AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Les Liaisons Dangereuses [PV EVY] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Amon Sørensen


Messages : 570
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Les Liaisons Dangereuses [PV EVY] [TERMINE]   Mar 25 Mar - 22:46

J'avais finalement réussi à voir Timmy. Et à lui parler de mon plan. On s'était fait une bouffe au Canter's Deli et on y était resté jusqu'à 4 heures du matin à paufiner mon petit bijou de plan dont j'étais vraiment fier. Ginger ne perdait rien pour attendre.

Je ne savais pas où elle en était, ni même si elle avait débuter ses recherches sur ce qui me liait à North. Mais, dans le doute, j'avais préféré ne pas perdre de temps. Parce que tout ça était une course, et que j'avais bien l'intention de la gagner.

Bref... On avait juste attendu que Ginger se mette en contact avec Timmy comme je le lui avais conseillé. Elle avait donc déjà un pieds dans le piège. Et Timmy n'avait plus qu'à le refermer sur elle pour moi, ce qu'il s'était fait une joie de faire, tant ça lui rappelait le bon vieux temps de l'université.

Il lui avait donc dit qu'il prendrait contact avec Lighter pour une interview. Et deux jours plus tard, le manager anglais avait repris contact avec Ginger. Lighter voulait bien entrer en contact avec elle, mais à distance, par lettre, prétextant une mauvaise expérience la dernière fois qu'il était entré à la rédaction de L.A. People. Et expliquant également qu'au moins, par lettre, il aurait largement le temps de peser ses réponses.

Mais tout ça n'était évidemment qu'un mensonge. Les lettres arrivaient à Evy par l'intermédiaire de mon meilleure ami qui, disait-il, les tenait de Lighter en personne. Sauf que ces lettres, c'était moi qui les avait écrites, me faisant passer pour Lighter. Et Timmy les corrigeait avant de les lui transmettre afin que mes fautes d'orthographe plus que récurrentes ne me trahissent pas. Et les réponses faisaient ensuite le même chemin dans l'autre sens.

C'était, selon moi, le meilleur moyen de savoir ce que cachait cette obsession qu'avait Evy pour The Lightening, et en particulier le rouquin.

Une première lettre parvint donc à Evy. Et j'avais vu assez de concert, assez de rants, assez d'interview du chanteur pour imiter sa façon de parler plus ou moins bien.

"Chère Evelyn Fallen,

A la demande du manager Timmy Evans, j'accepte votre demande d'interview à condition que nos seuls contacts se fassent par lettres interposées. En effet, votre putain de magazine est loin d'être mon préféré et j'espère qu'en ayant l'occasion de formuler correctement mes réponses, vous ne pourrez pas vous amuser à déformer mes propos comme le font tant d'enfoirés de votre espèce.

De plus, sachez que je garderai une copie de chaque lettre que je vous enverrai. Ainsi, si je vous envoie votre cul en justice pour diffamation, je disposerai de toutes les preuves nécessaires pour vous faire passer un sale quart d'heure.

J'attends donc vos questions. Réfléchissez bien à ce que vous demanderez. Et rappelez-vous que chaque mot compte.

Allez vous faire foutre.

Billy Lighter."











AMON


Dernière édition par Amon Sörensen le Ven 11 Avr - 14:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 342
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Les Liaisons Dangereuses [PV EVY] [TERMINE]   Mer 26 Mar - 18:00

Sur les conseils d'Amon, j'avais contacté le manager Timmy Evans pour avoir une interview avec Billy Lighter. Je m'étais préparée mentalement à pouvoir le voir face à moi. J'avais vraiment hâte de lui parler, et le manager avait l'air plutôt optimiste bien qu'il ne s'occupe pas du groupe. Les heures étaient très longue bien évidemment.
Ce n'est que deux jours plus tard, que je recevais une réponse de Timmy Evans. Apparemment, Billy Lighter voulait une interview par lettres interposées … Et merde ! Il fallait que je change de technique et que je sois patiente … Je ne suis pas folle non plus, je ne vais pas tout lui balancer par lettres, on ne sait jamais qui peut les lire. Néanmoins je peux commencer à tâter le terrain voir les sujets difficiles ou non. Je me mettais dès lors à trouver des questions pour mon interview à distance. Je pense que je dois remercier Amon pour cela, c'est surement suite à son article précédent ! Quel idiot quand il s'y met. Enfin, j'ai mon interview au fond …
Je reçu une lettre de Billy Lighter, je la lus. C'était bien la faute de mon collègue danois tout ce qu'il m'arrivait. Bon sang ! Je la lus plusieurs attentivement. Je m'assis tranquillement à mon bureau, du papier et mon stylo en main prête à écrire une réponse. Ne pas oublier d'y aller doucement, il a un caractère assez spécial ce chanteur.

"Cher Billy Lighter,

Je vous remercie premièrement de m'avoir accordé votre attention, ainsi que d'avoir accepté cette interview. Concernant cette dernière, je comprend et accepte vos exigences.  Je ne compte pas modifier vos propos néanmoins, malgré tout, il est normal d'être méfiant et de prendre des précautions. Maintenant, je vais donc commencer par poser quelques questions. J'en poserai d'autres au fur et à mesure si j'ai besoin de plus de renseignements.

Tout d'abord, je souhaiterai savoir où en est votre nouvel album dans la composition des chansons, des paroles et de la musique ?
Ensuite, j'aimerai connaître le ou les thème(s) qui se ressort(ent) principalement dans cet album ?
Et aussi, des petites informations sur votre fonctionnement, la manière dont vous travaillez au sein du groupe ?
Je trouverai intéressant de savoir si vous avez quelques petites anecdotes à me raconter ?

Merci d'avance pour vos réponses,

Evelyn Fallen, journaliste à L.A. People."


Je la relus plusieurs fois. Tout était bon. Je la donnais donc par la suite en mains propres à Timmy Evans afin qu'il la transmette à son tour au chanteur de The Lightening. Une fois ceci fait, je croisais les doigts pour avoir des réponses potables à mes questions et aussi de les avoir le plus rapidement possible. Quelle idée de faire ça par lettres interposées tout de même.



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 570
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Les Liaisons Dangereuses [PV EVY] [TERMINE]   Jeu 27 Mar - 13:36

La réponse à ma lettre... Enfin à celle de Billy Lighter, ne fut pas longue à arriver. Je les lisait toujours avec Timmy. Je connaissait très bien l'histoire de The Lightening, je les suiviais depuis le début puisque j'étais un grand fan, j'en savais donc beaucoup. Et avec l'aide de Timmy qui les croisait physiquement assez souvent, il y avait moyen de faire des réponses crédible.

En tout cas, aucun doute, Ginger savait y faire. Et vu les questions qu'elle posait, elle aurait fait un tabac chez Guitar&Pen... Mais ce n'était pas comme ça qu'elle allait arriver à mon niveau chez L.A. People. Les questions qu'elle posait, ce n'était pas ce que voulaient savoir les lecteurs du magazine.

Et heureusement que j'avais Timmy avec moi. Lui savait où en était exactement The Lightening dans leur enregistrement. Il ne les suivait pas à la trace, mais Lenny avait souvent, très souvent, besoin de parler, de vider son sac. Et il le faisait en général chez mon ami Timmy qui devenait donc une véritable mine d'informations.

C'est donc sous sa dictée que je répondis à Ginger cette fois, tout en buvant une bière tranquillement au Canter's Deli qui était devenu notre point de ralliement.

"Evelyn,"

Il était trop tôt pour plus d'affinité, mais Lighter n'allait pas s'emmerder longtemps avec les formes, selon moi. Pas avant d'avoir su juger s'il aimait l'écriture de la jeune femme ou pas. Et si Ginger connaissait aussi bien Billy que je ne le pensais, elle devait savoir qu'il appréciait les gens intelligent, les gens avec qui il pouvait parler profondément des choses.

"Merci de votre compréhension. J'ai bien reçu vos questions qui sont pertinentes. Je ne m'attendais pas à de telle questions venant d'une journaliste travaillant pour ma marque de papier cul préférée. Je vais y répondre et je veux que mes propos soient retranscris mots pour mots dans votre magazine. Ca vous changera un peu.

Voici votre première question: Tout d'abord, je souhaiterai savoir où en est votre nouvel album dans la composition des chansons, des paroles et de la musique ? Ensuite, j'aimerai connaître le ou les thème(s) qui se ressort(ent) principalement dans cet album ?

Il y a plusieurs réponses à cette question (Il y a d'ailleurs plusieurs questions):

Réponse numéro 1: Est-ce que je dois vraiment répondre?

Réponse numéro 2: No comment.

Réponse numéro 3: Nous avons au moins de quoi faire deux albums. Plusieurs chansons sont déjà enregistrées mais ne sont pas tout à fait au point. Nous avons un million de détails à améliorer. L'abum parlera de L.A., de cette ville où tout est possible. Le meilleur comme le pire. C'est ma ville d'adoption, mais comme pour tous ses autres enfants, L.A. semble avoir le pouvoir de décider qui doit mourir ou pas. Et elle n'a pas l'air de vouloir que je meurs.

C'est de cela que l'album parle, que les lyrics parlent. Et Cash me répond en échos grâce à sa guitare, ajoutant une dimension en plus à ce que je veux dire. Il est le pilier auquel je m'accroche.

Le prochain album sera peut-être un album concept sur cette amitié et sur notre façon de communiquer entre nous.

Voici votre deuxième question: Et aussi, des petites informations sur votre fonctionnement, la manière dont vous travaillez au sein du groupe ?

Réponse numéro 1: Non.

Réponse numéro 2: No comment.

Réponse numéro 3: On travaille. Pas tous les jours, pas au même heures. Ca dépent de nos humeurs.

Voici votre troisième question: Je trouverai intéressant de savoir si vous avez quelques petites anecdotes à me raconter ?

Réponse numéro 1: Non.

Réponse numéro 2: No comment.

Réponse numéro 3: Je viens de l'Indiana et je pense qu'il sera difficile pour vous de comprendre les anectodes qui datent de mon enfance, tant la mentalité là-bas est différente de celle de L.A. De plus, je viens d'une famille compliquée et composée uniquement d'enfoirés! Mon père ne voulait pas rester avec ma mère et moi. Et ma mère trouvait que j'étais une surcharge de travail dont elle se serait bien passées. Et dans tout ça, des coups se perdaient.

Je doute donc que vous puissiez comprendre les anecdotes de mon enfance, bien que j'ai envie de hurler dans la presse ce que m'ont fait subir mes parents tout le long de mon enfance! Mais je me méfie, encore une fois, vous pourriez raconter n'importe quelle merde dans votre magazine! Alors que ce serait pour moi une excellente façon de me venger de mon père, en particulier. Edward Lighter est une pauvre merde, faible et frustrée.

J'ai donc une autre anecdote. Ce qui, je l'espère, permetra de mettre à tous les points sur les "i". Lorsque Nous nous sommes reclus, Cash et moi, nous avons travaillé sur notre album. J'avoue que je me sentais très mal avant que Cash ne vienne à l'appartement. Le monde me tombait dessus. Et, quand Cash est arrivé et à joué sur une vieille guitare à moi, j'ai compris qu'il était temps pour un nouvel album. Nous nous sommes donc coupés du monde et avons écris des chansons, naturellement, comme au tout début de The Lightening, quand les chansons se faisaient presque toutes seules.

C'est tout ce que j'avais à dire. Vous voyez, Evelyn, Life sucks. But in a beautiful kind of way.

Je vous emmerde.

Billy Lighter."


Crédible. Et juste ce qu'il fallait pour toucher l'orgueil de Ginger. Du moins, je l'espérais. Je voulais transformer cette interview en une conversation qui allait dans les deux sens. De lus, ce que j'avais écrit était structuré en même temps que d'être complexe et totalement bipolaire. Et j'étais plutôt fier du résultat.











AMON
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 342
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Les Liaisons Dangereuses [PV EVY] [TERMINE]   Sam 29 Mar - 12:00

Je venais de recevoir une nouvelle lettre de Billy Lighter. Je stressais énormément. J'avais tellement peur de sa réponse, qu'il m'envoie sincèrement me faire voir. Ce serait tellement lui quelque part. Néanmoins, je ne peux pas jouer ma vipère avec Lighter. Pas pour le moment, je le ferai uniquement s'il ne me porte pas dans son coeur.
Je m'installais à mon bureau et lus attentivement sa lettre. Je fus d'abord impressionnée par la longueur de la lettre. Je trouvais l'idée des trois réponses plutôt marrantes, sachant que la troisième était celle qu'il fallait garder à chaque fois. Il reprécisa qu'il ne voulait aucune modification. Je ne suis pas idiote, une fois j'ai compris ! Je me mis à lire plus en détails chacune de ses réponses, c'était à la fois très rock n roll et direct mais aussi très touchant. Le passage sur Edward Lighter, mon père biologique, me fit presque pleurer aussi. C'était vraiment un gros salopard en fait !
Je me mis donc à lui répondre en m'appliquant, en essayant de créer des liens. Il disait que je ne pouvais pas comprendre, si seulement tu savais ce que j'ai enduré …

" Cher Billy Lighter,

Il faut dire qu'à la base je voulais être dans l'autre magazine, ceci explique surement mon type de questions, je vous en remercie. Soyez certain qu'aucun de vos propos ne sera modifié, je ne changerai en rien le sens de vos réponses à mes questions.

J'ai lu vos réponses que je trouve très satisfaisantes. Je vous remercie de votre honnêteté et de votre précision.

En tant que fan de votre groupe, il me tarde d'écouter ce prochain album portant sur L.A. qui est aussi ma ville d'adoption depuis peu de temps. Il est vrai qu'elle est assez impitoyable quand elle le veut. Si elle ne souhaite pas vous voir mourir c'est que vous avez surement encore un rôle à jouer. Montrez-nous le monde comme vous le voyez avec vos yeux. Sachez que votre monde ressemble surement à celui d'autres personnes, plus que vous ne le pensez. Il est vrai, que vos paroles et les sons de la guitare de Cash sont en parfaite harmonie à chaque album, c'est surement cela qui fait votre réussite, cette symbiose musicale. En ce qui concerne cet album concept, je trouve que cela est une très bonne idée. Nous faire ressentir cette amitié, cette façon de travailler qui est la vôtre.

Sachez Billy Lighter que je suis, moi aussi, une enfant de l'Indiana. Je pense alors qu'il est dans mes cordes de comprendre vos anecdotes. Je n'ai certes pas vécu la même histoire que vous, néanmoins ma vie et mon enfance sont loin d'être roses et de bonheur. Au fond, en quoi les malheurs d'une pauvre journaliste pourraient vous intéresser ?
A croire que les familles de l'Indiana sont toutes plus ou moins remplies d'enfoirés comme vous le dites si bien. Si vous avez envie de les hurler pourquoi ne pas le faire, pourquoi ne pas en avoir parlé plus tôt ? Si vous le souhaitez je peux faire partager cette souffrance, sans modifications, aux autres via un article.
Si cela peut vous rassurer, je n'en avais jamais douté. Après tout chacun sa méthode de travail, l'important et de voir le résultat, qui j'en suis certaine, sera excellent et digne de The Lightening. "comme au tout début de The Lightening", cela voudrait-il dire que le prochain album ressemblerait plus ou moins à vos débuts, comme un retour aux sources, en plus vengeur peut-être ?

Je vous remercie encore pour cette attention que vous m'avez portée. Et je suis d'accord avec votre citation Billy Lighter …

Merci,

Evelyn Fallen."



Cette lettre me plaisait beaucoup. Je la donnais donc de nouveau au manager anglais qui allait la retransmettre à Lighter etc … Cela commençait à devenir une petite routine. J'espérais fortement que dans la prochaine lettre, s'il me répond, il me parle d'avantage d'Edward et de Cash, deux hommes totalement différents et occupant une place opposée dans la vie du chanteur. A bientôt Billy, enfin, je l'espère.



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 570
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Les Liaisons Dangereuses [PV EVY] [TERMINE]   Dim 30 Mar - 16:58

Plus on avançait dans cette "relation épistolaire", plus ça devenait compliqué pour moi. Parce que si Timmy et moi, on connaissait sur le bout des doigts l'histoire de The Lightening et de ses membres, on était bien loin de tout savoir de leur vie privée. Tout ça malgré nos postes clé dans cette ville ingrate qu'était L.A.

En lisant la lettre suivante de Ginger, j'avais souris. Tout du long. Elle cherchait une faille, quelque part où elle pourrait s'imiscer pour que la conversation aille dans les deux sens. Elle cherchait à ce que Billy s'intéresse à elle. Pourquoi? Parce qu'elle était amoureuse? Je secouai la tête. Non, sûrement pas. Evy était beaucoup trop intelligente pour tomber amoureuse. Et elle insistait sur les anectodes de l'Indiana.

C'était là que le bas blessait. Des détails sur ce qui s'était passé pour Billy dans l'Indiana, je n'en avais pas. Et pourtant, il fallait que je reste crédible. Mais une chose était sûre: l'intelligence de Gigner ne laisserait pas un Billy Lighter indifférent. Sa façon se l'encourager non plus. Et si en plus elle disait venir de l'Indiana et avoir eu une enfance merdique... Qu'est-ce que ce cher Lighter n'apprécierait pas là dedans?

"Evelyn,

Je dois avouer que votre dernière lettre m'a touché. D'abord par l'intéret et l'oreille attentive que vous portez au groupe, à notre musique. Beaucoup de fan sont juste là "Yeah, Billy Rock'n'Roll, Dude! It's cool! Yeah!"... Mais ils ne cherchent pas le sens profond de notre musique, de nos chansons.

Ces connards de Guitar&Pen ne savent pas ce qu'ils ratent en ne vous engageant pas. Et ceux de L.A. People sont trop con pour se rendre compte du cachet que vous pourriez amener à leur magazines. Ce sont des vautours, des charognards, ils me bouffraient les yeux vivants s'il y avait un quelconque intéret.

En quoi les malheurs d'une journaliste pourraient m'intéresser? Ce ne sont pas ceux de la journaliste qui m'intéressent. Mais ceux de la petite fille de l'Indiana qui, qui sait, a peut-être dû, comme moi, haïr ses parents tout en cherchant leur reconnaissance. Non, moins que ça. Leur amour qui devrait être légitime. Ceux de la petite fille qui a peut-être pris des coups, physiques ou psychologiques.

Edward Lighter n'était pas un tendre. Mais autour de nous, il me semblait que tout le monde trouvait cela normal. Jusqu'à ce que, moi-même, je me mette à trouver ça normal. Personne n'a jamais bougé le petit doigt pour me venir en aide. C'est seul que j'ai du m'en sortir, comme vous avez peut-être également du le faire.

Aujourd'hui, j'ai le pouvoir d'essayer de changer les choses. De réparer les erreurs commises dans le passé par mes parents, de leur hurler ma haine sans prendre de coups en retour. Et c'est aussi pour tous les enfants de l'Indiana que je le fais. Mais pas seulement: c'est pour tous les enfants qui ont subis des maltraitances, quelle qu'elles soient.

Est-ce que je vis mieux aujourd'hui? Est-ce que je e sens mieux? Non. Mes démons continueront de me bouffer le cerveau jusqu'à ce que je n'en puisse vraiment plus. Seul Cash est le pilier qui me soutient. Je considère que je n'ai plus de famille à part lui... Et ma petite amie.

J'espère que vous aussi, Evelyn, trouverez une nouvelle famille, ici, à L.A., si la vôtre ne vous convient pas. Pas qu'on puisse oublier l'ancienne. Mais s'exibher avec sa nouvelle famille devant l'ancienne permet de leur hurler "FUCK YOU!" à la gueule.

Amitiés.

Billy Lighter"


Je n'avais répondu à aucune question posée par Evelyn dans sa lettre. Je m'étais contenté de répondre aux questions qu'elle posait entre ses lignes. Je pensais bien que Lighter aurait pu le faire, emporté qu'il était en général par ses sentiments...

Plus qu'à attendre que ça morde.











AMON
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 342
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Les Liaisons Dangereuses [PV EVY] [TERMINE]   Lun 31 Mar - 16:39

Nouvelle journée, nouvelle lettre apportée par le manager. Cela me faisait toujours bizarre de parler par lettre pour une interview mais je m'y faisait petit à petit. Cette interview devenait de plus en plus intimiste, j'en apprenais davantage sur le chanteur à mesure que l'on avançait.

Sa dernière lettre avait été particulièrement touchante. Tellement que j'en avais pleuré cette fois-ci. Nous sommes surement plus liés que je ne le pense. Je me reconnais tellement dans tout ce qu'il m'a écrit. Avec ceci je ne pouvais pas faire un article digne de "LA People" … C'est alors que je me suis dit que je devais les envoyer chier profondément et écrire ce que je voulais. Amon pourra me critiquer autant qu'il veut il ira voir ailleurs si j'y suis. Enfin avant d'y penser, il faut encore finir cette interview.

Je l'avais touché apparemment et j'espérais bien que cela allait continuer. Peut-être que par la suite nous pourrons nous voir en face à face, sans l'idée d'une interview. Je m'asseyais comme à mon habitude sur mon bureau et me mis à lui répondre.

"Cher Billy,

Je vous en remercie mais je n'ai fait qu'être honnête envers vous. Et bien ce ne sont pas de bons fans si je puis me permettre de donner mon avis. Vos chansons me touchent particulièrement car je me reconnais dedans, je les ressent à deux cents pour cent.

Peut-être que ma situation changera par la suite. On verra bien, en attendant, il faut bien manger comme on dit … Il est vrai que L.A. People est un magazine réellement à part. Apparemment cela se vend très bien …

La petite fille de l'Indiana est encore un peu trop méfiante pour tout dire via des lettres. Néanmoins, je peux affirmer, que tout comme vous j'ai recherché leur reconnaissance, leur amour. Je voulais juste qu'ils m'apprécient au même titre que ma soeur si parfaite. Ce ne fut jamais le cas. Alors quand on ne se sent pas bien dans sa famille, autant s'en aller pour se reconstruire.

Je compatis dans votre souffrance passée. L'Indiana n'est pas un état où règne le bonheur apparemment … Je vous encourage dans ce combat, si vous pouvez aider des enfants par des actions plus ou moins grandes, qu'ils s'agissent de chansons ou autres, sachez que je vous soutiendrai.
D'autre part, je suis heureuse pour vous que vous ayez trouvé une nouvelle famille en la compagnie de Cash Izbel et de votre petite-amie. Nous méritons tous d'être heureux et de pouvoir sourire. De voir que cela est possible me donne l'envie de positiver et de, peut-être à mon tour, me trouver une nouvelle famille qui puisse me donner l'envie de sourire chaque jour.

Merci à vous Billy,

Evelyn Fallen."


J'avais, comme les fois précédentes, relu ma lettre plusieurs fois. C'est bon, c'était parfait. Il n'avait pas répondu aux questions précédentes et moi je l'avais fait aux siennes certes. Peut-être ajoutera-t-il d'autres choses à son propos par la suite voyant que je me suis quelque peu confiée et que nous ne sommes pas si différent en soi. Tu n'es pas mon demi-frère pour rien. J'avais hâte de voir ce qu'il allait me répondre.



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 570
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Les Liaisons Dangereuses [PV EVY] [TERMINE]   Mar 1 Avr - 14:31

"La petite fille de l'Indiana est encore un peu trop méfiante pour tout dire via des lettres." C'était là dessus que je devais travailler maintenant. Et qui de plus méfiant que Lighter, hein? Lui pouvait très bien la comprendre, il l'avait assez prévenue dans ses deux premières lettres. Oops... Voilà que j'avais tendance à oublier que c'était moi qui les écrivait, ces lettres. Il fallait dire que je me mettais dans la peau du personnage et, pour l'avoir eu en face de moi, j'allais jusqu'à, en écrivant, sans m'en rendre compte, prendre les postures de Lighter.

Je relus plusieurs fois la lettre de Ginger. Pas de doute, il y avait quelque chose entre les lignes. Mais c'était beaucoup trop subtile pour que je mette le doigt dessus. Et en même temps, quelque chose me titillait les méninges depuis un moment déjà. Je n'étais pas blond pour rien: c'était génétique. Et la couleur de cheveux de Ginger, qui avait passé son enfance dans une famille merdique de l'Indiana, apparemment, était un peu trop semblable à celle de Lighter pour que cela ne retienne pas mon attention. Mais c'était beaucoup trop aléatoire comme truc... Je ne pouvais pas me reposer là dessus.

A ma troisième lecture, je me dis que Lighter en venait très facilement aux larmes. Je l'avais vu pleurer devant moi. Pour une simple interview. Alors je ne doutais pas que la lettre de Ginger pouvait l'y mener assez facilement lui aussi. Avant de me mettre à écrire, je pris un peu de sel dans ma main. Qu'est-ce qu'il fallait pas faire! Et me l'envoyai dans les yeux. Après, seulement, je me mis à écrire, quelques larmes coulant sur le papier et déformant les lettres d'encre.

"Petite fille de l'Indiana,

Ta dernière lettre m'a touché. Je retrouve en tes mots non seulement une oreille attentive, mais quelqu'un capable de me répondre, de soutenir une conversation avec moi. Cash est comme un frère pour moi, mais il ne sait s'exprimer que sur scène. Il n'est qu'à moitié humain, le reste n'est qu'instinct, ressentit. C'est ce qui fait de lui le meilleur guitariste au monde, mais pas le meilleur interlocuteur.

Comment les parents peuvent-il choisir de chérir l'un de leur enfant plus qu'un autre? Comment peuvent-il refuser leur amour à leur propre chaire? Je n'ai pas été désiré, je le sais. Mais je ne suis pas le seul. Beaucoup d'enfant non désirés ont tout de même trouvé en leur parent l'amour nécessaire pour grandir de façon équilibrée.

Avec ce que nous avons vécu, il est normal que nous soyons méfiants. Je t'ai assez insultée dans mes premières lettres et t'ai assez menacée pour que tu l'ai compris. Je ne t'en tiens donc pas rigueur. Ce serait hypocrite de ma part que de le faire.

Car, dans ce monde, à qui peut-on réellement faire confiance quand un père est capable de dévisser la tête de son enfant pour un oui ou pour un non. Ou quand une mère regarde son bébé, les yeux vide de toute émotion. A qui peut-on faire confiance dans un monde où seul compte l'argent, peut importe comment il est gagné? A qui peut-on faire confiance quand des enfants meurent chaque jours de faim ou de froid? Où des innocent sont envoyés dans la boue du Vietnam pour une guerre perdue d'avance? A qui peut on avoit confiance dans un monde où vivent des Amon Sörensen?

Je comprends donc tout à fait que tu ne puisses me dire ce qui te hante jour et nuit. Je ne peux te demander de me révéler vos secrets. Tout comme je ne peux te révéler tous les miens. Mais sache que si tu décidais de le faire, ton secret serait très bien gardé, verrouillé dans le coffre fort qu'est mon coeur.

Peux-tu me raconter d'autres choses. Des petites choses. Où vivais-tu dans l'Indiana? Peut-être nous sommes nous, sans le savoir, déjà croisés?

C'est moi qui te remercie, petite fille de l'Indiana.

Billy Lighter"

Inutile de dire que j'étais vraiment trop fort...











AMON
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 342
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Les Liaisons Dangereuses [PV EVY] [TERMINE]   Mer 2 Avr - 19:59

J'avais reçu une nouvelle lettre de Billy Lighter. Je la lus une première fois, c'était très touchant. C'était une personne vraiment bouleversée, on sentait qu'il avait vécu des choses horribles et pas si éloignées de celles que j'avais vécu. J'avais laissé des petits indices, c'était vraiment subtile je vous l'accorde, il n'en tenait pas compte dans sa lettre, l'avait-il deviné ou non ? Il fallait surement que j'en laisse un peu plus sans trop en dire car on ne sait jamais ur qui ça peut tomber ce genre de lettres. Je ne voudrai pas non plus lui attirer des ennuis.
J'avais vu des larmes sur sa lettre, c'était réellement très touchant et cela m'avait fait, à mon tour, pleurer … Quelle gamine je suis parfois ! C'est comme si je me mettais à croire au prince charmant !
Je me suis ressaisis et je mettais à écrire la lettre destinée à Billy Lighter. Je me donnais à deux cents pour cent pour ses lettres. Au fur et à mesure que l'on avançait je m'impliquait davantage.

"Billy,

Certes, mais c'est ce qui fait son charme après tout. Et puis, on ne trouve pas toujours les mots pour dire ce que l'on ressent, même ceux faisant les plus beaux discours ont du mal par moment. Il est vrai que pour parler avec ce n'est pas facile, il faudrait communiquer par notes de musique. Si jamais vous avez besoin de parler de l'Indiana ou autres, n'hésitez pas, ce serait avec plaisir que je vous écouterai et parlerai avec vous.

Ce sont des questions que je me pose encore aujourd'hui mais auxquelles j'aurais souhaité avoir une autre réponse me concernant. Ne pas avoir été désiré est une chose horrible que je suis à même de comprendre malheureusement … En ce qui concerne trouver l'amour de ses parents, c'est une toute autre histoire, j'espère que la plupart de ses enfants s'en sortent et connaissent l'amour paternel et maternel.

Il est vrai, néanmoins, après avoir lu l'article de mon collègue, je vous comprend entièrement. Je pense que j'aurai pu réagir de façon identique, en fait je l'aurai certainement fait.
Tous ces mots sont réellement touchants Billy … Mais c'est tristement et malheureusement dans ce monde que nous vivons. Il faut se battre pour le changer, à plusieurs ! Confiance est un mot qui tend à disparaître de mon vocabulaire, ce qui est bien dommage je dois vous l'avouer et cela me désole, mais vous avez clairement expliqué pourquoi …

Je ne peux certainement pas le dire tout haut et clairement par lettres … Peut-être que si nous nous croisons, un jour quelconque, je vous en parlerai surement. Je suis profondément touchée que vous preniez ceci à coeur, je vous en remercie sincèrement.
Donc pour répondre à votre question, je pense que si nous nous étions croisés je m'en serai certainement souvenu … Néanmoins je peux avoir oublié, après, si vous êtes déjà venu à Lawrenceburg, il est fort probable que tu aies pu m'apercevoir dans un petit coin de la ville. Mais pour y aller, il faut vraiment en avoir envie ou bien ne pas avoir le choix.

Evelyn Fallen"


J'avais semé des petits indices à droite et à gauche. J'avais même laissé comprendre implicitement que je lui avais raconté mes petits secrets ou du moins des renseignements dessus tout au long de mes dernières lettres. Sera-t-il assez intelligent pour les retrouver ? Je verrai cela dans sa prochaine lettre. A bientôt Billy Lighter.



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 570
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Les Liaisons Dangereuses [PV EVY] [TERMINE]   Dim 6 Avr - 18:58

J'étais au bureau cette fois-ci. On avait lu, relu et rerelu cette lettre au Canter's Deli avec Timmy sans arriver à en percer le sens profond. Il était clair qu'Evelyn ne cherchait pas du tout à faire un article valable pour L.A. People. C'était auctre chose qu'elle cherchait, c'était un message qu'elle essayait de faire passer. Mais on manquait d'informations. Il y avait des pièces du puzzle qui nous échappaient mais n'auraient pas échappé à cet enfoiré de Lighter, pour sûr!

On avait finalement abandonné, reporté la chose au lendemain soir. La lettre que j'écrirait arriverait avec un peu de retard à Ginger, mais retard et Billy Lighter n'étaient pas contradictoires. Le lendemain, au bureau, crevé parce qu'on avait réfléchis dans le resto jusqu'à 5 heures du matin, je m'endormais sur la lettre, sursautant à chaque fois que quelqu'un passait devant le bureau dont la porte était ouverte. Et même le café semblait impuissant à me réveiller alors qu'un mince filet de bave coulait de ma bouche sur la lettre cryptée de Ginger à chaque fois que je m'endormais, assis sur ma chaise, la tête posée sur mes bras croisés sur le bureau.

J'avais du planqué la lettre quand Ginger elle-même était venue me harceler pendant un moment. Pas vraiment d'humeur, je l'avais jetée dehors et j'avais finis par fermer ma foutue porte. Mais quand je m'étais remis devant la lettre que je relisais pour la millième fois, ce n'étaient pas ses mots que je voyais. Mais ses yeux bleus-vert encardrés par sa masse de cheveux roux.

Je me reveillai d'un coup, attrappai un bic, et me mis à écrire frénétiquement, et ça se voyait dans mon écriture. Pas grave, ça collait avec la situation. J'allais jouer quitte ou double, merde! Il fallait que je gagne ce foutu pari. Le peu d'honneur qui me restait le réclamait!

"Petite soeur de l'Indiana,

Que ne t'ai je pas eu auprès de moi pour traverser toutes ces putains d'épreuve, toi qui m'aurait compris, toi qui m'aurait soutenu.

Que n'ai-je pu te prendre à mon tour dans mes bras pour te protéger de tous ces enculés d'extrémistes gangrainant notre Etat?

Que ne puis-je, au jour d'aujourd'hui, metre un visage sur ces doux mots que tu m'as envoyés ces dernières semaines, te voir, plonger mon regard dans le tiens et dire:

Enfin!

Car alors je t'aurai trouvée, mon âme soeur perdue, celle qui pourras mettre du baumes sur les blessures purulantes et puantes que m'ont infligé la vie.

Fait en sorte que je puisse te voir, révèle-toi à moi, peut importe la manière. Ouvre-moi les yeux, que je voie à nouveau et puisse me battre contre cette salope de vie.

Billy, frère d'âme, frère de coeur."


Je regardai la lettre que j'avais écrite sans réfléchir. Etait-ce moi qui parlait à Freiya ou Lighter qui parlait à Evy? Aucune idée.

L'important, c'était que ça marche.











AMON
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 342
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Les Liaisons Dangereuses [PV EVY] [TERMINE]   Mer 9 Avr - 20:21

Il s'était écoulé quelques jours avant que je reçoive une nouvelle lettre de Billy Lighter. Il n'est pas réellement connu pour sa ponctualité quelque part. Puis bon, avec la préparation de l'album et de tout de le reste, il était plutôt occupé.

Bref, je fus très heureuse quand je la reçu enfin, je m'étais dit que l'échange était terminé, mais pas encore tout à fait. J'avais lu la lettre à plusieurs reprises, elle était plus courte que d'habitude. On sentais plus la fin que le début. La fin de la lettre était très touchante, toute la lettre l'était, chaque mot, chaque phrase !

Je m'assis et me concentrai pour le lui répondre. Je restais honnête tout en ne dévoilant pas tout? Je suis journaliste et je sais qu'il faut se méfier d'un peu de tout. Néanmoins, il faut que je reste un minimum claire pour qu'il puisse, et j'entends bien lui seul, me comprendre.


"Billy,

Je te remercie encore pour ces lettres, pour cet échange, pour cette confiance que l'on a partagé. Cela me touche réellement au plus profond.

Je voudrais te dire que j'aurai, moi aussi, apprécié de t'avoir eu à mes côtés pour traverser ces dures épreuves. Malheureusement ce n'était pas possible, même si l'on s'était connu avant ces derniers jours.

Néanmoins, bientôt si nous le pouvons, nous pourrons partager nos blessures et peut-être, je l'espère, les guérir. D'autant plus, que nos blessures ne sont pas si différentes, certainement moins que tu ne le penses.
Si jamais tu vois une petite rousse aux yeux verts dans tes parages, il y a de fortes chances qu'il s'agisse de moi.

A bientôt.

Amitiés,

Evelyn, ta petite soeur de l'Indiana."


Je relisais ma lettre. C'était parfait, implicite mais compréhensible par quiconque doté d'un cerveau capable de réfléchir. C'est avec une grande fierté que je la donnais pour qu'il puisse la lire. Je n'attendais pas réellement de réponses. Je l'avais juste prévenu que si un petit clone trainait, il fallait qu'il vienne lui parler.

En attendant, je reprenais une vie "normale". Peut-être qu'une réponse aller me tomber dessus prochainement, ou bien, pas du tout. Mystère …



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 570
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Les Liaisons Dangereuses [PV EVY] [TERMINE]   Ven 11 Avr - 14:55

La rouquine était beaucoup trop prudente. Je décidai d'arrêter là le dialogue. J'en savais à la fois beaucoup et pas assez. Elle n'avait jamais rien lâché qui soit clair... Mais est-ce que j'avais jamais eu besoin de preuves pour affirmer quelque chose? Non. Et il ne me coutait rien d'essayer de tenter ma chance en déclarant à la rouquine que j'avais déniché son secret.

Je pensais qu'elle pouvait être de la famille de Billy Lighter. Qui exactement? Sa soeur peut-être? Mais comment il pouait avoir un soeur sans le savoir? Ou plutôt une demi soeur car leurs noms n'étaient pas les mêmes... MAis j'étais peut-être complètement à côté de la plaque. Et la prochaine fois que je la verrait c'est ce que je lui dirais. Et je verrais bien si je gagnerais ou non. Et puis je me demandais où elle, elle en était avec ce que oi, je cachais. Je savais ce qu'elle allait découvrir, surtout si lle décidait d'aller voir North. Elle saurais pour Fleberbaum... Mais ça, j'aurais pu lui dire moi-même. C'était ce que Fleberbaum croyait savoir sur moi qui m'inquiétait. Heureusement, on avait enterré ça avec elle. Si North avait su quelque chose, je n'aurais probablement pas mon cul sur cette chaise.

Je relis encore trois fois la lettre avant de me frotter les yeux. Non, il n'y avait rien à faire. Je ne voyais pas comment traverser l'écran de protection qu'Evy plaçait devant elle. Je ne voyais pas quoi répondre. Mais cela pouvait finir là. Je pourrais aussi faire une recherche dans les archives de la ville de l'Indiana qu'elle avait citée, par téléhone.

J'étais pratiquement sûr d'avoir gagné. Les problèmes que j'avais eu au Danemark étaient trop bien planqués pour que cette fillette les trouvent.

Mais, comme d'habitude, je ne réfélchissais pas aux conséquences que ces lettres qu'on avait échangé, Evy et moi, pourraient avoir. A mes yeux, ce n'était qu'une bonne blague.











AMON
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Liaisons Dangereuses [PV EVY] [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les Liaisons Dangereuses [PV EVY] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Liaisons dangereuses ~ Pv
» Liaisons dangereuses [Tessa]
» Haiti, 4éme parmi les 10 plus dangereuses destinations du monde
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Correspondance-