AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Hey, I'm Dare [PV. Evelyn Fallen][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Darrell Lloyd
avatar
Invité




MessageSujet: Hey, I'm Dare [PV. Evelyn Fallen][Terminé]   Mer 20 Aoû - 20:16

" How dare you ! "




Los Angeles, la capitale occidentale du septième art mais pas que.... Les musiciens de tous niveaux arpentent la ville en masse, du petit amateur dans sa chambre à la grande Rockstar il y en a pour tous le monde en sachant que par les temps qui court le petit gars peut vite devenir une Star. Par où commencer ? Par quoi commencer ? Déjà faudrait-il que je connaisse ne serait-ce que l'ombre d'une personne sur les quelques millons que contient cette ville sans passer pour un “stalker” ou un illuminé en tout genre. Le soleil commence à décliner donc ce serait pas très malin d'aller dans un parc ou dans des rues commerçantes.

Tiens donc, pourquoi pas débuter par un bar, au moins si c'est pour prêter l'oreille à l'ivrogne du coin j'aurais pas perdu ma soirée. Je sors donc de mon nouveau “Home sweet home” pour monter dans ma bagnole et monter en ville. Comme on à l'air d'être en semaine, le trafic est pas affolant et je peut prendre le temps d'observer les devantures. Quelques noms attirent plus ou moins mon attention comme le “Stryge Bar” ou “The Rainbow”, l'un qui reflète une ambiance très sombre et l'autre au contraire haut en couleurs avançons.... “The Crazy Ginger”, quel nom original, ça me rappelle un bassiste Roux que j'avais vu à Lafayette. Ce gars pouvait pas finir une chanson sans se défouler sur sa corde la plus aigue et la casser, le revendeur faisait son quotat en vente de cordes rien qu'avec lui *petit rire*. Je peut me garer tranquilement 100m plus loin en vérifiant que je n'aurais pas à la chercher à la fourrière, manquerait plus que ça.

Je rentre ainsi dans ce bar où la première chose que j'entends est “Highway to Hell” d'AC/DC provenant d'un Juke Box et visuellement, le bar a une fréquentation modeste ce soir et visiblement pas de groupe à l'affiche, mais quelques instruments sur scène. Je m'installe donc au comptoir ou il reste quelque places quand même et remarquant deux personnes à l'autre bout du comptoir qui ne machent pas leur mot, ils doivent pas en être au premier verre.


♦ Barman -
Bonsoir, tiens donc, ça fait plusieurs années que je voit les mêmes gueules ici mais t'a pas l'air de me revenir, t'est nouveau dans l'coin ?

♦ Darrell - Yep, fraichement arrivé du Sud-Est pour des raisons musciales.... Sinon je voudrais bien un Whiskey "on the rocks" s'il-vous-plait.

♦ Barman - Mouais, jte sers ça... Honnêtement je sais pas à quoi tu t'attends en ayant quitté ton petit nid mais ici tu peut vite devenir un Pigeon en croyant être un Aigle, n'oublies jamais ça.

♦ Darrell - Vous inquiétez pas pour moi j'ai rien à perdre. Dites un peu, vous attendez un groupe, un musicien en particulier ?

♦ Barman - Non, pas ce soir, c'est l'un des jours où on ralentit un peu le rythme pour ensuite donner un grand coup de pied au cul à la concurrence. Si tu veut astiquer l'un de ces joujous vas-y l'étranger et montre ce que tu as dans le ventre, par contre je suis pas responsable des bouteilles que tu te prendras dans ta petite tête de Junkie.

♦ Darrell - De toute façon, j'allais pas vous demander, car des instruments sans musiciens ça devrait pas être là alors considérez que je ne fait que mon devoir de citoyen du Rock et pour les bouteilles elles resteront collés sur chaque table comme quand votre c*l est collé au siège de la voiture à 200km/h ! So.... Let's Drum !

Alors que le Juke Box est dans un temps mort, je profite donc du silence musical pour me glisser sur la scène devant l'audience en train de parler comme si de rien était. Je m'installe donc derrière une batterie de pas très bonne facture d'ailleurs, c'est à peine si la peau de grosse allait lâcher d'un moment à l'autre et baguettes en main je peut commencer mon petit cirque. Deux coups de grosse caisse, les deux baguettes sur la caisse claire, re-grosse caisse et grosse caisse + cymbales, je m'annonce ainsi à la salle. Petit “drum beat” histoire de prendre quelques marques, roulements par ci, roulement par là, le diesel est chaud on peut faire rouler la machine. Ainsi je me lance dans de petits enchainements parfois rock, même jazz histoire de faire des break et prendre de court ceux qui penserait que être un batteur c'est justre être un bucheron derrière un tambour. Bizzarement, les gens de ce bar ne montrent aucune manifestation de dégout ni de complaisance, ils écoutent et se montrent curieux. Ce que je leur fait n'impressionerait pas mes inspirateurs que sont Neil Peart, John Bonham ou bien Keith Moon, paix à son ame, mais ça pourrait calmer les quelques trouducs qui se croivent le meilleur batteur au monde car il savent faire deux trois trucs aboutis. J'estime que j'en ai assez fait et je finis avec un déchainement de cymbales et de toms comme à la fin d'un concert et je repose les baguettes religieusement sur la caisse claire. Quelques applaudissements solitaires à droite et à gauche, rien de plus, après tout j'allais pas m'attendre à 80 000 personnes en folie. Je retourne donc m'asseoir au bar devant le verre que j'ai laissé vide et qui est rempli de nouveau, bizarrement.

♦ Barman -
Jme suis permis de te reservir gamin, celui là je te l'offre pour ton petit numéro. Franchement c'est impressionant et ça pourrait, peut être je dis bien peut être égaler voire dépasser les groupes célèbres du coin avec quelques gratteux autour de toi mais seul comme ça, ça passera pas tous les soirs crois moi !

♦ Darrell - Merci pour le verre, et au fait..... Je m'appelle “Dare”.

Le barman me lança un petit regard de défi et retourna à sa caisse. Buvant mon verre, je remarquais alors que les deux “copains de la bouteille” ont laissé leur place à des gens de mon age, qui me regarde avec plus ou moins d'insistance et reviennent à leur conversation. Les tabourets qui se sont de part et d'autre de moi sont vides mais une personne viens alors s'asseoir sur l'un d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Fallen
avatar


Messages : 332
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout


Who am I?
Je suis: ton cauchemar ?
Relations:
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Hey, I'm Dare [PV. Evelyn Fallen][Terminé]   Jeu 21 Aoû - 0:03

Il y a des jours comme ça ou rien ne va, ou presque. Franchement, je n'ai jamais autant raté de trucs en une seule journée. Que ce soit à manger, à boire, même genre le ménage, rien de rien ! Une journée pourrie. Je suis sortie dehors pour acheter un truc à manger sur le pouce pour le coup et une voiture m'a trempée, oui comme dans les films … J'avais tellement la poisse que j'étais restée dans mon lit à bouquiner. Je suis tombée sur un livre qui avait l'air accrocheur dans ces petites boites vitrées ou on prend et dépose des bouquins. Le titre avait l'air accrocheur, ça se nomme … attendez que je regarde … Shining, l'enfant lumière. ça à l'air un peu glauque alors je me suis dit pourquoi pas. Les livres et moi ça fait 36 mais j'ai envie d'essayer. Me parler pas de l'auteur je ne le connais pas du tout, et puis entre nous s'appeler King c'est prétentieux non ? Et si je me renommais Evelyn Queen ? Bref passons …

J'avais pas mal avancé dans ce livre qui finalement me plaisait plutôt pas mal et mon ventre me fit arrêter cette génialissime lecture. Ayant peur d'avoir toujours une poisse gigantesque je décidais d'aller m'acheter un sandwich en ville. Je me préparai très rapidement, je ne suis pas un garçon manqué mais j'ai horreur de passer des heures dans une salle de bain pour juste acheter un sandwich ! Vu le beau temps j'avais opté pour un vieux short en jean, il avait des petites franges sur le bord tellement je l'ai porté, c'est mon short fétiche. Avec ça je décidai de porter un t-shirt un peu grand en longueur d'un groupe que j'apprécie et qui n'est pas du coin, Deep Purple, ces mecs envoient grave ! Bref vu qu'il est un peu, beaucoup, trop long, je fais un petit noeud en bas, ça fait un peu moins sac tout de même. Je finis de me préparer rapidement dans la salle de bain, je mets une paire de Converse et mets mes clés et mon porte-monnaie dans ma poche. C'était le moment de partir à l'aventure et de s'acheter à manger. Je vous passe les détails de mon trajet qui s'est pas trop mal passé par rapport au début de journée. Juste un sans abris est venu me voir ! Wouhou ! Une fois mon sandwich acheté, j'avais un peu la flemme et pas l'envie de rentrer chez moi … Mais je n'avais personne chez qui je pourrai squatter … Robin est en tournage, Cash et Billy bossent sur l'album … Amon ? Non je le vois assez comme ça ! Je me suis donc mise à flâner dans les rues tout en mangeant mon sandwich. Cela devait paraître un peu bizarre malgré tout.

Je marche, marche et marche encore, ça me rappelle la fois où j'avais cherché Robin au studio et que je l'avais trouvé chez lui, non loin de mon quartier moins classe que le sien. Enfin soit, j'avais terminé mon sandwich, je posais le papier dans une poubelle (quelle écolo), je relève mon regard et tombe face à un bar "The Crazy Ginger", il est fait pour moi celui-là, même dans un bar Amon me suit, c'est pas croyable ! Je me décide donc à rentrer dans ce bar. L'ambiance à l'air plutôt cool, sans trop de soucis, je vais surement prendre un verre. C'est ce que je fis, surtout quand j'entendis le batteur, fallait vraiment que je reste dans ce petit bar. Je prend ma commande et me pose sur une table. Je vais pouvoir déguster ce petit Americano tranquille avec du bon son et une bonne ambiance. J'en profite pour regarder le batteur, il n'est pas d'une beauté extraordinaire mais il a un truc, il a une présence et puis surtout, il joue super bien ! Je bois mon verre sans trop me presser en écoutant le jeune batteur. Une fois mon verre terminé, je me rendis au bar pour le déposer et commanda un autre cocktail, un Alexandra, j'ai pas encore envie de prendre un alcool pur. Le batteur a fini son petit délire, je décide donc de l'applaudir. Il rejoignit ensuite le bar. Je pense que vous avez deviné ce que je vais faire … Je change de place et vient m'asseoir non loin de lui. Bon ok juste à côté. Il a l'air cool et pas trop bête. C'est avec mon fidèle sourire que je décide d'entamer la conversation.

- Hey c'était génial ta petite démo à la batterie ! On entend pas souvent d'aussi bon sons à la batterie ! Ca fait longtemps que tu en joues ?

Ajoutez à mon sourire un petit regard malicieux, comme à mon habitude. Je bois une petite gorgée de ce très bon cocktail. Franchement, c'est réussi ! J'attends qu'il me réponde, ou pas … Après tout il a peut-être pas envie d'être dérangé. Faut pas qu'il se prenne pour une rockstar non plus.



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité




MessageSujet: Re: Hey, I'm Dare [PV. Evelyn Fallen][Terminé]   Jeu 21 Aoû - 15:36



Toujours en train de savourer le verre offert par le Barman. Je regarde sans but le mur ornée d'affiches en tout genre entre deux étagères de bouteilles et de verres. La personne assise à côté de moi a sans doute déjà commandé quelque chose, a entendre le verre qu'il ou elle à posé sur le comptoir, c'est fou comment on peut avoir une oreille perçante quand on est seul.

♦ ??? -
Hey c'était génial ta petite démo à la batterie ! On entend pas souvent d'aussi bon sons à la batterie ! Ça fait longtemps que tu en joues ?

Attendez une minute, c'est une personne qui est venu me parler à moi, l'étranger ? Bien sur que c'est à moi quel idiot ! Un compliment sur mon jeu ? Toujours bon à prendre même si je vais pas lui signer un autographe non plus faut pas rêver ! Et même si ça me vaudra pas la couverture du ''Rolling Stone Magazine''. Alors donc, à la voix je devine que c'est une jeune femme, et qu'est-ce que j'attends pour répondre c'est fou ça ! Je pose alors mon verre à moitié vide devant moi et d'un air plutôt naturel je me tourne vers ma "voisine de bar" qui arbore un petit sourire et un regard sympathique ce qui me met plutôt à l'aise que d'avoir une brute épaisse qui vient chercher des noises. Au passage, je remarque d'un coin de l’œil son tee-shirt "Deep Purple", même si c'est pas un groupe que j’écoute tous les jours, ils envoient du lourd là où tous les guitaristes ne manquent pas de reprendre l'air de "Smoke On The Water" au moins une fois et où "Burn" est l'une de ces chansons qui font réfléchir plus d'un batteur. Regardant son visage coiffée de cheveux roux, manquerait plus que ce soit elle la "Crazy Ginger" enfin d'ici ou on m’appellera "Crazy hair" avec tout qui se balance dans tous les sens lorsque que je joue... Bref il est temps de briser le silence, je prends alors un petit sourire histoire de me montrer sous un beau visage et à mon tour et je lui réponds:

♦ Darrell -
Merci beaucoup, content de voir que ça a plu, j'aurais pas perdu ma soirée. Je joue depuis hummm 10, 13.... 18 ans à tout casser. Mon père était batteur de Jazz mais ce sont les sons Rock qui m'ont porté vers cet instrument enfin bref... Je vous raconte tout ça alors que je sais même pas qui tu es charmante demoiselle. Je m'appelle Darrell, Darrell Lloyd, où "Dare" pour les intimes et toi ?  

Peut importe la finalité de la conversation, j'aurais au moins gagné le droit de rencontrer quelqu'un qui à l'air d'avoir le même age que moi comme quoi les bars ne sont pas remplis que de gusses qui cherchent la bagarre pour un oui ou pour un non.
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Fallen
avatar


Messages : 332
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout


Who am I?
Je suis: ton cauchemar ?
Relations:
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Hey, I'm Dare [PV. Evelyn Fallen][Terminé]   Jeu 21 Aoû - 16:27

J'avais complimenté ce jeune batteur chevelu sur son jeu. Et, comme tout ce que je dis, je le pense sincèrement. Je ne mens que lorsque cela est dans mon intérêt. Attendant sa réponse, j'avais bu une gorgée de mon petit Alexandra en le regardant sympathiquement. En tous les cas il en mettait du temps pour daigner m'adresser la parole ou un geste. Je le dérangeais surement … Peut-être un gars solitaire …

Finalement, je le vis poser son verre à moitié rempli. Une réaction ! Peut-être que j'aurais l'immense honneur d'avoir son attention une seconde. Bingo, il se tourne vers moi. Si je n'ai pas l'air de le déranger, pourquoi il est si long à la détente ? Peut-être n'a-t-il pas l'habitude qu'une fille vienne lui parler soudainement. Je le vois qui me regarde mais je garde ce même air à la fois sympathique et malicieux. Je sens qu'il me dévisage rapidement, ça doit être mon t-shirt … Si ça se trouve il n'aime pas Deep Purple et va m'envoyer paitre ! En attendant qu'il se décide à parler je me recoiffe vite fait, j'avais une mèche qui me gênait voyons. J'en profite pour boire une nouvelle petite gorgée de ma boisson. Finalement et contre toute attente il se mit à parler et en souriant. Bon sang il n'était donc pas muet ! Je l'écoutais donc me parler et raconter un peu sa vie. 18 ans qu'il jouait de la batterie, je comprend mieux pourquoi il se débrouillait bien. Son père batteur de Jazz mais lui préfère le rock hm hm je vois. J'ai même le droit à un charmante demoiselle avant qu'il se présente, c'est pas souvent. Mais c'est qu'il copierai ma façon de se présenter. C'est donc avec un sourire que je lui répondis.

- Je comprend mieux pourquoi tu te débrouilles bien alors ! … Enchantée Dare. Moi c'est Fallen, Evelyn Fallen. Je préfère que l'on m'appelle Evy.

J'ai toujours rêvé de faire une présentation à la James Bond … J'en ai profité pour fixer ma préférence en ce qui concerne mon prénom. Comme ça c'est fait. Il n'avait pas l'air désagréable ni trop bête. Je pouvais donc continuer de parler avec lui. Maintenant que j'avais son nom, je cherchais si je l'avais déjà vu dans ma liste sur les étoiles montantes de L.A mais son nom ne me revient pas, il est peut-être nouveau … A moins que son père ait été Jazzman californien …

- Dis-moi Dare t'es nouveau à L.A ou pas ? A vrai dire, ton nom ne me dit pas grand chose. Ton père faisait du Jazz ici ou au berceau de ce dernier ?

Moi curieuse ? Je ne fais que mon travail ! Ce côté Jazzy m'interpelle. Ce mouvement est très très connu pour venir de la Nouvelle-Orléans. Néanmoins, certains ce sont exilés ici, à L.A. pour jouer de leur musique. C'est un moyen comme un autre de faire la conversation et d'en apprendre plus sur lui. Et puis on ne me refuse rien, surtout pas avec ce sourire.



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité




MessageSujet: Re: Hey, I'm Dare [PV. Evelyn Fallen][Terminé]   Ven 22 Aoû - 19:31


Evy, hein ? Ben au moins on est deux à raccourcir nos prénoms et s'émanciper du patronyme donné par nos parents  et écrit noir sur blanc sur des formulaires administratifs. Sa petite introduction à la 007,  et avec son sourire déjà légendaire ainsi que son cocktail à côté pourrait faire pâlir Roger Moore, manquerait plus qu'un fou armé débarque et on y est enfin ça gâcherait la conversation n'est-ce pas ? J'observe qu'elle n'a pas l'air trop intimidé et assez ouverte d'esprit pour parler à l'inconnu que je suis dans l'état Californien et pas que...

Mon verre à nouveau en main, j'en pris une petite gorgée tandis que Evelyn, enfin 'Evy' enchaîne dans la conversation. Moi, nouveau à L.A ? Dire oui m'amuserais bien mais bon comme je n'ai aucune connaissance ici ça le fera pas trop.  Mon, nom ne lui dit pas grand chose ? C'est sur que Lloyd est nom qui court à droite et à gauche, dans les bottins téléphoniques, mais qui fait pas les grandes couvertures de journaux.



♦ Darrell -
C'est normal que tu n'ai pas entendu parler de moi dans le coin car je viens de ''l'Etat du Pélican'' *dit dans français approximatif*, la Louisiane. Et bien entendu mon père s'est bien imprégné de la source du Jazz pour pouvoir jouer avec des Big Bands et tourner dans le grand Est des USA. Il a du être de passage ici brièvement mais bon c'est un style qui à bien pris la poussière malheureusement. Heureusement le Rock est là pour combler le vide.

Sur ces derniers mots je lança un petit clin d’œil à mon interlocutrice. Bien sur je lui épargne un peu toute la partie underground et elle n'a pas besoin de savoir ça après tout, c'est pas une journaliste ou un biographe que je sache... C'est fou comme en l'espace de dix minutes vous pouvez dévisager le type qui sorti de nul part à fait sa démo de batterie et boit son Whisky sans faire d'histoires. En parlant de Whisky, mon verre est vide mis à part les petits cadavres de glaçons qui glissent sur le fond. Je me permets pas de couper l'instant présent en appelant le barman, qui doit surement préparer quelques réparties pour me dissuader de me faire une place dans cette ville. Faisons plus ample connaissance, à mon tour d'investiguer sur cette fille intrigante. Elle n'a pas la beauté de tous les top models et les cheerleaders du lycée mais, mais, mais il y a quelque chose... Bref, j'aborde un petit sourire, tout en passant ma main droite sur ma barbe, un vieux réflexe, et j'enchaine:

♦ Darrell -
C'est bien beau tout ça mais parles moi un peu de toi... T'a toujours vécu dans le coin ? Que fais-tu dans cette immensité qu'est Los Angeles ?


Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Fallen
avatar


Messages : 332
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout


Who am I?
Je suis: ton cauchemar ?
Relations:
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Hey, I'm Dare [PV. Evelyn Fallen][Terminé]   Sam 23 Aoû - 15:20

Je lui avais posé quelques questions ce qui, pou moi était une banalité vu mon métier. Je commençais en douceur. Je ne voudrais pas le faire fuir dès le début. Je n'aurai même pas encore pu jouer … J'étais partie sur la base, d'où tu viens, t'es nouveau, des banalités comme cela. Ca peut aider à cerner le personnage malgré tout. N'ayant pas aperçu son nom dans registre c'était normal que je veuille en savoir plus. Il est nouveau, il ne sait pas encore ô combien Los Angeles est impitoyable … Je pourrais bien me servir de lui aussi pour avoir deux ou trois infos, histoire de devancer Amon. Je me mis à écouter attentivement son bref récit. J'avais pas eu tout faux dans mes déductions. Il venait de la Nouvelle-Orléans et n'était donc pas du tout originaire du coin. Son père était passé dans le coin, j'irai faire des recherches plus approfondies sur son compte. A la fin de sa petite tirade sur sa vie, j'eus droit à un clin d'oeil, et bien dis-donc mister Dare on se permet ce genre de familiarités je vois … Il ne fallait pas commencer.

Sur ce, il avait bien répondu à mes questions et j'en cherchais d'autres pour continuer d'en apprendre plus sur mon voisin de bar. Je bus une nouvelle gorgée de mon Alexandra pour m'aider à trouver l'inspiration. On pourrait parler de chose banales comme ses gouts etc… Lui demander la raison de sa venue sera plus enrichissante je pense. Je m'apprêtais à le lui demander quand il ouvrit la bouche en premier. Tout ça pour me poser exactement la même question. Je ne pus m'empêcher de lui sourire.

- Bien joué ! J'allais te poser la même question. Les femmes d'abord je suppose ? Je suis loin d'avoir vécu ici. Je viens de l'Indiana. La campagne quoi … Ce que je fais ici ? C'est simplement pour raison familiale. Si tu lis les journaux tu l'apprendras par toi-même.

Il était hors de question que je lui serve ma vie et mon secret, qui n'en est plus un, sur un plateau en argent. Je lui adressa un autre petit sourire avec à mon tour un clin d'oeil. Ce sera plus marrant pour lui comme pour moi d'ailleurs.

- Et toi donc, pourquoi es-tu ici ? Pour la gloire ? La vie de débauche, c'est mieux d'aller à Vegas pour ça. Raison familiale aussi ? On ne vient pas de la Louisiane jusqu'en Californie sans raison. Vas-y, je t'écoute.

Je le regardais, buvant une nouvelle gorgée de mon délicieux cocktail. Il allait me répondre, j'y tenais. Si ce n'est pas le cas, il verra que j'obtiens tout de même ce que je veux et que j'ai horreur de perdre … Je garde quand même mon sourire malicieux, il m'a permit plusieurs fois d'obtenir des informations. Je changeais quelque peu ma position sur le tabouret de bar et décidais de croiser mes jambes dans l'autre sens. Elles commençaient à s'engourdirent un petit peu …



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité




MessageSujet: Re: Hey, I'm Dare [PV. Evelyn Fallen][Terminé]   Dim 24 Aoû - 22:21


La conversation à un ou une inconnu(e) n'est pas la chose la plus difficile à faire. Au contraire, peut importe ce que vous racontez, contentez vous du minimum sans trop rentrer dans les détails pour éviter d’effrayer la personne où bien si elle se fout totalement de ce que vous racontez. En rigolant des amis m'ont dit qu'ils m'aurait bien vu faire journaliste mais courir après des gens pour des informations et se cloîtrer dans un bureau pour écrire un papier sous la pression d'un rédacteur en chef, pas pour moi..... Eh bien là, ma ''voisine de bar'' n'a pas l'air de prendre ses jambes à son cou et à l'air réceptive à ce que je dit, un peu trop d'ailleurs, manquerait plus qu'elle sorte un calepin et un crayon. Elle est d'un naturel et d'une sympathie qui n'est pas sans me laisser indifférent. Pour une première connaissance, le quota que je me suis fixé pour ce soir est dépassé de 500%.  

De l'Indiana ? Un peu plus au nord de la Louisiane, comme quoi on a fait la même distance, grosso modo pour venir ici, cela en vaut-il la chandelle ? Je le saurais très vite. Raison familiale ? Elle épargne les détails... Bon, moi aussi j'avoue mais on va pas remuer le couteau dans la plaie. Les journaux ? Ça me rappelle les journaux qui ont fait le tour du pays avec l'accident de deux innocents face à des malfaiteurs en fuite dans les faits divers, surtout quand les innocents étaient vos parents. Bref,  j'ai pas de violon sur moi donc on va éviter la séquence émotion.  

Alors qu'elle a fini sa petite explication elle revient en force avec un beau petit paquet de questions.  D'un autre côté, je m'attendais à quoi ? C'est le genre d'interrogations auquel j'aurais à répondre pendant un bon paquet de temps, ou la prochaine fois je dirais que je viens de l'Arizona c'est bien plus près. Enfin, comme je l'ai dit, donner des infos, certes mais le minimum syndical. Sur ce je lui réponds avec un petit sourire :



♦ Darrell -
Si je suis venu ici, c'est pour faire comme les pionniers du siècle dernier, le gars de l'Est qui part à l'Ouest pour trouver de l'Or mais aujourd'hui la nature n'est plus la même et le procédé avec. Je veut juste faire profiter de mes capacités musicales au plus grand nombre histoire de pouvoir en vivre, après je demande pas à nager dans une piscine de billets verts . Mais bon il me manque quelques personnes pour y parvenir, espérons que je trouve des musiciens motivés et de bonnes bases puis le reste viendra de lui même enfin de nous mêmes.

Sur cette réponse, je sort un paquet de clopes de ma poche, ainsi que mon briquet, enfin le briquet de mon père dans lequel est gravé sur le côté une fleur de lys couplé avec une note de musique sur les deux grandes face et ''Lloyd'' en dessous. J'en ai vu des cigares de prestige allumés avec cet petit objet entre les mains du paternel, enfin aujourd'hui il n'en aura pas beaucoup d'utilité. Le petit nuage qui régnait dans le bar m'indiquait que j'avais pas trop à me gêner pour y joindre ma propre fumée, bien sur avant d'allumer, en bon gentleman, je me tourne à nouveau vers Evy en lui tendant légèrement le paquet avec toujours un grand naturel et lui dit.

♦ Darrell -
T'en veut une ? Te gène pas. Et sinon à part ça, c'est pas trop dur de vivre dans le coin où je dois m'attendre à quelques surprises ?


Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Fallen
avatar


Messages : 332
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout


Who am I?
Je suis: ton cauchemar ?
Relations:
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Hey, I'm Dare [PV. Evelyn Fallen][Terminé]   Lun 25 Aoû - 18:51

Parler à un étranger ce n'est pas quelque chose qui m'effraie loin de là ! Après quelques paroles échangées avec ce cher Dare, j'ai vraiment aucune raison d'avoir peur. C'est juste un batteur qui vient de Louisiane, ce n'est pas l'ennemi numéro un, pervers et pédophile qui a un casier long comme mon bras. Sinon il cache vraiment bien son jeu le petit.

Il a ensuite pris la décision de me poser quelques questions. C'est avec joie que j'y ai répondu le renseignant ainsi brièvement sur mes origines et la raison de ma venue dans la cité des anges. Je lui avais donné néanmoins quelques indices pour qu'il puisse trouver ce qui m'a poussé à déménager. On verra s'il est assez curieux et assez futé pour trouver le bon journal et le bon article. Et oui c'est une sorte de petit défi que je te lance là cher batteur. A la suite de quoi, il était normal que je lui pose quelques questions sur sa raison à lui d'avoir décidé de venir à Los Angeles. C'est avec un sourire qu'il se mit à me répondre. Je l'écoutais donc avec mes deux oreilles. C'était en effet pour faire carrière mais il ne rêvait pas comme la plupart à une pluie de dollars sur sa tête. Au moins tu as la tête sur les épaules c'est pas un mal.

- Tu n'as pas d'énormes rêves, c'est plutôt une bonne idée quand on démarre à Los Angeles. La gloire ça vient avec le temps.

Je le vis ensuite sortir un paquet de cigarette avec le fameux briquet, il y avait de belles gravures, ça doit être un objet loin d'être ordinaire et sans importance pour mon voisin de bar. Je n'y prête pas plus d'attention que cela. Pour moi ça reste un simple briquet, objet dont je ne me sers jamais. Je n'ai rien contre les fumeurs, ni la cigarette, chacun fais comme bon il me semble. C'est alors qu'il m'en proposa une avant de me demander à quoi s'attendre ici, à Los Angeles. Je lui souris avant de lui répondre.

- Non merci, je ne fume pas de tabac. … Ce n'est pas une ville où il est très difficile d'y vivre. Enfin sauf si tu t'entoures des mauvaises personnes … Il y en a pour qui ça roule et d'autre pour qui c'est plus chaotique. Los Angeles est une ville remplie de surprises et tu t'en rendras compte bien assez tôt.

Bien quoi ? Je l'effraye gentiment, rien de bien méchant. Ce n'est pas le paradis ou le monde des bisounours ici ! C'est la vie, c'est la jungle, seul la loi du plus fort est de rigueur ici, si tu es faible tu te fais avaler par la ville. Je le garde pour moi, sinon il va repartir d'ici aussi vite qu'il est venu le pauvre petit. Je n'en ai pas fini avec mon petit "interrogatoire". Je le regarde, buvant une nouvelle gorgée de mon cocktail.

- Hm dis-moi Dare, tu comptes faire comment pour réussir ici ? Tu ne te feras pas que des amis, il y en a qui ne se gêneront pas pour te mettre des bâtons dans les roues. Peut-être même que j'en ferai partie qui sait … Du coup tu comptes l'affronter comment cette jungle pour te faire un nom ?

Autant le prévenir directement, ce n'est pas parce que cette première entrevue se passe bien que l'on deviendra de très bon amis. S'il fricote trop avec mon collègue Amon par exemple, je pourrais en venir à le détester …



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité




MessageSujet: Re: Hey, I'm Dare [PV. Evelyn Fallen][Terminé]   Dim 31 Aoû - 22:12


Vivre dans ses rêves n'est pas une bonne chose, vivre pour ses rêves est quelque chose d’extrêmement délicat et là où l'erreur du débutant peut être fatal. Il ne s'agit pas de traverser la rue pour aller chercher deux ou trois trucs chez l'épicier du coin mais de traverser un énorme continent où l'on ne peut revenir en arrière. J'ai quitté ma ville natale, j'ai traversé le pays, je suis installe à L.A, plus de retour possible où les conséquences seraient trop lourds à assumer surtout quand on a plus ''papa'' et ''maman'' pour rattraper le coup. Je veut me faire ma petite notoriété, okay... Mais dans mes rêves les plus fous il s'agit d'avoir la carrière des Beatles, ou bien des Rolling Stones, les scandales en moins... Il faut doser le truc, faire avec ce qu'on à.... Pour l'instant, je viens juste d'arriver, j'ai plus ou moins impressionné un petit auditoire qui m’oubliera de si tôt et je discute avec une inconnue depuis un bon quart d'heure.

Elle me fit remarquer qu'elle ne fumait pas d'une petite phrase et donc j’allume donc ma cigarette rangea le paquet dans ma poche et laissa le briquet tournoyer discrètement dans ma main gauche. J'entends alors son petit speech sur le fait que la vie à L.A est loin des disettes qui traversent tout le pays. En même temps elle allait pas me faire la description d'un pays imaginaire où tout est rose et tout le monde est joyeux etc..... La ville des ''Anges'' va peut être se transformer en ''Enfer'' pour moi ? M'enfin je n'ai rien tenté donc je vais pas être fixé de si tôt. << Sauf si tu t'entoures des mauvaises personnes'>> ? C'est bien joli tout ça mais faudrait savoir qui est le ''bien'' et qui est le ''mal''. Ça se trouve ma ''voisine de bar'' est une ''mauvaise personne''.  Manquerait plus que là James Bond se transforme en méchante sans scrupule.

Cigarette à la bouche, la tenant de ma main droite, j'entendis son petit questionnaire, composés de deux questions similaires et d'un petit passage qui retient mon attention << il y en a qui ne se gêneront pas pour te mettre des bâtons dans les roues. Peut-être même que j'en ferai partie qui sait >> … Wait, wait ? Comment dois-je prendre cette phrase ? Un avertissement ? Une menace ? Elle est très forte pour placer ça dans une première conversation avec un inconnu peut être même un peu trop.

Pour ce qui est de mes plans ici, ça me rappelle que d'ici là il va me falloir fréquenter des lieux avec une forte concentration de zicos et éplucher les petites annonces de musiciens tel que moi en quête d'une expérience forte. Il va falloir que je monte mon petit arsenal pour monter au front face à la concurrence et que je trouve vite des alliés avant qu'ils ne soient tenus par les ennemis. « Aux Armes Citoyens ! » comme le disent si bien les français, mais bon avant de prendre la Bastille ou libérer Paris il faut avoir son petit Quartier Général, un état major, des plans, des hommes et des armes. Ici il me faut, un lieu de répétition que j'ai déjà, des musiciens, des contacts des compositions et des instruments. Mais revenons où nous sommes....

La question d'Evy posée, il faut bien sur que j'y réponde, mais tout d'abord je laisse tomber un peu de cendres de ma clope dans un cendrier présent à ma droite et je laissa ma cigarette en suspends le temps de lui répondre :


♦ Darrell -
Eh bien, pour affronter cette jungle il va me falloir au moins un guitariste et une voix, où les deux à la fois mais en tant que batteur seul, je vais pas aller bien loin. Après les amis ou pas amis, je vais pas tirer sur les ambulances mais si il y a des obstacles sur le chemin et bien il faudra les éviter et/ou les affronter au bon moment... Enfin, précipitons pas les choses, je viens juste d'arriver et demain matin il n'y aura pas de producteur à mon chevet avec un contrat à des millions de dollars. Une expérience m'attends et je compte la vivre à fond, ma case départ c'est L.A. et maintenant il faut que je lance les dés....  

Sur cette réponse, je prends à nouveau une bouffée de cigarette en gardant une oreille attentive à la réplique d'Evy.

Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Fallen
avatar


Messages : 332
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout


Who am I?
Je suis: ton cauchemar ?
Relations:
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Hey, I'm Dare [PV. Evelyn Fallen][Terminé]   Lun 1 Sep - 15:38

Je mettais en garde Dare, ou bien l'effrayais ça dépend de son point de vue, par rapport à cette cité des anges qui est loin d'être toute blanche et angélique. Los Angeles, ça peut devenir un enfer pour certains, peut-être que cela sera son cas, enfin, je ne l'espère pas pour lui non plus. J'avais aussi gentiment refuser la cigarette qu'il m'avait sympathiquement proposé. Le tabac très peu pour moi ! Je souriais malgré tout et repris une gorgée de mon cocktail, attendant de voir ce qu'il allait me répondre. Allait-il s'enfuir en courant ou bien persister et se battre ?

Il mettait un peu de temps, surement réfléchissait-il à comment il allait bien pouvoir répondre à cela. C'était un peu piégeur et pas super cool pour une première rencontre je sais bien. Je n'ai pas un tact légendaire non plus, surtout que je suis plutôt du genre fonce dedans … Je faisais le tour du mon verre du bout de mon index en l'attendant. Il ne faut pas être trop pressée parfois. Hallelujah ! Je vais donc écouter avec une grande attention ce que ce cher Dare va me dire. Il a toujours les pieds sur terre et il a pas l'air énormément effrayé donc ça va, je vais pouvoir encore être occupée un petit moment. Je souris une fois qu'il eut terminé son petit blabla.

- Un groupe ouais c'est mieux, ça va t'aider c'est clair. … C'est sûr que tu n'auras pas une grosse maison de disque qui viendra te voir demain matin, mais les obstacles viennent souvent plus vite que l'on ne le pense tu verras …

Je marquais une brève pause avant de reprendre.

- Il faudra que tu évites surtout de tomber sur "retour à la case départ" … Avec un peu de chance tu n'auras pas trop de soucis.

Un peu plus rassurante vous trouvez ? C'est ça qui est amusant, faire peur, rassurer, faire peur de nouveau etc… Comme un petit cycle. Je le regardais avec yeux émeraudes jouant par la même occasion avec mon verre de cocktail.

- Quand tu feras un peu plus de scènes et que tu auras plus de relation, fais attention à la presse … Elle est loin d'être ton amie, encore moins ici … Elle est redoutable crois-moi. Prête à tout pour arriver à ses fins, pour tirer dans les pattes de ses concurrents … Il faut avoir un moral d'acier, c'est ton cas j'espère ? Tu ne te laisseras pas abattre si facilement ?

Est-ce que via la presse je venais de me décrire quelque peu ? J'en ai bien peur oui. C'est génial non ? Réussir à parler de soi, se décrire via le secteur dans lequel je bosse. Allait-il le comprendre, peut-être pas. En tous les cas, c'est avec un sourire et un regard toujours aussi malicieux l'un que l'autre, que je bus la dernière gorgée de mon délicieux cocktail. Je fixais à présent le jeune Dare, que vas-tu me dire après cela hein ? Le pauvre il va sortir de ce bar martyrisé et va me détester parti comme c'est.



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité




MessageSujet: Re: Hey, I'm Dare [PV. Evelyn Fallen][Terminé]   Sam 11 Oct - 19:51

HRP: Sorry plus court mais sinon je posterais jamais


Plus on avance dans la conversation et plus je commence à me frotter les mains dans ma tête en sachant qu'il y a encore des possibilités de percer mais que plus on monte en notoriété et plus les places valent très cher et à quel prix faudra-t-il les payer ? Aucune idée. Mais à entendre tout ce que me raconte ma ''voisine de bar'', il va falloir faire attention à beaucoup de choses. De toute façon, je vais pas préparer ma défaite avant d'avoir eu une victoire. Le ''retour à la case départ''' est in-envisageable pour moi. Retourner désespérément voir ce qu'il me reste de famille après avoir tout perdu, je préfère pas y penser... Finalement j'ai l'impression de subir un test d'Evy, qui convaincrait sûrement un grand naïf de rentrer chez lui mais c'est sans compter sur celui qui est à côté d'elle. Non pas qu'elle me déplaît, au contraire mais elle à l'air de bien choisir ses mots.... J'écrase alors ma cigarette dans un cendrier à portée et répondit sans plus attendre.

♦ Darrell -
T'inquiètes pas pour moi, j'ai un mental d'acier et celui qui voudra me faire changer d'avis devra se lever tôt. Enfin il peut toujours se lever car je n'ai rien commencé...

Sur cette petite ironie je laissa filer quelques secondes et je reprit.

♦ Darrell -
En tout cas, au fur et à mesure des choses, je prendrais tout ce qui est bon à prendre en écartant les mauvaises publicités, même si il y en aura toujours mais je pense que je saurais les accueillir comme il se doit.

On peut avouer ici que j'ai été un peu trop confiant dans ma réponse mais vaut mieux ça que de se plaindre bêtement des torchons qui sortent chaque semaine que ce soit dans n'importe quel état de ce foutu pays. En attendant, Evy avait l'air très intriguée par ce que j'ai dit on aurait cru que j'allais sortir des paroles d'une importance capitale, elle fait ce qu'elle veut avec ces paroles mais bon je vois pas en quoi un nouveau en ville en quête de challenges va éclairer sa soirée. Tiens donc elle a fini son verre, moi avec mais ça fait un petit moment, comme je dois avoir quelques sous en poche je dit alors...

♦ Darrell -
Je t'offre un autre verre ?

Que dire de plus ?


Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Fallen
avatar


Messages : 332
Date d'inscription : 05/03/2014
Age du personnage : 23
Localisation : Partout


Who am I?
Je suis: ton cauchemar ?
Relations:
Song: Ignorance - Paramore


MessageSujet: Re: Hey, I'm Dare [PV. Evelyn Fallen][Terminé]   Lun 20 Oct - 20:19



Hey, I'm Dare ft Darrell Lloyd

 

J'avais tenté d'effrayer Dare sur le monde abominable qu'est le rock à Los Angeles. Enfin je qualifierai ça plutôt de mise en garde. Je me contentais de garder le même sourire malicieux qui était un peu mystérieux malgré tout.

Il avait l'air de garder les pieds sur terre. Dare en voulait et ça se voyait. Il allait se battre pour se faire une place et je vais le suivre de très près. Car oui tu ne sais pas encore qui je suis mais tu ne vas pas tarder à le savoir parti comme c'est mon petit Dare.


- C'est une bonne façon de penser Dare. Tu risques d'aller loin, c'est tout ce que je te souhaite en tous les cas. 

Je venais de terminer mon cocktail et regardais encore le jeune Dare. Il avait du potentiel. Il devra être méfiant et savoir s'entourer des bonnes personnes pour pouvoir réussir. Je me répète un peu mais c'est vraiment important. La vie ici, c'est un peu comme à la loterie quelque part, soit tu as de la chance et tu réussis soit non … Il y a un peu de poker aussi, savoir faire les bon choix, bluffer quand il le faut …

Je passais mon doigt sur le dessus de mon verre pour m'occuper. J'ai une sale manie, il faut toujours que je touche quelque chose avec mes doigts ou bien je que tienne un truc dans ma main … Enfin, Dare me proposa un verre, j'espère qu'il n'a pas pensé que je faisais cela pour qu'il me le demande. C'est si gentiment proposé que je ne peux refuser cette offre.


- Hm bah pourquoi pas oui … Ce sera un petit verre de Cognac pour moi.

Je lui adressais un sourire et il se contenta de passer la commande.




Spoiler:
 



❥ Bring By Boring Brick.

Keep your feet on the ground when your head's in the clouds

(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Hey, I'm Dare [PV. Evelyn Fallen][Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hey, I'm Dare [PV. Evelyn Fallen][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Fallen Galaxy
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: South L.A. :: The Crazy Ginger-