AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]   Sam 5 Avr - 11:44


Après les lettres échangées avec Billy Lighter, le bref article que j'avais pu faire dessus, qui changeait des autres du magazine, les remarques d'Amon à ce sujet. Depuis tout cela j'avais enfin réussi à avoir une autorisation pour rentrer dans les studios de MTI. Mais comme j'avais choisi comme cible une personne assez compliquée, il a décidé de mettre le feu à son appartement, j'avais donc dû attendre qu'il sorte de l'hôpital et qu'il se sente un peu mieux. J'en eus vite marre d'attendre vous vous doutez bien. C'est sur un coup de tête que j'avais décidé de m'y rendre sans leur feu vert véritable. Je m'arrangerai pour mettre ça sur le dos de leur manager, Lenny.

Je me préparai rapidement, je me suis un peu maquillée et coiffée tout de même, on aurait cru que je sortais du lit, alors que ça faisait déjà une heure que je l'avais quitté. En plus, il faisait très beau ce jour-là, je n'allais pas rester dans mon petit appartement. Je suis sortie de chez moi j'ai flâner un peu dans les rues. Je me dirigeai petit à petit vers les studios de la maison de disque. J'avais sorti mes lunettes de soleil car cette grosse boule de feu me gênait. Je voyais que je n'étais pas loin, mais j'avais super faim ! J'achetai en route un bon gros sandwich et un coca. Je marchai et marchai encore. Je vis enfin les studios. Je décidai d'entrer à l'intérieur.

Une fois ceci fait, toujours avec mon sandwich et ma bouteille de soda, je me dirigeai, en souriant aux personnes que je croisais, vers les studios d'enregistrement. Il n'y avait pas grand monde … Je fouillais dans les différents studios, toujours personnes ! Non mais, on est pas dimanche, faut bosser là. Je continuais d'avancer, soudain, je vis une tête, enfin plutôt des cheveux, de couleur orange. Je souriais, c'était lui, il n'y avait pas de doute. J'avançais en mangeant une bouché de mon sandwich et entrais à l'intérieur du studio, j'étais une "groupie" après tout. Maintenant que je le voyais en vrai, même après nos échanges je ne savais pas du tout comment m'y prendre. Il était en train d'écrire. Je m'approchai un peu plus, mais pas trop non plus. Bien oui, Billy Lighter n'est pas connu pour son tempérament stable. Je l'entendis chantonner, ça y ressemblait en tous les cas, des paroles. Elles étaient merveilleuses !

- Hm hm … C'est magnifique ce que tu écris, c'est à propos de Cash ?


Il m'avait parlé du thème de l'amitié entre autre qui serait dans leur prochain album. J'espérais qu'il ne me fusille pas du regard. J'arborais un petit sourire au cas où … Pitié Billy ne me tue pas ! Je n'osais même pas m'asseoir sur le tabouret qui était à côté de moi, je ne mangeais plus et ne buvais plus non plus. Il s'était arrêté … Oh mon Dieu, j'ai peur … J'attendais sa réaction, ça devenait long, très long même. Bordel Billy réagit !



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2136
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]   Sam 5 Avr - 20:15

La vie est moche... Cela faisait plusieurs jours que j'étais sortis de ce foutu hopital. Des jours et pourtant ma voix était toujours détruite, annéantie, foutue. Quand Lenny ma entendu parlé deux jours après l'incendie, j'ai vu son visage devenir blanc comme un mort. Depuis ce jour-là, je ne l'avais plus revenu. Des rumeurs disaient qu'il n'y avait pas un jour où il n'était pas dans les bars à rechercher des nouveaux artistes. Le savoir me rendait dingue. Comme si j'étais fini. Est-ce que je l'étais? Est-ce que ma voix allait revenir un jour? Je n'étais sûr de rien. L'incertitude me rendais dingue... Savoir mon groupe sur la scélète à cause de moi me rendais dingue...

Plusieurs jours sans domicile. Le grand Billy Lighter était un foutu SDF... J'étais probablement le SDF le plus riche de cette putain de planète. Il m'arrivait de dormir chez Ruby. Dans son petit appartemment qui me rappelait que de bons souvenirs. Comme un cocon de paix. Mais l'idée que je ne pourrais peut-être plus chanté m'avais conduit à squatter les studios de MTI. J'y dormais, souvent... Et j'y passais mes journées, surtout... Je passais mes journées à écrire et à composer des mélodies sur un piano. Voilà ce que je faisais des mes putains de journée. Et je ne voyais personne. A part Cash et Ruby. Tout deux essayaient de me rassuré. Cash continuais de composer, Ruby nous cherchait une maison. Une maison loin de la fureur de L.A. Un havre où je pourrais me réfugier pour composer, pour vivre, voir plus... Un endroit où j'aurais mon propre studio...

Car dans ces studios-ci, j'avais beau m'enfermé, j'entendais toujours les gens qui allaient et venaient. Impossible d'avoir le calme total, le silence dont j'avais besoin. Porte ouverte, porte fermée, j'entendais toujours les gens... Donc c'était porte ouverte que j'avais finis par travaillé. Uniquement parce que j'avais chaud... Bah ouais je peux pas toujours faire des trucs bizarres... Parfois je faisais des trucs logiques...

Et là j'écrivais. Encore et encore. J'avais des chansons pour mille an. Et pourtant, j'étais sûr que Billy n'en sortirais que trois ou quatre des trois cents textes que j'avais fait ces derniers jours. Une question de perfectionnisme. Celle que j'étais entrain d'écrire à l'instant parlait d'une double relation. Celle avec Cash, celle avec Ruby. Tellement différentes, tellement indentiques, tellement bipolaires et donc tellement comme moi. Je la chantais d'une voix faible. Esseyant de capté le rythme, la mélodie qui allait avec les paroles. J'étais concentré et tout ce qui me sortis de ma bulle c'était la voix d'une fille. J'avais relevé la tête. Depuis que j'étais ici personne n'avait osé m'adressé la parole, pas un roadie, pas un manager, juste elle.

Un rousse. Je la regardais drois dans le yeux et un frisson me parcouru. Ce regard. Pourtant ce regard me faisait-il frissoner? J'étais un peu troublé, mais pas en colère du tout. Non, parce qu'elle s'intéressais à ce que je faisais.

-En partie, oui.

Qui était-elle? Une groupie? Une roadie? Je ne l'avais jamais vue... Mais tout ça ne m'angoissais pas vraiment. Je n'arrivais même pas a m'en faire pour les miettes de sandwich qui tombaient sur le sol clean. Ses yeux, ce regard. Fuck... Pourquoi ça me troublait?

-C'est plutôt sur plusieurs relations. Deux exactements. J'essayent d'en trouver les points commun. Cette chanson parle de ces points communs.

Je devais avoir un drôle de regard à cet instant. Mi-troublé, mi-terrifié, mi-content.

-Mais... Qui tu es en fait... Une groupie? Ou une fan qui a réussi à entrer sans pass?

Fille plus studio égale groupie pour Billy Lighter... Dans son petit monde c'était comme ça.. Mon ton n'étais pas hostile, je voulais juste savoir pour mettre une identité sur ce regard.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]   Dim 6 Avr - 11:18

Billy Lighter s'était arrêté de chantonner, il avait relevé la tête et me regardait droit dans les yeux à présent. C'était … impressionnant en fait ! Je ne savais plus réellement où me mettre ni quoi faire. Le temps s'était arrêté. Nous nous regardions dans les yeux. Tout redevint un peu plus normal lorsqu'il me confirma que la chanson parlait en partie de Cash. Il n'avait pas dit de mensonge dans ses lettres du coup, ça me rassure.

Je voyais bien qu'il n'avait pas fini, je ne parlais pas et le laissais reprendre. Il n'arrêtait pas de me fixer avec son regard et ça me perturbait. Billy Lighter arrête ça tout de suite s'il te plait ! Je déglutissais de temps à autre, c'était très stressant comme situation. En même temps, j'étais heureuse, heureuse de voir enfin mon demi-frère, qui a lui aussi connu des moments difficiles. Il me parla donc plus en détails de sa chanson et je soufflais intérieurement de soulagement. Ce genre de silence me déplait réellement. Elle parlait de deux relations. Surement abordait-il celle qu'il entretient avec sa petite amie dont il m'avait parlé.

- Les points communs entre Cash et ta petite amie ? Il y en a pas mal !

Son regard changeait sans cesse, c'était pire que d'analyser Amon Sörensen … Je n'arrivais pas à trouver ce qu'il ressentait et ce qu'il voulait me dire via ses yeux. En plus j'étais intervenue, j'espérais très fortement que ça lui fasse pas changer son humeur qui a l'air plutôt bonne actuellement.
Il me demanda qui j'étais … C'est vrai qu'on a échangé par lettres il ne peut donc pas se souvenir de mon visage. Je continuais de le regarder dans les yeux.

- Officiellement pour MTI je suis une groupie en effet !

Je ne le quittais toujours pas des yeux, essayant tant bien que mal d'y trouver des indices sur ses pensées. C'est beaucoup plus facile d'habitude. Après une brève pause je repris.

- Officieusement c'est plus compliqué … Je m'appelle Evelyn Fallen, tu peux m'appeler Evy si tu veux …

J'étais restée neutre, j'étais un peu effrayée par la situation malgré tout. Il n'était pas encore dans son côté sombre, ni dans son bon côté, il était entre les deux. Il m'analysait je le savais, son regard, son attitude. Je tenais toujours mon sandwich et ma bouteille dans les mains, je n'osais même pas y toucher.



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2136
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]   Dim 6 Avr - 17:34

Une réponse du tact au tact. La rousse n’aimait pas les blancs, comme si elle avait peur du silence. Elle avait son avis sur mes propres relations. Cash et Ruby, plein de points commun elle disait. Vrai, et c’était bien ça qui était troublants.

-Oui, il y en a. C’est pour ça que j’ai déjà fait cent textes rien que là-dessus…

Mais ce n’était plus vraiment ce qui composait mes textes, ni la relation que j’avais avec les deux personnes que j’aimais le plus sur cette foutue planète qui m’intéressait à cet instant. C’était le regard de la rousse. Ses yeux verts. Magnifiques et effrayants. Et je n’arrivais pas à m’expliquer pourquoi je calais là-dessus. Bordel mais qui était cette fille ? Alors j’avais simplement posé la question parce que je voulais savoir. Je voulais mettre un terme à se suspens terrible. Rien qu’à cause de ses yeux. Et elle ne baissait pas le regard, elle soutenait le mien.

Et elle répondit. Officiellement elle était une groupie… Officiellement ??? Pour MTI ?? Donc elle n’en était pas une… Mais alors elle était quoi ? Je tressaillis… Une tueuse ? Bordel Billy arrête de délirer… Personne ne voudrait tuer un chanteur sans voix… Surtout pas une rousse...

Je la regardais toujours attendant qu’elle m’en dise plus. Il me fallait un nom. Un nom pour ce regard émeraude. Plus émeraude que le mien ne le sera jamais. Officieusement c’était plus compliqué… Et elle s’appelait Evelyn Fallen. Jamais entendu ce nom… Quelque part ça me frustrait car je m’attendais à avoir comme une révélation… Mais non… Un regard que je pensais connaitre contre un nom inconnu…

-Evelyn, hein ? Jamais vu, jamais entendu…

J’avais l’impression que plus la conversation avançait plus elle était tendue. Elle s’était arrêtée de manger et de boire. Comme si elle ne voulait plus faire de bruit, plus bouger…

-Officieusement, tu es quoi ? Pas que je sois parano, hein, ne le prends pas mal.

Si si, je l’étais. Mais elle n’était pas obligée de la savoir (si ce n’était déjà fait)…

-Si tu n’es pas un groupie, tu peux être une fan qui se prend pour une groupie. Mais un groupie peut très bien être une fan. Donc… J’en conclu que tu t’es prise pour une groupie pour atteindre le groupe. Mais une fois devant, tu ne feras pas comme les autres groupies… Alors… Tu es quoi, Evelyn ? Qu’est-ce que tu as à cacher ?

Mon ton n'étais pas agressif, je voulais juste comprendre. Mon explication était logique dans un sens. Si tu te prenais pour un groupie et que tu n’en es pas réellement une c’est que tu cherches et cache quelque chose. Ou alors je me faisais encore une délire ce qui était possible aussi.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]   Dim 6 Avr - 21:33

Je lui avais fait remarquer que les deux relations qu'il entretenait avec Cash et sa petite amie étaient similaire. Il pensait d'ailleurs pareil que moi. Et il précisa qu'il avait déjà écrit une centaine de textes à ce sujet ! Oh mon dieu c'est énorme ! J'avais affiché brièvement et rapidement une tête un peu étonnée. Je n'ajoutais rien à ses dires, c'était suffisant. Puis son regard était tellement troublant que je n'arrivais pas réellement à dire quoi que ce soit. J'avais littéralement un bug. Je commençais alors à comprendre qui voulait savoir qui j'étais, ce qui est tout à fait normal et je le comprend entièrement. Je soutenais son regard et lui avait dit qu'officiellement j'étais une groupie pour MTI, chose dont seules quelques personnes à L.A. People sont au courant.

Il ne me lâchait pas du regard. Après ma brève pause j'avais donc fini par dire mon nom et mon prénom. Ça n'avait pas l'air de lui faire tilt … Là ça devenait étrange, aurait-il perdu la mémoire pendant son accident ? J'en doute, personne ne l'a mentionné, pas même Amon. J'affichais un visage surpris, étonné. Comment ça il n'avait jamais entendu ou vu mon nom, nous avons parlé par lettres ensemble Billy ! Là je tombais des nues … J'étais comme paralysée. Que se passait-il, j'étais complètement perdue. Vu que je ne pouvais parlé, il s'en chargeait à ma place.

Il m'assura qu'il n'était pas paranoïaque … Mais bien sûr, tout le monde est au courant du contraire, les groupies les premières. Il continuait de poser ses questions et je le regardais toujours surprise mais j'étais aussi comme trompée. Je ne comprenais plus rien. Quand il eut fini de parler et de poser ses questions … Ce que je cache ? J'aimerais savoir aussi ce que l'on m'a caché récemment pour le coup. Je soufflai longuement, redescendit sur terre et lui répondis.

- Tu ne te souviens pas de moi ? Tu as perdu la mémoire dans ton accident ? … Je ne comprend plus rien ! … On s'est échangé des lettres pour une interview … La petite fille de l'Indiana ? Même que c'est Timmy Evans qui faisait les échanges ……… Oh mon … Me dis pas que … Oh le s**aud !

Je venais clairement de me faire avoir par Amon Sörensen, mon collègue de L.A. People ! Toi, tu ne perds rien pour attendre ! Si tu crois que je ne sais rien Tu te trompes ! Je venais clairement de me mettre en colère intérieurement et cela devait se voir dans mon regard. Je n'aime pas que l'on se moque de moi ainsi, c'était horriblement fourbe, malsain et d'un anti-jeu extrême. Je suis allée voir clairement Robin North, je ne suis pas passée par des chemins sinueux. Trop de subtilités pour que cela ne vienne que de lui … Je comprend mieux le coup du "demande à Timmy Evans". Je ne servais plus à grand chose ici … J'avais baissé la tête.

- Je parie que le fait que tu étais d'accord pour me voir, pour parler de nos secrets que l'on ne pouvait dire à personnes, concernant l'Indiana, n'est plus valable … Quelle idiote je suis !

J'avais toujours la tête baissée, les bras qui étaient lâches et tombant. Je ne savais plus quoi faire, j'étais littéralement perdue. Je n'avais qu'une envie c'était d'aller en trombe dans bureau et de tout lui déballer ! Que je savais pour lui et North !



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2136
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]   Lun 7 Avr - 11:32

La tension devenait vraiment bizarre... La rouquine m'avait dit son nom, je ne le connaissais pas. Alors, en bon petit parano que j'étais, je demandai de plus ample explications. C'était légitime! C'était pas de la curiosité, c'était juste logique. Dans ma logique peut-être mais logique quand même.

Elle souffla avant de s'emballer... Quoi??? Moi, avoir perdu la mémoire? Nan! Des lettres qu'on avait échangé elle et moi. What the fuck??? Nan! J'ai échangé des lettres avec personne depuis bien longtemps! Et encore moins pour une foutue interview... Une interview??? Ca signifiait que... Bordel c'était quoi ce bordel? Et Timmy Evans était dans l'histoire aussi. La j'étais complètement perdu. Quelqu'un aurait utilisé mon nom pour échangé des lettres avec Evelyn. Pourquoi??? Si je mettais la main sur celui qui a fait ça je te jure qu'il allait entendre parler de mes avocats. En tout cas, la rouquine tombait des nues autant que moi. Et là je ne savais pas si je devais réellement péter un câble ou si je devais essayer de comprendre. J'allais sûrement faire les deux à la fois...

La fille c'était arrêtée de parlé un petit moment. Et je pouvais ressentir tout sa colère. Ce regard remplis d'une incomparable haine. Je tressaillis en le voyant. C'était dingue comme ça me rappelais quelque chose. Quelque chose d'enfuis en moi. Quelque chose que j'avais brûlé comme ce foutu appartement.

Elle finit par baisser la tête détachant, par la même occasion, son regard du mien. Et je me sentais moins oppressé tout d'un coup. Elle continua de parler de l'Indiana et de secrets. Elle était déçue, trompée, perdue. J'étais pas fâché contre elle... Même si elle semblait être une foutue journaliste. Je voulais juste comprendre et c'est avec une voix remplie d'incompréhension mais aussi de haine que je demanda des explications.

-C'est quoi cette foutue histoire de lettres? Et Timmy... Timmy est un des meilleurs managers de MTI mais c'est aussi un foutu manipulateur!

Tilt! Elle venait de l'Indiana! Elle et son foutu regard venait de ce putain d'endroit! Il y avait bien quelque chose mais je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus et je devais avouer que plus les minutes avançaient plus la situation me rendait dingue.

-T'es un journaliste, c'est ça?! Explique-moi tout!

Elle n'avait toujours par relevé la tête. Quand à moi, j'avançais vers la porte pour la fermé. Pas question que quelqu'un d'autre que nous deux entendes cette foutue conversation. Je voulais connaitre le manipulateur qui avait osé utilisé mon nom. Et Evans? Evans allait payé lui aussi.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]   Jeu 10 Avr - 19:43

J'avais arrêté de parler. Je sentais la rage monter en moi. Cela faisait bien longtemps que je ne m'étais pas sentie aussi trompée … La dernière fois c'était quand j'avais appris pour Edward Lighter …

J'avais fini par baisser les bras et la tête par la suite. J'avais tenté de justifier brièvement ma venue. Puis je soufflais. C'était horrible de se retrouver dans une telle situation. En plus, Billy ne disait pas un mot, ce qui me stressais encore plus à vrai dire … Il me demanda avec un ton semblable à celui que j'utiliserai en ce moment, d'expliquer les lettres.

- Et bien j'ai contacté Timmy Evans pour avoir un interview car je trouvais Lenny trop long … Enfin, on m'a conseillé de le contacter. Et là la personne se faisant passer pour toi à exiger que ce soit une interview via un échange de lettres … A la fin ce n'était plus réellement une interview. Cette personne est vraiment douée, on aurait vraiment cru que c'était … toi !

Je ne lui avais pas encore dit pour qui je travaillais ni qui j'avais comme collègue. Là c'était la mort assuré. J'avais choisi d'y aller progressivement. Mais bon, il n'avait pas l'air extrêmement patient, comme d'habitude en fait. J'avais toujours la tête baissée, j'avais tellement honte de m'être faite avoir par ce danois que je n'osais pas regarder en face de moi.

- Oui … Pour le plus détestable des magazines qu'il soit … Ce n'était pas mon premier choix mais bon …

Entre temps, il avait fermé la porte … Ce n'était pas plus mal avec ce qui allait suivre. Je repris quasiment aussitôt. Néanmoins, je m'attendais à une première rencontre un peu plus douce au démarrage tout de même. Je ne relevais pas la tête, je ne voulais pas voir son regard quand j'allais énoncé le nom de la personne suivante.

- Je suis persuadée que c'est Amon Sörensen qui s'est fait passé pour toi. De ce que j'ai cru comprendre il connait plus ou moins bien l'autre manager là.

Le ton de ma voix s'était orienté vers un peu de haine quand j'avais prononcé le nom de mon collègue. Ceci me surpris d'ailleurs, parce qu'au fond, avant, il n'avait jamais été aussi fourbe avec moi. Tout ça pour un secret de merde ! J'attendais la réaction de Billy qui risquerait d'être turbulente, j'allais surement avoir affaire à un ouragan dans quelques secondes …



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2136
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]   Ven 11 Avr - 12:07

Tout ce que je voulais c'était un explication. Quelque chose qui me permettrait de voir qui j'ai comme ennemi et qui avait manipuler cette fille. Car ne n'était pas à elle que j'en voulait. Pourquoi en voudrais-je à un fille qui c'est fait avoir? Même si cette fille est journaliste. C'est peut-être une bonne journaliste après tout.

Mais je voulais des explication et je les lui demanda et elle me répondit. Timmy était dans le coup et il allait m'entendre. Et la personne qui était dans le coup avec lui et qui... Quoi??? Elle arrivait à m'imiter parfaitement??? Là ça me fit un peu peur. Qu'avait-il dit sur moi? Que savait-il sur moi? Qui était-il? Et aussi, autre chose m'intrigua dans ce que me disait Evelyn. C'était que, au départ, il s'agissait d'une interview mais que c'est devenu autre chose. Mais quoi? Trop de questions dans ma foutue tête ça en devenait intenable.

Sa tête était toujours baissée alors que je la regardais, en attendant plus de sa part. J'avais repris de l'assurance même si je n'étais pas calme, depuis qu'elle n'avait plus sont regard sur moi. Mais elle continua affirmant qu'elle travaillait pour le pire magazine qu'il soit. La colère monta en moi. Ce foutu L.A. People! Un jour ils auront affaire à mes avocats! Mais la fille n'avait pas voulu travaillé là, elle ne semblait pas avoir eu le choix.

La porte était clause désormais. Mais ma colère ne faisait que monter au fur et à mesure des explications de la jeune fille. Et là... Le pire arriva. Amon Sörensen. Je tréssaillis, autant à cause du nom que de la manière dont Evelyn l'avait dit. C'était lui qui c'était fait passer pour moi. Chaque fois que j'entendais ce nom, ça raviviait une douleur fantômes dans ma main que j'avais coupée lors de mon interview avec lui. Cette interview qui avait failli me tuer. Et le pire, c'est qu'il connaissait Evans.

Là, ma haine avait atteint un tel paroxysme que je ne criais plus, que je ne m'affolais plus. Comme une bombe à retardement. Je me contenta d'un:

-Amon Sörensen...

D'une voix particulèrement inquétante. Basse, comme je savais si bien le faire. J'étais calme et pourtant je pouvais sentir mon coeur s'emballer petit à petit.

-Tu es à L.A. People et tu t'es fait manipulée par cet enfoiré! Il a faillit me tuer, tu sais?

Je n'arrivais toujours pas à en vouloir à cette fille, comme si... J'avais peur d'elle.

-Les lettres. Tu les as toujours? De quoi on parlait dans ces lettres? En quoi ça a dérivé si ce n'était plus une interview. Et pourquoi Amon te manipulerait-il ainsi?

Mes question étaient ordonnée, bien construite. C'était quand tout était trop bien dit, trop bien fait que je ne me reconnaissais plus. Mes idées tellement bien ordonnée... Ca m'arrivait trop rarement. Il ne fallait pas demandé dans quel était psychologique j'étais et à quel point d'instabilité.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]   Sam 12 Avr - 17:58

J'avais toujours la tête baissée. Il venait de fermer la porte m'écoutant parler. J'avais prononcé le nom d'Amon Sörenson d'une telle façon, que moi-même j'avais eu peur en m'écoutant. C'est ce mélange de haine et de déception que je ressentais qui m'avait fait réagir ainsi.

Enfin, la façon dont lui, Billy, avait prononcé son nom me faisait également froid dans le dos. C'était effrayant, et encore, j'avais la tête encore baissée, je n'avais donc pas vu son regard qui devait être tout aussi effrayant, voire plus, que sa voix. Il m'adressa ensuite la parole et j'avais alors relevé la tête en sa direction. Je le regardais. SI tu savais Billy, il n'a pas fait que faillir auparavant … Ce personnage d'Amon, m'intrigue de plus en plus. je dois faire des recherches pour savoir de quoi il est capable ! Je le regardais toujours expirant un léger soupir.

- Oui, j'ai encore des progrès à faire … Il fait tellement de victime, cela ne m'étonne même pas …

Mon ton était des plus neutres qu'il soit. Je ne le quittais pas des yeux. Il avait l'air d'être dans le même état que moi. Comme si nous ressentions la même chose au même moment. Il me parla alors des fameuses lettres que je venais d'évoquer. je gardais toujours le contact visuel et repris.

- Oui j'ai toujours celles qui était censée être les tiennes … On parlait de nos vies respectives en Indiana … De quelques moments de souffrances notamment avec nos familles … De celle que tu avais trouvée en Cash et ta copine … A cause d'un pari stupide que je suis en train de gagner. Chacun veut trouver le ou les secrets de l'autre.

Rien que de repenser à ces lettres m'énervait, mais pas seulement, cela me faisait aussi repenser à ma vie dans l'Indiana et là c'était aussi de la tristesse, il y avait aussi de la joie dans le fait d'avoir pensé au moins un instant de ne pas être seule dans ce cas. Je le regardais toujours. Je cherchais juste quelqu'un pour me soutenir, quelqu'un en qui je pourrai avoir confiance et même une nouvelle famille qui sait …



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2136
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]   Dim 13 Avr - 11:29

Elle avait relevé la tête. Mon regard remplis de haine envers Amon croisant le sien tout aiss en colère contre la personne que je haïssait. On était deux bombes prêtes à explosé, prête à détruire cet enfoiré de Sörensen. Elle était dans le même état d'esprit que moi. Elle trahie, moi dégoûté par ce qu'avait fait le journaliste.

Elle disait qu'il avait déjà fait tellement de victime. J'étais pas étonné. Les histoires des articles qui tuent j'en avais déjà entendu parlé. Pas seulement venant de L.A. People mais venant de bien d'autre magazine tout aussi pourri et pas seulement à L.A. Mais savoir qu'un journaliste capable de faire ça respirait et me connaissait, cela me faisait froid dans le dos. C'était comme si je connaissais un tueur en série et que personne ne le voyais sauf moi et la petit Evy.

Son ton était devenu neutre. Le ton que j'employais souvent quand j'étais dans un état similaire à celui de la jeune fille. Et ça aussi ça me faisait froid dans le dos. Mais malgré ma peur envers se regard, je continuais lui posant des questions, lui demandant plus d'informations. Il mes les fallait pour pouvoir me venger. Mais aussi, pour savoir le contenu de ces foutues lettres et de quoi j'aurais pu parler avec cette fille. En quoi tout cela avait dérivé.

Et elle parla, sans tabou encore une fois. On parlait de l'Indiana, de nos familles. Quoi??? Qu'est-ce qu'Amon savait sur ma famille? A part ce que j'avais un rien dit dans mes interviews, il n'aurait rien su savoir. Mais j'étais incapable de savoir ce que savait réellement Timmy. Peut-être que Lenny lui en avait dit beaucoup, ou même les autres membres de mon groupe. Je ne pouvais vraiment faire confiance à personne.

L'Indiana... Elle venait de là, elle me l'avait déjà dit. Mais elle avait souffert. C'est ce qu'elle déclarait... Amon savait que j'avais retrouvé une famille en Cash et Ruby. Je lui avais tout dit à ce niveau là. Il m'avaut prit sur un moment de faiblesse. Mais le reste... Qu'avait-il bien pu dire. Je continuais sur le même ton, celui aussi neutre que le jeune fille.

-Qu'est-ce qu'Amon me faisait dire dans les lettres. Il a révélé quoi de ma famille?

Ce sujet me tuait. Il m'avait toujours tué. Et savoir qu'il avait, en plus de dire peut-être des choses fausses sur mon compte, trahis cette Evy qui avait aussi révélé des choses dans ses lettres, ça me tuait encore plus. C'était peut-être des secrets qu'elle ne voulait révélé à personne. Sauf à moi apparemment.

-Jouer à ce genre de pari avec Amon... C'est courageux, mais c'est pas une bonne idée.

Même moi je n'oserais pas. Mais Amon viendra après, d'abord je voulais savoir ce qui s'était dit.

-Si tu as les lettres sur toi, j'y verrais plus clair. Sinon fait moi un résumé.

J'étais plus calme. Mais c'était un calme qui annonçait une tempête. Une tempête qui allait s'abattre sur Sörensen et Evans.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]   Dim 13 Avr - 21:37

Je lui avais brièvement expliqué ce que j'avais raconté dans les lettres, ce qu'Amon avait dit à sa place. Je ne voyais pas comment il avait pu savoir tout cela, enfin si via l'aide du manager Timmy Evans, mais c'était tellement crédible, ça fait tellement vrai ! Je suis impressionnée quelque part. Néanmoins, si c'est vrai tout ce qu'Amon a dit, Billy peut se faire du soucis quant à la confidentialité de ses propos.

Je le regardais toujours, il avait, lui aussi, choisit un ton neutre pour me parler. Cet horrible ton qui fait assez froid dans le dos malgré tout. Il voulait savoir ce que mon collègue danois lui a fait dire. Je pris ma respiration et lui raconta grosso modo.

- Il a parlé d'Edward Lighter, ton père et de ce qu'il te faisait vaguement. Du fait que tu n'étais pas désiré. De tes démons … Il m'a même appelé "petite sœur de l'Indiana" …

J'avais plutôt bien résumé ce qui avait été écrit dans les lettres. Le mieux serait qu'il lise ça directement. Heureusement que je ne m'étais pas entièrement et surtout clairement, dévoilée dans ces lettres. Là je l'aurai vraiment massacré ! Ces problèmes, ces secrets dont je ne pouvais en parler à personne d'autre qu'à Billy Lighter lui-même.

Il m'avoua que parier avec Amon Sörensen était loin d'être une bonne idée. Je le sais maintenant, néanmoins, il ne sait pas non plus ce dont je suis capable pour arriver à mes fins. Il veut jouer à la manipulation et aux mensonges, on va y jouer. J'ai deux personnes qui le détestent de mon côté, je pense avoir l'avantage très clairement. Je le regardais et baissé légèrement les yeux, comme une enfant qui aurait fait une bêtise et venait de se faire prendre. Je relevais ma tête quand il me demanda si je les avais. J’acquiesçais d'un signe de tête.

- Oui oui, elles sont là dans mon petit sac !


Je posais ma canette et mon sandwich qui n'étaient pas terminés delicatement au sol. Je fouillais ensuite dans mon petit sac afin de mettre la main sur ces fameuses lettres. Une fois que je les ai enfin trouvées, je les passais directement à Billy, m'étant levée au passage pour aller jusqu'à lui. Je restais debout face à lui. Il était en train de les lire et j'attendais avec appréhension sa réaction face à ça. Petite à petit, il les déposait au sol une fois lues.

- Alors, tout ce qu'il a dit est vrai ou pas ?


Je le regardais, attendant qu'il fasse de même. Ma voix était un peu tremblante à cause de l'émotion. J'avais peur de ce qu'il allait dire, et surtout, j'avais peur de m'être fait des illusions à son sujet.



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2136
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]   Lun 14 Avr - 13:40

On se regardait du même regard, on se parlait du même ton et j'avais l'impression qu'on s'effrayait l'un l'autre. J'attendais de savoir le contenu des lettres. Savoir jusqu'où Amon était allé. Jusqu'où il avait osé m'imité et qu'elles informations fausses ou justes il avait pu dire à Evelyn.

Et sur le même ton neutre, la jeune rousse répondit. Il avait parlé de mon père. Dont il connaissait le nom. Probable que j'ai dit son nom dans un interview ou l'autre même si je ne m'étale pas souvent sur le sujet. Il avait aussi parlé d'autre chose similaire. Mais la fille était touchée par autre chose, par le fait que le prétendu moi l'avait appelé "petite soeur de l'Indiana". L'enfoiré d'Amon! Parlé de mon enfance en mon nom... Comment il avait osé? En plus utilisé ça pour atteindre une fille. Une fille de l'Indiana. Car oui, j'étais toujours plus enclin à aider les gens venant de ce foutu Etat plutôt qu'un autre. Parce que j'étais comme ça! Comme si le fait que j'aidais quelqu'un venant du même endroit que moi me permettrait de me soigner moi-même.

-Il a parlé de ma putain d'enfance, le con!

J'avais serré les poings. Je voulais voir ces lettres! Et Evelyn les avait dans son sac. J'allais pouvoir voir, pouvoir lire, pouvoir comprendre. Car je me sentais tellement dans le flou que mes émotions faisaient des montagnes russes. Evelyn déposa ses affaires et alla cherché les lettres. Elle me les tendis et je les lis en silence. Une après l'autre. Je n'en revenais pas. Tout était calculé au millimètre. De la forme au contenu. Dans la seconde lettre, l'un de mes schémas de réponses en trois fois. J'avais utilisé cette technique pour une interview que j'avais fait pour Guitar&Pen il y a plus d'un an. Quand au contenu... Bodel... J'avais l'impression de me lire. J'avais l'impression que je me racontais ma propre histoire. Cette foutue histoire qu'était ma vie. Il savait pour mon père, pour ma mère. Il lui manquait juste certains détails. Il lui manquais la vérité réelle. C'est à dire ce que je ressentais vraiment pour eux. Lui évoquais de la pure haine. Mais c'était bien plus complexe que ça. Le seul truc qui aurait pu trahir Sörensen était l'écriture. Mais Evelyn n'aurait jamais su savoir comment j'écrivais. Ma colère était inutile... Car, après avoir lu ça, je me sentais comme désarmé.

Je lâchais les lettres qui se retrouvèrent au sol. Et Evelyn voulait savoir. Savoir si tout était vrai. Car elle semblait avoir mis toutes ses émotions dans ses lettres. Et quelque chose avait du la poussée à parler de tout ça. Mais je n'arrivais pas vraiment à mettre le doigt dessus. Car je n'avais pu lire que mes soi-disant lettres, pas les siennes.

Je relevai le regard. Les larmes coulaient déjà sur mes joues. La pression, mon sentiment d'impuissance face à ce que venait de faire Amon avait ouvert les vannes. Mais ces larmes mêlée à un certaine haine me laissait un regard froid.

-Presque tout...

La fille en savait déjà beaucoup. Je me devais de lui dire ce qui différait de ce qu'avait affirmé Amon.

-Mon père est bien un enfoiré. Ma mère... Elle était juste naïve... Elle l'aimait, mon père était la seule protection qu'elle avait. C'est pour ça que je suis né. Parce qu'elle se disait qu'un gosse pourrait l'empêché de partir. Et il est resté. La suite est dans la lettre... Il frappait et c'était normal pour tout le monde. Et oui, je les hais autant l'un que l'autre. Mais j'ai peur aussi, j'ai toujours eu peur de ce foutu enfoiré.

Ma voix tremblait. Mes mains aussi.

-Ce qu'il a dit sur Cash et sur l'album, c'est vrai... Je lui ais dit... C'est pour ça qu'il le savait...

Mais quelque chose restait flou, les autres lettres. Celle de la fille. Et la meilleure manière de tout savoir c'était d'y aller franchement.

-Mais toi... Qu'est-ce que tu essayais de me faire passé par ces lettres. Pourquoi tant d'intérêt pour ma putain de vie dans l'Indiana? Qu'est-ce qui t'es arrivé là-bas? Et pourquoi il t'as appelé aussi vite "petite soeur de l'Indiana"?

Elle savait tout sur moi et moi rien sur elle. La vie était complètement injuste. Et je pleurais toujours, sans honte. J'avais jamais eu honte de pleurer. Parce que mon père disait que les garçons ne pleuraient jamais et moi je me prenais un malin plaisir à contredire tout ce qu'il avait pu me dire.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]   Lun 14 Avr - 18:16

Je lui avais résumé le contenu des lettres qu'Amon avait envoyé. Je ne savais pas encore si tout ce qui avait été dit était vrai ou non. Je le regardais, il faisait de même. Je n'arrivais pas à décerner ce qu'il pouvait ressentir tellement c'était complexe. Néanmoins, il devint rapidement assez expressif au niveau des paroles et des gestes. Il lui en voulait, enfin ça en avait tout l'air.

J'étais parti lui amener les lettres que je garde toujours avec moi au cas où. Je reste assez méfiante et ce que je viens d'apprendre ne fais qu'empirer la chose. Je le regardais les lire, en silence, on entendait même pas une mouche voler ! Je ne pouvais voir ce qu'il ressentait mais j'imaginais approximativement ce que ça pouvait être à l'intérieur de lui. J'attendais patiemment la fin de sa lecture, je le regardais toujours et attendais qu'il fasse de même pour voir ce qu'il ressentait. Ces lettres tombèrent au sol. Je lui avais demandé si Amon avait raconté la vérité ou bien non. Je voulais savoir si la vérité n'avait été que dans un sens, savoir si je m'étais totalement faite avoir ou non !

C'est alors que je le vis relevait la tête et son regard par la même occasion. Il pleurait. Pourquoi ? Est-ce les lettres qui avaient fait remonter d'horribles souvenirs à la surface ? Malgré ces larmes, son regard restait froid et haineux. Je pense que je serai dans le même état à sa place. Il m'avoua que quasiment tout était vrai. Je lui adressais alors un regard l'encourageant à en dire davantage. Je voulais savoir, j'en avais besoin … Quand il se mit à parler, je l'écoutais avec attention. Nous étions liés à cause de ou grâce à Edward Lighter. Son histoire est à la fois horrible et touchante, encore plus que dans ces lettres. C'est limite si je n'allais pas pleurer … Il s'était arrêter à temps, un peu plus et de l'eau salée aurait coulée sur mes joues. Sa voix était tremblante, un peu comme la mienne. Ça devenait assez bizarre ces réactions communes … Je m'approchai et posait ma main sur son épaule gauche, juste pour lui faire remarquer qu'il n'était pas seul …
Il enchaîna ensuite sur Cash et leur album, mais bon ça quasiment tout le monde le savait, c'était écrit dans son article … Je pensais sincèrement m'en sortir comme ça mais non ! Il me demanda le message que je voulais faire passer dans mes lettres. J'étais heureuse au fond, il s'intéressait un minimum à moi et à mon histoire, je trouvais ça cool ! Je pris ma respiration, souffla, le regarda et lui dévoila tout. C'était ce qu'il y avait de mieux à faire.

- J'ai raconté aussi ma vie dans l'Indiana. Mes souffrances, mes parents qui n'avaient pas réellement l'air de m'aimer, surtout mon père, il préférait davantage ma petite sœur alors que je faisais des efforts pour être "parfaite". Je n'étais pas réellement une enfant désirée, issue d'une brève relation et lâchement abandonnée par mon père biologique. Enfin la fin, je ne l'ai pas écrite, je suis un peu méfiante malgré tout … Bref, pourquoi il m'a si vite appelé petite sœur de l'Indiana ? Surement parce que nos vies sont un peu similaires, que tes textes me touchent directement, parce que j'ai vaguement parlé de souffrance et que l'on vient du même endroit.

Je sentais des larmes qui montaient mais je me retenais de les laisser couler. Trop de fierté pour pleurer face à Billy Lighter et trop de haine aussi envers ces hommes qui font partis de ma vie et me l'ont bien bousillée. Je respirais pour me calmer et continuais. Il fallait que j'aille jusqu'au bout. J'en avais déjà trop dit.

- Je connaissais le nom de ton père bien avant qu'il m'en parle. C'est pire qu'un enfoiré. C'est ma grand-mère qui, bourrée au passage, m'a donné l'identité de mon vrai père. Tu vois Billy, Amon avait raison sur ce point, je suis ta petite sœur de l'Indiana.


Je le regardais et ne détachais pas mon regard. C'est sûr que ça allait être un véritable choc pour lui, tout comme cela le fut pour moi il y a quelques années …



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2136
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]   Mar 15 Avr - 12:05

J'avais parlé pour lui donné les quelques informations qu'elle n'avait pas encore. Amon nous avait eu. Il avait utilisé tout ce qu'il savait sur moi pour atteindre Evelyn. Mais ce qui m'effrayait c'est qu'il savait tout. Et il pourrait l'utilisé quand il le voulait. Les souvenirs, cette histoire et les émotions accumulées depuis mon interview avec Amon, c'était trop pour mon cerveau instable... Est-ce que j'étais faible? Je n'en savais vraiment rien... Et puis, après tout, c'est quoi un être faible? Un gars qui pleure? Un gars qui fuis? Je n'en sais rien. Je pleurais, c'est vrai. Mais c'était pour ne pas devenir ce que je n'avais pas envie de devenir. Pour ne pas être comme ceux qui m'avait rendu ainsi. Donc de la faiblesse, je ne sais pas... Le faible ce n'est pas forcément celui qui pleure, c'est peut-êtrre celui qui frappe. Qui frappe des plus faibles que lui. Et je ne voulais pas faire partie de cette foutue seconde catégorie. Et pourtant, c'était déjà arrivé...

Alors que je parlais, Evy s'approcha posant sa main sur mon épaule. Cela m'encouragea à parler. Un simple contact d'une fille que je connaissais à peine. Mais, elle, elle me connaissait. Elle savait tout parce qu'Amon savait tout. Elle en savait même peut-être plus que Ruby et c'était ça qui m'effrayait. Ruby et moi, on ne parlait jamais famille. Jamais! Cela lui rappelait l'enfant qu'elle avait perdu et moi ça me rappelait l'enfant que j'étais. Mais cette Evy, elle savait et elle semblait comprendre. C'est pour ça que je lui posai plusieurs questions. Je voulais savoir, moi aussi. Je ne voulais pas être le seul à être démasqué. Que m'avait-elle dit dans ses lettres? Pourquoi me faisait-elle autant confiance?

Elle souffla. Et je la regardais droit dans les yeux, les miens toujours remplis de larmes. Et elle me raconta tout. Une fille qui s'est sentie abandonné par ses parents dont le père préférait la petite soeur. Et cela s'expliquait par le fait que son vrai père c'était barré. Bordel l'enfoiré! Nos vies étaient similaire, c'est vrai, c'était le même sentiment d'abandon. Des parents qui étaient là sans l'être.

Ses yeux se mouillèrent mais elle ne pleurait pas. Serait-elle plus forte que moi? Peut-être moins émotive... Elle respirait comme si il y avait une suite à son histoire. J'avais pourtant le début, la fin... Mais pas les détails. Et la suite, une suite auquelle je ne m'attendais pas. Elle connaissait le nom de mon père avant même qu'Amon ne le lui dise. Sa grand-mère, l'Indiana, Amon... Et la révélation.

-Quoi?

Un "quoi?" faible, comme si ma voix avait eu du mal de sortir. Dans un souffle, mon regard remplis d'imcompréhension. Ce regard, celui d'Evy, celui qui m'avait effrayé, c'était le sien, à mon père. Les cheveux roux, semblables aux miens. On m'avait toujours dis que mes cheveux roux étaient semblable à ceux de ma mère. Mais il fallait savoir qu'avant de se les teindre en blond, mon père était roux. Comme Evy. Ma petite-soeur...

-Comment c'est possible? Tu as quel âge?

Je me reculai pour m'appuyer contre un table qu'il n'y avait pas très loin. L'émotion me faisait presque tourner de l'oeil. Mon père, il était au courant?

-Edward, il le savait?

Ma voix, toujours très affaiblie par l'émotion. Mes larmes coulaient toujours, mais ce n'était plus qu'une question de temps pour que ça s'arrête. J'avais une soeur. Moi l'éternel fils unique.

-Je suis désolé...

Comme si je m'excusais pour tout ce qui lui était arrivé. Comme si j'étais la cause du fait que mon père ne sois par resté avec la mère d'Evy. Et s'il était resté, ça aurait été Evy qui aurait pris les coups... C'est ça que tu voulais pour elle Billy? Non...


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]   Mar 15 Avr - 15:49

Il venait de se confier, enfin il n'avait pas eu réellement le choix après ces lettres. Mais bon, c'était à mon tour maintenant d'affronter cette situation. Je soufflais, je lui avais tout expliqué et il me regardait les yeux encore humides. Les miens, étaient à peu près dans le même état. Nos histoires étaient toutes deux touchantes et quasiment similaires à quelques détails près.

Je le regardais toujours, je respirais avant de reprendre et de lui dire directement mon secret, la raison de ma venue ici. J'avais envie de me venger de cet enfoiré d'Edward Lighter, mais plus que tout, j'espérai trouver une famille … Je me retenais toujours de pleurer. J'ai horreur de cela, non pas que je trouve que ce soit un signe de faiblesse, c'est juste que je n'aime pas pleurer. Je l'entendis dire faiblement un "Quoi ? ". Il ne comprenait pas réellement ce qu'il se passait et cela se voyait dans son regard. Néanmoins, petit à petit, il commençait à comprendre, à encaisser ce que je venais de dire. Cela ne devait pas être facile et cette réaction, j'ai eu plus ou moins la même quand j'ai appris tout cela. Il me demanda par la suite mon âge, surement pour savoir s'il avait joué un rôle dans la disparition de mon "père". Je le regardais toujours.

- Il n'aimait pas avoir une seule femme apparemment … J'en ai vingt-deux …

Il se recula pour s'appuyer. Je le regardais toujours, je ne faisais que ça. Je ne savais pas comment agir autrement. Toutes ces émotions en moi, je me demandais déjà bien comment je pouvais lui parler ou bien rester calme. Puis il posa enfin LA question. S'il était au courant, c'est un enfoiré jusqu'au bout …

- Et bien il savait que ma mère était enceinte, il l'a lâché définitivement quelques mois avant ma naissance. J'ignore s'il est au courant que je suis toujours en vie …

Je ne parlais pas bien fort, tout comme lui, je n'y arrivais pas, mes cordes vocales étaient assez serrées à cause de l'émotion. Il pleurait, encore … Cela me faisait mal de le voir comme cela. Je ne sais pas pourquoi, mais je n'avais pas du tout envie de le voir pleurer, cela me faisait mal. Puis, il s'excusa … Cela me toucha vraiment profondément. Il n'avait pas, c'était loin d'être sa faute. Au fond, il m'a surement sauvée, j'aurai pu être battue, tout comme il l'a été … Je me rapprochai de mon demi-frère et le regardais avec des yeux plutôt conciliants.

- Ce n'est pas à toi de l'être …

Je gardais ma voix basse et reposais de nouveau ma main sur son épaule. Je baissais la tête regardant au sol. J'étais heureuse quelque part, heureuse de l'avoir enfin trouvé ce frère qu'il me manquait, ce soutien dont j'ai besoin. Je passais mon autre main sur mes yeux pour les essuyer un peu, enfin le reste d'humidité tout du moins. Je le regardais de nouveau. Puis, mon ventre fit un petit bruit … Oups … Un sourire un peu gêné m'échappa.

- On dirait qu'il réclame à manger ce goinfre !

J'avais même laissé échapper un petit rire. Pour une fois que mon ventre détend un peu l'atmosphère et l'ambiance …



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2136
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]   Mer 16 Avr - 12:15

Nos regard, mouillés par l'émotion ne cessaient de se fixer. Ma soeur. Elle était ma soeur. Mais c'était pas ça qui devait être le plus horrible pour elle. C'était la manière dont elle l'avait appris. Sa grand-mère, par inadvertance, lui avait tout dit. Ce qui signifiait que ses parents avaient tenu tout ça secret... Comment peut-on mentir à son propre gosse? Je n'osais pas imaginé la douleur que devait ressentir cette fille. Trahie par ces propres parents... Par sa propre mère.

J'assimilais la nouvelle. Et c'était pas facile. Et je voulais savoir comment c'était possible. A quel moment tout cela c'était passé. Et j'eu ma réponse. Elle avait vingt-deux ans. C'était quatre ans après ma naissance qu'Evelyn à pointer son nez découvrant la douleur que d'être un enfant abandonné. Et je me rappelai que souvent, mon père partait plusieurs semaines d'affilées pour ne revenir qu'un ou deux jours à la maison. On aurait pu croire que pendant ces moments-là j'étais heureux. Non, je n'étais pas heureux. J'étais dispensé des coups mais à la place je voyais chaque jour ma mère pleurer en regardant par la fenêtre le moment où il allait revenir. Elle savait peut-être intérieurement ce qu'il était entrain de la tromper, mais moi j'étais trop jeune pour savoir. Et quand j'essayai de la consoler, elle me repoussait à chaque fois. Et j'étais seul, qu'il soit là ou non je l'étais. Les pleures incessants de ma mère me rendaient dingue. Et dingue, je l'étais resté.

Je m'appuyai contre la table, me sentant trop faible. Et Evy continua quand je lui demanda si mon père le savait. Et le pire, c'était que oui. Il s'était barré laissant Evelyn et sa mère seul. C'était peut-être ça que ma propre mère avait redouté et c'était pour ça qu'elle avait préféré les coups à l'abandon.

-Je ne sais pas... Je ne l'ai plus vu depuis que j'ai débarqué ici... Il ne m'a jamais parlé de toi, ni même de ta mère...

Mais son fantôme me pousuivait apparemment. Et il avait fait d'autre victime. Nos voix étaient faibles, nouées par l'émotion. Et je m'excusai sans même vraiment savoir pourquoi. Comme si j'étais la cause de tout ses malheur alors que seul mon père était le foutu responsable. Et elle me rassura encore en un contact, baissant la tête au passage. Elle essuya ses yeux humides alors que j'étais toujours trop faible pour bougé. Ma petit soeur. Fallait que je la protège. Que j'essaye que le passé ne nous tue pas tous les deux. C'était mon nouveau rôle et j'avais peur de ne pas être à la hauteur.

Un bruit se fis entendre. Evy avait fin et cela détendis l'athmosphère. Son petit rire m'arracha un sourire.

-On a cas sortir d'ici et se faire un resto. Après tout, je crois qu'on a un tas de trucs à se dire.

Des années à rattraper en quelques sortes. Je séchai mes larmes d'un revers de ma main.

-Il y a un super resto, pas loin.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]   Mer 16 Avr - 19:04

Nous nous regardions, les regards humides. En y repensant, cela me faisait étrange d'avoir un frère, j'ai grandi plus ou moins seule, je n'ai jamais eu de meilleur ami qui aurait pu servir de remplacement, c'était étrange mais tellement agréable ! Et puis, nous avons pas mal de points communs, pas forcément très heureux certes …

Je remarquais dans sa façon d'être et son regard qu'il commençait à s'y faire. J'avais répondu à toutes ses questions. Je ne savais pas toute sa vie, ni ce qu'il avait vraiment enduré mais de ce que j'ai cru comprendre, que ce soit pour lui comme pour moi, Edward Lighter n'avait jamais réellement été présent pour nous. Si tu voulais pas d'enfants, il fallait se protéger pauvre naze ! Mais non il avait préféré rendre sa progéniture malheureuse ainsi que les femmes qu'il côtoyait. Quel enfoiré cet homme !

Il m'avait posé d'autres questions auxquelles j'avais encore répondu pendant qu'il était appuyé contre la table. Je ne savais pas si Edward Lighter était actuellement au courant de ma présence et Billy non plus. Ça ne m'étonne pas, pourquoi notre "père" l'aurait tenu au courant de ceci ? Il en avait plus rien à faire de ma mère et moi. Je le regardais toujours. Nous l'évitions tous les deux.

- Je ne suis pas réellement surprise à vrai dire.

Je gardais ma voix basse, tout comme mon demi-frère. Pour le rassurer et surtout qu'il ne se sente pas coupable de mon sort, car il était loin d'être fautif. J'avais essuyé au passage mes yeux humides regardant le sol.
Puis, comme s'il avait su que c'était le bon moment, mon ventre cria famine, permettant ainsi de détendre un peu plus l'atmosphère assez triste, il faut l'avouer. J'avais relevé la tête après avoir eut un léger rire et je le vis sourire. J'étais réellement heureuse de l'avoir vu sourire. Il me proposa un restaurant, je regardais rapidement mon sandwich et ma canette. Le choix était vite fait ! Je lui adressais un sourire.

- Bon ça marche pour le resto ! Tellement de choses ! Il faut rattraper tout ça !

J'étais très enthousiaste à l'idée de partager un bon moment en compagnie de mon demi-frère. J'avais tellement de choses à lui dire ! Je gardais mon sourire sur les lèvres.

- Et bien je te suis !

J'attendis qu'il se leva pour le suivre, prenant au passage ce que j'avais entamé et casant mon sandwich dans mon sac. Je gardais en revanche la canette à la main et le suivit en dehors des studios.



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2136
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]   Ven 18 Avr - 19:17

Mes dernières affirmations ne la surprenais pas. On était deux gosses détruit et abandonné par l'Indiana. Deux gosses qui avaient réussi à se retrouver dans la jungle de L.A. Deux gosses si proche au fond. Et ça me faisait toujours bizarre. Comme si ma vie allait complètement changer d'un jour à l'autre maintenant que je savais ça. Comme si tout prenait un tout autre sens.

C'est le ventre de ma, désormais, soeur qui nous sortis de cette ambiance pesant et triste. Comme si il avait senti que c'était le moment de se manifester. Comme s'il nous disait de passer à autre chose. Et c'était plutôt bienvenu! Parce que ressasser le passé n'était pas toujours la meilleure des solutions. Même si ici, on avait pas vraiment eu le choix. On était lié et on le serait pour toujours.

J'avais souris et j'avais proposé un restaurant. L'ambiance des restos c'était cool, ça détendaient. En espérant qu'il n'y ai pas trop de monde. Elle accepta. Ouais, on avait 22 ans à rattraper. 22 ans où on a été séparé et où on nous à cacher à chacun l'existence de l'autre.

Mes larmes enfin sec. On sortis des studios de MTI. Le soleil tapait dehors et ça m'éboulis instantanément. J'avais pas quitté ce foutu studio depuis quand moi? Et j'avais pas mes lunettes de soleil. En fait, je venais de sortir totalement à découvert et s'était trop tard pour rebrousser chemin.

-Deux roux en ville, ça va pas passer inaperçu.

Je souris. J'essayai de refouler mes tendances paranoïaque devant ma soeur. Je voulais lui montrer tous mes bons côtés. Le Billy que j'aimerai être. Je m'arrêtai devant un restaurant à quelques pas des studios. C'était le genre de restos où se rassemblaient tous les roadies en fin de journée.

-Là, il parait que la bouffe est bonne.

On entra dans le resto et je m'assis rapidement à la première table venue.

-Là, c'est bien.

Pourvu que personne ne me reconnaisse...

-Alors, tu fais quoi à L.A. People? Tu descends des gars comme moi?

Je souriais. Il n'y avait aucun reproche dans ma voix. C'était ma soeur et je ne lui en voudrais jamais pour rien.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]   Dim 20 Avr - 20:27

Il avait souris et je fis de même. J'avais accepté son offre du restaurant avec une joie immense. Il fallait rattraper toutes ces années loin l'un de l'autre … On ne pleurait plus et je le suivis hors des studios de MTI. Le soleil de la journée était toujours présent et je sortis mes lunettes de soleil pour protéger mes petits yeux verts, tout en buvant ma canette de soda. Il fit la remarque que nous n'allions pas passer inaperçu. Il n'avait pas tort c'est sûr. Je lui adressais un petit sourire pour le rassurer.

- Hey don't worry ! Tout va bien se passer.

Je gardais le sourire tout en le regardant à travers mes lunettes de soleil. Je les lui aurai bien prêtées mais je doute que sa tête soit assez fine … Il s'était ensuite arrêté devant un restaurant et je fis de même. A vrai dire, je ne connaissais pas aussi bien que lui la cité des anges et encore moins les environs des studios de MTI. Je le suivis à l'intérieur après sa remarque sur la qualité de la cuisine de cet établissement. Il ne tarda pas non plus à trouver une place, assez proche mais pas à côté d'une vitre, c'est une rockstar après tout et les paparazzis lui collent au cul comme on dit. J'acquiesçai quant au choix de la table et m'assis à mon tour. J'enlevai alors mes lunettes et bu la dernière gorgée de ma canette avant de répondre à sa question sur mon rôle à L.A. People.

- Pour le moment non … J'ai plus envie d'écrire des articles qui nous permettraient de comprendre le monde de la musique mais aussi les acteurs principaux de ce monde. J'ai envie que les personnes lambda se sentent plus proches de leurs idoles, qu'elles se trouvent des points communs … Ce n'est pas réellement le genre de L.A. People … Après, si pour survivre je dois descendre les autres je le ferai …

J'avais fait une petite moue un peu désappointée … Une serveuse arriva au moment et nous apporta les menus. Je lui adressai un sourire et me mis à lire le menu. Il y avait pas mal de choix et tout me faisait envie. Je pense que j'allais demander à mon demi-frère un peu d'aide, cela pourrait aussi permettre d'installer un peu plus de confiance entre nous deux. Je le regardais alors.

- Il y a trop de choix, tout à l'air super bon, tu me conseilles quoi ?

Je fis un petit sourire en attendant les précieux conseils de Billy quant au choix du repas.



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2136
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]   Lun 21 Avr - 20:48

Les paroles de ma sœur me rassuraient. « Tout va bien se passer », elle disait. Je l’espérai, mais j’avais toujours l’impression qu’un paparazzi ou un fan en furie ne sorte de derrière l’un des immeubles qui composaient L.A. Quand je sortais dehors, j’avais cette peur constante de « me faire prendre sur le fait ». Des paparazzi, j’en avais déjà frappés quelques-uns dans ma petite carrière de rockstar… Et je me contentai d’approuver ce qu’elle disait.

Heureusement, le restaurant n’était pas loin et on eut vite fait d’y rentré après que j’ai dit à Evy que la bouffe y était bonne. En fait, on m’avait dit que le bouffe était bonne… Et comme je détestais prendre l’avis d’un autre pour le mien, fallait que je me fasse ma propre opinion et s’en était l’occasion rêvée. A l’intérieur, je ne tardai pas à prendre la première place venue en prenant bien soin d’être loin des fenêtres. Tant de choses à prendre en compte, tant de choses à calculer, telle était la vie de Billy Lighter…

Je la regardais enlever ses lunettes de soleil pour dévoiler son regard émeraude. Je m’y habituais à ce regard. Il le fallait de toute façon. Elle vida sa canette avant de répondre à ma question sur L.A. People. Quand je pense que ma propre sœur avait le pouvoir de me descendre dans les articles quand elle le voulait, ça faisait bizarre. Mais descendre les gens, c’était pas son truc. Elle aurait préféré apprendre au lecteur de L.A. People les subtilités du monde de la musique. Rendre le public proche de ses idoles. C’était un beau rêve. Impossible à L.A. People apparemment. Mais la jeune fille en était consciente et elle n’hésitera pas à descendre les autres pour arriver à ses fins. Cette réflexion me fit sourire.

-Des points communs ? Tu crois qu’il y en a ? J’arrive plus à me reconnaitre dans mes fans…

C’était triste, mais c’était vrai… Pendant les concerts, je voyais une foule en délire parfois prêt à se taper dessus pour des conneries. C’était ça mes fans ? Une bande de pseudo rockeur bagarreur ? Si c’était bien ça, non ils n’étaient pas comme moi. J’étais violent, pas bagarreur. Si je frappais c’était pour une raison.

-Si tu pouvais descendre Amon au sens propre du terme ce serait cool.

Je rigolai, mais j’étais sérieux… Celui qui osera le descendre sera mon héro… C’est sur cette phrase que la serveuse arriva apportant le menu. Je l’ouvris, juste pour dire. Parce que je savais ce que je voulais. Pourquoi ? Parce que, où que j’allais, je prenais toujours la même chose. Par contre, ma sœur semblait indécise, dépassée par le choix que lui offrait le menu. Je relevai la tête captant son regard émeraude.

-Une pizza Hawaï… Où que tu ailles, il faut prendre une pizza Hawaï… C’est comme ça… Il n’y a que ça de vrai…

Inexplicable cette habitude ? Non. Parce que tous mes actes étaient expliqués d’une manière où une autre. Tout ce qui semblait étrange ou stupide pour certains avaient une explication profonde pour moi. Et la pizza Hawaï avait une explication…

-Et s’il n’y a pas de pizza Hawaï… Sors…

C’était une évidence pour moi et je l’avais déjà fait. J’étais entré, on m’avait dit qu’il n’y avait pas de pizza Hawaï, je suis devenu blême et je suis sorti… Ma sœur devait me prendre pour un dingue. Parce que je n’avais vraiment pas dis ça sur le ton de l’humour. J’étais vraiment sérieux.

-J’espère que tu aimes bien ça, en fait…

Oui parce que sinon c’était pas une bonne suggestion. Et je me mordais la lèvre inférieur de peur qu'elle n'aime pas ça...


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]   Mer 23 Avr - 14:40

Je voyais bien que mon demi-frère avait peur de sortir. Pourtant, il ne devrait pas, c'est une personne comme une autre. Je pense que c'est cette méfiance et cette paranoïa qui attirent les paparazzis et autres vermines. Je lui donnerai mon point de vue sur le sujet un jour.

On arriva rapidement au restaurant. Billy avait choisi une place stratégique, il fuyait encore et toujours les autres. D'un côté, je n'avais pas envie aujourd'hui d'avoir affaire à une foule me déclarant déjà comme étant sa petite-amie. Je suis sa demi-soeur c'est déjà beaucoup. Enfin bref, après deux ou trois petites choses, on parla de mon boulot. Après tout je connais plus sa vie que lui la mienne. Je lui arrachai même un petit sourire suite à ma réponse, oui je suis déterminée ! Oui je suis prête à tout pour avoir ce que je veux et alors ? Soit, passons à autre choses de plus profond. Billy, mon cher frère, n'arrivait plus à se reconnaître en ses fans, et ça c'est bien triste …

- Il y en a surement moins qu'au début mais … Comment dire, je suis sûre qu'il ne te connaissent pas assez, ne te comprennent pas assez pour que tu puisses te retrouver en eux. … Je n'est que mon avis, mais je pense que tu devrais t'ouvrir un peu plus vers tes fans, via tes chansons certes mais aussi sur scène, dans la presse, ou lors d'évènements … Je pense qu'ils apprécieraient, en tant que fan, j'adorerai …

Je le regardais avec un regard tendre, j'avais dit tout cela avec le coeur. Il faut bien entendu y aller en douceur, surtout avec Billy. Il y a un problème d'échange c'est clair. De plus, les fans adorent se sentir proches de leurs idoles, ne serait-ce que leur parler davantage en live aiderait, un petit article dans la presse, je veux bien m'en charger. Enfin bon, il revint sur Amon. Là tout de suite j'avais envie de le descendre oui ! Mais quelque chose au fond de moi me dit qu'il a encore un rôle à jouer dans ma vie …

- Ce serait avec joie, mais il faut attendre, mon instinct féminin me fait penser qu'il a quelques trucs à faire avant … Et puis, je ne connais pas encore tous ses secrets …

Il rigolait mais je sentais bien qu'il en avait vraiment envie, tout comme moi. Il fallut ensuite commander, je ne savais pas du tout quoi choisir et c'est pourquoi, j'avais solliciter l'aide de mon frère. Il me regardait et me conseilla fortement, si on peut appeler ça conseiller, une pizza Hawaï. De nom cela ne me disait rien, peut-être qu'elle était appelée autrement chez nous. Je lui souris. Il ajouta sérieusement, que s'il n'y en avait pas, il fallait sortir du restaurant. En fait, il est accroc à cette pizza ! Il est complètement dingue ! Un peu comme moi, on a chacun ses habitudes, ses rituels. Sa phrase suivante me fit rire, il se demandait finalement si j'aimais ça en se mordant la lèvre inférieure. Je lui adressai un clin d'oeil et lui répondis.

- Je te fais confiance, je ne suis pas difficile !

La serveuse arriva et pris notre commande. Deux pizzas Hawaï cela n'allait pas être dur à retenir je pense. Elle repartit rapidement et je reposais donc de nouveau mon regard sur mon cher frère, Billy.

- Enfin, il y a quoi dans la pizza Hawaï ? Dans mon coin paumé j'en ai jamais entendu parlé, ni à Indianapolis …

Je le regardais avec une petite moue un peu déçue et gênée. Pourquoi je n'en ai jamais entendu parlé ? J'espère que Billy me donnera la réponse.



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2136
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]   Jeu 24 Avr - 20:35

Les fans, mes fans. J’avais dit à ma sœur que je ne me reconnaissais plus en eux. C’était hélas bien vrai. Je les voyais porter des t-shirt à l’effigie du groupe sans en comprendre l’attitude. Ou alors, est-ce que c’était moi qui m’étais éloigné de cette attitude de départ ? Moi qui me renfermais dans mon monde paranoïaque ? A l’instant présent je pensais bien que non, que la faute n’en revenait qu’à eux et eux seuls. Que c’était eux le problème, eux qui n’avaient pas compris et qui ne comprendraient jamais.

Et Evy me donna son propre point de vue de la chose. M’ouvrir plus aux fans… C’était son idée pour améliorer les choses car c’était le seul moyen pour qu’ils me comprennent. J’écoutais attentivement ma sœur. M’ouvrir par tous les moyens possible pas uniquement par la chanson. Me comprendraient-ils après ça ? Je réfléchissais à savoir si tout cela avait vraiment un sens.

-Peut-être que tu as raison…

Et j’étais sincère mais je restais toujours sur une idée fixe.

-Mais je pense que certains sont quand même de vrais connards finis !

Parce que j’en avais vu. Parce qu’il m’était arrivé d’en casser la gueule à certain pour le plus grand malheur de mon pauvre garde du corps.

C’est là qu’on en vint à un autre vrai connard fini, le dénommé Amon Sørensen. Elle aurait bien suivit mon conseil en le descendant directement mais elle avait l’impression qu’il pouvait encore lui être utile. Et je souriais.

-Hmm… Manipulatrice… Mais si tu le dis, je te crois. Fait le souffrir en tout cas.

Je rigolai presque. Ma sœur savait manipuler, tout le contraire de moi. J’étais trop sincère pour arriver à faire ça. Mais si elle en avait le pouvoir autant qu’elle fasse souffrir cet Amon à sa manière. Après tout, Sørensen l’avait autant blessé elle que moi. Je savais ce que ça faisait d’oser faire remonter le passé à la surface. Et c’est ce qu’Amon avait fait avec Evy. D’une manière tellement malsaine que j’en étais malade.

C’est sur un rire de ma part que vint la serveuse pour prendre notre commande. Evy me demanda des conseils parce qu’elle n’arrivait pas à se décider. Et j’avais proposé la pizza Hawaï. Non, en fait, je calais sur la pizza Hawaï. Mais est-ce qu’elle aimait vraiment ça ? J’en savais rien… Mais une chose était sûr, elle en commanda une pour elle et une pour moi m’accordant sa confiance.

Quand la serveuse partit, Evy me posa la question fatale… Qu’est-ce qu’il y avait dans la pizza Hawaï ? Parce qu’elle n’en avait jamais entendu parler. Et la était tout ! Elle avait mis le doigt sur la raison de cette foutu obsession. Ma sœur était forte sans le savoir. Je croisai les bras sur la table en avançant un peu ma chaise pour être plus proche d’Evy.

-C’est une pizza avec de la mozzarella, du jambon, des tomates, des épices et des ananas.

Ouais c’était ça.

-Et, en effet, on n’en fait pas dans l’Indiana. C’est bien pour ça qu’il faut toujours prendre une pizza Hawaï. Parce que ça te prouve que tu n’es pas dans l’Indiana et c’est rassurant…

Explication à la Lighter…

-Et s’il n’y en a pas, tu as toujours un risque… Enfin tu vois. Un risque d’être à Lafayette…

Ma ville de naissance et celle où j’avais grandis. L’enfer sur terre. Et, en parlant de ça, je me posais une vraie bonne question…

-Mais, quand j’y pense… T’es né où dans l’Indiana ?

Bah oui… J’en savais rien moi… Parce que si elle venait de Lafayette j’en aurais entendu parler quand même…


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]   Dim 27 Avr - 14:48

Mon demi-frère avait exposé son problème avec ses fans, il ne se reconnaissait plus en eux. Je lui avais donc fait part de mon point de vue sur le sujet, de mes idées pour que cet éloignement s'arrête et devienne l'inverse. Il nuança en me disant que j'avais peut-être raison avant d'ajouter, que certains étaient de vrais connards. Ces derniers mots me firent sourire. Il y en a partout, il y en a toujours eu et ça durera encore longtemps.

- Des connards il y en a tous les coins de rues tu sais … On arrive pas à les exterminer malheureusement …

On avait alors abordé le sujet Amon Sørensen. Pour moi il restait encore un rôle, je devais aussi découvrir son passé au Danemark … Cela pouvait paraître étrange mais il n'allait pas encore souffrir, peut-être que ça n'arriverait même pas au fond. Je le ne connais pas en fait. Malgré tout, cela fit sourire largement mon frère Billy. A cela je répondis par un rire puis un petit clin d’œil lui assurant de ne pas s'en faire.

Je ne savais pas comment, ni si c'était nécessaire de le faire souffrir ce danois. Néanmoins, il fallait que l'on mette les choses au clair. J'avais voulu la jouer à la loyale, je n'aurai surement pas dû … En tous les cas, j'avais une énorme envie de lui crier dessus et de lui mettre deux ou trois gifles ça c'est sûr et certain !

La serveuse vint prendre notre commande et cela nous fit oublier mon collègue danois pour le moment. On avait tellement de choses à se dire, qu'Amon devait ne plus exister jusqu'à la fin de cette conversation. On avait alors commandé deux pizza Hawaï, j'allais découvrir la fameuse pizza dont mon frère est accroc ! Une fois qu'elle fut partie, je lui avais quand même demandé ce qu'il y avait dedans, par simple curiosité. Il s'était rapproché de moi en croisant les bras, je fis de même, comme si cela ressemblait à un secret que personne hormis nous, ne devrait entendre. Il me donna les ingrédients et je souris.

- Hmm ça me donne envie !!

Je mourrais d'envie de la déguster. Il me confirma aussi qu'il n'y en avait pas dans l'Indiana. Il m'expliqua ainsi sa théorie sur pourquoi commander une pizza Hawaï. Bon c'était un peu tiré par les cheveux mais vu le caractère de miser Lighter cela paraissait beaucoup plus normal. Je souris et acquiesça d'un signe de tête ses dires. L'Indiana, un état paumé, horrible et horrible ! Je suis bien mieux ici, il fait beau, il y a de la vie, il y a la plage aussi, enfin la cité des anges ça claque par rapport à Indianapolis … Je compris par la suite qu'il venait de Lafayette, c'est ce qu'il avait laissé entendre vu qu'il me demanda où j'étais née dans l'Indiana. Je lui fis un petit sourire.

- Je suis née à Lawrenceburg … Plus paumé c'est dur je crois …

J'avais ris, je venais vraiment de la campagne profond des Etats-Unis ! La serveuse revint avec les deux pizzas Hawaï. Le service était vraiment rapide, je la remercia en souriant. je regardais ensuite de nouveau mon frère arborant mon beau sourire.

- Bon appétit Billy !

Je jetais un bref regard sur la pizza qui avait vraiment l'air succulente. J'attendais que mon frère me renvoie le bon appétit avant de manger, c'est juste une question de politesse.



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Lighter


Messages : 2136
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 27
Localisation : Dans la mer avec les dauphins

Who Am I?
Birth place: Lafayette, Indiana
Je suis: Instable, possessif, sensible, perfectionniste
Song: Guns N'Roses - Estranged


MessageSujet: Re: Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]   Sam 3 Mai - 18:12

Exterminer les connards. Ce serait tellement bien. Mais, d’après ma sœur, ce n’était pas possible. Et pour la connardise était tellement relative… J’étais sûrement le connard de quelqu’un. Même de plusieurs personnes…

-Dommage…

Dommage, oui et non. Parce que s’il fallait tous les exterminer autant s’exterminer nous même avec. Exterminer, c’était quand même un mot violent. Violent et définitif. Bordel, Billy, arrête de philosopher, ça sert à rien…

Bref, Amon était un connard pour moi et pas que. Mais ma sœur voulait l’utiliser et je lui faisais confiance. Même si ce qui m’ennuyais profondément, c’était que cet Amon respirait…

Bref, de nouveau, la serveuse vint prendre notre commande composée uniquement d’un assortiment de deux pizzas Hawaï. Et j’avais expliqué à Evy pourquoi les ces pizzas-là et pas une autre, mais aussi, les ingrédients qui composait ce chef d’œuvre culinaire. Bah ouais, une pizza classique mais avec des ananas en plus. Ca faisait exotique. J’aimais l’exotisme. L.A., pour moi, c’était exotique. Alors imaginer les pizzas Hawaï ! En tous cas, les ingrédients semblaient donner faim à ma demi-sœur et je souriais, content que ça lui plaise.

Bref, je lui avais tout raconté. Ce qui nous avais directement mené à parler Indiana. Après tout, il n’y avait pas que notre foutu père qui nous liait, il y avait aussi ce foutu Etat. Je lui avais dit que je venais de Lafayette. Tout le monde le savait car je pense l’avoir dit dans le presse un jour… Ou pas. Bref, je ne sais plus.

Mais ma sœur était née loin de la paisibilité suspecte de Lafayette. C’est à Lawrenceburg qu’elle avait vu le jour. Plus au sud que ma ville natale, mais tout aussi paumé apparemment. Elle riait et je souriais, ne cessant de penser que mon foutu père était allé bien loin pour se fabriquer une autre famille qu’il a lâchement abandonné.

La serveuse revint et je plantai ma fourchette dans ma pizza. Je n’avais pas remercié la serveuse me contenant d’inspecter tous les recoins de ma pizza alors que ma sœur me souhaitait un bon appétit.

-Merci.

Et je commençai à couper ma pizza, jetant de temps en temps des regards à ma petite sœur.

-Lawrenceburg c’est bien plus au sud… Je n’aurais jamais imaginé que mon père se taille jusque-là pour une fille… Bordel, il nous en cachait des trucs et je n’ose pas imaginer ce qu’il a pu faire d’autre durant ces absences…

Je ne voulais même pas y penser en fait.

-Et t’es venue à L.A. pourquoi ? Pour fuir l’horrible tranquillité de l’Indiana ? Ou pour ta carrière de journaliste ?

Je voulais tout savoir sur ma sœur. Tout dans les moindre détails.


Nothing last forever and we both know hearts can change ©️ GN'R
Revenir en haut Aller en bas
http://la81rocks.forumgratuit.be
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]   Dim 4 Mai - 15:15

Oui exterminer était un mot fort, mais avec le peu de colère qu'il restait en moi je n'arrivais pas à tout le temps peser mes mots … Enfin certains gros connards mériteraient bien une grosse sanction. Il trouvait lui aussi cela dommage de ne pas pouvoir faire disparaître toutes ces personnes de ce genre. Néanmoins, Amon ne méritait pas encore d'être éliminer, exterminer, sanctionner enfin bref comme vous voudrez !

Nous avions parlé des pizzas Hawaï, de leur contenu de pourquoi il fallait en manger. Billy faisait une très bonne publicité pour cette pizza, j'espère que je ne serai pas déçue en la dégustant … Allier ce côté exotique avec l'aspect très européen de la pizza, c'est un risque à prendre, espérons qu'il soit satisfaisant.

Ceci nous permit d'enchaîner sur l'Indiana, l'état d'où nous venions tous les deux. Et franchement, cet Edward avait fait du chemin pour ma mère … Enfin, il gardait toujours pour cible des coins paumés … Malgré tout, nous gardions une bonne ambiance. J'étais trop heureuse de le trouver enfin pour me lamenter sur ce passé tout aussi pourri que la ville de Lawrenceburg. La serveuse arriva avec nos pizzas et je pris la peine de la remercier ce qui ne fut pas le cas de mon demi-frère, la peur de se faire reconnaître s'il ouvre la bouche ? Possible … Bref il me remercia malgré tout lorsque je lui avais souhaité bon appétit. Je lui souris et me mis à couper, moi aussi, ma pizza Hawaï. Nous repartîmes sur l'Indiana de nouveau.

- Comme quoi … tout est possible … Je n'ose pas imaginer non plus … Nous ne sommes peut-être pas ces seuls enfants qui sait … Enfin, arrêtons de parler de lui ça lui ferait plaisir !

On repartit alors sur moi. Je connaissais pas mal de choses sur mon demi-frère mais lui ne connaissait rien du tout sur mon sujet, enfin très peu … Il me demanda pourquoi j'étais venue à Los Angeles.

- Non et non ! Juste pour te retrouver en fait … Et puis du coup j'en ai profité pour lancer ma carrière de journaliste et habiter un coin un peu plus vivant, mais ce n'était pas du tout mon but principal …

Je lui souriais et pris quelques bouchées de ma pizza. J'attendais ces autres questions. Je voulais bien tout lui dire, mais je ne voyais pas du tout par où commencer pour être honnête …



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Finally, I Meet You { PV Billy } [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Finally we meet again • Edwin & Asher.
» « Now I've finally found someone to stand by me. » Albus&Nara - terminé.
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Ahem.. Please to meet you ?.
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Hollywood :: Studios de MTI-