AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Me, Myself & I...... GET DISTURBED! [PV LELE][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Eddy Cort


Messages : 1729
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Me, Myself & I...... GET DISTURBED! [PV LELE][TERMINE]   Sam 4 Oct - 13:18

La villa de Lele Ricci, un des endroit de L.A. que je préférais. Clepto avait arrangé dernièrement la signature d'une sorte de pré-contrat pour un single. On l'avait enregistré et on attendait que le disque soit maintenant fabriqué. Mais j'avais sur moi la cassette de ce qu'on avait fait. Une seule chose changeait par rapport à ce qu'on avait conclu. Comme j'étais soi-disant encore souffrant de la brûlure à ma main, c'était Zoey qui avait joué les lignes de guitare rythmique.

En fait, ce n'était pas vrai. C'était uniquement parce que j'y avais tenu, ainsi que le reste de Roadtramp, que Zoey avait enregistré avec nous. C'était pour nous notre manière de la remercier de m'avoir remplacé pendant tout ce temps. Mais je ne comptais pas mentir à Lele... Enfin pas de trop. J'allais bien sûr lui dire que c'était Zoey Dandeth qui jouait puisque je voulais qu'elle soit créditée sur le single (et qu'elle gagne sa part par la même occasion)... Mais par contre, j'avais de nouveau emballé ma main dans un bandage fait à la 6-4-2. Juste histoire de justifier ce remplacement. Parce que je ne pensais pas qu'un manager pouvais avoir un cœur, et donc comprendre cette histoire de reconnaissance qu'on pouvait avoir envers Zozo...

Et c'était pour montrer ce qu'on avait fait et discuter de la prochaine étape que je venais voir Lele. Pour l'occasion, j'avais descendu trois bière avant de prendre le bus, histoire de calmer ma nervosité. J'avais enfilé un jeans noir un peu serré et un débardeur noir avec le logo Heineken dessus. Le tout était propre, Zoey ayant passé ces vêtements à la machine à laver spécialement pour l'occasion. Mes cheveux étaient lavés, mais on avait pas réussi à défaire tous les nœuds...

La villa, elle, était un peu moins fraîche. Il était 10h du mat quand j'arrivai devant la grille. J'appuyai sur la sonnette et me présentai à l'interphone, probablement à l'un des garde de la villa ou à un concierge... J'en savais trop rien, mais le principal, c'est que la grille s'ouvrit avec un grincement... D'habitude, ce grincement annonçait une fête qui durerait jusqu'au bout de la nuit, pour Roadtramp... Pas cette fois... Je sentis mon estomac se serrer un peu... J'aimais faire enrager Ricci... Mais là, j'étais pas sûr que ce serait une bonne idée. J'étais tout seul pour représenter Roadtramp, et j'avais peur de les décevoir...

J'entrai dans la villa, traversant l'énorme jardin. Une fête avait du avoir lieu cette nuit, vu les zombies qui traînaient par là.

Juste à côté de la porte d'entrée qui était ouverte, une jeune fille blonde dormait en serrant dans ses bras un pot de fleur... A côté d'elle, une flaque de vomi... Mais sa poitrine bougeait, donc elle vivait toujours... Elle devait être jolie, quand elle ne cuvait pas... Et bizarrement, cette vision me stressait... Et, c'était contradictoire, mais plutôt que me dégoûter, je me disais que j'aurais mieux supporté cette scène si j'avais été moi-même bourré...

J'entrai dans le grand hall de la villa où d'autres jeunes gens cuvaient.  

-HEY !!! Y a quelqu'un ! Je suis là !!!

C'était débile comme entrée... Tout à fait moi...











EDDY


Dernière édition par Eddy Cort le Dim 21 Déc - 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1056
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: Me, Myself & I...... GET DISTURBED! [PV LELE][TERMINE]   Mar 7 Oct - 16:31

-Oui, ici Daniele Ricci.

Le téléphone avait sonné et m’avait sorti de mon sommeil. La nuit dernière avait été mouvementée et l’alcool avait encore coulé à flot. Je n’avais pas fait d’excès mais c’était suffisent pour que mes yeux soient bouffis et que me cheveux soient en bataille.

C’était le grand manitou de BSC qui me téléphonait pour voir où en était le single de Roadtramp. Il voulait en album et une tournée le plus rapidement possible. J’attendais la cassette de Roadtramp avec impatience sans douté une seconde qu’elle arrivera bientôt.

-Je vous renvoie à ma secrétaire. Elle vous dira tout ce qu’il y a à savoir sur l’avancée du single.

J’avais appuyé sur un bouton pour que ma secrétaire prenne l’appelle de mon patron avant même qu’il n’ait pu demander son reste. Je n’étais pas assez en forme pour discuter avec lui. J’avais plutôt besoin d’une bonne douche. Il y en avait justement un pas loin du living où je me trouvais, cette villa était tout bonnement magnifique. Normal c’était la mienne. Et c’est ni une ni deux que j’entrai dans la douche pour me rafraichir un peu. Le contact de l’eau sur ma peau était une sensation encore meilleure qu’un bon verre de whisky.

Une fois rafraichi et habillé en bermuda Hawaii et chemise blanche, j’entendis comme quelqu’un crier dans le hall. Les réceptionnistes devaient sûrement cuver à cette heure-ci donc si quelqu’un entrai et me cherchait, inutile de compter sur eux pour m’appeler. Mais bon, c’était rare que quelqu’un vienne dans ma magnifique villa si tôt un lendemain de fête.

C’est donc avec de la prestance et en slash que je descendis le magnifique escalier qui menait au grand hall. Et c’est avec surprise que j’y découvris Eddy Cort.

-Oui, il y a quelqu’un. Le grand maitre des lieux.

J’ignorai totalement les gens qui cuvaient. Ils faisaient partie du décor de lendemain de fête. Mon sourire et ma confiance inébranlable estompait les petits défauts qui pouvaient trahir ma fatigue.

-Eddy Cort. Quelle bonne surprise. Que puis-je faire pour toi ?

Il venait sûrement pour me parler du single. Il avait une bien bizarre manière de venir me voir mais bon l’heure était bizarre aussi. Ce petit chanteur me faisait beaucoup rire parfois avec ses réactions digne d’un jeune enfant.


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
© Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eddy Cort


Messages : 1729
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Me, Myself & I...... GET DISTURBED! [PV LELE][TERMINE]   Mer 8 Oct - 17:18

C'est dans ce décor moitié film de zombie, moitié Monty Python que se trouvait la villa de Lele. Et ça me perturbait parce que comme j'étais encore plus ou moins sobre, je ne voyais pas du tout les choses de la même façon que les autres fois, quand je participais à la fête. C'est vrai quoi, j'avais l'impression d'avoir loupé quelque chose de grandiose, de un, et de deux, d'être en dehors de la réalité. J'avais vraiment cette impression de voir les choses de l'extérieur, voire même de loin.

Et hormis les râles des filles et garçons affalés entrain de cuver ou de gerber, il faisait très très silencieux. Alors que j'avais toujours vu la villa pleine de musique. C'était pourquoi j'avais eu besoin de crier, d'entendre ne serait-ce que ma propre voix, pour me rassurer. S'il y avait bien quelque chose qui me mettait mal à l'aise, c'était le silence. Et pour cause : quand j'étais petit, j'avais été assez souvent à l'église, où je me devais de fermer mon clapet, pour en être traumatisé. Et une église aussi, ça résonnait, comme la villa de Lele.

Heureusement, je n'eus pas à errer longtemps avant de voir Ricci descendre royalement l'escalier ! Même en bermuda hawaïen et chemise blanche, il avait un charisme indéniable. Alors que si moi, je m'étais sapé exactement de le même manière, j'aurais juste eu l'air ridicule...

Un grand sourire apparu sur mon visage. J'adorais Ricci. Il ne me faisais pas vraiment penser à un manager et c'était peut-être là que j'allais un jour me faire avoir. Pour moi, il était plus... Comme le type qui devait fabriquer le disque à partir de la bande que je lui amenais.

-Salut Le... Daniele ! Maître Ricci... Heu... Je sais plus. Comment je dois t'appeler déjà ??

Il demanda ce qu'il pouvait faire pour moi. C'était une question bizarre de mon point de vue... Je pris la cassette dans la poche de mon jeans et la lui lançai alors qu'il arrivait à porter. En espérant qu'il soit assez bien réveillé pour la rattraper, ce qui apparemment fus le cas.

-Tu nous as donné trois jours. On a fait ça en trois jours...

Je haussai les épaules en souriant mais je gardait ma place. L'escalier, c'était à Ricci...

-Heu... J'aurais pas mal voulu l'écouter avec toi... Pour avoir ton avis. Et puis... Y a un détail dont je voulais te parler, mais après avoir écouter... Enfin si c'est possible et que tu veux bien...

Je rougissais et je transpirais, deux choses sur lesquelles je n'avais aucun contrôle.











EDDY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1056
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: Me, Myself & I...... GET DISTURBED! [PV LELE][TERMINE]   Lun 13 Oct - 19:47

Eddy Cort avait l’art de faire figure de cheveux dans la soupe. Je n’étais pas sûr qu’il le fasse exprès, par contre. C’était sûrement son côté naïf et encore un peu enfantin qui devait le faire agir comme tel. Avec ses appels, il avait réveillé toute ma villa et ça allait bientôt être le bal du vomi. Car la voix de Cort résonnais et devait faire comme caisse de résonnance dans la tête de tous ces fêtards.

Heureusement, j’étais arrivé avec toute ma classe dans le hall et, d’un seul coup, Eddy s’arrêta d’appeler. Je l’accueilli en maitre de maison que j’étais. Il n’avait plus qu’à m’expliquer la raison de sa venue même si j’avais peut-être une petite idée là-dessus.

Le grand sourire sur le visage de mon futur petit poulain me satisfaisait. Il était content de me voir et j’aimais qu’on soit content de me voir. Ce que j’aimais moins c’était le fait qu’il avait déjà oublié les règles que je lui avais appris lors de son dernier passage dans ma villa.

-Ricci The Best ! Ta mémoire va bien, Cort ?

J’avais dit ça non sans beaucoup de sarcasme. Le pauvre Eddy ne sait vraiment pas ce qu’il l’attend quand je deviendrais manager de son groupe. Il l’apprendra très vite. Et puis, je pense être le bon manager pour un groupe comme Roadtramp, donc il n’avait pas vraiment à se plaindre.

J’attendais de savoir les raisons de sa venue et Cort ne passa pas par quatre chemins. Une de ses qualités : il était direct et clair. Je rattrapai d’un geste habile, la cassette où était enregistré leur single. Ça pour de la ponctualité, c’était de la ponctualité. Même mon génie ne pouvait pas se vanter d’autant de ponctualité.

-Ponctuel ! Je note !

J’étais quelques marches au-dessus de Cort. Et je restais là par réflexe, parce je me sentais plus grand ainsi. Je regardais la cassette et Cort osa une demande. C’était plutôt plusieurs demande en une et le visage de Cort montrait une certaine appréhension de ma réponse. Nul besoin de vous dire que j’aimais ça ! Une grand sourire s’afficha sur mon visage.

-D’accord ! Je n’y vois pas d’inconvénient.

A ce moment, une fille qui cuvait couru tel un poulet sans tête dans tous les sens, sûrement à la recherche de toilette. Encore une scène courant de lendemain de fête.

-Bon, descendons dans le studio. Il y a une bonne sono en bas et on sera tranquille.

Je n’attendis pas que Cort saute de joie pour descendre de mon piédestal et me diriger vers le studio en bas d’un escalier prestigieux. Le studio était une petite merveille de technologie et c’est devant mon lecteur de cassette dernier cri qu’on s’arrêta.

-Une merveille, non ? Le son est super bon !

Bon trêve de bavardage. J’insérai la cassette et la musique de Roadtramp envahi la pièce.


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
© Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eddy Cort


Messages : 1729
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Me, Myself & I...... GET DISTURBED! [PV LELE][TERMINE]   Jeu 16 Oct - 12:31

Ricci était arrivé comme un Prince au sommet de l'escalier principal de la villa. Il me rappela vite fait que son nom était bien Ricci The Best et pas autre chose. Ce nom qui nous avait valu quelques fous rires au bord de la piscine la dernière fois qu'on était venus, Clepto et moi. On avait fini cette soirée-là presque en rampant, mais je m'en rappelais. J'avais souris à Ricci en lui lançant la K7.

-Ah ouais ! C'est vrai... Ricci The Best...

Petite pause, et puis je ne pus pas m'empêcher d'ajouter.

-On va enfin pouvoir voir si c'est vraiment vrai !

Ricci nous récompensa pour notre ponctualité, ça semblait lui plaire. Et j'étais content. J'avais lui pas mal de choses, articles et autres, sur The Lightening et leurs retards à répétition. Je ne comprenais pas comment ils arrivaient à être en retard à ce point. Un problème technique peut toujours arriver. Mais d'après les plus grands fans et les journalistes, il n'y avait aucune raison apparentes aux heures que devaient attendre le public avant les concerts.

Et Clepto et moi, on s'était promis que ça nous arriverait pas. Enfin pas sans raison. Et on commençait pas trop mal en apportant la cassette à Ricci maintenant. Et en plus, ça me permettait de lui demander une faveur, soit d'écouter la cassette avec lui. Ce qu'il accepta semblait-il avec grand plaisir.

Et j'allais sauter de joie quand un fille se mis à courir dans tous les sens en faisant des bruits de gorge tellement affreux que c’en était marrant. Et je me pliai en deux de rire. Je ne me moquais pas vraiment d'elle, j'avais vécu ça trop souvent pour ça... Se réveiller prêt à vomir dans un endroit qu'on ne connaît pas et se mettre à courir dans tous les sens parce qu'on ne se rappelle plus où se situent les chiottes...

… Et comme chaque fois dans ces cas-là, la fille finis par se pencher sur un pot de fleur et par arroser la pauvre plante. Paix à son âme.

J'étais encore à moitié écroulé de rire quand Daniele me proposa de descendre dans son studio. Je le suivis en essayant de me reprendre, ce qui ne fut pas chose facile. Mais je m'arrêtai net en pénétrant dans le studio insonorisé du manager.

C'était spacieux, parfaitement équipé était l'aquarium destiné à l'ingénieur du son. Les amplis étaient là en nombre : les meilleures marques étaient représentées, ainsi que différentes puissances. Quelques guitares et basses étaient accrochées au mur et un pied d'estale était mis à disposition pour une éventuelle batterie. Plusieurs micros étaient aussi mis à disposition. Bref, c'était un endroit magnifique, un endroit où, s'il y avait assez de bières en réserve, je pourrais rester des heures.

-Wooooooooooooow...

J'avais les yeux grand ouverts et plein d'étoiles d'un petit gars le matin de noël devant son tout nouveau vélo. Et Daniele ne manqua pas de souligner, tout en glissant la cassette dans le lecteur, que le studio était effectivement très beau. J'avais envie de toucher à tout... Et je le faisais....

Jusqu'à ce que le premier riff de guitar de notre lead guitariste retentisse dans la pièce et me fasse sursauter. Tous les diffuseurs s'étaient mis à hurler du Roadtramp ! La guitare de Zoey s'y mit ensuite et je pus entendre ma propre voix avec une qualité de son comme jamais encore. Ca me donnait limite le tournis.

Et j'étais sur le cul tellement j'étais satisfait de ce qu'on était arrivé à faire !

Je me rapprochai de Ricci qui s'était installé sur un siège qui semblait assez confortable et je posais ma main sur son épaule pour le soutenir alors que je me penchais pour voir les aiguilles d'un tas de cadrants bouger au rythme des différents instruments et de ma voix.

Et, de voix, je n'en avais plus. Et c'est comme si j'avais attrapé la grippe que je murmurai.

-Putain... J'y crois pas...











EDDY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1056
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: Me, Myself & I...... GET DISTURBED! [PV LELE][TERMINE]   Sam 25 Oct - 15:19

Oh mon petit Cort. Douterais-tu de mes capacités ? Il n’y a rien de plus vrai que le fait que je sois le meilleur manager de tout L.A. (voir même du monde entier !). Je me pinçais les lèvres tout en gardant un regard enjoué.

-Il n’y a rien de plus vrai ! Même le fait que la Terre soit ronde n’est pas aussi vrai que mon titre de The Best !

Oui parce que, en réalité, la terre à plus ovale qu’autre chose… Et moi je m’appelais bien Ricci The Best. Ce qui faisait que l’un est plus vrai que l’autre. Eddy allait sûrement s’en rendre compte très vite. Il n’aura pas besoin de m’avoir une semaine comme manager pour le comprendre.

Bon, j’avais complimenté la ponctualité de Roadtramp. Il n’avait pas le syndrome The Lightening et c’était un avantage considérable. Parce que s’il y avait bien un record que je pouvais attribuer à MTI c’était le nombre d’heure de retard accumulé par leur groupe phare. Et je n’avais aucune envie de le battre ce record.

Il ne me restait plus qu’à entendre l’œuvre de Roadtramp et je serais fixé sur la sonorité de leur futur album. Il fallait qu’on quitte mon hall (qui ressemblait à un film post-apocalypse) pour pouvoir rejoindre le studio. Mais avant ça, Eddy se permis de rigoler un peu du malheur d’une pauvre fille qui remis toutes ses tripes dans le pot de fleur le plus proche. Mes pauvres fleurs… Il faudra les changer le plus vite possible. Heureusement je disposais d’une équipe de nettoyage efficace et habitué à ce genre de saleté.

C’est à un Cort tordu de rire que je proposai et montrai le chemin vers mon super studio ultra moderne. On y pénétra dans mon antre dont j’étais particulièrement fier. Tout dernier cri, même BSC ne peut pas se permettre d’avoir des studios aussi performant. C’était une des raisons de pourquoi les disques de mes protégés sonnaient bien mieux que ceux des autres.

L’exclamation de Cort ravi entièrement mon ego. Oui, cet endroit est magnifique, je le sais. Cort avait des étoiles plein les yeux. Que va-t-il dire quand il saura qu’il aura la possibilité de faire son album ici même ?

Je mis la cassette dans le lecteur et on entendit le son de mes futurs protégés. Roadtramp avait vraiment du potentiel et je n’étais pas déçu de ce que j’entendais. Même si j’avais l’impression que la guitare rythmique ne sonnait pas comme d’habitude. C’était loin d’être mauvais mais c’était différent.

Entre temps, je m’étais installé sur le siège le plus confortable de la pièce. Ce son pouvait réussir et Cort n’en croyait pas ses oreilles. C’était comme s’il s’écoutait pour le première fois de sa vie. Je baissais un peu le son histoire de discuter.

-C’est très bon ! Mais, tu as changés quelque chose dans ton jeu de guitare ?

Je lui demandais en gardant un regard neutre. Histoire qu’il ne sache pas si j’aimais ou si j’aimais pas ce nouveau jeu. En réalité, c’était très bon et ça collais bien au son de Roadtramp.


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
© Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eddy Cort


Messages : 1729
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Me, Myself & I...... GET DISTURBED! [PV LELE][TERMINE]   Dim 26 Oct - 10:48

Sans vraiment se vexer, Daniele m'affirma une nouvelle fois qu'il n'y avait rien de plus vrai que son surnom. En même temps, la presse lui donnait également raison. Il n'y avait pas un seul article sur le manager italien qui ne contienne des mots tels que « record », « meilleur », « 1er des charts »... J'en passe et des meilleures. Comme quoi, même si c'était un peu par précipitation (et probablement un peu aussi parce que Daniele était un beau parleur et qu'il nous avait promis de la bière en studio) qu'on était tombé dans les bras de BSC, on avait jusque là pas à le regretter.

Et je le regrettai encore moins quand j'entrai dans le studio personnel de l'italien. C'était pas possible de posséder un endroit pareil ! Il devait forcément faire partie de la mafia et il ne voulait pas me le dire ! Déjà sa villa, je n'osais même pas rêver pouvoir un jour m'en payer une pareille, mais alors son petit bijou de studio encore moins !

Et, si c'était possible, meilleur encore était le son ! J'avais du mal à reconnaître le son de mon propre groupe. Évidemment, jamais encore on avait eu l'occasion d'enregistrer avec du matériel tel que celui dont on avait bénéficié dans le studio de BSC au centre-ville. Ça, combiné avec le matériel qu'il y avait ici pour diffuser la musique, ça sonnait comme dans mes rêves les plus fous !

J'aurais vraiment voulu que les autres soient là pour assister à ça. Je continuai à rêver, yeux et bouche grands ouverts, quand Lele diminua le son, me permettant de remettre les pieds sur terre autant que se pouvait...

Je me tournai alors vers lui, détachant difficilement mes yeux du matériel qu'il y avait là. Daniele était installé sur le meilleur fauteuil de la pièce, tel un Prince contemplant son future royaume. Et la question qu'il me posa me prouva qu'il n'était pas le meilleur manager de L.A. pour rien : il avait directement capté une différence dans le jeu de guitare. Ce qui était d'autant plus difficile que déjà, on avait aucun album enregistré à notre actif et donc, il n'avait eu l'occasion de nous entendre qu'en live ou sur des cassette à l'enregistrement merdique.

Je sentis le rouge me monter aux joues. Je n'avais pas eu l'intention de mentir, au contraire. Il avait bien été dans mes plans de lui dire direct que c'était Zoey à la guitare rythmique et pourquoi on avait voulu que ce soit elle. Mais je ne m'étais pas attendu à ce qu'il me pose direct la question. Je devait ressembler à un homard bien cuit maintenant. Mais ça ne m'empêcha pas de sourire de toutes mes dents.

-Heu... Non, c'est pas moi qui joue. Je suis guéri et capable de jouer, mais comme Zoey Dandeth, mon amie d'enfance, nous a beaucoup aidé en me remplaçant à la guitare pendant que j'étais blessé, on a voulu qu'elle figure sur le single.

Et ouais, si on voulait qu'elle soit créditée sur le disque, il fallait quand même que je dise à Lele qui avait participé.

Mais seulement, le manager de me laissait aucun indice sur le fait qu'il aimait ou pas le jeu de Zoey. Mais peu importait. Zoey serait dessus, qu'il aime ou qu'il n'aime pas. Après tout, je n'avais encore rien signé... Hormis la caution du studio... Et s'il n'aimait pas, peut-être que Timmy Evans, lui, il aimerait bien.

N'empêche que cet italien me faisait stresser et que je n'avais pas envie de lui faire ce coup bas. Il ne m'avait que trop répété que chez MTI, ça rigolait pas.

Il y avait trop de suspens...

-Alors?? T'en dis quoi ? On aimerait vraiment qu'elle soit créditée, Lel... Ricci The Best... Parce que sans elle, on aurait crevé de faim...











EDDY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1056
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: Me, Myself & I...... GET DISTURBED! [PV LELE][TERMINE]   Jeu 30 Oct - 16:10

Mon titre de The Best devait maintenant être une évidence pour Cort vu que je venais de « griller » son nouveau jeu de guitare. A force de m’écouter musique sur musique, tube sur tube, groupe sur groupe, je commençais à avoir l’oreille absolue. Pourtant, je ne pouvais pas me venter d’être un bon musicien. J’étais juste un homme d’affaire assez plongé dans la musique que pour la comprendre. Les différences avec les autres managers ? Une seule : j’étais bien meilleur qu’eux.

Le rouge monta aux joues de Cort. Il ne pouvait pas savoir à quel point le petit effet que je lui avais fait me satisfaisait. J’aimais surprendre les gens. Dommage qu’Eddy Cort soit si facile à surprendre. Son jeu de guitare, je l’avais entendu des milliers de fois sur des enregistrements que j’avais de Roadtramp que j’avais emprunté aux radios locales. Il ne fallait pas s’appeler Ricci The Best pour voir la différence. A moins que… Si, il le fallait peut-être.

Je souriais mais pas autant que le Cort qui essayait de garder le cap. Le métalleux m’avoua enfin son crime. C’était une fille nommée Zoey qui jouait à sa place sur l’enregistrement. Elle l’avait remplacé pendant sa convalescence et, en hommage, il voulait qu’elle soit créditée sur l’album. Comme c’est mignon !

Suspense ! Suspense ! La décision ne tenait qu’à moi et j’avais bien envie de faire mijoter un peu le petit Cort. Pas par sadisme, je ne suis pas un sadique. Mais par pur vengeance pour tous les actes de lestes majestés qu’avait posés Eddy. Mon visage se durcis pour rendre l’attente intenable et je tapotais des doigts sur l’accoudoir de mon majestueux siège.

Survint une série de questions qui témoignait du stress que ressentait Cort. Qui faillit encore m’appelé Lele.

-Tu veux dire que sans elle, vous seriez tous mort de faim… Il faut économiser sur les bières, Cort !

Un petit sarcasme pour avoir encore faillit faire un faux pas. Et pour faire bien durer le suspense encore un peu, je me levai faisant les cents pas dans le studio. Je faisais mine de réfléchir à l’avenir de Roadtramp chez BSC. Puis, je me stoppai net.

-Tu as de la chance, Cort. Ton amie d’enfance se débrouille bien. Elle n’a pas vraiment le même son que toi mais ça pourrait toucher encore plus de gens. Ceux qui aiment déjà votre musique se rueront sur le single mais le son de Zoey pourra attirer d’autres personnes curieuses. Donc…

Suspense ! Suspense ! Oui j’allais la crédité, bien sûr. Si Roadtramp m’avait dit que cette jeune fille faisait partie du groupe je l’aurais accepté aussi parce qu’elle avait du talent.

-Je la créditerai ! C’est d’accord ! Je vais même faire plus. Si les gens aiment vraiment cette petite il serait intéressant qu’elle vienne de temps à autre en guest à vos concerts. Sa sera bien pour elle et ça sera bien pour vous. Les gens adorent les guest.

Le suspens était fini et je m’attendais à beaucoup de compliments de la part du petit Cort.


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
© Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eddy Cort


Messages : 1729
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Me, Myself & I...... GET DISTURBED! [PV LELE][TERMINE]   Ven 7 Nov - 12:23

Je vis clairement l'expression satisfaite de Ricci quand je me mis à rougir. Il m'avait démasqué, de ça, il pouvait être fier... Quoi que, avec son métier, il avait peut-être intérêt à savoir reconnaître les imposture, tout comme les plagiats... Mais si c'était de m'avoir fait rougir qu'il était fier, il n'y avait pourtant rien là-dedans d'exceptionnel. Je rougissais pour un oui ou pour un nom... il n'y avait pas encore si longtemps, je rougissais dès qu'une fille venait me parler, ou dès qu'un prof me posais une question. J'anticipais en fait, je savais que j'allais rougir et j'avais peur de rougir... Et ça me faisait rougir deux fois plus vite et deux fois plus fort. Et étant un blond à la peau clair, je n'avais pas vraiment de bronzage pour cacher ça...

N'empêche que j'étais mal ! J'avais avoué à Lele que j'avais inviter Zoey, qu'il ne connaissait pas, à jouer sur le single, par reconnaissance. Et ça ne sembla pas plaire à Ricci. Ni lui déplaire d'ailleurs. Il était assis dans son siège qui me semblait de plus en plus grand. Alors que des deux, c'était bien moi le plus grand. Mais son charisme me dépassait. Il avait l'air d'un roi dans son fauteuil, à tapoter des doigts sur l'accoudoir. Il avait l'air d'un roi qui était sur le point de décider si, suite à mon crime, j'allais vivre ou mourir.

Et alors que je croyais que la sentence allait enfin être donné, et que quelle qu'elle soit, j'allais enfin pouvoir me détendre, parce que le pire, c'était le suspens, c'est un sarcasme qui sortit de la bouche du manager. Et le pire était qu'il n'avait pas forcément tort...

-Heu... Ben... Ouais... On devrait peut-être penser à acheter moins de bière et manger un peu plus.

Je souris comme un enfant qui veut attendrir son père pour qu'il lui donne un bonbon.

-Mais avoue que Zoey joue super bien...

Vu la chaleur que je ressentais, comme si la pièce était chauffée à mort, j'étais sûr et certain que j'avais encore rougi un peu plus... Si c'était possible.

Il me fit encore attendre, juste un peu, comme pour me punir directement de ce que je venais de dire. Mais finalement, la réponse tomba !

Et comme elle était positive, je ne pus réprimer un grand « YEAH ! » qui me vint du fond du cœur et des poumons... Un des plus beaux « YEAH ! » que j'aie réussi à faire d'ailleurs. Parce que j'avais beau m'améliorer en chant de jour en jour, de temps à autres, à force de hurler, ma voix avait encore des ratés semblables à ceux d'un ado.

Mieux encore, non seulement Lele disait qu'il allait la créditer, mais en plus, il parlait de concerts et de guest star ! J'avais les yeux grands ouverts tellement j'en croyais pas mes oreilles. Le manager italien parlait comme si on allait partir en tournée demain. Presque comme si on allait pouvoir faire de l'ombre à The Lightening.... Et à MTI...

-Je vais commencer à vraiment y croire, Ricci The Best...

Mais Clepto, connaissant ma naïveté naturelle, m'avait prévenu de faire attention.

-Mais j'attends de voir...

« Mets-le au défi », c'était ce que Clepto, qui n'était pas la moiti d'un manipulateur non plus, m'avais dit de faire. D'accord, ma mise au défi n'était pas très subtile, mais j'imaginais, naïf que j'étais, que ça marcherait... D'autant que j'avais encore une carte bien cachée dans ma manche. Carte que je sortis...

-Billy Lighter m'a proposé un jour de faire sa première partie lors de sa prochaine tournée. Peut-être que je devrais essayer de prendre contact avec lui ou son manager chez MTI...

Je ne savais pas grand chose, voire rien pour certain... Mais il y avait juste un truc que je savais : les lettres M.T. et I donnaient de l'urticaire à Ricci.











EDDY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1056
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: Me, Myself & I...... GET DISTURBED! [PV LELE][TERMINE]   Jeu 13 Nov - 21:53

Je laissais durer le suspense en parlant des bières qu’aurait pu économiser Cort et ses amis. Les sarcasmes ça faisait du bien à celui qui les proférait. Donc moi dans le cas présent. Cort ne nia pas la part de vérité qu’il y avait dans cette petite feinte. Je transpirais la fierté répondant par un sourire à ceux attendrissant de Cort. Il mettait en avant les qualités de son amie et c’était courageux face à un manager de mon envergure.

Encore un peu de suspens avant que je ne laisse tomber la sentence pour de bon. Cette fille a du talent, il ne fallait pas passer à côté juste pour le plaisir de punir Cort. Elle le méritait son petit nom dans l’album. Cette petite partie de suspens m’avait bien plut car elle me rappelait à quel point j’avais un grand pouvoir de décision. Un peu comme si j’étais un dieu ou même Dieu lui-même. Bien entendu, Eddy s’exclama d’une façon qui lui était propre et qui devait faire descendre la pression qui lui donnait des rougeurs à la figure.

Zoey serait parfaite en guest sur un concert de Roadtramp. Le public en sera ravi. Je mettais Cort au courant de tout ça comme si c’était normal mais ses yeux exorbités et le fait qu’il croyait maintenant bel et bien à mon nom était signe qu’il n’arrivait pas à croire que tout ce que je lui disais était vrai.

-Tu y croiras pleinement bien vite.

Il restait quand même méfiant se disant qu’il attendrait de voir. Rien qui puisse m’enlever mon sourire. J’avais rencontré des prétendants à un album bien plus méfiant que Cort. J’étais confiant, peut-être un peu trop car Cort m’en sorti une bonne. M.T.I, voilà les mots sortit de la bouche du chanteur de Roadtramp. Les lettres maudites. Suffisamment maudites pour que mon sourire se transforme en sourire jaune. Le petit Lighter avait une proposition intéressante à mon futur poulain.

Cort me testait peut-être en me parlant de ça maintenant. C’était intelligent et je n’aurais jamais dû le sous-estimer. Mais j’étais Ricci The Best et en tant que tel ma réflexion se fit rapide.

-Lighter est bien sympathique. Il doit aimer ton groupe. Mais moi ce n’est pas une première partie que je te propose, c’est la première place. C’est être la star de la soirée dans un stade comble. Dans mon scénario, c’est toi qui proposeras aux futurs prétendants une première partie à ton concert.

Tout ça était bien mielleux, bien beau, bien rose mais c’était aussi bien réel. Si Roadtramp sortait un album et que celui-ci marche, ce que je ne doute pas, et bien il pourra remplir des stades. C’est donc avec le retour de mon sourire satisfait que je mis mes deux mains derrière la tête.

-Mais si tu veux attendre la prochaine tournée de Lighter, c’est ton choix. En espérant qu’il n’ait pas simplement oublié ton existence.


Après de tels arguments Cort devrait m’accorder sa confiance. Je mis encore mon petit grain de sel en sifflant une chanson de The Lightening où Billy disait que tout ce qu’il fallait c’était un peu de patience.

-Moi, c’est pareil. J’ai tout mon temps. Il y a d’autres groupes qui attendent de faire des tournées et de sortir des albums, Cort. J’aurais de l’occupation pendant que tu attends Lighter.

C’était si facile de négocier.


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
© Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eddy Cort


Messages : 1729
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Me, Myself & I...... GET DISTURBED! [PV LELE][TERMINE]   Mer 19 Nov - 15:49

Ricci était fidèle à lui-même : confiant, sûr de lui, et il le montrait. Je ne pouvais pas prétendre lui en vouloir pour ça, parce que déjà, face à lui, je n'étais rien et sans lui, Roadtramp serait moins que rien. Et puis, si j'étais à sa place, je me la péterais aussi, si je savais seulement comment le faire. S'appeler Daniele Ricci, à Los Angeles, il pouvait clairement être fier. D'autant qu'on arrivait pas à sa place en se tournant les pouce. Il avait du se battre, d'autant plus qu'il était un immigré ici...

Et à vrai dire, son nom, Ricci The Best, j'y croyais déjà. Il avait fait ses preuve. La presse disait que c'était un voleur de talent. Mais dans le business, même si je n'y connaissais que dalle, j'étais sûr que ce n'était pas un défaut. Et puis si les autres managers étaient assez cons pour se faire voler leurs poulains, c'était qu'ils n'étaient pas assez bon... ou pas assez sympas...

Ricci, lui, était sympa. Il avait accepté que Zoey soit créditée. Mais, suivant les conseils de mon ami Clepto, je n'entendais pas lui laisser croire que la partie serait gagnée aussi facilement. Pas qu'on avait envie d'aller voir du côté de chez MTI, au contraire, mais on comptait bien que Lele nous garde bien précieusement... Et quoi de mieux, avait dit Clepto, que de lui laisser croire qu'au premier faux pas, on retournerait casque sans aucun scrupule. Ce n'était bien sûr pas mon genre de faire ça, mais Clepto disait qu'en affaire, il fallait être impitoyable...

Je lui parlait donc de la promesse de Lighter, ne manquant pas de prononcer les lettres maudites. Mais mon intention n'était pas que cette première partie soit au profit de MTI, au contraire.

Et évidemment, Lele réagit au quart de tour ! Il nous promettait monts et merveille, des stades combles, l'occasion d'organiser nous-mêmes nos premières parties... Il m'en donnait presque le tournis... Je le laissai parler, mais là, j'avais l'impression que des deux, c'était moi le plus sage, le plus réfléchi... Mais en fait, j'avais juste peur.

-Mais... Daniele... Remplir un stade, c'est pas la même chose que remplir le Stryge... Pour ainsi dire, presque personne ne nous connait...

C'était bien l'impression que j'avais...

-Je suis sûr que Billy Lighter ne nous a pas oublié...

Sans certitude, mais j'avais une confiance aveugle dans le chanteur. Je voulais croire qu'il ne nous avait pas oublié, je voulais croire qu'il n'était pas comme toutes ces stars prétentieuses qui font des promesses en l'air...

Je croisai les bras, comme pour me donner contenance. Ce qui avait l'air de me rendre encore plus castard.

-On attendra Lighter... Pour ce qui concerne la première partie. S'il nous a oublié, le single lui rappelera qu'on existe... Si BSC fait bien son job, il ne pourra pas passer à côté... Et faire cette première partie, BSC et MTI réunis... Ce serait pas cool ?

Mon expression enfantine d'utopiste contrastait totalement avec mes bras musclés croisés sur mon torse... Je voulais faire cette première partie, voyager, voir au delà de L.A.

Avec Lighter... Et avec Ricci.











EDDY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1056
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: Me, Myself & I...... GET DISTURBED! [PV LELE][TERMINE]   Dim 23 Nov - 16:43

Je lui faisais des promesses facilement réalisables. Si je voulais qu’il soit la prochaine rockstar en vogue, il fallait que je sois à la hauteur et que je lui propose des concerts dans des grands stades. Sur l’instant, c’était aussi pour le dissuadé des promesses de Lighter. J’aimais bien Billy Lighter, mais son grand défaut était d’être à MTI et je ne voulais pas qu’un de mes poulains me parle du clan ennemi.

Je mettais en avant mes arguments en disant qu’être la star de la soirée valait mieux que de faire une première partie. Sans oublier l’argument fatal du : Billy, tu peux toujours l’attendre. Un argument plusieurs fois vérifiés par les fans de The Lightening et l’entourage du groupe. Mes arguments étaient en béton mais jamais je ne me serais attendu à des réponses pareilles de la part de Cort.

Il avait peur des grands stades parce qu’il n’y connaissait personne. Là, ça m’étonnais vraiment parce que jamais je n’avais entendu des discours pareils. Je pense que Cort a peur de tout ce qui est grandiose parce qu’il n’en a pas l’habitude. Mais il s’y habituera sans aucun doute. Il devait s’y habituer s’il voulait continuer à bosser avec moi.

-Les stades tu t’y feras. Tu ne vas pas laisser ta musique que pour quelques privilégier habitant à L.A. Il faut que tu satisfasses tes fans des autres Etats.


C’était évident mais je n’en avais pas fini avec Cort qui était persuadé que Lighter ne l’avait pas oublié. Je faillis rire aux éclats. Je me demandais depuis combien de temps Lighter lui avait fait cette proposition. Si ça tombe, ça faisait des mois. Cort changea de position et continua son petit speech sur Lighter. Pour faire miroir, je croisai moi aussi les bras. Il était sûr que le single allait réveiller Lighter et croyait au rêve utopique d’une tournée sous la houlette des deux plus grandes maisons de disque de L.A. Mais attendez ! Oui ! L’idée n’était pas si mauvaise ! Et je pourrais encore avoir plus de crédit et plus de The Best ! Mon visage n’exprimait plus le sarcasme mais plutôt l’illumination.

-Tu as de la suite dans les idées, Cort ! On ne va pas forcément attendre que ton single atteigne la grotte de Lighter pour le relancer. Je vais le contacter moi-même ! BSC financera une partie de la tournée mais un faible partie vu que vous ne ferez que la première partie de The Lightening. MTI financera le reste, il ne pourra pas passer à côté du caprice de Lighter s’il vous veut absolument en première partie.

J’allais tout y gagner. BSC n’allait pas trop taxer, et si Roadtramp et bon et que The Lightening déconne en tournée il y a de forte chance que BSC en sorte avec toute les éloges.

-Comme ça ton groupe s’habituera à son rythme aux grandes scènes.

L’utopisme et la naïveté de Cort pouvait parfois servir.


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
© Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eddy Cort


Messages : 1729
Date d'inscription : 24/09/2013
Age du personnage : 22
Localisation : L.A.

Who Am I?
Birth place: L.A.
Je suis: un déconneur colérique
Song: SEEK & DESTROOOOOY


MessageSujet: Re: Me, Myself & I...... GET DISTURBED! [PV LELE][TERMINE]   Mer 26 Nov - 17:51

Même si Ricci avait raison, je ne me sentais pas prêt pour être au devant de la scène. C'était encore trop de pression et Roadtramp n'avait pas les épaules assez larges. Pas encore. Ni l'entourage qu'il fallait d'ailleurs. Le bouche à oreille connaissait certes à faire son effet au niveau de L.A. et nos titres pirates diffusés à la radio aidaient. Mais dès qu'on sortait de L.A., j'étais persuadé que Roadtramp n'existait pas...

Ricci, lui, semblait persuadé que même si c'était le cas, il était capable de changer la donne très vite. Et je le croyais. Juste parce que je voulais y croire. Parce que si on y croit pas un peu, rien ne se réalise.

Mais par dessus tout, je voulais partager une tournée avec The Lightening, avec des gars qui étaient dans le milieu depuis un peu plus longtemps que nous. Deux ou trois ans seulement, mais quand on est rockstar et qu'on brûle la chandelle par les deux bouts, deux ou trois ans, c'est déjà une bonne expérience. Un groupe de rock peut être aussi magnifique et fulgurant qu'une étoile filante.

Ricci était rebuté rien qu'à entendre les lettres MTI, mais son intelligence pris le dessus rapidement. Et le pire, c'était que j'étais extrêmement surpris. Parce que d'un seul coup, il trouvait mon idée bonne. Et la chose semblait se dessiner à vitesse VV' dans l'esprit du manager. Et son regard s'illuminait de plus en plus alors qu'il m'exposait sa vision des choses.

Et moi, mon sourire s'agrandissait ! Il allait contacter Lighter, lui rappeler sa promesse ! Avec Ricci et Cash pour le tanner, Roadtramp serait sur les routes... Heu... Dès que Lighter se déciderait lui-même à partir.

-GENIAL !!!!


J'avais presque envie de lui ébouriffer les cheveux comme je l'aurais fait avec Clepto ou Zoey... Mais je réussi à me retenir. Au moins deux secondes. Et puis l'envie fut trop forte et il ne fut plus question de me retenir. Puis, me rendant compte de ce que je faisais, j'arrêtai net, m'éclaircissant la gorge et faisant comme si j'avais rien fait !

-Alors c'est d'accord ! Tu nous tiens au courant !

Avec ce que je venais de faire, aucun doute que Ricci allait de dire de foutre le camp, mais je partais avec une nouvelle promesse en poche. Mieux que celle de Lighter, parce qu'elle venait d'un type à qui cette tournée allait profiter. Ce qui faisait une certaine garantie !











EDDY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Daniele Ricci


Messages : 1056
Date d'inscription : 28/09/2013
Age du personnage : 40

Who Am I?
Birth place: Rome en Italie
Je suis: le meilleur
Song: Back In Black-AC/DC


MessageSujet: Re: Me, Myself & I...... GET DISTURBED! [PV LELE][TERMINE]   Sam 20 Déc - 18:58

Je m’étonnais moi-même au vue de cette magnifique idée. Certes, elle avait été lancée par Cort mais j’avais su la saisir avec toute l’intelligence qui me caractérisait. J’étais vraiment pressé de contacter Lighter et d’entendre sa réponse. Mon plan n’aurait aucune faille car je savais très bien que The Lightening allait foirer. Tous ces évènements futurs me firent oublier complètement mon mal de crâne.

J’étais confiant que Roadtramp réussissent. Ils avaient un bon groupe et la naïveté des débutants dans le milieu de business. Je serais donc maitre à bord pour les diriger sans avoir à faire à leur caprice de star. Car je connaissais maintenant assez Cort pour savoir qu’il était incapable d’un tel pêché. Je n’aurais qu’à me gérer moi-même lors de cette tournée et attendre que les protégés de MTI se foutent le public et les médias à dos. D’une facilité déconcertante ce plan.

Mais tout ça, je ne l’avais pas dit à Eddy. Je le laissais dans son petit rêve d’une tournée parfaite. Où son groupe pourrait apprendre plein de trucs du groupe de Lighter. Et puis, je ne voyais pas l’intérêt de lui dire, il risquait de ne pas apprécier. En attendant, mon nouveau signataire était heureux et me le faisait savoir. Son sourire était éloquent et son geste d’ébouriffage de cheveux me surpris. Il s’arrêta net me demandant de le tenir au courant. Encore une geste de leste majesté… Cort était incorrigible ! Je remis mes cheveux en place d’un geste de la main.

-Ne refait jamais ça !

J’avais dit ça avec un sourire en coin. Parce que je savais que Cort s’était rendu compte de sa bêtise. Je tenais maintenant le jeune blond par un contrat et j’étais sûr qu’on allait bien s’amuser !

-Je vous tiendrais au courant. Maintenant, tu peux filer, j’ai un single à sortir.

Je lui montrais la sortie du doigt non sans sourire. J’allais faire de Cort et ses amis des rockstars incontournable !


You're never gonna die, you're gonna make it if you try, they gonna love you
© Pink Floyd
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Me, Myself & I...... GET DISTURBED! [PV LELE][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Me, Myself & I...... GET DISTURBED! [PV LELE][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» GEKIKURO. am i disturbed in my mind ? [FINISH]
» Tokopiyon / Tapu Lele [OU]
» Un vent d'aventure (termine)
» Mes yeux s'égarent ... [Lysandre][TERMINE]
» Josh Price [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Beverly Hills :: Villa de Daniele Ricci-