AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-25%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge
135 € 179 €
Voir le deal

Partagez
 

 A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 3073
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec Peyton et David

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] Empty
MessageSujet: A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT]   A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] I_icon_minitimeMer 25 Mar - 13:23

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]A VIP Tour
ft. Aimée Salles


Après le concert de Londres, on avait atterri à Paris. C’était pas la première fois que j’mettais les pieds à Paris. J’étais déjà venu d’autres années lors d’autres tournées de mon groupe. Un peu comme dans toutes les autres grandes villes d’Europe…

Bref, Paris… Y’avait de l’ambiance ce soir. J’étais motivé et content de voir qu’Apolline, notre guitariste, allait mieux qu’à Londres. A défaut que ça aille à nouveau entre nous. C’était pourtant pas faute à Kenzie, ma p’tite sœur, d’avoir essayé de nous remettre ensemble. Mais le fait était qu’entre Apolline et moi, c’était bel et bien terminé. J’ressentais plus ce que je ressentais avant pour elle. J’avais brisé un truc… J’pouvais pas le recoller. Alors, j’arrêtais d’essayer…

Puis, j’devais voir le bon côté des choses : ça allait me permettre de pouvoir profiter de toutes les filles qui se présenteront sans avoir de remords. Ouais. Ça c’était fun !

Aussi fun que le concert. On fit nos meilleurs tubes à un public français plutôt réceptif. Si les publics étaient souvent différents d’un pays à l’autre, les tubes restaient les mêmes pour tout le monde. C’est ça qui était cool. Si tu jouais [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] à New York, les gens réagiront de la même manière à Tokyo si tu joues la même chose. Pourquoi ? Parce que c’est un tube et qu’un tube ça marche partout. C’est pour ça que c’est un tube, d’ailleurs.

Bref, j’crois que j’me perds. Du coup, on fit notre concert et ça se passa plutôt bien. J’avais tout donné à la batterie et on avait eu une ovation à la fin. Après ça, j’étais rentré dans ma loge où j’avais pris ma bouteille de vodka pour en boire un coup avant l’enlever mon débardeur. Je m’allumai, ensuite, une cigarette me demandant bien comment j’allais achever ma soirée. J’pourrais aller dans un bar… Mouais, non… J’ai pas trop envie de bouger…

Y’a pas des groupies dans le coin ? Han… Sûrement… J’devrais aller voir.

C’est torse nu et armé de ma vodka et de ma cigarette que j’sortis de ma loge. Mais à peine j’avais fait deux pas qu’un des roadies m’interpella.

-Stone, il y a quelques mannequins françaises à l’entrée des coulisses qui ont un pass VIP. Si tu t’ennuies, tu peux leur faire faire le tour du propriétaire, s’il te plait ?

Han… Ça tombe bien ! Je m’ennuie à fond ! J’souris.

-Ouais, je m’en occupe !

Je me déplaçai vers l’entrée des coulisses où une bande de jolies filles attendaient en causant une langue à laquelle j’comprenais absolument rien. Faut dire que, d’après beaucoup, c’était à peine si j’parlais bien Anglais, donc…

J’esquissai un p’tit sourire en les voyants.

-Salut ! Vous voulez faire le tour, c’est ça ?


Han… Mais elles étaient beaucoup… Moi, j’en voulais qu’une seule. Enfin, deux maximum, quoi. Et j’espérais qu’elle captait ce que j’disais aussi…

Je les regardais une à une. Y’en avait des plus jolies que d’autre. Comme la p’tite blonde. L’était jolie la p’tite blonde. Alors, j’interpellai la p’tite blonde.

-Toi, la p’tite blonde… Tu parles Anglais ?

Han… Ça serait cool qu’elle cause Anglais.

@ Billy Lighter


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Howard Stone le Jeu 9 Avr - 10:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] Empty
MessageSujet: Re: A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT]   A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] I_icon_minitimeMer 25 Mar - 14:38



A VIP TOUR
ft. Howard Stone


Si il y a bien un truc à retenir quand tu es mannequin, c'est que ta visibilité importe énormément ! On se fiche pas mal que tu sois intelligente ou non, que tu connaisses tout sur tout. Le tout c'est de voir ton enveloppe corporelle et pouvoir baver le plus possible devant.

C'est donc pour ça que je m'étais incrustée à ce concert, les mannequins bavaient devant les membres d'un groupe que je ne connaissais même pas. J'avais juste fait semblant. J'avais plusieurs intérêts là dedans. Me montrer et peut-être parler un peu Anglais. Je ne quittais pas de vue mon objectif, celui de partir ailleurs.

En réalité, il y a quelque chose que j'avais pas mal observé à force de dire oui à tous les événements où ces pouffes à talons allaient. C'est qu'il est simple de se démarquer. Les mannequins sont parfois vraiment connes, elles s'habillent toujours comme si elles allaient à un gala de charité dans de belles robes de soirée. Moi à vrai dire, je m'en fiche. L'avantage d'un concert c'est qu'on peut se défoncer discrètement et se défouler en dansant. Puis franchement un jean et un t-shirt, c'est plus confort et plus repérable dans une horde de cruches.

Mais toujours avec beaucoup d’hypocrisie je leur souriais et leur faisais croire que j'avais tâché ma robe avant de venir. Ainsi, elles avaient l'impression d'avoir de l'avance sur moi.

Bon après ne nous voilons pas la face, ça ne fonctionnait pas toujours, cette technique ! On me prenait souvent pour la belle copine d'une des mannequins ou encore pour une nouvelle qui ne connait pas encore les codes. Mais c'était mon petit plaisir, je ne savais jamais ce qui allait m'attendre.

Je donnais toujours tout devant un appareil photo ou un créateur de vêtements, du reste, je m'en fichais complètement ! Mais avec le sourire et toujours un air agréable !

L'avantage en concert, c'est que personne ne te remarque vraiment, sauf si tu as besoin de quelque chose ou que tu renverses ta bière. Je m'étais éloignée du groupe pour fumer et danser. La musique était franchement pas mal mais je trouvais qu'il y avait des sonorités qui puaient le commercial. Heureusement, il me fallait pas grand chose pour laisser mon corps s'agiter dans tous les sens. J'en oubliais presque mon passe VIP.

Lorsque le concert s'est terminé je m'en suis brusquement rappelé et j'ai accompagné les filles. Elle voulaient chopper les membres du groupe pour leur parler. Sauf que de souvenir, étant donné l'état de leur anglais j'allais bien rire. C'est sans doute ça qui m'a motivé, rire un peu et jouer la traductrice.

Le batteur est sorti des coulisses. C'était drôle de voir des mannequins en furie. C'est dingue qu'elle ne comprennent pas que les Rockstars, pour certains usent de leur notoriété et de leur physique pour avoir ce qu'ils veulent. Comment nous, en fait. Je dis pas que ça me faisait rien de rencontrer quelqu'un qui joue de la musique, je dis juste que je voyais ça autrement. Même si c'est clairement étonnant mais pas trop de le voir débarquer torse nu avec sa bouteille de vodka et sa clope. Je lui en prendrait bien, tiens ! Son air de toute puissance était amusant à voir alors d'un regard faussement intimidé j'ai répondu :

-Oui je parle anglais et je pense que les filles vont vouloir faire un tour.

Simple efficace, mais c'est drôle de jouer un peu quand on s'ennuie.

@ Billy Lighter


Dernière édition par Aimée Salles le Ven 27 Mar - 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 3073
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec Peyton et David

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] Empty
MessageSujet: Re: A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT]   A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] I_icon_minitimeJeu 26 Mar - 12:38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]A VIP Tour
ft. Aimée Salles


Au niveau des filles, ce soir, j’avais l’embarras du choix. En plus, elles étaient toutes bien foutues parce que c’était des mannequins. Les mannequins, c’est toujours bien foutus… Ça tire souvent la gueule mais c’est bien foutu. T’façon, j’savais qu’aujourd’hui, je serais bon qu’à un ou deux coups d’un soir. Fallait que j’profite de mon célibat, après tout… Et quoi de mieux pour en profiter qu’un après-concert avec des mannequins.

Mais le choix… J’étais pas sûr de vraiment aimer ça… Ça m’faisait trop réfléchir en général. Alors, j’comptais pas faire faire le tour à toutes les filles amassées devant l’entrée des coulisses n’en déplaise au roadie qui m’avait demandé de leur faire faire le tour à toutes… Le truc, c’est que j’captais absolument rien à leurs bavardages parce qu’elles parlaient français et que le français, ça m’échappait complètement.

Du coup, j’demandai s’il y en avait une qui parlait anglais. En espérant que ça soit la p’tite blonde. Pourquoi ? Bah, parce qu’elle était plus jolie que les autres, tiens. Tout simplement. Fallait pas vraiment aller chercher plus loin, en fait.

J’attendais une réponse en buvant un coup de vodka et c’est la p’tite blonde qui me répondit disant qu’elle parlait anglais et, qu’effectivement, les autres filles allaient vouloir faire le tour. L’avait l’air un peu intimidée et ça me fit un p’tit peu sourire.

-Cool. Viens.

Je lui fis signe d’approcher avant de regarder les autres.

-Ok. Super. Désolé mais j’prends qu’une fille à la fois. C’est plus simple pour les visites. J’viendrais vous chercher une par une pour faire le tour, vous inquiétez pas.

J’leur souris. En fait, j’comptais pas revenir ici. J’allais faire visiter à la p’tite blonde et j’allais finir la soirée avec la p’tite blonde si elle le voulait. Mais, ça, les autres étaient pas vraiment obligées de le savoir. Mais comme les autres filles semblaient rien capter à ce que j’venais de dire, j’me tournai vers la blonde.

-Tu peux leur traduire ce que j’viens de dire, s’te plait ?

J’lui souris attendis qu’elle traduise avant de lui dire de me suivre. Une fois entré dans les coulisses, j’pris directement la direction de ma loge.

-On va d’abord aller voir ma loge parce que, en réalité, il y a rien de bien intéressant à visiter… Les coulisses c’est juste des loges avec des musiciens et des couloirs remplis de roadies. C’est tout. Enfin, si tu trouves ça vraiment intéressant, j’pourrais te faire voir tout mais j’ai presque plus de vodka alors, il va falloir qu’on passe par ma loge.

On arriva très vite, d’ailleurs, devant ma loge. J’ouvris la porte pour lui montrer l’intérieur. Dedans, il y avait un miroir avec un bureau et une chaise juste devant. Il y avait aussi un fauteuil super confortable et en cuir ; une table basse où y’avait pas mal de trucs dessus dont des bouteilles de vodka vides et remplies, un cendrier et des paquets de cigarettes ; et un lit. Elle était plutôt grande bien qu’un peu plus petite que celle de Londres.

-Voilà à quoi ressemble une loge de rockstar. Il y en a des mieux, parfois. Ça dépend un peu des pays.

Je me laissai tomber dans le fauteuil et écrasait ma cigarette dans le cendrier avant d’achever ma bouteille de vodka.

-Tu t’appelles comment ? Tu es bien mannequin, c’est ça ?


Ouais, ça sera mieux de l’appeler par son nom.


@ Billy Lighter


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] Empty
MessageSujet: Re: A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT]   A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] I_icon_minitimeJeu 26 Mar - 15:25



A VIP TOUR
ft. Howard Stone



Le bouton ON était désormais déclenché ! Je ne sais pas vraiment ce que je préférai : la tête des filles en me voyant parler Anglais ? Le fait que ma technique avait fonctionné plus que je ne l'imaginais ? Ou encore le jeu qui s'installait entre le batteur et moi. Être mannequin ça a ses avantages ! Surtout lorsqu'on s'ennui et qu'on est libre. Tout le monde le sait et se voile la face, un mannequin pris entre les griffes d'un homme, ça ne vaut plus rien. C'est comme si les hormones de l'attirance brûlaient à jamais. Comme si elles n'avaient plus rien de désirable, car trop usées d'un seul homme. Hé oui mesdames ! La mode a son propre mode, son propre protocole, ton joli petit fessier n'est plus libre ? A qui le vendre, alors ? Alors tu dégages ! Surtout si tu as passé 25 ans. On est un peu comme undes prostituées, sauf qu'on se vend en image et qu'on a encore moins besoin d'être intelligente.

Je commençais à me monter la tête avec ces conneries et il est clair que le voir boire une gorgée de Vodka devant moi me rappeler à quel point il fallait que je bois ! Faut dire que j'avais l'air un peu conne, là avec mes bras ballants, à partir dans mes pensées cyniques. Mais sa réponse m'empêcha de repartir dans le processus de mon esprit détraqué. Heureusement, d'ailleurs sinon j'aurais étripé les filles à force de penser à le faire !  

C'était divertissant de lui donner l'impression qu'il pouvait diriger la situation. En même temps c'est ce qu'aiment les mecs, non ? Ce sentiment de domination et de toute puissance virile ! Je venais de retenir un rire avec mes conneries. Au lieu de rire, j'hochais la tête, toujours avec mon air innocent.

Alors que je m'étais approchée de lui, j'ai très vite compris son petit manège de rockstar fière. Mais avant de traduire, je me délecta de la réaction des filles qui ne cogitaient que dalle et criaient comme des groupies. Bande d'idiotes... Alors d'un ton faussement calme je me mis à parler Français :

-Désolée les filles, je vais gentiment vous laisser à la porte comme des chiennes et je reviendrai peut-être vous chercher avec monsieur beau gosse.

J'avoue que c'était franchement drôle de pouvoir contrôler la situation grâce à ma langue. Mais je ne m'en étais pas assez délectée, alors lorsque le batteur tourna le dos pour commencer à partir, j'ai malencontreusement laissé un doigt se lever.

J'étais tellement fière de ce que je venais de faire que je n'écoutais même pas son charabia ou excuses pour m'attirer dans sa loge. Tout ce que je savais c'est que mes fesses à moi, elles se vendraient toujours autant dans les magasines. D'autant que je n'avais pas besoin d'écouter, étant donné qu'on s'était retrouvé dans sa loge aussi vite que le doigt que j'avais fait aux filles précédemment.

C'était distractif de le voir se créer un monologue de petite star égocentrique mais je ne manquais pas d'hocher la tête en souriant. Même si très franchement, n'importe qu'elle de mes loges étaient mieux. C'est fou comme certains métiers sont plus favorisés que d'autres. Il en aurait presque mérité une aussi belle que les miennes. Déjà parce qu'il a fait danser tout le monde ce soir tandis que moi, j'ai juste à me poser devant un appareil photo pour avoir ce que je veux. J'étais tellement prise dans mes pensées que je devais clairement paraître ailleurs. Après avoir repris mes esprits, je me suis enfin assise. Et d'une voix douce et faussement "regarde comme je suis mignonne" j'ai répondu en anglais :  

-Je m'appelle Aimée Salles, oui je suis mannequin et toi, t'es bien le batteur, non ?

Je le savais bien mais c'était drôle de faire comme si j'avais même pas remarqué.


@ Billy Lighter


Dernière édition par Aimée Salles le Ven 27 Mar - 13:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 3073
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec Peyton et David

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] Empty
MessageSujet: Re: A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT]   A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] I_icon_minitimeVen 27 Mar - 12:18

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]A VIP Tour
ft. Aimée Salles


Comme les filles avaient l’air d’avoir strictement rien compris à ce que j’venais de dire, j’demandai à la p’tite blonde de traduire pour moi vu que j’étais dans la totale incapacité de traduire quoi que ce soit. J’savais même pas dire « bonjour » en français, moi… Ouais, j’sais, c’est le minimum syndical… Mais même le minimum syndical, j’le connaissais pas.

Et elle traduit… Enfin, j’crois… J’avais aucune idée de ce qu’elle leur disait en fait… Elle leur aurait dit « allez vous faire foutre » que j’aurais déjà même pas vu la différence. Quoi qu’il en soit, les filles avaient l’air pas forcément contentes… Mais bon j’avais déjà tourné les talons alors pour ce que ça m’importait. J’allais quand même pas revenir ici. Et si les roadies avaient, sur les bras, une émeute de mannequins en furie et ben, j’trouvais une excuse ou l’autre. J’étais doué pour trouver des excuses. Et au pire, bah, ils m’engueuleront. J’ai l’habitude aussi de ça.

Sur le chemin vers ma loge, j’lui expliquai en bien trop de mots qu’en fait, j’étais pas spécialement motivé de faire tout visiter parce que ça servait à rien de toute façon. Et que tout ce que j’voulais, en fait, c’était aller dans ma loge avec elle. Elle protesta pas, donc, j’supposais que c’était un « ouais, on fait comme tu veux, Howard ».

Du coup, on entra dans ma loge. Et j’tardai pas à m’emparer d’une nouvelle bouteille de vodka alors qu’elle s’installa dans un fauteuil juste après que j’aie fait exactement la même chose. La première chose que j’demandai c’était son nom. Elle s’appelait Aimée. Han… C’était pas spécialement simple à retenir, ça…

Bref, l’était bien mannequin et elle demanda si j’étais bien batteur. J’levai un sourcil.

-Bah… Vu que j’ai passé tout le concert derrière la batterie, ouais, j’crois qu’on peut dire que j’suis batteur.


Elle devait le savoir, non ? Elle était quand même pas venue à un concert de The Burning Fire sans savoir que j’étais le batteur quand même ? A moins que ça soit une forme d’humour. J’crois que j’suis trop bourré pour faire la différence en fait.

-En fait, tu le savais, c’est ça... C’était juste une question comme ça, c’est ça ?

Ouais, c’était ça Stone. T’es con parfois…

-Enfin, bref… Ouais, j’suis le batteur de The Burning Fire. Et tu peux prendre une bouteille de vodka, si tu veux… Tu peux même prendre une cigarette. J’en ai plein de toute façon.


J’lui montrai du bras les bouteilles et les paquets de cigarettes qu’il y avait sur ma table basse.

-Alors… Tu leur à dis quoi aux autres filles ? Elles avaient pas l’air contentes… Alors, j’pense que t’as pas dit ce que j’ai dit, j’me trompe ?

J’esquissai un p’tit sourire. Ouais, j’suis con parfois mais pas à ce point quand même.



@ Billy Lighter


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] Empty
MessageSujet: Re: A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT]   A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] I_icon_minitimeVen 27 Mar - 14:12



A VIP TOUR
ft. Howard Stone




Je me délectais encore et encore du coup que je venais de faire à ces pouffes. Je savais d'entrée de jeu qu'elles n'iraient pas me chercher des emmerdes le lendemain, car leur fierté de bonnes nanas ultra canon en avait clairement pris un coup. C'est sans doute la raison pour laquelle j'ai trouvé le courage de le faire car clairement, je n'étais ni défoncée, ni bourrée !

C'est toujours agréable de transgresser les règles communes. C'est comme se jeter dans un énorme brasier ou de sauter d'une falaise pour plonger dans l'eau, tu ne sais pas ce qu'il adviendra de toi. C'est nécessaire. Je ne vois pas l'intérêt de vivre une vie sans obstacle ou sans danger. L'humain possède une complexité bien trop fascinante pour n'en garder que la banalité.

Tous les mots cachent quelque chose, tout ce qui est fait ou dit a son importance. Tout est une question de traduction, réception et pleins d'autres mots qui finissent en ON.

La vie est un jeu. Alors jouons !

-Oui, effectivement c'est logique. Après tu sais, les batteurs on les voit jamais vraiment. C'est le guitariste qui importe toujours plus.

Je n'en pensais pas un mot, j'ai toujours adoré les instruments rythmiques. Déjà parce que c'est la base d'un groupe et que sans eux, les musiciens n'ont pas trop de quoi se caler. Mais également parce que le rythme senti est comme un coup vibrant dans la poitrine. C'est une sensation de violence abominablement enivrante.

Les suspicions réelles du batteur me décrochèrent un léger rictus. Parce qu'étant donné son léger déroutement, la légèreté de mon sourire devait bel et bien suffire, comme réponse.

J'aime donner l'impression aux gens qu'ils sont insignifiants. C'est justement parce que nous le sommes que c'est blessant. Pour moi c'est la pire des sensations, autrement je ne serais pas mannequin.

L'opulence de la vie, que du bonheur ! Mon regard s'était illuminé.

-Merci !

J'ai pris une cigarette et une bouteille. Je m'étais enfoncée, allongée dans le fauteuil, de telle manière que mes jambes dépassent de l'un des accoudoir. Je fus obligée de me redresser un peu pour attraper le briquet qui se trouvait dans ma poche arrière, pour allumer ma clope en prendre une longue bouffée.

Je l'avais peut-être sous-estimé, finalement ! Il avait de la jugeote pour un batteur à la fierté indestructible. J'aimais bien être surprise. Je pris une bonne grosse dose de vodka.

-Non je ne leur ait pas dit ça. Je leur ait balancé qu'elle allait attendre là comme des chiennes. Tu sais les mannequins c'est un peu ça. Sauf qu'elles, elles n'attendent pas de se faire engrosser, juste de se faire tringler.

J'étais vulgaire mais c'était souvent ce qui se passait qu'en j'avais en ma possession un bonne bouteille d'alcool.

-Remarque ça arrange un peu tout le monde ce comportement. Mais c'est quand même triste qu'elles aient le cerveau de la chienne qui va avec. Ça coûte rien d'avoir un peu de jugeote, au contraire puisque ça aide dans notre métier.

J'étais amère. C'est paradoxal d'aimer autant ce métier mais de ne pas aimer les gens qui le font. Ou pas étant donné la rivalité qui se met entre nous. L'alcool allait me faire parler, tant pis. Je repris une grosse gorgée après avoir cracher la fumée d'une énième aspiration prise de la clope.

-Je leur ait fait un fuck, aussi.

Oui, ça c'était mon côté gamine rebelle. Ma petite dose, quoi.

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 3073
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec Peyton et David

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] Empty
MessageSujet: Re: A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT]   A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] I_icon_minitimeSam 28 Mar - 14:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]A VIP Tour
ft. Aimée Salles


Aimée, c’était une p’tite provocatrice. Ça se voyait tout de suite quand elle disait que les batteurs, on les voyait pas… Que c’était les guitaristes qu’on voyait plus. J’fis une p’tite moue. C’était plus fort que moi.

-Ouais, sauf que, chez nous, le guitariste, c’est une fille… Alors, j’suppose que ça t’intéresse moins…


Mouais, ça c’était pas sûr. J’m’avançais peut-être un p’tit peu là… Si ça tombe, les filles, ça l’intéressait aussi. Un peu comme Apolline. J’savais qu’Apolline était des deux bords. Ça a toujours été super bizarre pour moi, d’ailleurs. Mais c’était comme ça.

-Puis, j’suis le meilleur batteur du monde alors, moi, on me voit.


Ouais, j’le crois vraiment ce que j’dis.

J’finis par proposer à Aimée de se servir avec ce qu’elle avait devant elle. C’était pas les clopes et la vodka qui manquaient de toute façon. Elle me remercia avant de se service d’une bouteille entière et d’une cigarette. Elle prenait ses aises, ce qui était plutôt cool. J’préférais ça aux filles qui savaient pas où se mettre et avec qui il fallait tout le temps jouer au chat et à la souris. C’était chiant comme jeu.

Alors, j’demandais, un peu nonchalamment si Aimée avait bien dit ce que j’avais dit aux autres filles. Ouais, j’étais un p’tit peu curieux. J’voulais aussi savoir si les roadies allaient avoir sur les bras une foule de filles en colère. Bah, il semblerait qu’ils allaient devoir les gérer parce que Aimée les avais traitées de chiennes. Ah ouais, quand même… J’levai un sourcil alors qu’elle semblait avoir une super opinion des mannequins… Mais… Elle en est un, non ?

J’biberonnais toujours ma vodka la laissant parler jusqu’au bout alors qu’elles disaient, en gros, que les autres filles étaient débiles. Ouais, c’est vrai que les mannequins sont souvent vues comme des filles qui avaient pas beaucoup de jugeotes… Moi, la seule mannequin que j’connaissais vraiment c’était l’ex d’Hank, Kate Julian. On pouvait pas dire qu’elle était débile… Méchante, oui mais débile, non. P’t-être qu’Aimée était comme ça aussi : intelligente mais méchante. Elle ajouta, pour conclure, qu’elle leur avait fait un fuck.

-Ah ouais, en fait, ta vraiment pas dit ce que j’avais dit. T’en as juste profité pour te la péter devant les autres avant de les insulter. Waw.

J’esquissai un p’tit sourire en coin. J’savais pas trop quoi penser de cette fille. Pour le moment, en tout cas.

-J’savais que les mannequins avaient la réputation d’être des garces mais j’savais pas que c’était à ce point-là.

On en apprenait tous les jours, il faut dire. Et comme elle avait dit que les mannequins n’attendaient qu’à se faire tringler, ben, j’entrai dans son p’tit jeu.

-Et d’après ce que tu as dit et comme tu es mannequins toi aussi, j’suppose que t’es aussi ici pour te faire tringler. C’est ça ?

J’reprenais ses mots. J’ai même imité son p’tit accent. J’souris un p’tit peu d’un sourire moqueur. Voir si elle allait s’offusquer ou, au contraire, jouer un p’tit peu.



@ Billy Lighter


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] Empty
MessageSujet: Re: A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT]   A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] I_icon_minitimeSam 28 Mar - 19:35



A VIP TOUR
ft. Howard Stone




C'était amusant de le voir réagir à mes conneries. J'étais pourtant persuadée qu'il savait que j'en faisais exprès. Était-ce un jeu dont je créais les règles indirectement ? Dans tous les cas, ça y ressemblait bien et je l'aimais bien. Reste à voir, pour combien de temps...

-Je faisais une généralité, je ne parlais pas de moi. Après c'est vrai qu'elle est mignonne votre guitariste !

Je n'aimais pas les femmes. Que ce soit sexuellement ou même par le simple fait qu'elles étaient femmes. Sans doute était ce à cause de celles qui m'entouraient, ça ne m'aidait pas à avoir un point de vue objectif. L'égocentrisme, c'est la meilleure invention. C'est ce qui nous donne de l'intérêt et c'est vrai que de le percevoir aussi sérieux me fit sourire. Je ne savais pas trop si ça le rendait plus attractif ou si c'était juste parce que je m'y retrouvais un peu.

-Tout comme je suis la meilleure mannequin, ça va de soi !

Je le pensais vraiment. Quand je voyais celles qui m'entouraient, je ne pouvais m'empêcher de me trouver meilleure. Et même si c'était vachement audacieux, j'en avais rien à faire. Puis il était évident que c'était le cas et qu'un jour je me retrouverai à Hollywood ou je ne sais où qui affirmait que je le suis.

J'en avais presque oubliée ma clope qui se consumait petit à petit. Métaphoriquement c'était intéressant parce que pour moi, c'était l'alcool qui me consumait. Je pris les deux lattes restantes et je m'étais rapprochée du cendrier pour l'écraser de manière insistante, un regard un peu mesquin lancé au batteur.

Il n'avait pas tord, j'avais clairement fais ça pour montrer que désormais, c'était moi qui contrôlait. Mais je me blâmais pas. C'était pas de ma faute si elles ne savaient pas parler anglais, après tout.

-J'ai profité de savoir parler anglais pour me la péter et toi tu as profité de ta notoriété pour te la raconter et ramener une fille, on s'en sort bien tous les deux, non ?

Un petit sourire espiègle s'était dessiné sur mes lèvres encore imbibées d'alcool.

-Si elles sont intelligentes, elles le sont. Ou alors elles resterons pas mannequin pour longtemps, sauf si les créateurs sont en manque.

C'est fou comme tout ce que je disais tournait autours du cul. En même temps, pour amener un mannequin seul, dans sa loge, c'était bien pour ça non ? Je bu cul-sec le reste de la bouteille, comme pour me donner du courage ou juste m'écrasée comme je venais d'écraser ma clope dans le cendrier. Je sentais la sensation agréable de l'alcool dans mon sang. Pour le coup, sa question était légitime. Je venais de me faire prendre à mon propre jeu. Je passais la bouteille de vodka vide sur ma joue, comme pour la refroidir.

-Je t'avoue que ta bouteille de vodka et tes cigarettes m'ont clairement attirée, ici, surtout !


En soit, je ne mentais pas ! Mais je lui fit un grand sourire malicieux et taquin comme pour lui donner l'avantage du doute.

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 3073
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec Peyton et David

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] Empty
MessageSujet: Re: A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT]   A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] I_icon_minitimeLun 30 Mar - 13:42

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]A VIP Tour
ft. Aimée Salles


-Ouais… Je sais…

J’savais que ma guitariste était mignonne. Pour cause, j’étais sorti avec pendant quelques mois. Mais entendre d’un mannequin que j’venais de prendre dans ma loge que ma guitariste était mignonne, ça me faisait dire qu’elle préférait p’t-être finir dans la loge d’Apolline…

Ou pas… C’était pas simple à dire, en fait. Parce qu’Aimée semblait vouloir un p’tit peu jouer, en fait.

Par contre, j’affirmai, sans vraiment en douter en fait, que j’étais le meilleur des batteurs. Et elle, elle disait qu’elle était la meilleure des mannequins. J’esquissai un p’tit sourire.

-Si te le dis…

J’la croyais. Après tout, j’étais pas expert en mannequinat. J’savais juste dire si une fille était jolie ou non d’après mes propres critères. Ce qui était largement suffisant, pour moi, j’dois dire.

J’finis par partager ma vodka et mes cigarettes ce que sembla apprécier mon invitée du soir. Et j’réussi même à apprendre qu’Aimée avait profité de l’ignorance des autres filles pour les insulter comme il se devait. P’tain, c’était dingue comme les filles pouvaient être super méchantes entre elles. J’comprenais pas… Nous, les mecs, on s’bousculait parfois un p’tit peu. On s’provoquait… Mais on n’était pas aussi vicieux entre nous que les filles entre elles.

Alors, j’déclarai à Aimée qu’elle en avait profité pour ce la péter. Elle confirma me renvoyant que, moi, j’avais profité de ma notoriété pour ramener une fille dans ma loge. Ouais… C’est pas faux. J’haussai nonchalamment des épaules.

-Ouais. C’est pas faux. Même si j’aime penser que les filles me suivent pour mon talent. Même si c’est pas vrai, c’est ce que j’aime penser.

Non, en réalité, je m’en foutais un p’tit peu du pourquoi les filles me suivaient. Ce qui comptait c’était le plaisir que j’en retirais. C’est tout… Fallait bien que j’m’amuse après les concerts, moi. Et comme j’avais plus de petite-amie et ben, c’était ça ma façon de m’amuser.

Aimée avait une bonne descente jusqu’ici même si j’buvais un p’tit peu plus vite qu’elle. Elle déclara que si les autres mannequins n’étaient pas intelligentes alors elles resteront pas longtemps mannequins.

-Ah ouais ? J’crois qu’avoir un cerveau, pour faire ce métier-là, c’était pas obligatoire… J’croyais qu’il fallait juste une belle plastique.

Ouais, c’était toujours ce que j’avais cru. Et p’t-être que c’était le cas mais qu’Aimée aimait penser qu’il fallait un cerveau pour survivre dans le métier.

Et ce fut à mon tour de l’ennuyer un p’tit peu en reprenant ses mots et ses suppositions comme quoi elle serait, certainement, venu ici juste pour se faire tringler. C’était ma question… Mais d’après elle, c’était les cigarettes et la vodka qui l’avait attiré.

Même si son regard jetait quand même pas mal le doute.

J’esquissai un p’tit sourire et bus un coup de vodka.

-Ah ouais ? Tu es juste venue pour ça ?

Je fis une p’tite moue amusée.

-Dommage, j’avais prévu des activités un p’tit peu plus intéressante, si tu vois ce que j’veux dire.

Elle voyait sûrement très bien ce que j’voulais dire.

J’bus encore une gorgée de vodka.

-Puis, même si ton regard me dit que tu es pas totalement venue que pour ça moi, j’dois juste me contenter de ce que tu dis.

Ouais, même si j’avais pas spécialement envie de me contenter de ce qu’elle disait.

-Donc t’es venue pour la vodka ? On joue au jeu de celui qui tiendra le plus l’alcool ? J’parie que tu finis à terre bien avant moi.

C’était clair et net.

-Ah moins que tu es plus un intellectuelle et que tu veux me parler de ta p’tite vie de mannequin… Moi, tu connais sûrement déjà la mienne, non ? Vu que t’es venue à mon concert tu dois tout savoir sur moi.

Ou pas…


@ Billy Lighter


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] Empty
MessageSujet: Re: A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT]   A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] I_icon_minitimeLun 30 Mar - 16:19



A VIP TOUR
ft. Howard Stone



J'écoutais ses mots. Il semblait déçu de ma réponse. Là où je le taquinait je ressentais comme une réelle déception et pour cause, il était parti dans ses pensées. Mais bon, c'était le but, non ?

Et voilà que le batteur réagissait à mon auto envoie de fleurs. Je pensais qu'il me sortirait un truc salace, méchant ou je ne sais quoi d'autre. Mais non. J'avais repris une cigarette, du coup.

Je m'étais étirée un peu avant de prendre quelques taffes de ma nouvelle clope. Je m'amusais à souffler longuement la fumée comme pour espérer que l'alcool s'évapore à la même vitesse que la fumée. Mais fallait pas rêver !

Je m'étais reconcentrée sur les paroles de l'artiste. C'était touchant d'une certaine manière. Faut croire qu'il était un peu sensible le garçon !

-Je comprends, c'est mieux que les gens s'intéressent pour ce qu'on sait faire et pas seulement pour notre belle gueule.

Je me mis à lui sourire, sincèrement. Parce que je savais que si on me foutait dans des lits c'était pour ma jolie gueule qui valait du frique dans les magazines. Donc j'étais compatissante.

-Je t'avoue que mes instruments préférés sont les instruments rythmiques. Cette sensation qui se créer au fond de ma poitrine...C'est franchement bon ! Et j'ai passé une bonne soirée.

Il comprendrait le sous entendu, il n'attendait que ça, un compliment.

Le petit moment émotion s'était fait la malle, place à la provocation. Indirecte très certainement mais moi ça me foutait en rogne quand même ! Mais c'était légitime qu'il croit à ces conneries. C'était le but, cette réputation permettait d'attirer pleins de femmes dans ce métier, comme ça, ça permettait d'avoir du renouvellement de tête sur les couvertures des magazines. Mais ça ne durait jamais bien longtemps. Je repris une taffe.

-Je comprends ton point de vue. Mais le souci c'est que si il fallait juste une belle plastique, comme tu dis, on ferait comment pour se démarquer ? Par exemple. C'est pas que de savoir jouer de la batterie qui fait d'un batteur un bon batteur, c'est son talent, non ? Bah là c'est un peu la même chose, on peut être jolie mais savoir le mettre en oeuvre avec talent.

J'étais sérieuse. Et moi je pensais vraiment que j'en avais un et que j'irai loin.

Mais là on parlait plus de ma jolie petite gueule mais de mes attirances.

-Plus intéressantes que de fumer et de boire ? Je demande à voir !

Bien sûr que je savais de quoi il voulait parler. Mais je voulais prendre mon temps, c'est comme une cigarette, une fois consumée ça se finit vite, donc fallait en profiter !

Voilà qu'on prenait en compte ce que je disais, tant mieux, c'était mes mots les ralentisseurs.

Sa proposition de jeu était rigolote, mais je savais que je finirai mal. J'étais un peu bloquée, pour le coup. Mais heureusement il avait changé de sujet alors je n'avais pas relevé. J'avais juste pris une nouvelle bouteille dont j'en bu une lapée. Mais j'étais dans la merde parce que je connaissais rien de lui.

-Bah faut croire que je te connais autant que tu me connais. J'ai juste suivi les filles moi... Je connaissais pas ton groupe avant de venir ici. Mais parle-moi de toi. Que je vois jusqu'où tu peux être un vrai égocentrique !

Un rire s'était échappé. Je m'amusais bien.

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 3073
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec Peyton et David

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] Empty
MessageSujet: Re: A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT]   A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] I_icon_minitimeMer 1 Avr - 12:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]A VIP Tour
ft. Aimée Salles


J’fis une p’tite réflexion disant que j’aimais penser que les filles venaient vers moi pour mon talent de batteur et pas juste pour ma belle gueule. En fait, c’était des belles paroles que j’pensais pas du tout. Qu’une fille vienne pour ma belle gueule ou même ma notoriété, c’était bien aussi.

Et Aimée comprenait. Enfin, elle comprenait ce que j’avais dit, pas ce que je pensais vraiment.

-Ouais… Même si avoir une belle gueule, c’est toujours un plus.

J’disais ça avec un p’tit sourire alors qu’Aimée avoua qu’elle aimait les instruments rythmiques et, qu’en prime de tout, elle avait passé une bonne soirée. J’comptais prendre ça pour un compliment sincère même si ça pouvait juste être du flan. J’savais que dans le monde dans lequel j’vivais, c’était pas souvent facile de faire la différence. Du coup, moi, j’prenais tout pour des compliments. C’était mieux, j’trouve. J’esquissai un p’tit sourire.

-Merci. Et ouais, j’suis d’accord, y’a rien de mieux que les instruments rythmiques.

J’allais pas dire le contraire...

Puis, on parla des mannequins et j’lui fis part de ma croyance qui était que j’savais pas que les mannequins avaient besoin d’un cerveau. J’le pensais vraiment Pour moi, elles avaient besoins que d’être bien foutues. C’est tout. Mais non. Et Aimée m’expliqua qu’il valait mieux avoir un cerveau pour se démarquer. Et elle m’expliqua en faisant l’analogie avec la batterie. J’fis une p’tite moue de réflexion avant d’hausser les épaules.

-Ouais, c’est pas faux. Donc, j’imagine que, toi, tu fais parties de celles qui savent se démarquer par leur intelligence, c’est ça ? J’imagine que oui vu le coup que tu as fait aux autres.

Je ricanai un p’tit peu avant d’en venir, finalement, aux choses sérieux. Bah ouais parce que j’invitais pas une fille dans ma loge pour jouer au Monopoly… Même si, elle, c’était l’alcool et les cigarettes qui l’avaient attiré. J’comprenais. Mais j’pouvais lui proposer des compléments.

Elle demandait à voir.

Alors, j’lui fis quelques propositions. Un classique concours d’alcool ou bien on allait simplement parler de nous. Mais j’m’attendais pas vraiment à ce qu’elle me dise qu’elle me connaissait autant que j’la connaissais…

Han… C’est sérieux, ça ? J’connais rien d’elle… Qu’est-ce qu’elle foutait à mon concert, alors ?

J’levai un sourcil et elle déclara qu’elle avait juste suivi les autres filles. Mais elle voulait bien que j’lui parle de moi juste pour voir à quel point j’pouvais être égocentrique. J’fis une p’tite moue.

-Alors, tu sais vraiment rien de moi ? Pas même mon nom. Ok, là, j’suis un peu déçu quand même…


Elle connaissait même pas The Burning Fire ? C’est nul, ça…

-Si tu connaissais pas mon groupe avant de venir, c’est que tes goûts musicaux doivent êtes vraiment naze alors…

J’souris un p’tit peu.

-Tu vois que j’peux être méga égocentrique quand j’veux. Mais j’peux faire pire. J’m’appelle Howard au cas où tu l’saurais pas encore. J’suis batteur depuis des années. J’ai commencé quand j’étais tout p’tit sur des couvercles de poubelle. J’viens d’un quartier pauvre de L.A.. J’suis l’incarnation du rêve américain.

J’dis ça avant de boire une gorgée de vodka et de sourire un p’tit peu.

-J’suis péter de thunes, maintenant. Tu as déjà été à L.A. ? C’est le meilleur endroit du monde…

Ouais, ça j’le pensais vraiment.

-Voilà, j’ai refait ta culture… Mais t’en as pensé quoi du concert ? Tu es fan, maintenant ?

Ouais, j’voulais savoir…


@ Billy Lighter


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] Empty
MessageSujet: Re: A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT]   A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] I_icon_minitimeJeu 2 Avr - 13:27



A VIP TOUR
ft. Howard Stone



Je commence à me satisfaire de l'atmosphère, je sens l'alcool qui grouille dans mes veines et mon corps s'engourdir. J'adore qu'on me possède ainsi, mais seul l'alcool en est capable. Je commence à me satisfaire du nuage de fumée qui surplombe la loge. Je m'y attarde même un moment comme pour m'évader un instant et vivre le truc de manière solitaire. J'ai écrasé la cigarette sur laquelle je me suis attardée un bon moment. J'en ai repris une  sans demander, de toute façon je n'avais pas besoin. Et je l'ai allumée en me redressant pour attraper mon briquet. Je suis restée un moment à regarder la flamme qui s'en est dégagé, tout en écoutant le batteur, sûr de lui.

Il n'avait pas tord, je n'allais pas lui dire le contraire puisqu'il a raison. Une belle gueule c'est un plus.

-T'as raison.

Ça m'écorche un peu les lèvres de lui dire parce qu'à part nourrir son égo, ça n'a pas vraiment de sens.
Au moins, on arrivait à se mettre d'accord sur certains points même si la conversation restait un jeu et on ne peut pas primer l’honnêteté sur tous les points dans ce genre de cas. Même si est clair que j'étais sincère concernant les instruments rythmiques.

J'ai pris une grande bouffée de la pneumonie qui me pendait au nez et je pris un moment à réfléchir sincèrement sur la question de l'intelligence. Il est clair que j'avais déjà ma réponse mais je voulais en débattre plus en détail, intérieurement. Je pense que je ne suis pas la plus intelligente mais assurément  la plus garce manipulatrice des mannequins de Paris. Et cette étiquette, bien que j'navais personne avec moi, me suffisait très bien.

-Evidemment, c'est logique ! Et je suis très fière de ce que j'ai balancé à ces idiotes !

Progressivement, la conversation avait dérivée sur des sujets un peu plus houleux. C'est donc sans vraiment de réflexion que j'ai repris une gorgée de vodka pour l'accompagner sur le chemin de tout ce que j'avais bu avant. D'autant que j'ai toute suite compris que ça l'avait un peu coupé dans son élan le fait que je ne le connaissais pas avant de venir voir son concert. J'avoue que ça m'a fait rire de l'entendre dire qu'il était déçu.

Quant à mes goûts musicaux, je leur faisaient confiance.

-Au moins ça !

Je l'ai écouté se présenter, ça ressemblait un peu au premier jour de classe, quand les gamins se présentent chacun leur tour.  

-Ouah, je suis impressionnée ! Vous êtes quelqu'un, monsieur Howard !

Je le pense pas vraiment mais c'est juste amusant de prendre ça avec ironie plutôt que de répondre un truc bateau. En tous cas, c'est quand même étonnant de commencer la batterie sur des couvercles de poubelle, j'aurai commencé sur des casseroles, moi. Je pense que l'alcool commence à faire effet sur moi car mon esprit se met à être très con.

-Non je suis jamais allée à LA, mais peut-être qu'un jour... On verra !

J'espère encore qu'une agence étrangère me fera sortir de ce trou qu'est Paris.

Au moins, Howard était direct, on ne peut pas juste apprécier sa musique, on doit en être fan, visiblement.

-Je t'avoue que "fan" c'est beaucoup dire pour un concert. Mais j'ai apprécié certains morceaux comme Everybody Knows qui possède des tonalités très légères un peu électro. Ma préférée reste Put On Your War Paint et j'avoue que j'aime pas trop quand la bassiste chante sauf pour I Love The Way. Donc j'aime bien, ça va.


Au moins, malgré mon corps alourdi par l'alcool, je savais encore retenir certaines choses. Je me mis à sourire.

-Et donc ? On fait quoi maintenant ?


@ Billy Lighter


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 3073
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec Peyton et David

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] Empty
MessageSujet: Re: A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT]   A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] I_icon_minitimeSam 4 Avr - 9:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]A VIP Tour
ft. Aimée Salles


Aimée était un mannequin qui j’prenais pas pour de la merde. Mais j’crois que toutes les mannequins sont un p’tit peu comme ça… Un peu comme les rockstars, en fait. Moi aussi, j’pensais bien que j’étais doué pour ce que j’faisais. J’croyais même être dans les plus doués. En fait, j’crois que je suis littéralement le plus doué.

Mais Aimée elle, croyait qu’elle était plus intelligente que ses collègues. C’était p’t-être le cas, en fait, j’en sais trop rien. En tout cas, elle connaissait plus de langues que les autres ce dont elle avait profité ce soir. Et elle en était fière ce qui m’arracha un p’tit sourire.

Mais mon sourire disparu un p’tit peu quand elle déclara qu’elle me connaissait pas. Ouais, ça, c’était pas courant. Les gens qui venaient à mes concerts nous connaissaient quand même un minimum. Mais c’était pas le cas d’Aimée qui semblait même pas savoir comment je m’appelais. Ok, j’étais super déçu. Et c’est ce que j’lui dis. Et ça le faisait rire alors que ma moue ce fit plus déçue encore.

Elle devait avoir des super mauvais goûts musicaux alors, si elle connaissait pas The Burning Fire… Bref, j’lui fis un p’tit résumé sur qui j’étais et ça semblait l’impressionner. Ou alors, elle se foutait de moi, j’savais pas trop, en fait. J’haussai des épaules.

-Ouais, j’suis quelqu’un… Mais pas encore assez pour que tout le monde me connaisse visiblement…

Aimée n’avait jamais été à L.A.. C’est ce qu’elle disait. Mais elle était pas contre y aller un jour. Ouais, L.A., c’est la meilleure ville du monde. Y’a pas photo.

-Tu devrais y aller… J’te ferais visiter les meilleurs coins, si tu y vas.


Et ça même si elle me connaissait pas avant de venir voir mon concert. Mais qui sait, peut-être qu’elle était devenue fan de mon groupe maintenant qu’elle avait vu un concert. C’était possible. Mais non… Elle était pas fan. Enfin, pas encore… Mais elle avait une bonne mémoire parce qu’elle avait retenu les titres de nos chansons ce qui me fit sourire. Elle cachait bien son jeu, la p’tite Aimée. Et elle avait quand même du goût même si elle semblait pas apprécier plus que ça Apolline au chant.

-Tu as retenu les titres ? Waw. Ok, là, j’suis impressionné. Par contre, c’est pas la bassiste qui chante… C’est la guitariste. Mais j’comprends que quelqu’un qui a jamais fait de musique fasse pas la différence entre une guitare et une basse.

Ok, c’était une p’tite pique que j’avais agrémenté d’un p’tit sourire moqueur.

-Mais c’est cool que t’aies aimé quand même. P’t-être qu’un jour, tu deviendras fan.


J’bus un coup de vodka alors qu’Aimée avait quand même une bonne descente pour son p’tit gabarit. Et elle demanda ce qu’on faisait maintenant. Sérieux ? Han… Bah… J’levai un sourcil.

-Bah, ce qu’on fait d’habitude dans ce genre de situation, non ?

J’écartai les bras.

-J’t’ai même mâché le travail en enlevant mon t-shirt…

Moi, ça me semblait clair, non ?

-Vous faites pas ça, en France quand vous aller dans la loge de quelqu’un ? A moins que tu ne préfères jouer au Monopoly…

Mais j’ai pas de Monopoly… Et j’pouvais rien initier… Parce que… Bah… C’était bizarre après une question pareille.

J’me levai et allait m’appuyer contre l’espèce de bureau qui était juste devant le miroir tout ça accompagné de ma bouteille de vodka. Je déposai la bouteille sur le bourreau avant d’ouvrir le tiroir d’une main et d’en sortir une bouteille de Gin.

-J’ai du Gin. C’est la seule bouteille de la loge… Tu en veux ? Si ouais, faudra approcher…

Ouais fallait rendre les choses un p’tit peu moins forcée, non ?



@ Billy Lighter


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] Empty
MessageSujet: Re: A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT]   A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] I_icon_minitimeSam 4 Avr - 13:38



A VIP TOUR
ft. Howard Stone



J'ai bien senti que j'avais plombé l'ambiance en étant honnête à propos du fait que je ne le connaissais pas avant d'arriver au concert. Mais bon, j'allais pas mentir, hein ? Je me serais sentie mal de lui balancer "oui, oui et je suis fane" comme une idiote.

Il était vexé.

Je sais pas vraiment si je devais être compatissante ou exploser de rire. Peut-être les deux à la fois. Parce que c'est clair que la situation ressemblait à celle de gamins entrain de se vexer et de s'en envoyer dans la tronche, pendant la récréation. Ça avait son charme mais je pensais plus être une gamine et il avait l'air plus vieux que moi, quand même.

Pauvre petit Howard.

Finalement, heureusement qu'il était torse nu pour me rappeler que c'est un homme. Je m'étais retenue de rire avec les conneries que je pensais parce que malgré tout je trouvais son insouciance très attirante. Sinon je serais pas restée là. J'ai écrasé ma cigarette dans le cendrier et je me suis assise correctement dans le fauteuil.

C'est vrai que ça fait rêver LA, il pleut moins qu'ici, la notoriété a plus de sens et peut s'étendre sur le monde. Les anglais sont clairement plus sexy. Bref, je voyais pas vraiment de défaut. En tous cas, même si il voulait mes fesses, c'était vachement sympa de proposer de me faire visiter. Même si je doutais quand même de sa sincérité.

Mais bon, fallait pas rêver on restait des enfants entrain de se chamailler autours d'une vexation égocentrique. Howard me l'avait bien rappeler en me balançant que j'avais dit bassiste au lieu de guitariste. C'est marrant parce que j'étais persuadée d'avoir dit guitariste... Je lorgna la bouteille de Vodka en grimaçant et je l'ai levé vers le batteur.

-Faut croire que l'alcool me fait dire des conneries ! Parce que je sais quand même bien ce qu'est une basse et ce qu'est une guitare. Je t'ai dit que je préférai les instruments rythmiques. C'était pas pour te faire plaisir, hein !


J'ai ris à son insistance concernant le fait que je deviennes une fane ou non. Il y tenait vraiment et c'était franchement drôle.

Enfin, la récré était finie. Voilà que l'enfant qui était dans son fort intérieur s'était endormi. Je l'ai observé en l'écoutant, stoïque. Je réfléchis à la manière de tourner ça pour l'emmerder. Je me devais de lui rendre l'appareil. Je me suis levée et je me suis approchée de lui, un petit sourire en coin. J'ai pris discrètement un feutre qui traînait sur la table, sûrement pour les autographes et je l'ai mis dans ma poche. Arrivée à mi-chemin j'ai tapé dans le Gin et dans une démarche féline, j'ai fini par m’asseoir sur ses genoux.

-Je suppose qu'un gars comme toi n'a pas de Monopoly. J'ai sorti le feutre. On peut en créer un...

J'ai posé le feutre sur son torse sans enlever le capuchon. Je l'ai fais glisser comme si c'était le bout de mes doigts en le regardant dans les yeux, malicieusement.

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 3073
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec Peyton et David

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] Empty
MessageSujet: Re: A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT]   A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] I_icon_minitimeMar 7 Avr - 13:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]A VIP Tour
ft. Aimée Salles


La déception du fait qu’elle me connaissait pas avant passée, on parla un p’tit peu musique. Parce qu’elle avait beau ne pas connaitre mon groupe avant d’avoir mis les pieds dans la salle ce soir, elle avait quand même écouté le concert vu qu’elle s’était rappelée de certain titre. Y’a pas beaucoup de gens qui arrivaient à faire ça donc j’pouvais bien croire qu’Aimée avait une bonne mémoire.

Par contre, l’avait pas vraiment une très bonne connaissance des instruments parce qu’elle s’était complètement gouré entre la basse et la guitare. Apolline était guitariste et j’supposais bien qu’elle parlait d’elle parce qu’il y avait pas d’autres filles dans le groupe. Mais Aimée remit ça sur l’alcool… Qu’est-ce que j’pouvais dire contre ça ? C’était aussi mon excuse quand j’me trompais ou que j’faisais une connerie. Bien que j’pourrais jouer à l’hypocrite en y croyant pas une seule seconde… Ouais, j’pouvais… C’est ce que j’faisais, d’ailleurs, d’habitude… Alors, j’vois pas pourquoi, j’changerais mes habitudes.

-Ouais, l’a bon dos l’alcool.


J’crois qu’on m’avait déjà sorti ça des milliers de fois. Alors, ça faisait du bien de le dire à quelqu’un. Je sais, c’est con… Mais ça fait du bien.

-T’sais, y’a pas de honte à n’y connaitre rien en instruments, hein.

J’disais ça avec un p’tit sourire en coin. Ok, j’la provoquais un p’tit peu mais c’était de bonne guerre, non ? Si ça tombe, c’était réellement l’alcool et elle s’y connaissait réellement. Mais, j’avais envie de la titiller un p’tit peu.

Mais assez rigolé… Quand Aimée demanda ce qu’on allait faire maintenant, j’essayai de trouver une bonne transition pour l’amener à ce que j’pensais logique de ce qu’on pouvait faire tous les deux dans une loge. J’me déplaçai jusqu’à mon bureau lui parlant de Monopoly que j’avais pas mais aussi de ma tenue plus qu’explicite. Je me laissai tombée sur le siège devant le bureau.

Et Aimée se leva prenant, au passage, un feutre qui trainait. J’avais plein de bic et de feutre pour écrire dans mon carnet de paroles.

Et elle vint près de moi s’asseyant sur mes genoux avant de me dire qu’un gars comme moi n’avait pas de Monopoly. J’esquissai un petit sourire entourant Aimée de mes bras.

-Bien vu.

Et elle sortit son feutre pour le passer sur mon torse. Je ne la quittai pas du regard alors qu’elle disait qu’on pourrait créer un Monopoly. J’esquissai un p’tit sourire.

-Ah ouais ? Ça va prendre du temps, non ?

Et j’voyais pas bien comment faire ça. En fait, j’étais pas sûr de vouloir jouer au Monopoly… Ni à d’autres jeux. En fait, depuis qu’elle était sur mes genoux, j’avais plus envie que d’une seule chose.

-Tu préfèrerais pas plutôt un tout autre jeu ?


Et avant même qu’elle ne réponde, je l’embrassai. Pas un simple p’tit baiser. Non, je l’embrassai longuement passant même mes mains sous son t-shirt. J’sais... C’était dangereux… Mais j’pourrais toujours dire que c’est la faute de l’alcool, non ?



@ Billy Lighter


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] Empty
MessageSujet: Re: A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT]   A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] I_icon_minitimeMer 8 Avr - 13:06



A VIP TOUR
ft. Howard Stone




C'est toujours amusant de se laisser aller, que ce soit par l'alcool ou pour ses envies emplies de pulsions. En réalité il me tentait bien malgré son petit air arrogant parce qu'il savait s'y prendre en taquinerie. Je sentais dans ses réflexions qu'il se vengeait un peu de ce qu'il devait entendre fréquemment et c'était clairement agréable et amusant.

J'aime ce jeu du chat et de la souris ! Reste à comprendre qui est qui ? N'était-ce pas pour ça qu'on se cherchait l'un et l'autre à montrer qui est le plus fort ?

Bon faut pas rêver, j'avais aussi envie de l'étriper à force de l'entendre me dire que j'y connaissais rien. Mais quelqu'un qui ne me ferait que des compliments j'en ferai qu'une bouchée rapide et je partirai sans être rassasiée. Je sentais qu'Howard savait s'y prendre parce qu'il avait dans sa manière d'être une façon de démontrer à sa proie qu'elle avait de l'importance, du moins jusqu'à ce qu'elle atterrisse dans son lit. Parce qu'il faisait bien sentir que tout ça était guidé par la frivolité et la légèreté.

Tant mieux.

Ayant tout de même marre de jouer au chat et à la souris et en pensant bien qu'il n'avait pas de Monopoly, (heureusement, d'ailleurs !) j'ai joué de ça pour le rejoindre, feutre à la main. J'ai toujours préféré user de mes gestes plutôt que de dire mes envies. C'est nettement plus mystérieux et aguicheur, quelque part !

J'ai manqué de rire en entendant sa réaction concernant la création d'un Monopoly. Je trouvais qu'il avait un petit côté naïf et enfantin depuis que j'avais commencé à lui parler. Plutôt étonnant pour quelqu'un comme lui. Mais heureusement, je n'avais pas à m'emmerder d'en créer un et de toute façon je n'en avais pas l'intention. Car si j'avais retenu tous les titres des chansons, il est clair que je ne connaissais pas toutes les rues à la con de ce jeu.

Là, désormais je me concentrais sur ce que je faisais à son torse dans l'espoir qu'il prenne le même chemin que moi.

On était sur le même chemin, aussi glissant soit-il.

Je répondis à ses lèvres en me collant brusquement à lui. Je plongea mes mains dans ses cheveux, attisée par l'envie qui me consumait. Lorsque je sentis ses mains sous mon t-shirt je laissa échappé un léger soupire.

Où allions-nous ?

Je ne savais pas mais mes envies firent qu'une bouchée de moi, c'est pourquoi j'ai commencé à défaire son pantalon en arrêtant de l'embrasser et en le regardant dans les yeux, un petit sourire aux lèvres. Un petit sourire qui était là pour traduire que les frontières n'existaient plus.  

@ Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Howard Stone
Howard Stone


Messages : 3073
Date d'inscription : 25/11/2015
Age du personnage : 35
Localisation : Chez moi avec Peyton et David

Who Am I?
Birth place: L'Eastside de L.A.
Je suis: un menteur, il parait...
Song: It's My Life - Bon Jovi


A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] Empty
MessageSujet: Re: A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT]   A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] I_icon_minitimeJeu 9 Avr - 11:53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]A VIP Tour
ft. Aimée Salles


J’crois qu’on n’avait pas vraiment envie, tous les deux, de commencer à fabriquer un Monopoly de toutes pièces. Non, on avait envie d’autre chose. Ou plutôt, j’avais envie d’autre chose et c’était toujours difficile de décrypter ce que voulais les filles en face de moi. Une fille, c’est super trop complexe en général. Et le temps que j’arrive à décrypter quoi que ce soit, c’est déjà le matin.

Alors, j’cherchai pas à décrypter. J’préférai prendre le risque de me tromper et suivre mon instinct. Et mon instinct avait envie d’elle, là, tout de suite. Alors, je l’embrassai. Un baiser appuyé, voir même un peu fougueux. Un baiser qui a la possibilité de créer deux réactions chez Aimée : soit elle va renchérir et prolonger le baiser, soit elle allait tout simplement me foutre la gifle du siècle. Ok, j’cachai pas que j’préférais largement la première alternative.

Et Aimée renchéri… Elle se plaqua contre mon torse ce qui amplifia l’intensité de notre baiser. J’frissonnai alors que ses p’tits doigts passèrent dans mes cheveux. Mes mains partirent à la découverte de son corps en passant sur son t-shirt. L’avait la peau super douce. Pas étonnant pour un mannequin en fait.

Elle brisa le baiser pour ouvrir, ensuite, mon pantalon en m’aguichant avec son p’tit regard. J’me mordis la lèvre. Si j’avais déjà envie d’elle avant, c’était pire maintenant.

Mais j’savais qu’on pouvait pas rester sur ce siège. Il ne fallait plus de place. Alors, j’me levai un hissant, en même temps, Aimée pour qu’elle mette ses jambe autour de mes hanche. Je l’embrassai à nouveau. L’était légère comme une plume. Et j’pus facilement la portée jusqu’au lit qu’il y avait dans ma loge.

Toujours pratique d’avoir un lit.

Je l’allongeai l’embrassant encore avec fougue alors que mon pantalon glissait sous mes hanches laissant de plus en plus apparaitre mon boxer. Mais c’est sur Aimée que j’me concentrais et sur notre baiser qu’on plongea jusqu’à être à bout de souffle. Après, j’enlevai, dans le mouvement, son t-shirt et son soutien-gorge avant que ma bouche ne fonde sur la poitrine. C’est là que je m’amusais en peu avec le bout de ses seins que je suçotai tout en caressant son corps descendant mes mains de plus en plus bas jusqu’à descendre sous son pantalon que j’pris le temps d’ouvris quittant de temps en temps sa poitrine pour arriver à mes fins. Et quand ce fut le cas, je pus, par-dessus sa culotte commencé à titiller son point le plus sensible.

Je voulais pas aller trop vite non plus. J’aimais bien profiter un p’tit peu histoire de monter que j’faisais pas forcément ça que pour moi et pour elle aussi. Pour ça que j’prenais des initiatives pour qu’elle prenne son pieds.


@ Billy Lighter


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] Empty
MessageSujet: Re: A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT]   A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

A VIP Tour [Mai 1983 - Paris][PV Aimée][HOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Un monstre à Paris [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» [UPTOBOX] Cars 2 [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Bons baisers de Hong-Kong [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Les Fantômes du Titanic [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-jeu :: Archives :: Sujets archivés-