AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Revenge is Sweet [PV GINGER] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Amon Sørensen


Messages : 689
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Revenge is Sweet [PV GINGER] [TERMINE]   Mer 23 Avr - 15:42

Je n'étais pas particulièrement de bonne humeur, si vous voyez ce que je veux dire. Cela dit, je n'étais pas furax non plus. Quoi que... Quand même un peu. Le numéro de L.A. People de ce matin me réservait une surprise que je n'avais pas vu venir. Je n'avais même pas vu de signes avant coureurs, rien, que dalle, nada. Et là, j'avais ouvert le truc pour regarder les images quand j'étais tombé sur un article assez long. Plus longs que ce que je faisais en général en tout cas. Mais ce qui avait attiré mon attention, c'était les images. Je connaissais la gonzesse sur ces images.

C'était la petite amie de Lighter. Mon regard fila directement en bas de page pour voir de qui était signé l'article. Et evidemment... Je compris sans même lire une seule ligne que Ginger m'avait damé le pion en beauté. Elle avait trouvé l'identité de la jeune femme et avait même obtenu un article entier d'elle. J'avais serré les dents et balancé ce foutu torchon à la tronche de North sur mon mur. J'aurais tellement aimé avoir l'identité de cette garce avant la rouquine!

Mais bon... avec les heures qui passaient, j'arrivais plus ou moins à relativiser. Mais ce qui m'aidait surtout, c'était de penser au mauvais coup que j'avais fait à Evy avec les pseudo lettres de Lighter. Apparemment, elle n'y avait vu que du feu jusque là puisque ma tête était encore bien accrochée sur mes épaules. Et entre temps, j'avais eu le temps d'aller fouiner en téléphonant du côté des archives de l'Indiana et de la ville qu'elle avait mentionné dans ses lettres. Et en recoupant avec les mêmes infos que j'avais pris sur Lighter, j'avais la quasi certutude qu'un lien de parenté existait entre eux. J'avais donc trouvé son sercret. Donc, à ce petit jeu-là, j'étais sûr d'avoir gagné. D'autant qu'il lui aurait été tout bonnement impossible de trouver ce qu'il s'était passé au Danemark.

On était donc en milieu d'après midi, et au lieu de faire mon travail, je m'étais trouvé une autre occupation: monter le terrarium que j'avais commandé. J'étais tranquillement entrain de suivre le plan et là, je testais la lampe chauffante. Il fallait que je règle la température. C'était encore loin d'être fini parce que moi et les plans, ça faisait deux, mais j'allais bien finir par y arriver. Mais avec le dernier coup qu'elle m'avait fait, je me demandait pourquoi je me tuais à construire ce truc...

Et alors que les gobelets de café vides s'empilaient les uns sur les autres à une vitesse incroyable, j'entendis un bruit de pas rageur dans le couloir. Je laissais toujours la porte de mon bureau ouverte pour voir les stagiaires passer et les attraper au vol, comme dans une toile d'araignée, mais aussi justement pour entendre arriver l'ennemi. Et si je l'entendais, c'était vraiment que la personne qui arrivait tapait des pieds violement... Je me redressai, attendant de voir si c'était un vrai danger qui me guettait ou juste quelqu'un qui en avait après quelqu'un d'autre...











AMON


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Revenge is Sweet [PV GINGER] [TERMINE]   Mer 23 Avr - 19:05

Après mon scoop d'hier, le patron m'avait laissé ma matinée pour me reposer. Il faut dire qu'il m'avait vu dans un état très nerveux, on se demande bien à cause de qui … Je peux vous assurer que j'ai bien profité de cette grasse matinée, même si, je l'avoue, j'aurai tellement aimé voir la tête d'Amon Sørensen au moment où il a découvert mon article sur la copine de Billy Lighter, Ruby Ashcroft. Soit, j'étais plutôt détendue en me levant. J'avais fait mes petites affaires matinales, j'avais fouiner un peu dans les évènements à venir à la recherche de futurs scoops, mais il n'y avait rien. Cela tira un peu sur mon moral.

Toute bonne chose ayant une fin, je devais me rendre au boulot, direction L.A. People. J'avais envie d'y aller comme un prisonnier aurait eu envie de se faire pendre ! Je n'ai pas le choix, je vais devoir "admirer" la belle tête blonde de danois de mon "adorable" collègue Amon ! Plus je me rapprochai plus je commençais à bouillir de l'intérieur. Toi, le criminel, tu vas m'entendre parler, tu vas voir ce que c'est que de mettre Evelyn Fallen en colère. Tu t'es payé ma tête tu vas le regretter. J'étais devant les portes de la rédaction. Je pris mon souffle et entra.

Je me dirigeai furieusement vers mon bureau, y déposa mes affaires. Je fis malgré tout plusieurs fois le tour de ce petit bureau pour me calmer, mais rien, j'étais toujours sous tension. Je décidais alors de sortir, de faire le tour de la rédaction, mais plus j'y étais et plus ma fureur augmentait. C'est alors que je remarquais le bureau d'Amon à moitié ouvert avec des bruits de je ne sais quoi dedans, après tout je m'en fiche royalement. Je me dirigeai vers son bureau avec toute la colère qui était en moi, et cela devait surement s'entendre, pas besoin d'avoir de talons aiguilles pour faire du bruit. J'étais de plus en proche, j'avançais rapidement. J'étais enfin face à sa porte que j'ouvrais violemment. Je le regardais des les yeux vert émeraudes remplis de colère. Je devais paraître pour une folle, une hystérique, et j'ai bien peur que ce fut réellement le cas. Quand il daigna me regarder enfin je ne pus m'empêcher de m'énerver sur lui et de lui mettre une belle gifle.

- Amon Sørensen ! Tu t'es bien foutu de ma gueule pauvre con ! Ca te plait l'anti jeu comme ça ? C'est jouissif ? J'espère que tu as eu un bel orgasme avec mes putain de lettres ! Et j'oubliais ton manipulateur de manager anglais, j'espère qu'il a prit son plaisir lui aussi ! … Tu pouvais pas faire des recherches à la légale, non, il a fallut que tu la joues comme ça ! Je te pensais meilleur que ça Amon, je suis déçue, mais ça tu n'en as surement rien à foutre, comme de tout le reste, hormis de ta petite personne !

Je repris mon souffle mais ne le laissais pas parler. Oh que non il n'en aurait pas le droit. Pas pour le moment.

- Espèce de … Aah il n'y a pas de mots ! Tu me sors par les yeux ! Tu vas me le payer ça Amon, très cher même ! J'espère au moins que tu n'as pas été trop blond, trop con même pour deviner mon secret ! Ce serait réellement dommage de perdre son temps ! Alors vas-y je t'écoute c'est quoi mon secret ?

Je me stoppa net le fixant furieusement du regard. Mes doigts me démangeaient, j'avais énormément envie de lui en mettre une deuxième ! Je le laissais croire, pour le moment, que je n'avais aucune idée de son secret. J'en connais un bout, mais je sens que je vais me motiver pour en apprendre plus à son sujet … Je connais quelques personnes qui serraient ravies de m'aider. Je continuais de le regarder en attendant qu'il me réponde. Je ne savais pas comment il allait réagir et je m'en fichai royalement, j'étais remplie d'une tension énorme. Rien ne pourrait me calmer là.



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 689
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Revenge is Sweet [PV GINGER] [TERMINE]   Jeu 24 Avr - 5:58

Et ce qui devait arriver arriva... Etait-ce ce que je redoutais? Ou ce que j'attendais? Probablement un peu des deux. Ginger entra comme une furie dans mon bureau, se planta devant moi, et mes yeux verts plongèrent dans une mer émeraude furibonde. S'en suivit une gifle plutôt cuisante, mais contre toute attente, je ne pus pas dire que ça me déplu.

J'eus en effet un brusque flashback, comme si Ginger venait de me remettre les idées en place. Et au lieu d'émeraudes, ce sont des paillettes d'or entourées de vert que je vis, les yeux de Freiya... et accessoirement les miens. Des claques, Freiya m'en avait rarement mis. Les seules fois, ça avait été quand j'avais été trop loin dans mon obsession de la protéger et que je maintenais tout le monde à distance, massacrant à coups de poings même les gens qui étaient de potentiels amis pour elle.

Et comme Ginger se la jouait à la Freiya, elle me donnait tous les bons repères pour me mettre à l'aise alors que son but était certainement l'inverse. Je rigolai juste après avoir pris la baffe, mais ne dit rien, me contentant de sourire et de l'écouter m'insulter. Quand elle eut fini de dégueuler ce qu'elle avait à dégueuler, je me contentai de la regarder avec un air satisfait, sourire aux lèvres, mais sans rien dire. Avec Freiya, ça marchait...

Et en effet, il ne fallut pas une seconde pour que sa main, qui la démangeait certainement, reparte pour un deuxième round sous la pression de ma provocation  silencieuse.

J'avais fait ça des dizaines de fois... Parce que des dizaines de filles, pas que Freiya, avaient déjà voulu me gifler. Et la plupart avaient probablement de très bonnes raisons. Mais ça en devenait trop facile à la longue.

J'attrapai sa main au vol et puis, la faisant pivoter sur elle-même, la serrai contre moi. Je détenais maintenant ses deux mains et elle se retrouvait dos contre moi. Il lui était donc impossible de porter le moindre coup. Même avec ses pieds, elle n'aurait pas réussi à me faire assez mal pour me faire lacher prise.

Je profitai de ma position pour lui chuchoter à l'oreille.

- Je me rappelle d'une fillette qui m'a confirmé un  jour que la fin  justifiait les moyens... Surtout quand on a rien à perdre. Mais quand il s'agit de jouer vraiment, cette fillette dégonfle.

J'approchai mon visage un peu plus de son oreille, me perdant un peu dans l'odeur de ses cheveux. Elle s'était levée ou douchée tard. Ses cheveux étaient encore très légèrement humides.

- Et je n'ai rien à perdre, Evelyn Lighter...

J'attendais qu'elle se détende, qu'elle arrête de forcer pour la lacher. Mais je n'allais pas lui dire que c'était la seule façon pour que je la lache... J'attendais qu'elle le fasse naturellement...

Spoiler:
 











AMON


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Revenge is Sweet [PV GINGER] [TERMINE]   Jeu 24 Avr - 15:40

Je lui avais tout déballé avec rage, fureur, dégoût, enfin tout ce que vous voulez comme synonymes ! Il m'énervait ! Son sourire, sa satisfaction. Il n'attendait que ça en fait … Quelle ignoble personne ! Ma main qui me démangeait ne pu s'empêcher de partir mais malheureusement pour moi, il l'attrapa au vol, me faisant pivoter et me plaquant contre lui, mes mains liées par les siennes. Je ne pouvais plus rien faire, j'étais ligotée par mon collègue Amon Sørensen. Il en profita pour me chuchoter quelques paroles à mon oreille. Ceci eu le don de m'énerver encore plus et il devait le sentir, ça devait lui faire plaisir. Le prie c'est quand il insinua que j'étais une dégonflée. Ma colère monta d'un cran mais il ne desserrait pas les liens. Il ne me faisait pas mal mais je ne pouvais pas bouger.

C'est alors qu'il répondit à ma question et m'appela Evelyn Lighter. En fait il se souvient de mon prénom quand il veut. Je dois vous avouer que cela m'a fit frissonner. J'avais envie de m'énerver mais je compris vite, que cela ferait le même effet que le sable mouvant. En gros, plus je bouge et plus il me serrera fort. Je me détendais petit à petit prenant énormément sur moi. Il finit par me lâcher et je lui fis face de nouveau. Je me contrôlais pour ne pas lui en remettre une. Je le fixais avec mon regard émeraude toujours rempli de fureur. Je décida de m'asseoir sur son fauteuil remarquant au passage la construction inachevée d'un terrarium. Une fois confortablement installée à sa place je lui souris.

- Moi dégonflée ? Je n'avais pas encore connaissance de tes règles Sørensen.

Je m'amusais avec son fauteuil tournant autour du pied, lui faisant tantôt dos, tantôt face. Je m'arrêtais finalement et le fixais de nouveau, avec mon sourire en coin.

- Bien je t'accorde d'avoir trouvé mon secret, et maintenant ? Ca va changé quoi ? Tu sais j'ai appris pour l'actrice danoise Karen, l'ex de Robin North. J'ai même pas eu besoin de lui demander. La pousser au suicide … Je pensais sincèrement m'arrêter là dans les recherches …

Je posais à présent mes pieds sur son bureau ne le quittant pas des yeux. Nos regards se soutenaient mutuellement. Je gardais mon calme et toute ma fureur était uniquement présente dans mes yeux et mon sourire. Je repris là où j'en étais.

- Du coup, j'ai bien envie de fouiller ton passé, au Danemark … Je connais pas mal de personnes qui seraient prêtes à m'aider vois-tu. Alors je vais te le demander Sørensen. Choix numéro un : tu me racontes ce qu'il s'est passé là-bas ? Et toute cette histoire reste entre nous. Ou alors choix numéro deux : je le trouve avec mes relations et une fois découvert je peux m'arranger pour que cela se sache dans tout L.A. … Alors Amon Sørensen as-tu envie de déménager de nouveau ou pas ?

Je soufflais un peu et repris.

- Non parce qu'on ne me l'a fait pas à moi. Actrice danoise, suicide, ton passé danois est loin d'être joyeux, j'opterai pour un passé sombre tu vois. Après tu peux ne rien dire, à tes risques et périls Sørensen … Je connais les règles maintenant, on peut enfin s'amuser si tu vois ce que je veux dire.

Je gardais le contact visuel. Mon sourire s'agrandissait petit à petit. Il venait de réveiller l'horrible créature que je pouvais être. Je n'aurai aucun scrupules à le démolir, aucun, ce n'est qu'un collègue après tout. Je guettais sa réponse, j'étais dans un état tel que plus rien ne pouvait m'atteindre. Il pouvait dire les plus horribles choses, me faire les plus ignobles menaces, je resterai de marbre enfin presque mon sourire est bien installé, il ne compte plus s'en aller.



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 689
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Revenge is Sweet [PV GINGER] [TERMINE]   Jeu 24 Avr - 17:49

Ginger s'était d'abord complètement crispée, arrivant au sommum de l'énervement quand je la traitai de dégonflée. C'était pourtant bien ce qu'elle avait dit quand on s'était lancés ce pari dangereux, non? Quand je lui avais demandé si la fin justifiait les moyens. Ouais. Sauf que quand il s'agissait de faire du concret, y avait jamais plus personne. Plus personne sauf moi. Comme d'habitude. Et après, c'était moi le traitre, le parjure, alors que j'étais le seul à rester fidèle à mes principes, à ce que je disais.

La jeune femme fini par comprendre... Et doucement, tout doucement, elle se détendis. L'effort qu'elle fournissait pour le faire était palapable, d'autant qu'elle était tout contre moi. Jamais on avait été si près l'un de l'autre. Jamais on ne s'était réellement touchés en fait. On était beaucoup trop méfiants tous les deux pour se laisser approcher de trop près. Je finis par la lacher et elle alla s'assoir dans mon fauteuil.

-Connaissance de mes règles? Tous les coups sont permis, je te l'ai bien fait comprendre dès notre première rencontre.

Je la laissai faire, l'écoutant parler attentivement. De toute façon, l'expérience m'avait appris qu'il ne sert à rien d'essayer d'en placer une quand une femme est furax. Alors j'allais attendre qu'elle termine sa litanie.

Et, alors que c'était moi qui l'avais prise au piège dans mes bras il n'y avait pas de ça deux minutes, c'était pourtant moi qui me retrouvais pris au piège. Je me sentais de plus en plus coincé, oppressé, au fur et à mesure qu'elle parlait. Elle avait vu North, il lui avait parlé de Karen, évidemment. Et ce n'est qu'à ce moment-là que je pris la peine de l'interrompre, sautant sur le fait qu'elle marquait une pause dans son discours. Je fixai droit ses yeux émeraudes et fix de l'index un signe de dénégation.

-Tttt... Poussée au suicide? Est-ce que North t'as dit que j'étais derrère elle? Que je l'ai poussée de ce foutu pont? J'ai écrit un article, un seul. J'avais une dette envers elle, une vieille dette, que j'ai finalement fini par arriver à payer. Et encore mieux que je ne le pensais. La différence entre sa vie et sa mort résidait en elle, pas dans ce que j'ai écris.

Quelqu'un de plus fort, avec une autre caractère, aurait peut-être pu s'en relever, continuer sa vie, se venger. Mais pas Karen... Pourquoi? Aucune idée... Mais je me plaisais à penser qu'elle avait choisi cette solution parce que, quelque part au fond d'elle, elle avait conscience qu'elle avait merdé, qu'elle avait détruit quelqu'un qui ne le méritait pas. En parlant de ça... Je m'étais suicidé, moi? Non, hein... Pourtant, elle, elle m'avait mis sur le dos bien plus qu'une petite addiction à la drogue et autres petits vices...

-Et cette information, je te l'aurait donnée si tu me l'avais demandée. Aucun besoin d'aller trouver le petit North.

Pas contre, là où j'avais gagné en faisant en sorte qu'elle aille quand même trouver le petit North, c'était que maintenant, j'étais sûr que l'acteur ne savait rien. Que ce qui s'était soi disant passé au Danemark était bien resté là bas et que Karen n'avait pas eu le temps de transmettre ses mensonges à son petit ami.

Evy s'était confortablement installée dans mon fauteuil, pieds sur le bureau... Une parfaite imitation de ma propre position habituelle... Une question bizarre me vint à l'esprit: était-ce comme ça que Freiya s'installait sur son propre bureau? Me ressemblait-elle toujours autant? Je m'installai à mon tour, m'asseyant carrément sur le bureau, touchant presque de ma cuisse les mollets de la rouquine.

Et c'est là qu'elle me posa son ultimatum. C'est là que je me sentis pris au piège. Elle était intelligente, pas de doute, et elle avait clairement réussi à m'ébranlé sans que je puisse le cacher. Il me fallu quelques secondes pour me reprendre, frottant les yeux, re réfléchissait beaucoup plus vite que n'en était capable mon cerveau. Puis, d'un air faussement arrogant, je finis par dire, mais sans la regarder dans les yeux.

-Ah... Parce que si je te donne ma parole d'honneur, tu vas me croire peut-être?

Et là, je plongeai mon regard dans le sien. Après ce que je venais de lui faire subir, les lettres et tout, elle aurait bien tort de le faire. Mais qu'est-ce que ça pouvait me foutre? Mon honneur était considéré comme de la merde, voire inexistant depuis longtemps. Une fois, j'avais prêté serment, levé la main droite et tout le tralala... Dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité. Mouais. Ben c'était ce que j'avais fait. Sauf que personne ne m'avait cru.

Mais que valait la parole d'un adolescent de 17 ans avec une réputation de bagarreur, de violent et au corps déjà presque taillé pour faire la guerre, face à celle d'une jeune fille aux visage d'ange comme Karen Felberbaum, et, soi dit en passant, future actrice d'Hollywood?












AMON


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Revenge is Sweet [PV GINGER] [TERMINE]   Jeu 24 Avr - 18:49

J'avais à présent rejoint son agréable fauteuil après avoir subi une étreinte danoise. J'avais aussi insinué que je n'avais pas eu connaissances de ses règles. Lui affirma me les avoir bien fait comprendre. En fait, j'en avais rien à faire de ce passage là du coup j'avais levé les yeux au ciel, encore une fois, lassée … Je voulais parler, je ne voulais pas l'écouter sauf si c'était intéressant.

J'avais pas mal parlé. Je le vis m'écouter attentivement. En réalité, il n'avait pas intérêt à m'interrompre. Je voulais que son piège se referme sur lui à vrai dire. Qu'il se sente pour une fois depuis longtemps en insécurité, en position de faiblesse. J'avais parlé de Karen et de North et il semblait quelque peu oppressé. Je marquais une petite pause pour reprendre brièvement mon souffle mais il se mit à parler. Cause toujours tu m'intéresse ! Il me fixait et je soutenais son regard. Il s'agirait d'une dette, je me mis donc aussitôt à l'écouter attentivement. Hm j'irai donc commencer par chercher de ce côté là. Il fit une pause mais n'avait pas fini, j'attendais la suite avec impatience mais ne le montrais pas. Mon expression restait inchangée : regard furieux et sourire en coin. Mon côté sombre quoi. Je doute qu'il m'aurait suffit de le lui demander, il ne l'aurait pas fait, il aurait seulement semé des petits cailloux blancs pour que je me dirige là où il voulait. Je le regardais encore et toujours avec les mêmes yeux.

- Une dette … Mais oui bien entendu ! Tu ne vas pas bientôt me dire qu'il suffisait que je te demande directement toute ton histoire servie sur un plateau en argent ? … Admettons, j'ai fait une rencontre sympathique au moins.

J'avais à présent les pieds sur son bureau et je le fixais toujours. J'appréciais cette situation, tellement que je la savourais intérieurement, c'était très satisfaisant. Se sentir supérieur à l'abominable Amon Sørensen, cela ne faisait qu'augmenter mon sourire en coin. Il me rejoint peu après, se posant sur son bureau. Il était tout près et je pourrais mieux voir dans son regard ce qu'il pouvait ressentir à présent.

J'en avais donc profité pour poser mon ultimatum. Il n'avait, pour une fois, pas répondu du tac au tac. On est surprit mon cher Sørensen ? Il s'était même frotté les yeux, et non tu ne rêves pas ma petite blonde danoise. Je commence à comprendre n'est-ce pas ? Alors ça te fais quoi ? Il me quitta du regard, prenant ses airs d'arrogant qui lui vont si bien pour me répondre. Sa remarque était juste. Je ne pouvais plus le croire. Toujours de la même manière, je lui répondis.

- Après tout ça il faut avouer que ce serait très difficile !

Je me redressais, enlevant mes pieds du bureau et me rapprochant de lui, afin de mieux lire son esprit. Il n'était pas vide comme d'habitude mais je n'arrivais pas encore réellement à distinguer ce qu'il y avait, j'hésitais entre plusieurs sentiments. Je repris en le fixant furieusement. J'adoptais le plus beau de mes sourires en coin et repris.

- Et bien j'attends ! Tu optes pour quel choix Sørensen ? … Si tu ne réponds pas je prendrai en considération le deuxième choix. Je te laisse une chance c'est déjà beaucoup. Tu gardes ta fierté ou tu la mets dans un coin un instant ?

Je voyais bien qu'il était en train de réfléchir à quelle issue lui serait la plus bénéfique, mais je n'avais envie de lui laisser le temps de chercher. Il fallait le mettre mal à l'aise.

- Ca ne me dérange pas de te démolir si tu y tiens Amon.

Je le lui avais chuchoté ces mots tout en gardant la même attitude que précédemment. Bien oui quoi, je la veux ma réponse et il va me la donner. Choix numéro un ou deux, peu importe, je veux un choix !



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 689
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Revenge is Sweet [PV GINGER] [TERMINE]   Ven 25 Avr - 16:35

Je ne pouvais pas en vouloir à Ginger pour ses réactions. Je l'avais bien cherché. Mais elle avait voulu jouer et je l'avais bien prévenu que c'était à ses risques et périls. Mais comme tous les autres jusqu'ici, elle ne pensait pas à tout. Elle ne voyais en moi qu'un connard qui s'amusait avec ses nerfs. Et c'était bien ce que je voulais faire passer. Espérant probablement secretement qu'un jour quelqu'un irait chercher un peu plus loin.

Et comme toutes les femmes, Ginger voulais parler, parler, parler et ne plus s'arrêter, sous le coup de la colère. Et elle était aussi, par là, bien la soeur de Billy Lighter. Lui aussi, lorsqu'il était en colère, en concert, faisait ce qu'on appelait des "rants". Il se mettait à parler, et il était imposssible de l'arrêter avant un bon moment. Et c'était bien une petite "rant" que Ginger me faisait là. Alors je la laissai faire.

Mais je ne pouvais m'empêcher de penser à une chose. Une chose qu'évidemment, j'étais le seul à voir. Combien de temps aurait-il fallut à Ginger pour qu'elle aille trouver son frère, pour qu'elle lui dise qu'elle existait, s'il n'y avait pas eu mes lettres qui l'avaient poussée à le faire? Je tenais là un argument pour contrer Ginger. Argument que je n'utilisai pas. Pourquoi? Parce que ça signifierait, si elle s'en apercevait, que je n'étais pas foncièrement mauvais. Le comble de l'histoire, c'était que Lighter avait, lui, retrouvé sa soeur grâce à moi. Et moi, pas.

Ginger était confortablement installée dans mon fauteuil tandis que moi, je me contentait d'avoir le cul sur mon propre bureau, les jambes pendant dans le vide, mais à seulement un centimètre ou deux du sol. Et symboliquement, ça voulait dire quelque chose... Elle avait le cul sur le trône du vainqueur sur mon propre territoire et je ne bronchais pas. Parce qu'elle avait gagné cette manche et que je l'acceptais. Son ultimatum étant le dernier coup de ce round.

Et alors que le décompte commençait, il fallait que je trouve comment me relever. Et je choisi de ne pas la jouer sournoisement, cette fois. J'allais choisir parmi les réponses imposées par Ginger. Je pouvais voir plusieurs coups à l'avance et la bataille perdue aujourd'hui ne signifiait pas que je perdrais la guerre demain.

Evidemment, elle n'allait pasme croire. Elle le disait elle-même...

-Donc, il est inutile de choisir la première solution.

Je lui lançai un regard perçant. Si ça avait pu la tuer, sur le coup, j'aurais été content. Mais il fallait moi aussi que je pense plus loin que ça. Peut-être sa curiosité à mon propos pourrait me servir. Mais il fallait que je balise les choses si je voulais que ce soit bien fait. Sinon, elle ne ferait que ressortir de vieux articles diffamatoires et, comme tout le monde, goberait tout ce qu'il s'y trouvait.

-Alors, Ginger, prouve-moi que tu es une journaliste. Pas une journaliste comme il y en a des millions sur Terre, une vraie. Tu veux la vérité. Alors cherche après.

Je descendis de mon bureau et appuyai mes deux mains sur les accoudoirs du siège qu'occupait la rouquine. Mon visage était tout près de sien, mais c'est son regard, comme le fond de son âme que je cherchais à capter.

-Et ne te fies pas aux apparences. Il y avait des journalistes comme moi bien avant ma naissance... Et ils ont toujours été les meilleurs.

Je m'éloignai une peu d'elle, me redressant. Puis allai chipoter au terrarium que j'étais entrain de monter. Allumant et eteignant la lampe chauffante pour occuper mes mains. Je ne regardais plus Ginger du coup, j'étais passé derrière elle.

-Je suis le seul à avoir été là du début à la fin, le seul qui sait exactement ce qui s'est passé ce jour-là. Les autres n'ont que des morceaux qu'ils ont interprété à leur façon.

Je parlais limite plus pour moi que pour elle. Mais c'est bien à la jeune journaliste que je m'adressai quand je me retournai vers elle.

-Cherche les failles dans leurs histoires, cherche ce qui n'y tourne pas rond et quand tu auras assez de doutes pour pouvoir me croire, peut-être que je te raconterai.

C'était quelque part, une aubaine pour moi. Je savais Ginger assez intelligente et déterminée pour aller jusqu'au bout des choses. Et je lui faisais, en quelque sorte, confiance. Je détenais chez moi les articles qu'elle chercherait. Mais je ne lui donnerais qu'en temps voulus. De toute façon, sans moi ou un autre danois, elle ne saurait jamais les déchiffrer.

Je tendis la main à la rouquine.

-Deal?











AMON


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Revenge is Sweet [PV GINGER] [TERMINE]   Dim 27 Avr - 15:22

Je parlais, parlais et parlais encore. J'avais besoin de vider mon sac. De lui dire tout ce qui me venait en tête à son sujet, qu'il sache que j'étais déçue. Car oui je suis sûrement l'une des rares personnes ayant été déçue par son comportement. Peut-être que cela permettrait qu'il soit un peu plus clément avec moi ou bien qu'il m'indique le chemin à prendre car il semblerait qu'il ne soit pas tout noir dans l'affaire de Karen, l'ex petite amie de Robin North.

J'étais donc confortablement installée dans son fauteuil, lançant un petit décompte par rapport à sa réponse à mon ultimatum. Je me sentais supérieure sur le coup, j'avais un avantage. Je pense que je pouvais avoir le destin d'Amon Sørensen, mon collègue danois, entre mes mains. Suite à ce qu'il s'était passé il me serait difficile de le croire, il le savait et affirma qu'il était donc inutile d'opter pour le premier choix. Elémentaire mon cher Watson !

Il tentait de m'impressionner avec son regard perçant de psychopathe. Habituellement, j'aurai eu peur, mais là non, je souriais. Je souriais oui, comme une psychopathe un peu. J'attendais qu'il parle, il avait à son tour envie de parler. C'était clairement à moi de trouver et de fouiller dans son passé danois. Soit, je le ferai, j'en avais envie. Il me défia sur ma qualité de journaliste. Je souriais toujours.

- D'une façon ou d'une autre, c'est ce que j'allais faire. Je vais courir après la vérité sur ton passé.

J'avais opté pour un ton neutre. Il descendit de son bureau et vint me rejoindre, posant ses mains sur les accoudoirs du fauteuil. Il avait même approché son visage du mien. Décidément il est bien proche aujourd'hui. Il avait envie de fouiller dans mon regard, je ne laissais passer que la haine et la rancoeur que j'éprouvais à son égard. Il ajouta avant de s'éloigner qu'il ne fallait pas que je me fie aux apparences. Hmm ça peut être un bon défi ! Je le laissais parler pendant qu'il touchait au terrarium. Je l'écoutais faisant aussi autre chose en même temps, notamment jouer avec sa fléchette, comme l'autre fois. Ca occupe, ça détend et ça le mettrait surement un peu en boule. J'avais envie de le provoquer pour voir une autre facette de mon collègue, une partie sensible de lui.

J'appris qu'il était le seul, surement avec Karen, à savoir tout ce qu'il s'était passé. Il se retourna et me demanda, en fait ça ressemblait plus à des ordres tout de même … Soit, il voulait que je cherche les failles. En gros j'allais devoir lire un peu entre les lignes, déchiffrer tout ça … C'est un peu un retour en enfance quand on s'amusait à déchiffrer des énigmes dans des vieux livres. On s'occupe comme on peut en Indiana …

Je le fixais du regard, jouant de sa fléchette avec ma main gauche. Il me tendis la main. J'hésitais un instant cherchant le piège, analysant le moindre de ses faits et gestes. Pourquoi me tendait-il la main, avait-il confiance ? Le pouvait-il ? Je finis par la serrer avec un sourire en coin.

- J'accepte … Tu es sûr de pouvoir avoir confiance en moi ?

Je lui avais lancé cette remarque par défi mais aussi avec espoir que si cela pouvait le déstabiliser, je pourrais lire dans son regard et en savoir un peu plus sur lui. Je ferai ces recherches avec professionnalisme et rigueur.



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 689
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Revenge is Sweet [PV GINGER] [TERMINE]   Dim 27 Avr - 21:35


Ce regard que me jetait Ginger, ce regard plein de déception, de dégoût et de haine mêlés... Je ne le connaissais que trop bien. Mille fois ce regard s'était posé sur moi. Tellement de fois que, sans être blasé, j'étais blindé contre ça. Parce que ce regard, c'était celui de mon père. Celui de Lars quand il s'était rendu compte que je mettais plus de temps que les autres enfants de mon âge à apprendre à lire, que ce soit les lettres que je mélangeais ou les heures; ce regard aussi que Lars avait quand il avait compris que jamais, je ne différencirais ma gauche de ma droite; ce regard quand Freiya l'avait supplier de nous changer d'école parce que je ne cessais de prendre les coups en la défendant jusqu'à en perdre quelques facultés auditives; ce regard quand j'avais raté la première fois mon examen de conduite parce que je n'avais pas aimé la tronche de l'inspectrice; ce regard quand j'avais dit à mon père que, si je pouvais choisir, je préférais entrer dans l'armée plutôt que de reprendre la fabrique d'armes parce que j'étais loin d'être un homme d'affaire... Et que Freiya, elle, serait parfaite dans ce rôle...

Mais jamais, au grand jamais, il ne m'avait admiré quand, enfant, j'avais très vite appris à rouler en vélo sans les petites roues, quand j'étais le plus rapide de ma classe, quand mes facultés en sport me rapportaient les félicitations de mes profs de sport (les seuls qui m'ait jamais considéré un rien parmis tous les profs que j'avais eu) et quand, traînant dans la fabrique de mon père, une énorme usine, j'avais appris à manier les différentes armes que mon père faisait fabriquer avec l'un des testeur, et ce en toute sécurité... Ce qui m'avait valu le regard le plus froid que j'avais jamais vu... Et si j'avais pu choisir, j'aurais demander une baffe et une grosse engueulade. Parce que ce regard-là était pire que tout.

Alors son regard de psychopathe, je le rendis à Ginger. Comme un miroir. J'étais très fort pour jouer les miroirs. Freiya et moi, on jouait à ça tout le temps, à essayer de se ressembler le plus possible.

Evy me promis de courir après mon passé. Je souris, narquois. Il allait falloir qu'elle coure vite alors. Parce qu'il était très loin... Autant dans l'espace que dans le temps. Elle s'était mise à rejouer avec ma fléchette. Et ça me faisais toujours un drôle d'effet... Voir mes armes dans les mains d'une autre... Ca ne me mettait pas en colère. Je n'arrivais pas à mettre les mots dessus mais il y avait quelque chose d'excitant là-dedans. D'autant plus qu'elle était dans mon propre fauteuil.

Je lui tendis la main, concluant ainsi un marché avec elle. J'espérais avoir assez titiller son orgueil pour qu'elle fasse les choses correctement. Et alors qu'elle espérais trouver de quoi me démolir, j'espérais, moi, qu'elle trouverait de quoi me reconstruire. Elle serra ma main, me demandant si je lui faisait vraiment confiance. Je plongeai mes yeux dans ses yeux émeraudes soulignés par des sourcils de feu. Elle avait un regard intelligent, à coup sûr... Mais assez intelligent pour trouver ce qu'il y avait à trouver, pour ne pas faire comme tous ces charognards de journalistes qui, à l'époque, s'étaient lancés sur ce qu'on leur lançai, se contentant de ça? Ca restait à prouver.

Je serrai un peu plus fort sa main, et la tirai légèrement vers moi. Et je lui répondis du tac au tac, les yeux aussi froids que ceux de Lars. Lars qui ne croyait pas en moi.

-Non.

Jamais. Elle était journaliste et je savais ce que ça signifait pour avoir expérimenté les deux côtés du miroir, tour à tour cible puis archer. Je ne lui faisais pas confiance parce qu'elle ne trouverait que des pièce éparses du puzzle. Mais celle qui lui manquerait, je serais le seul à pouvoir la lui donner. Viendrait-elle la chercher?

Et puis ce que je savais, ce dont j'étais sûr et certain me concernant, c'était que je ne faisais confiance à personne. Felberbaum est devenue une ennemie parce qu'elle m'a jugé en étant arrivé sur les lieux trop tard. A trois minutes près, elle aurait été ma plus précieuse alliée, celle qui aurait pu me tirer d'affaire. Mais elle était arrivée quand tout était fini.

Quand à cette fille dont je ne connaissais même pas le nom... Celle qui, elle aussi, aurait pu me sauver, et qui n'était jamais venue... Je n'avais aucune idée de ce qu'il en était advenu... J'espérais seulement que Freiya, elle, l'avait retrouvée... Mais dans ce cas-là, elle non plus ne serait plus à même de donner les réponses à Ginger.

Après lui avoir répondu, j'avais lâché sa main. Mais pas son regard.











AMON


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Revenge is Sweet [PV GINGER] [TERMINE]   Sam 3 Mai - 0:39

Je lui avais jeté plusieurs regards tantôt malsains, tantôt déçus, certains même haineux. Il en allait de même pour mes sourires, tous plus horribles les uns que les autres à mesure que le temps passait. Je cherchais à le provoquer certes, mais surtout à lire en lui au travers de ses brèves inadvertances. C'était plus dur que je ne le pensais.

Néanmoins, il avait attisé encore plus ma curiosité par rapport à son passé au Danemark. J'irai y jeter un coup d'oeil très rapidement, seule ou pas. Il avait à présent opté pour un regard de psychopathe, le même que le mien surement, enfin j'y voyais comme une sorte de mimétisme. C'est alors que mon sourire grandit alors que je triturait toujours sa chère et tendre fléchette. Cette fois, elle n'irait pas se planter droit dans le poster de North. Je la garderai avec moi.

Il me tendit ensuite la main pour conclure ce marché de trouver son passé et de comprendre ce qui s'était réellement passé. Je plongeais moi aussi mon regard perçant dans le sien. Je découvrirai la vérité je me le promets. Je lui avais alors demander s'il avait confiance en moi après lui avoir serré la main. Comme je m'y attendais, il me répondit négativement. Mon sourire grandissait encore.

- Je n'aurai pas confiance non plus !

Je suis, et nous sommes des journalistes. Impossible de croire et d'avoir confiance en l'autre. Il avait ensuite lâché ma main tout en gardant le contact visuel que je lui rendit. C'était une sorte de défi que nous nous lancions vis à vis des regards. Malgré toute la haine que j'éprouvais sur le moment envers lui, une petite voix me disait de le croire, je ne sais pas pourquoi … Du coup, je me persuadais moi-même qu'il n'était pas aussi noir après tout.

Je touchais la flèche de mes doigts. Je décidai finalement de la reposer délicatement sur la table. Je gardais cependant le contact visuel avec mon regard toujours colérique et déçu mais peut-être y trouvait-il cette petite lueur d'espoir. Oui j'avais l'espoir de m'être quelque part trompée sur son compte, l'espoir aussi qu'il m'était surement encore utile. Amon agit de cette manière surement a cause de quelque chose, je trouverai la raison, sa raison. Je me redressai ensuite, toujours en le fixant.

- J'espère pour toi que tu n'as rien à cacher. Je trouverai tout, je déchiffrerai tout et j'espère que je comprendrai tout, mais surtout, que je te cernerai mieux Amon.

Je le regardai de nouveau, un peu moins férocement que précédemment. J'attendais de voir comment il allait réagir à ce petit changement de position venant de ma part. Oui certes, ma colère partait très légèrement, mais ce n'est pas non plus anodin si je laisse percevoir un peu de sentiments dira-t-on positifs. Il faut bien le chambouler un peu. Prendras-tu de nouveaux tes airs de coq Sørensen ou bien me laisseras-tu entrer un peu dans ton monde ?



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amon Sørensen


Messages : 689
Date d'inscription : 26/02/2014
Age du personnage : 31
Localisation : On the ring.

Who Am I?
Birth place: København, Danemark
Je suis: emmerdeur, fouineur, violent, incompris.
Song: Lost Cause - BleedingHeart


MessageSujet: Re: Revenge is Sweet [PV GINGER] [TERMINE]   Lun 5 Mai - 14:42

Le regard de la rouquine était bizarre. Comme si elle n'arrivait pas à le stabiliser. Il vacillait entre colère, haine et dégoût... Et puis aussi autre chose qui me semblait plus positif. Et pourtant, c'était ce dernier sentiment qui me faisait peur. Le dégoût, la haine et la colère, je connaissais par coeur. L'espoir, j'avais oublié depuis un bon moment comment le gérer. Parce que ouais. C'était ça que je pouvais lire dans les yeux émeraude de Ginger. De l'espoir. Et l'espoir était quelque chose de dangereux. Sans espoir, on ne peut tomber plus bas... Tandis qu'avoir de l'espoir, c'est comme marcher sur un fil tendus entre deux immeubles.

Parce que le problème, c'était que, de la voir avoir de l'espoir, ça m'en donnait aussi. Je secouai la tête, persuadé que j'en avait trop dit à Evy. Que je m'étais jeté dans un jeu beaucoup trop dangereux dont j'allais perdre le contrôle.

Elle déposa la fléchette sur le bureau, ma la rendant par ce geste. Et je me détendis un peu. Elle me promis de trouver tout, d'essayer de tout comprendre... Et pire, qu'elle allait par là apprendre à me cerner. Ce qui me conforta dans l'idée que jamais je n'aurais du la mettre au défi. Mais il était trop tard, et elle était bien trop déterminer pour renoncer. Et si j'essayais de lui mettre des bâtons dans les roues, je savais que ça n'allait l'amener à ne faire qu'une seule chose: l'encourager et attiser encore plus sa curiosité, si c'était possible.

Après qu'elle m'ai fait ces belles promesses, on se regarda durant quelques secondes dans les yeux. Elle avait relativement changé d'attitude à mon égard, comme si elle sentait que quelque chose clochait dans toute cette histoire. Et je lui avait tendu la perche pour qu'elle l'attrappe. Et il avait pas fallu le lui dire deux fois. Mais là, je ne savais trop quoi faire. Ni quoi dire. L'encourager littéralement? Non, je ne voulais pas être plaint, ça revenait à être faible. Et jusque là, j'avais toujours voulu assumer ma réputation comme si j'avais réellement fait ce dont j'avais été accusé. Quitte à devenir ce que j'étais aujourd'hui: encore pire que tout ce qu'on avait pu imaginer.

Je soutins son regard. Juste parce que, ne sachant comment réagir, j'en étais réduit à ça. Acculé contre un mur imaginaire, il fallait que je me replie. Je me levai et me dirigeai vers la porte du bureau que j'ouvris en grand... Puis, lui faisant signe, tel un gentleman, alors que ça voulais simplement dire "dehors!", je m'aqdressai à la petite soeur de Billy Lighter. Billy Lighter dont j'avais fait coulé le sang dans ce même building.

- Et bien bonne merde, Ginger...

Je l'invitais ainsi à sortir, à commencer ses recherches. Comme,nt allait-elle réagir si elle trouvait? Comment moi, j'allais réagir? Serai-je toujours aussi effrayant? C'était surtout ça, qui m'inquiétait.

Quand elle eu passé la porte, je ne pus m'empêcher de m'adresser une dernière fois à elle. Il fallait que je reste l'Amon Sørensen qui n'avait peur de rien ni personne, celui qui était prêt à détruire quiconque le mettrait sur la sellette.

-Et remet mes sincère condoléances à North.

Phrase que je ponctuai d'un sourire narquois.











AMON


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evelyn Fallen


Messages : 347
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout

Who Am I?
Birth place: Bled paumé en Indiana
Je suis: ton cauchemar ?
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Revenge is Sweet [PV GINGER] [TERMINE]   Mar 6 Mai - 18:53

Amon voyaient surement tous ces sentiments qui étaient en moi se mélanger dans mon regard. Car malgré tous mes défauts, j'ai tout de même une qualité, je garde espoir. C'est bien souvent celui-ci qui a permit à de nombreuses personnes de s'en sortir sans que je leur en fasse voir de toutes les couleurs. J'avais espoir que tout le monde n'était pas aussi mauvais que pouvait l'être Edward Lighter. Je surpris une once de perturbation dans ses gestes. Je souris alors.

Néanmoins, il avait l'air un peu tendu, c'est pourquoi, j'avais posé la flèche. Surtout aussi parce que je m'étais suffisamment destressée. J'avais ensuite ajouté par la suite, que je découvrirai tout son passé, de A à Z ! Qu'il le regrette ou non il était trop tard. J'étais déterminée à deux cents pour cent ! Me freiner ne ferait qu'augmenter cette motivation.

S'en suivit un échange de regard assez long, enfin ces secondes semblaient durer … Je m'étais détendue et notamment auprès d'Amon. Tant que je ne saurai pas toute la vérité, rien que la vérité je garderai une attitude neutre avec lui. Bien oui, il est hors de question d'être super joviale ! Il soutenait mon regard et cela me fit sourire. Il ne savait plus réellement quoi faire ni dire. Comme quoi ma petite position supérieure était plutôt visible. Amon brisa cet échange de regard en se levant en direction de la porte de son bureau qu'il ouvrit. Il me fit signe de sortir. Ok, je vois ! Je me levais à mon tour sans lui adresser un seul regard et le rejoignit à la porte. Je regardais toujours en face de moi.

- Merci Amon !

Je me décidais à passer la porte toujours sans poser un oeil sur sa personne. J'allais trouver ce qu'il me cachait, qu'il le veuille ou non d'ailleurs ! Alors que je venais d'atterrir du côté du couloir, il ajouta quelques mots en direction de Robin North. Je le regardais alors affichant un sourire ironique.

- Je n'y manquerai pas. Je pense qu'il sera très touché.

Je tournais alors les talons et lui faisait désormais dos avant de repartir en direction de mon bureau. A quand une journée reposante ?



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Revenge is Sweet [PV GINGER] [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Revenge is Sweet [PV GINGER] [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Erbin Jefferson Blevins ∞ Revenge is sweet and not fattening
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Voici le laeader Sweet Miki
» Quand Michel Martelly fait du Sweet Miki....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Downtown :: L.A. People-