AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Feed My Frankeinstein [PV Eileen][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
River Moriarty


Messages : 167
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 24
Localisation : Nowhere

Who Am I?
Birth place: Troy (Michigan)
Je suis: dangereux mais amusant.
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


MessageSujet: Feed My Frankeinstein [PV Eileen][TERMINE]   Sam 4 Oct - 18:16

Aujourd'hui, mon agent m'emmenait au parc d'attraction tous frais payés ! C'était bien la première fois qu'on m'emmenait au parc d'attraction. J'y avais déjà été, ça ouais, pour y emmener des filles et les voir s’époumoner de trouille sur les montagne russes et dans les maisons hantées. Mais même là, c'était sur le tard, uniquement à partir du moment où j'étais devenu acteur et où j'avais gagné assez de thune pour m'offrir ce genre de petit plaisir de temps à autres.

Mais personne ne m'y avait emmené, ça non. Mon père existant autant que Casper le gentil fantôme et ma mère étant une hippie vivant au milieu de rien en bouffant des légumes et en fumant de l'herbe, les parcs d'attraction dépassait totalement sa vision de la vie.  

Mais ce n'était pas par charité ou pour jouer les papas gâteau que mon agent m'y emmenait. C'était juste parce que la production avait payé les places VIP et qu'une séance photo dans cet environnement était prévu pour moi aujourd'hui.

C'était le producteur de la série qui avait choisi le parc d'attraction en disant que ça permettrait au public de me retrouver dans un décor tout à fait autre de celui, Moyenâgeux, dans lequel ils avaient appris à me connaître tout en retrouvant un espace qui semblait convenir à ma personnalité... Ça semblait les amuser de m'analyser... Et je les laissais faire parce que ça m'amusait de les regarder faire.

Et j'étais d'ailleurs très content d'y aller. D'ailleurs, c'était très rare quand j'étais mécontent de faire quelques chose. Je détestais rester chez moi à ne rien faire, à ne voir personne. Ben ouais... C'était comme si on me retirait tous mes jouets...

D'ailleurs, mon agent ne « m'emmenait » pas vraiment, vu que c'était moi qui conduisait sa voiture. Je ne lui avais pas tellement laisser le choix. J'aimais conduire. Je me serais ennuyé à rester derrière alors qu'au volant, je pouvais provoquer des réactions assez amusantes sur les autres conducteurs : des petits coups de sang, des petites frayeurs... Rien de bien grave, mais c'était sympa. Comme c'était tout aussi sympa de voir Henri (ouais, c'est mon agent) agripper la poignée de son côté à chaque accélération.

J'avais rendez-vous avec une certain Eileen Kramer qui était photographe. On m'avait vanté son C.V. en me disant qu'elle était la photographe de The Burning Fire, blablabla... Je connaissais Kramer. Elle sortait avec Timmy Evans... Merci L.A. People. Et bizarrement, ce n'était pas Sørensen qui avait lâché l'affaire, ce qui m'avait un peu déçu. Le photographie que j'avais vue d'elle dans le magazine avait été prise en plein centre-ville, alors qu'elle sortait du cinéma au bras du manager de MTI. La vraie question, c'était : était-elle la photographe de The Burning Fire parce que elle sortait avec Evans... Ou l'inverse ? Je le saurais assez vite, si elle était ce genre de fille...

Henri sorti de la voiture comme si sa vie en dépendait quand je me garai sur le parking VIP. Il était vraiment marrant Henri. Il faisait toujours tout pour me faire rire. Et il était très fort : il était essoufflé comme s'il avait fait un 100 mètres et blanc comme un mort.

-T'es peut-être encore meilleur acteur que moi !

Que je dis à Henri en fermant ma portière en rigolant.

Après s'être repris, il vint vers moi et me fila une liasse de dollar.

-Voilà pour ta journée, de la part de la production. Retrouve Eileen Kramer près de la grande roue.

Je pris la liasse de billet en souriant et en hochant la tête à chacun de ses ordres.

-Et soit sage ! On se retrouve à la voiture en fin de journée.

Ce dernier ordre étant probablement le plus solennel. Mais on aurait dit qu'il était quand même content de pouvoir me laisser la journée dans le parc. Il tourna les talon et se dirigea vers un bistrot à l'entrée du parc.

J'étais donc livré à moi-même, encore une fois, abandonné. Bah... Pour moi, c'était un peu la routine. J'étais un peu habitué à ce genre d'abandon...

J'entrai dans le parc, tendant mon ticket à une jolie employée qui le poinçonna mais sans pouvoir quitter mon regard des yeux... Ça aussi ça arrivai souvent. Mais quand je lui souris, elle baissa les yeux en rougissant, mal à l'aise.

Trouver la grande roue, après, ce fut assez facile et les gens ne m'abordait pas tous les 10 mètres. Je n'étais pas encore Robin North. Ce qui attirait surtout le regard des gens, c'était mon accoutrement. Enfin je crois. J'avais un jeans noir, un t-shirt noir, une veste en cuir dont je vous laisse deviner la couleur et mon éternel crucifix inversé autour du cou. Ce qui fait qu'en fait, c'était encore plus difficile de me reconnaître vu qu'à la télé, j'étais habillé dans un style moyenâgeux.

Par contre, si la grande roue était facile à trouver, Kramer, elle était plus difficile à repérer dans le nombre de gens qu'il y avait déjà dans le parc alors qu'il n'était que 11 heures du matin. Je scrutai la foule, sans grand succès. Peut-être qu'elle était en retard. Elle n'était pas dans la file pour entrer dans la grande roue non plus.... Peut-être était-elle en retard... Alors j'attendis, calmement, en regardant les gens passer. C'est dingue comme leurs vêtements, leurs mimiques ou d'autres détails pouvaient donner beaucoup de renseignements sur qui ils étaient, d'où ils venaient...




dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... © Alice Cooper


Dernière édition par River Moriarty le Ven 30 Jan - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eileen J. Kramer


Messages : 1453
Date d'inscription : 04/12/2013
Age du personnage : 21
Localisation : In his arms

Who Am I?
Birth place: Teignmouth - Angleterre
Je suis: Timide, sympathique, généreuse, étourdie.
Song: Imagine - John Lennon


MessageSujet: Re: Feed My Frankeinstein [PV Eileen][TERMINE]   Sam 4 Oct - 19:46



Feed My Frankenstein ft River Moriarty

 

Récemment, la jeune Eileen n'avait pas grand chose à faire niveau travail. Quelques jeunes groupes encore timides face aux caméras et appareils photos. Pour cela elle devrait les habituer en les exerçants encore davantage. Il était loin pour elle le temps ou elle photographiait les adorables The Burning Fire … Humble, joueurs et professionnels, ils sont juste parfaits ! Avec les évènements récents, il est assez difficile et mal venu de faire des shooting photo avec les autres membres du groupe. Elle continuait de positiver, de même que le faisait son compagnon, Timmy Evans.

Enfin, depuis, elle avait été contacté par un agent et une boite de production de cinéma. Bien qu'au début elle avait pensé que c'était pour être chargée du cadre ou autre chose dans le cadre d'un projet cinématographique ou audiovisuel ; il s'avéra qu'ils avaient contacté Eileen pour une séance photo d'un acteur qu'elle ne connaissait pas, pas encore tout du moins. Après accord de MTI et de Timmy, elle accepta bien volontiers la proposition de cet agent. Un acteur est forcément à l'aise face à l'objectif ce sera une nouvelle expérience pour la petite anglaise. Comme elle le dit, toute expérience est bonne à prendre.

Après avoir fait quelques recherches sur ce River Moriarty dans les journaux, elle put voir au moins à quoi il ressemblait plus ou moins. Un visage assez marqué, pas commun et des yeux bleu clair voire même gris. Un visage que l'on ne peut oublier une fois qu'on l'a vu. D'un coup, cela n'étonnait pas la jeune femme qu'il soit acteur, il avait la tête pour si elle pouvait se permettre. Soit, le jour J approchait et elle venait de recevoir le lieux pour la séance photo, ce sera le parc d'attraction, rendez-vous à la grande roue.

Le lendemain, elle en profita donc pour voir quel appareil, objectif et autre matériel elle devrait prendre. Ce serait de jour donc pas de lumière à prendre. Après avoir trouvait tout ce qu'il lui fallait, Eileen profita du dernier jour qu'il lui restait pour essayer de trouver quelques idées.

C'était le jour J ! La séance photo avec River Moriarty, jeune acteur de 24 ans. La jeune femme se prépara et s'habilla simplement, elle allait à une séance photo pas à une sortie ou un défilé … C'est en short, t-shirt et converse et maquillée aussi basiquement qu'elle sortit de son appartement - elle n'avait pas encore terminé d'emménager chez Timmy- en direction du parc d'attraction. Une fois sur place, la petite anglaise se dirigea vers la grande roue lieu de rendez-vous, il était 10h50, l'heure convenue était 11h, mais elle a tellement horreur d'être en retard … D'ailleurs, les minutes passaient et aucun signe d'agent ou de River … Elle regarda sa montre, 11h, il n'y avait pas encore de retard, et puis il y a une légende qui dit que les artistes sont souvent en retard … 11h05 puis 11h10 … La jeune femme s'inquiéta et se leva. Eileen regarda à gauche, puis a droite, personne. Dans la file d'attente, personne non plus. Elle décida donc de faire le tour de la grande roue. C'est alors, qu'elle l'aperçut et fut soulagée. Ils étaient juste à des positions opposées et de dos, donc forcément ni l'un ni l'autre ne pouvait se voir.

Eileen se dirigea alors en sa direction, un petit sourire aux lèvres. Une fois en face de lui, elle pouvait enfin s'excuser.


- Bonjour River, je suis désolée si vous m'attendez depuis longtemps … J'étais juste assise de l'autre côté, étant de dos je ne vous ai pas vu. Je suis encore désolée.

Elle gardait toujours ce petit sourire qui servait plus à montrer sa franchise et à détendre un peu, tout simplement. Après une brève pause elle reprit de nouveau.

- Maintenant que nous nous sommes trouvés, nous pouvons commencer dès que vous êtes prêt.

Elle avait gardé cette petite manie de vouvoyer les personnes qu'elle ne connaissait pas encore. Eileen jetait à présent un bref coup d'oeil à River, il ressemblait bien à la photographie qu'elle avait vu, mais ses yeux et son regard étaient beaucoup plus expressifs en vrai, il y avait vraiment matière avec ce jeune homme au visage caractéristique.



Thank You
Happiness, no more be sad,
Happiness … I'm glad
If the sun refused to shine,
I would still be loving you
When mountains crumble to the sea,
there will still be you and me
by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
River Moriarty


Messages : 167
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 24
Localisation : Nowhere

Who Am I?
Birth place: Troy (Michigan)
Je suis: dangereux mais amusant.
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


MessageSujet: Re: Feed My Frankeinstein [PV Eileen][TERMINE]   Dim 5 Oct - 10:58

J'avais l'habitude d'être à l'heure. Je ne comprenais pas les gars qui arrivaient à être en retard. Ce n'était finalement qu'une question d'organisation sur une journée. Ok, on est jamais à l'abri d'un imprévu du style un accident de la route qui crée des file ou la mort qui vient nous-même nous prendre en route. Mais sinon, pour le reste, c'était assez simple. Quant t'as un rendez-vous à unetelle heure, tu n'en mets pas un en même temps ou une demi-heure après... Et j'entendais déjà d'ici Robin protester « Ouais mais c'est mon agent qui... ». Non. C'est toi qui décide. Pas l'agent. Et si c'est vraiment un branque, ben tu le vires et t'en prend un autre.

C'était donc à l'heure que je m'étais pointé à la grande roue. Mais ce n'était pas le cas de la jeune photographe. Mais étant donné l'environnement, ça ne me dérangeait pas d'avoir quelques minutes pour m'imprégner du lieu. Il y avait un clown qui distribuait des ballons aux enfants, un clown souriant... Enfin pas tant que ça si on le regardait bien. Sous son maquillage se cachait une barbe de plusieurs jours et un bel air patibulaire. Bref, il avait l'air ravi d'être là.

J'étais prêt à aller moi-même me chercher un ballon et entamer la conversation pour en savoir un peu plus sur ce mec quand la jeune Eileen Kramer apparut. Elle avait l'air particulièrement gênée et rougissait légèrement. Elle était habillée simplement, portait son matériel de photographie et avait un maquillage simple, sans prétention. A la voir à première vue, j'aurais dit que c'était une fille qui ne se prenait pas la tête, mais le fait qu'elle s'excusa deux fois d'affilée dans la même phrase contredit directement son look décontracté. Alors même qu'au départ, d'après ce que je comprenais, elle n'était même pas en retard. On ne s'était juste pas vus parce qu'on était à l'opposé l'un de l'autre.

Je lui tendis la main pour la lui serrer, me redressant de la barrière sur laquelle j'étais appuyé pour observer.

-Salut Eileen. Pas la peine de t'excuser, j'aurais pu moi aussi faire le tour. Et puis ça m'a permis de voir que ce clown est un vieux dégueu... Je te parie que si on l'approche, il sent l'alcool à plein nez.

Je lui souris. J'étais fier de moi. Et je tenais à montrer mes capacités à cerner les gens.

Eileen aussi était souriante. Elle voulait commencer dès que je serais prêt. C'était un passionnée. Elle faisait ce boulot avant tout pour elle et non pour gagner sa vie, me semblait-il. Le meilleur moyen de réussir à L.A.... A condition d'avoir du talent.

C'était également une très jolie fille, qui ne devait pas avoir de mal à trouver une place dans le business. Parce qu'il faut rester réaliste. Même si elle ne le fait pas exprès ou pas consciemment, l'employeur, lui, sait pourquoi il engage ce genre de fille. Les acteurs, chanteurs, les stars en générale, auront bien plus de plaisir à travailler avec une jeune femme agréable à regarder qu'avec une personne lambda...

-Je suis prêt depuis qu'Henri m'a dit qu'on venait ici pour une séance photo.

Je lui fit un clin d'oeil.

-T'es déjà venue ici ? La maison hantée est géniale.

Mais tout en disant ça, j'avais déjà démarré en me dirigeant vers cet endroit, ne lui laissant pour ainsi dire pas le choix. Si elle voulait ses photos, elle devrait me suivre...

-Comment va Timmy Evans ? Il s'en sort sans Burning Fire ?

Ouais... La diplomatie, la bienséance, tout ça étaient des concept bien abstraits pour moi.




dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... © Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eileen J. Kramer


Messages : 1453
Date d'inscription : 04/12/2013
Age du personnage : 21
Localisation : In his arms

Who Am I?
Birth place: Teignmouth - Angleterre
Je suis: Timide, sympathique, généreuse, étourdie.
Song: Imagine - John Lennon


MessageSujet: Re: Feed My Frankeinstein [PV Eileen][TERMINE]   Dim 5 Oct - 13:13



Feed My Frankenstein ft River Moriarty

 

C'est avec un petit retard non voulu et pas vraiment réel, que la jeune femme se retrouva en face du jeune acteur River Moriarty. Détestant plus que tout d'être en retard, la petite anglaise s'était excusée deux fois en très peu de temps. C'est un réflexe chez elle. Eileen espérait en tous les cas qu'il ne lui en voudrait pas pour ce "retard". Elle avait garder ce petit sourire sincère qui servait à dissimuler un peu sa gêne à ce moment même.

Lorsque le jeune acteur lui tendit sa main pour la serrer, cela la rassura un peu malgré tout. Il n'avait pas l'air de lui en vouloir tant que ça. Ses paroles le confirmèrent. Cela commence plutôt bien et il avait l'air de positiver ce qui plaisait à la jeune femme. Il semble plus amical qu'il n'en a l'air. Il avait même partagé son analyse concernant le clown vendeur de ballon. Eileen n'a jamais réellement aimé les clowns et la remarque qu'il venait de faire ne l'étonnait pas vraiment.


- Tout va bien alors, on ne sait jamais vraiment comment va réagir la personne avec laquelle on a un rendez-vous. J'ai horreur d'être en retard en plus … Enfin soit. … Il n'a pas l'air très net en effet … Il paraît que les personnes qui font "rire" son celles qui vont le moins bien, ça peut paraître logique pour le coup … Je vous laisse y aller seul pour vérifier alors.

La jeune femme avait laissé échappé un bref rire avant de préciser que dès qu'il était prêt, elle le serait aussi. Eileen avait tout ce qu'il lui fallait sur elle pour cette fameuse séance. A vrai dire, elle, elle était toujours prête, c'est plus qu'un simple métier, c'est une passion pour la jeune femme !

Attendant que River lui annonce quand il le serait, la petite anglaise en profita pour regarder et analyser ce parc d'attraction. Elle en avait fait plusieurs, mais jamais encore, elle n'était venue à celui de Los Angeles. Il y avait la grande roue juste derrière eux, une maison hantée non loin, un palais des glaces aussi, les miroirs déformants etc… Il y avait tout d'un parc d'attraction digne de ce nom. On est aux Etats-Unis après tout, tout y est plus grand …

River lui annonça alors qu'il était prêt à partir du moment où il avait été mis au courant. Ce jeune homme plaisait de plus en plus à la jeune femme dans sa façon d'être. Agréable, positif, professionnel. Cela risquerait d'être une meilleure séance que celle tentée avec The Lightening … Elle eut même le droit à un clin d'oeil et il lui faisait la conversation. En fait, River commençait à lui faire penser à The Burning Fire. A l'aise, souriants, agréables, professionnels. Cela lui donna un plus grand sourire et l'envie de faire cette séance photo.


- Super ! … Non je ne suis encore jamais venu au parc de Los Angeles. Géniale, du genre la meilleure ? J'en ai déjà faite pas mal !

River se dirigeait déjà vers la maison hantée et la jeune femme n'avait pas réellement d'autre choix que de le suivre. Après tout, les maisons hantées ça lui plait pas mal. Une petite frayeur de temps à autres ça ne fait pas de mal.

C'est toujours en marchant, que River posa une question un peu plus personnelle tout en restant dans le flou. Lui aussi a fait ses recherches apparemment … Elle esquissa un petit sourire en coin et lui répondit avec un ton très naturel.


- Ca va, il a connu pire. Sans, c'est vite dit, on cherche un remplaçant mais ce n'est pas évident, Kayden, c'est Kayden. Il cherche le nouveau grand groupe mais pour le moment il n'y a rien de très concluant. Il lui reste les petits groupes mineurs.

Après tout le monde était au courant via la presse de la situation de Timmy … Ils continuent de positiver, ils trouveront un successeur à The Burning Fire tout bientôt ! Quitte à parler, autant faire la conversation, Eileen aussi avait le droit d'en savoir plus sur lui.

- Et de ton côté la série ça se passe bien ?

Notre petite anglaise est toujours aussi curieuse. De plus, le monde de l'audiovisuel et du cinéma l'ont toujours intéressé, surtout celui du cinéma d'ailleurs. Savoir un peu comment cela se passe en dehors du résultat final l'intéresse, l'envers du décors vous voyez. Ils étaient maintenant arrivés face à la maison hantée. La jeune femme gardait le sourire attendant de voir la suite du programme. Elle n'avait pas réellement planifiée tel ou tel photo, un peu d'improvisation de temps à autre ce n'est pas un mal.



Thank You
Happiness, no more be sad,
Happiness … I'm glad
If the sun refused to shine,
I would still be loving you
When mountains crumble to the sea,
there will still be you and me
by lizzou.



Dernière édition par Eileen J. Kramer le Mar 14 Oct - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
River Moriarty


Messages : 167
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 24
Localisation : Nowhere

Who Am I?
Birth place: Troy (Michigan)
Je suis: dangereux mais amusant.
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


MessageSujet: Re: Feed My Frankeinstein [PV Eileen][TERMINE]   Mar 7 Oct - 17:30

La petite gêne de la jeune anglaise était facile à désamorcer. Il suffisait de montrer qu'il n'y avait pas de problème et que la séance ne me dérangeait pas. Au contraire, d'ailleurs. Parce que finalement, j'avais quand même rien de mieux à faire. Pas de tournage, rien. J'avais la journée à lui consacrer et en plus dans un endroit sympa. Et puis j'aimais surtout apprendre à connaître de nouvelles... de nouvelles... Comment on dit... Naaaan pas « proie », River... Comment il dit Henri ? Ah ouais, des nouvelles « personnes ».

Elle m'expliqua qu'elle avait horreur d'être en retard, qu'on ne savait jamais comment les gens allaient réagir. Et comme le sujet m'échappait un peu, vu que j'étais jamais en retard et que les réactions des gens, je faisais mon maximum pour les anticiper ou les provoquer, je me contentais de garder le sourire tout en hochant la tête, faisant mine de savoir plus ou moins de quoi elle parlait.

Et puis donner un peu d'importance à Kramer n'était pas un mal. J'en apprendrais sur elle, sur ses relations, sur ce qu'elle aimait bien, sur ses points sensibles. Et puis ça me permettrait aussi de passer du temps en compagnie de quelqu'un qui ne tirerait pas la gueule toute la journée. Alors j'avais commencé avec deux ou trois questions de base. Et ça semblait lui plaire, que je m'intéresse à elle. Les gens avaient cette tendance à aimer qu'on leur pose des questions, j'avais remarqué.

Je lui proposai la maison hantée et ça lui plu. Peut-être qu'elle faisait semblant d'être contente à tout ce que je proposais, j'en savais rien. J'aurais le temps de décider plus tard. Elle me demanda si la maison hantée du parc de L.A. était la meilleure. J'aurais pu lui répondre que je n'en savais rien parce que je n'avais jamais été dans un autre parc que celui-ci, contrairement à elle, apparemment, mais cela revenait à lui donner des informations sur moi. Et je comptais bien en savoir un maximum sur elle, sans qu'elle sache rien sur moi. Pas que j'avais des choses à cacher, j'avais eu une vie on ne pouvais plus normale et sans grande importance... Mais c'était un jeu. C'était pour l'amour du jeu que je faisais ça.

-La meilleure, je sais pas, je suppose que ça dépend du trouillomètre des gens.

Je lui avais dit ça tout en souriant et la regardant dans les yeux. Le contact visuel me donnait une impression de contrôle que j'adorais. Et puis j'avais envie qu'elle me trouve attachant. Pas qu'elle m'attirait spécialement, mais c'était ce River là que je voulais montrer. Et comme j'étais pas acteur pour que dalle...

Alors je continuai à m'intéresser à elle, en passant par des chemins détournés... Comme Timmy Evans, par exemple. Et il semblait que ça marchait pas si bien qu'elle voulait le faire croire. MTI sans grand groupe phare n'était plus MTI... Et l'opportuniste qu'était Ricci, lui, n'en avait que faire d'y aller par quatre chemin, de découvrir des talents, etc. Lui, s'il fallait, il les volait à d'autres.

-Arf, des périodes sans, ça arrive. A Hollywood aussi. Des fois, y a des acteurs qui savent pas où donner de la tête tellement on leur file des scénarios et puis l'année d'après, on ne leur propose plus rien, c'est la période creuse, jusqu'à ce que ça recommence. Ça doit pas être très différent dans le monde de la musique, je suppose. Tu verras, ça va aller !

Un petit clin d'oeil, et l'affaire est dans le sac. Un peu de réconfort concernant son petit ami et son business, la perspective d'un avenir meilleur... Pas mal, pas mal, je m'étonnais presque moi-même.

Maaaais comme c'est bien , River ! Tu vois que tu peux faire comme tout le monde, des fois !

Un mix de la voix d'Henri et de ma propre mère... Bizarre...

Et Eileen de sauter sur l'occasion de me poser une question directe. Mais ça concernait la série, alors ça restait du domaine de l'acceptable. Après tout, la série me concernait, certes, mais pas seulement moi. Ce que j'allais répondre pouvais valoir pour moi, comme pour Robin ou d'autres acteurs.

-Oh ouais... C'est très intéressant de jouer dans cette série. Et pas seulement au niveau du salaire. Non, j'ai appris plein de choses sur les façon de fonctionner au Moyen-âge...

Je n'étais pas très grand, mais je marchais d'un pas décidé et à un rythme soutenu. Du coup, Eileen devait presque trottiner pour rester à ma hauteur, d'autant que ce qu'elle portait sur elle (appareil, différents objectifs...) ne devait pas être léger. J'arrivais à être sympa, sociable, mais j'aimais trop la voir trimer à cause du poids et du rythme de marche rapide pour lui proposer de porter une partie du matos.

-... Comme les vêtements, leur confection, les armes qu'ils utilisaient et la façon aussi de les utiliser... Tu sais que c'était très rare que les épées s'entrechoquent pendant un combat ? Ça, c'est le genre de détail fascinant qui font que cette série est un vrai plaisir.

Ne paaas trop s'emballer, River... Parce que le plaisir de cette série, je le trouvais plus dans les scènes de torture propres à mon personnage qu'autre chose. Mais ça, j'étais assez intelligent pour savoir que ça semblerait glauque.

-Et puis Robin est cool...

La maison hantée était juste devant nous et un squelette vint directement nous prendre pour cible, chatouillant Eileen, mais se contentant de me tourner autour, sans me toucher.

-Salut Jim...

Il en ratait pas une pour peloter les filles, lui... Il avait bien choisi son job...

Le squelette enleva son masque, laissant apparaître le visage humain d'un ado boutonneux.

-Salut River ! J'ai regarder le dernier épisode hier ! C'était épique !

Je venais tellement souvent et en particulier dans la maison hantée que ses tenanciers me connaissaient. D'autant qu'avec ma tronche qui passait régulièrement à la télé... Je frappai dans la main du garçon. C'était sa façon à lui de me saluer, sans que je sache trop pourquoi.

-Content que t'aie aimé.

-Oh ! Ouais ! Je plains l'autre gars ! A sa place, j'aurais déjà pissé dix fois dans mon froc !

-J'en doute pas...

Il pointa son doigt squelettique sur Eileen.

-Nouvelle victime ?

Je rigolai...

-Ouais... Toi et ton père avez intérêt à vous surpasser, c'est ma photographe pour aujourd'hui, elle s'appelle Eileen.

Il sourit, nous installa dans la chenille et mis le train en route. Je lui criai avant de disparaître dans le noir :

-Et arrête de baver !

Puis je rigolai en regardant Eileen.

-Excuse-le... 15 ans et les hormones en ébullition... Tu saurais prendre des photos là-dedans ?




dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... © Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eileen J. Kramer


Messages : 1453
Date d'inscription : 04/12/2013
Age du personnage : 21
Localisation : In his arms

Who Am I?
Birth place: Teignmouth - Angleterre
Je suis: Timide, sympathique, généreuse, étourdie.
Song: Imagine - John Lennon


MessageSujet: Re: Feed My Frankeinstein [PV Eileen][TERMINE]   Mar 14 Oct - 20:16



Feed My Frankenstein ft River Moriarty

 

Une fois que la jeune femme avait trouvé River et qu'elle s'était excusée pour son retard, elle attendit de voir s'il était prêt pour une séance photo. Certes elle était prévue mais avec les artistes on ne sait jamais comment réellement s'y prendre. Enfin, celui-là n'avait pas l'air bien compliqué, plutôt sympathique et drôle alors cela plaisait à la petite anglaise qui se sentait un peu mieux.

Comme lieu pour le shooting photo, River avait proposé la maison hantée, assurant qu'elle était géniale. La jeune femme en avait déjà faite quelques unes et voulu savoir si c'était la meilleure. Généralement, les américains et surtout les californiens, sont un peu chauvins et tout est meilleur chez eux … Il avait alors nuancé son propos disant que cela dépendait des personnes. Il l'avait dit en souriant et en la regardant dans les yeux. La jeune femme se contenta d'acquiescer en souriant. On verra bien si elle aura une petite frayeur lors de la séance photo.

C'est tout en marchant qu'il aborda un sujet un peu plus privé, mais plus tant que ça depuis que la presse s'était emparé de la relation qu'elle entretenait avec Timmy. Malgré tout, la jeune femme continuait de positiver, rester dans le négatif, le noir ce n'est pas bon non plus. Il semblait conciliant, réconfortant, comme s'il comprenait. Peut-être voulait-il bien faire. N'étant pas de mauvaise humeur, Eileen se contenta de sourire à River.


- Ah oui je n'en doute pas ! Je reste positive. C'est comme tout, dès qu'on est dans un milieu artistique, il y a des hauts et des bas.

La jeune femme avait ensuite posée une petite question concernant la série sur laquelle travaillait River. Elle était curieuse mais elle savait quand on pouvait se permettre de poser des questions qui risqueraient de ne pas vexer autrui. Eileen l'écoutait attentivement, enfin elle essayait quand il était à proximité. On dirait pas comme cela, mais le petit River avance vite, bien qu'elle soit en Converse, elle avait un peu de mal à le suivre. Cela lui change du calme et de la tranquillité de Timmy …

Il parlait et parlait encore. Cette série avait l'air de lui plaire, il y découvrait plein de choses sur le moyen-âge. C'est plutôt cool si tout se passe bien pour lui. Une fois devant la maison hantée, et arrêtés, elle en profita pour reprendre brièvement sa respiration.

Elle ne put à peine dire "ouf" qu'un homme déguisé en squelette se mit à la chatouiller. Etant très sensible aux chatouilles, elle se mit à rire tout naturellement. River le salua et il enleva le masque, laissant découvrir un petit jeune qui devait avoir quoi, cinq quand de moins que la jeune femme environ. Il n'avait pas l'air bien méchant. En tous les cas, il semblerait que River le connaisse et réciproquement. Elle les écouta parler sans vraiment savoir quoi dire. La jeune femme n'avait pas vu cette fameuse série dans laquelle il jouait.

Le jeune adolescent pointa alors son doigt en sa direction parlant d'une nouvelle victime. Quoi ? Elle fut un peu étonnée mais garda cela pour elle. CE sera l'occasion d'en savoir plus sur ce jeune acteur. Tous les deux s'installèrent alors dans un petit wagon. C'était donc le moment d'aller faire cette séance photo dans la maison hantée.

Après les excuses de River concernant l'adolescent, il demanda à Eileen si elle avait de quoi prendre des photos là dedans. Elle avait dans sa sacoche un peu de tout. Pas de lumière possible, de toute façon elle n'avait pas pu prendre autre chose qu'un flash, ce qui serait suffisant ici. Elle adressa un sourire à l'acteur.


- Oui j'ai de quoi prendre des photos. J'ai un flash qui devrait être suffisant ici.

Le wagon s'enfonçait petit à petit dans l'attraction. Eileen préparait dans la pénombre, son appareil avec un objectif passe partout. La pellicule avait été placée au préalable déjà.

- Bien tout est prêt, il n'y a plus qu'à attendre le bon moment !

La jeune femme se tenait prête pour prendre LA photographie de la maison hantée ou bien LES, cela dépendra. Les pellicule ce n'est pas donné, et puis ce ne sera pas pratique pour les changer etc … En attendant, elle avait le temps de lui poser une petite question avant que cela ne devienne plus "sérieux".

- Sinon, il entendait quoi par "nouvelle victime" le petit jeune ?

Il faisait de plus en plus sombre. En fait, il faisait déjà noir. La jeune femme attendait la réponse de River, s'il souhaitait répondre. En même temps, elle réfléchissait à d'éventuelles clichés plutôt cools … Dans le noir c'est dur mais elle allait trouver et réussir à faire de belles photos !



Thank You
Happiness, no more be sad,
Happiness … I'm glad
If the sun refused to shine,
I would still be loving you
When mountains crumble to the sea,
there will still be you and me
by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
River Moriarty


Messages : 167
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 24
Localisation : Nowhere

Who Am I?
Birth place: Troy (Michigan)
Je suis: dangereux mais amusant.
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


MessageSujet: Re: Feed My Frankeinstein [PV Eileen][TERMINE]   Ven 17 Oct - 11:57

Eileen avait du mal à suivre et s'essoufflait sous le poids de son matériel. Et quand elle ne me regardait pas, j'en profitais pour me laisser aller à sourire. Et Jim, l'ado de la maison hantée, ne fut pas sans rajouter un petit quelque chose à mon hilarité intérieure. Et je découvris que la jeune photographe était chatouilleuse. Je croyais avoir lu quelque par qu'une forme de torture moyenâgeuse consistait à chatouiller les gens afin de leur faire dire ce qu'on voulait qu'ils disent. J'admirais le type qui avait fait d'un jeu puéril un mode d'interrogatoire efficace.

Après avoir calmé un peu les hormones du petit, on put embarquer dans la train. Eileen affirmait qu'elle avait de quoi prendre des photos.

-Tu vas en avoir à revendre, tu vas voir...

Le train démarra, mais je connaissais le trajet par cœur et je savais exactement quand un type déguisé allait nous tomber dessus et recommencer à chatouiller Eileen. Ils s'attaquaient le plus souvent à la fille du wagon pour deux raisons assez évidentes : c'étaient elles qui criaient le plus fort (et par là même accentuait le stress des autres personnes présentes dans l'attraction), et la deuxième, c'était que ça faisait du pelotage gratuit, faut bien dire ce qui est. La seule fille qui travaillait dans cette maison hantée était elle-même une lesbienne notoire et ne se gênait pas.

Eileen m'annonça qu'elle était prête pour les photos, ça tombait bien, je savais exactement ce que j'allais faire...

Mais avant, elle me demanda ce que Jim entendait par « victime ». Je souris et haussai les épaules.

-Qui aime bien châtie bien, tu n'es pas la première fille que j'emmène ici.

Rien de transcendant dans ce que je révélais là. La jeune Eileen devait bien se douter qu'un acteur de cinéma ne restait pas tout seul tout le temps. Même si mes relations duraient rarement plus d'une semaine. Quant au « rituel » de les emmener dans la maison hantée... C'était un moindre mal par rapport à certaines choses qui me passaient parfois par la tête.

J'avais achevé ma phrase un peu vite parce qu'on arrivait là où je voulais. Je posai mon index sur mes lèvres pour lui signaler d'être discrète et montrai son appareil photo de mon autre main pour qu'elle se tienne prête.

C'était quelque chose que je n'avais encore jamais fait, mais j'avais plusieurs fois calculé le coup dans ma tête pour évaluer si c'était possible ou non. On n'était pas attachés dans ces wagons ce qui nous laissait une certaine liberté de mouvement. Et puis j'avais une assez bonne vision nocturne et j'avais repéré les plate formes où les types déguisés déambulaient.

Quand ce fut le bon moment, je sautai hors du wagon avec une souplesse et un silence que j'avais acquis en courant dans les bois dans lesquels on avait vécu pendant quelques années, ma mère, sa bande de hippies et moi. J'attendis l'intervalle de deux secondes dans le noir tout en suivant le wagon dans lequel était Eileen. Et puis je vis notre premier « agresseur » se pointer et approcher d'Eileen. Mais avant qu'il n'eut pu essayer de lui faire peur, je l'attrapai en étranglement par derrière et fus pris d'un fou rire.

-Bombarde-le Eileen !!!

L'autre, surpris, s'était complètement raidi dans mes bras et, par un réflexe tout naturel, venais essayer de déserrer mon bras que j'avais autour de son cou. Mais comme j'avais gueulé à Eileen de le bombarder de photo, il avait reconnu ma voix et fini par se détendre un peu alors que je faisais des grimaces en direction d'Eileen dont le flash de l'appareil rivalisaient avec les effets de lumière de la maison hantée elle-même.

Mais au bout d'un moment, avec l'excitation et tout ça, je m'étais mis à serrer plus fort sans m'en rendre compte.

-River... River... Tu m'étrangle, mec...




dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... © Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eileen J. Kramer


Messages : 1453
Date d'inscription : 04/12/2013
Age du personnage : 21
Localisation : In his arms

Who Am I?
Birth place: Teignmouth - Angleterre
Je suis: Timide, sympathique, généreuse, étourdie.
Song: Imagine - John Lennon


MessageSujet: Re: Feed My Frankeinstein [PV Eileen][TERMINE]   Jeu 30 Oct - 17:24



Feed My Frankenstein ft River Moriarty

 

Le wagon du petit train de cette maison hantée venait de démarrer et avancer tranquillement, mais surement, à l'intérieur de cette sombre attraction. Après avoir préparé son appareil photo pour que tout se passe dans les meilleures conditions, la jeune femme avait signalé à l'acteur qu'elle était enfin prête pour ce shooting.

Avant de commencer cette séance photo, la petite anglaise avait interrogé River à propos de ces fameuses victimes dont parlait le jeune adolescent auparavant. D'un naturel curieux et au vu des mots employés, il était normal qu'elle se pose quelques questions. Le jeune avait du penser qu'Eileen était une nouvelle conquête du jeune acteur, ce qui n'était heureusement pas le cas ! Elle avait trouvé mieux en la compagnie du manager anglais. Elle lui adressa un signe de tête montrant qu'elle avait bien compris.

Juste après, River avait mis on index sur sa bouche et avait montré l'appareil photo de la jeune femme. Cela voulait tout simplement qu'un moment qu'il attendait allait arriver et qu'elle devait rester silencieuse et se tenir prête à appuyer sur le bouton déclencheur.

Eileen gardait son oeil collé à l'appareil. Bien qu'elle soit accompagné, elle ressentait un petit stress, un peu d'inquiétude. C'est une maison hantée c'est fait pour quelque part. La jeune femme entendit l'acteur rire et lui demander de bombarder de photos. Enfin on s'arrêtera à deux clichés, les pellicules ne sont pas infinies … La petite photographe avait alors appuyer une première fois sur le bouton, le flash lui révéla alors la situation et cela allait surement donner de bonnes photos. Elle en profita pour en prendre une deuxième.  L'anglaise décida d'en prendre une troisième et dernière photo. Elle put entendre faiblement l'homme déguisé se plaindre. Elle laissa pendre son appareil autour de son cou avant d'appeler l'acteur.


- River, c'est bon j'ai ce qu'il me faut … tu peux revenir maintenant.

L'acteur compris assez rapidement qu'il fallait mieux qu"il se calme un peu, il faut avouer qu'il à l'air d'être bon acteur mais là ça devait dépasser un peu trop le rôle pour que l'autre homme, qui n'a pas ce talent, lui demande d'arrêter de l'étrangler. Elle restait face à lui et esquissa un sourire.

- Cela va rendre très bien ! J'ai hâte de voir ce que tu prépares pour la suite.

Eileen avait reprit son appareil photo en main, l'oeil de nouveau collé dessus. Elle restait silencieuse, attendant comme il y a quelques minutes, le feu vert de River pour prendre des clichés. Les deux jeunes gens étaient très silencieux, ce qui ajoutait une petite dose de stress supplémentaire. Le temps commençait à devenir un peu long avant la prochaine victime du flash.

La jeune femme sentit quelque chose, ou bien eut l'impression de sentir au vu du petit stress. Elle laissa échapper un petit cri et appuya par inadvertance et par réflexe sur le bouton déclencheur. Le flash laissa apparaître un visage neutre de l'acteur qui, dans des conditions comme celles-ci, était assez effrayant. Elle se calma aussitôt et s'excusa.


- Je suis désolée, j'ai cru sentir quelque chose … J'attends ton signal pour la prochaine photo.

La jeune femme était de nouveau calme et paisible, prête à dégainer et à flashes !



Thank You
Happiness, no more be sad,
Happiness … I'm glad
If the sun refused to shine,
I would still be loving you
When mountains crumble to the sea,
there will still be you and me
by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
River Moriarty


Messages : 167
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 24
Localisation : Nowhere

Who Am I?
Birth place: Troy (Michigan)
Je suis: dangereux mais amusant.
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


MessageSujet: Re: Feed My Frankeinstein [PV Eileen][TERMINE]   Mar 4 Nov - 17:23

Ce ne furent pas les plaintes de l'homme déguisé qui me firent lâcher, ni la sensation qu'il était en train d'avoir de moins en moins de force dans les jambes vu que j'empêchais le sang d'arriver à son cerveau. Non. C'était quelque chose qui sonna beaucoup plus familier à mes oreilles : une voix douce qui m'appelait, me disant que c'était bon... Une voix douce malgré qu'elle devait s'élever pour couvrir le tintamarre des effet sonores de la maison hantée. Il y avait toujours trop de bruit dans les maison hantée... Un jour peut-être, je créerais ma propre attraction. Et dedans, il n'y aurait aucun son, aucun, jusqu'à ce que quelque chose vous tombe dessus.

Je lâchai donc le gars, comme si j'obtempérais à la voix de feu ma propre mère. Pas que je li ai toujours obéis, mais plus parce que j'étais surpris de cet ordre venu d'outre tombe. Et je réintégrai ma place au côté d'Eileen dans le petit wagon. Elle avait ce qu'il lui fallait, qu'elle disait. Quant à moi, un sourire en coin aux lèvres, j'observais encore le gars déguisé, qui était peut-être Jason, j'en savais trop rien. Mais c'était sûrement Jason.

La jeune femme sentait très bon. Un parfum ou un savon fleuri, pas trop fort, qui laissait transparaître une peur légère. Cette odeur sous-jacente était un peu la même que celle qu’exhalait mon partenaire de tournage le plus régulier, pour l'instant, pendant certaines de nos scènes...

Je lui souris quand elle dit que ça allait rendre très bien.

-Ouais... C'est toujours mieux quand le modèle s'y attend pas... Ça montre la vraie personnalité des gens qui sont sur la photo, non ?

Revenus dans le noir, j'avais dit ça sans plus jouer aucun rôle pendant quelques secondes. Fallait bien que je me relâche de temps à autre, sinon ça allait devenir fatiguant. Et c'est à ce moment-là qu'Eileen pris peur, sursauta et appuya par inadvertance sur le déclencheur de son appareil photo. Mais ni son mouvement, ni sa peur, ni même le truc indéterminé que je sentis également dans ma nuque ne provoqua de réaction chez moi.

Mais quand elle parla, je revêtis de nouveau un masque jovial et quelque peu moqueur, comme si je me foutais un tout petit peu de sa gueule parce qu'elle avait eu peur.

-Cette partie de l'attraction marche toujours ! Y a jamais eu une fille qui a pas pris peur à ce moment là. En fait, t'as juste quelqu'un avec un gant qui effleure ta nuque, sans vraiment la toucher... 

Pour illustrer mes dires, je refis exactement la même chose dans la nuque de la jeune femme.

-Tu vois, c'est le contexte qui fous les jetons. Sinon, c'est le genre de truc que ton peti copain pourrais faire quand il veut obtenir quelque chose de toi...

Mouais, peut-être un peu pragmatique, ce que je venais de lâcher là... Mais c'était pas grave. Je n'étais pas en mode « romantique », ni même en mode « professionnel »... Non... Juste en mode « découverte »... Je m'amusais à découvrir Eileen. Selon comment elle réagirait au contact, je pouvais en apprendre pas mal sur elle et savoir exactement quoi en faire, et comment, s'il s'avérait qu'un jour, elle puisse m'être d'une quelconque utilité...

Elle s'était remise en position et me pointait de nouveau avec son appareil. Je lui fis un belle grimace, la laissai prendre la photo, avant de dire :

-C'est un tic chez toi ou quoi ?

C'était de l'humour, bien sûr, et loin d'être une critique. L'attraction arrivait à sa fin et nous débarquâmes. Je souris à Jason qui fumait une clope, son masque bien calé sur son bras, comme pour décompresser un peu. Quand il m'aperçu, il me fusilla du regard et me fit un magnifique doigt d'honneur. Je le saluai tel un groom en passant à proximité.

-River Moriarty pour vous servir ! Sans rancune, vieux...

Puis, je pris doucement Eileen par le bras avant de l'emmener un peu plus loin...

Puis, à un moment donné, le tirai doucement sur la sangle de l'appareil photo qui était sur sa nuque...

-Hey... File-moi un peu ce truc, c'est trop lourd à la longue...

J'avais dit ça, mis bad boy, mi gentleman... Mais j'avais bien l'idée d'inverser les rôles.




dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... © Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eileen J. Kramer


Messages : 1453
Date d'inscription : 04/12/2013
Age du personnage : 21
Localisation : In his arms

Who Am I?
Birth place: Teignmouth - Angleterre
Je suis: Timide, sympathique, généreuse, étourdie.
Song: Imagine - John Lennon


MessageSujet: Re: Feed My Frankeinstein [PV Eileen][TERMINE]   Sam 3 Jan - 16:38



Feed My Frankenstein ft River Moriarty

 

Après un petit moment de tension, River s'était enfin calmé et était revenu aux côtés de la jeune femme dans le wagon de l'attraction. Elle lui avait alors assuré qu'elle avait ce qu'il lui fallait et que cela allait rendre très bien. Il lui avoua alors que ça rend mieux quand les personnes ne s'y attend pas. Elle esquissa un sourire avant de lui répondre.

- Je suis entièrement d'accord avec toi. C'est toujours à ce moment là que l'on arrive à capter la vraie personnalité des personnes.

Peu après, avec le silence qui pesait dans l'attraction, la jeune femme fit un bond lorsqu'elle sentit quelque chose lui toucher la nuque. Elle avait appuyé sur le bouton déclencheur par inadvertance, éblouissant au passage le jeune River. Aucune réactions de sa part, que ce soit à cause du flash ou de la chose qui touche les nuques.

Il lui expliqua que cela fonctionnait toujours comme petit tour ajoutant même tout en illustrant, que c'est ce que ferait un petit-ami pour obtenir quelque chose d'elle. La démonstration de River ne lui fit donc aucun effet, ce n'était ni Timmy ni quelqu'un avec un gant horrible pendant un long silence.

Une fois calme, elle signala à River qu'elle était prête pour les prochaines photos. Il lui fit alors une belle grimace sympathique avant de se moquer d'elle avec humour et sans réelle méchanceté. Elle était venue pour faire des photos de River à la base. Elle se contenta de sourire, qui était maintenant visible grâce à la faible lueur qui annonçait la fin de l'attraction.

Ils arrivèrent dehors et revirent le jeune garçon du début, en moins bon état et avec un masque. Cela devait être lui que River avait un peu violenté. Elle salua à son tour rapidement le jeune avant d'être entraînée par River un peu plus loin. C'est qu'il a de la force mine de rien ou un trop plein d'adrénaline, c'est au choix. C'est donc un peu bousculée qu'elle se retrouva au milieu de plusieurs attractions avec le jeune acteur. C'est alors que ce dernier prit si doucement la sangle de l'appareil photo de la jeune anglaise qu'elle ne rendit compte que lorsqu'elle se mit à le regarder. Son petit sourire laissa place à une petite inquiétude.


- River redonne-moi ça ! Il ne reste presque plus de place sur ma pellicule, faut pas les gâcher … Ca coûte cher en plus ces appareils là …

Eileen ne voulait pas faire la rabat joie non, si elle avait les moyens de s'acheter tout un tas d'appareils photos elle le laisserait s'amuser, de même que si elle avait l'argent nécessaire pour se procurer les pellicules. Alors à moins que la petite star d'Hollywood ne lui paye une pellicule ou rembourse les dommages s'il y a, et bien elle risque de garder cette petite moue légèrement tristounette et boudeuse qu'elle vient d'afficher.




Spoiler:
 


Thank You
Happiness, no more be sad,
Happiness … I'm glad
If the sun refused to shine,
I would still be loving you
When mountains crumble to the sea,
there will still be you and me
by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
River Moriarty


Messages : 167
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 24
Localisation : Nowhere

Who Am I?
Birth place: Troy (Michigan)
Je suis: dangereux mais amusant.
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


MessageSujet: Re: Feed My Frankeinstein [PV Eileen][TERMINE]   Mar 6 Jan - 11:31

Tout ça m'excitait un peu... Toutes ces lumières, ces attractions, la foule, le fait d'être avec une jeune femme que je connaissais à peine et qui essayait, par ses photos, de me percer à jour. C'était un vrai jeu pour moi. Et Henri, mon agent, devait avoir vu le truc venir... Et c'était pour ça qu'il avait laissé Eileen à ma merci... Parce qu'il n'avait pas envie de me voir jouer.

Mais ce qui m'était le plus agréable, dans tout ça, c'était quand on passait à côté des plus grosses attractions du style montagnes russes ou autres... Et que les gens hurlaient, sans trop savoir eux même si c'était de peur ou dans une sorte d'orgasme.

Emporté par l'environnement, la situation, j'avais du mal à tenir en place. Du coup, j'avais « volé » l'appareil photo de la jeune femme. Mais plus, moi, je m'amusais, moins elle avait l'air de s'amuser. Et de voir son bébé entre mes mains semblait lui faire peur. Et j'adorais le petit air pincé qu'elle avait. Cependant, je faisais attention. Rien ne servait de le casser. Elle passerait alors de la légère peur à la colère... Et ce n'était pas mon but.

Elle cherchait à justifier les raisons pour lesquelles je devait lui rendre. Mais n'écoutant que moi, je me mis en position juste devant elle et la pris en photo, lui envoyant le flash en pleine figure, comme les photographes avaient l'habitude de le faire... Combien de fois j'avais cru que j'allais devenir épileptique, à force ?

-Mmm... Elle devrait pas être mal celle-là...

Je lui souris, j'avais complètement ignoré ses protestations. D'ailleurs, sur la photo que j'avais prise, elle devait être en train de protester.

-Tu sais quoi ? Tu t'entendrais bien avec mon pote Robin... Il prend beaucoup de choses au sérieux aussi...

Je finis par lui rendre son appareil, ne feintant qu'une fois en lui retirant des mains au dernier moment, avant de lui rendre pour de bon.

-Tu savais que sa copine s'était jetée d'un pont ? Tout ça à cause d'un article...

Tant qu'à faire, autant avoir une conversation agréable...

Je continuai à marcher et m'arrêtai devant un stand de Hot Dogs... J'en commandai un pour moi avant de demander à Eileen ce qu'elle voulait et de lui offrir. Je continuai sur mal lancée. Parce que tant qu'à faire, je préférais parler des affaires de Robin. Pourquoi ? Parce que personnellement, je n'avais rien à raconter, me semblait-il...

-Ça fait combien de temps que tu as quitté l'Angleterre pour L.A. ?

Son accent était prononcé, un peu snob, mais pas dérangeant. Cependant, elle ne pouvait renier ses origines.

-Juste pour savoir si tu es arrivée avant ou après que Karen ait sauté.


J'espérais au fond de moi que ce fait divers allait l'intéresser autant qu'il m'intéressait. Certes, pour moi, tout était plus savoureux parce que je connaissais personnellement Robin. Et que je pouvais suivre la progression de sa vengeance. Et puis... La fille sortait avec Timmy Evans, non ? Et bizarrement, Evans était rarement touché par les articles mortels de Sørensen.

Je pris une grosse bouchée de mon Hot Dog...

Spoiler:
 




dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... © Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eileen J. Kramer


Messages : 1453
Date d'inscription : 04/12/2013
Age du personnage : 21
Localisation : In his arms

Who Am I?
Birth place: Teignmouth - Angleterre
Je suis: Timide, sympathique, généreuse, étourdie.
Song: Imagine - John Lennon


MessageSujet: Re: Feed My Frankeinstein [PV Eileen][TERMINE]   Dim 11 Jan - 16:04



Feed My Frankenstein ft River Moriarty

 

La jeune femme avait tenté de lui expliquer par A + B qu'il fallait qu'il lui rende son appareil. Le jeune acteur n'était pas de cet avis … Il lui envoya un flash et prit une photo alors qu'elle était en train de lui faire entendre raison. Il avait l'air satisfait de la photo et Eileen leva les yeux aux ciel en souriant. Après tout s'il arrivait quoi que ce soit à son appareil, elle serait surement remboursée. Timmy connaît du monde et River ne voudrait surement pas que ça se passe mal … Elle laissa un peu passé et il se mit à parler d'un ami à lui Robin. ça devait être un autre acteur de la série. Elle songea à se mettre à jour sur les nouvelles d'Hollywood. Finalement il lui rendit son appareil et se mit à parler encore de son ami, qu'Eileen ne connaît pas d'ailleurs.

- Non je ne savais pas, je ne sais même pas qui est ton ami Robin donc …

Autant ne pas faire semblant. Elle rangea délicatement son appareil photo dans la sacoche. Il semblerait que la séance soit plutôt terminée ou alors en stand-by pour le moment. Ils s'arrêtèrent devant un stand à hot-dog et il lui demanda gentiment ce qu'elle voulait. La jeune anglaise annonça donc un hot dog à la moutarde. Il continuait de faire la conversation, ce qui ne déplaisait pas à Eileen. C'était sympathique quoi.

- Et bien ça fait quelques mois que je suis arrivée ici. ça doit s'entendre encore beaucoup. Donc, je pense être arrivée bien après le suicide de sa copine.

Son hot-dog fut préparé et River le lui tendit. Elle accepta avec un sourire et mangea une petite bouchée. Eileen ne voyait pas trop où il voulait en venir à parler de son ami de tournage Robin mais bon si ça peut lui faire plaisir, elle laisse couler.

- Pourquoi tu me parles de lui d'ailleurs ? Tu vas pas parler de toi plutôt ?

C'est une question logique et qu'elle se posait. Cela l'intriguait un peu. Il n'a peut-être pas envie de parler de sa vie à quelqu'un qu'il ne connaît pas, ou alors il a des choses à cacher …



Thank You
Happiness, no more be sad,
Happiness … I'm glad
If the sun refused to shine,
I would still be loving you
When mountains crumble to the sea,
there will still be you and me
by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
River Moriarty


Messages : 167
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 24
Localisation : Nowhere

Who Am I?
Birth place: Troy (Michigan)
Je suis: dangereux mais amusant.
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


MessageSujet: Re: Feed My Frankeinstein [PV Eileen][TERMINE]   Mar 13 Jan - 14:27

Feed My Frankenstein ft. Eileen J. Kramer


Quand la jeune Eileen m'annonça qu'elle ne connaissait pas mon pote et souffre douleur, Robin North, j'eus du mal à en croire mes oreilles. Mais surtout, ça me fit quand même un peu marrer. Mais pas d'une façon moqueuse, non. D'une façon légèrement sadique. Déjà de un, comment on pouvait sortir avec un des meilleurs managers de chez MTI et ignorer qui était qui ? Mais surtout, comment pouvait-on prétendre survivre à L.A. sans avoir ces informations ? Je ne voulais pas dire qu'elle ne connaissait personne, elle devait bien connaître quelques personnes de l'entourage de son petit ami, mais ici, ne serait-ce qu'en tant que photographe, ça ne suffisait pas.

Et si mon sourire subsista, quelque chose dans mon regard changea quand elle annonça que ça faisait déjà quelques mois qu'elle était ici. Le regard que le prédateur pose sur sa proie, lorsqu'il la repère dans le troupeau.

Je pris une première bouchée de mon hot dog après lui avoir tendu le sien... J'allais être gentil... Ou pas... Peut-être que c'était un très bon piège. Parce que l'ignorance pouvait protéger la jeune femme de beaucoup de chose et peut-être était-ce ce que cherchait Evans : faire bouclier entre elle, et L.A.

Pas moi. Moi, j'allais la jeter dans le gouffre avec tous ces chiens affamés... Et puis regarder.

La bouche à moitié pleine, je la mis sur la piste concernant Robin... Evidemment, tout ça allait foutre la merde : elle connaissait Evans, Evans connaissait Sørensen... Et Robin voulait anéantir Sørensen... J'allais la pousser au milieu de ces chiens-là...

Bonne merde, petite.

-Tu ne connais pas Robin North ! Tout le monde connais Robin North à L.A. Il a été enfant-star, avec tout ce que ça implique maintenant qu'il est adulte.

Un sourire amusé, mais que j'aurais voulu mauvais, se peignit sur mon visage alors que je me rendais compte d'un truc.

-Ça veut dire que tu viens passer la journée à me tirer le portrait et tu sais pas qui je suis, en fait...

Ouais, parce que si elle ne savait pas qui était Robin, qui était la star du feuilleton, elle devait encore moins savoir qui j'étais, moi...

Moi ? Ou mon personnage ?

Tant mieux... Mieux valait qu'elle ne connaisse aucun des deux pour l'instant.

Mais la petite me posa une question qui me surpris... Comme quoi, elle était moins malléable que je le pensais... Ou tout du moins, moins naïve. Pendant une seconde, je ne fis que la regarder dans les yeux, mes prunelles bleues de glace figées en une expression totalement neutre qui cachait en fait un simple nouveau calcul d'itinéraire.

Je finis pas hausser les épaules.

-Faudrait déjà avoir quelque chose à raconter. Au moins, les médias me foutent la paix. Si tu es journaliste en plus d'être photographe, c'est à Robbie qu'il faut t'intéresser.

J'arrachai une nouvelle bouchée de mon hot dog. Je me rappelai brusquement de Bâtard... Mon lapin... Me demandant si le goût de bâtard aurait été différent de celui de mon deuxième lapin... Mais à l'époque, j'avais été trop jeune... Et j'avais tué trop vite... Et sans le faire exprès, je l'avoue.


Et ma petite réflexion à propos de « moi » me permis de retomber là où JE voulais en venir. Aucune chance que je laisser Eileen guider la conversation.

-Robin, lui, a une vie intéressante. Mais si tu veux te tenir au courant de tout ce qui se passe à L.A., ce qui est indispensable, j'ai 3 noms à te donner.

Je levai devant elle mon pouce, mon index et mon majeur.

-Guitar&Pen, L.A.81Rocks et, surtout, L.A.People.

J'étais un fan inconditionnel de la feuille de chou et en particulier, d'Amon Sørensen pour les articles duquel j'avais un intérêt morbide. Je pris un ton détaché, comme si je parlait de la pluie et du beau temps.

-C'est Amon Sørensen qui a tué Karen Felberbaum, la copine de mon pote Robin.

On y venait. La poussée.
© Billy Lighter




dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... © Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eileen J. Kramer


Messages : 1453
Date d'inscription : 04/12/2013
Age du personnage : 21
Localisation : In his arms

Who Am I?
Birth place: Teignmouth - Angleterre
Je suis: Timide, sympathique, généreuse, étourdie.
Song: Imagine - John Lennon


MessageSujet: Re: Feed My Frankeinstein [PV Eileen][TERMINE]   Mar 13 Jan - 18:46



Feed My Frankenstein ft River Moriarty

 

La jeune femme avait prit une bouchée de son hot-dog après avoir révélé qu'elle n'avait pas entendu parler de Robin North. Jamais. Elle avait juste fouiller brièvement pour River mais ne s'était attardé sur aucun autres noms. Après tout, ils n'étaient pas là les autres acteurs, à quoi ça lui servait sur le moment ? Et bien à rien ! Elle avait autre chose à faire que lire les magasines people etc…

River qui se croyait malin était persuadé qu'elle n'avait fait aucune recherches. Elle arbora donc elle aussi un sourire mais différent du sien. Non tu as tout faux de A à Z Moriarty !


- Et bien Non je ne connais pas Robin. Je n'ai vu aucun de ses films c'est que ça ne doit pas être du grand cinéma, et votre série je ne l'ai pas vu non plus. … Mais sache que je me suis quand même renseignée sur toi, je n'ai pas fait attention aux autres noms sur les trucs que j'ai lu puisque seulement le tien m'intéressait car tu es le seul que je photographie.

Eileen avait dit ça tout en douceur et très gentiment mais c'était dit. Il ne faut pas la prendre pour ce qu'elle n'est pas non plus, à savoir une idiote incompétente. Elle n'a pas encore facturé la séance photo alors les prix peuvent encore grimper si elle n'est pas contente. Elle reprit une autre bouchée de son hot-dog en espérant qu'ils passent à autre chose. c'est pour ça qu'elle passe sur un autre sujet : River. cette fouine avait l'air de connaître suffisamment la vie de la jeune femme alors qu'elle, hormis les journaux qui racontent son rôle dans une série, et bien elle ne sait pas grand chose du tout.

Il semblerait qu'il n'ait pas grand chose à dire. Plutôt il ne veut pas parler de lui. Et bien dans ces cas là, la petite anglaise ne parlera plus d'elle. Elle aime bien donner, mais elle exige de recevoir un minimum en retour. Elle s'es trop faite avoir pour que ça continue en sens unique.

Il relança donc le sujet de son collègue acteur. La jeune femme leva les yeux au ciel intérieurement, enfin vous comprenez. Si elle voulait en savoir plus sur lui elle irait le voir directement. Ensuite, il ne put s'empêcher de lui donner une liste des moyens pour se tenir au courant, donc des médias. La radio elle l'écoutait quand elle avait le temps, Guitar&Pen aussi, le troisième, trop people pour elle. Eileen était plus souvent fourrée au cinéma, dans des magasins, chez MTI ou chez Timmy pour avoir le temps de s'occuper de la vie des autres.


- Oui je connais … Mais j'ai pas le temps et ça ne m'intéresse pas non plus au plus haut point tant que je ne les connais pas personnellement … Guitar&Pen je le lis à l'occasion.

Elle regardait River attendant de voir où il voulait en venir. Evitez de parler de lui et se concentrer sur Robin et la mort de son ex compagne c'est un peu suspect malgré tout.

Il annonça donc sur un ton totalement décomplexé que Amon Sørensen avait donc tué Karen, l'ex de Robin. Bien et alors ? Ca lui fait de belles jambes à notre petite anglaise. Elle ne connaît Robin et Karen ni d'Adam ni d'eue. Amon ? Elle l'a vu deux fois, il est un peu bizarre mais il fait ce qu'il veut de sa vie, ce n'est pas le meilleur ami de la petite photographe.


- Bah ça c'est pas de bol comme on dit … Et du coup tu veux en venir où ? Arrête de tourner autour du pot comme ça.

Les gens qui en font des tonnes, qui parle pour ne rien dire, ça a un peu le don d'énerver la jeune femme. Autant être direct à moins que ce soit un moment gênant pour River, ce qui apparemment ne l'est pas. En attendant que monsieur se décide à être plus direct elle reprit un troisième bouchée de son hot-dog à la moutarde parfaitement relevée.




Thank You
Happiness, no more be sad,
Happiness … I'm glad
If the sun refused to shine,
I would still be loving you
When mountains crumble to the sea,
there will still be you and me
by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
River Moriarty


Messages : 167
Date d'inscription : 12/06/2014
Age du personnage : 24
Localisation : Nowhere

Who Am I?
Birth place: Troy (Michigan)
Je suis: dangereux mais amusant.
Song: Alice Cooper - Dangerous Tonight


MessageSujet: Re: Feed My Frankeinstein [PV Eileen][TERMINE]   Mer 14 Jan - 13:33

Feed My Frankenstein ft. Eileen J. Kramer


J'étais toujours, voire de plus en plus, excité. Ça n'arrêtait pas de gueuler à droite et à gauche. Et j'avais bien envie d'en remettre une couche. Oh, pas en criant moi... En en faisant crier d'autre. Et Henri m'avait livré Eileen J. Kramer sur un plateau... Il était pas gentil mon agent ?

Non River ! Non !

Je serrai les dents... Chier... Bordel... L'envie me tordit les tripes. L'envie, ouais, mais surtout le fait que je devais la réprimer.

Et la jeune femme ne m'aidait pas. Elle semblait, même si son ton de voix restait doux, gentil et tout le toutim, avoir mal pris ce que je lui avais dit. Comme quoi, elle ne savait pas grand chose, voire rien du tout, sur le mec à qui elle venait foutre des flash dans les yeux toutes les dix minutes.

Mon sourire s'allongea, mais je jetai le reste de mon hot dog en visant la poubelle tout près.

-Alors pourquoi tu poses autant de questions ? T'es photographe, pas journaliste.

Mes mots étaient piquants, mais, par ironie, j'avais utilisé exactement le même ton qu'elle quelques secondes avant. Je n'étais pas acteur pour que dalle, et je le faisait bien. Et en même temps, comme ses attaques devenaient de plus en plus rapprochée, je remontais brusquement un mur entre elle et moi. Pour ne pas être atteint.

Cette fille ne s'intéressait à pas grand chose. Pas grand chose d'intéressant, de mon point de vue. Fallait rester réaliste. Par son métier et sa relation amoureuse, elle avait un pied dans le showbiz. Si elle restait dans cette optique, elle allait tomber de haut, de très haut, un peu comme Karen. Et Evans ne pourrait rien faire contre L.A., même s'il faisait partie de ceux qui essayaient de la tenir en laisse.

Je connaissais cette ville. Elle agissait comme moi. Et surtout, elle savait être patience. C'était ce que je devais encore apprendre d'elle.

Elle voulait que j'arrête de tourner autour du pot. Je fis consciemment disparaître mon sourire. Rien chez moi n'était laisser au hasard. Je savais quand et comment sourire, quand et comment faire geler sur place quelqu'un d'un regard. Et quand doucir mon regard aussi, ce que je fis. Je levai une main pour caresser la joue de la jeune femme...

-Crois-moi... Tu ne veux pas que je sois direct.

D'abord l'une...

-Tu es incroyable... Excuse-moi, je rencontre rarement des gens qui ont encore dans l'idée de se faire leur propre idée sur ce qui les entoure, sans préjuger.

Puis l'autre...

-C'est quelque chose de tellement pur... Tu n'es pas ici depuis longtemps. Moi, je suis déjà corrompu par cette ville.

Puis ma main descendit légèrement. Eileen avait un cou très fin, assez fin pour qu'avec une seule de mes main, je puisse le prendre et avoir à la fois le pouce sur l'une de ses carotides et mon majeur sur l'autre. Mais je ne serrai pas. Enfin, juste assez pour lui faire comprendre que si elle bougeait pour enlever ma main, là, j'allais serrer.

-Karen était comme toi. Une étrangère, pleine de bons sentiments. Et peut-être un peu trop intelligente, sans s'en cacher. Un virus. Et a tout virus, il y a des anticorps...

Je croyais que jouer dans le feuilleton médiéval, que jouer le personnage qu'on m'avait donné allait me calmer... Mais non... Ça ne me faisait que me poser une seule question : qu'est-ce que je ressentirais si je le faisais en vrai ?

Je rapprochai mon visage de celui de la jeune femme. Vu de l'extérieur, comme je ne serrais pas comme un bœuf, mon petit jeu pouvait être pris pour un simple jeu amoureux. Comme si j'allais l'embrasser. Je n'étais qu'à quelques millimètres du visage de la photographe.

-Je l'ai regarder décliner... Jusqu'à ce qu'elle saute.

Je passai ma langue sur mes lèvres... J'en avais déjà l'eau à la bouche.

-Je connais ton nom, Eileen... Je te regarderai tomber.

Je lâchai doucement la fille. Souris. Et partit comme si je n'avais jamais rien eu à voir avec elle. Henri n'allait pas être content... Et ça allait être amusant.
© Billy Lighter




dangerous tonight
I'm dangerous like a razorback. Deadly like a heart attack. Well, I don't bend and I don't crack. Dangerous tonight... © Alice Cooper
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Feed My Frankeinstein [PV Eileen][TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Feed My Frankeinstein [PV Eileen][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Moment de détente [PV Eileen] [TERMINE]
» Eileen Rogue II [validée]
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» [THEME] Baiser volé [TERMINE]
» Présentation d'Eileen Cumberbatch

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Santa Monica :: Parc d'attraction-