AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] Empty
MessageSujet: Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]   Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] I_icon_minitimeDim 21 Déc - 22:22

L'Eastside n'était pas réputé pour être très touristique. Et c'était loin de ressembler à ma petite ville natale de Carson City, perdue au milieu du désert. Ça faisait maintenant quelques années que je vivais ici, et même si Duncan était venu me rejoindre à L.A.,  je ne me sentais pas intégré dans cette ville. Pas quand j'étais en civil, pas quand j'étais hors service.

Heureusement, j'avais mon frère et puis mon frère de cœur aussi, Conrad, mon binôme. Et ses parents, qui tenait un petit pub Irlandais à un petit kilomètre d'où j'habitais, et qui était devenu mon sanctuaire.

C'était là que j'étais, assis au comptoir, à siroter tranquillement une bière. Le père de Conrad était entrain de nettoyer un verre tout en me racontant avec nostalgie comment c'était, en Irlande, avant qu'ils n'arrivent à L.A. où Conrad était venu au monde. Bref, deux nostalgiques en train de penser à leurs origines, à leurs familles restée là-bas.

La journée s'était bien passée et on avait pas de raison de se plaindre. On avait eu droit à nos petits malfrats habituels, à aux ados qui nous avaient fait courir et qu'on avait rattrapés. Ils nous avaient pris pour des vieux et avaient pensé pouvoir nous semer. C'était pas tout à fait faux, on avait l'air plus vieux qu'on ne l'était. Mais on était des vieux Marines... Et on savait encore courir.

Bref, on avait encore bien rigolé. Et pour fêter ça, et le fait d'avoir terminé le service en vie et debout sur nos jambes, on avait décidé qu'on avait bien mérité une petite bière fraîche.

Par réflexe, je regardais régulièrement autour de moi. Et qui plus est, chaque fois que quelqu'un entrait dans le pub.

L'avantage, c'était que les latinos et les blacks n'étaient pas intéressés par le pub, ce n'était pas le genre d'endroits qu'ils affectionnaient. Par contre, et pour moi, c'était loin d'être un mal, il attirait les petits punks, semblables à mon frère... Mais nettement plus défoncés.











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]   Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] I_icon_minitimeLun 29 Déc - 13:32

Je venais d'écrire deux ou trois chanson en une semaine j'adore écrire mais il fallait que je sorte de chez moi j’étais donc allée au skate park avec les filles ont avaient passée un après-midi tranquille ,ensuite je suis rentrée chez moi pour me changée , je portais un jean trouée très trouée , un t-shirt noir , une chemise a carreau et des bottines si ma mère m'avait vu elle m'aurait surement dit de me changé avant de me demander ou j'allais allée et tout sa a cause d'un pauvre jean troué.

Je me dirigeais vers l'Eastside qui était loin d’Être un quartier très fréquentable pour une jeune fille, mais bon il y avait ce petit pub irlandais très sympathique , Delta m'avait dis qu'ils ne vérifiaient pas l'age , ce qui peut m'arrangé vu que pour boire de l'alcool dans notre grand pays qu'est les Etat-Unis il fallait avoir vingt-et-un ans .

Je rentrais alors dans le pub , il y  avait de la musique irlandaise ce qui me fit esquissé un léger sourire , je me dirigeais donc au bar pour demandée une demi-pinte .
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]   Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] I_icon_minitimeLun 29 Déc - 17:20

Même si le vieux de Conrad et moi, on était toujours tout à notre mélancolie, ça ne m'avait pas empêcher de remarquer l'entrée d'une jeune fille qui, selon mon estimation devait avoir entre 18 et 20 ans.  Blonde, plutôt jolie, mais plus l'image d'une petit sœur à mes yeux que le genre de fille que j'essayerais de « draguer ». Enfin... Si toutefois je savais faire ça. Draguer n'était vraiment pas mon truc. J'étais un protecteur : la vie et le bien-être de ma famille et des autres passaient avant mon propre petit confort personnel. Du coup, j'en arrivais souvent à m'oublier moi-même.

Et pourtant, même si à 36 ans, je n'avais pas de petite amie et encore moi un projet de famille à moi en tête, j'étais loin de me sentir seul. J'avais mon frère, non ? Et puis, j'avais Conrad aussi. Et les parents de Conrad. Et ma famille dans le Nevada, que je pourrais toujours rejoindre si un jour, plus rien ne me retenait ici. Donc, ça faisait déjà une flopée de gens. Où est-ce que j'aurais pu caser une petite-amie là dedans ?

Et d'accord, je faisais tout pour éviter de penser à Roxxy...

Le père de mon ami ne s'arrêta de parler que pour accueillir la jeune femme et lui servir une pinte. J'avais beau être un flic, je trouvais qu'il y avait des crime autrement plus grave que de boire quelques pintes avant l'âge. Fallait dire que la petite n'avait pas 14 ans non plus...

Et alors que Murph était entrain de lui servir sa pinte, je clignai des yeux. J'avais bien l'impression de connaître cette jeune femme. Mais je n'arrivais pas à me rappeler où.

Murph posa la pinte devant elle, et j'en profitai pour lancer la conversation. S'il y avait un truc que je ne supportais pas, c'était cette impression d'avoir déjà vu quelqu'un sans arriver à resituer la personne.

Je levai ma propre pinte dans sa direction.

-Santé...

Je pris une bonne lampée puis me lançai.

-On s'est déjà vus, non ? Tu viens souvent ici ?

Quelque chose me disait que ce n'était pas au commissariat, ni en intervention que je l'avais vue. Ce qui n'était déjà pas plus mal. Murph profita que j'étais occupé avec la fille pour aller s'occuper de ses autres clients.

Je ne lui avais pas demandé son nom. Parce que je trouvais ça inapproprié au premier abord et que mon intention n'était pas de lui foutre les jetons, ni de faire un contrôle d'identité. Bien qu'elle n'ait pas l'air d'être le genre de fille à avoir peur facilement. Elle était habillée comme une punk, ce qui ne me choquait pas non plus... Je vivait avec des punks...











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]   Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 1 Jan - 1:09

Après avoir demandé ma pinte , je me suis donc assise au bar , il y avait un homme a coté de moi  qui venait de lever sa pinte en ma direction .

-Santé !

Il ne fallait pas que j'oublie de rentrée chez moi pour prendre ma basse avant d'allée chez Daniele , il fallait que les filles et moi lui fassions écoutées notre dernière chanson , je suis sur qu'il l'adorera .

Je commençais a boire ma bière quand je sentit son regard sur moi , il me demanda si l'on c’était déjà vu .

-Non , c'est la première fois que je viens ici , c'est possible qu'on ce soit déjà croisés si tu va  souvent dans les bar ou il y a beaucoup  de punk , ou si tu traine au skate park .


Je croisais tellement personne qu'il m’était presque impossible de savoir ou je l'ai vue , il a peut être du assister a l'un des concert des tiny suicide ou peut être qu'on a un ami en commun je ne sais vraiment pas ou l'on a put se croiser .
On était dans un pub irlandais et pourtant il y avait du aerosmith et j'adorais la chanson qui passait c'était draw the line ce qui me fit sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]   Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 1 Jan - 17:39

Je sirotais ma peinte tout en observant et en écoutant la jeune femme. Sa tête me disait vraiment quelque chose. Et, sympathique, elle me mit sur la voie. Le Skate Park, c'était possible. On patrouillait souvent dans le coin, pour la sécurité des jeunes qui y était et pour faire fuir les petits dealers (sans avoir, loin de nous, la prétention de gagner la guerre contre la drogue qui était d'hors et déjà perdue...)... Ou dans un bars punk... J'en faisais souvent, avec mon frère, pour aller voir jouer The Bleeding Hearts. Ou d'autre groupe que Duncan aimait.

Et puis j'allais de temps en temps au Dizzy Warhol, pour y rencontrer Delfino Alvarez, voir comment il allait, et un peu, ok, pour voir s'il tenait la promesse faite à sa mère... Et jusque là, ça allait très bien.

Et ça fit « tilt » dans ma tête ! Mais ouais ! Je connaissais effectivement cette fille ! Mais elle ne m'avait certainement jamais vu. Normal puisque quand moi, je l'avais vue, c'était en photo sur la pochette d'un vinyle que j'avais offert au petit latino. J'avalais en vitesse la gorgée de bière que j'avais en bouche, interrompant presque la jeune femme dans ses réflexions.

-Non non ! Ça y est, je me rappelle... Tu fais partie de Tiny Suicide, c'est ça ?

Et sincèrement, une partie de moi espérait ne pas se tromper. La fille pouvait très bien ressembler à la fille de la pochette sans être elle. Et dans ce cas-là, j'aurais l'air un peu con... Bah... Tant pis, ce serait pas la première fois...

Je demandais à Murph de nous resservir une pinte chacun, même si la jeune femme venait à peine d'entamer la sienne. Un geste pour engager la conversation, en Irlande, m'avait appris Conrad (avec lequel j'avais vécu de sacrées conversations, d'ailleurs, et de sacrées cuites aussi)...

-C'est quoi ton nom ? C'est sur le disque d'un ami que je t'ai vue, et je ne connais pas bien ton groupe, et j'ai pas vraiment eu le temps d'examiner la pochette... Et pourtant, je crois que mon petit frère l'a aussi...

Et ouais... Duncan était un punk aussi. Et qui méritait de percer. Alors si je pouvais donner un coup de pouce en lui faisant rencontrer des gens. Ne serait-ce que pour qu'il se fasse de nouveaux amis, pourquoi pas... ?












JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]   Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] I_icon_minitimeMer 7 Jan - 17:52

Je repensais au concert d'hier soir qui avait été un vrai succès , les gens avait l'air d'aimés ce qu'ont faisaient , la reconnaissance du public elle est la plus belle des choses pour un artiste ,  ,ont étaient de vrai folle sur scène ...Non enfaites ont est tout le temps comme ça .  Je continuais de boire tranquillement  ma pinte quand il me demanda si je faisait partit des Tiny Suicides ce qui me fit sourire je le regarda et dit :



-Oui c'est bien ça je fait partie des Tiny Suicides , je suis la bassiste du groupe !Je m'appelle Sidney mais tout le monde m'appelle Sid comme Sid Vicious des Sex Pistols enfin bref et toi?Ton petit frère et ton ami on de très bon gouts musicaux en tout cas !


Woaw comme quoi on peut faire de bonne rencontre , j'aime bien être proche de mes fans quoi qu'on peut avoir un album mais ne pas être spécialement fan.Il venait de demander deux autre pinte l'une pour lui et l'autre pour moi , je n'avais même pas encore fini la mienne , mais bon c'est l'intention qui compte. Je lui parlais mais j’étais en même temps dans mes pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]   Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 8 Jan - 17:46

Walk Or Die, You Punk ! ft. Sidney Willis


Une fois que les pintes furent servies, la jeune femme me confirma que j'étais dans le bon. Elle était la bassiste des Tiny Suicides ! Quand j'allais revoir Delfino, il faudrait que je lui dise ! Jamais il me croirait ! Certes, L.A. n'était pas une très grande ville et, en plus, elle était bourrée de célébrités et il était presque courant d'en croiser... Mais c'était moins vrai pour les tout petits groupes qui débutaient ou les acteurs n'ayant encore joué que dans un ou deux films. Il était plus rare de les croiser, pour le simple et bonne raison qu'on les reconnaissait moins facilement, parce qu'on avait pas encore l'habitude de voir leurs tronches dans les magazines.

Son nom, par contre, je venais juste de l'apprendre. Je ne connaissais pas bien Tiny Suicides moi-même, même si je connaissais leurs deux chansons parues sur leur premier single, parce que Duncan les écoutait.

-Sid...


Je lui tendis la main, la jeune femme paraissait perdue dans ses pensées.

-Moi, c'est Jordan.

Je lui souris.

-Sid Vicious, je connais, bien sûr. Quand on a remis le pied au States en revenant du Vietnam, sa voix est la première chose qu'on a entendue dans la caserne, quand tous les autres nous ont accueillis.

Je fis un clin d'oeil à Murph qui écoutait et que j'avais repéré. Il était le père de Conrad et donc, il connaissait cette histoire. Il savait aussi ce qu'était la peur. Celle de ne jamais voir son gosse revenir. Je bus une bonne gorgée de bière avant de continuer.

-Et quand je suis rentré chez moi, dans le Nevada, mon petit frère le vénérait, lui aussi. Et il a créé son groupe pour gueuler sa révolte contre le système qui avait déclaré cette foutue guerre... Bleeding Hearts, qu'ils se sont appelés.


Je venais de lui parler de mon passé militaire. Mais de là à dire que j'étais flic, il me faudrait encore un pas. Pas que j'avais honte, loin de là. Mais j'avais peur qu'elle ne se barre ou qu'elle me tourne le dos pour ça. Parce que trop peu de gens oublient qu'on est là avant tout pour les protéger.

-Et vous, c'est quoi qui vous a donné envie de vous révolter ?

Parce que pour moi, le punk, c'était ça. Une révolte, gueuler sa colère contre le monde, contre tout ce qui ne tourne pas rond. Et il y avait de quoi faire.
© Billy Lighter











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]   Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] I_icon_minitimeMer 21 Jan - 16:28

-Enchantée Jordan !

Je lui sourit puis lui tend la main , il venait de dire qu'il avait fait la guerre du Vietnam , je crois que c'est la première fois que je rencontrait quelqu'un qui avait fait la guerre , malgré le fait que le conflit se soit arrêter il y a peut de temps ...Je crois que ça fait six ans .

-Attend , tu as fait la guerre du Vietnam ?Et tu fais quoi maintenant ?

Je crois que j'avais déjà entendu le nom du groupe de son frère , ils ont du joué dans un lieu ou les filles et moi avions aussi jouées  .Je commençais ma deuxième pinte quand Jordan me demanda ce qui nous avait donnée envie de nous révoltées .

-Bonne question , alors nous avons toutes les trois un passer différents ,personnellement  je n'avais pas de style musical précis je jouais de tout ... Et en faites mes parents et d'autres personnes n'aimais pas ma manière d’être et n’aimais pas mes fréquentation et pour la société actuelle comme tu peux le voir une filles doit être féminine et tout le tralala habituelle et bien sur comme tu peux le voir je ne suis pas féminine enfin un petit peu mais pas assez a leur gout .Mes parents voulaient que je fasse  des effort vestimentaires et que je traîne plus souvent avec des filles  et vu que je suis hostile à toute forme d'autorité  j'ai décidée d"écrire des chansons la dessus .
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]   Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] I_icon_minitimeVen 23 Jan - 17:18

Walk Or Die, You Punk ! ft. Sidney Willis


La jeune femme semblait enthousiaste, tout le contraire de ce qu'avait pu être Roxxy. Tout aurait été différent si Roxane avait eu ne serait-ce que le quart de l'optimisme de Sidney. Et pourtant, c'était bien cette dernière qui appartenait au groupe Tiny Suicides... Quoique... Le nom même du groupe mené par Delta Tyler donnait quelque légèreté au suicide. Des petits suicides... Ça pouvait représenter un tas de trucs qui n'avaient rien à voir avec la mort. Des orgasmes ? Chaque cigarette fumée sur une journée ? C'était plutôt de cette façon que je l'interprétais.

Bleeding Hearts, par contre, était lourd de sens. Beaucoup moins optimiste... Et peut-être moins percutant aussi que Tiny Suicides...

Elle sembla surprise que je sois allé au Vietnam... Et me demanda ce que je faisais maintenant. Je pris une gorgée de ma pinte avant de répondre. Je n'étais pas fier de beaucoup de choses qu'on avait du faire là-bas et j'étais loin de penser que parce que j'y avais été, j'étais un héros... Non. J'avais juste été de la chaire à canon, comme bien d'autres jeunes américains qui n'étaient jamais revenus.

-Ouais... Mais je me demande quelle est la meilleure et la plus efficace des guerre. Celle que j'ai menée et que de toute façon on a perdu... Ou la vôtre ? Je parie ma prochaine paye sur la deuxième option...

Je souris... Quant à répondre à sa deuxième question...


-D'abord, pourquoi ta révolte ?

Elle me l'expliqua, brièvement. Et je souris en l'écoutant. Parce que, il y avait une grande signification, je trouvais, dans ce que Sidney racontait. Elle était bien loin des grandes idées, de la philosophie et de toutes ces conneries. Et elle aurait été bien prétentieuse si elle l'avait fait. Contrairement à Duncan, elle n'avait aucune raison de se révolter contre le système, le gouvernement, ou d'autres choses. Tout ça semblait lui passer bien au dessus de la tête.

Non, si je la comprenais bien, elle se battait contre ce qu'elle connaissait. Savoir si elle avait tort ou raison de le faire, si c'était elle ou ses parents qui avait raison, était un tout autre débat. Ce qui importait, c'était que cette situation bénigne du quotidien avait amené cette fille et ses amies à faire des chansons qui parlaient au gens, qui les remettaient dans un contexte bien à eux, faisant de la révolte des Tiny Suicides la leur... Quelles que soient les merdes qui leur arrivaient dans leur vie, et qui étaient peut-être bien plus graves qu'un différend vestimentaire avec leur mère, les fans pouvaient s’accrocher à la musique de ces filles.

Je rigolai à la fin de sa dernière phrase... Et la répétai.

- Je suis hostile à toute forme d'autorité...

Je lui souris et bus une gorgée de bière, la laissant mariner un peu...

-Tu n'as pas l'air si hostile que ça envers moi...

Évidemment, sans uniforme, elle ne pouvait pas savoir que j'étais flic. Mais je ne doutai pas que la jeune femme aurait eu une attitude différente si je l'avais eu sur le dos. Pourtant, à l'intérieur, uniforme ou pas, je restais le même mec...

Bon, j'arrêtai de la faire mariner...

-Si j'avais eu mon uniforme de flic, tu ne m'aurais pas parlé alors... Et moi, j'aurais du te demander de montrer ta carte d'identité avant de laisser ce bon vieux Murph te servir... Et lui mettre une amende s'il l'avait fait quand même...

Je lui fis un clin d’œil, pour lui montrer que je ne lui en voulais pas, même si c'était ce qu'elle pensait. Ce que je cherchais, ici, c'était lui montrer que même un flic n'était qu'un gars comme les autres... Autorité, ouais, mais pour le bien des gens... Enfin... Quand le boulot était bien fait, évidemment. Le problème étant que c'était toujours les clinches que les gens retenaient.
© Billy Lighter











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]   Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] I_icon_minitimeDim 1 Fév - 17:52

Jordan venait de répéter la  phrase que je venais de prononcer « Je suis hostile a toutes forme d’autorité », bon j’était peut être allée un peu loin , il faut bien se poser des limites et certaines personnes sont  la pour nous le rappeler  comme les professeur au lycée , ou plus précisément comme Mme Potter ma prof de littérature en terminale que j’ai martyrisée et a qui j’ai fait regretter ses paroles s’en rappelle surement très bien .Duncan venait de me dire que je n’avais pas l’air si hostile que ça envers lui  …Ce qui m’interloqua.

-Pourquoi es ce que je devrais êtres hostile envers toi ?


J’attendais patiemment sa réponse tout en buvant une gorgée de ma bière , quand il me dit qu’il était policier , j’écarquillais les yeux , le regarda et dit :

-Wow alors ça , je ne m’y attendais pas , et c’est vrai que si tu avais porté ton uniforme je ne t’aurais pas parlé , pour être franche j’aurais peut être même fait demi-tour ou par pur  provocation j’aurais commandé la même chose et  t’aurais souri .

Duncan est le premier flic avec qui j’ai une vrai conversation , et qui est sympa avec moi …Je pense qu’il est différent des autres enfin il est cool  .D’habitude les flics me demande qui m’a refiler la drogue que j’ai sur moi …Oui j’en ai sur moi et alors ?

-Je ne pensais que j’allais bien entendre avec flic , comme quoi vous êtes comme tout le monde mais parfois certains de tes confrère abusent sur certaines choses et ne savent pas rire…

Je l’imaginais dans tout les métiers possibles sauf flics , en plus de ça j’ai un casier judiciaire …Je ne me rappelle-même plus de notre conversation  avant qu’il ne m’avoue qu’il était policier …Ah si il me demandais pourquoi les filles et moi voulions nous rebeller, nous n’étions pas des modèles de vertu , loin de la  et justement nous ne mentions pas nos chanson renfaitaient nos vie , ce qu’on avait vécu , et les gens pouvaient s’identifier a nous …
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]   Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 5 Fév - 12:53

Walk Or Die, You Punk ! ft. Sidney Willis


L'expression de surprise de la jeune femme me fit marrer au point que je reposai ma bière sur le comptoir pour ne pas la renverser. Ouais, j'avais l'habitude... Les membres du groupe de mon frère, lorsque je les avais rencontrés, n'avait pas cru non plus Duncan lorsqu'il leur avait dit que j'étais flic, mais qu'il ne fallait pas m'en vouloir. Ils avaient tellement cru à une blague que j'avais du leur montrer ma carte de service (puisque, comme j'étais à la maison à ce moment-là, j'étais en civil) pour leur prouver que mon frère n'était pas en train de les faire tourner en bourrique.

Par contre, ils n'avaient eu aucun doute sur le fait que j'avais été un Marine. Ça, semblait-il, c'était marqué sur mon front... Certainement dans chacune des petites rides précoces que le stress, l'inquiétude et la terreur avaient creusées dans mon visage.

Et rigoler me faisait du bien. Pas que je ne rigolais plus depuis la mort de Roxxy, non. Le truc c'était que j'avais tendance à ne rigoler qu'avec Conrad ou Duncan. En réalité, Conrad me faisait marrer et je faisais marrer Duncan... Le pauvre avait du mal à s'en remettre, même si je savais qu'avec le temps, le petit allait s'en sortir avec deux fois plus de vigueur.

Sid avoua qu'en effet, elle n'aurait pas réagit de la même façon si j'avais été en uniforme. Je lui souris, je ne lui en voulais pas. Quand j'étais plus jeune et qu'à 14 ans, je conduisais le pick up de mon défunt père pour aller jusqu'au magasin, les flics n'étaient pas non plus ceux que je préférais croiser sur mon chemin. La seule différence, c'était que je n'avais pas le choix, je ne faisais pas ça par révolte, mais parce qu'il fallait bien qu'on se démerde. Et ça, les flics de Carson City l'avait eu vite compris après m'avoir pris deux ou trois fois... Et comme je n'avais jamais eu d'accident, ils avaient fini par fermer les yeux, me faisant même signe au passage.

Sid en vint à la conclusion que les flics n'étaient jamais que des gars comme les autres... Mais que certains collègues ne savaient pas rire.

Je lui souris. Je devais lui retourner la situation pour qu'elle puisse la voir de notre point de vue.

-Ouais, mais parfois, certains de mes confrères et moi-même tombent sur certains de tes « potes » qui sont de vrais cons et qui mettent leur vie et celle des autres en danger... On peut jouer avec la mort, Sid, mais faut jamais oublié que c'est elle qui gagne toujours à la fin.

Je pensais à Roxxy, aux pleurs de Duncan ce soir-là. Je bus une gorgée de bière avant de reprendre.

-Je sais que quand on est jeune, on a envie de jouer, de tester ses limites, je l'ai fait assez...

Et je l'avais tellement bien fait que j'avais été au Vietnam... Et là, la Mort, je l'avais vue de près.

-Mais quand sur une semaine, je me choppe en intervention trois overdoses, deux suicides et cinq accidents domestiques comme des incendies à cause d'un joint oublié sur la moquette, un jeune bourré qui est tombé du toit de sa maison à force déconner ou un imbécile qui a décidé de jouer à la roulette russe avec ses potes, tous de tes semblables, faut nous comprendre aussi.

Je marquai une pause... Je ne lui faisais pas la morale, je voulais juste qu'elle comprenne pourquoi parfois, les flics n'étaient pas tendres ou pas marrants. C'était pas qu'on les aimait pas, tous ces petits jeunes, c'était juste qu'on avait pas envie de les retrouver morts le lendemain...

Je reposai mon verre.

-Parce que, les petits gars, après, c'est nous qui devons nous taper vos parents pour aller leur dire que vous vous êtes foutus en l'air...

On avait déjà pensé, dans le véhicule, en patrouillant, Conrad et moi, qu'un truc sympa (ou pas) serait de prendre avec nous des jeunes qui devaient faire des travaux d’intérêt général pour possession de stups ou conduite dangereuse, pour venir faire une annonce de mauvaise nouvelle... Parce qu'il fallait l'avouer, c'était LE truc auquel on s'habituait jamais, voir le visage d'un père ou d'une mère se décomposer quand, à 4h du mat, ils ouvrent leur porte d'entrée et voient deux flics... En général, on avait même besoin de rien leur dire.

J'allégeai la conversation quand même. Parce que merde... J'étais en repos et cette fille n'avait rien fait. Qui plus était, c'était une véritable artiste. C'était quelqu'un que les jeunes écoutaient... Et c'était pour ça que je lui parlais comme ça. Elle avait le pouvoir, si elle le voulait, de changer les mentalités envers nous...

-Et tu vois, tes quelques préjugés sont faux... C'est moi qui t'ai offert une bière. T'as 21 ans à quoi ? 2 ans près ?

Je rigolai...

-Que je sache, tu fais de mal à personne en venant boire un bière ici. Tu viens souvent ?

Je ne l'avais jamais vue ici et pourtant, Dieu savait que Conrad ne me laissait pas si facilement m'enfuir me réfugier dans mon bunker de l'Eastside une fois que je le déposais au pub de ses parents après le travail.
© Billy Lighter











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]   Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] I_icon_minitimeDim 15 Fév - 23:12

Walk Or Die, You Punk ! ft.Jordan Keller



-Je fais donc partit d’une génération assez tourmentée , la musique sauve certains d’entre nous  comme moi apparemment  , je ne vais pas nié que certains d’entre nous font n’importe quoi ou s’égare , je suis bien placé pour le dire âpres avoir vu un ami du lycée s’être suicidé . Le toit des maisons sa me connais …J’adore y allée mais quand je suis dans mon état « normal ».Je comprend le fait que vous puissiez être  frustrer après une semaines comme ça .

C’est vrai que ça doit être chiant , traumatisant , saoulant et frustrant de voir sa chaque semaine .

-Les parents , les parents …Ce sont parfois a cause d’eux que certains se suicides , ils ne nous comprennent plus …Personnellement j’adore les miens même si nous ne sommes plus sur la même longueur d’onde  , mais parfois ils ne font pas attentions a leurs enfant et certains essaie d’attirer l’attention d’une manière que je ne cautionne pas bien sur .

J’écoutais attentivement ce que Jordan me disait , il n’avait pas tord , c’est vrai qu’il faut essayer de comprendre les policier qui n’avait pas fait grand-chose et qui n’y était pour rien dans tout les suicides et les accident que l’on pouvait avoir .
Il venait de parler de mon âge …J’écarquillait les yeux .

- oui  exacte , mais j’aurais pu avoir l’âge pour boire et tu aurait pu t’être trompé .

Je ne savais pas pourquoi mais j’aimais bien son rire .

- C’est la première fois que je viens ici , c’est une amie qui me l’a conseillée car elle savait qu’on me servirai de l’alcool sans avoir l’âge requis …

Il connaissait le nom du mec qui nous avait servit j’en concluais donc qu’il était un habitué des lieux .

- Toi apparemment tu  est un habitué des lieux .

Je tapais mes ongles contre le bars , c’était une mauvaise habitude que j’avais prise et ça stressait les gens généralement . Il ya avait quelque chose que je ne trouvais pas normal c’était la musique , c’était du iron maiden alors que nous étions dans un pub irlandais .Je me mis a chantonné :

- Oh Well, wherever, wherever you are, Iron Maiden's gonna get you, no matter how far…C’est normal qu’il y est du Iron Maiden dans un pub Irlandais ?

.
© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]   Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] I_icon_minitimeMar 17 Fév - 13:41

Walk Or Die, You Punk ! ft. Sidney Willis


J'avais assez parlé, j'avais soif et je commençais à me trouver un peu moralisateur. Barbant même pour moi. C'était pas vraiment le but, j'avais pas l'intention que Sidney change quoi que ce soit, de toute façon, je ne la connaissais pas assez pour savoir qui elle était. Après tous des punks, j'en connaissait, mon frère en était un et il avait jamais rien fait de bien grave... C'était un rebelle, ouais, et il avait le droit de l'exprimer. Et il en allait de même pour Sid.

Je lui fit un signe de la main, moitié remerciement, moitié un signe pour lui dire de ne pas s'en faire pour nous...

-On a signé pour...

Je souris.

Malgré ce que je pouvais penser, la jeune femme n'avait pas l'air de s'ennuyer. Mieux encore, elle semblait bien comprendre ce que je venais de lui dire. Je buvais ma pinte, admiratif, tout en l'écoutant. Je ne l'interrompais pas. J'avais parlé, j'avais donné mon point de vue, maintenant, elle avait bien le droit de donner le sien.

C'était une jeune femme intelligente, réfléchie et qui savait pourquoi elle faisait ce qu'elle faisait. Et si je n'avais pas tort dans ce que je disais, du moins, je l'espérais, elle n'avais pas tort non plus quand elle disait que les parents étaient parfois, voire souvent, la cause des conneries que leurs gosses faisaient. Qu'ils le fassent par provocation, pour attirer l'attention ou, plus simple et plus courant encore, par un manque d'éducation.

Et je me rendais compte qu'au jour d'aujourd'hui, j'étais coincé entre deux générations. Je n'étais plus un enfant, plus depuis longtemps vu le parcours que j'avais eu, mais même... Et je n'étais pas père, ni assez vieux pour être de la génération des parents de Sid. Je faisais comme partie d'un no man's land.

-T'as raison, les parents y sont pour quelque chose...

Je jetai un petit coup d’œil amusé à Murph qui tendais l'oreille vers nous en essuyant un verre. Bah ouais, il était le père de Conrad et un peu mon père de substitution depuis que j'étais à L.A. Donc ce qu'on racontait ne pouvait que l'intéresser...

Je reportai mon attention sur Sid et écrasai mon mégot de cigarette dans le cendrier à l'effigie du Green Goat.

-Mais je sais pas si on peut vraiment leur reprocher d'avoir merdé à l'un ou l'autre moment... Ou même tout le temps... C'est pas comme si y avait un manuel pour réussir à bien éduquer ton gosse sans l'écraser... Tu sais comment t'éduquerais un enfant, toi ? Parce que moi, pas...

J'avais élevé mes frère ouais... Mais fallait pas minimiser l'aide de ma mère dans l'histoire. C'était quand même elle qui fixait les limites. Sinon, j'aurais accédé à n'importe quelles demandes de mes petits frères... Et vu que la plupart du temps, ils ne pensaient qu'à bouffer des bonbons, ils auraient, à l'heure actuelle, les dents complètement niquées et une surcharge pondérale conséquente... Quant à moi, les limites, je me les était fixées moi-même... J'avais eu comme une forme d'autodiscipline innée... J'avais juste du apprendre à retenir mes poings... Mais ça, les sergents à l'armée s'étaient chargés de me l'inculquer.

Je rigolai quand elle dit que j'étais pas loin d'avoir deviné son âge. Mais que j'aurais pu me gourer.

-Ouais... C'est pas comme si t'avais l'air d'avoir 14 ans...

A force de patrouiller, notamment dans les quartiers où des jeunes filles étaient prostituée, par choix, de force, ou par défaut. Et on avait appris reconnaître les plus jeunes malgré leur maquillage et autre. Et on essayait, comme on pouvait, de les aider. En les renvoyant vers des centres appropriés... Pourquoi les arrêter elles quand c'était les macs qu'il nous fallait ?

Sid m'expliqua comment elle avait atterri au Green Goat. Je regardai Murphy, qui me voyait arriver de loin et qui rigolait déjà.

-Oooh... Murph... Tu sais que c'est mal ça ?

Comme si j'en avait vraiment quelque chose à foutre. Il y avait bien pire comme crime que de se mettre une douf avant l'âge requis...

-Ouais... Je suis plus qu'habitué même. Ce bon vieux criminel de Murph que tu vois là est le papa de mon partenaire...

La conversation commençait à tourner à la rigolade et à devenir bon enfant. Comme une conversation entre potes quoi. Le fait qu'elle était une jeune femme rebelle et moi un flic s'effaçant tout doucement. Et c'était tellement rare quand ça arrivait que ce n'en était que plus agréable. Sid se mit alors à chantonner... Et elle le faisait bien, même si elle n'était pas la chanteuse de Tiny Suicides, d'après le peu que j'en savais. Ouais, le fan, c'était Delfino.

-Hey... Tu chantes pas mal !

Je rallumai une clope et soufflai la première bouffée. Avant de rigoler à sa remarque sur la musique.

-Les Irlandais ont aussi le droit d'écouter autre chose que de la musique celtique, non ? Murph a même toutes les cassettes de Pink Floyd... Le meilleur des groupe que j'ai jamais entendu... Avec les Doors...

J'étais pas Irlandais moi-même, bien que je commençais à m'y connaître au niveau de leurs coutumes à force de fréquenter Conrad.

-La radio est là, l'étagère à cassette là.

Je désignai une armoire derrière le comptoir, à proximité de Murph.

-Tu peux mettre ce que tu veux.

Je fis un clin d’œil à Sid.

© Billy Lighter











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]   Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] I_icon_minitimeDim 22 Fév - 18:12

Walk Or Die, You Punk ! ft.Jordan Keller





Nous parlions toujours du problèmes de certaines personnes de mon âge qui avait de très gros problèmes et qui finissait par faire n’importe quoi , nous étions tout les deux d’accord sur le fait que les parents pouvaient en être la cause , bon ok ce n’est pas toujours leur fautes mais la plus part des cas ça l’est . J’écoutais Jordan nous étions sur ce point la sur la même longueur d’onde c’était un mec plutôt sympas .

-Oui c’est vrai qu’on  ne peut pas tout leurs reprocher .Il n’y a pas vraiment de méthode pour élever un enfant , je pense que ça s’apprend petit a petit , personnellement si j’avais un enfant …Nan en faites non , je ne préfère même pas imaginée.

Les enfants c’est insupportable …Vers quatorze ans j’ai voulu faire du baby -sitting pour gagner un peu d’argent et c’était horrible , la première famille sur laquelle je suis tomber avait des enfants insupportable , la deuxième aussi et la troisième …Hum la troisième je me rappelle encore du nom des enfants Brandon , Diana et Alexander …De vrai petit démons j’avais envie de les tuer …Du coup j’ai arrêter le baby sitting.

Donc le propriétaire du bar qui se prénommait Murph était le père du partenaire de Jordan je comprenait mieux maintenant . J’était presque obligé de chanté j’adorais cette chanson .

-Merci , c’est gentil . Je ne pensais pas que dans un pub irlandais il y aurait autre chose que de la musique celtique , personnellement j’adore la musique celtique …Les Doors j’aime pas trop mais Pink Floyd …C’est tout autre chose .
Quand Jordan me dit que je pouvais changer les chansons , je sursauta et alla directement derrière le comptoir pour voir ce qu’il y avait .
Je venais de tomber sur Careful with that Axe , Eugene qui était sortit a la fin des année 60 j’était vraiment petite je devais avoir 5 ou 6 ans , ça c’était du rock , du vrai du psychédélique . Et la …la le graal c’était ma chanson préférée Summertime de Janis Joplin , enfin c’était une reprise de George Gershwin mais je préférais la version de Janis Joplin , j’ai donc mis la casette dans l’appareil et suis retourné a ma place comme si de rien n’était .Les premières notes me faisaient frissonné c’était incroyable , bon la évidemment je ne pouvais pas m’empêcher de chanter .


-Summertime, time, time,Child, the living's easy.Fish are jumping out,And the cotton, Lord …

.
© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]   Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] I_icon_minitimeMar 24 Fév - 19:14

Walk Or Die, You Punk ! ft. Sidney Willis




La conversation prenait une tournure un peu plus détendue... Pas qu'elle ait vraiment été tendue au départ, au contraire, puisque la jeune femme et moi, on semblait à même de se comprendre. Ce qui ne voulait pas dire qu'on était d'accord sur tout, mais qu'on était chacun prêt à écouter le point de vue de l'autre. C'était un véritable partage que Sid m'offrait là. Et c'était agréable de voir que j'étais capable de m'entendre avec quelqu'un d'autre que mon frère ou mon binôme. Je n'étais pas encore tout à fait foutu.

Je rigolai quand elle dit qu'elle ne voulait même pas imaginer élever des gosses. Je rigolai d'ailleurs tellement que mon rire se transforma en une brève toux. Bah ouais, tu fumes un peu de trop, Keller. Mais c'est un peu tard pour arrêter, maintenant.

Mais c'était rien de grave, vraiment comme si j'avais avalé ma fumée de travers. Je bus un coup pour faire passer ça plus vite.

-Ouais, ça fous les jetons, l'idée d'élever des petits... Mais qui sait ? Un jour, peut-être...

Elle était encore jeune et avait encore le temps de changer d'avis... Ou pas...

-Bien qu'avec une vie de rockstar...

Je lui fis un clin d’œil. Tiny Suicides n'était pas, à proprement parlé, encore des rocktars. Leur nom commençait à être bien connu dans le milieu punk, leur single aidant beaucoup. Mais elles ne vivaient pas encore dans des palaces... Enfin... Je pensais bien... Je savais même pas où vivait cette jeune femme...

J'allais lui poser la question quand elle s'était mise à chanter la chanson d'Iron Maiden qui passait sur la radio. C'était Conrad qui avait du mettre la cassette en rentrant... Il était dans une énorme passe Iron Maiden et prenait les cassettes dans son sac d'intervention afin qu'on puisse en profiter aussi en patrouille. D'habitude, on écoutait le plus souvent L.A.81Rocks, mais le problème, c'était qu'on avait de la bonne musique, mais on devait aussi se coltiner les infos toutes les heures. Ok, on écoutait les infos le matin en partant ou en arrivant au boulot, juste pour savoir si rien de grave ne se passait à L.A. Mais pour ce qui était du reste du monde, on en avait soupé... Et on avait donné. Du coup, on préférait de loin les cassettes.

Elle échangea avec moi quelques goûts musicaux. Je fus surpris d'apprendre qu'elle aimait moins les Doors que Pink Floyd ou d'autres groupes... Puis, réfléchissant un rien, je secouai la tête... Ben ouais, un peu normal en fait.

-Ouais, évidemment, pour moi, les Doors, c'est un des groupes qui nous a accompagné au Vietnâm. Les paroles de Morrison prenaient une dimension toute autre, là-bas.

Je lui avais dit que j'étais flic, mais pas de mon passé de Marine... Et ça m'était venu naturellement puisque c'était vrai... Mais c'était aussi un signe que j'étais vraiment à l'aise, parce que cette guerre n'était, en général, pas vraiment un truc dont je parlais aussi facilement.

Je la rejoignis de l'autre côté du comptoir et fouillai dans les cassettes et les disques avec elle... Mais juste pour admirer pour la énième fois les pochettes... Je lui laissais le choix de la musique. Choix qu'elle porta sur Janis Joplin.

-Je connais mal Joplin, je dois t'avouer... Je l'entends et la reconnaît quand elle passe à la radio... Et je sais qu'elle a pris part à Woodstock et qu'elle était décédée en 1970... Mais à part ça.... On écoutait rarement des groupe de filles à la caserne, à l'époque... Déjà, y en avait pas beaucoup... Mais ça doit être une de vos influences, alors ?

Je finis ma bière et en redemandai une à Murph... Murph dont on avait considérablement réduit l'espace vital depuis qu'on s'était incrustés tous les deux derrière le comptoir...

-Et pour la petite aussi...

Bah ouais... Elle était déjà plus jeune que Duncan que j'appelais lui-même « le petit »... Ça n'avait rien de péjoratif, pour moi. Ce n'était pas parce que je lui donnais ce petit surnom affectueux que je la prenait pour une gamine, au contraire. Je considérais que j'avais beaucoup à apprendre de n'importe qui qui daignait entamer une conversation avec moi... Jeune ou vieux, dans le cadre du travail ou pas.

En rigolant, Murphy me poussa pour me dégager de son chemin, parce que je lui bouchais juste un tout petit peu le passage vers la pompe. Il aurait aisément pu passer, mais le vieux était d'humeur jouette... Évidemment, il faisait ça en connaissance de cause et s'arrangeait toujours pour que je le vois arriver, pour ne pas me surprendre, quand il voulait jouer.

-Hey ! Tu vois pas qu'on a une conversation sérieuse ici, Murph ?!

Une voix vint de l'arrière salle, celle de Conrad qui aidait probablement sa mère à faire je savais pas quoi...

-T'as déjà vu mon père être sérieux ?!

Je lui répondis du tac au tac...

-Ouais ! T'as de qui tenir !

Sid, elle, s'était remise à chanter. J'attendis la fin de la chanson en l'écoutant et en buvant... Quand elle eu terminé, je posai la question qui me brûlait les lèvres...

-Vous vivez où ? Toi, et les autres Tiny Suicides ? Par où, j'entends pas l'adresse, mais chez vos parents, ou quoi ?

J'avais un gros doute là-dessus, mais bon...
© Billy Lighter











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]   Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] I_icon_minitimeMer 25 Fév - 20:06


Walk Or Die, You Punk ! ft.Jordan Keller




-Si je change d’avis , ce qui ne risque pas d’arrive et si mon groupe marche je n’aurais pas de temps pour les mecs et encore moins pour avoir des enfants .


Je ne savais pas pourquoi je n’était pas aussi fan des Doors enfin j’aimais bien certain de leurs chanson , Jim Morisson avait une voix que j’aimais beaucoup et était un personnage enfin quelqu’un avec une vie assez tumultueuse .

-Jim Morisson était un front man très charismatique et en plus il fait partie du club des 27 avec Janis Joplin, Brian Jones et Jimi Hendrix .C’est-à-dire qu’elle prenait une toute autre dimension ? T’écoute quoi d’autre a part ça?


Je venais de parlé de Jimi Hendrix que j’aimais énormément , c’était un artiste tellement fort enfin ses chanson étaient parfaites .
Jordan étaient venu me rejoindre derrière le comptoir pour regarder les cassettes qu’il y avait et il y en avait énormément , quand je pris la casette de Janis Joplin , il me dit qu’il ne connaissait pas vraiment , je resta bouche bée avant de dire :

-Quoi ? C’est un sacrilège , il faut que je te fasse écouté toutes ses chansons tu ne peut pas …Oh non tu me déçois vraiment dis-je en riant .C’est déjà sa au moins tu sais qu’elle a fait Woodstock , si j’avais eu l’âge que j’ai maintenant j’y serais bien allée . Par contre elle ne faisait pas partie d’un groupe de fille elle étaient avec Big Brother and the Holding Company et étaient la seule fille du groupe .

Être la seule fille d’un groupe ne de me dérangerais pas , mais je ne pourrais pas lâcher mes deux meilleures amie et qui sont aussi les membres de Tiny Suicides .

-On s’inspire parfois de ces chanson pour écrire les nôtres , mais ce n’est pas notre inspiration première, enfaites je crois , j’ai l’impression que l’on fait un mélange de toutes nos influences .


Jordan redemandais une bière, pour lui et moi en me qualifiant de petite …Je ne suis pas si petite que ça hein. C’était déjà ma troisième bière il fallait que je me calme .Après que Murph est poussé Jordan , un homme l’interpella en lui demanda s’il avait déjà vu son père être sérieux , apparemment c’était lui le « partenaire » de Jordan , plutôt mignon. J’était tellement transporté par la chanson , que je chantais presque sans m’en rendre compte , quand j’eu fini de chantée Jordan me demanda ou j’habitais .
-Alors , notre manager nous a proposé d’habiter chez lui , pour pouvoir mieux nous surveillé donc les filles habites chez lui « a plein temps » alors que moi vu que mes parents habitent a Los Angeles je reste chez eux et quand les filles et moi répétons , ou écrivons des chansons ou apres une grosse soirée arrosée je reste chez notre manager .

.
© Billy Lighter

Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]   Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 26 Fév - 21:04

Walk Or Die, You Punk ! ft. Sidney Willis


Sid semblait bien déterminée à mener son groupe le plus loin possible, allant jusqu'à imaginer assez aisément sacrifier une vie de couple et de mère. Et même si je trouvais ça, quelque part, dommage, je ne pouvais pas critiquer : j'avais décidé de faire la même chose bien avant elle, même si en fait, je ne m'en étais jamais vraiment rendu compte et que je n'avais jamais formulé ça avec des mots précis comme elle venait de le faire. Fallait dire que le rôle de père, je l'avais assumé adolescent et jeune adulte avec mes petits frères. Et puis, le métier que je faisait actuellement était aussi, en quelque sorte, être une figure paternelle.

Je souris à Sid.

-Ouais, je comprends... Dommage pour les mecs, cela dit...

Je la bousculai un peu en rigolant, pour lui montrer que je plaisantais. Quoi que... C'était une jolie jeune femme qui méritait très certainement d'être aimée. Mais ce n'était pas ce qu'elle cherchait. Et donc, ce ne serait probablement pas ce qui la rendrait le plus heureuse.

Et je sentais bien que mon rire faisait plaisir à ce bon vieux Murph et aussi à Conrad qui allait et venait entre la salle et la réserve. Mais je ne riait pas pour leur faire plaisir, juste parce que je me sentais bien. J'étais dans un environnement que j'étais et la jeune femme était d'agréable compagnie. Mais ça rassurait mon frère et mon père d'adoption... Après le suicide de Roxxy, c'était vrai que, sans pour autant tomber en dépression, j'avais été moins facilement enclin à rigoler... En même temps, j'étais un peu triste quand même, ce qui est normal quand ta petite amie se suicide, non ? J'allais pas dire que je m'en était « vite » remis... Mais j'avais pas vraiment le choix. Je le savais pour l'avoir vécu plusieurs fois : les autres meurent, mais, pour ceux qui restent, la vie continue... Et si mon petit frère Duncan avait du mal à en parler sans se remettre à pleurer, ce n'était pas mon cas. Je savais en parler tout en gardant la tête froide, même si ça m'attristait toujours.

J'écoutai Sid me parler de Jim Morrison. Elle avait beau dire ne pas apprécier spécialement sa musique, elle savait quand même le minimum qu'il y avait à savoir. Mais je comprenais toutefois pourquoi les paroles de Morrison la touchaient moins qu'elles ne me touchaient moi... Elle me demanda de lui expliquer plus avant... Ce n'était pas évident à expliquer en mot, en fait... Mais je me grattai la tête et me lançai.

-Ce n'est pas facile à expliquer. Morrison parle du Vietnam, y fait référence. Il comprend cette guerre comme s'il y était allé. Si tu écoutes The Unknown Soldier le soir même où un frère d'arme s'est fait sauté sur une mine, je peux te dire que t'as du mal à retenir tes larmes... Mêmes si t'es pas tout seul dans ton lit, mais avec ta section, 8 gars, en rond autour du radiocassette à fumer clope sur clope et à revivre la scène...

Je marquai une pause... C'était du vécu... Ça datait d'il y avait plus longtemps que le suicide de Roxxy, et pourtant, j'avais bien plus de mal à en parler.

-Sans compter qu'à un moment donné, faut désigner qui va aller annoncer la nouvelle à ses parents, une fois de retour au pays.

Heureusement, je n'avais jamais du le faire. En général, on avait même pas besoin de désigner. Celui qui habitait le plus proche de la ville ou du village d'origine du défunt se désignait de lui-même. Parce qu'en plus, de toute façon, les affinités se créaient souvent selon les origines géographiques. Question de mentalité, probablement.

Mais bon... Je cassais l'ambiance, encore, avec mes histoires à la con... Je devrais plutôt parler des conneries que faisaient mes frères quand ils étaient petits, ce serait plus marrant.

Elle fut choquée que je ne connaisse pas plus que ça Janis Joplin, l'occasion pour moi de redémarrer sur quelque chose d'un peu plus léger.

J'écartai les bras en signe de soumission...

-Ok ! Ok ! T'auras qu'à venir ici plus souvent et tu me donneras des leçons sur Joplin, pas de problème ! C'est pas ma faute ! Les groupes de filles, c'est bien vu aujourd'hui... mais y a dix ans, à la caserne, fallait écouter des trucs de mecs ! Et même si elle était la seule fille du groupe, pour nous, le fait qu'elle soit présente faisait du groupe un « groupe de filles ». Et les groupes de filles étaient pour les filles... On pensait comme ça, avant, d'autant plus dans le monde militaire.

Et j'avoue, j'étais le premier à le penser, à l'époque, même si j'avais toujours respecter les femmes, grâce à ma mère.

Sid regrettait d'être trop jeune pour avoir été à Woodstock.

-J'avais 23 ans quand Woodstock à eu lieu et j'ai écouté ça sur une radio pirate, bien planqué dans un char où on s'était entassé avec 10 autres gars. Fallait pas qu'on nous chope, parce que les messages clairement anti guerre du Vietnam étaient clairement hurlé par les artistes et le public. Et ça n'aurait pas plus aux chefs. C'est un des seuls bons souvenirs que j'ai de cette époque-là, compte tenu de la situation.

Je réfléchis ensuite aux autres trucs que j'écoutais.

-Sinon, j'écoute Dire Straits, David Bowie et les meilleurs du moment : The Lightening !

J'avais ensuite demandé à Sid de me parler d'elle, de son groupe, d'où elle vivait, de si elles s'inspiraient de Joplin pour leurs chansons. Je l'écoutais tout en m'allumant une nouvelle clope dont je soufflais la fumée sur le côté pour ne pas enfumer la jeune femme. Elles s'inspiraient bien de Janis Joplin, mais pas que... Et elles habitaient chez leur manager. Je lui tendis la bière que Murph me donnait, toute fraîche servie...

-Mais... Votre manager, c'est Daniele Ricci, non ?

Je n'étais plus sûr, j'avais pas retenu tout ce que Delfino avait pu me dire sur Tiny Suicides... Parce que lui, il en connaissait un rayon !

-Ça doit être la classe... On a déjà poussé une patrouille jusqu'à sa villa, juste par curiosité. Bon, ok, on était hors zone, mais on s'en fout.

Je rigolai... Et Conrad aussi. Bah quoi, nous aussi, on avait notre petit côté rebelle...

© Billy Lighter











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]   Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] I_icon_minitimeSam 21 Mar - 11:20

Walk Or Die, You Punk ! ft.Jordan Keller







-Dommage pour eux ? Je suis plus leur pote qu’autre chose donc ça ne devrait pas trop les dérangé dis-je en riant .

C’était la première fois qu’une personne me parlait du Vietnam , enfin une personne qui y était allé pas le point de vue de la télévision ou de mes professeurs .Jordan avait vu et vécu des choses horrible , des choses que je ne saurait imaginer .Il m’expliquait pourquoi The Doors avait été important durant la guerre .Sa avait du être violent très violent , personnellement je n’aurais pas pu le supporter .

-Wow je comprend mieux , pour vous sa voulais vraiment dire quelque chose , les paroles avait vraiment un sens , que seulement les soldats et leurs famille pouvait comprendre . Il t’est déjà arrivé d’annoncé a des parents la mort de leurs fils ?


Comment annoncé a des parents la mort de leurs enfants , les voir pleurer , ce dire que les parents n’était pas présent durant la mort de leurs fils , qu’ils ne pourront plus le voir …Je n’avais jamais penser a ce genre de chose…Enfin je ne voulait pas y penser .

D’un coup nous sommes repartit sur un sujet différent Janis Joplin la Grande Janis Joplin .

-Sérieusement ? Mais c’est complètement machiste de pensée ça non? Si ont vous avait entendu écouté  le live Woodstock a la radio , qu’es ce qu’il ce serait passer ?

Il se faisait fusiller ou un truc dans le genre …enfin c’est-ce qu’on dit , ça se trouve que ce n’est pas vrai …J’aurai bien aimé savoir .Jordan me citait le nom d’artiste ou de groupe qu’il aimait bien ce qui me fit sourire car on avait apparemment  presque les même gouts musicaux .

-Dire Straits …J’adore le son ils sont différents de ce que nous entendons ces temps si , ils font du bon gros rock a l’ancienne , Bowie est parfait il innove a chaque fois. The Lightening…J’aimerai bien faire leur première partie un jour , ils sont parfait leurs chansons sons parfaites .J’espère que mon groupe sera a leurs niveau un jour .

Nos parlions des Tiny Suicides , j’adorais parlé de mon groupe , c’était l’un de mes sujets préférée même si ces temps si , nous galérions car  personne ne voulait nous signé.

-Mais …Comment es ce que tu sais ? Dis-je en souriant .Il a une villa de ouf , et comment es ce que t’a su que c’était la sienne ?






.
© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]   Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] I_icon_minitimeSam 21 Mar - 13:09

Walk Or Die, You Punk ! ft. Sidney Willis


Je rigolai puis portai ma pinte à ma bouche. C'était bien une vision féminine des choses que celle de la jeune Sid. Je ne doutais pas qu'elle se fasse facilement pote avec des gars, la preuve en était qu'on avait vite sympathisé. Évidemment, pour moi, c'était facile aussi vu que la jeune femme ne représentait pas un challenge quelconque. Je me rendais bien compte de notre différence d'âge et je la voyais plutôt comme une amie ou potentielle petite amie pour mon petit frère. Mais dans les mecs de l'entourage de la jeune femme, aucun  doute que dans ses « potes », il y en avait qui regrettait amèrement de ne pas arriver à devenir un peu plus à ses yeux.

Je souris. Ça ne devait pas trop les déranger, qu'elle disait...

-Ça, c'est ce que tu crois!

Sid était une belle personne, avec toutes les qualités et les délicieux défauts qu'incluaient la jeunesse. Une jeunesse passée à L.A. où le seul ennemi était les parents, le système et l'autorité... Une jeunesse pleine d'innocence ! Et c'était magnifique à mes yeux... Parce qu'on s'était battus pour que ces petits gars la garde, cette innocence. On avait peut-être perdu la guerre, mais on avait au moins réussi à préserver ça. Duncan me le rappelait chaque jour rien que dans sa manière d'être... Et maintenant la petite Sid.

Le seul bémol... C'était que du coup, ils n'étaient pas prêt à affronter des gestes contre-nature comme celui de Roxxy... Et ils n'avaient aucune idée de ce qu'étaient une vraie guerre, une guerre vécue du côté des perdants. Et c'était tant mieux !

Mais Sid était à l'écoute. Elle me faisait penser à une éponge, absorbant tout ce qu'elle pouvait... Elle me demanda si j'avais du annoncer à des parents que leur fils s'était fait tué. Je secouai la tête, négativement, écrasai ma clope dans le cendrier avec lequel je me baladais et puis le posai pour en prendre une autre dans mon paquet. Je ne me rendais même pas compte que je fumais sans discontinuer. J'arrivais à parler facilement avec Sid de ce qui s'était passé à cette époque. Mais ça me rendait tout de même nerveux. Il y avait des flashs que je ne pouvais pas retenir.

-Mais depuis, je me suis pas mal rattrapé, en tant que flic, avec tous ces gosses qui se tuent sur la route... Et pour les parents, un fils mort à la guerre ou tué sur la route, ça change pas grand chose.

Ça changeait même rien du tout.

Heureusement, l'ambiance se détendit très vite. Je n'étais même pas sûr qu'elle s'était tendue, en fait. On avait certes parlé de choses tristes, mais dans une ambiance qui était toutefois restée sereine. Ma clope était allumée et je dus la rattraper pour ne pas qu'elle tombe à terre alors que je me foutais à rire. Ouais, c'était très machiste ce que je venais d'exposer... Mais c'était malheureusement la vérité. C'était une autre époque, un autre contexte...

-On était des Marines... On était machiste par définition. C'était presque une condition pour s'intégrer...

Évidemment, Sid était non seulement une fille, mais elle tétait encore son biberon à cette époque-là... ou pas loin...

Puis, suivit une autre question. Sur ce qui se serait passé si on nous avait choper en train d'écouter la radio clandestinement dans le car. Et Conrad de sauter sur l'occasion pour alimenter les légendes...

-Ils nous auraient écorchés vifs avant de nous mettre une balle dans la tête !

Je soufflai la fumée que j'avais fait voyagé dans mes poumons out en faisant un geste vers Conrad qui signifiait à la jeune fille de ne pas l'écouter, qu'il n'était pas sérieux.

-Naaan... Pour dire vrai, vu la situation, même les chefs se rendaient compte qu'on avait rien à foutre là... Mais c'était pas pour autant qu'eux-mêmes pouvaient commencer à jouer les révolutionnaires. Ça aurait été le chaos. Et ça aurait été encore pire. L'ordre et la discipline nous maintenait en vie, sur la fin. Et nous empêchait aussi de devenir fous.

Je bus une gorgée de bière en pensant à tout ceux pour qui ça n'avait pas suffit et qui étaient encore à l'heure actuelle internés au quatre coins des USA. Je changeai de cassette avant de lui répondre... Et la voix de Jim Morrison emplit le pub.



Au pire, si on avait été pris, on aurait du se coltiner les corvées et les tours de garde pendant une semaine... Les Viets se chargeaient déjà pas mal des balles dans la tête...

On compara ensuite nos goûts musicaux qui étaient à peu de chose près les mêmes. En même temps, il était difficile de passer à côté des plus grands. Et la jeune femme rêvait de faire la première partie de The Lightening, un jour.

-Avec le protecteur que vous avez, c'est étonnant que ce ne soit pas déjà le cas...

C'était bizarre même. Parce qu'on parlait de Tiny Suicides depuis bien plus longtemps que Roadtramp. Et pourtant, c'étaient les jeunes métalleux, d'après ce que j'avais entendu dire, qui allaient partir en tournée avec le groupe phare de L.A.

Je souris quand elle me demanda comment je savais que la villa que j'avais vue était celle de Daniele Ricci.

-A croire qu'il vous garde dans une tour d'ivoire pour lui tout seul... Tout le monde à L.A. connaît la villa Ricci ! Et même si tu ne sais pas vraiment laquelle c'est, c'est vite trouvé ! Elle est tellement ostentatoire, cette baraque, qu'il aurait mis son nom dessus que ça n'aurait pas été plus efficace... Vous devez participer à toutes les fêtes qui se donnent là-bas...

Pour moi, ça allait de soi... Et elles auraient tort de ne pas le faire... Quant à moi, l'alcool aidant, l’embryon d'idée que j'avais depuis que je savais qui était la jeune fille avait grandi dans mon cerveau. Et maintenant, elle demandait à sortir...

-Dit... Je pourrais te demander une faveur ? C'est à propos de mon pote, celui qui m'a montré votre single...

© Billy Lighter











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]   Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] I_icon_minitimeLun 13 Avr - 13:15

Walk Or Die, You Punk ! ft.Jordan Keller





Jordan et moi nous connaissions a peine et pourtant nous nous parlions comme si nous étions pote , comme si nous nous connaissions depuis toujours , ce genre de chose ne m’arrivais qu’avec des mecs , il m’est presque impossible de m’entendre aussi bien avec des filles a part les filles de mon groupes .Je n’est jamais compris pourquoi je ne m’entendais pas avec les filles … Elles sont juste trop filles , j’en suis une mais je me considère plutôt comme un garçon manqué , je ne fait que des choses de mec et pense comme un mec .


-Ouais c’est vrai …mais bon je suis un « mec » pour les mes potes .



Ça doit être horrible d’annoncer la mort de leurs enfant a des parents et dans n’importe qu’elle condition que ça soit a la guerre ou dans un accident de voiture. Rien ne peut ramener un enfant mort .

Jordan fumait cigarettes sur cigarette il ne s’arrêtait plus , je pensais que Delta était une championne mais il l’avait largement dépasser.

-Wow , tu fume toujours autant ? J’avais jamais vu quelqu’un fumer autant de cigarette d’un coup ! Dis-je en riant.


Jordan venait de me confirmé que la façon de penser des marines était très machistes , c’est horrible enfin non mais ce n’est pas bien , je ne suis pas une féministe non plus mais voila quoi .
-Je trouve ça nul quand même , enfin genre c’était un truc du genre  « si tu ne pense pas comme nous on va te faire la misère? »

J’avais demandé a Jordan ce qu’il se passait ou ce qu’il se serais passé si leurs supérieur les avait étendu écouté le live de Woodstock  puis d’un coup sortit de nulle part son collègue cria qu’ils les  auraient surement tué , je fis les gros yeux  puis Jordan me fit signe de ne pas l’écouté puis il m’expliqua ce qu’il se passait vraiment  , apparemment il les comprenais un peu et voyais qu’il n’avait rien a foutre la , ça me rassurais un peu .

Nous repartions sur le sujet de mon groupe et de notre succès qui n’est pas encore la .

-Bizarre je ne sais pas mais chiant et horrible oui enfaites les mecs deBSC ne sont pas encore d’accord , ils ne savent pas s’il veulent nous prendre ou pas . Les filles et moi ne savon pas ce qui cloche d’après Daniel il ne nous manque rien , nous avons  tout pour être de grandes star .

C’était hyper frustrant , nous faisions tout pour y arrivé nos premier single ont bien marché pourtant ! J’avais peur que les filles abandonnent le groupe ou que ça cause des tensions entre nous .

-C’est vrai que l’on ne peut pas loupé sa villa elle est tellement grande , au début j’avais peur de me perdre …Je me demande comment es ce qu’il faisait tout seul quand nous n’étions pas la !  

C’est vrai que c’est très grand pour quelqu’un qui y vit tout seul , heureusement que les nous sommes la pour faire vivre cette très grande demeure !

-Si tu savais ! Bien sur que nous sommes invité a toutes ces fêtes , c’est tellement géant ! Je n’avais jamais vu de soirée aussi grandiose que les siennes c’est vrai que c’est très m'as-tu-vu , mais j’adore ça!

Ensuite Jordan me demanda une faveur a propos de l’un de ses potes , celui qui lui avait montré notre single .

-Euh oui …Bien sur !




.
© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]   Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] I_icon_minitimeMar 14 Avr - 11:36

Walk Or Die, You Punk ! ft. Sidney Willis


Sid disait être un mec pour ses potes. Je voyais ce qu'elle voulait dire : elle n'avait ni les manières, ni la façon, souvent un peu bizarre, de penser, des jeunes femmes. Elle était simple, naturelle et disait ce qu'elle pensait, sans détour. C'était admirable. Je ne pensais pas que ce soit vraiment propres aux mecs, toutes ces qualités. Mais il était on ne pouvait plus agréable de rencontrer une femme qui ne se prend pas la tête.

-Change rien, gamine. Non seulement, ça te permettra d'aller loin, mais ça empêchera les autres de te prendre pour une imbécile.

Et il me semblait que c'était primordial dans le monde dans lequel Sid et ses amies comptaient et essayaient de se lancer.

-Je ne prétends pas prétendre connaître le monde du rock ou la scène punk si ce n'est en tant que fan. Je ne sais pas réellement comment ça marche.

Je bus une gorgée de ma bière et la déposai avant de continuer.

-Mais je sais reconnaître quelqu'un qui se laisse pas faire.

Je lui fis un clin d’œil. Sid avait encore beaucoup à apprendre, elle devait concrétiser ses idées révolutionnaires, les rendre plus lisible et peut-être aussi, accessibles à un public plus étendu que celui des adolescents en pleine rébellion contre leurs parents. Mais ça viendrait. Sidney en avait suffisamment dans le crâne. Ce qui lui manquait, c'était du vécu. Apprendre qu'on pouvait être rebelle sans prôner la destruction pure et simple. On pouvait se dresser contre un système, ouais, mais c'était plus intelligent si, en plus des arguments pour le détruire, on avait les solution pour en reconstruire un. En espérant que celui-ci soit meilleur, incorruptible.

C'était peut-être un peu utopiste, comme façon de penser... Et je m'étonnais d'ailleurs moi-même d'être encore capable d'y croire.

La jeune femme me sortit de mes pensées, en me faisant une réflexion sur ma façon de fumer. Je regardai ma clope qui se consumait doucement dans ma main, surpris. S'il y avait bien un truc que je faisais par réflexe, c'était fumer. J'eus un pauvre sourire, j'étais sûr que je fumais encore plus depuis que j'avais trouvé Roxxy morte dans la baignoire. La guerre du Vietnam ne m'avait pas tué, mais ces sticks de 8 centimètres de merde pure allaient avoir ma peau à la longue.

-C'est nerveux. Je m'en rends même plus compte. Et Conrad aide pas.

Et pour être sûr et certain de ne pas me faire mentir, mon binôme sortit de l'arrière salle et vint s'asseoir sur le comptoir et s'en griller une. Je rigolai. Elle revint sur l'armée et le côté machiste qu'on y avait. Je rigolai encore plus. En même temps, je commençais à ressentir les effets de le bière que j'ingurgitais depuis les quelques heures que j'étais planté ici. J'avais commencé à boire déjà bien avant que Sid n'arrive.

-C'est un peu le principe de l'armée ça. On était pas qu'uniformes dans les vêtements, on devait l'être aussi dans nos tête. C'est une question de cohésion de groupe. Ce n'est pas pour rien qu'on s'appelle entre nous des « frères d'arme ». On a tous été élevés par la même mère, l'armée...

La conversation partait dans tous les sens. Ce n'était plus vraiment comme pour faire connaissance. C'était une conversation entre des potes. Et pour moi, ça commençait à prendre un sens fraternel, probablement par habitude et à cause de notre différence d'âge.

Sid m'expliqua qu'elle ne savait pas pourquoi BSC n'avait pas encore fait signer son groupe. Alors que Ricci, lui, l'avait fait, sortant leur premier single sur fond propre.

-Je comprends pas. Vous avez la musique, les idées, le style...

Je souris.

-Et je suis prêt à parier que niveau frasques, vous dépassez largement The Burning Fire... De vraies stars, quoi...

Je rigolai quand elle parla des fêtes avec enthousiasme. La feinte. Quand t'es jeune, toute occasion est bonne pour faire la fiesta, alors dans un cadre comme celui que leur offrait Ricci...

Je voulais quand même sauter sur l'occasion pour lui parler de Delfino.

-Ce pote... C'en était pas vraiment un au début. Il a que deux ans de moins que moi, mais ça a toujours été un gamin. Il s'appelle Delfino. C'était un dealer. Je l'ai eu je ne sais pas combien de nuits en cellule. Mais il s'est assagit maintenant. Il deal plus, il travaille et essaye d'honorer la mémoire de sa mère qui est décédée il n'y a pas longtemps.

Je pompai sur ma clope avant de continuer.

-Et comme il est fan de vous et qu'il le mérite, je me demande si on pourrait pas organiser une rencontre entre toi et lui, ici.

Ce serait plus facile pour moi de l'emmener ici qu'ailleurs. Et je voulais vraiment récompenser Delfino pour ses efforts.

-Si tu veux bien, bien sûr...

© Billy Lighter











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité



Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]   Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] I_icon_minitimeJeu 30 Avr - 13:07

Walk Or Die, You Punk ! ft.Jordan Keller










Nous étions toujours sur le sujet de mes relations amicales avec les mecs , si je suis un garçon manqué c'est peut être parce-que j'ai pris l'habitude de faire comme mon grand frère , enfin il y a de très grande chance que sa soit pour ça .

-Ne t'inquiète pas, j'essaierai de toujours rester fidèle a moi-même et je ne veux changer pour personne.

Je venais de me rendre compte que je n'avais toujours pas fini ma bière et qu'elle poireautai la depuis un bon moment je décidai donc de recommencer a boire tranquillement .

-Mais ce don, j'ai le plus peur dans ce monde de requin, c'est que la maison de disques ...Si on signe bien sur veuille nous changer ... Genre changé nos paroles, nos styles ...S'ils font ça les Tiny Suicides ne seront plus les tiny suicide nous perdrions notre fan base et je pense que ça ne serai peut-être pas crédible.


Non mais sérieux ...Je ne m'imagine pas dans un autre style que celui où nous sommes , plus nous grandissons plus nos textes évolue et en même temps que nos fans ! Si notre maison de disques venait à changer complètement le groupe , je ne pense pas que je pourrai continuer mais imaginons que les filles acceptent et que je me fasse virer du groupe qu'elle change de bassiste et qu'elles deviennent mondialement connues , non elle ne ferai jamais ça , nous avons la même façon de penser elle n'oserai pas !

Je ne fumais plus depuis un moment , car je me suis demandé a quoi cela servait concrètement ...Et bah a rien , fumer ne m'a mené nulle part ...Je le faisait simplement pour énerver mes parents , certains le font pour ne pas stresser ou d'autre par simple effet de mode et Jordan ...Jordan fumait cigarette sur cigarette et je pense que cela est dû au stress .

-Nerveux ? Genre comme un tique ?

Nous revenions sur le sujet de l'armée et du machisme ...Ce qui était un truc que je ne supportai pas .

-En gros l'armée c'est un peu comme une grande secte ? Avec excusez moi de dire ça comme ça le sacrifice de vos frères pour la mère patrie ?

Nous partions d'un sujet pour y retourner dix minutes plus tard et ainsi de suite c'était du grand n'importe quoi , mais c'était plutôt drôle. J'avais l'impression que le courant était tout de suite passé comme si nous nous connaissions depuis toujours tout en apprenant a ce connaitre !

Et rebelote nous changions encore de sujet la musique et surtout pourquoi nous n'avions toujours pas signé avec BSC alors que nous avions beaucoup de fans et que nos singles se vendait très bien !

-Eh bien je ne comprend pas non plus ...C'est plutôt bizarre en fait ...Daniel fait tout pour que ça marche et pourtant ... Par exemple la semaine dernière il y avait les dirigeants de BSC et nous chantions a la soirée organisée par Daniel mais rien nada .Du coup s'est plutôt tendu et je pense que Daniel a peut-être peur que nous
Partions chez MTI. Ça dépend ce que tu entend par frasque , mais oui nous faisons beaucoup de bêtises mais tout en s'amusant rien de méchant .


Ensuite notre conversation a dévié sur le pote a Jordan , celui qui lui avait montré ou fait écouter notre cassette .

-Attends-toi un policier, tu est devenu ami avec un dealer enfin ex dealer ? Comme quoi tout est possible !


Ensuite Jordan me demanda si l'on pouvait organiser une rencontre avec son ami Delfino et moi , ce qui me fit sourire .

-Bien sur ! J'adorerais ! Dis-je avec enthousiasme


© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Keller
Jordan Keller


Messages : 415
Date d'inscription : 20/10/2013
Age du personnage : 37
Localisation : Los Angeles

Who Am I?
Birth place: Carson City, Nevada
Je suis: Vétéran
Song: End Of War - The Army


Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]   Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] I_icon_minitimeSam 2 Mai - 12:26

Walk Or Die, You Punk ! ft. Sidney Willis


On était tellement pris dans notre conversation que Sid en oubliait sa bière. Elle finit par s'en rendre compte et recommença à boire. Je ne pus m'empêcher de sourire. C'était cool de voir que j'étais pas encore passé du côté obscure, que je n'étais pas encore considéré comme un vieux con aux idées moralisatrices et conservatrices... Même si je me rendais bien compte moi-même que j'étais quand même un peu les deux... Rôle de protecteur oblige.

Mais ce qui était encore plus beau, c'était de voir qu'il y avait des jeunes avec lesquels ont pouvait discuter. Qui savaient écouter autant que donner leur avis. Ça me changeait des petits délinquants bouchés qu'on choppait parfois. Et pourtant, même ces derniers n'étaient pas des causes perdues. J'en avais eu la preuve, contre toute attente, avec Delfino Alvarez.

Et Sidney, en plus du reste, était loin d'être naïve. Sans pouvoir vraiment dire ce qu'elle avait peur qui lui tombe dessus dans le monde de la musique à L.A., elle savait qu'elle devait se méfier. Elle avait peur que sa maison de disque veuille changer leur style, changer leur musique.

-Il ne tient qu'à vous de ne pas vous laisser faire. Je ne saurais pas vraiment te donner de conseil parce que je n'ai aucune idée de comment ça marche là-dedans...

J'eus une pensée pour mon petit frère, Duncan, qui lui aussi voulait que la musique de son groupe, Bleedinghearts, soit reconnue. Et il serait peut-être un jour confronté aux mêmes questions que se posait la jeune femme en ce moment. Et ce jour-là, je ne pourrais pas l'aider... Pas autant que je le voudrais en tout cas, par simple manque de connaissance...

-Mais si votre groupe est soudé et si vous faite front ensemble, il y aura sûrement moyen de vous en sortir.

C'était là que je me rendais compte à quel point Sidney était encore jeune. On aurait dit une gamine à la piscine au bord de la grande profondeur, qui hésite à sauter... Alors même qu'elle sait nager...

-Daniele Ricci, pour ce que j'en ai lu dans la presse, est une sorte de rebelle lui-même, alors... Alors peut-être qu'il ne fera pas comme les autres...

Sid m'avait alors fait remarqué que je fumais beaucoup.

-Ouais, un peu comme un tique... Un réflexe. Si je vois Conrad en allumer une, je vais automatiquement faire pareil et vis-versa. Puis y a celles que tu grilles toujours aux mêmes endroits, au même moment, comme un rituel.

J'éclatai de rire quand elle compara l'armée à une grande secte.

-Si on simplifie beaucoup les choses, ouais... Y en a pour qui ça l'est sûrement. On a chacun nos raisons de nous engager. Mais ce serait long à expliquer.

Je posai ma pinte vide et reportai la conversation sur Tiny Suicides. Je ne comprenais pas comment en vivant chez Ricci les choses n'avançaient pas plus vite pour elles. Et ben, elle n'en savait pas plus que moi.

-T'inquiète, ça viendra. On peut pas retenir éternellement un talent comme le vôtre. En plus, ils seraient cons de le faire...

Sauf que les maisons de disque avaient peut-être peur des groupes punk qui étaient soit des bombes à retardement, soit des étoiles filantes... Bref, pas des groupes qui vivaient sur la longueur.

J'avais jeté un coup d’œil à l'horloge. Il allait falloir que je me bouge le cul parce que j'avais promis, pour une fois que j'étais en repos, d'assister à la répétition de Bleedinghearts qui se déroulerait dans ¼ d'heure dans mon salon. Je pouvais pas manquer ça ! Alors je profitai vite fait pour demander une faveur à Sid, pour ce bon vieux Delfino.

Je souris. Elle avait du mal à croire que je pouvais être devenu ami avec un dealer... Même s'il avait arrêté son trafic.

-C'est la musique qui nous a aider à mieux nous connaître. Quand tu fais 12 heures comme garde cellule et que pour seule compagnie, tu n'as qu'une bande de bourré, un mec qui s'est battu et a perdu tellement de dents dans l'histoire qu'il sait plus causer... puis le petit dealer du coin que t'as déjà pris au moins 6 fois en trois mois... Ben tu finis par discuter un peu avec... On est fan de rock tous les deux alors ça nous passait le temps... Ça et la station L.A.81Rocks.

Elle était d'accord. J'écrasai ma clope et lui tendis la main, comme pour sceller le marché.

-Ok, dans une semaine. Même endroit, même heure. Si ça va pour toi.

Je lui fis un clin d’œil. Puis m'adressai à elle en même temps qu'à Conrad.

-Faut que j'y aille. Duncan et les autres commencent dans ¼ d'heure.

Puis, à Sid, juste avant de m'en aller.

-Merci à toi. Ça va lui faire plaisir. Autant que tu m'as fait de plaisir ce soir.

© Billy Lighter











JORDAN
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Sidney Willis
Invité



Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]   Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] I_icon_minitimeSam 2 Mai - 14:33

Walk Or Die, You Punk ! ft.Jordan Keller




-Il faudrait que nous, nous imposions des le début que nous disions ce que l’on veut et ce que nous ne voulons pas !


Le jour ou nous signerons il faudra se mettre en tête que nous n’aurons plus le temps de rien faire a part de passé nos journée en studio , de faire la promotion de notre album et qu’il faudra être très sérieuses .Mais bon nous sommes encore très loin de signé avec BSC , malgré tout le travail fourni par Daniel et les Tiny’s nous sommes toujours en galère , sa fait maintenant 8-9 mois que nous cherchons a signé et pourtant nous n’avons encore aucun résultat mais je ne compte pas m’arrêter la , nous allons persévéré et y arriver .

-Nous nous en sortirons j’en suis presque sur mais c’est très dur de ne pas se dispersé …enfin de rester sur notre but qui est de signé chez BSC . Et plus nous grandirons plus notre musique évoluera donc peut être qu’il seront  intéressé plus tard.

Jordan fit une remarque a propos de Daniel qui était une sorte de manager rebelle.

-Oui c’est vrai que ce n’est pas un manager comme les autres , ils est plus comme un grand frère pour nous mais quand il faut être sérieux il est toujours la pour nous recadrées.

Ah oui donc fumer était vraiment comme un tique pour Jordan il ne s’en rendait même plus compte .

-En gros tu fume comme tu respire c’est bizarre …Apres chacun son tique
!

Je venais de finir ma pinte de bière .

-Ouais chacun a une raison différente je pense que c’est propre a chaque personne , mais pour moi sa reste quand même une secte.

Il ne fallait pas que j’oublie de retourner chez Daniel plus tard pour montré a Daniel et aux filles les nouvelles chansons que j’avais écrites , il y en avais trois en tout et j’était plutôt fière de moi .

-Ouais peut être mais d’autre personne qui ont peut être beaucoup plus de talents que nous et qui sont surement plus « docile » auront plus de signé chez BSC que nous .

Oui plus docile j’ai dit ça mais c’est la vérité  ils ont peut être peur que nous soyons incontrôlable enfin que nous n’écoutions pas tout ce qu’ils disent , mais je pense que c’est bien que les artistes ne soit pas toujours  d’accord avec leur  maison de disque , sa montre que les artistes ne sont pas des « esclaves » de leurs travail et ne sont pas a la merci de leurs « patron ».

J’étais toujours choqué que Jordan ai pu devenir ami avec un dealer , enfin un ex dealer …

-En faites ça me choque car vous êtes de deux mondes complètement différents , bon en faites c’est un peu comme nous et pourtant on s’entend bien !

Jordan me tendit la main et je lui la serra .

-Moi ça me va , il ne faut pas que j’oublie par contre !


Jordan se leva de sa chaise car il devait y aller , je lui fit un signe de la main et lui sourit .

-Mais de rien c’est normal dis-je en souriant.





.
© Billy Lighter
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] Empty
MessageSujet: Re: Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]   Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Walk Or Die, You Punk! [PV Sidney][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ronon&logan ☍ « don't walk away when my world is burning »
» Fatal Four Way : MVP VS CM Punk VS Edge VS Kane
» Unfinished Business [ Punk / Henry / Husky./ Nash / ]
» [Hell In a Cell] Victoire de CM Punk.
» Interview avec CM Punk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L.A Rocks :: Eastside :: The Green Goat-