de force, il me pénètre et commence à aller et venir assez fort pour me faire hurler de plaisir et faire craquer le sommier de notre lit.

Dans la fougue du moment, nous finissons au sol mais je n’ai pas le temps de m’en formaliser, je prends le relais, a califourchon sur lui et je bondis littéralement sur ses cuisses, guidant ses mains sur ma poitrine pour qu’il marque ma poitrine, qu’il en torture les pointes. Je cris plus fort, jusqu’à l’orgasme, je veux qu’ils sachent, s’ils sont encore là, tout près de notre building, que nous n’avons pas peur d’eux, que nous avons mieux à faire que de leur accorder de l’attention.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Edward Fleming
Edward Fleming


Messages : 503
Date d'inscription : 09/03/2019
Age du personnage : 35

Who Am I?
Birth place: Eastside
Je suis: un psychopathe
Song: Bloody Valentine


Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé]   Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé] I_icon_minitimeMar 3 Mar - 19:26



Disgruntled Employees
ft. Sky Carter


La peur qu’avait ressentie Sky s’était déjà transformée en autre chose alors qu’on était revenu dans notre lit, ma bouche venant titiller son intimité sans aucune pudeur. Ce n’était qu’une entrée en matière. Qu’un avant-goût de la suite… Un peu comme ce qu’il s’était passé ce soir… Ça serait peut-être un avant-goût de ce qui deviendra notre quotidien avec Sky. Après tout, la liste des gens qui veulent ma mort étaient très longue…

Mais ça, je ne pouvais pas encore le savoir. De toute façon, pour l’instant, je ne pensais qu’à Sky et à ce qu’on était en train de faire alors que, sous le coup du plaisir, elle tirait un peu sur mes cheveux se tortillant sur le lit alors que son corps vibrait déjà. En une semaine, j’avais appris ce qu’aimait Sky à ce niveau. Et je savais que je pouvais y aller fort ce qui n’était pas plus mal. Au point que je me demandais pourquoi j’avais autant perdu mon temps avec Carolyn qui jamais n’aurait aimé l’homme que j’étais vraiment.

Sky, elle, aimait déjà une partie de l’homme que j’étais vraiment. Restait l’autre partie. Une partie qu’elle n’aimera pas. Une partie que je n’allais, donc, pas lui montrer.

Sky réclama plus alors ma bouche quitta son intimité alors que je remontai pour l’embrasser avant de gémir contre ses lèvres quand elle caressa mon sexe avec une telle ferveur que je fermai fort les yeux pour éviter de jouir trop vite. Et quand je lui fis ressentir que je n’en pouvais plus en gémissant son nom, elle me lâcha et je pus entrer en elle et commencer directement à y aller fort tapant au fond de son intimité ce qui la faisait hurler littéralement de plaisir. Ses ongles s’enfonçaient tellement fort dans mes biceps que j’aurais certainement encore les marques demain. Mais qu’importe. J’aimais ça.

Nos ébats nous menèrent au sol où je tombai lourdement sur le dos. Mais le plaisir prenait tellement le pas sur tout que je ne sentais aucune douleur. Sky se mis alors à bondir sur mes cuisses intensifiant nos ébats alors que je martyrisais littéralement ses seins. Je lui faisais mal mais lui faire mal à ce point ne fit que la faire hurler encore plus fort. Je gémissais aussi alors que je bougeai sur elle jusqu’à ce que je vienne en elle gémissant plus fort, mes mains se plaquant sur ses fesses alors que mes ongles se plantèrent dans sa peau, au même moment où elle atteignit l’orgasme dans un grand cri qui venait sûrement de réveillé la totalité de l’immeuble.

Elle se laissa tomber sur moi alors que j’esquissai un sourire en même temps que je reprenais mon souffle. Quand j’eus assez de souffle je fis se redressé la figure de Sky pour l’embrasser avant de lâcher mes lèvres un peu plus loin des siennes :

-Je t’aime, bébé.

Pour conclure cette nuit qui m’en avait sûrement appris plus sur elle que elle sur moi.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé]   Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Disgruntled Employees [PV Sky][Hot][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Doux moment en forêt (PV Yuko) [Hentaï] [Terminé]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Santa Monica :: Appartement d'Edward Fleming-