AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Station de chargement Sony DualSense PS5 en stock chez Amazon
29.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Nowhere Land [PV Nell]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
River Moriarty
River Moriarty


Messages : 300
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 26
Localisation : Hollywood Mental Health Center

Who Am I?
Birth place: Troy (Michigan)
Je suis: dangereux mais amusant.
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


Nowhere Land [PV Nell] Empty
MessageSujet: Nowhere Land [PV Nell]   Nowhere Land [PV Nell] I_icon_minitimeLun 8 Fév - 15:07



Nowhere Land
ft. Eleanor Harris


Depuis quand j’étais ici ? Depuis quand est-ce que Robin était passé ? Une heure, une journée ? Un mois, une année ? Je ne savais pas. Le temps ne passait pas de la même façon au fin fond du Hollywood Mental Health Center.

Tout ce que je savais, c’était que la coulée de bave que j’avais au bord de la lèvre n’était pas prête de céder… Elle formait comme un cordon ombilical me reliant directement au bâtiment et à toutes les maladies mentales qu’il recelait… Même celles des fantômes, celles des oubliés, comme moi.

Je roulais des yeux, montrant la face blanche de mes yeux avant que mes iris bleus ne réapparaissent… Je cru avoir entendu du bruit. Une porte qui se déverrouille, que l’on ouvre et que l’on verrouille précautionneusement après…

C’était sûrement encore un rêve… Personne ne venait ici… On ne m’envoyait même plus de psy depuis ma deuxième tentative de tuer le Dr… j’avais déjà oublié son nom… Les médicaments troublaient ma mémoire… Je ne voyais des gens plus que pour ça… La prise de médocs qui était censé me tenir calme.

Et ça fonctionnait…

Et je les prenais, sans broncher. Pas parce que je pensais que c’était bon pour moi. Mais parce que c’était la seule façon de supporter cet endroit, cette solitude qui m’accablait.

Le filet de bave fini par casser.

Et un bruit de pas se fit entendre dans le couloir sombre.

Ça ressemblait plus à une prison qu’à une maison de soins et j’étais appuyé, front contre la vitre de ma cellule… Qui cela pouvait bien être ? Les médocs ? Déjà ? Possible…

Ou alors, c’était une visite qui n’était même pas pour moi.

Je tentais désespérément et mollement.

-Hey…

Je me raclai la gorge parce que tout ce qui avait filtré était un bruit étranglé tant je n’avais plus l’habitude de parler.

-Hey… Je suis là… Je m’appelle…

Il me fallut un instant de réflexion…

-River… Je m’appelle River… Venez, s’il vous plait…

Et deux grosses larmes coulèrent sur mes joues.

@ Billy Lighter




dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... ©️ Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Harris
Eleanor Harris


Messages : 77
Date d'inscription : 31/10/2020
Age du personnage : 0


Nowhere Land [PV Nell] Empty
MessageSujet: Re: Nowhere Land [PV Nell]   Nowhere Land [PV Nell] I_icon_minitimeMer 10 Fév - 2:42



Nowhere Land
ft. River Moriarty



On m’en avait parlé, mais l’opportunité ne s’était jamais présentée. Il faut avoir les nerfs solides pour aller faire du bénévolat dans un hôpital psychiatrique. La détresse des gens qui y sont internés fait peine à fois. Quand hier, le Père Scavo m’a demandé de l’accompagner, j’ai tout de suite accepté, mais ce matin, je me sens anxieuse et stressée. Je ne sais pas si je serai à la hauteur, si je saurai être d’une bonne écoute, d’un bon support.

Il faut aussi parler de ce qui s’est passé avec Finan, je ne m’en suis pas encore remise. Je ne cesse de penser à Sky que je ne connais pourtant pas, à son enfant mort avant d’avoir vécu et à sa petite fille qui avait une entrée dans le monde bien cruelle.

Le monde ne tournait pas rond.

Le monde me faisait bien peur.

La proposition du Père Scavo m’avait amené à me dire que peut-être, je n’aidais pas à la bonne place, que je pouvais faire du bien autour de moi, mais autrement et ailleurs. La misère, la douleur et la souffrance sont des maux vicieux. Il faut s’en préoccuper.

Je m’étais préparer non sans me poser un millier de question.  Saurais-je bien interagir avec les gens que je rencontrerais aujourd’hui ? Me sentirais-je à l’aise ? Pourquoi je me posais autant de question ?

Parce que mon esprit était complètement chamboulé et dévasté, parce que j’avais un poids énorme sur la conscience qui ferait que plus jamais je ne saurais regarder Jordan Keller dans les yeux. Parce que je m’inquiétais pour une femme que je ne connaissais même pas et pour son mari qui avait été brièvement mon petit ami. Parce que je regrettais de m’être laissé embarqué là-dedans mais aussi, parce que j’aurais bien plus regretté de n’avoir rien fait pour aider Finan.

Comme il est douloureux quand mes valeurs se confrontent entre elles-mêmes !

Le taxi du Père Scavo arriva, pile à l’heure et je grimpais dedans, le saluant avec autant de bonne humeur que je le pouvais et il me sembla que le taxi roula beaucoup trop vite ou alors c’est le trajet qui était plus court que je ne le pensais.

Puis nous entrâmes à l’intérieur du Hollywood Mental Health Center et on nous remit des badges avec VISITEURS inscrit en grosses lettres rouges dessus. Ensuite, nous pûmes entrer dans la grande salle ou plusieurs gens étaient installés soit à une table devant un jeu d’échec, soit devant les grandes vitrines et admiraient sans le voir, le paysage à l’extérieur dans la cour.

C’était d’une tristesse…

- Ils sont tous ici, dans cette salle ?

- Oh, et bien, non, Mademoiselle. Il y en a qui sont dans une aile à sécurité plus contrôlée.

- Et, est-ce possible de s’y rendre ? D’aller peur apporter à eux aussi un peu de soleil ?


L’éclairage n’était pas optimal, mes pas résonnaient sur le sol ultra lustré et une voix chétive, brisé par la peur, peut-être, un peu d’attention. Je m’approchais jusqu’à savoir être devant la bonne porte et je regardais au travers de la vitre de la poste dans laquelle des trous étaient percés pour que le son puisse passer.

C’était inhumain !

Comment pouvait-on cacher des gens, loin des regards, loin de la vie?

- Bonjour ? Moi c’est Nell…

Que pouvais-je lui dire ?

Certainement pas lui demander comment il allait, ce serait presque comme lui cracher en plein visage. Sa tête me disait quelque chose. River…  River… Et je vis sur la porte, un écriteau R. Moriarty et je devinais. L’acteur déchu qui avait été arrêté pour une entrée par infraction ou quelque chose dans le genre.

- J’avais envie de venir te saluer.

@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
River Moriarty
River Moriarty


Messages : 300
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 26
Localisation : Hollywood Mental Health Center

Who Am I?
Birth place: Troy (Michigan)
Je suis: dangereux mais amusant.
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


Nowhere Land [PV Nell] Empty
MessageSujet: Re: Nowhere Land [PV Nell]   Nowhere Land [PV Nell] I_icon_minitimeJeu 11 Fév - 16:55



Nowhere Land
ft. Eleanor Harris


Quelqu’un était arrivé devant ma porte vitrée… une jeune femme aux airs d’ange. Je passai mon avant-bras sur mes yeux mouillé et sur mes lèvres, coupant le lien du filet de bave avec le sol… Puis, je me trainai à quatre pattes pour être plus prêt d’elle…

Elle avait eu envie de venir me saluer.

-Salut, Nell…

Mes yeux étaient très bleus à cause de la lumière blanche qui luisait dans ma cellule, contrairement au couloir qui était un peu plus sombre. Je posai une main contre la vitre et son ombras alla caresser les jambes de Nell.

-Nell c’est un surnom ça…

Je levai les yeux vers elle.

-Tu es psy ? Ma nouvelle psy ? ça fait longtemps que je n’ai pas revu l’ancienne…

Peut-être parce qu’ils avaient compris qu’il n’y avait plus d’espoir pour moi…

-Dis… Tu veux bien faire quelque chose pour moi ?

Mes yeux se tournèrent vers l’entrée du couloir que je ne pouvais pas voir mais deviner.

-Ils m’ont pris quelque chose qui m’appartient, une simple chaîne en argent avec un crucifix inversé… J’aimerais le récupérer…

La jeune femme avait l’air toute chétive, c’était à peine si je ne la voyais pas vaciller sur ses jambes…

-Non, tu n’es pas une psy…

Je lui souris.

-Qui es-tu alors, Nell ?

Ma voix était éraillée à force de solitude… je ne soliloquais pas comme mes voisin de cellule mais de temps en temps, je mettais un coup de poing contre la vitre blindée comme en témoignaient les marques sur les jointures de mes doigts…

Des marques qu’ils avaient tous trop peur de venir soigner…

@ Billy Lighter




dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... ©️ Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Harris
Eleanor Harris


Messages : 77
Date d'inscription : 31/10/2020
Age du personnage : 0


Nowhere Land [PV Nell] Empty
MessageSujet: Re: Nowhere Land [PV Nell]   Nowhere Land [PV Nell] I_icon_minitimeJeu 11 Fév - 19:28



Nowhere Land
ft. River Moriarty


Il y avait dans ce long couloir, des cellules d’isolement ce qui, en mon sens, était complètement ignoble puisque ces gens sont ici pour trouver de l’aide, pas pour sombrer dans l’oubli. En écho à mes pas, une toute petite voix vînt à mes oreilles, un peu comme un chant de sirène, envoûtante, qui m’appelait. Oh, elle ne m’appelait pas moi, non puisque la personne n’avait aucune idée de qui venait d’entrer, mais je me sentais interpellé et j’eu envie d’aller vers elle.

C’était un homme, au regard pure et bleu, un bleu glacial, comme un miroir de glace, un regard pénétrant qui donnait froid dans le dos autant qu’il fascinait.

Je me présentais à lui presque dans un murmure. L’ambiance ici conférait presque un ton de confession, comme s’il ne fallait déranger rien ni personne.

- Oui c’est le diminutif d’Eleanor.

Il était accroupi au sol comme s’il n’avait plus la force de se tenir sur ses jambes. Peut-être que c’était le cas. Depuis combien de temps croupissait-il ici, seul, sous une lumière blanche et éclatante qui contrastait avec celle confortable et plutôt jaune, du couloir. Il devait se sentir épié sans cesse, presque même violé avec cette lumière qui transperçait le corps tel un rayon x.

- Tu peux me voir comme une amie. Je suis venue pour vous saluer et bavarder, si tu en as envie.

Je ne pouvais pas le forcer à tolérer ma présence.

River faisait peine à regarder. Il me faisait penser à Bambi après le passage du chasseur ce qui me donnais envie d’ouvrir la porte de sa cellule pour le prendre dans mes bras, le bercer, tenter de le réconforter par des gestes tout simples.

Je fronçais des sourcils en m’accroupissant pour être à al même auteur que lui devant la porte de sa cellule. Il avait une demande à me formuler et bien que nous ayons reçue des directives précises à notre arrivées, rien ne m’empêchait de l’écouter.

- Si je peux le faire, je le ferai… dis toujours…

Il voulait récupérer une chaîne qui de toute évidence était précieuse pour lui. Pourquoi lui avait-on retiré une simple chaîne ? Un tel bijou était-il suffisant pour qu’il puisse s’étrangler avec dans sa cellule ? N’était-ce pas un peu extrême de penser ça ? Seulement je n’étais pas là depuis le début, je ne savais pas tout. S’Ils l’avaient fait c’est qu’ils avaient eu des raisons de le faire, bonne ou non, ce n’était pas à moi d’en juger.

- Je vais me renseigner pour ta chaîne. Pourquoi te l’ont-ils enlevé ?

Je savais d’avance n’avoir très peu pour ne pas dire aucune chance de lui ravoir son bijou mais qui ne risque rien, n’a rien. Je demanderai et on verra ensuite ce que je peux faire pour l’aider à le ravoir.

- Je ne suis qu’une bénévole et aujourd’hui, j’ai cru que ce serait bien de venir ici pour voir les gens, essayer d’égayer un peu vos journées.

Je ne voulais pas sembler prétentieuse en disant ça mais aider les autres d’une façon ou d’une autre, c’était ce que je faisais de bien dans la vie.

- Est-ce que tu as des visites de temps en temps ?

Puis mon regard tomba sur ses mains dont les jointures portaient des marques.

- Est-ce qu’ils prennent soin de toi ?


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
River Moriarty
River Moriarty


Messages : 300
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 26
Localisation : Hollywood Mental Health Center

Who Am I?
Birth place: Troy (Michigan)
Je suis: dangereux mais amusant.
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


Nowhere Land [PV Nell] Empty
MessageSujet: Re: Nowhere Land [PV Nell]   Nowhere Land [PV Nell] I_icon_minitimeSam 13 Fév - 11:23



Nowhere Land
ft. Eleanor Harris


Je souris, essuyant encore de la bave du revers du bras. Je n’en pouvais rien, les médicaments m’anesthésiaient tellement que je n’avais plus le contrôle sur ce qui voulait sortir de ma bouche.

-Eleanor, c’est un beau prénom.

Elle disait être une amie, si je le voulais, être là pour bavarder un peu… Et je voulais qu’elle reste. Et je savais que pour qu’elle reste, je devais cacher ma vraie nature. Une autre larme involontaire coula sur ma joue.

-Ouais… Ouais, reste, si tu veux bien.

Ma voix se brisaient sur des mots mais pas à cause de sanglots. Je ne sanglotais pas, c’était le manque de conversation qui faisait que ma voix était inégale.

Nell s’accroupit devant moi… Nous n’étions qu’à quelques centimètres de distance mais la vitre empêchait tout contact physique. J’en profitai pour lui demander un service… un service que je savais perdu d’avance, mais qui ne tente rien n’a rien.

Je lui parlai donc de ma chaîne et de son pendentif  et elle affirma qu’elle allait se renseigner. Mais elle me demanda pourquoi on me l’avait enlevée. Je la regardai dans les yeux.

-Parce que quand tu entre ici, on te dépouille de tout ce qui fait que tu es toi. Et tu deviens un numéro.

Nell m’expliqua ensuite qu’elle n’était qu’une bénévole chargée d’apporter un peu de gaieté dans nos journées.

J’eus un sourire étrange, pas pour lui faire peur mais parce que je ne sentais plus ma bouche.

Est-ce que j’avais des visites de temps en temps ?

-Non… Robin North est venu une fois… il y a une éternité de ça… et… je n’ai pas de famille ou plutôt, ils ne veulent pas de moi.

Je posai une de mes mains contre la vitre, comme pour chercher le contact… Mais je suivis le regard de Nell sur mon autre main meurtrie et sa question fut lourde de sens.

-Ils me donnent mes médicaments par cette petite trappe.

Je lui désignai la trappe en question.

-C’est aussi par là qu’ils me nourrissent ou me donnent du savon pour me laver.

Je fis tourner ma main blessée à hauteur du regarde de Nell.

-Mais ils ont bien trop peur de moi pour entrer et soigner des petites plaies…

@ Billy Lighter




dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... ©️ Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Harris
Eleanor Harris


Messages : 77
Date d'inscription : 31/10/2020
Age du personnage : 0


Nowhere Land [PV Nell] Empty
MessageSujet: Re: Nowhere Land [PV Nell]   Nowhere Land [PV Nell] I_icon_minitimeSam 13 Fév - 23:55



Nowhere Land
ft. River Moriarty



River Moriarty aimait mon prénom et cela me fit sourire. Il n’avait rien de si exceptionnel et même, quand j’étais au highschool, les autres gamins se moquaient de moi. À cet âge-là, tout est devient une raison pour se moquer des autres alors, en fait, je ne leur en avais pas voulu.

- Merci, répondis-je timidement.

J’étais venue aujourd’hui pour tenter d’apporter un peu de chaleur aux gens ici, qu’ils sentent qu’ils avaient de l’écoute et qu’ils n’étaient pas oubliés du monde. C’était difficile à croire quand on voyait des patients comme River Moriarty, enfermé dans une chambre ou plutôt une cellule car il ne pouvait clairement pas en sortir à sa guise, au bout d’un couloir éloigné du reste de la vie de ce centre psychiatrique.

- Alors je vais rester. Mais si tu te sens fatigué, tu me le dis, d’accord ?

Il ne semblait plus habituer à la vie sociale alors je tenais en compte que ma présence pouvait l’épuiser, ce qui serait contreproductif et un peu dommage.

Je me descendis pour être à sa hauteur et que l’on puisse au moins se regarder dans les yeux. Les siens étaient hypnotiques et magnifique mais aussi, emplie d’une tristesse indéfinissable et fuyante. Il ne prit pas longtemps pour me demander un service, il désirait retrouver une chaîne qui avait, de toute évidence, beaucoup d’importance pour lui. Je ne comprenais pas pourquoi on la lui avait retirée… ce n’était qu’un bijou, pas une arme.

- Je ne peux rien te promettre mais je vais me renseigner et je te dirai ce qu’ils m’auront répondu. J’insisterai mais… je ne suis qu’une bénévole.

J’allais le faire, je ne voyais pas le mal a ce bijou et si cela pouvait l’aider à tenir bon, à resté connecté avec le monde autour, qu’est-ce que cela pouvait-il faire ? Le but n’était-il pas de les réhabiliter ? Un peu de réconfort aiderait grandement à aider cette cause.

Recevoir de la visite aussi ! Mais, malheureusement, River n’en avait plus depuis un moment. Un ami était venu, Robin North. Il n’avait pas explicitement dit qu’ils étaient amis mais je déduisis que ce devait être le cas. Qu’en à sa famille, et bien selon ses dires, il n’existait plus pour eux.

- On dirait que je tombe plutôt bien, alors…

Des voix émanaient des autres cellules, de quoi glacer le sang mais je restais là, assise sur le plancher froid du corridor, à regarder la main blessée de River et je ne pu m’empêcher de lui demander s’il était bien traité ici. On lui donnait les soins de bases mais sans plus. On faisait en sorte de le maintenir en vie en lui passant le nécessaire par le trou dans la porte de sa cellule. Il n’était qu’un numéro et rien de plus.

River disait que c’était parce qu’ils avaient trop peur de lui.

Et moi j’avais peur d’eux.

- Tu es un être humain… tu ne mérite pas ça !

Je ne pouvais pas repartir d’ici sans me battre pour lui, pour qu’on lui redonne un peu de sa dignité. Qu’on le traite avec un minimum de décence. N’avaient-ils pas de formation adaptée pour les situations plus délicate ? Même les prisonniers dans le couloir de ma mort étaient mieux traités que les patients du Hollywood Mental Health Center !

- Elenor ? Nous devons rentrer !

- Hein?


J’avais complètement perdu le fil du temps. On ne nous avait pas accordé beaucoup de temps, ce qui est très malheureux.

- Je reviendrai, River.

Et c’est ce que je fis.

Deux jours plus tard, je revenais pour voir River Moriarty mais, avant de me rendre à sa cellule, je m’étais renseignée pour sa chaîne et on m’avait tout simplement fait comme réponse que c’était non. Et que ça resterait non. Mais je n’avais pas dit mon dernier mot.

- Ils n’ont pas fouillé mon sac à l’entrée. Regarde, je t’ai apporté ça.

Je sortie de mon sac un Tootsie Roll en barre et la lui montrais. J’ouvris ensuite l’espèce de petite trappe qui ne s’ouvrait que de l’extérieur de la cellule et la lui passais. Étrangement, j’eu un frisson qui me parcouru l’échine quand il prit la friandise et que nos doigts s’effleurèrent à peine une fraction de seconde.

- J’en mangeais tout le temps quand j’étais petite.

Je m’en étais même apporté une pour que l’on puisse faire comme si nous piqueniquions, bien qu’il pût être difficile de s’imaginer dans un jardin près d’un lac ou même, installés à une terrasse toute simple.

- J’ai demandé pour ta chaîne mais ils refusent. Elle a une grande valeur pour toi ?

Peut-être que s’il me la décrivait, je pourrais lui en trouvé une presque identique et faire comme pour la friandise et la lui amenée en douce.



@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
River Moriarty
River Moriarty


Messages : 300
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 26
Localisation : Hollywood Mental Health Center

Who Am I?
Birth place: Troy (Michigan)
Je suis: dangereux mais amusant.
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


Nowhere Land [PV Nell] Empty
MessageSujet: Re: Nowhere Land [PV Nell]   Nowhere Land [PV Nell] I_icon_minitimeLun 15 Fév - 11:38



Nowhere Land
ft. Eleanor Harris


Nell était pleine de bonnes intentions, le genre de personne qui, dans un autre contexte, aurait été une proie facile pour moi. Sauf que je n’étais plus vraiment moi-même. Sauf que j’étais aux abois et à court d’option. Il me fallait des gens pour plaider ma cause à l’extérieur et l’histoire de la chaîne consistait à tâter le terrain. Outre que ce soit un bijou auquel je tenais vraiment.

Nell s’inquiéta de mon bien-être, je devais lui dire quand elle me fatiguerait. Elle ne pourrait jamais autant me fatiguer que tous les médocs qu’on me faisait avaler.

-D’accord… mais je n’ai plus envie d’être tout seul. Alors reste, s’il te plait.

Je lui demandai pour ma chaîne et elle accepta de demander, d’insister même. Tout en me prévenant qu’elle n’était qu’une bénévole. Je souris un peu.

-Je me contenterai d’un essai, merci.

Elle me demanda si j’avais eu d’autres visites et Robin me revint en mémoire… mais il n’était plus revenu depuis un moment. Puis, il y avait eu Nathan aussi a.k.a Jerry The Kid. Mon front roula contre la vitre et un filet de bave tomba au sol.

-Et Nathan aussi… Nathan Williams… Mais aucun des deux n’a réussi à me faire sortir d’ici.

Je souris quand elle s’exclama qu’heureusement qu’elle était là.

-Ta visite me fait plaisir… Il faut absolument leur dire que je ne suis pas fou… Que je n’ai fait que me défendre contre une psy abusive…

Ses yeux se baissèrent sur mes mains blessées et elle se demanda si on s’occupait bien de moi ici… Je lui racontai la vérité, soit que les gens ici avaient trop peur de moi.

Mais elle n’était pas d’accord. Selon elle, j’étais un être humain et je ne méritais pas ça.

-C’est ce que je pense aussi.

On l’appela du bout du couloir… elle promit qu’elle reviendrait mais je ne la croyais qu’à moitié.

Et pourtant, elle revint.

Et avec un cadeau… Je m’approchai de la trappe et pris le Tootsie Roll qu’elle m’offrait… ça allait me changer des plats insipides qu’on servait ici. Je mordis dedans en souriant à Nell.

-Je ne croyais pas que tu reviendrais… je croyais que tu ferais comme les autres… Venir puis oublier.

Elle avait essayé pour la chaîne mais ça avait été un échec… Elle demanda pour ma chaîne.

-Ouais, elle est très précieuse pour moi. Ça fait des années que je l’ai… Selon les parents de ma mère, j’étais l’antéchrist… Alors autant leur donner raison…

Mes yeux étaient secs… Je mordis encore dans le Tootsie Roll… C’était bon.

-Aide-moi à sortir d’ici, je t’en prie… au moins sortir de l’isolement. Ma place n’est pas ici…

@ Billy Lighter




dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... ©️ Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Harris
Eleanor Harris


Messages : 77
Date d'inscription : 31/10/2020
Age du personnage : 0


Nowhere Land [PV Nell] Empty
MessageSujet: Re: Nowhere Land [PV Nell]   Nowhere Land [PV Nell] I_icon_minitimeMar 16 Fév - 1:51



Nowhere Land
ft. River Moriarty



J’aurais aimé que ma première visite à River Moriarty dure plus longtemps mais il ne s’agissait que d’un premier contact. Il fallait se contenter de cela et attendre la prochaine fois. Je n’avais pas eu à attendre bien longtemps, deux petits jours et j’avais obtenue l’autorisation de visiter River Moriarty a nouveau. J’avais cogité longtemps au sujet de notre bref échange, au sujet de sa chaine et de ce qu’il m’avait dit sur la façon dont il était traité.

Il était absolument abject de traiter des êtes humains de cette manière. Ce n’était pas en les enfermant loin du regard des autres qu’ils allaient être réhabilité.  À force d’y réfléchir, une petite idée commença à poindre et mon plan, s’il en était un, à prendre forme.

J’avais caché une friandise dans mon sac et j’étais entrée au Hollywood Mental Health Center confiante. Bien évidemment, River n’avait pas bougé, je veux dire par là qu’il était toujours dans sa cellule, loin des autres, comme une bête sauvage mise en cage.

- Et bien tu t’es trompé, je suis  là. Quand je promets quelque chose, il est difficile de me faire changer d’avis, tu sais.

Il semblait bien aimer le Tootsie Roll, ça devait faire différent en tous les cas. J’ai vu passer des plateau repas en entrant ici et ça semblait très… gélatineux ! Mon seul chagrin était de n’avoir pu récupérer sa chaine mais je ne perdais pas espoir. Tout finirait par s’emboiter, il fallait simplement être patient et user de stratégie.

- Ils avaient une bien… heu… étrange opinion de toi… mais tu sais parfois les gens âgés dises des bêtises parce que notre génération diffère de leur croyance, il ne faut pas leur en vouloir.

River mangeait sa friandise et je le regardais, de plus en plus convaincue de ce que je devais faire. Surtout quand il me demanda de l’aider à le sortir de là.

- Je crois que je sais comment faire…

Je sortis un appareil polaroïd de mon sac. Je l’avais enroulé bien comme il faut dans un chandail au cas où mais comme ils n’avait pas fouillé mon sac, tout avait bien été.

- Je vais prendre en photo ta cellule, tes blessures et tout ce que je peux qui va démontrer à quel point vous êtes mal traités et j’irai voir tous les médias que je pourrai, j’organiserai une manifestation pour vos droits, je ferai beaucoup de bruit. J’en ai pas l’air mais quand vient le temps de dénoncer une injustice, je sais faire trembler la terre !

Je ne lâcherai pas tant que je n’obtiendrai pas un début de solution ! J’irai voir le gouverneur s’il le fallait, je savais à quelles portes je devais aller frapper.

- Tu veux bien me montrer tes mains ?

Je devais prendre de belles photos, faire une belle compilation de tout ce qui était accablant ici pour brasser un peu la conscience des gens. Je ne remettais pas en doute que River Moriarty avait besoin de soin, mais il avait surtout besoin d’être traiter comme un humain et non pas comme un animal.  Déjà, je photographiais le couloir pour donner une vue d’ensemble sur ce couloir de l’enfer, puis je me levais pour que sur ma prochaine photo, on puisse voir l’inconfort des ‘’chambres’’- cellules. Les prisonniers des prisons étaient logés plus confortablement que cela, quelle injustice !

- Je vais commencer par te sortir d’ici ensuite, je récupérerai ta chaîne. C’est un bon plan, tu crois ?

Je ne voyais pas vraiment comment le sortir de là autrement qu’en faisant du bruit en réclamant de meilleurs traitements.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
River Moriarty
River Moriarty


Messages : 300
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 26
Localisation : Hollywood Mental Health Center

Who Am I?
Birth place: Troy (Michigan)
Je suis: dangereux mais amusant.
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


Nowhere Land [PV Nell] Empty
MessageSujet: Re: Nowhere Land [PV Nell]   Nowhere Land [PV Nell] I_icon_minitimeMer 17 Fév - 16:51



Nowhere Land
ft. Eleanor Harris


Le Tootsie Roll me collait aux dents mais c’était une sensation agréable comparé aux trucs gélatineux qu’on nous faisait avaler ici. J’étais étonné que Nell soit à nouveau devant moi. Je pensais que comme tous les autres, elle allait m’abandonner dans ce trou à rats. Mais non, elle était revenue, pour mon plus grand bonheur…

Je lui souris.

-En effet, tu tiens tes promesses… Et je t’en remercie.

Je basculai ma tête sur le côté, la regardant droit dans les yeux, d’un regard aussi clair que les médicaments me le permettaient quand elle dit qu’ « ils » avaient une étrange opinion de moi, avant de dire que les gens âgés étaient comme ça, qu’ils ne comprenaient pas notre génération.

-Qu’est-ce qu’ils t’ont dit sur moi ?

Mais ce que je voulais surtout, c’était qu’elle me sorte de là. Au moins sortir de l’isolement, ce serait bien… Et, miracle, elle dit qu’elle pensait savoir comment faire… Elle fouilla dans son sac et je me rapprochai de la vitre, curieux… Elle en sortit un polaroïd caché dans un t-shirt et m’expliqua qu’elle allait faire des photos de la cellule et de mes blessures, pour les montrer aux médias…

-Bonne idée…

J’essayais de dissimulé un sourire machiavélique. Il fallait que je reste le River emprisonné ici à tort… Je ne devais pas montrer mon autre visage, celui que le Dr. Litrell avait si bien su réveiller.

Elle me demanda de lui montrer mes mains ce que je fis, les tendant devant moi, les jointures meurtries bien visibles.

Je la laissai prendre ses photos, l’observant… Elle était peut-être mon ticket de sortie… Et elle affirma qu’une fois que ce serait fait, elle récupérerait ma chaîne.

-Merci…

J’essuyai un filet de bave qui menaçait de paraître à la jointure de mes lèvres.

-Si tu veux faire du bruit… Essaye de trouver Nathan J. Williams de The Burning Fire… Et Robin North… Ils t’aideront… Je te donnerai leurs adresses…

J’aimais le bruit du flash et des photos qui sortaient ensuite…

-Je peux voir ?

@ Billy Lighter




dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... ©️ Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Harris
Eleanor Harris


Messages : 77
Date d'inscription : 31/10/2020
Age du personnage : 0


Nowhere Land [PV Nell] Empty
MessageSujet: Re: Nowhere Land [PV Nell]   Nowhere Land [PV Nell] I_icon_minitimeJeu 18 Fév - 2:14



Nowhere Land
ft. River Moriarty




Je souris, un peu timide quand River confirma que je tenais mes promesses. Je me faisais toujours un point d’honneur de tenir parole et cette fois, j’y avais presque vu une question de vie ou de mort ! Rien n’aurait su m’empêcher de revenir, tel que promis.

Je n’avais pas sa chaîne, mais j’avais une friandise ce qui était fort probablement un maigre prix de consolation, je pouvais le concevoir et ça me désolais. Surtout en sachant que cette chaine avec une valeur sentimentale pour lui. Ses grands-parents n’avaient pas une bonne opinion de lui, peut-être que cette chaîne était un lien symbolique entre lui et sa mère.

Je ne pus m’empêcher de l’imiter, de verser ma tête sur le côté et de le regarder alors qu’il me demanda ce qu’ils avaient dit sur lui.

- Hein ?

Il me fallu quelques secondes pour comprendre qu’il y avait eu méprise.

- Non ! Enfin, je veux dire… Personne ne m’a rien dit, rassure-toi. C’était pour ce que tes grands-parents pensaient. Que tu étais l’antéchrist. Les personnes âgées tu sais, parfois, elles se font tout un monde à partir de rien, il ne faut pas leur en vouloir.

La demande de River m’était bien resté en tête et j’avais réfléchis à comment je pourrais faire pour l’aider, réellement l’aider. Il voulait que je le sorte de là mais il fallait procéder par étape. Je ne pouvais pas me présenter avec une tronçonneuse pour démonter la porte de sa cellule et espérer qu’on me laisse faire ! Il fallait être stratégique et utiliser les moyens à ma portée !

J’exposais donc à River mes intentions en sortant de mon sac, un appareil polaroïd et mon visage s’illumina alors qu’il approuvait mon idée. Je commençais donc sans tarder à prendre des photos, de ses blessures et de l’endroit où il croupissait… et pas que lui ! Ils étaient quelques-uns dans ce couloir de la honte, oublié du monde !

Je rangeais précieusement chaque photo, dans mon t-shirt au cas où un infirmier passait dans le coin et me surprenait. Et quand j’eu fini, je revinsse près de River avec mon air fier de mission accompli. Bon ce n’était qu’un tout petit commencement mais il fallait bien faire le premier pas !

- Je tâcherai d’entrer en contact avec eux. Je peux leur faire confiance et leur exposer mon plan ? Ils m’aideront ?

Il était certains que je ne refuserai aucune aide et que mes propos seraient mieux appuyés si j’avais l’appui d’un acteur et un chanteur reconnus ! Ils devaient avoir des contacts, des journalistes sur qui se fier pour nous aider à diffuser la nouvelle.

- Bien sûr, attends.

Je sortis de mon t-shirt les photos que j’avais cachées et les lui montrais au travers de la vitre. Je n’étais pas une professionnelle mais l’essentiel était que nous puissions bien voir l’endroit et les blessures de River Moriarty.

- En général, les gens ici, ils se comportent comme avec toi ? Ils te parlent avec respect ? Est-ce que tu crains pour ta sécurité ?

En rassemblant plusieurs éléments, nos propos seraient bien plus percutants !

- Et les autres aussi ? Ils vivent dans les mêmes conditions que toi ? Est-ce que tu as déjà été témoins de maltraitance de la part des gens qui travaillent ici, sur des patients ?

Je prenais la chose très au sérieux.

Je ME prenais très au sérieux ! On venait de me demander de l’aider, c’était ma nouvelle mission et je n’allais pas échouer !

Ce n’était même pas envisageable !


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
River Moriarty
River Moriarty


Messages : 300
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 26
Localisation : Hollywood Mental Health Center

Who Am I?
Birth place: Troy (Michigan)
Je suis: dangereux mais amusant.
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


Nowhere Land [PV Nell] Empty
MessageSujet: Re: Nowhere Land [PV Nell]   Nowhere Land [PV Nell] I_icon_minitimeDim 21 Fév - 11:44



Nowhere Land
ft. Eleanor Harris


Je n’avais pas compris quand elle avait parlé des personnes âgées et de ce qu’elles pensaient. Mais en fait, c’était de mes grands-parents qu’elle parlait…

Je ricanai… Elle disait qu’il ne fallait pas leur en vouloir.

-Ouais… C’est sûr qu’un bâtard dans une famille de sénateur ce n’est pas bien vu… Je ne dois pas leur en vouloir…

Devais-je donc m’en vouloir d’être né ? Etait-ce qu’elle voulait dire ? Venant d’elle, cela m’étonnerait… Elle était juste un peu maladroite dans ses propos. Mais je voyais qu’elle voulait bien faire. Et je comptais bien user de cette volonté pour me sortir de là.

Elle avait un plan et ce plan consistait à prendre des photos de l’endroit pour montrer à quel point nous étions mal traités ici. Et pendant qu’elle prenait les photos, je lui parlai de Nathan et Robin qui pourrait l’aider dans sa quête de dignité pour nous, les oubliés de ce monde.

-Ouais… Tu peux leur faire confiance et ils t’aideront.

Je rappuyai ma tête contre la vitre… J’avais la tête lourde, les paupières lourdes, j’étais fatigué à cause des médicaments qu’on me forçait à prendre. Et je mâchais toujours mon Tootsie Roll qui avait le goût du paradis comparé à la bouffe que l’on nous donnait ici.

Je demandai à voir les photos et elle les sortit de son t-shirt pour les plaquer contre la vitre. Je les examinai avec autant d’attention que je pouvais… On voyait bien l’obscurité du couloir et la lumière crue des cellules… Les vitres, et le vieux Gus en train de baver dans sa cellule tellement il était drogué.

Je secouai la tête quand Nell me demanda si on me traitait avec respect.

-Non, ils ne me parlent pas avec respect… La plupart du temps, ils ne me parlent même pas et me manipulent comme un animal en captivité… Avant, j’avais une psy qui venait mais elle ne vient plus… Et j’en suis content parce qu’elle essayait d’abuser de moi.

Je désignai l’endroit où Nell se tenait.

-Elle s’est touchée juste là, devant moi…

Elle était folle, le Dr. Litrell était folle. Mais je ne me rappelais plus si elle s’était réellement touchée devant moi ou si c’était un faux souvenir que je m’étais fait.

Je baissai les yeux.

-Et les autres vivent comme moi… Certain se font maltraiter quand il oppose un peu de résistance, quand ils ne veulent pas avaler leurs médicaments ou qu’ils font un peu trop de bruit.

Je posai ma main sur la vitre, cherchant le contact.

-Il faut que le monde, dehors, sache tout ça.

@ Billy Lighter




dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... ©️ Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Harris
Eleanor Harris


Messages : 77
Date d'inscription : 31/10/2020
Age du personnage : 0


Nowhere Land [PV Nell] Empty
MessageSujet: Re: Nowhere Land [PV Nell]   Nowhere Land [PV Nell] I_icon_minitimeDim 21 Fév - 19:15



Nowhere Land
ft. River Moriarty




River vivait avec beaucoup de rancœur sur ses épaules mais nous ferions pareil dans une situation semblable. Même moi qui vois toujours le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide, j’en viendrais à voir tout en noir si j’étais enfermée dans un endroit comme celui-là, oublié du reste du monde. C’est pourquoi je ne relevais pas sa remarque, me contentant de lui offrir un regard à la fois triste et tendre.

Personne ne peu juger de la situation d’une autre personne sans avoir préalablement marcher avec ses chaussures, choses qui ne se peut absolument pas.

Je lui exposais mon plan et mis la phase un à exécution en prenant autant de photos que je le pouvais, de ses plaies mais aussi de l’endroit afin que les gens puissent bien voir comment les patients ici était véritablement traités. J’étais certaine de viser droit dans le mille et d’obtenir l’écoute dont j’avais besoin pour faire avancer les choses.

River me conseilla aussi de contacter deux de ses amis qui allaient pouvoir m’aider dans ma quête. Ils connaissent bien l’acteur, ils sauraient m’aider à aller chercher d’autres appuies, nous pourrions organiser des manifestations, récolter des signatures pour des pétitions, demander des comptes au ministre de la santé ou au gouverneur. Je voyais déjà la machine lancée et rouler à fond de train.

- Je les contacterai dès que je serai chez moi et demain je revendrai te voir et je te raconterai tout.

Il verrait que lorsque je m’implique dans quelque chose, je ne le fais pas à moitié. Et puis ça allait surtout m’aider à me changer les idées et penser moins à la petite amie de Ward Fleming et tout ce qui était arrivé il y avait peu. J’avais besoin de sortir de ma tête avant que cela ne me rendre complètement folle.

Je montrais les photos que je venais de prendre, à River et l’interrogeais pour en savoir plus sur comment les choses se déroulaient ici. C’était horrible ! Absolument affreux et complètement odieux ! J’étais d’accord que les gens ici avaient grandement besoin d’aide mais ce qui se passait n’aidait en rien, c’était bien tout le contraire ! Comment pensaient-ils réhabilités les patients en les brisant davantage et en les confinant dans les oubliettes ? Il me raconta même qu’une psy avait voulu abuser de lui ! Heureusement, elle ne venait plus.

- Je questionnerai sur elle, ça va automatiquement jeter de l’ombre sur la compétence des employés et on pourra dire que certains patients, comme toi, avez subit des préjudices traumatisant.

River posa sa main contre la vitre et je levais la mienne pour l’appuyer contre la sienne. Si ce n’était de cette vitre, nous pourrions entrelacés nos doigts. J’avais envie de le faire, pour lui montrer que je n’allais pas l’abandonner. Les gestes parlaient bien plus que les mots. Je posais ensuite mon front, là où était le sien, sans rien dire, de longues secondes, peut-être même de longues minutes.

- Les gens sauront.

Ils allaient savoir, mais peut-être aussi qu’ils voudraient savoir pourquoi il avait été enfermé ici, ça ne s’était pas fait sans raison.

- Pourquoi tu es ici, River ?

Front contre front, séparés que d’une vitre incassable, je ne pouvais l’imaginer commettre un geste qui justifiait une telle punition.


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
River Moriarty
River Moriarty


Messages : 300
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 26
Localisation : Hollywood Mental Health Center

Who Am I?
Birth place: Troy (Michigan)
Je suis: dangereux mais amusant.
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


Nowhere Land [PV Nell] Empty
MessageSujet: Re: Nowhere Land [PV Nell]   Nowhere Land [PV Nell] I_icon_minitimeMar 23 Fév - 11:06



Nowhere Land
ft. Eleanor Harris


Je hochai la tête quand elle dit qu’elle reviendrait demain et me raconterait tout. Cette fille était déterminée. Elle était exactement ce dont j’avais besoin. JE la regardais papillonner avec son appareil photo et cacher les clichés sous son t-shirt.

Et pendant qu’elle s’affairait, je lui parlai du Dr. Litrell et elle affirma qu’elle questionnerait qui de droit sur la psy nymphomane.

Elle me montra les photos qui montraient toute l’horreur de cet endroit et puis je posai ma main contre la vitre… Elle posa la sienne de l’autre côté et ce fut comme si je pouvais sentir la chaleur de sa main même à travers la vitre.

Et on resta là, sans rien dire, pendant de longues minutes, comme en communion… Puis, sa voix s’éleva à nouveau, pour dire que les gens sauraient.

-Ouais. Ils sauront.

Puis elle me posa une autre question… une question par laquelle j’aurais cru qu’elle commencerait mais elle avait choisi de terminer par ça. Je soupirai, jouant celui qui était désolé pour lui-même. Et je restai front contre front avec Nell.

-J’ai découvert d’où je viens. J’ai découvert quelle est ma famille. Je suis un bâtard…

Je me redressai un peu pour la regarder dans les yeux.

-Je ne suis pas censé exister.

J’entendis la porte s’ouvrir au bout du couloir… il allait être temps pour elle de partir. Alors je me dépêchai.

-Je suis le cousin d’Axel Moriarty, le journaliste… Et le petit fils de son père, le sénateur Moriarty.

J’entendis une voix appeler Nell, disant que c’était la fin de la visite… Et c’est les yeux mouillé, un acting parfait, que j’ajoutai :

-Ne fait pas comme les autres… Ne m’oublie pas.

@ Billy Lighter




dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... ©️ Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Harris
Eleanor Harris


Messages : 77
Date d'inscription : 31/10/2020
Age du personnage : 0


Nowhere Land [PV Nell] Empty
MessageSujet: Re: Nowhere Land [PV Nell]   Nowhere Land [PV Nell] I_icon_minitimeMar 23 Fév - 17:05



Nowhere Land
ft. River Moriarty



J’allais tout faire ce qu’il était en mon pouvoir pour aider River Moriarty et, si je ne le faisais pas complètement sortir du Hollywood Mental Health Center, il aurait au minimum de meilleures conditions et pourrait espérer une réhabilitation plutôt que de croupir jusqu’à la nuit des temps dans ce qui ressemblait plus au couloir de la mort qu’à autre chose.

C’est ce que je lui disais, alors que nous étions front contre front, et paume contre paume avec rien d’autre qu’une vitre pour nous séparer. Je ne sais pas pour lui, mais moi, ce geste, m’avait fait beaucoup de bien.

J’osais briser le silence, notre communion, pour lui demander pourquoi il s’était retrouvé ici. Peut-être que j’aurais dû commencer par cette question, mais la réponse elle ne définissait pas, à mes yeux, l’homme qui se trouvait devant moi. Nous ne pouvions être étiqueté toute notre vie pour un geste poser dans un moment sombre.

River expliqua sobrement, en disant qu’il avait découvert être un bâtard, d’une famille de bourgeois, j’aurais voulu lui dire que je comprenais exactement ce qu’il ressentait, ce que cela faisait de se sentir rejeter par le simple fait d’être né d’une relation entre deux personnes de classes sociales diamétralement opposées et de devoir vivre avec le rejet de la moitié de son identité génétique.

Mais je ne le fis pas.

Je n’en aurais pas eu le temps de toute manière puisqu’on vînt me dire que la visite se terminait et que je devais partir. Je soupirais d’exaspération et cachais les polaroïds discrètement dans mon sac avant de me lever et de le balancer sur mon dos.

Je m’arrêtais et regardais River qui me demandait de ne pas l’oublier, les yeux mouillés.

- Je reviendrai chaque fois qu’il m’en sera possible ! Ne t’en fais pas !

Il devait me croire sur parole, je n’avais aucun autre moyen de toute manière de le lui faire croire. J’étais revenue, aujourd’hui, mais il n’allait me croire qu’à la longue, quand il verrait que je revenais, encore et encore.

Avant de quitter le centre, je me dirigeais vers le poste d’information et je tentais quelque chose… après tout, qui ne risque rien n’a rien, pas vrai ? [/b]

- Excusez-moi… Quand River Moriarty a été amené ici, il portait au cou une chaîne, MA chaîne et je voudrais la récupérer. Elle a une immense valeur pour moi, il s’agit d’un héritage de famille.

Je décrivis très sommairement le bijou mais avec autant d’assurance que je le pouvais pour faire avaler mon mensonge. On me regarda d’un air insondable puis on me fit patienter pendant de très longues minutes, d’interminables minutes. J’étais presque sur le point de m’en aller en me disant qu’on n’avait pas l’intention de donner suite à ma demande mais le préposer revînt avec la chaine de River et… me la remit, alors que la dernière fois, on avait refusé de m’écouter !

Aussi simple que ça !

- Merci…

C’est tout ce que je dis avant de tourner les taons et de quitter en coup de vent, ne sachant pas si on allait se rendre compte de la supercherie et qu’on reviendrait me questionner… À force de mentir, je devenais presque bonne, en tous les cas, un peu crédible !


@ Billy Lighter


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Nowhere Land [PV Nell] Empty
MessageSujet: Re: Nowhere Land [PV Nell]   Nowhere Land [PV Nell] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Nowhere Land [PV Nell]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Hollywood :: Hollywood Mental Health Center-