AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Red Strom [PV EVELYN] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Amon Sørensen


Messages : 689
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Red Strom [PV EVELYN] [TERMINE]   Jeu 6 Mar - 10:58

Aujourd'hui, c'était journée au bureau pour de la rédaction d'articles... Et comme j'avais rien de forcément intéressant à raconter. Du moins rien qui me faisait réellement tripper, ben autant dire que j'étais venu avec des pieds de plomb... Le dernier article "correct" que j'avais écrit (à traduire: le dernier article qui pouvait avoir des répercussions, soit foutre le bordel) était celui qu'on avait publié hier sur The Lightening, leur présence dans la villa de Ricci et l'éventuel, voir improbable, changement de maison de disque pour le groupe.

Arrivé à la rédaction, dans mon bureau, j'avais passé la première heure, soit, de 8 à 9 heures, à dormir dans mon fauteuil capitonné, les pieds croisés posés sur mon bureau. Nos journées étaient décidément  bien trop longues... Qu'est-ce que je pouvais bien foutre jusqu'à 17 heures, hein? Même pas dire que je pouvais sortir aujourd'hui pour chercher des scoop puisqu'on était sensé écrire.

Une fois réveillé, frottant mes yeux, j'avais regarder la machine à écrire. Puis non... Je m'étais levé, avait ouvert une armoire d'où j'avais sortit une petite boîte. Sur mon bureau, je l'ouvris et en sortit des fléchettes. Puis je me dirigeai vers la radio que je branchai sur la station Rock. The Lightening passait à la radio. Et même si je disais énormément de conneries sur eux pour gagner de quoi manger, j'adorais leur musique.

Je revins vers mon bureau et attrappai une fléchette que je lançai. Elle alla droit devant se ficher dans l'oeil de Robin North, déjà bien abîmé à force, sur le poster de son dernier film, une épopée médiévale. Et je devais m'avouer que bien ceintré dans son armure avec son regard bleu perçant, il me foutait un peu la frousse, le gamin.

J'entendis un bruit de pas précipités dans le couloir et je vis passer un stagiaire, un nouveau dont j'avais oublié le nom, mais ça n'avait pas vraiment d'importance. Bon. Ben voilà qui allait régler mon problème d'écriture.

-Hey! Viens un peu ici!

Le jeunot fut tellement surpris qu'il manqua de trébucher.

-J'ai du boulot pour toi.

Le petit me regarda, écarquilla les yeux et bredouilla.

-Ouais, mais... je... Le directeur... m'a demandé de...

Je ne le laissai pas achever.

-Le directeur en a rien à foutre de toi. Moi, j'ai besoin de toi!

Cinq minutes plus tard, il était assis sur une chaise en plastique devant ma machine à écrire et tapai les vagues histoires que je lui avais raconter en lui disant de les écrire convenablement. Evidemment, ce serait signé "Amon Sörensen", et ça me ferait au moins quelques articles sans fautes d'orthographe à mon actif.

Moi, j'étais tranquillement installé sur mon fauteuil à faire sa fête à North à coup de fléchettes tout en pensant que le prochain truc que j'aurais à faire, ce serait installer un punching-ball dans ce foutu bureau.











AMON


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Red Strom [PV EVELYN] [TERMINE]   Jeu 6 Mar - 11:37

Comme vous le savez déjà, je bosse à L.A. People, et aujourd'hui nous n'étions pas dimanche … En plus le programme de la journée était loin d'être agréable, nous n'allions faire qu'écrire, mais sur qui ou quoi ? Espérons que je trouve l'inspiration. Ce n'est pas avec une immense joie que je me rendit au boulot ce jour-là. En voyant certaines têtes ça n'arrangera rien mais je n'ai pas le choix, je ne peux pas les virer.

Il est huit heures du matin, je passais les portes de la rédaction. C'était toujours aussi basique à l'intérieur. Je rejoignit donc mon petit bureau. Avec touts ce qu'ils vendent, ils ne sont pas foutu de nous donner des bureaux corrects. Je m'assis derrière, sur mon fauteuil plus ou moins confortable. Il me fallait trouver des choses à dire, mais quoi ? Je n'allais pas écrire des conseils de relations amoureuses ou sur les derniers objets tendances à avoir chez soi ? Voyons voir ce que j'aime et ce qui plairait à L.A. People …

Il faut avouer que j'ai cherché pendant une heure environ. J'ai eu un éclair de génie, avec la petite ampoule au dessus de ma tête. Enfin bon, je vous explique mon idée géniale. J'ai comment dire un peu soif de vengeance et j'aime le rock. Il me fallait donc écrire une histoire de vengeance ou trahison dans un groupe de rock, et ça les amis, il y en a des tas ! J'avais quelques idées mais il fallait que j'aille jeter un coup d'oeil aux archives. Je quittait donc mon bureau et m'arrêta au passage prendre un café à la machine. C'est alors que je vis mon collègue "adoré" Amon Sörensen planter des fléchettes sur le poster d'un réalisateur. Allez savoir pourquoi, de toute façon cela m'est bien égal de savoir sa vie ! Un petit stagiaire passa à toute allure. Je vis aussitôt un sourire se dessiner sur le visage du collègue. Qu'allait-il faire au petit ? Surement rien d'agréable, il est très pénible avec les stagiaires. J'attendis de voir ce qu'il allait lui demander avant de réagir. Il lui demanda de faire le sale boulot à sa place. Je terminais mon café et m'approcha de son bureau, plus spacieux que le mien en passant, avec un grand sourire.

- Et bien Amon, c'est comme cela que tu traites les petits protégés du patron ? C'est pas très intelligent, surtout avec celui-là. Tu n'es pas blond pour rien …


Je gardais mon grand sourire avant de m'adresser au stagiaire.

- Allez va retrouver le boss et cire lui bien ses chaussures tant que tu y es.

Il s'en alla aussitôt et je reposa mon regard sur Amon, il avait l'air plutôt déçu de la fuite du stagiaire. Tant mieux ! C'était ma victime pas la sienne après tout. Je l'ai vu avant !

- Trouves-toi une autre victime, celle-ci est déjà prise.


Je regardais de nouveau le poster qui ne ressemblait plus à grand chose avec tous ces trous de partout. Je gardais ce sourire malin sur mes lèvres et posais de nouveaux mes yeux sur le danois, je connais un minimum sa vie oui pour savoir d'où il vient. Les bonniches de l'accueil me l'ont confirmé en plus.

- Il s'appelle comment ce type ? Je vais le noter comme ça je t'offrirai un nouveau poster pour ton anniversaire. Laisse-moi réfléchir, tu préfèrerais sa tête peut-être ? Comme au bon vieux temps.

Je le regardais toujours. J'avais pensé à ça en voyant l'aspect très médiéval de l'affiche. Il pouvait prendre ça avec humour ou pas, je m'en fiche pas mal au fond. C'est juste un collègue et je ne suis pas vraiment venue là pour me faire des amis.Je me demandais juste bien comment aller réagir le grand, terrifiant et glacial Amon Sörensen. Il ne s'agit que d'un jeu pour moi, j'adore m'amuser avec les autres.



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 689
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Red Strom [PV EVELYN] [TERMINE]   Ven 7 Mar - 15:22

Ma petite victoire fut de courte durée... J'avais bien vu passé Ginger dans le couloir quand j'avais applé le stagiaire, mais je ne m'étais pas attendu non seulement à la voir débarquer dans mon bureau, mais en plus, qu'elle vienne me piquer mes jouets. J'eus d'abord une expression surprise sur le visage en la voyant entrer et en plus,e lle me fis rater ma cible. Je soupirai et laissai retomber mes deux mains sur mes cuisses en signe de frustration. Mais je souris quand même quand elle mis le stagiaire dehors, le renvoyant à sa mission initiale.

-Bonjour, d'abord, Ginger. Et deuxièmement, sachant que tu allais passer par ici, tu aurais au moins pu avoir la courtoisie de me ramener un café, non? Plutôt que de venir piquer mes jouets...

Le stagiaire ne savait plus où donner de la tête avec tous ces ordres contradictoires. Il regarda la rouquine, puis me regarda moi... Je lui fis un signe de tête.

-Allez, dégage.

Sans dire un mot de plus, il sortit du bureau. Il me laissait ainsi seule avec la seule personne de la rédaction à laquelle je trouvais un intéret. Pourquoi? Parce que Ginger était un peu comme moi, à sa manière. Elle pouvais être aussi sadique que moi si elle voulait. Et même si on était un peu dans une guerre permanente pour celui qui serait le plus méchant avec l'autre, c'était aussi ce qui mettait du piment dans nos journées.

-Quant à ma couleur de cheveux, GINGER, elle m'a au moins permis de passer une enfance sans être la tête à claque des autres gosses.

J'avais surnommer la jeune femme "Ginger" pour deux raisons: déjà, parce qu'elle était rousse. Et ensuite, parce que quand elle était arrivée, il n'y avait pas moyen que je retienne son nom. Alors que "Ginger" me venait naturellement. Et encore, ce n'était pas trop méchant vu que c'était un prénom existant. En y réfléchissant bien, j'aurais pu trouver pire.

Je fis pivoter mon fauteuil sur ses roulettes pour lui faire face, me replaçant du même coup derrière mon bureau et y croisai mes baskets Nike. Elle regarda alors mon poster puis, avec un sourire sarcastiques et les mots qui allaient avec, me demanda qui était le type sur le poster. Je fini par rigoler quand elle dis que je préférerais peut-être qu'elle me ramène sa tête. Tout en rigolant, je lui répondis.

-Comme tu l'as certainement déjà constaté, les bureaux de L.A. People manque de décoration, et je dois dire que voir sa tête empalée dans mon bureau me plairait assez. Cela dit, j'irai bien la chercher moi-même, je te remercie.

Je marquai une pause et me calmai avant d'ajouter.

-Le gosse s'appelle North. Etonnant que tu connaisses pas, il a plus ou moins ton âge. Ah... mais c'est vrai, on a pas encore inventé l'électricité, dans l'Indiana...

Un sourire mauvais se dessina sur mes lèvres. Et pourtant, d'une certaine façon, je respectais cette fille. Pour le simple fait qu'elle avait une assez grande gueule et une assez grande intelligence pour me répondre. Mais je n'en étais pas vraiment conscient.

Je pris, en tendant le bras derrière moi, l'exemplaire de L.A. People de la veille et le lançai à Ginger.

-Tu as vu mon oeuvre dans le magazine d'hier? The Lightening chez Daniele Ricci...

Je ne proposais pas à la jeune femme de s'assoir, je savais très bien que si elle en avait envie, elle le ferait, que je le veuille ou non.

-Et toi? Il remonte à quand ton dernier article intéressant? Je m'en rappelle plus...











AMON


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Red Strom [PV EVELYN] [TERMINE]   Ven 7 Mar - 16:39

Voir Amon Sörensen rempli de déception était très satisfaisant ! Il était même frustré, il lui en faut peu. Il avait malgré tout l'air soulagé que je décide de virer le jeune stagiaire qui lui servait de jouet. Je restais là, debout derrière le stagiaire qui n'avait pas encore bougé d'un poil. Et devinez quoi ! Le blond me demandait de faire preuve de courtoisie, à moi ? Il a rêvé le pauvre. Je ne pus m'empêcher de sourire tout en ayant extrêmement envie de rire.

- Bonjour Amon. Ce n'est pas ton jouet mais le mien d'abord. Ensuite, je ferai preuve de courtoisie quand tu sauras retenir mon prénom.

Je vis le stagiaire qui nous regardait alternativement, ça me faisait penser au vidéos que l'on pouvait voir avec les balles de tennis que les gens suivent du regard. Ca le faisait un peu passer pour un attardé pour être franche … Il s'en alla suite au signe de mon collègue et de sa phrase plus qu'explicite.
J'étais maintenant en tête à tête avec le danois glacial. Il n'avait pas l'air d'être forcément méchant, je dirait plutôt qu'il est un manipulateur sadique, c'est exactement ça, bon c'est à peu près pareil en fait … Il doit avoir ses raisons, je suppose, comme j'ai les miennes. Mais ça reste sa vie et ça m'est totalement égal. Il faut dire aussi que mes autres collègues de la rédaction sont d'un ennui … mortel ! Je n'exagère pas. Enfin, je regardais Amon qui me parla de ma couleur de cheveux et des problèmes que j'ai dû avoir. Il avait complètement tort. C'est plutôt les autres qui me craignaient …

- Ecoute, je ne me plains pas du tout de mon enfance de ce point de vue là. Au moins elle me permet de me souvenir du prénoms des autres …

Je lui adressai un petit sourire moqueur. Il n'allait jamais s'arrêter de me surnommer Ginger ou quoi ? Je dois lui trouver un petit surnom moi aussi … Pourtant Evelyn, enfin, Evy c'est facile à retenir. Il faudrait vraiment être un idiot pour oublier. Il y a tout de même pire que Ginger mais je ne me laisserai pas faire, il est hors de question, surtout pas avec un blond !
Il se retourna vers moi et me faisait alors face. Je restais debout mais avais posé mes mains et donc mes bras sur le dossier de la chaise, située en face de son bureau. Ma petite remarque sur le type du poster le fit rire. Je pourrais m'en vanter de ça tiens. Il me fit part du manque de décoration présent ici, je le confirmai d'un signe de tête. Amon préférait aller chercher sa tête lui-même. Ca sent la petite vengeance ou quelque chose dans le genre de loin. Affaire à suivre. Il reprit rapidement en lançant encore un petit pic. C'est sa marque de fabrique. North … Inconnu au bataillon, le cinéma ce n'est pas non plus ma priorité quoi.

- Au moins ça me préserve de la débilité, quand on voit les effets sur certaines personnes … Franchement il me dit rien ce type il a fait des trucs potables ou tout est mauvais ?

Je lui souriais. Il voulait jouer ? On va jouer mon cher Amon Sörensen ! Il faut bien que quelqu'un lui résiste ici. En plus toutes les autres s'écrasent devant lui, elles baissent même la tête quand il passe à côté. Et après ça, elles veulent les mêmes droits que les hommes, c'est pas gagné !
Il me lança un exemplaire du dernier L.A. People. Ouais il faisait la couverture avec son article et alors ? Quand on invite Billy Lighter dans son bureau ça aide un peu beaucoup. Je lisais très brièvement avant de reposer mon regard sur le danois et de lui répondre.

- Oeuvre ouais n'exagère pas non plus. Je serais eux, j'irai direct chez BSC, leur manager n'a pas l'air très compétent.

J'en profitait pour m'asseoir. Peut-être qu'en aprlant un peu plus avec je pourrai avoir de quoi écrire mon article du jour. Et encore un pic ! Ce qu'il ne sait pas c'est que j'ai un plan pour avoir des petits articles très croustillants prochainement. Je garde mes secrets bien au chaud.

- Eh attend je démarre doucement, mais tu verras tout bientôt. Tu resteras sur le cul ma blonde. En ce qui te concerne, je dirai : peut mieux faire !

Je lui souris. Je trouve que La Blonde ça lui va bien. Non seulement parce qu'il se donne un petit genre d'homme super viril et puisque parce qu'il est blond. J'avais pensé à boucle d'or mais il a les cheveux raides alors ça ne le fait pas du tout …

- Autrement ça avance pour ton article du jour ? Tu n'as pas de scoop c'est ça ? Tristesse …

Il faut dire que je n'étais pas très avancée non plus mais j'avais une petite idée au moins. D'ailleurs il faudrait que je vois avec les groupes actuels. Il peut surement y avoir un pe ude trahison dans l'air …



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 689
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Red Strom [PV EVELYN] [TERMINE]   Sam 8 Mar - 9:44

C'était bien ce que je pensais. Elle ne m'avait pas seulement piqué mon jouet, elle l'avait déjà fait sien avant même que je ne connaisse l'existence de ce nouveau souffre-douleur. Dommage pour moi. Il y avait entre Ginger et moi un jeu de domination et une véritable guerre de territoire: j'avais peut-être eu le plus grand et le plus confortable bureau, mais de là où le sien était placé, elle avait vue sur toutes les entrées et sorties des gens de la radaction. Et donc sur tous les nouveau qui arrivaient... Mais bon, j'étais bon en tactique, elle en stratégie... Alors ça donnait des match complexe, intéressants et surtout amusant.

Et il me semblait que Ginger était partie pour s'ennuyer autant que moi aujourd'hui à écrire des foutus articles sans avoir quelque chose de vraiment génial à raconter. Sauf qu'évidemment, une fois qu'on était tombé nez à nez l'un avec l'autre, on avait tout de suite compris comment faire passer quelques heures plus vite.

Elle avait rectifié le tir en me souhaitant le bonjour d'un air sarcastique. Et j'avais souris, à moitié satisfait. Après tout, elle venait quand même de virer MON joujou... Alors j'avais bien droit à une compensation.

Après quelques échanges de gentillesses, la conversation était arrivée sur le noeud de mon problème: le petit North... Je n'avais aucune idée de ce qu'il tramait. Je ne savais même pas s'il me tenait pour responsable de ce qui était arrivé à sa petite amie. Après tout, je n'avait fait qu'écrire un article et si j'avais encore mon cul bien calé dans le fauteuil de mon bureau aujourd'hui, c'était que personne n'avait fait le rapprochement entre mon article et le suicide, quelques mois plus tard, de la starlette. Mais bon, après tout, elle avait sauté toute seule de ce foutu pont, je ne l'avais pas poussée non plus.

Mais avec Lolita en éclaireur, je n'allais pas tarder à avoir quelques réponses et à savoir si je devais réellement m'inquiéter de Robin North ou pas.

Perdu dans mes réflexions, il m'avait fallu quelques secondes avant de répondre à ma rouquine préférée. Elle était à peu près la seule avec qui j'avais de véritable "conversations" ici. En dehors du patron qui m'adorait et donc me laissait à peu près faire tout ce que je voulais.

-C'est un enfant star... Ses parents son acteur et réalisateur. Il a fait de la merde, il a fait des bons trucs... Surtout ces derniers temps. Evidemment, il a une jolie petite gueule alors ça aide. Il a pas vraiment de mérite d'être là où il est, mais maintenant qu'il en a conscience, il essaye de gagner ce mérite.

Parler de North me foutait les nerfs. En fait, ça m'énervait de pas savoir si j'allais prendre un mauvais coup ou pas... Alors je changeai de conversation en lui balançant le magazine à la figure.

Elle me donna son avis... Plus sur ce que The Lightening devait faire que sur l'article en lui-même. Tout en s'asseiyant... Elle ne semblait donc pas prête de décoller, mais ce n'était pas pour me déplaire: pendant qu'on discutait, on ne travaillait pas. Mes bakets toujours croisées sur mon bureau, je croisai aussi les bras... Ma position préférée pour dormir au bureau.

-Ouais, mais tu n'es pas eux, même si tu pourrais facilement te faire passer pour cette fillette de Lighter. Crois-moi, ils savent ce qu'ils font, et MTI aussi... Lenny a peut-être l'air d'un gros nul, mais si c'était vraiment le cas, The Lightening n'en serait pas là.

Elle disait démarrer doucement avec ses articles. Mouais. Et dire que moi, j'avais toute une interview que je pourrais retranscrire mot pour mot pour L.A. People... Et je n'arrivais toujours pas à comprendre pourquoi je ne pouvais pas passer au dessus de ce qui m'en empêchait. Tant pis, j'allais jouer au bluff et peut-être qu'au final, ça me forcerait à l'écrire. D'autant qu'en plus, elle venait de me trouver un surnom.

-Tu crois que je n'ai rien su tirer de Billy Lighter, tu rêves, ma grande.

Je retirai mes pieds de mon bureau et la regardai droit dans les yeux en croisant mes bras sur le bureau, comme pour appuyer mon regard.

-Lighter était juste à ta place, en face de moi. Et il a péter les plomb, mais pas le genre de plomb qu'on pourrais penser. Et il a tout déballé. Il m'a parlé de sa mère et de sa petite amie...

Je souris d'un air satisfait.

-Toi, par contre, on dirait que jouer les groupies infiltrées ne te réussi pas. Tu n'es pas au goût des rockers apparemment...













AMON


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Red Strom [PV EVELYN] [TERMINE]   Sam 8 Mar - 15:59

Le stagiaire parti, nous étions seuls Amon et moi. Ce n'est pas le genre de tête à tête dont je raffole. Cela aurait été un beau jeune homme à sa place, du genre brun ténébreux, je pourrais passer toute la journée avec lui à parler de choses et d'autres. Déjà, Amon est blond, loin d'être ténébreux mais plutôt sadique, il a quand même la trentaine et il faut surtout le supporter … Mais bon comme je vous disais, c'est la personne la plus intéressante ici, alors on fait avec ce qu'on a. Quitte à parler, autant en savoir plus à son sujet et au pourquoi du comment il déteste ce jeune homme au point de lui lancer des fléchettes dans l'oeil.
Il mit un peu de temps à répondre tout de même. C'est long un cerveau blond après tout. J'attendais debout en le fixant, vas-y Amon Sörensen dis-moi qui c'est, dis-moi ce qu'il t'a fait. Après quelques minutes mon collègue ouvrit la bouche, enfin … Un enfant de star, hm intéressant. Avec ce qu'il m'a dit je vous avouerai que ça me donne envie de lui lancer une fléchette malgré tout mais surement pas pour les mêmes raisons que mon blondinet.

- Hmm je vois … Il est né avec une cuillère en argent dans la bouche aussi celui-là. Mieux vaut qu'il prenne conscience un peu tardivement que jamais après tout … En y regardant de plus près, il n'est pas laid en effet … Mais pas assez ténébreux à mon goût !

J'esquissais un sourire. Maintenant je sais à peu près qui est ce jeune réalisateur mais toujours pas la raison des fléchettes qu'il lance dessus. Il faut que je demande, je ne vais pas tenir et au pire j'irai fouiller, je suis journaliste moi aussi.

- Mais du coup pourquoi tu lui lances des fléchettes ? Je doute que ce soit à cause de ses films, de sa jolie gueule ou de son manque de mérite ?

Qui ne tente rien n'a rien comme on dit. Je gardais mon petit sourire malicieux. Il y avait peu de chance qu'il me réponde au fond mais on ne sait jamais, ma bonne étoile plane peut-être au dessus de ma tête aujourd'hui.
Parler du jeune avait l'air de vraiment l'énerver, puisque je me suis reçu, pas très délicatement, la revue d'hier en pleine face. Je ne l'avais pas vu venir celle-là. Je m'asseyais en face, après tout rester debout c'est pénible et fatiguant, et de l'énergie j'en avais besoin aujourd'hui. Lui, adoptait une position du genre, "je me fous royalement de tout", ça lui colle à la perfection. Il avait sa vision de la situation de The Lightening, j'accepte et comprend sa pensée.

- Eh on ne se ressemble pas lui et moi. T'as bien vu sa tête ?

J'avais mis une photo de Billy Lighter à côté de mon visage pour comparer. Même si je savais que c'était mon demi-frère, Amon ne devait pas le savoir. Il pourrait contre-carrer tout mes plans autrement. Et puis franchement, on ne se ressemble pas de mon point de vue. La rousseur n'est pas un argument non. Je reposais l'article sur le bureau et le regardais dans les yeux.
Il revenait sur son interview avec le chanteur de The Lightening, t'aurais-je vexé Amon ? Ces mecs et leur ego surdimensionné je vous jure, c'est marrant à voir. Rien que pour cela j'ai envie de le battre à son propre jeu. Il avait tout décroisé et me regardait à son tour dans les yeux. Génial, on va pouvoir jouer un peu !

- Je ne doute pas de ton talent tu le sais bien. … Juste là, sa mère, sa petite-amie … Je vois, il n'a pas parlé de son père ? C'est bizarre je trouve. Généralement un père sa compte beaucoup pour un mec. C'est surement l'exception qui confirme la règle …

En voilà un point intéressant, il n'a pas dit un mot sur son père, notre père … Il n'est surement pas le seul à avoir été blessé par lui. Bordel, ça nous fait un autre point commun, pas ça je vous en prie. Je vis un sourire apparaître sur son visage, allez balance-le ton pic Amon, fais-toi plaisir. Je m'y attendais à ça. En même temps les deux piliers Cash et Billy étaient occupés récemment.

- Comme tu viens de le dire Amon, Billy était avec sa petite amie et Cash en prison. De ce que j'ai entendu cela n'avait pas été très désagréable comme séjour … Je me rapproche petit à petit. Tu ne dois pas connaître le mot subtilité …

Je souriais, on est à égalité voilà. De toute façon mon plan n'en était qu'au début. The Lightening n'ont pas fini d'entendre de parler de la jeune et rebelle Evelyn Fallen !



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 689
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Red Strom [PV EVELYN] [TERMINE]   Sam 8 Mar - 21:44

Notre petit duel continuait, de plus en plus piquant et compliqué à mesure que les minutes passaient. Et maintenant que plus personne ne pouvait être témoin de nos conversations, c'était encore mieux. Et c'était un jeu dangereux. Parce qu'on savait l'un comme l'autre que tout ce qui se disait pouvait être utiliser contre nous... Pour tout sauf la justice. Autant elle que moi, on était assez sadique pour le faire. Même si sa raputation n'arrivait pas à la cheville de la mienne.

J'éclatai de rire quand elle commenta le petit North... Pas à son goût apparemment...

-Mouais... Des goûts de gamine que t'as. Tu sais que tes "ténébreux", je suppose que t'entend par là mystérieux parce que pas très causants...

J'eus un sourire sadique et attrapai une de mes fléchettes que je fis tourner entre mes doigts.

-Et ben sache que tes ténébreux sont en fait des gars qui n'ont rien dans la tête et donc rien à dire. C'est pour ça qu'ils ne causent pas.

J'avais appuyé sur le "ça", tout en la pointant du doigts.

Je soupirai... Elle s'obstinait avec Robin North et je comprenais les artistes que je cuisinais. Et je voulais quitter au plus vite cette position inconfortable. Quitte à la laisser savoir qu'il y avait une couille dans le potage avec North... Une vraie "couille", pas un petit problème. Mais tant qu'elle savais pas le fin fond de l'histoire, ce qu'elle aurait atrocement du mal à trouver...

-Et est-ce que je te demande pourquoi The Lightening t'obsède sans que tu n'écrive jamais aucun article sur eux?

Ce n'était pas une vraie question. C'était pour essayer de retourner la situation. Mais comme elle était un adversaire vraiment farouche, j'étais pas sûr que ça allait fonctionner. Mais c'était vrai que c'était suspect. Toutes ces photos de Lighter dans son bureau, être groupie infiltrée... Tout ça pour quoi?

-Je peux faire 50 fois mieux sans essayer de me faire Lighter rien qu'avec la dernière interview de lui que j'ai fait.

Puis elle me dit qu'elle ne ressemblait pas à Lighter. Je recroisai mes pieds sur mon bureau. Je ne tenais pas en place.

-C'est vrai, Lighter est beaucoup plus séduisant.

J'éclatai de rire.

Elle ne doutait pas de mon talent. Et je souris, très satisfait. Un peu de reconnaissance, ça me faisait du bien. C'était justement ce qu'il me manquait. Je regardai la fléchette que je faisait tourner entre mes doigts, savourant cette sensation. C'était un bon début. Puis, il fallut qu'elle fasse une réflexion qui fit disparaître cette agréable sentiment que d'être reconnu pour ce qu'on faisait de bien. Je fis mine de la viser avec mon petit projectile, droit dans l'oeil si je l'avais vraiment fait, et simulai un sourire alors que j'avais tout sauf envie de rire.

-Faux! Tous les pères ne comptent pas beaucoup pour tous les mecs!

Alors pourquoi j'étais tout le temps assailli de souvenir. Pourquoi mon père était le premier à qui je voulais prouver que j'étais pas ce qu'il croyait: un fénéant, lent... violent?

-Y en a qui s'en sorte très bien sans. Lighter est sûrement de ceux-là.

Fallait absolument que je reprenne le contrôle de la situation, coûte que coûte. Peut-être en lençant assez fort, la fléchette toucherait le cerveau et ce serait fini, resterait plus qu'à trouver où planquer le corps. N'importe quoi Sörensen...

-La subtilité, c'est lent... Les parution de L.A. People rapide... A ton avis, pourquoi t'as pas un aussi beau bureau que moi? Tu suis pas le rythme.

Je marquai une pause et appuyai mon regard sur elle.

-Et tu n'oses pas mentir.

Je lançai la fléchette qui passa à côté de la tête de Ginger dont je vis clairement les cheveux roux bouger sur son passage, et qui alla se planter dans le mur un peu plus loin derrière elle.

-Trop de scurpules tu as, jeune padawan.











AMON


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Red Strom [PV EVELYN] [TERMINE]   Dim 9 Mar - 23:37

Ce tête à tête entre nous deux devenait de plus en plus intéressant et de plus en plus sadique en même temps. Nous aimions tous les deux jouer et le montrions à l'autre. C'est surement ce que j'aime le plus chez mon collègue Amon, au moins il m'occupe quand je m'ennuie. Oui un blond peut être utile, parfois …
Bref mon commentaire sur le jeune acteur Robin North et son physique le fit rire. Des goûts de gamines, moi ? Il aurait préféré que je parle des blonds qui sont aussi froids que la glace, mais non. Je ne me laissais être déstabilisée, ce n'est qu'un homme après tout. Même son sourire sadique ne me touchait pas, ni même son insistance et son pointage du doigt.

- De gamine, ben voyons … Non pas vraiment, plus avec un regard très expressif tu vois et qui donnent l'impression d'être bad boy. Tu ne me connais que trop peu Amon.

Je fis une pause et le regardait avec un sourire qui se dessinait sur mes lèvres.

- Tu aurais aimé que je dise que mon style d'homme ce sont les blonds avec l'air glacial ? Désolé Amon, ça ne marchera jamais entre nous, tu le sais bien pourtant.

Je me mis à rire brièvement. Bien entendu je savais très bien que je ne l'intéressais pas, et c'était réciproque évidemment. Néanmoins, ça m'amusait, et puis peut-être que j'aurais des indications sur le type de femme qui lui plait, ça peut servir.
Il soupirait. Ne me dîtes pas qu'il va déjà se défiler ? On vient juste de commencer à s'amuser sérieusement. En tout cas, ça montre qu'il y a un sérieux problème entre lui et le jeune acteur … Je vais devoir me débrouiller seule pour en savoir plus, quitte à rencontre le jeune homme et lui parler de vive voix. Pour confirmer mes doutes, il me posa des questions sur The Lightening et mon obsession pour eux. Je pourrai jouer la carte je suis trop une fan, mais il va me griller. Vu qu'il ne veut rien me dire je ne lui dirai rien non plus. Je ne suis pas idiote non plus, je ne rend que ce que l'on me donne.

- A l'instant même … Si tu veux en savoir plus, fais ton boulot de journaliste et trouve. Je ne vais pas te donner ça sur un plateau non plus. Ce serait trop facile et loin d'être amusant.

Pourquoi il voulait savoir tout ça ? C'est surement les photos et mon rôle qui lui ont mis la puce à l'oreille. Soit, de toute façon ça se saura un jour ou l'autre. A choisir, il est vrai que je préfèrerais que ce soit Amon le rédacteur de l'article sur mon lien avec Billy Lighter qu'un autre … Mais bon, on a encore le temps avant d'en arriver là. Ca me fait penser que je dois appeler leur manager pour avoir une date de concert ou de dédicace. Bref, il me lançait un nouveau pic. Il faut toujours qu'il se vante lui, ce n'est pas croyable, mais bon c'est drôle. Il me fait penser au manager de BSC, Ricci.

- C'est génial ta vie Amon, tu veux une médaille ? Je suis sûre que le boss te la donnera direct tellement il t'adore ! … Je peux avoir un autographe  ?

J'ai bien le droit de me moquer de lui un peu non ? Je suis sûre qu'il serait capable de m'en signer un, c'est ça le pire. Je le regardais de nouveau après avoir poser la photographie de Billy Lighter. C'était une vraie pile électrique aujourd'hui ! Il bougeait tout le temps, il aurait pu épuiser quelqu'un de fatigue. Il m'affirma avant de rire aux éclats, que le chanteur de The Lightening était beaucoup plus séduisant que moi. Trop de compliments.

- Je lui en ferai part si tu veux, après tout c'est peut-être réciproque …

J'étais persuadée que mon cher collègue blond était plutôt du genre à aimer la compagnie des femmes que celle des hommes. Je ne le connais pas assez certes, mais je le sens bien comme ça, limite à enchaîner les coups d'un soir.
Il jouait avec ses fléchettes et ses doigts. Pour m'occuper je jouait avec mes doigts sur le bureau. Il souriait satisfait, un petit compliment et ils ne se sentent plus … Bref, pour faire la discussion et parce que ça pouvait m'aider j'avais abordé le sujet de la relation entre un père et son fils, qui dans la plupart des cas était très bonne. Enfin avec un père comme Edward Lighter c'était mal barré pour qu'elle soit agréable. Et cette fléchette avec laquelle il fit mine de me viser en souriant me fit penser que c'était certainement aussi le cas pour Amon et son père. Au risque de l'énerver et d'écourter la discussion je n'en ajoutait pas davantage. D'ailleurs je peux le comprendre quelque part s'il a un quelconque problème avec, étant donné que c'est mon père biologique qui m'a amené là. On en reparlera peut-être quand on se connaitra mieux, il est encore trop tôt. Je le laissais reprendre le contrôle … J'esquissais un autre sourire, plus neutre, comme pour l'encourager à continuer de jouer, sur un autre sujet bien entendu. C'est ce qu'il fit assez rapidement d'ailleurs. Il me fit sa critique sur ma technique d'approche pour avoir mes articles.

- C'est quoi ta technique ? Le fonce dedans du style je suis un homme, je suis viril j'ai peur de rien ? Au bout d'un moment ça ne fera plus effet. En ce qui concerne le bureau, il me va quand même rassure-toi.

Je souriais et repris.

- Te mentir à toi c'est inutile, t'as trop d'expérience pour que je te le cache. Et puis, ça m'évite de perdre mon temps.

Sa fléchette manqua de peu ma tête. Heureusement que j'avais eu le réflexe d'esquiver. Sont-ils tous aussi cinglés dans ces pays d'Europe du nord ? Je regardais l'endroit où s'était plantée la fléchette. Mon regard revint ensuite sur mon blond préféré.

- C'est pour ça que tu es là maître Jedi. Pour m'apprendre toutes les ficelles du métier.

Qu'il le veuille ou non, à le fréquenter je finirai bien par apprendre ce qu'il faut faire et ce qu'il ne faut pas, comment, pourquoi … Enfin, à être une bonne journaliste quoi.



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 689
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Red Strom [PV EVELYN] [TERMINE]   Lun 10 Mar - 21:53

Evidemment, j'avais visé juste en critiquant ses goûts en matière d'homme... Ben ouais mais bon en même temps, ténébreux, bad boy, tout ça c'était du grand classique... Et sans grand intéret. Déjà, qui pouvait être plus bad boy que moi, dans le style? J'avais peut-être pas le style vestimentaire, pas de bandana dans les cheveux comme son petit chouchou de The Lightening. Mais "BAD" était gravé au cutter sur mon front.

Elle racadra bien les choses en disant que ça ne marcherait jamais entre nous. Chose qu'elle n'avait pas vraiment besoin de me préciser. J'aurais pas dit non plus une nuit, mais ça c'était pas tellement parce que c'était elle. Mais hormis pour une nuit, même pas, juste pour 1 heure, le temps de faire ce que j'aurais envie de faire, je ne m'imaginais certainement pas avec Ginger...

-Ne t'en fais pas, je suis au courant. Et c'est pas mon intention d'ailleurs.

Je fis une moue comme si je réfléchissais, rieur.

-Pour que tu m'intéresses, faudrait que tu me ressembles beaucoup plus. Déjà faudrait changer ta couleur de cheveux et puis faudrait que tu progresses encore. Je ne me reproduirais qu'avec mon propre reflet... Faut que ma race prospère, tu vois?

Ouais, repeupler le monden de petits Amon... Ca, ce serait classe. Je ne savais même pas moi-même si ce que je venais de dire, je le pensais vraiment. Pour dire la vérité, tout ce que j'avais cherché, c'était quelque chose de correct à rétorquer à Ginger. Je n'avais jamais pensé à me reproduire avant... Quoi que c'était peut-être déjà fait en fait, sans que je le sache. C'était pas comme si je faisais attention. Mais aucune n'était venue réclamer jusque là.

Un air de défi répondit au sien quand elle me provoqua en disant que si je voulais en savoir plus, je n'avais qu'à faire mon job. Et trouver.

-Très bien. Je trouverai. Pari tenu.

Je lui tendis la main pour qu'elle tope. Je risquais par là qu'elle-même se mette à chercher pourquoi je n'avais pas répondu à sa question à propos de North. Mais vivre sans risques, ce n'est pas vivre, si? Et puis j'étais assez sûr de moi pour penser que je trouverais avant elle ce qu'il y avait à trouver. Enfin ça valait mieux... Pour elle... Tout le monde ne pouvais pas finir comme Karen Felberbaum... D'autant qu'avec Evy, je pouvais être certain qu'elle ne se jeterait jamais dans le vide toute seule...

Et comme je me vantais un peu, je n'eus pas à attendre longtemps avant de sentir le retour de flamme. Mais pas grave, j'accueilli la salve avec le sourire. Je pris l'exemplaire du magazine qu'elle avait posé devant elle en disant qu'en plus, elle allait parler de mon attirance pour Lighter au chanteur. Je ne relevai pas. C'était le genre de truc que je ne me sentais pas un devoir de justifier. Ma réputation à ce niveau-là non plus n'était plus à faire... Suffisait de se balader dans les couloirs de la rédaction et d'ouvrir un peu ses oreilles.

Puis on parla un peu boulot. Et je me découvris une envie de lui apprendre des trucs. De la faire devenir comme moi, puisqu'elle en avait le potentiel. Et puis une fille comme elle, il valait mieux que je l'aie avec moi que contre moi, ne serait-ce que parce qu'elle risquait de découvrir ce qui me liait à North... Ou pire, ce qui me liait à Karen. Mieux valait de l'amour-haine que de la haine tout court.

Elle avait esquivé la fléchette. J'avais rigolé, même si j'aurais pu facilmeent lui crevé un oeil si elle avait eu moins de réflexes. Puis, je la regardai, perplexe pour al première fois de notre conversation, avant de me lever. Je ne tenais pas en place, probablement parce que cette situation m'éxcitait. J'enclenchai ma bouilloire électrique remplie d'eau, celle-ci commença immédiatement à chauffé. Puis, je restai debout, m'appuyant sur le meuble où était posée ma petite machine préférée.

-Pourquoi tu remets toujours ça sur la virilité et le fait que je sois un mec. Y a des femmes bien pires que moi à ce niveau-là, crois-moi.

Mais je daignai quand même lui répondre quand elle m'appela "maître jedi". J'aimais bien l'idée... Et si elle voulait jouer à ça, elle allait apprendre, mais à la dure.

-Ok. La première chose à faire, c'est cerner ce que les gens qui lisent L.A. People veulent. Et ça c'est le plus simple: du sexe, du pouvoir, les deux mélangés. Mais surtout, tuer les idoles, c'est ça qu'ils veulent.

Je la regardai, intérrogeant la rouquine du regard, me demandant si elle me suivait.

-Heu... Tuer au sens figurer, je veux dire. Tout le monde ne veut pas la mort de Billy Lighter quoi que probablement beaucoup de monde quand même. Tu lui as déjà parlé?











AMON


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Red Strom [PV EVELYN] [TERMINE]   Mar 11 Mar - 19:50

Je ne pus m'empêcher de sourire quand il me confirma que ce n'était pas dans ses intentions de finir avec moi. A la bonne heure ! De toute façon je n'ai pas envie de sortir avec un homme de presque une dizaine d'année mon aîné. Il faudrait qu'il ait la même façon de vivre, et arriver à cet âge là, j'en doute fort que ce soit le cas de beaucoup d'entre eux. Je trouverais mon jeune homme rebelle et fougueux. Je continuais de le regarder et le vis mimer un air réfléchis. Je me demande s'il le fait vraiment par moments.
Du coup, il se mit tout de même à me décrire la femme qui lui plairait. Changer de couleurs de cheveux ? Franchement je le fais assez souvent, mais la prochaine fois ce ne sera pas pour plaire à Amon, mais simplement à moi-même. Son propre reflet, quel narcissime. Cet homme est vraiment … à part. Malgré tout je ne pus m'empêcher de rire. Imaginez plein de LUI miniatures ! Un cauchemar …

- Tu parles d'une race … Tous comme toi ! Je me pendrai pour éviter de voir ça. … Je change de couleurs parfois, c'est selon mes envies, mes humeurs. Rester avec la même tête tout le temps, ça m'ennuie tellement ! Tu devrais essayer de changer un peu de temps en temps toi aussi. Ça fait du bien.

Je souriais, je me doutais bien qu'il serait plutôt du genre a vouloir garder ses cheveux blonds avec un peu de longueur. Ça lui va plutôt pas mal quelque part. Imaginez-le avec une chevelure arrivant aux épaules. S'ils sont très raides et sans souplesse ça peut vite faire cadavre. Si ça trouve il les a eu longs dans sa jeunesse.
Quand je lui dis de faire son job et de trouver mes petits secrets, il accepta de relever le défi. Je sens qu'on va bien s'amuser nous deux ! J'ai tellement envie de le battre pour le coup, je pense que je serai prête à tout pour y arriver. Juste histoire que son égo surdimensionné en prenne un gros coup. Il me tendit la main et je tapais alors dedans.

- Ça marche ! Je trouverai le tien aussi.

Un sourire se dessinait alors sur mes lèvres. Je savais qui allait voir, maintenant c'était comment y arriver. On verra plus tard, après tout je suis de la presse, ça ne sera pas difficile d'avoir un pass pour le voir. Il faut aussi que je reste discrète. Je pense, honnêtement, avoir moins à perdre que mon cher collègue danois dans l'affaire. Il souriait à toutes mes remarques, ce type est tellement sûr de lui, qu'en fait il n'y a quasiment rien qui l'affecte. Hormis le cas North et le cas suspect du père. Evy la fouine est dans la place ! Tu ne me fais pas peur Amon Sörensen !
On parlait de tout et de rien, mais ça tournait pas mal autour du boulot. D'un côté je n'avais pas réellement l'envie de me confier, encore moins à Amon … Mais bon, je suis sûre que j'allais en apprendre encore davantage, que ce soit d'un point de vue du travail ou de sa personnalité et de ses secrets. Quand il le faut, je sais être très patiente. Ce serait mieux que je m'entende plutôt bien avec, j'ai l'étrange impression que les autres femmes de la boîte ne m'apprécient pas trop, en même temps elles sont coincées. Amon ferait bien de s'en occuper un peu si vous voyez ce que je veux dire …
Mon esquive de la super fléchette le fit rire. Qu'il s'estime heureux que j'ai eu ce vieux réflexe tout de même. Son regard changea mais je n'y prêtais pas plus attention. Il se mit, encore, à bouger et se dirigea vers sa bouilloire électrique. Je pense qu'il doit trop abuser du café, ou alors il est né hyperactif, je ne sais pas.

- Des femmes pires que toi ? C'est pas possible ! Donne moi des exemples ?

On aurait dit qu'il se prenait au jeu du prof, c'était marrant. Il se mit à m'expliquer brièvement ce qu'il fallait écrire pour faire plaisir aux lecteurs de L.A. People. Ces gens sont vraiment horribles, et le pire, c'est que ça me plait ! Je savais bien quelque part que ce n'était pas des fans de romance à l'eau de rose, moi non plus d'ailleurs, ça tombe bien.

- Juste ça ? C'est pas très compliqué … Tuer les idoles ça me plais bien ça, même beaucoup !

Quoi ? Je passe juste pour une grosse sadique, et alors, c'est un peu vrai dans le fond. Ces stars elles prennent le gros chou une fois qu'elles sont arrivées à ce stade, il faut bien que quelqu'un se charge de leur remettre les pieds sur terre. Il précisa qu'il parlait au sens figuré. Sérieusement Amon, tu me prends pour qui là ? Je suis rousse pas blonde ! Je lui lançais un regarde du genre : te fous de pas de ma gueule comme ça mec.

- Merci bien, je m'en doutais, je ne suis pas blonde moi. J'aurai dû mais Lenny a annulé au dernier moment … Il avait quelque chose de prévu, il n'a pas voulu dire quoi, il n'arrêtait pas d'hésiter dans ses phrases … Enfin bon je dois le rappeler
.

Je regardais toujours Amon dans les yeux. Il était près de sa bouilloire d'eau chaude, cette dernière était vraiment chaude, on l'entendait et le voyait. Je remarquais le café posé non loin.

- C'est parce que tu bois trop de café que tu bouges tout le temps ou tu es un hyperactif né ?

Cette question me trottait dans la tête depuis un petit moment, il fallait que je la pose pour éviter qu'un blanc ne s'installe.



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 689
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Red Strom [PV EVELYN] [TERMINE]   Mer 12 Mar - 13:54

Je ris aux éclats quand elle me dit qu'elle préfèrerait se pendre plutôt que de voir l'avènement de ma race. Bah quoi. J'aimais assez l'idée. Mais elle n'était pas de cet avis.

-Tant pis pour toi, tu sais pas ce que tu rateras...

Par contre, je secouai négativement la tête d'un air beaucoup plus sérieux quand elle me dis que moi aussi je devrais essayer de changer de couleur de cheveux. Aucune chance que je le fasse. Pour la simple et bonne raison que ma couleur de cheveux était un héritage auquel je tenais. Dommage que ma famille... Enfin mon père... Manquait si cruellement de reconnaissance à mon égard.

Et Ginger accepta de relever le défi en me tapant dans la main. Je savais que je jouais à un jeu dangereux, mais tant pis. Ce serait pas ma première erreur. Ni la dernière, probablement. C'était un grand défaut que j'avais: j'aimais trop jouer et j'étais beaucoup trop sûr de moi.

La conversation revenait sur les femmes. Mais oui il y avait des femmes pires que moi. Bien pires! Je lui répondis du tac au tac.

-Margaret Thatcher. Toi, si tu t'entraînes.

"Et ma petite soeur...". Mes yeux s'illuminèrent en y pensant. Elle était restée au Danemark auprès de notre père, mais me sonnait régulièrement. C'était d'ailleurs le seul contact que j'avais avec le Danemark. Je lui avais ordonné de ne pas me suivre quand j'avais décidé de partir. Et heureusement pour le reste du monde. Parce qu'au Danemark, avec elle pour penser et moi pour frapper (quelque soit le sens du terme), on était capable de faire d'énormes dégâts sans même se faire prendre. Même si elle n'avait rien à voir dans ce qui m'avait amené ici.

Mais tout ça, je ne vais pas te le dire, Evy. Toi dont les yeux en ce moment même cherchent à lire dans on esprit sans y arriver. Si tu crois que je vais me trahir moi-même, tu te trompes. Je suis joueur, pas kamikaze.

Je lui souris, sarcastique. Si les télépathes existaient, j'espèrais que je serais au courant...

-C'est pas en me regardant comme ça que tu vas trouver quoi que ce soi, Ginger.

Je haussai les épaules quand elle me demanda si les choses n'étaient pas plus compliquées que ça. Et d'un regard, tout en me levant pour faire chauffer l'eau, je lui avait bien fait piger par gestes que non. Pas plus compliqué que ça. Le reste, ce n'était que jouer avec les mots et les rumeurs. Mais elle sembla prendre mal que je précise que "tuer" était à prendre au sens figuré. Ouais ben pour moi, c'était une précision importante. Mais encore une fois, je m'abstins de me trahir. Elle avait le nom de North et c'était déjà trop.

Heureusement, elle me sauva elle-même en encaînant directement sur Lighter. Elle n'avait donc encore jamais parlé avec lui.

-Donc, tu passe ton temps à jouer la groupie de The Lightening, et tu n'a pas encore réussi à parler à Lighter. Tu t'y prends encore plus mal que je ne pensais.

L'eau était chaude, j'attapai ma boîte qui contenait du café instantané et en versai quelque cuillers dans une tasse avant de verser l'eau puis de me retourner vers la rouquine.

-Et si tu attends Lenny, tu vas attendre longtemps. Avant que Lighter accorde une interview à L.A. people après celle qu'on a fait, il va se passer des années. Je serais toi, je passerais à la vitesse supérieure et cesserait de jouer les groupies farouches.

Mais heureusement, je n'étais pas elle. Je souris, assez fier de moi. Et je me demandais si quelqu'un avait remarqué la tache de sang qui décorait maintenant la moquette de la salle d'interview. Sûrement... Ne serait-ce qu'une femme de ménage.

Puis, elle me posa une question que me fis sourire.

-Tu changes de conversation comme tu changes d'humeur et tu changes d'humeur comme tu changes de chemise...

Je regardai ma tasse de café que j'avais en main. J'étais resté debout, appuyé sur le meuble.

-Je ne suis pas hyperactif... Mais peut-être que tu as raison pour ce qui est du café... Sans compter le coca.

Je n'avais évidemment pas servit de café à ma chère collègue. Après tout, elle ne m'avait même pas ramené un café de la machine en y allant. Je décidai de bouger encore. C'était plus fort que moi. Et c'était psychologique: c'était juste parce que je savais que j'étais théoriquement coincé ici pour la journée.

J'allai jusqu'à la porte d'entrée de mon bureau et retirai ma fléchette que j'avais jetée en direction d'Evy et qui s'était plantée dans le mur. Je l'en retirai, en regardant la pointe émoussée. Bah, toujours assez bon pour trucider mon poster de North. Je murmurai, fasciné, comme pour moi-même mais assez haut pour qu'elle l'entende.

-Et ben... C'était moins une celle-là...

Je me tournai de nouveau vers ma collègue et me rapprochai d'elle. Mais plutôt que reprendre ma place sur mon fauteuil, je m'assis sur le deuxième siège à côté de celui où avait pris place Ginger.

-Dis-moi juste, pourquoi The Lightening? Et pas The Burning Fire?











AMON


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Red Strom [PV EVELYN] [TERMINE]   Jeu 13 Mar - 14:31

Apparemment sa race, comme il le dit si bien, cernait quelque chose à ne pas rater … J'en doute fort. Je me contentais de lever les yeux aux ciels. Ce qu'il ne faut pas entendre parfois. Par contre le changement de coupe ou de couleur n'avait pas l'air de le tenter. tant pis … Ca pourrait être une base pour une petite blague, je garde cette idée de côté.
On se mit ensuite à parler de femmes. Je lui avait demandé des exemples de femmes plus horribles que lui. Il cita Margaret Thatcher : c'est une politique après tout, alors ils sont tous ignobles ! Et il m'ajouta en précisant que j'ai besoin d'entraînement. Gniah, gniah, tu vas voir comment je progresse vite Amon.

- La politique … Ils sont tous horribles ! … Fais gaffe Amon, ça pourrait arriver plus vite que tu ne le penses.

Je lui avais souris tout en lui adressant un clin d'oeil, histoire de le mettre un peu en garde. Il ne me connaît pas encore à vrai dire. Je vis son regard illuminé mais ce n'était certainement pas grâce à moi. Il y a quelque chose autre qu'écraser les autres, qui peut le rendre heureux ? Surement une femme vu que c'était le sujet. La blonde aurait-il un coeur ? Oh mon dieu ! On dirait bien. J'ai beau essayé de chercher dans son regard des indices, je ne trouve rien, il est encore trop fort pour moi … Tu ne perds rien pour attendre Amon Sörensen ! Il m'adressa un sourire sarcastique. Intérieurement, ça me foutait un peu les nerfs, il était en train de jouer avec moi. Ses mots confirmèrent mes pensées.

- Pour le moment non, enfin pas avec toi en tout cas. Mais je ne désespère pas ! Je découvrirai tes petits secrets ma blonde adorée.

Oui j'avais encore beaucoup à apprendre de mon collègue danois. Apparemment ça n'avait pas l'air si compliqué que ça de lui ressembler. C'est ce que j'avais compris via ses gestes quand il se leva pour faire chauffer l'eau. Après m'être, gentiment et légèrement, emportée par rapport à sa précision, nous revinrent sur le sujet Billy Lighter et The Lightening. Bref, il m'a redit encore que je n'étais pas assez douée et blah, blah, blah continue et je vais finir par m'endormir … Je levais les yeux au ciel, encore une fois, c'était plus fort que moi. Après tout je suis les ordres du patron …

- Merci du compliment Amon, ça me touche ! … J'avais pensé à les voir directement, mais le boss a insisté je ne sais combien de fois pour que je parle au manager tout mou ! … Je vais tenir compte de tes remarques merci.

Je me contentais de le regarder bouger de partout comme toujours. Il souriait encore et toujours aussi. Ma question sur son activité en était la source surement. Il alternait son regard entre sa tasse de café chaud et moi en précisant que je changeais d'humeur comme de chemise. Pas tant que ça. Mais j'aime bien parler d'un peu de tout, et ça peut me permettre de revenir sur un sujet un peu plus fâcheux après et de déstabiliser mon adversaire. Avec Amon ce sera dur, même très dur !  En tout cas il affirma que j'avais raison en ce qui concernait sa consommation de café. Ceci me fit sourire.

- Moi je change d'humeur ? Je n'ai pas le droit de te poser de questions ? … Tu vas devenir dépendant à la caféine toi.


Ca peut devenir une drogue aussi. Personnellement, café ou thé, très peu pour moi. En revanche je n'ai rien contre un petit soda ou bonne bière pression ! Mais ça à L.A. People y'en a pas bien évidemment. Il bougeait encore avec sa tasse. Il ne m'en avait pas servi, de toute façon je n'en voulais pas et sinon je pouvais me le faire moi-même. Je n'ai pas besoin d'Amon pour faire du café.
Il alla retirai la fléchette qui avait failli me couter un oeil. Il murmura quelque chose du genre que ce serait suffisant pour la planter dans le poster de North. Son obsession … Enfin, je ne releva pas ceci. Il n'allait pas m'en dire plus, et j'avais peur même que ça le bloque encore plus. Il se rapprocha et s'assit à côté de moi. C'était avec mon fidèle sourire que je lui répondis.

- En effet … Tu peux le dire si tu veux éviter la concurrence Amon. J'ai failli ne plus avoir d'oeil.  

Je continuais de sourire tout en le regardant dans les yeux. Ce n'était ni par défi ni pour voir ce qu'il pensait mais juste parce qu'il n'y avait rien d'autre à regarder dans ce pauvre bureau qui mérite mon attention. Il me posa une question à laquelle je ne m'y attendais pas vraiment. Pourquoi The Lightening et pas The Burning Fire ? Tu veux savoir hein ? Sale fouine va !

- Pourquoi ? Hm bah déjà d'un point de vue du style, The Lightening est très proche de ce que j'écoute. Après j'aime bien The Burning Fire mais moins. Les textes de Cash et Billy me touchent aussi plus. Après, ça ne me plairait de voir aussi The Burning Fire en concert. Kayden a l'air super proche de son public et ça c'est cool !

Non je ne te dirais pas pourquoi je suis obsédée par The Lightening ! Il est têtu celui-là n'empêche.

- Et toi ma blonde … Tu préfères lequel de ces deux groupes ?

Cette question était tout à fait banale et sans aucune arrières pensées. Il est vrai qu'après tout, je ne connais pas réellement les gouts de mon "adorable" collègue.



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 689
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Red Strom [PV EVELYN] [TERMINE]   Ven 14 Mar - 11:40

Elle m'amusait quand elle levait les yeux aux ciel. Ca lui donnait un petit air prétentieux qui ressemblait au mien. Et j'aime qu'on me ressemble... ah mais je l'ai déjà dit ça... Ouais enfin, bon... Je me sens moins seul au moins quand c'est le cas. Après avoir commenté que en politique, ils sont toujours horrible, ce à quoi j'acquiesçai par un signe de tête, bien d'accord avec elle, elle dit qu'elle deviendrait prire que moi en moins de temps qu'il n'en faudrait pour le dire. Je pris ma tasse à deux mains.

-J'y compte bien.

Si je pouvais la mettre de mon côté, en jouant les mentor, par exemple, ce ne serait pas si mal. Un bon soldat en plus ne peut jamais faire de mal. Sauf si c'est un traître, mais ça, je le saurai assez vite. Un don que North ne pouvais pas se targuer d'avoir à première vue.

Les yeux dans les yeux, on se défia. Et elle promit de tout découvrir. Mais comme je découvrirais son secret avant qu'elle ne puisse découvrir les miens... Déjà, j'avais une piste plus que fiable: son obsession pour The Lightening. Ca devait cacher quelque chose: j'étais moi-même fan de The Lightening, mais hormis l'un ou l'autre poster de l'ENTIERETE du groupe, je n'avais pas des photos de Billy Lighter sous tous les angles qui traînaient dans mon bureau. Je commencerais donc par là. Et par son histoire avant ça. Je savais qu'elle venais de l'Indiana... C'était déjà une chose. Une chose qu'elle avait en commun avec qui? Lighter. Oops. Je tiens peut-être quelque chose.

Quant au surnom qu'elle m'avait donné, "La Blonde", "Ma Blonde"... Comparé à ce que la presse danoise m'avait trouvé comme surnom, j'étais pas mécontent de celui-là. Avoir 17 ans et porter un surnom pareil... C'était horrible, même si ça permettait d'en effrayer certains contre lesquels j'aurais pas voulu me frotter. Mais ce qui m'énervait le plus là-dedans, c'était que ça ne reflétait pas ce qui s'était réellement passé.

Je secouai la tête et un sourire se dessina sur mon visage. Le genre de sourire satisfait qu'ont les méchants dans les films. Mais cette satisfaction n'avait pas effacé mes pensées précédentes et il fallait que je bouge. En revenant vers elle avec ma fléchette en main, que je tournai entre mes doigts après m'être assis près d'elle et avoir posé ma tasse sur le bureau...

-C'est trop tard, je suis déjà dépendant à la caféine et à moitié insomniaque.

Je rigolai quand elle parla de supprimer la concurrence.

-Oh non... Loin de moi cette idée! Où serait le challenge, sinon? Et qu'est-ce que je ferais pendant des journées comme celles-ci si tu ne venais pas y mettre un peu ton grain de sel?

Mais c'est que ça ressemble vaguement à un compliment ça, Amon... Bien. Trouver un terrain d'entente maintenant. Obsédée par The Lightening qu'elle était, mais je la savait aussi grande fan de rock en général, tout comme moi. Alors faire d'une pierre deux coups: si elle parlait trop en répondant à ma question, j'aurais des pistes à exploiter. Sinon, on aurait au moins un sujet de conversation où, peut-être, on ne jouerait pas à se descendre l'un l'autre... Une zone neutre, en quelque sorte, basée sur la musique. Et, c'était aussi la meilleure façon de faire un peu plus ample connaissance.

Elle me répondit, gardant les yeux bien braqués sur moi, mais sans rien laisser paraître. Une expression presque neutre si ce n'était ce petit air espiègle naturel... Qui me rappellait douloureusement Freiya. Je souris quand même. Parce que je connaissais l'espression que Ginger arborait maintenant. Trop bien. C'était celle que ma soeur avait quand notre père voulait savoir quelque choses, et que Freiya lui disait tout. Tout, à ceci prêt qu'elle ne disait rien de ce qu'il voulait vraiment savoir. Et aujourd'hui, c'était la première fois que ce regard m'était destiné. Parce que Freiya ne me cachait jamais rien.

-Tu ne dis pas tout. Mais c'est pas grave.

Je me penchai en avant, coudes sur mes genoux, regardant ma fléchette. Je ne réfléchissais pas à ce que j'allais répondre. La musique était un refuge, même si certaines chansons mer amenaient exactement là où je ne voulais pas.

-The Lightening, pour les lyrics et les riffs de Cash Izbel qui les appuyent. Lighter sait exactement de quoi il parle. Il sait mettre des mots sur ce que les fans ne peuvent exprimer. Il parle de la vie de tous les jours et en fait quelque chose de tout ce qu'il y a de plus parfait, et de plus horrible.

Je marquai une pause. Je me laissais un peu aller. Je ne voyais pas l'intéret de cacher que j'étais fan de musique.

-Lighter voit au-delà de ce que nous voyons alors que nous regardons les mêmes choses. Et il nous ouvre les yeux. Pendant ce temps là, la guitare de Cash nous ouvre les oreilles et transforme le monde en son. Il ne joue pas de la guitare, il la fait chanter.

Puis, comme pour moi-même.

-Et Timmy ferait bien de se jeter dessus avant que Lenny ne fasse tout foirer.

Et avant que je ne tue Billy Lighter avec mon dernier article. Je plantai la flèche dans mon bureau.

-Et j'aime beaucoup d'autres groupes, moins récents. Pink Floyd, David Bowie... Mon adolescence quoi.











AMON


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Red Strom [PV EVELYN] [TERMINE]   Dim 16 Mar - 21:45

Nous étions d'accord sur la politique, à la bonne heure. Mais bon, on ne détaille pas plus que ça le sujet, c'est jamais très bon d'en parler, ça prend toujours des tournures inimaginables. Quand je lui annonça que je comptais devenir pire de lui très rapidement, et bien, il avait l'air ravi. C'était que surement ça l'arrangerait. On verra cela plus tard, je ne sais pas de quoi l'avenir sera fait, je ne sais pas si je finirai de son côté ou bien le contraire. Je me contentais d'esquisser un sourire. Tout ce que je peux vous affirmer, c'est qu'il ne vaut mieux pas être mon ennemi, si vous êtes sur mon radar gare à vous !
Et même si ce n'est pas le cas d'ailleurs, je ne suis pas journaliste pour rien … Je regardais mon collègue dans les yeux. Je le sentais réfléchir, il cherchait déjà à comment trouver mes secrets, il cherchait des pistes et se remémorait tous les indices, j'en était certaine ! Au fond, on se ressemble, et étant donné que c'est que je fais actuellement pour lui … Il me faut vraiment voir ce petit North au plus vite !
Il était maintenant assis sur la chaise à côté de la mienne. Il tournait sa fléchette entre ses doigts, toujours en mouvement celui-là. J'appris qu'il était déjà dépendant à la caféine et aussi un peu insomniaque. Bizarrement ça ne m'étonne pas du tout. Je lui souris alors.

- Je vois ça … Ca ne te gênes pas ? Je veux dire que bouger partout ça doit épuiser au bout d'un moment, surtout si tu as des problèmes de sommeil … Faudrait peut-être ralentir un peu, tu vas nous lâcher sinon !

Il rit à ma remarque d'élimination de la concurrence. Et contre toute attente, il sortit une remarque agréable, sympathique même, je vous jure, je n'y croyais pas ! Amon réveille toi ! Au fond, il avait pas tort, c'était réciproque, sans lui je m'ennuierai profondément.

- Si t'étais pas là je me serai surement déjà barrée tellement les autres sont chiants ! C'est pour ça que tu dois ralentir la caféine, j'ai besoin d'un concurrent.

Je lui adressa un petit sourire. Bref, il revint encore et toujours sur The Lightening. Il devrait bien voir que je ne cracherai pas le morceau si facilement. Je ne le quittais pas des yeux affichant un petit sourire et un air espiègle. J'avais envie de lui montrer que je voyais ce qu'il voulait me faire dire mais que c'était peine perdue. Je pense qu'il a très bien compris au vu de ce qu'il me dit. Ceci me fit avoir un sourire encore plus large. Je l'avais prévenu, il n'avait pas à être surpris.

- Je te l'ai dit, tu veux savoir ? Fais ton boulot Amon.

Du coup, pour faire la conversation je lui avais demandé ce qu'il en pensait. Pour me répondre il changea de position, encore une fois. Lui aussi, il avait une préférence pour The Lightening. Les paroles sont magnifiques c'est sûr et que dire des riffs de Cash ! Ce sont des magnifiques chansons qu'ils écrivent. Je l'écoutais attentivement. Il était tellement à fond dedans, il était très impliqué et à vrai dire c'était très intéressant et captivant. Tout ce qu'il disait était tout à fait vrai. Personne ne pouvait le contredire, pas même moi ! Une fois qu'il eut fini, je lui souris.

- Je suis d'accord avec toi, toutes leurs chansons sont tellement profondes, belles et touchantes je trouve. Je pense qu'au moins chacun de nous se reconnaît dans une de leur chansons. Quand à ce qui est de la guitare de Cash, je pense exactement pareil, il l'a fait chanter et c'est magnifique !!

Je l'avais entendu ce parler à soi-même d'un certain Timmy. Il me semble que c'est un autre manager de MTI. On dirait qu'il apprécie cet homme, du moins le respecte. En y réfléchissant bien, je ne sais pas vraiment qui sait, hormis que c'est le manager de The Burning Fire, enfin c'est ce que j'en déduit.

- Dis-moi, ton Timmy là, c'est bien le manager de The Burning Fire ? Tu peux m'en dire un peu plus ? Ca fait pas si longtemps que je suis là et on m'a demandé de me focaliser sur un seul objectif. Du coup, si tu pouvais me brieffer sur les autres managers et groupes ce serait cool.

Bah quoi ? J'ai pas eu le temps de faire tous mes devoirs … Et puis il a un regard assez critique et réaliste, alors c'est surement le mieux placé pour me parler de toutes ces personnes qui peuplent le monde de la musique dans la cité des anges.
Je le vis de nouveau jouer avec sa fléchette, cette fois-ci, il l'a planta dans son bureau et je remarquais alors que ça ne devait pas être la première fois. En effet, il y avait d'autres petites marques rondes dessus. C'est un sacré nerveux … le café c'est mauvais …
Il me parla d'autres artistes qu'il appréciait. Il avait de bons goûts et je me sentis obligée de le souligner.

- Je ne m'y attendais pas, mais tu as vraiment de très bon goûts en musique la blonde !

J'esquissais un nouveau sourire et enleva la flèche du bureau la gardant ainsi pour moi. A force de le voir s'amuser avec et bien je ne peux plus resister et fis de même. Elle était légère pour une fléchette et on pouvait facilement la faire tourner autour de ses doigts.



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 689
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Red Strom [PV EVELYN] [TERMINE]   Lun 17 Mar - 11:20

Je hochai négativement la tête quand elle demanda si ma nervosité ne me dérangeait pas. Non, je vivais avec depuis tellement longtemps...

-Bah. Non... Depuis le temps, j'ai appris à palier mon manque de concentration... Mais comme tu viens de me piquer mon outils principal, c'est foutu pour moi aujourd'hui.

D'autant que je préférais de loin m'amuser avec Ginger que de botter le cul du stagiaire toute la journée à défaut de pouvoir botter mon propre cul. Et elle me confirma qu'elle aussi préférait jouer avec moi.. Il semblait que, petit à petit, nous trouvions des terrains d'entente et que parfois, plutôt que de se faire face, on pouvait regarder dans la même direction.

Mais comme pour camoufler un peu ce qu'elle venait de dire et qui ressemblait beaucoup à un compliment qu'elle me renvoyait, elle me défia encore une fois de trouver ce qui la liait à The Lightening. Elle ajouta que j'avais de très bons goût en musique. Je hochai la tête, signe de remerciement, sans ouvrir la bouche.

D'ailleurs à propos de The Lightening, nous étions d'accord également. Mais ses propos ne suffisaient pas à expliquer son obsession pour Lighter. Mais je relevai les yeux vers elle quand elle me demanda en gros qui était Timmy. Je ne pu m'empêcher de sourire. C'était peut-être une erreur de le faire... Mais après tout, Timmy avait beau être mon meilleur ami, il ne savait rien. Et c'était mieux pour lui. Le meilleur là-dedans, c'était qu'il n'avait jamais même manifesté l'envie de savoir.

Elle pris la fléchette que j'avais planté dans mon bureau. Bizarre, la sensation que ça me fit, c'était mon arme à moi... Et qu'elle se mette à jouer avec entre ses doigts exactement comme j'avais l'habitude de le faire. C'était... Comme si... Comme si je pouvais vraiment lui apprendre à faire pareil que moi.

Je me mordis la lèvre inférieure en regardant la fléchette tourner entre les doigts de la rouquine. L'idée était excitante. Et mon sourire réapparu. Je pouvais "aider" quelqu'un, mais à faire des choses pas toujours bénéfique pour les gens qui étaient visés. Mélange de moi-même et de celui qu'on avait fait de moi.

-Timmy est bien le manager de The Burning Fire pour MTI, tout comme Lenny est celui de The Lightening. Je connais un peu Timmy Evans. Et si tu veux une interview avec Lighter ou Cash, c'est à lui que tu devrais t'adresser, pas à Lenny. Timmy sait parler aux artistes. Il m'a obtenu un tas d'interviews.

Je fis un clin d'oeil à Ginger.

-Tu n'auras qu'à lui dire que tu veins de ma part. Et tu l'auras ton interiew avec The Lightening.

J'avais déjà pressé Lighter comme un citron alors elle pouvait bien avoir les restes, comme les os qu'on jette au chien. Elle pourrait s'entraîner dessus, comme ça. Je posai ma main sur les siennes pour cacher la fléchette avec laquelle elle jouait toujours. Il fallait absolument qu'elle arrête ça, sinon, j'allais avoir du mal à me tenir.

Puis, je la regardai dans les yeux. Ce que je disais n'avais pas tant d'importance, mais mon regard trahissait pourquoi je venais de bloquer doucement ses mains.

-Et puis il y a la villa Ricci...

Où je comptais bien retourner me faire une bouffe un de ces quatre... Et peut-être que j'emmènerai Ginger avec moi, pour qu'elle voit du monde...











AMON


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Red Strom [PV EVELYN] [TERMINE]   Mer 19 Mar - 18:25

J'en apprenais petit à petit plus sur le caractère et la personnalité de mon collègue danois, Amon Sörensen. Cette activité, ainsi que sa dépendance à la caféine ne lui faisaient pus rien, enfin je veux dire que ça ne le dérange plus, il y est habitué apparemment. Théine, caféine … beurk ! Vive les fruits bordel ! Il trouve d'autres moyens pour parer à ce manque de concentration, j'ai nommé … les stagiaires !! Ce sont mes joujoux d'abord ! Puis, comme il l'a dit, c'est plus amusant de passer le temps avec moi qu'avec ces petits soumis. On ne s'ennuie pas avec Evy.
Il le sourit en guise de réponse au compliment que je lui avait fait. Rien de très extraordinaire je vous assure ! Il faut avouer qu'il écoute de la bonne musique, je ne peux le nier, vu que nous écoutons quasiment les mêmes groupes … Nous étions aussi d'accord concernant les chansons de The Lightening. Je savais bien que cela ne le satisferait pas mais je suis sûre qu'il adore les défis comme celui que nous nous sommes lancés. Mais bon, ma culture du monde musical de Los Angeles n'était pas encore au point surtout d'un point de vue "manager". Du coup, j'ai demandé un petit rafraichissement d'informations à mon "adorable" collègue. Ceci le fit sourire. Bon sang Amon, je m'en fou de ton smile de beau gosse ! Je veux une réponse ! Pour patienter j'ai pris sa fléchette avec laquelle je me mis à jouer. Après tout, j'ai tout mon temps … J'étais concentrée sur la petite fléchette en attendant qu'il se décide à me répondre. Ce qu'il ne tarda pas à faire. Je me mis alors à le regarder. J'avais bien deviné sur le groupe dont lequel ce Timmy s'occupait, je suis forte je sais ! Sérieusement, il m'a conseillé d'aller lui parler si j'avais besoin. Super, parce que le Lenny là, il est grave mou du genou ! J'affichais alors un sourire satisfait.

- C'est noté ! Il a l'air cool, enfin t'accorder des interviews comme ça alors qu'il n'est pas en charge de ces groupes c'est sympa de sa part.

Je vis son clin d'oeil et marquait donc une pause. Il ajouta que je n'aurai qu'à dire que je venais de sa part. C'est trop aimable à toi Amon ! Tu dois avoir de la fièvre toi, ce n'est pas normal.

- C'est noté, j'y penserai !

Non je n'allais pas lui dire que je trouvais ça réellement super gentil. De un, ce n'est pas mon genre, de deux ça lui ferait trop plaisir. J'aurai mon interview avec Billy Lighter beaucoup plus facilement en tout les cas. J'espère qu'il ne sera pas dans le coin quand ce sera le cas. Au pire, je la ferai "à domicile". Je m'amusais toujours avec la petite fléchette. Enfin jusqu'à ce qu'il mette fin à mon amusement … Mais c'était assez … étrange. Il avait caché et bloqué la fléchette et mes mains doucement … DOUCEMENT QUOI ? J'avais envie de le lui demander pourquoi, pourquoi m'empêcher de m'amuser comme il le fait depuis plusieurs minutes ? Mais il me parla de la villa Ricci et je ne pus donc rien lui dire à propos de la fléchette.

- Ricci, Ricci … L'italien là ? Il est chez l'autre maison hein ? Je suis sûre qu'il a été mafieux ! Il en a la tronche ! … Le Parrain, Scarface ! … Faut que j'aille le voir ce type, il a l'air cool !

Ouais, l'italien Ricci me plais bien ! Ce narcissisme et cet égocentrisme me font bien marrer. Peut-être qu'avec l'italien aussi, il a des relations ? Je m'empressai de le lui demander.

- Tu l'as déjà vu ce Ricci ? T'as déjà fait une bouffe avec ?

Je suis journaliste et donc, curieuse aussi. Et puis au fond, là il n'y avait pas trop de sujets qui me venaient en tête … Le temps que j'en trouve un on va parler manager …



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 689
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Red Strom [PV EVELYN] [TERMINE]   Mer 19 Mar - 19:32

L'avoir de mon côté. C'était ça que je cherchais. Garde tes amis près de toi... Et tes ennemis encore plus près. S'il y en avait bien une qui pouvait rivaliser avec moi, c'était bien Ginger. Et je n'avais aucune envie de la laisser gagner. Ni notre petit challenge qu'on venait de se lancer, ni au niveau de la popularité de nos articles. Il fallait donc que je garde un oeil sur elle, et autant que ses futures relations soient basées sur des informations que je lui avait personnellement données.

C'est pour ça que je n'hésitai pas à lui donner les noms des managers. Et en particulier, celui de Timmy... Sans lui dire pour autant que plus qu'un contact, le manager anglais était mon meilleur ami. Et une idée me vint en tête. Je savais comment savoir ce que cachait Ginger. Ca allait être très simple, surtout si ça avait à voir avec Lighter... Et qu'elle voulait une interview avec lui.

Et il faudrait que j'aie une petite conversation avec lui au plus vite.

C'est là qu'il fallut absolument que j'arrête de la voir jouer avec ma fléchette (je n'ai pas pensé mal... En fait si...). Et c'est pourquoi j'avais doucement camoufler ses mains. Heureusement, la conversation sur tourna sur Ricci et l'empêcha de poser la question que je voyais venir dans son regard. Elle était comme une gamine maintenant que je lui parlais de Ricci. C'était dingue l'effet que ce mec faisait toujours...

-Ouais... Pour être aussi doué que lui, je doute qu'il ait tout appris en restant dans le légal. Mais bon. Chacun sa propre école...

Incapable de poser mon regard autre part que sur ses mains que je couvrais toujours de la mienne, je finis par décider de lui reprendre la fléchette et de la lancer en arrière, sans regarder, vers le poster de North. Puis je répondis à la question de Ginger à propos de Ricci, un sourire fier et sadique à la fois aux lèvres. J'étais inspiré aujourd'hui. Ginger m'inspirait.

-Evidemment, qu'est-ce que tu crois? Mais tout le monde ne peut pas entrer chez Ricci comme ça. Il faut quelqu'un pour t'y introduire.

Et je comptais bien qu'elle me choisisse moi pour y aller. Ainsi, je saurais quelles questions elle poserait, avec qui elle parlerait. Et qui sait peut-être qu'elle connaissait des techniques que je ne connaissais pas? J'étais toujours prêt à apprendre. Et puis... pour ceux qui me verraient en sa compagnie sans l'entendre parler avec son accent bouseux de l'Indiana, j'aurais l'air d'être très bien accompagné... Si elle s'arrangeait un peu.

Je me retournai pour quand même voir le résultat de mon lancé. En plein dans le coeur de North. Un beau coup de bol. Je désignai le poster derrière moi à Evy, les yeux écarquillés tellement j'étais surpris d'un si beau résultat.

-T'as vu ça?!











AMON


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Red Strom [PV EVELYN] [TERMINE]   Jeu 20 Mar - 20:04

Si Amon accepte de m'aider un peu, autant en profiter. Il est préférable de l'avoir avec soi plutôt contre si vous voulez mon avis. Et puis je ne vais pas refuser ses tuyaux. Il a une réputation qui n'est plus à refaire ici. Mais j'avais malgré tout très envie de le dépasser, juste parce que c'est un mec et qu'il a un bon égo. Il fallait malgré tout que je reste vigilante. Amon est loin d'être saint !
Maintenant qu'il m'empêchait de jouer avec sa fléchette via ses mains, et bien je ne savais plus quoi faire … Il avait éviter la question qu'il devait surement redouter et on parlait de Ricci, le manager. Cet homme est tellement à part mais super intéressant et intriguant. J'écoutais attentivement, mais tout de même un peu excitée comme une gamine, mon collègue Amon en parler. Lui aussi pensait qu'il n'avait pas tout fait dans le légal. Vu sa tête d'un côté, il a l'air de tout sauf d'un petit ange !

- Du moment qu'il est arrivé à ce qu'il voulait au final … Puis les personnes qui ne font aucun faux pas ça n'existe pas !

Tous le monde a au moins été dans l'illégal une fois dans sa vie. Je ne fais pas exception à la règle. Je suis sûre que Amon non plus vu ce qu'il me cache … ou alors pas loin. En tout cas il n'a jamais été à cent pour cent bon dans sa vie, ça j'en suis sûre et certaine ! J'en mettrai ma main à couper, euh non quand même pas.
Je fus très déçue quand il me reprit ma fléchette, pourquoi tu fais ça Amon ? Je n'ai pas le droit de jouer ? Je le vis la lancer en arrière. En plein dans le mile ! Quel chanceux celui-là. Bref je ne pus le féliciter sur le moment puisqu'il me parla avec son grand sourire de Ricci. Il l'avait déjà vu … Quand je vous dis que ce type est bourré de chance, et apparemment ce n'est pas facile de voir le manager italien … Mais j'y arriverai !! Je lui répondis en souriant.

- Génial !! … Oh merde ! Avec une carte de presse ça ne suffit pas ? Sinon je peux y aller quand je me serai rapprochée de The Lightening. … Après tout qu'est-ce que tu irais foutre avec moi dans LA villa de Ricci ?

J'avais bien insisté sur le LA et aussi sur le fait indirectement, que je ne serai surement pas la personne la plus digne, respectable enfin la plus "correcte" quoi pour me retrouver avec Monsieur Amon Sörensen dans LA villa de Ricci. Bref j'irai chez le manager un jour ou l'autre et coûte que coûte ! Je n'ai peur de rien, je n'ai rien à perdre de toute façon, alors autant tout faire quitte à blesser des personnes pour arriver à mes fins. S'il le faut je me ferai bien pour pouvoir accéder dans sa somptueuse villa très sélect. Il faut savoir faire des sacrifices aussi.
Mon collègue se retourna donc en direction du poster de North. Il était surpris et heureux. Franchement vous auriez vu cette tête ! Je ne pus m'empêcher de rire. C'était épique sincèrement.

- Oui je vois ça ! Félicitations ! Mais bon ce n'est qu'un poster …

Il fallait bien que je le fasse redescendre sur terre. C'est plus marrant. Je regardais la fléchette, j'avais envie de la retrouver dans mes mains, mine de rien ça me détendait, j'étais super cool et zen quand je l'avais. Tant pis …
Je ne sais pas ce qu'il m'a prit, mais je repensais soudainement à mon petit serpent, Jörmungandr … Il avait besoin de manger … mais je ne savais pas où lui trouver sa nourriture, mon stock de souris blanche était épuisé. Peut-être que mon collègue allait pouvoir m'aider.

- Dis Amon … Ca n'a complètement rien à voir et j'y repense subitement mais … Tu ne saurais pas où je pourrais trouver une animalerie ou un élevage de souris ?

Je repris avant qu'il n'ait le temps de m'afficher une tête de surpris.

- Je te rassure, c'est pour Jörmungandr, mon boa constrictor albinos … Le pauvre il va commencer à avoir faim …

Je lui adressa un petit sourire pour lui certifier qu'il n'y avait rien à craindre. En espérant que cela marche …



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 689
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Red Strom [PV EVELYN] [TERMINE]   Ven 21 Mar - 11:10

La conversation avait tourné sur Ricci et sur le fait que ce mec ne devait pas tout avoir fait dans les règles pour en arriver là. Je n'en savait rien, mais ça pimenterait son histoire et puis c'était un peu ce que son style laissait croire. S'il y en avait un qui savait manier les apparence, qui était un véritable illusioniste, c'était Ricci. Et je l'admirais beaucoup pour ça. Parce que j'étais loin de lui arriver à la cheville, même si c'était bien ce que je voulais faire croire à Ginger.

Je lui avait pris la fléchette et elle avait fait une moue déçue. Ah mais hey! C'est le prix à payer si tu ne veux pas que je pète une case... Peut-être plus tard, quand on aura déjà pas mal joué et quand je saurai exactement où tu te situes, je me laisserai aller. Mais pour l'instant, c'est trop dangereux. Parce que Ginger était dangereuse. Et si quelque chose devait me trahir, je ne voulais pas que ce soient mes propres hormones...

Une fois la fléchette plantée juste là où il fallait sur le poster de North, j'écoutai la jeune femme. "Du moment qu'il est arrivé où il voulait au final..." qu'elle avait dit. Pet-être qu'il y avait encore plus matière à dialoguer avec elle que je ne le croyais. Je croisai les bras et m'appuyai en arrière contre le dossier de la chaise, le regard lumineux.

-Alors... T'es d'accord avec le fait que la fin justifie les moyens. Peu importe ce qu'il y a à faire? Même si c'est odieux?

Puis elle demanda si avec la carte de presse, ça ne suffisait pas pour entrer chez Ricci et blablabla... Je souriais en l'écoutant. Parce que moi, je savais que tout le monde pouvait y aller, et sans passe droit. Suffisait juste de savoir où la villa était planquée. Mais ça, Ginger n'était pas obligée de le savoir.

-Tu pourrais y arriver comme ça. Mais ça te prendrait beaucoup plus de temps. Et tu irais avec moi parce que ça fait beaucoup plus Glam d'être accompagné. Et un couple attirent d'autres couples. Surtout un couple pas officiel. Ce qu'on serait si on joue assez bien la comédie.

Je souris. J'avais bien dégommé North... Mais Ginger me ramena à la réalité en me disant que ce n'était qu'un poster. Je la regardai, une moue déçue sur le visage style "c'est bon, je sais..."... Puis repris où j'en étais.

-Bref, ça nous premettrait d'avoir des scoops. Et on se partagerait les articles à faire. La villa Ricci est un nid à scoops par moment... A d'autres, il n'y a rien... Mais je suis prêt à faire 50/50.

Et je trouvais ça pas cher payer pour garder un oeil sur Ginger. Puis elle détourna totalement la conversation. Une quoi? J'étais pas sûr d'avoir bien compris ce qu'elle avait dit. L'anglais n'étant pas ma langue maternelle, il y avait de temps en temps des termes moins courant que je ne comprenais ou ne captais pas du premier coup. Mais si, en fait, j'avais très bien compris. Elle avait juste, encore une fois, changé de conversation comme de chemise.

Mais je rigolai quand elle se justifia.

-Ah ok... Heu... Il y a une animalerie au centre commercial. Il y en a d'autres en ville, mais je te conseille d'aller dans celle là. Tu pourrais y croiser Izbel.

Je marquai une pause, souris, et regardai la jeune rouquine dans les yeux.

-Je suis sûr que tu y trouveras tout ce qu'il faut pour Jörmungandr...

Le nom du serpent était pour moi plus facile à prononcer que n'importe quel mot en anglais. Et je l'avais fait parfaitement, sans l'accent américain avec lequel Ginger elle-même le prononçait.

-Tu devrais l'amener au bureau des fois! On s'amuserait bien...

C'était pas tout ça, on avait une ambiance de terreur à entretenir, elle et moi.











AMON


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Red Strom [PV EVELYN] [TERMINE]   Sam 22 Mar - 11:57

Ma fléchette adorée une fois plantée sur North, je regardais mon collègue danois. Je pensais qu'on allait parler encore une fois du jeune acteur mais que nenni ! Il me parla de ma remarque sur Ricci. Bien sûr que la fin justifie les moyens mon cher ! J'avais un grand sourire quand je vis son regard. Tu me connais trop peu mon petit Amon … Je me redressai avant de lui répondre.

- Bah bien sûr ! Pas toi ? Pour des personnes qui n'ont rien à perdre c'est une logique même.

Je le regardais toujours, mais cette fois-ci avec une légère interrogation dans mes yeux. Il souriait quant à me remarque sur l'accès à la villa de Ricci. pourquoi Amon ? Tu te fous de moi c'est ça ? Il faut encore que je bosse un peu, il me résiste trop celui-là. Il me confirma que ça prendrait du temps si j'y allais avec The Lightening. En tout cas plus que si j'y allais avec lui. Avec toi ? Un couple non officiel, Glam, comédie ? Mon dieu Amon tu es complètement fou ! En y réfléchissant bien ça peut être marrant. Mais faire la comédie jusqu'à quel point ?

- Ensemble ? Amon t'es où ? Je t'ai perdu je crois bien. … Ca pourrait être drôle au fond. Je suis une excellente comédienne, sauf avec toi …

Il est vrai qu'avec lui, mentir c'est carrément mission impossible … D'un côté ce serait une situation complètement différente. Il suffirait de faire croire quelque chose aux autres personnes présentes, et ça, c'est plus que facile ! On m'a menti toute ma vie et je me suis donc tout naturellement mise à mentir aussi pour arriver à mon but. Alors un mensonge de plus ou de moins je m'en fiche, surtout qu'il n'y aura jamais d'article dessus, vu que NOUS sommes dans le pire magasine.
Puis, je ramenai mon cher collègue à la réalité. Il me fit une petite moue déçue. J'ai envie de dire bien fait ! Tu m'as enlevé ta fléchette des mains, ce n'est que justice. Il revint de nouveau sur son idée. Il parlait de scoops et de partage. Si c'est un partage à parts égales, c'est oui évidement ! Il laissait supposer un 50/50. Je lui souris.

- Un nid à scoops tu dis … hmm intéressant ! Tu penses avoir le choix ma blonde ? C'est 50/50 ou rien du tout ! Tu m'as pris pour qui ?

Il me cherchait en fait ou quoi ? Du coup j'avais changé de sujet. De un parce qu'il n'en lançait pas vraiment et de deux parce que j'avais vraiment besoin de son aide sur le coup. Je ne connaissais pas encore assez la ville … Et je refusais que mon serpent en pâtisse, hors de question. Il se mit à rire et me répondit au final, m'en conseillant une plus l'autre car il y avait la possibilité que je croise Cash Izbel, pourquoi ? J'en sais rien et je m'en fou ! Il marquait une brève pause et me regardait dans les yeux avant de reprendre. Mon serpent avait l'air de lui plaire, en plus son nom était nordique et franchement c'était magnifique de l'entendre prononcé comme cela.

- Ah bah j'irai dans celle-là alors ! Merci beaucoup Amon ! Jörmungandr te revaudra ça. … Je ne l'avais jamais entendu prononcé comme ça, c'est encore plus beau.

Oui bon ça pouvait ressembler à un compliment mais c'était facile pour lui de prononcer le nom de mon serpent, plus facile que de dire bonjour en anglais limite. Il voulait que je l'emmène au bureau. Il est vraiment givré ce mec ! Je me mis à rire. Je veux bien lui montrer mon petit chéri mais niveau transport c'est pas facile du tout …

- J'y ai déjà pensé en fait ! … Mais je n'ai rien pour le transporter … Du coup il reste à l'appartement tout seul.

Je fis une petite moue triste, pauvre Jörmungandr … Si seulement je pouvais t'emmener, je le ferais ! On s'amuserait bien tous les deux, ou trois avec la blonde …



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 689
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Red Strom [PV EVELYN] [TERMINE]   Lun 24 Mar - 14:22

Je la regardai droit dans les yeux, sans sourire cette fois, quand elle me confirma dans mon idée que la fin justifiait les moyens. Ok. On allait pouvoir s'entendre. On allait pouvoir mettre en place quelques plans... Et surtout, ça me disait qu'il ne fallait absolument JAMAIS que je tourne le dos à cette fille. Je ne savais que trop bien ce qui arrivait quand les gens étaient assez hardi ou assez cons pour me tourner le dos à moi. Disons que c'était pas la meilleure idée du monde.

Je ne souriais pas. Je la regardais juste dans les yeux d'un air entendu. Comme si, pour le coup, on était vraiment sur la même longueur d'onde. Comme si elle avait, juste une fois, réussi à lire dans mes pensées ou à chopper mon mode de fonctionnement... Enfin du moins, celui que j'avais acquis un peu sur le tard. Ca me donnait presque envie de lui servir une tasse de café comme récompense. Mais non, je n'irais pas jusque là. Pour la simple et bonne raison qu'elle le verrait exactement pour ce que c'était: une récompense. Et donc, qu'elle avait visé dans le mille.

Quant à mon idée, elle la trouvait excellente. Presque drôle. Et mon sourire réapparut. Surtout sur le "sauf avec toi"... Ca sonnait comme un compliment à mes oreilles. Eeeet ouais... On me la faisait pas, à moi. Et un instant, j'eu une vision bizarre. Non. Pas Bizarre. Une vision agréablement apocalyptique: Freiya, Ginger, et moi... Dans la villa Ricci...

Mais il fallait que je retombe sur terre. Tout ce qui risquait d'arriver, c'était Gigner et moi dans la villa Ricci, bras dessus, bras dessous à jouer les amants et à attrapper les rockstars, acteurs et autres managers dans nos filets sans même qu'ils ne s'en rendent compte. Je n'avais même pas pensé au fait que la jeune femme avait près de 10 ans de moins que moi. C'était pas le genre d'information dont je m'encombrais l'esprit. C'était plus une môme non plus...

-Je suis sûr que tu sera parfaite dans ce rôle. Tu peux pas jouer plus mal que North de toute façon.

Heu... Ca, c'était purement par plaisir de le dire. Parce que même moi, je ne pouvais clairement pas nier que North soit un bon acteur. Enfin si. Je venais de le faire en fait.

Et évidemment, Ginger insista sur le 50/50. Je pouvais toujours le promettre après tout. J'avais pas trop la prétention d'être un homme d'honneur, ni la réputation d'ailleurs. Je lui tendis la main.

-Marché conclu, morpionne.

Ensuite, on parla de son serpent. Je lui renseignait l'animalerie que je connaissais pour y avoir suivis plusieurs fois Cash Izbel. Elle devait beaucoup aimer son serpent, vu comme elle me remercia. Je rigolai avant de lui dire.

-Fais gaffe, Ginger. Ca ressemblerait presque à un compliment. Quand tu m'en fais un, même si tu le penses, prend au moins un air sarcastique pour que je ne puisse pas y croire entièrement.

En bref, je lui demandais de faire comme mon père. La seule personne qui me disait des choses gentilles sérieusement, c'était Freiya. Et, ce faisant, j'avais remis ma casquette de mentor. Je me levai ensuite, retournant me faire une deuxième café. Il fallait que j'avance dans mes articles quand même, si je voulais que mn nom soit au moins une fois dans le prochain magazine.

Je fis le tour de mon bureau du regard, pensant au serpent. Puis, mon regard s'arrêta sur Ginger.

-Je ferai installer un terrarium ici.

C'était pas comme si j'allais demander la premission au patron non plus... Et si je pouvais avoir Jörmungandr en "otage", sous prétexte qu'elle pourrait l'avoir au bureau... Le sien était trop petit pour une installation de ce genre...

Je me servis une deuxième tasse de café.

-Bon. Maintenant va-t-en... J'ai pas que ça à faire.

Je lui souris, et lui fis un clin d'oeil.











AMON


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Red Strom [PV EVELYN] [TERMINE]   Mar 25 Mar - 12:09

Je regardais mon collègue dans les yeux, sans le défier cette fois-ci. Je compris alors qu'il était d'accord avec moi sur le fait que la fin justifie les moyens. Ca pourra me servir pour faire des coups bas à telle ou telle personne. Rien que d'y penser, je trouvais ça excitant ! Je n'ai jamais eu de réel partenaire pour faire mes mauvaises actions … Et comme on dit, plus on est de fous, plus on rit !
Il sourit quand j'approuvais son idée et le complimentais légèrement. Pour le moment tu es supérieur mais fais bien attention Amon, l'élève pourrait bientôt dépasser le maître. Mentir et manipuler les autres, ensemble, chez Ricci, ce ne serait vraiment pas désagréable comme besogne. Ce serait facile de tous les piéger sur l'éventuel faux-couple. Nous sommes trop forts pour eux. Il m'ajoutait que je serai parfaite dans ce rôle, j'affichais alors un sourire satisfait. Tu vas finir par me faire rougir Amon, ou pas en fait !
On revint sur le partage d'articles etc … J'insistais bien sur le 50/50 et le regardais droit dans les yeux. Ne me fais pas de coups bas Amon, sinon, gare à toi ma blonde ! En espérant qu'il ait compris … Il me tendis la main et ajouta un "Marché conclu, morpionne" … On verra ça plus tard si tu tiens tes promesses. Je lui serra la main avec un petit sourire en coin.

- Marché conclu ma blonde.

On parla ensuite de mon petit serpent d'amour ! Il me conseilla une animalerie ou je pourrais faire d'une pierre deux coups : voir Cash et nourrir Jörmungandr. Il se mit à rire … J'ai fait quoi encore ? … Ah oui, sur la prononciation … Mais c'est vrai d'un côté. Ca sonnait tellement mieux, ça reflétait plus le sens du prénom et ça collait beaucoup mieux à mon petit diablotin.

- Je suis désolée … Je ferai mieux la prochaine fois !

Il ne fallait pas me le demander deux fois, on va dire que je me suis laissée submergée par les émotions causée par mon animal de compagnie. Il se leva encore et alla se préparer un autre café, décidément ! Je regardais vite fait l'heure sur ma montre, le temps était passé vite ! Il ne fallait pas que je tarde si je voulais écrire un truc de potable pour ce soir … Il fit le tour de son bureau et je ne compris pas immédiatement pourquoi. Il ressemblait à un parfait idiot comme ça, le blond dans toute sa splendeur. Et alors que j'allais lui demander ce qu'il faisait comme ça, il me regarda. Dis-moi tout Amon ! Quoi ? Un terrarium dans son bureau ? Ce type est sérieux ? Je faillit m'étouffer.

- Décidément Amon, tu es … étrange par moment …

Il retourna vers sa cafetière et je me levai peu après. Il se retourna me sourit tout en me demandant de partir. C'est exactement ce que je comptais faire.

- C'est exactement ce que j'allais faire, j'ai un article à finir ! A une prochaine Amon.

Je lui rendis son clin d'oeil et sortit de son bureau en direction des archives.



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Red Strom [PV EVELYN] [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Red Strom [PV EVELYN] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Snakepit [PV Evelyn] [TERMINE]
» Saint Is A Sinner Too [HOT] [PV Evelyn][TERMINE]
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]
» Les histoires d'amour finissent mal, en géneral...[FB 1753] [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Downtown :: L.A. People-