AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Let's wake the dead [PV Billy-Eddy] (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Eddy Cort


Messages : 1843
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Let's wake the dead [PV Billy-Eddy] (Terminé)   Sam 28 Sep - 16:41

Les gars du Stryge Bar nous avaient fait une petite place dans un coin avec plaisir. Ca faisait quatre ans maintenant environs que je squattais ce bar plusieurs fois par semaine... Sans compter les week-end où il devenait presque ma seconde résidence!

Mais on en avait fait du chemin en quatre ans! Notre petit groupe composé d'une bande de potes squatters de skate park avait maintenant une bonne vingtaine de chansons abouties à proposer. Cela dit, on était encore loin de sortir un album, n'ayant aucun partenaire au niveau de maisons de disques et n'ayant aucune idée de comment faire pour se faire connaître.

Alors on faisait ce qu'on faisait le mieux: on jouait les différents clubs et bars de L.A., tentant de vivre comme on pouvait avec l'argent liquide qu'on nous filait à la fin... Parfois, on faisait même plus d'un concert sur une nuit, pour être sûr d'avoir assez pour s'acheter à bouffer le lendemain, ce qui n'était pas toujours le cas.

On avait tous quitté le nid familial pour s'installer chez Clepto qui, lui, possédait presque gratuitement sa maison puisque ses acteurs de parents étaient soit absents, soit tellement shootés qu'ils ne faisaient même pas attention à nous. Ca nous permettait de composer... Mais la maison était devenue un vrai bordel avec les bouteilles de bières et de Jack Daniels vides qui traînaient, sans compter les restes de pizzas, les taches de ketchup un peu partout... Et les petites culottes oubliées sous les lits ou à proximité des matelats qu'on avait disposés dans le living...

Mais ce soir, on jouait au Stryge Bar, et c'était assez relax, il y avait une bonne ambiance... en même temps, les clients du Stryge connaissaient les codes de notre musique puisque c'étaient, pour la plupart, des amateurs de métal. J'avais moins stressé que les autres fois en montant sur scène: jouer de la guitare ne me posait aucun problème, mais j'avais encore du mal avec l'idée de chanter.

Mais les applaudissement et les "YEAAAAH!!!" à la fin de chaque chanson étaient encourageants et les bières que je buvaient entre les coups aidaient aussi... Plus ça avançait, plus j'étais à l'aise et plus j'étais bourré... Et j'avais la chance de ne pas faire trop de fausses notes malgré ma tête qui commençait à tourner... Et je chantais de mieux en mieux parce que j'étais moins tendu...

Arrivé à la fin de cette chanson, qui se terminait sur quelques bons coups de batterie de la part de Clepto, je me tournai pour aller chercher ma bière puis revins vers le micro.

-VOUS EN VOULEZ ENCORE??

Une clameur forte et grave, amplifiée par l'exiguïté du Stryge Bar, me répondit. Je vis plusieurs poings se lever et une des barmaid me sourire. Ok... Normalement, on devait terminer là, mais puisqu'ils étaient enthousiastes, autant en profiter. On jouait pour quoi? une trentaine de personnes? Mais peu m'importait... Jouer pour 4, 30 ou 10 000, c'était pareil pour moi, on devait quand même se donner à fond. Et puis j'aimais cette proximité avec le public... Du haut de la scène de 30 cm de haut, mon micro était placé à moins d'un mètre de la première ligne de personnes qui s'amusaient à faire du pogo... D'ailleurs, le micro avait déjà failli valsé plusieurs fois et ça me faisait marrer...

-OK! LET'S WAKE THE DEEEEEEEEEEEEAD YEEEEAH!

J'entamai alors l'intro de cette chanson qui était un solo assez simple puisque je n'étais pas lead guitariste et qu'il allait me falloir chanter encore... Je me tournai un peu vers Clepto pour lui sourire puis lui faire une grimace pour le faire marrer... Il avait l'air plutôt à l'aise aussi. Tant mieux parce que niveau stress, ce type était pire que moi...











EDDY




Dernière édition par Eddy Cort le Jeu 10 Oct - 14:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2173
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Let's wake the dead [PV Billy-Eddy] (Terminé)   Sam 28 Sep - 20:25

Aujourd’hui j’avais eu le courage de sortir. C’était rare quand je m’organisais des sorties seuls dans un club de L.A. pour mon bon plaisir. Enfin seul, tout était relatif étant donné que j’avais contacté Liam pour qu’il me suive de près.

Il était venu me prendre en voiture et je m’étais habillé pour passé incognito. Simple jeans, lunettes de soleil, cheveux attachés et pas de maquillage. Le seul moyen que j’avais trouvé en gros. J’indiquais le bar où je voulais aller à Liam, il sembla se poser des questions. Le Stryge Bar… Je ne lui donnai aucune explication. La seule et unique raison qui m’avait poussé à aller dans un bar métal était le fait que je voulais absolument rencontrer les membres du groupe Roadtramp ! Ils avaient une musique différente de tout ce que j’avais entendu de métal jusque là et cela avait beaucoup attiré mon attention. J’étais d’ailleurs très étonné quand j’avais appris qu’ils n’avaient pas encore de maison de disque attitrée.

Nous y arrivâmes assez vite et j’entrai sans me poser de questions. La scène n’était pas loin et je regardais du fond du bar. Le concert avait déjà commencé et je reconnu assez facilement le son que j’avais entendu à la radio. Le public semblait acquis à leur cause ce qui n’étais pas étonnant dans ce genre de clubs à thème…

Le chanteur était aussi guitariste et il enchainait les bières à une vitesse étonnante. J’analysais chacune de leur parole, chacun de leur son. Le chanteur, dont j’appris bien vite par les dires des gens qu’il s’appelait Eddy, communiquait avec le public et semblait à fond dans son truc.

J’écoutais le concert jusqu’au bout et j’étais loin d’être déçu quand tout fut fini. Il fallait absolument que je leur parle. Ils rentrèrent dans les coulisses après trois rappels et je me dirigeais vers les coulisses. Je n’avais demandé aucune autorisation me croyant, comme à mon habitude, tout permis. Un gars de la sécurité me barra la route et il me suffit de relever mes lunettes de soleil et de dire quelques phrases pas très sympas pour qu’il me laisse entrer. Liam me suivait toujours.

Le groupe était là entrain de fêter comme s’ils avaient gagné une médaille d’or. Je m’approchai du chanteur et lui tendit la main.

-Salut ! Je suis Billy Lighter, j’ai regardé ton concert et je voulais te rencontrer !

Je le laissai en placer une afin d’entendre sa réaction.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Eddy Cort


Messages : 1843
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Let's wake the dead [PV Billy-Eddy] (Terminé)   Sam 28 Sep - 21:47

Trois rappels? Sérieusement?! J'en revenais pas! Les autres non plus d'ailleurs parce qu'à la fin, on se disait qu'à ce rythme-là, on allait se retrouver cons et à court de chansons... Ce concert était un vrai truc de dingue! Mais on s'amusait à crever! L'avant dernière chanson, on avait sortit la seule balade qu'on avait dans notre répertoire... Et le public s'était tu pendant l'intro... Puis petit à petit, aux quatre coins du bar, on avait vu des petites lueurs s'allumer, les gens levaient leur briquets en l'air, certains même des allumettes... Et c'était magnifique. Je finis par fermer les yeux en chantant, emporté par mes propres lyrics.

Et quand la balade fut finie, il y eu une seconde de silence jusqu'à ce que meure complètement la dernière note de guitare... Puis un bruit de fond avait commencer à grandir pour finalement exploser, malgré qu'il n'y avait pas énormément de gens, l'émotion se ressentait dans toute la salle! Et j'étais là, debout sur la scène, les yeux grands ouverts, sans croire à ce que je venais de ressentir.

On était d'ailleurs tous tellement sur le cul qu'on était immobile, oubliant complètement d'enchaîner sur la dernière chanson... Jusqu'à ce que le public scande le nom du groupe, nous sortant de notre torpeur. Et on termina sur une chanson beaucoup plus heavy, comme pour nous réveiller.

Après celle-là, on était descendus de la scène, emportant nos instruments, sauf Clepto évidemment, parce qu'on avait pas de technicien pour s'en occuper. On passa dans la minuscule pièce que le patron du Stryge avait aménagé pour les petits groupes qui se produisaient et qui faisait office de "loge"... Mais c'était surtout un endroit où on pouvait juste mettre nos instruments un peu à l'abri.

On rigolait tous comme des malades vu qu'on était déjà plus qu'à moitié pleins et en plus, on était heureux au possible de la prestation qu'on venait de donner. Le patron vint nous féliciter avant de sortir. C'était un gros balèze le patron et il pouvait passer pour un sorteur... Mais c'était pas le cas...

Je choppai Clepto, qui avait la même taille que moi, mais était bien plus léger et le posai sur mon épaule en le faisant tourner.

-YEEEEEEEEEEEEEEEAAAAAAAAH t'es le meilleur, mec!!! T'as vraiment géré!

Pour moi, la batterie était la base du son de Roadtramp. C'était ce qui en faisait la force. J'étais toujours en train de faire tourner mon pote qui me gueulait qu'il fallait que je m'arrête parce qu'il allait gerber quand soudain, je m'arrêtai net. Clepto me remercia, mais je ne suis pas sûr que je l'entendis vraiment. En même temps, dans la position où il était, il ne pouvait pas voir qui me faisait face.

Un rouquin, beaucoup plus petit que moi... Les cheveux attaché, pas de maquillage. Mais j'étais pas un imbécile et j'avais pas besoin qu'il me dise son nom pour l'avoir reconnu... Billy Lighter, The Lightening, se tenait devant moi. Et j'étais là comme un con, bouche bée, sans savoir quoi dire...

-Heu... Cool... Merci... C'est... C'est cool...

Je me retrounai vers les deux autres, ils avaient la même foutue expression que moi et n'étaient d'aucune aide. C'est quand Clepto hurla que je le pose à terre que je repris mes esprits, le déposant pieds au sol. Il tituba un peu, cogna Billy avant de se pétrifier lui aussi quand il se rendit compte de ce qu'il venait de faire.

La porte de la "loge" s'ouvrit une nouvelle fois... C'était Cali qui arrivait avec des bières. Elle passa à côté de moi et Billy, posa les bières sur la table, repassa à côté de moi en levant le bras pour me passer une main dans les cheveux, nous féliciter pour le concert et me dire de ne pas trop boire sinon les autres devraient encore me porter jusque chez Clepto. Puis elle repartit comme elle était venue. J'en revenais pas... Elle n'avait même pas eu UN regard pour LIGHTER!!!

Je m'adressai à nouveau au chanteur de The lightening. Enfin j'essayai...

-Le... le concert t'a vraiment plu?

Puis je désignai les autres:

-Mais je suis pas tout seul dans ce groupe, tu sais...











EDDY


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2173
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Let's wake the dead [PV Billy-Eddy] (Terminé)   Dim 29 Sep - 11:34

Ils avaient vraiment l’air de bien s’amuser. Eddy avait le batteur du groupe sur son épaule et le faisait tourner. Cela me rappelait mon groupe au tout début quand rien ne comptait et qu’on ne pensait qu’à profiter.

Eddy finit par s’arrêter net quand il me vit. Son ami le suppliait de le lâcher, mais Eddy ne semblait rien entendre. Le chanteur était, semble-t-il, surpris et avait beaucoup de mal à s’exprimer. Quelques « cool » quelques « merci » incohérent avant de se retourner vers ses amis qui avaient exactement la même expression que lui. Eddy finit par déposer son batteur et moi j’étais toujours là, face à eux sans rien dire… J’attendais qu’ils se remettent tous de ma présence. C’était long et je n’étais pas très à l’aise. Le batteur tituba un peu et me bouscula légèrement. Il me regarda à son tour avec la même expression que ses compagnons. Je reculai légèrement, par réflexe, il était trop près…

Le silence était pesant et ce fut quelque part un soulagement quand la porte de la loge s’ouvrit. Une fille entra apportant des bières pour le groupe. D’après ses gestes elle connaissait bien Eddy. Apparemment ce type y allait fort avec l’alcool. Comme beaucoup de rockeur d’ailleurs. Elle finit par s’en aller sans même me regarder. Pas un regard… C’était frustrant… Et revitalisant à la fois… Si tout le monde était comme cette fille j’aurais peut-être pu marcher dans la rue sans faire de crise de parano.

Eddy s’adressa enfin à moi avec des phrases plus construites.

-Oui j’ai vraiment aimé. Je vous ai entendu pour la première fois à la radio il y a quelques jours et j’avais envie de vous voir en live.

Il me désigna les autres membres de son groupe en déclarant qu’il n’était pas seul.

-Je sais. Je sais comment marche un groupe tu sais… Si j’étais le seul dans le mien il n’y aurait pas d’instrument !

Je fixai les bières. Il m’en fallait une. Je m’approchai de la petite table et en pris une.

-Votre son est différent des autres groupes de métal. J’étais très étonné quand j’ai appris que vous n’aviez pas de maisons de disques. Vous avez déjà eux des propositions ?

Je buvais ma bière d’une traite attendant la réponse. Je regardais plus principalement Eddy. Conversation d’un chanteur à un autre.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Eddy Cort


Messages : 1843
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Let's wake the dead [PV Billy-Eddy] (Terminé)   Lun 30 Sep - 22:17

Je finis par me remettre doucement de ma surprise. Mais le fait que Billy Lighter était venu nous voir en live, et exprès en plus, c'était quand même dingue! J'avais jamais vu les choses sous cet angle... D'habitude, c'était moi qui allait voir The Lightening en concert! Je les avait en effet vus plusieurs fois. Leur son était loin du notre, beaucoup plus rock, moins heavy...

Billy parlait... enfin me parlait, comme si j'étais le seul dont la conversation valait quelque chose pour lui... D'accord, on était chanteurs tous les deux. Mais ce n'était pas une raison pour ignorer les autres, qui étaient la base... Sinon sur quoi je chanterais, moi? Mais bon, c'était pas à moi de dire ce genre de conneries à un type comme Lighter...

Billy se dirigea vers les bières que Cali avait apportées et s'était servi... Bah, elles étaient klà pour ça et plus on était de bourrés, plus on riait. Et puis j'avais bien l'impression que la soudaine proximité avec Clepto l'avait mis mal à l'aise. En même temps, j'étais loin de me douter que la célébrité pouvait avoir des effets secondaires.

D'ailleurs, la célébrité, j'y pensais même pas. Tout ce que je voulais, c'était continuer à faire des live comme je venais d'en faire, avec cette ambiance là, jusqu'à ce que je crève des mes excès à répétition.

Je rejoins Billy près de la table et pris une bière moi aussi. Dans un coin de la pièce trônaient nos guitares... Et elles me semblaient tellement belles dans ce léger flou qu'avait provoqué l'alcool dans ma tête... Je buvais au même rythme que Billy, le suivre ne me posait aucun problème et j'étais peut-être mort, mais encore loin d'être enterré.

-Non, on a pas de maison de disque... On a aaaaucune idée de comment on contacte ce genre de truc... On passe plus de temps à trouver des bars ou des clubs où on nous laisserait jouer une heure... Non, pas de proposition non plus... Juste une radio qui nous a demandé une cassette après un live...

Je marquai une pause, frottai mes yeux qui me semblaient gonflé au milieu de mon visage complètement anesthésié. Les autres s'étaient aussi servi une bière et nous écoutaient religieusement, comme si chaque mot qu'on prononçait allait être retranscris dans la bible du rock.

Mais je voulais connaître son ressentit sur ce qu'il avait vu, savoir comment notre musique était perçue par un pro comme Lighter.

-Un son différent? Peut-être à cause des solos de guitare...

Je jetai un regard vers mon lead guitariste et lui sourit avant de reporter mon attention sur Lighter.

-T'as préféré laquelle de nos chansons?











EDDY


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2173
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Let's wake the dead [PV Billy-Eddy] (Terminé)   Mar 1 Oct - 13:07

Eddy me rejoignit à la table afin de boire à son tour. Nous buvions au même rythme, un rythme que j’avais pris lors de la tournée. Je buvais maintenant la bière comme si c’était de l’eau. Cela semblait être aussi le cas d’Eddy.

Il me confirma ne pas avoir de maison de disque et ne semblait pas vraiment savoir comment tout cela marche. Ils n’avaient même pas encore eu de proposition. Bizarre, avec un son pareil ! Les employés de BSC et MTI devaient vraiment être bouché pour ne pas avoir encore engagé des types comme eux.

-Pas encore de propositions ?

On ton était vraiment surpris. J’aurais été manager, je les aurais engagés les yeux fermé. Je réfléchis quelques secondes.

-Tous des enfoirés ces recruteurs…

Ils n’avaient eu que les propositions d’une radio locale. C’est sur celle-là que j’avais entendu leur chanson pour la première fois et que j’avais eu la soudaine envie de les rencontrer.

Eddy semblait déjà entamé par l’alcool. J’avais vu qu’il avait descendu pas mal de bières lors du concert. Je souris devant le silence de ses amis. Ils ne disaient pas un mot, comme s’ils avaient peur de dire une connerie.

Il m’expliqua son si beau son par la lead guitare. Ouais, son guitariste était très bon mais ce n’était pas ça… Il jeta un regard vers son lead guitariste me prouvant une certaine complicité entre les membres de ce groupe. Cela me rappelait mon propre guitariste et j’affichai un sourire légèrement amer. Pendant quelques secondes j’aurais voulu revenir au tout début… Quand on n’était pas connu… Quand la drogue n’était pas encore l’unique sujet de conversation de mon meilleur ami.

-C’est vrai que la lead guitare apporte un plus. Mais c’est plutôt l’ensemble qui donne ce truc spécial. Quelque chose qu’on ne peut pas expliquer. C’est quand un son est si hors du commun qu’on voit que la groupe est bon et qu’il y a une alchimie. En gros les maisons de disques sont stupides de pas vous avoir encore contactés.

Je marquai une pause et achevai la bière. Il n’y en avait plus.

-Faudrait des bières !

Réflexe de star… Je continuai de parler en prenant le temps de réfléchir quelques secondes à chacune de mes réponses. Comme si j’étais au tribunal et qu’on m’interrogeait.

-J’aime beaucoup votre ballade. Elle prouve que vous pouvez aller partout. Et je suis fan de ballades…

J’envoyai un regard au batteur un sourire en coin.

-Je baisserai le son de la batterie par contre. Le batteur est très bon, mais cela couvre les sons plus subtils.

J’étais incapable de me rendre compte que le groupe en entier pouvait mal prendre cette remarque. Et pourtant ce n’était pas l’effet voulu. Je voulais seulement donner un conseil…


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Eddy Cort


Messages : 1843
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Let's wake the dead [PV Billy-Eddy] (Terminé)   Mar 1 Oct - 15:09

Alors que notre façon de boire commençait à ressembler tout doucement à une compétition tacite, Billy Lighter répéta sa question comme s'il ne pouvait pas y croire. Non, aucune propositionn de maison de disque ne nous avait été faite, ou alors j'étais trop plein pour m'en souvenir. Il fallait dire que BSC et MTI recherchait le plus souvent de la musique qui pouvait se vendre... Et la nôtre, en dehors de notre public bien à nous, n'était pas vraiment commerciale.

-On aimerait bien, ne serait-ce que pour tenir un disque à nous en main...

Et un peu d'argent en plus ne serait pas de refus. Ca nous permettrait d'investir dans du matériel et peut-être aussi de louer notre propre appart pour ne plus squatter chez les parents de Clepto.

Et puis quel groupe ne rêvait pas de pouvoir vivre de sa musique? Moi-même, je faisais encore quelques boulots à droite et à gauche, payés de la main à la main, idem pour le reste du groupe.

Je buvais les paroles de Billy qui n'étaient que compliments... Et même si ça n'en avait pas été, rien que le fait d'avoir attiré son attention grâce à notre musique était délirant! Je hochai la tête sans être sûr de tout capter de ce qu'il disait... J'écoutais juste le son de sa voix, grave, qui dénotait complètement avec sa carrure et son style... J'avais une voix d'adolescent attardé, moi, à côté de lui... Et c'était frustrant quelque part parce que j'étais, physiquement, complètement son opposé.

Puis Billy constata qu'il n'y avait plus de bière.

-C'est pas un problème, on retourne dans le bar maintenant de toute façon. Je paye la première tournée!

Tout en revenant dans la salle, où le public avait repris ses occupations et où un disque avait remplacé notre musique live, j'écoutais Billy, à côté de moi, qui nous parlait de notre balade.

-C'était la première fois qu'on la jouait en live. On s'attendait pas à être rappelés autant de fois alors on a du aller chercher des trucs qui étaient pas prévus. Mais j'ai été étonné du succès qu'elle a eu. Elle sonne tellement... Soft... par rapport au reste.

Puis il parla de la batterie... Baisser la batterie? No fuckin way... Je jetai un regard à Clepto qui avait blêmi... Mais je répondis avant qu'il n'ose s'offusquer.

-Non, on la laisse telle quelle. Comme tu dis, ce qui fait notre musique, c'est l'ensemble, non? Et j'adore quand la batterie va à fond!

Je trouvai une place où m'appuyer sur le comptoir et commandai une bière pour chacun au patron qui nous servit avec plaisir. Puis je fis signe à Cali, qui était un peu plus loin, avec un grand sourire de déconneur comme je les faisais si bien. Elle me regarda, sourit et secoua la tête, dépassée... Je pris les bière au fur et à mesure qu'elles arrivaient et les distribuaient. Puis je m'adressai à nouveau à Billy.

-Ce qu'il nous faudrait, pour nous faire repérer, c'est un bon live, qui attirerait pas mal de monde... Comme... une première partie...

Je devais vraiment être bourré pour oser faire cette demande indirecte sans le moindre scrupule... Je sentais les autres, derrière Lighter, qui retenaient leur souffle.











EDDY


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2173
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Let's wake the dead [PV Billy-Eddy] (Terminé)   Mar 1 Oct - 18:22

Il était clair qu’il voulait sortir un album. Enfin… Ils… Mais pour l’instant, il ne semblait pas réaliser que ce n’était qu’une question de temps. Pour moi ils étaient prêts. Mais apparemment, il n’y avait que moi qui le pensais.

Je continuais de complimenter leur musique et Eddy m’écoutait sans rien dire, comme si on était à une messe où j’étais le prêcheur. Je pensais tout ce que je disais. Je n’étais pas du genre à dire à un groupe que j’appréciais leur musique si ce n’était pas le cas. Au contraire.

La bière manquait et Eddy proposa de retourner au bar afin de payer une tournée. Je replaçais mes lunettes de soleil sur mon nez. J’étais à cheval sur cet anonymat que je souhaitais garder à tout pris. Je ne voulais pas que cette soirée se transforme en séance d’autographe voir pire. Je suivis Roadtramp en entier vers le bar en faisant signe à Liam de nous suivre.

Arrivé dans la salle je regardai droit devant moi évitant le regard des gens autour de nous. L’avantage ici c’était qu’il y avait beaucoup de métalleux et qu’ils étaient assez calme… Le Stryge Bar n’était pas réputé pour ses bagarres et c’était une très bonne chose.

Eddy parla enfin avouant que c’était la première fois qu’ils faisaient cette ballade en live. Dommage… C’était un truc à exploité plus en profondeur.

-Ouais, elle sonne plus soft. Mais quelque part, ce n’est pas plus mal. C’est pour ça qu’on fait des setlists non ?! Pour doser !

Mes setlists étaient étudier au millimètre près afin qu’il y ait un équilibre dans tout le concert.

-Les gens aiment le soft, ça les détends. Et souvent elles apportent leur dose d’émotions qui sont à porté de tous… Ce qui explique leur succès.

J’aimais parler et quand j’étais lancé dans une explication j’aimais être compris. Ce qui était rarement le cas…

Par contre, mon conseil sur la batterie ne leur plus pas du tout. J’avais regardé le batteur en coin et je l’avais vu blêmir. Ce n’était pas le but… C’était un très bon batteur… Je parlais plus d’un équilibre. La batterie était trop en avant à mon goût… Et Eddy me confirma que rien ne changerai. Je souris, quelque part j’aimais cette façon de pensé. On aurait dit moi… Quand je décide un truc personne ne peut me faire changer d’avis, même pas le meilleur compositeur du monde.

Je m’approchai du comptoir où Eddy s’était appuyé et montai sur un des tabourets. Je sortis une cigarette et l’allumai avant de prendre la bière qu’Eddy venait de commander. Il semblait vraiment aimer cette petite barmaid. Aucun doute qu’ils se connaissaient bien. Je fixai Liam… Il était à l’affût de tout et c’était rassurant.

Je bus ma bière d’un coup avant de fumer nerveusement ma cigarette. Eddy s’adressa alors à moi par une demande indirecte. J’affichai un sourire ironique. Bien vu… Eddy était audacieux et j’aimais ça. Je fis mine de réfléchir, de penser le pour et le contre.

-Hm…

Je tirais sur ma cigarette avant de reprendre.

-C’est un demande ?

Je souris. Bien sûr que ça en était une, mais je voulais garder le suspense. J’enchainai avant même la confirmation évidente.

-Tout ne dépend pas de moi. Mais il est évident que mon avis pèse dans les choix de mon manager. Je vais lui en parler…

Je voyais des souris s’afficher dans les rangs de Roadtramp.

-Nos publics sont très différents. C’est la seule chose qui m’inquiète…

Tous les détails des tournées m’inquiétais. Pourtant, ce n’était pas à moi de m’occuper de ce genre de choses, mais je ne pouvais m’en empêcher.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Eddy Cort


Messages : 1843
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Let's wake the dead [PV Billy-Eddy] (Terminé)   Mer 2 Oct - 13:52

Je n'avait même pas remarqué le grand blond baraqué qui nous suivait de près. Je n'y voyais plus clair assez pour faire attention à ce genre de truc. Mais je savais qu'au Stryge, on avait rien à craindre. Alors que Billy me parlait de notre balade, m'ouvrant les yeux sur le fait que ça donnait quelque chose de plus à notre performance, certains gars et filles venaient nous saluer, nous dire le titre qu'ils avaient préféré. Je les remerciais et les souriait, n'ayant même pas conscience qu'on se faisait tout doucement un nom dans notre petit monde du Hard Rock.

Billy insista aussi sur l'importance des set-lists. Il était vrai qu'ayant été à plusieurs concerts de The Lightening, j'avais pu constater que les chansons s'enchaînaient très intelligemment, mais j'étais loin, à ce moment-là, de me douter que cela avait fait l'objet d'une réflexion approfondie.

-C'est Clepto qui s'occupe de la set-list d'habitude. Mais là, on a du y aller à l'impro parce qu'on l'avait finie depuis un moment...

Et on avait du très vite se concerter entre les derniers titres pour savoir ce qu'on allait jouer. Et encore une fois, comme par réflexe, on avait laissé Clepto avoir le dernier mot. J'avais juste eu le temps de lui dire qu'il était cinglé avant de commencer la balade. Jamais je n'aurais pensé qu'elle aurait eu tant de succès tellement elle était différente de tout ce qu'on faisait. Mais notre public très particulier avait pourtant apprécier cette face cachée de notre musique.

-T'as probablement raison... Je ne m'attendais pas à ce qu'elle plaise autant.

Billy avait tranquillement allumé une cigarette pendant que je lui faisais ma demande assez inattendue. Je n'avais pas l'impression qu'il était tendu... Mais c'est seulement à ce moment-là que je remarquai ses regards répétitifs vers le grand gars aux cheveux blonds. Mais sa présence avait plus l'air de le rassurer que de l'inquiéter... Mais j'étais trop préoccupé par la réponse qu'allait me donner Lighter pour lui poser la question maintenant.

Il me regarda avec un air amusé avant de me faire remarquer qu'il avait bien repérer la demande... J'eus juste le temps de lâcher un "heu..." gêné avant qu'il n'enchaîne.

Et un grand sourire s'afficha sur mon visage. Il allait en parler à son manager, il n'était pas contre la proposition... Et j'avais du mal à imaginer comment ce serait si ça se concrétisait! Clepto, qui avait blêmi quelques minutes plus tôt, avait maintenant les joues toutes rouges. Ohla... ouais... Ca allait être difficile pour lui, mais j'étais certain qu'il y arriverait!

-Trop cool! Merci, mec!

Les autres me sautèrent alors dessus, m'ébouriffant les cheveux. Dans tout ce bordel, je levai le poing et hurlai:

-CALI!!! Bières pour fêter ça!!!

Personne ne devait avoir aucune idée de ce qu'on allait fêter, mais on s'en foutait, nous, on le savait.

Cali apporta des bières, m'interrogeant du regard, je m'appuyai, le ventre étalé sur le comptoir, pour le lui chuchoter à l'oreille. Je ne savais pas si c'était parce que j'étais bourré, parce que j'avais besoin de me rapprocher d'elle ou parce que l'annonce n'était pas encore officielle que je voulais que ça reste entre elle et moi.

-On va peut-être faire la première partie de The Lightening!

Puis je glissai hors du comptoir et me retournai vers Billy qui s'inquiétait du fait que nos publics étaient différents. Je savais pas trop si il avait raison pour le coup.

-Bah... je sais pas... je suis déjà venus à vos concerts et je suis sûr que beaucoup d'autres dans cette salle y sont allés aussi.











EDDY


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2173
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Let's wake the dead [PV Billy-Eddy] (Terminé)   Mer 2 Oct - 21:31

Plusieurs personnes venaient et causaient avec les membres de Roadtramp. La plupart du temps pour leur faire des compliments sur leur représentation. Heureusement que je m’étais « déguisé » pour passé inaperçu. Eddy était très sympa avec eux et les remerciaient à chaque compliment donné. Je regardais ce petit manège, comme si je n’avais jamais vu ça de ma vie… En fait, je n’avais jamais fait ça…

Nous parlâmes des set-listes, des ballades. Plusieurs sujets que je connaissais par cœur. Je ne cessais de vouloir améliorer mes set-listes. Mais cela ne semblait pas être la préoccupation première d’Eddy. Normal quand on joue au feeling comme il le faisait et comme pas mal de groupes qui jouaient dans des petits clubs le faisait.

Puis vint la demande et ma réponse positive. Directement, un sourire s’afficha sur le visage d’Eddy. Il semblait heureux. En fait, il l’était carrément. Il me remercia avant de fêter cela avec son groupe. Je souris les regardant exprimer leur joie. Cela me rappelait notre premier contrat… Ca avait été le meilleur jour de ma vie.

Les bières fusaient et Eddy chuchotai quelque chose à la barmaid. Je n’avais pas vraiment envie de gâcher leur fête, mais je me devais de les ramener sur terre.

-J’ai dit que j’en parlerai. Mais ce n’est pas moi qui aie le dernier mot dans ce genre de truc. Tu sais… Le bisness…

L’histoire des publics ne semblait pas déranger Eddy. Il avait d’ailleurs lui-même été à l’un de mes concerts.

-Je sais… Mais certains rockeurs ne sont là que pour se battre. L’alcool provoque beaucoup de bagarre… Les métalleux sont différents… Plus soft.

C’était ma vision des choses. Et, bien souvent, ma vision était tronquée par rapport à la réalité. Mais j’étais tellement accroché à ma vision des choses qu’il était dur de m’en faire changer.

J’enchainais les bières et les cigarettes tout en regardant sans cesse Liam. L’alcool commençait à anesthésier mon esprit et à me faire un peu lâcher prise. J’étais toujours assis sur le tabouret du bar et je souris à la barmaid avant de reposer mon regard sur Eddy.

-T’en fais pas… La maison de disque ce n’est qu’une question de temps… J’ai des contacts, je vais les utiliser…

Je bus à nouveau une bière et ma vision de floutait au fur et à mesure. Mon sourire s’élargissait lui aussi.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Eddy Cort


Messages : 1843
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Let's wake the dead [PV Billy-Eddy] (Terminé)   Jeu 3 Oct - 18:44

On était hyper contents, rien qu'à l'idée qu'on allait peut-être faire un live avec The Lightening. Même si c'était ypothétique, ça sortait quand même de la bouche de Billy Lighter en personne! Et pas de celle d'un manager en costard. Et je crois même qu'on était tellement contents que si on avait eu nos instruments à portée de main, on serait repartis pour offrir quelque chansons en plus au public du Stryge Bar, si ça les bottait, quitte à jammer en impro totale si on tombait réellemet à court de chansons.

Mais ce n'était pas le cas, alors je me contentais de hurler des "YEAH!" caractéristiques pendant que Clepto frappait en rythme avec ses mains sur le comptoir! Puis quand on fut un peu calmés, Billy nous rappela que rien n'était fait. Tant ps, pour le moment, on pouvait encore espérer alors pourquoi on en prfiterait pas?

Puis il revint sur les publics. Ca semblait vraiment l'inquiéter... et il en avait une vision bizarre d'ailleurs... Les métalleux, softs? Heu... Ouais ça dépend dans quel sens... Je me mis à rigoler.

-Ah ouais!! T'as déjà vu un type mettre un pain à un métalleux? Disons qu'on cherche pas la bagarre, mais faut pas nous chercher non plus...

Je tapai amicalement sur l'épaule de Billy. J'étais maintenant complètement jeté et mon visage était complètement endormi... Je commençais à avoir le nez bouché aussi. mais je m'amusais et me sentais très bien là où j'étais. Et pour illustrer mon exemple, j'envoyai un coup de poing, assez mou parce que j'étais bourré, à mon guitariste... il se retourna et m'en renvoya un, ne se rendant pas compte que c'était moi, avec beaucoup plus de punch. Je m'écroulai par terre, la lévre pétée. Quand il se rendit compte que c'était moi, ses yeux s'écarquillèrent, mais il se détendit quand j'éclatai de rire, essayant péniblement de me relever.

Cali, qui avait vu la scène, était arrivée elle aussi, ne comprenant pas que c'était un jeu qui était partit en couille. Elle m'aida à me relever et compris, parce que je rigolais, que y avait rien de sérieux là-dedans. Je rassurai mon guitariste qui s'inquiétait et m'appuyai à nouveau contre le comptoir alors que Cali me quittait pour revenir derrière le comptoir sans oublier de me traîter de cinglé en souriant. Je m'adressai à Billy.

-Tu vois? Faut pas déconner...

J'essuyai ma lèvre du revers de la main et attrapai un verre de bière sans trop savoir si c'était le mien ou pas. Et je fixai pour la première fois Billy Lighter dans les yeux qu'ilk avait légèrement bridés... Une vraie tronche de rouquin...

-Et merci pour l'aide, mec! Tout le monde dit que t'es un égoïste, c'est pas vrai, tu viens de nous le prouver. On t'en sera reconnaissant, même si ça aboutit pas...











EDDY


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2173
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Let's wake the dead [PV Billy-Eddy] (Terminé)   Jeu 3 Oct - 20:22

Ils étaient vraiment excités. Eddy criait sans cesse des « Yeah ! » et son batteur battait la mesure sur le comptoir. En fait, je pense qu’on était tous atteint à cause de l’alcool. La preuve étant que l’environnement où on était ne m’effrayait plus du tout. Je regardais de moins en moins Liam et mon sourire restait sans cesse affiché sur mon visage.

Eddy me précisa que les métalleux il ne fallait quand même pas les chercher. Ouais, c’était bien ce que je disais… C’était bien pour cela que nos publics risquaient de ne pas s’entendre. Les rockeurs provoquaient et les métalleux répliquaient. Fin de l’histoire. J’avais raison ! Il venait de le dire lui-même.

Il me tapa amicalement et je continuais de sourire de mon « petit sourire de psychopathe » comme disait ma coiffeuse.

Je rigolai même quand Eddy envoyai un coup de poing, pas très puissant, à son guitariste. Ils étaient jetés… Complètement à la masse. Et je riais d’autant plus quand ce même guitariste envoya un poing, nettement plus puissant, dans la figure d’Eddy. Ce dernier tomba à terre et rigolai. Je regardais la scène… L’intervention de la barmaid et les excuses du guitariste. Tout s’enchaina et Eddy finit par revenir près de moi considérant cette petite altercation comme une preuve de ses dires précédents.

-Ouais, je vois.

Je lui souriais. Sa lèvre avait éclaté, mais cela ne l’ennuyait pas le moins du monde. Il me remercia pour l’aide apportée et je haussai les épaules.

-Normal. Vous êtes bon et j’aime que les trucs que je trouve bon aient la place qu’ils méritent.

Je commandai un whisky et le bus cul sec. Ouais… Avec les bières précédentes c’était un peu trop et, alors que je voulais me lever de mon tabouret, je trébuchai dans se dernier et tombai par terre.

-Merde…

Je me relevai rapidement. Je détestai tomber ! Je fixai Eddy et j’enchainai comme si je n’étais jamais tombé.

-Et… Non… Je ne suis pas égoïste. Qui a dit ça ? Tout le monde c’est ça ? Non, je ne le suis pas… Je suis… Juste… Enfin j’ai quelques problèmes mais je m’arrange. Enfin j’essaye de m’arranger… Qu’est-ce que je disais déjà ?

L’alcool et la cigarette avait brulé ma gorge et ma voix avait des ratés. Mon sourire était toujours là, mais je voyais flou. J’avais bus trop et trop vite…

-La batterie était trop forte dans votre représentation ! C’est ça que je disais ! Et je hais les gars du MTI !

Non… Ce n’était pas ça…


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Eddy Cort


Messages : 1843
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Let's wake the dead [PV Billy-Eddy] (Terminé)   Ven 4 Oct - 13:51

Je m'étais bien vite remis de ce qui s'était passé. En même temps, je ne sentais plus rien... Mon guitariste aussi. C'était pas le genre de truc qui s'envenimait entre nous. C'était juste un jeu quoi. Ma lèvre avait vite cessé de saigner, comme si elle aussi concidérait ce qui venait de se passer comme sans importance.

Billy s'était recommandé un whisky. Je savais pas du tout où on en était dans notre consommation de ce soir, mais j'avais aucun doute qu'on allait déjà dépenser l'intégralité de ce qu'on avait gagné avec le live de ce soir en alcool. Mais j'étais beaucoup trop relax comme mec pour me préoccuper de comment on allait se démerder pour trouver à bouffer le lendemain. Bah, au pire, il devait encore y avoir un peu de bouffe dans les armoires de chez Clepto. Et au pire, on pourrait toujours demander à mon père si y avait pas moyen qu'il nous amène à bouffer... Parce que je doutais que ma mère veuille bien accueillir tout le groupe pour souper...

Je souris quand Billy répéta qu'il nous trouvait bon. J'en étais très content et pas seulement parce que c'était Lighter. Chaque fois que quelqu'un venait nous dire qu'il appréciait ce qu'on faisait, ça nous faisait énormément plaisir! Evidemment, avec Billy, il y avait moyen que d'autres opportunités s'offrent à nous...

Il voulu descendre de son tabouret et s'étala par terre. Personne autour ne se stressa vraiment, mais il se releva avant que j'ai eu le temps de lui proposer son aide, essayant de garder contenance... Bah... Tout le monde finissait bien par se planter une fois au moins sur la soirée au Stryge... C'était pas ça qui allait faire qu'on allait se foutre de sa gueule. C'était pas le genre de la maison. Tout ce qu'il risquait, c'était que deux ou trois personnes veuillent l'aider à se relever...

-Ca va, Billy?

Ca avait l'air puisqu'il repris plus ou moins là où on en était...

-Ben ouais... Tout le monde... les magazines surtout, mais comme tout le monde les croit ben...

Je lisais moi aussi pas mal de magazines dont Rolling Stones. Je les achetais surtout pour les posters... Mais de là à gober tout ce qui se disait là-dedans, j'étais pas encore assez con pour ça apparemment.

Tu disais... ben je sais plus en fait...

Je me mis à rigoler sans trop avoir de raison. J'étais plié de rire. Et Billy continua, complètement incohérent.

-Ouais mais on changera pas le son de la batterie!! Et ouais FUCK MTI!

Je grimpai sur le tabouret qu'occupait Billy peu de temps avant, aidé par d'autres métalleux autour de moi qui voyaient bien que s'ils me soutenaient pas un peu, j'allais prendre une pelle magnifique. Une fois debout sur le tabouret, c'est sur le comptoir que je montai alors que Cali me criait de redescendre, que j'allais me faire mal. Je commençai à lever le poing en rythme et commençai à chauffer à nouveau les clients du Stryge!

-ON Y VA POUR BILLY LIGHTER! HEY!HEY!HEY!HEY!

J'avais complètement zappé que Billy était venu de façon à ce qu'on ne le reconnaisse pas... bah... Tant pis... C'était pas comme si en face, c'était son public habituel, bien que beaucoup aimaient quand même beaucoup ce que faisait The Lightening.

D'autant qu'il n'y eu pas de mouvement de foule à l'annonce de son nom, les gens se contentaient de faire comme moi et de lever le poing et de crier en rythme en même temps que moi. Je les laissai ensuite continuer un moment tout seul pour tendre la main à Billy afin qu'il me rejoigne debout sur le comptoir. Le reste de mon groupe était déjà près à l'aider à monter.

j'entamai alors avec ma voix à moi, sans essayer d'imiter Billy, un de ses titres les plus connu, faisant monter une grande clameur dans le bar pourtant si petit.

-WHERE ARE YOU FUCKERS?!











EDDY


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2173
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Let's wake the dead [PV Billy-Eddy] (Terminé)   Ven 4 Oct - 18:40

Ma chute n’avait surpris personne et peu de gens s’étaient retourné. Ouf… Au moins je n’avais pas perdu ma dignité sur ce coup là. Mais le pire, c’était de tomber en live, et ça, ça m’était arrivé des tonnes de fois.

Eddy me demanda si ça allait et je lui fis signe que oui. Il m’expliqua que c’était surtout les magasines qui disaient que j’étais égoïste. Ouais ! Foutus magasines ! Je les détestais autant que tout ces fichus manager. En fait, je commençais à croire que je détestais absolument tout le monde qui travaillait pour le monde de la musique excepté certains roadies et autre musiciens… Enfin certains musiciens. Tous des requins à frics !

Ma conversation était ensuite partie dans tous les sens et, dans ma tête, tout défilait à une vitesse hallucinante. Si bien que même Eddy, tout aussi bourré que moi, ne suivait plus non plus. Il en conclu en allant, quasiment dans mon sens. Sauf pour la batterie qu’il voulait, décidément, gardé comme tel.

Eddy grimpa alors sur le tabouret. Je levai la tête vers lui allumant une seconde cigarette. Il n’avait pas beaucoup d’équilibre mais d’autres veillaient à ce qu’il ne tombe pas. Je souriais… Enfin jusqu’à ce qu’il crie mon nom dans tout le bar… Mon sourire s’effaça et je me bouchai les oreilles comme si ce geste me protégeait des gens autour de moi. Mais, alors que je croyais voir tout le monde me foncer dessus, les gens montèrent tous sur leur tabouret et scandaient mon nom prenant exemple sur Eddy. Je débouchai mes oreilles et regardait autour de moi. Personne ne m’avait sauté dessus et Eddy me tendit la main afin que je le rejoigne. J’hésitais deux minutes… Avant de monter. L’alcool aidant, évidemment. Ses potes m’aidèrent à monter car mon équilibre était plus que précaire.

Eddy entama alors la chanson avec une voix de métal bien marqué. C’était très différent de ce que je faisais et pourtant il s’agissait d’une chanson à moi. Je chantai à mon tour. Ma voix n’était pas top, mais je m’en fichai. J’étais top loin pour m’en souciez. Je n’étais pas échauffer et j’étais complètement bourré alors ça donnais un truc qui aurait fait faire une crise cardiaque au MTI en entier. La clameur montait. Cela faisait longtemps que je n’avais plus chanté sans pression. C’était comme si j’étais libre et que j’en avais rien à faire. Je croisai plusieurs fois le regard d’Eddy en lui souriant. Je dansais sur ce comptoir comme je le faisais sur scène mais avec moins d’assurance vu mon équilibre actuel.
Quand la chanson fut finie je repris mon souffle et descendis du comptoir. J’en pouvais plus et je fixai Eddy.

-Pas mal. Tu gères !

Ma voix faisait maintenant des montagnes russes entre les basses et les aigus. J’achevai rapidement ma cigarette.

-T’iras loin Cort ! Ton public est le meilleur, t’as de la chance.

Je m’appuyai contre le comptoir. Personne n’était venu me demandé un autographe. Ce mini-concert gratuit leur avait suffit apparemment. C’était dingue et je commençais à reprendre un peu goût à la scène. Je l’avais perdu au fur et à mesure de la tournée.

Il était clair que j’allais avoir du mal à marcher jusqu’à la bagnole. C’était pour cela que je n’avais plus bougé depuis que j’étais descendu du bar.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Eddy Cort


Messages : 1843
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Let's wake the dead [PV Billy-Eddy] (Terminé)   Dim 6 Oct - 18:21

Billy m'avait semblé hésiter avant d'attrapper ma main pour monter sur le comptoir... Les autres l'avaient automatiquement aidé. Et là, c'était partit en live! Et sans fond musical, sans rythme et complètement bourré, ça donnait un truc très rock'n'roll. Ok, c'était pas hyper juste, surtout quand on hésitait dans les paroles parce qu'on se rendait compte qu'on allait se planter et qu'il fallait qu'on se rattrappe. On avait aussi renverser quelques bières au passage, mais tout le monde était tellement dedans que personne ne nous en tint rigueur. Billy se mit finalement à danser comme un dingue. Je bougeais jamais autant sur scène moi parce que le fait de jouer de la guitare réduisait mes mouvements.

Nos voix, bien différentes, donnaient un magnifique bordel, mais l'émotion et l'idée de base de la chanson de The Lightening y était. Du coup, le public suivait. Et Billy me regardait en souriant régulièrement et avait l'air d'apprécier ce petit live complètement improvisé. Cali nous suivait, voyageant en courant d'un côté à l'autre du comptoir comme si elle aurait pu faire quelque chose si l'un de nous tombait... A part se faire mal, je voyais pas trop ce qu'elle aurait pu y faire.

Et le public qui criait en même temps que nous!! Et de plus en plus fort! Je comprenais à ce moment que j'étais né pour faire ce genre de truc et que j'arrêterais pas avant d'en crever!

On fini par arriver au bout de la chanson, même si on s'était gourrés quelques fois dans les paroles. Et Billy descendit du comptoir avec l'aide de quelques personnes avant de s'y appuyer. Moi, je n'en descendis pas, mais m'assis dessus, les pieds dans le vide. Je frappai dans la main de Billy, j'avais la voix rauque maintenant... Déjà que j'étais pas totalement sûr d'avoir fini de muer...

-Merci, mec! C'était excellent comme truc!

Je lui étais sincèrement reconnaissant qu'il soit venu chanter avec moi. Même dans mes rêves les plus fous j'aurais pas pu imaginer ça... Je toussai, essayant de m'éclaircir la voix, mais en vain.

-Oh putain...

Puis je revins sur une réflexion de Lighter.

-Dit pas ça... On dirait que t'aimes pas ton public...

Ma tête tournait...

-On va prendre l'air? Je crois que je vais gerber...











EDDY


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2173
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Let's wake the dead [PV Billy-Eddy] (Terminé)   Dim 6 Oct - 19:54

Eddy s’était assis sur le comptoir juste à côté de moi. Je souriais toujours et mes yeux étaient dans le vague. J’écoutais Eddy, sa voix en avait pris un sacré coup. Je savais que ce genre de truc n’était pas recommandé pour des chanteurs. Chanter ainsi sans échauffement et au dessus de la sono sans retour c’était pas bien du tout. Mais j’en avais rien à faire.

Je sentais bien qu’Eddy était heureux. Il l’exprimait par des mots, pas des intonations de voix, pas des gestes. Preuve qu’on était très différent. Moi, je ne disais rien, et pourtant j’étais bien aussi. Probablement en grosse partie à cause de l’alcool.

Ma réflexion sur le public l’avait interpellé et je haussais les épaules.

-C’est pas que je les aime pas. Je les comprends pas c’est tout…

D’ailleurs il y avait beaucoup de choses que je ne comprenais pas.

Eddy proposa alors d’aller dehors. Il se sentait mal. Normal, après avoir bu et bouger autant c’était évident. J’approuvai de la tête, même si je savais pertinemment que le chemin jusque là allait être laborieux.

Je me redressais. Tout tournait autour de moi. Liam s’approcha afin de nous suivre. Je marchais lentement et pas forcément droit. Cela semblait être de même pour Eddy. Enfin, nous arrivâmes dehors et je m’appuyai contre le mur du club. Cela faisait un bien fou de sentir l’air de dehors.

-Putain… Quelle soirée bizarre…


Eddy était blanc. Il n’allait sûrement pas tarder à gerber. Je pris une cigarette et l’allumai. Je rigolai.

-Un grand gars comme toi, malade après quelques bières… Il va falloir t’y habituer mon gars…

Je m’assis à terre toujours contre le mur. En fait, je ne pouvais plus tenir sur mes jambes une seconde de plus. La soirée avait été géniale, mais j’avais bien trop bu pour avoir une chance de tout me rappeler demain.

-Rappelle-moi qu’on c’est rencontré demain, hein !

Je souris. Fallait donc pas que j’oublie de lui donner mon numéro de téléphone… Sinon, aucune chance qu’il puisse me contacter…


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Eddy Cort


Messages : 1843
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Let's wake the dead [PV Billy-Eddy] (Terminé)   Lun 7 Oct - 14:30

Sur les photos dans les magazines, Billy Lighter souriait rarement. Mais ici, il gardait perpétuellement ce petit sourire légèrement rêveur qui, dans d'autres circonstances, aurait pu être flippant. Et il était très calme, alors que j'exultais littéralement. On pouvait sentir qu'on avait pas le même caractère du tout, mais probablement la même passion pour la musique.

Nos différences résidaient dans nos façon d'être et de penser. Lui, ne comprenait pas son public alors que moi, j'avais encore cette impression d'en faire partie. Après tout, moi aussi j'étais fan de certains groupe, allais aux concerts, gueulais quand les groupe nous y incitait... Billy, lui, avait développé une distance avec tout ça...

On finit par se retrouver dehors et je respirais profondément pour essayer de ne pas vomir même si j'avais bien l'impression que ce serait inévitable. Le grand baraqué qui suivait Billy depuis le début était là, lui aussi, bien qu'à distance... Billy s'affala sur le mur avant de se laisser glisser pour s'assoir. J'appuyai mon front brûlant contre ce même mur...

-Tu l'as dit... Mais c'était pas bizarre... C'était comme si c'était ce qui devait arriver...

J'étais pas spécialement superstitieux et je ne partageais pas vraiment les croyances religieuses de mes parents... De moins, pas au même niveau. Mais ayant vécu dedans, je ne pouvais pas faire autrement que de penser qu'une sorte de force supérieure pouvait faire arriver certaines choses...

Et alors que Billy se foutait de ma gueule en disant que pour un grand gars comme moi, être malade maintenant était lamentable...

-Je bois depuis environs 15... BEURHG!!!

Je m'étais penché brusquement en avant, me détournant de Billy pour ne pas lui gerber dessus. C'était limite si je ne gerbais pas de la bière pratiquement pure vu que je ne carburais qu'à ça, sans avoir rien mangé, depuis au moins 15h...

Une fois que mon estomac fut vidé... Enfin, je l'espérais, je me redressai, renvoyant mes cheveux, humides tellement j'avais transpiré, en arrière. Puis je me laissai glisser moi aussi le long du mur pour me retrouver assis à côté de Billy...

-Ouais... Je te le rappellerai si je crois pas moi-même que c'était un rêve. On demandera le numéro de téléphone de chez ses parents à Clepto...

Je laissai tomber ma tête en arrière, l'appuyant contre le mur. Quelle nuit! Il nétait temps qu'on se repose un peu. Ma voix comme celle de Billy partait en couille... Mais en ce qui me concernait, j'en avait pas grand chose à faire vu que ma voix n'était pas très mélodieuse à la base, même pour chanter... Fallait pas oublié que je m'étais retrouvé chanteur par défaut... Et puis "chanteur" c'était un grand mot... Je m'amusais beaucoup à hurler dans le micro, mais de là à dire que je chantais...

Je fermai les yeux et posai une nouvelle question à Billy...

-Est-ce que t'as vu tout ça arriver? La célébrité, votre album... Tout ce magnifique bordel que L.A. peut offrir du jour au lendemain?











EDDY


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2173
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Let's wake the dead [PV Billy-Eddy] (Terminé)   Lun 7 Oct - 20:19

Eddy semblait croire que cette soirée devait arriver. Sa réflexion entraina la mienne. Ouais, peut-être que c’était ce qu’il devait arriver, peut-être que c’était le hasard aussi. Quoi qu’il en soit nous n’aurons jamais réponse à cette question.

On était bien loin à cause de l’alcool. A cet instant on ressemblait plutôt à deux gamins en quête de leurs rêves qu’à autre chose. Pour Eddy c’était fort le cas. Il était jeune et avait encore des rêves plein la tête. Moi je les avais déjà réalisés. Et, au lieu d’en être comblé, je m’étais emprisonné dans les côtés négatifs de la chose. Je représentai parfaitement la phrase : « On est jamais content de ce qu’on a ». Pourquoi ? Peut-être parce que j’étais né pour ne pas être heureux…

Je finis par me foutre littéralement de la résistance d’Eddy face à l’alcool. Mais, en fait, je ne savais même pas combien il en avait bu. Probablement beaucoup plus que je ne le croyais.

Il finit par tout remettre. Je détournai instinctivement la tête pour ne rien voir de la scène. Quand il eut fini je lui souris. Pauvre gars, le lendemain allait être difficile. Et d’ailleurs il n’était pas lui-même sûr de pouvoir croire que cette soirée a bien eu lieu. J’approuvai de la tête.

-Ok. Je dirais à Liam de prendre soin du numéro. Je compte sur lui pour me rappeler la soirée de toute manière.

J’envoyai un sourire entendu à mon garde du corps qui me le renvoya. Mon regard revint ensuite sur Eddy qui avait toujours l’air assez malade. Il me posa alors une question plus qu’intéressante. Je passai ma main dans mes cheveux maintenant en désordre et soupirai.

-Non je n’ai rien vu… Je me rappelle des concerts dans les clubs, des collocations improvisées avec les autres membres de mon groupe. Je me rappelle qu’on ne rêvait que de signer un contrat avec une maison de disques. Et quand enfin arrivé, tout c’est enchainé à une vitesse folle. C’est quand tu pars en tournée américaine et que tu vois le nombre de gens que tu as dans la salle que tu te rends vraiment compte de l’ampleur qu’a ton groupe. Au début c’est surprenant, puis tu t’y fais.

Je marquais une pause. Je savais que quand j’étais lancé dans un discours j’avais du mal de m’arrêté. Beaucoup de journaliste me l’avait déjà fait remarquer.

-Tu vois la phrase qui dit : « Le meilleur moment c’est quand on attend ». Ben c’est vrai pour la célébrité aussi. Quand tu as fais un album, on t’en demande un autre. Quand tu as fais une tournée, on t’en prépare une autre. Quand tu fais une gaffe, tout le monde le sais. Un mot de travers, t’es le pire enfoiré de la planète. En gros, tu restes constamment sur tes gardes sinon t’es mort…

Je ne voulais pas faire peur à Eddy. Je voulais juste être sincère sur tout ce que je ressentais. Et, quelque part, j’avais besoin de le dire à quelqu’un. Et j’avais choisi un type que je connaissais à peine pour le faire… J’étais comme ça moi…

Je n’arrivai plus à me relever du tout.

-Donc réfléchis bien avant d’accepter cette première partie. C’est un super tremplin, mais quand c’est démarré, c’est démarré. Tu peux plus revenir en arrière… Plus de la même manière en tout cas.

J’avais tout dit. Toutes les mises en gardes possibles. Je fermai les yeux. S’il n’avait pas fait aussi froid je serais probablement déjà entrain de m’endormir.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Eddy Cort


Messages : 1843
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Let's wake the dead [PV Billy-Eddy] (Terminé)   Mar 8 Oct - 15:59

Après m'être déchargé du trop plein que j'avais dans l'estomac, je commençai à trembler à cause du froid que je remarquais seulement maintenant. S'il y avait bien une chose que j'aimais pas trop, c'était redescendre... Et pourtant, tous les signaux d'alarme que m'envoyaient mon corps à cet instant ne m'empêcheraient pas de recommencer dès que l'occasion se présenterait...

J'avais un goût de bière rance dans la bouche, mais ça m'empêchait pas d'écouter attentivement Billy en espérant pouvoir me souvenir de ses paroles le lendemain. Il me retraça en gros résumé le parcours de The Lightening... Ce n'était pas vraiment un résumé en fait, mais les choses telles qu'il les avaient perçues, se produisant avec une rapidité hors du commun. C'était comme s'ils n'avaient jamais eu le contrôle... Ce qui était probablement le cas.

Mais j'étais assez jeune, naïf et motivé pour penser que ce qui était arrivé à Billy ne nous arriverait pas. Pas la même musique, pas le même public, comme il l'avait dit lui-même... Pas le même état d'esprit non plus. J'avais l'impression que pour nous, ce serait différent... Du coup, quand Billy me prévint de bien réfléchir...

-Réfléchir, c'est prendre le risque de le regretter... On a une chanson où on dit que tout ce qu'on veut, c'est vivre à fond, sans s'arrêter pour regarder derrière. C'est pas qu'une chanson... C'est comme ça qu'on fait.

Je marquai une pause et souris à Billy.

-Donc, cette première partie, on la fera! Et si ça fois, c'est qui devait en être ainsi...

Je me relevai péniblement et tendis la main à Billy Lighter parce que je doutais qu'il arrive à se remettre sur ses jambes... Dire qu'il s'était foutu de ma gueule un peu plus tôt.

-Allez... Fait pas le con et laisse-moi t'aider...

Ca faisait quoi... Deux heures que je parlais avec le chanteur de The Lightening et j'avais déjà bien compris qu'il avait un égo et une fierté qui le dépassait lui-même... Et c'était peut-être en partie ce qui le rendait mal à l'aise avec la célébrité. Le fait qu'il déteste avoir l'air con...











EDDY


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2173
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Let's wake the dead [PV Billy-Eddy] (Terminé)   Mer 9 Oct - 17:48

Eddy était quelqu’un de motivé qui croyait à fond en sa musique et ses musiciens. Il refusait, en quelque sorte, de réfléchir de peur de le regretté. Cela aurait pu être pris comme une réaction d’adolescent, mais aussi comme quelqu’un qui avait déjà regretté des choix réfléchis.

Mais il suffisait d’écouter les chansons de Roadtramp pour se rendre compte qu’il ne dirait jamais non à cette première partie. J’approuvai les paroles d’Eddy, toujours les yeux fermés. Il était déterminé. Mes paroles ne lui faisaient pas peur. Peut-être croyait-il qu’il en serait autrement pour lui… Peut-être ce sera le cas… Même si beaucoup de stars regrettaient amèrement leur célébrité.

Il se releva et j’ouvris enfin les yeux. Il me tendit la main sûrement pour me relever.
-D’accord ! Tu l’auras voulu. J’en parlerai à mon manager et à d’autres gens. Mais tu pourras pas dire que je t’ai pas prévenu.

Je souris. J’hésitais à prendre sa main. J’avais toujours refusé toute aide extérieur depuis que j’étais tout petit. Pourquoi ? Bonne question… J’étais sûrement né comme ça… Ou alors c’était mon égo. Celui que la presse disait qu’il était surdimensionné.

Eddy insista et je finis par prendre sa main. Il m’aida à me relever. Quand se fut fait je lâchai sa main, mais voyant que je n’avais aucune stabilité, je me rattrapai à son bras.

-Je crois que je suis bourré…

Il était donc bien temps de rentrer chez moi et de comater quelques jours. Je souris à Eddy.

-Va falloir que je rentre. C’est cool de rencontrer des gens qui savent faire de la musique. T’en fais pas pour cette première partie, je m’en occupe.

Je fis signe à Liam et il vint m’aider à tenir debout. Je fis signe à Eddy avant de m’éloigner pour rejoindre ma voiture.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Let's wake the dead [PV Billy-Eddy] (Terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Let's wake the dead [PV Billy-Eddy] (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Wake Up Dead Man] Présentation
» Billy Hastings [Terminé]
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» M. Eddy-Jackson Alexis proteste contre le partenariat entre l’AJH et la MINUSTAH
» Billy Bat par Naoki Urasawa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Hollywood :: Stryge Bar-